<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02863
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 2, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02863

Full Text
OOAANA .C5NIJNBS


Mw& 3 h iM01


issm Of iMEJ



polAU PRINCR


- p3PAITUM3NTS


.MC
5.0


W)
wP


0.00

0 8.0


Quotidien
AU-PRIWC (ENarn


danG le MoMent. Bien qu'il se sevt Y.
dit-il, d'expressijolla fracanisep. son

tipi~e de I'HiaIoge Conteipora i esprit dtait plu d61 11x6out- dom tet-
U I~~.)rue I aOIwaid., t ui teslitpusf'

vait so iertaic'deuiAhzjrrv's, pen d-
brouillanjt unIj ull A Iamode pius
aux Philippines ine
L esplicatioi to-rfu+use (III1Prince~
Henry a Dt:%w-ey ilurait .k6e 1euLtIt'
toleace pari Its Amenricaitis, si 1A1 It
kiu r 4diw %Wllti [. a nouv -lie sijati )tmn cr6t'e par le .nagne mm'.ivait pan criooe outuag.4
ABerlin. ell qualittde m~itarisine pruss-iit affai appara~i- ievs Et~its Urais, eld'awir.es cliicoai.4-
des EtaIs Laiis dAmana:- tielea traits 8Iui gew.ris I]li st! U)u- tane --, par des pro 26ik5 tu; luae owi
g o ouverneinen!m vaie'ut a I'tlat lat'irt eii VIlein-viegas i usti~lqhljpft'ii des incoavelia[iuce
jodubitabids doi Iiiosti'i- Un inctddent s~ii'vow I u~ 1i.,wi~,diplouia iqwis.
de A'lleangau dpuis all Co:nlnoferIc'it d,- Id111100nee189.3,(L i dvni)
.,prsainne. a.Inkisen *Waletice l'aiAIIvlr xti .4ta;
tau& it. od rapporter l'o- d.1j!a ii Allemigile cozitre le-4 Ati%,- J. It CI1ENEIr.
Iancien aimnbassadeiarj lIcainls. A Cst eCp Uh- a'Kiuser
Sgat d.! la vive ilriianit' ~li'ssAit Pojilldi Bum*dtr.iii 1)vi- wNA
'Jj tgleid des Aill Z')113 IIIdigiji B3 onull ~tK~1'1n *"EABD
Soi rappelei auss-iiI,., pyjier un It61-3 pr~ijmoead.raiit. et FVE~ ~U
Ox1 coni1'tnafies CO"Ifl'i cI it particulit'-ireiaient iviars 1-s '%TAI
officers d [ I mu ill res d O et)'. 11 iivcuyda sum i :ile Ief Sarr~er
au dkrmtLzi~zqt tie I ail"% ow fil C I~iony davi sctits t, reilf tm veiMeilleure qualit~i
arre Ik*I ddli Iipmn's* .;ci'" 4 Il`4 E. da a de dDemawiI~e pair les connai.sseurs
guere ~isxiio-in~ciiieCOW6 a ~soi l 'ctre. le K zserpm j'oii- WbPMt Chez
I arie uxihA : il a;aun do c s discours Vraudilo -1
occasio:iijer uri. gieur aients doint'if est ci ILumiier Ii lul *P~VZdN-GEHL
basts Uwis. 1'A'igIet-ria- o *t isoan-u~ urtotit d-, norurerMiuaIitsAei
G ette ,UtL*', zIle IiA uC k!'I V, itutc.-L. dc e ir jru~s ___ _________________
par IQ hasard d~uoe viu- *-iett el ix (ii et.
delatatit 1fort A pro A CCeLLt au iie tlp(lueles rIell
ituiit tous lioinavii-o.- tions entrei.Uei;-'ietls at F'aits J...Jvers
prents wiLIlii )ifledt aoij U'lls 6ae-it I'it fIEIU4 Mu p01111 de
eat~ctre les d-& ays. Ua prtivu
F dt* eaprits fut tic;- y~ti. la des rucLaio Iaevitabe3 do l~a iE:NSE1GNEMENTS
gtats Uvis. a Ij %,,it.) (1,)UlSifgtlea ciiloirJO(i 'ieiiac tiet Mk.TkOROJLOGIQUES
PodeSaifloa it pub~lqaj ajn partieuli~rerineat en Ainm~mirjuo
peueda itavee Iimpatiotico es ~- L'Allemanage dUai opputo I a Ce BSERVNTOIRE
Oinqui semblaicia? uevoir Ili.)- led Ieu CU1-2s IL's j)1Iues ftsset itDU
V'b1@ew bTutv'oi vjS('1ilIi U(jetiSp~as Ii*e.-; Atiaileaicls. Saais
1611111SAmo1a na fait qti'ai'- a l atil oe, 1-i si!astruc iot-iisc )-1li it :- sE fliN p 1KCOL1,PGE
rbistili e %1 ric.: ivti't1 11. LA'l~es tc m).iit i rielIjity do SA IN T-.N;A' ur I I-
re~tiwit C:r e ilrasse 61ai.-mt Ile surveil;-,-it r i Iltto
