<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02767
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 18, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02767

Full Text


iui Uskd U. 330


0jJNZZ CAVTYMAES


I-


Lund. IS Dccrmlbre I191


I
.0


t7MAGC LO IRI1



poRT AU.PRINCE

a 5*
00 OPARTsMKNI


STRANGER
,.Me : I I 1 I I I


b.LU

8.0


4


j ,J.T.AUPRINK( CHaiti j


wJM UODIE

OUOTIDIEN


RAW. COTION ADMIJNISTRATION4
Angle doniRues ?orou & Amaeracjro

Les &&nne&eessent rcques I
A Pear-&u-rauacx.&a bu bresua, duo jonrmat
A. 1'&maa: chlca L.NMay ence & Cie9. iP 4c Tfrw. 30
A LoatoaSS: cnex L. Mavencc kCO. 1. 21.21,3
Luadgate Hkla
a 223Lum. Cbes RUAot Masma S. w age Jurmaaiw
5izaS-C 46-49
A Unw-Tosa Usivcfsai Pub: 17CsYIMPMY 45 WWu
14 th btrcct
L"a mmanseriuss .saesee asosi*no mpa rgsj

A hofCow OuL $9s,,;rtuo m pA).alg ammee


CONFPBENCE
S INTtRESSANTE


olulion de la
M decline

Pa qDocttur Audain

r uir dans le cadre 6troit
rfeace de moins a'une
ltiopsre succinte mais preci-
Oilp de I'Evolution de la
de I'annce 00oo avant It-
jusqua nos ours, voils
wati,veC dredisoir, A Parisiana.
un public assez nombreux
ir leDocteur AuJai.s. Person-
Ie doutait une second du suc-
ar Monsieur le Dr Audain trait
maett rain, par consequent A 1ai-
adas son sulet. Mais la ou la tA-
zpaisa mait dtiic.le pour lui et que
iBtiooisil moms siucieux se pits-
martde snrieusts anquietudes, c'esi
jkmque loo e demar.d.ut sm Mon-
wmk Docieur Audain reussirait a
auesos sujet si vaste et si diffict-
kilt hauttur du public habntuel
o contt(rnzes et ten atliver a
I'tresser. Certain croyasent ter-
smeot quemalgreson beauct puis-
at talent sa cor foaence n-aurait
tatrait que pour les disciples d'Ei-
alpe ou tout au plus pour les etu-
ats en medecine.
Comme de lig&res brumes au le-
wa do soleil, toutes ces inqnautudes
adiliuaent, s'fvanouirentdts que le
milrtncier cut commencer de par-
k Dans une langue aussi vigou-
am que daire, aussi alltg6e que
pblede terms techniques, avec
ma ithode asre, presque mathi-
uique, il sat metuie une some
tinwme d'iuttiet dans ce qu'il di-
muquepasuae ssconle ne fut 6par-
piuel'attel'so1 soutenue que com-
udaicntlcltancc ctl'autorit* desa
l0 Le silence piotond, plein
"ai*t dans lequel p.ongea la salle
laut toute lheure de la conferen-
ie'tst-l pas unepreuve ardente de
fquej'avaace ?En etfet pasune se-
u2de ron ne surpsit parmi le public
peuttis chuchbotements, ou ccs r-
1 itgers LL vaie ttoulfes qui mon-
"Imque si I'ons'inttresse aux pro-
lP Ou conterencier lPon n'oublit.
Lttpeadant de savourer la boutadt
i camtarade. Rien de tout cela.
it croire que toute li sallt
Vit0 composee que de medtcins ou
Oaes de science.
htle *de dire combien fut grand
h de cette ptemitre con tren-
L-maj'. prend toujours en gr1
f torce de science et de La-
..,u1tA 1 mettre pour lui de
"k ua n sujet o0 il n'espdrait
I m du bleu. 11 se croit alors
I"'ataat d'esprit que celai-lA.
1e xplique ces fr6natiques
"em "neaots,qui nes'*teignaaent
11 tSr enalttre, qui ovationnement
DicSftr, Audain lorsqu-il acheva
m*,,rnce.Par cuese manifestation
:t sincere, le public disait
it le vous applaudis, M.
e tr. r eetdes deux main-
,sia usiplement trait votre su-
l pas just que je
S.l--rMec nmoi auss d'svoir pu
area.r. ns m-aessot fleret sans
das wtt U un t quart de seconle,
tongue et instructive pro-
,. A n pas alerte vous
traverS ia medecine de
l ._ aIvant lsums-Chris jus-


ad aiUu pour une lois he


Un sinistre Chaulfeur-

Militaire.


