<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02762
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 12, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02762

Full Text



QW&lNA CJIVTJNM


lprIIA 121 96eaif ass


C~M0enZ.MAGLffII
.DIJIECTEUR

PORT AU PRINCE
eG.

~oeDFPARTEMENTS


F TaANGER
gbis. : C I ; I G F.


0


2.00


2.20

6.00


J


OUOTIDIEN


pollT-Al-P1NCH C Haiti-,


RiDACTION ADMINISTRATION~
Angle des Rues F6rou & AmdriCaifl6

Lesa mmences sent rgesueaI
A Pear-AU-RIAmcuxsu bureau du journal
A PARIS: chtz L.Mayence & Cie g, Rue Tronckib
A LoNDXDS: chexz L. Mayence &c CO. 19- 21,31
Ludgate Hil
A3B.xLzN. chtsz Rudolt 1Mosse S. w I%, Jerusalem
Strasse 46-49
A taw-Yozz Universal Publicity Company 45 WON
34 flb Street
Lao-anoscritl jflSk1k oU Danonat Saint pam zcndal
Aboxemom's~s & insserlsons payabifSd 4 aratis


- -~ r' .=a-a -


(iROlQUE I I.RITIME

$ sous-marnt8
et la Guerre

De notre correspondent
pr lutilisation militaire centre
atIes de guerre et plus enco-
Ar li chasse aux bAtitnentts de
pierce, les sous-marins alle-
dsse sont trouves dans. des
ditioes 6mineimmnent favorable.
uyent, commute jadis les vo-
rse grand chemin. se poster
points les plus frequentes, fa
miditertniner, car les routes
times sont connues et out,
roelement leurs points d'anri-
(has les ports, mais leur carre-
r.:E, atilisant les courants pour'
splacer, sans depenser beau
pd'4nergie electrique, en choi-
latdaprts les vents regnants
ages abrit6s pour ne pas trop
er leurs homrines, les common.
~itesous-inarins peuvent pro-:
pirleur s6jour en mer jusqu'a
eminent complete du combusti-
,ides vivres et attendre les oc-
isque ieur fournit constam-
nile traffic intense de l'Oceat-"
aiilsbnt quelquefois des sur-
M .
A sous-marin est esssntiellement


LA GUERRE EUROPEENNE


Partant pour la


bataille


Sc&ne dans les tranchd s Englaises au matin de
Les soldats quittent kurs tranichees pour


- -a


nrable. Un trou dans la coque. it faut bien vte disparaitre sous la ,,
sraitune avarie ldgere pour surface. Le com nandant d'un sous- | C *
It;autre navire, l'enmpche de marin boche a conmmnuniqu6, jadis, U .UU liU
ger et le met A la merci du a un journalist americain des im
loer.rpilleur venu. N'oublions- pressions que tout oflicier de sous -
rnest vrai, que le canon nest marin devine sans peine, L'air est L TTIIE DU SIAEDI
caecontre le sous-inarin que lourd, chargA de vapeuis de p6-1
M iliMt en surface; immergd, trole et d'ac'.de sulfurique, empoi-
Spriente plus come cible sonn6 par la respiration de vingt PREMIERE LE.TIRE
!0on p6riscope presque impossi ou vingt cinq homines serrbs Idans SAMFDI 2 DiCEMBRE itI
t einadre; l'eau arrute ou d6 un space tr.s restraint On a un be- Aux ilecteurs de la 2eme Circonscriptio
obus avant qu'ils arrivent a soin de somineil invincible on est du Cap. CoInunnes de l'Acul, Milo1
que. Dans ce cas. on peut ten- engourdi par l'ennui et le matique Plaine du Nord
*lcouler en l'abordant. la d'exercice. On mange sans appetit'u or
uV re a reussi quelquefois, des mets froids. ne pouvant fire de Alred eours Auguste, adid
aurtout permis deviter des cuisine qu'en gaspillan, la precieuse Alfred Nemours Auguste candid
car le sous marin menace 6nergie dlectrique trop necessaire A A la d6putation pour la deuxiem
dsseae longer A grande pro- Ia propulsion. La nuit minte, on ne circonscription du Cap, se propose
ilur; mais elle nest pas tou- peut pas se tenir a la surface, car d'adresser ch.%que semaine une letter
possible, et elle exige de I'la- les bateaux de surveillance navi- A ses 6lecteurs.
W--penut encore se garantir guant sans feu et l'on serait surprise: 11 les entiendra, en une tamiliir
total nt l'arribre et en faisant 'i faut rester pret A longer ou sifm- let simple causerie, de choses utile
tlie len zigzag qua rendentmerger complement et se poser et qui les int&ressent.
diile la vise du sous msa- sur le fond pour dormir. II y a les Voici la premise lettre du samedi
etendu jours de calhne plat ou l'on ne peot
hWdu ode i Co ne laisse pass' rien faire, parce que le periscope Mes amis,
i S cmmerce se doten- est vu de trop loin sur I eau tran-
V11sservice de surveillan- quille, et les jours de mauvais le viens A vous, puisque vous ne
8des nf led6but des hosti temps ou le sous-mnarin billoLte par pouvez venir A moi. Cha:un a se
arenfori adepuis quo les les vagues est oblige6 do songer occupations ; et pvri comment pas
retorts ilOt mnontrds plus avant tout A sa sdcuriTL It y a lea ser ? L'eau a crev6 de partout. Plus
it pilleurs francais et an tentatives infructueuses, enervantes, de chemin, tn iteuve de boue.
S roe 000 tonnes y Jouent pour s'approcher des batiments e
thrle principal. Tr6s nom- aperqus A lIhorizon et qui marchent Plus de iivi'e,une mer...Les court
ant tflamlamer constamment, trop vite ou passent trop loin. II y a d'eau ont d6borde. Les r6coltes son
et cepedantprtendre le souci des mines semdes un peu d6truites dans les chimps, et comme
Her tout entire; mnaispartout, mines de toutes nationali- rien ne s'oppose A la march de
talu moins l'ennemi le'tds, qui frappent en aveugles et ,'eau ; rien. pas la plus petite digut
par leurs interventions qui menacent le sous-marin plus en pierre,- p.is la plus mince level
diminuent le nombre que tout autre genre de navire. p.. de terre, 1-eau s- tend ltoujours.
t1aes Souvent ills out VALD HOURDOIR, La voilA aux premieres maisons
Cafon, par la torpille on du bourg. Etle s'y insinue, les envi-
Splus fr6quemment en Lieute~wnt de vaisseau du bourg. Elle sy insinue, les envi-
r eule presence, Lie__ e__tdevaieau_ ronne, les contourne, et come rien
chasse Singolire qu'il ne s-oppose encore A son envahisse-
B'r d6serte ou la bete Vin de Bordeaux ment, elle continue. La voilA qui
Sois tout pres d'eux'aans ROUGE et BLANC descend la rue, s'6parpillant en mille
outet com le gibieGE et Bpetits torrents ; il n'ait de l'eau des
SOurres 6pais attend Qualitd sup6rieure ruisseaux comme d'une mere gre-
le part de l'homme. CaEz nouille des crapauds--elle couple. Oia
eteSa d6cevante aussi, I. J. BIGIO la signal pr6s du march. Rien
ett rare, et fatigante. Angle des Rues Courb et_ Cisars toujours, rien ne 'arrete, pas le plus
dL attention de tous lea GROS ETD&TAIL petiu fosse. Elle advance. Elle aueint
ou COmme de nuit1
Oer leoit brill ant o. les premieres tonnelles, on les dirait
t uir i c61 le oi A ERL ,sur pilotis. Eile sl'tale,s'installe. No-
iemi.-,u dM-e i Ai- PrIAL re beau march est un grand lac !
-miarin son existon, *~ o. Lht come la pente 1y invite, et que
ben plU dete. LPein, L queur bitter rien ne Pen empeche, de ce grand
U4itio de li ou dou ,SUPERIEU lacual c nat une rivibre. Cette rivire
""r .s...o.. !descend. Plus elle descend plus elle

s *Do la proie p rbondit
E 'Wa& de dpatuoille. QUINA Elle 6tait assez tranquille, elle
retrledlonet a mer et Vll"N TONIQUtE T D E devientde plus en plus m6chante ;
S lacc sumufe GOUT DELIGIEUX accioche par ci un outil oubli6, par
Poafia utures L. PREETZMANN-AGGERHOLM IA un cabrouct remis6, et s'enhar-
so" r7imoteIS Agent dissant de 14impunitt de ses m6faits,


en France.


