<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02882
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 26, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02882

Full Text






6&nxuit-MAGLOIRE.


POaT.-AU.PRINCE


-~ D5PARTZUMKT


**p
so-O

-a-B.


9TRANQER


pORT-AU-PRINCK( Hall


0, 1.00
* 5.00


6.00

G 8.08


J


J


Saedli 26 Mls 310


PI


II 5


O7INZE CENIIMAS














Quotidien


|'mavalt rieo, p m me le pea de
H C 1BI v6tement quD mau lst aimh ;por er.

er la coniance a d fi tiensd lest a la culttivat.ur fldUs a iie:a tso-
no autilres. Ce q|1un ihom-rn" pro,).
'juiaii' Pur pol petit lopin doe tI re


Ii l'Objeotit des R ats-Uni s.i'Mloir ine."pa an,,.
ports et dts etmis ffat roldust .ti
!minimum. ( s ;boli lotaletUelnt. I.*s
bandits oi1 pouvoir lairenit jtsl- d. -
hiora ou contriln's a se biesn rorni.
noees officers arLeercains amcionitnl hoed'. ce
Le Of --iel S R4Iler alnS loRelnIAtaie01t impity.b'ement iouiclias-
SIs ent tlus, ou bien its talentt em-

le sortdu peuple.lls supprimenl pricancs.

la COlCUllSSion et le vol. EarcJoMsJew,! .liN bi.
larines Hungarian oo, Supreime I '

