<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02705
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 27, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02705

Full Text



rnii~m AgnEt ia. a~i3


~JtJl A )~ ..'~ LEN 7 1 .$ES Reycrj~b 27 ~ep1rmi~ic i~'IO


0Ament-MAGLOIRE


DIRECATEUR
ABO0i~EMENTS.
OT AU I'IUNCE
.6G.

jDE1JA HT FM Fl NTS
MolE~~ It ;C
m O l:NC F
115U15.SG


0


0 "


2.00
5.00

2.20
U.00

8.0c


4


OUOTIDIEN


pollfTAU-PRINCE (Haiti ,


F


0a --IIZ


tx mo rt1 s
pour la Pat ie

De noire correspondent "

attendant que sonr e I'heure de
ictoire et que nous puissions ac- -
er le retour triomplal de nos .
antes armies, la France a yvou-
lorifiei la m6moire imperissable
braves, morts pour sa defense
'est le jour de la Fete national,
itaitautrefois un jour de liesse .
ebruyantes rejouissances, qui a
sans que les fanfares retentis-
tdans nos rues et que les feux
rtifices illuminent nos places, un
actre de beauty grandiose et -.
ouvante que nous n'avions ja-. "
is connu..
arnout, dans toutes les villes, sur---
front des troupes assemblies .-.o
rcette cr6monie, nos chefs mi-
iresont remis a chaque famille
morts pour la Patrie, un dipl6 '
destine A perp6tuer le souvenir
disparu Plus tard, la reconnais- Le lieutenant S. N. Wheliers a Canos
ce publique ou l'amour familial va ue collision dans un court
verontles noms des hecos tomrn- sol se choqua ensuite ave
an champ d'honneur sur d'hum
plaques de marbre ou de ri-
s monuments de bronze ; mais _
maintenant le gouverneinent a
ementvoulu que ces noms soient francais continue a raisonner glo-
*ritsen lettresd'or sur un immen ; rieux et respect dans le monde.
vre qui sera un nouveau li- Nous touchons an but ilue nous
de gloire'6ternelle et que les nous ktions assigned. A vous, aujour-
lietsen soient disperses aux qua- d'hui, et demain, de termnner notre
coins de la France jusque dans tache en honorant notre rnemoire et
plus modestes haineaux. en faisant en sorte qae notre sacri-
race A cette excellent decision, fice n'ait pas kte inutile. Nous ne
avons pu assister a un specta- nous contenteroas pas pour cela de
inoubliable: le spectacle de tous voir nos noris graves dans le bron-
a qui la guerre a ravi un Otre ze et dans la pierre ; mais nous exi-
r. tomb6 lI-bas, tres loin, dans geons que vos pensdes et vos actes
reuse mndie, au cri de *Vive la soient dignes de nous pour qutie vo-i
nce!) en barrant courageuse- tre sang ne se transformne pas en t
ila route A I'ennemi maudit, et ches de rouille sur 1'dpee de la Jus
pleurent aujourd'hui le disparu tice. Continuez notre uiuvre Fermes
e une i dansea douleur come et rdsolus come nous l'avons toun
me uuion e a- jours 6t gardez vous des d6faillan-
oute la f.mil ces. Meres qui nous pleurez, frures
a me, toute la Patrie et amis qui nous fates che-'s et qui
ills snt venus tous, les yeux vous battez pour rous vengr, ne
ills de larmes, mais tiers et or- nous laissez pas oublier. 11 vous fau
'leux, recevoir le cher et glo- dra peut-6tre souffrir et letter long-
noparche in. Et tandis que la temps encore, mais qu i -n porte! So-
IDlnie se ddroulait, un senti- yez les executeucs supreme de no-
e plus oble et plus pur de la tre volont6 sacree. Nous sommes
gageait de cette foule et en morts pour vous : ne dilapidez pas
t uela mle coeurs. Tous sen- l'hMritage glorieux que nous vous
aque la mort ne rompt pas les avons laissd. Tombes pour effacer
irfonds qu'elle les tend avec de notre ch6re terre de France 'in-
Pbofonde continuity Le pass fame souillure et dalivrer le monde
Mrbe pas comie l'eau profon- d'une execrable tyrannie, nous vou-
dans un abine indefini ;mais il Ions vous voir v:incre ou mourir.
e nnous comme le souvenir Achevez cette liberation que nous
que nous aimions reste dans avions commencee avec tant d'ar-
i le soire et dans notre esprit. deur: completez-la pour que le
Sle Sounvenir de nos morts est lourd pas de l'envahisseur ne r6-
OUs etssus O aide a nous dle- sonne plus jarnais sur nos tombes.
n desusi fdes petites miseres Vous connaitrez alors l'enivrement s
etlcne si fortes, si tenaces et de la victoire et cette joie supreme r
Chives danr leur implacable du triomphe que nous vous aurons n
Voix s',s 61dats. pr6par4e sans avoir pu y gociter. Et c
avie 'a au pour nous dire vengds, nous pourrons, enfin, dor-
Ssia ellUe un sens, aucune mir en .paix notre 4ternelle som- r
1elleneatpPas de large ho- meill ..
SPriseeo et enfermn6e dans I'd- Et lorsque les gendraux eurent r
Pri ln de la journey et suffo- salud les etendards au passage, et r
r le broual souci de I'inmmd- que la cdr6monie fut terminie, les t
de rea rie d'6largir notre trompettes qui rythmaient de leurs I
et ard er plus haut et plus accents cuivrds le pas cadence des
'" leU1 daCur glorieux, tan- troupes regagnant leurs quarterss'
1ieentaux passaient dans jeterent aux quatre vents 1'echo
Se at opar la f u salu d'un mysthrieux de cette grande voix des r
Squi la read saisie d'une hdros, morts pour la France. ... b
tan id que ableuets et SUZANNE CARON. P
I te ds qui ont d etailles daet portent plus
tides d4filaient crAnement
d Mrites entrainantes, la v a de Bordeaux
i& q ai POur la Patrie, de ROUGE et BLANG t
o tit dedide cette cdr6- Qualitg supdrieure
t leo dana un doux BIG
tous auront entendiu Cii.
SlaUtre de notre chbre I.J. BIGIO
Sli 1omnaea morts di Angle des Rues Courbe t Cisers p
Sour que le nom GROS ET DETAIL ti


