<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02662
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02662

Full Text



OUINZE CENTIMRS


Luan 3.RI 1t14WIB


;~~~~~~~~~s .I- Wq fl S1~1 --- -I CII-UYl~~~_


ln6ment-MAGLOIBRE
DIRECTEUR
AAO BMEZINTS :
PORT AU PRINCE
SMoi *
I -I I "

DEPARTMENTS
loi I G. s
SMois *
STRANGER
.uoi.. : : : : G 8


S


2.00
5.00

2.20
3.00


J


j


OUOTIDIEN


PORT-AU-PRINCE ( Haiti


RiCDACTION ADMINISTRATION
Angle des Rues Fdrou & Americak*e

Los annoxces soat re~a :
A Pexr-AU-pJiNcC:aux bureaux du journal
A. PAwIs: chez L.Mayence & Cie 9, Rue TronchWl
A LONDaBS: chex L. Mayence & CO. 19. 21,32
Ludgate Hil
A BMxLI.'.cbez Rudolt Mosse S. w 19, Jerusale
Strasse 46-49
A Nuw-Yoax Universal Publicity Company 45 WOE
34 in Street
Les manuscrits insdrds ou non ne sont p*'renda*

Abonnements & insertions payables d avance


"iU1iREBEUROPEENAE oa miles chiffres' connus jusqu':ci, vaste aztio: -i 1: I:
C est I. un succ6s indiscatable. tout ILn de croir-e .'l
-- II est trop t6t pour pr6voir le d(- pour Ie moment, que i'un
veloppement que pourront pren Ire diversion opire da:m- e
M inaniPlniP loesorations; mais on peut d-ores d'a!,Ig:r Li. p,.se fmnidai
Sdle6, a firmer, sins crainte d'etre imes auni iKiennes centre
dementi par les evenements, que italien et dci'ei .i to
-- il'arm e russe, bien que aguerrie et envoi de matdri2l suL no
-bien prepare. s'apprete A tournir un
De noire corrspondant tres gros effort. Apies vingt-deux Paris, 27 JuIlet
mois de guerre, notre alli possede COLONEL V tILR
sdis que les pc- tes A ou. ifne arm6e bien sup&rieure A celle
et lcs anmort.. ui votent qu'il avait au d6but. Ses reserves de ----
tout en no 1 ceux qui munitions sont quatre fois plu; le-
I ttous pr:o t hors de v6es qu-ea Aoutt 1914 et le nombre, b sht.
,0commenie:,t, une tris- de ses canons a d6cupl6. Quant aul I
chaque iou: ,ante, les moral, il.ne saurait 6tre meilleur.
9 cmouimivat a gigan- .. Le seldat russe, brave et coura- "
e lutte qui e devant geux entire tous, ne veut plus con-
, ks Fra)., t le bon naitre la d faite il saura vaincre The f(i i ls II il.w.:' e I
con me : i time, a ou mourir cornime son" canmarade!
deetout germ n, solide frangais, mais il ne cedera plus un EN VEN FE CHIEZ
me le roc. inat'.., e ct dur pouce de terrain A 1-ennemi. II futr
etk granite. ais, suirs oattu., 'an dernier, parce qu'il man- I -
roisme de ; dats, en quait d'armes et de munitions. Au- -f
dut 1-heure J :oire, sa- jourd'hui, il n'en est p'us heureuse-
tqtc)oice les .. dcenats de ment de menLe, graze A Li collabora- En! gros et e.a detail
Is, Anglais ,. s. lion active du lapon et de la France
swcts out .. impor- 11 dispose maintenant de fusils et de Angle dc. rues Cour 'e et
que nos ennw- x-memes rmtrailleuses en abondance. 11 ne se La meilleure et la !us
p(ni de leu .quences; battra plus, les mains vides, colosse que des bieres.
pouvons do., her sans:i,
.erie et uous uir avec -...-...-
itime t rt6 I mier de
Ccs par !e LA GUVERRE EUTRTO
s dsn 1 p:u batailleI
t quat Lurtgs'-. i ; .
balailllenava, .. po hfite. l