J!i.I IcAlilleC eLi)iit eId. s" ~tIILC Maxdi ter Mai 1917
AMbassaJ.~ir Ail Irew-D,)pi4. a amreigicjenuaux I'imlip-
S1)3 Upst i ob iervmtt&Jfl oiiuies alaaz do I lAi-io;,1'a arowt''re762:
& rlilllsWW0S. de~s allean jq,1.Les olfi,ieas i d 0latluo.tet!Ieittuaamde minxmur1-12 U.
-K E l*I urLeprelmalit ) S- 41iu0,iiie, en i~1 n 1111111 S Cilr-
'MOpOSUa e tIhi11,.,.Zu1 1ac,211' SY111PAO[ie po.urL*.i-r~u'
~I5quc6 uti,,raiid eliaill 4u~ien .ll OIE Willi ncer-
ropirtion pubholue oo tamin mnrizicotitre Vs Ai Lts-Unins, maximum 32,21
depums 187!1. ~ .*tc- ijueaalncS.i~iA r:.ki I'rtloyenxio diurne 2064)
iiel~t's des Atle tICsz ~tiI~Lapj'jeul~eiue a umi Ci c'i le j-aur et couvert Ii fl~iit.
d~a '~t~e ;innis A 1,, olticiers Lies flUvires Lie hg Il.Ld t- I heurcs. marquait -au plu-viom~tre
g~ll guiIcii*.O-re A ICah dd I ljuny K )j'J. 16. 1in mi.
iiSlt i venitis iiotoireaii'iti L'aui-i Uc Lw -y dsas~tAiL ,'I ce tI& Baruin~re constant
L Auj ',ird liiA les AIlte ner avec bolt etIL-'naju.Jii. 52 FU-,
lI`IPIus t-.i evi.*ur~ce et l,.'Ic- zie ka111UWeZ dIAtiS I14Ad'ii.2-lo Ii SCHEIRER
d. s Uliverasta s, to~tI.rpi nelitew-y prai )jioiit.;A ides Loiss
~PulliSdiidt ero autretoi. 0,11faVIcmar desi ja',au:I6 ri~pr%6enjt.Oes' Tribiiuat de pah, arciem Siud
Cb~udi 'mis des Etats-Uama- 4 BA seJOAtb Au1)1ENcE LW 30 AVRIL 1917
03des adversaire. do juaLes pays t3 dmahrnajh~a present I etiua rnd~~eA1 ~o
tblIS, lours expressiouiLe tribunal yscidprtisenLA doaveut
F*Ot 4 provoguer unll xe !l jCites pdr urdi-o aliph ea uiqitjet SOUS IAS pr~sideunccdu juge Louis Ro-
fttrO lea dealuoI oilzo.& s iuib a expriiw.,s ea iaig.uo franI- miulus. ayant pour as-esseur le sup-
as flit sutOtit pendant to :.iime. Le prettier toast fuia iadiva. p~kant Georgts Darc6 et rend les
Ule 11e I'tlliPP~ile quo fil 3dde I .1l~emagiie, le sticuiid do a'Atj- jugements suivants:
3 ll creicoudo leg Aiacerre, to tro;,,t.ia cdo I Ei~pagiia. Celui qui con Jsamne Aumie Ovide
Outr.~s des Ailemandl .%i3 prjiace atleaizaad availl ecIrWte let Apayer A Mine AtonePierre-Paul,
Ad~ricains. J#LbiJ ills. Cen pioposa t ldtat satis d~jkii la somnme de- cinq cent
,aptf qeiaIdespitosmrw. coui a i do k'urroallec, ansto wr soivante dauze gouraes ( 572 G. )
idepa at des plimiuso ofp d odr liaeiuavec ez~cutiofl provisoire et d~pens.
U iieetdspaIes- m uamiraiiDe~wey'. qui Cet i t r Ce-
dun dlailstne indivi" pwiiiiti~l ozsun A tiq~ieLtt3 diplutua- Cli qui rc~oit Lia.JBellegarde op-
.""riI abrited contrs is LiqLIe, compripfl intention blesisante posante a ~ugement du... rendu en
I'll pat datruit liiri*Itia riaeo aleary de i'nusse ifi'so taveur de"O 13. Vahembrun ; au
fitdvgI1rd'uu Katie. et iusa eubquoindauaut iauotuouet del fond. rejette I-enqueie demandee par
Make du omolde- I'irflrut, Ili, saj;1nC a kl suite et be:' LiA Bellegardc ; donne acte i Mine
POaZVaient encore seI etara *&(I,& saluen A awirvii allemand. VAlembrain de cc qu'ele accepted que
Ily'upatt~hwdes Alle CluciCdOOlIlit oatrelItleitaotson- le montant des loycrs A cule d~i. soit
l~PtUasincationdt, *s4U aual bEta-Uuid Le ot.0AIlpanacalcul6 A raison de quinze gourdes le
SOtout rng *La mean- gS" Lepa lncfla oulVry dug *uVOY& mois; en constquenfce cond ama. Lia
:- -..-A- -d. S-CuKAnILnAas nt BlieardeA spayer I"neaoyrs dds-jvee