A MITR B .T.Babbitt foe
ASavon Gold Bar
FRENCAH AMULUElI:N WINE C,
V. S de GA I.IFOIIYtiKh
Vias rou:ces: Cliret, Zinfandtl, Burglunni.
(Ct est le .*t.'isi.,-u I/ ,I ~ i tU nir tie bons suiets pour la agenda Vint blancs : flock, S.auternc. iestmnj
iides m it ai /, *" J/ ./ Ili ,11.'I *aerie.VI ssacus1ett Breweries. C:
C'est I'organisat.on militaire qui MDiere; pisner,
PoItal-'riice Haiti, '.10 Mirs. est employee dans cette gendarme- Plalt & Kin.s Bohemikt
I'rie qui est distribute su tout Ih
APort-ai-Prince. capital dillaiti. rritoire cone force poli.citr. t a alleys Porter& Kings Pura MAt I
baroenet aint haetin enrt-ret-n4 lona'e. les officers blancs .con,-
uelhlestre national jtni jouait an I oianident partout : e" dans cluaiile THOS WOODWARD & SON
pi toes leas Dimaiches mratai 1' alistict I ofllcier commandant s le I'.:aosessi1sai s loeus ge nr
qad We pr6adenti s rendait a 1i vtritable gouverneiir- et Ii ef- cpr-WCBaes par
met goe second foist dins laI Irore, car Ia &gendarinerita West pas
jraw quani le chef di I'ktat eti t n simple corps de police. A, .. Le o0
Itelderdglise. Pour ces servic-s Qu'nd le a uarins prient posses- Reuf.. Le osi95
p|veroement na ioaal payait a I sion de I'lle, ils se chargcrenit de Rm# diu Qai.95
a eoris de musique environ 1'. t)us les travaux publics, des routes, .
MSl par ass, ce qui n'est p is i) t Ie liions de otl4gra:-les e de la -
PiloJwme 0en Haiti. llehogne de fair la police do p3y<.
li let mois dernier I',ofliie, d.- L-t l'i mar isle fat proclai e suro La G(lnnll bre
1amoe aniricaine comnaid-tiit la toute la ligne. En ce inonetri', 0
pitmnerie (coin~le s'appelle I.- ~.oninence a retire s raduellemen
; p do Dolico indig~uns contrC,'t' les marines. II en res e environ ce d edre
lM ofciera d. marine) exprii.m l-iatro cents qui. probe blemnwit. y SJce (La vendrei "- Mai 191i
04b opinion quae lorcIi- stre nie -eront gardes quelqlue temps enco --
t1it pa* en service l' tuivalers* re commne garnison
fiP. l.0(0 11 su~".ra .-. les A measure que les marines sur I'rNsidence de Mr le deput&
klikitnsne tont q '1i cela too *i-oient a leurs activities. lia lea re Cl.cour Lion.
Sl:smugg6rer a oun rc inmnasn- inettent entire lea i:mains des otli-
*-4 e Ies nmusii'i-ei soientt is- ciers de liarine cornimand ai la ges Oi d*pouile la correspondante
dans la g uis'ilarnurito et i darilerie. I. gouverneneint ihaitier qui coi;tieit, enltr'autre pieces dlI
*r equis de jour troii foi la I voulut ravoir lea chemin-4 t hl- peu d'iseporltnce, deux letties par
.- non au palaii pour Ie Lravaux publics: La ginda'nnadlie lii lesquelles iMM. les dej utes Ddvieux
*iais sur les places pu entire ,a presstioi ie te pidsidedent t IIinorJ donnent I-ur d'4, isason
pour le people. Ilaiti rJaigea u-se tletrJ re.,nt'ai' coummeinembres de la conimissiolu
Iftit re se calba d.uvant Ior- r.trt leI mains do la genduarenerit charge do refuter le, tlhnories du
I KLatst-Ulnis. 11 it des o)ij c I les routes et les syast nes d'sanri-- Minisitret Idraux sur k( a ttibutions
i 4Uit appuy4 en ceia pas tion. de la Chli uube.
Borio, Sicret-ire d'Ectt des. La gendran 'rie d6sirait conis'rui Oiln ructAel' a remplaceinent de
S4traoweres et hloirnei fort ire les routes ut creuser les lossst- ces Me-sieurs eni lsa t au scrullti
te cabin t iaiii:Mn L'ofilcier .lirriga ion pour conqueiir la isti1 secret lea deputies Taidieu et St-Dic
00" perais'a. For de I'appui ,le Il population des c'npagnes. 1., dJepute Parct depose ensuite
f.art lorchiestre sin- Quand lee Francais furerp chassti,- ane ittk rpe!l.xtion inotive ct appu
4ttruaisat ous sea instru 4 ill.ti, li.a ai-i s irenst des centaiieW y.t ide sept sgiin tilies D.)r" laqu- l"N
L1 gendarmnerie arr&.tlt .f Ileues d boias cheminis et e le Min'stre des FrI':aiwa-'e est iuvite
pOUr avotr dstruit Is pro tiers, et un luxe de canalisa ion hy A se >,rtseitel'r :ir s sitn d? I.Assenm-
S4ivernEament. drauliiju3 Q sand les .Arudricamus. o l Ie lund i I Jain prochlain pour
do iaarine orgauisa un iooit arrives, ial ot oli uove routes, s'expliqier sur Ii quit s i:1 i q ui i a
seheare, qui joue mainte- enters et fissdas amuentableainenil 6t posee et& lalielle il a refuse de
i la susaie- non pats encoinbrt d'arbres et d'un fouilli~ repondlre.
pour le president miati de vtl.tation sauvog '. Su: la proposition du deputy Mon-
90111, pour Ie people. Des fossds et dest routes sur usi tas, il eat adoptW quoe litr Iiraux
Pl passe & Boruo" eat un percours de plusiours vingtaineb sera saisi de cet e interpellatio.i en
-lori ti Haiti. Vinci- .10 lieues out dte ouverts et sont en mdme temps que de Ia rdponse de
lttehte 'e4tait rien en retenus par la gendarsuerie. O.W eatl Ila commission en refutatio de ses
1 '17014 la politique aui- ei train d ein conatruire d'sutre* stto jies.
tle Au6meicainm ai vec lea maigres ressources dispo Le d6putu Liger propose de sus-
ie tAche do ouiver- siibles. p i*dre laI asanco pour perinettre a
elet en lui perenettait Chose plus important d-i toutetI la oCommission de preparer cette re-
siasque de _elf-goverse ces la geudranrsea qua dpense le noonse. Lai d4poe4. du Ministre des
'rdoinante nest pas fonds d. gouverneinent, sauf Pinances qu date de. plus de 10
.ire une passe a Borno' Port-au-Prince. Tout I'argent haslien jours constatue une injure& aa'iamwt
o esnq arir larmitii du eat nmaipul6 par I'in'ermndiaire Ju bre, il est plus que einps qu'on y
qm, durant un sichli bureau du conseil financier, un am6 aiponde. La seance serait reps ise
ea, a t16 rgent6 et piUie sicamsi eanvoyd a Port-au-Priuce paI aujourd lui nmimae pour discuter le
it en o(fice et hours le Dpartement d'E a.. Except & 1 travail de las commission.
capital ou il paid directeusent, Ite M i. ce nest point I'avia du dd-
tt et la penade domi conaeiller f iancier faith le dee bourd puut Boyer Latortue qui pioposaede
I Politique du contrdle par I'antermneJsaire de i olticier Co: reavoyer land Isa d cusio.s du
La gendarmerie eat corn- noandant la gendarmerie daus leb projet de r6ponse de la commission
f110 p'6s 2500 indignesa divers diairlnce. Lea deputas Paret et L4ger coi'o-
choisas et 4ui soot Cola met aux mains de la gen- bat ent la f-con de voir do Latorsue.
ha ordres dofllciers de darnerie une armne redoutte de Le travail de la comnniasion, exph-
BLeas gendarnnes tous lee foncaionnaires haitiena. queu -ilts, ne sera pas long. iLe project
I-P 13.JOde d olde Tous lea efforts sont tent6 pour de rdpense eat dcj prepar., il n'y a
atO de raUoo, soil pouvoir gaguer l conlisuce et la qu' le sousnettre aux deux nou-
f O canioses par iuiti dem paysano. Avant h'auterveu- veaux suesibres quoon vient d'lire.
4un journoaier en tion amdricaume la situation, & ian- Le dyput6 Lator ue fasit e et i'As
) ceontiOmsc par enrieur, 6tat deplorable L'Agricul- aewubl6e adople. .
pee difflcile d ob ure Etait *u ste u quo. Le people Puois la eance eet leves.


