<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02746
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 20, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02746

Full Text


phitm IsAR M me. S906


WJIIIZZ CRNTIMAS


Londi 20 NovembrA 1916


C16zent-MAGLOIRI
DIRECTEUR
ADoNpqqMNMT$
PORT AL; I'RINCE
IMois .: ; II G. 3.00
fr)jS MIS ;' I 0 5.00
DE1'AiRTEMENTS
01 oOis G~I: ; 2.20

ETRANGER
TrgjollM i. :I g I I : I G 8.00


PORT-AU-PRINCE (Haiti,


i


OUOTIDIEN


R&LDACTION ADMINISTRATION
&ogle doe Rues F6rou & Am6FIc8I@

Lesa 13305C0sent r.uesI
A Fear-&o-pamicumaaa bwasomis d lom"m
A ?&Aza: Chca L.MaYco" StCW P, Rae Tr~r"214
& Looa.sas: ches L. Mayes"* f CO. It. 21,21
Liad~aitteHU
A 61taum. cbe Itiadolt Moon L5.w ia,, jweimsw
Strassc 46-49
A NEw YOsts.Universal Publidty COMPesy 43 W60
;4 It' Street
Les MaC911ns icr: ,,rst oun 1013 9me t sosi p, eal

Abos~minms & insertions payables davanto


lllr dIe Frallce


De notre correspondent

La publication de c La libre Bel-
plque a continue A etre un mystery
t alors que de nombreuses teuilles
eot da disparaitre outre-Rhin, elle
voatson tirage augmenter sans cesse
poisqu'il atteint maintenant de o a
40.000 exemplaireF.
Une prime de 6o.ooo francs a etd
ofterte pour celui qui donnerait des
renseignements perinetiant dela fare
disparaitre. Rien n'y tait et elle con-
tinue bravement sa publication.
Son organisaion st toute spe-
:. et 11 le t.illa:t du reste, puis-
qu -le persoone qui 'cratt iouvete
poiteur de so- nunmros p.,ncrlait
certainementie si tcttL I.1- nonsi-rucux
torfait ?
Ceux qui la venJcnt aLl nuIrMro
ne connaissent, que ctux qui la vern-
dcntaU cent ceux qui la vcndent
au cent ne connaissernt que ceux qui
1, iirrent par mille et ai si de suite,
de sortque tous sontsolidaircs mIais
ne conaissent )ainais que dtux per-
Sonnes.
Dans son dernier numero elle
argue carr6ment les autorit6s puis-
qu'elleindiqueen raillcre qu'l s'im-
prime dins une a cave automobile *
d6nne pour adresse pour touted com-
munication celle de la a komanda-
tur a et nionice Iroidement que
quo0qu'il arrivc ile continuera 4' pa-
raltre.
Le nombrc Je cette fcuilie qui
vient api ortcr aux B'it.;ges 1'espoir de
domain est nLim ense ctr les nuilcitnIi
ss passent sous le int1Iiciu et la Ine-
m:tecilie est souvcnt lue pieusc-
mnnt par 10 ou I personnrcs.
Lorsque la BeIgaque acra rentree
dains le dioll, ll-iCrie de s s cppres-
seurs, c'est avec jole que nous con-
ndltrons cts heros qu ont ltant faith
pour reltver le moral de leurs coin-
ttiotles.

*
Sav(z-vous que nous avons failli
iBe menaces d'une petite revolution
%ninine Une Oadonnance n'avait-
di pase61 amise par la Prefecture
ldonnant aux grants des brasseries
de pas servir les dames seules a
tetrrasse de leurs etablissements.
I chose n'allait pas toute seule,
mnbreuses furent les r6clamations,
h discussions parfoisviolentcs, mais
iNyavaitqu'A sincliner,lerkglement
it torml.
HIlureusement la measure tut vite
uPProe puisque cette interdiction
mda que deux jours et hier par
"lifoleil que P'on pourrait qua-
niede printanier lesterrasses utaient
000e ladis agriment6es de leur
P'" b ornament, de ces Parisien-
gIn au costume coquet et don't la
Pa enchantait les consommateurs-

*

BIer SOuvent nous avons eu A
Cuisater combien la contrebande S
s exerceA Ila frontier entre I-Al-
age st la Hoilande dtait grande.
he, t s" se apparaissent en
how Illandais ; le gain A rea-
ts graInds facile. En voulez-
t l.'-le poivre en grains
,is Ii&c v11t 2_francs le kilog.,
rSatchr S cette ligne imag-
Wa l.i1ti&:e et subatement ce
tiso aratt a francs vaudra87
e l-.NhJ croiue que cette I'
.t w'te pour satisfaire la

leaSeat pour la ateri-


Aux ETATS-UNIS


LE TRAITEMENT d'une VICTIM DE LA
INFANT LLE.