am Lsham L. Mm~-& G. W2

a NMw.TiM UuswmmI ~a y C---S
94 h A burn 4 W

Loa mm..obo b& m sas po-@now
Adbsuoummisa& Uwhss p"Obi raw"


S Cclui qui condamne Benoit Rous
inseau A payer A Mme Vertulie Augus
-te, sans delai, la valeur due : rejett
Its dommages-intftcts ; condemn
t Rousseau anx depens.
i[ Celui qui condamne la Vve PNtio
, Errie A payer les mois de lyers .
.:Mme Joseph Numrze et A deguerpi
. des lieux par el!e occup6s, le tou
sans d&lai avec execution provisaire
e et d&-pens.
S Clui qui condamne \Vvc Dup'cs
%is is payer A Racine Ain6 la valeui
1due par mensualii'sJe vingt gourJes
avtc clause pnajle ; rejette I'excu-
tition p ovi,oire et les dommages-in-
6re:s demandJi ; condamne la Vvt
l)Daplts:;sis .:u d vens.
Celui qui condamne W. D6pcstr
S p.yver A Lebiun Bertrand lia valeu
dde. .,a:,s dciai, aec dommages-in
161, s et dpeni;
C(eluti qui coaJiiin Bellegirle
Flure-u A pjy r A Me Arthur Dante
.ameau la some de cent quarantc
sept dollars (147 ) dans uu delai di
dtux mois- avec execution provisoirt
et dUpenrs.
Affaire en continuation.
Entire C1lie Pierrot et Ducarmes
i Flx. Me A. F. Moice a dLvelopp'
tous les movens contenus dans son
iacte d'opposition pour Celie Pierrot
Me Chrisvian B. C(.ude a repondu
vIerbalement. Sur la demand de Me
A. F. Moise, le tribunal renvoie la
cause a huitaine.
Le siwge est lev6 a une here cinq


minutes.


Revee dela Ligue


Voici le so.nmiire du fascicule
d'Avril de la a Pevue de lA Ligue de
la leunesse haitienner :-- Bulletin de
la Ligue. La situation politique, Al-
freri thii.inet, Di)s associations ou-
yvrieres en Haiti, MNut ice Eltheart ;---
Pistoire diplorna'ique d'llaiti (fin )
Abel N. LUger ; -Li Ligue de la
Jeuncsse hailienne aj Cap-Haitien.
A. Accacia : Haiti et le grand
confl.t- U. E.

Painesti
A l'occasion des fetes du ier Mai,
le pavement des appoiniements et
autres da mois d'Avril a commence
depuis le 29 de ce mois. Un grand
nombre de fonctionnaires et emplo-
y6s publics ont deja eu satisfaction.
Le paiement continue depuis ce
martin la Banqjue ci les intdressks
sont servis av:c empressement.

