<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02678
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: August 22, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02678

Full Text








p03? AU PRINCE
: : :: :.* *
DVSARITXMNTh o

STRtANGER


~I~PRNCK (Haiti


ooiNZB CWV TEND


ara n um -M


ItDACTION-ADMINUBTMAT -I
Ask ngle des Loom 16rou &Amdnric~LO


Lae ammcm seer NO"e:


am
bU
Le
amS

.sm


OUOTIDIEN


A PR bwo.an3hmm sd journal,
A Faaw4b" L.mayeme a Cie P. Rune Tnmsba
A Lewumew hea L. MayematlCO. It- 22@29
Laadal HU
A B=5.au.chm nRudalt MaaSS. v sq. Jei~nuakw
namee 4"-9
a Mow-m Vms U I miPabtidqey epamy 41Wo

La mmas iSamsres sn an.wansemip" raudm
.lboSeme05i5 & susevti~onJpay~abiss dauvance


de bru itLcete rgionont subi plus d"un'
quart de milton de dollars de perles,
Beaucoup de bruit Communique NOUVELLES io"*. s^ .
S-DK durant l'ouragan de mercr~di de la
PR| PRESSE semaine derniere.
CLArB TIONS du DOCTE UR HERA.UX, SECIR TAIRE ,partemeat de4 PRESS WA NGON.-- Le President \il-
-ON TDSFNSliems son a demand aujourd'IhI aux au-
TA T DES FINANCES. flelis E rie ri PA S NS I'L toritms des coinpagin e de lines fer-
I L'on a beaucoup pirle de dissen- res de ne plus insister a rdclamer
VALEU NI P'AYEES, NI ORDIONNANCRES timents graves qu se seraient eves l'arbitrage cus le uet r:nd quime.
entire le (ouvarnement des E1a.1- .0 Aoit nace de causcr une gr~e gSncrale
Unis et le Gouvernement H aitien. parma l ouvicrs. J' covcnir
ws o s rnu e Mr. eRpubliue usoutsenne que. sans lin-' a sujet de application de I.a Con- \V,i/.,hi, ,, -Le Bill de 'Ad- plut6t au plan d ,leC-l it d
Sdaond Hiraux Secretaire erveo d Mosiur Coard n du 6 Septembre 9:. ,nisra,, cr u counsel aep par les em des iges
j Ils saao r la vtd ls a redtenues au passige ces or-1 ObkiinAb terr 1i -le's.
ds Fniancts our saat'O iit le rdonnances aur passnt ge, es or- ObI g. de ramener es choses la >.! erin mr ..e :appropriation N, *,,YIK 1. .nbr total
sotd, ctriaints acusai It r- donnances auraent t payees ? leur exacte proportion al Ia de: COU-.'le (Iol !r d I -' g --- I..' %:, FCr lota
Lcontres Gouvrnmet par l -La Ripubliqie est videmment leur ."act pu ta re ao u e (15. 11.11 o1.4" achat par des .uvux c.,.. J 'ol ,i, fan-
,a la! La Ripsblique. amal .ormee.S. comee le pr6tendIpropagande susc ep-b. e d-. lelr le I .e--do avirle, (il*t lS .l tiles .,. ql've a a 2 t, n ) ,-,n title
Ministry ayyant accept a.ec empre,- le journal, ces oidonnances ont p, ionV publique. le Gouvrnemenit ,I volt ttr 1 .tij >) illa' ll par le termtince .at.io.i .. '... a la
rdeltement emlses, Monsieur Conard' pinion publique. l "G. -uve a e .,II
mn desprter a i center rellemen Monsieur Co enattendant la public ition proh n smae prd lll
os timswec lui la conversi n a ps pu les retenir au passage se- du Livre iBeu faith savoir quci NSl ', an *se. -CIh Ils E. 11-, Ie noLbre des C. iis i Ii .1 ) j(.
swvant: Ion ia pittoresque expression de La les .oci..lti.ns entire Washin..on t ies, c iudidlal repil.ie:i aA la : Le hthre des nuo n-t 22.
Ripublme, parla raison bien smplet p -au-ce ne son, a aucun ree ail et loin d
-'ouq serait-il agrable de r6- quele mistredes I-inances n a pas moment, soities des voies normales. tto,,|P e lietire ;ajolrdt'ltli, et ;
m4rei quelques questions suscep- eu A l i s mandater et que. ne les mpoimcnt, e Dep.reme.t d al 1 fail de lti.coul, s i trios arilloire *
les d'clairer notre religion et de ayant pas mandatees, elles n'ont pas .avai propose D' pArtemens accod t j le II, 1S tr.'s .1,tion, rt i
Lele public bur les assertions du pu ere expkdi&edAMonsieur Colnlard, lAt ,d'amserie un a.ccudle s r I .o., 1 .e ei.tiD er
