<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02719
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 16, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02719

Full Text

mj &am&e no 3Xr79


QUINZZ CEN27MRS


Laudi 16 Octebre l11


a36wet-MAGLOIRI
DlRzcrzuR

PORT AU PRINCE
; 3 ~ G. 2.00

D11)ARTEMENTS


fogs OSS TRANGFR
low gmois.: : : : .0 : : a 8.00

poyff-AU4PRIN C (Haiti 0


jI


OU071DIEJN


3IDACTION ADMINISTRATION
&Wge does Rues Fdrou X& m6ricaine

Lo s amlCesS "at1ropesI
A Vsa r-au-Faamcv:auh boureau ojourna
A IFamus: ches L.Maycace a Cie V. Rue Troucbsi
A Lowoss: ches L. Mayesce & CO. 19. 21,39
Ladigate ftii
A Buaza.. abe -Rudc'..Mos" S. w. 9, Jemsslew
-- '%M 46-49
a saw-Teas r. rssl PubliatY CoMPEiny41 WW
14 tb Stir9
&M mamwa dmisserdsb mmm o asm pie rou

.Jhoummwps & issarlowu payabks .a iawse


hLXTRIl FRINCi I mais de sentenir de ses renforts li
armies de ses allies. Coomprend-j
:nfin pourquoi nous avons dd u
.asotqU l lOtiol noment flechir devantdes forces nu
O nariquement superieures et let
tzceSSafte lais-er devaster et oc:uper u.ie parii
Je notre so' ?'
1- U Oue serait-il adventi, si I'Anglete
De notre correspondent re n'4t iii venue A notre stcours, si I
.(ussie n*avait pas compe:ise le dfti
..terps de guerre il est une to:- cit de notre population et si plu. h
e plus puissanie que les canons kt oile et plus just, lAtleinagne s4ta
0sobasde tout calibre c'est Hir- -oncilie lamntie de I Europe au lie
ligence qui les dirige.: est I l ic- e l'imeuter contre elik La bravoul
tequi les luie, souveit aa pi x de nos soid .ti auraitt-elle su'ti A an
dlivie : ccst l'h3'n:n-. Vola.m.il- rater des torcs ba.tu: o ip plus co i
, .tout, la munition de guerre ;-a. miderabies que 'enticini sacrtiit
CI-lence. Pour se former, elle r&- 'autant plus ficilemnent qu'il leN sa
tme le travail perseverant de l., vait presque intpuisable-,?
abon tout entire pendant de I n. Giid.e a lai icniciLe dd 1nos chets
esannees; elle necessite, avec des I la van I iice de leurs ho nnies.grai
|els incessants Al tx stence, unc aussi aux fautes de no, entemi.,pcr
quotidienne contre les g rmes dus par leur tol orutcil, ceC danger
b4aortqui mtnacent la vie physi- ont conjures r cit noUs pouvons voi
et morale de ces etre., nMs chi- I l'horauin s clever chaque ioar plu
etat marques de la tare originelle. radacuse 1'aurore de la victoire tinalt
appeltes devenir plus tard la mats n'oublions pas pour L'avenir le
it la defense de la patrie. leans de cette guerre, car la pat
Avant cette mrrlee europeenne qui elle-mei,ne, avec le m intien de
bemontiit pour une date plus ou avantages qu elle nous vaudra, dd
liuslointaine, mais taiale, le peu- pendra elle,-mrme de la question de
itatllermand na pas~cesse d'azcroitre la population. N en douto is pas
Capital bumain ; il 'a presque I'Allemnagne, aussi abttue quon il
6dble depuis 187o. Noas, not s suppose a la fia d la guerre, essaier;
imus naligk, nous avoas laisse de reprendre i avazitage sur nous pa
tappauvrir le n6tre Malgr .les sages l'accroisscment de sa population; ell
.tniments des ap6ires de la rt- nti scra dLtinrtivement vaincae qut
population, Cassandics aussi peu si, apres la guerre, nous savons faet
So.:Isque les clairvoyants denon- jaillir de no re race. regeneree par
urs de l'avant-guerre, les nats- I epreuve, des ganirations tortes ap-
amIcarrivaientpeniblcment a corn- portant A la pAtrne un constant attlax
pfser les dicts jusqu'au jour ou, de puissance et de vie...
|tI&nt la population tran;aise en I1. de MERRY
les deats lempo.itereat: can-
Ce logique des doctrines pr- --
ouvertcnent par les partisans
alithiusanisle, au moyen du Vi tde UOrdeaux
de laconierence et de laftiche, ROH UG(;' et BLA.NG
I l todithreat de l'aut tite. Qwuale oup6rnwou
189 8J4 ooo enlants naissaient
ruice ; 1,877,ooo en Allemagne. CHEZ
tles futurs soldats de 19is, I. J. BIGIO .
A trois fois plus noinbreux chez Angle des p:1 s Coue et eCsars
.tem~s que cbez nous. Dix ans GROS ET DhTAIL
Sotre deficit etait plus fort. -
bte aussi la natalite des au- -
,,7.ooo. naissances chez nous; .
I prt de dcux millions f a s ts L ive rzs

