<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02674
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: August 17, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02674

Full Text

Qoavaa cGN i'iaa


uw If Aw wo


ai~etM GLOIDZ



pompT AU PRINCE
9 0, 1

pgpRTltM3NT
~ ~. : I
IFRANGER


* *f a d 0


ILOO
5.WO

2.20
6.W


: an


6
I
C,


4


0


OUOTIDIEN


FRT.AUWPIUlNCa (Nell


RALDACTION ADMIUNISTRAflOIN
&ogle do* Rues F6rou a Azn6maCire

Lee a@SSam1r&"qum;

A PAmse: dm aL~syease a Cis r. Pia@Treac"
A Louamn: sbuL. Mayeams & CO. it 33921
Ladges. H U
a Damum. dm s udolt Moone S. w ia,.ieausab
SereSe 46-49
&MSW-Tm OuM giv PubliasY COMP&SY 41 WO
14 h 5Su0
La aummmf lemobia m w- use em ,
dbommo i. & uffftm "ables

prv d'sune a Cause fanS Efft et dans ses eff i non ,-, ne vats ports de la c6:e de 1'Atlantique. sur
A S Sla representet *L.s iJc-.-cciJentel- neut navires de guerre, et continue-
---- les fournies par dsc scinltinis di- iont leur entralnement jusqu'au a2
Surra & FIN vers non contr6'.s od p.ir tout ce eptembre.
qui peut tre int i., :co:npromet- Apres uie .co itrei:e avec des
SOiavoos essaye de traduire ce pravilegiis I -Mais les seuls et ceux ire votre bonheur. employes des voics terr6es et des
I chbse de nouveau qu'il y a sortout qui n'avancent pas. cornm- La r0conciliat: o des :p:xs M!lard directors de lignes ferries. dans le
neaceu asujet de la femme prennent-ils bien le sens de la vie est un triomphL triomnph sur les but d 'vactr u, t grtve. le President
S rnoueThatie. et savent-ils A l'avance que l'effort potins et les can ans : trioinphe des Wilson a pub'ie le conseil suivani
Anives maintenant aux r6les d6veloppe en soi des resources loin- epoux sur eux--nmes des s. nti- aux parties tn contest action :
Jmhomes;v oyons ce qui peui en taines, insoupconaies et qui font ments les meillurs qui sont au a D).s deux c6tes n'avez-vous as
It et disons s'il y a egale- aussi glorteusement ascendre.. Cer- fond de leur conscience. .\1igre tout, examine le dirtlreu avec la p us
L c6t6t des petsonnages que tes-et il taut ici reconnaitre ['habi- I'axe de leur existence n*i pis chan- complete tranchise ? je nepourrai
a.M llons taudier des conditions lee., le a fini de I ei6cution de g6. La cause a1.1 pas eu d ellts plu- pas, yivant dem.in, juger s'iI existed
-*9 I'-ceuvre qui n-est pas toufuse et ou t6t les effets n'avaienut de justes centre voLs une ba.se d'entente.
Ms oot trois : Melard, Passeroy cependant il y a tant de choses Cette causes. -Le Ministre de la Marine, Da
jiag_.Ilis sont tous avocats. question des jeunes nvy est pas tor- Ec'est bien ce!a, le mot de la fin niels. en reponse aux critiques rela-
Si Isisi types difnerents. Mtlard mellement pose et d4veloppee. Elle un chant de fcli:ite, un hymne de lives aiux exercices de !ir de la floite
'Oessioenel d'aujourd'hui et ne donne pas lieu A de itheoiques bonheui, celui min.n qu- les ce ars de l'Atlantique, a pupli hier soir
,g=ieamnt ctlui de demain : il tirades. Elle s'en dkgage pourtant, et gantreux aim.tiit :enteidre chcz les rtsultats des exerct-es du Prin-
a pas seulement avocat, il est clairement, et de la bonne fj;on. autrui .. temps come suit Tir A longue
Agpho"me daflaires. dans le sens Ouest Melard en effet. II est aussi Avec une teile conception des polite, durant les mois de Fvriei
