<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02695
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 13, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02695

Full Text


a bab e .-


QUINVZE CEYNTIMES


rcrpdi 13 e$pebrb 1916


or


pOBHT-At'-PRINCE ( aii-


cjIbxent-ilAGLOM~~
DIRECTEURL


poRT AU PRINCE
2 2 ~ G, 2.00
Mois 5.00
oepAI1TEtMENTS.
**G' 2.20
~loi *6.00

.ii :.!9 G 8.00


J


OUOTIDIEN


LA BEORGAN1ISA TIO1
DE


jADMINISTRA TION PUBLIC UE


Srtproduisons la leltre suwvante que 4tablir une distinction praise de ce
i1Prisident de la Republiqne vient qui est bien de 1-Etat et biens com-
dadresscrauxSecritaires a Elat pour munaux ; classer les routes et che-
Ssignaler les points przcipaux sur mins publics et reglementer leur
ksqueh doivent porter ieq prochaines mode d'entreiien, 1'usage des course
riornes--- L-importance de ce do- d'eau flottables et preparer les modi-
cument n'cbappera d aucun citoyen fications A fire A notre legislation
iwucitx des affaires du pays. sur ces matieres ;
5 0 .--Mesuie A prendre et moyens
7 Septembre 1916. n&cessaires pour un recensement
general de la population, des indus-
Monsieur le Secr6taire d'Etat, tries et du b6tail de la Repubiique.
eere de me (Je sais bien que sont A l'6tuds les
Svuede me permettre de me questions d'61ections communales et
re un compete exact de la situa- 16gislatives ; itl ny a pas lieu d'en
a g0&ale des affairs de la R6- parler ici).
Ublique, et de determiner, en par-
iteconnaissance de cause, les me- FINANCES ET COMMERCE
resqu'il ya lieu d'artner en corn- i o Reorganisation des services et
on pour la reorganisation ration- du personnel des deux Departements
ellede administration publique, il en vue d'un service eftectit ;
necessaire que chacun des Secr6- 2 0 .-D6terminer les organes de
res d'Etat me presente un expose contr6le et les services administratifs
6tailldel'Etat et des besoins de qu'il ya lieu de conserver de notre
rs services ae son D6partement. ancienne organisation et leut refon-
telesrecommandations quil croit te,au besoin, pour les mettre enhar-
eoir hfaire pour la bonne iparche monie avec les rouages nouveaux re-
esdits services, sultant du regime de la Convention ;
En consequence, je viens vous de- o .--Preparer la rdtormt de notre
bander de vouloir bien m'envoyer Budget et les modifications A appor-
plus-tat possible, ap-is-le 30o de ter A notre regime fiscal actuel (as-
emois, un rapport circons:ancti, siette),quotite et mode de perception
Abesorte de bilan de vctre D6parte- des imp6ts directs et indirects), de-
e.nt, en portant votre attention sur terminer queis sont les imp6ts nou-
es points suivants sur lesquels ie veaux que l'on pourrait ctier sans
lfsire etre particuli&ement rensei- trop de perturbation dans les aftlircs
, ou que je crois 6tre imm6dia- et sans une trop violent r6percus-
ment envisages, et en vue de solu- sion sur la population ;
on prochaine : 4 o .-Deerminer le regime mo-
RELATQIONS EXTEREURES n6taire qu'il y a lieu d'appliquer, ce
ELATIONS EXTERIEURES qu'il serait n&cessaire de taire de
0.- L'organisation nouvelle qu'il notre stock de billets, (de billets d6-
a lieu de fire de la representation teriores), de nickel, etc ;
iplomatique et consulaire de la R- 5 0.--- Pr6parer P-organisation,
oblique, en raison des conditions soit par la Banque Nationale de la
telles de notre diplomatic, et les R6publique d'Haitti (ou sous ses aas-
idtrits politiques et commerciaux pices, si cela est reconnu utile et
oUquels il y a lieu de pourvoir en avantageux) ou par une autre ins-
cnantcompte des aspirations 16gi- titution, au besoin, des services d'une
times du people et des resources Caisse d'Epargne, de prets tonciers
otreintes don't le Gouvernement et de prets agricoles (les prets com-
arra disposer d'ici quelque temps merciaux entrant d6ja dans ses attri-
core butions) en indiquant les modifica-
,"- Les questions pendantes tions qu'il serait n6cessaired'apporter
les Gouvernements strangers et A notre Legislation pour taciliter
solutions proposees en vue de l'obtention de conditions raisonna-
r liquidation ; bles aux emprunteurs et en leur
rds-- Les traits et autres ac- accordant toute la protection d6sira-
rdsinternatinaux auxquels il y a ble, tout en ofirant aux preteurs
et'de recommander I'achUsion de les garanties n6cessaires pour la pro-
publique. tecuon de leurs capitaux. Dans cet
ordre d'id6es, il y a lieu de considd-
INTFRIEUR rer la r6alisation facile des gages et
.-- Mode de surveillance et de hypotheques, le regime des faillite
ntr61e efficace du fonctionnement et banqueroute et des liquidations
e ah Gendarmerie et des services judiciaires, la suppression des tribu.-
1t y sont attaches. entretien des naux consulaires ;
i~'- chemins publics, service de 6 0 .---Daterminer les garanties
irge des c6tes; mtdrielles A olrir Ai -Eiat par les
a".-- Rformes des institutions fonctionnaires de tous ordres (hai-
w munales, de lassiette, de la quo- liens et strangers) pour une honnd-
eositdu mode de perceptions des te minutention et une bonne gestion
sitons communales ; des deniers et deg services publics
kg Cntrats en execution et (cautionnements, gages, siret6, etc);
S qits imposent A I Etat, dd- 7 j0.--Rtorme de la legislation
y ens reconnues A ces contracts douanitre et moyen d'assurer la ra-
I d v rem6dier (6clairage pidit6 des operations en la conciliant
NeP 'Chemin de fer aerien de -avec une garantie suffisante d'une I
-'ai etc perception int6grale de l'imp6t ,
'ttDOmaines publics et priv6s 8 o0 .--- Dterminer, classifier et c
i't par6parer un relev6 descrip- .purer la Dette publique de facon A I
Starpentage (ou rkunir les dtablir definitivement (pour 6tre au
Lieri*t u dj6 laits A la charge besoin sormis A qui de droit) l 'n-
I es) des blens de l'Etat avec semble des obligations auxquelles
iles revenues qui en rtsul- I'Etat a laire face, et 6tudier l'uti-
fue modifications qu'il y a lieu liti ou la possibility actuelle d'uni- S
sat baux Ai ferme actuelle- fiction de notre Dite publique (
Sear- determiner les avec indications des charges de ceite
./_Ft pent recouvrer sur Dette et des moyens de pourvoir aui
-w tt e relais de la mer ; int6r6ts et i A 'amortissement.

