<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02813
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: February 23, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02813

Full Text

SUINZE CEN2 TIMES


Veldr"lt i 2 21 F Viev 1917


I-Mm At A F v


jjpnti'mAGLOIRE
Fw-DIRICTEUR


poRT AU PRINCEG,20
a 5.00


DIPARTEMENTS


STRANGER


G 2.20
6.00

G 3.01


4


Quotidien


OT4-AU-PRINCE (Haiti;


RE~DACTbON AUMJINISTR LTIUN~
Angle des Rues F~rou A Am'ri&insfl

Les ainnnces sent rocices I
A Puzr-Au-panzcII:*ux bureaII 4u jc.ur :ai
A P~xis: chez L.Mayeace & Cie 9, Ru-, T oflcar
A Lo~zrunms: cihex 1. Mayencr ?k CO. '9 21,2
Ludgate Hil
A 821tLIN chez Rudoit Mosse 5 w 19, Jcrusalzib
Strasse 46-49
A Raw-Yozzx Iaiversai Pubiikity COxMPA -IT45 W'OE:
14 th Street
Lot minmscrits in!14I65 cu ncl ati ut p~renduv

Ah'oxnementis &Lsnserb-ons Payables Xavan,s.


U 6ADP Grl'EBRE


voyage
des navires


De notre corrertpondant


WSe I oftres dc la paix alleman-
i enacs de guerre sous-ma-
lt3ootplusvirulentes de la part
8 enoemis. Croit nt-ils nou,
"fen agitant cet cpouvantail
0quiilsont place leur espoir ? A
d iparer ces mrn.c s si elles st

L5Etuts-Unis estime:nt, parait-il,
Iuon droits ont etc viol6s du
he I guerre par les deux parts
ts ; le repro1i_: qui con-
IesAlhlIs est itLi it. sans nul
,a efietsds du b:.cus des cote,
aWlos enemies, Icquel gen
libt6i du co nnierc maritime
Etats-Unis.
S les droits comunirciaux des
is on tic \6iols, ce que
e croyons pas-c.i, les blocus
6i determines iont admis pat
lio internationacles niaritimes-
iroitset la vie des cimoyens am6-
uivigant A board des navires
res oot toujours et c scrupuleu-
trespectes par :cs navires de
rde lEntentr, alois qu'il n'en
juis eti alasi de .o part des
rianns ennemris '.'est done
I'Allemagne que dolvent s'61e-
Itsplaintes des FI: 's Unis et des

tlimbleque les ddec:rations du
secrtaire d'litnt aux Affaires
ates, laissent sous entendre
D'epoliiqe que utls e! gique se-
Mlenaedans la conduite de la
IU1os-marine et jourrait en-
*nerl'Am6rique du N'ord dans le
Ittouibillon de la guerre eu-
kne.
Itco flit actuel va graviter vrai-
kablement autour les la guerre
marine, A laquelle, d'apres la
te allemande, Is solialistes ne
out plus. De m6me les
mters, les nationaux-libe-
es centristes du Reichstag al-
segroupent autour de leur
eilent Four que la lutte
Ie soil poussee A outrance
aIo 'est donc taite entire les
Spolinques allenminds sur la
la plus ferme et la plus
K*qvi prlsidera A la tutume des-
de "os navires de commer-
S ncertains, I'Amiraut6
fait en ce moment un ef-
-ltWel pour obtenir au prin-
hl-dua une dflote imposan
SWso-marins ; d apres des ren-
its officieux, elle augmen-
'inaP de quelques-unes de ses
sa ux operations daos
Pi us loignees des ba-
iitaies, les actions re-
oZ 1US-marins de 3oo00
dans les riners territoria-

Sat flotte sous-marine com-
"00 unites, iI est incontes-
5 e I transit maritime des
t tr6ts s gne. A nous Ade
et d'appliquer les measures
~ iCes de prot6ger notre
Otmerce centre les sous-
dehors des moyens de
e destruction don't il a 6t6
a t de tois, en dehors de
des centres de ravi-
dandestins et des navires
naiedurs, la question de
iadiViduelle des navi-
I^ w ce, c'est-a-dite du,
o PeOe i nous mainte-
r jemais devant les me-
t" allemande, Le
toW les a v1 ires de


