<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02741
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 14, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02741

Full Text








K ~DIRSMTU&


PORT AU PRINCE


pgPARTSEMVNTS


STRANGER
go lMoiS.: I : : I o' :1 G 4

poBtT.AU-PRINCE ( Haiti,


4p som-n--- Wmp-V W -


2.0i

I L1J


OUOTIDIEN


RtDACTION ADAIINISTRArIOI4
Angie des Russ Fdrou A Am6rlcsin@

Lee smeagceese"tnt remmI
A Peat-AG-waamcmmm zbureaux:du joural
A IPaui: cbes:L.Mayeuce &.Cie p. Rae Tromao
A Lou==s: cha L. Maycace ft CO. sq. si~ag
LuadgaiteHil
: A Bsium. shea Rudolt.MosasS.vw19,, Jerusaew
St~raine46-49
A Nurw-TosaVaiversal Publicity Comp&M7 41 WM
14 th Stress
Lm wummaak s mah urts oeso. .m w soutpu gin
Adboewwemus & insortsom payables d'av.v


LEXPL d S'0F-,;-%1LIA i i N I


a -I. --.* .. t V '% IU-)o"U J-3.jlll.-, U L
ETAIlA UN LKCOIIDDANS
De notre Correspondant
I, cwgnie est A la racine et on
uitde quel c6t6 tombera l'arbre.
00 par la Hongrie que s'effondre-
ia monarchie des Habsbourgs, et
prcotre-coup Iempire allemand.
liscst rencontre Sans la press
mapise un certain nombre d'6cri- L
Ws militaires qui ont critique le I:
de campagne des Roumains
lieu d'envahir la Transylvanie.
mt-.ils, ce n'ttait pas du c6t6 de .
rAatriche, mais de la Bulgarie qu' -
illit frapper. Ecraser l'arm6e du
iFerdinand et s emparer de Sofia.
rtaitdu meme coup supprimer le -
imalfaisant des ennemis de la
bmple-Entente et interrompre
communications ectre l-Allema-
petla Turquie.
Les advantages que les Allies au-
imt retires d'un plan de champagne
10 privi le Kaiser du reservoir
dmues ou il peut puiser A vo-
WMtk,graceila complaisance d'une .
Wde d'aventuriers militaires sou- ,- .', ... .
JM ptts ai saclifier leur patrie hi .1I:;, -_ i^..<
0r aif iun ordre venu de Ber-.
*e soot pas douteux, mais A Cette Gravure montre le livre de bc
ileavis, il est permis d'attendre CiI.AND. Ce Volume unique et
lbwthats plus important et plus d'un piano A queue, est relia avec
dkiaieencore de I'occupation de li en argent. II content des extra
TIasyvanie. am ricaine donnant les de'ails
Cest n coup de mAilre que de DEUTSCHILAND.
pperl'ennemi sur un point ou il -
at*attendait pas A etre attaqut. On
Kuuraittrop admirer l habilete du que et par quelle incurie militaire,
pivernemnent roumain. Pendant le gouvernement de Vienne ou plu-
t-hnitmois, M. Bratiano a entrete- t6t de Budapest n'a-t-il pris aucune
a I diplomatic austro-allemande measure pour mettre les Alpcs de
"Ia plus complete stcuritd. Gra- Transvylanie a I'abri d'un coup de
*t1Ivente de quelques barils de main'? Cette negligence excessive
Il iet delc quclques wagons de qui semble A premiere vue impossi-
dih* il a persuade aux deux cm- ble A comprendre, est pourtant facile
du Centre que la Roumanie A expliquer.
erait covers eux la plus bien- Les troupes austro-hongroises sont
*iate neutralil. En m6me temps en r6alitl soumises aux ordres du
"il poursuivait des negociations grand dtat- najor allemand don't la
Ilea reprsentants de I'Allema- principal preoccupation est de se
ldelAutriche, fiers des peti- maintenirA tout prix A Kovel afin
Aio onceis nde detail qu'lls de conserver jusqu'A la paix ses con-
I tbtenues, ne sdoup0onnaient quotes en Pologne et en Courlande
lecaractre dilatoire'. Phomme et qui n'attache qu'un int6ret secon-
roumain entourait d'un impS- daire A la d6tense de la Transylvanie.
*A" lyste les prdparatits u- Aux yeux des M.gyars, au contraire,
Iion ten Fransylvanie. le Royaume de Saint-Etienne ne
itaeat ont e entree en champagne pourrait pas vivre, si cette province
detla S foudroyante. La con- lui 6tait enlevte. Peu amporte que
e IlSaxe par rendric I n'a- lI'61ment hongrois de race pure ne
.act, plus inabttendue et plus represented dans le chifire total de
6a dibut de la guerre de sept la population transylvaine qu'uneg
ata t porti de minority don't l'importance a 6tr
P 6tUo fporo t de main de grossie outre inesure par les statis- ,
Stae facirole de montagnes tiques complaisantes de a l'Almanach s
ete facile A dfendr, tait de Gotha a ; le seul point essential i
ment dpgarn e. Les Rou- pour les patriots de Budapest. c'est
.lPas rercles Alpes Transyl- de conserver un territoire qui don-
". t r Cncontrer de resistance nera pour fronti&re A la Hongrie.
et ip Provincpent prs de la redevenue un etat indcpendant, Ie
I'lcoom vince qu'ils revendi- bastion de montagnes rormd par les s
.ftm e lune part de leur pa- Karpathes et les Alpes Transylvaines. a
tQtl.ta al L'dmotion a 6ti Lempereur Francois-loseph ache- C
h*lP, I et I AVienne, la mo- ve un rkgne qui n'a 4ti qu'une I
~Har e bsbourgs peut A la longue erreur de soixante-huit ans,
t f e An aperte1ie de la par une guerre ou il joue sa couron-
; e tnme quelle n'a pas ne et 1 avenir de sa dynastic, pour 1
PiNte d s oeuvres vives le seul plaisir de se rendre agreable r
n Cam proyaume Lombard- A une nationality don't le vceu le q
S'oves d traient des plus cher est de se s6parer de 1'em-
I SdeS n dehors des fron- pire des Habsbourgs.
i dea I emApire austro- En dehors du Comte Tisza, qui a
niAC [ht .les A'pes Carni- succ6d6 A son p re dans les functions
g -"--f. Uennes, lea Monts d'agent general charge de gouverner
'lt.sl.Karpathes et les la Hongrie pour le compete de I'Al-
ie 'rafcaqea u ai torment lemagne, les Magyars ne sont gufre
i A itaits hfrditaires divis s que par des questions d'eti-
S 'tiche et du royau- quette. Les parts qui se livrent de
une barritre qui violentes batailles au Parlement de
b i. e si e e Atait Budapest, sont tous au fond du
di haadue. ,cur, egalement passionnis pour
h e u1a 3e diplomaati- I'ind4pendance de leur patrie.