9 0 .---Mesures A prendre d'urgen-
ce pour assurer la perception des
imp6ts (ceux des Communes et de
l'Etat) pour l'Exercice 1916-I917.
10 o.-- Amelioraiiori's apporter
au service des PostLs.

TRAVAUX PU3LI..S
1 0 .---Quels sont les contracts en
vigueur,les engaigetmenitscontractue's,
'non executes par les concessiontn -
res, les charges que ces contracts e;n-
traii eni pour l'Etat ; quelles sont les
defectuositus re-onnuesd ces contracts
et les moyens d'y remedier ;
2 0 Etablir un programme des
travaux publics a entrenrendre, dans
leur ordre d'urgence aec indication
des moyens financiers et autres pour
y faire face ;
3 0 .--Determiner les conditions
dans lesquelles les concessions de
mines devront A l'avenir etre acco:-
d&es et les modifications qu'il y atn-
rait lieude faire A laloisur les mines;
quelles sont les concessions qui so it
actuellement en vigueur et celles qui
aont caduques ; ce qu'il y aurait licu
de faire pour determiner quels sont
les gisements exploitables et les mo-
yens de les mettre en valeur ; indi-
quer les moyens d'y pourvoir finan-
cierement ou autrement ;
4 .--Organiser les ,services et le
personnel du D.partement, en vue
d'une besogne effective et indiquer
les d6penses y relatives
Reorganiser les services du t&ld-
graphe et des t.16phones et indiquer.
les creations nouvelles recommand--
bles immediatement ;
5 .---Dternniner le mode d'ex6-
cuuon des iravaux publics en iegie
et les cahiers de changes type A itm-
poser aux entrepreneurs.
INSTRUCTION PUBLIOUE
l,.--Ouelssonilesboursiersquisontl
actaellement A 1'etranger, la nature
et la duree de leurs etudes, les mo-
yens de contr6le ou de surveillance
exerce sur ces etudes par le Depar-
tement ;
Quelle devrait'trelar6partition de
toutes nouvelles bourses I accorder
dans l'avenir en vue de pcurvior les
services publics de sp6cialistes ou de
donner une nouvelle orientation A
notre Instruction Publique ;
2*.-Fonctionnemernt des Lyc6es
et Ecoles de llitat et des Etablisse-
ments subventionnes, lesbesoi-sim-
m6diats des dits Lycees, Ecoles et
Etablissements; creation qu'il y au-
rait lieu de faire surtoat en vue de
pour-'oir aux besomns des populations
rurales ;
jo.-Constr,uctions et reparations
des maisons d-Ecoles.


nes dispo:ition- o:t elt reconnues
beaucoup trop c> npliquies et qui
consacrent une proze.iurie trop lon-
gue et trop coate,.-;e en bien des cas.