PAlIALYSIE


La lPremiere photographic du trai'eint, tinme vict'tre
de la paralysae infantille, prise atn MF [M )lIALII11S-
PITAL dana une des sales de so r()gaton ( n voit le
Docteur employant le vibrateur lecti ic sir lea inein-
bres paralysis.


Les 1111G II l:-4 tie la *FAI LLF*1)
EL' Fs u.Ni...


1)IA lN I V*T AU


1.Ancdustra(ie cia 'Tailled.u Iiaaant, pendant des ae'
ii -'xai1aait ,uc fn llollandti lais elIo semabI0lo t
transferred miiaritenaiat aux New%-York.- Cetto 141ravurt.
ut jirEsente le travail do la roortur~e d'imlua iala it,
uvunt, de le polir dt~linitiveneuut.


P~~ _.- -_ -


les austro-allemandstontun si grand
usage.
*
D'Anounztio absolurnent ritabli
vient de reprendrc du service tou-
jours dans 'aviation italmiune ct il
vient ces dernicrs temps de trouver
un nom pour un pose nouveau
cr&e par le general Cadorna.
Les rqglements italiens s opposent
A ce qu'un soldat devienne aspirant
officer s'il ne posskde pas une ins-
truction g6ntrale suffisante II impor-
tait cependant ce recomposer ce je
ne sais quoi qui donne confiince A
sea voisins et qui tait les entraineurs
d'hommes ; its sont appelts ddsor-
mais a aides de bataillc *.



Vin de Bordeaux
ROUGE et BLANG
Qualid supdruure
Cam
I. J. BIGIO
Agle da Run Courbs t Cdsars
GROS ST DETAIL



Faits Divers

RENSE1GNEMENTS
Ml .T.OROLOGIQUES
OBSERVATOIlH i
DU
iEMINAIRE COLLEGE
ALN T-MARTIAL


I)inman che
laroinutre


19 Novembre 1916
792,4
rniniim 7 2'.4:


T em p drature I waitiE nu to 31.

Moyeane diurne 24.6
Ciel clar I& maUno. couvef
tot plush. d'orsg A partir do Sb.
Baro i eIftbre mat en bauss
1.scEUe.


Le Mniteeor
Le journal Ofticael puplie les pid-
ces suivantes :
-I)&cretde Son Excellence le Pre-
sident Je la Republique relatit
aux electionss du 1i 5anvier 1917.
-Circulaire du Secr6taire d'Etat
au Dkpartement de ,l'lntLrieur
aux Commissaires du Gouver-
nement pros les Tribunaux ci-
vils de la R6publique,
-Arrit6 approuvant la liquidation
de pension civiie en faveur du
sieur Etienne Rinchece de Ms-


Le train de LU amne
Apres des travaux longs et ditti-
cultueux entrepris par la P. C. S.
pour dblayer la voie ferrce A Ma-
riani et A la Petite Saline, le train
de Logine a pu etlectuer un voya-
ge hier.
C'est une equipe de cent cinquante
hemmes plus vingt temmes quiavait
6td employee A cette corv6e qui a
pras lia relativerneat vite A la gran-
de satisfaction des mntress6s qui fe-
licitent la P. C. S. de ses conscien-
cieux efforts.


C Oton a

Pe.1 de breuf
P(, u -, de ( lv 24
( .m11pi.hC c le illiev
M~IiLl Ics 100 -.111011s

I .Lt1, cwl dv-r'%s venld cn

tm; IJo i. LIe ta a'


V. ) r'o ,a Sla-t1Ile e Ic a

'L 1A I I '.l 1: 1d L t j ,
lols pkill(,"

rt rlkadart 1.1l
1 ha1bai1i11S de I-c
d c f.1 Li I I c ,
I SIt CI iii .

1 N us soL1l: I I ICNl
Le~ii Pul,(:m


Lshboii',lur.1dCrfSflS
SuOceS ltirson o .


