<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02700
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 20, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02700

Full Text


lot&la If#. SASS


QUJIvZZ CSNTI M55


UErcnd 20 scoviote 1914


* jpa.t.VAUGLOIBI


posT AUYBJINCE


DKIDASTKM NTh

gTHINGERK



pi ItT.AU-PRINCE ( lai I


0


*B


200
5.00


8.00


OUOTIDIEN


akDACTION as soRAUO
Am& sdes Au.. Fdos A&


4.Peta-ag-.amusam boma. do lgmnd
FAu Pas- awsLJA~ymceSt Ck o6&We so
Lowm: cs L Uyim,,b CO. &961.5
Ladple Ku1
A Beami. ohm Rudak Moms IL wut% Jwu'ma
SOM 64
A Usu.TmaUmivmel P 1b11Iq yComomy41 W
1 134 tSuiZ
L11 4m aft no- go late
jh~int5 &iUSWSthSS PWykk5 d mos


-A 4 [lI\V-'AOIIK


Ll 6AIDE 6UERR I



Soral I li and

0, notre corresponiJant


Morda, non seulerrent des tro
,ebattintes, mais aussi d
i as de Parriere, est un Ua
Maemie de la victoire. Qu
Il doit etre, apres deux ans ,
le moral des armies d
centraux et celui des armk
celui de nos peoples et cel
qui lutt.ent centre nou
IaVs, pour r6pondre A c
I des donnies qui ne pet
Strompeuses. Elles sont <
diverse. mattrielles et ps:
Elles s'appuient sur
otcet aussi sur les fits
jour. TAchons de les degage
girdant de toute exager,.
dtlout optimism de commar
a want implement les chose
diles soot.
Sd'abord rappelons que l'A
ae fait la guerre parce qu'el
*t terminer trcs rapidemer
profit. Or, cetie guerre qu
soMesprit, devait etre court
depais deux annres. Elle ita
...usae que sa sup6rioritj mili
, u preparation intense, so
miion, le nouibre de ses so
Is puissance de ses armement
hise en artillerie et en muni
lei permettraient d-6craser se
isen quelques semaincs et d
neM lois i liEurope reduite
par larapiditt foudroyante d
triomphe. Triomphe, rapidit
oyante, bi~nfice de la pripara
lade l'organisation, des muni
Htdes canons lourds.suptriorit
i, p6rioiti numarique, au
lde mauvais souvenirs perdu
22mit des temps. Voila deu
qoa'on se bat et l'Allemagn
P. plus avauce quiau premier
u'elle o'a pas obtenu I
elle a declari la guerre
itt la France, elle pensai
devant elle que ces deui
Elileen a trouv6 d'autres
iale, qui consistait, pou
i temp., A violer la neutra
Belgique, lui a mis sur lei
et ses colonies, une
rientaire de cinq mil-
L e-Nmms et la oblige de
ueIc ume nation aussi reso-
*iS-.mtmes A chAtier lei
*"*c es ressources finan.
S.M lustriellces pour ainsi dite
CbIes, et, come disait t
P.ur une tis v6ridique, avec
ad-enemis .
k--- e lui a pas seule.
"PGPoMe des forces militaires
i Umel a pu m6priser on
k,1s, qu'il ne m6prise cer-
l s ojourd'hui, surtout
h". iVe do la Somme;
I'"Utrlement, sa puis-
a. S service des Allit et
L d I'AUllemage s'en esa
AN sfo-oMten.deudis deuz
s uccc Ee aa
.Ades rovers. Au
sas vTenons d'ean-
MWihi04anae doe
tV* .*oigneas=ement
M' msi.qt, sas victoi-
claironnaes sauI
mode, avec tout le
kmr, par lea
4uiCM du haut corn-
564t~grafmuie
S a laiasent ima-
d e a fair, en
a A is. .HEUe
YeStea Vdn


les'

