<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02744
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 17, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02744

Full Text


w As.te s 8904 OUI NZE ClTIMli.S TrdreeJd 17 ae (9116


(ement-MAGLOIR R-DACTION ADMINISTRATIONS
.I.1,G rEU .. Augle Jes Kues Ferou A', *''; "

A B 0 q IT8 : L. 1 aemmo cess sent reCues I

r*. I N.8 5.00 T THA .j..as: e L. .:- e ^. 19. 11,
G ; ,G 2.20 &A LsuLM ch a.: Mosc S. w i,. Jerusalc


.. *, ; L G 8.00 > --
LC* elUcs a itI insctres oU non ac 01at pIs irada

*IRT.AI1'-PRI1( E ( Haiti tDN Abcnrmnts & snsertsons payables d arance


~tU J L 1 IIi .... ..r ... 'groises, pendant que 1i Gr, ce secoud
lUIE [j :- -I ,! [ Isservissement de ses gouvernantls
el "A La situation des empires centraux
1-a I h devient ma.uvaise, perdnt que la
trag es I' II n6r .m.oe de io, tn jour.
i, (Li"'-'L, r' t -;' e qul


Fr. ce1: :ly a ,u u ni. V,,. p
sp r e Im-b: e ciq. -, .t- I ..; l

@1 A u. A 19* 1 ,'. s ct Lorrai : i-. ,' 1

esten Lorraint, duc le d6but U, ,. :
ope:.:, t rcpou-sC I'ennemi t. s, '
Sdceros ironticrts, 'nt ensui- f.' ^ a '' .^+'
mtur d i nh sla i o d e d M o *- 1
cu dlks se nt L hcurtt -s a I' "rs
iganim .,ions dI f. : sives ti so- ,, '. ,
Ces torce oftl i.I sc rcplier i,' t,T. '' : ,i. .
.e reonsiu r le s unc' s sur e' ,
d Couronn6 de Naincy. ls au- .
dls ks Vosgcs fi.u i'4 es Le .. .. /'
foands 'ont alors passes Irot- '.I'.,:-' ('888 "" .- -. it llr^SSC
pire.. dOptfra io tJ d l e ori .