o'. avec une
uic ucsnco1t',1 '"C la flotte 0
flotte al me' rqui une'
ulnit e, iie'e. ,.,: I: .nme parties < ''" ^ : B
ire tncou ti t...i ,0 :.nosalli s. "
nble tn :t Je en plus' .
fiant, auL Ir.L t sure qu -
ttails de Ce 1 me nous1
arets da:n.. 6'es, 'que '
liemands t:n li 'd declarer
is du resu .t: leur aveu
, leur fltte plusieu ris
mellieure u, ; elle se
done dan', posss bilii. ..
e absolut Jeiri-: e une ini-.
a inergique L, re. maig .-
ites doulouti. qu'ils out
peries du a it qu une
escadre legece d soutet ir.
ent le Ite de _,.ie la fl,.ue
en aucundai: .- ,rriv~e dcs ___.__-."
rt'ite dLns ies mctiies propor- AgaucheG&n~ral KENRIClJI OSI11\\
Uavaps net a bij t l oGrsc au mandant en chef de I'Arn de Jdpoai -
la nuit, les Allemnands on0 A droite: Gintral \. A 13RUSILIOFF, Conmmandant RI ss, Dir
retirer et gagner leurs bases la grande offensive, dans laquelle, 175.C00 aulrichiens o
avant que la tlotte de l'atr.i tdla gran pensive, d s captures.
kicocait pu obtenir un resultat
i; mais l'affaire n ea constitute -
as une preuve brillante des'
is continuels que font nos impuissant contre un Adversaire su-[ f i t s D i
sur ie chemin de la victoire. pdrieurement arm&.
vieille Angleterre, habitu6e A, --
esur mer en detruisant I'ad-1 Tous les services de l'amlre russe REN SEIGNE IENT
re, a comprise qu'en faisant ont, d'ailleurs, 6te consid6rablement Mt.TE;OROLOC
les plans de lamiraut6 alle- am6lior6s depuis septembre dernier. OI3SERVATOI1
et o permettant de nresurer Le nombre des aeroplanes a aug- DU
exacte de lennemi, la r6-! ment6 dans de respectable prropor- CO
bataille du lutland a about 1 tions, et les appaieils rSiforasky, S lMISNAIRE COLLAG -
table succs, plein d heu- capable de transporter plus de mille, Di e 30 Juillet
uco fences. I kilos d'explosifs, abondent sur Dimance 30Juiet
Int que les neutres redres-'tout le front. Le g6nie militaiie a Baromrtre
lr ugement sur cette affaire; enfin completement remedi A lin- mini
Sque les communiques suffisance des transports qui taillit Termprature m
de l'agence Wolff avaient comprometire A jamais le sort des m neax
~1Uta"sti par surprise, 1'often- armies russes : par ses soins, des Mloyenne d
rallume tous les espoirs routes ont 6t6 construites sur piloris Ciel presque couvert.
les enthousiasmes. A travers les immense marais du Horizon tortementemb
Utve que les Russes out centre ; des points ont 6te jets Baromtrte en hausse-
isur one tr6s large chelle, I pour remplacer ceux que les Autri- J .SC
t front qui traverse toute la chiens avaient d6truits, et de nou- Trinal de Cassai
Ct la Galicic jusqu'A lfa veles voies ferries ont surgi, comme Tribunal d e assat
R s* ;nest une brillante par enchantement, dans les steppes A c 2 i
S..s Ihoc, les lignes au-1 JIiciales qui s'etendent sans fin vers P idence du VicePrside
iR' ne~ ', puts se *sont l$ ligns ennemies, tre Emile Alexandre, dit E
mpu ssoEn ent ai Les Russes semblent done prets A Monsieur le juge D M
rs et los.ooo soldats aller de l'avant. Mais on ne saurait tendu en son rapport.
t 'onn t soentre prise est lof ds a cassation du jugenent at