Ic I
cs



ti-

It

a-

1-

Ji


tit
i-a


Urue vie dc'.s ddvk% et 'i.* w.. -,I'fe a I -t l oiliimnlou "ala~sa 7 aItWi.O ( do
dollars iLe told d ces ,* .rtf-,, C 4:Iptis It s r; .I rte rsN,-Xr.aM av'u islsdoisg
maillionsa dodolla'rs, 011(n i i tinie ideala 8 L: zul~ztua ed'uam iraujd iagabiuade New-York d6truit per
Ieiplosion eL gualti pai-m uicmau~


--Les forces britanniques occupet
ane grande portion de la col.o
allemeade de 'Est atricaina ; O
oat repous e les troupes allemandes
qui oat setraiti vers le suJ de la
co onie.
-R Asquith., fil du Piemier mi-
nistre Asquith de la Grande Breta-
gne, a iet tu6 au chimp d'honneur
'e ij septembie.
PARIS --La nouvelle c'tl nsive des
troupes frar'aises, au sud de la Som-
me, pr6s de la ville de Chaulnes, a
eu pour r6sultat la capture co.npl te
du secteur qui a ite occupy.
-Les violentes attaqjes des trout*
pes allemandes au nord et au sud
de la Somme ont eti repousskes.Les
allemands ont peidu beaucoup de
monde durant ces attaques; deux
de leurs bataillons ont ete complk-
ment annihulks ; et ils ont de plus
perdu 1200oo prisonniers et dix mi-
trailleuses
1 -Les troupes britanniques se soot
avancdes tout le long du secteur de
Posieres, sur la route de Bipaume.
-Les troupes Bulgares out retrai-
t6 en desordre, poursuivies par les
forces serbes, qui out remport6 de
grands sucrci dans la region du lac
SOitrova.
LoxKua.R.-La nouvelle pouss*e
des Francais, au sud de la Somme,
aujourd'hui. a Jount pour r6sultat
I occupation de y I ville de Chaulnes
et l'invertissemunt du villa, e de De-