0300
120
200
40
40

a gro.
:i, Jc


LI ~
I .t~'tJI

Lix


Journ'e maronnuiqner
"T'i3s intrresantes tenues ......
Resp.'. Loges Mont Laban e- i.~ \
rit6 N 0 47 ou les deux ateli-er, pro -
:adaientauxelectionsdesdignit-.,resd
ces Loges pour I'txercice 1,-roqx"
Les deux plus grands dignitatri'4
qua eurent les faveurs de l'urn,-
It6 le Fr.-. Mathieu elu Vn&trab,.'
Mont Liban et le Fr.'. 1)ufres:.,
'lu V6nrable de La V&rit6.
De beaux discours ont et6 prono' -
c:s pendant ces tenues qua r6un-, -
saient beaucoup de personnalits ma-
conniques.
Graissez Ies brumetles
Les broueites servant aux &quipes.
al]ectcs A lentretien de la vile ga -
'n41craaent .a ttIe entretentnes. Akins


ragoane. M. (ie0. Jeansome on na ,gc totalement dein ,raisse.
-Accord relatit A la cession des Ainsi que 1 annlohUaiat le clablo- l.s routes qui tont entendre un bruit
services tllegraphique ti tle- granmie pubish drati-remniott dais CxtrmcUci1Cent agl ; i-.t pour Ies ncrt
phonique. le \lATIN, le Condor est arriiv veni- Jes passants.
-Accord etablissant les sommes dredi. Le pe'dsidont doe Acitilles al- (Jaiand on0 songC que cette nglii-
A d&bourser pour les soldes et rine Corporatiotin .Mr Wilde, a;iiSi genice peut acre, an suIplus, la cause
les rations, le? trais de fonction- que Mr Georges Jeatnsane, agent de je Fi'uure plus rapide de ces v'hi-
nement etc de la, Gendarmerie a l.ii ctie qut va tre proctial :ules qua rouient plus diffilemene
dnai. ti tabI sostdarrVeds taler paret dt eintent les pauvres tireurs, o.a
--Airttt de douzibme des d6pen- On at end avec inpatience Finau est oblig de reclainer le graissag :
ses du mois de Novembre 1916 gurat:on de la nouvelle ligne appelee Jes brouettes.
. -Avis administratifs.-Avis di- a rendre d'ianinenses services au A.is ai' bijehliers el ao~ cearlier4
vers. commerce, en facilatant lea transaac- 1 a eti vote une bague serie d.:
Les elections l Uons et lea affairs eon general. Jiatants et d'autres pierres pr6cieu .
Les inscriptions au samedi 18 No-' Le eaner!t Justin tile ses ainsi qu'une bague surmont,:
vembre s elevent A : C'est samedi soir, come nous dune paire de coraux. Avis en est
Nord ire Section 866 l'annoncions, qu'eut lieu le festival Jounnz aux bijouwiers de la place et
.: 2 183o de M. Justin Elie. aux courtiers
3 2.104 Ecatant succes.Melle Regina Tho- O a a if A PtlNeBIle
Sud 234 mas et M. Maurnce Liudun furent Nous avons d6jA dit que Ies d -
.. 2 655 applaudissans le sketch de Fgrau- g.its o.casionnes par l'ourag.Ia 1.
S17 dy ; M Perval ddrida les fronts les canal-sation de P'tionv.nle u(t i
plus soucieux ; quand Melle Lily pour ellet d-assoitf r hab:tants Jr
Total 7oo6 Price cut execute la Polonaise de notre principal -. *etae
Le Concern de la Imsiqne de Palais Chopin.ce fut un tonnerre d'applau- iusqu'a prsel' c.W l'. tA chan-
DWs cinq ijeures, hier soir, le pu- see A Its .,. g la situation. Les ,na.lieureuL
blic avait envahi la Place du Champ QuantA M 'ie. est-il n6cessaire petionvillois sont ob~age., ;, r lie
de Mars pour ecouter le concert de de dire qu il se mnontra ernAore use pas mourir de soit, de t.are prcndre
la .Musique dulalais..Nos braves mu- lois le maitre don't le talent ne se de l'eau, A tete d'nomme -a .1 dc.
siciens remplissaientlebeaukiosque dement jamais ? danimaux, A la source
Le programme des plus varids et On sortit enchants d'avoir passe t la "ta-te de I'eau".
oi l guraent des artitions de haute une des soirees les plus agreables en I e Service hydraulique de Port-au-
envergure. fut eniev6 avec bnrio & Ila mcilleure compagnie. c e p rat.i P--
satisfaction des amateurs qui parti- ar le nce, ne pourrait-ii pas expdlier
reit enchants. Detle lalerienre une equipe s6rieuse qui ferait le
Cartes de devil Bons 1912 85 olo plus vate possible les travaux neces-
L'imprimerie du MATIN vient de a 1913 80 saires ? MM. Price et C-rrin qui ont
rLcevoir on petit stock de cartes doe 1914 (A) 7i (tllespremniersAsetrouversurleslieux
visit, ileganIes et fines pour leas (1B) 65 apres les digits, rendraient, ce nou.
personnesa n deol. On lea vend a (C) 55 sernble, de grands services eon l
an bon maarcbh6 pOtiuonnel. Nominal sans acheteurs. circonstance.


