<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02780
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 9, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02780

Full Text




i sua P N0 3946


ciment-MAGLOIR]
DIRECTEUR

ABO 'N EN.MTS
PORT AU PRINCE
1 ois : I 1 1 I, G,
.isMoit I *
DEPARTMENTS
n Mois i I !
,ois MVci *
STRANGER
ioiV ; oig I I I I I I I G

pORT-AU-PRINCE ( Haiti ;




LETTREE de FRANCE


PARLEZ! c

De notre correspondent

IL travaux de la conference qui l
dientde se r6unir une fois encore A j
Kp6is, sous la pr6sidence de M. j
Briand, ont Ot6 entoures d'une dis- d
rtion extreme. Rien n'a transpire
sales decisions qui y ont ete pri
S.Sans violer aucun secret, on 1
eutcependant affirmer que ces de- h
iionssont d'une importance con- c
kii6rable. C
lesddlgud6s les plus dminents p
desgouvernements d'Angleterre, de r
Russieet d'Italie ne se sont pas r6u- c
tis,en effet, uniquement pour cons- q
laterque la situation inilitaire est
excellente sur tous les theAtres d'o
rations, sauf sur le front rou- d
main. Cette constatation pouvait r
Itrefaite sans derangement aucun, t,
t Londres, a Pdtrogi ad ou a Home. d
Ces messieurs avaient mieux a faire
que d'enregistrer la reussite des t
plans dlabords au course de leui a
proc6dente entrevue. Convaincus c
queles r6sultats obtenus devaient
itrele point de depart du decisioni- d
plus importantes encore, ils ont
doncdf penser a .tudier et a la- n
borer de nouveaux plans. Les eve- t
aements ne tarderont pas a nous"' r
prouverqu'll ont bien fait. a
Le moment n'aurait pu, d'ailleurs, le
atremieux choisi. Les Allies sont t
arrives a un point oui les erreurs s
Sarsses6tant rpardes, il faut pen t
leraedifierla victoire. Un probl6- l'
e nouveau se pose, par surcroit, C
tidoit retenir attention gen6rale.
les 6nements d'une graviyt telle- d
ment loquente qu'elle dispense de r
longues explications se preparent v
cheznos ennemis. L'Allemragne ap-
pelle au service de la Patrie la po- d
platioancivile tout entire, dans une s
rortede mobilisation inconnue jus s
ulice jour mais, a n'en pas dou-
,rtres redoutable. La nation en- c
Ve va se dresser debout, dans un d
'mprfme effort, rdsolue a vaincre ou q
moaurir i
Stie faut certes pas s'effrayer de la
Mttt menace nouvelle et s'abandon- t[
O i an pessimisme exag&r6, maih,
5lta'i puril d'en nier, ou simple-
i'rta'en in connaitie 1'importance.
*lteux vaut done examiner [roide
Metla situation et envisager avec
tlme les possibilities eventuelltes.
Llemagne et I'Autriche sont sur
PiPntde r6aliser un collectivisme
tnitrueux qui recueillera tous les
orts, mfme les plus minimes, et
Skpnergies les plus peti es, en un
hnu^ unique qui ira s'ajouter aux
S, "multiples deja en action.
'h lea oombattants 6tant au
rOnlt1ment inapte sera enregi
nlt4 et divrs6 en categories cor-
Pfdant aux besoina divers
e grandenation en armnes.
o.our Que ce bouleversement
Iacodmplisse chez eux sans
t ec lae precision mathema-
-Ceasaiere, nos ennemis Pont,
aIiement, fait preceder dun
itravad prpagande tr6s intense.
Sth asro^ut consistd.a expli-
nt Vet retentissants subis
^ant Verdun Cotme sur la Som-
..les Justfier d'ingnileu~e
-ier 8 Ailies ont universes en-
eu r disDosi ion,- a dit le
h amen t allemand. Ils ont done
j acquhrc une superiori-
ftStrieable dans la production
,tles^ de guerre. C'est grace
Plp-rior qu'ils ont rem-
qvues succAs en ces temns


Ilut .... ,s taut done ab
mrI' ..... .onc absolument
SSchoisa re tard a ce facheux A
S- *oses. L'Allemagne a fait T
PP; ellu doft fire plus et en-
!uq l,, faon0 a surpasser
Iires materielles de I'ea-

te x a t616 entendue. L'Alle-
mw le BsOngo plus maintenant
P hus t6t possible, totes
.& d Ja Isbalance de la