on Ces trois cbjts d- ses vio! it, -,; 1mn I ,\ :c a.it qu. l-i force t miriire q ie de supposer leur imo- nicourt, d n les Francais ont en.
sirs Ont rese,c pour elle in~'ngibls let la volo,,: .- It.: 1-cni ne stnt ral sieuseinent attint. foncd uu vrai coin dans les positions
s gardant en eux cetie paix qu'ellelpas brisdes .. qu-ii Int 1 co:ltinier Quant aux BuTgares qui ont mS- allemandes du c6t6 de Bermand.
souhaite ardemment et quel:e nejune late -<". r ali:u d assurer Ia sl'rab'ement trahi Icurs bienfaiteurs, wilier.
" peut obtenir-et qui lui .c'I t s'cu1iti k < I a i',ie bcn aimn:e et et qui avaietnt cru trouver dans cette --Sur le front de la Mackdoine et
Smeme apris la praise de V.arso, ..q e de coir, r noiutar et la gran- trahison une source de honteux WI- dans la valiie de la Sruma. les Al-
Sd'ailklurs ell-- devra re-.'iuea aix deur d:e a e e qj des i)urs notices. la preuve qu'lls n'ignorent liks ont repousse les attaques des
6 Russes dans un a/enir plus oun ,u-is mn uv' ii a i i .-i c.iorc I Allcnma- pas le cha'imeut rserv A ileur inta- Austro-Allemands.
- rapprcoh6. 0e au 4 >.qic IAlleimn .,%.tit quel- mie et qu'ils le sentent venir, cest WASHINGTroN -- La chambre de
- Que la pair soil, A i'h-ure presn- le se it jr so*' exitence *. Ni que. parmi eux. d.-s russophiles se Commerce de Londres a recomman-
e te, le plus ardent dsir de I'Aliemi- ls'; ii.. n>, i is les message. so.it brusquernent retrouv6s-un peu do une division de ditfrents pays,.
- magne. c'est uh lait qui n'a pas "np- x'. ie p tile plus. combine tard Ferdinand de Cobourg,lui, pas- en les classitiant come allies syrm-
s besoin d'etre diszut6. Qa'eie ne ti agu:. d r.ser rle. eniemis. On se sa vie dans le caves de son pa- pathiques A 1. Grande Bretagae quoi
. puisse pas obtenir cette paix qauelle et bo..a o ;,pas- inmoeste et m4me lais, par crainte des avions de Salo- que neutres, et come pays neutres
e desire, c'est un fatl plus eMudeint das u ,..e. ss rectiates palabics, le unique. Preuve que le moral West pas hostiles. Ces pays hostules. apr~s la
r encore. Ce nest pas au mo .eath on Kaiser eniI. ,;i I veniualat6 i unc meaileur A Sofix qu-. Vienne, A guerre, subiront une augmentation
e ils sont arrives a la plinitude de !eurl va. sio s tires d.- 1 Emnpire-en Constantinole et Berlin.-Et .ela de taxes de jo olo.
force, de leur orginisatior, de leunti- 4u"t 's ::.oitrat par extraordi- n est point fait pour nous dtplaire... --La paralysis I.tantile. durant
St:6 dans I'action commune, et olu .es na'e r > .'bi c Lt p.c'yant. L KOSIUSCO les derniaces 24 heures a causi six
t divers l66ments se combinent p.)ur St ie t: j l "le I Aje.r iagne cst mortalitis et quinze nouveaux cas.
x leur ouvrar des horizons glo teux, lortc, -:, t.i bii,.:, ccli ---- ss Les .coles scront ouvertes le ao
que les Allids consentiraieun, par un al is nc do>I p1s cSrc nto. pius ben s septembre.
r oubli de Icurs devoirs, qui serait A reluisant. V,-."ae a beau s'amuicr Vits de lordeausi&
la fois nail et criminal, A ouvrir'des dans st b i .tei %ect ssOrestaureanBts
ois .i..'lk .... s.. abadonneraient *ik t *ir.;_, I.:, .if.1Cl,cs qu: ,!cs Russes% ROUGE es BLAINC
s tout dignitti pour trahir6 Isaintie vie IaeIt iL gsr aux armes lde Qa Sl MaV Ler Eta ta-,lUn s
cause doot on lear a impose la d6- Ati o ti--L iut -sir ne n. .-i-es a.le-..
e fense. Et cependant,nous le ripktons, -s o, kur part -ne sonT e-t Me xiqea
iAlem gne. ausi. bien I'All emagn cipelidjiit pour inspirer une con- I. J. BIGIO
O. atficielle que Alemagne populaire,. ace ss, melange et des esperan- Angl des Rues Cirb at Csers-
oa macielle que i'ani lemagn cee populerre, tC M iA S aS sAU S du Vieux GROS T DATAIL
Smuintenanit plus qu'u tie ource F.e.SiW4oseph. NC cUions pas, pour P ar saw i
Sdle misre et de rusne, une dfaite t Ic moment, .ts p.ci.ners et br-llanis