de Dinanx-:hrleroi-Mons ";1 1.:F t s i
Qlques ichecs pat&fc! subts leo-
Srnent de la Meuse par les Alle-
ndsdans la igion de Givet, sur Cete gia ure iepiesente un des gros I,.t .. .n vr .: i o, i!!:, tor';ii!' ijIl' oni v'i, t <>e I.u- W A HIIINir'TON iSanis n discourage
tsflinc ont conlr.ullt il os i rou-; 1 I i : i nit -: I.. ui t ''t ion (It' i noivulle Ina adie i' a; ftri' it'.' 11i out ;i ssiaS
slisertplier, les Allcmands cher- fl Ilais a .',lonique laissaunt son 1.: ..:. \ i II c' t.t ,n filet tt. :t li c('.Trati.,i (n .),' an iver'
mattoujours i nous border par Ul n. tnt (', a1 !\, il' ; I" .' ,::. ;it;;'r it: al |port d'a- saira re la fo ldatin, d' I:* range
)ust. C'est d.ins ct s conditions ., .. ; ('i na I e lit;Iil i National., I ''rsii'li \ ilson a
Soos aren ais" :uq s par! t rendent J ,n:rlan,,s s r c^ aux A i s. -i'.t qiio la tol, elle h.n'tn I.-s a;.e',ts 'a!lTires du coltt
learnemi trs suprneur een norn.- advance aux lialkans. I. ij U te e, ,' t toi 'line et sa Inse e dt le- t rs th.v.1t l.a.s provisions.
dansi, Oa r egin eu t ,-- rlr i: c,, <.in lItr.ne" a h *i*ce du PIrdsIid.ent Clark st arrive au-
bai, 0,it d u s Cr er u e ct u t. 't L' .ns da,.lier. jonrd'hni a Was.inton et a conf~rd
dai nou srepii no e rcse avec ls Leaders DIemocrates au su*
,rau moment cs nos dAdsorcs. _-_--..-.-.'- :.. ... ... -- .----" -- jet di Conlrls. lei..el. d apr-s les
trit de Lns la Muio:i Avesnets dernihre s 41ections. lai-se douteux
f Chnmay. Le inouvement de de conversion coinue 1 i lai-ser 'e i1 I. .'e- ,in t' /l. "o'.u u' a,' bien ,'it. le control de ia Chalnbre.
ols'est prolong& dans les journdes' camp retranche de Paris sur sa droi- m I r.nich. ',U-r mou- ." it Paitric IOFFIa':. Les derniersa rntltats indiquent
nanles. CGependint une bataille te et i mathcer dans la direction du vcn: :.: ;.i:c. .. 1'i'-Monn so que leS lhpubli.caini ont gag4
Ierale a t engjgde avant-hier Sud-Est so t ; vu .- i. i: gr lit s .-in, i arrc:e. Mais de einq si8gs plus qu les D.mocra-
BlartgiondeHam-_Pronne s 6 S. p:cmbre -L'armte allman- comn i. .ens ;i Jd vi J.c.v.il 'nt c.. pendant tes. d
4 Septembrei19l4-A notre aile d., cop:inu.n: A.s'loiguer de Paris. ic. i :t .aqu.s c,,ntre cllos cc j >rs tr .ig:..-,dchir&- lesc rs La a
e.par suite de la continuation pursuit ncnore vers le Sud-Est l: de ,ui cup.nt a ive n s Les com unqus pa- s ntn
losuvwrnntenveloppant des Al- movement entame par elle depuis dzoi& d. O:,-q. S;u ,ion -onne liWent tout dabord de Sarrebourg, de forces a atte ue construction te
ans, et dans le but de ne pas deux jours. 11 rcsulte de renseigne en .v.': d N-':cy ct dans les Vos- Morha.inge. puis du Grand Couronn omnt st riepasses parde Inse Dtparte-
ptrune action decisive qui au-'ments recu-illis que les troupes en- gcs. de Nancy. 11 citaient au commence- meant d'Etat au chiar d'aflaires des
IP eare ingags e dans de mau- nemies ont cvacu la region Corn- i :bre 1914 Larme ment Dinant. (th.leroi. Mons, puis Etats-Ueis & lerlin pour qu'il in-
isconditions, les troupes Cran-s piegne-Senli an-' : hi l. 1 Inc. L'enne C.imbrii. pis ChimmAy.puis i'ronne, tervienne personnellnient prAs du
sesonirepliees, partie vers le 7 Septnibre, 0 h. so--Io A no- mi .a ;: rviron .40 ilomttress Compiegne, Soissons, Anizy.Le gou- Chancelier von lApthlian \Vollweg,
i Ter le Sud-O re aile gauche nos armes ont 10o S,. bre soir.- Sur 1'aile vern.ment qit:air Pa:is. Et les nou- Le charge d'affaires est pri6
Septembre1914, soir.-Dans la repris contact, dans de bcnnes con- gauch. "roupes traaco-agl.uises velles otictiilcs roint.nent encore fire savor au Chanclier qu'un
adu ler Septembre. un corps editions, ave: I'aile droite ennemie, ont ,..nclu 1.. Marne enre la Fert- La IFcrt s.us-louarre. Reims, Senls, telle deportation ne saarailt rolui
alerie aP'emande. dans sa sur les rives du Grand-Morin. 2e Sur sous-louarre-Charly et ChIteau- Pris, le S-i..t de Paris, le Grand- Lre qun e des plus nal heureu
vners la fort de Compiegne. notre centre t .i droite, en Lorraine Thitry. po:tsuivar tl ennemi en re- Mo:in. I Oircq, N miltcuil, Meau ,Sd- opinion des Neutnis. ota-
Sengagement avec les Anglais et dan lhs \ VogeA on continue A se tr.tc Dlu uis quatre jours que dure zinre. Chieatu-Thierry. Vitry-le- La commission d Conmmsrce Itn
ot pris dx canons. Un battle, et aucun changement n'est la bati:the, Its armIq s allies sur Francois. Montmirail, la Fere Cham- ternational a autoris anjourd-hui
1Opsdecavalerie allemande alsignal e A Paris. I'enga ement cette i:rie dutheatre des operations, penoise. le Petit-Morin vers ou se I'abandon du project d'angmentati
Susu'Ai la line Soissons.-lqui se produisit, hier, entire les ont c de 6o kl-n Entre Chateau dirigeaient ou qu'occupaient les ar- g4nrale du taux du frAt sur les lI
bi-teau. Nous avones con- mnents de la defense avancse et les Thierrv ct Viry-le-Franois,la arde mes allemands Etait-ce la daie? nes trancon nta de la c
rogresser sur la rive droite flanc-gardes de I'.iile droite alleman- prussic!re ,'y rejeaie au nord des Etait-ce la mo-t de la Fnce ? Notre Pacilque t de iEst. e i6
Sptmbre Le gove-de, prit aujourdhui plus d'ampleur. marais d Sint-Gond. L'acion con- pays allait-il disparaitre ?-- Pointdu Une enstente, sent lea ernires
94 L ov- Nous avons av.nc~ jusqu'A l'Ourcq, tinue, ev.c une grande violence,dans tout. Le communiq aait d. urseeet les Compagiesu delechemih
Sde e nmanifeste indiquant sans rencontrer uue grande resistan- 1 region comprisee entire le camp de Grand Couronn de Nancy. Chest I r e lea p
r vor c nuer la ce. Maubeuge continue a sister Maill tt Vitry le-Fr.ncois Du c6t devant que le Kaiser chouaitdevant de fe. .- Le r Georges a a
-.qu" LONDRIS. -- Le roi Gieorges a au-