Whieatendu du mot. II est comp6- un feune, mais qut i rdussi et com- choses, le succ&s dc l: pi a e etaii et M, s. le VIRGINIA a touche 26 fois
1; ila la clientele. La profession me les auteurs le souhaitent pour d6ei en soi chose ssuree. la cible ayant le volume d'un vais-
li rppone et les aflaires peut-etre 'ous. Et Passeroy ? Lui, c'est bien A part que l'eciitute est aisle, le seau de combat ; stand's que les plus
dnmaee...Au barreau de Port-au- le jeune, le debutant. Ah I come dialogue Iaci.e et rapid ; que les faiblcs resultats du tir de six autres
ri-tst, prendrait rang dans cette il est sympathique I Qu'il Ifsse sa scenes se suivent cimphes ; que les navires de guerre a te celui du
dmelter.kiaire et remarquable cou d'honnite jeune homme A l'ex- actes finisen t ci sur t.bleaux. RiuDE ISLAND, 8 points ; les autres
tmcats qut sans computer quinze. quise Melle Claire don't il a deman- I'ai vu la sale siIencit use, atten- tars out ce t paine au-dessus du
k, di ass de carritre, ont diej d la main ; qu'il balbutie dans une tive. L'action se deroulait avec tant but. Lcs resuItats corrects mention-
,gL. ...consultation, on ne sait pourquoi de nature qu o-i s.n'.ait vclir exic- ntes prouvent que sur un but repru-
2'adans la piece, il ne joue pas on se sent porter pour lui. II a perdu tement ce qui all:it se px.Lsr. sentant un navire de 200 pieds de
' i61t d'avocat. 11 figure plut6t sa premiere cause. Mais quad il En plus I'anterpre 'tt'on qu-on a long,. de laige, la plus tongue
iemari. II est I'epoux de la raconte qu'il I'a perdue, il n'en parle ddjA assez vintiee Oai l taut que portee quiait jamais ,ai choisieaupa-
IiieGebrgette. Le reproche lui ess pas come d un protonid chec IIf ces nobles perso.n1cs ainlent pas- lavant, c est-a-dire entie 15.ooo et
fait. par sa femme mime, d'tre taisse voir qu'il sait se faire et tirer sionnement -.art pour que sans tre 18 ooo yards, le NI:BRASKA a touche
I'uao irs galant homme...zrst-ce profit dun insuccks. En some ce des proessionniclks ei.cs parvien- 22 tois Washingto.n le a Louisiana a
miti ?Nous ne le savons pas, car au'il demand cc sont des causes et nent A nous Joi ici sn ic.s pianch:s ) tfois, le a Keisas 16 fois, le *Vir-
uIs ae voyons pas Melard iA l'cm- cestsunoutune premiere granuecau- de ces sensato,.s su... u,.,:-nt di- ginia a 26 tots, le a N\.w Jersey a 20
v.M..Nous ne le savons trop empres- se.de cells ou meme quand on a per -vines, don't souli."iit t:it, pour en lois, et le a RhooJe I.ljad a 8 fois.
It fc6ttdes dames que pax ce qui duon a gagni cependant en prestige dire trop privL 'S1, ks n"c peu coin- PENSACOLA (-lorida). Le croiseur
1lh; et peut tre n'y a t it gukre et en renom Aussi quelle joie d'6tre munes. fraa-ais, AMIRAL AuHI:, arrive ici A
ecciadle au tond de sa con- constitute sur le divorce de George-- I iILt 10 lEPH I'impromptu samedi dernier, est par
WL.. te. II se voit en passe d'etre c6lbre. .
Certains m'ont timoigni A cet Mais. pour revenir A la question et
' at ue ce seraitdu est IA question-est-ce une faute! LE NOUVEAU JUGE A LA COUR SUPREME
Ut de Mlard plus accuse et plus d'etre dibutant ? taut-il donc qu'on DES ETATS-UNIS c
,dt. Montrer en lui le mondain, ne commence jamais ? Ou'on me c