UTSCII LAN D
LE MONDE


ord du DEUTS-
de la dimension
des ornemerits
its de la Piesse
de 1'exploit de


C'est I'id e nation
En 1848. Kossuth
loin de rtaliser. les
le rtve de tous les
reaction 6tait victor
de Vienne, aux a
obligee de reconnatt
ce de la Hongrie. lo


Fails DPiversa


LE I)LC de C()NNAUGmII'r. ONCLE D01W o!DA-NGLE- RENSEIGNEMENTS
T1I:AIRE, D%1)E'i1NT UN llIJN:F: l'II)IIN. MI-Trt.OROLOGIQUES
I )1S1211V txT0!I11


tiil

-~ S~ilN1li1I:cull lcd




1 Ciel claiiilai rin e ill rnt1'ux 'a
~Jpr~s-mid I
Bonne brise JVI'.s
La hausse du 1,.iiomkctre continue
1. SCHEIIRER

jF Nombre deleCtLurS incrits au i K

I




da. lisant une Proclamation, ss f.res Is chefa Reflion d re
I:nJens, imnn-ddiatement apr s qu-l a -t, cre chef o ae tiodrs
SeCompagnie de Rtction va entre-

prendre l'indispensable travail que
r&clamaieut l'hygiene publique et les
e .. CONNAu exigences de un imortane entre-duCana-
da. lisntpriseine Proclamation, A sstrelcesefnseruction parfaite du