0 :INZE CINrhpdRS


S


OUOTIDIEN


guerre avec l'espoir, sinon de lafaire
pencher de son c6t, du moins
d'empecher qu'elle ne penche du
c:Ot oppose. Elle veut precipiter les
vwenements. Le printemps prochain
im6nera fatalement de serieux bou-
eversements militaires, et elle veut
Atre prate pour le printemps, de
nani6re a ce qu'il ne lui reste pas
e remords de n'avoir pas tout le.,a,
usqu'au plus petit effort pour con
urer le danger quelle sent grandir,
I'heure en here autour d'elle.
E sans plus attendre, elle recrute
tar la force B3elges et Polonais, pour
emplacer, dians ses usines, tons l'
iommes valides qu'elle enteAd prr-
ipitcr encore dans la four aise.
;*est urie nuuvelle arnee qu'elle
)repare ainsi pour des luttes futu-
es, tandis qu'elle crue de nouveaux
entres de fabrication d'ori sort clia-
tue jour un materiel plus noin-
)reux et plus for miidable.
L'heuie des douces illusions n est
.one point encore venue. Loin de
alentir noiree t Hurt, il faut au con
raire I'acctn iine sans repit. Sans
loute la victoire est disoi m tis as
uree. ina catijpagne de 191o est en
rain de se terrminer tout a notre
vantage inais it faudra liver en-
ore de bien durs combats avant le
ucces final, momee si la proportion
les forces rest la morne entire
ous et nos adversaires. Or, si nous
ous endornons dans uie securite
rompeuse, cette proportion ne pour-
a bientOt plus 0tre maintenue. Nos
dversaires te;tent de moditier en
eur taveur lt- rapport des forces ac-
uelles. 6i nous nwy prenons garde et
i nous n'y remedious pas iuninedia-
ement, nous allons ta alument &
encontre de itcheuses surprises.
,ela, it faut absolument I'eviter.
Jusqu'ici les Allies ont tait preuve
e tant d'optiimnisne au sujet de la
resistance enmmnie. Le moment est
enu de sortir du domaine des illu-
ions dangereuses, pour ne regar
er que les tats, et regler les actes
ut des realit0s et non plus sur de
imples appaentces.
M. B3iand n'a eu certaincment au-
une difficult a le faire compren-
re aux membies de la conference
u'il vient de prisider. 11 ne reste
lus maintenant qu'a parler clair &
Nation, pour affronter hardirnent
routes les possibilities future,!,
P. de M.

Paris, le 8 Decembre 1916.


Vin de Bordeaux
ROUGE et' BLANC
Quality supdrieure
CHEZ
I. J. BIGIO
Angle des Rues Courbe et Cisars
GROS ET DiETAIL



Hecker Jones Jewel killing Co.
marines Hungarian oo, Supreme & Taco

T'. Babbitt
Savon Gold Bar
FRENCHl AHEUIGAN WINE Co.
VIAS de CALIFORNIE
ins rouges : Claret, -Zinfandel, Burgundy.
Vins blancs : Hock, Sauterne, Riesling
lassacussett Breweries. Co
Bidres Pilsner,
Plaff & Kings Bohemian
lleys Porter & Kings Pure Malt
HOS WOODWARD & SON
Poissons salads en tous genres .
Reprdsent6s pat

Eug. Le Bosse
95. Rue du Quai
PORT-AU PRINCE (HAITI)


LES ELEJ .TIOINS

C'est lundi prochain one se 'iendrn t Ios Assemblies primaires pour
I'dlection des dpntuih l'apmos les relo-s Otnblies par les divers D6ciets
et Circulaires, voici, A pent pr6-, qnuel sora le tableau do formation des
bureau lectoraux ponr la precni(tret CirconCecriplion de Plort-au-Prince .
I.e lecteur aura une idhie des gararties d'imipartiali 6 et de sincoritd
offertes a tout le monde.

Tableau de form itnzti des bureau lecI'ortrx de Port au-Prince

Premin re Circonseripiio x

FREMll'!:I1E SECTION
PRFEMIERI i-REAUA

President : M Arthur Sl-To, Jla nro dOl p)ii. 'x
%ice-prOsident, M. X. (c-hoisi par la Comn( nne)m)
Secr taire, M. Z. (clhoiisi par Irlo' I si't l nt du lurean )
'Ilr asses-eur, M. A. plectonr reprO-ic-nitbait l 1 eaniidat k1. N. l ger'
2e assesseur, MrNh II. ilectfur m reprsonta'rt li' candidate Justin lmartau.
po assessenr. Mr C, 6lectenr reprt'somnamnt le <'candiiat Fleury Lavelanet
4e assesseur, .Mr D di1cteur representant it, c-indidat C. lRuse mnond
DECKXif.:ME 3iuI-EAU