ID9tAA 1TIONS


S ECR.ETA IR L D 4 ETAT
Relatiari sExt.~rieures

Ntims at-oas vt'oalas aovor qucqi-cs
reeasipepise Paa's fa Sec,1la ire Ehull
tie IfeluislD,,N Ea-hrieurea a ci1ropos
fdem a suggesticme a ta.ti-ica i tes v coniSS
gpdUEcs dastis le 11 ipporl que 110118 (140118
pusblM hier ins cxlepato. loici lim di
dlar.-Fihjceixque uoiLOENa failes.Vr lFur-
ry Ildlela in.


an I.ea inistre amondaican avanat
spontanei.suent anntimcql- ouI)dpirwc
sornt des RIelalions Extai ieurea qu a-
pros-! avoir aoignotisem.-nt examiii6t
to s-jet do I& snouvelle tum.'Iitutioni,
pul.Bse au it Mos tpur a officiet, tI-
Wpit35teineiv d'Etat atvatit plugieura.
ssfst tiong ia biro 4e1aih consuidt~rt
olilyIi'iE? et Ctsk es
*A louvesture de I'Assembhk'1
National, Monsieur Willy WIait-
chard, lijuistre des l'tatt.-Iumis cIA-
5154 riptie, trayint JAS encore recit
lt'a b.,sg.esti )11% do.iSsolo ;Ouv'este
ient rei. vouhius e titer tout retaind,
L.1I0iragl-bia asii l)par esnemat dMiLi
atisi ale lea u%-ia*r et, lea myan reftie*
A tu date du I1I Avrdit, ionsalit pai t
aa L-turrtesnesnt, desReleations Ex
tdrieU red.
a Prenant en consi~lsirik Ion runm
portazice des probkimnea pos~s psi
le G uverninerieft aiu~ricain et vti
h'urgesace quil y aivait d'en saisar Ia
L~hU0 raa,11tara d- IWi~Urmn-i ConsAtitu
surtaselle dsist le, latiaasix veszet
de cossmmencer. il hut d,ciddl (Iii
les dejx N-otes- do LaId .0gitisouaiw.
icuisil en dates des 7 et I I Avris
Jet user seraient ems voyth-.4& A I&dit,
Coummi~ sion t! hue cup~ide/aiieui, souu-
vIeSi yes do tou cs utaaervations ul
W I i f u t it u n
s A Ia date du 21 Mai couranit, 1-
Cosminiisiosa do Ite~tortn4 Coust stu
tionnelle anvits Ii oSecmaftaire d'Etsl
des Rlelationts Exttesiourea A se prs
sesiter A& [one do tie s sances pow:
repoudre Sux questionsa suivasates
-1 1 [)W id I& penlsee dji G-.)ver
nemuenit lijit~e a, ha Cosvenrioaa ta-
jieen ro I&It it ouhAi.4 d~l itai e,.
lea ftats-Ui.is d Atndrique do~nue-.-
ell@ au (.iouverneinent aindricai a I
droitd ii hitervenair, pair des sugg~et
Liona ou autrernent, dais*s I61aturn-
tion d'une aniuvetle Constitution It u
Liennse?
20- Qiclle esst [opinion di.
Gouverneuroail.famen s ur e lecarac
t~ro des dvux iso es du Mmisush
anaacrtcajus? 41mwle esI s 81oi l ol ju
Sul, tes mi-lla. ults jonts qua .%:11101;
l'objet ?
-a A ha prvmie~re question, ci
soinnmepudsiale', coi:sidersnst que I.
dr-oat d ti iiiteLAutios, dune IaCo,
g4ndrale, est -du irissort du luuvoin
Legasfatalet lsoIa solution sawk
aux yeux, ii ii y avaiL peasde repoiao
sa Afsaire.
an A la sleuxie~me question, le nou
veau La uhairo tdui i6partemenat dv
Itelatinos aExte~sourem. syant pria z
pebne la directaou du Deparerines
at Wayarnat point. rouvd~de suflisasate.
aindicaations aci itesi pour 6tr. pleisie
anent edaM6 &A('Ogard ties suAgestion.
amdricaines, iH Cut rapoudu a I..
Commnfissionsquo le Uouversiemanin
na is'est point encore foruit6 one opi-
wuoi et tliaaI attend d'avoir reprissla
convereatlun avec Is. L4jgatioti awte-
rclausisi pour- dossner tbaa lea ren.4ei
4r15iiio:-s to~isibles aui mujeit de.,,
Notes des 7 tL I1I Avril derwuer.



