<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02693
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 9, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02693

Full Text
* I a


IA~~ L4~.\ JI4WS


sagodei v bIrylti"IfItsDt4


DIRECTEUR


0


A r4 E14ZNTSI~
-%L; IU iHNCI


1 FNTS


.
.
L
I I I
I *


0
*


2.23
b 00


G 8.0C


OUOTIDIEN


plIIT-.AI-PIlINLE ( Hallt,


I,


LA GRANDE GUERRE dao- D sonp'eeie' Fails Divers
Ministre I 'isz.i a subi une des plus --
A A Iviolentes attaques durant son adini- R EN E:E I G N I EN TS
nistration, au moment o6 ititnnon- M T EJO AOLOGJQ'J is
CM Ill S'81 fOCrl lArMll D 0l8i e jit au Parlemeit Ilongrois l'entre MeTO OLOGIQ
des Roumains dans la guerre du co Oils[I, VAT0IUllIE
lt des Allits. DU
On parle couraminent du miracle de repartir tous les otliciers de l'a[til SttMINAIRE CuOLI..f,;E
l'arrn&eanglaise et de 1-effot pro- lerie active entire ces nouvelles tor- VWASIIINxtTro.- Le Prsident WVl- .SAIN -M ik Lri 1
"eux accompli par l'administra- nations. Les dcoles 1 feu se tirent son a dtclare aujourd'hui. quil sera
mI nliitare britannique. Se send- au front memo. aux d6pens des Al- impossible de nommer les Membres Vondredi 8 Septembre 1916
exacterment conmpte de ce qu'il a lemands. Mais les chdfs de group de la Commission Maritime cre A MIDI
l de voloit6 et de g alie pour ti- durent attendre longtemps, ct beiu-ipar le Bill de compensation aux tra- Barometite iil
rdu nrant une arme formidable, coup travailler, avant de posscder les vailleurs, avant la guerre de la pr- minimumn "2.1
istruire, la tortnmr, 1'equipet et oticiers et les homes habitues au isente session du Congrcs. Temperature
Si ener au point on des troupes maniement des pieces et sturs de leur]j maximum 32. 1
taves, lavees depuis vingt mois en- tir, d'autant que les batteries ligcres. Les membres de la Commis- Movenne diur-e
*on, peuvent enf-ncor les lines moyennes et lourdes se multiplie- sion du Sc'nat ont heart 1-amende- Cic clir le Iouret couvert lanuit.
imandes de la Somine et impo- rent au front avec une rapidit6 stu- ment Phelan autorisant le President Pluviomctre It 8 mm.
lcur initiative \:ctorieuse a une pefiante et une ragularit6 implac.ible. des Etats-Lnts A user de repre sailles Eclai rs et tonncrre.
ime entrain& di- pins quarante- A measure que les otliziers taient centre ls citove.cs des autres nations Baro inctre constant.
tre ans, mise en orine par une loi mes, il passsaient dans les nou- qui ont intercept les malles de la J .SCIIEHER
mgue et inten-i\c pirparation. le velles unites pour entrcprendre A coste des lt..,s,-L'nis. I1s ont aussi;
pense pas qu'ap:cs cc mnignitique leur tour ['education de leurs C:ama- mis le vutosur I amendment Cham- 0n deilliule le concert
rempe et en lice de la. creation si rades. berlin, qui prohibit I'embarque- Le public -deider.tt qu- le concert
ide et si puissante du materiel Le problinc des cadres fut un des ment Jcs saumons et des tktans p-I qu na pu avoii lieu ieudi A cause
o ,is en pleine gueire et avec des plus ditiiles A rsoudre On impro- ches dans It 'acitique pour un pay du mauais temps se done domain
sources industriclIs diminues, vise des soldats, non des olitkiers. stranger, excepte en entrep6t d'n sor. t
puisse s-obstincr a accorder i Les guerres coloniales avaient port am'ricain. 11 laut esprer qu'il v ait bc.au