President. Mr X. *Jnae-suppldant.
Vice-prpsident. Mr Z choisi par ia Conmune))
Secr'tairp, Mr Y(ehoisi par le prosiient din huroain)
-Ir asspsseur lMr A. lectour repr-pnrlaiit le candidat Louis Cassagnol.
2- assesseur Mr I1, ilectpru rerppr. entant le candidate .Justin HBarau.
3e assesseur Mr C dlocteur, reprpstF-ntant le caudidat C. Hosemond.
4e assesseur Mr D. electear, reprdseintant le candidate Ermnane lobin.
DEUXIKME SECTION
PFHEmIF'1. Ir'":AI "
1Pr'sident, Mr X. ,Iume supplant.
Vice-president, Air Y (cho.si par nla Con.inLune.
Secrdiaire. Mr Z chistii par le piesiduent tiu bureau
ler assesseur Mir A.-lecteur reprl.seutant le candidate .lusti Barau
2e assesseur Mr rB. electeur reivrks,'ntant. ie canldidat Eleury Lavelaret.
3e assessour Mr C. electeur repres'it'ntwic le candidate Georges N. Leger.
4e assesseur Mr D.-electeur reproeutanit le candidate Charles Riviere.


o u.Qiv SO11


kngie d-241 !~ius Ftron & AmdrICZh'*0


A ~rA tr~N~: uxUr:2X ux j-oarnio'
A PARIS: cher L2.MaN-cc & Cie 9, tFtc Tro1cl5b
A Loxmai-A: c'er L. NMav-=e S. a Q.. 2.
Ludgate Hil
A BERLIN.r. lht Rudollt NMusSe S. w xy, TCrUi~AieW
S~rasse 46 49
A Nzw-Yoxx Universal -"ublicity CC-0u1P:=7 45
54 th Strctn
Les wamss~crits ims~r~s cu r-n m tzt v-ps rraiIm


va1ouvelles


da Press


PAR S\NS F'L

8 J.lnivier


\V AIII NGTON. Le priesuntilment
nrandit dans le; ccrc-.is diplomati-
ques des Allies que des comnmuniza-.
tions compl6mentaircs A la note des
Allies vont suivre et que la reponse
principal faite aux puissances du
centre ;auia un trait additionnel qtui
indiquerm plus claircment si les A'-
lics d.-irrnt que les ne'gociations 'e
poursuiven t.
-U-.n de:s cas ls plus iInIporla s
qu i attend la decision de la Couir de
Ca'sa:ion cst ce!ui par lequ:' lti R -
publique de Cub.i a dein.mnd6 Pau-
torisanon d intenter un pmocis con-
itre la Caroline du Nord pour un bon
de con.-t ructions'-lcvant 2 mn llions
souscri:s, puis rdpudid par ce, 6tat.
Its ,rojeas clabords pour la dd-
lense de la lot Adamson en Cassa-
tion ont dCd compliqurs aujourd'hui
par une intervention du departe-
mevnt de ]a justice. La commiunica-
:ion de I't xcutif tst prCae.
-Is aciivitis vont rcprendre de-
main dans deux endroits de la Capi-
ialec cu, il y a d jA six mois, le bill
Adamson qui 6tait cens clairer une
iouie vcr PL 1a paix. tut (Cmig (,1n loi.
NI-\'V-Yoi0 -iThomas Law.son, de
Boston, qui est parti d'ici pourallcr
comparaitre A Washington devant le
liouce Rule Commiettce qu enquete
sur la pritendue transpiration d'in-
formaTion d'dtla, a ddclard qu'll n'a
pas l'ini mention de a laisser tomber


DELuXIi':E ILHUrAU une quantity de nom1s .
President, Mr X, .Jug'-suppl6amt. DI.I :R Coi..-Bien que son 6tat
Vice-president Mr Z (cloisni par la Connp une) soit trs grave le colonel Cody, alias
Secr6taire Mr Y (det-sigtn par !1 president du bureau.) Buttalo Bill, a support le trajet A
ler assesseur Mr A. electeur repri'sentaiit le candidate Fleury Lavelanet Denver en chemin de fcr mieux
2e assesseur Mr 1H. lecteur repre'senta[nt le candidate Georges N. Leger qu'on nc s'y attend ait.
3e assesseur Mr C. electeur representant le candidate Justin Barau INTEIRNATIONAL Mi.N .-Une gr. e
4e assesseur Mr D, electeur reeprsentant l1 candidate Madiou menace de suspended P'actvite d'une
E UREAU grande fabrique de paper ici.
E EAST PAUL, MINN.-George Thomp-

