<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02764
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 14, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02764

Full Text



QLUIZZ YINUZs


Jeudi 14 D Weebre 1916


1F ----- I_~-L-C I


J


46101i~AGOfIN
iIfIIEGCTEU ft


po- --'PRiNCE


DEPARTEMENTS

A WIr.T?


Ioic *


2.00
5.00


G 2.20
1 6.00


6


J


]9II. t 'n


a -


OUOTIDIEN


poRT-~A1.PRINCE ( Haiti,


- I .


INGTfS DE GUEIUI

ogulitable ad6faile

D~e notre correspoiidaflt


LA GUERRE EUROPEENNE

Les pluies d'Automne retardent les canons.


-- -- K 9 -- .. -


1


hiosons qui permettent de
W sur notre victoire finale
,ttiples, et leur expos de-
jitde longs ddveloppements.
tualons seulement insisted au-
IBianiun point essential et
momentt pr.cis la longueur
Sides fronts de bataille
kld6but des hostilit6s dd
par lAllemagne, qui ina
Iserla paixa aucun adver-
1 est facile de se rendre
en'ea mtnie temps que la
lon de la guerre, cet al-
wentdes lines de combat est
iWit favorable au success
poor nos eonemis La rapt-
ela solution et la limitation
Scdamp 6taient indispensa-
tlAilemagne pour tirer com-
eeii parti de sa mniutuieuse
mtion 3t de sa siiperiorite en
Wl; ayant a idfetndre et a
*r des allies trop foibles
p~ies sont proportionnelle-
iplus fortes avec l'extension
pedela guerre en surface et
inormes avantages de la 1)4-
Entente en houtines, en ri-
leten resources do toutes
isr la Quadruple-Alliance,
met en conflict 550 millions
tlies- sans computer les 3 JO
adefInde anglaise- posse-&
m00illiards de francs, con-
element 160 millions d'hom-
avee tine richesse total de
imoindre. Le ddveloppeminnt
rre pernet done a la F'-an-
oAngleterre, la Russie et a
ies, de sorganiser formida-
ttl.!eui tour, et de multiplier
Bp plus que i'ennemi leurs
Rt leurs armements.
blocus terrestre et maritime
4h le d6but des hostilities,
r'MI antour des puissances
, n'a cess6 de s 6tendre et
.eserrer. En 1914, a la veille
de la Turquie dans I.t
Allemagne avait come au-
8pai.U kilomrtres de front
de bataille, et avec 1'Au-
e uin front oriental de
Wtres centre la Russie
Rest a neu prse die la
S)lifUur en depit de ses
variations contrastant
i du e6t fianco-belge.
Ot le front serbo-monte
e7100 kilomktres, cela tai
totalde 3000 kilorn tres en-
'coimpter les petits fronts

latdjonetiorl de la Turquie
r certraux ajouta en
.P* deo ju kilomrtres de
ff"caaien, puts ensuite
_'lgneP de Gallipoii, de
M w,-II t d'Egypte. En 1915,
l on- encore de 500 ki-
,togueur .des fronts eln
ntLaino oc6ts. Le to-
,. L te -'. kilomntres
Lm rverlti on de la Bulga-
irWemdi nemir i n'a tinile-
PO la i en loniueur,
q nt, le front balka-
aaoraurdoe hui s'etenjd de
I..Sot i sole la Grece
toele I OUmanie dans le
iem aogermanisme et ses
gt4 tortement accru eln
jel de cOmba., soit de
i ra AI'Avec les engage
halver la conquite de
tale allemande par,
Sparse done actuel-
Sdkilou res de fronts
*-, l"4(el& de I Eu-rope,
t lhsation doit 6sis-
idt aus en plus ine
t,. dlde la libetrte et


'i que l'Allema.
face elle-mwtne
de defaite rapi
raeourcir (les


S .' : ,.