Un chaulktur atlp*rien. surnoinmd' :z'loinnae
Gravure prise A c6td du *,Convoi-Moleur fruawu:;4i-I
servant A l'approviahionuetneut do!&8 prewuif~e hliju
do tranch~s


La Censure i
Santo-Domingo

Avec la d6clata ion de l*oc:upation
Militaire a Sarno-Domingo il est
donc 6tabli u:c censure qui sera
imnr.tdiatement notifike A la Presse.
Tout commentaire qu'on a l'in-
tention de publier sur attitude du
Gouvernement des Etats-Uais et
n'importe quoi qui soit relatif A
v'occupation devra etre soumis prea-
lablement au censeur local pour
son approbation. Li publication
J'aucun commentaire de ce genre
ne sera remise sans avoir obienu
I'approbation du censeur.
E.t interdite la publication d'ex-
pression d'un caracitre violent et
incendiaire ou qui tendent A exciter
I'bostilit6 ou la resistance au Gou-
vernement militaire.
La publication de tout journal
qui violera cet ordre sera suspendue
et les personnel responsables, pro-
prietaires, redacteurs, directeurs ou
autres seront en outre expos A etre
chati6s par le Gouvernement mili-
taire.
L'impression et la distribution de
teuilles volantes ou semblables mo-
yens de faire de la propaganda pour
r6pandre des opinions non tavorables
au Gouvernement des Etats-Unis
J Amerique ou au Gouvernement
Ml.taire A Santo-Domingo est inter-
dite de mime que la distribution A
Santo-Domingo dans les journaux
de mnatires pareilles publiees A 1'-
tranger. Ceux qui commettent in-
fraction A cet orate seront punis par
le Gouvernement Militaire. L'Olficier
commandant A terre nommera des
censeurs pour executer cet otdre.
Le td1lgraphe et les communica-
tions cablographiques A Santo-Do-
miurgo soot sous le control et la
cen-ure militaires.
(Sign) IH. S KNAPP
Gacds aocal. a Mtrbre 191t6


Vue parlielle de

I'nlerieur d'un tsous-marinp


IA L ~ IIII volt11seivelit 1a 101,114.1 ltalr.
Wea u quia-urveiit ale l'st aii bate-si,. (ett~e suactim i
du Le' *-iu tencA t j &u aic des Itiumbi cucst jairtio
COMj hiqudes.


NoU lr fcomn innd l]'adoption de l'amen-
o veement constitutionnel interdis.nt
de P res.e la ltabricatinn et la vente de boissons
ilcooli tes au\ lit it-LUnis.
PAR SANS FIL Les Autorites ad:n ristratives es-
timent que toute proposition d'en-
tente entire Vllai ct le gouvernement
16 D&cembre des lIt its-Unix- est tidigne de coa:-
siderat" in.
WASHINGTON.- Le major Sharpe Les lats-Lnis ont d6cidede trans-
a poraujurd hu A la c in- mettre les overtures de pat de
ce de la commission militaire du l.Allemagae sans l'adionction d'au-
Congres que le department de la, cne ottre de mn diation pour le
gutrre sert une pension journalaire moment.
de soixante quinze dollars aux Ia- Le smo ateur Newlands a propont
les des conscrits de iarm r-une session extraordinaire da Co.i-
guilure et de la garde national. Igr6s pour 1-aftaire des chemrnins de
L arrive des deux notes de paix'ter, au cas ou la prlsente session
autrichienne et allemande. et le n'aurait pas le temnp de statucr des-
quasi-aveu des Ambassides de Ilen- sus.
tente que les propositions des puts- L'ambassade allemnonde a autori-
sanes centrales ne seront pas re- dlaio u, s es repr
jettessai,s examen prbalible, snt, seat nation puiss, snceles breprll-
A cette heure, les points saillants duants se r6unissaent pour discuter
movement de paix. les conditions de la paix, il est cer-
Les partisants du suffrage :minn lain qu'une des questons les plus
out report une victor e prticlle a .importantes de ces delats serait celle
aujourdAhui: L'amendement Suzfn- du d6sarmement parcel. I1 est dit
ne B. Anthony rtclamant le suffrage quel'opinion allemandeestime qu'u-
national a ete envoy* A *'6tude sans ne paix sera inefficace qui n'assur.t
aucune recommandaon modifica- un dsarmement A peu prks sem-
tive du comity judictaire. blable A cclui qui existait avant
11 semble que le Congre! est de- la guerre.
cid A taire passer le bill d immi- NLv-YoaK- Le mirch6 svouvrit
gration pardessus le veto prdsiden- ferme sur un d 6lin de 22 A 19
tel au ca oti le Prsdeit desa- pons. L-arget cash gocia en-
prouverait cette loi;il est mine for- points. Large ot cash nplusgoa a ea-
mellement annonc6 que le bill a d acna 17. 23 et Miut bAS.66 sous
passe au Senat avec 64 voix contre 7. liquidation.
La note allemande responsive A Jdo
la protestation amdricaine contre la Le debarquement des stocks de
deportation des Beiges a et recu guerre continue. Ua rabus de 2 a
aujourd'hui; selon toute probabilate 4 points a elt faith p r L'ckawana
V'tude en sera differee ea atte.idalnt S-teel. Utahzoper, Amerizan Zinc ct
le developpement des ngociations Continental Can.
pour la paix. Le transport Kilpatrick est entree S
L'lnteistate Commerce conmis- avec 71 personnel de l'dquipage du
sion a ouvert ses audiences au Rail- Sumner toujoursen echouage sur les
woad de New-York, New Haven et r4cits de Bamegat. Des ofliciers et
Hartford demandant.la permission margins sont rests A bird du Sum- i
de conservcr le droit de piopritie. ner. O. guette une hausse extraor-
de contr6le et d'ezploitation de ses dinaire de la maree pour aider les
Long Bland Sound Steamers, no- autres biteau& A renfermer le Sum- <
nobstant la prohibition du Panam.a ner. Le Kilpatrick remplacera le Sum-
Cunal act. ner sur la route de New-York A la
Le comit6 judiciaire du congrcs a Canal Zone. 1