-- ;--- I I ~ I


-~B~C~





LE MARTIN


Le masque de bois
Nos predictions commencent A se
rialiser. Le bois commence A man-
quer, le mauvais 4tat des routes en
rendant I'entrce tres dI lliile. Les
companies commencent A ressentir
les dilets de ce manque de bois qui
entame meme les intl ets de cer-
tains particuliers.
On ne pout que souhaiter que les
routes s'asbechellt au plus t6t pour
que cesse ce malaise qum scrait in-
quietant s'l devrait se piolongtr.
Changement dladress;ede nos aibounsh
Me Georges 0. Callighan. Substi-
lut du Cominissaire du Gouveine-
ment pres le tribunal de Cissanon --
Avenue Ducobte, mainoun I hI raincnte
Remain.
Madame Moravia, Rue Fl-eou (ou
Rue des Mirac!es ) maisoa des De-
moiselles IDougi.
Aiis de di'pa Il
Les dep ches pout Petit-Golve,
Mirago.Ane, Cayts, Cur.;.iao, Vene-
zuela et T''inidad par le SIS Puns
der Nederlanden, scront lei mnes ce
soir A 4 hruies precises.
Port-au-Prince, le 20 Novemnbre
1916.
Pour ina .l;aijtIraltiure ioinutntuale L
.\r Andie A.xcrct.ic ar!, *, i.i' r, na us
price d'a.:nnoncvr qu il a pjNc sa cati-
dd.idare A la M.\i.istratuic Coaninu-
nalc pour Mir.rgo. .-e.
Pour la )Depulation
MIA.'itdJ Nntouis Au\igute a po-
s0 sa .andidature a l.a t) putation
Nti(.nale pour la I Cii.oioncrip-
tion du Cap-ilaitien.

Mr liByer L"tortue a pos6 sa can-
did.iituic .i Dla lputli:oi Nationalt
our la l'" .irLon.:F.pLiuion du Cay-
aitien.

Mr.J. 13. l)er avo.at a posf sa
cand;daturc i iLa ic putai:;on Natio-
nalt pour l'allOild;:l'c n1tLill de JL
Mlar;:,:.tade.
Scriia;tercrie dJ'Eal dties I:iua;nres

Sit lvita llles it lh ii i 'li t:S dit lhi a'-
t.- e nl' ( malct' iv t IItII it, a "tv\\ 'io K Lt t I e
resser luss LCompaiaties de iltavi. tliit
a vitmiler Inos puilts, le lIDeait'nLeili
a tfe.li de lu le r iSeial irtke.elit Sui
plant i ilil put le la Ildconattia tce :
i.;tire rt,,'S( :
Sl.a Cumpame Antillits M11at'i
Coipoilalt'ii I.o) t It pl -i'leiilt est
Mr Aueries \VWilde lui a it~aonc It'
nli a t Hali n iItl till S vice *ie biA'eaux\
endt l I liti et les ltatl-Ullls etl u ,
service outer en ll.itl l t Us-it U ui
service entlte HaIli Cuba bt hi Ju-
Inaique.'
Le PIl eii.iter LAteau I.e ( onldor
ser aa I'o .u.1l'iince vetIsr le 18 dt
Ce imUUIas t Mr \Wilde sida a 1t o1-au-
l'1 ii "e s lt" I Ihollanidi ; t,;l a lai t"'
NtuwYo ik ie 10 coumant nour v iitbll
la nouvelle I-nive.
P'ut au l'tincte,le 18 Novau\tbre 11.106
(iner-VarielPs
SliCCtS COmplet, tlltl' tar anl CInlb-
Vilri, t.. ul'l I.% lou e lit v,,i, rA i t
tIIl lots, qlue li t shtllte st d ,en ueu
i.nsut Iin t Ipour le public.
['uut It0 imto ttin litue ttl. u i'plaiudl,
inmas I laut sig ;alie 0 Itiun 1. i,.
particiitcl le tCsucctt' d bt'iu pill' I -
beaux films Le lului.-s ei .t el .'et-
fant de la iolie i(ju un tatilt pecia-
letnent alley revoir.
Dire
On nous announce la mort surve-
nu A Petion-ville de Me Lcis (Mo-
chet. L'enterrement aura lieu de
hatin maiitn a Petion-villc. Le amia
voudront bien servir le present avis
pout une invitation.
Nenvelle & la m aim
Le Juge.- Lor'que 'lire mari vou,
a epousee. il vous aim.t :
-(Oh, oui, m.,gistiat, ci son cateu
battait loit.
-Et maintenant ?
-Maiultaiint, c'tst sa canne.