(Noises hellaudaise)
RLE DU QUil- 4S,
Puri-aat-Pr,,we
Achats dO CahM ( 1.66 ou le.
d .quI ),. Peaux do ctievre, cacao,, ci
do minolpour A'euxorl.Auu.


Faits Divers

. RENSEIGNE 3EL 'S
M ETEOROLOGIQ 'J7
-OBSEIIVATOIRE
DU
SEMINAIRE COLLUIGI
SAINT-MARTIAL


Vendredi 25 Mdi 1917


Bar( m6tr

T, mpArature


763.A
minimum 21 1


manxjimqm :12.3


Moyenne dimrn 27.0
Cidl clair, la matinke, nuageux o-
zo ivert I'apres-midi.
Orage au sul A 4 1h-ures et au
norJ A 7 heures.
Pluie insignifiinte ici.
Bamomktre constant.
I. SC'HERER

Askembite GMSarale Coalilmamle
LunJi les deux branches dai Crps
Legilatit se riuniront ea A.s mble-
Nitionai. Cistitu ate p3ar li dig-
cussion do Ripport pr6limiatuir: d-
Je sa Commission de ritfrme
Le texte en a e&6 pabli. daii no*
trz nonakro d'hier.
Usi bass t se melc yddlle
retreat em Cllisioe
I er vers i h:-ire de i'aprks-midi
au moment oi une motocyclette
passait A I'angle duties rues du Centre
et da Port, clle entry. en collision
ave. un buss. Le cycliste fat disir-
co inm.
Le cocher a eth mis a esat d-arr-s-
lation.
jQe les geirm'as se rejlisrat !
Its trouvcront de-miin ct luOji.
ofu '.ar International, Pension dc
(amille a une excell.nte galantine
de dinde par tra iches Je deux gour-
des.
C'est un des nombreux mets raffi-
nts don't la cuisine savante de cet
h6tel diji achilan1~ possede stule
le secret.
Esa n cern de Chsap-de-lars
II y a de la banqe besogne pour Ia
service d. IA- voir dins la region
suJ-ouest du Ch tip d. Mirs. U.I!
vbg&tatioai de mauvAli- aloi a euvabi
cette r-gion ou les herbs sauvag;:
i'61Eveut jusqu A une haut.ur d- 6
p;eds eavirn, servant d'abri auw
'nalfaiteurs et entrentr't toutes sort
J'insectes.
Au surpansnoutsaisiss:oasl'ow:asioa
Je repirlerds tois! dui Bis de Ch6ae
hIlii. I :C. e lriit,eat ui toy.:r p:.ti-
dentiel.

L's Iraviin de Vairde serelt refIt
Nons croyos savoir queo des me-
sures ont eet prices en vre de la re-
tection selon de mrnilleuts procdis,
le toutes les rues non betonaues.
Nous qui avons r6clam6 ce travail
iprks avoir signaled l *tat deplorable
Je Port-au-Prince, i la suite des
avcrses de ces jours-ci, nons nous
proosons de suivre cette r6tectio3
4ui intiresse toute la population.

Cas ma-Parisim
C'est le magnitique programme
suivant qui sera execute A la repr6.
sensation de demain soir .
Arrive des Russes A Mirseille,-
Le coeur brise,- Mix et la D.cto-
resse,-- La Gardienne du leu.
EntUee ginerale i gourds, bWl.oq
a gourdes, loge 3.