Allemagne unc sore dc monopole heureusement constitue une forte Ni:wYo., i- lusqu'A ce jour. la temps atin que cc dsidcraium li- ,
orgni1satiol r serve d'olliziers et de sous-othlers, d Ne w oik n'a W ue 1 gitin puisse se rdaliser car tout lI
Ce seiait une erreur de croire que en retraite. mais disponibles. La dis- cit6 de New- o monde es persuade que I assetui- e
spremlies mois dc .mpagne fu- cipline sportive, l'orgnisation par Il deseies souterranese mgente du maestro a 0cid est d'avan-
stplus diili: les pour 1'armne an- example des equipes de football et P souerranes ee e obenu
raise. Tout au contrirte. Un petit de ciicket, fournit egalement des ves, ainsi qte des votes rapids e obn.
vre b'en initressa ,i it bien ins- chefs habitues au commiandemnent surface n transit entire ls differences C a-lle
iujt Que vent de publier un de entin des hommes d'~elte se rev'lq- pa rtiesd lea detao rmen- Noublitz pis qu'a la seance Je ce
....-cU rent au front durant actio Ln Oa a r.apportdune lgire augmen- Noublitz pis qu'd.1A si'ane de c
terns avec In s tio qui a vbrtan rent au Iront urat actio L An- tion des cas de Paralvsre infantile, soir au Cinmna-lelevue il sera don-
es avec los troupes btanni- gleterre torme ses otliciers soit dans durant les 24 heures termnines au- 16 pour la premiere fois le film a.
nous montre comment les ses eco'es spoeales, soit deriere le ou-h A A...soixnte et d sucers de Pathe : La Passion de le-
eq divisions d'iintaric et la divi- front. Ces derniurs sont envoves di- ,ouau AoA.t M. oi-en tro s ce sus-Christ". Ce ti!m a lonIg mdntr c
e ru nouveaux cAs oet etlenrc.istres ce sus-Christ'. Co fin A long IIr :'
Scaie qu dcbarqrent recemen aux uts pour rmpla- une augmentation de 8 cas reproduit les moindres pi-,odcs dJ. a
0m aule enr 4 et leI 23 Aouit,- cer ceux qui tombent ; les premiers, u e a n tnaissartce a la resurrection de oCuis-
Me earmei active, ou a peu pes, sont incorporcs aux formations nou- is ier; vingt huit morts. e Christ.
IlAngleierre part.itement prepa- velles qui patent pour li t ran:e. qu done unc augmentation de six
a ia guerre, joureret aisement 11 y a encore en Angleterre deux cas.vue aJmirer ce merveill-ux tI n
n 1.e bnllant et hroique dans colleges: Malborough house et TokA, KANSAS- Le presiden- et vous en sortiz hureux d avoir
eoueles grades operations qui Smersea house o6i sontgroups losK
aIrent aes grans o rations que Smerset house ou sont groups Ripley, de la line ferrie de Santa Passe deux heures agreables soe-
tu ent a la batall ede la Marne. hommes envoys des tranchs F6, a clar tormellement ce soir, met pour une gourde.
etutplusPtard, dans 1-hiver 194- quand ils sont reconnus aptesd- dlarormellement e Sr, met pour une gourde.
II,au prinemps dc c-tte rn&ne venir ot lis ette esquisserapid quele S6nat n'a pas intention de
atsurtout. quand arrivrent en den Iarmte anglaise, tele qu'elle est condescendre au vote de la loi de 8 Pour la Gendarmerie
ce en premier lieu I arnne dite sortie ldearm volontsoet du travail de heures du senateur Adamson, avant Encore une f.is, nous nous I11-
oriale, ensure lesarm e dsKitc sore e la volon6 t et d traval de Ila decision de la Cour supreme des sons le devoir d'attirer I'attention de
, que les -lar s Kitche ette nation tenace et roidemen Etats-Unis. a Gendarmerie sur s vol qu se t