Ia tle tendue du terri- 7 Septembre, 2o heures.-Une de Nmv icnnemi a progress lg- cela qu.i reculaSt avAc son escorted jourd hui revu en audience Mr J. P.
Bis, il a dcid de taansf6- action egenerale est engiaee sur une remeni sur la route de Chiteau-Sa- de cuirassiers blancs. Morgan au Palais de uckingham.
t ent hours de Paris line passant par Naneil-le-H lins r ontre nous avons gagn Le communique prononit : la a ueston de l destruction de
t deso gouvernement. Le douin, Meaux. S~zinne. Vitry-le- du tcrrn' dans la fort de Champe- Marne. Et Ion voyait nos soldats, en bAteaux marchands anglais par des
e da R6publique rem es Francois et s*6tendant jusqui'A Ver- noux. Les prtes sont considdrables un 61an magnifique, repousser les eous marines allemands a 6t6 disc-
Pari, gouverneme ont dun a. des deux c6t~s..* Allemands de 40 kilom6tres en un t4e par le Baron Sydenham dana Is
it pour se ren. ai Septembre.-Les arms al- Entin paraissait la fameux ordre jour. de 6o kim le lendemain, t noe hambre des Lords auour .
4 Iar, e gn6ral Galli ni i tes, y co npris les El6ments de la du jour que le g6n'ral n ofire adres- sLarrter qu-6puiss par la march, et a dclar ql exintble at ce arujeto
ta-" e llae- aux eParistenos defense ar ance de Paris, sont en sail aux troupes d La bataille qua se brnse de fatigue. nq. ue la menace de s soua-tarieM
illoe s ante: Les memr progression continue depuis les ri- livre depuis cinq ours s'acbhi'e en une La France etait sauv6e. Depuis d: ,it plus uineuse que le gouvero
ment de Ia Rp- vsy de d I On rcq jusqu dans ia region victoirc iusncoestable La rttraite des ire, lors on a rsist6 plus marui6que- eat dispos4 & r adnettre.
Corsde Nv-ipoar edonner de Montmirail. Les Allemands se 2s a, cmmrs afmrme ds rsac-. ment peutl-tre encore sur i Yser, Les combats dana ta rAgion de hi
e l ouvelle A la defense replient dans ia direction de la Mar- centIu deu,,trtl notre gauch' et notre cen- Champagne, A oerdun,et I'Allemand Sormme continued avec la ml4ie
-"' geondu dmuaia duat d-nncre dcslea e a


b Ir ois et la pointe sud de l'Argonne. laisse sur place de nombreux bess est lerre a es muin n Mac ine e allies n-
ianemi 4.-A notre aile Nous n'avons nulle part 6t6 refou- des quantit/s de munitions ; partout on Russes, qui ava"ent trefouls, sont obnienaent dlautres dsuccE
parait nkgliger Pa- 16s et l'ennemi a perdu du terrain faith des prisonniers. En gagnant di ter-, revenues et rou:ent en avalanche sur tente obtientient dautre srucc6a
e re sa tentative det aux abords de Vitry le-Frangeis, ou rain, nos troupes conctatent le traces l'Autriche. L Italic s'est 6veile et a dLe forcs allemanda-
t onrdant. 11 a atteint un movement de repli de sa part a de '-tit, nsit de la lulte t J l'impor- pris Gorizla. Les troupes ser se blares erona. Les oroallenand 10
l oarre, d6pass Reimgns et nettement constat6. Une division stance des moy s ms en ,u-'re par les sont reconstitutes. Les soldats b lgs es onastir. Larm-e de Voa
a l et Iouest de allemande a attaqu6 sur l'axe Chi- Allemands pour essayer de resister a n>- tiennent sur ce qui rest inviol6 de ackensen qii se trovait dans la
Se lbretae au-Salins-N'ancy, mais elle a 6 ire hlan. La reprise vzgoureuse de I of- leur territoire. Enfin la Roumanit province de Dubroudja en Rounoa-
S_ oir.-. L'enemi, repousse au nord de la fort deftensivt a determind l success. Tous, offi-'s'est mise aux c6tts des Alli6s et nie bat en retraite et incendie e
ilare ove1m ei t'eai.mp- ou& .. [ rs ct sdass, e.s awz. rpondu 4 travaille rudentent les 6chines hon- villages.