President, Mr X, Juge-suppleant son. dditeur du journal << St PauiDis-
Vice-prdsident, Mr Z (choisi par la Commune) patch Pioneer i Press est mort au-
Secretaire, Mr Y (detsign6 par le president du bureau ) ouid-hui.
ler assesseur, Mr A. electeur renpresenteut le candidate Georges N. Lger t NM INGIIAM ALA. -Le smoking
2e assesseur Mr B, lecteur representant le candidate Erainae Robin dpartenent du train special du Sou-
4e assesseur Mr D. electeur representant le candidate Justin Barau hern Railway voyageant de N. Y. A
Birmingham a saut6 ce soir. Deux
TRO1SILME SECTION homes furent instantaniment tuds
et 4 autres dangereusemnnt blesses
PREMI11ER BfIREAU FORT S.VITru, ARK.-Tout est pret
President, Mr X ( choisi par la Commune ) pour le jugement de l'affaire Mons-
Vice-president- Mr Z (choisi par la Commune) hine dans lequel 4 anciens adminis-
Secretaire, Mr Y, choisi par le pi resident du bureau trateurs des recettes intdrieures se
ler assesseur Mr A, dlecteur representent le candidate I ouis Cassagnol trouvent impliqu6s dans une vaste
2e assesseur Mr 13, dlecteur representant le candidate Justin Barau conspiration qui a fraud l'Etat de
3e assesseur Mr C, lecteur representant le candidate C, RosEmond plusieurs millions de dollars.
4e assesseur Mr D, electeur representant le candidate Maignan IAREDO, TEXAS.-La troupe K. de
U. S. Cavalry a '6t6 dirig6e en toute
DEUXIME BUREAU hate sur un point situ6 A 40 miles
President, Mr X, choisi par la Commune. ouest du Rio Grande, Mexique par
Vice-president, Mr Z, choisi par la commune. suite de Pinformation reque qu'une
Secr6taire, Mr Y, choisi par le Pr6sident du bureau. compagnie de contrebandiers s'effor-
ler assesseur Mr A, liecteur repidsentant le candidate Georges N.LUger gait d'entrer au Mexique par cet en-
2e assesseur Mr B electeur represenrant le candidate Justin Barau droit.
3e assesseur Mr K electeur representant le candidate Fleury Lavelanet uatre pr-terdus flibustiers me-
4e assesseur Mr D- liecteur representant le candidate Ermane Robin x c ins ont t6 tues ofibusi gravement
TROISI.ME BUREAU blessds, hier soir dans une rencon-
tre avec la I&re infanterie de New-
President. Mr X choisi par la Commune Hampshire A Zapata Texas-
Vice president, Mr Z, choisi prr la Commune NOUVELLE ORLEANS. B b6 Wil-
Secrdtaire, Mr Y, choisi par le president du bureau. liams, le champion-coq-de-chines-
le assessaur Mr A, blecteur representant le candidate Pierre Agnant que du monde se measure ce sour
e assesseur Mr ecteur reprsentant le candidate MadJustin Barau centre Pete Herman de la Nouvelle
.--.--... arl AlSr.ter" r, -i~o nta-nt l eanndidant Gonrea N i.pr 0 leans.


4e assesseuw LUL NJ. ee UL ULb~~l~,IU%,lLAa,"vlu N
QUATRIiLME BUREAU


President, Mr X, choisi par la Commune
Vice-president, Air Z choisi par la Commune
Secretaire, Mr Y, choisi par le president du bureau
ler assesseur Mr A ilecteur representant le candidate Georges N. Ldgeir
2e ascesseur Mr B. electeur repr4sentant le candidate Justin Barau
3e assesseur Mr C. electeur repr6sentant le candidate C. Rosemond
4e assesseur Mr D. lecteur repr6sentant le candidate Fleury Lavelanel.