:i:


Les TrourEs


Britanniques cit 1-ur part d'ennuis lorsqu'il s agit de montt w tn gros canon et s)n
munitions jusqu'au front occidental A travers une opulence de boue
recouvrant les routes trangaises.


fronts d6mesurds. qui ne sent plus Vots. vointez ien accomnpagner ce
en proportion avec sa ptissance'certilicat 'Iu (N-. varieturo en double
non seulemeiit defensive, mniis mn- de celui on c.-ix (qui out la signature
mp offensive. de votre raison social.
Pendant ce temps l'industrialisa- Mon Departement croitdevoir vous
tion des grandes forces de I-Entente rappeler les articles 7 et 11 de la loi
nous dote du un-teriel de guerre qui du4Sept5inbve 19)5 sur les douanes.
nous manquait et qui i.q rest .pn- Art. 7. -- routes tentatives ou en-
core insuffisant que sur le front treprises, do:it lt but e.it de frustrer
oriental. Lorsque celui ci possddera les droi s de 1'Eat, seront recher-
A son tour toute I artillerie Iourde ch.es, poursuivies et punies confor-
n6cessaire, i'enneni sera enfifi per- taabfent a la loi.
du sans remide. Cela resulte aussi Art. 11.- La patent ou la licence
du fait qu'au point de vue des ef- sera retiree a tout commetcant con.
fectifs, les Allids sont en nmesure damned pour fait de contrebanle.
d'obtenir prochItainemi nt une cra Recevez, Messieurs, l'assurance de
sante suptriorite. Les mobilisations ma consideration distinguee.
d hommnes peuventt atre evalukes au (Signea Dr EDMOND HlRAXUX
total pour la .Decuple-Ettente A 22
millions de soldats et il reste d'li- -
menses reserves non armies en
Russie. Nos ennemis de la Quadru- F aits
pie Alliance sont arrives, et en fai- D ve
sant un plus dur eflort, A mettre ___
sur pied 17 millions d'hommes de-
puis 1914, mats leur usure a 6te la RENSEIGNEMIENTS
plus intense; ils ont pnuis6 leurs Mi-t.rOROLOGIQUES
reserves, tandis que les elfectifs des
Allies u'ont pas encore pu etre mis OBSERVATOIRE
tous en ligne. Le inur de la resistan-
ce allemande ne tardera pas A dtre DU
reverse. CT'rMA \ T|II M. ('-I '.,


Colonel V. IHERAULT.
Paris, le 12 Novembre 1910.


Vin de Bordeaux
ROUGE et BLANC
Quality stp6rieure
CHEZ
I. J. BIGIO
Angle des Rues Courbe et Cisars
GROS ETl DETAIL


Commnuniqau

D6partement des Finances et
du Commerce


Aux Socidtes et Compagnies qui
par I ntermediaire du Departement
des Finances et du CouLnterce ont
obtenu de Son Excellence *le Presi-
dent d'Haiti leur licence pour I'exer-
cice 1916-1917.
Messieut s,
Mon DIparteinent vous saurait gr6
die lui fire avoir un certificate attet-
tant que votre mason a rempli les
formalites pr6vues parles art. 42ot45
du Code de commerce,


SAINT-MARTIAL


Mercredi 13 Dceitnbre 1916


wagon de


Cino-Variftis
On a 6tL heureux de se retrouvet
hier soir A la salle du Cin&-Vanrts
qu'o:- avait ft6 oblige de d6sertei
dimanche dernier, la direction ayant
ch6m6 pour aider au succ6s de la
fite donnee au profit de l'Eglise du
Sacr6-Cceur.
Inuttile de dire combien la soiree
d'hier idussit, le public 6tant revenue
en toule au Ciutini tant couru ces
jours-ci.
Uan tion qi' on devrait boucher
Avant hier soir un cavalier passaii
au bis de la rue Roux, tout pros du
[Iagon Trust dirige par M. Mc Na-
mara quand brusquement son che-
val et lui disparurent litt&6alemeni
dansun enorme trou. Apr6sdes ma-
noeuvres p6nibles on reussit A deli-
vrer la b&te. Le cavalier heureuse-
ment, en lut quite pour de l6geres
contusions. Ce trou devrait Atre bou-
ch6 au plus t6t ainsi que nous l'a-
scons d6ja crit.
Conseil d'Alat


Comme on le sait, hier jour de
de reunion du Conseil d Etat, cc
Corps -i'ttude a travailii en assem-
blee g&nerale et en section.
Jusqu a midi on etait encore en
Slege,