dnret compliquer davantage comprenne bien I Ei parlant ainsi,
rOge.: Ia ragouter de quelque je ne vise pas cc m at ocre qui s-est,
seed'amour avec cell que deii- trompt de voie et don't I-exas:ence
paitMAdame Verger...Cela,conclut- est condamnne A se derouler dans la '
S,donersait un peu plus d'ampleur pA'eur de l'omare. le rm'attache .A r
Sasse.oy, A tous ceux qui lui resenm-
tendance A croire de mime blent, en qui 1 on trouve de I ktoffe.l t
i me viens imm6diatement que Et bien quelle est A son tg. rd I'a'ti- ..
maait du coup sortir de la con- tude de son confrtre Mr Martin. II a
Pe n veritable du sujet. Et. appris que Georgette a confi son5 C
Inu*mt, dlece que ce qu'on you- divorce A ce...debutant. De suite iil
ta 5o0t pas pour la vertu et la se met en action II s'insinue auprit d
-Fat de la pitce, il resort bien de Georgette. Et alors pauvre Passt-' d
wets prccupaton des auteurs roy. 0 chire Madamp,. come je
leg2ant M lard, Passeroy et vous ai applaud. come tous ces
s*stportn sur des considd- leunes et tous ceux qui sanntiressent P
d*un orudre des plus ieves, come vous 2 0 ne saurait passer sous si- rtjouis, quand, rivobe du language
Sdo dvoy., vouq lui avez notifii de
Nastrn, peut-etre, -ls s'occupe- partir en lui dtclarant intbranlable
i spcialement des snobs. Ils votre confiance dans le j.une... P
rt troemnt leur regal. Mais, en Cest donc dans la piece common ve
mtep rem en corrmposant let un cri de victoire pour la Jeunese !I
%9"rmmes une question ,E.. Et ce cri de victoare m'amne A laI s,
Inatore A les rendre encore dermiure consideration que me sug- na
i dyupath res aux yeux d une O re i Una cause sans effect Elle b
d public ; pose A propos et uent su load meme de I'ccuvre.Cest d
0des a;on fair de beau- de L jap1lle son parfum, son au- le
M a'i d'Hernani, semble avoir t ea s o re a oraltu, aest, noni L Honorable JOHiN II. CLARKE d'Ohio, a 6td6 nomm4 Junte A la Coor
4da103leur e semle a vo stleet armatlue. sati d- Suprtmn, des Etats Unis, en retnplaceinent de i. CHARLES
h queome st l "esa inspires : select por le je ,sais du- E. HUGIES, propose come candidat la Prisideace.
I M. Leger et Laleau idde m. h .Ie tn4rta tic
mc me nous A cette do r sar le aieux qua souffle tic
Pot. Bien mal~ nore quaila corn- demI oe. ue soo* de habili- N U VE LE ti aujourd'hui sans laisser aucun au
"Icble v au peureudse celle-lA. Elle station aussi qui ne serait cepeadat a renseigIne t .dcfiniuif sur na iti- no
0p ,, ard,- da.Rs u mon- qu.ue m-adraire. Le coasul fraucais n~a rien 14
to Veux.um q u..n. ise pn t. PRESSE etiof& d'officiel au sujet du o
A list ues`on ecOsion s'est fate A entendre une cause sans a ta
A Mc.,e oti dans routes les on croit saisir l'expressior. de jeme wY....oseur. c--Le froid a fait bais- d
t- i fa o rement...Pour-sais quel sursum corda II seme -wYaas -e o aai ai
ak f -'cer grandir...Grave qu'une voix disc: VoilA la vie, peI. i PAR S IN.L 1'iuteMOaui de Ia Paralysis Infan- Tii
t Marcher est synonyme ftre en petit, mais la vie I corapre tile. Oa no enregistr6 aujourd'hui mi
fig Iu#ter .ns la le devem I',ofe, acquire lestime, la com- Wasnoroz. --Deus mill trois Pn .--Le surgs de tett vil-
ili I eifa 5stmales iriom- duration ei vous monteres Voen .uusts cioyces s.mtricainms drs m.-ie seons readus au forces des t