ueal La Ripublique ? le Minist$re dei Finances 6tant dans l ainsi con a: e service de hygnate s 1. r sa convitteI l, l.nelssit
- Voters. si ces questions organisation administrative actuel- publique ci les tiavaux publics, pr- u u tartif prolletl i r.
atdecelles auxquelles on puisse le lIantermidiaire oblige du dkparte- pus q eitrl.ce ia de Cpl icnvent s ln I'Ioo.rll.- -Ol all- RENSEIGNo a_
codre. ment metteur avec Mr Conard. le fonctionnement Ilade annstratio oI s iits coisiderabes
- Voici. Le journal La Ripublique -Et, A propose des P. 3.ooo dol- le I ncien des leraphes et c s pr a orpus
s son numiro du 4 Aoat disait : lars tagurant au douzime dOctobre phones le entrvie des t:igraphres et 1 lC- risli, Imis / Monsieur Constantin Mayard. du Dipartement de l'Intrieur pour service des postes seront sous la di- pen nnmbreuses let loig de la uu
crtiaire d'Etat de l Intrisur. a si- articles d'ameiagement des prisons, reaction et le control du Commadn- cPte. SnoMINAIRE COl.l..og-
pide sa propre main pour j8 cette valeur a-t-elle et6 payee ? dant de la Gendarmerie le .,.u.-r sos-rtrin alle- NAI ." \litL.i.\..
96dollars et 3.200 gourdes de ces -Iaa justement sous la main une Le Gouvernement thitien a for- mnanl 1I)e'utsctl!;a.l est arriv
rdondraces. La difference 20 note du D~pa ement de lH'ntrieur mule contre cet article des objec- Iton port 'e I 'iaen Iater selon l.u nd*r \lt i a
oc dollars n'a pu etre ordon- qui. comme vous le voyez, p0rte questions quot b ac'ueillies' et ue me n Lund Ie lIier
anfc que par les titulaires et in- ni ces 3, ooo dollars, niles P. 8 696 ,lacte relatit i la Gendarmerie sera A MIDI
rirnairte i la guerre, etc P... Et dollars pour habillement de la po- sign incessainment par .e Departe- soir de 13erlin.
alant taire accroire que ces ordom- lice. ni les 3 200 gourdes pour assai- ment dEtat et le M.nistre d'Haiti .1 2, i.,t Baromtre 761t4
nces auraient tc payees. il ajou- nissement des prisons n'ont jamais Washingtor. 21 t, (,imtnunm 22.0
. Sclon que la loi a ite plus ou done lieu A I'-mission d'aucune or- Quaniaux services civil mention- LoMN)RS -- Malgru les contre-at- Temperature
aoins observe. les ordonnances donnance ( quoiqueLa Ripubque, nEs d.ans l'aticle2, cart d-un coin- Itques des Allenands. les troupes maximum :0.1
svescorrespondant A ces 58 696 mieuxmfnormepretende que des or- mun accord par les deux hautes par- bratanniques ont encore russi A re-
ollars et 3.200 gourdes doivent donnances reprksentant ces valeurses, il y sra pourvu, daus toute la ser les ssailans e garner ovie durne 28.6
tre ctuellementa lAdministra- ont 6 gnes dela praopremai mesuure ut sans sortr des previ- du terrain sur une prolondeur de
ion ou la Secritairerie d'Etat Constatiin Mayard, Secrdtaire d'Etat sionsde la invention. s cet yards e sur un tront de Ciel covert surtout l-apre-midi
s Finances ou bien au commissa- de IIn'trieur. ) six cents %. Brise de met table.
at du Gouvernement pr&i laBan- II s'ensuit donc que ces trois va-. deux miles Eclairs
ue... > En rcpondant 1 l'affirma- leurssechiffrant ensemble A P js 196 --- Les Fians;ais rapportent au- Baromdtre en baisc.
dece journal priendant que dollars et 3.200 gourdes sont demeu- Vin de Bordeaux de\'erd'n In s anoncent assi.C E
paiernents correspondent A 58 r4es A I'4tat de sunples privsasions et
dollars et 3.200 gourdes avaient quelles Wo.t jamais did ni ordonnan- iOUGE et BL.NG dan le vilge de Fleur. p Assehbl'e o.nslituaole
lieu. vous avez tait publier un c(esI m pryes. I .,,l. B A,nG.a ur_.l I .... s,-,,-hi liI- mc.rnf ,r n n .i i., .t1. sin nriae
wuamn -. -su u Lhwure I RL e ts. o0t t.anchi.lesIi- C