LE MATI'
%e' d .* .... .


A 4 m


Lee Journaux *mittdoia rapportent des travaux de rifection des rues Lo
I'szPkeamloo da a* ermor #eu~a 1- m~riflit i'est proluit bier encore A la rue
&recniat An-henill gloi l ransporte FNrou, pr~s tde la miaison de Me~
ONG Munt~eihons, iI Y a eu L150Ui Morpeau.
UZ~a asaoa ,~ Le moment ne scraii-il pas venal
qu u mou merot llogiam ta I- tde penser A one r~fectloi oi mpzt:
jul14 6 80 Imile ouest fie mua miCt rationnelle deIa c~findsmtjUhyv-
traiinsp enneini do 1200" t')EIjte,- draulique poir viter une fois pour
qua dtait suivi d'un cotavoldtie des- routes cc% ~.soars dJe c.rivrarn6L.. ei
troyeurs. It:%fno n'metrc taiqua.'s
L'invasion de lu nB jina'ni'~e fiti- son~t e 'osts Ies c,3ribribxabies ?
flu. avec SUCC64 itfligrok la rt-t~sitaI- Qu'on y rA11.husse!
CO que rencowrnlrrt k4 4 frceadio Voim I 1mjjme reL
falk-naynex touti belong do la foni- 1ajtetFrakI
UWre tio VMI&Oi~.A AUl 0Ig Itl l 'ipt- .Noustwus ,,i I:pre-i)'soosinformer
anita do Hothenltaurma et Amiarduk le- ic u h- que dLci nouvdt1es onr it,
te'flons ont eepturtd 1 2,0A) prison- "e~uvs de ta chl..upe sur laquelle
nierw. N~tlAiLnt C Ibv'que' inos ainis IB-ur-
PARIS 1.06 (ilM6An Wiiott Ieggit, eta
G.. I ~ croyazi
usie pm t ie du vaila1.,tit e rdd ,ki ~trdue-.
au Maid de I& Sornmtn' Iue letsA~lto 'lb~c~~ j1 Cr.n i
anands avaietat priasliter. Mairc, a t t 2 rce;:>aln~t. ou,;e par
1e mAuval-, ktn. 1.'s. m -.s au.:xz Uacci-I
Lcit-it Wes, arr'v cac', n:%;tvurs qui'


Aux parents 6prouvds et particu-
likrementA Monsieur etMadame Fer.
nand L6on, nous envoyons I'expres-
sion de nos sinceres condolences.

Remerdiemels
La famille D. Lespinasse remercie
bien sincerement les membres du
Clerg4. le tf1 res de St Louis de
Go, zgute. les ic.urs de la Sagesse
ain-i que les nombreux amis ac-
courus pour I'assister daUs la perte
cruelle u'elle vient d'eprouver.
Elle les price de croire A son cen-
tiere gratitude.
O0 demrade
h I'n-r tin piano an parfai.6tat.
S'adresst r pour les conditions & M
tlend Lerebou-s, rue du Quai.
lyivelle IA la .sim
Ele.-Q.t'y a t-Al de ml dains ma
robe ?


ofli pta gIglcr G)1.1 -'e~ Lui.- 11 nWy a ricn de mal, si ijen
N urc1 Sts alLi ihllcet i e, juge pir l Ic os