ne Eh 1912, la decadence
Sep France, avec 750,000 --
tandis qu'en Alleinmgne
e pr6sentait come en RENSEIGNSB K-EtWrs
1,87oooo nouveaux-nes. M.;Tf;OROLOGIQCk..S
6 qu'en dix-huit ans, de
.lJos ennemis se soot en- OBSERVATOIRE
*35 millions d-entants, et DU
millions seulement. .ISMINAIRE COLLAGE
Stoblimps oi le service mi- SAINT-MARTIA
elOi atotres I'armre est
StIl nation. Avec sa natalite Dimanche 15O0ctobre 1916
"Strslois plus tlevce que
UAlmkagn e tit appelte A Baroetroe 761.1
tlene l A trois foisI minimum 21.1
qCe ia n6tre. Comrn- _mira .2
a"Ite"nt pourquoi elle Tempar tim .1
cement attaquts? Elle a%
Ss so1ade4 dC ses soldats oyennediu 25.4
t sol natal par lets Moyeone
a d .population, et Ciel nuageux; covert depuis Sh
plus en plus ac- Oage et puie A 5h45, marquat
Si etfre lnotre nata- uviometre 9.2 mM.
1anemisa CtiA k'une 'alo solaire et uneaire.
S1e I Pluie le samedi 72 4-
se"ss pourquoi nous ,Baromgtre normal d'O.tobre. c-
._ 'matrimee mOis compacon d'orages.
alPrf tapt de prt.
B 44" quo quelques J. SCHEBR
loo aprW s nos
"M lia*- 0Trikti de C UI-
-siled'Aa.M Audience du 1o Octobre
Bs puissate Prt.sidencedu Prsident lAger Cauvin
jlous de la: Aflaires entendues :-Dr L V. Ca-
at de dJbor-'bache contre la Veuve r.dgird Anrty.
ie en France Monsieur le jage Champago eaten
S, ells luml du en 1al'esm sommaia1 e la casme.
c ** a'elemet Ie Ministke. public a conclu A la
*r.0 .gh- de pos.rvse


es o Euqu4te centre A. Lysius, ju-
3n ge de paix de Port-au-Prince., section
n nird. Monsieur Ie juge Valeinbrun
u- entendu en son rapport. Ie Minist&re
ur pub:c a conrclu A une inforitlatiOln.
i,. 3 Procedure instrulte conltre
L V. Lherisson, juge de P.aix ; Mi
r- le juge M ig.y entendu en son rap-
la port. le Mtnist&re public a conclu .AU
i- renvoi du prevenu de la prevention
- Audience du i Otobre
it Presidence du Vice-President F. Biron
Al l ires eiiendues :--Calixte Guer
rerier cotlie Augustan Dtibdy. Mr le
S -e St-Liie .1Math:eu etici tlu en
X1) a rapport, M.es Morpeau et Can-
tave en leurs o ervatioias, le Minis-
teie public a couclu au reject du
et puvoi.
ceI 2 Alfred Ignacelin contre D.-
SmCetius Lausu,, Muoisieuer le juge
.- SL Elnme Mtuh u cntendu en son
r' rippoit so.unaire, M, C. Bienoit en
is uobervatiios pour le defendeur
le Miaisti.e pubic a concIU au rejet
C' du pouivol.
s 0 O.cilus Blaise contre Pressoir
s n-Lous,. Mr le juge Dzvot ayant
1 tait lcxpoe de la cause, le Minaste-
e re public a couaclu au rejet du pour-
I vol.


e L'ouragia i Carrefour
a Ce nest pas seulemeut en vill
r que l'outagan a occasionni des de
e gats ; A 13izoton, A Ihor, a Carrefou
e surtout les ravages oat et considd
e rabies. 11 taut signaler principale
r meant ceux occasionnes sur la rout
- publique omu les eaux ne sont elevde
x a plub de quatre pieds. Des animrau
oat cte emportes, ua humme ses
sauve g.i.e a ses talents de nageur
des mai-o; lcttes ont 6te renversae:
et I'on craint qie des 6boulement:
n'aient entamie la fixtt des traverse
qui suppoitent les rails.
ULne i osse equipe est nccessair
daus ces regions.