PANANMA.-L'assembl4e a autoris6
le President Valdez A commissioner
un Contr61eur Financier ambricain,
selon le vceu du d6partement d'Etat
A Washington. Cela permettra A Pa-
nama d'obtenir un emprunt aux
Etats-Unis.
SAN IUAN P. R. Les Porto-Ricains
ont tenu auioutrd'hui leur celbriatioe


jaiil lIl'l


8i~Pu~-uns.ol~.~PI~p~i~~r;wl~i~. ~Lg-raJ~B~


I






LE MATIN


P ON"- -


r.nnuelle de la fete des Frois-Rois l1
qui est leur grand jour consacr d c
1'echange de cadeaux, correspondent N
en cela avec la c6l6bration de la Noe
i.ans les autres pays.
-D'apres une d6p&che de Havas
les homes d'Etat de 1'Entente, in
clus Lloys George, Briand et Bosille
S'ennentdesconf6rences ccntinuelles
BERLIN. Les troupes anglaises
zprts de fortes preparations d'artil r
leiie, ont attaqu6 hier les positions
"eutonnes au sud d'Arras et ont-6Uti
iepousses avec de fortes peries pai
'es forces sous le commandemeni
du Crown-Prince Ruprccht de Ba-
N. re.
-Les forces Russes ont continue
leur attaque centre les positions Al-
jemandes dans le secteur de Mitan
sur le front septentrional Russe. Le5
Russes furent renouss6s avec de
randes pcrtes, lesAllemands ont de
nouveau captured 1300 prisonniets
.es Russes ont attaqud hier sur un
front de 15 milles entire Foscani ei
Fundhein. Lts attaques central:
ioumaines or:t cess6 avec de grande!
pertes except, dans la direction d
Obilecchti

Avis
Les d6biteurs de la maison Alfred
.ogny en liquidation sont pries de
?older au plus t6t leurs comptes en
retard. Un delai de huit ours A par-
fir de cette date leur est accord.
Poit-au-Prince le 4 Janvier 1917.
EDIMOND GOURAIGE
Le lipiidaitcur
-....-- -_- ---- ._

Faits Divers

RENSEIGNEMENTS
M1T.t.OROLOGIQUEL
OBSERVATOIRE
DU
SEMINAIRE COLLEGE
SAINT-MAFRTIAL
Lundi 8 Janvier 1917


Barom tre


764.r,
minimum 19),0


Temperature
t maximum 30,6
Moyenine diurne 22 7
Ciel tries clair ie jour, un peu nur -
geux la nuit.
Brise de mer.
Foite rose.
Baromctre prcsque constant.
I. SCHERILR
Tribunal de Cassation
AuDI-ENCE )DU 8 JANV1FR 1917
Pic'sidencc du prsicdent L.,'ger CauvinI
,4rrlts 1cndits : Celui qui casse el
annule le jugement du tribunal dt
Commerce cds Caves rendu con-
ire II. Munchmever et Co en taveui
de Richemar Poisson et renvoie h,
cause et les p:ities devant le 1ribu-
nal de Commerce d'Aquin.
Prc'idence du juge I' i. 1Doiondt
-Celui qui renvoie ala 2e Cham-
bre le pourvoi des consorts In
Claude exerc6 centre le jugement du
tribunal civil des Cayes rendu eui
faveur des consorts Gustave.
Pr,:sidence dtu vic preidcnt F. Baron
Aflaire enlcndue : lules Laforestrie
contre Robert B13nodin. Monsieur It
juge Dev6t entendu en son rapport,
le Minnst{ie public a conclu au re-
jet du pourvoi.
Bienvenue
Nous avons rcgu ce matin la vi-
site de notre ami Louis D. Lespi-
nasse, Chef de Bureau A lPadminis-
tration pnncipale des finances dt
Nippes.
Nous lui souhaitons un agrablh
sdjour parmis nous.
La route rationale en Plaine
Nous fcrivions dernimrement qut
les travaux de construction de h1
route national 4taient parvenus
Borpeau.llssont mainteniautarrives i
Lilavois, A 2 kilometres du Pon
Beudet oi 1'on sera probabiement "
la fin de lanvier.
Les resultats obtenus sonttoujour:
satisfaisants.
r.os routes publiques
ii nous est revenue qut deux nou
veaLx chantieis out 6ti ouvert
lundi. Le premier s'occupe des rues
de PNtionville et de la route a par
tir de la propridte Rivikre. Le second
travaille de Cazeau A la Croix-des
Bouquets. On sait que cette dernier
route est inipraticable.
Le chantei de Petionville aur
comnme superintendani t Alber
iorelle et aomime lureiran etcouui6