Le President
Dartiguenave
VISIT L'HOPiTAL

T.undi. vers ix heures du martin,
S. E- le President .tH tii, accomp -
gi;n des membres du Cabinet, de .\1.
Faubert, Sre du Conseil des secre-
taires d'Etat, du gehfral Co'e. du
major Buttler, du lieutenant Marso:i
et Dr Cultes. medecin-chef de 1i
Gendarmetie,,est all& visitor l'h6pi-
tAel general. .'
latroduit dans toutcs les sales
par le Dr. Weekes charge de l'h6pita',
le l)r Haegler, chet de laboratoire,
le Dr Bruno et tout le. personnci
haitien, Son Excellence a admiirt l
bone tenue des malades et l'ordre
qui rigne dans les services. Parvenu
a la salle d'clectrotherapie, le Ptrsi-
dent s'int&ressa aux appareils et dai-
,1a mrnme se priter a- des exprien-
ces de radiographie.
P'is, apres une vjiite 'iinufieuse
die tout ce qui peat tier 'altten-
tion A i'h6pital, le chel de lEitat qui
:'intcrtse aux hoses in'dica les, it-
licita le personnel et partit avcc la
tilclleute impression.


Servicedes posies

AVIS DE DEPART

Les d6pe-hes pour Saint Marc,
Gonaives, Cap-Haitien, Port de Paix,
New-York et ['Europe ( via New-
York ) par le steamer Nickerie se-
ront fermees ce soir a 5 heures pre-
cises.
Les d6peches pour Santiago de
Cuba, Petit-Golve et Gonaives par


ic steamer Uudbec scront icri-iicles ce
,oir A 3 hieurL~s pr&ises.
Por-auPi n~e 1 )U~enbre 19 16.


Dt-:partemii z t

ties Fi~ttatees et du
(Jomatenrce

LISTEl des lBanquiicrs, Coiisilgnla
UireS, t'ruJCUI'ALeUtL, Ccjiiiulerraliis,
aitru tll~bo, pa' Pinim,,ImdLaIS e due
Departe~iiuzit du Cominuzrcuouwt ob)-
Lenu de -Son Exeditlence to 1'risideiit
le. la 1I61ublique leutrs 1i~cnces pour
I eXrCLict3 1916-1617.


Baromntre 703,3 Le Docteur Paul Salomon CONSIGNATAIIRESAMi.i(: \iNS. -Phlli-
minimum 18I3 Par le 'auebec" est arrive ce ma- ipp Cartisroue, IIt. lJaker, Eugten
tin notre distingu6 ami le Docteur Le BossO Louis Mevs uC Go, Elihe A.
Temprture Paul Salomon don't nous annon- Alansour et Go, E. et F. Muvs, Hlobert
e e cions dernieremeni le depart poui Nortz et Go, Edward M. Raplitl et
maximum 30,8 France. do, Sartou, lenry Stark t CGo,
Moyenne diurne 2o o Nous lui adressons notre cordale ,.Dejardin Ludors, e logie
bin.. r.... ~.'Zraik e o... John t .tanbouly et Go.
Ciel clair la matinde et nuageux Cienvenue. CoNi-ATAiR9s AFRAN n,'a tn-amidei, INaissanc- ,- Auxila, Bi( tfr6res, F. K tdhriez, A.
l'aprose -nii. I .alom et .tils, 11. Chalomn et Co,
ros ee en hausse Communq Eile reix, L. d'Espitose, G. de
Baromtre en ihausse. Nous partageons le plaisir des Ltespiasse, Alfred Goguy, Vve A. L.
1. SCHERER 6poux lules Rusemnond A qui iI esi Guerin, 'Sliemtob Bigio et Co, J. J.
n6, hier soir, A 8 hcures 1/2, deux Ltgio, V. Le.-oine, Paul Lamy, Le
Sermons de I'Avent jumeaux : LUCIE et eOSEPH. Gemptoir francais, Louis 1'etoux, E,
c Ces infants et li-ur mre se por- lobelin, Elie Bozillio, Gaston Wevest,
Rappelons que c est ce soar ou- t ichelo Velten, Gaetjens et Co (franco
jours A 6 heures 112 que Sa Gran- tent bien et saluent tous ceux qui tailen) Gustaves, Marcehnl (franco
deur Monseigneur Pichon prononce s'intressent a leur naissance. taimte)y) Pierre Sada et Co, (franco
son quatrieme sermon. C'est en -Nos vceux et compliments A la fa- lnaitien ) Gateitjeo et CFat.oL (frauco
saugmentant que la foule va chaque mille Jules Roeemond et A leurs alletnand),
tois entendre -lexcellent pr6dicateur. nouveaux-n6s CONSIGNATAIRES AN"G.. is. ]to-
Apr&s avoir t6 emerveill6 d'enten- -Nouvelle a la main bets, DuLton et co. Alphois' lia-
dre le dialogue de a Marie et de sa Mademoiselle vient de chanter. o'ies, M.Abraliam llaidal lils,.l Assad
cousine Elisabeth -, dialogue vivant Tout le monde m-aftirme, dit- Karain, Aldel Nicolas l'ssib, J. : .
et rempli de myst&re, nul doute elle, que j-ai la voix d-une jeunesse CONSIGNATAIRES I ir\IN-. G.
qu'on se press toujours en grand charmante. Casal, JoaiIny Corda coetC Er-
nombre A la Basilique Notre Damei En effet, interromptquelqu'un, nesto Caprio, Nicolas Corilasco, lio.
pour continued A vivre des paroles'il m-a sembld entendre les cris d'un ravente Cordasco, A. de Matters, Ci.,
toutes de bont. I enfant au berceau. ,riaco Russo, 11. Silver.