( Le Vlfeunr
C'est vcndredi soir qu'on jout la
piece &Le Voleur A L.ine-Vari6t6~
Cette soiree thiatrale inaugural
scra, d'apr6s ce que nous croyons
saioir d'un genre nouveau.
Tout s'organise de facon A assurer
A cette f6te llA6gance et le charme
qui doivent decerner d6sormais
a cette coquette salle la place de dis-
tiaction qu'elle meriate.
Nous lAcherons de renseigner le
public au fur er A measure ; mais di-
sons que les cartes ne seront pas
vendues A l'entree le soir de la fete
et que le rideau sera level A 8 heures
trts piecises.

Casare mrtrtev6
Hier soir a 61t retrouvA sur le ri-
vage, aux environs de l'ancienoe Sa-
vonnerie le cadavre d'un homme de
quarante ans erviron qu'on n*a pas
eu de peine A identifier. Le malheu-
reux s'appelait communement Ptit
Soldat.
Sur la dilaratiou des gendarmes
qui avaient tait la trouvaille funtbre
la Commune s'est empressAe de fire
enlever le cadavre qu a tC reclanm
par M. Alexandie Rober's ches qua
P'tit Soldat avait travailli.
Les tuniraisles oat eu lieu ce me-
tin, en Ia Basilique Notre-Dame.
Getre le distritakmsid s l aw
.ous signaloas A la direcauo do
la Glaciere lks proc'4A- de emplo-
yes charges de distribeer la glace as
abonaos. lamais ceax- i'ea reoi-
vent la quantity a laqaelle ils oat
droit. Ace sujet les rdclamatios qui
sont assesz ombreaes, soat sesf
inoelcaces.
Pluasieur do nos ans os ou I
pnes d'atiuer Patteation do la direc-
Uon sur ce urafc quail impr de
ais ceoes: a u plus IOL


le
t-
ir

e
s

t
C


Les Eleftioas
Hier. conformmnent au DMcret du
22 Sepembre et la loi electoiale du
24 Aoat 1912. les regis'res d'inscrip-
tion ont et6 ouverts .i l'H6tel Com-
munal des 9 heures du mn lin. C cst
par exception, pour se co former au
D.cret que les electeurs out ele ap-
peles hier ben que ce tut un di-
inanche. Djrenavant les inscriptions
ne se front qu'aux jours ordinaires
come il est dtt dans l'article icr dc
I arrlti. communal du 3 O.tobui

Les inscriptions sont rescues sut


ERe;-ious d~speptiqtir
Ne I esltp reL pl~uscar niniintenant
vous i'ouvvz i~tie gueris eu preai t
les cadchcs Tor, le nouveau rem~de
italien qm i 'eiht arriver d Poitc~iu
1Pritice. Un tratternent complet (seu-
!ernent Dix dollars) rernie A IBeLt
,.esto nac it: plus inalade.0.1)tine peut
pas curn pier Jes attest itions miLic.
le% qui disent que les c~idiets I\ -r
iont. le derniter mot0 de traitemlent dc
La, dv.pc:plie.
lPujr ca trouver s'adrc'ssr au bu-
reau du journal.


six registres correspond milt aux .ix ini iie coiulis
sections de vote qui'l y a. coming Ni \w'ilKi ( RhodesiILand ).- Le
on le salt, pour le, deix circoliscap- e Stepano v, paquIbot talsant sous
tions eicctorales de Port-au-P1lince pavilion rnglais le service rdguli r
entire Ncw- Yoikle cI cr 'e-NCu ve, a
I'Ptr Ii Di p'ittitl nlaliai lle tie could par un sous-miariili alle-
Le citoyen Ficury Lavelanet portk 'nand au large du batcau-phlre de
A la connaisance de ses amis qu'il Wantucket. C'est le sixiInme navie
se porte candidate A la Deputation coulI aujourdhui dans ces parages.
national pour la icre circonscrip LUie cenLaiune de p.issageis tourist s,
tion electoraie de l'Artoudissement revenant A New-York. se trouvaielt
de Port-au-Prince, en les priant dt A bord du a Stepano v et se sont r.-
bien vouloir voter pour lui. tugies daas les chaloupes. l)ans Ies
milieux navels, on estime g6ntralt-
ftos deareis nent que les sous-marmns aicinand,
Cire les too lives G. 120 o parentt au large des c)tes amnlri-
Coton a 60 cainecs.
Cacao a c 60 NANILL.KI ( .Miss ).- Le bate-:i
Cuir de boeut les 1oo liv 70 phire de Nantucket a recueilli vi gt
Peaux de Chevres e I0o nommes qui composaient l''quipa, e
Campcches le miller 40 Ju vapeur a.iglais a Strathiene b
Miel les ioo gallons 140 on) pense que le S:ratidene a qt i
a quitic llcst pour New\-Yor k le it
Delle Imterieure september, a cte torpille pres dc la
Bons 1ot12 8S o/o ote de l'Atlantique.