AGRI Ul ETUR E
I R:or2_0 t -er d'une f.q >n
rationneile ies s21v- ces et le person-
nel du D)parten. nIit et indiquer les
Jd pense' y reitti.vs
D1) teminL-r 'pili experts it serait
nce-saiire d'ob enir et les missions
qu-il y aurait lieu de solliciter, au
besomn. du G )uvcrnement americain
pour 1-etua e dA notre sol et de nos
procAids d Ccublre. les miladies de
no; plants et ls ameliorations a
appoiter a notre agriculture, les tta-
blissements immi diatement utiles
qu'il y aurait lIeu de creer et les
moyens de faire Lice aux depenses
resultant de chicune des categories
ci-dessus, autant que cela puisse
ttre determine A 'davance
2 0 R,'ie-entatio'i du regime
des eaux et for&:s, de l'utilisation
des course d eau et canaux d'iringa-
tion, ceux de ces travaux qu'il y
aurait lieu d'entreprendre imm6dia-
tement et les depenses qui en r6sul-
teront et les mn)yens d'y faire face;
3 0 Etudier inamidiatement les
modifications qu il y aurai' lieu
d'apporter a note organisation ru-
rale ( lois, rKglements et services
ruraux; )
4 -- Prdparer une nouvelle loi
sur les chemins de ter pour rempla-
cer ceile actuellemeiut existante re-
connue insulfisaite et inapplicable
en beaucoup Ade ses dispositions.

CULITES
I 0 .- AAf ires p.ndantts avec le
S'-S:ege ou avec L'Archeveque et les
Eveques de l'Fglise Catholique Ro-
maine; litiges on engagements nomi
execut6s par le Gouvernement, crea-
tion A fire ou modifications A ap-
porter a l'o:g nis:tion actuelle des
Paroisscs ou dans le regime du
Culte;
2 0 .-- tEngaigemepis non ex6cu-
t6s par le Gouvernernent envers les
divers Cultes protestants et ce qu il
y a lieu de leui demander dans l'in-
t6ret des populations relevant de ces
Cultes.
Dans l'attente de votre prochaine
reponse, je vous renouvelle, Mon-
sieur le Secrdtaire d'Etat, l'assurance
de ma consideration distingu6e,
DARTiGUENAVE
--- I me


Vin de Bordeaux
ROUGE et BLANC


JUSTICE Quahtl supereure
zo.-Rdorganisation de nos 'fii- CHEZ
bunaux, creation A faire ou modifi- I. J. BIGIO
cations A apporter A notre syst6me ; Angle des Rues Courbe et Cdsars
20.-Enquete sur lesd6p6ts etcon- GROS ET DETAIL
signations des funds d.tns lea Greftes
des Tiibunaux ou ces toands sont de- .
poses et measures a prendre pour vi-
ter les abus qui sont r6sultds de la NOU VELLES
garde de ccs toads par les greffiers, i U V L L.
quels sont les tonds qui ont pu etre DE
d6tourn6s et dan, quelle measure la
Repubihque est responsible du rem- PR ESSE
boutsement de ces tonds ;
j*.--Modifica'ion des Lois sur la
rIalisation des gages et des hypoth6 PAR SA.NS FIL
ques pour taciliter les prets fonciers
et lecredit agricole al'interets raisonna --
bles, tout en assurant de sdrieuses
garanties aux pi.teurs; 12 Sept.
40.--Refontc de nos Codes et de
naos Lois, particulierement le Code LONDRES.- Le steamer espagnol
SCommerce en reu i a e trait aux *aMayo. jaugeant 1180 tonnes, a 6te
de Commerce en ce qui a trait auxlcoule eL I 'quipagi sauve.
(xcitns et ta 1-umssion de tends Les Roumnaiis out d4fait des
constitution decapital) ; forces autrichiennes supdrieures
0*.-Modifications a apporter A la dans les montagnes de 1'Allemagne.
ota sur 1 expropriation force pour La bataille a ete poursuivie jusqu'en
abuse d utility pubtilue don't certai-' Transylvanie, et les Autrichiens out