Inaliens, id ninaternent apts- (Ju is trnon de rue qui ons r li et s rue du
ndiavaen ui tme pa le Indiens dAbert. Couai ne du loxrct-crion va entre-



armes A la main. et le Mexique caine. Deja on i rpris l-etablisse-
Magyars. l'insur- ment des &gcoits ci la &emolition du
Aeuse et la Cour pont en ma.,onncric ,u coin.
bois. allait 6tre Souhaitonsiue cet embellissement
re l-ind6pendan- 12 Novembre s'acheve dans Ic plus bret dflai pos-
)rsque la Russie: sible.


2 l111


intervint et r6tablit la domination
des Habsbourgs dans l'ancien rovau
me de Saint-Etienne. L'empereu
Franqois-loseph n'a laisse &chappe
aucune occasion de timoigner au
tzar Nicolas ler et A ses successeurs
les sentiments d'ingratitude profon-
de et persevnrante que lui avait ins-
pires un pareil service.
Depuis la repression impitovable
qui avait suivi le soul6vement de
1848. la Hongrie, aussi bien en 1859
qu'en 1866. s'ltait toujours montr6e
prete A faire cause commune avec
les ennemis de I'Autriche et le dua-
lisme, invents par Francois Deak
avec la collaboration de M. de Beust,
n'avait pas 416 autre chose qu'un
expedient qui maintenait la Hongrie
sous lautorit6 nominale de l'empe-
reur Franois-joseph, A la condition
de mettre toutes les forces de la
monarchic des Habsbourgs au ser-
vice des ambitions et des rancunes
des Magyars. Cette politique devait
se traduire prr une hostility systi-
matique envers la Russie et par
consequent par une ii feodation A
1'Allemagne. Tell: a et6 la veritable
or.gine de la guerre qui d6sole le
monde civilis6 en ce motnent. Le
Kaiser ne pouvait d6chalner sur I'Eu-
rope un aussi 6pouvantable fl6au
iu'A la condition J'avoir des com-
plices : il les a tzouves A Budapest.
L KOSIUSCKO
IL . . .. I ---


ROUGE d BLANC
Quadid zuporieure
Cam
I. J. BIIO .
Aige dae Rm Cowak at Ciss
GROS T DETAIL


Par sans fil
ATLANric CITY.- La Commission


Pour I eDrpailcncint de


r Americano-Mexicaine a repris sesi 1-IntrlnIuelion Publique
r seances Elle a reconnu que Carran-. Nous annoncions dJrnitrement
a za poursuivait r&ellement une cam- que le 'Hois de (.Chnee" ivait em-
, pagne defensive centre les bandes' port Ile pont de lEcole de Mkde-
- de Villa La capture de Santa Navalla cine, laissant ;ansi inaccessible cet
* par Villa est confirmee. important Mtablissement. Cet acci-
dent, comme on le suppose, a :ause
la suspension dJs course, les profes-
Lea Elections Pr seurs ne pouvant passer par dessus
Les EleetiO1 Pr5- lec fosse pour se rendre AI 1 LIcole.
SIde elle aux est dsirable que le Dtparte-
Sment de 1 ntructon Pubique pren-
Etats-Unis ne au plus t6t en consideration cette
situation anormale et mette le per-
sonnel, don't !e denouement ne s-est
NEW-YoRk.- Le Prsaident Wil- Jamais dkmerti. dJns la possibility
son est consid6r6 rnlu. apres avoir de remplir sa ikche.
eu la majority dans l'Etat de Cali-I
fornie ; il a obtenu scrutiny de 317 Sessieoi crintiorlle
votes. II manque encore les votes' !Hier se soit p'ssnitts devant ie
dana 23 districts. II a par consequent jury les acius,`, E.ugt'je I'lerre et
deji 272 Ilecteurs en faveur de sa Delvan-us, dat Jaimnbe,`-chien, prlevenus
candidature. Mais les Rtpublicains de vol avec el'fraction au prudice
du nomrntn Fzemnont.
n admettent pas encore son election, A laudition des tdmoins. ,lun des
en attendant la publication otficielle jurs affirme avoir 0tiW lui aussi
du rksultat electoral. Le Congrs est I victim du vol reprochl aux accuse.
indkcis, en raison du Conflit entire, Le minister public A I-occasion
Dmocrates et Republicains. de ce fait deinande et obtient e*
II manque encore le resultat des renvoi de la cause qui sera jugte A
scrutins dans plusieurs districts dlec- aI fin de la Seasion.
toraux.
LONG BRANCH.-Le President Wil- Triblmal d* Coemerce
son est parti sur le Yacht MAY FLO- La composition jpreidoe par le
WER ur New-York cc soir, d'o o il Doven Bastien dourti u'te audience
prendra le train ferret pour Willams- ordinaire ce soir, I' Noveitib'e a 4
town ( Massachusetts ). 11 doit y heures pr6cses. Avis aux interessis.
tre parrain de sa petite fille Elinor .leti de N -..
Abson Sagre, Ia fille de Madame B. e e -0 .
Sayre, la fille du President. Perpa.rl Secnrs
S -- -Nous avons recu le. ascicule de
Novembre de cette intlressante pu-
tkageunemet dadressedem4e abhma blication religieuse qui parait avec
Me St Elme Mathieu, juge au des matitres don't nous conseillons
Tribunal de Cassation, 157, rue la lecture A tous ceux qui s'occupenta
du centre. I des questions relagicuses-