at 's~.cco.bn. D)'autres dEvoyE, plut6t ayez de indulgqs g Pes le premier eatrataemeat atv4 Comasnou -Lcs jouransu an- sC
--, oer la rotate oi,4s et vous qui composts le foyer. vi~l iq. sit jam.is e" lie. deam mo t *seu' sous-maria allemand
'asis ss d concourt gt votre situation du jour ks inMre amesrcaise. Mardi pro e- 6t4o per un croisear anglais ois
-" ea 6 e, cset visitable. dsas ses saea Ms pard ot de diateats jeudi dermacr. ml


Faits -Diver.

RENSEIGW EMEN~TS
Mk;TE;OROLOGIQ t*.8
OBSEIIVATOiRE
DUJ
3W.MINA IRE COLLEGE
S-1 "AT-MARTIA1.
Morzredi 15 Aotlt 1916
A MIDI


Harom~tre
Temapdrature


7t12.8
minimum 8B.0


I maximum 35.6
Moyenne diurne 2~8.
Ciel clair la matinee et covert
1'apr6s-midi.
Orage au Sud-Ouest A 3h et au
Nord-Ouest A 6h.
Eclairs et tonnerre.
Barom6tre en hausse.
J .SCHERE
Le Nemiteur
Le journal Officiel public les pie*
ces suivantes :
Avis Ministiriels.
Chambre.-Saance du 6 Sep-
tembre 1916'
Relation de la visit de Mr
le President de la Rpuabli-
que A i'Anse-A-Veau Al'occa-
sion de la fete paroissiale de
Saint Anne.
Le Dattier.-(Extrait de 1PU-
nion Panamrecaine).
Avisadmimstratits. Avisdivers
Poor la plice I
On signal A la vigilance de la
Gendarmerie une Compagnie de
:ambrioleursqui opirent depuisquel
|ues jours dans les maisonsduB ts-
Verna.
Deinierement ils sont entr6s d5ns
a cour de notre ami Georges Vil-
nenay et y ont tait une azzia en
cgle : poules cochons, course
out y a passe.
Precbmiae Itle a Pelieauillk
11 nous est revenu que ties pro-
hainemcnt une lete sera donnie A
'etionville au profit de I'Eglise de St
Pierre. Ce sera unctite thdairale qui,
Iapres cc qu'on edit scra l'unedes
Ilusretentissantcsdela saison.
Nous nous proposons de donner
plus tard de plus amples renseignc-
nents A ce sujet.
*fteiies des rnfs
Continuant ses importantstravaux
a Compagnievient dejeter des equi-
s sur la rue tiaversiere, ou l'acti*
iit est extreme depuis hier.
O0t sait que les travauz se pour-
wuvent A la rue du Centre et A la
ue des Cisars; de idle sore que
ient6t tout le quarter du Marcth
e la Place Valliere sera refait sefoa
s procides rationnels.
L'A.e eioa i Uige i, Liftmke
Rappelle aus public que c'est di*
aoche so AoAt A beures tiu. ma-
n qwuaura lie A Parisianas s mw*-
eic litt6raire. Ricn nest change
i .beau programme de I fete qui
mporte entire autre chose une cc-
4die exceptionnelle. Les cartes too-
urs au modique plix de cinquaate
times aont en vente: aux bureau
NouvELLtsr, du M .ATI, du Quo-
Emax et au cabinet de Me. BCD-
ille, i2j rue du Peuple.
Rtistie de. l CaslituUaem
Les conseillers d'Etat travaillmnt
'elaboratom du prooet de rfri.
Cs de la Constituaion.
Nous croyonssavoir qu'ils so rtu-
ront vendredi martin aux tins d-
ettre Ia derni6re main A I-'auvV.


aI


wow


. *Am Ab lb SW





___ !X W4711


Ciamm-Parlsiama
Le public apprendra avec plaisar
ae ce soar le Cinema-Partsiana
ne *Germinals. On so rappelle
enbo r quel letentissant succ6s eut ce
grand film que le Tout Port-au-
Prince artiste est alley voir derniere-
tnet.
II ne faut point douter qu'A cette
second il y ait salle comble ce soir
A Pasisiana.
A mse aheames
Priere de nous aviser dre irregularite dans le service du
journal afin que des measures sevkres
soient prises centre les facteurs en
Saute.
Nearelle A Is maim
Nous avor.,. en effect. besoin de
gardens de prison, mais.. connais-


Petite Stallstique
Principaux articles de provenance
americaine arrives pour Port-au*
Prince le 8 Aodt courant par le
steamer hollandais a COMMEWI-
JNE.
Port-au-Prince 799 tonnes 0ioloo
Article automobile 2 colis, article
photographieS colis, aulx z11o lives
anis So livres, aiguilles machine i
condre 2520, agrap as ocillets 118154
Beurre 26oo livres. biscuits 674
livres, bicarbonate jsoo lives. bon-
bons 834 lives. boulons 792 livres.
bas tt chaustettes 2)6 douzaines,brc-
telles 157 douzaines, brosses 31 1/4
douzaines, bourses et blagues A ta-
bac 2 1/3 douzaine, biere 295 dou-
zaines. boucle 494 douzaines, bceul
sale 14 barils, buss et buggy 2, bou-
t.. t. & t