LA GUERRE EUROPEENNE


opmu


IBoile (iur I~eIlaes

(' -ifte et Fin)
iLe coilt des travaux do Jean-Ci-
sefu A llzotoe I I tlas&.voiaaun V. ltias
deftend mail le soledl q-11le rt~cjlioutre.
otitte petite interrogai oii, Iinottcelar
ami. I& reconnais-tu? pouali !ctst
la bay. quo jette lout amnimuali nal-
idaisailt accultd la petite catotraumea
-Jul1. Mi 6lle Jloetue pus. lizasso Ili
4uup;on 9i aifiiltrer Jailsa Cesjumt. V.
iitauws aui'attd4 arriver aivee des
chitlires. lesalaign'er eLt itre les coonil
pat aisons sans troisser peramoliie. Jo
yaits ui vemr il n aide eL lut dire ce
qu'&t couiW le kiloauitro udo c irou-
f~oii vitlo pi aix do an.itmie carre et sa-
4.1513t, tiet, eALt 0111V0luu1IMai-i i 811 pu-
blit qui a vu et qua jugwe II.1ehIiUC
cLIIIIII CS ul.Its Vtaitatbles i re.ui1ats
ulaiiaus d~aais celLelo basitule d Iac-

MI. 1.'. l~ret, ingt~nieur (E. St.), Mr
Ls. If. Doret, mig~iie. licit (-l-.A ) qupi
otit t-Lt Its collid(.itburtius do M.%r
Louis 1Hoy. jij,i1emeuc (EK.-M) dausx
It-% L I i*A ik4I\ (II Lr I ': a 'I i e :a ii
appeI..s en ttiaoigzmave ',aalq iij ifot
ou ont eu entre JosI mos *inn ii~ ks
'Id'alieaa **iabuiz-ailt iiiie C4it (it! Cel ta-
ki- *,6C 6 e it hatie a title acIi gcur

( [0 L t -UC IPI F siiS .'J 41-1cit dt
Iia~iI'll wt.11 41t,11.il i 11111.111- el I -

1u11ho O Iilal Ces doi-

deti muateriaux, la I0Uoiwo. 1leulre-
tiealdo AlialjeajiatIO&I doi ioultwuz
compressears, Ites amal-4Lrosa des oti-
vuacirs, lezi Ide4,haSul rolliIalled,
lk houioraizlC& des ing wale'urs. Si au-
Call tableau fieil etI rt iuailetL-e A IV.
iitui *d~ctabilx UII! ultzipalisIolSli-
JO 11_1 didi al Ue 1 IiijIX ;Ax:UIO A3
AFeiatreprise eat souVecitL da tireate-
trlis celiti anls doe dujltlsi* G !dorilsutr
ctifit-e at aiiii-4s ible ,aerit ut~.e10
pn[.x anoyeli dkiiEovieuiit Iorb-jutaura
Leedaii-'toI't rSUeA AItlioil dl US
Aveu Ies hsteiinih~s ew.1
Avec nca i~aiLo~sco, )r11.le.


re de's .Waeus fie Part*s.