ya pluioe 20 Oloflson Lucas et C o centre' si tue la rue des Ca.ernes facade
ne s agt la Vve Adolphe Allien, Mr 'e luge nord, voisinage de l'Eglise Episco-
e heureuse t1. lb. Dupont Day entendu en son pale.
it 6vident expose sommaire, M"s Arrault jeune Un semblant de cl6ture v a atd
)le des ar- et H. Malebranche, en leurs observa- dlev6 pour tromper la vigilance de
! le iront lions pour les parties, le Minisitre 1'autorit6 communale qui devrait
ut nouvel public a conclu au rejet du pourvoi. exiger la cidture complete de ce ter-
tre front Arrits rendus Celui qui casse rain out ne cessent de venir tout, s
et annule, sur le seal chef de l'a- sortes de gens mal fames : depuis
1916. men.de, le jugement du tribunal ceux qui y Jettent leurs matires ex-
AULT. civil de Port-au-Prince, en date du cremeintiellesjusqu'aux cambrioleurs
14 cc oble 1915 renda entire Joseph don't c'est un repaire danoereux.
Michel et Hersulia Bruny ;
20 Cilui qui casse et annule le on0ar61 ie et In petioa des Dananes
jugm'nent sur appel rendu p ler I ee n spectioa des D danes
tribunal civil des Cayes entire Siint la Comnpgnie Gan&rale T ansal an-
Vic:or Blanc Bellabre et les consorts l enerale T ansalan-
D..chesse Linur, avec renvoi de la que, venant de Bordeaux est arrive
cause et des parties devant le triba- ici le mercredi 26 fuillet courint et
Beer nal civil d'Aquin. apporte pour Port-au-Prnce cent
c iv d 2 quaratute s.'pt lonn's 70/o00 ( 147, t
Autl,wncen du 24 uillet 70/100 ) de m irch inises diverses.
Prcsidencedu President L ger Cauvin Port-au-Prince le 2) Juillet 19:6.
Altaires entendues. -Eugene Frain-
G O cis R iz contre le tribunal civil de Citeima-Parisiana
icmnel.--\lonsieur le jug' Dbu mgnyodehier soiri arisi.
entenda en son:i rapport, le Minist- lbeau modehier soir Pris.
re public a conclu au rejet de la na. 11 y avail surtout la foale des
-, demand. amateurs dart qui avaient reJem-i-
-Csars Derstin Valci contre les consortsd6 LiG!Lu le cdl6bre romt d
hygieni- Vixama Alexis.--Ionsieur le judge laseri pidequo ne saurait se
Va!embrun enteadu en son expos uant gdn lesser de oa petitr.
sommaire, le minister public : a con- l uu-nt d ---- clu au reject a 1-irrecevabilite de la de- oullinet a ce film d'ua comique
E mande des cosos Alexis intense d6rida tous les fronts. L-im-
0 o P rprn, *,-'4..; I.. ,.-....-- p able Pri nce reqc t lA inu e ncuvel-
nevent de l.icimel contre un Jage- au su. '.'. cotri
menit du tribunal correctionnel -- station qi est l-une Jes plus reusies
Monsicur le jage Viard entendu en du Cinldna-Parisiana.
son rapport, ie minister pub'.i. a
conclu LI -j r 't do p )urvoi (ttliir. Ci:0f-V lii6l;,
Vincent Dl)aui0hi et jlseph Mi:hel)
L. It re i.la audien-:e ten in c .s b- :s s r
rejette le dit poarv ,it ,' i".t
n2t n n t o i l e a in q i i n ) i iti s it
.-1 *i ,! 2 1i !l't lesi ch!iii ;; et m. i Sm: Ile o ir et
PriLcj ncedu Vice-lP s le it F Bi.ro t it lc ap.l ta iis-':n: st n.arris
All ires enien Les 1 V rn iiI furent rete air le vaste rcz. --Ih Iuas-
Benoit contre F:ab en I -N M.a she des tr.b :i;.


sieur l juc e .\lM g'in en e idu Len
son rapportp M I :antint e.) se, o0b-
servations, le \.ni:tre public a co i
Ju au rcj '- da pi.voi.
2" aI,-Louis Verite ccn.re MNn'u-
Do"cil. M.\Ins:eur le juge MN hlveu
entendu en son rapport M Vole)
en ses ube v.itions, le M.\inisteCe pu-
b ic a conclu a la cessation du juge
ment.
31 Les consorts Duanas centre les
consorts Benj tirin, Monsieur le luge
Mathieu e.atendu en son expose
somiaire, Mc Millet en ses obser-
vations, le Mi.aist&re public a conclu
A la cassation du jugement dn6onc6.
Audience du 27 Jilletl
Presider.ce du President LUger Cauvin
Affaires entendues.--Marcel Latour
contre P.G Schutt et Cie et consorts.
Monsieur le juge Valembrun enten-
du en son rapport sommaire,M1 Fan-
tant en ses observations, le Ministe-
e r nhblic conclu au reiet de la