,ommuniquc dclara-it que de ces
as dies sommes il n'avait 4tt payd
t3. 777.o8dollars aLa Rtpublique
'fie votre rtFonse de finasserie
atique et vous reproche de ne
avoir pas dit si les ordonnances
st(s de la propre main de Monsieur
1ka AMiyard avaient 6t dres-
Qu'Avez-ous & repondre A ce
S-Ma foi I je rtpondrai simple-
Ps le reproche qui m'est a-
Cest inrmmritc.
Comment cela ?
Cam bien simple. Pourquoi,
tis 4e s'adresser au Minisitre
"proenu pour avoir des renseigne-
ta"s sBr mission de certaines or-
Iftnalecm"41 mis en cause le Mi-
mite dum Finances ? Qui ne sailt
Sl e Miistre des Finances nest
oas.lst pr ses coltgues, lors-
ice". ci ugent opportum d'-.
otte des ordonnances ? Oui ne
s quC, taut que le paiement d'une
ances a pas td demanded au
o. des Finances. celui ci en
"1- "'e istell!e ? On con.oit que
ar 40S14de au Ministre des Fa-
%ONi tW Paiement a ti effectut
orac. N1Iisase paitexter cause
.aSn". i re est de le savoir
" ,devid! AloMrnir le renseigne-
de. Mls 'acc~6s des au-
laments ministtriels, tous
S is l est termt.
an*Paq ment des ordon-
s axqueles talt allusion La
-' tc vous a jamais ett de-
S a_. vs, a quent, vous en

S eg ct t i -il que Le


Vins de Bordeaux
ROUGE ET BLANC
CHEz
ALFRED N. COOKE
68, Rut de Magasin de fEtat, 68


genes Austio-Allemandes, A une dis-
CHEz stance de quatre nilles,dans ha region
de la riviere Stockhod. Its ont aussi
I. J. BIGIO capture le village de Tesodsepva.
Angle des Rues Courbe et Cisar SAN ANTOMiO --- Les lignes lerrees
GROS ET DE'TAIL et autres propridets publiques dans


LEE ETATS-UNIS ET I.E MKEIEQE


UN MOYEN DE DgFEVSE DES SOLD L T3 A.1E'RICAIVS


= la greS j o qL debamiMs MMueim MOIsW3troop.. des Etatn-Unis s "oOt servis deollow
vsom dgVqw~t 9- man mgo e dioosbm.


A leur derniure reunion. MM. lea
Constituants se iCnt iun:s hitr ma-
tin au Palais de la Chambre des Re--
presentants A ltflte: de se constituer
conformdme-t an l),:ret du Gou.,
vernement en date du 25 Juin et
ont constat6 1-impossibilitae de le
fire fate de majority.
Un proces-verbal a dtc dres.se et il
a i d6cidt que la prochaine re-
union aura lieu le lundi 28 Ao6-t
courant.
Etaient presents A cette reunion :
Crepsac. M. Benoit, Dr t. Mer-
cier, E. Laporte, D. Rameau, I. E.
Domingue. T. Desgraves, Codao. Au-
lu Dtb'osse C R. b itard. 1W. Dl4rtA
Nurn.ve. D S'-F., ur T Fr.,,cois,
r L. BIu'o, T'ullu- R.- tht. Alexis
Nord-Charles. Bealubceuf. Stephen.
fils, U. Cham.
Les Irmanx ef Palais
Nous annonrons avec plaisir que
les iravauz du Patais que dirige
larchitecte Baussan ont Ea~ rtpris et
se poursuiveut Ivec la plus grande
activiae.
A i ree Plaisamer-CcrsiS
On sail que depuis les corrections
apporades par les Capitaines URssell
et Upsbur i la captation de la .sour"-
ce Plaisance-Ctrasie, la masse d'caa-
4tait devenue tellement consideiahlk
que la canalisation avail cedA au
environs des sources. Apr6sles repair,
rations nscasaires des derivations (**
rent latest as niveau du canal par
taut de Is source Plaisance; mal'*
cela un accident du mime geaw
[viest do m produire plus bha ej