l'ii reployer A tine distance de plus
de deux milles. Les Romrn-uiins'ont
ensuite lanc6 une nouvelle attpque
centre l'aile Sud des Autrichiens.
ce (qui les a oblig&.s A evacner leurs
positions. Les Russes out encore ga-
glix du terrain daus les C'mrpathes
mrtis les Autrichiens ont arrut' leaurs
ellorts tendant A rompre leurs li-
nies an Sud-Onest de Leinberg. au
dessus dte lalicsz Les REisses ont
perdu beaucoup de mnonde dans le
combat au dossous d( Lemnberg, y
compris 1.000 prisonniers. Les trou-
pes lBriianiniquies ont encore g g'16
dui terrain dnrant leit" olotiixsive,
lier so:r et ce matin, sur le front de
la S)inina
P_.mis Plusieurs violentes atta-
ques out n te lancees par les Alle-
mnands sur difflrents points danrs to
secteur de la 6onimne, la nuit der-
nitre. Les troupes allemandes out
I)U pnutLrer dans la preomietre ligrie
des positions franQaises ; mnais elles
furent repoussees aprcs cela,' en
subissant de grandes pertes.
Lest troupes Bulgares ont cap-
tur6 la torteresse roum tie doe .Si-
listria,), an sud de Barowina, sur la
froiitiyre hmongroise. Les Allemands
sont maintenant en contact avoc les
forces roumaines.
Les Russes gagnent du terrain
z I'Oaest de Shypet.
IOME>,- Les forces italienne, au,
Sud de 1'Aibanie, out occupY& plu-
sieurs positions sans reticontrer do
resistance. Sur le front Nord, les
Autrichiens ont tenter de briser lea
ligues italiennes sans succts.



Faits Divers



RENSEIGNEMENTS
MEhTEfOROLOGIQU]S

OBSERVAT01RE
DU

SENMINAIRE COLLI.GE
SAIN '-MARTIAl
Mardi 12 Septembre 1916
A MIDI
Barointre 700.8
minimum 23.9
Temperature
( maximum 34.8
Mofenne diurne 27.0


Ciel tres nuageux toutela journee.
Pluie fine A partir de 3h a m.
Parh6lie et halo solaire.
Barom6tre l.6grement en hausse.
J .SCHERER

DEPARf11E.NT DU CO Il ERCB
Section de co;ita61e el dinspectiou
des Donaaes
Le vapeur g Stavangeren a de 'la
ligne Raporel, ayant laiss6 Nevw-
York le 3r Aoitt 6coul, est arrive
ici le samedi 9 S-ptembre codrant
et apport6 pour six ports de la R'-
publique Six Cent Cinquante et une
tonnnes I3/ioo( 651 T. 2[ioo)
de marchandises diverse ainsi repar-
ties :


Savy
Port-au-Prince
Gonaives
Cayes
Saint Marc
Petit Goaue
Jacmel

Total
Port-au-l'rince, le


315.14
16; 90
S5 62
76-85
29.2[
8.40 .

165.12 T.
tI Septembre 1916


Riclamez
Une petite clef Yale ddpos3e bier
en nos bureau.


~i5


~oi3

~igF


,,;3Fc"'.bi~~~Yi~il4liiQllslll ~C I -- --CL~- -.._---7~C- --- pll BDC--PIJP -- ~I- -~C-;-L~IJe~I


_ -pIs ---- a -3b41 C--l I I- ._r a I~C-~e -L -


P'~L,


w a


REDACTION ADMINISTRATION. -7
Angie des Rues F~rod &Amdri DO

Lea ainosneesosnt ruepe3
A Pexr-All-PAr~citmauz bureau& dui journal
A PAmis: chez L.Mayence & Cie 9. Rue Tranchal
A Loxnxas: chez L. Mayciace & CO. 59. 31p33
Ludgate Hil
A Buit-im. chez Rudoit Masse S. w sq, Jerusalew
Strasse 46-49
A Naw-YORE Universal Publicity COMPany 4) WeM
34 iii Street
Les tuals.Ucrits insdres CU noDnDasBOut pigrendat