Cis~ma pepelaire
Hiersoir un moniefou remplissait
la place pour assister i la repr6senta-
tion populaire ofterte par le Cine-
Varieies. Un programme tr6s charge
a E16 esecute.
On entendit de bien loin les cris
de joie de la toule reconnaissante
let les manitestations de I'enthou-
siasme p2pulaire.

Fiampilles
Nous avons recu avec plaisir la
carte de fianeailles de Mademoiselle
Faxay Loper avec Monsieur Victor
CasUl.
Meilleurs compliments.

L'EpeMles Coimemle me sen
lermee que ce eeir
A la demand deA hamnornn de


e
.

e

n
I
4
r
t
e

!
s
'.

b

r


S
s
e
e


e


IRATAILLE Da FLEURI
Prix
Prix de voituro Audain frr. 0.
Voiture de b'be Cassagnol
Automobile ler piix Chenet I
2. Archer
Uuggy ler prix Valilant
2e exe ,uo Mile Bazelais
Mile Denis
:3. Mile Cliacivet
bicycle tes Mile Gerlach
a Mile Duncombe '
Exosiri )x n C.N i VAti rigs
Coll'cliU tide plates
ter prix Mr C. M. Dupuy G" 4
2e prix ex-equo MM. Ielv6-
tius, T"erlonge U!ich. 4
Mention: Mile Mio, Valenton
Jardine.
FLEUR* COUPs.- ET.: EN POTS :
ter prix Mile Julie Elia
2o Loniesky Aubry
30o Milo Malval
Men'ions Rose Pierre Antoine
Mine Thomas Pierre
I'ilippe.
I.I,<;umK.. s
for prix See-Woo
2L) Mineo Ioitevien
:0e E. I aptiste
Mention : Camille lIorno
FHUIT.S
ler prix liellegarde Foureau :
I'e Robert Duplessy 1
Mentioa : Mile AmAnlie Liautasd
Mile A et T. Paul


FIRODUITS .INDUSMTRILLS
ler prix IlicharJ Salnave(beaurre
lact6) 20
I -e Mime Edounard Roy
(halle v6gtale) 10
PLANTTES INDUSTRIELLPS
ler prix Francois Jean Charles
(canne a sucre / 20
2e ex O(quo Laurore Nau (mus-
cadier et poivrier) 30
Mile Julie Elie (vanille) 20
3e ex dquo Charleus Chlrles 10
'i-Plaisir 10
Mention : Pierre lilajj-, Maignan.
Item iriemenls
Mon cher Directeur,
Je sais que vous ne voudrez pas
que je vous remercie du pr6cieux
concoursque V'ousmavezdona6et quia
a tant contribu6 la arussitede mom
dernier concert.C'est pourquoi je n'eni
terai rien et vous prie plCtot de re-
mercier tous ceux qui, en cette cir-
constance et A l'o:casion de la ma-
nifestatioa organisse en ma faveur A
Parisiana par mon excellent confr6re
Justin Elie et un group d'am teurs.
se sont montr6s aimables vis-A-visi
de moi en m aidant de quelque lasoa
que ce fut.
A toutes leurs marques de sym.
pathie, je demeure trks sensible.
Vore bien d&vout.
OccIDE JEANTY

Mr loseDh lusting et &a famille re-
mercient tries vivement S. Ex. Mr le
President de la Rkpublique, Mr. le
Secr6taire d'l..at des Rela ions Eat&-
rieures, Mr. Ic Secretaire d'Etat do
IlIntirieur. le Clerge de la Capitale,
es membres du Conseil d'Eat, saims
que let nombreux amis qui oat bioe
voulu leur donner des timoigea"s
de sympathie,A l'occasion de la per s
douloureuse qu'als oat prouviee Q
la personnel de lear regretli Ilsa
Toubio Jules Justin.
Tr6 sensible A ces anurqes des.
tiie,il ne'maanqueront pas dme gar.
Jer le plus protond et reconnsissipt
souvenir.