S 1613
a 194
e 4



(a)
(b )
(c)


8o *
75
65
is


II-merriemenls
Madame VveConstantin Fouchard
les tamilles Zcphir, Litont.ant, Bt-
noit, Gouid'llv, Grant, Casimir.


Une smreillanr'e aCessaire Mondestin, (;orges, I'Pent, Th
Les cambrioages qui avaient ces- Detre, Lacroix, listoury, Keb
se depuis quelques scmaines ont re- Fournicr et les auttes memnbre
commence A la rue Ferou et A la la famille, remercient Son Excel
rue de I'Egalite, au quarter de la le Picsident de la KRpubhlque,
Salle St Michel. les amis qui ont bien voulu leu
II1 faut signaler entire autres celui moignm de la sympathie A 1'occ.
qui a ei perptire dans la nuit d'a- de la mort de leur regretti lFran
vant-hier au No 169 de la rue de Marcellus Zephir, deced6 le 8
I'Egalit6 habit par Me Bailly. tobre courant, et les prient
Ce fut fait sans fracas et ce ne fut croire A leur gratitude.
que le lendemain qu'on s'apercut du
coup: des draps, des taies d'oreillers Olo0fson Lucas et Co
des ustensils de cuisine et autresob- Nous avoUs le plawir de port
jets avaient disparu. la connaissance do notre aim
Encore une fois nous attirons Iat- clientIle qu A partir du "1 Oct.
tention de la Gendarmerie sur ce courant, notre inagasin sera ou
qaurtir oiu l'on devrail excrcer une come par le passe aux heures
surveillance active. vante: de o 8 ind et do 2 A 5.
Oloffioni LUCAS & Co
.c1s Port-au-Prince, le 11 Octobro 19'Jl
C'est au milieu d'in grand con-
voi quceurent lieu, bier martin, les Neavelle i It mali
furftrailles de Madame Veuve Digand. Madame S... a sept tiles.
La d6tunte tait une institutrice bien -Comme vous avez dd d6s
connue. On remarquait dans le con- avoir ur lils I lui disait une an
voi plusiecurs de s..sanciennes Clves. -Oui, certes. Mais aujourd-'
A ses parents nos sinceres con- quelques gendtes me suffiraient.
doleances.


ALe coart Blieaefil
C'est avec une belle activity que
se pursuit i'organisation du grand
concert qui, nous l'annoncions der-
niarement. se donnerale 21 courant,
au Grand Cercle de Port-au-Prince.
DejA les carter senlevent. La silledes
fates du Cercle a dteam6nag6e i cet-
te occasion de tacon qu'elle soit ft-
rique. Cette salle djA asi merveilleu-
sement Aclair e A 1'lectncit6 vient
de s'enrichir de douzenouvelles am-
poules dune puissance extraordinai-
re.


t/an,
rear',
s dec
lence
tous
r i -
asion

0..
de


er A
able
obre
ivert
sui-

0.


irer
mie.
hui


NOUVELLES


PRESS

PAR SANS FIL

I October 1916


II faut augurer le plus grand suc- Les anglo-francais ont ti re-
cis pour ce concert don't les r6pdti- pouss6s dans une tentative qu'ils
tioms out compltemcnt r6ussi. ont faite pour force les lignes alle-
L'artiste Bonnefil quise surpassera mandes entire Annore et les Rivitres
ce soir-lA, tera ez6cuter deux de ses de la Somme.
compositions ( violon et piano ) de- Les rapports officials disent quo
diis. A M. M. Luc Th6ardet Alphon- les anglais ont tait de l6gers gains
se Hayms. pr6s de Fueudescourt.
Soye tous le as CercledePort- Sur le irgnt de la Somme les an-
Ps acs. glais ont avanct enuc Guedecourt