N. BI. Liro dans la premiw-re
wtaie pbt e dii i..u ioi* twit -1)i it111
b cienst~a,t -e iii Ia udo Isnen !in'


Les dcveiop1iae:ncnts ulrurieurs
pouvasnt r-lsulter d'a-- propositions
allemanle' pjarI-lA p oix attetdln
IA CO[nSI.ltatioa ct 1.1 disaoax Jdes
puissanc3des le entente.
DAvid Lloyd Gdorge, le nouvezws
Premier anglais, doit ptrAitre mtr-
Ji I A laChAibre des Communes. et
eatr'autres questions politique3. di
gouvernement discutera p.-ut-6tre
:elle de paix.
Les apprehensions suscities par
les propositio.is de paix, ora oz:ca-
sionnt u ne formidAble liquidation
dle stock aujourd'hui, qui, alout~e
aux b~AaSise rec.-aztes, a proluit la
plus tot:.- rlxctIOL~i qu~on alt vu alt.-
PutS 1910.
Cmaac;c,j. L-am&licn Leasirue
a reluat 1,: prix dLei~trlc(au W\orld
series girn--s. 01 a d&.:tJI d exiger
seulemeaL lIt du~ao,e d,:. prix rag"u
guliers pouar 'ezutre- JUX -ra-Isj~jeuz.
Des agvits dut g)uvernern:1: oat
annonceqe pit-air Ae_ m---iese


-r ,__~_ --- I IL


- I I ~ --- --


F


V







* *~. ~ *~~t -


LE MATIN


Faits Divers

BEN SEiGITEMENTS
M -kT.t. ORLOGIQ UTEb
O'SEIIV.A'TOIRE
DU
SEMINAIRE COI1.I.:'G
SAI NT-MARTIA I
Ii.imanchite 17 i).e-1iilre 1916