UL 6iNDE G nRRs

L'ellofldremenit


LA GUERRE EUROPEENNE


-- ____ I


ji62


n


90JAZAG~~lluIMul


Am& IA Ashoohm IMA -







L3 ITIN -


La ibute ,myst#rieuse La Gue.r
L'attention de tout le monde a ltd a
attire par la hutte tn forme de E. t r'OpjCeul
c6ne clev6e recemment en marge de
la place du Partheon, au voisinage
de la maison de M. J C. Lafeiriere PAR SANS FIL
On voudrait savoir A quoi elle -
est destined, des banecs ayant etl
installs la dessous, et, en lout cas, 13 Nov.
qui est venu planter 11 sa tente.
1VASHINGTON.- Le gouvernemient
La rue ites Caserm.s allemand a avise l'Ambassadeur A-
En attendant ue Corpagi icain a Berlin du coulige du va-
hn attendant que la Compagnie peuranglais MARIA. le 28 Octobre
haitienne de Construction arrive a| ... .. .../.ricin e.


la rue des Casernes, it serait neces-
saire de reparcr cette rue qui est
maintenant dans un etat deplorable
par suite de 1'ouragan. Depuis long-
temps ces reparations 6taient n6ces-
s2ires, mais elles sont revenues in-
dispensables.

Relraile des per4sraoltes
Suivant la pieuse tradition, de-
main soir A 4 heures, s-ouvriront, a
la Basilique Notre-Dame la, retraite
annuelle des persever 'ntes.
On sait que la te qui cl6ture
cette retrace !e c l6bre chaque annie
le 21 Novembre.

AI Sacr#-C(our de Torgeam
C'est avec une Itgitime satisfac-
tion qu on apprt ndra que le presby-
tre de I'Eglise du Sacr6 (Ct:ur de
Tuigeau est enticement achev6. Le
dkvou6 Cure de la Basilique Notre-
Dame le R. Fere Guillas, redouble
d'activit6, afin que giace a la coope-
ration des intlressants tideles du
quarter, I'Eglise puisse tre mise sur
le fr'me pied.
Les recettes provenant des cotisa-
tions mensuelles, dor6navant, sont
destinies A l'achI-veimnt de cette
Jlglise.

(.ons1il d'tlatl
On sailt qu'en dthors des jours
c,iu travaillent Ics sections leConseil
a'Eiat se r6unit en assemblee gn&d-
rale les lundi. mercredi et vendredi.
Conformement A ses ijglements
ce corps a tenu seance hier.