Adbotitsements & inscrtsoms payables d avwsc









q- I lN -L f I
AA -4(.AAIL -


WC Mont Ca1 1el i-i
Dimanche 3 Septembre dernier a
eu lieu la-distribution solennelle des
prix aux 61&ves de Hlnstitution N. D.
du Mont Carmel dirigee parMadame
Christian Coicou. Le piogramrme
comportait un chant, des monolo-
gues et deux petiles comedies Le
procts de Rigolo el le Diner de Pierrol.
Lechant fut ex6cut6 avecbhaucoup
detalentparles jeunes d61ves del'E ta
blissement. Les monologuLs furetni
dits par Melles Mar;he Dejoie. Fcr-
nande Elie, Constance Avin, Carida
Mong6 et Francine Laurent.
Le Proces de Rigolo a 6td un tcu
rireet fut interpreted par Mel!es Car-
men Josaphat. Exilda Mong6, Euge--
nie Magloire, Fernande ElBe, Marth
, Dejoie et Constance Avin qui mrnii-
thrent des applaudissements prolon-
gs, particuli&rement A Melles Exilda
Among, Carmen jo-aphat et surtoui
AEugenieMvgloi-e avecstsC.o,u i.-..
Dans le Diner de Ficrrul, on a cu
A entendre avec s.atL.ifaction les in-
terpretes de cetie pie&c qui furcint
Melles E.sida, Luuc Mng.\ l-trnni,-
de Elie et suriout M,.I- N: crIlhe -1)-
joie dans le'r6le dL B ,'bil-c;te.
Voici ies lau;etts qui ont cb[tnuL
It prix d tx:elt nce dc _ecr Ci. ision:
Carmen losajhat, '.tI \VWi\v. iPi'
Constance A\i,\,MaIic Lalor,_:t A.-,-
phie Alvai,-z.
Des pr ix ui t etc o ti :s par les
amis de I'Insaltuoion : ux cliuvcs, qui
o t e e dc :e e plus de s.;,.! i,' .
Des prix lurtIt d .:-i ,:s ,''x !L,-
ves Berice Avin, FI-'x l.iA:o:esi,
Constanre Avin, I. .le ji Kp-
liste, Dumyrn, Bonaiiy. .'i Lu-
rest, LucLiji .e Nau '; Consta...;c
Avin. Ce flu uLe sgi(. blb tnctice
N .us pis,,, lOls 1,0.-u .onli),il:m Ii'.s
A Madame Christian oicou ct aux
laureats de l'instituticn

Les (raVttOx di PIalais Vualioiial
Les travaux i.pnis, conullAne ll- ou;
l'avions announced, li'oii pas pu rwar-
cher avec plus de ccidCiidt, Ils ba.gutit-
tes de fer qu'on attend ni t.ant pas
arrivdcs.--Dcs re:iceigtiine;'s pris,
ces elements indisp-en..sb es A ia cons-
truction de cet ditlice Irrvtront pio-
bablement par l'Orange Nassau

Une uouvelle soiree, sensalioinilelI
Le public qui s'in.crec-e t.ant au
SCin6-VarieOts 'oublieia curti.iine-
ment pas que cc soni il y -ulra util
nouvelle repiesmnAitlioitn s.nsaHion-
nelle. Nousavons deiA public le pro
gramme de cette soiree A laqullie.
come onl'a conslatc, il nesciaduion-
n6 que des films nouvc Lx..
Quaita a la beauc de cL program-
me, nou- n'en pa:lciot;.s miemne pas.
Tout lI- nionde sail ianliilltliliii qu-on
n'offre que des mnerVtiA.s au Cind-
Vanites.

On a ,oil
L'occasion est encore fa.'u:nie aux
contribuablcs de ia me d- l-ligaintd
de se plainJre dJ tn.,'nu.er d'c. u.
Depuis tiois joU:S c t i1:l, toLs
disent quelqucs-ut,', l.s uinLu goitL t
d'eau. Hltr les L iobiitts outit laise
couler ue jt lt iioiCe cii.q mLinu.cs,
durani, el ta cie ;out :
Ces initeressa.ts co i i;b llb s c s-
p&rent que d ici la s: -oi.,ine p:o.hia;-
ne lls auiont de lc.,u eiulieretnent
parce qu-il CesLt in o: s.bl- qu on iuLt
laisse pu.s iong:t, nips la pcespcctivc
de moutir de so:l.
l.a S ;i',t die,
Demain seta 'xi.L\ai ni: .o c la S in
te-Cioix, fetc pationaic de ia C;oix-
des-Missions.
C'est de tradition que les fiJd:es
'en foule se rcndcnt en ces lieux
pour pner le grandsaint ctucifi d'in-
terceder pour eux.
Comme dordinaire' l'administra-
tlion la P.C'S. voudia de bien meutre
des trains specinux ta diposition
des r.ombrcux ptclcins.


C'est assu'emont um;oe Leurcouse
idee que cello qu ont a oteo dc de-
tolir la vieille consltruction sordid(e
et vermoulue qui fuivait vis-a-vis a
l'61gant ddifice quest maintenatnt
le Bureau de la Gendarmerie.


Ivaku rieux que cet~e l)Iace rq
te vide en a~tecidat Iquo I atwicinne
laverne soft remin ~acde par tine mnai-
son qui tie d~par'e pas I (dficie d etn
face.