Ce que dolt
savoir I'Elecleur P

Recueil de ddcrets, lois etc A l'u-
sage dts electeurs et des candidates.
En vente A la Phaimacie Parisot.
A I lltel de France et A lmprimeriee
du MATIM.
Prix: LUne gourde.

ON de uide
A lourr un piano en parfait6tat.
S'adresser pour les conditions & M
SAtetn ALereuours, tue du Quai.


INouvelles



PAR SAI


de Presse


NS FIL

I9 Nov.


ATLAN.'VI Crry.-Toutes les de-
marches des Representants Ambri-
cains dans la Commission America-
no-Mexicaine pour persuader Louis
Cabrera A abandonner son systi nt
d'opposition au plan de contlble dt
Ia trontiere, le quel fut approved pat
ses coliaqucs en gaentr.tl, o.t elhoue.
ST PALL--Mi'n-llughcs est A L
t6te a Minnesota La recapitulation
de tous les votes ici lui assure une
majoutte de 42i. Le Represenlant
Progressiste de Louisiana, White
Martin a (te ulu depu:, par un
vote de presque 0oo voix.
Indianopolis-Le National W.C.T.U
a tenu aujourd hut sa Convention
Annuelle.
Santa Monica-Dario Resta a g-.gn
la 1letme course Vandcrbilt e:i tal-
Cant 294 mills en irots heures.ving'
deux minllutes et 48 seconds 2 s
L,..,, .r is't airi'S second, \Vn6' '-
" yemtnc et .'.akJcs 4:.ne.
\.\I A [t.-- ::i ticlja;t .(3oinp'e set L
t citl d I.e i a. eN lemb'cs ciCiC totalt.!
L. Xcs ls to S :n.iqquants, le tot'.l
1. \olt' en lavetf Ic \',lso; a
.\ '"l:.:. u tIt de 2127.
1\ i- ) \ t ; 14 chin !. s
ltt ila_,a ;cs pit ics b1.tits die \VIIa
piLs de S intia osalia, r', ppuorctnt des
voVaveurs ami.c iiainis. Lts baidilts
rectiiiiiient out at tii de notmbreusst
tttaques contre des Chinois, Espa-
gt1ols et Syriens.

21 Novembure

I'AHIS.- M onastir ville p) incipale
.ierbe a etl t aptite ipar le.sI t iones
;iain.jair t's tdal s nl eii.ageiletat av'e
es frctee pri'ilmio uI) t bo1o!1 i1 s..
i.xs t u, geit '- stI b s i L t ct'n t. ct'
i6 t m allt'e Lit n ,lluilde acilvot' iar
, llhe lt( dit's i' (itl t Olit'S s t-ltedlld lt
,l ptat IS le lac 'it iall jails l'a 'mialt ,
a i est de la.t i 'a Geata se pour-
u ill ol ce' i itltllft -
Des peiluribatiiats atitosplihe i ques
-11n l'raincc eFtdatit I, s del nit -l s 8-
heures ont occasionn6 une haute
nihice dctis le goun de Mal-ellle.
i'lu-iii ui b a.'italx uitt cole. Oain -i-
.n .aleiti d.-. ls t, ij|L)tes dt-r13 teu-
se.3' eits I O)ctani Atlaitntliue.
liER IN --Moiitastir ete 'abandon
ie par les ftources gciinaiuo-bulgdrvs
Iji uott pris position uu told apjits
,tue les AllieS e uabeilt pii d'assaut
Ia tOLe "'i2 au iiurd est de Chlgel.
Les troupes ger'uinj -bulgates, enl
iept de la iresataiiice Lenae des
iouiuaitllS, se sOln, liIdy urt a.helitil
dants les mituLagnes 6 tuites du ftont
tliasylvailten e oult penictre dalns
la plauim \VWall~Et. Les tioupes alle-
iantiues teloulehit les Hiouminaits. Lts
louMtniiaitis out attllint le cliAmiUin de
tel Uls4ova CraeUva depuiS ih let
Novembire.