(.in-4arietes
Le public avant manifcstI le desir
de re\oir !e chef-d'otuvre qui. l'au-
ire jour. taisAit courir tout Poit-au-
Prince. la direction du Cin&-Varielts
zedonnera, .1 la representation de
domain soir a Le Nabab

Nos jardies publics
Si I on v que stiont nos jardins publics il
ftut alltr sut la place du Pantheon
et devant les bureaux du service hy-


l-urs conducteurs quise tiouvaienta
son bord. 11 en out,e piomis dor--
donner une enquite a cc sujet.


14 No:embe
ROME.- L'escadrilie autrichienne
dans un raid a Uvcadora a tu6 6o
temmes et entanis samtdi.
BERLIN -La Ilotte de trpille'irs
alhleands entra damn Ih joite de Fin-
lande et bombarda la I'se navale rus e
d bout portant dans l port d" la Bal-
tique.
PARIS.-Le S/S K Columbian a
6t1 oblige de rester en panne dans
une lempete sous la surveillance jus-
qu'a ce que la itmleie .it diminu6
et a et alors oule par un ous-
marin.
Suivant des dip&chus r tues. Its
bateaux norvtgiens a Balto et For-
dalwn aont 06 coules de la m eme
facon le 5 novembre.-Le Capitaine
Curtis du S/S Columbian I est ar-
rive A Corruna, Espagne avec 109
hommes de l'quipage qui ont pu
se sauver.
Curtis a et6 fait prisonnier pendant
six jours apres la destruction de son
biteau sur le sous-marn L 49 Le,
Capitaine Arthur Patterson du bdi-
teau anglais Seatonia et le Capitaine
Yelugson du bateau norvegien For-
dalen dtaient egaltment prisonniers
pendant 8 jours sur le sous-marin.
Les serbes ont remport6 une bril-
lante victoire en Macedoine. Les aus-
tro-allemands ont etl repoussLs a 2
milles sur la Rivire Ccrna au sud
de Monastir. La bataille a durd deux
jours ; ioo prisonniers ont W~t faits.
. __._M. m -- -


lantweuvre
electoral


Le public a du lire comme moi,1
avec quelque gaiete. la tote parue
dans l'edition du c Main s de sami-
di, sous la signature d'Augustin Os-
, r.


te au pavs un 4 toupLteur P qui a
1'impud, lce dc sc p opposerpour pan-
ser la pliJe qu il a1 contribute a ouvrir
au flanc de la Nation ? ? ?r
Comme dit la chanson :
On voudrait bien savoir :
Ouel est done ce jeune home
Et comment il se nomme ?
On aurait t 6 ainsi plus 4 m me
d'appi6cier la nature du grain qu'il a
semti pour lui en laisser la lagitime
r4co!te.
TI UVA', i RNAND MADIOU
CanJiJaiiat la J putlation 'Vatlonale
-- -
.1 outve tent (du
Cabotage
00-


DWparls do 7 Kovembre
Adresse, cap. Leopold. l6remie
Anne. cap- Charles,Anse-A-Veau
Immaculee, cap. Maxt, Miragoine
St Joseph.cap. Simuel, Petit-Trou
Moise cap. Antoine, Miragoine
Ari images du 8 Nesembre 1916
Saint-job, cap, Tracy, feremie
Saint Joseph, cap. Tigene, Petit-
Goave'e
I.'Effort, cap. T"ntjuste. Gonaives
St lean, cap. St Francois, Grand-
Golve
Ste Anne. cap. Urane, Petit-Golve
St Joseph. cap. Auditaire, Corail
IWpart do 8 Novembre 1916
St Francois capitaine St lean Gd
Gave
Charity~ cap. Benjamin LUogane.
Express cap. Hermann Port-de-
Paix.
Marie Louise cap. Anacreon Leo-
gane.
Ste Anne cap. Irane Petit-Golve.
Laur. cap I.,meau Miragoarp.
St Job cap. Trassy Leogane. :,
St Joseph cap. Audt'oire 16r liie.
Golo cap. Mentor Pt-GoAve.
St loseph cap. 'ig&ne l't-Goave.
St Miche, cap. Desmaret Miragoa-
nt.
Arrivage du X Noveimbre
Charite' cap. Benjamin Leogane.
V'ierge de Grace cap.Sean Miragoa-
ne 9 Novembre.
Laura cap. Jameau Miragoine.
Alma cap. Dort St Marc
Altai cap. lannis In Rabel
St Michcl cap. Desmaret Mirago-
ine
Dieu command cap. Ranichen
Grand-Goave
Dieu Puissant cap Ism6us Petit-
Goave.
Vavoti cap. Altai Gonaives Io,
Novembre
Esp6rance cap. Sainvius Gonaives,


