<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02698
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 18, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02698

Full Text


0jSjl3CJmnie No.' 3854


QUINJE CENTIMES


Ldndi 18 SeDtembre 1916'


* a *
S* : :
* I a
DEFARTEMENTS

I .
t a

STRANGER
: : :


*


Ci46ienvt-MAGLOM~R
DIR9CTEUR
ABO?(1ZBMNTS.:
PORT AU PRINCE


G, 2.00
* 5.00

G; 2.20
. 6.00

G 8.00


44


OUOTIDIEN


RAIDACTION ADMINISTRATION
Angle des Rues Ferou & Am6ricaine

Les ammonces seol recues
A Pear-Au-PRNCX:aux bu: ..ux du journal
A PARxI: chez L.Mayence & Cie 9, Rue TronchOl
A LoNmas: chez L. Mayen.e S! CO. 19. a11,3
Ludgate Hil
A BlaLIN. chez Rudolt Mosse S. w 19, Jerusalcw
Strasse 4b-49
A Naw-YoRz Universal Publicity Company 45 WCM
34 th Street
Les manuscrits insdrds ou non nc sont pis rendna

,b -nnements & insertiuns pya'.C, '.'ar


IS PLrTfIQUES ET SI'IALES te consequence inevitable ; les con-
servateurs et les nationaux-lib&raux
continuentA r6clamer des annexions,
i odalnnfl honurp r non pas qu'ils soient A meme d'ex-
S- i poser objectivement, au point de
UU U vue militaire, de quelle maniere cc
resultat pourra atreobtenu,mais sim-
plement parce qu'ils sont p6r;Itresdu
)D, noire correspondent prestige des evictoiress allemandes et
Apprkcier les gains r6alis6s par qu'ils se persuadent, sanstrop savoir
offensive des Allies en Picardie comment, que I'Allemagne trouvera
d-apresle nombre de kilom&tres r6- le moyen de les continue ind6fini-
cupdres, ce serait tomber dans l'er- ment. Cette conviction est A la fois
reur du char.celier von Bethmann- le fruit d-un patriotism orgueilleux
Hollweg et du public allemand qui et de la r6clame m6thodiquement
se placent au point de vue de la menee depuis deux ans Le prestige,
,politique des gages, -Nous d6te- r6pandu non seulement dansles em-
nons des centaines de millies de ki- pires centraux mais chez les neutres
lomeires carries ennemis ; il imported et meme chez lesennemis, tait ac-
doncpeu que nous en perdions une tuellement la principal force de
dizaine ou quelques dizaines pour -lAllem'gne.
reconqu&rir le tout, il faudrait aux Mais cette force qui serait une
Allis plusieurs ann6es, et la guerre puiFrante auxiliaire s'il 6tait possi-
ne peutpasseprolongersi,longtemps; ble d'esp&er P'crasement des adver-
d'ot il suit que nous pourrons im- saires, ne saurait subsister ind6fini-
posernos conditions de paix au mo- ment, lorsqueleschoses commencent
yen des giges qui nous resleronts. A turner visiblement en faveur de
Cette conception est sciemment I'Entente. Inevitablement cettecons-
erron6e, mais on linculque au pu- tatation sera faite t6t ou tard par le
blic allemand pour lui conserver la public neutre, puis par les Allies
confiance aussi longtemps possible. de 'Allemagne; les Germaniquesn'ont
Elle netieni pas compete de deux pas le moyen d'imposer leurs con-
choses: c-est d'abord que les Allies editions A 1'ennemi tandis que ce
possedent, eux auissi, des gages. Uls dernier possede des ressources qui
dUtiennent i'Armrnie, les colonies lui permettront, en d6fintive, dedic-
allerrandes et surtout ils suspendent ter les siennes. Des que cette con.
letialic mnaritme ennemi, soit dix victioo se repandra, le prestige dc
milliards a hlmportation et dix mil- l'empire soi-disant victorneux dJclh-
liards it Iexportation, ce qui occa- nera et ses allies chercheront a tirer
sionne non seuleinent une enorme leur 6pingle Ju jeu.
perte 1-dAliniagne mais lapriveen- Par cela meme que l'Alitmag'-e
corepour 1-avcinjr de monopolcs de n'a pas 1 s moyens de datruire Jes
tabril-:on ct de debou hes enlev6s forces ptincp miles de I ennem,, 1-. -
progressivcent par ses rivaux. C'est crasement d'adversaires secondaiie
ensuile que lts immense territoires tels que la Serbie et le Monten-gro,
occupspar IKsparmines germaniques ne lui sert finalement de rien. It en
ne sont nuiicment conqui; d-une est tout autrernent pour 1 Entente,
man;ee solide et devronit ttre eva- car ayant la possiblit de de mener la
cus dun soul coup lorsque les erm- guerre A une issue favorable, toute
pures ceniraux verront leut puissan- defection d-un de ses adve'saires ou
Ce dnliiaire dscendre A un certain route victoire sur les thCAtres d'op-
degred intKroite relative, rations d-ordre secondaire, tourne A
tensivrusse, cornme celled'o.- son advantage et hAte considerable-
dent, nedot done pas etre consi- ment le succes final. Tandis que'
diree omme ayant pour but imn- l'entr6e en scene de la B3ulgarie ne
ommia e rconqut, commune par pouvait pas fournir A l-Allemagne le
Commune, Ies territoires occupes, moyen de terrasseri'Angleterrea
mis bien d'alfaiblirla puissance mn- France et la Russie, une defection de
litairede ennemi en pregnant in- cette mdmeBulgarie, 'entrdeenguer-
iatiedes operations dans des con- re de la Grce comme de la Rouma-