La Guerre

Quarter Gdinral A4lemand
i t Auol 916
Les attaques continuelles anglo-
francaises sur les lignes au nord de
la Some furtnt de nouveau sans
succks. De merne les attaques des
troupes colonitles et des troupes
anglaises au meme endroit, resterent
sans resultat- Des attaques trancaises
par assault frequ rnment r pets au
nord et tout prks du fleuve et auz
quelles des deaaciements de re-erve
saxons rsisterent fermement., chou-
&reLt.
Front de lest.-
Front de lArchiduc Charles : Au
sud-ouest de Monastir, Zyaka,et prks
du Dniester et de Stritza. des forces
dlnsidkrable rb1ses nous allaqu4-


Assaroz-vo qwe
&a flacon@ Portent
Oetf arnarqu...


-. .--


Vous pouvez augmenter votre
vitaitalit d'une facon prompteet
permanent en pregnant d& i


L'EMULSION SCOTT

Elie content es elements cra.
teurs de la sant6 et de la viguew,


WHIRE PAR LO.NVENTM1 UtI'CaALE


e-vou le s, j'servic enfer chons 576 brouilloires 12. bimlo-
-- Jivouscrotbsjaihte enfermI2 boite rent. La suplriotiti ..n nombrebde En vertu d'une obligatiou hypo-
quinze ans. er carton, 26. 2 l'ennemna tore,, Its braves dtlenseurs thicaire avec clause de vote pare
Clous en ter o Iires,clous cu- d .u tcitur.i isurquclques points. au rapport de Me Louis E.dmond
vre 675 livres, cannt:lle 251tlivres, Nos contie attaqucs ititercepterent Oriol et son coll~gue. notaires A la
Der ires Nouvel. cdages 42olivres. cauivre17 livres les atltaqucs A iassaut de l'ennemi et residence de Port-au-Prince le dix-
coliers chevaux 8, corsages 2, car- F rterent le combat a un artt. Le huit janvier mil neuf cent treize et
le de la Guer1re ties 2, chaises a douzaine. cirage egroupement dcs troupes :eutons d'un jugemeut contradictoirc du tri-
27jdouzaines, chemises I douzaine, fut ordonGe r e en operant on prit ,en bunal civil de Poit-au-Prince en
-- 27)^ d. chsesa 1 3/4an consideration les positions changes date du huit novembre mil neut
ceanturons i douzaine, chpeaux /4 es Russs. Dans Is Carpathes, len- cent quinze passe en force de chose
PRSSdouzane, couphts douzanes, ca-
PAR SANS FIL denas 24 douzaii c s, cravates, dou- ntmi fit dts efforts vains pour nous ugie.
denas, 24 doulancs aaes dou- aracher ts advantages gagnes au 11 sera procede le mardi que l'on
16lAoCt 191(. zales, consenitu s 32 do0 alnes, cou- osudd e Zbi e. comptera vingt deux aoolt mil neuf
leurs pe6li-urzs 30 nlleos caries ls HINDENBURG. LEntre le lac cent seize. A dix heures du martin en
L Feo mts.- Le Kaiser ost de tWou- cdas 2 l cire'1 W5 b 'zniLtv et d.ns la region au cord- Le tudei et par leministeredeMe Louis
tean suI le front eusse, ou le Aus- cetaux3s /do dues in eduzame int d a esent ba de Kio, de romrbrcuses et tai- Vilmenay. notaire A Port-au-Prince.
tro Allemad lutte d e l rls cotds inruments 92 douza- s re: Ala u plus
Busset. p role i. FRON'IS/IElSTOCHOD.--L'en- Irant et dernier encherisseur de la
Sur ies frc.nts Fratais, Russe et Elastique.4o unes, ccriers Idou- nemr. apies des revers subis par lui quantile d-un quart de carreau de
Italen, les Allia aatiiocntt ao- zaine, plg s i dUzs. au dc pendanu c s dtniers jours,.lita g- terre dpendant de lIHabitation 4 Di-
tinualno d'aasas lVaou-IiXle. Foid pin4 douzines. exaints parlu- ne ralti cnt cs operations lA des ac- quinti commune et arrondissement
L'ARIs.- L. e KI)eadisou it italien t doses, cxru.s res.ions anl nets d arliiletie. Les atia- de PoIt-au-Prince, ayant dessus une
itLeo.a.ldo d. lVic a coule idaalsln lLic 16 d inS, cLrous 0 oo liuvres, ues loc.s t .eespar i'ennemi sure mason basse, laquelle quantity de
I radedeoTuree (Italie) A la suite n coinL ,L '', i '387 lelac NubLl, pT de Lubieszo, et(u terre est borne au nord pa: Veuve
d'une explosioi provoqute pal lil1111i h! 2. sud de Z.rcz.z. euient un rcsultat!Cajuste Louis, au sud et a -est par
incendie duals nIt-outles, caueat la itI alhht 45h hcs, l.u. coas Et ,illoilunt 1 ,( ur lui. Un combat initie Chacun Carr et AI louest par la Ri-