1 -3U1..N. "- -.uuiicin.e- -solue. est naturellement res som-
Jai enendu auo:'ter par des maire. Ce nest qu'une indication
ins l'inexperience de ces trou- mais une indication qui sullit A fire
II aut les mintiler ArIla guerre, comprendre ce qu'on peut attended
onll par bitaillon. encadrer les pcur le present et pour I'avenir
di es brigades dans les nou- d'hommes qui ont du accomplir de
divisions avant de fire des pareils prodiges. Pour le surplus, il
b brigades qui composent une n'y a qu'A regarder du c6ti de la
on anglaise, une unite auto- Somme ou ia .miprisable petite ar-
Ce qui compliquait singulie- mee inscrit sur ses drapeaux des
t aachescestqu'en mmetemps noms immortels de victoires, ecrase
s hasait taire au teu l'education une partic de la Garde prussienne et
ol ouveaux par les neux reserve A ses ennemis d'autres sur-
in, fallait organiser A l'ar- prises.
Wli les services erfectionn6s COLONEL V. HERAULT.
COnipliq3s auxqueos la troupe
ne renoncera jamais. On --
s ortir de terre d vitables -
'aeit bssa 'ectici NOU VELLES
de,.que Component' les n6ces- DE
del'exist ence confortable, js E S
S dessallese spectacle" Onor- PRESSE
sut avec un luxe ninfini ae de
lurprenants un service sanitaire
cat Mrodfle ol Ia joie des yeux
Sgnoe cOmme l'hygine des u PAR SANS FIL
pour donner une ide e d la
t traorJinaiement co el 8 Sept.
n a conD.u n complete Sep
.Cs B,^ les:services de l'ar-
,a stJ j e dii qu'en Nor- PETROGRAD.- D'aprds un rapport
a O t abli un h6pital ct publi6aujourd'hui,parle minist&rede
L. convalescence pour 2ooo000a guerre en Russie, les forces rus-
If Ar