N Aouvelles
de Presse

PAR SANS FIL

11 D6cembre.
WASHINGTON. La commission
sp6cia'e, charade de rechercher un
site appropriOe I'erection d'nne ar-
inure ie national de onze millionsde
dollars, a recommandt tntrie autres
villes colles de : liH'iniighami, Gadsen,
Ala; Ch ltmatoo;. Knoxvillte et Ke-
rigston, Tenn et Rome, Ga.
i1 it siil era dl I'.',lutte insti-
tute par le Dl at) i tUn..'n'U t *le la.lustice
pour la rec irc fil'h des causes de
I'augnienitatiiol( de1s pris des aliments
(lue plnsieurs cemitaitties tle temoins
seront.t interroSs iparni mI-' eis des
onployves tIe v\,:e tf- rrt',s et des
f.jLI'rnl solS ur diCo ciharbo .1,' vivres et
prodiits alimotntaires
L'opiiiun pulitqe (doi decider
q(uelle sera I at. itude dil g niverne-
meiit an s j-'t it! I:l ilo't.l ion tdes
B1iges. L.e ldpart.ment'ut d,'Etat a in-
terr&o?6 la nation siri Ies deinarchles


a eiiiieprendre. LA.Illeinagui. pretend
que cesagitsseinents sont unrine.sure
,a b ailale de ne'essilt minlitaireet qu le inmonde
l'avane ne comprend pas.
lvnce -Les Ewate-Unis wont pas fat
__ des offres de mt'dia ions, ni des
suggestions de paix aix nations eu-
bouscule tout, bondit et comme un ropeennes L'anmbassadeur Gerard
taur-au lich&, frappe, abat, emporte n'est charge do transmno'tro aucunae
toutes les maisons sur son passage. communication die ce ge rco et les
Comment sortir et aller A l'aide ctat--Unisne feron l al veniraucune
de ceux qui crient a au secours ?. allusion de ce genre a moins qu'un
ILe meme s-rt nous attendrait I changement inattendu vienno A se
Que fanie ? produiro dans les 6vene.:nnts mon-
e fe ? diaux.
Comment que faire ? Alors, nous Samuel Gompera. Pitsident de
6 allows laisser la rir &e renouveler la Ftd&ration aindricaine du Travail,
n itous les ans ses mdtaits ? Vite au dirige un elifrt orginis6 en vue do
t travail Bouchons les crevasses ; une porter le Congrs a accorder une
bonne levee de terre bien damee augmentation d appoitteinents a tous
pour contenir la riviere;approfondis- les emnployes du gotivernetnent,
t sons, agrandissons son lit, facilitons depuis le president jusq'z'au dernier
t 1'&coulement de I eau, et sauvons de des salaries.
e l'inondation reguliere la Plaine du L'enquite federale sur la chert6
e l'inondaton rulia de I'alineintation: devait so transfer
e Nord, Milot, l'Acul. a ouest central! cotte semaine.
le ne fais pas de vaines promes- lousatorcentral etosetnaine. le
e ses. evidences dans le cas du Marina
s Mais come j veux l'union de sont insufiisantes. 11 faudra encore
tous par le travail, et qu'il ne peut deux semaines peulttre avant que
i y avoir de routes ni de cultures si tous les faits soient recueillis.
les trvi)res debordent sans cesse, il John E. Ooborne sotus-secretaire
nous faut d'abord obtenir que les d Etat, a demissionqi atioutrd'hui et
rivibres soient endigu6es. II faut que rentrera c.ez lui A Ranleris Wyoni-
e come nous tous, elles se rsignent trig durant le mois pour s'occuper
s A erre sages et ordoannes. de sos afftires privees Son succes-
0 s s or o mes. seur west pas encore nonine.
Ce sera pour vous, mes amis, d a- Le bill atinuel d'appropriation
s board du travail, puis vos r6coltes pour I'Administration postal et qui
sauvees. enfin de la s6curit6. sera probablerent soumis au parle-
s C'est la premiere chose que je meant la semaine prochaine prdvoit
t veux demander. un centime d'affranchissement pour
e courier local de Ire classes et uno
* ALFRED NEMOURS AUGUSTE syst6me zonal do tarif pour les cour-
rier de 2eclasse ce qui va augmenter
w considdrablerent le prix des revues.
'" --Les vice-amiraux Badger et Flet
s Electeurs de la 2me cherde La Commission maritime
genriale ont no ilieaujourd'hui le S6
CtrCOlScV'ptplOn nat de la recominandation deja faite
d ajouter considerablement aux di
du Capi. tensions et a la puissance des bA
d teaux de guerre. Action rendue n6
cessaire par la tendance qu'ont lea
Communes de 1 Acul. Milot, Plains du puissances europdennes et le Japon
N(rd A construire des vaisseanx et des
canons beaucoup plus forts.
VOTEZ POUR Malgr6 les nombreux bruits coo-
traires qui circulent, les antorit6s
ALFRED NEOURSR AUGUSTE les plus proches du president afftr-
SALFRED NEcVOURS AUGUSTE. ment que McAdoo et Houston ie so
Vote ancient Comdt d'Arrondissement retireront pas du Cabinet A la in
_du mandate de Wilson.
Ralliez-vous A sa politique patrio- On a annonct que les fundrailles
tique d'union, A sa politique social du depute Sam Tribble, qui est mort
'de defense des int6r6ts du people. aujourd'hui auront lieu dimanche &
I1 veut 1-Union sacr6e de la fa- Ath6nes, sa ville natale.
mile haitienne autour du gouver- Le rapport annual du bureau de
nement; la milice attach au IDpartetnent de
II veut des outils. des 6coles, des la guerre a de6lar6 quo le gouver-
Srivieres endigu6es, des points, des nernent federal faith pour la garden
routes du travel. national tout ce qui tait possible
Union parle trava il si ces troupes se r6velent incapable*
Uio par le travail a present ce ne sera qu'en raiason
VoilA sa devise pour sauver notre de d6fauts h6rites du asstuie otnl
Pays. taire.