I r


_ I __ I





LDIT MAT I


L.sbacufs et au nord-ouest de Gueu-
decourt et ont fait : 50 prisonniers.
PARIS.-Ouarante aeroplanes fran-
co-anglais ont laisse tomber des
bombed sur les Usines de Oberderfl
en Allemagne cette nuit. Six zeppe-
lins allemands qui dtfendaient les
urines ont lt6 descendus.
Le croiseur francais Riel qni a ete
construit comme un destroyer squs-
marin a at6 could dans la M Iditerra-
nce le-2 cctobre par deux torpilles
lances par dcs scus-marins alle-
maP.ns ogi.:ie!lemcnt anuonc6s par
les aliem.ind-is le 4 octobre.
1'Amirauvi announce que le croi-
sour ::uxiliaire trancr; s G .:..A trans-
"o-'* ut iroupes hirc;ises .A destination de
Salonique a c t coulh.
AB~I.tIx.-Les divisions anglo-tran
aiVscsquis' :.vcnt en tout i Loo(xoo(.
hommet ont tdi annihilcs dit It
()vkr.,as .lgtn-v. Les russes ont per-
du du ler join au 2 octobre environ
ioooooo d'hommes.
LONDREs Les batailles sur la
Somme dins la region noid de la
France qai ont etl accompagn&es de
violentes attaques anglo-tran;aises
jeudi n'ont pas eu de succes suivant
Berlin et sont continues maintenant
par les allemands qui ont lortement
contre-at'aqui les lignes trangaises
au sud de la Somme et ont occup-6
A nouveau une parue du village
Ablaincourt ainsi que les tranchecs
qui se trouvent dans les environs.
Les Francais ont arr&t6 les nou-
velles attaques de 1'ennemi et out
immediatement repris tout le terrain
perdu.
Les trar.gais pritendent avoir faith
des avances au nord de la Somme
au long du chemin de Bouchaveas-
nes A Moislans.
Suivant un rapport de Londres les
operations anglatses sur le front de
la Macidoine ont cess6 et le rapport
aljoute que rien important qui vaut
la neine de mentionner n'a eu lieui.
Les bulgares ont 6t6 culbutts dans
les Sores.
. Le Chemin de fer de Demirhisher
rapport que de grandes forces se
trouvent massLes tout au long du
reseau.
Lord Robert CecilMinistre anglais
du War Trade a ddclare Iaujourd-hui
A 1'Asso:iated Press que les opt-ra-
tions des sous-marins allemands
au large des c6tes Amdricaines
wont soulev6 aucun nouvel 6va-
nement en cce qui concern I'Angle.-
terre.
La puissante force Austro-Al-
lemande qui press les roumains
qui avaient envahi la Ttansyhanie
ont oblig- ceux-ci A retomber dans
leur liontiire. Les teutons ont eu du
buccis au nord ct au sud de Krons-
tadt.
KC-ini.-Les. Italicns ont pris de
fortis po-tuo;'3 1 : n'cniemii entire
:o Iu. Ritc t Coite Croise el out.
capture }52 prisonniers. Sur le front
du lulian d.iis le Caise, les attaques
dc !-e!innemlc oct ct icpoussces avec
I. ";.ndce.s pt',Lcs. Sur Ia route d-.
l.iltallon sculcment on a tiouvt 400
c.davres qui onilt t cnterrns.
Par les pentes A 'ouest de Mante
Paranka les Ialiens out pu arrive
dans le Village de Hudileg etontpris
10 ofliciers et 400 prisonniers alile-
mands.
SA.LON IQLE -LesAllilscontinuent
A progresser en pregnant destranches
de 1'ennemi au nord de Doyli. L'en-
nemi qui .-an a at chass., a laisse
beaucoup de morts sur le champ.


A2os (e U('Ces
t I'E tra mUer

I)DnrLcs v' pro, .its haiticns d-
bar.,ius .i N\\-Yor i, dur.nit le nmos.
de Llt.t't I ) i ( par Its lanaiv cs Kl: -
VIV'lI-" 'OiANIIENASSA.U "*PRINS
FRIiDERIK IIliNDII,, MALCOL..M
BASTO\ AY SEQUIN "I-RIK1
11 **RIMIANB lOSE COOK "
*" AMI 1-. CANTON ** IOLM L.
FAAT ** COMMI\VIINE '" MA-
RION N. COIBS -" W. E. BURN-
HAM ".
Cap-i Iaitlicn. Camp che 44 2 ooo
livres, Peaux de chevi-es, 4i73 lvics,.
Peaux de bi.ufs 232 lhvres, valeum


des denrces 6.954 dollars.
i,'rt-l,-Pax -Campeche 3oo.ooo
lives, Pcaux de chvres 7871 livres,
Peaux de bcuuts I140 livres, Cire
2258 livres. Valeur aes denr6es Or
12.95.