Li .SIS Imperalor iren tnt ft.dJ .111 -_-_---
,'oors dit Noi- eld e ~Si-1a-Mure(.o.cerrLt le --_
a r'I&'r 'a, Ijoi iIa' Lge Ie coi t d~ e uxaxn -r f.i! Avis importantt
pdrtfiraprobablemte'ntdesuaaua i )n Im 1if I ic,:'Uav ~ lai& Les h.ritiers de No~bert G~ateau
Petit Godve, Cayes et P, nl~ gI~2 1J,&ap~-prt.:ennentI Ls nOtAirede l'Arro2i-
preantfre etpaStayrS ie arc1 ijql M kvr :qux d'j:t dtie.-dux Jissemem itde LUogainequzils s'oppo-
prenat frt etlmssyet- (leta sent A toutes 'entes tde termesdi-
bie et e pd~unt. I'U11 ) "C'UL (A d .ltiUA~t- pn Ja-it des successions Antoine et
P IhL i( .iJlIL'Aiidrk Ga-eaua, notamment des ha-
E'dward M. RIAIIE1, 8- C~o OIIL;la';.i aitpiutic 1wuNI'caie qui scri bi;.ations gramnde ct petite pIlaceGi-
d-ut~e si h uute cnvrgure, aneitant, Luau INahoti~re jusqu'A, ce que les
Sen valt ur Ic ILLcIt'.d-- se!, ineie pr6 esiredeeu uaptndnyaor
Ia anaz~e iolrose vi lxstz. CX& d s droits soient vdrifi~es par Me
14 uS JJJ'g g.'pe CUti-e P Lr Mr EiLetNichle Piuce AGauthter leur mindlata're A Ldogane
2 pta nu",ell scra le su-,-e'i.
Le progi-ian.me sc-rA pub'mi de-,LPort-au-11fince It ii Novembie 19t6
RENSEIGNEMENTS nauli Ou'on z-e po:ure vite sa cart z. -- M
ILK'. -'rs.& f-% 1Qn T- n TClT ~T r'P- -Z OLr CItii Z, 1ZC e-mn Ain la'


ZnU r -,-3 L-, 'ko L tL V_ ..... ...... ...... .... 1 -.... .
OBSERIVATOIINIl: aenn, iCuI.U
DU Candidal a la Dpolat on
SEMIIN.IRE COLL.k.GE Nous avous t ,qu une leatre de Mr
SAINT-M.AIllTLI. Maub. t Ca .( y nuus aninonqint qu il
Jeudi 16 Novembre 191 posait sa candida.tuit la 1 Deputation
Jro 1 Novebre Nationale pour 1-a:ro de.snent de
Barombtre -1 "
Smininuin '-O2 LogA .- t.
_j1 it H n c De.orsinmille
Temperature NJI:xC co;;t:e llincc Dorainville
quia I.ll.bJra t.res souvent .u MATIN
maxitnumi 30.6( nous a annoncte qu'.l po ait sa can-
MO 'e t ri 1 u ,!i,; jc a i ]i I). ., .u latio, N'a i .,ie
Ciel clair, Iu;.geux ver'11 i li a ,....,, ... :n. Je Lco ta c
Brouillard sec. Jr
Hos06 :u .... a .-: 1 dCr::.rs
llaroni4tre en baisse. l'tlr, Ie de Uiedcrinec
I. SCHERER Nous c:< yuns savoir, que grice A
Cian-Vamrifls u, e WuoL b:a.'o, qux a ct, trouv6e
la representation populaircdu C(:- Ja!s J b, e | -.,n.'t:C I acc-s de
ni-Vali6tis a eu lieu hier soir Jc ,E oci c .m..t, -ours ont
vant un publicconsiderab'equt rem- Ltc :p, J.;:s c- niyo' ant Ctab.s-
plissait la place jusqu'aux environ- s toLen''.
du monument de Dessalines. Le suc- Noa-, .*e svo,;s p..; eccore quc'-
ces fut complete. les tnu: ,s i It Dcpi.rLctn t n
Le public satisfait maniuesta sa deil-istru,:tnoni ub que, a lgard du
joie par des gestes multiples et des point d.oit Ic rei. bissenicnt s inpo-
applaudissements qui exprmiimcnt en s- danC lc plas blct dtlIai posabe.
rnme temps sa reconnaissance. Pour ne pas l'e enU rilard
Le square de Ia place de la Plaix Nous cng dcos leu intcrtssbs a
Poursuivant les utiles travaux Ltic plenduc lc plust6t possible les
d'embellhssement de la ville,la Coin- ACHIA, 1oi, le p:ccieux antidys-
mune s'occupe actuellement de fairc peptlpic .I tli.n Lo::t le stock s'epui-
repeindre le square de la place de 'a se visib'clci'. I! n'n re stc plus
Patx. La grille est repeinte en beau que que:qucs boics.
vct et lekiosque en rouge. 11I fut Qu'on se decide immndiatement
vett et Ie kiosque en rouge. II fut si l'on ane veut pas &re en retard.
souhaiterqu'aprescesembellissements s e re en r
ua concert se donne sur cctte pl.ict Le Mlleileur
qui sera bien,6t magnique. Le j ;urnal otticel public les pie-
Peour a CI Hailiemne de Coastructionu cs suIvaltt S
A la suite de notre en:rcfilct con- Rappr du Secicare d-Etat de
cernanit le mauvais etat du qu.rrier lIn' uctuon t-ub'ique A Son
de I'ancien local de 1-Ecole de Drot. -xc-clence le Prsident de la
la Compagnie Haitienne de Coni- R6publique.
truction, avec un empres'ement di- -Arie e appou ant laliquidatioa.
gne d'eloges, a dirig6 une equipe de p.i sulos cil ls.
sur les lieux. On sait que la Corn- -C rul.^ire du S:crttaire d'Etat
pagnie s'occupait dj.^ de ce quartids Finances ct du Commerce
5ont la rslectpon dolt se taire sous aux Consuls genraux de lax
Repub.ique.
pea. --Avib M.nistieiicls.
Si ee a'et lei, reest dear le Irerr -Banque de 1 Union Patisienne.
Apr6s avoir tait ressortir que sui Designation des tires frapp6s
ses conseils. M. 1. Laroche, A son d'opposition.
dernier passage aux Travaur Publics. -Avis adininistratifs.-Avis di-
avait cuarageusement entrcpris de vers.
relier les deux quarters mais qu'il -Bullktin des observa ions m6tko-
s'6tait heurti A des dtticultis sou- ,ologique; du ter, au 7 Octo-
lev6es par quelques proprietaires. bie 19:6.