Toueces conditions, que nous trichiens et par leurs olli-iers a se
nous contentons d indiquer sommai. rendre p.ir J izime et pter cltiennes D E WASII.NGroN. Le general Funs-
s cement, dimontrent que le mo.al de mille A nus vai..iints allis, sans R ten a reu ordere d" Departeme
i de I'Allemagne, au moment ou nous mime ce c.1ras p.ar cux, t tout -rl de la Guerre de retourner un rgri-
-en sommes. ci avec la perspective simpnent pace qu'l leur plait ment de la Garde Nationale A soi
t d*une prolongation de la guerre, sans doute d: se soustrairen cfin A pI SNS ML cantonnement aux Eta's-Ueis, de-
;encore ilditerminte, doit laiss'r des souLfrances qu'ils out tiop long-' t ire chaque noureasu regiment envo.
tortement i ddsirec. Si nous en dou tem.sc JuIues, tinAoigne chez les y A la frooatUre.
t tions,d'ailleurs, certain tails seraient dte nseurs d- 1a Djube-Mouiarchi c 19 Sept --Le major-ganIral Albert L. Milla.
SIA pour 6clairer notre religion les d'une tatgue, d'une lassuauJe qui n., .. commadant la division des mli
manifestations qua oat u ieu ansvont pas sans un viuitabe ddoura-, Nsp Loproc ad -L use -4-l est Sosrt A ieso domicile ,o aqjour-
Splsieurs grandes villes d Allemra- emn. .u ipprocha dic la it p t, e, thui 4aes snis ,ne anaque. de
I gaI, ou l'o- a rtclami la paix et da ?e CiU.. qu'on croasit etre l ~rpmfi nepononwi.
pain, ou des femmes ont demand Patlerons-noua de la Taurquie r allemand BR. E,, tlut 8 a-I --Le Reprisentats amesaimal.spes-
qu on lear rende Ieurs maris, ou hous ne savoas gu8re cc qui se o marin amrcain revemat de **' i at, qt'il y a li de croare qu apres
los baUes des tusils et des miirailleu- passe A Constantinople, sinou que nccuvrer. I en reseon, depais le la reprise de la session de Iit n-
s. out u, la rpoonse du gouverne- te Kaiser A dd retarder et rcmetui retourci aujourdhui da refintaSr m4sanoG mite Am6ricano-Mexicanue,
Smenrt A os erigences intempesuves : A des joarm meillcurs, qui ne vieD- do haute mer TaNSca o a ona0o esa decide ux Etats-.-Umss 'indis-
pui encore le langage des ournax' dront iausais, ie tameus voyage qu'u encore neo apprs ou V 6de uiiN.i tier pour que les dklibirations sent
allemands, si different aujourd-hui devait y faGe. Mats nous savons cc LoNooC.- ON rappo- W de ai.n diygees vers une entente sur tl con-
det ce quil itait il y a seulemrntqui se passe sur tc front du Caucase que he marichal von aSea e.mM- MAl.de la fronuiers. Les Repesen-
aqueues mois ; enfin les messages let. 1 core, les mag.niques vic- unue son advance dans a #gomg0ne tants aaacijns pasliean. dM deur
iaTegie dresses a ses arm4cs et a son stores russes ic sonU pas de i atule roumaine de Dobrudia. c6ti, quit etait plus important, de
peole A 1-occasion du deuxiime A taire nalre beiuoup de joie, de -O, announce de Sofia, qoe les continue PxAe.n. des aftaires ae.
sangoveraire de la guerre, et ou le confiance et dcspoir au caur da Ea- Rou mains et l es Russes .na qI do tersatliales di Me nique.
K -aiser, a milieu ae beaucoup de ver-Pacba et .d ses collaboraiturs. vives attaques sur divers #go de' EL PASO.-Deux coloanes dq.is.
Ifl~~gronqdes qui sonanct irange- Ce nest pas hasarder uae hypothese i'Est. cavablerie ricai~ne pmUW&QM.