e bito que s'il fallout un
pet uour COnstituer cette in-
I JOUrd'hui A lceuvre les-
S ae1s at lartillerie surtout
UaUtr avail fabuleux pour
Pour degr dentialnemrnt
. atncadrer la brigade

aP d'4htechaque division
,, "*J" d'&Utre maithode quo


ses oat capture cinq mile six cenu
prisonniers hier dans la region orien-
tale de la Galicie.
SLes Rou mains ont e6vacue la
frostiete de la Bulgarie. Les auto-
rites roumaines rapportent une nou-
velle invasion de la Honine. et
qiUun ant Ie moticule r sla II ron-
e Nod a ett occupy par les for-
m- remaina.


11 il LI'. St 1. .

.1 u LI : IU a i 1 F Ic I.



scIl'CO A cC 2iL


r. In -(): Ic AJo ,)n .,.
onI ~.ii : -,i :c i AI
SOUiS loi A U W'. d
ilcicliCCnlOllt It-I. 2 1.

u [I -i It. )



i irL'c 4 11 C I UC.It i1
Au .\UX lit III,!,i


Jc r Ip)Cle
J :n iiii otr



I pr
JUnl eut

I .C Lei

Pi +10cii


1 Ito cr


par-
les


*) rtes


NitInvl I 1a :11'1 i1iu


!iIUII p IU\ iC .1\ Ll
,I 5 IC SI j L Ii
pasUL ,.o ir KPji


I .2 1 V us,


Vil$ de 1fli.Jelmiux



ALFREID N ')E



TDoeecsieid s
surlit1( gu~erre

4)rd res iduumir a ix c4*Ib ijlu inks


I -; s I i I I i- 1


com mettent sur la propri6t" vije saic, d,' s -, i. tii \ a 'l Ios
,' -- ----'- -----.. situ6 A l'angle sud-est des rues des suLt" eS iru'n .-I < :., .,1, .iat
aff ix tro |'stlw (-.-I t. io '1, t 1 I n l
Casernes et de la Revolution. Le pla l .i t l i ", if' do
L es Etals-UniS C'est A la cloture de cette propric- la Coalitiso t at n1ie aijL ef1 )itt1
St qu ils s'attaqut'nt avec acharne- execution.
et le MAexique ment. enlevant les planches chaque So.lats de \'.iJ:Ve ,,t a votr
fois qu'on les a replaces, de tagon I.t'roin ue rite stai,.e 'q i 1:i Ib. floit,
S-- que ce terrain peut etre constamment c'es lle lquI t t't li r' 'ilAiltion II-
(Par Seas fil) considered combine une proprid e non ilisI)peisable' I sir'-'-. 't i" ( elle
cl6turee. lque repost iit nios vw- i lon.-, p ntiai-
8 Aott Sila gendarmerie attrapecetobstin. Cs; ca" ceC-t ll. 'I ;i :k cr *.-, sur
maltaiteur, ce sera une capture excel- l ensemuble du tl... ,ni I lia tgerre
e.lleO lll euirope fin iitll.tilntii m ali t -,or-
WASHINGTON. Quinze mille lente tir. deinakell[o tl'tI'ii. Jl'd.li if de
homes de la Milice sont returns a.e Coe r i cier tre cause.
aujourdhui de la frontiere, apres eae dl Cuose|iler fimameier L2JJJu I.t lln.-iIl \I.v il ..C)tl-
une intimation r6cente du Dkparte- Tous lespreparatits soni taitspour, iadi,idant Ia I'i., d I" \, n,,i adi..,l-i.4.
meant de la Guerre. uls ont htr ren- 1lorganisation du bureau du Con- Sait l'ordtde diu joit ,.vait a ses
voy6s du Service fdderal. Les hor- seller financee. C'est i'ancien local itroules :
imes de la Milice encore sur la fron- du DparrnementdesTravaux publics,. l.heuire st uhci,.
ire seront maintenus au servc aux cinq ministers, quIon a am- So sentaItllH ltira.ll,- h1. 'ittt'e parts,
lre nt manage S c t neftet. Probablement l'ins- les Alleinands la-i a Iu ir notre
por le moment. tallation definitive scra faite dans front des attain es t, eu.' d.
EL PAso.- Cinq mille homes les remiers jours de la semaine portes de Verdiln, erv..nt ,otre atta-
de la Milice, revenues de la frontitre. proc aine. iqus eux m in..t i.ar les forces rdu-
soot arrives ici aujourd'hui, en con- nes des arminies allIIS.
tormite de l'ordre itcent du Dpar.- Cmseil 4'Eta Vous ne les iaissertz p)5 passer,
tement de la Guerre. Ils ont 6tt im- Hier etait jour de reunion du Con- mies camiarades.
lmediatement liberds du Service fe- sell d'Etat en assemble gdnorale. Le 1Pays vous deni, antidl icore cet
dral. La seance commencee A 5 heures effort saprAm.e I ari.o .ie Verdun
prit fin midi passne se lassera pas ii i iA l1)r pfir les
obus et cette lint a:i si *i allelasande
--- -eli Offciel do DparemenI Jout elle blase I. s ,1 IFOL-s depuis
II4lslOIc O dl' r ue e iaPruebleni P qlluatre eIiois; ie salsa c C t'vor sa
Vin de Bordeaux de IistrIetica. Pablie,, iotor tace.


ROUGE et BLANC
Q haliM suprieure
Csa
I. J. BIGIO
Arlk des RuM Cowbe as C rs

GROSE T DETAIL


Nous avons recu le fascicule lan-
vier-Mars du Bulletin Officiel du
Departement de 1'Instruction Publi-
que qui parait ave: des matieres ex-
utemement iuteressantes.
Nous en conscillons vivement la
lecture A tous ceux qui s'occu-
pent des choses de I'lnstruction Pu-
bhque.


INV AELLLbC
Les ribultaLs de I'ipCru.,iiecomiabm~i
dec4Awle%.
Dapuis le debut de lolfomisive g&
n~rale emitrepr-iso pli1-i *tA lies. lea
trint~es 5a6tio -jillemtwi is 0111.subi,
our les divers frmits dc!s pet-teasim-
6j.ortaotes qui vieniweut encore aug-


RADACTION ALb4INIbTHATIOM
Angle-des Rues iFerou A AL~tricUlLO

Los ammences semi rctics c;
A Psar-AV-v~alJ4CX AUX 6; ILUrflh
A PAais: chca L.Maycnm.c & Lic ,.. ~ucTrOLLctS&
A LON1DIES: cbcz L. M~icA).CM;.C -U. 19. 21,23
LiadgawMil
A Dn"3Im. Ches Ruda.: Mo~oeS. w 19, Jctusalew
StrA&SC_4c~-49
Lk' A NBy-Yams UnaverSa k-'UL, ci~y CotmPa"Y 45 WtS
14 ttl
L=. ina5,aAiS InfltS r5OU 11012 C SC li iPSCndU~
4bomnmmins & snst Iws tPa'aya-,c .1 4avanz


11o01



wo


ii

I5.