notre ami, lingenteur Doret nous
faft remarquer que ce n'est pas lui
qui execute les travaux de Peu dt
Chose A Bolosse, come nous la-
vons anncnck hier. mais bcen so':
frire Hermann qui ne nous en vou-
dra pas certainement d'avoir coin-
mis cette petite erreur de prenoin.
Le public est donc avis que si
ce nest pas F Doret, c'est done son

La casalisatiem hydraulique
11 est knervant de constater com-
ment les reparaiouns exigtes par It
mauvais 4 tt de la canalisation hy-
dmuliquecontrarient Ia marclherapide


D. l'Anse-d'Hainault, nous ap-
preno.Is ia mort, survenue hier ma-
tin, de DANT'L LEVSOQUE, notaire et
ancien )Depute.
Ce .it c pete denotre ami Rcedeier
l.vequc. a qui nous prescntons nos
comnpiIIncents dC condoleanccs.

Nous enrgi.istons la mort de
MAine I't' Rosambert jtdnmie nee 7Tbe-
rencia Durousscau,deceice hicr A mnidi
et dJmni. S.s tunerailles auront lieu
cet apes mLid en la B.asxlique Notre
Dame. Maison mortuaire, rue La-
marre, derriere le Stmanaiie.


Commission
commiunale e
lPort-a u-Prin e

Les commei^ants et profession-
nels strangers ci apresdenommksont
in.iits i reclamer du Receveur com-
munal ihs licences qu'ils ont obte-
nuts de San Excellence le Pr6sident
de la R-'pubitque et A prendre, en
inc;i:e tC :nps, ieurs paten.es .
1. .\Is PauI La a,yN
2 R )b rts Dl)utto
5. 1.. B iai go. a
4 Nico as AbIAl Meisih
6. I. Kol'.er
6. L. d'Lspinoe
7. 1 Coltrill,
8 Miles M irgucrite et Am6lie
Velten
9. IForavante Cordasio
1o Lou s Guerin et Co
1 TILodore Bljker
I2. Michel Velten
S3. E. et F. Mevs.
14 Docteur S. Dniel
S5. Manuel Fernandez
l6. "' eaul Sady
S7. "Robert Stark
18S. Paul T"vt
19. See Wo et Co
20. G. de Lespinasse
2. Michel Sperduto
,e. .-e = ,2" -- ....