Vanrotnii~ro
PiTumpilrtrer


7E;61.8



mnaximlumn:~


( aI', un pta ru s; s la matir',~

tuilie .~g~rc~ntcn batisse.
1.SCHIERER


Les ElectionsI
it 4-ini.1iI Iii apa*- ..,ink ,rp IAto ln ltij


'D i or tail


IUfretion des lurs me a ete prounu caporal. A I'hoioneur d'informer sa clientele
Chiqu-- out apparaissent plus (Iqu'i a repras I exercice de s pro-
kvadents les advantages de la rtfection NTerelegie session.
Sos hieures de consultations sont
de nos rues. O0! ptri d 1.1 complete Nous apprenons avec regret la de 7 a 9 a. m. et de 3 a 5 p. m.
que Il. rue des .\liracies g.ignera en mont de Valentin Antony GranJot,
l.ir,-.ur a peu pic,, No pour 100 survcnue a T'buron Ie 4 du courant Dt "f*nifipre heure
Stst paivclnu presqu'a la dans sa vingi-deuxicme annie.
(Grand rue et des dispositions on: C-'tait Ic tils de notre ami T. M. cembre 96
dte sii.' pour que, 1n1 attendant que Grandoit, conseiller d'Etat, A qui LL'agece Reuter an-
l'auuc .:c S-oiL e t.i,tou es a-ou- nous adressons, ainsi qu'aux tfamil- Lnonse de -Ltrograd quece a uite
fours soiat b.ton:IL,. les eprouvees, I'expression de nos dno ograd qu'a la suite
C.l-t a txt.mp. une excellent san' :cs condolences. d un vibrant discourse prononcp oar
msU. ou voat:es. ile ministry des Relations Exterieures
DesuM roa: no,,sc.t *tpartc le l)ouma a vot6 une r6solutior
DL: Mr.1 ro:ne, aI no't est fiat part
Si i C e de i nort du a dis gu. contre l'acceptation des propositions
Le 's,', rt ,:it Ls i.. S Tle l T al t, a ln ltesse :luaInul Guiliord, gcnt L.onsu- allemnndes de paix.
111, 0 1_ I :t .ia.t p0l- el ltebe ,a :,utre .1 I uatAriJ. ,gr en ,. II- Arthur Lynch, nationalist, es:
ate, )! P..,:: ,u tn toukl. aire &.1 liri.P- r dcc huer A it davis que la Grande Bretagne do ve
I inlAredans sa nouvelle politq ic
a ,,, '.,.,p ce.out, r .le concert de la et so.i atl.,bilie, li a su s-.ittrer les- n eure s sa n le pout .
Musaue adu a Ix butdrgis ,ar, lesqucs des measures radicales pour l'inspe.c-
Musque du al.ts. Le bi d.p-tme de inirigo. isis panrm lesquius i u courier Jes Etats-Unis.
pl.w ... scln:s I.ec sants monia it a vccu une trentaine d'annees- Ce 0 anonce que la Grece a accep-
vers le maestro O.,ide qui tit du nobe LcX:ur emportc avec luI les re- t lIts condition; imposes par 1-utu-
C )1n,:ct d hier sauii i'un des plus I -ct, ,c SousLI maiun des alies
b.,ux dc L.t Mu,ique Ju palais. Aux families Gui'ord ct Montpei- tu resse est unanime metre
Le .l'rsdniit D.rti,.ue.iavte.acco.n- rou- i,.e c dui.. eiit. nous encl op.n on que l'Angleterre nest p s
p est. in d n si s ure de dedaigner les propo-
LIU :, ol 'C e -s ma. Oll' l Ii co.l. ....i ,. ':tons Jde p.iix de 1-Allemagne.
t r e, t' ts.i C 'oneiC i UtC I On rapport que l armee anglaise
l ob) .. ,n f..t ,.s de la tou .\lorlh. a hIa Iaia a etlcctuc une advance en M6sopota-
Iqui :, i .I L c t l.' t O ason .rettebre. rnic. Lic est a trois kilometres Jo
S l I.K So. S e l e regrettese igre, en lace de Kutara.
I Hi t it i 4r ,, f NIt i .sabl .... e. v, tl ..uts j .e colire-pondant parlementaire du
-. i a : el n iL.t i .- st) ret:d vC- s *a I Av uv.- I) i v News intorme que la defense
nue i J.s le nme ct a -- ..-..-.. --. gouvernementale d'employer les mIc-
:.,.c>, g1. o n c d en- : aux pour la co:lfectiOll articles
-:4: Jl'l "r.ooren. It NOTOT a CEC non-destints a la guerre vise eg:a.e-
cm votes. l.l.sbut-s depuis quel- nent la fabrication des epingles a
luLs it;ip', c;:ulitr -ur les rues Les fetes de Noel et du ler de atn
,tonflhL., c cdlio:.clment pioJui; 'dti toubailt uia lunli. I Adluinsatra ieveux pour dames.
par Cs tuCs vmiicitI.s est devenue 1101on olituiunatle, pour laclltel lap. 1 aprc s entente avec les manufa.-
.su'u'isuppot..bke. lPour que cettt i)lOviloiiloieliLet de Ia population tures le Gouvernement contr6lera
uu'." nc sit entiere- avise I republic tque1. I Marclie de la desormais la tabrication des bottus
L 11 cts u-avc lace Valli-ite ased ouvert, par ex ct chaussures.
,.u oa..', aIIt t. 'O's qu'a\' uk .~Ce ,ti.ti, lea diinalalcles qui prtecde-, I'ARKis.-Dans une advance eflfetue e
pu d .e I al I l aVau rouieau ,..iota ct s iusls ties a I lieuie r6- au nord te Dourcour, les troupes
ouiLsIu. o. pOL, l l.v r uii' ietitlat'. Ilsit a nJli.. tran: uses ont c.ipturt plus de 7.500
n.AV..l [ .at'.. -- i.'atiate .uodtidanii don't la ffo prisonniers et plusieurs gros canons.
A-,. lt,iii-lable di I. uv're qu'it -Au moment de passer au com-
Le:lse'll d'aill nt'f n alti'llot, lnnoi)ce a tous qu'i
ICes.-,dt, bm. t ..o1,ci d'i>tat t. l,. i;e t,r a. tous e ,u ntMandement supreme des armies
tr \.I',S L Ch IL A t "C1- *-' I t1 L dl,- '. l'* lt' Lt ^' tran ; ses sur Ie tront occidental le
,I i .L.! 1 .1- .-,1 iot e p1 All,. tiin otlie *- Il(i'e les belles gencral N ivelle Friday a rem port
S1.l .1 .c (euJ ie lCoiseTe t 'c y i esiou. jouecs dtemai unIe brillante victoire. II a brns la
,-i itt S..illLt .cta-:t i (, o as d le I a a ch.i y elo,"JiuI dligne allemande. A I'est de la Meuse
SO1t i phe.LUAtSi r.la r 4penssavi.c .era cic et ,patant.Nsur un f ont de 6 miles. Par cette
Apics ac couts ui.vaux en sanc i n. l istraI.ila geiirale des action il a avance la line francaise
pkLte :,i. sai.ciioi dc-s proce,-vwr- i'os:e. se se t e devoir de ralppeler de deux miles. Elle se trouve ac-
, au c. picture dIc la corrcspondanui. eicoro uile lols la co.lnais>alce til tuellement A une table distance de
..t .-c.onl d: la ptslice scuoc a tra- ,,.,itI,.c 10 u t est furmatellemat defendaI lIendront d'ou les allemands entre-
I 1l1iC. Iexll. rtltl" des va0iciir Vons Ie co I.t U parent I'attaque de Verdun. Les
Itus croons sivoir que le Con- .ei t e 's currespoitdatiices-a recum-pir l'attaque de Verdun. Les
ii a -it A adel-a iel.Aboi4 plusIcuis i.iatldees ou o 11011 dostee a a oruste tranais ont tait .ooo prisonniers
u ,1, nonItamlienit cclle bur It Icclu- it testatLlOi de I itteltour ou de et detruit plusecurs canons.
it ILInt dC La Magitratutie. i teL ll, t, .,onloriietnent aux Hgle- Les puissances du Centre attribuent
.ueitas de la Cotvenuio:l prmucpale l'Empereur Charles d'Autriche-
Le Nmilr l de I Ulnon postale. Hongrie initiative du movement
Le lenirtur i.a cas de perte d'argent, I Admi- pour la pail.
L.e journal otHicit pualie les pieces austaition U6cine touted reuponsainb On rapporte de nombreux atten-
stA.vantelt: lato vibs-a-via ides cointevenala. tats de guerre civil en Portugal
Necretanrerie d' tat des 1ela- Au N -ti de so Hue A niuecaine Les depeches ajoutent que ces insur-
tils I.xIaitUlt.i-. s~ tioave un ouvae"C qua marquu let reactions ont ite reprimees et que la
lec'ct a.utollnait danE toutez- .. it.t lI due bulle C ldtUO.ll pai. x rgne a Lisbonne.
I ...... .A .. n..h.... pIo- ini -e .rf 1111 AH Pai rLgnI a s it lona e*