L ---- ---- ---=~rr~


i


r ~


P
I
l
I
I


I ~i~i, IrrJur~L Jp~







center I'usare sensible de leurs ef- en a avec son fain/ant Je genre. tineux du Pouvoir ; 'istoire im-
fectif eon hommnes et en materiel. ce r61e, Goldmann avait la mine. la paiil salueii bien bis Ie Presadentl
Sur le front russe, le chiffre total voix. les gestes, les idkes que le type Sudre D-iriiguenave et son Gouver- P f
du butin rtalis~ per lea troupes du get n.en e dira qu les membres Pour s guer lr et psreerver
neralerouaald ow fduf4iJuien aul LA il y avail lorce comique a pro- du (ouvcrntnent Se sont sacrifiks uwrN E T7 TVm
uill, et de"Z Oofciers" duire. Ett tous se rappellent combien II toe ,-luerle sa I RHUMES, TOUX, BRON
boldats, 312 canois et 8 W 6 flutra. l- ielbroIriiie tvohuer le pays dan a
leuses.Les pertes toiales (tuds, ble.- Ion a ri. voiede la paix, du travail et du pro-
ads et prisonniers) des Auitro Alle- D)ans K Une femme qui se grise irs. t r G ppe,
mands dpassent 'j00.040 hoitines, Goldmann reparajt en-ore. Cette Nes'-:e pas, mon cher direc-
au 8 Juillet, d'aprs les doiinkLs ol ,tois il figure un poirier. Mais il r a- itur, que la piix est agreable ; car
flcielles de I'tlrograd. lise si bEen le personnage que s, c'et g. ce i icl lequ nou, nous a-
En Galicie et en Ilukovine, di 28' scule apparition est couverte d'6cla- muson. uant. (& H e Foie de MoA.rn
Juin au 7 Juillet, larmne du g6ne"a" tants bravos. -d o d w)
Letchisky a ca ptu. 076 oftlciers, IbI fravt e dire: avoir opr6 tant E .lle dm ds Poumons R
87 o .talts caono ad d' aincarnaions la mmne soirte, cela t la Tuberculo
l oues et ..15a0 deo ZuriiIdnot e un ande intelligence. une MiSS l j | \
Vessgeroo lea Auatro-lonurots aui remarquable souplesse de talents. i. ,
ralent ,perdu, en MaI ot el Juin stir Ctst pourquoi on iiconnait que ...w | -
le tront ialien. 30,0(X0 mourts, i00. Ot Goldma.in eki bien rest un home M,.,.d.r.... ii. ----
bleasss et 3U.)O0 disparus. de theatre. Le coup de sa rappaiI- m musesv*i*m i ^*** E Se e ^ l
Enfin, sur le froit occidental, 'a-t lion a 16 utn tiiomphe-triomphe | l eunH0l
vance francaise en Picardie t-a:,squi consacre un tenom dkil vicux t L 23 Rue des Freols Ferls 23 -
compter lea 7. 00 prisoners et le mais qa'on pouvait croire impossible ;F,) EDNEw-TE
materiel pris pa lea Anglais,- cou .A maintenir apits iun si long temps |llse POISSA aIIT TapTIo ies Pcrt-au-Prinue flaiti pour lt.
tail aul Allemnnds, pendant la pre- de silence. aI '..., SiS ORANGt N
mi re seainme. du 7lerauns juilet, Bravo Goldm.nn et compliments dANIOOOL IN'STE R Chau.surcs pcur hommes, fem- PRINS WIL
sioeur centaines de mitrailleuss -_ de nouveaat aux acteuil et aux actri- ,,iausrnod dSm mes .t enfants, materiaux choi- Septemb/ Se.P
ce qui n'empechait pas la propa- ces A qui nous demindo-is de redon- si.,travaili soigr,. to mcs commo-be.
gande allemande de radiographier ner la soiree ct compliments aussi A des et Wlegantes. Port-au-Prince le 7a-
dans lea pays neutres ce reaumd de Mr et Mine Lu.: Thdard qui ont si AUG. AHR
la situation malitairo : bien encourag6t ks efforts du bril- I ile Slatis q e Un slock assotli en dpol re- AUG. AHREN
Les asies allemandes ont rein. plant artiste. pond a toule demand et les corn- -
por'6 le 7 Juillet de gros succes Les ADMIRATEURS malndes sont promplemenis ex6-
attaques rep4tles des Francais et .. ... .- .... Pi;aipaux crt.Ues de proensanc-e cules, e!n parliculier cells de la RapO ri Steamu l
des Anglais, danas a Somme. ot franciaise, ari pour P rt-au-Prince prince.
6choue. Les attaques ennenies A Al.a l 2 .1ira cirani par Ie vapetir fran- provn e.