Dna lde Usol .tnemes des leqtinjle. tn.Iiw czts h.cntiiscs 5 douzains, S-au udti dc Z..iozc "tut suivi d'unc at- viere de Thr a.
Dand le setur de a eadus les |e 1euElatu Tl0 l Iits4 uuzakiets. dto- taquc russnc te grande extension oua La dit e adjudication !H e fera sur la
t sles lust. g'gis rcnt du terrain tem-- mise a prix de trois mille neuf cent
o A S Tu H oVE toraiaxmeintitan ic Bialoilowy et Ho- dix sept gourdes G. 3 917 y comprise
grmiw.l dvuo Cu r i mts C :estu ;rns E8PIC 00l rodyezce. mioais qui tut cnsuite arin Ihonoraire de I'avocat poursuivant
na.t, .4" '..";:; r,rJ.'," ch*;,r ,ef ." ,. lee par ua e centre atlaque allemande et outre les charges de I ench sre.
Def ortn s ittaqucs enncmies dans lal A la requete du sieur Alfred Rous-
troupes ta, .'ii,. s out CiLuI're. lea etS 2 douzaines. truits au jus 4 dou- tCgion dTfroscantdgo turentrepous- seau proprietaire demeurant et Jo-
tranclies (lenattide'S ssur une Ion- zaines, fers A rabots i 112 douzaines, sees avec de lousies petces pour ies[micilie A Leogane ayant pour avocat
gueur de :0MO yards et tine profon- lil A coudre 5o livres, farine d'avoi- attaquanus. Lis tentatives de 1'enne- Me Leo Alpxis et domicile elu A
oeur do ItO yards. A I intersection ne too lives. marine de mis tooi i- mi de: gagncr des av.ontagrs sur leo Port-au-Ptinc.e en son cabinet io8
des routes doe Fletry et de Vaux. vres, tromage 427 lives. fruits secs Screth au sud est de Uorodtyzce Rue du entire Centre la dame Ali-
Preque tot le tsto de tran- 7o I fr 21 lvf ltre oles choutcnt sans tsvoir. ce Mathieu Vve Edouard Desroches.
ch~eeasioo-oue (e Pozitres.u sans ns dn l A aire demeur domie
our le fno.st de la Somme" rt' lea Glacies e i, goudion to barils. g.or- Float des Balkans.d Au sud du poopridtaire demeurant et domicili-e
Alleanaids avaieut attuni A prendre nitures de ceActeils 7 112 douzaines, lac Doan, Its ataques sules siou r en- A Port-au-Prince.
tied dimaaclihe, owt 6te reprises gomme A eftacer 6 doz gitoflie So i. nemies, fates par dt faibles d ntache- Pour plus amples renseignements
par les Aiglads. Harengs 20o barils. arenas saurs ments futent tepousvtes par nous sadresser A Me Leo Alexis bo8 Rue
I oETdOE iyAD L'avance rapid des 18o caisses. harnais 4, huile kerosipe sans combat serieux. du Centre ou a Me Louis Vilmenay.
Busses tn Galicie continue. Lea s oo gallons, huile de graines colon OUARIIERGLNERAL ALLEMAND notaire, depositaire du cahier des
troupes lutsl-es pa re aet sur la rive 120 gallons, autres huilesgo gallons. 12 AOU T 1916 charges
ouest de la Ziola Lipa et Bystrieta Jambon ieo lives. Des focsfOr.s iapos. nies anglaises pr pri nce 17n t ici6
Solotivi, t avaceiit l long du Lait 8 douzanes, lit i. Lampes lit aaqLc.nt entire Thictpval eti e bois Port-au-Prince,17. ot 1916
Stripa stiptI ieur.
GNd su.-I.ate orut Tepiaa 112 douz. lunettes I douz. limes 3 de Foureaux, t pics de Guillemont. Pour p am ,.s ren
Et0 cosit datis lal Medterr.nee;utue douz, lacets 38 grosses levure 74 liv. Au nord d-Oviles, pits de 'oziere Lavocat poursuivant.
partie d I'luipe a at dbarqu6e Mantegue 0900 oolivres.morue 66o00 I'enen.i fut repousse par des com- L ALEXIS, avocat
a Gees. l.e steamer Italien Sun- lives. macaroni 2720 livrCes mus- bats de git.nades A main et nos con-
gouanmo Ialtlista a 4te could cade 2j lives, mouchoirs 16 douzai- tre attaquts. Au nord de lBzintin le
_r_ _______u ________ __ r nes, meches pour lampts o grosses, Petit et Gullemont, les attaques tu- A vendre
motorcycle I, manches :lutils 6, rent annihleths par nous. Entre Mon-
CIIEZ moustIquaires 24, machine A coudreres et a Somme une Greas et la Somme une vigoureuse
36, matcriaux males 3 collis. ma- attaque fraicaise se brisa. Quelques Un salon, une salle A manger et
Paul E. A xt ila quereaux 3 barils. troupes francaises pti.citerent dans divers autres meubles ghancais.
SOg sons ,85 lives, oreillers 2, le petit bois au nord-est de Hem. I S'adrcsser aux bureau du MATIX.