is


L_


_ __


-- ---------- --


_


"'" -


4





". et__ *i !i
*as eas 61&r


Villa et la majeure pattie de sea
bandes, qui ont attaqu6 samedi pas-
se la ville de Chihuahua. Les ,nsur-
g6s be dirigent vers la gorge de
Santa Clara, d'apr6s les rapports re-
lus aujourd'hui par le General
Bonzales A Juartz. Si Villa est par-
venu A garner cette gorge, Its gens
connaissant bien cette pirtle du
pays, sont d'opinion que Ils troupes
duGouvernen'-nt auiont bien des
difficult:s A surmonter av<.nt de It
rencontrer.
LAREDO. --- Un ?rain de passagers
a dt6 retenu par Its banles mexi-
caines le 12 septembre p.is de Tam-
peco. Les passagers ont 6t: pills, ei
e train a pu continue jusqu'au fond
d'une gorge de mnan'agne, od les
passagers ont etA autorises A debai-
quer. Personne n'a te tu6. Le jour
suivant un train contenant des trou-
pes du gouvernem.Lnt est venu es-
sayer de captuier Its bandits ; mais
ceux-ci ont tailsauter lc train et qua
rante soldats ont 6ut tu:s.
CHIHUAHUA.--- Q ize cents cava-
liers des tro~ipes de Villa, ont atta-
qud Chihuahua centre 7.000 hom-
mes des forces de Carranza. Villa st
tenail en personnel, de I'autre c6tl de
la riikre Chiruracai Les troupes de
Villa ont tW detaites et ont perdu
ajo homes. ElIls se sont retirdes
dans une goige de inntagne. Le ge-
n6ral Tr6vina, des forces de Carranza
a 6ti blessed au bras.


F'aits Divers

iEi .'-iJjG1N t AdMENITS
i --TI: OBOLOGIQUhkS
Nt.I. VAT'IOl liE
DU
SI'P, &, Co i 1..E
,:A I N'- M AB HTI A
MairdiS 19 Seltembre 1916i
Baromietre 700.7
mimmum 23.0
Temprature
maximum 32.4
Aloute rt diurne '.6 1
Ciel clair la rni,Itine. nuageux
I'apres-midi 0 ag.s au Sud et au
Noid a pati tide i h p.
Bajometie .onstan;.
J .S IFIFRER
Tribunal cihil de Port-l a-Priare
Audiences correctli.,nielles du
18 Septembl)i IltI;


3ui vont au cimetire Hier martin
es ;,gents de la Commune s-occu-
paient des tracks suivant lesquels
les plantations devront etre fistes.
D apres les plans qua s'txecutent
avec un soin minut!eux, ce sera
magnitique.

Os sigasale
N\.us avons app,.auda l.a demoli-
tioln des pelites constructions qua
encombiaient la place du Champ
de Mars. Lomme suite A nos id6es,
on signal le squelelte de b'tisse qui
se troupe A loucst de la dite place et
qui elait destined au pesage des che-
vaux de course.
Cette charpente en fer n'est. en
etfet, d'aucune elegance, place en
ces lieux.

Ciae-arielfts
Un grand nombre de personnel
avant encore mar.iteste le desir d'ad-
miecr Le Roi Fani6me" ce film
d-une richesse incomparable et qui
est di A Part italien, le Cin6-Vari6-
tes consent A le redonner A la repre-
sentation de ce soir. Le programme
est complete par "" Le mensonge de
Ronald ,"Le portrait de BEbe".
Tout le monde attend avec impa-
tience le moment d'aller A cette soi-
rte don't le succes sera Cclatant.

Usea lampe lectrique Eeessaire
Les travaux que le Service de la
Voiite execute au haut de la rue des
Fronts-Forts orA donn6 Ace quarter
un aspect tout different de celui
iiis&rable qu'ilavaitauparavent.Aus.
%i la circulation y est-elle devenue
plus intense le soir. Une scule cho-
se y manque : c'est une lampe 6lec-
trique.
En la plaqant au bon endroit on
trait une o:uvre des plus utiles.

La rielle Akerma.
D)cpuis lundi les travaux out et6
suspendus i la ruelle Akerman don't
on conrmenqait dejA i ad nirer les
belles transformations. Comme on
le comprend bien, la ruelle qui a etd
iemue de tond en comble est de-
venue impraticable apr6s l'averse
d'avant-hier.
11 taut esp&rer que ces utiles tra-
vaux seront bicni6t repris et menes
A bone tin sans aucune autre in-
terruption.

Naissuaice
Madame Georges Remponeau, n6e
Amclie Buteau a heureusement mis
au monde samedi soir, un gargon
qui a rcu le phenom de Georges.