isi


PI


~re~ C -I --


xij- "#to st WO~


wo






LE MARTIN
T-irnZM '.Pr"r5 SBalanila FSgapi- r-ir-T-n ^ -^ -l- a l -~--


I.' ),'nartemnont de la Guerre a ai
gle a ujouid 'lliti Oun onttlat pour 96
a(eoip-iies pi)Ussaw's pour les sta-
tio( ,.. '"iartil!riP c( ti'ire dans les
Et.;.s-Unis i lawai, Philipines et la
Pali-atilt ,iii Canal zone. On envi
sage des contracts pour 52 auires
mu lines. Les premiers coitententre
I8 A 2. mille dollars chacun.
NEW-YORK. On a annonc6 ce
soir une camnpagnr, pour ia cratl ion,
C-1 ;o ljours 'n ii 'od d'un inifdlion
de dollars destines a sccourir ls 8
Arni6iens et les Syliens. L'argent
sou;crit le mois dernfier s'est 6puisF.
La trawniition la plus vive et la
pl',s ralpie de la session etut lieu
icit tj< mird'lnui dins le minarche d
co'on. Des offres fIitures decliides Ai
pluI- do cin (1 dio!la ls la bullk a la
feri 'ttil're a d ie'r inir et a onz'e dol
jars un\itiun sous o actuall record ex
cesu t'.
M:'.Ji-:on Square Garden (N-Y) leI
plus it;ri',ux 'nes centt'Ls d anmuse
ment, u .cl (,Ilerit i la criee lpubliqjue
potr satisa.ire a une Itypothiq.Iue de
3.3U0 (UA'Oen faveur de la N Y. Lift-
jnsur nce Co-
St-Louis. William J, tivyan i
su-.i. 0 au concile fdedral des egisei'
du Chiist envoioi par les eglises antr
rictc.i es d'un comite charge du con-
f&rer avec les socielts religieuses dt
l'Europe.
On a presented aujourd'hui A la
coiveumion du concile federal de
r'dglise du Christ la menace taite pan
I'i'h1i-o presbytt`iienne du sud de st-
retnir-r de ceite fed5ratiun.
AT'iANTA GA, l.es 6coles publi-
qucs. les t-oci(tc- s littoraires et auftret-
or'g nisations onttidl-brt aujourd hui
pair tes f0i ,.-s comnldtfinor-atives I'an-
iii\er-aire de la naissance de Joel
Chaiiidler lularus, i ccrivanij Geoirgene
dont lce 6 COillte- de l'oncle lien as
out c_'un(luis une clibnitLe mondiale
J. 1l. \ViitOii et .1. i. Gi n er, le
chana.i'.u s rrvvises nec, i nus cou
iPabie' d iVOil' dyjAilie LiLn car le '7
Novtembre dernier, ont tel condamn
lies Chacuu .a la pa3ine maximnumu d
dix anlnh es d emplisionlnetmnt. .
L.os ANGELES. -- 1-).L Gliffith,
po)c lt. m!, a aVOUt que 'e hL lui 1
voluIt tiiti aitila Jiier utu wagon t-.x
prcs's et le del ouilla de pcsa de
40.6.0(A) t c1 Cii- et pa piers ti bt :nq Lit
vaJltue1 nim. iiL ia pluparl a et6 recou
vrt 0.
AN ANTONIO. Funiston n a pas
dit ji e Ias n, nciioC'ls solt, deb ,tiAme-
jlta, u.s I, oieRtail ftai cel.e decl-a-
Irallo scctu-'taie l aptiste. La perinissioi
d or guniser des i'eveils rel gieux lui
a eli flrn'Isu; pace tjue ces exerciCe,
Bout e.litnics innapproprie-3 a un camni
Iuilliaire, dit l'olticier.
IEL PAso. Viltistas a ddfait une
troupe de Carranza et occupe Fies-
no, une banlieue de Chihuahua.

12 Decembre
Lomndrs.-T.e cabinet Anglais esi
diliniivtnIent lornm6. Lloyd Georg,
a rf ussi A taire des nominations -a-
tialisar.tes. Carson entire en tonctior.
avc .un cabinet apparemnment ire-
d&ci4e a poursuivre la guerre d unt
facon vigoureuse. On sait de source
auitoisle qu'un ultimatum snra pr&-
sent,2 iim.nche A la Grece par le-
Puissances Alliies.
Aptis que les Ministres Russes et
Anglais aieut eu confirm avec le Rol
Constantin, le Ministre Amnricain ai
On& mand6 La situattionsemble pren
dre un caracttre critique.
Les sous-marins Allem-inds on'
coulI encore 33 bAieaux au nombit
desquels 16 bateaux de munitions
On rjpporie que deux bateaux an-
glais auront enc couples et deux en-
do i lnagds pendant qu'ils cherchaient
A punter secours A d'autres embarca-
lions. Trois bateaux Danois et un
Esp,'gnol out tei torpilles par des,
sous-marins.
Des depsches de Paris confirment
les nouvelles donntes anterieure-
mcnt que le General Petain, le de-
lensour de Vendun. succcdera au
G6ie'ral Jotfire dans le commande-
nwent supreme des forces Alliees sur
le tront Occidental.
BE LIN.- 1i a ete officiellement
annonce aujourd'hui que le steamer
-4lcdonia t ,ut couple le 4 decem-
bre par un sous-marin 'Allemand

parcequ'il avail essayC de pertorcr
celdi-ci. Le capitaine Blake fdi tait
piisonnier.
La poursuite des Roumains conti-
nue selon le plan du commande-
m'iht Teutonique. Les troupes Rou-
umiines battant en retraite. octrui-


senti ous les points et edifices sur
]cur tr:-jet. Les Teutons ont capture
'des miliers de pu.sonniers encore.
Nous avons rcpou.-s une autre atta-
que par les Franco-Seibes sur la
lront~ite Mac6donienne au Nord-est"
iie Monas'ir


Faits Divers

RENSEIGNEMENTS
M. -,T.tOROLOGIQUES
OS3SERVATOMiE
DU
SEMINAIRE COLLEGE
SAINT-MARTIAL
Lundi1ll Decetnbre 1916


Baromntre 763 8
minimum 19,0
Temperature <
t maximum "9,2
Moyenne diurne 2:,1
Ciel clair toute la jou1nee.
Forte rtse,-
llarometrie t n hans.e-
T. SCHERER
Ncs deuori s
Cacao les 100 livres G. 35
Coroni 70


Guir de boeuf q
(.1re 4
Pleauxdech vre (
Mliel les 1OU gallons
Campeche le miller
Delle Inlerieure
Bons 1912 85 o010
-1914 80
1914 (A) 75
a(3(B)65
S(8C)55
Nuominal sans acheteurs.


150
230
140
40


Alcools
Pour le 20 degr6. en gros, on c6te
10o. g nilrdes les 60 gallons; 1.90 en
detail. le gallon. On trounve le tatia
18 d(efis a iO gourdes lesG O gallons;
en dd .il, 1.50.
Sucre brut
Le uei'r bnrut se vernd n detail 65
cPnt nt. la livre; on gros, 630 cen-
times.
A. ri-rs diver s
On no tro'iuve pas d'alraires pour
es lions da. 'Irsor, dits do Lespinasse
!:wIs eln crinpensation de la reduc-
,ion d 20 olo() sur les a ipoiitenenlts
i1 pour les Bons Zaimor, ni pour les
Bon.-, Vi;brun Guillaumne. ni pour les
'Od)ii.L cs portees aux d lo.zieme.l
On ('tfl't'e 1 o;o poIur les recepisses
nivU, reconlluislanc' point signli-
i,"-'" -~ nitn)-!-i.,'s ii- I1'ex-jpresident Da-
ilmar Tlinodore.
Pour i s letmlles dappointements
Ie i x 1:cie i91-191i-l51,o ufle 7o010.