ItDACTION ADMINISTRATION
anis do@ Russ FdrmwllbAm~riamli

Lea mumomm "sat Nuu
A G.ar-AV,.u1WC3.-amS &'Vttaui dD jNWm
& A mES? cheap L.MaymeC & Cit p. lam TymUS
A Low~s. USchez LMayme m& CO. so. *1,S3
Ludgale Kil
a uss-YcalUivUmiwwIPublicity Cempamy 45 Was
54 tb SUMes

Let INU~tlits U&S Ieui aor ms MMpu sada
jueauussts & sms517 goiss pay4blIs d em


_ I





LE MATIM


AI Cistitre A quinze gourdes de dommages-in-
De nombreux contribuables se terets au profit de Nicolas Bouqqet
plaignent du mauvais 6tat du Cime et le condamne aux depens.
tire envahi par une vegetation ex- Celui qui recoit I. Puzo opposant
tremement abonsante sous lafiuelle au jugement du ... rendu en taveur
out disparu les sentiers qni con- de S- Sanon, au fond 4e condamne
qui conduisent aux tombs. payer sans delai la valeur due ; re-
Nous sommes certain qu'ils noes jette les dommages-initrets ; le con-
suffit de signaler le fait A la Corn-'damne aux d6pens de la nouvelle


mune pour que le necessaire soit
immediatement fait.

Fn 1'Eglise Saint Joseph sera beni
lelMardi 5 luin A 7 heures du martin
le marriage de Mile Aline VIigud avec
Mr Osmin Cbam, secretaire d'Etat dt
IlInttreur.
D#ets
Une dipeche de St Marc nous a
apporti la nouvelle de la mort. sur-
oenue cette nuit, de Madame Edou-
ard Dipestre.
Nous adressons nos symparihiquew
condoleances A cotre ami Mr le 1),
Dipestre ainsi qu'A tous les parent!,
iprouves.

Tribal de Pais, seelle Sad
SIAncM DU 2 sea I 1917
Le tribunal prcnd sikge i o heue s
*ous lapresidence du juge Louis Ro-
mulus, assesseur. G. Dorc6 er rend
les jugements suivaits :
Lelui qui condamne J. Exantus .
payer A Guiraud la valour due pai
versements mensuels de cinq gout-
des, avec clause penale et depens.
Celui qui, entire C. Legendre et Di
A. DEbrosse, otdonne une visit dev
litex, avec enquete ; fixe cette visit
au jeudi 31 du courant. depens re
seiv6s.
Celui qui condamne Vve C. Pierrn
Louis A payer A N. Cordasco les lo-
yers dds par terms mensuels de dix
gourdes; sans prejudice des journ
echus; dit quil n y a pas lieu di
statue sur le chef de degucrpisse-
ment, la difenderesse ayant dejA rd
mis les clefs : la condamne aux d&
pens.
Celui qui deboute A. N. Appolor
de sa demand conitre A. Simon San
et rcconventionnellement, condamr(
Appolon A payer i Sam les quaranit
et une gouides duts ; A trente gour-
des de dommages-interes, avec d -
pensle tout dans us drlai d'un me
Celui qui condamne Lion Loh,
a payer A C. Alexandre la valour dest
tt pour en faciliter le paiement va-
lide la saisie-gagetic pratiquee sui
ss mcubles et ctfets dit qu'elle ser
translotmne en saisie execution re
jette tls conclusions subsidiaiies pii-
es par le demandeur, condamni
Lion Louhis aux depens (dtfut))
Celui qui condamne Charles Chre-
tien A payer i Louis Mevs, sins de
lat.la valtur due, avec contrainte pai
corps, en cas de non-paiement ; ec
jette I'execution provisoire,covdammn
4 hretien au depens ( detaut )
Cclui qui condamne Ch Mc Noll3
A payer A (.hailtc Mevs Ia valeu,
due bans dilai ; avcc initiets lgau)
eijttte les dommvgts-intteits, con-
damne Mc Nolly aux depen;(dfaut)
Celui qui condamne Louis Elie
Fuyer A A. Guillot et Cie la valeu'
out sans dilai, usje-te lea dommage-
aniefhts, condamne Elie aux deptrna
(dElaut).
Celui qui cond. mne S- A Guil-
laume A ~ryer A Auguste Victor 1.
va.eur due saqs del;i,avec contraint<
per mbi6ft ts de non-patement
eljette lea dommagcs-intEizts et I'e
xtaution provisoire demandeslecon-
di nice aux depens (dJtaut).
Affairte fixe.
C. Cajuste centre Vve Amblard.
L.e siege tst level A h. 1o.