dversnsfaorables quifontdepenser A nie, aurait une grande influence sur
ateriel beaucoupdhommesetde la suitedesevenements-'Car, le temps
Susons que par agissant en faveur des Allies, ces
ementns que par suite d'un6v derniers ne sont pas, come l'Alle-
mains de viause quelconque, les magne. dans l'obligation d 6craser
q cent mle, t perdre demain d'abord leur adversaire principal. La U
ilpes, coming Iviene bones mise hors de caused un pays secon- u
ede e as viennentde daire les rapproche de leur but et les p
rdvitale Verun la consquen- fortifie en atffaiblissant d'autant I'en- A
Itarmesert que, elendemain, nemi. En outre, au point de vue ly
areifs devratent fare des pr- moral, qui est trks important puis- gi
ras des part pour se replier que la force de l'Allemagne repose
resufositions bien en arrdre. II en grande parties sur le prestige, tout m
M enc pas d'occuper des pays, vnement t6moignant que la cause pu
c1que encore ouvir en l6ttndre imphriale parait compromise chez qm
Cqute; et comnmel'art milita.i- les peuplesdontlesgouvernementslui m
de porte une line inter- sont infods, nepeut manquer d'ac- pe
rue de ranch es, il en taut gar-fclrer le movement se mani- ce;
r les frlontitres, de telle sorte que c61rer le movement qui se mand co
Possession dTimme nsesterrit sore feste n6cessairement en taveur de co
on uraidmenses territoires l'ntente. sec
Sudipaitse prde valoir pour Sous ce rapport. il faut attacher ho
re ue so, eviendrait au con- une grande importance, d'abord au ne
re source de taiblesse dans
guerre ddsure esse s retirement politique qui se dessine pe
assume 4celi ila victire A Atli6nes, comme aussi A la r6vol-
I pu deplusforts tien te des Arabes du Hedjaz. Ce sont
Al1sniIt u for effects. dessignes avant-coureurs dela trans-
i or punseul eupaslioyenr de formation lente, mais rguhire, qui L
de mille denn eurms, mas cen-se produit dans les esprits.. .
veon ai mIerme rssultat en proa L. KOSIUSCKO
t ffensie actuellen pendant
a emenos et e moment viendra.
4ireret ce les empires cen- .a.e 6 p rduwas
f*acu,. restreindre leurs fronts 1 a Lt erai un portefeuille avec
ialkans de la Belgique ou. initiales. .G.O. et plusieurs cartes mi
I'pon ui de visit. tio
Sfead pbique e Allemagne Le rapporter au bureau du jour- d'i
S pas encore compete de Cot- nal centre bonne recompense. .de