St Andre cap. Dieu Merci Petit-


draulique cu.i sous le contiole de 11 a certainement compris que Gcive.
diictuurs spti.iaux. e dessiner.t des cette note qui voudrait Otre malvtil-
tracis ties artistiques 11 y aura des nest sotte manauvre
ls ui ces dei l m lante,nwest qu'une sotte manvuvr ente ImmOblIre par consentement mmel
alts cic ulaires, ces detnires limi- Electorale imagine sans doute pari On fait savoir A tous ceux qu'il
plants de tuases erls gntquesront quelque candidataux abos. n ayantappar.enJdra qu'en vertu des articles
Ces trav. ux intressants s'ache- ni litre, ni qu.lit6 pouvant le Idsi- 674, 475. 686 et 678 du code civil et
vtnt alec rapidite.gner A I'attention des 6lecteurs de 875 du code de procedure civil, il
Port-.,u-Pntice. ser proved le mercredi que Ion
Fun r Pauvre Ostro Tu ne gagnes rien comptera quinze Novembre courant
Monsie-ur An\vuno, r ieux, juge .1 te laisser tirer :a ficlle par le trols heures de l'apres midi en 1'e-
au T"ibunal Civil de lPot-au-Prin- stupide anonvme cacht sous ton tude de Me Louis Etienne Elmond
ce prie tous ses parentss et armis de rmanteau d'Arlcquin Oiol, notaire a Port-au-Prince. A
enouo service Se peut-l que e oi a raca- la vented au plus oflrant et dernier
qubien voulol ast-tar un service trade don't les entrechats et chass3s- en'charisseur des immeubles ci-apris
qudi 2t ai hant mbrc coura thidrle le 2crois s carnavalesqucs savants Lt drs' gn's dn.pendant de la succession
heudrsu du inovmpoura ,a rt tte comvliquts, ont fait depuis un quart de la teue dame Marcelus Adam nre
spouse M \ar in rgu r ate oettee de sicl cla joie et l-admnr.ition des lDuort et de la teu dame Lorvana
badauds, descende au r6'e de simple Dutort.
(err(logie pantin 1o Une grande propriety fonds ct
Une d '- he ds tionat es cannon. F 11 n'et f.,ut pas plus. Ostro. batisses sise en cette vlle rue Ferou,
ce la n or de .l-," ";,' .5,l tsanm St pour comprometitre ta couronne de ci-devant rue des Miracles, entire la
Amand, n'e B,,ene Ge'fard La re- z zii-an Grand'rue et la rue du Centre,
grtte d ne it a s r de Mais, o6 donc ta doublure a-t-elle presqu'en face de lImprimerie Na-
gret a tntei trAt la sr ur e ou vu que je me suis servi de ton nom tionale, mesurant cluquante quatre
tre ami J F. Gtuflrrdous lqui Ious dans les journaqx, come si tu eta.is piels deux poucesde facade sur deux cent
parents noseons siau rcs condolances un de mes plus cl-auds partisans ? dix neuf pieds dix pouces au cJid oust
parents nos sners condolences. Nullepat. il n'en estqueslion. Majes- et cent quatre vingt quatorle pieds un
Kantil 1 Ala maim t-, sauf respect, c'est 1A une imputa- pouce au :6 e est en deux lignes bri-