C'eas le 13 Sp-Tt)4 mbre, u788 que
Is, oi-istitu ion des Etats Uuis a Otc6


Une transformation
Qni ent dit que le rez de chaussee
*Ie la t ibmue (iu Champ de Mars, s'il
l'ant encore I'appeler par ece noni,
serait l'iiistallaLion 61fgawie et co-
lquette (lI'on ne peut cesser de louer
et d adnirter.
Anx charmies iultiples du Cin
Varietds s'ajoutent chaque jour de
nouvelles et attravantes surprises :
C'est un thli(Atre que I'on construit,
c'est le phlaniclhr qui vient remplacer
le bl)tonnmge.
Totnours soucieux de I'avenir du
Cind-Vnri-ts drja assured, la direc-
tion e cesse dOL se SP multiplier pour
donner a sa clienl,1e choisie le ma-
ximum de sa!isfaction-
UN ABONNE
(


Paris.-Les bulletins officials
de la guerre apprennent de Sofia
que les Bulgares out evactr6 Olu-
sieurs' positions dans les ports
grecs de Kadula qu'ils out laiss9s
en possession dei Grecs.
NEW YORK.-Le premier accident
accident de chemin de for a eu lieu
ce matin dans une collision entire
un trolley car et tn moteur. 2 tues
et 54 blessds don't 4 tres grievement.
L'dquipage a dtd inis en 4tat d-ar-
restation.
---- --- -- =-- '- -

Depuis 40 ans le
CQvI ._ E- pDiTT PiTU


M.l it il ii. c i Imp uoiuuunui |
On anionce la mort glorieuse de jLi UU AA U1 11J I U
Mauricei De)inuran, qui vient de (Eno's Fruit Salt)
tomIb)r otn champ d'honneur en iouit de la plus grande popularity et a rend
lran M hturicv l )ttieurait qui est mort a L1EN-A TRE a des millions de personnel.
"ia1 1 'i- -arms taiLt ils de feu Eu- C'est le meilleur remede contre la
gec i) DniImOran CONSTIPATIOV, I'exces de bile, V'IN-
Nouts adr'ssons ah sa famille nos, DIGESTION, les maux de tote, lesimpu-
ineitleir'es ftlicitations et nos sin retes du sang et 1'-TAT F BRIL.
cti-res coinmplnents de co. doldances Son goft est agrdable et son action douce.
Pas de regime ni de perte de temps, prenez
is< 'Ilarimnri iil simplement un verre d'ENO'S FRUIT;
Le s d areu public et SALT. En en pregnant tousles matins, voliq:
Le souss.gn, declare au public et onstaterez bient6t une grande amelioratio I
au coinmmrce quil p'est plus res-; de votre dtat general. La nour.iture voi.
pons:,bll de-s celts, aces et actions' paraitra agrdable et vous sera profitable.
de son t(pouse nde Marie Victoire votre sommeil sera i.'terrornpu et r6pp-
Noi.m MiLouin demeurant et do-' rateur, vous retrouverez vtre bonne min
SI est bon d'en avoir toujours un Bacon
mitcii-. ;ux Verrettes, don't il s'est la maison et avec soi en voyage.
s6p r ,u s qu:ore ans, en atten-.
p c p.in re ansen aten ELLS FABRICANTS: J. C. ENO, Ltd. LONIRES
d.i!,l O i neaciion en divorce lui sE WIR DES I,.!TArts
SOU il L''.2. ZSn vente dans toutes les pharmacies
Pcutie-Riviere de l'Artibonite, le 3
Aofit 19 6.VIENT D'ARIVER
i. RENi I-LANDRES DENIS VIENT DARRIVER
Canadian Club
1n5[ D,ua:)h;nE;.pl, AvitL .t tI-j truvaill 15 ans dans h i
14 C', ,,,,> ,,.O ,., i I ,,-n i,iist, ti n par caisse el bo uleille


puhpitil, otfI- se:o services dans une Epicerie de la Place Valliere
.isuoiun d: commerce ou au re eta-I B. et N. SADA et Co
l'uir toIs renseignements s'adres-
ser au bureau du journal le

Certifical adire
Le soussigne declare le certificate
de 'ordouiinance de depense au No.
3 11, tIavui du sieur IP. Bouchereau,
mont.Int a Cent cinquante dollars
(15o) or amniicain pour une com-
mandc de tournitures taite au De-
pariement dics Finances, adir6 Cette
cr'pn e L6 .,,n.t dcja vCriliie et accep-
ice 'ar lai Commrission de v6rifica-
tIon des i Titres de creance non li-
qurld.-s des Administrations des G6-
ncralux San, Nord-Alexis et Antoine
Simon, duplicate doit lui etre dMli-

Porn-au-Piin:e, le 5 Sept. 19r5.
Edgard LAROCHE.