LIts tett's ruses depmus 12 Juin
'.l- <'lV.f t a lIKJ O21 ollicie as ct
1.'0 27.8XJ Ilouwines-
.IIt it aI- -- Le vice admiral Four- I
.let cutitii.titld itit 'f la llolle ainglo
irtm.aadce die la Mtdilte idance a pie-.
ska1te, li'er 8soil', une inate au ou
vet iine ieit grec e altlllundiit la e -
SO uux_.lllts doe toule awlle et i lu-
ijitions tie I ntil'e giectque i lex-
Ce'tioll dee 0.%.IUO tusils qui etalentl
lestes en lusage uples la derl.ietie
deinobilisatuii.




H O.EIN



o Cule a. .Ar Lc tres.




Dotile an.c Lettraes
-00-

Port-au-Prince, le 16 Novembre
1915.
Monsieur le Directeur,
Un group electoral de patriots
convaincus et sinc6res, desireux de
iravailler par 1'ui'ion national
au relivement de notre itat social.
m'avant dnemand d'eLre candidate aux
proLhaines Oitctions gn&erales pour
la premiere circonscraption de I'ar-
rondissement de Port-au-Prince, je
n'ai pas cru devoir me dirober A
leur appel, CD cc moment surtout,


oi une nouvelle orientation poli-
tique s'impose pour le pays.
Mon programme west autre que
celui que, hier encore, j'exposais et
ditendais dans la press avec le plus
grand dksintiressement.
II so resume sir.plement dans le
respect des Institutions et Padmi-
nistration honnete et ferme des af-
faires publiques.
I'entre done dans la lutte. fiber de
mon passe et toujours fiddle d ces
principles don't le triomphe seal peut
tirer le pay, de ses embarras et ['en-
eager d&finiiivement dans la voie de
I'Odre et du Progres.
J espre que mesconcitovens,s'ins-
pi:ant des besoins de I'heure, m'ac-
corderont leurs libres suffrages.
En vous priant de vouloir bien
donner publicity A cette lettre, je de-
meure, Monsieur le Directeur,
V6tre tout divou6,
CHRYSOSTOME ROSEMOND,
Candidate d la Deputation Aatlonale
pour la circonscrihtion nord lde
iarrondissemnent de Port-au-Prince.


Un fait grave


0a n us olcril iIde la I'cite fRI- t~re vel
I Ii, b nilt'.

CUrifait (lont l'tjtrnrmre,6n.scriuppe
A i'orso'ne Viontd fie 'saccotni phr en
oette 'ille. Cii prt~tu e yenti hie'r de
Saiia1-.Mate et etavoyti. A co pail dit.
p)ar soin claa-f irnmt~titiat, (oo quo11 le
publ)ic.'refus.? do croire jta.-qu aiAla
pretive dua coritraire) a dfleojiouIl6
les autels, enlevc' le Vs vsws sact-Lss
'iiealipips st;Attiaaet imane Ih s coF-
de~s des cloches qui do-ptiti, ne
itous rappellerat pluas; pai- loiiu arlir-
m~inoetix ta ntoetiets, (lilt' Ie ratin
des jout's et le soir scitit A fDiei. Le
tttetijiPIE- tPsL(aniS tiJOVtoiibl tIEntl-
net it I" )as-a rit phius lo init o~z(1
rating d115ae l.,e exti-morfltim-il a, il
a ftarit I~t lerO piesl~wt*ral- Pt oilej
des --iuz's do ,t-Josteptado Cl utiv,
a'stalbliesemienLs ities utiles aux en-
fatits. de c groti;petent scolaire.
La bescogtua- achievele. ii est reparti.
On est, A se demander le motif qui
aurait Pu determiner le Pasteur &
employer ces mtueLres outrtses re-
v6WA Llp caraete~re dune vusuiatale
grove. De par les dvoir-4 sact'rdo-
taux des mianisti es du Culte Cattioti-
ii-si cause ii %. a et qutelou Le
grave stitelle,- ce geste.ne trotive-
ra sa justification iaulle part. Nuus
it dnuaio:~unsiL aqui de droit.