NOUVI =
D


L rE satisfiisante
LLE. i Is V:, i ives
1 S (sion c.. ce
P- ESSr-i memri e

- cleb t.ion
lAn I


PAR SANS FIL comnmisa i

'16 Sept I- -
WASHINGTON.-Le record du mon- Vill, I
de dans I'artillerie navale pour le O
tir A longue di:,tance a 6td obtenu B
ppr le superdreadnought PNOSYLVla- .
NIA. Le Departcment de la Marine a. CHEZ
annonc6 ce soir que, durant de rd-
cents exercices de tir, les canon de ;
14 pouces du navire ont atteint cinq Angle des
fois une peti-e cibie placee A deux' GRO
miles yards.
NEW- Yoak.-Rien de nouveau n'a ,-
6td fait, afin d'obtenir un arrange-
ment amical dcs dilicultas entire les (I'A d
carmen en giere et leurs patrons,
"'ien que dns les cercles olficieis, IOU(
ce matin, o.1 p-nse qu'un eflort se a CIIEZ
lent6 pour CviLtr Ii g;eve des 70.000 ALFR
unionistes. Lia < Central Federation 68, Rme dui


LA GUERRE EURO


A G.AUCII .
place i'


pour rt;!er les difficul-' I.e onilleir
a li frontiere A la s0s-! Le journal officiei public les pie-
Jour, i! a manqu6 un ce*s suivantes:
li commission mexicaine Akrt: conf',:ant la quaht6
A New-York assister A la d'haltien au ;sieur Tl'lophile Van-
Jc la Ie:e national du Allen. de niitionalilt DIa. oise.
* proch..mi': e reunion des Avis MinisLtriel.'
cs aura lieu lundi. ArrtL de douziemine des dd-
penses d a'mois de S'ptcmibre 1-16.
-..-. Acte coistitutit et S:atuts de la
sociCtc anonmie Ldnoinmmhe a Hai-
(. i;fordeautx tian Ameiic.-n Sugir Coinpagnie a
U 2 ct BL NC Arrct de sa nction y relatil.
alitd sLup2rieure Le douzime de Spte mbre
Les ifonctionnairiesct e mp!oyds pu-
J. BIGIO blics appreindroit avec plaisir que
Rues Courbe et Cisars ddja le douric-e dLl m)l )Is de Sep-
4S ET Di-'TAIL tembre a 6,6 puab i au NumLro du
16 du couianta du jo rnal olticicl.
ILa somime des v.i.eurs A repartir
entre les dIiie-i)ts D),partcments
> -c leato ministLrics sc chi:c l'ios cent
S. I f)tl (I.( soixante qu!i /e i ineC cinLquante trois
GE ET BLANC gourdfes qu.e vind-,,l dix-I-cuI centi-
mes I Bl Iets et I'ij: -ix inillie cinq
LED N. COOKE cent soixantc cimn dollars quatre
.taasin ie tIh'tat, 68 vingt quin, ccnIti;ncs dux tiers Or
,, am 1i.e 1 cain.

PEENNE snc tions
Le sieur I(udoijpl Joseph Fwvald
MaxStempel, de ni.iiontiliit alleman-
de, et la Adamni Oiel.e .Lamothe,
veuve du sieLr Ci:r.ille Chailema-
1 gne, de 11,.1; n. lt2 tr.ant.iise, en
" vue d'.i:qL irii li iu,;lic LH-ttiens
vieniCenit de .s. :,i m e at.x premieres
forin aliil,;s .es p. r l. loi dd-
clarant devaii, I a.it o: i comnptente
.I qu-ils ienoic:at a lear nationality
d'oi ig: c.

s (oi e l- 'il;a(- ; ie'dlP rs
-, T oute l'd! ,'i. a ce ,io,,, d n n e Port-


p1 II) X AliII.\I ( ).\ -i JI1i ,I L'-(einrnent
coil]itjiullettiertt supri~retIdes autiuhs a !ini rde et
a v litc tem~ie.


A DIOITE II I: NlFtRY IDLKE K. C., Noiivelleineitoiiiiut-crctaire
d'Ltat cii elurf de.I lItLXNNDE. c-iti remplaiceillt)CiL de Ac iHREL


Fniou A de Manhattan a annoncs e '
ne reunion aujourd hui, afin deA ., ,
rendie une decision pour participer
la greve. La Central Union de Brook-.
yn a deja vote son adhesion A la! :1ENSEIGN
reve. | M I-TEOC
Detroit.---Quatre hommes sont
orts et une vingtaine d autres ont OISEf
S peine ehaipper d'un incendie
ai a ddvaste les batiments de IAr-
6e du Salut hier. Soixante quinze Ib-MiNAIRE CC
rsonnes environ se trouvaient dans
s. batiments quand le feu fut d- Dm e I
uvert ; mais la plupart 6taient au
:ond et au troisieme 6tage. Un des
immes a saute d'un tage sup&-
ur ; il est en danger de mort. Les Temperature
rtes materielles sont nominales.