a.......... .. ms tion gratuite poit6e contre moi qui
Leu, amis : ne merite ni cet exces d-honneur, ni
-Ou a tout il connait son pss elle cette indignity .. Dieu merci. on
luia tout. raco Itrouve auBel-air asscz de remarqua-
-tout ? .. l ue l courage I bles petsonnalites aupres desquelles
-Et quelle ni more I... il est honorable de rechercher une
S sainme popularity pour laisser toute
entire A I'embusque blotti derriere
Concert Elie Ti Ostro celle que g son pass politi-
que a su lui attire.
Passe politique I Hum (a de-
Le festival de samedi soir au Cer- made A etre v&rifie A la loupe. Oui
cle Bellevue sera une brillante ma- sait si en grattant leg6rement ce pas-
nitestation d'art. II y a dejA plus de sd, on ne decouvrirait p.'s un peu de
trois cents caites placees. Mr Elie en'cacoisme et de dilapidation ?
a faith ajouter encoie une certain Qui sailt si celui qui s'en reclame
pour repondre aux r.ombreuses de- avec tantd'outrecuidance et qui.com-
mandt a. me une mystification, faith d Ostro
On en trouve chez Mr Thimocles l'nrgane de I'opinion des electeurs de
Lituntant. A la Ligue de la leunesse la s re curconscription ; qui salt si
hanienae ct chess Mme Victor Maon-celui-l no'est pas un des agents res-
e6s. Iponsablms de la situation plnible fai-


a-


Pour se guerir et s e preserver des

RHUMES, TOUX, BRONCHrM

S^ Catarrhes, Grippe, prenne


0g


LOEAIUL$ION SCOrr"
(a Huge do Faiedo Mon)
Efle donne des Poummons Robuste
previent I& Tuberculow.
Dana #"too10 Plrs"6.


par la dite re, A I lest et A l'ouest r
par Thblesmon Bouchereau et au sud llj Hlil9Qr
par les h6ritiers Ch&raquit.
Sur la mise A prix de Cent dollarsR -Y r
cy P. ,oo or ID1PART DE NEW-YORK pourg
3o Un terrain sis A Ptionville, i PRINS DER NED
I'angle des rues Darguin et Faubert. Le S;s PRINS DER NEDEU I
ddsigni sous le No 29, de la conle- DEN laissera le to courantpoor
nance de soixante pieds de facade sur Port-de-Pai. nt-Marc P,
cent vingt vieds de profondeur. bor- Prince.Petit-'od.ve,iragoine,ctq
ne au nord pir la Rue Darguin. a Le SIS PRINS FREI)ERICI
1-est par la Rue Faubert. A 1-ouest par DRICK laisscra le courant (
l-emplacement No 18 et au sudpar le C (, GonaVe Port-Prince, IM
No I) comme il e't constiat vPar un mie, Aquin. jacrce
procks-verbal d arpentage de Simeon Aquin, Jamel.
Gauthier du 4 Septembre 186r Le SS ADONIS vers le 26 at
Sur la mise A prix de Cent dollars IS le 26 cn.
cV P. too or P l
40 Un propriit tfonds et batisses Port-au-Prince le 8 Nov. g'
sise en celie ville rue du Peuple ou Ai:G. AHRF.NDTS. A4,
de la Croix. A la facade principal.
quarante cing pieds au c6t6 oppose Co mission
soixante dix oieds de profondeur vto CommissiOn
c6t6 nord.en ligne droite,soixante d'" Comin ifale e
huit pieds de prolondeur en lign.l
ibrisce au c, 6 sud. El!e est borne PIv't- tu-Pria
au sud par Felix Victor A I-ouest par Les commerai:s c, protest
Dugu6- au nord par Mme ThLbagene nels trangcr, cr .'Janormmiso
IConstant et PLtion Lahens. A 1 est in'itts a rtdclimr Ju R ceeurcow
par la rue du Peuple Imunal Irs lc .iui ont o
Sar la mise A prix de Trois cent inues de Son: lxc: i e e Presida
cinquante dollars. de la Republique et a prendre, a
cy PI. 5o or mime temps, leurs pae:en:es.
i. Mrs Ciriaco Russo
Les honoraires des avocats ne son: 2. Lope Rivera
pas a la charge des acheteuis. 3. D. Hatroni ct Co
Aux requrtepoursuites tt dihigen- 4. *. A. Simonuti
ces des sieurs et dimes 1o Eugene s. Pascal Vitli:o
Dutort 20 L6once Dufort 3o Euge- 6. -* Madame F S:monetti
nie Dufoit o la dan e Romn.min ree 7. Laurent Renni
Dufort 5o Mme L. Gustiav nt'e lDu- 8. I 1M. Rch.iaron et Co
fort d-une part et d autre part la ). .EzT.Jhalon
dame V\'cue Remponneau, Made- 10. ** Lope Rivera
moiselleAdleda,Dufort. MadameEys- il. Elie A. Mla:nour et Co
salem nee Dufort, .giasant en leur .--..
quality d heritiers dis successions
VeuveMarcelus Adamnct Lorvana Du- E. Sepe
tort. ayant pour avocats Mes Etienne .. r-. .