Commneneement d-inceadiet 'A l'ge de 22 ans, muai des Secre-
Hier vers 3 heures 1/2 il y eut un ments de 1'Eglise.
commencement d'incendie dans la! Lenterrement aura lieu aujour-
maison de Madame Princhino, oc- d'hui mardi a 3 heures de 1-apris-
cup6e par Madame Kernizan, et si- midi.
tuee dans la petite rue ou se trouve Le convoi partira de la maison
I'Etablissement de Madame Paret et mortuaire, sise Place Geffrard, pour
qui va au Champ de Mars. Heureu- se rendre A l'Eglise M6tropolitaine.
segment, des voisins et des parents De la part de Mr et Mme Damien
accourus A temps ont pu vite se Delva et leurs entants Ckcile, C16-
rendre maitres du tflau qui n a bui- 'ment, Ida et Francine, de Mme Ida
l6 que la cuisine. Thezan. de Mr et Mme Charles de
11 taut toutilois rendre un just Delva et enfants, de Mr Louis Delva
hommage A la compagrie des Pom- et entants, de Mr et Mme Joachim
pies Libres don't l'empressement a lean-B.iptiste et enfants. de Mme
6te admirable. On a &t6 merveill Vve A. D.-sert et entants, Vve Toubert
au surplus d'observer 1-ordre, fils, de Vve Adolphe Coupeau et
la discipline que montrerent nos enfaints, de Melle Lucile Proph6te,
pompiers arrivJnt presqu'en imme de Mr Leonce Thomas, de Mr le
lemps avec un materiel capable de Docteur N. Thomas et enfants, de
combattre immediatement le tl6au. Mr et Mme Edg Thomas et enfants,
Loutre les ventdeurs du dilnmachle des families Delva, Thezan, Paul,
Depuis peu, quelques marchands Sejournn, Laleau, Morisset et tous
incrcdules essavent de remettre en autres parents et allies.
pratique, malgrn Its formelles d Nouvelle a la main
tenses, le commerce du dimanche. Leurs potins. Vendetta.
Ce n'est pas seulement l'etalage Si elle est devenue la maltresse
des provisions qu'il taut combatme; du maria, c'est pour se venger de la
c'est aussi la circulation des mar- femme.
chands, qui, en criantleurs marchan-j Ah! vous m'en direz tant...Mais
dise, troubi eat le repos du diman- tout de meme, falait qu'elle lui
che. en veuille joliment A elle, pout bien
Au reste la Commune n'a-t-elle vouloir de lui.
pas mis tout le monde A l'aise en
laitsant le march ouvert le samedi
jusqu'a une heure assezavancde dans LA GRA.NDE GUERRE,
la nuit et cntie-ement kclair6 a 1'-
lectricitl? SUR LE FRONT OCCIDENTAL


Coatrile des Douanes
Le Steamer hollandais "Orange
Nassau', ayant laiss& New-York le
29 Novembre 6coul, est arrive ici
le vendredi 8 Decembre courant et
a apport6 pour les ports suivants
Deux mille deux cent cincuante-
cinq tonnes 61 cent. ( 2 255 61 )
de march idises diverse a nfi re-
parties :
Port-au-Prince 776 24
Cap-Haitien 250o 10
Cayes 236 29
Petit-Godve 221 85
Poit-de-Paix 205 94
lacmel 199 10
Gonaives 131 56
Ieremie 103.94
Saint-Marc 85.39 -
MirigoAtie 45-20


3 "tcire T lotal 2.2j5 6r
I1iHCr" 'te e r Port-au-Prince,le D cemnbre 1916
un~ii.rsaire da S'tcre de Mi r .
l'ArcheLvOque la Comnission de Verilicalion des
Mercredi. 1;3 du courant A l'occa Titres de ;h i)edte Flottutle
sinn tie l'anniiversaire du Sacre de Instauee par 1 Arrctd du Prdsident
Monseigncur IArcheveque une Messe d liaiti en date du 4 Novemnbre 1916
'aciios, d~ iace Vsera change a la Vu le nombre considerable des
Gathtedcale a 6 heires et demnie. lettres aw'elle reoit de tous les
Monseigneur Conan est absent,
anet ar ti por ls Cayes conrent points du pays, lui remettant des
avwc Mgr Le lRuzic; mais Sa Gran-I e: s pour 6ire verifies, la Commis-
dtilr a tmanifea~e le desir; avant de snon c1011 devoir rappeler aux int,-
pat tir, ',ue l'on prie beaucoup pour resses de paitout les conditions in-
,lle: c'es*. pourquoi les liddles soont dispensable A :emplir posr le dep6t
invitts a cette nmesse et a y faire la de leurs pieces.
saint comlinmnion aux intentions du io Les trtilles d'appjintements,
premier pasteur du diocese pension, I cation, indemnit6s ainsi
La messe se-ra suivie du Salut du que les creances non ordonnancees,
T. S. Sacrement. ldoivent utie dimentviseespar les au-
iFte de Sl--Lonis de TrjPgeA.n toriIs admmnistratives ayant comp&-
Los car es de laF'Rtede St-Louisde tences pour les iendre valab'es.
Turgeau se trouvent chez les dames 2o Les ini rss6s des d6partements
paLionness:s : Mmes Eug. Lespinas. d( ivent donner un mandate en regle
se, Fernand Hiviore, Albert Hi viere, u ersonne de Port-au-Prince,
Suirani Villais, Ed. Lespinasse. J. N. une personnel de Port-au-Prince,
Seg r' (Lhailes Reiher, Maxi Caze. pour d6poer en leur nom, les mern-
Th tnZas Price, Ed. lioutnain, Jerd- ires de la Commnission ne pouvant dd-
mi Louis 'Peloux, MlleGaugaitte. poser pour des tiers.
Concrti au. Kiosque L hIorloge de ia BasiliqueNotre Dame
de la Place Ste Anne Depuis quelques jours 1-horloger
Nons intormons le public que le des bureau publics travaille A met-
zoncert q,"i doit se donner diman- tre en 6tat de fonctionner l'horloge
che par la Musique du Palais aura de la Basilique Notre Dame.
lieu au Kiosque de la Place Ste On se rappelle que dernierement
Anne. nous riclamions ces reparations qui
Nous qui l'avons tant de fois r6- s'imposent depuis longtemps.
clame pour les interessants habi- Nous aimr.ons penser que bient6t
tants de cequartier, nousne pouvons cette horloge pourra rendre au pu-
que nous rejouir de cette nouvelle- blic les services qu'il est en droit
La Saite Lucie d'en attendre.
Rappelons que c'est demain martin A peopis d port 1' arm s
A 6 heures 112 que sera due A I'Egli- Le Moniteur de samedi publie un
se St Joseph la messe a I'occasion airet6 du Preident d'Haiti concer-
dela tte de Ste Lucie et du bapti- nant le port d'armes.
me de la statue otferte a 1-E-lise. A part les Secr6taires d'Etats, les
Te'-tes les Lucies, les parents et Commissairesdu Gouvernemtent, les
les amies des Lucies iront en foule' juges d-'nstruction et les mag strats
domain implorer le secours de la I communaux, toute persoane qui
glorieuse imartyre. voudra porter une arme. ateu pren-
A l'issue demla messe il.y aura dra une hcenceduchefde la Gcndar-
benediction du Tres Saint-Sacre- inerie, du cht t de d6partement ou
ment. du chef de district et sera tenu de
Conseil d'ETat verser, A litre de caution, une som-
Conlormement A ses reg'ements, me de cinquante gourdes.
les membres du Corseil d'Etat se Cet arrrtn est a-accord avec l'artt-
sont rkunis hier martin au local at- cle 259 du code Ptnal.
fecut A leurs aeliberations. I Faire-part lunebre
SD-airs la m6thode adopt6e, apr6s Vous etes prne d'assister aux fu-
la seance pleiniere, les sectons- se ndrailles de Pierre Alexandre Delva
sont rkunies;, dec6d hier apres-mnidi A heures 1/2,


411





LP Prince R'PRRECHT de BAV iRE
Nonmmrt par Von Hindenburg au
Cotrnande'nent des force al-
lenmandes opdrar.t sur te
front occidental,