eur. MM Godefroy et Minos.Le se-'
ond chantier est dirig6 ptMr MM
Nemour, Vincent avec R. Rose com-
ne con ilcur.
Dienx foItaines utiles
Si nous avons 6crit que certain
iabitants du Bel Air sont privY6!
l'eau c-est que la petite fontainc
*rigee en face d'Antoine Innocent
le fonctionne pas. Au surplus h,
ontaine di;e aT Font;uine Lecon e ,
itude au cairrdfour St-Martin, A d0oo
-nitres en aval du Fort National
i'evt pas non plus alimen-ie.
Ces fontaines rendent pourtant
I'inmnences services. En dtiet, non
-eulement clles alimentent les habi-
tants de cts quarters respectifs,mais
encore ceitains propridtaires les uti-
;isent pour abreuver les animaux
lu'ils exploitent pour gagner hono-
rablement leur existence.
Nous sommes certain que le n6-
:essaire sera fait pour que ces intl-
ress;ants conribuables n'aient plus
A se plaindre.
Le Capilain e Nous sommes heureux d'apprei-
dre le e6tablissement du Capitaine
Vlartson qui soultrait d-une luxa-
'ion a la suite d'un accident.
Le Capitaine Marison qui a t6
revu avec plaisit dans les chantiers
qui travaiilent A la construction de
nos routes publiques mnrite l'en-
:ouragement n6cessaire A la pour-
suite de ces important travaux.
Aussil6t tetabli il a mis de nouvel-
ies equipes a P'ocuvre.


Anu lorae A Coalwit
Les travaux dilficultueux entre-
pris au \lorne a C(brit marchent
avsec une bel!e activit&.
Deja, sur une asscz longue distan-
:e relatliv ment A la difficult de la
btsegne dis resultais assez satitai-
aanrs onit tie obtenus.
O. pcut esperer que bient6t le
sort des voyageurs qui passent par
le Morne A Cabrit sera ties amelior&
Ce soitr L'Insltinct, i Pa'ris'aua
Nous prerons plaisir A rappeler
tu public que c'es't ce soir A Pari-
siana la rte-rise de a llnstinct v.
On aevtcoie ptsent a la mrmoire
l'immense success qu'eut cec e
nerveillease pie.e dtins I inter-
pr6tation de laquelle s aflirnimrent
Jes talents qui forcent 1-attention
depuis qu.ilquts temps. Le lever de
rideau est une surprise d6licieuse
qui impressionnera agreablement les
auditeurs Les cartes sont au prix de
deux gourdes seulement.
Pourra-r-on resister au d6sir d'al-
ler entendre Viard et Laudun, et
Melle lane Wiener qui :iendra le
6!e de Mme jean Bernou, dans
Instinct, Melle Germaine Laudun
6tant soultrante?
Une vanne unisible


Les habitants de la parties du Bel-
Air situee A 1'est du reservoir Noid
Alexis se plaignent dte manquer
trop sOUVCIe d Ce.,. I1 faut diue tout
de saite que la laute n'en tst pas
au Service hydr.iulique et voici
sans doute la ca.u e de ce manque
Jeau.
La canalisation qui alimente cette
region part de Bourdon et passe par
le Fort National oi il y a une van-
ne qui reste ouveite parfois trois
ou quatre jours durant pour des
besoins d-agriculture. Pendant ce
temps les habitants du BA-Air n'on;
pas une goutte d'eau.
On n'a qu'A supprimer cette van-
aie, la remplacer par un simple
embranchement, pour que tout ren-
tre dans 1'ordre. C'est ce que tera
le Service hydraulique qui tient A
donner satisfaction a tout le monde.
MrIsse die bout de l'an
Monsieur et Madame Michel Syl-
vain et leur famille font cdlebrer It
jeudi 18 du courant A la Basilique
a Notre Dame A six hcures et demi'
' n martin, une messe solennellte du
bout de 1'an pour leur regrctti fils
Leon Svlvain.
Ils prient tous leurs parents e,.
amis de vouloir bien y assister, ei.
considdrant le present avis comme
- une invitation,
s Port-au-Prince, 8 [anvier 1917.
s Nouvellc A la main

d Pares de families
Quelle est done cette personnel
e avec qui vous causiez si lamilibre-
ment ce martin ?
a Une jeune orpheline nommiee
t Lucie.
Lucie de la mire more alors ?
AL _.


--- L -I,~---- ~I I~e~ar~bl~


NOTEE CMC;I

Vous cousez peut-etre avec une
machine vieille, us6e, d6fectueuse,
ou peu;t-tre menme cousez-vous en-
core ala main. Vous'ne pouvezconti-
nuer ainsi A vous fatiguer inutile-
ment, sans fire de bon travail. 11
vous faut done, incessamment une
machine parfaite.
Les machines SINGER consent vite,
bien, sans bruit ni fatigue.
Vous trouverez aussi toutes
les fourri ures: Iluile, Aiguilles, Na-
veties, etc, etc.- Quant aux prix.
vous n'avez qn'A venir voir, ils d6-
fient la conc-rrence"
En outr.-, je mets en vente A par-
tir de ce jour lt-s deux merveilles
m&dicin;l, s de l'Abb6 Isidore Bar-
be L'Eiixir Antiophtalmique ei
L'Elixir Liberateur au prix de G. or
S.oo et o06o le flacon
Pour lot te command: icrire .
1'agence de la S,.citd.
Chelz Alphonse HAYNE
En face de la Banque.