Tribeaal de Pail, sctie ieOrd
AUDIENCE DU VENDREDI 25 MA,
Le Tribunal prend silge A ko heu
res ?ous la preusdence du judge Ar-
thur .St L6, ayamt pour assesseur Ih
supplant Charles Augustin et rend
le jugements suivants :
Ceaui qui entire 0. Defanal et No.-
man St Rome rejette l'execatior
d'incomptence soulev4ee par St Ro-
me sppointe leo parties A r pondre
as tond.
Celui qui, entire Reginar D. Viard
et Dr Auguste Comneao, declare bon-
nes et valables lesoifres reellea suivies
dD consignatios laitea par REgina
D. Viari ; rejette lea dommages-in-
estia, condamme Dr Comeau aus
m li qui, entire Nico'as Bouque i
cotre C- Antoine t D. Jeanion,
Soil.l C. Astoimoe A tesuner' 1
sheval gMrl!iasi Me Dr jata,


procedure.
Celui qui condamne Cickron St
Cyr i payer i lustin 1. valeur due
par terms mensuels de dix gourdes,
avec clause p6nale et depens.
Celui qua condamne Me Henry
Hogarth remet rc -. u rie Hogarth
uu cheval ou son prix estimatit de tren-
te dollars ; co-ipense les d6pens.
Celui qui condamne Ch6rine, ainsi
connue, A payer A Fernand Bonny
la valeur due par terms mensuels
de diz gourdes, avec clause p6nale
et dEpe.s.
Celui qui, centre Vve Mitellus in
Baptiste contre L. Dubaos et Nina
Darius, condamne la Vve in Baptiste
A 'ai:e la preuve des faits avanc6s
dans son acte introductif distance,
reserve le d6pens.
Le siege est lev6 A xa h 45, taute
d'atfaires lixtes.

Alis matrimeial
La soussignee donne a is au pu-
blic que pour cause de services, in-
jures graves et publiques, elle doit
intenter une action en divorce con-
tre son 6poux Monsieur Camilub
Pierre-Louis En consequence, tile
n est plus responsible de ses aces.
Madame CA.MILus PIERRE-LOUIS
nie Amenia Cadet.
Noumelle i la Iain
A limprimerie du Matin
-- Un cent de cares Bien, mon-
sieur vous les aurez remain. .
Demain if Je croyais que avicz
;a tout fait !!!...

Echosde ThIdtre

Goldmann en vue de vulgaris-r
I'idee du thei:re dans les autres cen-
ares, a puis la decision de partir
apris la representation anuoncee ica
meme. It ira dabord a Saint-.Marc.
il joueta ensuite A Ptnion-Ville pen
dant la saison et de 14, il g:,gntra !ij
ville des Cayes. 11 aura daus ceitt
tournee aristique A reprisenter 1,e~
pieces de !on itperto;re qui onte t
joues A Port-au-Prince. 11 esi k,
que cette nouvelle sera bien accucillit
par ces populations, et nous prut
d'en adviser Its interesses.
En outre, il announce que dans sa
prochaine fete, it donnera come
lever de rideaux, un drame patiioti-
queen 2 actes.-/Le dramne vit i d ire
repr,'sentd avec sucdts d Paris ; il juui en ce moment sir les scenes des lan
bourgs II empriunitl avx circonslance.
acluelles sn intr Nt tlout parliculier.

Seiat

Hier, apies sanction d'un proces-
vcibal, le Senat .borda au second
point de son ordre du jour la ques
non relative A la formation du per-
sonnel des archives.
Mr le Senateur P:.-ilel estim,
qu'al y a lieu de mettire un peu plu!
harmonic dans le cadre des em-
ployes et demnande au S-nat d'accor
der au project de riso.uuoun qu'al va
lire l'urgence tt le vote immediate.
D'apres cette resolution les a.t clec
1i eti 14 dt riglepents, .onctnanm
Ie moJe d'6leciuon du personnel des
Archives du Stnat sont modiliees
L urgence et le vote immediate ont
votes et on passe A 1 ele',icn dei
Employes. Ont tC chbosiss : kobert
Duplessis, seciCtaiie archivist ( re-.
lu ) ainsi que Emmanuel Lamothe,
chef de bureau, H. Malbranche, Ed.
DuFoux et A. Innocent, secretaise-
redacteurs. Les autres members du
personnel soot Sailnave, stenograpbe
Charles Maignan, emp!oye supe-
rieur, Clement Dejean et Durosner.
dactylographes, ThEodule emp'oye
de ia crasse, A. Bobo fits et H Tas-
sy, employC de ae classes.
Au je poiut de l'ordre du jour,
lea honorables Senateurs Z mor,
Poujt, Mayard, S.nsaricq at A unual
oat ese nommes memb bt de Is
Corn mission des Compies-G.neraus
Avant la proclamation d'on roun-
vet ordre au jour, le S.naiteur
Mayard deposa sur le bureau de
*Assemblee une proposition de loi
qa mera sou o se aux Comitcs de
usiUce t Comaoere ranas,- elle