"Rtaiti Trading
Coinpany

II vient de .e fonder A la Nouvelle
Orleans ( Etats-Unis d'Ameriqiie),
une SociAtW cominmerciale HAITI TRA
DING COMPANY, rdunissant toutes les
conditions necessaires de solvabilit6
et de inoralite pourt faire speciale-
ment des affaires avec Haiti.
Notre honorable Consul, M. Emile
Mareelin, a eu A fournir lesmeilleurs
renseignermt nts sur cette Association
qui s'occupera d'exporter, sur com-
mandes, routes les marchandises
amnericaines qni se trouvent aussi
bien A la Nouvelle-Orl6ans qu'A
N.-w-York (Farine' klrosine, cimeut,
planchles et cartelages, savory, pro-
duits aimeintaires gdneralernent quel-
conques et tous articles lines, gou-
dron, cordages, tile a voile, etc. etc.
Elle irnportera aussi bon nombre
de produi s haA.ttiens tels que :
Cafe, cacao, camptche, gaiac, aca-
jou, c6dre,- gotmme de gomnmier,
cocos, bois de manglier, de coma
et de Btlsa (qui est trcs demanded
parce que tres elger et susceptible
de fire concurrence au liege),peaux
de chvres et de inoutons, gingembre,
miel, cire, kapoc (dit mahodem),
6corce dabricots, d'oranges et de
citrons, comes et sabots, graines de
palmna-1rdisti, etc. etc.
It est inutile de rappeler toute
l'importlarie commercial du mared6
de la Nouveile-Orlhans qui vient au
2e rang aoprs celui de New-York.
,Pour t[aiti il pr6sente maeine I'a-
vantage d'cIre adeux jours au moins
plus pres de nous, ce qui entraine
une diminution sur le prix du fret.
11 es', de plus, a I'abri de la con-
gestion du port de New-York, con-
gestion qui oecasionne des retards
et d'autres ennuis dans 1'expedition
des marchandises commandoes.
Or done, l'echange des communi-
cations peut dtre plus rapid et, aen
mume temps, plus productif.
Comptant stur la ,yinpathie et aur
la clairvoyance dees clientsd'Hati
qui apprecieront les avantages signa-


j ..- I -.. .. ... ....=


-- cPL


savent quele -C J
flche. La Russie 99
d'avoir un t eli ais's
population souttre de
tat de ses finaanc ses
La Russie pourral r Pet
A la rigueur entrepezt
velle ca aO queC le
fort probabe qr lein
russc n voudrn /|


'ls, la a Haiti TrasU -
I intention de ere et!il
de bateaux pour des'rirAi
d'Haiti et celui de
leans. de ,a on
En attendant ce Derfe-
elle est A mnme dint -
nes lignes ddja exist&t,
escale of besoin sera
coditd de ses clients1pour
qu elle consignera, depu,-
nant. A tous n gociants%8 i u
dront. des voiliers avee
de planches, cartelageset
etio ent quelconque, de
Pour tous renseignement, g,,
ser a son agent a Portnu.prt
M. CHARGES ROUZIEg




I SILVERi
Avise sa grande clientae
vient de recevoir par les
bateaux un grand- aasori
de marchandises tels que:
deries en laise et volant. Z p
Toiles fines de toules 3
Casimir frar.ais, Diago0nali
supdrieur de tout prix, l
blanc fil et fil colon, Soiri,
geres, Etamine noir, Cr
couleurs, Alpaga noirw
etc, etc.
Les prix de hon marchdi
Maison sont deja connus.
7 Deembre 1916.
--*

La situation actnelli
DE LA
Guerre europlen

Extrait du New-York As
en date du i ovembre 19ig
Au moment oui nous,Amb6id'
nous nous mettions en lignepoir
bat ille non-sanglante de
(jour des 6lections-Notede llaR
Ia b itaille sang!ante et la plus
t sque du monde apr~s avoirc
menc6 en Sep'embreavecia
en avant des armies anglo-trao*
centre les lignesallemandesenft
ce 6tait sur le point de setenu
La lutte avait atteintson
culminant dimanche et:laudi,
ours de boucherie monstrnute,.
terminant par l'&chec compel
offensive des Allies "
Les lignes allemandes tiMat
mement.
Les Alli6s ne. pourrobt i
entreprendre a nouveau IM
offensive et les Allemand$4t
montr6 qu'ils 6taient enitoi
sisur mrane A une nouitl .
ve si elle avail lieut .
Ainsi la troisi&cne phi*
guerre gigantesque stest t
un a deadlock a l'ouest
partout A l'est la situation
rable pour les Puissadnc
Par consequent, la meillei,.
pour les Alli6s serai
maintenant une guerre 4'U
s'il n'y a pas possibtlit6de P
rant cet hiver, deviendrait'
d'usure en faveur des
Centrales ou m6me Ua t
cisif pour eux.
En tout cas-en admpeC.nt
une victoire tres impiW
Alli6s-la France en sorti2i
Sblanc si la guerre it
une autre annie.
Les Anglais se soet tn
longtemps taadis que L
tai et versait son saifg.l
deux premiers moist vit
La torce virile delay FrN
paru par suite des combS
rs qu'elle eut uA liwer pt0
pour fire face A la pli SS .
ne de guerre qu est 1' Alet
L'esprit francais na J
aussi 6lev6 e t I e
aussi admirable tislas
homes de la Franceta.;
bat sont sur le fro ailt
cherie dare encore .
n'aura plus de reserve P
rides. be
sCeux qui sona bico- '!
las cor iatiu





LE MATIN


I


'EMULSION


est un pIss ant aliment
nal qui par lui meme 4
tous les elements nec
pour donner la sante et

Prennez-la pour vous cof


-- ~.d~d~d~d~d~d~d~d~d~d~~


-~. a -


gossommesen measure d'affir- Pri
quedeux fois dijA durant les P rix des
isinmois des discussions pour
.gociations d'une paix s6parbe Beurre olko
ptlieu entire des commissions se- Farine Coq
allemandes et russes qui se ane C le
tracontr6es en Sulde. II est oo
tart probable qu'une telle paix Gold M
tort tles fleurs du prin- Dos Bro
ivaat les lers d paz Radiant la
I'pngleterre profite de tous Texaco
e l'Angleterre p ra guerre Gazoline Radi
yaens po prolonger la guerre Texac
-tain Maisil est pusquedou- Harengs saurs
Fque l'Ang'eterre puisse retenir n s
pses lignes la Russieet le lapon ( en bar
pturellement, si la Russie et le Indigo ordinai
s e retiraient du conflitla Fran- Mant6gue Glol
l'Angleterre et l'Italie se verraient
1s de suivre leur example. La
ieet le lapor devenant neutres de
liantauxPaissancesCentrales du la
prieldeguerre, scene serait qu'une de fa
lioa da temps jusqu'A ce que la
tlie et la France sotent vaincues Morue le tiei
pment et IAngleterre se verra Poter la douza
ieen face des Puissances teuto- Riz Rangoon
lws..et 1'Aogleterre ne peut pas C
trel'Allemagne en guerre. Patna
Ce qui arrivera apres la gueire o i
aonne ne saura. SavonColibri
11,_k",