personnel, I Admicistration comma -
nale a consent & laisser I exposition Faire part Iletbr
ouvere encore toate la journee. Et M. et Mme Lamartine StId4 ,
la Direc iono doe Cin-Vari6tds ayant M. Polynice St Leger et sa amillee
ben vonlu acceder A ce ddsir, a da .A Me ile Jen et sa millo e t I
remettre a un autre jour la reprd. doouleur do ,ous fi pan d oat pe
sentation ordinaire du mercredi. ... ad ou.s M aie pan de la p.d-
Bo consequence. le public est in- to de lear Mare F-anis Ernt. d.-
formi ainas que les laureate, que lea c6dd aujourd'bi A 5 heares 1/2 dmi
prix seroot pays A Cind-Vanrtds, cet mating,
aprei-midia 4 beures precise. Apr6s Lesa un6railles se feroat ce ae oig
qi, ses taie sla cl6ture de rgxpo. ) heures precises Iea Basiia--
sitaon. Nouv Dam,. -


"`- IC~Cr~Crcllllrr4uwrr~13lr- ------- ~-- T \-


r


eft




LU MATIN


ieta.li ewrinve t Pet as Priacm
CONVOCATION
Les Membres tondateurs de la
a Mutualite ouvnere de Port-au-
Prince a sont courbqas ten seance
extraordinaire Ie jeuda 3 Mai pro-
chain a S heures pr6cises de l'apr&s
mnidi, A la Maison Centrale d'Arts et
Metiers, aux fins d'entendre one im-
portante communication du Con-
seil d'Administration
Le rpsident. G. H. JACOB
he~telle A la ma.
Oue ferais-tu, Alcindor, si tu
me Ferdais ?
-I1 me scmble que i'en perdrais
la raison.
-Epouserais-tu une autre temme?
Oh 1... le deviendrais peut-etre
I.. It a a


IfLa Chine dans la
grande guerre
PAX bANS 1 L
Pk IN ier Mai La question de
1'entrie de la Chine dans la guerre
qui a 0t6 dejA considfte dans la con-
terence du Gouvernement militaire
sera prAsentee au Parlement dans dix
jours environ d'sprts les rapports de
ce jour.