smonma ( Californie ) venait de prendre le vol, quand sa machine 6prou-
ant d'air et tonba, inais,glle louvoya d'abord a quehlues pieds du
ec trois automobiles, ce qui causa la mort d'une personae et des
blessures a trois autres.


Fails Divers

RFE NSEl GNEMENTS
MEhTEO AOLOGIQUIS
OBSERVATO lE
DU
SE'iINA1iHE COLL-o.GE
SAINT-MARTIA
Mardi 26 Septembre 1916


Baroie n ti'e

Temperature


701.:


L


S minimum 21.9

maximum. 33.'
Moyenne diurne 2-6.


Ciel clair la matinde et couveri
l'aprls-midi.
Pluie d'orage au sud A ih.
Pluviomerre 0.4 mm
Barometre constant.
J .SCIIERER

Conseil d'Etat
L'Assemble g6nerale du Conseil
d'Etat a eu lieu ce matin. La seance
n'a pas 6t6 longue, les sections ayant
eu A travailler s6par6ment

Allez ao Cin-Vari6les
Surtout, emmenez-y vos amis ce
ioircar on donneaLaCloserie des ge-
aits v et vos amis vous serontrecon-
laissants de leur avoir donn6 V'oc-
:asion de voir le plus beau film qui
lit 6t& exhib6 depuis le commence.
ment de la saison A moins qu'ils
le l'aient d6jA vu A Paris ou, comme
nous le disions hier, ses reprdsenta-
ations faisaient se ruer le public aux
)ortes des Cinemas.

Les grandes routes
La rdparattoa qui s'effectue sur la
oute de Carrefour s'acheve avec un
>el entrain. Maintenant on est de
'autre c6t6 du pont, sur le chemin
.e Mariani.
On ne pouvait pas attendre moins
es courageuses 6quipes qui travail-
ent sans discontinued sous la direc-
ion d'ing6nieurs intelligent.