al


a
d


I


rmI


joute deux alineas A i-a-ticle 3 14 Reten eletls
lu Code penal.
E: la stance est lev6e. Mme Vve Aristonaene V. P.erre-
SNoel e ses entrants, Mr le Dr e Mme Hi-
S- ram Pierie-Neet, Mr lastin V- Pierre-
al Noel, Mr el Mme Vaugira.d V. Pier-
CAe IPtra (lfaH re Nod el leurs entants. Mr et Mme
iud e er Beer Cold Stenio Alerte et leurs enlanta, les
Budweiser Beer Cold families V. Pierre-Noe. A. Jackson,
Baron, Horton, M.DBenoit, Bordu, Boa-
home, M. S. Alexis, B.Armand,S. A-
lerte et touslesautresparents tallies,
La patate attaqu 3e zemercient bien siactr.usent lea amis
Sn inc t tnt de la province que de l ca c tale
par un insCtte la direction doLycee nation qui
leur oat doni uone nouvelle jpeuvt
--h ~..tk; A I'craesinon de [a tIer-


De nombreux agriculteurs d las
Plaine du Cul-deSac et de I Are.ihaie
m'ont fait part des enormes dit'ate
causes dans leurs champs de pataies
par un insect e don't I'ni,ja.ition eet
relat vement rEcente .han I.- pays.
Come il s'agit d ini \lues ion
d'interet Eb6:reral, je iep.und i -ar la
voie de la press :
Apren uda de I'insectl j'ai cone-
tatd qu'il s'agissait d un charencon
que j'ai eu I'occusion d'6tn,1i r dans
ce pays ld y e quelqueF a,, ntep. Voici
ce que j'ecrivais A ce .r'lnt :
SL.insecte qui pro('itt la destruc-
lion de la patate A I'As ,..iaie ut dmi,
la Plaine du Cu:- J-Sac e; t le a Cylas
Fornicarius Fab.
C est un charenqon de 7iatin de
longueur, y compris sa truumpe qui
(at tUrs loigue. Sa tLe eat de cou-
leur blue dacier, son abdomen bleu
ver mdtallique ses pattes et set
ar.tennes jaune orange i (i'tisses
correspondent aux truI;- '. ir(sb aowi
re.fldes & la base.
Les larves de ret infe:tet sou nur-
issent de la pulpe de la Iea e *,'ans
laquelle elles cieusent d iiuo.rbra-
bles canaux.
En liaiti, V il n'existe ma.ihe'ireu
emintnt n laborat,)ire agricole ni
stauou agro.soinique, les seula mo-
yens A employer pour enrayer lea
degats causes par linscte so.sult l
suivants :
1 0 DLruiro par le f ;u tou ea let
pata es attaq,!'es.
2 > Planter en sillon Itrt pro-
fonds et butter tortemr ou ce quii
scrdit preferable.
30 Etsblir une ro action de culture
de fiC.n A ne fire reveni la pa ate
sur un minme terrain i11 au bout
d un an.
A DOtruire dana It if.i,)'n in-
festee touted lea plat'es .ce la f-.
malle des Convolvulacd P t'-st-1-dire
lee cousins germains de lu iptj.'se e<
qui iont I h6te nature dri cylas
Le nom vulgaire de linsecte a
Hlaiti est a .G.non Fero. lien que
inunis d ailes. lee Cylas so d~placenti
difticilement : ceci etlat i rai.qu'aux
ClatL-Uuia siotammemt, on conasltE
que bien souvent ua0*iMple haie
bien close s'opposait a leur dt Tusion.
Dana a culture moderne scienta-
flque on d6truit lee cylea ens injectant
dana sle ol infec,6 du b sulfure de
carboneo.
II eat des patates ql'i r6aistent
meme dans u champ contsanind il
wera du devoir des techl iciens des
s nations expdrimnentales do les selec-
ionner soigineusement.
l'ort-au-Prince, le 24 Mai 1917.
G. SILVIE