Mathon et Fran gnds auxquelson peuts-adresserainsi
qu-au notaire Edmond Oriol depo-
sitaire du cahier des charges, pour
plus amples rense;gnemcnts.
Fait A Port-au-Prince le 9 Novem-
bre 1916
SignO E. MATHON. FRANCOIS
MATHON

Hocker Jones Jewel Milling Co.
Farines Hungarian o, Supreme ,t lat o
B. T. Babbitt Ino
Savon Gold Bar
FRECH 11 I III|AIlVNE Co.
VI.S de (:,A I.IFOlN!Ie
Vins rouges : Claret, Zinfandel, Burgundy.
Vins blancs : Hock, Sjutcrne. Riesling
Massaciqsett Brewer es. Co
Bidres Pilsner,
Plaff 1 t Kinis Bohemian
A Ilevs Porter & Kinis Pure Mall
THOSE WOODWARD & SON
Poissons sals en tous genres
Reprdsentts par
Eug. Le Bossd
95. Rue du Quai
PORT-AU PRINCE (HAITI)


23 nue drs rruiuas rforum


Chaussures pour honmme,
mres et enfants, miatriaux cl
sis, tra ail soigru, forces coM
des .elega ntes.
Un stock assotti en J pol
pond a toule demaide et elesc
mandes sont promplemenltisl
cutles, en particular cells d
province.


APERITAL
Liqueur bitter
QUALITY SUPEIIEOH

BORDEAUX

V1N TONIQUE ET DDO I
GOUT DELIZBi G
L. PREETZMANN-AGG^
AGD%


s es ,_-
Elle est borne au nord par la rue
des Miracles, au sud par la proprit- "E M od
te occupee parMonsieurCharles Gau- L JLp cerie M o derne
thier et celle du Dr Em Mercier, A
1'est par Mademoiselle Pres on, Boco
et Bouzon et A l'ouest par Mercier. Crand' Rue, A c6t6 de la Maison "otInmaa
Bornoet Ewald,suivant proces-verbal Avise let nombreux acheteor qu ot dj i eay6 et
d Emmanuel Lamaute en date du Avise le. nomibreux acheteore qui on dojescram
hud Novembre mil ncute en date dues excellent vins qu'elle lbur offre les memae mervelleux Z C-
Sut Nov embre ail npcu eD t UXeIze. 6tabli et qui augmentent chaque jounr sa rputatioD. ,,a
Sur Ia mis A priz de DtUXML DE6fiant touted concurrence, quel que soft d'ais IsU UIIPON
LE DOLLARS cy P 200ooo orblicitd et de rEclame employee par des rivaux, o IPic ,is
20 la moitie c6te est d un empla- affirme une nouvelle fois sa confiance dans I'expience
cement sis en cette ville, rue des Mi- d'appreciation des connaisseous. C Ae 44
racles ou Ferou,ayant appartenu afeu Ainsi done, allez toujours A 1 Epicerie Moderne, n fce
GuerrierDelva,de la contenanced'en- de Bordeaux ou se vendent:
viron vingt six pieds six poucqs de fa- V
ride sur une profondeur de soizante VIN ROUGE : VIN BLANC
quatorze pieds dix pouces dans son Le g5llon5
long c6t est et quatre vingt un ieds L.e gallon 4 gourdes. Le oo
dans son long c6te ouest,torm6 d une Le /4 2 gourdes .14 *
ligne brisee et bornee savoir an nord Le 1/4 uart gourd Le fl t
LA 114 Qaurt W, eenttmem Io lI quart t


--- -L --- ~- -- -C -L


-- a -


- ---.Www


- -