Rifection des rues
On se r6jouit d'une fagon toute
articuliere de voir entam6e la rdfec-
ion de la Rue Geffrard don't 1'6tat,


est deplorable. Depuis hier, une
L quipe de la Compagnie haitienne
de construction s'occupe, devant le
Seminaire, du lerrassement de la
chauss6e.
On croit que les travaux seront
quelque peu delicats en cet endroit A


se rendre A la Basilique Notre-Dimel
Aos condoleances aux .fr&res Du-
poux, neveux de la defunte et d tous
les autres parents.

R1me rcit-menits
Mr et Mme Roederer L6veque, Mr
et Mme Edmond Etheart, Mr Rivitre
Eiheart, Mr Lion Ethdart, Mine Ter-
tulia Ernest, Mine Mag6lie Bauduy.
remercient bien sincerement tous les
amis qui leur ont donned des preu-
ves de sympathie a 1loccasion de la
mort de leur regrett6 fils et neveu,
I'resncl L,'vque'.

Pour la (ieiidarmrie
II a t6 vole a D1rosinlMichel,syn-
dic de la Source Leclerc, A Bolosse
sa vache 6tampee des lettres 1. X du
c6te droit et E. D. du cet6 gauche.--
La bMte qui est de couleur rouge a
dtt vol6e avec sa suite dans la nuit
de samedi au dimanche.
Avis est donnee a la Gendarinerie.

Nouiielle i4 la main
DANS L \lMONDE.
-I1 parait que ce pauvre X ... a
6pous6 une fernme horriblement lai-
de I .
-Oui,-mais il a obtenu vingt-
mille gourdes de dommages int6-
rets.



NOUVELLES
DE

PRESS


cause de la declivit6 du terrain et PAR SANS FIL
surtout de la mauvaise situation des PAR SNS FL
maisons qui sont routes au pied de
la pente. 27 Sept

1Mi Stephen Archer LONDRES.-Six zeppelins ont laiss6
3 Nous avons 6t6 heureux d'appren- tomber des bombes dans les comtes
9 dre que l'6tat de sant6 de notre ami au nord de 1'Angleterre et ont tu6
Mr Stephen Archer, President du 36 personnel et bless 27.
1 Conseil d'Etat s'est sensiblement On rapporte que le G6n6ral Moso-
0 am liorL. dopoules, Chet d'E-at major de Far-
Les nombreux arnis du sympathi- m6e grecque a donni sa demission.
L que parlemcnaire apprendront cette PARIs.-La ville de Comblec a 6t6
nouvelle avec plaisir et souhaiteront, capture par les forces anglo-frangai-
comme nous, de le revoir bient6t ses La bataille au nord de la Somme
completement retabli. continue er faveur des Allies. Les
.francais ont aussi avanc-. plus au
Le 0laris, nord apr6s avoir pris Eregicourt et
Le paquebot , appartenant les routes de Bethure. Une grande
A la Compagnie Generale Transat- quantity de provisions et de muni-
lantique, a eti lance le 14 courant. tions ont Wt captures. La ville est
C'est le plus grand paquebot qui ait remplie de cadavres d'allemands,
jamais e6t construit dans unchantier Les allemands ont ataqu6 cette
de construction franqaise. II fera le nuit les lignes francaises sur le
service ettre Havre et Ne,,-York. front de Verdua en les poussant
TParisp a un d6placementde37.ooo entire les ouvrages de Thieaumont
tonnes et une force de 45.ooo che- et Fleury. L'artillerie frangaise-a re-
vaux-vapcurs. II a 213 m6tres de pouss6 les assauts allemands.
long, 84 de large et un tiran d'eau On rapporte qu'un movement
ae 14 metres. Le nouv.,au paquebot, revolutionnaire se propage en Mace-
pourra transporter 3.ooo passagers dome grecque, en Crete dans les
de toutes classes lies d'Agene et dans 'Ipure.
II y a eu 47 engagements ariens
Vient d'arriver hier sur le tront de la Somme.Le D6-
t The Nebraska Horse 1%ed ali- partement de la guerre a d6claz que
ment spdcialement compose pour 5 zeppelins ont 6t6 pris.
chevaux. Cette nourriture fortifie et On rapporte que les Frangais out
engraisse les chevaux en peu de repousse les contre-attaques bulga-
temps. res sur le front de la Macddoine. A
En vente chez Alphonse Haynes, l'ouest de Florena les frangais et les
en face de la Banque Nationnale de russes ont fait une attaque combi-
la R6publique d'Haiti. nee et ont pris 5o prisonniers entire
Struma et Vardar.Il set rapport que
[t6crologie sur le front anglais l'artillerie n'a eu
Est more ce matin A xo heures que quelques escarmouches.
Mile CARREILINE PONTHIEUX, Soeur BERLIN Le D6partement de la
de Mme Thdophile Dupoux. guerre rapporte que les russes out
La d6funte 6tait tr6s connue et attaqu6 les positions teutonnes pres
tres aim6e dans les families de Port- de Manajew en Galicie sans success.
au-Prince oCi sa mort sera tres re- Aujourd'hui les Allemands se sont
gsett6e. Les tunerailles auront lieu retires des hauteurs des deux cot6s
deniain apr6s-midi. Le convoi partira de Szurduk et Vulcan en Transyval.
de la maison mortuaire, sise rue vanie et les roumains les ont occu,
Lamarre (derridrele Sdminaire) pour ptes.