:ommetce sans distinction ne parait
pas A notre avis tres possible, car il
distrairait du service de garde et de
patrouile un nombre consid6&able
de navires 16gers don't le r6!e impor-
tant a Wtc d6montre itrs utile, d'a-
pr6s les evenements antirieurs de la
guerre navale.
D'autre part, le convoyage peut
etre rendu tres difficile du tait du
mauvais temps et de la giosse mer,
qui obligeront les convoyeurs A ra-
lentir de vitesse, alors que le navi-
re convoyV, plus robuste etl de ton-
nage plus 61ev6, peut conserver sa
vitesse normal de march le con-
sorganmse.
Le torpillage de plusieurs navires
de guerre ou de commerce convoys
laisse croire que le convoyage n'a
pas toujours donn6 les resultats
qu'on espdtait.
Neanmoins, grAce A la presence des
convoyeurs, le sous-marin ennemi
sera dans l'oblibation d'attaquer en
plongde A la torpille ; mais dans
cctte situation, 1 ppr&ciation de la
distance du but par le periscope est
assez diflicile, par ailleurs la manoeu-
vre du sous-marin ne sera pas aussi
ais6e qu'en surface. Au contraire, les
navires convoyeurs bien arms et
rapids, pouvant tier juzte et vite,
et manoeuvrant tacilement powrront
reussir A couler le sous-marin obs-
tine A son attaque, ou tout au
moins l'obliger a rester en plong6e,
son periscope sous l'eau.
L'exeinple du transport des troupes
serbes de Corfou A Salonique, eflec-
tu6 sans aucune perte, sur des mers
resserr6es, bord6es de c6tes d&cou-
pees et parsernmee d'iles propizes au
sejour des sous-marins ennemis, est
un fait lout en taveur du convoyage
des navires marchands. Ctte obser-
vation perme tra de conclure ceci :
c'est que la question du convoyage
doit Utre r&giement6e de maniere
que tous les navires marchands des-
unesau transport des troupes et au
materiel de guerre le plus important,
soltnt convoys pax de petits navi-
res bien arms, ayant uue vitesse
tranchement superieure i cell du
navire convoy.
Ce convoyage doit &tre rationnel,
c'est-A-dire etabli de maniere que la
route et les bords de la route suivie
par le convoi soient constammeni
touilies par les convoyeurs, prin-
.cipalement dans les parages ousoat
suppose posts et oi out ete signa-
16s les sous-marins, tels que dans
les detroits et vers les points d'at-
terrissage.
L'armement des pieces des convo-
yeurs devra etre former des meilleurs
canonniers, car il faut que le cornm-
mandant du sous-marin ennemi qui
attaque,voyant qu'il estserr6 de press
par les projectiles du navire qu'il
s'apprtte a couler,prenne la tuite en
plongse.
Ajoutt au d6veloppement des
moyerns dejA existants employes
centre les sous-marins, tels que di-
rigeable, hydravions, chalutiers, tor-
pilleurs, chasse aux navires neutres
ravitailleurs, surveillance des ravi-
taillements par les c6tes des pays
neutres, le convoyage rationnel des
navires de commerce r6duirait cer-
tainement les pertes des marines
marchandes allies.
VALD HOURDOIR
Lieutenant d1 vaisseau


Bonne pension
de famille
Boa comfortable et prix moder.
No $ Avenue Boyer
Mine H. ROUZIER