I est de la Meuse out ctd brisdes. lIes" Avis "' ./la, a Le SIS ST9 VAN A
attaques russes sur le front Est out BLA:CiISSEnIE -i-ls 1 est par l le ler
dto rpoussees, leurs perLes ont 4LtkNt I'm k p,.tir G
particuli#irementil reeves Les atta- MODERNE Pot-.an-Pirce 46 ,mnes 3700,oo ecker Jones Jewel killing Co. I k
ques italiennes sijr le fionl du Tyviol Agua diiciasa ioo douzaines. :--.-::es h, garian oo, Supreme & aco ar, r t iai-l iinc,
ont 6t6 refoulees. Rparali ait la perieeli0s Agri.es 0oo boites. Bendd:ctine o ve anix C: .- ,s Mn .Jaene |
Pour les vtlemenls de lane ca.lss. li1utons pressions ; grosses B. T Babbitt ino a i, hl u'het
STei turerie pour les irlicles de lis 21 douznmes. Brosses 3 douz. Savon Gold Bar au- I I 1.Ce a jourd'hal9
Slaii e l outo s corro o100 grosses. Bougie ap G Bar
,APERITAL passage a Ia petfeelion. -'] Ik. icunits 18 kilos, B.gu ttes FR EA111 II IlCA l I.\E Co. r E llD^al l
ifi lantilalons, f.ux-col, chemises n, oulrs lot. Blouses 12. 1oc- I'/.\.Stie (:.ILLb"V/;tN I EIIV.11l )1.M I APHELI
Liqu r i fax-poignie's etc. etc. .,cs 96,. loichons 5 b.iles, Bon- vi\,,- ro;,.s: (: ,,. /,,mnjI, burundy.
QUALITE SUPEoIEURE IS. C lTNG bons 2 dz fou llacons. Bulletin de Vs cn. s lHo, utcrne. Riaciing.
R,,"u 1, a ,h l'EtI I.t noucl uS 20 000. Ch.;mpagne 18 CiIZ
BO RJ A 1 lhe *G / lr'lat e, Gecfifrar paniers. Chemises 43 douz Massacussett Breweries. Co
BORDEA UX lace Grar2 uz Flacons, Chaussettes 4 iPe'es ',I'Eser, a la E. A
Q NA do i. Ci.pe..ux Ii douz Carreaux 7,,
c Co (,rsets 9, Carpeties 4, Ciga- Ilif/ l" I ,,s Bohemian ;;, Ie a, Mlagasia
VIN TONIQUE ET DE "6, ;rA i. s -)co,. Chaises cades6. Alleys llor'er Kigs Pure Mall, Di.Al ,r eu gros
GOUT DELIC1EUX e Rem .etoo Morue S C..,ric 8o Cosmeiques 6 THOS WOODWARD & SON Cliap\,il 1 ,. iladeen elto
L ILETZMANN-AGGiRilOLM I H!e dc Fcie de Morue uill rs f., 70 grosses, I'uissons shls en tous enres I lur- ,: cdet, s gt
AGENT -a t'-" i ':o11-" Ij ml n res, Cripe 94 Rcprjtsnzts par iu tJ t ei fanlts.
SGIRARD C-t d'entants Cos- E. I. Clia .t. HI... nf-,,lot`" t
"- gR41,e .. "blarcb
t-- wV I I um('onplt, s vcSton i. Creme d U IC i Se dis Cui--'i -tis blaelj
In dinn i o1'r!niq3 W)-oi' tt ;o( boi'cs, Crayons 3 grosses 95fiIlue du Quai Cell0l. (: sIt t-. Che
f a doi lr"i-n --'- Co'on c.i'icot 200 coupe, Capsules I'ORT-AU I'IINCE (IIAITI) 1, i, //i ta i, e co
I Pis -c tif 3. Tr .2! 7i CO ,hirs colliers 2450o, Conser-
us., -.a. ,.., o. b.i, scentss de lit 4. er il i
---RRE reAt Lf tE AVAi LE .i Dt:r-ah,.s w rice oo00o, Dubonnet o ill
VA A vVI ci- 4iLA. I:iegv 2 paquets, Etiquettes 11
inserliwn emnandle I A. AI, b, 4 RMC ?AR a 7) Sl-cic 12 Iarcons, Eau de toilette Nti'toi l-aPl[i-ilet laire
S-------- 3-i- ---- r'-Idouz,/-IT'. Fom.ige 201 kilos. Fo- R |U 3 o siII r E
Nos organs de publicity ont dja ver 2 lForm!.;s chl peaux 187, Faus- IRUE liOUX 38. PORT-A i-PlINCE.
adressd les plus chaleureuses felici- sc b u itrs 6 douzaines. Feuillards
tatnons aux acteuts ct aux actaice .- artitll, ies 4 ,otzaines de paquets, LIQUIDATION D 'FINITIVJ
qui ont donnt Icur concourse 1 la CIli O ltqae Sailtt Fic-,'e 6s kilogr.mmes, Formules,
fete de Goldmann. recelion 20.000, Formu'e d expdi- .
SaireceCStion 20c0oo, Formules de transmis- Mr B. Cernicchiaro porte A la coniaissanice de cs
Lcs lcges de la Presse sont des -- s;o' 4o00 Gu ridon '. Garniture clienible et au public en gneMral qu'tilnI ;iobili-6 et dew
plus mnritbs. Its sont la cons6ciation brosserie ln ecrin i. Herrtglobine pour la guerre, il fail la liquidation Jtilinitive de aO
desappl;udisstmcnts frtnetiques que Aouit 1916 2j50 lacons. Houpes 6 douziines, bijoulerie et du reste des autres articles