A









if



5 5
c a
Imntara
ev
6c


U"


-*
4





S_ L MATIN


Co~tiribusblcs pef-dent de Ce chef pensowt ~dA: ciler rirce que 9'~elc', le-. pcrtc'% l T'1u_. levl'ei devani no--
Une grapode quantiia d-eau. ;tunr, AIvaiez, OrieniAl. Augusiriwoir' OSII(,I.~, i.-~ m. ii iirkp'ikrent 2
Nows savons Etilt visiter ces travaux ci I Wgnier ont soulev les Acciamra- lotell .41)Iewzs% diori's entire Mau-
obt noust royons pouvoir 6rnettre I'(,- ions du public. 1 repis et I lein Entre It rui~iwau I'Ar-
piak.. quo. le nombre dee tuy'8UN Les Marines &auraicnt eu lk1% M#- cre etIA La Snme etut,.'d~ihide cv-
qua. somnent 1'... sur la grand'route mes stccIs s'ils avaient su imiler Itejsccteurs. lee. due % cfartiiletoe Wn'ft
ea Imssuftisant. Au lieu de deux. Si 'sang-I~r(iJd te leurs adversaire'sAu0p~as die *sutltat ju'.qu i~.i .Sir It req"i
loon mettait trois tuyaux de mime lieu die s'errb~arrasser ic's uns Its du front seulvint-ni une activi'd Plo-
calibre. ces; dirvaiion's quo causculs autres. aim' .ne, tde co.nbai'i au sud-e-t d-Ar-
des pertes d eau conud~trabics. se- No-. coirpliments aux ijeweur'.mtreiat,64%.daois Iri dgiff.rcntitendroit%
sient inutilles et la mao-se drvau irois- non klicit~ai ons aux org inesateurn ie l~a Soinine.encii uois, et sur Ia
Ytssut un space suflisarit Pnur vo- tvagticuho~ren ent A Montoacur Loui% riv- drojite de It NI tu%e.
luer aivec uflepression quo iesec SC Iii oray clioisi coinrne Caruit-ine cen Th.A, r-. de I Iga -eA I.'e lSi
plus %usct ptible die violenter les c- r- rmiariaencattite Monsieur WVillialn, I-ONT Il[N)LiN3URG ; 'route-
SOUR. empL~ch.k. le- .attaqtie% iur.cs cjisire le wvCea-
Les C missins deI ut~k eiG-u;-.berka i, et u sul d.-1Brat
Lea eeasuies d --- ____ -dy. kchou~rent.
netesemnere 'sl t ICRON Ua0h L-ARCI1IIIU CHAUR-
Notre journal annongaii ddrnikrt- Sea-vice doon os lesl LES --Lai&d t'a o
ro~unt lotnominaution tie commissions i-- Lin r ianus tcoidu geruarel VIt
deatprocoat aur ecaecn sde part -borics at1JqUtc"Ii patiellenient. r~t~:r%e'
4 enfants des Jaux sexes die la Capi- Les dap4,hes pour New-York et' dans IL-, secteur Zborowvkoniuchy sua
tale. &Kits de 7 A 14 ans. aEuiolovVIA SAIIII MarC pAr S/S. le !ouacts IIZLZt ay CI lPoTU10y a
Prpuis hitr matia, cc% diverges prin, \Vallemikscotit terms mer- Kcz %,, et A voue%i du Monast~it
commissions cnitteprennent par toute credit 2 j courant ol to heures ti i /%'k~i Lc'%r'' Russus lbrent ties
1A yule Ia visit tic Irur ciiconscrir-p- eit.d nln isluds
sii. resp*ctive. Mats on Ilous in- Purt-eJuPncle2 ou i 196 BpIukstlo --rd us. dd icWrn
former que cettaitiue personnel aux Por-au-rancuic i b iAu il~lonJu e lc lu
raanstres Etrangts aurazi rtfust car l e' vant-po~ies bul- Ire%,minili tot
Orment d c ondencendre A 1taimable rcpoussd.