LesEtats-Uns dans
le grand conilit

La guerre A I'autocratie
L'tmprual de Libertt


fou, mais pas A ce roint oIA I PAR SANS FIL
.WAS"V INGTON ier Mai Le bill de
En I'houneur de I'administration. prevoyant le recru-
tenment dune grande armee am6:i-
l'amiral Dewey caine, a passe hier soir, A la Cham-n
Par sans fil bre come au Senat, par une majo-
NVAsMINUroW 2 Mai. C'est au- rite ecrasante, indiquant clairement
jourd'hui 1 l19e ainiversaire de Is par h, la resolution du people dts
victoire de lamiral Dewey sur 1i Etats-Unis represents par le Congrns
flotte espagnole dans ta bale di de consacrer tout ce qu'il possede en
Manille. Le eecietaire de la Marine homes. a la realisation de la vic-
et lea membres du bureau general toire dans ce grand conflit.
don't Dewey avaitl t le president. La measure qui vient d'6tre vote
ont observe le jour en rtndant une prevoit une augmentation de l'armde
visible ofticicile a Madame Dwty. lI regullere A 28,ooo homes, de la
veuve de lAmilal. Ce to coutume rde a 7 o e, e
*eia renouvelee tous lea ens, a pa garden national A 625,000; et adopted
reille date, ausai longtemps que vivra en outre pour les Etats-Uni-, la the
Mme Dewey. orie et lesysteme du service militairt
obligtaoire constitu:int, en cdla, nn
Colossal effort chargcment r6volutionnaire poui
i Ambrique. L'acte prevoit un syvse-
allcmuand me de recruterrent par selection er
ter Mai veriu duqueldeshommes decertaines
LoNDRrs -Apes une semaine de categories peuveut etre requisition
pression puissante de la part des nes par le gouverrement.
anglais centre ls forces allemande, Le President ett atitorise a pren-
dans le voisinage de St Quentin n onre de Si.e utJJu0o hoieds etI pls
espkre que cette stmaine verra une units qui devront se; vir a ,utren--
nouvelle avance des trarqais enirt ter armce et la garde national.
St Quentin et la tcit de lArgonne En tout, ce bill prevoit une armOe
Les allemands combattent avec comptant apprtximativeinent -o o0.
une rage qu'ils n'ontlamais d6ployec t-0N d'hommes a lever duran la pie
auparavant sur le Iront occidental ;, mire annie qui suivra la creation
non sculement ils altaiblissent leurs de cette loi. Tout cela a et6 faith du-
leserves mais encore ils contre-atta- rant la court pnriode qui s'es;
quent continuellement. ccoulue depuis la foriielle declara-
Lion d'un 6tat de guerre centre le
a ie e* gouvernement alle:nand.
Aavire8 ennen s I.e vote du Senat a Wte de 81 con-
vSO Sg tie 8 et celui de la Cliambre de 397
saisi8 centre 2 'i. L.a wnesuie l ut redigee
PAR 'ANS FIL par le Dtpartemrnt de la guerrt
ter Mai tui eat prdt k le mnettre en operation
WASHINGTON.- La solutionn de immediate. Les missions bi tanni-
]'administration autoris.at Je Presi- ques et frantaises actuellement dans
dent A Frendre et A utihisC,.' iW- le Pays on 4td recues avec le plus
dei a prend re a uilsC' na.ndS- grand enihousiatne et soiLt occu
diattment tcus les naviresalkiani, es A consulter le gouvernement
et autrichiens actuellement dans 0'l~ ur ,.age le plus ratique a fire
Foits americains a tt6 piisentre Ct des resaw;r:es miriaires, tinancise-
soir par le Senateur Culbertson du res et ecotowucqiues de I'Ainmrique
Texas. Lr congsls des Ltats-Unis a dtja*
Le Stnat a trcuve netesaire de autoris6 une d4pensa ae P. 7 uoo
tenir une stance secutte akin de dis- OO(O.(X) et une missionn de bhons est
cuter la mnsuie A huis close La rai- sur le point d'&cr6 tai e. A propos
son de cette stance stc.et etait de celte emission, te .;aro-tair2 de
d'empcher ia divulg.jion des secrets la Tl'rsorerie, a faith publier la d6
navals relatits A la question, un icl ^aIon aS decide queLe laeegrande
grand soupcon exisc que cette scan- emtssion 4at dejs qu'il commencera
ce cut litu afin d- bats. nue wous la ddsigna ioi ',e tl'Em
runt de do berte do I'lTl- l'a^;e
4 L'art l de a iunir par zA emprunt sera em
Sh plt ; A faire la guee:- a autocraticie.
disaitnuler 11i e'st teOUrna tfournir iea muscles
ier Mai de combat dais I'inter,3t du 'ibrt,
astxToN.- I es artistes des gouvernement. Al eat particuliere-
\AS To.- Ies astesd fluent convenable Lta.t !Idonn6 que
principalesvilles des Ltats-Lnis s'or- la n0ociation de cet em run via
ganicnt en un corps special de ser- conaituer le premier grand pas de!s
Since de guerre don't la tiche est de Etats-Unis dar.a la poursuite de la
Teicdre tt de c'ecorer Its canon*, guerre, que cet emprunt soit 6miP-
irarchies tt d'auties travaux Afin de au noin de la liber:t.*


Us cather I'tx })u de I'tnemi.
Le conseil de la dditnse national
a puis la diiccticn *Ficialc de ce tra-
vail.
Cette brar.che lrciale des travaux
de la guerre, ultia-moderne en sont
caractere. et dans laquelle les Iran-
;ais excellent est appelee lart de
dissimuler.

Troubles en
A Ilemagne
PAR SANS FIL
WASHmINTON Xer Mai Des pre-
camions peu ;ordinaires sont rises
par le Gouvernement Allenand afin
d'empcbher-les nouvelles de dissen-
aions instrieures de trouver un echo
A Iext4uieur, dissent les rapports, re-
,as au Dnpartameat d'Etat ce soir.
i. Usa cmme de La Haye rap-
raw. oo 6 outrs avant le 25 avril
,Aso FIpms ne tut accord auz su-
itJs Alenmauds de laimsr l'Allema-
e.Ce! masm e a ta prisei ain
a des aouMvms de
-d-a I pea ys Utma et


Raret des a liments
dans le monde
enter.