FIGURES CONTE.MPORAINES

GOUVERNEUR GENERAL
DU CANADA


AU Dk uc DEVO.SHIIIjL
1 men, nommn Gouverieur-
SGndral du Canada



iArmfe sG Paris

9 Brouard
i~de Copenhagen, boite
) e.Lait condensed (qua.
A L'. r ii antiophtalmique
1T6 Amer au soufre.
i Scott. Sals6pareille de
SAletris cordi1a, peptonate
r gazed as fithoir el cou-
Sar dames, chausselttes fit
ret couleur Pour enfants, ca
kt hommes.Bonnes cravaches
4 oA'ru T tr bonne qualim
I."".dM oustiquawes pour
lit, mouchoirs de poche,
is de deuilet crhped a-e ca-
OflnIes. Timbres dateura
pet fl aPier a journal
oft orm at, paper supd-
'pression de bro-

uprieures et ordi-
leePour gilets par
Sen el tpar mar


SDdabitL
SE Canari
Sucre granule


Mar ihan-' Vient d'arriver par le dernier
d es steamer francais:
la caisse Or 16.5o0 3 k
sac I 300 Du.IJs i
13 00 Godt Aiiriciain ct Carte Blanche.
edal 1o 50 En rete che: :
nces 1 3 00 Simon VIEUX
a caisse 2.70 Ed. ESTr-.VE et Co
2 70 Cam. DASQUE
ian 6 oo Dpdit gqdnral chez :
o 5 5o L PREETZMANN-AG-.ERHOLM
2 o Rue du Qual en face de la Douaue.
ril 1400 oo -' .-
ire le 100oo 8 o50 Paul E. A UXIA
caisse 23 75 Angle des flues 'rraversiere
5 liv. 24 oo et du Magasin de I Elat
famnl i o liv. of l'on troupe de t)oute fraicheur :
F i To li. Diagonals et Casitirs nioirs et eou
caisse 19 75 lenis. Valets de flanelle irr4trtcis.
mill 5 liv. sable pour liomimes et femmes, la
caisse 20 00oo nelle A l'autne, Costumes d'enfaint .
;on 1oo livres 13 50 Bas et chauissettas en tous genre
tne 200 et qualttes, Jupons de soje noiice
les 1oo liv. 7 oo Etolfcs blanclies et fantaisies pou.
25 a 1 75 robe. Siacs A main et Montre-brace
e100 7 75 lets poir Danes, Partfuinerie Pi-
2 200 naud, t'iver, lo,,er et Gilet, tinlbi-
) la caissegat, et. Couvre-lits Tapis et Nap-
(25o)1a caisse pes, Chaises et Dodi.ies.
t a 12 40
J 3,CO '-- -- M
les 1oo liv. 1 500 mr-.i,,.nl-
nelIR~ w rdntenftEE&


Venle par convention speciale
En vertu 'une obhgaiion hypo-
th6caire passee au rapport de Me H.
Astrel Laforest et son collogue, no-
taires A Port-au-Prince, le vingt et
un Novembre mil ncuf cent douze,
20 d'un jugement du tribunal civil
de Port-au-Prince en date du huit
f6vrier mil neut cent seize; mainte-
nu par un arret du tribunal de Cas-
sation en date du vingt huit Juin de
la meme annde et 30 d'un corn man-
dement de payer en date du quinze
juillet mil neuf cent seize, il sera
procede le vendrtdi que Ion comp-
tera quinze dcembrc mil neut cent
seize A dix heures du martin, en 1'6-
tude et par le minist6&e de Me As-
trel Lafoiest, a ia vente au plus ot-
trant et denier encherisseur d'une
propriet6 fonds et batisses, sise A
Port-au-Prince, a l'avenue Ducoste
mesurant cinquante deux pieds de
facade sur cent soixante pieds di
protondeur et bornee au Nord par
les Fortunat, au sud par le chemin
Ducoste, A lest par Louis Ducoste et
a i'ouest, en parties, par Carmeleau
Antoine et le chemin Ducoste, tell
d'ailleurs que la dite proprint6 se
pursuit, comporte et s'etend avec
ses appartenances et dependances,
sans aucune exception, ni reserve. A
la requdte de Mademoiselle Regina
Denis, propridtaire, demeurant et
domicili&e a Port-au-Prince od elle
a pour avocat constitu6 Me T. Laleau
au cabinet de qui Rue Ferou, No
127 elle a domicile glue, Contre Ma-
demoiselle Marie Ducoste, proprie-
taire, demeurant A Port-au-Prince,
sur la mise a prix deTrois mille qua-
Ire cent quatre vingt neuf dollars (3489
or am~nicain, vaLeur due en princi-
pal et interets, outre les honoraiies
de l'avocat poursuivant et les autres
charges de I'enchdre.
Pour plus amples renseignements,
s'a. resser A Me H. Astrel Latorest,
notaire, d6positaire du cahier de>,
charges, ou A 1avocat soussigna.
Port-au-Prince, le 19 Dec 1916
( signed ) T. LALEAU, avocal.

Les fundrailles deJOSEPH ANTOINE
MARTIAL LAROCHE, d6cedd ce martin
auront lieu deinain a 7 heures du
m.tin. Maison inortuaire : Rue Bor-
gella No 7 oi partita le convoi pour
se rendre a la Cathdarale.
Smnpatiique condoldances & la
ramile.


Mane Vve I.ouis Josephl Benjamin
et son fils. Allie Tertulie Beinjamin,
Mme Vve benjamin pOre, Mr Geirnain
B13ejamm, Mr Jeancreus Benjaiuiin.
Mile Hosana ire:ijaimin et les autres
parents renmercient bien viveinent
tous ceux qui leur ont donn6 des
preuves de syinpathie A l'occasion
de la mort de leur regretted Loris
JOSEPH BlNJANIIN, decedd & Petit-
GoAve le i5 Novmbnhre 1916, et inhu-
me a Petit-Trou-de-Nippes..
lis les priest de croire A leur pro
toude gratitude.

Les filles de la S-gesse et le per-
sonnel de l'H6pital G6neral remer-
cient biei sinc&ement S. E. le Pre-
sident d'Hliti, Mgr 1-Archev6que de
Port-au-Prince, S. E. Mr le Ministre
de Fiance ct toutes les personnel qui
les ont asistds A l'occasion de la
mort de la regrett6e Sceur Saint Cy-
prits, Sup&rieure des Sceurs de I'H6-
,,tal General.


r-.--- --
SYAILLE-YA1LLE
Voulez-vous avoir des provi-
sions a bon inarchit pour Id fint
d'ann6e? Accourez vile A la Mai-
son Bigio Freres, Grand'hiue
Noo 133, en fce da Marche en
fer, vous trouverez ld les articles
suivants qu'elle done A des prix
d6risoires, powr satisfaire ses
nombreux clients tant de la
Capital que de la province
Savoir : Riz indienne, quality
sup. A P. 6 or le sac de 100 livres,
Houblon A 3 gourdes la livre.
Sardines A l'huile A 8 gourdes
la douzaine.
B3ire Pilsner A 10 dollars, ba-
ril de 10 douzaines.
Biere Extra de Malte A 1o
dollars, baril de t douzaines.
Beurre de table a 3 gourdes la
boiLe d'une livre.


A VIS
Je poite A la connaissance du pu-
blic que depuis quatre ans je me
suis separ6 de mon pouse, Madame
Antonio van Meet, n6e Alice White.
par consequent je ne suis pas res-
ponsable de ses actns et actions, un
procks en divorce devant lui etre
inlentee incessamment.
Port-au-Prince, 9 Nov. 1916
ANTONIO VAN MEEL


I -


Vins


de californie: :


Vinsroug 's : Chret, Z nfandel, Btiunrpdy.

Vins Blancs: flock, Sauterne, fildlilg.