I I I 3 -1 I _U -


-AW'


RE~DACTION AbsiIINISTRATION
Angle des Rues F~rou & Afl~ricaiJn@

Les azzloaces scat re~xsts
A Pear-AV-PRaascl:aux bareaux du 10un131
A. PLais: cbcz L.Maycnce & Ciep9, 1Re TrOnk at.
A Lowxins: chez L. Miyeace & C-0. 19. 21,21
Ludgate Hil
A BzxLix. clicz Rudolt Masse S. wv 19, Jerisalcs
: rasse 46-49
A aw-Tonit Universal Publicity C xnamPUy45 West
54 th Street
Lm asnixncrits tus~drftQu non Re swa iL si renda

Abonveernets & lttsertson payabaIS d'avawg


1.


, '. .


f
(


aIj Aaft No., 927









CONSICNATAIRES ALLEMANDS. -
Beinbold et co, B. vreetzman'n Ag.
pertolm, Aug. Ahrendts, W. Buch,
Otto Bieber et co, Horas Kefferstein,
L. Kohler. Oloffson Lucas et co, It
iMulier, 'ohlmtann et co, H. et A
Stec he.r.
CONSIGNATAItRES DE NATIONALITIES
DIVE -stEs.- higio Gebara et co (trat-
CL-.t, :xicain) C.Czaykowsk(polounais-
russe) BI. Marton del Rio (domitni-
cain ) Lope Rivera ( portoricatn )
Ferris Gebara et co, amtricain-otto-
man, Pa-'nara Daiam, Jh. Bichara,
ha'tiano-cubain, Tamous Ena, Geba-
ra et co, Geoqges Assaf et co, Jacob
Georges Marzouka, Antoine Abraham
fr*res, A. Salamn Cfreres et Michliel
SalatnP et lils, Ottomans, Bationi et
cO, hhoiliano oUotiian.
COM.ITIS FRANCAis. J. Boisgris.
Adtcien Castra, Ezra Chaloie., Eimmai
inuel [lorvil, O'meara Gabriel, C
.Jacquet, Mine Vve Lefebvre, A, Lamo
Vve Louis Eug, Lufoutant, Rene
Martin, F-: Simonetti.
CulIDONNIERS ITALIENS. G CO
latrella, Flioraravante Cordasco. Frani
cois Tileda, D. Ferrara, G Guada-
griol, A. 0i iGuglielnu, Donato La
tirraica, Aiiselne Martino, Josept
l.aglio, 1\i :olas Mart ino, M ilcen
Mal tino, G(. B. PIetoia. Joseph l'etoia
L.orent iieliia, Nicolas Sibilia E
Sepe, Michel SpeiduLo, Nico as Vi
tie!I), Vitiella freres, E lile Vitiello,
'as'aml Vitiello.
I'ROCLIIATKutRS. Robert Stail
(ainenicatn) B Ciciliauo, L. ChutoL
et J. Gergeres ( francais) B. Choueka
(italten) Elich Kuen (allemand).
CUm..Ii-. A. Gaidmer (anglais)
.Georges llalby (dominicain ), Naa
Weby (suisse) Gaston Briachen, Ro
bert Gerlack, W. Huneck, William
Hlepple et Ilerne Jaeger, allemand
.Felipe Cuebau, ambricainr
DIvaRS. Allied Cook, anglais
,commissionnaire, Louis Gueri tfran
lie, fratiqais, comptable, Hed. H. Nl.
colas, franiiais cotmptable. Hart Has
--!-. a' anarld. comptable, Vve H