Chronique


LA GUERRE EUROPEENN E

LES AEIRONLANES DE GUEL RE OCCASION ENT DES DEGATS


F


/ I
CENMALES


homr-1-1-


BADACTION ADMINISTRATION
LDBJ des Rues F~rou & AMdricsijxie

Los aiioince8soil trees~
'J A Pear-Au-rmxmcx:aux bureaux du jourmnal
A Pawzs: chcz L.Mayence & Cieq, Rue Tranchel
A Laoxass: chez L. Mayencce& CO. i9. 31,al
Ludgate Hil
A zaux. diez Rudolt Mosse S. w 19, Jerusalem
Strasse 46-49
A Nu'W-YO3.Z Universal Publicity Company 45 Weus
$4 th Street
Lmn manuscrits insidrs au non ne ou pis 1 rnds
Abonnements & insertions payables d avanw.


Nexpcrje1i 27 Septem''but kill





LIf MLT1n


5
d
d
F
n
d
n
p


de Chi nasir 4S lahbi.~ ra d'.dmunon --e-s- if-sxrde aPairis,Seine, d- es arniea do nicct se recommended par s-on iRnl45"'~m
tans dmwl e rffa el i od br prch in. LeSeine-et..Oise soft. 26 Ir. 14 fr. sa cu~isie trari6., see prix moddids el son warvsi WY !Frai r
tant dlit e rtoaatnwced Iocoreprc~an.LeD5At3MNS Conditions up~ciales pour famiills
Enm~n ut 's*ssdun PesPlaet i'giitre CSIipMMion aS ouvert au sace-*-mineet9fL 1.
lea ~~~~~ ~ ~ aa 62kany, Ug n~ E~wn )a ft.Table d'hote :
lomeaInmuehalsbitantsde I& ate- 'Om e9 how=,& Imidi. at dS~U*~i~ m 7 L(wi o12A2 oe
ft qui estjment lue leeshaamp a LA DIRKC7ON IW*vwu d 4s3 :I m fir.-3Wagw: I i. *So Le @Mrdo$112 A 7112X