Go!aiws. Campcb8e 722873 9 a douzaine, Chaises 1,2 do@sa:a
livres, Gaiac 3 84s pieces, Peaus de mouteaux 14 douzaines Chemises I
chevres I.iii livres,Peaux debMuts douzaine, Crafaes 129 dos Uines,
;45 livres. Cire 95 livres. Valeur des Chevalets z Co~erves doszainev,
denrees Or 74.571. Cirae S204 donuaiNes, Csyoms d'ar-
SSaint-Marc.- Caf6 57.898 lIrws. doises 10ooo, Collier po chics 483
Coton 277 436 livres CanmAchbe .ooo livrs, Encens 1 i
315.200oo lives. Peaux do ch6vre, lije. -nce terIbenthine 2SiFlu
2.94o livres. Miel ao barriques. Va- Emtails 40 doos. Euveloppes 8500
leur des denr6es Or 5.oi1 arine 45; sacs, Fer 6t65 livren.
Port-au-Prince. Campeche 8I8 Foemage 628 lives, Farine mals 688
'777 lives, Racices de camp cbhes lives. Parine d'avoine 200 livrtS*
744.oo000 lives. Bois jiune3oo 00vre Fruits secs jo livres .Fil A coudre 10
Veaux d.- ch6vres 14 ajS livres.PeaUx lives, Faux cols 4 douz i1a Frutis an
de bmeufs 2381 livres, Cire 5sS li- jus to douzaines Fanaux et Lanter-
vres, vieux mrtaux934 livres,Epon- Res 6 douzaias Fauteuilsa Filtres 6
ges 165 lives. Valear des denr6es Gomme laque 2at livres, Girofle
Or 453. Coton .95 lives, Goudron It barils, Gar-
Peltl, -(dh. Coton 1i .696 li- nitures de Cercueils 23 douzaine i|1
vres, Camp*che 800 ooo lives Bois -Are2g 271 barils. Hareng saues
aur.e 5.0ooo livres. Valeur desden- 450 caisses, Huile K6rosine 10500
rates Or 12.947. gallons,. Autres Huiles 16o gallons.
Irsit'ie. Cacao io- 983 lives, HAches et HAchettes 7. douzaines
Cainmptche 8.204.000 lvres. Peaux Houes 2 douz. Harnais 3
de chUvres a i2 t livres, Peaux de Jambon 1520 livres, lambi&res 27
boeuts 5.164 livres Valcur des .den- padres. Iarretai-es i douz.
r6es Or 146.81. Levdre 770 lives Lignes Ai pher
Cayes Cat6 76.400 livres, Cam-. 358 lives, Lait 4 douzaiOes, Lits
p&he 2 740 ooo livres, Peaux de1 Lavabo 2 Lacets 34 grosses.
beeufs 1J.920 livres, Cire 1.698 li- Mant4gue 33900, Morfe 2a61
vres, vieux mdtaux a26 livres. Va- lives, Macaroni 82o livres, Musca-
leur des denrees Or 56.12). de 69 livres, M6ches pour lampes so
Aqui,' Campeche 3oo.ooo li- grosses. Machine i crire I M6dica-
vres, Peaux de ch&vres 2.027 livres, ments 4 colis.
Miel 14 barriques, Cire 905o livres. Oignons 350o livres. Ocre 657 liv.
Valcur des dcnrees Or 5 673. Porc ij barils, Plumeaux 2 doux
jacmnci. Caco 950 livrcs, Coton Piquois 24 douz, Peignes 86 douz
22.910 livres, Campeche 2.085,350 Peaux 20o douzaines, Passoir a12
livres, Peaux de chevres 7.053 lvres, douzaines, Pelles 8 douz. Pois i bl
Vieux m6taux 287 lives. Valeur Pommes de terre 12 barils, Papier
des denrees Or ;53i. d'embaliage oo00 rame,. Papier
d'impression 7 balles, Poivre 525
___-"- livres, Plumes d'acier to10 grosses,
icA mthae nonvene da <. nuoro.e. sqert Papier emballage io6 rames.
do Messine. Paris,d une eac proRobinets I 5 livres. Rivets 6oo00 h
S Smaa. l,,141 a*Riz s.2oo 00 livres Ronces 1oo h res.
.k a.~ v,-- "Wod,.'-Aodmai dRateaux 3 douraines ia2 Rcipents
de lampes 17 douzaines, Rdticules
sacs A mains 121.
A louer I Sucre 2 j0 lives, Suif 8o0 liv.
La Boularlt-,rie di 'PrcgiCs Saucisson 200 livres. Soufre 410 liv
(Granid-lue Savon- 702 p livres SAvon de toilette
5'adrcssLi i Mr i. AiAKITi. DEL RIO 3dotz.Lines,Soulierslo douzaines 112
SSerruress 13 douz.
...- --- Tabac 4685 livres Tuyaux 728
livres, Tl1e 35 213 livres. Table i
A VIS Tubes chaudikres I So Toiles A voile
451 aunes Toile circe 525 aunes,
SAM hpINGp Tissus si.m 32973 aunes, Tissus
iiCriU il check 41288 aunes, Tissus drill
Elauruiisseric 1derne o30226 aunts. Tissus calicot 20000
pssae d aunes, Tissusnankinette 14914 aunes
Rtpassnae d(sr tx-cols ; Autres Tissus 345-8 aunes, 'apis
Les tfaux-cols r ,'psscs penvenl linoleum o103 aunes; Tissus indien
dtrer plusieur. jours -sans lre me 21,627 aunes, Talons Four sou-
sali' par la scur. hliers 2 douzines.
Pour les v'lements de laine,r6- Verres A boire 8 douzaine, Vcr-
p:Iration i la perfection res pour lan.pcs 28 douzaines, Vin
* Teinturerie pour les -iricles de so barriques.
line.
]tepaseane A la perfection.
Pantalons, chlmiseq, phe, etc. Fi9 Jgneg Jewel killing Co.
Rue du asi OD1 ea I:'er:.is hiun garian 0o, Supreme & Tato
Rut duM 1agasitp do l'l'tat
Place Geffrard B.T. Babbitt Inc
-B. T uabbitt In w-S