ill):i (t, (,ljiill oi itit- coido ijni6te
J'l. Ji, i, oiii, li .(:;ii ;gen, de la
S. uiijui~e geti la ule 1 ranisatlantique
litiphel eL co, aiericain. agents de
]a Raporel Line. Aug Ahreodts, al
iWmana d, agent de la Compagnie hol
.lanidisc, Go-o. Dunconibe, anglais
boulaingcr, Manuel Fernaldiz, por
taricuali, boulanger. litvera Lope
*fspaginoi bloulanger, 1'hilipp Carln
troeixt, amnericaiu opticiell, t'Phlipp
Car'lsLnoeliu, ibIjoUtiaei Dis E S Daniel
et James Lw\ald, *amtnricaii<<, denlits
tes, Charles Deebas. danois, tmca
iicien, Wilheni Khtl, alieimaud, me
caincietn, \\W. Blch, alleiand, phar
mnacien, llilger G. Peters, beige
hManufacture de tabac S. F. L, atinu
lir;iia, W. Buch, fabrtcant d eaur
l,azeliser, i uist Cordi,.allemand,cais
Set. EtrstSttelipe., allemand, caiasiei
3.,'ug4ne ne \ S-, d i1'(tiicuin',pholoi raptlt
Jean Iiodtigutez, cubaii, jlose bai
.A\lacla) po1lu,1t:cin et Pablo Tosrt~s
iAll(-I'lCaill, CuliuiS, 6ee Woo et co
'estliUiateul s.
k'ANQCAI.- Leon Gustaves, phar
paciet, tH. Borday. cafetier, Marie
.tichaidson Chemoni, cattluer, bil
tatdiert-. Maxine Grepin, impiimneu.
1'. tjard),' biloulier, E Leitr ix, c;'te.
tiei, t'atriZi, catetier, B3rian u 'lasseLrr de couteaux. E. De~aioyers
Ioiloger, 1'. Sardy. liorloger, J. Get"
I rl ,. ditlildaLeul, chtit pe Ltier, M ilt
V. :Sionett> mudis-tc, Armand Te
Jterot ils. liltuouiiste, Paul Teve, toU
,U.) (oi. 10 Cumiptour traitQais. proprii
lItire d'usiie.
ANGLAIS. Francois Ambroise
voil uitier. Audain treres, benistes
'Tihomaas Burke. tailleur, A. H.Srnith
tailliur, Mine iI. T. Peters, catetiel
10oti lii 'fiomuas: propnittairte de
&tccouiis, Georges A. Payne, architect
Jolin i. T'iuluas, forgeron.


YAILLE- YAIL LE

Voulez-vous avoir des provi-
sions a bon minarche pour la Uiu
d'annte? Accourez vile A la.Mlat-
.son Bigio Frdres, Grand'Hiue
Jo 133, en face du March6 en
/er, vous trouverez l' les articles
suivanls qu'elle douue a des prix
dlrasoires, pour salisfaire sea
nombreux clients tant de la
Capital que de la provtuce
SavOir : Riz indienne, quality
sup. a P. 6 or le sac de 100 livres,
lloubion a 3 gourdes la hvre.
Sardines a l'huale a 8 gourdes
la douzaine.


Bi6re Pilsner & 10 dollars, ba-,
1f to: 10 douzaines.
Biure Extra de Maltse 10
dollars, baril de 0 douzaiaes.
Beurre doe tuble 3 gourdes la
oite d'une livre.