MASSACHUSSETT BREWERIES


BiMres Pilsner,


A leys


PIaff & i'Lins


Porter & HKi .g


Co


Bo !3 emiat


I, 'll9


THOSE WOODWARD&


Poissons


s 0 X


sal6s en tous fienires

Represcutes par

Eug. Le fossd
95 hUE DU QUAI
PORT-AU-PRINC..,-HAiT] )


Ligne i 1is3 MA JS(


9N


DEPARTS DE NEW-YORK POUR HAITI f |1o EanlAhos
Le SIS COMMEWIINE laisserae Ie
15 courant. 933,NMu-EdoDElaRAsiuN-ii'ial
xLe SISPRINS DER NEDERLAN- ,. 1 I d ansi u El
DEN le 22 courant. Vzennenf arrive
DEPARTS POUR NEW-YORK 131.1CUI'iTS sucris
BisCLIT n, *l, Zt ,pli vrettes
& Soda bites do.:3Pet 41.
Le S[S ,, Nickerie,. laissera Cari- CONSEI'.oda bo El e 4 1.
qao le 9 courant pour Haiti, sera ici Terrines de f-)ie gr.-s Saucisses, etc.
le 14 courant pregnant Malle, Fre.t et Cornichons, Olives, 'etits oignons
Passagers. j au vinaigre
Port-au-Prince, le ii D&. 1916 BEURRE de tablo NEW-YORKAIS
AUGo. AHRENDTS. AeRst Marque To;) OCan, boite dunie liv-
53 centimes or
..rune. rBEURRE de Copenhague,
V ~ ~marque L. E. hRUUN.
Remplacez toulours a A Sachets en paper 1 liv. g 1e liv.
t'Huile dc. Foie de Morue et 124 livre.
Papier A Cigarettes
Sacs rides sup6rieurs 4 caf/'
S 1? Apoids liv 114; contenance 200 liv.
Vi N. GIRARD FARIN, d'ORGE pour Bebte
FRUITS SECS pour confitures, pd-
I todotannique pnospha i ches, poires etc, ag 4
---,-- -,.,*.*- S CACAO BLOOKER,
exP. actuf a Tr. *ari pour petit dejeutner
M.E cadi n Ia$.. ,sO ** oa. RIZ GLACIr, par sac de 25 livrea
UI VERR.E A MALRC AVANT L EAS LANGUES FUMLiES,
a L ..D,4 *s, a Rm V tiAo* J ude premier e fraicheur
^~GIRARD, 48,R ?Aa LAIT CONDENSE
SI--i=.mea marque Nesl et Eagle,
______________ BOUGIES POURNIER
Cigarettes des sniobs JOB -
e e *l Eau dentifrice des P6res B6inddictinS
Nestor F eli Pommes de terre & Beaux Oignons
Maitre-taillear de Bermudes.
Annonce au public et A sa nom- CHOCOLAT & CARAMEL Delatour
breuse clientele, qu-il vient de irans- Devise de la Mjaison:
(drer son atelier A la Grind Rue, No Le 3Olt Mlarchie
179, dans la maison oa il 6tait au-
paravant. b P r I Q ulit't


do w: -




contiens
.essaires

la force

riaincre. Fcz:te t: ub


<25
%.0-1130M


I


Sl~b~LI~~L-- -r~-~~


- -Ln ~L.~


I ~; I ru


Li


Monsieur L. C. VERRET
TAILLEUR-MRCHAND. Imp wtateur.
73. Rue di Magasin de i'Elai, 73.
Avise sa bitnveillante clientele que sa maison fait un grand
,4 it s sur le prix es complete fails et fournis.
[La mason vend des fournitures pour taildeurs et des casimirs
le ler choix en gros et en detail. On troucera des a -ticcs pour
homnres en general : chavea rx haute former, melon feut.: ci laine,
naille superieure pour hnmmes et enfants, faux-cois et muancheltte
,ie, cravates en tout gen-e, chemises blanches ct coaleirs siun)
rieures, pour hommes et en/ants, gilet, flanelle et tricot smperie'utrs,
colecons tricot, fil et zdphir chausettes sole, fil et cOton pour homes
et enfmnts, bas fil pour dames, costumes pour en ants de S3 12 ans
bretelles et jarretelles pour hommez et enfznt., cannes, cannes a pa
rapluie sole en tout genre, mouchoirs de poche soie, filet cotton, cha
nes a clef, ceintures cuir en tout gen re.
Aricles de la haute nouvcautd parisien;ie ( prix tr: r i'it..
S-' "n tison un rabais de 5 010 sur la vente an gros







Fari, s ungaaria 0 oo. lpf Jaco


B. T. BABBITT INC

SAVON GOLD B R

F1ENCH AMEBI"AN WI0E CU






MIout &TE'4


- I -- -;IV


.A--


-I. J- I I


Les Alteiebiles Ford sotn celtes qu i c
seO routes. Elegance, souplesse, solidity.
Touming Car pour 5 passages :


m


comport ul le a.


U


F'or" :Motor C.0
I.,% F. \~VS &-4KG, ~.*I


MrG. 11. I'eoia, IL, -PICEIRIE
kf Cordemuier hien conen de joule Is E. DIGA 1ND
R~pu blique
Se fient toujours dit a di!-psit On Anglr de,.qRu's DamiM ,4I
de sa clieniu:,le poura olcl cdu M~eUIk in deI E
des chaussu i es. M H g 'I. I
On trouvt' aus'-41li /h]I 1, et, CE'1'MVI SI M()N >c. 01'1'idv
stock, des qOjzlzerjS (ti, I qjt, eSOr it,, i.i
stdo toutes di men sions, recoin- Iai i, VI 'c.f(
mhandable% imit pi J )I Inviti'ii
quo pour leur solidit6.-
En outrv, id nmet at it ouidatjoia,,.
un lot. iimporiaratde &'lzms'uies' V m;d a
convenables A udes pi-rx 'h iaw B ue de's (,es~irx
toute Coflcurrerie :ccc quaesL u.t iiienpte Eplce
Iu11atage 1immefnse, tb rela oa
Pour s'en convalnacre, 11 suffl Ltb.ru-v 4 35C
de faire un t ur ( Ctatzt111. L


LA MAISON

A. Salamnie 1 rires
Oftre pour la tin d'J at n. a ses
nc anbreux c!dents .int de la Capitale
que de la Province, les arti, vaont qu'elle vitnt dc ieCILson,
Savoir
Mousseline de soie, Caipon brodo.
Cripon de soie noir Lt conk!ur. .o-
yeux.
Crtpon blanc et coulcur J. l!iurs.
Bazin sprcal pour jUt-.s, lainine
blanr he.
Nansouk blanc et coul-ur, cahe-
mir noir.tlanclle. eIc u 11 ]oi .IssorIi-
mernt de lotions Drill b,.ni. Union et
Drill blanc s -jupOitur t. t ,1. u1r 'In-
dienne grande tit iCcv, i'n, l;rgttuL.
Everett jolis dess-ms. B,1, hiaussLt-
tes pour hot: mcs, d.'n:i: e: ec:tants
etc. etc.
Puix riduits ed6tan. t i, e con.cur-
rence.
Visited la maison, rue ('curbe au
No 68 ct .ous s- tz satiii.ts.


Aims
Ches C 1. 1 ,ret No 73 rut' iu Ma-,
gatas do LEhat. e iirsmiclil I .? .' .
peigms parur-s pour dames~.


Webly Cants Pressoir

sieux su; 80. Rue RWpublicaine
(c*mlevaw GaI nuJRue 80
RT At: T-I'aNCE (liArla )
.Sp'ici'jt day-tickes de tutil gen-
I e jourif, selle.~c, i e
Grani~d Sto I;tl,- SI~ex ',I,n in teq
fElu s/bIirtiL aux ccoE'lLde toutale
)Iiordo.
IBrides fines; Chabraques. Se!-
Ibt's a 11C(iel j 41's )#Ic tiss )f,af OY$W

14,61d ; Jarnbo'tes sacoc'Iic, ia-!
I-Wo. Is' E' (; I ()s H# el f#'U E 'Iv[lc
I'ueItoa 011is qate .jocull r f
411r/ion, Cii'UIT111., b'assiie, bou-
cl_ es, sangles, touts de forties, etc,
-- des ineldleures fabriques ttran-
gores.
Ilnpo i'ia Iion -Exportation -
& CO Conf, clion Repa ration


~tiitA A LIouero

toute WA. CIIE 14DAME W. PIIESSOIR
urret ce '40,Avetue John Bioo~vii, 5w
(./iise ssr lI O"ONS t nc i bie'ei


ble
rie Zak'
dollars
lourdes


lvr ai-or d.m-; ~iiitoutes les 'illi-s
deC la 11pubhIvaje.
Eca im -' NI I 'll VA L Port-au-I'zince.