Ce firJiit a -i u< u ri r n m :i
p)ur le Ci d-V nriei q iiv 'it gCrS-
sir chltque j -ir le n i:nb e d. ses
sp :ctateurs ravis de can l ter qut.ls
peuvent admirer a ch i e reIr,~;i-
ta i )n, no.i s-ulm :it dest ibletax .e
coute b !iat6, n tis des tiltin nou-
veAux.

Notvelles par sans FdI
Encore une fois le public q-,i s'in-
t6resse tant aux nouvelles que nous
publions cheque jour va en etre
priv6. Un nouvel accident survenu
au Sins fil du Champ-de-Mirs vient
de cause une nouvelle interruption.
Nous esp&ons que la communi-
cation soit vite r6tablie et que nius
puissio.is le plus t6t possible tenir
nos lecteurs au courant des nouvel-
l:s qui les passionnent tant.


Alliance Franaise


'S demand de suspicion legitime. Sous le patronage du Com:tt hai-
rIQUt-.S 2o Proc6dureinstruite contreMoise tien de I'Alliance trantise et sur
RE Tellus Frangois, ex-juge de paix de ['initiative de Mmes.V. Daubceuf et
Grande S-tline. Monsieur le juge Emile Rouzier, deux Frangaises au
Viard entendu en son rapport, le coear d6voue, il s'est constitu6 au
.MARTIAl Ministre public a conclu au renvoi au Cap-Haitien et A Port-au-Prince
1916 du prevenu des liens de la pr6- un groupement de dames et de de-
DI vention. Puis, la requisition de Mon- moiselles, qui tiavaille activement 1
762.3 sieur Luc Domin*que, Commissaire confectionner des v6tements A 1-usa-
mum 23.1 du Gouvernement,ladeuxi6mecham- -e des combatants du tront franutis,
bre a prononc6 les grandes vacances. venus ou originaires d-Haiti. des
imumr32,0 'amilies que 1-occupation de leur
iiurne 27.4 Un point n6ce,saire terre natale a forces de chercher un
LA od un pont serait n6cessaire, refuge en France, et des autres vic-
rum6. c-est A l'intersection des rues des Ca- times de la guerre.
series et de la Reunion, pr6cis6ment Un premier envoi est part hier
HEREB sur la rigole Nord. sur le Quebec. II comprend pour le
ion II y a lA un v6&itable fosse ou les Cap et pour Port-au-Prince un dou-
I r616 voitures s'engouffrent avec des ris- ble lot, de 236 pieces. D'autrcs en-
ntAnselme ques d-accidents trop 6vidents pour vois suiviont perioliqueinent. La
'Etat coa- qu'on ne prenne pas cet entrefilet en repartition s'en fera par les soins du
3rutus. s6rieuse consideration. Codsel administration de l'Allian.m
aignan en- frangaise A Paris, pres de quai le Tr-
aignan en- 16trez done le terrain I sorier du Comit6 de Port- tu-Prince,
conclu A la Nous r6tt6rons nos dol6ances A Monsieur N Lemoyne, est delegu *
taqu6. propos de la proptiit6 non cl6tur6c, cette fin.


.6~


i~ri I 'I~F-- -i------~lp J 'rr~L~PIPC--C---~sl


hk


Isis


I
000


P


sll~~~c-






LE MARTIN


*I


75 ~ -


-N,----


La Ille d'hier a Pe ion-Vil'e
Nous publieronsdemain lelcompte-
Tendu de la ite donane samedi soir
: P&tion-Ville par la ,Ligue de la
leunesse Haitiennes.
Disons d'ores et d6)j qu'elle ob-
tint le plus lgitime des succes et
nuela nice e LeonLaleau etGeoges


V


L


Bonne r eompense
Sera donnee A'qui raporterail'H16-
el Montagne une paire de lunettes
aunes qui a tW perdue da-ns la jour- r
ee du samedi 27 luilet entire le
ord de mer et 1 Ho6el Montagne. 1
Les lunettes 6iaient renferm&es d
ans un 6iui ainsi que 5 dollars eti
ne prescription pour les ytux.
CHARLES C. SMITH.

c
Un advantage

Voulez-voas trouver de quoi rece-
voir vos amis avec distinction,
Allez a ila
Society G 'enerale
DR,
Kola Chantpagne
Du Chcmin des Dalles
oa vous aurez I emnarras du choix
rente I excellent kola. les limonades
gazeuses, liqueurs varies, sirops as
ssorti, etc.
Le reputation de la Fabrique
grandit chaque jour, gi.ce A la per
fection des products.
0 -

Vins de Bordeaux

ROUGE ET BLANC
CHEZ
AT '"RED N) COOKE


'1 4 --- ~- Tps~p


.iger eut toulesles faveursdu public. u
a Brise Marine I
Un charmant otablissement ayant
>our tire a Brise Marine D vient de
*ouvrir A Martissant, en face de la
>ropTiet6 de Mr Einst Ewald.
Les piomeneurs irouveront dans
:et lthgant Bar situ6 A quelques mi-
nutes de la Ville et A proximity du
train, des consommations de premier
choix, au meme prix qu'en ville. -
Sandwichs et con-e:ves tousles jours.
Epicerie St Louis
Mme Hilg.r Peters vient d'ouvrir
au Petit Four A l'ancienne Pharmacie
St Louis oi se trouvait pr&cedem-
ment son Cate une 6picerie de pre-
mier ordre ou les families trouve-
ront tout ce qui leur sera n&cessaire.
Les marchandises qui sont de pre-
miere fraicheur sont vendues A des
prix raisonnables, defiant toute con-
currence.
Messe de Requiem
Madame Vve Antonius Latontant
et ses enfants font chanter le 4 aocit
prochain en la Basilique St lean A
iragoa.ne un service funebre A la


Changemen t
d'adresse


S,_W.s---i RHUMS, ALCOOLS, etc. B
m DEROY FILS AINt
a 7,rMe du Thr9113r5a 5
I GUIDE PRATiOQUF dE Distillateur d'EAUX-DE-
VIE, ESSENCES etc. MANUEL du Fabricant de
EUOM: t TARlF ILLUSTrtA adresses fracO.-
.l


EVERARDS


Rie-re


~s~Pe .. -.~ -a~--


m6moire de leur regrettu poux, pV .LA.J%. _
re, Anlonius Lafoniant, ainsi que des 68, Rue du Magasin de TlElat, 68 Les ateliers de la maison L. lHo teilleure quality -
autres victims du tragique evene- delin, tailleur, sont transforms eilleurs connquaisseurs.t
ment du 27 juillet 1915. asi NO 63 de la rue |Doux ci D ead par les connaisseurs.
LaGr c 'Getude de Me Oriol. L. PREETZMANN-AGGERHOLM CRtME DS
rer le present avis come aire-part. Les clients ylrouveront toujours Manufacturer's Agent tXo LA eaI m
l,'agmenlation dnu Ifet L'AMIRAUT'i ALLEMANDE les o pmes avantxages.-Tiavail"
Le Tunes, A propose des 6normes RAPPORTE" sosigu A prix moderns. a-tn."
profits que raise la navigatt.n Costum( s dofficiers de mains l
neutre, signal que le prix du fret le Le croiseur auxiliaire allemand et dinanteie amricaine. MAISON
plus level qui aitt enregistrT vient capture le 27 Juillet a une heure du l N
d'tk:e pay6 pour le voyage de la mating 15 miles au sud de Arendal, ......
Plata aux ports frangais de l'Atlanti- apr~s on engagement, le bateau an- ENT D lE E ERESL Ro
que. Ce prix est de 162 sh. 6 par glais aim6 d Eskimo D, et lamena NTE u WBIEND dEjIINemRESL iveHell
cne, FoiI 225 1F.60. commeprise. En vertu.o d'un jugement du
e" qoi2 don0 ono m- r 'I E-U nIt Americain, Tilbu al tivi1 de PFori-Faut- rince en M asin DdeFEWI
grain, ce qui done un total de adresse A toutes les nations bellige- date du six juillet mil neu cent seize
991.760 francs. Le m6ne navire ranges pour lacilirer les huvres de contenani h molagation d'une deli- Prodzuis d alimentalions die routes sorte e
charge en Argleterre pour se rendre ravitaillement en Pologne. Sir Ed. beration du conseil de famille des 1-RA.X AJSI-S eli AMEIRICAiNES.e 29 coura
en Amjique au prix de 72 sh 6 par Grey e16ondit et lainu une d6clara- mineures E'meline et Clem.nce Conserves alimentaires Do E ,, rn N.w-
tonre sol 90 fr 60, transportait tion qui iest ni pus ni moins 1Vobe ;2 d'un jugement du mme et Pickles Le S/S \ E NA.
4 2co tonnes de chaibon pour une qu'une tentative dedtendre aussi sur Tiibunal, en date du douze juillet Aoit.
.cmni e total de 380.520 francs. les territoles occupies par Its Allt- nil neuf cent seize ent iriant le BIS UITS PEHI OT, n ie d'une d fl mi-lVre Port-a.-1: :'i 1( i1 I
Dars son voyage daller et retour, mands et les Ausiro-Hongrois, le rapport d'expert. Ti aiin pieente. AUG. .. T. A
ce naviD e aura ralish la some de minme svsmne de fine qui a 6t6 11 sera .proc~d le mercredi que "'
I 372.280 tiancs, dans une p'riode poclaiime par le government ai.- i'on comp'er.t dL, x Aoit mil neuf 13(, ;, 2 -) 25 ;,- l litre
de iois i quatie wnois, c'est-a-dire, gla;s contie' lAlleinagne, a ~ lenco- cent seize a quatre in ures de IBap~s cu i s 1, u 2 .0 5- laIIire
dcri, le lim's, put-tuiie presque le ire de tous klc drots iniernationaux midi, par le miuistn re de AMI As crel I l l(' e cu 1.iC ) .- ( t
do blc de ce que le vapeur aurait Sir Grey essaie de rendre le Gouvet- Laf9rcst, notaire ccnmmis A cet f et Unie n n ,ion.td
C(fei a (ontrune, il y a peu d'ar- ntment allemand resLponsable dLs en on 1tude sise a Port-au-PrinceP unce f/a,'ai cs d" U ror lire sit neau '. rnavecd
Sits. Sa valour, 1n le ccmprend, a consequences que ce dessein incro- en presence du sieur E Pillese, pro- S'adres r P
.i gulicim u(nt augnunt6 depuis. able renferme poui les lWab.tanits des pritairedemeuranteidon-icili Port- a(u r OPgC
Le navmI e est inutre ; ceci txpli- tenitoires occups. au-PrincesubscgiuteurAlavcnieau Pour Bbs
quell s Lfbulux dividndes distri- L'hypocrisie biltannique est bien plusoffrantet derniereicheiisseuretA Aour JI j
bues tar Is ccmpagnies de naviga- visible dans ce cas special. 1'adjudication dun emplacement sis Papier Job, Vinaigre de-table Fp ries I S&P
lion de la Hollande, de la Suede et a I,6tonville, Rue Faubert No 38,de F1omrnieH T e de aure
autles. OUARTIER GENERAL hacontonance desoixante pieds de ta- -omge e dMa
LOfficiel ALLEMAND 26 JUILLET 1916 gade, sur cent pieds de profondeur et ..i.. ,
bomne savoir : au nord par ]'empla- 44 ntoenoveedu -oI lvo. Gl:d 1t
Le Monizut a paru avec les ma- Une grande bastionan glaisesuileca- cement No 36 appartenant A Therz6- esnearsunefcacitrou
tires suivanies nal CominesYpres iu dttluiteparune lus Dossous,au sud par le No 40 ap- 'J'Ig'j:14; ll.i'-m.-r'ta, r FIE iUI I tI.aI1 It
A- A i n sio. a c mine allemande, avec sts occupants, partenant A la dame Gaetjens, a. l'est V"*,, .'Z,,---,mo ,,. h, .>.uIrdZ. j. ( lFOR.
nan i a croix -l.,io du Conseil Commu- Les anglais, apres un combat violent par le No 16 au senateur Stewart et A- v ins rougl ;.' I'F
Arrdt appopri.n, J'cole Nationale des prirent pied dans ce qui rest de Po- A l'ouest par la rue Faubert, suivant Poir I-n riages, vips b .17' i a
icsdu Cp 11iticn l'laccent qu'oc- zz&ee. Pius a lest, pies du bois de ploccs-veibal d'arpentage d'H61i St. Mssett
va c l'ai du Gocrent e cetteFoureaux et Longutval, les faibles Onge en date du premier r.ovembre baptem sassac sett Bre
SCHAMBri.-- St'ice du 20 Aocit 191. attaques de l'ennemi iurent repous- mil huit cent quatre vingt dix sept, CHIIZ .MADiE Pl if ha, nas Bo t
crtaue oc- s es Linention de ennemi daana- enregistr6. Tel d'ailleurs que cet em- ,, t5UI
lemcnt des lbest c io 4. quer prs du bois de Troncs fut d- placement se pursuit, comporte et Vebly P lles
Rccttc tc gr1e dcs tesibu,':: couverse nt e par notre ufe. send, sans a.ucune exception ni Avenue John Brown (Lalue) THOS WOODW
R sultat dts tsiudes -terrcole N ationaledc NOUS avons m ainten u, contrela ten-a -serve -sas
Mrdcinc et de h, itative Irangaise de le reconqurir, le La dite vente se ferasur la miRepr
-Originedn ces.--- strait e Union gain de terrain r alis6par nous dans prix de mille dollars or ambIicain, passes, serviettes, nappes, arges eterie,
.- Avis dmen.itais.- Avis divers. la nuit du 22 5uillet au nord-ouest fixs par i-expert .... cy....P. ooo.-- cuires, fou rchettes, coutpeax,vais L
Bulletin des ob'erxations nm6torologiques de la ferme La Maisonnette. Au sud outres les charges de l'ench&e oet sellers, etc, nouvellement arrives, en y. Re
du 8 au 14 juin 16. dEsires, il y cut uncombatde corps les honoraires e l'avocat. o A s x rn s IORT-A
ddAc crps assi z animQSur ila auteur oA la req ute du seur Paillre fils,
Leltres reimm4,ies en Soffraace de la Fille Morte, Ics Franqais occu- propritaire, dameurant et domici .-..
du 24 a 31 Juiilel 1916 peent le create d'une mine saute lii A Port-au-Prince, agissant en sa "
Service postal par eLx, mais peu de temps apres, ils qualitI de tuteur des sus dites mi- M Onsieur L. C. VEET",
Mmine Zulma Amilcar. Mmeloseph Y furent enterris par une contre-mi- neures. ayant pour avocat constitute TAILLiUR-MARCHAND, ImpoD ta'Ur.
3acet te, MNlle Vierge Devilas. Mme ne allemande. A 1 ouest de la Meuse Me J. Llio Joseph. ave: election de 78, Rue di Magasin de -'Elai, 73.
Houtancia Durand. Louvelut Dorie- les Allemands piogressErent pros de domicile au cabinet du dit avocat, Avise sa bihnveillane cli e qe sa n f
ins. Henry Dcbrosse, Polonis Hyp- la hauteur de 304. Al'est de la Meu- Rues Roux et Courte, No 48 et 88. rabais surle pri des c ntle que eS mars. o
:olite, Anus Larmour, Mine Eva se, i y ut dans la nuit un duel Pour plus amples renseignements La mson vend des plets fais etur
Lafontant, Lavenet, Louisida Leo- d'atillerie dans le voisinage de la s'adresser M Astrel Laforest, no- de maer c so vend des fourel en d tureai. pour, taileura
nard, Melle Zulimen Msidor, Mme forteresse de Thiaumont. Des pa- tarfe commis, dbpositaire du cahier ier col x en g ros el en detail. On y treumera d
Elucia Zphir, Mme Odensil Fils, trouilles enemies furent repoussees des Charges. homes en gdndral: chateaux haute former, melon
Mme Lilia Bien-Aim Mme Zula en diversendroits du tront. Au nord Port-au-Prince, le 15 juillet 1916, vaille sur rieure pour homes et enfants, faux-cols
Amilca, Mme Louise Louis Charles. dela Somme, aeroplanes enremis J LLIO JOSEPH, av. otle, cravaIps en tout ge -e, chemises blanches et
furent descendus dans nos lines rieures, pour hcmrmes t en/ants, gilet, I lazelle et tria2
Nouville a la main par le feu de l'intanterie et des mi- ---- colepns tr-cot, fll et z1ephir chauseUtes soie, f l et cpto
trailleuses, un autre apr~s un corn,- et enfonts, bas fl pour dame, -stum pour elaIaitI
Au tribunal: 'cst ce bat ain, fut prcipit en lmm eEdward M.Raphel &Co tel o
m Etr u, e encore 'st c qui vous ans le voisinage de Luntville. Le New-Yoats PORT-AUU-P NC raplue sot e en tout atre,mouchoirs depoche sa, 8 .
m ~e encore ici ? oeu des canons anti-avions allemands Spdcialit s do PRoduits nes d clef, ceintures cuir en tout pe.tae i 6rm
Le pri'm.-- Ce ont Adeux gen- descendit un biplan frar.gais dans la RA1 OREL Asnes ae laau c e nour c r en aiout genre.
ares duecution de la forteresse Souvill. Farine Kibit. Ar I slautene ola ate nuved parsiene a pris '
.0 ... LasWason failunrabaissdo QOArto vaWI so j