Les forces de lEotente avancent 1ls sont prepares pour desgourmats. Q u m n o EVERARDS
ur la Somme au loig de la line On ne vend guere qu'enviton 50 S eu em e e BLourISSRI
de Guedecourt A Bouchehesnes, unt barriques de harengs sales dans les ed itar t i LANCIISSEIE
distance de 6 miles et demi y com- autres pays du continent iamricain. SM ODTT JUq
pris la section de Combles. Les rou- tandis qu Haitien achite tntre 5.joo0 Meilleure quality
mains ont force encore leur chemin et 6,ooo barriques annuellernent. Demand e pa" les connassseurs. I pa alion a I, p<. hctiw
plans Zurduk et Vulcan. Les alle- DJai parlhesa conaisser.palionaI
mands se sont retires apr6s avoir re- Nestor F itt L PREETZMANN-AGGERLMIl our s is de
pouss, les attaques. l Itla i -ll. I ill 1 l manufacturer's .4Agnt tI A:u ere pour It's -licles de
Dans la Galicie les russes ont en- Aintrnce ai publ ic .a sa nonb- DE la__ e.
reprisde violentes offensives pies d eu.se clitt'.lle. ,i II viieit de trans- E _ Ieps__ ia la Pe ecion.
Ranajea. ls n'oni pas eu e grades trere on atelier i la Grailtue, Biouterie, Joaillerie I t I, AuxiIl 1iaxlois. fleux-col, cheinan
ertes, mais ils n'ont pas reussi dans N : 1"7, ldais la iiiaisoiij ou il etaitt I ul E .Auxi i faux-poignets etc, etc.
[eur but. En Macldoine les Bulga- au paav ant. ee de ietrines a ilatis 7, u r r re,
res ont attaquE violemment de ta;on, 7'eute de 7ilrines7avec intallsfiesAIe l,.,IXl)vjeri;
l arrEter laavance de rentente. .oututeeIt CIEZ c ;l,a ille nt e.ti SAM CHING
MADRID --- Le gouvernemenCit e-Chapeux de paille ell tu-, genie. SAMCF1ING
pagnol a envoy uneprotestao r me B. Cernicchiaro pour huioinies, cadets et eifants. Rue Ju A.L,,asin de l'Elat
auprs du gouvernement allemand Faux-cols eli tos genS pur ioi Place G
contre le torpillage des biteaux es- Avant-lter est arrive le paquebot' 38, Rue Roux mes. cadets et etiifaints. Cravates.
pagnols. .4bif-E I I6ider, d e la ConiiIpagnIie Go C haussettes fAl pour hionitnes et ca- -...
pagnols. A,-E ,ierA Tlar oeavec las es- Port-au-Prince ,27 Sept 1916. dets. Chemises blanclie: eln tissu
S sage is vauits vl eiant les de __ Cellular. Corsets, Cheinisettes, etc Hecker Jones Jewel llil.
Sd Prix dfi t eo ate coucrren ce. x.: :;:es un,,garicm oo, Supre e & le
Panamas r tdeMr,',ce.- l'rI.aroot. Movement du B.T.Babbitt Ino
Panamas!- Juertiel. Di- Iticher nSvo Cabotage Savon Gold Bar
S- ai enerli, Mr I hnl M 1CfMl.
Arriv6s par AiDEL KADER. de tou- Abi.les --- Ien Wilallil EIl111 111 XIRICANWHIAE CS.
tes grandeurs et pour tous les golts Cayes Mr Lozama Hey, P. NI. Nep- UUV I UIUl
Chez LtONIDE SOLAGES tune, L iiimma Neptune EuLth itie Arriiages de 25 Septembre 1916 93,Ru dutl .M11lasin de fEtal /;AS de :ILIFORNIg
70, Rue Lourbe. lIastiti, Alida Svl'tain, tiab i'l c pJ V.' ..... 01,:Clarct. Yntandel, l
."rIvatri, lli.allo l)oamuiet, lela St Baithelemy, cap. Victorieux, Riz llangoon mal Hou,,. auterneRieA '
...____ lt)unr' IV,e d''inttit Do)e t,, il IaPetit T'rou, 38 sacs cat6. 1tiz Slam g Iact assac sett Breweries C