Prtsidence du judge Z'plhir: asses-
sours, T. Sylvain vt C. Overt- An Neavelle i la maia
siege du Paraluet I' l)uviella. liamant mrtcontent.
Jugements reinius : Ah I si tu n etai, pas la femme
Celui qua condainne Moise Desilus d'ui vieil ami, il y a longlemps que
i restiluer a It. Saint-Fort Coln, la je tauiais {[laquee!
soibnile de I'. 3':il.7.) et ik six mois
de prison. a__ -
Celui qui coidainie S iven Tiven
A trois anois d'emi|ris-onemnent pour MOvo ieMneti di
vol de bwouf au prejudice de Gus- ne
tave Alusta. Cabotage
Celui qui renvoie Lorleus Dslice
de la prevention portiti centre lui. --
Predidence du juge T. Sylvain; as
soaseurs II. 3loilhaliinie et C Overt D6parts du 16 Septernbre
Jugmnents : Celii qui condamne
Israel Gaucius iA une ainne d'empri- Eternel, cap. Dantis, Anse-a-Veau
aonnement pour abus de conflance 1). Puissant.cap. Ismkus Pt GoAve
au prtsjudice de la dame Normil St Michel. cap. Antoine, Anse-A-
Perpignand. Veau
Cehlm qui condamne Philymon Plai- Imnmacule, cap,Chouloute, Gran-
aimont en fuite et Annulus Jadia a de Saline
un ani d'emprisonicament pour vol (a Ira, cap. Simeon, Logane
do b.ufs au prejudice de Morancy Dieu Scul, cap. Mery, Anse-A-
Presidence du judge II. llonhomme, eau
asesseurs, G. Pouilh et C. Overt. Dicu Mercicap. Chrisost6me, Go-
Jugements renduts : naive
Celui iui coldaine e lomnulus Md- Express, cap, Hermann, JTrimie
tells A un an detravaux forces pour Petronille, cap. Justin, Baradkres
vol de buuf tn iajitjdice de Rosier St Francois, cap. Joseph. Gonaives
DWros*,. Mvosotis,cap. Decius, Grand-GoA-
Celil ( de CU.m Joeiphl et Trrinilus Ilongui. Ascension, cip. Letanor. Pestel
Celia (liu or1donnei la i-assignationi Tout Ut:e, cap. Rufet, Grande
de Tlisma Ct sbtliad. Saline
Audience civil dni 18 Sept 1916. Dieu Maitre cap.Camille, Grande
Presideiice dii jitge II. Ilonhomme, Saline
assesseurs, (;. I'Paill et F. Nicolas; Arrivages du 18 Septembre
F. Duvieaila, niinilstre public. Ste Marie, cap. Yobk, P. T. de
Charles Zt-nz centre Eugene Roy Nippes, camp. cafe. coton
et Georges Lyon. Anna, cap. Rebecca, Gonaives. i3
Me Em. Eth ait a demand et ob- bals coton
.tenu son acte de cor.stitution pour
e gr au e conclusion Dparlts d 18 Seplembre 1916
ML G Lgeir a lu sea conclusions Anna, cap Rebecca, Gonaives.
et requis defaut profit joint pour Anna, cap Rebecca, Gonaives
Ch. Zunz centre Georges Lyon. Le Cha. Mer Bleue, cap. M. Chenet.
Jouement sera pronoatcA bient6t. Saint Marc.
I St Jacques. cap Almeus, L6ogare.
Nevmeea jirdlas I St-Marc, cap. Orisca, Arcahie.
De beaux jardins vont ere faits _p r d- IV Sepltemb r 1t6
- Sus environs de 1-ancien Fort Ste Anne, cap. Ozile, Port-Je-
Lerebours, de chaque c6tt des rails Pais.