es Etals-Unis
et le Mexique

Par sans fil
16 sept.
WASHINGTON.- La commission
xte pour, le r6glement de la ques-
n mexicaine doit se reunir aujour-
ui.. On prevoit bien des difficultis
nature A empecher une entente


Divers


S LvISNTTS
)ROLOGIQU.-kS

1 V'ATO 1 R E
DU

SAIN r-MARTIA

7 Septembre 1916
762.3
minimum 23.7


maximum 32.4


Moyenne diurne 2G.3

Ciel nuageux P'rpre's-midi. Pluie
fine vers 9 heures 30 E:lairs. Objets
lointains tres visibles. Barom6tre
16g6rement en hausse.
J .SCHIERER

Nos alcools
Le 20 degres, en gros est c6t6 121
gourdes les 60 gallons- 11 se vend au
detail 2 gourdes le gallon.
On trouve lI tati a 1.70 le gallon.


au-Prince, l> 1s pm 'ci .: nts es )lus
charm anli ts c i _,C1 iL" e ;i)uvaient
a la ep ,s:)'.,Loi J ii; ,r soir alttirds
pair les prom0 s-.c, J' uin proigrainme
qui montr.it l'ct ;i .ii souci ,le plai-
sir de la dilccol i Jii C le'-\Va'ti. t6s.
Et ce public as.ioiIlc de Beau ne
fut pas trompd. Apius avoir applau-
di les autres li.i s, 1i cxulta quand
ce tut le tour du Sc:ret de Po ichi-
nelle ce pouit chet Jid avre de la
cindmatographic qu'on voudrait re-
voir, encore, encore.
Ce fut la une agz !ible soirde que
rendirent plus agrdable encore la
bounemusiqueet la bonnecompagnie.

Pour la compgluie ihailienne
de Consruelion
Les pcrsonnes qui h.bitent la por-
tion dc la rue dc il i lAte comprise
entire Ics rue.s I iou ct I).:ntcs Des-
touches demnandcnt A a Compagnie
(de faireenlever l.a te rrequi occasioned
trop de bouc ap hs la pluie et pour-
rait tre utilemlenltepioyeea combler
les crcux .IMss d ins ies trottoirs. De
veritables mares s'installcnt dans ces
creux et peuvent favoriser des accs
de fievie paluddenne.
Nous sommes certain que la
Compagnie, avec sa bonne giace
habituelle, donnera satisfaction aux
interessants habitants de ce quarter.

los denre 's alimeulaires
Mais. Le prIx 'lu in i- a consi-
derablement batss-, Lt tmar'mite de
4 iivres eat ajijouttl li it vi mgt cen-
times, ce qei i t-t la iv il a cinq cen-
times et le batl 11d' ,) kilos a G. 8.
BLananes. '. .1-8J pour le rdgimne
de 16 kilos environ.
Palates. iUnt et louvve entire 6 et
8 gourdes la charge.


[)elie iuteriedreo
lions 1912 80HO1o
191";b 75011)
i~l~(\~, 7U0 u
W- I14~~) 5u p)


- U


Trois bMOW


Trois-mois

OirIol' -


PORT-AU-PRINCE ( Haiti


- ..-.~.-1~T


.rS~i~7F~ZL-i~ ~~~C~~JLPli~SP~1~:~LTI~ I?~priSTXrpl~ ~a~~ ~A lp. rs ~E~-AR ---.-T~C-