Nouvelles
de Presse

PAR SANS FIL


22 Fevricr 1917

WASH ING FON -Laambissade a -i
glaise a public une declaration ct
soir disant que la nouvelie campi-
gne sous-marine illemande a reali-
se, du ler au 14 la oerre de moi,ni
de lo/o des navires voyageant entrt
les diff&rents ports de mer.
LONDRES.-Les combats ont re-
commence en France. Les forces b i-
tanniques ont attaqu6 les positions
allemandes sur plusieurs points et
leurs eltorrs ont etd couronn6s par
un gain to'al d un peu plus d,
t1.1so yard-. d ap &s 1-es dernic-es
communica ions otli ielles
IIt a ete otlic:ellement ai.nonze que
le point de Plymouth est terms ja',-
qu'A nouvel ordre Les navires qui
enfreindraient ce: ordre serilent| pu-
nissable sous la loi de la defense du
royaume et passibles de detention.
BERLtNr-L.e vice-amiral Von Ci-
pelle, ministry de la Marine alle-
mande, a inform le Reichstag, au-
jourd'hui, que la guerre sous-mari-
ne n'avait pas seulement r6alis6 !'at-
tente du d6partement, mais l'avait
surpass, qu'il n'exis:e aucune rai-
son de supposed qu'un seul sous-
marin ait eet perdu depuis 1'ouver-
ture de la champagne A outrance.
-Dans les premiers dix jours de
Ferviie, Si Edevard Carson, premier
lord de l'Amirjute, avait annonce
que 89 ,avires tant neutres qu'aiines
avaient etW couples ; le total de leur
tonnage s'elevant A 268080 Corn-
par6 aux pertes des 10 premiers joui's
de Decembre en trouve 69 et 65
pour les premiers to jours de Jan-
vier, tandis que, en fait de sous-
marins detruits, Carson dit qu'il
posseie un record de 40 iencontres
avec ces engines durant ces derniers
18 jours. II pretend que les chifires
de la Marine demontrent que 78,"'
des vaisseaux arms echappent aprcs
des attaques sous-m.'ines, alors que
seulement 24./ des vaisseaux non-
arm6s y echappent.
On rapport 10o vaisseaux de
coules mercredi.
PARIs.-On announce oflicielle-
ment le coulage du Minass Pkog-
land, du ,Guiseopes et de la aRo-
salies.
WAsuI.N.ToN.- Le stnat a ajou-
t6 128 millions de dollars au quart
de billion vote par la Chambre pour
la construction de sous marina.
La proposition senatoriale defen-
dant l'importation de boissons dans
les 6tats de la prohibition sera sou
mise a la Chambre demain. Les
partisans pour et contre sont divi-
sds entr eux sur la sagesse de la
measure.
Le major-gCLseral John J. Per-
shing a 6td formellement commis-
sionne com nandant da departemene
du sud en replacement du gene-
ral Funston decddd. La nomination
prend inmendiatement effet et n'exi-
ge pas la sanction du seat.
Apr6s une entrevue avec le prd-
sident, le secrdtaire Baker a annon-
ce qu il enverra cette semaine au
congr6s le bill d'entrainement mi
litaire general 6labord par I'dtat-ma
jor de 1'armae.
II n'a pas voulu dire quelles re-
commandations il fera mais it est
entendu que le president est en fa-
veur de i'entrainement universal si
le project peut etre pratiquement
execute.
NEW-YoRK.- Le tiers de la race
armtnienne a disparu sinon per le
massacre du moins par la faim et
la maladie, depuis qu'a commence
la guerre europaenne. A cette hbeu-


re d'apres un cablogramme recu de
John Wasefield, la moiti6 des sur-
vivants sont sans foyer et se mieu-
rent en exil.
Apris que le maire Mitchel eitit
kt6 informed que les imnres du quar-:
iier est que leurs entanits se mou-;
raient d'nmanition par centaines en
raison de la cherete des vivres, il
pIromit de transmettre a la Coelinis
sion d'6valuation leur re(qute qu'uni
nilliou de dollars soient affect,-s par
l.t vil'e a lacquisirion de provisions
devant 4tre ecoules a des prix rai-
sonnables.
La situation est 6ga!einent serieuse
a Chica;.;o olt la commission des Md-
tiers et l9 rand Jury compte inener
une entqle e.
CniCAu,,.. Gnifiites, president de
la commission locale des Metiers a
teleraplitu a Interstate commerce
et -3u president des chemins die fer
de lest que si on ne met I'embargo
sur tous les prduits de Chicago,
sauf le liarbin et les products all
minetitires le p),ys aiira aflro tte:'
le daiiger de r'l",s et d'anarcthie.
A.N ANTUNIO.- L.es fun dailles du
eliidral Fiu's-tiin oit eu lieu11 aujour-
d'Liiu avec une sii)npl itc toute mIIi-
iiLtai e. la, g:rde atio1ale c gulie're
ainsti que pilisieuLis milliers de civil
y out assist.


tn advantage
immense
Voulez vous trouver de q(uoi rec
voir vos aims avtc distinction? Allel
a la
Society Gnetrale