Iv il., ai, iImna iog itz SStSiaveur, cap. Toubert, St-Marc. Riz anglais ldres Itlsner,
La lGue.'rrere li,, 1'' 1 i 'Tel- 2s mil camp. Par sac de 216 'ivres l 'lf /, h'I,qs Bohemiar
La iere .'. At.c, 'el,.,ila,' pi' Isatnce Irena, cap. Cmille, Ls plus bea ri de la lace 4 Iys l r'ter& Kings Pure Ma
*l-,.nu, .l,' <)ptalie t,. I, iu \. Ma 6o mil. camp. .. 4S e Mail
In, e it.i. Allititle .t!-,,Je. ta e R seau, cap. Merdill, Petite-Ri- enez tile act t a in q THOS WOODW'VARD & SON
13 Septembre 1915. \ mit* .. u n, 11 M I l. Mie vtieie, b sacs gr. cot. soil puts. 'o.sso1 sal.s en tout genres
.1. 1.1e 1 nVat l \-.'t, L)ougal Notre Dame, cap. Elva, Anse-a- A c s --
WAsHINGTON ( officlel ). l.e- "1.i,- Anita i.t s, (.eulC Veau, i ml camp. r nts par
troupe.- allemano bulgares futi,,r \ i lu.,e. elron I ,ts.le.,t, jean, cap. Massillon, Grande Le oussig i lt (I Le Bos
uobli pour den eren Macedoine arela I'-, Ii, 1,, i It ie l:..,,, I e- i Saline. u i1 a translcre son dominicil liue du Quai
que pour la reason de centre balan ii. l I it in i > lie Pers6v6rance cap. D6silus, Petit- ove aprs avor reiph I .-A -INCE (HAITI)
cer les attaques du general Sarral v \ i t J e t ers eranc, cap. es, its cxiges par i'aiticlc )2 du .uJo
La quatrieme armee grecque rest, Niti.l; r \alentit, \li..- Nelsoin 'Goave. civil. -,
derrieti I aile gauche bulgare ,ti lF ..iit, e lmnsulirne, N t-1t1 I)anrvu- Anna, cap. Rebecca. Gonaives. Sept :-:i
ava, ca jusquA la Struma. Ce corI,- ,- ." -ui ,ne t-(:l.ui,. lienn ,mr D#parts du 25 Septembre 1916 Grand-GoLve, D 2N I
darmee compltteinent ihuipe s l>I ., ciitusai. tiaiuit. (iaudius Dieu Donne, cap. Rcsius, Petit- i"HA\V\ L.i i nea
trouva rdparti sur les villes de Seres., ln --.n, Estella Mai, lin. Jean' 1 roj de Nippes. -
Diame et Kavalla. Lea inesures diel Haliti-te Iablo, .ille's .Miplthisr Notre Dame, cap. Elva, Gonaives. v s
I entente avaient pour but de gagei Sci via lean, DI Ii ille leai Lui, St Marc. cap. Orisca. Arcahaie. '1) i .uL< N -YosK :
ces troupes grecquesa leur cause I.eda Fdgaid I.edani, Aitain.e F Ste ose cap. Mros, B dees. Nous, soussignfs, membr-s du. ai
o de leur preparer le mme sot. a e, a C r ACommission institute sp...ie clnl t le AS S ) Nj ;E NASSAU vena
que la onzieme division A Salotuiki eIt, lir Nicouls ,'.:ait teai, A.i- Arrigs do 26 Seplembre Cur o ds Pos du SudC m
deja nise sous leur joug. jea.i l,.,mte, M lMacntute Iacine. St Charles, cap. Cillus, Grande Conformneent une Jp-dce JI sus edu .o ver le der octobres du
La .ibre communication du qua- (ella iD)rosealu, .A\cmanrid lIten. Saline, 20 mil. camp.Comnissaire du Gouvrnmnt pre ue pour les ports du Nord
trikcme corps d'artn~e avec Athene.s Vesta l.aliens, Elvire NMoise, Aui-; Departement, cap.Porcena, Grande Com,bunal Civilre du oern t r oute pour ports du Nrd,
fut interceptee et cell entire les au- dc >.iuon, Max >imiuoi, i ussien Saline te du dix-huit Septmbi ornt u Port-au-rn le 2 Sept.
toriths fut contr61e et mtme refu- Jea Snu, Alida I'itstjour. 92, inviton s a u ciort-au- e 2 pt.
ade arbiirairement par l'Entente. I.. T.\NSIT N 22, inviton ls ar enteus c.- AHRENDTS,