W o


__---






tz ~zr:.~


Concert manque pouxoir disposer de forces navales Riz 3000 livres, rapeaux 6 douzai-'
Le nonmbreux public qui s'Mlait superieures A celles de 1'Allemagne nes, ratires 24 douzaines.
rendu hier, des 0 hres et demie pour si le people americain veut se sentir Sommicrs 4, son 5 sacs, sacs vides
entendre le concert de la Musique en s6curit6 dans 1 avenir 5ooo, sachets 30 500. serrures 24
du Palais a 6t6 absolument decu. Le ,De plus en plus on esi convaincu douzAines, savon de toilette 12 dou-
kiosque est, 6n effect, re-st6dans I obs. dans les milieux dirigeants A Was- zaines, savon 265 livres.
curitd6et c'est avec regret qu'on s'est hington qu'apres la signature de la Tabac 183o lives, tuyaux 2395 li-
dL'cid6 A s'en alle' quand on a fini
par croire alune ms'ilation- pax, I'Allemagne n'hesitera pas A vres, tuyauy caoutchouc 250 pieds.
Le Chef je la Musique ne manque. d6clarer la guerre aux Etats-Unis s'ils thermometres 2, tuile 4852 toile a
ra pas certaineinent d'expliqur la ne sont pas de force A se d6fendre voile 1535 aunes. tissus Check 32896
contrarie&d qui a priv4 lier la foule eux-memes, dans le but de piller le aunes, tissus Siam 103062 aunes,
de son rtEal favor. territoire entier de ['Est afin de s'in- tissus drill 26191 aunes, tissus De-
demniser des pertes financi&res de la nims 17020 aunes, tissus calicot
1Masriv;je guerre actuelle- 12720 aunes, autres tissus 8207 au-
Jeudi 31 Aofit deinier, la b6nddic- Dans 1 entourage le plus imm6- nes.
tion nuptiale a ete donn6e en I'Eglise diat du president, on declare que V161oci, des 2, vis 20 grosses.
paroissiale de .lJermie a Mile Andrde pour payer ses depenses de guerre Whisky to douzaines-
Brice et Mr EdgUard Brierre. 1 Allemagne devra, A la paix, ou bien s
confisquer les biens de ses citoyens amathoadenouwened nzyoupe rout,5,,square
ChanpgenIent d'adresse riches ou attaquer lesEtats-Unis pour i i ..i. e orsarl s, ouve ontr
Nestor Felilu, Maitre tailleur, an- en tirer une enoime indemnite de 49&1ano. tle'te"**atsnvoy'jSartiltSraLsaIurdamands
noince au public et A sa nonibreuse gueire.
clieniIe, (Itt il viet de transferer Et le correspondent dugrand jour- Derniare Heure
Son atelier, it Ia Grand'llue, N c 179,'nal
dans la mLaiSOI c it etait au para- aIoute.
van t. a- Cette conviction est si generale
Port-au Frince, le 18 Septembre 1916 qu'elle a 6t6 un des arguments les
plus ouvertement employs dans PAS NS FIL
Mri !tl ;a, qulis de Segur la discussion du project de loi naval
Les d6cl~ lies nont pas announce et qu elle a eu une influence predo-
la nimo dui M.arqus Pietre de Se- minante dans ['adoption des credits '18 Sept.
iurL, iirIln ti de I aademiie Francai unisites demands D T T .


se, cr(' -S~U bi mciit IeudIc 1'tAoOt Le I
sonI C hiiat nCiie Vilii ers .a1Pois sy. 5
FA, e dt, G; ails. 11 emit petit-fils de
la coin its-c de >S2c"ui, uiu~e Lostop
Chl, (ill ui a (',cuit pour la jeunesse
un rf, wd iuiiiu ((i-- jolis romans.
I 4' it lit'u i aI dit le ((Petit 1'ari-
sieui ) ul iis s in wn de i'esp~ it du
dix-luinrt n me~ 'i' le marquis de
S( nU ~i nutd Cn t adniis sous Ia
COUliolt', I't'(,'iit ie I'Acadomic fran-
(,Ie uni sx '~nses pour,,(I
Notns 'itt'i'us pari'u son ceuvi'e
]a 1im'i, dc- Cmtjduitii leic Mar0-
chal de i)wu I. I le aiu ede la
rut! 'SeuIM hujita c' MeOile de Les-
p11na'sseq..
11 fut ti int i uibre de. IAcadc~'uie
traiia na' it' I 14 viau1907. Cette
timot'L)port(, A uiiwif le Iiiunhjre des
VI~t~-~diA ii ts a i'Acadeniue.
S"I ere. d-1111 Coinpa h1idle


La Central du Nord


LONDRES.- Le Generai >ir Dou-
glas Haig, commandant des forces
anglaises sur le front de la Somme,