invitation de ia commission qui vi- La VI
atait ce lour-la IcChrmin des lalles,
a.. .al- ... .....A ---- . -


lerre


Se IO ude ces econmissions strai-Pornd- gu dAiS
&I si difficile comprendre? ari,,,,,,,,r ,;,t,,ral .4,,nan Pour pgfrir oN eviter
1-I/ 1.1i A SiOmAINiES* CO@TIPATIOU
C *,r-I.lh l4 ,Aail0 1916 -ofTIONS-.gTOURsIsOIMiUgT*
CC 1w .-BIS I lSSAUMAS *ASTRSIOUC
Cest ceoquese done la rt- Au sud-oucst de la route Thiep-
presentation qu, dcvat .voir lcu ._ i n aen ILSUFFI deoprendre
u o vil. Pozi-ie les Anglais avaient IL SUFFITdpmndm
samenda. Le public se s iouira d fap- pentei hicr mti dC ilas e ian- L'u Do4 roj
pierFireque lesmenScs films girdenitche la plus av.ance sur une largeurl tuI.ido*uwl*umsew.oU
Sde 700 imlitris, n.[is en lturlnt eje-
O sa.. l pat. publication qu en its d ns L nul pa r une contre at a- u
a iti faite, qulile est la valour de cc qua eait ;s tl nunt e au sud:
programme qui tst detline A plairc de Iq t lign e dj.ucire,des attaques en 447.rue du Faub St-Deanis, Paris
de tous Ics gosl.gne a cees attques en
a ux qua ont eu dji le plai- .masses dr l' ei turenit repous- 1 atl
o~us ctux 4ulont eu e 1ses. Les pertls de l'ennemi tfurni ll ag i k e
r de vor o ds plus clevces. Dec mmMe 2 atta- 4 ql oat test A filt balaches
aassi impatientis que cux-.IA qui onut ques frainaiss cx.essIvement tortes ,t0, S, i en
entendu pauler de ce film qui est d.,,. le disi ict M.aurepas jusqu'A lest DEHAUT A PARIS
sans consteun ide lit in se braverent. Ce n'cst que
ath*. minai-it nant qu',l est rapporst que
les Frarajis qui av.icent attaqu6 dans _
.,e-Varirls la nuit uu ij Aodt le village Fleury
11 est simplement splendid, le et nos posuitios A est, tIrcnt nette- less de Requies
pegramme que nous avons sous ment cpousses Des attaques enne- Monsier lrossai.t LIlavois price
les eux t qu doit Otre executl .i mtms f.atuts hicr a grenades A main, tous ses amis de bien vouloir assis-
sla prochaine rcpresLntation. lau nord-ouest des ouvrages de Thi- ter A la mnsse d- IBout de IAn qui
En attendanique nous lepubliionslaumont, echoutrent. Sur le canal sera chanjee A It Catldrale. le jeudi
diuons does et JdjA que ce sera une Labassce ct au sud de canal, il v il Aot', A 6 lieures 112 du martin
des soirEes les plus sensationnelles eut une ceriaine actvitL de combats. pour sa tre-s rcgrctWee epoase, n6e
du Cint-Varikies Des patioutilcs ennemnes furent fre- Lumnna Laterriere.
Nous croyons savoir, A ce queiquentes ct plus vaves. Surtout au l'oit-au-Prin.e, le 19 Aoit 1916
nous eniendons dire, que le public nord-ouest ue Rheims, des detache-
wrait hcureux de votr outertr a ce ments de reconnaissances avancerent Alef tio 4o !
beau programme *Le Phare de li apres une preparation par un teu A tection .
Morn. intense. Ccs enirepaises turent sans
success. II a t6 volk A Mr Ed. l.aisime, A
Fiamsp.ilhs Dans un combat aedien Ai lest de Bellevue ui. jeu cMe hmrnis tout