gtintal cominmandant le quatrrite Iu I 1 /' ,.'- MIle I ,art. Revue missioInes pour la Commue de A AHRENDTS, A
cops grec A Kavalle, tide'le a la v !I .V '.1iiimoiit l',,Al ii /.z. At o Port-au-Princc, A se pr' L.i c. at L)- -C,____,,_,, ....
lounte dr soun haut commianderneii t d s .o<, iitrmt, l,,li itut/ Negron dj es Deutmr ZMoteides cal du tribunal de Paix de ccttc \1 ic
du lg,,,v+ nement lWgal (qui lui o,,i-' i .ntints, MIllUe I'liialul. N:ss line, i,. Rue de /L'nivertti,Parts. Section Nord, dcvant nous, avcc les | df-'eStiatpanlt
douiirereat de maintenir la neutral, 1 \ Etiiine., 'itus lAoic' ,1, pie i ___ pieces 6tabl ssant iu'ils ontte inuin- G- ,
dans toute son etendue, se vit to,, l.mtilii\ Irtn.ii;s i ., tean- SOMM\AIRl DE LA. Ll \RAISON du mts pour cctte ComIune. Sf ltint-Lout
*Ie pitoc der de son autorint lorsi 1: ,. t- I. e Ani ) (:a n ti 1e SEPT I916 Un d la de buit 1ours ieur L' t ac- I.e iei,lt.z vous Ju select port-a
ecout que la situation devint Il -I ni ellu A. ..i Do -, cordc pour ce tairc, p.assc lc.uc.L' i1 ,l p ct1ien.
s.l-poltablepourlest,oupes souss,.n ,.. \al.iusi e lt'u ie it'.* t, .1 eI l, Srcs m su S eCecmai t-de
ouidies quia talent decimu espa, laf- \ ie i ,;. (.,> ,I .- i ..~ Ie. i .- 1 Les Marais de Saint- sera pris centre eu\ tcllcs isLurs a t
ninm eetdesinaladies I.el2Septemtln e ,.I I;H ,.tl, t.ei. 1;,a\. \\'altel Gond.--- Les Prelimi- que de dioit. I ( eu, gic&e. .oidbet, P ill
il demauda au g6neral en chef all.e- S.lnsau e. naires de la Bataille.--- F.it a Port-au-Pimnicc c : 2t ; .'p- lit lat,; i '.tI 1 ;l i viande, Voiq S
itand de protoger sea braves trot- 11 est ie'.rtit le iii ti- e j av ec Les journes des 6 7.8 tembre 19(16 an ii t dc t lnad pcn- it .t, \ ~m ti ini ande, Liqux
lt \'ni lei l Ii'tillii ,r (1hoax.
pes loyales & leur roi et ne voulant les lpa:-.sages suivants lou01 : et9 Septembre.-- L'aube dance. :"'., il i,n, .I ,,i I.nes et enfants
pas ctder l t pression do I Entente, I -- '-I cr llen-e. de a vicroire, par M. ( Srgrc ) P. HRLNO D I'U- i .,t',sement pourf
et de leur assurer des logis et dte .S,/,. ,Ie <' .-- .M- .Mi .IeaN l ap-n Charles Le Gofire, par Mc. DENT. A ip. nturs-U(mN..s AN.- ai.lssem.-,t, a l6e traouirt
I alimentation. Pour prdvenir tou e tiste, Ainirdt Tl'elalour, lKilu. Craig, harles Pegu et ses THLR Se LU et L. ROM1LUS, luangcs en ace sinon Laaon.
violation do neutralitd en donnant MNIIresse Joseph, iMr C(oets Simon,, M. -- Iheles Pgu PETERe, lu
suite a cette demand il fut convenu Amnlie Stnia, Mine Itergeo' P'elis premiers a Chiers, a de Paix.\te LAPE.
avec Ple gdndral green de transporter sler. lntewol (Gerlt ier. Thomas M. Alexacdre Mtllerand
ce troupes en quality de neutres a Jusil,. ienai)in Fi aimt.m, Altide III Prisonniers Ira ieais en -
des camps en:Alleinagne. ,es trou- laIalt.in. Line F. -'ourei,. Isiine Suisse. par Noelle Roger BI 0 K
pea grecques garden toutes leurs Julien, Mine M. Jean l.ouis, Clelie IV. L'appeldu Sol, Derni6- B, ,