Nous avons appris que les pour- rapporte avoir capture 17 oo00 om-
parlers commences, il y a quelques mes, ce qui fait un total de 4000
temps entire 'es planteurs du Nord et captures en 2 jours.
un groups de Capitalistes de New- Les forces roumaines en Transyl-
York pour 1'drection du aCentral Su-, vanie rencontrent de grandes resis-
gar pareille a celle qui va &ere 6ta- tances.1 20 miles au nord de la fron-
bli dans la Plaine du Cul de Sac ont tire. Les IOaliens prstendent avoir
comp'etement about. capture 1000 prisonniers dans une
Le rcpr6sentant de la Compagnie offensive sur la Trieste.
est reparti pour New-York le 17 de Suivant les nouveiles de Londres
mois via Montd- Christi apres avoir et de Paris, les Frangais, Anglais et
ol enu les 4000 carreaux qui lui Serbes ont gagn6 du terrain en Mi-
italent ncessaires. ce6doine. Ceux-ci ont occupd Pioiin
Tous les jeunes gens dtsireux de apres avoir repous, les 13ulgares.
travailler trouveront donc d-ici peu AITHNES.--- Le Cabinet grec. prv-
I'emploi de leur energie. jsid6 par Nikel Corpules Halegero-
I prulos, a assume le pouvoir dans
lies memes conditions qui &taient
Petite hStatistique, presentees aucabinet pi&cedent et le
nouveau cabinet n'est qu-un cabinet
de se rv,- I c- fLe nouveau Pri silent du