Un avantitlge
fimmense
V'OUl Z--*OL;- trouver de quo:. re-
ccvOair 'Os ainis avec dislinclion
Alcz A la

SoceS146 Gi~nerale
DE
Ktola Ihanapagme
dn (be'iin des Daikts
C u eus-'v I Cil~lrrai-- Ju choix
1) 1 TvICia k 'Iai. Its Irtmonades ga-
lo' .Il lip s VallI ice siruips a'surlts,elc.
I i iqt-ua.ron &! ila Fbzitque gran
dci :ij- que1ourg. ac l i ptrfectior

s j actiujs. .1i


I 0:
'C


Kr sie'ack ter25 ,*P') mat
Snt' lIloan 61.0tel guru 'Ihlaillt
II I CAlh (I! ef s.


AD UDAIN I'mcit~


Laboraldoire SAjuii

Propui'atikzz dtie twies ampoules ifleia~slcuiewae~ises s!riIfs&*i

SM; I,,ILLZ- DDi H46tNT A 1 P~It.N nDE I1PHLALLE.'s1910
A4POUEL Ei d'eau de inne r I., (, i( a st a 4St1t ,iQuinton
Leattdoe m ir ujia" isotis e-':ij ovoaii a t It' sojztouseniient captose ani
large, au dvlA .~e I'll -e e *, G~ .-. Na N -t.v v~nnia ur iti&u Corps
w~cacal 1 r'z-1-a v:t1,'I duj : lo I.., : .1 b% Ia I -cM61IrAI, go-m18
Vew d. iner in~et.:A~e c d.Dt troe de I. Ar2iz tin ro~ccet r'eur A16.'ir tCu es ~proprittis tht
vapowdqu. DeL cno.:nbr'UiS :CS AtICt~tns utr;" eo.i j ic .c:iaetr q~icna3.pioduits oc
domae&wwu Ics rit-ulut~usesptris.
SPEClALITE: Serum n6v~rostlinique-
CA *6mmrui gularise !es Aohta~g fl'uia'as, ii 6W'-np yd vec succ~a
dens la neuramswb6nie. ta tubeartuioset'c.


chitCLl papiqt, c(.uiIcls, (.olileaiix,
ec ,'ielics (damasseLs~t~.,, di re, Is,
Taxses.IPuts i glace', Tire bits
r/ills, I 'la's, JIlarl cry, S'iladiers,
Ilusdiirs, ,fl'ouhsrdiers, Sucriet's,:
0- en toils'u1 b s I'Sa'tfcles
pour fi~t s, mat age.-,bpitc

ties at 1 wle.% sonl des uedli ares
labriques d'Eu rope. el von l-
nelh imittl1'ubj. i d'un win toutl
particulier.
-MU
VIIAENE N T D'A Itfli VER
Pjr'le Ic I'in-,der' Ncdtilandcn)
En r'w c CIL'-


Joseph Nadal el
I 0, Rue do Magasin de I Elat


Co


Peint,,res blanche et couleure.
Mlagnifiques papiers points, ta
insserie
Bordures ddrou. des et repousses


Librairie-P1api lerie
Angle des Rous do Ceutre
et des Caseraes
P'ort-au-Prince
Fou nituress de bureau
A ,cessaiite ouar les Ecoulers
Articles de papelries
Livres class'ques et de latt6ua-
ture gi.edraleltes edileurs Larous-
so. a latI tl Ai ttmid Colin,.Gar-.
nier Fi'i'es, A4fiedl Maml e etc -
Melihodes pour 6ludedes langu s:
Angl.is. Espagniol, P'alien. A Ih -I
iii:.i L,-- Maiut-Is polyglolle':. --
lislit unmeilsOte math6nat ques
de ,s ssinl et d'J ip. ntage.
Ouirages des connaissances
praliques Le Secrltaire comn-!
mercial anglais-fraincais et espa-'
gnol frantais.
L'Ang.lais commercial. Le
Dictionnuile des terms commer-
ciaux anglais a.' nglais par.
vous mmec Le M(mento La-
tousse.
Les Livres Roses Larousse et
la Collection des Pelils ouvrag, s
d'auleurs unciens et modernes a
0,25 c. I xemplaire.
Romans en lous genres et A
tout prix.


The Studebqker Corporittion lof &e
NFWiop


Recommande ses :
BUSS
BUavec ou sa
BUGGY
AUTOMO'.I ES
ilARNAIS
CAI3ROUETS etc .tc.


ans roucs caoutchoutti


Po ar t ).i; .i'-. 1 s- 1Jt'''w.-;V FA '.
Sp 3ur Haiti, R i~dic -U01. itIi C de is:laJ



L'Epiocerie Moderue

Crand'Rue. At c~ti ci(, In Maison C,mrnmunaie
Avis.e ;i-inomr~reux achd tc'irs 'nii (ort -'giAessayf Pt comp
~ e4 q'ia nrairvxlcattrit cIH''1 -1- imi -'a t:e'piaIndtori
Ii .i~toute corncuxr7 t l;t q ?,I etia*' oit d'aifeursi le mod@ 6,
jblIC'10 l .-*i'e-CI311;C I 101110 ,t[). I' (.'s rivaux. 1 Epi-e~rie Kok
afltia c1 I'll-Iii. aojVe 14A t.)Iss 4.Ic,):-i'1!icc dal:.3 I-exp-ienaeace tt esm
d'apj'?%'cid,;'ur (es ~coznnaisseoc s
An,,, iloc,&ac. l.ez Lotijout-s A I piCc.-ie 1Iod-cne, ena fice des Cai
d3 Bordeaux oUi be vuradeaa:


VIN RIOUGE;


g~Itonl


VIN BLANC:


4 gourds
:. gourdes
I gotirde
50 Cenitimaes


Le gallon
Le 1/2 a
Le 1/4
L. 1\/2 quart


Hotel de France

Etablissement ide prenrier ordre. situe au c,.ntre des
d proximity de la Donane et dessert'i par tous les trains
I: IOTEL DE FRANCE don't fa reputation est t,.
des annies de succds se recommande par son installatioN U
sa cuisine varUde, sea prix modedrs et son service irr'prlw
Conditions sp6cia e. pour families
Table d'hote
Le indi de 12* 2 ben f
L e soir de 6 112 A 7 412


GOLD SEAL CHAMPAC

La plus (rande manr-

que de champainoe

des 1Itals-Unis,
Sa marque la plus en
voffue dans les graj.ds
H tells et Bairs de Netw-
York,
I D as, CGOLD -SEAL
\ F | ronve sp6ciale de la Urbana Wine Co.
0*-1 Piovenanl des E-ablisqements VigniCO
lea de Urbana, New-Yoik.

Geo. JEAlVSEMIS
Agent Ginaral pour Has


VERMOUTH
I.- ;-,


CINZANO VERMOUTH CINZA


A. DE MATTEIS & Co


Reprdaentaulgspour la RMpublique d'Hartl


5 gourds I
Sgou rdumi0
Igotarisi
(ZS ceutim


MAM


r ---r C L


I


I