"rES douleurs rhumatismales ne
L doivent pas cxister: suivez le
conseil d un vicu, docteur qui
jouissait d'un. grand- experience.
Le docteur Minard prezscrivait le
Lininient Minard. et s'en servait
toujours en cas de souffrance, le-
sions i;'flamnmtoires, rhumatismes
articul ires et ces aitreuses doLieurs
de dos.
Nul autre remade ne saurait le
remnp'acer-il est infaillible, s6r, bon
rnarchl, pro:-e, ne tache pas, ne
produit aucu.ie inflamnation.
Le Linment .inard snulage d'unefacon
nerve ,.ase, pioduit son effect dans les
affections produits par d's effo-ts muscu-
laires, c- cas de lunbao,. raideur et in-
flainniatron des jointessciatique et rhuma-
tisine. S vend dans les pharmacies et
prancipa'.zx nmagasir.s.
Minard's Liniment Mfg. Co.
Framinaham. riass.. ats Unis d'Amerique




L L


Tribune

Echo de Tiburon

Nous avons enregistr6 avec une
vive satisfaction une i6forme qui
6tait bien longtemps nkcessaire dans
nos 6coles Des personnel inaptes,
immorales y 6taient malheureuse-
ment que trop tolerees ; enfin nous
sommes ddbarrass6s de cette tangt
accumullee par un laisser-aller pai
trop condamnable. Des instituteurs
emerites sont maintenant A la tete
de nos 6tablissements scolaires gra-
ce A l'ind6pendance de caractere du
nouvel Inspecteur. Qu'il nous soil
ici permis d'adresser nos compli-
mnents A Mile Cecile Auguste qui
vicnt d'etre appelde A la direction dt
recole congceganiste laicisee .dt
Damemarie ; c'est une competence
incontestable. A Pceuvre, done digne
insttutrice Quant A Monsieur St
.viartin, nous lui disons que c'est
fort bien d'avoir eu le courage de
faire son devoir. Que chacun, dans
sa sphere d action, apporte au moins
son contingent efforts pour la
reorganisation de notre beau pays
que u6us avons jet6 volontairement
si bas
Anse d'Haipauit 22 D6cembre 191,


-- .- -


Port-au-Prince, 9 janvier 1917 SceS iet Ginie7rate
La commission co0mmHnale do Kola, Dran
Po,,t-au-Princ 1 Kola Champagne
du Chemin des Dalles
A T? R ,P VT' o06 vous aurez l'embarras du chn


le i IJL .IJE .1. 1-2
Vu les d6crets 6lectoraux des -22
Septembre et 15 Ddcembre 1916;
Attendu qu-il impoite de designer
les locaux oui doivent se tenir les
bureaux de vote en vue des elections
des 15 et 16 janvier 1917 ;
Arirte-ce qui suit :
Art. ier- Les bureaux des difftt-
rentes sections de vote des itre et
2me circonscriptions electorales de
Port-au-Prince. se trouveront ainsi


--v
entire excellent kola, les limonadesga.
zeuc es .hqueurs varies, sirops assorlis,ete
La reputation de la Fabrique gra,.-
dit chaque jour, grace a la perfection
des products.