7 Rue dr a Mt'/ uers ae olives 2 douzainies. Au sud de i. Somme une attaque
.Porc i1 batils, poummts de terre' patielle ennemie pts de Baileux tut For Sale
Diagonal nioir evn igos et dtailm. j o batils, papitr d'tmbalage 410, sans succs. Sur la ive droite de la
Chapeaux de paille en tous genres frames, paper a ectire 25 frames, pa-cMeuse, pendant la nuit du 1o, des Drawing room. Dining room and
pour hommnes, cadets et eifants. pier pour impression 212 rames, pa-attaaqucs de grenadics main,au nord several other pieces ol Fench Fur-
Faux-cola en tois genres pour hoinb pier duplica a 2244 f, uilleq, papitr it a t'outst de 1'ouvr; ge Thiaumont, sniures.
mea. cadets et eifaits. tCravates pt:ints )o aunes, pinceaux 4 dou-' de nmme de lortes attaques d'infar.-re
Clhausasetes l pour ioinines et ca- zir"es. pIpt s diouzaines, oitignes 4, ltec contre I'ouvrage meme, rent Rtference at the office of aLe
deaot. Chemises blancivii en tissue 1i2 douzaines. passe-rasois 24. par- repoussat.s avec des pei tes s urieusesi
Cellular Corsets. Cheunismttes, etc dessus 3, pIat.JCui 2, i eaux 161$ pour as Frau:qais. Au sud de Lein-'
Prxa dfiant loule concurrence. douzaineis, poivre 5(8 lives. t, nrz uec entreptise ie tiouie paouill fu
p__________________ ,. Ronces 2120 liic.s, rivets 350 li-'pline dc sudcs e- dd.s prisonniems I R
vres, riz 1 5700 linvrs. rubans mahi- tuent fails.I
ne A k rre 30o, rticules288. rasoirsI FRONT DE LEST. HINDEN-
Avis aux 12 pales, icglis pour bureaux 74, BURG. Pres du Dabuszoze sur
An aleures Savon 450oo0livies saucissons 740 Strumen. les attaqucs russes turent La plus en vogue taux Elals-Uni
Slivrts. sauce 2 douzaines, soulieis 2 annihilets. Dans la couibe du Sto- brasseries amniicaines el se recomni
Cau es m 213 deuzaincs, serrures 50 douzaines, chod A r'st de Kovel, des mitrail- tcgille specialeinent pour
Mesdames. savon de toilette 193 douzaines, ser- leuses furnt capturees. De tortes at-
Ne failed plus usage de froma- victte douzaines, sachets en paper taques ie lenemi sur les deux c6- Ln
em irrilanis el pulrescenits ; faitc o 0oo000, so btieres 12. ilts de Tioscianice A l'ouest de Za- A,1 1I E 1I NSV
vous rapporter ptar ces ItessiCurs Tissus caliot 3 70 aunes, tissues looze, furent repoussees.
poor vos dejeuners. lunches el siam 26410 aunes, tissus indienne Front del'Archiduc Chailes.- Un Seu Is a
inoers. moyeir.anlt dix cenimes 12ooo000 aunes.tissus nankinette a2ooo combat anime fit dLautresjprogrNs la
auHricain ou equivaleuntu, et en- aunes, tissues denim 329 5 aunes, nuit derniere au sud de Zalocae. A
fondiez bien dana vos glacires: tissues check r6oco aunts, autres us- part cela. pas d'evEmenusimportants. Ona rouvera celte nouvelle rma
FRESH CHI'ESE/from ae dc l sus 4036 aunes, toile A voile 401,' Tous lea movements sont e- e
ta o P) Trr SUI8SE ( fro $unes, upis linoleum a5 aunes, ta- cutss selon nos plans. Pendant one Roberts, Dul:on et Co.
M pouracsro rn fromae Ions pout soulier 2a douzaines, t- eattaque progressana auso sd dZa. Simon Vieux
tines 6 douzaines, tabach 8 a6j bie 700 Keusses Ont et faits pisaon- Il1el de F
Sr a rte ilia e Mada meias vre lau 21a 9 livres.tht J9, lives lnicrs et mitrailleuses prses. H el
v-y-. ., ts hermometres a, transfens o. ton-I Des deu c6es de haute Ca-.
S ore Iro u e r( e is I u cene e a t, to aps, lutyaux en caodt- put, l. A troupes alleades.- U Sar-
te Lrsa ( Pel.t Four) e m choce ooopie. rent lia hauteur.
rille au Penit aII. Hue Roux, Verres a eau 9 douzainem, verrcs' Baikins Dc fibles attaques Au Clp- Ilailien: ArthurSamson -
pre Pharmacie loberts. de lampes 8o douzaines, vestons a. teinies par lenemni lureuti epetes Gonaites 0 0. D. Jacques-C
de 11 h a 1 a h elb de 5hs p. veilleuses oa, vinaigre 49 d salons, hier au sud du lac Doiran, mais fu- Miragodne : Ba
m *Oh6 ll2 v oa s7 '14 baraiques. rent vite repouss6es par nous. Aquin : Dupi