Le soussignd Fabricims Tn lPi
announce an public I1u il lui a
enlev' dans son champ int 1
sous poil rouge, tamp6) des Ie
I.- M. ayant trois pieds blanc
un, d1oile an front.
II promer une bonne recompr
A celti qui le lui fera retrouver
COteaux, 9 Novembre 1'.1


tul'efteHtt
it G


( boI


D par.s du i 1. (noirhre
Charine, cap. Bei' unt:, Lc('
Ste Marne, cap. Cassius, a
S e Rose, cap Oreste, a
PIarois',e, cap O:ccus,
l)ieu \'engeurcap Massillon g
Divinite, cap Ces.r. A-cahaic
Arrisages diu I6 No0emlbre
Ste Anne, cap. Irane, P'ctit-
ve, diveis.
Ste Marie, cap. Cassius, I.U -
Noire Dame, cap. Mcry, An
Veau.
Cauherine. cap. Mariai, I oT
V. de G .ice, cap. lean, Mirag(
62 sacs calL.
Laara., cap. lameau,
lDeparls duii t6 'oiembre
Ste AnIe. cap. Uiane, PI-Gc
D)eu Puissant, cap. Ismous.
Laura, cap. Jameau. Mirage
V. de Gr ce, cap. Ocean. C
Ste Caiherine, cap M6i lus,
gane.
St Barthelemy, cap. Eugene,
Trou de Nippes.
Arrinages d 17 Noevembre
D. Puissant, cap. Paul, Las
St Michel, cap. Antoine,
goane.
Fly iWish, cap. Duplessy, G
Goave, 8) sacs cafe.
Marie Louise, cap. Anacrton,
gane, 45 sacs caft.
Ste Anne, cap. Anajuste, An
kVeau, i sacs cacao.


erre,
6et
ieval
.ttres
:s et


des



SOMMAI
ie


Revue LIgae Hollandaise
Deuit Mondes L a lI.
Le POIN Le sis 'Xs NEDEL,.
Ru dU rsiPs. DEN paitira 21 court 6
Ruee UnirsiPar. pr&iscs do u ai in pour Pett.
.- --- .....Mirago.incet C jves. eit- ,Ove,
IRE DE LA LIVRAISON du Di. i," \, -Yi. w-,y( ....
-r OCTOBRE 1916 Le SjS I'.1INS 'lI:ti r'-rt
DRICK 1.i,,,sse le l I, :o.u N
I.--Un episode de la r Ic- ap l, ion '.r'cs I'r : u-l1ran, IPOur
loire de Verdun : Les mie, A:qu, J.icmcl. ace
derniers jours du tort Le S SS ORANIEL \ASSAU lai.
de Vaux--I Le fort.--Le ra vers le 29 courant.
vol des corbeaux.--Le Le SS ADO)\NIS, date de
chemin --Du 3o mars sera lixce ulterieurement. dpan
au it mai.--L'tireinte st DI.'AIr vo'LP NOU.-Y0
resscrre,-avec une car- Le S S LUM\l\VE\'l, vn d
te.--par M. Henry Bor- Cura.iau, ct des ports du,,, Ieade


S" r-I- ,. --- 1 U uU eSt t.
deaux. tendu ic vers le27crt pour es rts
II--France et Angleterre.- du Nord et New-York.
L'avenir de leurs Rela- Port-au-Prince, le iS Nov. in
tions intellectuelles. par Auo. AHRENDFs, ovetf
M. Edmund Gosse.
III.--T un'es plus rien, der-
niere parties, par M. Re-
u6 Boylesve. E. Sepe
IV.-Le suicide Bulgare.-. 23 fRue des Fronh Forts 23
Autour d'une couionne. 'ut, t-u-lri-,t oialt
Notes et souvenirs,1878- Chaussures pour homes fen,
91S.-1. Le Cong,6s de se e o iae
Be1 in et Ia Bulgaric ues et eilantis, tnaterlaux chot.
sous le prince AlIxan- sis, tra' lsolgta fotinas common
dre, par M. Ernest Dau- des .dl'gatltcs.
d t. u slu, k an soili eu, d pot
V.--Un poete soldat au tler potl a toulle enmuide et lescom.
Etranger a : Hernno I, t.inides suilt prolmple mneuts exe-
dc Being~ehea, par ut- culis, ion parl Icuhlr celles de 1
r. rd d Houville. pi'ov.ti '2.
VI.--Limpot sur les be6nf.-
ces de guere, par M.R.- -- --.
phael-Lueorgcs Levy, dc
I Academic des Sciences Geo'rges liobin
morales et poltimques. 1 ,, t, ., ,/les,
Vl.--La lutte pour la presi- ,.t-au.l-Pr, e (1s,t i)
dence aux Etats-Unis.
MueuIs electoralts et i lCaussuires pour lnmrnr-.
pioblemes po.i tiques, eit' nii' ,1 entladits, )bottesia I'ecu-
par M Pierie de Leyrat. yere etc, elt', mralutiitux de pre
VIII Le fiont iialien.--avec inIr clioix, solidite exception
une caite,--par M. le nelle-
G~anral Maliterre. I, s cornii1nles ds clients do
IX R:vue litterairc--Chro- la province sej oult exIcutes sans
niqueurs de la guerre, retard.
par M. Andi B13aunmer. .
X.-- evue scientillque.--LC |il Utie, i trouvtra 1ii dos
bruit de la bataile.-ll-. billets d, t la oerie de Sio-Domin
La detonation des obus go et de Venezuela
et des balles. par Mon-
sieur Charles Nordmann
X[.-Chionique de la qun-
zaine,hitoire politique.
par M. Charlie IBenoist,
de ['Academiedes scieu- l' .
ces morales et po.it-
ques.
XII --Bulletin bibliographi- /