It.:, clmiiilmilt ~t. fic Ju1Wieubuiqra
kill Isiu a-aue sic vtpat: hull ceibl~t
it- l a Utt it. 6
;. I Ice I aaa a it IIianon-ta
l)tio ltt Ic to.Aaitla't iIc desdsluceb
ttL Ia-i l e at- IeI. i ln utato s.
N \ii ~ it ltv a 'rog'diaist ctuimdu 15 Mai
I'l tel MA MA hi'ib~~ igii atAt-
4,1l- 'ttjUU 5CdiXIAtj ,s AW-
i. s ia-eclot~ dsiplowarIaLiL1CS
1) ,I 'ct'lic 4eti S, cit t Iaae k** at de
Ia Justice at'spolna-r'a-iCa elle ti
mr ic 1'itrjtdc t tIe a Rlo'psbli
titit t n date di 0 itiLew-ebre 1916t

P- c.:-t tilaexe au rap ort du Se-
a t I t'" i 11*41sit -t, 'iAiV&ul pu-
blics ( i on our N j)92.)
- .1q rt tait- I& chatssibra des
: nt-- .atii Co & tLgisatiflsut
k 0411AUoSnIgites a~c ux dos Icier-
va c 1:2, i J.


I-article 6 de la Constitution dans
le sens de la porte ouveite A tous les
Strangers.
Ee ce qui concern les travaux
publics, je donnerai mon concourse
a la realisation d-un Empiunt exte-
raeur, afin que la citation de bonnes
Routes et l'endiquement de nos prn-
cipales aivieres puissent sC -ire.
j'assureral l'existence d'une gen-
darmerie competente et d une police
lurale directrice.
le travaillerai A la realisation de
projects ayant pour but de d6velop-
per 1'Agraculture, et d'aider l'habi-


tant A se career un bien-etre meilleur.
Toutes les fois qu'il s'agira de
defendre vos droits, j agirai avec
une complete independence.
le compete sur intelligence et le
d6vouement de mes amis de la Cha-
pelle et des Verrettes.
Docteur Eo. DEPESTRE

Movement
Maritime
Par le paquebot tudbec de la Coun-
pawguieGO iei-aleri' fautsladamique 5onit
arrives hiner lea passagers suivauts,
venant do
Bordeaux.- Dr Paul Salomon, Aug.
Boinamy, Leon Alfried, Mle Durand,
leinoyine. Mine SionetAti, Soeur
Agnes, iFran.ueur, SUeur Meran Ge-
ber. F. Fatton,. PreA iublaerLbt. IGardbra