Xoiv4'l. 1 la limain
On cause de la guerre.
Cos conmnuntqusdl'tlat-major,
on fin. it 1t.s souvent par s'aperce-
voir qu'ils sont mensongers.
-- LDss cummuniqu6s aux ficelles...
-- --- -
P. C. S.
A l'loev, i (de la frte patronale
.Ie la Ciox dts-1issions (Exaltation
de lit Clrix) le jtildi 14 du courant,
Ie jub)l est prevetiiu que 1 horaire
rif.s li ilf SUI%'l ailsi ilodifie.
I)'i,,'ls de (t Gatre dua Nord
l1 r.ti.ciilaire i h. 30 am
Suppljmientaire 7 30 am
) 3 h. 30 pmn
Depmris (b, It Croi c des Missions
Siipilcirientaire 91 h am
l~~leimeitaire 3 h. pm
6UitI, ltae," i re 4 h. 30 pm
LA DIRECTION.
s*.gg-a^gswsngjggggM^"j


Derni are


Heure


Par sans fit


ca9potage

D6parts dp. 9 Septembre 1916


Alma, cap. Dort. St-Marc.
Dieu Puissant, cap. Ismeus. Pt-
Go ave.
St Jacques, cap. Riguel. Pt-Goave.
St Anne, cap. Irane a
St Andr6, cap. Eug6ne ac
St Esprit, cap. Jeantilien ,
Cyrnos, cap. Dominique <
Philomene, cap. Prosper. T&,mrie.
Sacrifice, cap. Xantus Gd Godve.
Arrivages du -11
Septembre 191.6
Cha. Anie, cap. Mexius. PL-GoAve.
Anna, cap. Richem.ond. Baraddres.
Grace a Dieu, cap. Osi-is. Anse
Rouge.
Dieu merci, cap. Antoine C
A Veau.
Ascension, cap. Le Tanor. Mira-
goane. sac caf6.
:a a a Pt-
Goave.
Anna, cap R6becca. Gonaives, 13
Balles colon. i sac cafe.
DB parts.du 11 Septembre
Anna, cap. R6becca. Gonaives
Maiianna, cap.Nedius, L6ogane
Anni, cap. Dessou':ce,
Dieu Merci, cap. Antoine, Anse-
A- Veau
St. Marc, cap Crisca. Arcahaie
Arrivages du -12 Septembre
Petronilla, cap. Justin, Barad&res
Marie Dlivrance, cap. Lisias, An-
se Rouge, Sel Marin.
_In--.-.-. ---- JCa-'. :- --

Avis
BLANCHISSEBIE
MODERNE
R patation A la pe, fection
Pour les velements de lane
Tein'urerie pour les articles de


13 Septembre 1916. line.
LONDRS. E'n Macddoine les Repassage A la. perfection.
Fraic.ais et les Anglais out fait du Pantalons, faux-col, chemises
prog es atojourd'hui. Les troupes an- faux-poignels etc, etc.
glaises occupew tine partie de tran-
chesA bitmgares a 'est de Stampole IRIX MODIR'Ti
pendant quI'on announce de Paris la MDB
prise de positions bulgares de 800
yards de profondeur sur un front de SAM CHING-
2 mills. Rue du Magasin de l'Eat
Des dtdijches de Londres disen Place Geffrard
que les Balgarcs ont 6td defaits dans
une bataille qui a durd 36 heures EVEkRARDS
poursuivis par les Allids. Des dA-
peches annoncent aussi la capture RSed Star Biere
de plusieurs points dans les hau- Meilleure quality
teurs des Carpathes, pr's la fron- Demand6e par les connaisseurs.
tires de -Bukowine, y comprise tla D6p lez"
monttagne de Kapul. Environ 1.000 c ez
prisonniers ont 6t6 faits dans -cette L. PREETZMANN-AGGERHOLM
operation. anufactgrer's Agent


E. S-pe
23 Rue des Fronts Forts 23
Po0 t-aaI-Prince lai i

Caumssures pout 1rommes, femn-
res et enlants, mat.rtiaux choi-
sis,tr:vai l FognO, forces commo-
des et elega;intes.
Un,! s'o(k,sso ii in depot re-
pond a tniowe demand el les com-
mandles sent proi-plPrreonts exe-
culfes, e-, parliculiir ceiles de la
province.