If AIASON


Victor Mangonui


r6partis : 93, Rue du l again derl'Elat
Premiere circonscription- Viennent d'arriver :
Partie Nord de la ville BISCUITS sucris
e section de vote BISCUITS Lun2h, Zephyrettes
rte section tde vote & Soda boites de 3 et41.
Un ter bureau au marched du Pos- CONSERVES DIVERSES:
ie-Marchand oui seront admis les Terrines de ft)ie gras Saucisses, etc.
dlecteurs inscrits du No au No 1605. Cornichous, Olives, Petits oiguons
Un 2me au meme endroit oCu vo- au vinaigre
ieiont les 6lecteurs inscrits du No BEURRE de table NEW-YORKAIS
6o6 au No 1211- Marqun 1 opOCan bite d'uueliv
r3 ceotimnes or
2me section de vote BEURRK de Copenhague,
Un zer bureau dans la hale Nord marque L. E. BRUUN.
du march Vallire au c6t est don, Saclhets en vpie Ili. 1 liv.
et 124 livre.
naint sur la Grand'Rue, pour les Papier a Cigarettes
electeurs inscrits du No i au No 800 S,.cs tides supr-leurs dcoa fi
Un 2rne au ireme batiment, au c6ti poids j lit 114; contenance 2001iv.
ouest donnani su,, Ia rr.c Courbe pour FAMiN iE d'ORIGE pour BebM
ies lecteurs inscrits du No BSoi au FRUITS SE'S pour confitures, p-
No 16oo. cues, poires etc,
Un troisieme toujours dans le CACAO BLOOKER,
rnMme edlfce, au c6te Nard, don-. pour petit dejeeiner
nant sur a Rue des Ccsars pour le. ,RIZ GLACf, par sacde-251vres
elec eurs inscris du No i 6oi au No 2 de premiNre fraicheu
475 L section de IT CONDENStI
3me section de vote marque Nesl el Eagle
Un Ier bureau au local du bureau BOUG4ES IOURNIER
Technique, rue du Ouai, pros de la Cigarettes des snobs JOB
Douane pour 1,s 1ecteurs insciits du Eau dutifrice des seres BenddictiO
Nor au No 800. Pomines de terre & Bpaux Oignoa0
Un 2me au mmrne local pour les de Bermudes.
6lecteurs inscrits du No 8oi au No iCHOCOLAT & CARiAMiL Delatom
600. Devise de la flaisol,
Un 3me au kiosque de la Place ----- -i
Geffrard, pour les electeurs inscrits arche
du No I 6oi au No 2 400. 1.o 1 e D
Un 4me A l'6tablissement scolaire Pal la Oualil
du Quarter de St-loseph (maisoni ,
C.ssagno!) pour les 6lecteurs inscrit- APERITAL
Ju No 2 401 au No 2 864. i ur bitter
Deuxieme cliconscription Liquetr iey
Partie Sud de la ville QUALITE SUPEF~FR
lere section de vote I
Un bureau au kiosque du Champ BORDEAUI
de Mars oti voteront les electeurb s
inscrits du No I au No 474 rT DJ
2me section de vote VIN TONIQTUIDELICI
Un ter burean an tribunal civil GOUTN AGE
pour les dlecteurs insciits du No i L PREE ZMANN AGER
au NoI 44t. i
n me section de vote .oIlandailS
Un bureau au kiosque de la
Place Ste-Ane pour les 1icC.utL ins- r Poul oS
crits du No i au No 800. D,-PARTS D NEw 0 R
Un 2me au local du Magasin dc Le SiS NICKERIE le I
I'Etat pour les 6lecteurs luscritu du pour les ports ut ro art ,S
No 8ox au No I 600. ici vers le 14 courant et
Un 3me au Pare Leconte pour Petit-Goave, lereniie, Cayes
les electeurs inscrnts du No 16ui01 au et Curaqao.
No 2 093. Le'SIS ORANGE NA SSA
Art. 2- Le present arret6, apres Janvier crt RNE. 'Y0NA
avoir dt6 appiouv6 patr le Secretairte DAPART Pou E
dEtatide m1utiLeiur, setra ituprt-e Le Sj, COMMEWIJ rts
publiW et execute a la diligence du Curagao ie 9 cre pour0d'u,'. le
President de la Couuniiiuni Comn- ti et New-York AttendU" -'
lnutale et de la Geuditraii rlie d'llaiti 1- 4H
Chacun en ce qui le concerue. AUG. AHREfN'DTS" ,
Fait a I'hotel coumt uual, les Portau-prince, le 6 la"
jour, mois et an qua dessus.
Dr DOMOND,
Georges LESCOUFLAIR, A la con
Cilment-MAGLOIRE Nous porto0 a4


L


CHEZ
Alphonse Haynes
En face de la Banque
DE LA SERGE BLEUE
A bon marcbe Qualit superieure


des Agents a-. ...
des abonn6s et du PIR j
siur OSCAR LECLERC a
sie-r Osc
administrateur dauM^,
II a, par co nsque"Ot,_
pour tout ce q ui cocer
, Port-au-Prince," le J$


R CHITE, CA TARRHES.

Si vous comrnencez par -
L'EMULSION DE SCOTT
t J surement vous n aurez besoin Cle recour i O
a aucun autre medicament. Tandis que
si vous commence par un autre medicament c'est
plus que probable qu'il faudra recourir a

48 L'EULSOSN DE SCOTT


I