Nous lions dansle New-York Sun
a M. I. Ogden Armour de la grande
fire Armour & Co. fabricants de
conserves de viande, vient de dEcla-
rer dans un meeting que. si des me-
sures immediates ne sont pas prises,
afin d'accrohlre et de conserver les
produits alimentaires aux Etats-
fnis, ce pays sera prochainement
ecpos6 aux memes conditions, rela-
-tirement aux approvisionnements et
aussi precaires queparmi les nations
europoenees en gueire.
La rarete des ailments ect unaier-
selle. La production en Europe cst
pire que reduite de moitid par le tait
Ide la guerre. Dans 'Arentone, il eat
s|rvenu des p uinodes de scher et
s f o ru mf die ckules et de


J Aux Etats-Unis, 1-hiver a forte-
ment endommagI la recolte du b!t.
A cause du temps aujourdshni limi-
te et du danger de la situation, M.
I. Ogden Amour a conseille la
prompted intervention du Gouverne-
ment au sulet de l'augmentation de
la production et du prix des aliments
On a etk reduit A prendre de pa-
reilles measures en Europe; il fau-
drait agir de meme ici avant d'y etre
oblige Les prix'telatifs au bit, au
mais, au betail et autres provisions
sont actuellement sans aucun con-
tr6le. LeGouvernement pourrait, par
example, fixer le prix en gros des
xiandes ; probablement le reglement
automatique de tous les autres prix
entree e producteur et le consomma-
teur En cas d'insucces, l'action im-
mediate du Gouvernement devien-
drait indispensable. *


Les Americains for-
tifient le Canal de
Panama.
PAR SANS FIL
V~WIsmNGTON ier Ma- Une affec-
tation de 4.ooo.ooo.oo pour foitti-
fier les deensts du Canal de Panama
demontre .l-iitment que ce Canal
.st rcconnu come l'un des points
strait giquts de la guerre. De cette
omme 1'. i 774.000.00 pour Its ca-
nons de c6tes et P i 41-0ooo0,oo
pour les munitions des canons de
c6tts et d& defense sur terre.
La some de 66 coo oo est ap-
proprite aux modtications des ca-
nons de c6tes du canal.


lux fmues qul calgent ,b
Matemt6. Enaftis rbustes,
sails et frts


11 est prouv qu~avec le
COMPOSE "MITCHELLA"
fes duuleurrt de, Vatc. .uchemerrt te
sont plus a cr~in,,rc 11 fai~t dia;.
para tre Ic. i nvJaiwc i dela Rr-,c-c.%e,
exerce une jgranrd.* ac ti, ,ur les
gIlrac-le iarrrzrraire-, ra U it i~si,
ait a nw- c teticionrr1ir n, -w-i tl-11 V'
et ,;,-Wa,, e si ft. h min.c,, n r~ etil.%,
i~r~b~?:-r. tU 2. ui..trcu,e'. Ne
%(.tirr !a f-rtv:--ice nkciteite, i j~i) ur ik
),rtr ,u~ ircii riiainr. r. N adTiiet
pa- d equpi valentr. Sar iqdnte ni ii ices-
sitt'.-do g-irdc:r lelIt.
Eni -c-ne 'ans tinut.'- Its pharmacies
et clilfL Vtuve Hiri-rid .\nak~lore,
8'., Rue ReI-iuldicairrcsr)..
Four la vewie eni groa;, sadlrec-er a
RAFAEL FL6REZ Z..
2 Avenue Johna Brown.
SCUT A'zent p.I f;-.T:- It un ,t~tut
ldedical d'i Dr. J. 11. Dyc,-
Buffalo. N. Y., E. 1U. A.


'Frauk i iailij -
Seul Rcprbetant pM H*ab
139 Rue dou Peoph.
knire les rues Itiracles
Deal ouckes.
PORT-AU-PRINC&~g