Des secousses sismiques d'une vio"
lence extraordinaire ont 616 raplor-
tees hier par le sismogran'e de I'U-
niversit6 de Georgeton.
Ces secourqe,, o:,t eu lieu mirdi


de 2h34 a 3hi i e:
distance a enviror 200OO
s aslhington.


value la
miles de


A -r:.,,.s ifiu r II' 41 m z,-*

B,- TB-aL)b I t 1 1
Savon GJoA B ir
FIRIEN (A [A 11: RIi\ XVI N!;C
V1 JA S*/tle(C. I AA

Mascsactls'-ett i'. .0



T7HOS WOOD'WvAI-{A ,,: SON

u ~s us ~'i 17q rs s

!)3. Rao' ( I C(Ii







PRSX.S !-il-
22 FeVfier
Albert A.S ie t Gbiriks will-


DE E J .g. c1ni C uAVoun viaie its s
lO eimtitra!lt tics l:tas-Uni; en p Er-
JON)/t7am '/l7lI ic,:ip int a une enltreprise nilitaire en
DIU (L'IlE11M.\ ) )AES A!,ESave,ir de Aiiclinmu1e, oIt 6t le-
oL vwous aurez I eubarras dti clioi te\aus sous c. utiomn dc o doll irs
en ,re 'exc'llet L ,'t, les luon_(it,. i IC U1 I, i;S s oi lUIt i:Incrrc., s m r i
ga zelses, liqeursvies irops as., --L. agcn c ie Noav i .s i ansnmari.
so/-Its, etc. i -eanne Je urvnlledstIansma1i-
La reputation de la Fabripue gran- time annonce que Brand Whitco, L,
dit chiaque jour, grace A la perfec- ministre amnrican a Bru1 e :-s, aik
tion des products. de son personnel, continue ia le tia-
Lio des.... p vail de la Commission de Secours
belge.
lepublique uile autorint al1em1and, :i ne ki
rapport q u'u' consul am ricain se
utbaine trouvait arbitrairement d ten enli
Allemiagne.


PAR SANS ItLL
22 F6vrier
Le gouvernement de Washington
incline a croirequ'il sera peut &tre
necessaire de faire les elections pre-
sidentieltes A Cuba si l'oi veut em-
p&cher une s&rieuse revolution.
On rapporte de la Uavaneque de:
puis trois jours aucun combat nou-
veau n'a ete sigial6 A l'administra-
tion.
23 Fevrier
Des nouvelles rassurantes reques
de la Havane ont fortifi6 l'opinion
du d6partement d'Etat que 'insur-
rection des lib&aux cubains touche
A sa fin. Oa croit cependant qu'une
situation politique des plus compli-
quees survit A 1-attentat revolution-
naire.
Depuis trois jours, la nouvelle
d'aucun combat nouveau n'a t&
rapportde A la Haivane. Oua croit qut.
les deux parties se pr6parent en vue
d'un supreme effort au fort de Ca-
maguey.


Washington

Les Inauguration Services, ou les
c&r6monies de la prestation de ser-
ment du Chef de [-Etat, dija bou-
leverses par le fait que le 4 Mars sera
undimanche, seront davantage deran
g6s, par l'abanden de la session spe-
cia.edu S6nat, en ce sens que le pro-
tocole de I'inauguration du vice-pre-
sident en sera complstement change.


VIENNENT D'ARRIVER

Che W. Pressoir
Par Ie dernier baMea:
Brides anglaises fines,Morsde tou-
tes qualities, fambieres etc.
Q 1'on se press d en acheter.



Allemagne


Par sans Ill

23 F6vrier.
Uue d6p&chue de Paris, en date de
Janvier, tapporte qu'on a vui dans
une lettre trouvte sur tin s )ldat al-
lemand que l'arsenal de iresde a
explos6 et qu'un miller de fernimes
et de jeunes filles employes dans
ces ateliers out et& tuees par Facci-
dent
Une ddpeche de Berlin announce
que les marius amiricains qui avaiont
et6 enlev6s au Yarrowdale et emme-
nds en Allemagne ont ete remis en
liberty.
Deux sous-,narins allernan Is sont
retourCus a leur base le 20 F'6vrier.
Ils ont could, durant leur period
d'activit6 24 steamers, 9 tramps
steamers et capture trois vaisseaux
don't un de 9.000 tonnes, clarg6 de
carbon, un autre de 3.000 tonnes,
charge d'huile et un autre de 3 50(.>
tonnes portant des provisions. Ces,
dilTerents bateaux 6taient pres(ju*
,tous lottlandais.