Nous avonsr recu dt Lecgine I.. Bapaume, un aeropl.ane anglais tut
carte c fiar.ca.illes de .Madenmoiselle toice d'attlir.
Rost Ponce avec A.r Louis Astrie fils Front de I Est :
FRONT DU I.M.HINDENBURG :
Nearlle IA la maim Des poussees ennemies turer re-
La gaffe. Dans un sclon chic. toulces dans le district de SL.obava
l's sont tous A potiner. A se el au canal Ocinsky au sud du lac
ddbiner. A se raconwtr un tas '*his- Ryconot.s Koye. Des detachements
tire sur les uns et sur le's autres... allemands disperserent A !'est du ca-
AMoi qui suis la bienveillance mans- nal des avant-gaides russes avec des
wne. je ne voudrais, pour rien au peites consideiables pour l'cnnemt.
mode. dire du mal Je personnel. le Pr~s de Zaiecze sur le Stochod, un
declare sculemen:, chore madame, engagement contre 'ennemnquiavait
que dans ce salon. il n*y a que des advance, tut decide en noire faveur.
ambeciles et des gens t :rs... De tortes attaques enemies dirigtes
contie le district Luck et Grabcika.
.- -..... -, -- ,-- au sud de Brody, turent reponssecs.
De nouvel es attaqutws ichoutrent.
SSal Des ragmenis de ioupes cinemies
l urent iepousses. ar nos attaques,
Avocat plus de soo paisonniers furent tnais.
Ausi a oucnt de Monasteies Zyska
Cabinet d'a/fairer. ColtentIie.r 'eiueitus attaqua en vatf et submit
e.enymenets. leprdsentutios des peries ises tortes par note t u.
48, Rrw Rams. B.a.k ais :-- Kien da'mportaut, me-
me l-act.vri f.inic de I'euucmi s'cst
r.l/entic.
SL-AMIRAU 1 t ALLE.MAMDE RAP-
FOOtba l lPORTLi. Un aous-manuan allcmand
coula du 2 Aout au no AtCi(s duns la
3a.ites-Olympique .%Manche, 7 vualses atnglars, j Lran-
;ais, ea oulle 3 vapt uis algliais l 2
liai.aJis. Un Weu.-naanin allsmaud
Dimanch". se jouait au Champ de tcoula Ie i j Aodi datis ;e m6me canal
Mars le match announce Is veille. l conIre uri tAlcur anlaiss .Lasso.;*
*iare une tquipe de 10 ympique ei Quarlier gistaral Alidmhaamd
tes Marines de 1-Occupauson. ia 5os 9t6
L'asesstance n'a pas ,it amsui nom- ThiAtre de la guere a l oust ; -
bwsel et ausso fleurie qte de coutu- Deputs b er aprei-mnds. lea Anglais
#se. Is majeure pearice de la society ict ouveltient cluts attaquos sur la
lileiale. A cause de*s intemperies ligne Oviltki-lk tnut c le Petit, ct
de kla sison. *eches, syant essaiS- co n.tnuu.reut avec grande tinacite
sN a P6 iiawll. jusqu tlo.t trd dant la nuit. IIs
UMe gpie bauyante a cepedana t ussieait A pr.nudre pied sur la rou-
pisade a ceste petite tee sportive a te Tl'hcpval-Pozikre, dJans la me:ne
Isquelle la musique americaine a patic dea notre ranchhela plus avan-
Olt Se-s accords entratlants. -.ee d ou i!s lurent rejetes hier ma-
L'Otympique a ttiomphi A 4 tin. Aitleurs itus nonnbreuses atla-
conreaO. qu.s se succidant Ics unes aux au- I
A t6id des clibritts classiqLes, lies avec de courts intervalles tu-
Pevet, etc. que aous nous dis- r-*n complitecent briases avec les


-- a. -- .. __


U


v


A-ms ~L.


rreannz [o r[uMI sio

pour fare le bon
ls ners forts, la chair
salutaire. Ele est aussi
re nubitif puissant I
les enfant fbe o nalM


For Sa le U~gne oan


Drawing room. Dining room and
'"t ver:3l other pieces of French Fur-
nitures.
Rvtlerence at the office of Le
Matin 9.

A vetadre
Un salon, une s'alle Amar'ger et
diveis autres meublcs tianpain.
S'aJ[ILSSCr aux bureaux du MAT1N


La =60046Ee sovefle do LP De=ros. S. .Squell
do *No. Pdowi tsasuft a w i&read Sw idmd..w


APERITAL
Liqueur bitter


QUALITY SUPERIEURE

BORDEAUX
QUINA
V1N TONIQUE ET DE
GOU1' DELICIEUX
L. PREETZMANN AGGERIHOL.V
AGENT


B.