Notre Da me, cap. Diet: Merci. I
Grande Slin-..
Maria i1liena, cap. Djjoie, Port-
de-Paix.
Fly l ibh, cap Duplessis, Grand
GoAVt.
Favorite. cap Altira, Gonaives.
Arritag .s d:I 20 Seplembre 1916
Lame cie, cap. Occ6us, Lhogine.


Dernieres
Nouvelles


(Par Sans fil)

20 Septembre 1916
LONDRF'-- Paris announce que les
uIllares co itiinuent leurs attaqufes
centre les Serbes sur le front de la
Macedoin,, imais out etd repousa6s
et I'dlu'0 41e d si nouvelles d'Athdnes
dit avoir ri. ;u uine dt pliihe lui infor-
mant que It-s luigares out 6vacu6
Monastir et S3ai via et ont transport
A la Iha e lu irs archives a Ascnb.
Les Alleainads out pris I'offdnive
contre Ios Iuss,.s sur le front de la
Champagne eii France. Paris declare
que 5 attaques allumandes furent re*
pouss4es.
Le mnauvais temps einpeche lea
operations sur le front de laSoimme,
d'aprts les deux rapports francais et
anglais-



Chez Viclor Iangons
93, ?ue du .1agasin de fEtat
Riz ialigoon mat
Hliz Siam glacd
Riz anglais
P.r sac de 21G livres
Les plus. beauz riz de la Place
Venez rite acheltr avant que ce
soil 6ui :e.


Derai re Heure

Nous venons d'apprendre que ce
mnatin, a 10 112 heumes, Mr Antoine
Piei re I'ail. impliqu6 dans I'affaire
du 5 Janvier 1916, qu'il regrette in-
fl liment, s'est rendu chez le colonel,
Waller selon lo desir qai lui a dt6d
expritn, par le Chef des Forces ain&-
ricaines en Hlaiti.
Nous soinrnes heureux d'enregis-
trer ce ge-te qui piouve hautement
la conluance que Mr Pier-Paul a dans
la giemiousite de I'Occupation.

Offre de services

Constructions civiles (bois, ter,
briques. mv:llons, ciment arm6,
mixte)-types de ChAlets, de Villas
kconomiqu.s et confortables.-Tra-'
vaux Publics. Fun&raires et Mani-l
cipaux.- Exploitations industrielles
et agricoles ---Installation de Chu-
dieres et de Machines A Vapeur, de
R6ceptcurs hydrauliques.-Eclairage
Electrique des appartements par pi-
les et accumulateurs ou par piles
seules.sonncries dlectriques, etc., etc. I
Projects, Plans & Devis I
Sur demar.de, s'adresser A Mon-
sieur Julien Chikel, Ing6nieur.
Cayes, sept. 1916


rI _r


E. Sepe
23 Rie des Frets Forts U2
Pot -aw-Prince Haiti
Chauwsures pour homes, fem-
mes et enfan.s, matdriaux choi-
sis,travail *:o'gni, formes commo-
des et i.hgantes.
Un stock assoili en d6pol re-
pond a toule demand et les corn-
mandes sont promplements ex6-
cul~es, en parliculimr cells de la
province.
A VENDRE
La Morale

Instruction civique
PAR FiFLix MAGLOIRE A prix reduit.
S'adresser A l'Imprimerdu eMatin.

Vins de Bordeaux
ROUGE ET BLANC
CHEU
ALFRED N. COOKE
68, we dm Mqli d rfat, U


RVERARDS I
Red Star BMire
Meilloure quality
Demandde par lea connaisseurs.
Drp&t thex
L PREETZMANN-AGGERLMH
Alanufacturer's Agents


Cafj-reslaurant
Saint-Louis

L.e rendez vous du select port-au-
princien.
Specialitd de :
Creme glacde, Sorbet. Patisserie
francaise, PAtes de viande. Volaille
et GAteaux sur command, Liqueurs
et Vins de premier choix.
Salon pour dames et enfants
N. 9. I.'tablissement pour cau
se d'agrandissement. a ule transfer
en face maison E. Leon.
Mme HILGKR PETERS.