t 3986


~-b~T~


I





LE AIA TIN


Faits Divers

RENSE1GNE.MENTS-
M.Tt ,OROLOGIQUE-S

OBSEIVATOIRE
DU
S3MINAIRE COLLEGE
SAINT-MARTIAl
Jeudi 22 Fervier 1917
Baro metre 765..3
Minimum 19 8

,Tempra&tui e
maximum 32,8
Moycnne diurne 24,6
Ciel clair le iour et un peu nua-
g ux la nuit.
Brume intense.
Forte brise de mer.
Baromr.tre constant.
1. SCH1tR


' Saut-d'eau, visitant avec inter6t tous
les chantieis et ne marchandant pas
ses utiles conscils aux 6quipes.
Iouvelle la main
ENTIRE ELLES.--
--Quand j'etais enfant, on m'ap-
pelait Fleur d'irrocence.
-- Et maintcnant?
-- La meme chose: Fleur de... lit.


Etats-Unis
-oc-
PAR SANi FlL
La ch&ret6 des vivres a donn6 lieu,
A Philadelphie, A des turbulences
qui ont d6eg6nre en rixes graves et
nombreuses.


SENTER ITEMS
et MALADIES GASTRO-INTESTINALES
Diarrh6eevertedesnourrissons,Entorite muco-
membraneuse, tuberculeuse; Constipation,
Accidents appendiculaires, Flvre typholde,
,Naladies deliPeauAcn6.Eczema, Furoncles, itt.
f GUICRISON CERTAIN par Pusaee de I'


Promenade presidtuiel(
Hier aprs.-midm I- Pr6sident Dar-
,iguenave, ccorrp: gn6 de son frIre
M. Bainave 1)ar1iig enave et du sous Le PLUS FUISSANT ANTISEPTIQUE
chef d'Etal mn jor, a Lait une longue Raisant serene cnt paitiestinale,
pro n nade i ju-qu orne Cabit I & sla dose de 50 10gouttes par jour
promenade udqu orne Cabi. d'ANIODOL UINTERNE
Le President qui 6tait en auto est S dansunetasse de fliers doranger.
rentr6 en ville A 7 heures du soir. ksdo .raNIoDOL.32a.R.UadMathunns.Paris
Tribunal de Commerce,
Une audience de prononc6 sera \OIK TM' M'i(U.
donnde ce soi r, '13 Fevrier a 5 hrts _
1. cises sous la ptesidence du do- Le D)paitement des Relations Ex-
Ieu es RiioLi, Tiomas, Bej rin trieures porte A la connaissance de
et Verret. tous ceux a qui il appartiendra, q'ie
Les inte r- Eont avisds. le citoyen haitien Doujon ( Anare),
Nos d Iesnle u mars 1897 A Po-t Si'ut et
CtOS dui.ies port sur le i6'e d-equipige du va-
Cacao s ic' nies G. 35 peur franc i- K..-RNAk en quali,6 de.
Colon C a 60 chauffeur, a d;sparu le 27 Novembre!
Cuir de t m- 100 liv o80 96, lorsque ce bateat a 6t& torpil!6
Peaux de ci vrIe 1 375 par un submersible ennemi.
Cite les ico livres 150 ^1 r:ulte du piroces-verbal qui est
Miel les ioo gallons 175 communique par 1-inscription Mari-
Camrnche le millier 40 time de Marseille qu'il faut se resou-
tiJfraa-(i'ilf die A considtrtr come certain ia
L'Administration du Cinema-Gal- mort de Doujon (Andil) etant don-'
t6 nous a fait le plaisir de nous in- ne 1-6loignement de tout secours a
-,iter A sa reprLdcnlation inaugural port1e du lieu du sinistre et en rai-.
qui aura lIiu le S--rn edi 24 fevrier son de la rapiJi.t de la catastrophe.
courant, daris la salle des Ietes du Port-au Prince, le 21 tevrier 1917
Grand Cercle dc Poet-au-Piincc.
11 .ous sutllra de diie que 1-ope- -- "-
rateur dee c iGcouvl au Cinema est E
M. F. A. Cit rsac count le public .Thl ( uvat t
port-au-plitC iC n ;-p tclie tant le L'lddte pien ic-re, est, d'aprorter un
fbau talent, loul qu-cn aille en fou'e fini qui marque, A ctux qui sont
a cette ieprtsentiron donrt nous a- djAp avanges tn Anglais et, qui ont
vons vu le n t tiviltux programme. le lois.ir de prufiter d un tel advantage.
Leprmrier film tcia prt jel sur par amour de la langue ; ce!
l'ecran a 7 1,2 IrupI s precises- qui leur peirreit.ra de bien appro-
Pouir le Se'-ice d'arrosage fondir le posnivisme arg'o saxon
La Commune a institute hier un qui blille, aujourd'hui d-un si viit
service d'arrosage don't plusieurs eclat
quarters de la iue de la Revolution, de Dt jA le iend, main de mon avis, je
la rue Rdpublicaine entire autres ont prometiais a des commerganis qui se
ressenti les heureCx ellets. sont adresss a more en vue des course
,\ous sasi..ons 1'cccasion d'in- speciaux, ch.z mni. par group de
s ' Prince ait un service rationnel d'ai- considiaztion., d d