DEPARTS DE Nrw.yo

SIS NICKERIE le 26 cn
SIS ORAN~i- NASSAU,,(
Le S/S PRINS WILLEM I.
Septernbre
Port-s u-Prince It ,22 .4o,
Auo. AHRENDTS,


Raporel Steamship

Le SIS cISTA VANGE
laiwtea Neow-Yoik vert
coiti altPooor It oris di
L'ilrnt~raire st ia lx j

Port-i.,.Prium le IWI4Ao


14 Le Nouveau
A repiu par le derrilier F
du MUSC4LT ;.illeaen iw
vend paur bouraiIle ft g
A V'IS A LX DfI LlCA-V


Cernicchitro


Nqgciapr-consigqiviairue


neuts un tout,. u-i lna', uieiz Lf U I U- AT I JLD I),f 11 I 1 1 VL
La police'a etW aviste.
S -. Mr B. Cernicclliaro porte i la connaissance ,le sa na
clientele et au public en gRndral qi'ttanl mobile's et deira
pour la guerre, il fail la liquidation definitive de son si51
F|LORfINI bijouterie et du reste des autres articles


CRILME zon DAUTt.
fit&& LA PIAU DOUCS.
PRAICNVA PA.QPUMIC.
GI RAfDtWO4Rgad Wow*
'L Me


lMoutvement du
Cabotage

D parts du 20 Aoilt 1916
St Joseph, cap LUde. Bie de Hen-
ne.
Fly Fiah. cap. D.plessy. Giand-
Golve
S.e Anne. cap. Urine. Pi GoAve
Dyrnos. cap. Dninique, a a
L.'t rt, cap. T"' Ikjuste. Post-de-
P,.rseverance, cap. Otavius, Gd.
Godve.
Eogle. cap. Culpi, jIcmel
Emma C, cap. Cherine, 1r6mie
Arrivages du 21 Aott 1916
Marianne, cap Neisui, Aiase A-
Veau
D6parts da 21 Acut 1916
Ixblanc, cap. Aristtlde. GJ GoAve
St Felix, cap. Paul. qonave
Cyrnos, cap. Dominique. Petit-
GoAve
St Esprit, cap. Coq. Gonaiveq
St lean. cap Duroc. Petit Trou
Sacrifice, cap. (utiS. Ante-AVeau
Arrivagesdu 22Aoiat 1916
Artibonite. c p. Claircin, Gde Sa-
line
Dieu Puissant, cap. Paul Emile.
Lepgame.


Seulement pour un mnoiU

II avise au ssi sec dlhileuirs retaralaires que pass ce da
procuraletur sera aulori.e A prendre tontes measures nwceirsu
d'arriver au r6glemuent de leurs complex
Port-au-Prince, 22 Ao0t 191


d


Marchandises achetM

vendues par C ornImiSsiO

Now; so ninexs, e n eztiiide 'ewb-- d, d"ITI.4R( hiJ'Se ll"oo


eat faciot~atif ife iais-i'ra vw*t.i e i1 dit ih sismo're 1113141)"
de. cthte i,ewe. -i outdei-t z i *iI (Pa cia
Snlelirai&i~ets. Notes pmi ,ionmgs aclieteit* cf,4mi 1 ld11i4 o I&"l~
des4 loud,';!vo-re ct*OdiL et votis me fltqtitreIR -afic) I.4Y
'foiateA les cowiutI-zoimitiit n~ otre v,'1esse devro'it t
allX loiS (it-AlEt its- U- ,4 ; eLt oties leg (iicLulted dehviOIIZM
sell' do~zformnvs d itle iclntS CO ISLdilr'SeL etdo I& TiMO4I
Pd~litiotis de in trvhta.u Iiie~-. taiu t mp Ilpmp tation tllqA
devimoumt.are co',r~rifu *11s a tolls leg ati'iet bi~k t 611hl
6Ienel vigmuetir dal4 le m ic noatit de I expt~dition fl io
Pour leg ctidilion-i s&adi-esser au siege do ntf

F. B- VANDEGRIIFT&C;
Courtiers en Marchand Ses
COMM:*$*omnv re's a~i *'vp,3r-a.aoo ft-:A
Agents d Assurance Maritime, 0ofltr11
les risques de la GuOrT Sc- 9t
.4d~essc tilAraipiiqiic N.A\ngratt N ~ w or'kOk AM' (,j-
iii-2~b %HIifUIALL SINcW-1dIB, I


I


m


RUE ROUX 31. POIIT-A U-PIiINLI.
V WA' -k W T9E-L anre- VwA-1 7W w--,& u'. u Ar ir w 'r #v r 11'


-- ;,,,


w Im w WA mwl- w mm w w w


r


mom-