I--:i c:tu de la grosse en forme
x. \c:cu):r vd unc oblmg tionhypahe-
c.;irc p..' c le dcux Avril mil neuf
cteit JoL/t;z Jiment enregistr6e et de
la go0 sc L t:i forme ex&cutoire d'un
jugcicn Jdu T't bunil Citil de Port-
ju-l'incie in date du virgt et un
U-Ltobre mil :1ut cfiit treize dfi-
menit cnrcgisti passe en torme de
chose souverainement jugke et d'un
commianJernent en date du 2] Oc-
tobre mil neut cent seize rest in-
tru>.tueux aussi enregistr6, et
d'une ordonnance du Doyen du
T' ibun.l Civil de Port-au-Prince
icndue sur execution" en date du
quatorze Novembre courant, il sera
p-ocide le mardi que I'on compte-
ra vingt ct unNovcmbremilneufcent
seize a dix heures du matin, enl'ktu-
de de M.iite Astiel Latorest, notaire,
sise APort-au-l'rince Grand'rue, A la
vente au plus otfrant et dernier en-
cherisseur de la moiti6 de 1 habita-
tion Momance St Mesmin, situ6e
dans Ls sections rurales de la Gran-
de iet Petite Rivi&e, commune de
Leogai e de la countenance de cent
cinquante carreaux de terre. Elle est
borne au nord par Flon et Lassale
Grande Place,au sud parl'habitation
Mellier, A lest par les habitationsJo-
vin et LassalePetite Place eta l'ouest
par les habitations Brache et Birt


iaesi qae le moulin i cannes, le MA SON
moteanr A vapeur. la distillerie et
toutes les constructions qui s*ytrou-
vent, 2 l'hab'tat;on ucrer'e Lagsalel
Petite Place situte d.,ns la section I ii
nirale de I t ', tite R-,'i're commur-.
de Liogne. .y.ant u-e superlicie de 9 .13, \ha e I
cent vinuta sept carrea'ix de Iterre ; -_4_1idel
So 1.'habitation caf& ire Corail Lis.- ,, E.* 't ,1'r r,,* r
sale situke tans la section rural de II(SC.'UITS -'I.",s
Grand Iloucan commune de L.oga- I-.l ''U i.ih Z.i
ne, avarit a ne superticne de quatre- CoV"i'1 0*" 'tl ^ri
vingt dix-.ept carreaux de terre ; 4 Te.'t ines t (t.' 4. g I'. E S
six carreaux de terre sur lesquels se Cornicho's, (lvs., ,otitsC
trouvent les usineset lacour del'ha- au vina tits1
bitation Lassale ; So une portion de 1 1''II.: ,iC t.I tJbleI t
terre continue A la dite habitation .' arpie TOP,-,) c:. b0it -0'
Lassale borne an nord par la mer. i 4 c, *. tiinei or d
1'oteit par I'h.,bi ation norr.me BEL'tlit": ,.e Copsernhl.,
Combklsse. A I'est et au sud parLas- marque I. E. BFUN
sale, tell d ailleurs que cette por- S U4hets e1 i',p" f, .
tion de terre se trouve, actuellement el 114 lir. l*
avec ses abornements. tt son ten- SCapi'cr 'lCe gett
due est d6signke au plan sous la d&- poids -2 litv ,I'i effl-rIurefap
nomination des quinze carreaux ap- FARIN, iO'~H GE
partenant aux h&ritiersd-Eugene Ga- FUITS'F S ,POr c- r
teau et don't Iacquisition aur.it t(Ie En. oires eture 'N
faite par feu le Gir&ral R Terlonge CAC.\O l~1~ lt. pour 'la
de la dame PerciHiette G.(te.iu, 6 3 .e 1 b6b
I'habitation cornue s l'u e le ,o:n ItZ I..\t .0 sae dip ..2)i.
de Flon. situte Lans la .semon I 1- -e.ctiot
rurale de la Petitc-Riviere commune L II refraicheur
de Leogare, v nt tine '.upt.ti :ie de "I",:CONDENSt
quatre-ving s carrtaut da tei.e e i- IX f;\, I'. L A1R
semble avec les nioulins a cainncs et C ig'.Irtt cienobs
le moteur vapeur qui sv trouvent. I.;u tentifl' ,- IstrOS
laquelle Iibitation est borne ,u Puiniiijes dI :,e e i au l
nord par I habitation Lassale Grande ,d i. nudauxi Iaea
Place, au Sud p.:r l'habitaion Mo- CIIOC()Cl..l'T & .\IAIIEL .Lelja
mance, a l-Est p ir 1 hliB tat o1 La-- Ietse de Il.t i0o1:
terron v it .A I'Uuest par I'habita- Le ioS .1la*chi
tion Bis6, tulles du reste que ces L
h 'bitations formant tnsemblc utne l.ar" Ia, Qual
superficie de quatre cent soixanit .-.,.
quinzc carreaux de terre ,e poursui- \' i k iDs
vent ct comportent s.ns aucune ex- ie
ception ri reserve. I- di'c \t l sc c te B
fera sur la mise A prix de cixtquante MIeiillu -e quality
trois mille huit ceoi't o xante dix Di)'t.IaaIie li es connaismgg,
reuf dollars quatre vitlgt tTeize ( i eWpMC rhez
53.879 9;) en principal et indoem.: L t'KRtI-1 Z.I1\NN-AGGERH
t6s dues tt chues jusqu'aux vingi A.':;, : .t rers Aget
et un Octobre de citte anne outrt
les charges de Ict::I:'c p'-vue au ENTERITES
cahier des charges, sans nul nijudi *, MALADIRS SJ".
ce. Aux ri (q'Jtes, poursu.tc, diligen- S1,frs.... ternl.tisi s;
ce du sicur Augu-te Ahite d, iro" C Ydiold aud rSdt
pr'itaire de nmeub!s. dtim. uant *Un C'aomcTrAsmwamPer.er
Breme ( Allemagre ) yv nt pou,
avocat constiitu .\Li ; 1 Th.ir A
avec election d, d( :nicil,- .,n c::bi3e'
du dit avocat. Gra.d rue N ic 174 Ls7 P SUIsSAaT aRfl5
Contre le sieur Icscph Fn..'on is dede? .i
Geffrard, proprietaire demn urant et I'AN IOd0o L *hTSoi
domicili6 A 'ort-au-'i ci:c. ayv.nt, dans une tas, dofee rn
pour avocats constitus M..itrcs lid- ..'Amo0oz.ab3.And
mond Millet etErnest Antoine. Pouri H ;k1f JES J fl C
tous renseignements s'adresser au Farines lhu,; -aanu oo, SuprtMlw
notaire d4positaire du cahier d T
charge s. B. T. Babbitt IA
charge s "
Port-au-Prince le 17 Nov 1916 Savon Gold Bar
Luc THEARDUI F XEzil li I/A1,1Drcvi
f'lD .T