armes et leur enter equipment et v l)uoio-e:u. Ch. Heed, 1)ornmelie re Partie, par M.Adrien B iI2j L X I1
Juuirorit" de I'hospitdlit6 jusqu a ce Dade, Antoine Joseph, Stella Mar Bertrand.
que leur patrie ..oit d6ivr6e des celhn. V Chez les Neutres. En-
L .vahaseurs. quete en Hollande, par La plus en vogue aux Etals-Unis qui se d6bite dana toWsIW
Le Qud/,"c dte la mntileue line est Maurice Gandolphe. brasseries americaincs el se recommandant par sa puret6 ;-.1
euivants venant deae l assagers VI. Une Campagne Colo- teille specialement pour :
ULne Industrie spe ..ord olin e, r- Sur le cheomin A. BEHREJNS Co .
__ th1en ,iciliano. Stiur l.tmise Laf- de Bagdad, par M. Char- A. BR tf Co
etateTnent afllecte fare. Sita" Rose Duvivier, Willy lesStinnon.
l Naar. VII Les Femmes etlaGuer- Sculs alesnts )our lHs
ita a Rtepublo qle C.T; /, ',,.. Chailles \eed. Mime re.- En France.l- Chez
dfi^H l. Manre .Massac, Mi. lne ',t Arauid. nos Allids, par Mile On trouvera celle nouvelle m 'rn ue de Bitre ch'z :
--,a .' ai Albert I)o,)ro, Maui sset t;onzales, Louise Zeys. fRolberts Dulton el (o.
Du globs de Boston Beitir.e Clarles Flort. IPoileau Iator- VIII. Revue Litteraire. Les Simon V'ieux
LEs Harengs salds d'un village de Marthe l'aiisIsa Salom. Michel DEbuts de Venise dans llutel de France
Etal du Maine sont prepares sur- Saloaie, John Salomt, Alexandre Hi- notre literature, par M. H6tel Ambricain
tout poor lexportation en Haiti. laire. Pr6val Auguste Gabrie. Andr6 Beaunier. Francois Lelelier
En cas de revolution en Haiti, la, II est reparul hier avec les pas- IX. Revue Scientifique. Bar de I'Union I
principle industrie de Damariscotta sagers suivanta pour : Le Bruit de la Bataille.- Noue Bar
Etat du Maine, est en peril; et ce cas Gonaies. Mme E. St-Jean. 3 en- Le son de la Canona- A C H de Pae rhuavea.. Btd-ei : nC-AiMuAI5C
s'est souvent prsentE dans le passe. fants, Joseph Dufort, Normil Etienne, de, par Mr Charles G anHaitven: Arhur. D: JSamson Portde-Pax rls, Due 1
Mans cente industrie se rattrape et Adrien Scott. Vic:or Cartol. L.v.Lan- Nordmann. Gnaives: D. Jacques-Cayes : Roberts, Duton
en tin 4e compete n'*prouve pas de gendonck, Joseph Marcellus, Seur X. Chroni nquede laQuin- Miragodne : Barlh6lemy et Co
pTene. Cnari, elaumes', enoard ZSWine, istoire Politi- Aquin : Dupr6 Hyppolite
1ie" v ou-- ra.. tr_ ..t..... cc tropfort. Luc St-Romne, htchard Miot, ot de lcadE-
pei v" a'.S. an a.t"i".d"' .Nicola GefTrard, R aen Dupuis. Re. Beoot, dee I ca,- d F
sable AM.i; et a KRepublique Noi- nd Dubousquet. I. PI'. Aggorholin, E mie des Sciences mo- Ht
r t unine imponante source de re- Debrosse. rales et polituques. _
en s as vae -- XI. Balletin Bibliographi- H Otel de F ra le
vua des prsac-ita articles d'ali- que --
mentak ea e provost de cette Ecoles _des qu Etablisement de premier ordre, itued au centre df
mtte viB ea icaie. Cette nourri- ence applique ea PRIX DE L'ABONNEMENT Aproximud de la Douane et desservi par lous 1 tra0s5
tp ii. cap 1 Ms 'n La deuxidme session du con- v. s, .,,* rms, T .., L'HOI EL DEF RANE la don't rdpuat ion,.-w-


mi4


I<


I