PRIX DE LABONNEMENT COMMERCE
UL'a .6 St mol E fri\ Iy VOi iv TCQI f
is- Sviner-w .oi


*ats .558, .
Seine-ct-Ooc 5otr. 26 fr.
DUPA~ITSMANTS, Al-
bAcc-Lo~rFAIIIC Ct
L.okaaics f rjA).Aises 56tr. 29 fr.
EknAsrsa 62 fr 3a Ir.


14 fr.


Is fr.
17 fr
2. c -AA


sense L L o Mw.a sM purW ..**, ** -
. Prindu Num&ro : I fr.-Etrange :3 (r. so LICENCE No54
Cours dle Comptabilit6 et do
Becker Jlnes Jewel killing Co. ]Lanques vivantes. de GeogF-
Farines Hungarian oo, Siprcne d" Jaco hie, de Mathematiques, do
; Drolt commercial etc
e B. T. Babbitt ertfcat dAptitude, Dip
*J Savoni old Bar scolaire. Dii lome -nivers-
FREVI H MtIlldeA.I(I.E Co. etaire.scitions sont payablesd
gice. VLvS de aAce Oti Les iscrii Mioiis V ints P e81l
gJtne. Vins rouges: Llarct, :,miannJcl, Burgur.dy. VareP nU i>ar VAl'f .nt'llie t li sl "
Vimn bl.ncs : Hoc *.utcri.e. ic~ ing L'tliCe /quli ural paYr l at (
Massacusseat ieL wer ,es. Co poiurrEL ,,h/''cir St'e ttildt'es en t( ;~'lO4
JBtires I t'dsner, aura le droit 'ce suticre le cou's dA"
Plaft lT Kinis Bohetmian 'lais don't l, ,oi, aissance est t'-
S Alleys i'orter& Kangs Pure Mal ljoued' oti, indispensable aur oC
TAI-OS WOODWA D 8& SO !de tout einployY de colnmerce 0
TH s wooDWARD&d'admiustrato,, par suite do I
Go.i- Pomsots salEs en tous genres Convention IlaItiano-Aftlricaine"
Represents par pour plus samples ren-seiteallge ,
gane. Euf. Le Boss sadese i a Direction.
se-9- B Rue du Quai Nj 2 llue des Cdsar'
PORT-AU PHINGE (HAITI) P' 0. Box N 93.
gane.
ojne,


L'Epicerie Moderne

,one. Crand Rue, 4 c6t6 de la Maison Communale
aun Avise les nombreux acheteors qui ont dej& essays et r lag
Loe- se excellent vins qu'elle leur offre lea m6mes merveilleulx cra qI
6tabli et qui augmentent chaque jours sa reputation. mod 1
Petit -D~lant touts concurrence quel que soit d'ailleiurS s1e tod
b1Ah6 et de reclame employee par des rivaux, 1 e piceet so
atfrme une nouvelle fots sa conflance daua l.exp dineO e
salle. d*appreciation des connaisseors. C-e de C*
Mira- Ainsi done, allez toujours 1I Epicerie Moderne, en acd
do Bordeaux, od so vendent:


Randd

Leo-

se-A-


VIN ROUGE.


1.4 gallon~
LeI1/2
Le 1/4
Le 1/4 quart


4 gourds
g gourrdae
2 gourde

50 centimU


VIN BLANC:
Le gallon 5 ore
Le 112 a 2
JALe a1/4O&l3
IA 112 quart 05


D .: