<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02673
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: August 14, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02673

Full Text


- Ai AsIs iba


owIaa CIff Wi


S Lmal 14 l 916


0.ntMMIMAGWOIRE
D)IRECTICUR


PORT AU PRINCE
: :: : G, I
mo s *0 *. .* a &
- MolE EPA RTEMIENTS
Wo .: .: G. I
,0 0 15MOW c. *. 0 .
FTANE


s moit.


N A ^ -----


.
. .


0


2.00
5.00


6.00


J


G 8.00


OUOTIDIEN


poRT-A-PRINCE ( Haiti


MAACTION ADMINISTKAIfODt., ,a
&ngSe do* Raw. Fdrou Amirawoof.

Lee ammeaces "at e~
A Fsar-au-pawamc:aaus bureaux As owas~t
A Ptaau: chez L.IMayeace & Cie p, Rue Troacho I*
A Losoass: ches L. Mayence & CO. i9. eat,"
Luadgate KU *
Smkuu. ches Ruadolt Mosse S. w 19,.jer~aaaieW-
StTAsse46-49
A Uww-Yoaz Universal Publicity COMPIRIY 41
14 th St et
Lam wmanutscraanstres on cann e sun-, PUSsremoo,

.4bool'wmmnts & insertsons paydibirs j jpw,


IADette de 1e Ijance


0 n-est pas coratt-4ablo qu~avafll
hgaare, Ilae4eStI 'ma dt~ica e de
rasortiaseuuenl de Ia dette publique
0Ctipsit A paste litre Bet o sprits
japoeatzs~ do dkmrru~aswi lBe budget
glitional daanuwit& particuli~remfentt
loordes CoinL'3 'e pvobltinii8est
opwoCornmele a Fr~atict est obsd
lidsrmida gissplus hall.
Imsplus pesan es! le famdeau s alour-
Uat mns cease. Lat paiiie con trade
dor dettmes sacrdes i mcs.awii's.
on pemlue bien que muons lae son.
moos paa & faire tout liaustoruqlue
~.Is Dette publuque fria m;ti se. Nous
m remjomlironePs phit us I1)mm qiau
moinemit oii fua cr~t Be (iGratldLivre,
eest-iadire au 2f Aofat 1793 Lti to-
ta de taotre deite i ait alors&i- 6 6j27
atiliaons Ndpult'oii s'elt ir. ,atxlie
pis augmetrflmi&cech 1i re, imains on
devitie bien que sa i B lI'im e l:tlaat
tim saris &penas"ew. "c IalonamMiles.
LA Restau a ion 1"tl Ihiia-sag~e, car
Wel essaya do fnmide l*a1,1oplaititue
darnmortanmentODs
Le gouvernement t de mu-lclt. eut
recourse 1 1lenprima m emla.u
e~~mfle d'ailleurs B it. ~rjaz*
km asNapolteon Ill.omm [)eAS 41 tie
pme e a eablir um it-la-i,: m wt eiitre
Ifexpedilanosase, I..s ajiI. ilacB
Wiwion ut oblige' [.1i "U7Sea a1 t
pargne publaqlue. l~ I,-, (I(. Crm
Il~e necessita deu ~a~ux s : celIua
do Mars 1851. duami I molirmllt at etaim
do 250 anilloiors l it- aux u-
cnpteurs Ba f~acuitt. 1,! (n)mde us
4,2 .a 9.50, ou di .:j i'.)6-7, 2-u)
o assacliroras ps q. BeNim oe u,.4sa
4wt Souveiji e~iall ie A~ alsu
zngdnieux et balls doilt-. J-qspratti-
,quo. La secondia op.'maftaimz jitvier.
W35 prucura. avee Bes mnoinaes
taux, un deaunalsardau Trtesor
Br-. le n rus uaal e em pruill
4'wa Iuiaurtaull de 78'.) aiallons, Bd
guearre de CmI M60 otota a Ba Framice
tIUMouimas Pour les dt~pensesafa
Idreides i BA guerre d~talie, olmae
saritde Ba ndinge mnetliodo'div deux
kus et de deoux pralx d'aiusaou
411 I J d e t ) M ,5 0 N o u v e l
q XdeB' agPour lexpexkdi ion du
ieque. 1.*r: 'IenPloYwamt Lus lea ain.
Prunts du hk!Coii mpdi~rredans Be
Ukw C~IIlmI ,-Zdonzt Ba PI part tf-
0Osvnr des dlpenses mai Laireas -Ode
"toeit iaune 5momne supth-mraeurt.4
. SIiliards.
. our a. gutfrre do 1870, do notE-
YS"uxaasPci5 do Ba ques~aon appa-
4'j "aeet i Le goverimaemne s'adresso
d~el Vedo F~rance pour olflenir
,,adel 11o1inu I Upies avariCes. Au aflois
.. ~UilletIN171, to total do Ces avan.
Ild5'levaat a I 530 )anilions. Para,-
IS en-etesebeoora ions,
"alIilnuin de Ba Circulis ion est
1- euhaveen~t 6Bovd :Be 12 Aodt
*"'t187 iB eatde18)0 millions; le 15
QIU-Iiit W2,a taido 3.200 Millions.
~1o uge ceasCbafrea Cogpalati.
t 'k1 &ceuX d'amjourd'hma 01 Ion
ft~ ~ 00t tiea~ isnldo laumplesar
01 Uionelle des ivdneumonte ea
iUU~ma? out comme 00n 19f4-
36lft &varjma do la Banique. do
1 irwcule~tt I'4e~Ivti0Qdu chalrrs do
B0sla I',u Bti~1ue rmlpoodjama poiat a,
l~~i106 libba.Les eiOpMun.m ooi
, 40"IDimPortat remsougass-om-
PraatAagne en court SIlo,4.1
Irnlrui*Nson0Ul
(hoi00; (w 2I inlille s(*7
ham 1871) en, rentes 5 010 au prix
do. 831150; efuaruidtuor n5o
On de1IS72 Jujllet 1872)
dso 172fut uue dale
Cihwtozre patriotique do fa Fra&s
I.-"tquoe at ead-3ml


ci fut d6paes- en 1874; en 1881, il
atteignait le chiffre qu'on taxerait
aujourd'hui de abouleux do 121. -
Noire ministry des Finances dispo-
sait d'une indicatio i loquenta pour
la conversion qui, tout on raise-
iaant Ie course autour du pair, faisait
proliter I Etat d'un bIn6fice consi
durable. L'excellent credit de la Fran-
ce lui cr4ait un profit positif En
18 3. le 5 olo fut transformn6 en 4
112 olo avec la stipulation qu'll n'y
aurait pas de remboursement avant
dix ans. Le nouveau 4 112 se main-
ti.nt lui aussi au-dessus du pair. La
coinlance publhque n'dtait pas ebran-
Ide par la perspective d'aures rd-
ductions. En 1887, le 3o0lO faisait
son avbnement : sur 90) millions, le
Tr6sor opdrait un gain de 173 mil-
lions.
J isqu'alors, c'dtait la situation
flhancitre en relation direc e avec
la guerre qui avait absorb les prd-
occupations du Tresor. Le develop-
panent ds forces ,conomiiques -
surtout par le faith du plan Freyci-
net allait solliciter d'inportan a
capitaux. Ce fut le 3 0o0 amortissa-
ble qui fut cliargd d'alimenter les
chapitrea crtds dans le budget pour
la rdlisation du program nde 187d
Nous n'entrerons pas dans le detail
des operations sabsaqueutes Tou-
jours est-il qu en 1903 on put uni-
rier la totality de la rente 3 Olo qui
ligurait au Grand Livre pour un
capital nominal de 21 milliards 112.
Cette ainnde-I&, le 3 olo perp6 uel et
le 3 olo amortissable dtaient 16g6re-
men au-dessus du pair, ce qui prou-
ve bien ues I'alcoinparable fllancier
qu 6tait Houvier avait vu just. Le
credit de la France 6 ait si puissant
qu'll maintenait notre fonds d ELa
a un ciffTre qui inspirait touie con
fiance aux priteurs Nous n'avons
pas A rechercher par suite de quelles
carconstances, ni sous l'empire de
quels fac e ars, notre perpAtuol soum-
bra & 83 et notre amortissable A
888. :On salt que c'est & 3112 qu'on
fut oblag6 d'eeittre I'emprunt de
900 millions faith & la veille de la
guerre.
En Aolt 1914 quel 6talt le moon-
tant de notre dette? Le capital dou
3 olo0 perpdtuel et du 3 olo amortis-
sable s'dlevait i "2n malliards. Ce
nest pas tout. Cost A pr6s de 4)
milliards qu'oi parvient si I'on tient
compete du chiffre repr6se't6 par Ia
capitalisaltion des annuitis dues A
divers titres des pensions civiles et
militaires de Isa Dette flottante.
On sail a quels creanciera Ittat
franqais seat a4resa" au dbut doe
la guerre pour couvrir les defenses
imnm6diates des premiers mois : pret
au Tr6sor de A.900 millions par la
Banque de France et de 100 millions
par la Banque de I Algerie. En Sep-
tembre 1914, la Banque s'engage A
porter son dicouvert A 6 millitrde.
Puls ce fut In systAme si popula-,
re des Bons do Tror, la combi-1
naison renunmratrice des obliga-
tions de la Dfease national et oen
ns I'op&ra iUon sI delaate de I*So'B
prunt 5 oo; Me capital sousGOrit a t
edo 14 Maliards et demi de francs.
Noue rappeloos ce ciffre pour mon-
ter quo tout appel as iparloea s,_
dan I& praie "asP. de E rieRY
eat aasu ddo success L:at do goer-
re as, Io 18 Jautates qu'91, cro
rait a Ipropri in "a B
crises BaIricwem. n miims plains
toarsut car ns quA Aoot &lw-
rif* lteaailst tour lab~..*
P. do MERRY
Parsis, e 13 Jillet 1916,


Vfin de Bordeau C
ROUGE a BLANC





05 57Dr TAIL


1 Ol V E I CL rivikre Thystuiwa. dans la region de mettent beaucoup II est tres c:fi.a.nt
NOJU V L.LLES la Galicie. ont retraite devant nos et tries satistait de ses interotate& qut
oD forces supdrieures ; etpar deq contre se d6vouent pour la reusste .otinpllte
Q r ESSE attaquesf nous a onsparalyse les for- de ceae fete, don't la date tercb.Wec
ESS ce russes, ce quia permis aux trou- remain. ..,
pes tcutonnes de se remettre. A partir d'aujourd-hui,. les.asue
PAIl SANS FIL ROMP.- Hier. I'Armte italienne a sont mises en vente au prix de tUS
-- continue son active action dans le gourdes. entree gnerale. .
secteur de San Maritino, commence C-est a Parasiana le rendez-vouS--
Dkpeches du 12 Aotlt depuis le 9 Aot ; elle a capture une N'oubliez pas que lesh pi.c', qu-se-
forte position de defense entire Vap- ront represtnt&es sont d.: .toute
WASHINGrov Le President Wil- pacco et Tentemeenterose.- L'enne- beautr---Deux belles com:n-des.et
son a finalement decide d'entrepren- mi a ete mis en deroute complete- une comtndie Vaudeville ae LeGaqt,.
die une tournee dans les Etats de ment et a da retraiter vers l'Est de Les Petites mains et a U.ae temn
I'Union, avant les e sections de No- Vallente.- Les Italiens ont occupy me qui se grise ,.
vembre Aucun detail au sujet de la plusieurs positions sur le plateau at- Ilat fatal
tournEe n'est encore fixe6. deignt la line de Valleria.
La Tuiquie a refuse d'accorder teignnt a igne de Vaeria. Auourd'huo me4 Aolt dcvraiense
Ba demand des Etats-Unis relative- -r~unir, coilt-rment aud&ro Ju
ladema nde des Etats-UniA s relative- Gouvernement, les deputies transtor-
ment ne autorisaton i accorder aux, *I'. mls en consittuants. "
Eta neutres de prendr- des mnesu- Fai UDiverS Le delai ayant expire, ks 6lecti'ns
res de secours en Syric. ou des mil- vont re ms selon les dcLratons
hers de chretiens sont reduits A la la-- Mnistre de l delaraon et le
famine, selon les reuseig.aements re- RENSEIGNEMENTS du Manistre de l'ltricur et le
us. eon e reseg.emes re- ETOROLOGIQU S Communique paru eni notre nuluno
NEW- YORK. Apres d6libiration de samedi.
pendant une grande psitiede la. nuit, OBSERVATOIRE Bullrlis de I'Obsernaleire
laCommission fed&r.aiede Mediation DU maeorelofyIiqe
n'a pu encore trouver une solution i'MMINAIRE COLIS~lTE-. AlITAlE Nous avons reo;u dcpui. sainlJi
au sujet du contlit entire les associa- L ndi 10 Aoat 1916 le ascicule lumllet-deicb c iest
tions ouvrieres et les Directions des A MIDI 916u Bulletin Semestnel de I Oosey*-
ligr.es terries. Les eltris des mtdia- Barom6tre 763 2 loire mkieorologiquc du S. nminaire-
tours ont pratiquement subi un minimum 23 College St Mrrtal.
temps d'arret. Temprature I Nous engigeons tous ccu.\ api
Li Paralysie Infantile, depuis ce maximum 33.2 s'interessent a ces quLstaon matin, est A un f.aible de6lin ; on n'a Moyenne diurne 28:3 A avoir en main ce numero du .scui
erregistre que 3 1 morts et too nou- Ciel clair la matinee et tres nua- et important organe de mc'oru'ogie
veaux cas en 24 heures. A to heures geux l'aprft-midi. que nous ayons cu 11 iti ct .nus
A. M. aujourd hui. gForte rose.-mi reitrons nos co.npliiicnt;s au sa-
CHAKHLETO.s S. C. Le Bureau Eclairs. vant Pre Schbtcr ains qu'1 tots-r4a
du Service %\ltekorologique a rappor- Barometre trks haut. redaction du Bulletin.
at que les domnnages occasionnes J .SCHERER 4.imtea-lParisiama *
dans les dJstricts de Santee et de Po- Ciel clair la matinee, nuageux i'a- Foule hier soir au coquet thUi-
dee s'tlivcnt a la sonmnn de P. 4. pres-midi. tre de la place du Champ. de Mars
Soo ooo dollars ; don't 2,000,000ooo Barom'tre tortement en baisse. ou se donnait le toeine episode du
pour la Caroline du Sud. Une pertuibation atmospherique celebre roman :inmric.airn :4L-s Mys-
New-Yoak ouates les lines de d.une intensity mod&ere est signalee tramways oaut repris les operatans. par le Weather Bureau de Washing- Tout le pragr.amnc d'ailleurs out
tr la sre tuaton redevent daorm te a-ton. Sa position etait Dimanche A 8h un success tre, m11I .
r6s la grdve qu> m-naait d-aritera. m. entre la Barbade et la Domi II taut rappelcr au pubc que. la
ia circulation sur les lignes de tram- nique- Sa arche est Ouest-Nord- direction du Cinem i-'.,I,.a emiaorga-
ways et les autres lignes ferries dans Ouest. nise pour la Itke pitronialc ie ru -
lea Etats de I Est. La plupart des em- Le e kilear presentation publbque qui co iit-
p'oyes, qui prenaient part A Ia give Le ies l' presentation publique qU I
plretourne qui pre en part au lravail. Le journal official public Jes pia- ccra A 6 heures et demic ct s-aheve-
retournent )ournellement au travails .<-.j t es : ra A 8 heures.
LONDRES.- Au Nord de Bazintin ces suivantes ra 8 heu r Paesl lemo
Le Petit et auI Nor -Ouest de ozle- -Airutms de grAce en faveus des Nous avons r, 4;u la viste de ntrce
tre. ss Auglaisesront d a ccomli e nommis Legrand Metellus et charmant et distinguu a3a1 le doc-
troupes AuglAises ont Accompli 4e John Marshall. teur Paul Salomon qua nas a tait
nouveau progr-s. -Liste des Constituants inscrits A part de son voyage en France wu
L'Amirauie allemande a public cette date. son s6jour sera de trois ou quatre
one declaration officelle au sujet -CHAMBRE. SEance du as mois.
d'attaques par aEroplanes sur les na, Aot 95. Accompagne de nombcux antis
ires anglAISsqu s ant eun A oAccopagndenombi ux anis
vires anglas, lesqcuelles ont eu un --Procks-verbal d'examens de I'E- le docteur Salomon s-est embarq,%6
lein success sur tles cotes Flamandes;a ole Nationale de M6decine et hier A bord de I'Orange N .ssau. 11
et aussi de aitaques co les s- de Pharmacie de Port-au-Prince. part avec nos meilleursvocix de sum-
tions d'aviaeion o pussetes Session de ouillet Jal6. ces et de prompt retour parmi nous.
-Lpes Autrachiceniel Ursnst t -Le grand lac sal--(Extrait de RieW e ds Rees
pes Aut ie d 8 e. loUnion Pan-americaine.) 11 est A regietter que les travaus-
Sad-4st, sut use rligne c l obc&if -Banque de Um ion Parisienne. de la rue de IEgaliti soient retard4s
du tront, dt Ic principal ob i designation des tires trappts par ceux que le service hydrauHque
est Trieste. d'oppositioa. est oblige d ex6cuter dans cette u:e.
P l Ota o UAL I Aoat8 les R, s .-Avis administratits.-Avis di- En efiet celua-ci s'occupe actuellek
s oat scadesurt a8 soldats ers les. vers. ment de mettre les tuy.tux A un ai&
soldaes valdes a .ooo soAlles aes. -Bulletin des observations mE- veau plus Elev6 afin sans doute q'llb
se des troops Austro Alle rade iorsol as do a au sosolent d6sormais plus prcs de la si -
, 1o Aoo omes not 4e Ol tnui '. face de la chaussce qua sesa biezi4
ldooo hore mmes dont 4,, se. L-Aa,.IF .mim recouverte de beton. .
des forces Austro-Allem.ande D-m-in T At, ones ls Egli- Par ailleurs. soit A la rue de a
Pm aUs.- Le a sn ars .. .t m icatoliqaes c iAbremNotre Dame sernes., soit A la rue du CCeotre.
ee lce n p gtioamu omeandes anNord d A t. Cst Is fai oissiale doe i.travaux de refection se -coauieet
rdo Ie pvoe Samo-s Casale at sausl de p, des Cay.es avc entrans.
- laS troupes .fran"ifS ant S.a1: it-.GOY.I o"
*- a.qu allemands A Doum. I L'Assotpio- a ne des nom- Noos avons re;u Ia carte de fijsa
s A40 milles al Nord-Ouest de breuses lates d'obligatio n cosares cailles de Mademoiselle ClAire C
o 40 Capture st&- par l glise.. bache avec notre ami Ofdralhe
S.lonque. Elles o cp o boa To bureau pblis Ba Pou.
inombre do riso ierL quo ete Coas ce coamemoat. Cl-a6-Valrls W
nsum Da ns asuit du 7 AoAt Le MWas_ pUanita PA On ne peut as concevoir un sucl
los .vaateurs eaemais ont jeate des ...M.f.ldsis ces plus complet que celui obtetn
bombs sar Sottwel et Wuurva em La sore de l'artiase Goldmann, hier soir par le Cine-V.ra~rites.,
berg plusiear permsones oat 6tt ,nponce dans sots anumero de lun- success fut au reste conacre puc wU
lesaesms au cane postouo ma-li, di deraier aur lieu trms prohaine- monde teu parmi lequet on res.ar
tar. m*a A eeiUate. ae-.t. quail beaucoup de mondins e d?*,
Le troupes Amstro-Allemandes, II nous a communMique.ue les rpe- liegants. Ce tot une soiree esquae,
daas la ro de Moassaturysma. tlatios me posiTwet actavement et que la plupart passerent autour .. bb
a md- s ifs Dajser. ot la que e s ltts obteas dea, pro-I ne table dou is pouvaIilentO a


wm






LE MARTIN


inspiration Mlaienl des chefs de
handed de Villa, selon les rensei-
gnoemenis recus aujourd'hui du
g6ndral Trevino,commandanl des
troupes de Carranza*
Paris-- Au Nord de la Somrmw
lea trpupes frangaises ont allaquw1
.t capture les traochses allemnan-
des; une nouvelle ligne a i6d 6la-
blie sur le flanc de la passe de
Maure el lout le long de la roule
conduisant au village d'Ordliern,
au sud de la Somme. Le coum-
bal continue avec violence
IILondres- Les pei tes subies par
es forces Allemandes durant It,
mois de juillel, selon les donnet'c!
compilees des lisles des alleiiand.-
Pux-mnmes, s'6lvent au total det
122.30 ; ce qui fixe le grand to I
tal. depuis le commencement de
la guerre, a trois mnilots cii.
trente cinq mnlle cent solvant
dixs ep hammes, exclus:vemen'
des pertes sur mer el dans le-.
Colonies.


Vin de Bordeaux

ROUGE et BLANC
Quality supdriewre

I. J. BIGIO
Angle des Rows Courbe et Cisa
GROS ET DETAIL


Faits Divers

PENSEIGNEMENTS
M LTEOROLOGIQUE k

OBSEIIVATOIRE
DU
Sa;MINAIlE COLLAGE
"?'T-MAITIA]
Mardi 15 Aoit 1916
A MIDI
Barometre 7600
T ratur minimum 22.7

maximum 28.4
Moyenne diurne 25.5
Ciel couvert. un pcupluvieux.
Pluviomwtre 7 a m.m.
Barometre en hausse.
La perturbation atmosphbrique
s'est trouvke lundi dans l1aprks-mi-
di su Sud de Santo Domingo. Elle a
passe au SLd de la Beate avant mi-
nuit et au Sud de Jacmel vers jh du
marin tt i tA h d: martin au Sud de
Tibuion I cs ports du Sud et de Ile-
maie ont t04 avists lundi soir Ma-
ximum de ia vitesse du vent :16mi:-
tIts par scconde.
J .SCIIERE
Emporlie per le euiraml
titer. a. 2 heures etdemiede I'apries
midi, unte femme monte sur son
bourriquot passait sous le pont de
Tabarre quand elle fut surprise pat
les caux de la Grande riviere de la
Plaine.
La malheureuse et la b te furent
emportees par lecourant sous les re-
gards terrific des spectateurs impuis-
sants.
a La Revee de Jremie a
Nous avons rec.t le fasciculk
d'Aout de I intbressante Revue id
ertmens qui content les matieres sui-
vantes :--Chronique. Vieux gosse ;--
In mtmnoriam (Edmond Laforest ei
bon ctuvrrt) suite, par E. Vilaire ;--
A propos d'Yvo.ine Sarcey. par Au-
guste Garoute ; -Pour les Petitq
Michel D). quiron ;--Sonnets pou,
Aphoode. Edmond Laforcst ;--Cor-
rfspondanc: d'Eimond Laforest ave,


prograrmne. Si nous ijoutoi s que
I'artiste Goldman doit jouer dans les
trois pieces oa comprendia quel
iriomphe aura cette representation a
laquelle nous convions tous ceux
qui sont amateurs du vrai thL.itre.
Le prix d'entrke eat de deux gour-
des. Li cates soot en vente ia paitir
de cc jour chex M. et Mme Luc
Thdasd. Paul Auxila. A la Pharmacie
P6trus asu Nouvelliste, au Matin et
1 Parisiana.
La fele de SI Ree
Depuis hier, les fiddles et une
bonne parties de la population entre-
preonent leur p6lerinage annuel A
Platon o6 se cklebre aujourd-hui la
f.te de St Roc.
On sait quel eclat, chaque annee,
on donne A cette l6te qui a toujours
attire un nombre considerable de
personnel.
La a Cealtrale d'Ialli .
Nous avons appris avec plaisirque
lee pourpariers entire lea planteurs
de la Plaine du t:ul-de-Sac et lea
reprdeentanats de la S A New-York pour la culture et la
fabrication du sucre eu IHalti sont
sur le point d-aboutir. Cette creation
sera un immense bienfait pour le
pays tant au point de vue agricole
qu au point de vi'e ilndistriel.
Ds mailliers d lhosines de la cam-
pagne et beaucoup de citadins trou-
veront dans cette entreprise un tra
vail assure.


Association 1iathe do ROfflnI t*. titlOtI
I'Ea sre Crlr'tirepi a
I)imnche dernier l'Asso.iation e oI t r Mixte de I'(Euvre Chretienne donna;i
sons la prtesidence d'honneur de M I
lercmie et Mine Audain-lardines unCi Les .1t..i: :nJ .,l' on, de-
intEressante eance solennelle oil nonire comnrent ce terrible fleau
deux membres d'honneur reurent qui a non I.4 yphil t iisait dana la
I'investiture, Mr Ducis Viard et le popul ,,ion dos victoires sans nom-
Dr Chariot qui, en des terms choi- bre. Uie des principles cases de
sis repondirent au discours du presi- ce ai t ;vr.irant |so I; tacil te avec
dent titulaireMr Horatius Laventure. laquelle Its marchindes de plaisir
Deux nouveaux membres actits prd- exercenti leu traffic, netant soumi-
thrent serment,Henry Lamy et Louis ses & aucun examen ci se promenant
Raymond. Leuis discours de recep- avec la p'us grande liberty par tou-
lion furent vivtment applaudis ain'i te la vite.
que la brillante allocution du pr6si- L, q,,c.sioni av.ant t0t s6rieuse-
ent d'honneur et le compliment :nent .JtiudJc, Jd.. mesures severe,
adresse aux membres d'honneur par vont tre prises pour rgl'ementer la
Paul Augustin. L'entreuen de Mr ptostitution. d'.iprs les ordonnances
Georges Honorat sur les principaux de partiout ad.ptees naturillement le
personnages de La fille de I'Empe- plus possible a .ne situation qui ne
reur a meiite des applaudisserients pourra dre translournce qu au fur et
prolongs. Les discours d'ouverture a mvsure.
et de c'6ture onw etetaits par F. lean
lacques et Charles Thivcnin.
De jolies posies ont et~ dites par
Celia Dorce. Rosita Aime. Laurette IHolIttg(e I'reCdiM
Tardieu, Gustave Augustin. Charles
Thivenin, Franois Aristhobule. Au par le.4* SO IdatS al-
toast le president titulaire Mr Laven-; le u nulds it leUrs
lure convia I'assistance A vider son ,
verre pour le bonheur du pays- I lItUeIlt.i tli
A os abases --
Priere de nous aviser de la moin-
dre irregulbrite dans le service du La R'cue Jst Jhix .Mo~iJes public


Ts drame em mer ;ourcal ain que ues measures severcs sous la signature ic .1\ Kaymond
.Lundi, A heurs d l'*a ars-midi, soient prises contre les facteurs en Thamm. ua. in -cr.ssantt article sur
le nommdi, 2 heures aeaccompagnr s-midiaute. 'uiversttI dt. lr.ie ct la guerre
dun pchmeur dons le nom na pu 0 r came Oia des acLts de bravoure et de vail-
noustre fourniprnait passage dans Nous sommes pries de faire re- lance des ptotsscurs t instituteurs
un cannot don't on rest sans nou- marquer A qui de droit que depuis sontlsignals.
velles toute la journee d'hier. quelque temps les habitants de laI Lcuas Ji.lhs rem.arquent leur in-
Surpris par Ic nauvais temips. le rue de la Reunion sont prives tell.ig,ncc.,dt .M Tlh.inn, ce qui est
cannot dut prob.blementsombrer.liier d eau vingt quatre ou vingt cinq tois asscz nlatur. I. leur haute valour mo-
matin, apres bien des re:hcrchos. le par moSs. rile, cc qui '1,t cCOc, nets ausi,
cadavre de Termitus a ett retrouve. I sseraient reconnaissanisauS rvyc et avec une et dcntc surprise, 'as-
la tede trance, as members sue hyvdraultques'ils pouvaient avoir' un cendant nt.urci d: ces tout jeunes
rieurs coupes ainsi que lajambe gau- pu d'eau,mcme une here par jour. gens et Icur imnunaJ.ttc adaptation A
che. On n'a pas retrouve son corn- rle ue tachepout iquelleilsn'6iaent
pagnon. Notre ami le depute Lutovic li- pas tans. Len.nAtn incme s'lncline.
L'hythse d un crime a .t car- gaud a eu la douleur de perdre sa Sur l., tomb,: dc l'gl.t\w-ki, relusant
L'hIpo s ue d d femnmne, don't lea funerai'les out eu d'abandonnet unc anitratlteuse qui,
te et I on croit que le cadavre de leu ier. ie peuata, r. lat Ic service, pre-
I'infortunE a d0 4tre ainsi mutalE par lIer, fundrailles de Madame J. Itn l! aeiuidw soa bless ctrl
les requins. W Vital, itlle de notre amni Bas tasant tuer cuai.poone a son pose,
La Ura de Pesle-arrhaad Vieras out eu lieu ce martin, les AlleRcands ont iev.t une sicle
Le service de refection de la Vo1- Nos condoldances aux familIes Avec cAitte scan p on '
tie vient d entteprendre des travaux Ouve. Ia Ci gi us liutnant
A la rue du Poste Marchand. Une Ne ivell e A ais Ci gitlI tisousp lieutenant
bonne partic de cette rue, depuis la gn tleman te pondait hier A un ]A LrL.uw.KL
vieille maison S:adrac Hypolite jus- gentleman : o de la se lion minra.lerst du regi-
quA l'avenue John Buown mkritait, --Voyou vous m appelez voyou meant d*nfua n 1; aiC milieu de
i1 y a lontemps. d'6tre i&parte. Cest Sachez que j'ai des relations IToute ses braves o:AL iz- ,ur pour la paine
une artire qui a son importance, la magistrature de ort-au-Prince s2 ras poer 191 s.
beaucoup de personnel aimant me connait. Des oli alcmands ont erige
mnieux passer par IA que par I'avenue ........__ .ce Ionuminnt. *
lohn Brown don't i'etat est vraiment
deplorable depuisquelques temps. e.e .......... *M_. ...s


Beiae Iroipreaae
Sera donnce A qui rapportera une
petite chicnne (Boston Bull), poil
gris toncE. muscau noir, de 8 semai-
nes. chtz Eug:ne Le Bosse, 9j Rue
du Quai.
Cime ariei#s
La Direction a decide de redonner
-I I ** s


cc soii Law atsn au iw tr ,,tefr.i.l ntm
merveilleux qui avant plu fue public.
II sera ajoute au programme deux'
films nouveaux : Guendoline et Rosa-
lie a gagnu le gros 1 ).


F*id1 %***6*fa**


A V'Epicerie
St-Louis

Les families trouveront des pro-
duits alimentaires de toute fralcheur
etdes vinssupirieurs,vEritable jus de
la grappe A 6 gourdes le gallon
pour le vin rouge et 6 dourdes et
demie pour le blanc.


(Consril piraliqnr
On totuiruitnot qu iilt pr ovienne d'une
ciise aastlnir., ll ci altartrhe. d'une
broiinhite tl lionl;iue de suite de
pleurt-su. on Ii n iidalu.ttza, ion est sou-
lieta inistm.aitu in 'ienit ii faisant usa-
ge de la I 'oid:t- Louis Legras, ce
Inervetilletx n ii:eile qu(ii a obtenu la
plus hauie s ',mje,.-e it I'Ex posi
tloe Ulct'.nti-ll,> iJe IO'M Une bolle
est 0-xpl'di,"e c'ntitret maidat de 2 fr.
IU0 adret'ss ta l.Ets L.egras 1J, Bld.
MSag nta, a Par- .


-- -- -__ -~_ m__ _

LA GUDRNE EURO1IENUE


I1. ARtM9I SERIJE A CORFOU


Elzer Vailaite ;-Eva, nouvlic V.a- .;
ri~t~s. ":% 1 .."
Rreenaemal Seola ire ,
L inspection Scolaire de cette ,ir- .
conscripton, .fin de mieux s ren-
seigner au sujet de la population
scolaire de la capital, vient de
nommer des commisions qui doi-
vent prockder au receasement des
enfants des deux sexes, g, es de
A 14, contotmment A Ia loi suil
1-En-eignement prmairce.
Nous croyons savor que celics-ct
entreprendront b en-bt la visate de
leer quattier respecitr en 'ue de!
permette ae i onseCil de I I. aspectio:.
d'asurer ctficacement les psescrip-
tions Ngales concernant 'ob ,gationt
de instruction primaire.
ThrcGoe eldmasn
La soire Goldman. annonctel La lie arm6e Serbe en repoe A4 otrou, cherche un moyen de ravitaillement La photogra hlaie montre
pedmment eat fise au as cou- I seoi=d 6coutant danIs eplu protoed recueillement, I hymne national Serbe, execute 4 -kborddes navires
Lmas. nes ea awos djA publit le'de ge1ae ~ as trouvaiest dams In rade.


Lettreeaul 7,
Fait divers do0 la Ger

LeP- 39


qwust w 7INN
LS




M0.:101,3r DirecteUr,
CeCIiWet o-St% i~tin ieantardi,
mahinederiitiro ,e n *OUs;-T1nar it
trouviait ("1-4llSleg' easlikxd -
bliajuo. Gl> tin~in i ual attg
teinisoil epa ;lgisgeE,
vail~~~ COaatu ec CertitUde nil
&sea eoutLlaodea. dattaque bea...
do gene cotulpraueut quo ce neaft
Vait 6tro, qtue lofamu.lixP 7,
sequel sWest reutdu C-I4.
longtemps par le jet fatagbrede
roce et saiis averti idjigade sq
torpilles; conltu~e IOlt dEk'ent 4
tent, depiiistI'luniablo et unofieriiii,
4wlenbouttt&jsaisqu'au Superir%
nought 0 1 ,,jei leu X.
L'arine sous-inari ne, a t-on
d~sbouvre la guerre et l1wele
eas oble-.s et de 8a grandeur. VA
qusand leinbuseade triomiphe a-le
force. cotte dermiaere COnserve. 9t
ma magnuiivertiou md*We, le suffrio
frdmnissarat des foules. La peth
dui subainersible s'augmcente de
pea-fidi (Ie dsorn eioorine te'ide tI
do. ses allures hiaviiisibles aggryel~
Iodieux de Seo rntfatts et sea Cr.
sits no soiat tellemer~t r~prouil
par Is corusciemice des how n es pt,
ce quo r~es crtiies 8wilt dispropo.
uouies A sa tailte et detneurerat co*
me anoityines.
sL ailanyine itaa jainai N qka
inbecile. oJit peut ajouter 'lie raw~
lyuine est uii cuasaaaaael et w, i Ichei
quo aculle pmol affloeurs *utcid qmt
our cette e~rtwre dYEpouvanite flu's
Haiti et eii alcuii teaups cuwleiu.
Luelleutiemat ce tucaistre noite set
vt4L.b dans toute sa .. beaute
1~A SeUle raisout i dotto (hadu11
sa vocatioia f ttadiquae a to'ijours to
d'essayet' do dteri-iroe n prer~t
pour coin pitee e to yut're (k k
mnasse at cyssale, d'emdosser le re*
lenient hypocrite, couleur igris 6
guerres, potir bles,,er, ena restanti
1'abri, de pat e.Iaa~ada
keits tl~oie oto 1 -t &iintoirmuwDo
bares (opia.. tout toirvent de la "at'
et doe lae Kulltr alleinandes corn~.
dra fAcile'aaeuit.sa-is d ue I,
quelles Ol'wsuuae Iectus attf4P
cetteiuflui~tpie signification tffravo
Le et sativage :.pogrerner. harne*
coilte que efiele, PER FAS ET NlVa4
ena avauo* co~dare Dieu ou diable, JIM
Pie lure. Sils M01(tyU*!'ifent. awv
rulesatds C.~,/hr~ .EI~O Un Ai
le i' PJa passe rinltro et eriv
reur daiiis 1art ltoruiditue de PONW
des atteauttes atmolytales, rjt
cetto aitre rellexiou d oit ll
1cditien. it Petpotiue o olCet heath
collaborait -a da u'ril fiydga&reS
coarve ptir le puissanid erYCI h
aoidas-ciloiyeia Apdsoiite Siuwr e1"hP
rait qwuil esft 'crit dane Lk CO&DoD
qwil (awl d ioute 110600 hAUI;
deoue on tris monsires "NO 80' "'A
pourserta, ir d ai,1ualsnwsi s 600
nealfuaiewt el d a L'riatios..
marine a aussi sedjOurs do ~t
res houir csux qui as.y IiwteoL
Tirpilz Iui rn4tNie en a fail Is
vante expterience.
LDeUx ou, trois fois dk* ideSOR
rem drague minies el ~t P -tWA011
destroyers ern patiouills &"'A 1
au P 39 do lourdes Ikn
avail-ill manquu6 de I en'royer Il,0


gralions ietenti~sew inww
rianleer daus Id r
saviltaire agonimaipt.,
A I aveugfe, rtN W
paquelb. conire le s~
adversaire viciol lii5.
n'Ectlalrent pojaL 5
Si 'iso..


I
r


i











p


ibr *o et as pr server de

HUjMES, TOUX, BRONCHITIS
Catarrhe, Grippe, prennez

L'EIEMULSION SCOTT
S(A Hadde Fa e de Monr *
E & done des Pomnon. Robustes et
pr6vient la Tuberculose.
gpe tfet9. I. Pharamol9es.
-- .
a- -----


gli'j I-Amfirafltd do qui Ft ipvajt It
.9p~9uubli8 gravement donsa p
*Oiale (106 le croiselir euirorm-44
pimit Otddtrujt COtai mne victoiri(-
empme) is vicloire allemainde dii
Isiarnd. Car. is Ciel el I Oc4an sonic
l~ifflSn quo Is Croasenr su pi-eah
100ie o.j~5 calme donis sa forev
~dan~s We trmpp, cliercjalit des
*peinisvoulIeuix el ijestjibiles & Co a
mtre. par contre, depuis lora, 6
0au dWOr dolI& longitude on ne
~et cansd~rer sans m~pris el
pagp8~IO. comife onl cmilsidi)*
ot ce qui fut mafaigaimt et qtui vii
hir, le p4riscope h u m iI i et roion I -u
is 1, 30. d6cormaia uneie &pavte
poft iiiifl be eau .....
Veuillle gr~er, vrn n ehr Direc
ear, uiea meilleures salutatioais.
C. PIQUANT REY.


LO Pwrgatlf daI
COON is

Pilule idoIDrDeha ut
147,e &a Fmomm "ala-DoeM Pan
Ileta Pon&%psmn
N.e ""M~famt &Won pr~prsaW,
die ae pwm q.jamal. d@ digg.h
Su pimast I& aw1..
dii e udiIft pa is amulade
"31110"t Pegdosipw & at achanabre,
is. u m ftc perl& edolmps.
F l" u" ~W ~toGS iob aim liaires,
dle est, CvwpquuW. on,= chire.
Nil SAvWC. I & gpsimi
LAXATM6I ,gpftlg.


Les Conatituauigs

Lm 1j 14 AoW, des d~ptittss trans
rlyles eG COnstituants par le D*~cret
U5 AUrjj sse ont rdunis au IPalais.
18 Chembro ndes Repr~seitacnti-
,ftrorb"*wnt A Is convocation du
4)tVerri~aftt
ElaaId rdputs M M-A. Crepsac.-
BeigrayegA. Nbrosse.ML~teIlu.s
-nolit, Owniaves Darliguenave, Dr
Winter. Rom Domingue. Dieudon
lme.FrOestLAPorto Citnaro-
MOWOl~dDne0 St-Fleur, Dr L
rb~un P 0fils. H. Codio, D.
14 oriorb4al suivant fut dres-

leur, js ~tCnt!
de do 90 Coflsti Iuer .fau-
mow n F0foi do quoi ila
d Of tPMOAG-verbal et oit
VN61 Mlundi 2t cou-
% eqi Be f~x .Irouvaient
,11' Oft do p~lIg lg i~gslaif,
"'4 OW OOUHincident.


Doninicain

40 Dr Francois Henri-
Iqu a prlt4 serment
Wag devant I 'Assem-
e comme president in-
a R6publique domini-
eau cabinet a ti 66formA


Petite Stalistique


Irincipatnx arii.l's die paiov na t c
- iin tricainle arrivt'. p1olr I',o t-.,
Plritice le oi Ai'it cvturant lpar I#- va
tieur [t a al'axu s doi lad lilte ;ll ;p relt'
( Port au-l ince :;jti Ionies 73 |ON).
Avoi-e 1403 sacs. Articles aaminoo-
biles 5, cols, Aridoises coliers It
diouzaines, allumettes 1() g0 ro.sses,
aulx 55' lives, agrafes potir til It
paquets. beirre 3.3) livives. I.on
bo6s 108 5 lives, bride's ,3, iutf sait
5 112 hanrils, has et cliausaet's 2 :lI
112 douzaines. brosses 4 :tl doi.zai-
nies. biere 3169 douzaimies, b urse"
1 2'4L douzai1le, bouton 0 grosseVs,
I)tigV 1, brinities 1.tM, champaljagne
15 douziaines. cravates 17 lit dou-
aliines cmillers 1 112 douzaine, con-
,eaux 31 dotizaines, corsets 112 dou-
;inllt'es, 'ashiers tecolies 2 douzamet -
canifs .: doutzanes, chapeaux 4 dou-
gaiines, caleons :I3 douzaiies.chaianes
pour clefs 11 douzaines, chaises I
lolizaine, Cteiliturulls I do tiz.itne
clous 2016 lives. cordage 12:38 liv
,'ouleurs peintures 12JU Ilvres,cclivrt
W) lives, couleurs p)eintules 8 i gal
cainape 1, clienises 2 21:3 douzalnles,
cotivertures8, craioils I grosse.etont
pe 7W4) livres, teclelle 1, 6chiarpes 2.
elantlque0 72 aunes. epingils 1 I1I
Jouzamites. fanrite 1) sacs, fer JII,01
ivr'es, flaence I colis, fromlage 6(60J
iivres, farine nais I; livris., feull-
laid ltJ)S lives, fruit all jus :8 du-
zaies. fouets 12 douzaiaits, faux cu:o
I douzaines, loiads c.laises 10 duu
zaines, goidroln 7 '112 bail .-, .laciert'
I, giants :31' douzaime, girlle 2'i liv.
.IaaI-se Siacliaute StO) lives, tarenags
~I) barils, hareinets saurs 1<() caisaes
Inuile coton 0 gallom.i, iuales divenr-
sea 903 gallons-, harnais 1, ji.pes 2-
jainmbais n h laivi-ts. garret t' s 5 112
ulouzainles, jardinarllles 4, lacits )
grosses, lait 8 douzaities, lanaiiie
pore 11' b Aprill lavabo 1. liialittguo
11.414 lives, tnacaroli 1.,671 livires,
nachiine industiie I, mannt quini 1
miousiiS(|laire 7, mo)iitr.es ;Ma inai-
ches outils 18.)9 achiiines < o trO
ler ventes 2. imoaichoirs 3 213 t douz.
inarteaux t i douzaities, nattes 6, ol-
lions 185 lives. olives 3X livres,
)reillers 3, pore 10 I'1 barils, poin-
nes de terre 4 harils, passoirs 36
louzainesa. p lles 2 douzaiies, plu
neaux 112 dotzainte, peaux 71 doii-
,aines, pinceaux 2 dotizaintes, pieds
le roi r douzaine. piquois 0 douz
neignes 51 3|:I douzaines. paille de
Rotin 71 livres. paper emballage 750
ames, plomb 50 lives, riz 9 J00 liv.
obinets 107 livres, ratiures 12 douz.
steaux 6 douzaines. rideaux 42 pai-
es, rasoirs 2 1i2 pairs, roues 2
'aires, rticules 10, serviettes 32 114
Iouzaines, serrures 6 douzaines, sa-
on de toilette 1 1l2 douzaine series
sorbdtiera 1, tissues calico% 28.923
unes, tisous Denimis 50 162 aunes.
issues siam 12 ti2 aunes, tissues Nan-
.inete 49.000 aunes, tis-sus drill
0.243aun, unes, utres isa 11.017
uses, tissas check 13397 auaes.
ile a voile 812 annes, toilet circee
80 aunes, tabac 810 lives, tuyaux I
61 livres. tapis 6. timbres 6, tetes
le pore 3 barils, vin 4 barriques
Mlocip6des 42, verres pour lampes
douzaines. verres A boire 2 213 r
ouzaines, voiture d'er.fant 1.


CABINET
DB
Me Edo. Hyppolite


I
(


-a-as o -- bsL lo ws -- -- mdf


m


A vis eommnerciaux
Nous avons I'honneur d'aviser le
public et le commerce en particu-
her (Iqe pendant I'absence de notre
procurateur Mr II Choueka et de
ios sieuirs chefs MM M. J Shern
tub et I. J. Iligio, MM. Salomon S.
Lamaado et David A. Ancona auront
la signature de notre maison.
SIIEMTOB, IHGIO & Co.
l'out-au-Prince, le 14 Aodt 1916.

Pendant I'absence de nos sieurs
Richard Lucas et Walter Oloffson.
Messienrs Stempel et Gaston Bros-
chlien out conjointement la procura-
tioi1 de notre nmaison de Commerce.
Port-ain-1P since. le 14 Aoot 1916
OLOFFSON, LUCAS & Co.


Movement du
Cabotage

D parts du 11 Aout 1916
Lilia, cap. Nicanor. Saint-Marc.
Vierge de GrAce, cap. Arius, Mira-
goAne.
Stic-Maie, cap. Occeus LeogAne
Lamercie, cap. Massillon 6
Saint Joseph, cap. Allies. Baradt-
res.
Anniversaire, cap. Oph6ne, Leo-
line.
Dieu Merci, cap. loseph. Giand-
Golve.
Arrivages du 12Aodt 1916
Myosotls, cap. Decrus. Gd-Goive.


- .........- -- .- -
SD Fedico le- 8, lRue Lanarre. L an c.
iz y Car- l D, edeico Iteb- l.1anc, c;
al "vsal ,- mil. Rac. cam
.y 13e". XNIures: los M. Ca- Avis malrimenial Georgette,
"nacs t Comr c Le soussignd declare au public et 4 Mil camp.
a4 do. d tce: Francisco y au commerce qu il n'est plus res- Ste Anne,
tr t Mar ponsable des dettes, actes et actions D6parts ,
sctro. ; General Miguel, de son Dpouse IIe Marie Victoire Anna cap
u: etn.. ,Normil Midouin demeurant et do- Alma, cap.
_t.e -Publisque : Emilio maicilie aux Verettes, don't il a'est Ste Anne,
'k-. d ad-,,, epard depuis quatre ans ,en aten- i- S Jacques.
S Immigrai :, Eladio dant qu'une acuon en divorce lui Prot ccqon.
,Oit intent, rrotecion,
as et Co-" Petite-Rividre de I'Artibonite, le 3 Vesan.
leSsc. mcations: AoAt 1916. Die u uste,
J. RSd Usadr DNIS. I re-de-Nippes.


camp.
cp. Aristide. LeogAne. 9
'p.
cap. Cesar. Pt GoAve.

cap. Iraae e


du 12 Aunt 1916
Rebecca. Gonaives.
Dort. St-Marc.
cap. Irane. Pt-GoAve
cap. Raguel 4
cap. AlaEus. Anse-A-

cap. Joseph. Pte-Rivit-
a


Georgette, cap. Cesar, Gd-GoAve.
Leblanc,. cap. Aristide
Myosotis, cap. D6cius e
Arrivages du 14 Aodt 1916
L'tflort, cap. Tknejuste. Port-de-
Paix.


po-


owuvement maritim
Orauje Nasau

Cura o: Mr et Mine L Gautier
Mr Allam Sen. Habram Wang.
Jacme 1: Melle AmalieMansant.M
Geor g s Duncombs, Karl Muller
Utho Dailes, William Lee.
Cayes: Mr Antonio lannine, set
vent Dan 1. Bramtr, cap. Private
Harvy Carby, lohn Charles. johr
A. Mram. Mme Servolin Rameau
Mme Cyrazeau, Melle Marie Harl-
lant, Mme Paul Joseph it enfant,
Mmie Vve Albert Gousse, Mr Raou]

I6remie.-Mr Berge Pelissier. Dix
ceurs' Mr DutelBeaubbcut MmeSui-
a Villard, Mr Hermann Malebranche,
Hill M. Caulter, Joseph Anderson
Ulrich Duvivier, William Gay, Jo-
seph Albis. Alex. Aug. Thomas,
Georges Divey, Mme Amestra
stara. Deux sceurs, Mr Colin
13aclisk.
Petit-Golve: Mr et Mme Felix
'jilnel 4 ci.taits et 2 servants,
cnent lP.illIre. Mr et .Mme lean
itacardie .Mi Svay Falaiseau.

DEPART
GONAI\ES : Emmanuel Lancelot.
Mr et .\linme Th. Donner et 3 enfants.
Ren6 St-G&raud, R&vd. Pere Lebor-
gne, Melle llenriette Valain, Dr. D)
Narcisse, Melle Victoire Latortue.
Mine Ultimo Hector et enfants. R.
Beltond, R&v. Pkre Tarel, j Freres
de 1 Insitruction Chretienne.
PoRr-DHI-PAIX Ciceron St-Aude.
Melle Brngette Achille, Theog6ne In-
Louis. Albert Bacha Abraham Ba-
cha, Mmine Mchel Pierre-Philippe &
entant, Melle losephine Gillouette,
Ficre tierre Alphonse.
QCi>-llAITIEN: Mme Vdleda Valles
et bcbt, Mine Acephise Desir, Mme
Antoine Clement et beb, Mine N6i-
da Lugros et enfant. Eugene Bouche-
reau, Melie Emilie Emmanuel, Alex.
Dixon, I. juvilny Vaugues, Daniel
Brown, lh. Lebrun. Ajax Sam.
NEW-YORK : Mr & Mme AVguste
Bastien, A. 1. Roser. Mme Antonia
B. Roser, Mme F. Doret, Antonio
Gcb.ara. Bi Sada, Dr Paul Salomon,
Georges leai seme, A Bonamy, 1. I.
Bigio. Melle Andree Dupont. Law-
rence R. S,;hreder. Alitrd Thibault,
Joseph Franuois. W. R. Lambert.


Derni Pre Heure
PAR SANS FIL
15 Aout


LONDRaE-- I.es Frai-cais annon-
ePnt nim grand success sur le front
de la Somme. Les troupes alleman-
des out ,stt aussi iepouss es devant
Verdiun. Les Allemands out en outre
attaqipts les positions anglaises de-
vant Pozatres la nuit dernit-re ; ils
out pu reprendre pied temnporaire-
ment dans une parole des tranchees
qpii lsar avaient *tte ohilevtes hier.
COPENHAGUE(I Folkething,cham-
bre bass dul Parlement danois a
vott en faveur de la vente des An-
tilles danoisesaux Etats-Unis d' mnt-
rique. Le L.andstrung, cliamnbre hliau-
toe, rejettera dit-on, le traits deanain.
Ce rejet occasionnera un ddlai de
trois anois,en attendant les elections
g&anarales.
I'Anas.-Les troupes fran.caises oni
capture la nuit derriere tranchles A I E-t de la route de Da-
inecourt. sur le front de la Somme.
PEI'TRoU;IAD Sur le front de la Ga
licie les tusses avancenit continuel-
lemnent sans opposition. Ils ont aussi
gagned dm terrain sur le ilaut Sereth.
Ils poursuivent les troupes autri-
chiernes plans les regions des ri-
vires Stripa et Koropice. Ils ont en
outre attein' la rive droite du Dneis
ter, en feca de MArigianapol.


tavus Animfat pa. ilezlimat,
!,,e L.vaiscevt de mmaisdic. !:uinicne
fph7seiqtement ou Aioralement.
-, smjet IL des kflg-aincu
---Tp'W'@I 4-#

BIOPHORN

A14 dam d une cuilierteek caft
rAl otes swata14.!aras at vigueor.
A- GMAMD, 48, Sm Ad~lIsPA=3
34M osm


La Guerre


jeterent avec un suces visible d
l'ombreuses bombers sur les traUe
pes concentries sur la ligne de che-
min de fer et au nord de celle-ci.
FRO.T nE L'ARCHIDUC CARL.-La
situation de 1'armin e du Gen6rl
Comte Von Bothmer rests gpenrale*
ment sans changement. Nos troupes
conquirent dans les Carpathes les
hauteurs Plaik et Dereskvate sur
Czermotz.


Aodt (916


9 e a loniaives
6 balls cotton.
Immaculke, eap. Chouloute.Anse.
a-Veau, 1ot sacs coton.
Eternel. cap. Dantis. Anse-i-Veau.
o30 mil. camp.
Aida. cap. Paul. Baie de Henne.
Espirance. cap. Joseph. Gonaives
t S balles coton.
Anniversaire, cap. Grivy, L.ogAne
8 mrl. camp.
Artibonite, cap. Clersaint. Anse-i
Veau. 3j mil. camp.


Au sud du Dniester des forces im-
portantes russes avanckrent contre
la ligne Tlumach Ottynia. Les
Teutons se retirement plus en arrikre
dans les positions prealablement
amenag6es. Les avantages obtenus
dans les Ca-pathes des deux c6tos de
la vallee Bilay. Cheremoch turent
6tenJus.
BALKANS -11 n'y cut quedes com-
bats d'avant-postes dans la region
de Gumca.


Ligne 0o1anidaise
DePARTS DE NEW-YORK

Le S/S PRINS WILLEM I. le to
courant, pour les ports du Nord et
Port-au-Prince


QUARTER Gr.NERAL -.. ...-- .
ALLEMAND 7 AOUT 1916 Le S/S JUNO, caigo boat, le 1a
THIATRE DE LAGUERREALOUEST.-- courant pour Port-au-Prince et les
Par des contre-attaques pres de Po- pits du Sud
Szires nous reconqutmes des sections
de tarnchdes occupies temporaine- Port-au-Prince le 16 Aodt 1916
ment par les Anglais Depuis hier Auo. AHRENDTS. AAgne
soir les engagements avec I'ennemi
continuent entre Tiepval et Bazen- A 35
tcn le Petit Au no:d de ha ,eie KAlU OI IStiDSu 1p LIn
Monacu.,, ih y cut le soir des ez lo- --
sions de mines, une tres torte one | SS STAVA nERN.
attaque tranai s'ensuivit le len- S Se e- ,STAVANGER N
remain, mais fu-tacilement reus- colauera New-Yoak vers le 2
see. Des engagements aux a.ords court pour les ports d llaii.
de Thiaumont turent arretes sans L'iti nraire sera fix6 ultdrieure-
aisser de succks A 1ennemi. Aux meant.
abords est de la montagne, la pre- Port-au-Priner, le 16 AoOt 1916.
minre attaque franpaise rut repous- EnWARnu MRAP UEL.ICi,
see.Diverssattaquesdesaviateurs en- 'DWARD M.-APHEL e LtCIN
nemis derriere noire front furect Mme
sans eest special. Des bombers jetees
hlquemmentsurMetzcauserentquel- AP D TA A
ques dommages. --AP RITA L
FRONT DE L'EST.- L queurbitter
FELD MARCHAL HINDENBURG
Sur la parties nord du front tus QUALITE SUPERIEVURE
d evenements. Des detachements en-
nemis qui avancerent contre la colD
line de Sable au sud de Zarecae, sur tORWDEA UA
le Stochod qui tut nettoyfe par nous INA
avant hier, turent repouses par so- pV A l'
tre contre attaque. Uneattaque ru M vIN TONIOQ UT T DB,.
au nord ouest et A est de Garoca e .GO T DE.I-d Ci ]l
fut saas r6suitat. Vers le sad Ie com-
bat sur la rive droite du Sereth con.- L PREETMANN AGGERHUOLM
tinue Nos escadrdles d*aviasmsa AG,


rl ---~- -


-----_3-_______ ~- 1 __


I


MS.-Nicolas
3p- hv


am


- -


Mon"


Ib


"


9 a


I De la region au sud du canal La.
base jusqu'au point dans le voisi-
nage de Looz il y cut un feu tres
nourri. Entre Thiepval et la Somme.
surtout pres de Pozitres, Bazentinle
Petit et au sud de Maurepas.i'enne-
mi continue des attaques opiniAtres.
En divers endroits il v cut de vion-
lents combats corpsAcorps qui furent
g~6 ralement en notre faveur. Pres
de Pozieres A 1'est de Hen le comba-
continue. Au sud de la Somme, pr6s
d'Estrtes-Soycourt des attaquestran-
caises A grenades A main tepousskes.
Dans la region de la Meuseil y cut
des deux cotis sud-ouest A I'ancien-
ne forteresseThiaumont, les a.taques
de l'ennemi turent comp'ltement
bris&es. Plus ,u sud. des te'ntatives
d'attaques turent arrctkes ds leur
commencement. Plusieurs cen aines
de prisonniers furent tanis. U11 a-
roplane anglais tut capture au sud-
est de Camibrai.

FRONT DE L'EST.-
FRONT HINDENBURS

Hier I'artilleriefut plus active dans
le secteur du Sereth. des attaquesde
l'ennemi turent repoussees. Des ef-
fort russes repdtes, pres de Zarecze,
furent sans succor, 1'ennemi subit
des pertes tries 6lev~es. A l'ouest de
Luczk, de nouv'elles batailles progres-
sent depuis ce martin. Au nord-ouest
de Zarecze, les attaques de I1ennemi
echoucrent. et au sud de Zalocze Ila-
vance russe arrtee par une contre-
attaque des troupes du Marechal
Von Hindenburg et du General Von
Bothmer. Pendan: cette operation 9
officers, plus de 7oosoldats et 5 mi-
trailleusee turent captures.
FRONT ARCHIDUC CHARLES FRAN

OUARTIER GENERAL
ALLEMAND 8


.
*

.





POur marlages,
hnnaidna's.etc


14 retides-vous do select port-au ;
prioien. 1j Mco n W\
Sptclalitd de: I
C#t6e place, Sorbet, Palimerie W ebly Pre8soir
faMncaiee. I'AIs de viande. Volaille Av. -_-t .w ...l.
et GAteaux sur command. Liqueurs Avenue John Brown (Lalue)
et Vins de premier cboix. t
Salbn poir dames et enfants On trouvera des chaises, verres e
N. 9. l' tablissement pour cau passes, serviettes, nappes. argenterie'
m d'agrandissement. a 16 transfr6d cuillkres, fourchettes, couteaux.vais-
eon face maioion E LIon. selles, etc, nouvellement arrives, en
Mine Hit GER PETERS. I LocAION A des prix modkres.
4


Monsieur L. C.
TAILLEUR-MRCHI4ND,
73, Rue du Magasin


VERRET
Importa'eur.
de I'Etai, 73.


Avise sa bicnveillante clientele qute sa maison fast un grand
rabais sur le prix des complete fails et fournis.
La nqiuson vend des fournitures pour tailleurs et des casimirs
de ier choix en gros et en ddtail. On trcutera des articles pour
hommes en general: chateaux haute forme, melon feutre et line,
oaille sup rieure pour homes et enfants, fau.r-cols et manchettes
oil, cravates en tout gen-e, chemises blanches et couleurs suvt
rieures, pour hcmmes et en/ants, yelet, Ilanelle et tricot superieurs,
colerons tricot. fil et zdphir chausettes soie, fil et colon pour homes
et enfant,.. bus fil pour dames, costumes pour enlants de 3 4 12 ans
bretelles et jarretelles pour homes et enfants, cannes, cannes d pa
rapluie soie en tout genre, mouchoirs de poche soie, filet colon, chai
nes a clef, ceintures cuir en tout genre.
Aricles ae la haute nouveaute parisienne d prix trds rdduits.
La Imaison fail un rabais de 5 010 sur la vente en gros


Cald-restaurant
Saint-Louis


Socidtd


Une agreable surprise


L'Ericerire ederue, Grand'Rue (vis A vis du cafr Dereix) avi-
e les fitn II.11 qu'elle est en measure de livrer A partir de ce jour
Un excclh ni vin de table au prix de:
Le gallon 4 gourdes
'Le 1l2 gallon 2 0
Le 114 gallon 1 t
Le 112 quart 0.50)
N. B. Nos vins so t garanwis purse, el provenant de raisins
fiais de vendange. Nous invalons Iranchement l'intelligenl pu-
blic de Po t-& u-' tince A essoyer el A comparcr Nous sommes cer-
sins que son jugtmetel sera co nctre favour.


G(lopiusteale


DE
Kola ( hnampagne
Du Chicmin des Dalles
oft voous aiiiz I em!)arraq du choix
Ienle I excellent kola, les limonades
gazeuses, liqueurs varies sirops as
sorties, etc.
i. reputation do la Fabrique
grandit cheque jour, grace a la per
fection des products.

Changement
d'edresse
Les ateliers de la maison L. Ho
delin. lailleur, sont Iransftr6s
a NO 63 de la iue floux (ci
devant rue Bonne foi), A c6*6 de
I'6tude de Me Oriol.
Les clients ylrouveront loujours
les m6mes avanlages.-Travail
soign6 A prix mod6rds.
Costumes doofficiers de marina
et dinlanlerie am6ricaine.


"ta Bculangerie
Saurel
Invile ses nombreux dbilteurs
r6gler leurs competes. Pass6 A un
'lblai de bhut jouis. A partir de
celle dale, leirs bordereaux se
ront remis A in avorat.
Port-au-Prince, le 7 Aoot 1916.

A vendre
Un salon, une salle A manger el
divers autres meubles fianqais.
S'adresser aux bureaux du MATIN.

For Sale
Drawing room. Dining room and
several other pieces of Fiench Fur-
nitures.
Reference at the office of a Le
Matin a..


MASON


Victor Mangones
93, Rue du Magasia de I'Elat
Produtis d alirrentatons de toutes sort
J-RA A:t/AISES et AAMERICA1NES
Conserves alimentaires
et Pickles
BISADITS PERNOT, en blicte d'une demi-hire
Ties blen pircitejte.
Bo'uiits 16, 20 25 .i Ih livre
( M.Airqi. Fou, nier )
P, unes ,fr'anaises d Ente par livre
Ph ospho-Cacao
Pour Bkbes
Papier Job et Papier Zig Zag
far boites de GO et /Ol cahiers
Vinaigre de table
Anisette Miie Briz t'd
Peppelt mint Ge' / .res

Un avat talge
immense
Voulez vojs trowver de quoi rece-
voir vos ainis avec distinction.
Allez h'la


lows li
eis L4


, 1JERHE S c. (-
Seuls agents pour H(if-
On trouvdra ce;te nouvelle marque de Bite ch Roberts, Dulion et Co.
Simon Vieux
IIo116 de France
Hotel A, ie'ain
Francois Leielier
Ear de ICnion
la Cap-Haitien: Arl h u r Sa n son PtI d'-Pti r : iel- .iny A
Genaives : 0. D. Jacqutaes-Cayes : lolbert, l)ullonen
Miragodne : l'ai :liltnemy e! Co
Aquin : Dupr6 Ilyppolile




L es slemebiles Ferd son, cel!es qui so comiforel, t le mieaz
nos routes.-Ehlganre, soupl.ssv', solidte.
Touring 'ar pour 5 passagers :
Prix : 630 dollars, rendues a Porl-au-Pr:nce, tous fraisina
charge


Fof- "if'(b(EI'ICo
Es. Al EVS & Co


Agents


4, rne


Pr~paration de to Alt's aflhlow#-i %ilt 1 t !es st~rii
IL K-D'; W; N A t' .'I!V-II:. f;; -N li- I \I.LLESIOIO
AlUPOtLUS ~d'eau de' tier it r:yt11 !-o!. ii Quake
L'eatide rnr :eer cfc uJ~- tn 1 r cls a eht-W- me' ci
larve,ou dela die I'Jiet i-t(I1 (1, 1 fluc Go: e'Ib
.Uo i 1 1-t -'~ *pi'*i"f;( jit '(i t 1 4. ,; oi 1 ': 'tI I #--IFrr~l:
L'cau de n-cr in jectji-e deit it.re dic it -icr t1( tI-: r r (1'-Srq t
rapeuti.-lues. Dc roii brt L~'( S .t4 tt. t-. in: t:us f. n tL I :, krI .Lk roll P'coo
Jonnt tbus lks rtsutitas ;Ctirc~s.
S P FClA L.I'l E : S -F-u rr- n cv c. th er-i -ue.
dans la rio-ar-sNi-ie. -b.br. 1' e'


E dward AI l.l(i1)hpI 4v CO,


New- Ivoa lo

Spe~cialite"


de P'di


RlAW~


FAh INE


KIBIT.


Hotel de France
Etablissement de premier ordre, situd au centreOW
a proximity de la Douane et desservipar tous les trasis. d
L'HO7EL DEF RANCE la don't reputation est
des ananes de suceis se recommande par son installation
sa cuisine varide, ses prix moderds et son service irrdprt"
Conditions sp6ciales pour famnille"
Table' d'hote
Le madl-de 12 A 2 bees
L- se!r de 6 lit2 7 12


VERMOUTH


H GINZANO .VERMOUTH CINZAi

A. DE MATTEIS & Co.


Reprmsentant. spour la Rdpublique d'Halli


LU plus en vogute aim Eh:as Uim;s s111i se t!,;Ise "a'
brastieries ai-mntrica"I~es e1 se r?~nfa~iIai : tpi 'l
kcille~e tlieialeinenl pour:


1 'LI 1~1 111 1 __ _' I


-~~~-~---


I ..


LK MATIN


LBIERE PILSENERA1 oS.


La 1) na o i-