P.,


SComNpafgtie natio- F
LC lnale des tcheanis v
et lla GuerreI Mav"
PAR CALILE de I 'I ili Ma
\VASHIN TON 28S- Le secretaire Asis
dEtat Lansing a annonc qu'l venit A parlir (hi lundi 7 alllli 1 ho-
ditre inlorm, que le Gua:dmala raire des (trains esl clitage comnrne lh
vena.it de iompre h s reva'ions diplo- suit juiqui'A novel avis : TH
matiques avec '~Allemagne et ava t Luni 7 lai-so St Marc ;i 8 h a in
remis aux agents alltmands leurs ardt 8 u P-atl-Princi A 12 1i
passeports. (Midin
Le Gouvernement de Guat mh Mercredai a S Marc 8. a.tn.
a oftter' aux Etats-Unis de se servir' Jeudi 1 l M -au-rce. a. midi
de ses eaux territoriales, de ses portsauce mid
et de ses chemins de ter pour la d,- Ven'lrcdi II St Marc ia 8 Ii. rm.
tense commune contre I'Allemagne. Samedi 12 c 11o. L au-Prirce A
heure p. m. U
vis vis de s
Quartlier G(esral de la La soussig:ie i orme avoir per- es
(Gendarmerie d'lljiti du dars la nuit du 37 ai 28 avril
-- ,une rrt;;c rot., tampte des lettres i'anl
Port-au-Printe le 28 Avril 1917 D. F. BB R I la cuirse gau he o0' lou
elle a une b'essure. Ce'ui qui la te- de tI
Le public est avisc qfue dais le ra trouver aura une borne rdcom- fond
cesavsqueasepense. S
cas ou des particuliers i raienti Mrn G AS|II\. 1
credit A des gendarme*, pourI Mi .GIc.A BASTIEN inal.
quelq,"e raisori que cc soit, ceux
la In'ontpas A attleidrele COli'ours
des off ciers de ja Gendarmerie
pour renitre d-tias Luirs fonds. 1
II est encore donn. avis 0 tous Les A UTOMOBILI'S FORD son,
ceux A q(ui il appartiendra que ateux sur nos routes. -Eldtga
malgre que les gendarmes soient Touring Car pour 5
payves regulicrement, les change-
menis d& garnisoni, des ordres
soudains ou des pertes de la paic
occasioniins par les course mar
tiales pcuvrni emptcher le paie
inent de detlilts iitlifies. Aussi le
public est-il encore une fois avis5
de ne plus dormer de credit aux
gendarmes.
S. D. BUI TLER,
Che/ de la Gendarmerie


Gendarmerie


Ls. MVES &


Checker Jones Jewel Ilr
mariness Hungarian oo, Sumpi
B. T. Babbitt IN
Savon Gold Bar
RIENCII AIERICAN WI4
ViAS de CAUFORNIW
is rouges : Claret, Zinfadd,
ins bLancs : Hock, Sautce :l.I
ssacussett Breweries.
Bidres Pilsaer,
Plaf/a- Kinas BohaMi
eys Porter& Kings Pm I
OS WOODWARDA&a
Poisson saUs en tows M
Reprfsent(s p
Eug. Le Bea
c5. Rue&dAQW

A Vendre
ne propriety A Turgem m
Lnt ti ente cinq pieds de
ur cent six de profoodeso
ne propr&-16 A Petio0l
gle des rues Gregoi I
vertiren mesurdant rents
tnade sur cent pie-is di
aeur.
airesser au bureau dij


celles qui se codnpOtIli
Ine, soup Iefse, solid"li
Spassagers:


Ford
Co. Ageia


07 ,


__ d'Haiti MASON CENTARLE

JPolie headquarters Perl-sa Prise La Direction de la Maison Centrale s'eumprew
Haiti le 27 Avril public que oar suite d'une nouvelle organisation ad
il est formellement inlerdit aux contre-mattres do
11 e, gn profit personnel.
II est g~neralemer.t cons'at6, Jn consequence, les commander doivent 1m .I
que dans lea grands manages-, excisivement.
entertements, etc. rueea rues- a etes .lle profile de Ibocasion pour 1i offrir une DnouV
portes, tant de l'Eglise que des ce do sos alcliers.
masons sont obbMruees t lia cir. Elle receirar avec plaisir, des commander doe
culation interrompue par lea voi- Carrcoatee1
lures. Celle obstruction pouvant Tournage
causer des accidents, les person- Charronage
nes qui le d6sirent pourront avi- Ajustage
ser la Gendarmerie pour quo des Ferblasterie
gendarmes toient exp6di6s pour Cordonmerie
xnajntenir 1 ordreet 6vi.er, quo la Forge.
circulation nP soit gene par les Elle promet : soin et promptitude Il
voitures en siatoa. Le bureau eat ouvert tous les jous d 7 4 !7.2
W. W. BUCKLEy at doe 3 a Ie poir-les dimncbesm el ijonurs ri
CAqide Police


-