Avis imporlanit
Lamp s 61tgantes donnant une
lumiere rivalisant avec l'1leziricit .
Cuisines portatives A petrole.
Fers A repasser ideals suppri -ant
l'intervention des r6chauds.
Fanaux resistant A tous les vents.
Conditions et prix avautageux. -
Ecrire :
AGENCY NATIONAL STAMPING
& ELECTRIC WORKS
'48 Rue Roux

VIENNENT D'ARRIVER
Tuyaux Galvanises
Chtz E. et F Mews, rue du Quai

On demand
A acheter Co le civil de Rogron.
S'adresser aux bureaux du MATIN.


Aux Fenmmes qfui cagnnt la
Maternate. Enfants ro0bstes,
sains et forts





-' .-,r









II c-t prouv6 qu'avec le
COMPOSE "MITCHELLA"
les doulcurs de l'accouchemrent ne
sont plus ;'i craindre. 11 fait dis-
paraitre Ies malaises de la grssesse,
surppriime les iIuleurs de 'accouche-
ruent. rtabllit promptemrnent la femme,
exerce unie g'ranie action sur les
glandes Inm .-iaires, permettant ainsi
a la mire dc nourrir lI nImeeau-ne,
et soo;I.e ]eS fem rrme nerveuse ,
faities, (ui soulffr nt de nlel-tiuations
irreguliercs on douioureu e0. Ne
coinLent aucut!e sub-tance nuisible
pour Ia ferned enceinte. ni pour le
bi )e qu1'elle port. Faites-cn I'essai
jour vouL -S covain Cre. o\"'adlnet
pas d'equivacent. Sans di&te ri neccs-
sit. de harder ie lit.
cEin venc- a.. tA C'tc 'es pt)a'rmacies
et chez \-V c Fd:n ond .iagoire,
86, Rue Rep;;!:caine rC.
Pour la ve,,re eCn gros, s'adrcsser a
RAFAEL FLOREZ Z.,
2 Avenue John Brown.
Seul A er t ;pour Trafti lIe I'Tnstitut
%Mdijcal du Dr. J. II. Dye,
BuIfalo, N. Y., E. U. A.

SHatiti Tradinq
Contqanyb
-00-
i est annoce 6A M vl. !es n gociants
'Haiti wue, p ir inaigurer la nou-