DIA Rouxier


De relour A la Capiiale announce
* ses amis et A sa bienveillante
clientele qu'il reprend la direction
de son Cabinet i partir do mardi
22 Mai 1917.
2 ravaux dentaires
en tus8 genre
PRIX MODIRR S
114 R.e du I entire
HEURE DE CONSULTATION
8 A midi--2 112 & 5 112
Port-au-Prince, s9 Mat f1627


de symaja9L"W am vwg- w r~o
te cruelle qu'ils out *prouvte en la
personnel de Atistomone Vaugelat
Pierre-Noel, leur tegrette poux,
trtre, beau-fiere, oncle, nevea, cou-
sin, parent et allied, dt.td6 Ie 8 mai
courant.
ils les en remercient vivement et
les print de recevoir : cxpressioo
de leur protonde recoanaissance.


hi FfmmS fm i

SalN it rots


II eat prouv- qu'avec lt
COMPOSE "MITCHELLA"
les doulcurs de 'accouchement ne
sont plus A craindre. 11 fait dis.
paraitre les malaises de la grosses.e,
supprime lea douleurs de 'acco c h-
mcnt. retablit promptement la fem..
exerce une grande action ser les
glandes mammaires, pernettant ainsi
a la mere de nourrir le nouvess-nk.
it $oulage lse fcmmea serveses,
faibles. qui souffrent de menstruatkas
,rrd qellres on doulourouses. Ne
content auune tae substance bible
%our la femme enceinte, ni pout h
-4b& qu'elle porte. Faites-en l'essl
Pour vouY en convauicre. N'admet
pas d'quivalent. Sass dikte ad nees-
site de harder le lit.
En tente dans totes les pharmaeIe
at c..as VsYee Admond Magtoire, M
16, Rue Ripoblicaiue b.
Pour la venta en gre, s'adresar a
RAPAEL PL6R3 2.,
S Am c J r Doew&n
Seut Arent pour Haiti de I'lsd.s
,16dical du Dr. J. IL Dye. e
D',ffalo, N. Y.. E. U. A.


Avig
.1 ivisc Ic public et'ousthsr e
JACIIel qu~aucune Yente uedek
contr~ci~ee ur m& pfoptikid
11 ue M.\LAcbk Lafootant acqung"
mr"^ nom dunt le comm6
W son est charge. Oa peuti tI.
met de liii sans crainte. Uors d%
kifme pas d'altaire coiCDratk-W
B. DhPAs
P~i-. -u-Prince, le 26 NMu 1917


Contres



males


douikaum rhunomati ala
dietpm exista; aum9W

linimeunt Minard, et eas me
toujours en cas do 0 F bl,
gjgpg jnfl-mmptoktregrhiagi
arliculalrmet ces a dresm doum
doedorn. 6
Nul autre reamhk w b
remptacer-ii est infaliMsiK k. ho
marcbe, propxre Wne P% W
puoduit aucune inflam..mk
Le LiniMe,.t MiM Udinf~II
Mhw. i. =="4.
ca


Framk J. MARTIN
&-ul Hsmwant powHsi~,
139 Rue du People 19
Entre les rues 3ahiraceks ci L'arlb
,)estouclse.
l)O T-AU -PRINCE

Lo Purgatlf Idha
c..ft Is

PilUle do IY Deli
147. q~g -.78m~Ewwsent-##
Fracil. I-preadre
me n(vatastialmue
Afss w TU Jin ymodo 46104
Sup!,rrnl3Ut la dAles
owh as diblifk pas ismae'@&
N'lezInt POO dc rOP O 11
so 100 Cawceswmce.pork ie bw
Fiuw acti?* qua tons J"
sost pz ar m.uufqu OWN
DO$T'S P2 as SNOW
LAXIAT1116 I pRIM


MASON CENTER ILE
La Direction de ia Maison Centrale s'empresse d'a
public que par suile d'une nouvelle organization doe.wUs
i (st forniellement interdit aux contre-matres doe tra"w
profit personnel.
En consequence, les commander dnivent luW Meis
excl sivement.
Ule profile de I'occsion pour lui offer une nouvdlle
ce do tesa ateliers. .
Elle recera, ave plaitir, des commander de:
Carrossrie "
Tournage
Charronag
Ajustage
Ferblaaterie
Cordoneeri
Forge. u
Elle promel : oia et promptitude a l.SbZ.6. s
Le bureau eat ouvert loun lea jours de 7 11i2bu'rs
t ode2 & 5 k soir-ie dammiebes hat jours a s-
G.


I I


Tromper L'Organisme

SPour Plaire au Palais

'est Ce qutO font -oupdpernne qui
live:* a


preanebt dw tofL-qusS w 9qwuiqUand en
Sliti ce ue lowGrD a S bmoi C'est


L'EMULSION DE SCOTT
an a P u tsmftalnt ,mt e a V tis
fgggoew=n I, 1- 4" manam


---


31


b~mi


M" mmffm


1