Nou 'o-,s ,pri, av c plassir, que Principaux articles de provenance a- cabinet est consider con-me un des
le ju,.. \,.iad l)uc.,sse, a obte- mnricaine arrives pour Port-au- meilleurs avocats de la Giece et il a
le i5 -i dcrniet, avec la note Prince le 9 Septembre courant par vIcu lo-gtemps en France. I! a de
t.es b,.->, dcv. nt la tacul de Caen, le v.pcur Stavangeren a de la grandes relations amicales dans la
reputt t oi la pnlus svere de Fran- line Raporel. Grande-Bretagne
ce, so .o j ,wnc a Ic hdelicr es-scien- Anis 390 lives, aulx 120 livres, Grande-Bretagne
ces. A Litte occ. ,Ion, nous envo- alcohol 141 gallons allumettes 50oo0 e nT ajouts d ia 7o Ie de
yo ps s ,lUS' ,Ic s kidcitations grosses, articles automobiles 1i co- smmercc bntan io pavilion ame
11 )commerce batt.int Ic pavilion amn-
au i 1 '. M. Duc.as., c 1re du diplo- lis, articles bicyclettes 2 colis, acide in pendant Ils 2 dernieres nnnes
n i col.is.ardoises ,0ioooo finissint le 30o juin 1916. Le Dcpar-
EriU13 lurre 2SCO livres, biscuits-, 1609teent dL conmcrce a annon,- au-
Aii !it:. de je ) ,s ii de decroie, 1 res. bonbons 430 livres, bicarbo- jourd hui qui ya maintenant 3135
ate 4vres. be40douzinesourdhui qu'l y a aintenant 35
mess L:,. ;cs Con:nissancs, a mes ate 22 lives bre 400 douz navies amricains faisant le traic
SalU0i!i HI'- its lmci,.t LIisC'- bas et chaussett(s 8o douzaines, bre- a ,es ctr.ingers.
Lis(z je vous tpeC de croire, mes- telles 1:o douzaines, broueite bi- --avec Touteles organisaon de la
SdetI, blanc dEspgne baribceuf ---Toutes es ogaisaions de la
sients l.s o.mi .sar, a mres sen- det i,blancdEspagne lo baril,beuf Garde Nationale qui ont 6t revenues
timtnt.i s lc mciliturs. 15 1/2 barils. dans les camps de obilisation de-
Cadenas 6 /1 douzaines, chaises dans ls camps de mobilisatipn de-
Alis tie iD('rt 9 douzaines, ch irni&ies 12 douzai- dans le Scrrvice Federal doivent lais-
L(es d(`1,t ,' l .s pt,>r t ap-Italtin nes, crochets 36 doi zaineschapeaux ,ser prochai nement pour la tf:onti re.
Nw ),iik k t! I ui e (, N Y) par i8 douzaines, cirage 0 douzies Un avis olticiel annonze aujourd'hui
le .-S l' iiu.s der Nedeurlanden, se- cravates 24 douzaines. ciseaux 240 quelles sent la foniee dans
1onLt t 1 ii1 t111iI;( t uit "( (l '0courant a douzaines, couteaux 132 douzaines, unelle s onma e anv fion.
7 lictit Iu i( .s ti mioalin ch.mises II 1/2 douzaines, cannelle
iPort-;, l'ii Lt,, 18 St[ptebC l bt 1916: J28 livres, cuivre 473 lives clous --- __
11i 18 livr s, cordages491 livres,cou-
MAtIS leurs peintures 1300 livres, couleurs PanCilnas !
Ce I' ~ eplt',bre 191'l. peintures 26 gallons, clous dores,
En n. ,,- ii. ''i, s ,'iis ss par la 20.000o. ciment 500 barils, cornets Patl ), ai s!
ruptuie ds t:aus.t(";i ioiiienL uo1 O. automobiles 6. I Arriv6s par ABDEL-KADER, de tou-
Ioe a o e li n'wautir an \V\ait nul Etrilles 18 douzaines, Eventails 6 tes grandeurs et pour tous les goits
itdivid;. ,'am ,'lit' ux Ui doiveuit douzaines. 6toupe 1500 livres. 6pin- Chez L_.ONIDE SOLAGES
liver 1s asinlavies, uie onttirra res re"
-u't le i ,ul jsqtiiua ce tque le navie gles sretie 50 grosses. o, Rue Courbt.
suit d1:... iL S c oi.dioliuis de securiLt Fanne 300 sacs, treblanc 2675 li-
ndcessaires. vies, til cuivre 17 livres. fei 12513 ,
Le Cuuilainieei du Port lives, tromage 734 1,'2 livres, fruits
secs 215 livres, fruits au jus 8 dou- A
Noniellc it la ain zaines. Itouets I douzaine.
E ut' iues. vue Goudion 18 barils, gi:otle 97 liv. LE PLUS PUISSANT ANTISEPTIQUE
mou- ire vue Hameqons 9150o, huile k&rosine SwisMercure ni cuivre
sulva la declaration de oL i roi". I .'3l,
(ih. certailt meant, l'ar oire a 8390 gallons, huiles de coton 215 Chimist do 'Institut Pastear (1907).
galonsaureshuie oooae ns Dttrit iinstantanment tous los microbes de It
glace (tail pldcIe devait son lit. gallons, autres huile roo gallons, est,du holra,lesivrorr
arens 6 bas, harnais et Dysenteries des Pays chauds.
harengs 6o bail, harnais 1. AX.A s vimihjujw ..
Inscecicide 2 colis.
-- -Inscecicide 2 olS. Indispensable centre les Epidemiec.
us pour kola et autres 3 gallons, Daosna ~v .ran.e o.ulero. dam
A ux Ellats-U tis ijambon 206 lives jarreti&res 6o dou. .- us* 1*t oea.u porous lo. u, .
Socidid do rAxIODOi 32. Rue des Matiraine. PARIS.
zai nes. A PoMr-Au-PnMcs: ZE s AXD P .D AlBBX..R
A prci)pos fu tilli -ca Lignes a pe&her 300 livres, levu-
Poigrammene aal re it lives, lait 40 douzaines, lan-
Sgue 1/2 douzaine, lits 2 lames ra-
Le Sans-fil anz-ori-ait dernierement soirs 144 -
que la plus giande demand de cr&- Mantigue 5369 lives, more 8oo
dits naval :onnue dans 1-histoire lives, macaroni 1875 livres, musca- DAPARTS DE NEW-YORK POUR HAITI
amrican e avait et \otte par le de 136 livres, materiaux buss 6 co- Le S/S PRINS \kILLEMI, le i
Sknai. Ce credit prevoit la constiuc- lis, med camentn in tolls, meules 12, Le S PRINS WILLEM I, le 1
tion de 157 vaisseaux, comprenant 16 moteur i, moulins A cafe 2 douzai- Septembre crt.
gros navies, dans I space de trois nes, maquereaux 2 barils.
ans, ci au c Ct lotal de 2.q5o mil- Outils jeu i, oignons 286 livres, DtPART POUR NEW-YoRk
itoas de trancs. ocre 3294 livres, olives 35 lives.
C'est centre 1-Allemagne dit une Poivre 1552 lives, plomb 5 o li- Le SIS PRINS DER NEDERLAN
coircsrondance du Daily Mail que vres pommes de terre 15 barils, pore DEN, attenduici mercredi martin 20
Its Ei.is-Unis se constiuisent une 13 1/2 batils. pelles 48 douzaines, courant repartira de suite. directe-
nouvtlle marine de guerre., iquois 12 douzaines, peignes 254 ment pour le Cap et New-York.
aOn est.en eflet.convaincu A Was- douzaines.pipes 3 douzaines. pois 3 Port-au-Prince le 16 Sept 1916
hingion que les E'at-Unis doivent barils. AUG. AHREND'TS, Agent