rosage des tues tel que nous ic le I -i .es juri.ca es na (.peuv s .in,.ii velie lig o udee pauoax entire i a lNOU
clamions dein :etc n,-t dans un de pour le n-.os poJihamn. velle-Orulans et. Hlaili, tn premier
nos entrefilets. Dr. FRAN. IS dPpart aura lieu de la Nouvelle Or-
Nouscroyons .avoir que le Ma- 1ans le 10 Mars prochain pour le
gistrat Lechaud a mis A 1 etude celte .....- .- ports dl'aiti. iit
nionPour les marchandises A expddikI
in-portante question. 0AOI OfOI des Etats-Unis par ce IA.',anu, le
Travaix de Voirie e \Voilesley o, s'alresser A la a Ilaiti
Les travaux de voirie entrepris A P ERRE FONCIN' Tradiing Co 6G00, commercial I lace
l'Ave ue Gregoire (Chemin des Nous avons l- vif chagi'i, d-an- New-Orleans .
Dalles) se poursuivent avec rapidi noncer a tous k.s adherents et a tous II est rappel qle le traijet ktanl
e lamoins long que deN-York a Port-au-
t:. Le roulcau cc mpresseur a com- les amis de 1iance fran aisela ft e neairement
menc on action sur cette avenue mort, I'1ge de. so!xanie-quirze ans, meil:eur march. ce qui invite MM.
int&ressante doni le mauvais tat re- de M. Pierre For.cin,pr6s:identtdhon- les negociants A utiliser cette voie,
clamait depuis lorgtemps ces r1pa- neur A vie de ncotre Associamion- en faisant aboutir par les comrmis-
rations. Pierre Foncin availt fond- / Alhan- saires et fabricants des autres villes
On a 6galement commence les ce le 21 juilklt 1883 11 l'avait con- des Etats-Unis les envois a ce port
rep, rations que nous r6clamions a 'ue commeuneSociet6 ind6pendante de depart pour leur etre expedi6s
l'Avenue Ducoste, pros de la mai- de toute id6e politique et religieuse, I1 est rappel6 en outre que la lHa'iti
son Dl61inois- uniquement occupee de repandre Trading Co ) exdcutera toutes les
La Tribune da htaimp de Mars dans le monde la langue franiaiseeI, commander de marcLandises et
Le public a et. tres embarrass avec elle, les idees et linfluence provisions americaines et recevra.
pis-midi du Ccncours de la franaise s, la culture tranqaise. L' Al- duits et denrees d'aiti don't elole
Commune, pour utiliser routes les lance, depuis trente-trois ans, est fera connaltre bientot les prix obte-
laces de la Tribune du Champ de restee fiddle a ce programme. C-est nus sur son vaste march.
ars- Des gradins enters ont dis- ce qui lui a petmis, en temps de paix, Port-au-Prince, le 20 Fdvrier 1917.
paru, d'autres sont tellement ver- de grouper autour Jes foyers de CHARLES ROUZIER
mnoulus qu.il y aurait de l impru- langue fraraise qu'elle a ct6s, tous Agent.
dence A se nmettre dessus. ceux que s6duit I'id~alisme g6ndreux --- --
Cet 4dilice merie une grosse 1-. de noire culture. C'est ce qui lui a, AVIS
paration. en temps de guerre, impose le devoir Airy-confortable rooms to-let-
.i s de proclamer 6nergiquernent la v- with board.
"AlaleuIrs da billitrds!... rit6 et de faire entendre dans le Large shady garden sable, bath
Rendez-vous au Cafe Francais, le monae entier la protestation irr6duc- Large sh garSdentalebathER
coquet 6tablissement de la Place tible de I humanity opprime. Avenue soHN BRON
Leconte ou vous trouverez un joli Elle continuera, en guerre, comrne ee BROW
billard de precision qui vous tera en paix, avec la m6me dignity, avec ""-- "-w-*
passer d'agr6ables moments. la meme conviction inebranlable, N es FT lf
SNes routes nationuaes I'euvre commence e par son fonda- Nor elin
La semaine derniere le Colonel teur, Cette simple mais solennelle MAITRE-TAILLEUR
Underwood a fait une longue tour- affirmation est, A l'heure present, Annonce au public et A sa nom-
i ee d'inspection des routes don't les le seul homimage qu'elle puisse ren- breuse clientele, qu'il vient de trans-
itavaux se poursuivent actuellement. dre A Pieire Foncin. C est aussi le i6rer son atelier A la Grand'Rue No,
Passant par Mirebalais, Lascahobas s'ul qui soit digue de lui. 79, dans la maison o4 il 6tait a.-
St Hinche, le colonel est revenue part L Ea Bulktinti de l'Alliawc Franiais. paravant.


Sanm hinf/
Blanchisstrie Moderie
REPASSAGE DES FAUX COLS


Les faux-cols repasses reuv
durer plusicurs jours sans ctrc s
par la sueur.
Pour les v&temets de line, rd
ration a la perfection-Teiniurc
po r les articles de lane.
Repassage A la perfect on de p
talons, chemises, etc, etc.
Prix mod6rts, -- Place Gefl'ra
-. .. v y"


Soulage
immedi-
atement

EPUIS de nombreuses annees,
le Dr. Minard prescrit et fait
usage du Liniment Minard.
La vente en est universelle car le
Liniment Minard est le seul liniment
qui fait disparaitre les douleurs de
tous genres et qui se trouve chez
tous les pharmaciens et dans les
principaux magasins.
P, Le Liniment Minard est crimeux,
velout6; il guerit presque instant an&-
ment les nevralgies, les lumbagos,
les sciatiques, les rhunatisms artie-
ulaires, les lesions inflamtoires,
come aussi toute inflammation
des pieds. II soulage les douleurs
des reins.
Le Liniment Minard est d'une
puret6 absolue-ne tache pas, mais
produit un effet surprenant. II est
propre et bon-march6.
Minard's Liniment Mfg. Co.,
Framingham, Mass., itats Unis' d'Amerliqe




M ire le rues iracl

Frauk J. MARTIN
Seul Reprcsentint pour I u,
139 Rue duPetip 1
Entre les rucs Mircts 0
)esfouch es.
IPORT-AU-i IINCE.


pa-U


iDt-PARTS DENi.'yR
L.e S/S NRI( ~I~El 1c
'Le SIS [RIN WLJ\S
courant.4
Mi AIST 1-( R 4NIW *Yvou-la
I e S/S ( C.\IIN

Uort..au.rire22 FkVzie1 i



K A.des C. P.

Fyaura un t1iii sfl C
-u--.j' since A. S.,*!-Marc S*ah
aux StaliQns i inttAdiars,
ni~inche 25 ft %.
Ii1Xpart de l'ort-au-princgj
i~ures du matin, re'our Aos
PH, ce d 7 heurn, du, soir.
Ci~ix du pass;'gr aller et rteW
Poi n-au -Prince 'int.Marc.
iceteclasse: ( iO-oo3eme~
G 7. 50




i~ilede '.de MOMe





t; pl-' actf pis t m t


S L N VER'E A MA E AVA'.T LI R"M


11TUPH A -~H! lTF ; l' I IfS
OtirAil1-Ot Un:,naMc Ic-i:!W ;i: IY!VU L ieluxc ml dec onk)
La iKjiinga m&I Ij i i miiic Q I'); 1 .i0\ c I:II 1 -r Ie oh
90ux-VIiniisfl.:Ii LI'plo 1 an no- J.'Ii-)' t(tAL1c" Alit
(jU'.ii'UtLtc lIZIm flititt sV'III-,j:, .;1: )O Unc Stulic
LCm nodde cpuiswait 'cm --i. J-- F .- mpuIim puntit.id it
genres stdc.ii ossc-ric- I'po:-, c :I en, :,nj C o60 (:di-'1c:%mix c
i. un un 5 n1Idt 1M Ic ;. 120 1 t-l>li~yC t-. IAcMC"C;.
PieCespiCedon.nutoimngc I a:c- c-, w!aLII cK11%ti SonMlU
garnish sde tous dctmiil.
7 places I OUrislille P7-)- ApIims Sd
4 PI-Ices Quatrcplace I1..3 pyns Pou
Prix F. 0. B.,Ddtroit I-c AC, >i~tJ iqsucs 1. woJut'ISu


I ijo ,


-A-
"" .. ..c,








Commander par I'intermcdi;rL lc \otrc IIn ioUe on si votre M- on i *
Demandez noitr .oLt uc l.t .aitres brochlLures descrj' t,
Les Agences de la KING(, apportcmit. Nous invitons la con,- a
..SERVIC. 'EX PORTATION





Les A UTO MOBILES FOR D 'si elies qui sen col
Dneux su nos roues.-Eletgance, soupresse, soe i .6
Touring Car pour 5 passagers-:


--'
A- -
-- ..i1*-*. .-- ..-i rr.l.';o'..-~ c-i
L'l -i*
-- 'A) --

.~'t pr
91
4.-


Ford
Lo. MEVS& Got
/^i


am