NOTEZ CECI:
Le souss gne declare nulle pour
en avoir duplica:a la reconnaissance
au No 207 s'elevant A 950.40 (neuf
cent cinquante gourdes quarante
centimes) d6livr6e en sa taveur par
le compLable-payeur au Departe-
mrent de la Justice, en -ertu de l'a-
vis ininist6riel en date du 12 juin
S191 Alix TIPHAINE
Nous nous faisons le devoir
de rappeler A nos lecteurs que c'est
demain soir A six heures quA Par:.
siana le Docteur Audain donnera son
tnteres ante conference sur I'EvoLu-
t noN de la Medecine.
Les cares qui s'enlevent rapide-
ment se vendent au prix de cin-
quante centimes, au bureau du Nou.
VELLITEr, au local de LA LIGUE e'
aux Magasins de Mme Thimocles
Lafontant.
A louer : Belle matson haute
A Bolosse, avec d6pendance et un
- carreau de terre en here. Vue ma-
gnifique.- S'adresser A Mme Vve
L Douyon grand'rue. pr6s de la Poste.
Mason de 12 pieces, avec de-
*,endances, avenue des Dalles, A c6tl
. de l' S'adresser en nos Bureaux.
L - - '
S FIGURES CONTrEMPORAINES

LA PREMIIlRE FEMME ILUE AU
- CONGRgiS DES EITATS-UN:S
























du Miontana.
A
-- 'o ,. .
























Jioite aux Lettrzs


Port -au Prince, le 14 d&cembre
- i





-, "


















16.
Mon cher Magloire,
Une petite note de votre interes-
sant journal me remet en mmonire
une vicille coutume qui tait... pitii
la tacilit6 .tonnante avec laquelle
iPeivie s'fveille dans I-esprit de cer-
tains hommes, tels ceux qui con-
eniplent aujourd'hui les travaux des
routes publiques aux environs de
-


















Port-au-Prince et qui, hier, alors
quels avaient la chose en main, 'a-
Svaent pas pu ouInie ou l aient pas en
M taireo cdtaait.
le poine, ni le litre, [ehonnne, i
neest pas mons vrai que, moeur que
Stout parchemin, les rqsultats obte-
nus dans une branch quelconque
dvie s'dveillte humans l'espriout de cer-
ta titude d'un home a porter un
, terplent au.ourd'hu les travaux des
Sroutes comparaiques aux environs dels
, Port-au-Prince et quisser ?....h M.Roy peu-ier, alorse,
Sporvaient pas pu tonon ne voulatent pas n-Ci-
de Thoar-Maria .. VuI-I divutant.-
g"il est vrai que 'heabit ne roufait pes
leanCine, niauBle titre, ?'homme,

SOusdas ne braniche voir quelcont qu'il
titude d'uu homme a porter un1




te V. RITAS


Sloopn tono d route urea-Ci-
aBiippesoton aux oges dis celu





Service bi-hebdomadaire etret Pt-


au-Prince, Peut-GoAve, MAragoine,
Anse-A-Veau, Baraderes, aller- et re-
tour.
Pour fret et passage s'adresser a
Monsieur Jales Faine.


Nouvelles


!


de Presse

PAI SANS FIL


13 D6cembre 1916
WASHImOTON-.. Par quarante-deux
voix centre quatorze le Senat a adop-
te I'amendement du Comite d'Emi-
gration Bill, qui excluant, sans les
nominer, les Hindous et autre asia-
tiques,6limine en mame temps toute
allusion ayant trait A la concession
contractuelle de passe-ports.
A la suite d'une entrevue avec le
district Attorney Anderson, de Bos-
ton le President Wilson a exprime
son approbation de 1 enqutie insti-
tuee par le d6partement de la justice
sur la chert6 des vives.
Des membres du d6partement d'6-
tat sont persuades que certaines in-
tor'nations adress6es A Berliq dtrui-
ront 1-impression que la destruction
du Marina avec 6 vies amdricaines a
eit le fait d'une violation formelle
des engagements de l'Allemagne
enveis les Etati.-Unis.
Des nouvelles officieuses reques
de Paris disent que le general Pitain,
le defenseur de Veidun, va succeder
A icllre dans le commandement su-
pieine des forces alliees sur le front
occidental. Le general Petain 6tait
colonel d'Iutinterie au debut de la
guerre.
Un apprend de Berlin que le troi-
sienie nouveau sous-marin allemand
actuellement en construction pour
remplacer le Bremen fera, avec le
Deutchland, une flotte de trois vais-
seaux piete A fonctionner r6guli6re-
ment.
NEW-YORK -Par sans fil re;u ici
nous avons appris que Transport
Summer U. S. voyageant de Colon
A New Yolk, a 6choud au large de
Barnegat New-lersey, durant un
brouillard. SA situation nest pas


dangereuse.