cuitIaVit'istlonI par la gi naI'arluerie. GCap-llaitien. John W. Waldegh,
li taut lire demiuain lotre article Sloop (1 Inoteur Mniae Larocheet 2 entants, Latortue,
IiitiLuet (i QNIN/.Ai. o'ULtrioOK. La lara Hall. Mine Jouriel. 9O0u1ne
.loJalue Jdea tt,,sscmes, Lte.uo d'hier 1\ippes Msaiine. cGhionere Isidore, Bonne
et 4 at *t't.hiUt. Service bi-hebdomadaire entire Pt- Laroclih, Resia itoux"2 eltants loux,
N...uoia i. pas que clhez Lonide au-lrince, Petat-GoAve, Miragocie, Alinetia, Paul, Lucie .NordOus, Andre
Sola-e;. 17u. IRue Couibe se tlouvent Anse-A-Veau, Baraddres. aller et re- Ilerpes. Alex Illaait. lMine i aguerre,
01 iI,'i llgsit 'didi at polmi lUi oUa D "tgra&ce aintoige, Orelia .IeDy.
ines tia.'ines et einfanit-, Pour fret et passage s'adresser "
a C tte; ltle ltu eii.soinine un n our Wet i Le steamer .Nickerie east entr lier
tiioiplie. 'est une des plus belles Monsieur Idles Fame. avec les passagers uisvaints, venant
souret slt.ue ious ayois etues depuis PROCHAIN DEPART: mardi 19 de
o rLei ilsf. Gcs:-e que nous ecrit A 7 heutes du soir. Curacao. 5 chinois.
notre it dacteur charge du compte- C .'ayes. Marne Moyae, Marcel Mar-
ictilu le la ftte dtie said au Cercle A VIS $an. Mine Theodore Lucien, Fidelie
tbliievue. ;e compLe-rendu sera pu- Me Constantin Benoit, pani pour Corner. Jos6 Marie, Claire R6gis,
bli deitaini. les Gonaives en vue de sa campa- Mna e Camille Ftortun6 et enfant Mme
fniite aux expediteurs de t. le onlvs e vu as campa. pauline Emile.
gram nes a 1'ort-au-LImierco e d a lap- gne 6lectorale, announce A ses clients Jirnie.- Etienne Morin, Eug4aia
peter qu'll y a une taxe supplmen. que Me Hubert Alexis a la direction Cayemitte et enfant.
lanire de 0 30 a u 5U pour lea facteurs 'de son cabinet. ti-Gio4dVe.-- Mme Chdriez et on
au del& d une car aine limited. Port-au-Princc, 1 D6cembre 191 fent. Mine J. Gonzac et euasuts.


Depuis 40 ans I


SEL de FRUITS I
'Eno's Fruit Sat)
1uut de Inaplus grande popuimnitistgv0i
lao SA MITt, In DONMENE OWft
SAEN- ETRVE qd~ millions de poilim
C est Is medileu' remWde000 1
C ONSTIPATIO~v exild dobdU
DIGESTION, leta maux do a"t. I.ISP
re's din bang et FITAT FO3IML,
Soii goith est agrdable et snao3cbil
Pa0c de ro-gimi' na de ports (doITO26F
oiniplenjent un verre d'900 Pa
*ALT. En on pregnant tosIiNO "'"U
Wu,;ta~erez bientbt tSIn rande UjIW
de votre ktat g niral. La VlOurfltU"io
paraltri, agreable et vous Wil 3
vote soinmell sera ijaterfl10TOU0
rateur, vous retrouverd es;vD)G 60
I I est boni d'en avoir tonjOuif0
4 la mason et avec soi OSeoa P.
EuLs riaa/cAirs: JC. cIMS. Lit 1
K ElF11n NO OSTAuN
No won#* dans eW hfWf


Nestor kf

AnnonCe au pabiCItt
breuse dient~it, qu~il !OtW,
firer son atelier I A O
179, dans Is rmaijOui
paratant

LVane fld

DIFARTS DE "4EW-YORX FOC

Le SIS COMMj~EW'IjNE 2001
15 curant.
9LeSS PRINS DER NI~
DEN le 22 courAnt-

DArARTS FOUR

Le S/S 49 Orange N.UiPW0.'
ra Cura3oi le 21 cOstoo.~
ports dijaiti e~t5t At~~d Iifl.0
22 Courant. 1


1
%


fl,- it-s su srpioss ittratWu tBoipeau
hi e eM iiscil~tiiiS ~u-~e'a i I., plisirsamxedi matintf
No. rdI I re section 1 7,9do, vaistei tan deitail irs tuavaux jul
2,- 2. 27 2 S t-xt-cutent taienl'aanie pour le plus
3e 2.58w lfjI(l hit.[~I d .,it4Ifltt.~tissafltES pujiti
-,td tere 381 rdtiofIS tit- lit caiiagnte et pom- Ia'
2 U.--)beautte de cette parties do larrutidis-
4 1.74I ~ segment de Port-au Prince.
'1'utalDix kiloint.Lres de travaux eiitre-
Tota 8.9 ZPpris avec ink~hode ont dtd ex~cutt~s
avec entrain. Du cA~ d deiorpeau
Carrawl i Is tiaques d'eau ont complte~iwnct
Aux sons d&une inisiquc entral- disparu et la route otire maintetaa'it
niantz- le Gartousel a fontionnd uoute, tinclarmanatt aspect. Do nonubreux
Vaprc.-rnidi d-h 14:r. petits limits on bk~OIonunt eMt CmIls-
Lrle toule tenorme de gosses. a alt- imfuists jui. eii duniniart ti course aiix
tnetce uyuxtrafic tqui durA Iletites swtirceas t i~i itaietmt la route,
,u~q'j vers~ Iieues. i.-tiiterit deviter le retour de!3
I.(,. 10o1bre dos eiaployt~s s'4.h'Ve
Un tr~ame 6-1 la rut-des rrmals-Frtrh 61 .) CjviIO'jj t tutLIIs sooit 5tistaiits
SmtiiiediUIIdi ame rapid West Pas- de lour' salaire.
;t V a:r.zI dt's rues des I':otit-Fui Ls N uis remzercions le Capt. Niaston
et I'piiitafe 1(ie smilainnable iiivitatioi q(1111 liouM
('I gdii nae du noin de Nlarce: a periiai de constater 'innport-tr te
Arntxa&id, accoumpagiiaatIte 10niornin des travaux duntiiL a Iiiitelligeizte
1-.aii ht-Z le jliJe de lPaix tju&nid direction.
velmi ci p.zit la luite. Le snallbeureux __
(Cut atnauu iiIurine otie le gendar- L i:)u S~~~