1arinws Hungarsa. em



IF a UCHIANIE111C4UPi
vimVIAS de CA 1.1 y~

M assacusseett 'wr.
BidrS
P'!(/ & Ku,. as mim
AlIleys Porter &Ki[Np U111
THOSE WOODWARD&qj

Poisaonaas~e fpm gI
ERug. Le B*u
95 Rud~j
PORT-AU -PI)McE Il


Ligpe HoIIadaiI
DEPAars DE NEW-YOU
Le S/S PRINS WILLEM I.t
de New-Yoik et les ports di
est attend A la capital di'
20 courant. Retournera 'New.
via les ports Haitiens. Date im
capital sera fixie ult&rieurtmet,
Le S/S JUNO. cargo boat, le
coutant pour Port-au-Princee
pots du Sud.
Port-au-Prince le 17 Aod": 191
AUG. AHRENDTS, A-4


Raporl Steamship

Le SIS .STA VANGEB!
laissera New-Yoik wr il
couwani pour les ports d'Haf
L',iliniraire sera fix6uliil
ment.
Pori-au-Princ-, le 16 AAi
EDWARDM RAPHEiLeC

EVEIRARDS
Red Star.
SMeilleure qwaUli
Demand6e pas les c;U
s" tl hef .
L PREETZMANN-AGG




SENER o0

s qua se d6bite dam;
nandant par sa pure;l


4 Co

jents pour

'que de Bibre cheap:


rance
kmdricain
rangois Letlif .
Bar doe IU sUi -
-Pjtde-Paix: C.IeC
ayes : Roberts, Dutt
nrthdlemy et Co
r6 Hyppom .