1-intepritiation avait soulevcs ap- Iui.e comestible 12o douz flacons,
plaudisscmenis qui ont d fire la R&ellemcnt la paix apporte avec lluile quinine to douz. Huile d'oli- SeUleRnedl pOll IJt iol I
joie de tOLS ceux qui se sont depen- elle dt.s bintaits considerables Dc ve S clisses. lupes 4, Lotion 70 Jz l pozI u
sks en tdo ts multples rour cc coup notre c6d, tout march bien.-- lj..e,s classiques 1281. Livres reli-
de retour de Goldmann. e Plus d inquitudc. nous sommes au ,,-ux 378. Marbre tombe Mou- 11 avise atssi se- ddbileurs relardalaires que pass M.
II y a quclquts ttmps en eflet travi.,l ct aux mouvtments sains.--- Chos a douz Moutarde a caisse, prouraleur sera auloris A prendre loiiles measures
que Ie vicux mailrc-acltur ne s' tait Ces-c ainsi qu' A6.i dcs autres soci- N\anCouk 1io metres, Pipermint id'arriver au r6glement de leurs complex
pluck montik. On n'..vait pas oublie tls litttraires, un grand cercle vient aisses, Poude de riz j21 kilos, Pou- Port-au-Prince. 22 Aot 19i
cependant ses 4cialants succ~s d'au- de se fonder avec pour titre; Cercle Ire de ri" 3 dodz PAte dentit"ice nsr
trefois tant ici quaen province, aux- Saint .Ma Cayes patticuliar reparaissant rar ce atmps de Renais- president. Maurice Cltsca, vice-prn- pirs points 782 rouleaux Phospho- *
sance damatique, s'cst-on dit quil sLdent. Marccau Dosinor, secritaire cao 220 boites, Papier cigarettes 30 Civil Eng aner and Surveyor.
jouait gros jeu. 11 lui revenait de ct Leonce Delot. trsorer--- Dj' boites. Poudre de calas 30 boites, Member .oston Society r ^ Cdv'1 Enginel
riussir cette tois encore et cette fois on prepare une gande fete pour les Pipier coquille 19 frames, Pince-onez Member Royal Sanitary I -'. London
sortout. prems. ours d Otob.e -.- A cee 25 Plafonnier albAtre i, Ouinqpina General Contractor .- 1 3 bder.
11 taut croire que cela n'avait pas fete prendront part de jolies demoi- 6 caisses, Ruban 54o metres. Rcgis-
ecbapp6 a la sagacit, de I'artiste, car sellers et de cbarmantes dames comrn- tres i, Savon toilettes 8 dz, Savoes Several years fxpfr;ence in Engl,, .i, At.rnline, J
lasdIte de vendredi a montr6 qu'il me actrices et il scra represent* le 200 kilos. Sparterie 24 leuilles, Sty- W. I.) and Hayli, on Kailroad, Moanicipi, Ilighwiy,
avait ralist un tour de lcrce consi- grand drame: Le Chevalier au lographes 12. Sp&ialit6 pharmaceu- and Sanitary I ngini ering and Buil, li, CoiistrncliOD.
d reble. Quon en luge. aMaque. a Bravo ct bonne beso- ti ques i .ot. Sardines a classes, Sticks Supervision or Construction of Wo, ks unJertaken, .,
Trois comedies iguraient au pro- gne. 2 adouz. Tatets 46 dou, Tresse pail-'madefor financing
gramme. Goldmann a jou6 dans les -- Omu c'est le movement litt6- le 24 pi les 4 Tabled, tabac a um e r fi a c
tois. Et il a tenu les r6les principaux raire A cote du travail des champs .- c...s d a 1oo kilo T abac A mi 1, Sveral years Ass'. Enginer Public \ or ks Dept
et les plus dilfciles. Si scs collabo- Le culuvateur travaille en chantant priser kilogrammes, Vitrine Vin lae esien geerCabbean Cons cion Co,
rateurs avaient, peut-on dire. chacun sans la crainte'du chet de section e baue o2, Via en Dam"e- .e..ie g e bSainlt -Marc, lay l
uan r6le, pour la soiree, lui, en occu-'barbare et du caco impitoyable.-- Velout de lis is douz. Vialre -
it plusieurs. De se charge sins. Le citadin lui-nme, pene a pro- 7 tuts, Velours 11, mLtres Vin e I sir o W
usmade des quality excec ionnelles grrs, travail aussi dans cc sens ; en medicinal 2a caissCs. L 1 o a Im o S T, e or
*oor ne pas aller ai un 6chec. Or on n'accordant aucune importance aux -