1


Auxr 'LECTEURS Meetln.-G
de la Place Ste Ia
Premirre eireencriptien de Jarael tSte
CINEMA-GRATUIhT-rCO
CHERS FLECTEURS, AUX ELECTELRS
Confiant en la sympathie don't je
jouis dans ma bonneville natale, je Comme cela set
crois en me dkcidant aujourd'hui A Unis et un peu a s -alt a
solliciter vos suffrages pour ,tre de- l'occasion d'un partout a
putt de Li premiere circonscription ganise Me Vilusa leetiaqn '
de lacmel. etre en druit de computer of ert otlert sur la plrva il
sur Ie contours de zhacun de vous mardi soir j9 D10 cernbe S
en particuiier pour le triomphe de heures du cinematographe f
ma cause. un grand concert 61lectt
Mon pass vous est connu : vous b!icl et particuliareme al
m'avez vu l'Pcuvre dans 1'exercice teuis et amisdu candidate
des ditlerentes tonctions que j'ai oc- pareil du Can-\' tra t.I'.aIi
cupees a la Douane. A I'Administra- tionnera. Me Gervaqs
lion des finances, au bureau du paie- cette occasion pourexposta
ment, au Lyvce national de lacmel vues politiques. osr qul
et au Cab'net particuli.r du presi-_ it_____
dent d ltiiti, sous I.econte. Tancrede .
Auguste, .\ichel Oreste, Oreste Za- u ~ s. sa s
mor. Ce pass que vous connaissez ?* **amou7a,
tous. me vauJra, j'en suis stur, ,.n
cette occasion, votrc loyal appui et Ne pe rde
votre confiance en ce moment o6i la
liberty des opinions est sollicitte par pats l'ocau o0
le Gouvernement mrme de s'expri-
mer sans aucune entrave. La grande epicerie de h I,
L'oeuvre de la redemption natio- ValliereB.et N.Sada &CoGran'n
nale, chers 6lecteurs, depend en 125, se tait le plaisir d'
grande parties de la collaboration de- cer A sa nornbreue dcIJ
sintressde des generations actuelles. et au public, qu'elle vieat
Cela est sans contest. Vous le corn- voir pour la fin d'anone, le
prenez bien et vous ferec, le l'espdre suivants, qu'elle vend iA on p
bien. tous vos ttforts pour que la fiant toute concurrence:
candidature de 'un des votres triom Bonbons 4.ssortis, chocolatst
phe A 1 urne le i janvier de 'annee gats, dragtes amandeset Alia
prochainie marque .\onteli nar; assortinmit
Al.ez-y tous carreineut. biscuits, fruits sees en d'Ql"p
Michel Antoine BRUN boites Four cadeaux ou par l*
raisins, pi unes, pc.hespoiles,d~g
A ux Electeurs des abraLots, fruits au jus assorti
Sromnage gruyere, pite graBe,n
Ve Irettes et (ie quetot., camembett de touted in
La Chape e chtur ,sauc:ssons, amiboons, nM
delle, cacao ombrasia, boite der
eurs. lve o 40 or. Conserves alim'eu
res en tous genres ; huile d'o
Malgri I'enthousiacme avec lequel Duret par bouteille 112 et 114.l
mon programme electoral avail et k'es au vinaigre et a la me
accueilli le monl dernier aux Verret- anchois a l huile, capres, dp
ies, je m'dtais decide A renoncer i gnons, tapioca, # Force a mim
la lutte. I quea larine d'avoine powMti
Mais le devoir qui income A tout ivermicelle, macaroni, vinaigreTa
haitien de travailler au prcgs.s utur ble, bcurre de table, beurre d&P
de la Nation m-a ces jours-ci parl6 tache, pommes de terres, oip
.vec une telle force que je reviens blancs et ouges,contiturespartia
poursuivre ma candidature. et tout ce quc Ion peut d6sirer pa
Si vous me tfaits 1-honneur de passer une bonne fete.
m-envoyer A la Chambre des Depu- \Vn. ,int bouche ou donce uc
tes, je demanderai 1-abrogation de B. et N. Sada & Co.