Une surprise a.jreable


L'Epi erie Mloderne, Crand'lu (vis ai vi:
se les families qu'e le est en inesnOe ,c ; li.irer
d'excellents vins vinagre de table atn pi ix :.e:
Vin lBouge lien iantc
Le gallon 4 gouides Le gal ,r tni &3.0
Le 112 gallon 2 D12 7)
Le 114 gallon 1 'l> i4 !,;/
Le 11(2quart 0 5j 112 qual ,7


frais
son.


S dlU C;


'ticet"


ii 1J., I.


NV. B3. Nos vins So o galanis I Ij iy
de vetidaige. LNos vjliaiglts u nj I11 it


Nous invitcns
Prince a essayer et
mernt sera en, litl e


cofparer. Noijs scuitnes


(Cifajt, 'lue SQuiJs


B. Cer nchi4V!r

N\gociapl-coitsimy, re re
RUE ROUX 38. POR T-A U-PJILCi',:

LIQ UID t Tl ON D iNlTI E
4T-ION D-E INI TI VE
Mr B. Cernicchiaro porte a la 'oi iss:ance de t0b
clienitle et au public en general q(u'<';,:1 ,i cbilils et :, t vut
pour la guerre, il fatL Ia liquiit)-tioi (J-iiuitve de sto0k
bijouterie et du resle des autres a:icies I


Sculeanent IOPu&


11 avise aiusst se d&bileurs rlr12~' n~ni eag
procurateur seraaI I itOf'lst6 A Ple'I1Il2( ii u'I~ ~drre
d'arriver au r6-etiernit die leurs czi



COLOR Youri LAO-T VE.A:Yo !*'-, HAT WITH



1Miake3 0 '1, ~ ~New
LA.DlE L I IS An

Lr a~;nd Dir ,1.le


'Accid all sz.


sole ( k


F .Cip,:arS and Bad*"


.4 iy 1


fl), HPl n"I (" !, "'
(Near the French Cuble Office)
PORT-AU-PRINCE (H-IAITI)


Coorite .!!


ririe !



Le COLOI.UITEl est ,ine [pirpaira-tion li,|pile an mnov'n de iuelle
pouvez re'nettre a neul, vvoous ne, vos vi'Ox chcipe;ulx li Pa p
tins, soips. v-, lo.iirs, panitoifles, paiiiers (t ;L ii(i s aurticlos d paille.
Resultat Spl, udide sur les Chapeaux des DAMES et desS
FANTS.
-FACILE A APPLIQUER.-
Une l1g re application de olorite it I::;ie d'un piliCeau "Juvivet
chaque flacon suffit, et se seclie en 30 minutes.
Les articles teints avec le Colorite deviennent impermietl,'et "d
bles, et ont un fliji attrayant. A
Si vous hiesitez i teindre vous-mnine xos articles, on se c harg
fair A prix excep'ionnellement bon nrarclie.
eiouletr' I
Noir de Jais Jaune Vert de Sauge irunl
Noir Mat il1eu Marin Ceiise La0
Rouge Cardinal Bleu Natlier Paille Mois ln
Evitez les substitute et les contref, cons.- Insistcz obtenir


COLORITE.
Pi-ix de de la petite bouteille
,, ,, grosse


PI. 0,25 or
P. 0.50 or


En vente par



Svul Agent pour Haiti,
89, Rue du Centre (d proximil4 'du Cdble Franvi)
Port-au-Prince (11 TIT])

Edward M. Raphol
Nlew- York Port-a'-t

Specialit6 de ProdUil
RIPOREL

FAIIINE KIBIT.


~jS~r4b;tj


d0A


nrcplas vos


D


9m WE i~bb 1i