tI jA.sI C f 1" i. filliU VA
-inn rou~ c., Zinfandel,
VI \ .::, Sl ,: !*., a, ? uterw, lI
LIgne Hllandai0 ; .Br eweries.
I-I ilsner,
DtPART DE NEW-YORK pour HAlVI I1 v' ',< A s PisBoeWtiil
lI.; s I'. IKirigs Purec
Le SiS PRINS DER NEDERLAN- THOSE WOODWARD&01
DEN laiss6 le 1o couar.t rcur Ca- I'ots, .s s. en tous .e
Port-de-Paix. Saint-Marc, ist atten- Repr se t pe
du ici samedi,partira pourPetit-Gce- iifffg. Le Bosg
ve, Miragoane et Cayes. o."- Rue duQua
P' lHT-'-\ i11 I'HINCE(HAlI)
Le SiS PRINS FREDERICK HEN-
DRICK laiss6 le 75 couiant pour I. Sepe,
Cap, Gonaives, Port-au-Prince, 1re- 23 Rue des Frmb FtsFr
mie, Aquin, Jacmel. lo0 t-,u-Pri.n BoAl
Le SiS ADONIS vers le 25 crt. Chaussu it s pourhonaim
pmes et vital)as, mnatbrUM0
DEPART POUR NEW-YORK Sis, tra'l ogt ora
Le S/S COMMEWIINE, venant de es ,ehkgautcs.
Curagao, et des ports du Sud est at Un stock asseoti ealln d
tendu ici vers le27crt pour les ports pond a toule (Jemande i"
du Nord et New-York. mandes sonl prompt-SI1
Port-au-Prince, le 17 Nov. 1916 cuftes, en par'iculiatCr b
Aco. AHREND rS. Aertn province.


Le Vermouth CiuzanO
N'a plus besoin de rdclame, car tout le monde st qu'dilt
L'apdritif le plus efficace,
Le digestif par excellence,
La boisson la plus d elicWeW
et de )neilleur ton qu'on1
puisse offrir a ses am"5
Aussi cet avis est il seulenent pour vous dire que
verez le Vermoath Ciazams chez
A. De Matteis et Co.
Reprdsentants pour la R6publique d'Hai
Port-au-Prince ( Haita)


- r -LI~1-._ I~ II r -- -~-


IJ


I


._I -.W f


Mf 1-I M PRC


1
I