<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02791
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 22, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02791

Full Text




g~meflt-MAGLOIBI
D.RECTEUR
A B0 WN(M IRT 8
PORT AU PRINCE
~Mo3~ I ,, i I G, 2.00
MosDI9PARTEMENTS 50
INI I I I ; I G1 2.20
~~Mo's TRANGER 60



VOBRT.%UPMRlNCE ( Haiti


UQjOIZZ CaNg1nim


0


a -


j


jI


OUOTIDIEN


LLUUS &6 *QUVZjI i"j


RiDACTION ADMINISTRATION
Angle des Rues Fdrou & Amdricsius

Lea annnces sent rescue I
A Pez r-Aa-Pazj~cm:aux bureaux du journal:
A PARIS: chcz L.A~yence St Cie ., Rue Tror-ccb
A LONDILZS: chez L. Mayecac & CO. 19. 21,2f
Ludgate Hil
A davix~. cnez 1Rudoit Masse 5. w z99 Jerusslew
Str~s--e 46-49
A NMw-Yosts Universal Publi : y COMzPBOy 4 $ Wrt s
34 th Street
Lm. naamnurits insures oLSu a'in3 Ucalot pasIrcfl(Ib

,dboxnentemts & insersotsa.s ayabits .J avance


a _


U GRANDEi GERRE fire la guerre; ce ne seront paa.
.des causes dconomiques et tinancl6-
res exclusivement, ce seront des
,I e causes politiques celles-ci s ajoutant
VE1ort SUp) e)mt a celles-IA, qui l'ambneront et la r6
uluiront A subir lea conditions des
Allids. Quelle sera pour elle la date
i)e notre correspondent ,e cette redoutable et fatal dchdan
ce'? A cette question, it n'y a qu'une
la militarism prussien a cr6 rdponse : c'est l'inventaire de ses
psrialisme qui condaisait I'Alle- cessouirces en vivres et en tnatidres
ppeverslbigdInoLie niondiale,ce premnieres de guerre qui continent la'
Sle militaristma prussien qui seule pidsomption rationnelle.Oron
(erala Mittel EuropaD pour ga doit reconnaitre, quoi quit nous ell
sihrat pangertnaniismne le succds coite, que nos ennemisne manquent
SilescomnptLe d sa domination par point de se ravi ailler et s'approvi
tictoire des armneeC et la sournis- sionner, d'une manidre g~ndrale, so t
nadela race aux volout6s provi- par leurs propres rnoyens, soi par
iellesde son chef supreme, le .cux de leurs allies bulgares et
Wr. Des 1los, la raison d'ELat, ottonaiis, sans conmpter le renier
.it-dire la loi de necessit, "ion rouinaii des rnaintenmat a leur dis
maeotui prescrit de conserver position. Outre qu'ils out des idser
aBnibre, inmis lut coniinaude de yes dnormes de tioutille, qu'ils ont
tensifier. 11 se reconimait et it se les champs itninenses en poinmes
Klareautoris 6 un gouvermnernt de terre, ils peuvent table sur ces
iRoanel et absolu. O)e fait, il ins cdr6ales sur du coton, sur des mi
iseladictature et it rgtle par la nerais provenant de ce qu'ils appel
irer; sa main de tfr puse sur lent les Indes germaniques. C'est
Aprisonniers, nationaux et vain- pourquoi il nous faut durer, c'est
SAux Allemandis il impose la pourquoi il nous faut souliaiter une
eenimasse; de seize a soixante solution en Orient. Le nurud gordieu
Stous doivent, dans la societd est daIn lea Balkans. BLiser la Bul-
ile,soutenir leffeort de l'lemneu6t ,arie, ct st ruiner I'Allemagne, r6
ililaire, jeunes gens aux chaimps juite a ses seules et propres res-
ur entretenir le ravitaillement, sources-. e jour oC les Allies auront
ineset hoinnes adults dans lea cotnpu le rail de l'express-Orient
iee pour fournir des tinuniionl, alle-inand, its auront prepar6, grace
toslesktablissemsnts d instruction j la disette, la desagregation de la
readre disponible une main nasse et la ddsorganisation de la
uvreque reclamine i'idustrie de tuee. Quant a nous, attachons soli
guerre; les course serott suspen- lenient nos boucliers et ceignons
udansles cycles superieurs. fortement nos reins; marchons a
Cestla nation inobilisee. Berlin 'ennemi et travaillons aux champs
adevenue Sparte. Avec les prison- et dans les usines de tout notre coeur
irdeguerre point de convention par notre seule volontd, notre libre
national a observer. 11 n'y a conseneement et dans une indisso
qau'un droit, c'est celui du plus luble union des consciences et des
t:rancais, Anglais, l'usses sont series, conliants dans une valour
plOy6s & la terre, aux usines, aux morale qui est le fruit des r6gimes
ications et les besogties lea plus d6mocrates et que I'autocrate Kaiser
is. es tlches les plus dangereu- a'a pas le pouvoir de donner a ses
leur sent rdservdes, ce sont lea sujets asservis. Aidons-nous a re-
Irsforcs. L'Alletiague est un cliercher et a mettre en leur bonne
p retranch6 double d'un bagne. place tous les vouloirs et routes lea
ila plus faible resistance est couapetences; aidons a une reparti-
UeOisoupoand6e, l'1 mitraille Lion du travail national qui soit sus-
alesle sditieux sur les places ceptible du plus grad et continue
iqae, et la schlague s'abat sur rendement; aidons aux 6conotnies,
ales des captifs recalcitrants; a toutes leas economies, et cells des
Ippirences suffisent aux agents budgets famniliaux et cell des bud-
urdroir de punir pour exercer gets publics pour manager nos res-
idrit de vie et de wort; le dic- sources et lea canaliser vers i'orgj-.
re pusine r'gne par la ter nisation de la defense.
to0ire. Pour que rien ne trans-
,de cette situation et de ces Aujourd'hui it n'y a dans le pays
eids, tou e conmnu iication est que des teaches, parce qu'il n'y aque
rte entire les prisonniers et lea deux formnes d'un mnemn devoir: :
'Iai; le Kaiser astreint soni pour libdrer la partni, il ftut se
Ie aa regime du secret. L'auto uattre et travailler pour ceux qui se
t~ oti qu en haut, l'obdissance battent. II n'y a que deux categories
H. b s, tels sont, pousssa a de profession, l'une active, celle du
limites exter&nes lea caract,- tront, 'autre sedentaire, cell de
lesdel'Allemagne hogeozoller- t'arridre 'artout ou une femme peut
e. Parcette poiitique elle en reInplc l'office de travailler pour
Sparachever la r6alisation de ceux qui se battent, vidons pour elle
iUtiani et former une masse et pour rendre disponmbles, les bu
iie de projetant sur sa plri- jxaux, parfois encombr6s de fonc
eondos coins irrdsistibles; c'est tionnaires valides et sans comp4-
Ilteasat rion our compression, tence spdciale. II ny a d'hommes
tlite in~ e volont unique et a6cessaires qu'au front ou dans les
te1 todeinflexible. travaux que la femme ne pourrait
telindices neo signiflent point ou ne saurait accepted. Paracitevons
ntenion savoue vaincue; Us l'organisation de o'intdritn par la
1tave uae brutale evidence femmne et nous serons plus nom-
aiable rdsolation de letter breux, plus outillds pour repondre &
rleise ot it s'agit d'etre ou l'organisation de la rude allemande.
ditre.. Mais cette nation, &
S eat plutOt celui qui croit G.VALRAN
lle-er Guillaume II, que ce Paris, Ddcembre 1917.
peieusment contenuentre
ielea gouvernants; plus
Poer une rdvolutiont
irlte d4 l'extension et de Mine Thimocld8s
S dun mtnouvement dirig6
ynasti et une oligarchie Lao ta t
Slparerades gouvernants,
4 eertrront leur regime. Angle des Rues Roux et Republicains
U igea Iol4culaire que lea Avise sa clientele qu'elle vient de
.tt.iell elleos ne demeu- recevoir un bel asaortiment de tissusa
q r'elrs" en dopit de la consistant en diagonale hoir et
e dS out A subir, elleos bleu, casimir, piqu6 blanc, cr6por
ooouse puissance de r6- et nansouk couleur.
Pproanelle & l'action. Que
lePs ePF et l'Allemagne Ces articles, comme toujours, d -
S ea raui d'un autre Bent toute concurrence on quality et
+ eui I d6terminirent en prix.


LE


LA GUERRIE JEVOPIEA'1

NOUVE\ NT E IIPE11UL1D'AUTRIUCIIF: IINGII IE T' SA I


t


II a 6tL' atela;hmi
Charlps ler. 11
68S ans; le


Souverain de l'Autrchiie-llo:g-rie, ,-,uis le Litre de
succede A son onclte lranQois Joseph qui regna
togue le plus long dais l'histoire moderne.


Nouavelles
de Presse


PAR S.ANS FIL

20 Janvier
LONnros'- Le mninistre des mu-
nitions a le regret d announcer qu'u-
ne explosion s est produite, ce so r
ans une usine aux environs de
Londres. On craint que cette ex-
plosion ait o:casion6 dee pertes con-
sidirables de vie et de. p-opri6t6s
PARIS.-- Les rebelles tripolitains
ont perdu 1ooo hommes dans un
combat avec les troupes italienne;
survenu, entte Tripoli et la trontid-
re de Tunisie.
Le president Pjincar6, dans un-
entrevue avec Eiward Marshall, a
d6clar6 que la guerre doit se pour-
suivre jusqu-a ce que reparation et
garanties completes solent associ6es,
PETROGRAD.- Liste des prison-
niers captures par les Russes au
course de 1-ann&e. OIticiers- 80.770,
Soldats: 420.000; canons. 525;
mitrailleuses: 1616.
BERLIN.- Les allemands ont re-
pouss6 des attaques au nord de la
vallee Suchitza sur la frontiere de
Moldavie.
WASHINGTON.- Le major-general
Ryan, commandant la garde de
de New-York, a declait par devant
le comit6 senatorial du suffrage uni-
versel que les lenteurs qui s'appor-
tent dans la mobilisation de 1'arm6e
proviennent du fait du d6patrement
de la guerre.
Dans l'ultimatum que les allies
out a envoy A la Gr6ce ils ont no-
tifit A Athenes que les n6cess ites
militaires pourront avant longtemps
les mettre dans la n6cessit6 de de-
barquer des troupes A Stea.
Sherman Whippe de Boston a et6
requis corn me conseiller dans 1'af-
faire Washington-Wall Street A la
reprise de 1'enquate lundi prochain.
Sur I'autorisation du Congrds, le
president a nomm6 cioq nouveaux
amiraux don't le Dr CaryT. Gayson.
m#.decin et aidenavaldu Chef d'Etat.
CHICAGO.- Le capitaine Stephen
Healy Alderman et 19 autres ont


f6tco:niamn:is pa-r ie grand jury pour
couspiration et extorsion.
SAN FRANCIsco.--Dans le discours
promnonce i'ouverture du jugement
de Thomas Moonev, accuse de meur-
tre, 1-assistant Dl)istric Attoney a
ddc!airT que les jours du president
Wilson ont tin menac6s par la so-
ci:i,, anar:h que connue sous le
non de ibc HI',; s'erS et que Mooney
est un des ihefs de cette association.
Prr1 UR(;:i -- Parlant de la ligne
pour Pimpos-ition de la paix, I'ex-
pr6sident T'af a d6clar6 que les at-
taques ae Roosevelt et de Bryan in-
diquent plus surement qae l'appro-
bation de bien d'autres, que I'idte
en soit est banne.
EiL PASO.- 11 a :t6 officieusement
rapp3rtt que le re:rait des troupes
de Pershing a co-nmenc6.
WILroN Aimz.-- Uu corps civil
de rec.u,,se a retrouvw hier lieute-
nant colonel H-lrry l3ishop, les avia-
teurs disp.iru. ls ctiient A 32 miles
sud de la frontiere et &aient exter-
mines pour avoir march quatre
jours ,sans pain et sans eau, dans les
bois de Sonora.
OKLAHONIA -- lohn M. Couch,
souoponn6 d avoir tu6 sa belle-soeur
Melle Nellie Dunn institutrice, tt
le musicien Royiind William l'ami
de celle ci, s'est reaiu aujourd'hui
aux autorit6s fedxrales.
OK.MULGE..-- Dix hommes de po-
lice parties tres t6t ce martin A la re-
cherche d'une bande de filous sont
revenues vers midit avec les cadavres
de trois 6tjang:rs retrouv6s A 18
miles sud-ouest d'ici.


Boite


(LI3Let tes


Mon clier Directeur,
Je vois qu'apres s'6tre chamailld
a Ipropos d elu,:tiouis on se chamaille
au suj t de quldques (elus. Pour-
quoi ne pas iappeltr & vos lecieura
qu'it y a un article 66 de la Consti-
tution ainsi con.Ia ;
Article (ji.- Chaque Chambre v&-
rifie ,,Is pouvoirs de ses membres et
jugte les Eontestations qui s'dlvent d
ve saujet.
C'est don3 la Chambre qui est
lejoige dtlinitif des conditions de
I'dlection de chiaque d6pute.
Recevez, mon cher Directeur,
mes sinc6res satutations.
UN ABONNm.


VE 4 l'I'h tel
Communal
FA MILLE-
Hier, conformement i Particle 28
du D&cret du 22 Septembre. les dif-
f6rents bureaux de vote des deux
circonscriptions de la Capitale se
sont r6unis A to heures du martin, A
l'h6tel Communal aux fins de pro-
ceder au recensement g6n6ral des
elections et de proclamer les aepu-
tls, conseillers communaux et 6lec-
teurs d'arrondissement dlus.
Le recensement a donn6 les resul-
tats suivants :

Conscil communal DrLechaud etson
conseil lus par 3146 centre 2.216 A
Ch. Moreau.
D6putation partiese nord)


G. N. LUger
I. Barau
Robin
13. Camille
Rosemond
Agnant
Riviere
Maignan
Madlou
Nuls
Blancs


2494
b3o
383
360
272
1)6
5


6Deputation partiese Sud


Canal
Moise
Daumec
Gervais
B. Adam
Delatour
Rmeau
Blancs
Nuls


713
6i6
582
191
95
39
17
2


COLLt-GE ELECTORAL

Ganthier
Dr Annoual
Ed. Coicou
U .Erri6
V. Bouchereau
C. Alexandre
St-LUger Perrier
S. Pradel
R. Grelier
F. Alt.-ed
Ed Oriol
Ed. Roumain
H. Baassan
C. Mayard
L Laraque
P Thoby


4


4849
2751
2676
2666
2619
2592
2598
2 58r
2534
2433
2436
2570
2174
2162
2141
2141


Vitt de Bordeaux
ROUGE et BLANC
QuaOitd sup rieure
CHEZ

I. J. BIGIO .
Angle des Rues Courbe et Cdsars
GROS ET DE&'TAIL


Faits Divers

RENSEIGNEMENTS
.M.T-.OROLO.GIQlTUZ
OBSERVATOIRE
DU
SKMINAIRE COLLEGE
SAINT-MARTIAL
Dimanche 21 Janvier 1917


Baro mtre


764.5


minimum 21,2
Temperature
maximura 32,0
Movenne diurne 245
Ciel clair presque toute la journte.
Brise de mer.
Barom6tre lgirement en baisse.
1. SCHERER


___ ___ __~


I m


Inn~l 99 jknvor 117


IF





LE MARTIN


.,-~ .2%.. ~ ~ I --_ l


IF=A-Its Divers

WZEN SEIJGAEM2ENTS
Mzt.Tt.LOROLOGIQUX~b
Ok SERVATUIJtRE
nul
SE~uA~aELOL"%!CE
FAINT-Y'ArITIAI
V~iadre ia IJ Jiaiaier 19)17


minimum 18.1

"I ap~r~ Ire maximum :10.7

(:& dlair jusquji ab ci couveit,
dzL:stc Iluie.

Bairi-.iitr constant.
I. %.CHER~ER
Ti ibuna! dr t~smerce
ALAii-NcE Du 17 j\iF&NvlR 1917
:!L, taiibunal, 1.rci.sidpair lejuge-
~cLonMAjx Rcy. a%.:nt Four assks-
at k ls It -,es F 'Rboul ct Vea rct
jpit-iA d i A 5 Ltuits dui soir ct
rroro: ct 14.s Jvg#.wi~ns luivRcts.
U.lI qut a noadi zne CUrAn G-
vt.au A I,. yer A Ji Grges 13IsSC IL
s~nrrc teic wille daolais ;,vec ji~tsat~s
1.' L'.4ution prev ioare, cun-
traniMLr -r co: Is ci ei~pens;
COLi.a .jui raj tc ticrondt
flU th. LJ I. 41C Pa Ijotlo elt (O,
cozadamnre la iinque JA leur sagrifitr
li ir.,tu lion faitc tn languc C an-
;iiusr t,(, a tiwii~e lilte pair Lycrinc:
Co sur Is dits Piccio-ao A l'ordre dL

Co.~ui qua a LL c; jcsia!icfldu
sieuai'. cLgtr au it getiol .1
dvAL, ticiI ('tU LWAM 14..1L si l.A%',Uh
de Re:uL'uid ct Lo ;dit que 6La aoi-
Die LX572 414,11"s 44 V10 ctstbi'in
clue jiIa Li';osavt i h o: vjjmiiav
I i payer par des termes mnusuc;s de:
50 clvtlars avec Ia, ci.'L5C ptinale,
-.4afuct it t.t jugcincul, do dtS.Ll1
daus .s bcsamios ,cleb et C08daunL9
*'opposant am: dtpes ;
4Lelui qui Oanule Iacie d'opposi-
IILa i u.L a &n e Evclws iu. aud,
Ii.. .1LAiLllIt: jL.I;Lt e:.t d.1&id tUl. ILI]
IOU tlt! lJNLUr siU liA. NMol~cre ti
o~ona.iflne a date Lcamne ;uax dtji si.,

G'I.~t i.ui aczicu t u rctt uc F. CoziJ
CO : ;1 que la oItic de oppot.Iant
est 4!e 542 guurd*u au litu dt 607
goUadtb. dt-slmae que IA lavloarde 225
8gciltiLS %linipuie sur It bun dc 400
coaidamrne It dit opposanz A pjaycr
sans dt.lAiIc bon do: 367 gotardi cit~
le eiclde dt eccliuadt 400 5Wit 175
goural~s par alts iticaas ntnsiucls ti
2o gouzsu, b.mAuantiIc t ejulpement
de ikiAut daus seb au,.itb %ch-Lset c
con&ainue le dit Benosit aux dtpcn!
Le juge 1-011 Berlaman rempi. cc
le JL'gC erin and Kiboil.
%-x~ua quo condamuie Victor La-
war; A a ~)cE A Martin dcl Rio la
soman&.aLde ... 1.,ourdws ; Ar desitermcs
fl~euL de tiowsue joui15s, ditutqu
It uioai paalecmenduu Lcrme reosra
exi-ble iCa lotailitEt e toute I& dtito,
orueoaiaie I CXecutioai provisoiae Saab
cawu ~Uavec contrAinte par corpb et
ddpc us.
Lcslui qui coindamine Aug. Gaetjmns,
A .iyor i Simon Vitux Ia sounmc de
gltlLC I~:%60 CIO ci 60 dollars
j*5 (L.u dtv.c anteti~s li.gaux. six mois
~~az -L asw ibco. mani ci tpcms.
u 1kacuvc avancte kits tm itI-
~sun~l-s acront piCUOucts A Uae
at tie audience.
IlasakhsSlgs rnam
Ncus asons uc unc ~pisqucite
A is Ligativ cce fiacce et cvol..-
taint1ot vi: diccts aude I. F Chaije;,
L ~~tl.-Iicil 41C is Socatt* Iranfaise cc
'cowas NbLiualb et doe lsawanaeuce
etin tiimi1aa~D.~an icovis do A.L Ut-
)can .a i cl~a ata, h. iE. a. ciManteI
pitlelpowuliiaaa le doIracce. PrNomo.
&C .& 3 A.L-allet3,1 61ae sa


Le vapeur eimp
gne Raporel ayant
le 19 janvitr coura
jiudi iS du mkme
t6 pour les ports si
tte 7e tones 38/1
marchandises divw
lies :
Port-au-I prince
Gorinai.s
acmi el
C 'yes

Troal
Port-au-Prince,
Jutie
N ius sommes s
der d'emrecher kI
tionner sur le troll
Cet endioit, en
uniquement auz p
vo.tu!.s, aux cava
embarrassment trop
voice di&jA si 4trotne
tion est tr& active.
X01e: e-Dame
C'est deniain. cc
noncions, que sera
de Notre Dame d"
Ch. pelle de Delma
J dete brillane, si
oapitme de la cloc
wura lieu Ic mtcme
La messe sera di
P4le Guiluas, 7 h
gla
1.1 grippe n'est i
As complications
aisse souVLuit des
Juimnt, a la long
chronrque des I
l';;sihme, le catarri
Pour eiDraver Ie mi
Je est i6ellement
Poudre Louis Leg
la plus haute reco
sition Universelle
Elle came instant
Frogressivement I'
et i'oppression.
Der6t general.
tial P4trus A Port-
As Cil
Le S rvice SAi
voyer deuxz quipe
come on le saii,
jalli depuis quelqu
DejA sine sort
pu etre 4tablie pot
dehors des eaux
l'int6rieur du Cima
desiuelles une bo
a e treffectude. Am
nterdit d'inhumer
jde< sources.
11 faut souhaiter
ures tout renticra
rant fin aus inquit
action.

Les fundrailles
IJe4de hier spr
ieu cet apr6s mW
Notre Dame. Rtem
la maison mortal
Four.
Le defunt t.ait I
imi Aristide iBo.a
voyons ansi quga'm
expressiona de M
leances.
Reasrle
On Parle dm*
--Impossuble d<*
X. Le noaire *'a j
donoer : le meded
as toilette, 'aschite
tetions tt le cornk
,111 tI...

Ligue lol
DrPARTS DB NBw-I
Le SiS ORANGE
fanier crt
Auo. ARRE
Pon^-mrjtag,


orator ade Id Li-
laiss, Ne&-York Les Election s dan8
mt est arrive ici le Iarrondissement iadadoaTuAu b Ueu
mois et a appor-
Uivints cinq cent des Cayes.
too (Sist.38) de Mme A. de Thbbes. de c.~lbritd
Craes ainsi rpar- mdondiale come astrologue et clair-
Le dtputt de la srec circonscrip- voyante, qui 4tait r6putde poss6der
2602) lion. M. Ck'iaour Leon ait e lucon- des secrets sans nombre sur la vie
oo84 Itre MM Nelhus Nelson, Leopold privde des grands, est more der-
112381 Thomas, Duracine Vavol, Edgard nierement,en mard diencechainpdtre
-Douyon et Emm. Pierre-Paul. d Meung sur Loire, AI Age de 73
-49 Le d9putde laamecirconscription ans. Ilien que connue durant des
ton -s 18 a u pour concurrent M. Clermoni andes sons le seul noin do Mne
tonrs 5 ae pour concurrent M. Clermont de 'Th1abes, son veritable noim 6tait
le 19 janvierit97. Viard. Anne Victorine Savigny.
rfqu le Coseaillers cemmusatI La plus c6l4bre do sea predictions
ollicites de dem.n- Le nouveau conseil communal est recentes, celle qui ajouta le plus de
s voiTures de sta- sinsi torme : MM Louis Numa. V. lustre a sa reputation, eat celle qua
ois du Petit-Four. Bayle, Ed Hall, R. Daguilh, R Lou- part dais son aluanach public ei
eflet, est r6serv6 beau, )essex Hall. Ith. Fougtre, A. Janvier 191. Ell u e annonca qu'une
sittons et non aux Mousseau, Jacques Theart et LsJhV. guerr de 94aterat en Europe verasle
milieu de 1914. et quelle serail
fliers et autres qui Delerme. precd6e d'un proc6s sensationnel.
cette portion de la EIeledrs d'arrsedisemet Elle y avait ajout6 que le Pape die
el ou la cit:cula- MM. I. B. Dartigue, Dessaix Den- poraitrait peu apr6s I'ouverture des
nery Ed. Hall, Louis Numa, Lanoze hostilites el que lea Allemands ap-
dAlgIrthee Daguila, Antoine Polhcard, Camille procheraient tis pros de Paris
omme nous I'an- Leon,. (. Bjurijoly, lules Daret. mai ne rlussiraitntpas a prenIre
lb 1 fete 1Dagu cetite veile.
a celkbree la Sl e Dagulh. Si Mline de Th6bb.s se faut arr de
AlagAce dassIs la ..ce. predlctioas, sa celebrate s'en
a La fa.e promet Service fJunIbre fat r-,ad-inent accrue. Malis il ar
I'on sait que le rava ,i'i ilet predit encore que l'e.-
he de la Chapelle pereur d Allvnague serast te le o27
joer. Nois invitons cordialement les Septeinbre 1'Jl ; que lea Frai;Cis
te par le RkvErend amis du MA'IN A un Service tu- eutreraitett en Ailea agne le 2 Oc-
mares i/a. nebre qui sera chanted le lunji 29 tobre et tle la guorre prendrat liUn
janier, A 6 heures et demie dmatin le 7 Nveore do mane annae.
MWp a ie 6euresedemien Un peu plus tard, al fat rapportA
edoutable que par en la Basri4ue N.-Dame, ren Ihon- qu'elle avait annul pluseur de
pulmonaire%. Elle neur de nos collaborateurs CAMILLE CeS pretlictions erriones et lance
lesins qui pro- Nlfuk NxILA, LRTO LOVELACE, uil resuitle general de ce quil O.e
ue, une attention I- tiUl O'Uco r.LoL' BRurT iKA advienlrait dd nations europeeities.
branches comme stBULE CASSILS, Mos.r,,wr BIE.-AI- L'Alleu ,taie. avac.-elle dit, s'elLju-
heetlemrhysme"n. Ml., BoNACIELu B-E.-Ai\tM et Gus- drerait p & asuttu d Itroubies isies-
al., n seul remk- TAVE GAETrJI.NS. Unt. eL la ddynastie des IIoloenzjllJlrn
etficace. Cest En assist ai A cette pieuse cre-' prendrait fin. r
as qi a obenu monie, on doinera aux parents des LAngleLerre jouerait le rOle do-'
ras qui a obtenu rerettes d etunts et au MATIN une aninalt dai s ceste guerre qua la, en
mpen.se A I'Expo- nouvelle marq se de sympahu ie.A inme tenps, sauvee de sea propres
de 1900oo. Parns. nouvellemarque de sympathies. boulevereuewents iaterieurs. Pour-
antment et gu~rit -- .. ... suivant sea prtdictiopns. lle annua-
alth -e, le catarrhe a la tin des Turcs eai Europe; le
vCrOlOyie ,ioude slave avaiicerail, I'liale
Pharmacie Mar- Hier apres-midt ont eu lieu les prendrait une part considerable A
au-Prince. funerailles de Archibal Louis-Blanc, la guerre et se verrait appeld i un
Sdecde avant-hter A 2 h ures p. m, avetatr prodigaeux as elle rstee fidele
ire apr5 a sea destanees imtaies.
itaire vient d'en- apr e une course m aladie. d Mine de TIAebes declara dans sea
sau Cmet6:e o. Membre delay Compagnie des predictions que les EtALtsUias, cO
des sources out Pompers Libres ou il credit de pays soe les gensa appu ent taut
es semaines. grandss services A la population, em- sur riltan* asubtra de nuumnrux
de canalisation a ploy* au S;.rvice Hydraulique ou il tscangemenuts. Apr"s avoir announce
ur.* .oulItment audl se fit remarquer par d*exceilentes des einbarras ainanciera pour ce
qui stagnaient A qualities, Blanc Etait g6neialement pays, et des souffrances easultatit
estim A Port-au-Prince, A cause de dunt desastre asisiniqe, elle 6emil
retire et A la place a correction et de ses maniercs ai uue pr6dacicon uystaliante de oI
anre petrolisation tables uort d'uue dame upparteuant a la
i surplus il a e#tt socid6 aminricaue, *consideree ex
dans les regions Nous pr6sentons A sa famille nos centrique et qua eat rscheInteA Uo-
sincercs condoleances. te d'euergte et do fortune.*
rqu'avec ces me- I Aux yeux do awallers de Framiiain
dans i'ordre met- Mr LOpe lRivera et ic bleon d'autr s habitunts du
'u an': a revu des bill .s de lste u une clairvoyauwte iautllitaie et duuee
a e la iavans. de puibance ucculte. it y a lontg
TlIAGE 3) Janvier 1917. temps de cela. elle devatit cbleuie
de Piiou Boan u LES LOTS GAGNANTS- par la pr6dianou vrais de la I usUL
s midi aurout I Prix do 100.000dollars du general iBoulanger, et t"i'reulA-
di A Ia Basilique I -UWi0 mLa s ou grandit encuw patr m pi edic
Is Ol 3 heares A I25.0'1 Uou conclrnauait uec'ivaii. ateuile
8e, sise au Petit- 1 5000 Meoad6A.
8 1 steut A Paris. son h6tel dtmat ,oujours
Sfrire de notre 2D0 500 |e combre d4 permsunahas h.lu. pie
. A qui nous en- 225 WD cqui voulaueut se (ate lirted our
s parents proves litt 100 lavmanr; et pour e qua eat du sea
Ssincrescodo- 2 approzinmUons do 1000 do:arsa iatlri oer eit postnrieur d iter p anx. r uilhers. t dun ouvrtg lea
2 approximation* de 500 do5nW, plus repandus sn t: .L.huaAlae ae
fI aIs *antereur et posterieur du 2o prix. la Mamsu eat I' llnalne d esi S gqe.
ville : WJ approximations do 200 dollars
y varre s'edclame oretle de la censaine du ter prix. -p
runee aminma A approximations de 100 dollars I oft
sseiga que mu meiLet do la ceitainte du 2 2 rix. e
.... .ss Ier -au-PrinceTI, In 19 Javier 1917.
cte INo |p Lops ItlVERK --
nosier a imin lal C. = Vf itr.
l lin VaritEd- oV il aera elhibh des
t-UI S i20 Janvier. tilims nouveau d'une grande valour

rO- POUR HAIT NKw-YOsK. Un ciblogramnns d i.torique oa artistiqn, teis qu :*
3 NASSAU i 8 Londres announce que le long da frosa Vues dc la cEltbre residence de St-
ocedental (de prdparatifs fItreuxt Cloud.*, Romeo vend son chien a
Wn A ~ /u de part et dautre en vue de la grand comique ; oLe Miracle des Ro-
MNDTS. s yplus grande bataille qua 4lhiutoire es., Le lutteiur au masque, grand
MI 19)lganv 1s7 aurait encore vue drame Emouvant en j parties,


Golt *6rcugm le Ciro. MU36
Kil vent#e ci.::
Simon VIEUX
Ed. ESTI-VE at O0
Cara. IASQjJZ
L Dipdl g4niral C&z:-
I-PRxnZ=MANN-AGUM40BU
R ue d uQasien (face de,14 Dwa


GRAND La (guerre
QL'ARTIER-GL-NtRAL

S jAnvier t1917.
SA M A Ist61Etlnpecreur a doaW to,
dre dui our suivant::
A4 moll arm~ee etfluma
Loes SOUverasms de nos A4,0
mal~. AVons propos6 A I
discuier sur la paix. a *
"'Nos enflenis oat repouui
ofire. Avides de pouvoir its
dent 1l6crasemont de P'
La guerre sera doac contiOWLm
vant Dieu ct devant M~um&*a
l~cisre que la formidable
billed pair toutes Its victimaj
air, don't je d6sirais vous
retu.nb .- eadusivem ent sur i n
asJiistemenet indign6sde I'
4e no0s ennemnis et r~sousi
nos bicas sacrts et A assurer iSW
the u n avenir heureux voiis
irez durs coinmo l'acier.
6* os ennerins out reidi a
offre. A.c Uaide de tOaevz, masa
LicOJroni cca pAr IA force do$
mes".

COMPagnie

Transathantiqu
Le paqueboi Montr~d~
tou lco, samoedi 20 COu
tin'v l It Indemin, dimanch~
ciues dui soar pour: Gonai.k
Haitien, t'uerto-PiatA, SAS
i'ott-Rico elt I Europe.
LAbd-cI-KAdeI 'Pati
che 21 coiliant *;h pzdi
por:jreanic, JacmI. SAn
gor Im~ NjayampU z. SAS
t'ouio-Rico, SL 1 bomaS.
et Martinique.
Pofl-aU-k'fince, 19 Janwiff
I- R


Depuis 40 S


(Eno's Frui ,lt
1 nit do la pius grande po~
!40SAMWTK,'.1& 8
Of".EFREiides milliOus de
C'est is mealleur ead
cONSTUPATlOR-
DIG 3STIO025!JTA F
retvs du gang et wA
Son goat ft agd4 hsi4
P"n do vigime ni 9".rtsd
simploeflsft in Tor" Io
SALT. En on pr~oetI5
lousl-*orez biernlib80
do voire 611 cat diS.L
.volt"sogmeam ft fS.
Isiou w, ous ftu"nYW
11 eat IMndo so'
4 la Maise. at aleC1060is
rasFULUnrTc-P
wmwoal


-- ? 18 r lr '



hU6RDSAXI



L. PREE-rl duszw


riques miel 2325 kilos, 6o balles co*
ion 11814 kilogs.
Cnuaives.- I1 barils miel 634
kilos, 7,S7 sacs grains colon 81700
kilcgs.
I oit-GoAve.- a colis vieux cuivre
I o kilogs
( -p.Haitien.- t62 barriques miel
oi9yg kilogs, 20 belles zuirs secs
2500 kilogs, 4 colis cire 511 kilogs,
27 Lal!ks coTon 4378 kilogs, 87 sacs
wgaines de ColOn 4645 kilogs, a ma-
chine 17 kilogs.
lacml--- 21 belles coton 200oo
kilos, 500oo sa:s graines colon 31700
kilor'.
Saint-Marc.- a greniers bois de
carpc-.he 24.470o 694 kilogs.
Comtrle des De amo s
U -A- *I


I C~ I _


hr%%j -l -*- .*!-, -AU"L-


I N'Importo L'fAge


pour prendre avec wU,.fRce
la legitime

EMULSION DE SCOTT

productive de forces, vigueur,
t & et energies.
4 M


. J


r~C1~L


i