L;ne iollandals0
Df-PART nD NEW-YORK pour HAITI
Le S/S ORANGE NASSAU. lais-
sera le 20 courant.
Port-au-Prince le 19 Oct. 1916
AuG. AHRENDTS, Adgew


Petite Statistique

Principaux articles de provenance
am iscaint arrive's pour Port-an Prince
ic DinmanI'c 2.-1 cptcnmbrei oull par
I .t'iam'r boilaiJ,:i Pirine IFiWllemn I1
J'ort-ai,t int j; 7b tonnes J7/1oo0


Savon Gold Bar
FREN1Hi AMERICANIVINE Co.
V'I.\S de CALIf'ORNIE
Vins rouges : Claret, LinfAndel, Burgu.dy.
Vins blincs : Hock, Sauterne. Rics ing.
Massactissett Breweries. 0
Bieres Pilsner,
Plaff 1d- Kinas Bohemian
Alleys Porter & Kings Pure Mall
THOSE WOODWARD & SON
Poisons salo en tous genre
Rcprsentis per
Eug. Le Bos8d
95. Rue du Quai
PORT-AU .PRINCE (HAITI)


Adresse
Eleceteur- de- l'Arreadisuernet


dea Cayes
Avoine i)> sacs, Ardoises 6coliers ____ _
144 douzaincs. Agrates et CEillets
20.000, Aiguilles a sacs 4.j20, Arti-
cle.s automobile 4 colis, Articles ter- CONCIToYINs,
blanierie 6 colis, Armoires i Anis J'ai l'honneur de solliciter vos su*.
2oo livres, Aulx 3oo lives, Acide (rages aux prochaines elections qui
coli-, Assa factida 25 lives. auront pour but de reconstituer le
Beurre 55.8 livres, B scuits 146iliv Corps LUgislatif. Te ne crois pas qu'il
Bicarbonate 410 lives. Boucles 6oo serait sage de ma part de m'abstenir
douz 314, bas et chaussettes 1034 en ce moment o6 toutes les bones
douzaineil2. Bretelles 128 douzaines, volontts doivent concourir A prdpa-
Biere 1oo douzaines, Barrettes io dz, rer un meilleur avenir an pays.
Bimbloterie I colis, 0Bo1rar 2 colis, L'heure de l-action asonne pour tous.
Buggy 3 Bouchons 63.8oo, Bides Olle a sonn6 pour les humbles com-
2000 pieds, Blanc d'Espague 3 barils me pour les fiers. pour les pauvres
Boutons 5 grosses. : desprit comme pour les.intellectuels,
Canap6 I Carpettes2 Chifonnier i pour Ies indiftirents come pour
Cannelle j6) lives, Claous 290 liv, les passionn6s de la politique. Per-
Clous cuivre 414 livrea, Coriandre sonae n*a le droit des'entermer danas
So livres, Colle torts 6s5livin, Cos- st tout d'ivoira,. loin des agitations,
icn ppo xs4avja Ch ds. qed Is pays a besoln do m oasm.
-~~~ *


C ------'


CC.xCnFOVL 'S.
L'6ducation politique de nos cam-
pagi ards est A taire ; c'est la tiche
qui income A ceux d'entre vous qui
avez le privilege de 1 instruction.
Remplissez. je vous prie, aupres des
masses incultes, ce oule J'/-li, i'rs i 't
morale don't palle Mi abcau aux pre-
miers jours de la Revolution franaJi-,