ierJo. inJewel lilling Co.
Farines Hungarian oo, Suprem & ta o
B. T. Babbitt Inc
Savon Gold Bar
FRENCH NLRICANWIAE Co.
VIAS de CA LIFOILVIE
Vins rouges: Claret, Zinfandel, Burgundy.
Vins : Hock, Sauterne. Ricsling.
Massacussett Breweries. Co
Bidres Pilsner,
Pla// f& Kinas Bohemian
Alilevs Porler & Kings Pure Mall
THOSE WOODWARD & SON
Poissons saids en onus genres
Reprisentes par
Eug. Le Bosse
95 Rue du Quai
PORT-AU -PRINCE (HAITI)


AP
LOREI
Citkmff, IDA ISLAult
MWO LA PSAV DOVCR.
PRAIe've PAAPUvd
Amoos amto.4asm I -
dl&AO


Librairie.pc-
Madame V1
Aigle des Ries di ie.,th
tfl
Ioit-au pit
Fous nitures de bvreaf
N cesaiire porh
Articled1i
L irres classquel d
lure gAi.erale.Jesli,
se.llacheml, AIrmandc
nir Fieres, Alfred Ma.
M6thodes pcur 6ludedu
Anglai.Espaga, 11li..
mand,- Manuels poly
Instruments de mati
de dessin et darpcnap.
Ouvrages des conoa
praliques.- Le SeerEiaie
mercial anglaig-frauiO aI

L'Angiais commercial
Diclioinaire des lerun a
ciaux anglais VLA
vou9 memo Le keinat
rousse.
Les Livres Roses Lar
la Colleclion des Peiils oa
d'auleurs anciens et moa
0,25 c. l-exemplaire.
Romans en lous geoIm
tout prix.
Carries poslales -- Joum
revues illustres au No ei
bonnement--- CaleindrIe


Un advantage
fmm
Voulez-voas trouver de qd
voir vos amis avec dim
Allez & la

Societd GinM
DB
Kola Chain
Du Chemin des
oil vous aurez I emmarrm
rente I-excellent kola, In b
gazeuses, liqueurs varia, s
sorlis. etc.



Ligne UoUl
DEPARTS DR NEW-YOu RK
Le S/S PRINS WILLE.ML
le 15 pour Cap, Gonaives,
et la Capitale, Petit Goire,
ne, Jfremie, Cayes, Jacmeld
lao,
Port-au-Prince le 2oSn0F
Auo. AHRENDT' M


Une surprise agreablek

L'Epecerie ,MIere, Grand'Rue (vis a via du caSI
se les fami les qu'elle est en measure de livrer A partdi
d'excellems vins et vinaigre de table au prix de:
Vian Rouge Vim Blanc Viu_
Le gallon 4 gourdes Le galloc G. 5.50 I&IA
Le i2 gallou 2 1|2 2.75
Le 114 gallon 1 114 4.40
Le 1l2 quart 0.50 112 quart 0,70

N. B. Nos vins son garantis pure, ea prro J
frais de vendange. Nos vinaigres sont purse etO


gon.
Nous invilons franchement l'intelligent pul
Prince A essayer et compare. Nous sommes ceral
ment sera en no tre faveur.


wit


B. CernicchiaroL

N gocia t-consllnatair j
RUE ROUX 38. PORT-A U-PR!

LIQUIDATION DAIFNI,
Mr B. Cernicchiaro porte A la cononaias, l
clientele et au public en g6ndral qu'6tant mobime6l
pour la guerre, il faith la liquidation d6finitivo de
bijouterie et du rest des autres articles
Seulement pour. tin
II arise auasi sei d6bileum retardstaires quo
procurateur sra autorisA6 prendre Sou im
darrver au rAglement do loears omp o.n
Im.%M- _