14 D6cerr.bre


LONDRBS.-Le rapport official des
pertes allemandes donne pour le
mois de novembre 166.ooo ; ce qui
fait un total de guerre de 3.900.0ooo
morts.
A Londres et dans les autres capi-
tales de 1 entente on n'a pas con-
tiance dans les offres de paix faites
par 1-Allemagne. L'opinion anglaise
n'a mime pas le temps d'en discuter
les terms.
BERLIN.-L'attaque russe au mont
Gyergo a ete arretee. L'avance teu-
tonne et la retraite des Roumains
continent A Buzeu. Plus de 7000
prisonniers captures hier.
Des depeches transatlantiques an-
uoncent la prise de Kachina par les
Grecs sur les Francais.
OTTAWA.-Le ministry de la ma-
rine ahnonce qu'il craint que le tor-
pilleur canadien GRILSE command&
par le lieutenant W. Wingate ne
soit perdu avec tout son equipage.
11 portait 6o hommes et se rendait
aux Bermudes.
Oa croit qu'il a coul6 aux envi-
rons de Cape Race. Les vaisseaux
de sauvetage, accourus A son appel,
ne purent en retrouver les traces.
\VARSAR.-Larchiduc Gharles Ste-
phen d'Autriche a *tL choisi commae
regent de la Pologne en attendant
l'electuon possible d'un roi.
I'ETROGRAD.-LeS roumains cap-
turerent plusieurs villages en Wal
lachie mais en furent chassis plus
tard. Les russes ont pris des iran-
ch6es teutounes dans la vallee de
Tontras.
PORT-AU-PRINCE.-Le Qudbec est
attend ce mania et repartira vers
midi pour Santiago de Cuba.
Le hollandaisNickerie eat attend
ce martin pour repartir dans la uuit
pour lea ports de St Marc, Gonaives
Port de Paix. Cap-Hal ien et New
Jork La malle fermera au Brigade


Headquarters A 4.30. Hancock U S.
S. -4e rendra du Cap & Guantanamo
et de oI A Port-au-Prince, arrivant
vers le 16 ou 17.
D'ict il se rendra, probablememt A
Jacmel, Santo Domingo. Sanchez,
Porto-Plata et les Etats Unis, avec
un certain nombre de marines Le na-
vire s'efforcera d'etre aux Etats-Unis
avant la Noel.-

La Guerre


Front de 'Archiduc Joseqh
Entre Kirlibaba et la .vall6e de
Bistritza. les russes lancerent hier
de fortes attaques, don't la plupart
6choubrent sous notre feu avec des
vertes excessivement lourdes. pour
1'ennemi. Le terrain qufe nous perdt-
mes A Dorna Watrs tut chdrement
paye par l'agresseur.
Dans les attaques au sud de la
vallee de laTrotuz quifurent en prin-
cipe, repouss6es, les russes eurent
6galement fort peu de succ6s locali-
ses malgrE leur forces considtrables.
Front en Macddoine
Nos positions au nord de Monastir
et au nord-est deBahove furent vio-
lemment bombard6es par l'artillerie
6nnemie. Les attaques qui suivirent
dans la boucle de la Cerna furent
aisdment repoussees.
A Vest de la parties sup&rieure du
lac Tachine, les avant-gaides bulga-
res refoulerent une compagnie an-
glaise.
WASHINGTON (Officiel) Sa Majes-
td 1lEmpereur donna P'ordre du jour
suivant A l'arm6e.
Soldats,
eFort des victoires remportles par
votre bravoure, Moi et le-ssouverains
de nos fiddles Allioes avons oflert la
paix A l'ennemi.
sNous ne savons pas encore si le
but que nous visons sera atteint.
*En attendant vousdevez continue
A combattre 1'ennemi et A le defaire
A 1-aide de Dieus.
Le m6me ordre du jour fut donn6
Ala Marine allemande avec l'addi-
tion quecet ordre s'adressedgalement
A la Marine qui de tagon fiddle et
efficace employa toutes ses forces
dans la lutte g6enrale,.