I- r--." r ......""' *r u
I'Administration Civile les
6tablissantleurs droits et pr*i
Pass6 ce ddlai, les taxes dAi
ront rOclamees et encasde-, d
ment immediat. les consea--
ount supprimts conformneat I
Reg'ements.
Port-au-Prince le ia Octol e
LA DIRECTION


w
IRS W-


Les ulomobile- Ford sonr cells qui se
nos routes.-E /,i mlee, souplesse, solidild.
Touring Car pour 5 passagers :


comportent


Ford Motor Co
Ls .MEVS & Co AgiI1_


BIRE PILSENER 0
La plus en vogue aux Etals-Unis qui se d6bite danq q1we
brasseries ambricaines et se recommanfJant par sa purd6;-U
teillde sp6cialement pour :
A. BEHRENS Co

Seuls agents pour11
On trouvera cetle nouvelle marque de Bire chess:
Roberts Dutton et Co.
Simon Vieux
H61el de France
H6tel Amdricain
Frmao Letelier .
Bade I'Uni
Nouwveau W
Au Cap-Hailien: ArthurSamson Port-de-Paix.. B*
Genaives: 0. D. Jacques--Cayes: Roberts, D9ll0
Miragodne : Barth6lemy et Co
Aquis: Dupr6 Hyppolie


Le Vermouth Cilza
N'a plus besoin de reclame, car tout le mood nait
L 'apEriti le plus eefficace,
Le digest par excellence,
La boisson la plus ddlt .
et de meilleur ton qu' o
puisse off ir & ses
Aumi cat avis et soulement pour vous die 1
ores le VerSth Ci.e.e chez
A. DE MATTERS et
_.pr_ taUIag pour aR bi


et du dkvouement de tous ses en. se ; ce qui .veut dire
fants. Tous, nous somimes places pour mission sacred
dans l'obligation imperiease de sa- d'6clairer le peuple,de lui
crifier nos resseutiments et 10os riva- route A suivre dans les ,i i
lit6s mesquines. au salut de la patri ne s'agit plus Ipours le
11 taut que cha:un d- -nou; rtornre border kur vote a un lel i
sa mentality pour .c cnitsucr un didat dans un but de o
agent libre et voon: itre de pa-Os : fines le but de!agnr
social. Alors de toisa es qc oits mo- des on de recl\oui une
Its et con clients ,ort:ra le rI-levLnenl conque. 1 s 1 .ii pour ells
assure de ;a p i cer par le \otec une ioeel S
Avant long'icms, je serai parmi reuse sur les destinies de
vous, afini d. vous exposer de vive oil le but atteindre .di
voix mes vues sur la situation poli- du premier jusqu'au d
tique et de mninspirer des conseils devons avoir les yeux
que vous ne manquerez pas de me fixes !
lonner. Soyez persuades qu'en me Que lesplus instruitssde,
porlant coming candidate ia d puta- fassent entendre A ce peopkl
ion natior.ale, j'eiitends fare de la roles de vcrit et de ramea
vraie politique, c-est-A-dire j'entends le soin d'cntendre I Ei ii a
agir en toutes occasions pour le bien ilui parler avec l'accent e
de la nation. Haiti est au dessus der mue et la franchise p
tout, voili la pensee ou je puiserai; vertables ap6trrs de la
la force ci inspiration de mes actes il vous 6coutera. cebrae
publics. a tout initiet A etreire umr
Les nobles cites des Cayes et de les Chambres prochaaae
Torbeck, si connues dans note his- homes de pondiration, d.
toire, pour leur libralisme et leurs science et de loyal vouloir.
idyes progressistes, entendront mon Dunucxt VAVM,
appel. A lurne, citoyens I Aujourd- Duairit VAVl
hui, votre bulletin de vote replace Port-au-Prince, ce 10 Octel
le tusil. Reflichissez bien aux const-
quences incalculables qui s'ensui-
vront si vous accoidez vote vote A A
la Igkre! Songez un instant aux gra- nice Hydnl
ves probibmes que la prochaine I- I est accord auxl u
gislature aura A r6soudie Llavenir prtendent avoir un xPt
mneme de la nation en depend. C'est sr ede a t dilt
pourquoi je vous convie de vous re- d'eau de mnsuel lemeal aia
concilier tous sur le large terrain du ce hydraulique colfet
bien public et de l'homme politique! t arit en vigueur, un
Elevez vos cars a la hauteur du de- Tours partir de la date d,
voir qui vous attend a vis nrdse, a. -._
s~~ pour r~senter B


I


An.