Mme Vve C. Maignan offre ses
services aux families pour des lemons
de piano A domicile ou chez elle.rue
Boisrond-Tonnerre, Bois-Verna No8


S
I


I


L-----4


I



I
I

I
j
3
-I
.1
'4




a


M. Nestor Feliu Avis nimprta ald
Je soussigne, pot te h La connais.
Le maitre-iailleur avantageuse- sance du public en generalet du
ment connu de toute la Republique commerce ncipalticulier quejeviens
*ient de retourner de son voyage d o ablir ~an de o n1 l tl N s 9 o.
'Etranger oi il s'est mis au courant JRe t,'occuIe'kai sd e ialetneltL d'a-..
les derni&es modes et des nouveau- ch ts et d ventes lie maisons et
ts les plus r~centes.t',Is et e ueq dais les
11 offre des costumes trs bien Plaites (du Cul-de-Sac et de 16 ogane
soign^s et sprix mod&rs. aidnsi tiule de plotss l ytothlca'ies
Rue des Miracles en face de la de bon:ts conditions.
Banquet Nationale. I a Mlaison s occupera tgalement
Banque Nationale. de toutes transactions relatives aux
-. cr6anees arri6rees d(e i'Etat hoitien
.... .. et, enfin do parts sur tous objets de
< Une douvenrte ati0oale valour telsque bijoux, titres,etc.etc.
Jc me ties a la disposition des
Monsieur Christian Box le liquo Sp culateurs en denrOes de la Pro-
riste bien connu des habitants de vince pouIr al hats et ventes de Cam-
Ption-Ville et des villt'gialuistes, peche, Care, Coton, Cacao, Miel.
vient de fabriquer e Un Royal-Gin .)) La Maison 5 ronet de donner sa
qu il recommande pour Coktails tisfactiolt )a tons ceux qui voudront
aux botis.aiateurS.- bien lui cot ter leurs alfaires. ,
Le Royal-Gin estidentique au Gin Port au Prince, le 20 Ju et 1916
de l'Etranger. Les commander CHARLn s LeLAVOIS
serontexecultesavec soin et promp-
titude ....0
Bonne reference.

SNOUVEAUX ALAMBICS
A vis Ponr DISTILLER & RECTIFIER,
SLos EA'JX-DE-VIE,


f r


E.sano


Le .aill(4r (1
$01iZ~erilmO rmarelr Irs
plus rebelb'v.

Eti (We Ch,

Place GetrrPW-
GWu1* et DETAlL


Aiis
Me Pierre II ultilourt
publiia qu di -,lt1nd dl I
son Cabint t



Cale'~- es Ilauraj


L~e reind, ., vous du sei~w,


francaise, Pot,'-, de via*d
et GAteau2 i t "fl'nande, L
et V ins d o, 111Wr Ch(M L
Salon V'' 1.ltesete*6
se d'agrai i -. uti. mw a wl
en face nfl t-WrE Leon.


R dl1


- Mo