ne saurait me pas proclamer que criailleries de ceus-lA qui ne veulent f Pr6parations do toIues anpea-s mdlramenleu
Goldmann amevcilleusementriussi pas voir I'ordre de chooses #tablies.- pt1 l ahles IH!7 l.
C'tt d'abord dans le Gant. II a Leurs ecrits et leurs petites propagan- 'UC O l t iU I OIyl"UWDAL) .-.. Rt. DG1eNTA tL'IOtablN D, UI
excel dar.s Its movements et le des ne nous tllrycnt pas ; car la 3,r ue d .1, fgasin de f'Etai 4A PU EfLES d'eau de mer Isotonliq ut n s(1 on
FeU qu'al fallail pour rendrt cette paix ,tgne et regncra longtemps on- IUz 1 alagooni mat L'eau de mer que esuig em loons a .t; soignet
intrigue qu'l dcvait avoir tant de core A Vaisovic.- Cest pourquoes iH z Siam glact large, au del de i ule de la GonAve. ot I. io Ss re
pene A dncuer. Ici nous le voyons nous. qui avons trop souffert des b- a icl I eatn judi cue que fort s o
un monsieur de hysionomie et da!- gand.iges des uns et des autres, nous s I L'eau d erinjectable doit tre de fabrcation rm-ente pour avoir
lure tIs june Dans les Petites Madins avons la ferme. conviction qque de P.r s:ai 1 (e 216 lives rapeutiques. De nonibreu-s attestationi nous pernicticrt de cCertifi
au conitrare, il change complt4emcnt I'ordre de choses actuelles, sor:ira Les plus basex riz de Is Place donne tois es results es res.
11 r6alisc un vieua commcrgnt qui le plus g-and bien-etre possible et Venez vile acheltr avant quae c Ce Aru ularisE. e~az oroAanDIfilqu
asu conaait que a profession el qui qu'ap 6 1les burkements dcs ambi- so t 4piU. as lIa neurasithne Ia tubeIil ex ..