Heear Jones Jewel million Co.
Faritnes Hungarian oo, Supreme & lai o

B. T. Babbitt. I',
Savon Gold Bar
Fit li Cl[ MI iI'N \\ XE o.
VIAS de CAJIf-'OI-NIE
Vins rouges : Cl.ret, Zinfandcl, Burgundy.
Vins blancs : Hock, Saiuternie, RicIing.
MIass.ac'-s-t B:ewv-ries. CO
Diere' I ilselr,

Plif[ 8 Kin[ ,.s B1iohenian
Alleys Porter & Kings lure Mall
THOSE WOODWARD & SON
Poissons sales en tlots genres
ReprIscntLs par
Etug. Le JHossd
9)5 Riue du Quai
PORT-AU-I'iINCE (HAITI)


w


& Ceraicchiaro


NiUE OUX 3ti. PORT-A U-Pi re.
RUE ROIUX 33. PORT-AU-PRINCE.


LIQUID TION DEFINITIVE
Air B. Cericchiro porle A la connaissance de sa nonmb
clientIle et au public en general qu'6tant mobilise et devant
pour la guerre, il fai la liquidation.definitive de son slot
bijoulerie et du re.s e des autres articles

Seuleient pour un mois

II avise aussi sae d!bileurs reiardalaires que passe ce ddila
procurateur sera autorise A prendre toiles measures Oncessaires
d'arriver au rglenmenti de leurs competes
Port-au-Prince, 22 Aout 1916.


VW. inlt i Williams-
Civil Enginer and Surveyor,
Member .Boston Society of Civil Enginers,
Member Royal Sanitary Institute London
General Contractor a.d Builder.

Several yea.s exp sincee in Ergiard, Arpgntine, Jsmf18
W. I.) and Ilayli, on Raiload, Municipal, Highway, HIy
and Satnilay tU ini ering and Building Corstruclion.
Supervision or Construction of Works undertaken, and
made for financing.
late Vesident Engineer Caribbean Consltrction Co, Haiti).
Saint-Marc, Hayti.


ousieur L. C. VERRET
TAILE .i1;l A AiHAND,. Imp-')ta'eur.
73, lo.. i M ,lagAfin de i'Elat, 73.
,Avise sa bi(nvtillante clientele que sa maison fait un
rabais sur le prix des complete fails et fournis.
La maison vend des fournitures pour tailleurs et des c
de ler choix en gros et en detail. Otn trcuvera des artid~
hommen en gendral:/ chaveaux haute forme, melon feutre et
vaille supdrieut e pour homes et enfants, faux-cols et mai
oile, cravltes enI tut ienwe, chemises blanches et couleaUr
rieures, pour homes et en/ants, gilet, Ilanelle e tricot SUI
colegons tricot, fil el zephir chauselles sole, fil et colon pour
et enfants, buas fil pour dames, costumes pour enlants de3a
bretelles et jarretelles pour homes et enfants, cannes, 4a4
rapluie soie en tout genre, mouchoirs de poche soie, filet cotO1
nes & clef, teintures cuir en tout genre.
Aricles ae la haute nouvaault parisienne a prix trAs rid '.
Sa. m".rsn un r hais /P. 5 00 sur la vente en aro.


Labor oire Sejour1
Preparation de 'o .tcs ampoules medicamenteus
vet Injectables ELI10
2 MEDAILI ES D', RGINT A L'ExPOSITION DE BRBu j
AMPOUELES d'eau de mer Isotoniques selon Qufmn .
L'eau de mer que nous employons a kt4 soigneu S,uer
large, au del& de l'lle de ia Gouive. Nois hi:-os ieeIt" 4,10
w0ci -al I ot-ervation judicieuse que font l1s laboia' oer
L'eau de me injectable dot e doit de fabrication r cente pour voir t0g 11 l
rapeutiques. De nombreuses attestations nous permettent de certifer q"-
donne tous-les r6sultats espders. ,
SPECLALITE: Serum n6vrosthL6nique.-
Ce s6rum r6gularise les 6chaaig nuttifs, ii a Ft6 ap ,. -
dans la neurasthi6nie, la tuberculooe etc.


SiS ORANGe NASSAu ,
de New-Yoik ei.des n,
est attend A la Capt ale
15 courant. a:t
I paittra prcb. blement
:oirce, pour Petit-.Gove,
Cayes, lacmel & Cur.s:o .

DEPARTS DE NiEWYot. Y
Le S/S PRINS WILLEM I1
Septembie crt.
Port-au-Prince le 13 Sept 19
AUG. AHRENDTS,p


AIteit o t ...
A parlir d-aujourd'huiel
jonrs suivanis, les clehis
i Nouveau Bar y frouve
moAre Muscat authentiqu
l'Eau de Siberie.


,ie ClmenIt lahissi
NO TA IRE
a la residence de 'horn
Annonce au public que son
est toujours a la Rue Bataille,
qu'en face du Bureau Commu


1Vins dtie Borde
ROUGE ET BLANC
CHEZ
ALFRED N. COOKE
68, Rue du Magasin de ,Etai,u


I


I