Derniere Heure
(Par sansfil)
NEW YORK.- Une panique d
moralisante eut lieu dans les dta
aujourd'hui a l'annonce des ouve
tures allemandes pour la paix. L
cier, le cuivre, l cuir et 1'alco
ont baiss6. Les ventes totales
sont chifltres A 2 112 millions
lots, record qui ne s'etait a peu pr
produit qu'une seule fois depu
que lea alfaires avaient repris
DWcembre 1914.
Le aNew-York Worlds comp
dire dans son editoiial de dema
que les terms proposes par
chancelier imp6riAl ne seront p
accepts par lea allies. Lea gouve
nements anglais et francais no sa
raient accepter, ni I'un ni I'autr
aucune proposition venant de iA
league ayant la certitude d'ui
guerre civil.

Cercle Beilevne
Les membres du Cercle Bellevu
sont convoques en assemble g6nd
rale pour le renouvellement du bureau
remain vendredi, i5 D6cembre A
heures du soir. Si a cette reunio
la majority n est pas constatde,
stance sera renvoyee au samedi x
A la meme heure et si une deuxi6m
fois la reunion manque, elle aui
ddfinitivement lieu le dimanche i
courant A to heures du matin qu,
que soit le nombre de member,
presents ( Art. x8 des status.
Port-au-Prince le 14 D c. 1916
Le secr6taire tresorier
V. MANGONES


do
its
an
)ol
se
de
is
en
te
in
le
as
ir-







u-
U.
e,
la




Lu
5
la
6
le
ra


17
el
es


Ime ve n. RoD
Liquoriste, successeur defeu
maria. diplOm6 et =mdail6,a5
positions universelles de Saint
d'Am6rique et de Jamestown
A le plaisir d'annoncer 1 san8
breuse clientele tantde laCat
que de la Province que soni
blissement fonctionne commit
le passe.
Ses products sont prpara I
autant de soin et de propretjqm
paravant.
On y trouvera un assoria
comnp et de liqueur et de:siro1j
la i onmnade au quinquina.
Toujours Portail S-Joseph, Ai
nute St-M artin, premiere rUelleaj
la Gare du Notd.

Pour gudrir ou viter
MIGRAINES CONSTIPATION
AONOEST IONS-ETOUROIS8EIMENT
IMBARRAS GASTRIOUI
IL SUFFITdeprend
A. 1u--x dIe Ovos repa
tous lea deux Jour aseulimt

une Pilule du fP e W
147, rue du Faubg St-Deni, PWh

Mais 9 Iaut xilerles1r0
qui sont tout I fait blisX1;
et sau chacumn de*60tesl IN u
DEHAUT A PARI
,* Lont tr I --'t _i_


Ne perdez
pas l'occa0

La grande 6picerie de Is
ValliereB.et N.Sada &CoGrai
125, se fait le plaisir d
cer A sa nombreuse di
et au public, qu'elle vent d,
voir pour la fin d'ano6e, ki
suivants, qu'elle vend iun
fiant toute concurrence:
Bonbons assortis, chocolate
gats, drag6es amandesetai
marque Montelinar; assorfi
biscuits, fruits secs en d'S
boites Four cadeaux ou parI
raisins, piunes, paches.poeIii
abricots, fruits au jus assortS
Fromage gruyere, pate gto
quefort, camembert de to0l
cheur ; saucissons, ijaboI
delle, cacao ombrasia,' bOltI
live 0.40 or. Conservesb.,
res en tous genres;, ; 1II
Duret par bouteille II2 et I
kles au vinaigre et A h
anchois A l'huile. aP
gnons, tapioca, a Forc i
que la tarire d'avoige-
vermicelle, macaroni,
ble, beurre de table, entWl
tache, pommes de refit
blancs et rouges, coni
et tout ce que l'opt
passer une bonnet te.
Vin, fait bouche on,
B. et N. Sada & Co.


LMane ,

DEPARTS DE NEW-Yo0 Po'

Le SIS COMMEITJ Ti
15 courant. -N
Le SIS PRINS D
DEN le 22 courant.
DiPART pOs R ouR

Le SiS Nickerie,,
rqcao et des ports ce
ce midi et parura Pot
Marc, Gonaives,po ."


et N w-Yorkr.


- -i- wqmmowbr-_4i- ,LYurUP-S~&~Z~~


LEjMA.TIN





| NIOmporte L'Age


pour prendre avec benefice
la ligitime

EMULSION DE SCOTT

productive de forces, vigueur,
*= et energie.
i 4U ^ g g"^


I