<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02653
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02653

Full Text




-m Aa h aftU 4


OWNZZ uCmN me


MU 3


so vel


gob


060Df -MAGOWIRN
DIRECTZUR


PORT AU PRINCE
ii : ; G, 2
Maol .
D&PARTEN ENTS
mos # :0 0 0 6 6
ETRtANGER
mole : : : : : : G i


poRTTAU-PRINCZ ( HSail


0


0 U


LOO
5.00

PAD
5.00


j2


OUOTIDIEN


MADACTION ADMINUTRATWOM
Laos des RuesftroiA &Anmalrads
Lm es 133Wml frepo:
A Pesr-Aw-waaucam ua bu *a lseos
A IP-auz chessL.Nsyeucs aCie P, As* TrewA
A Lasm: chm LMayemeft CO i. 19. 814
A kuu=. cbs. Rudek me,3. w sa,.jamodu
SUn., 46-49
A MDV Toss Umiversl HPublcty CWeY 4 W
14 ib Sro
Lin mammlaks IIaui s o- ko

ldbouuno..u.S& im&Vwns payebin a'-ai


NOTES DE GUERRE ous pressioi te co-ta:t permninen, A 1 ; tonnes, du type iNtrval et sus:eptib!e de poss6ler d'autres ar-
Ude leau sale cause des oxyJatioits Srtaiie avai.nt quivre apmareils mes offensives ou detensives et de
nuisibles au ton-tionneinent d!. Iin.e-rtrmlles extrieurs pour torpil- remplir d'autres r6'es militaires que
CLArtillerte des m6canismes que nous avo s d&jL les de 4;o milimnetres de diamntre ; ceux que nous coia1misson, ? Les
cites comme ,tant tries d&licats. |ls types Circe de ;5 ) tonneauxi details des operations de la guerre
Sous-MIariptU Sur les sous-marins recoents. t's en out !ix. et les a Plinvioie d- naval actuelle nous done ont dau-
tubes de lance nent interieurs sort 403 tonnes en ont sept, don't u itres indication's pour I'avenir. Mais,
places par giounes de deux A F'avant tube interieur. pour le mo.n-nt n )is dev)ns pre-
Nous sarons que la valeur militai- et A I'arriere Quelques sous-mirini .Avec les ** Gistave Z:d` de 8 o voir des sous-mrtrils endurants. A
du sous-marin est intimement possedent en outre des tubes init- tonnes Ie nombre des appareils lan- moteurs .i co nbjstio i. robustes et
sox qualates de ses offi.iers et rieurs transversaux pern ettant de ce-torpilles esit port A huit don't eprouves. A tub.;s l.nce-torpilles in-
Ioon quipage. A la nature et J lancer les torpilles par le travers. Ces deux tubes interieurs. terieur,, et. munii d u'e artillerie
urance de ses moteurs de pro- derniers tubes sont encombrants dui L'augrientatioa de l'armement c:ipable d'imnposer obeissance aux
a ; ajoutons que le succes fait qu'ils occupent la plus grand,! nest pas en proportion avec celui batiments lcgers destines A la chasse
attaque depend encore non parties de ia larger du sous-marin du tonnage c'est done une raison des sous-marins.
tment de la disposition de son et qu'ils doivent avoir une parties de plus pour precoaiser l employ des Lieutenant -Ie v aissau
Iiment, mais du nombre et de amovible pour permittre l'introJuc- tub-s interieurs longitudinux et \'ald HOUDOIR
puissance des elements qui le tion de la torpille dans le tube.-Les transversaux. dot le rendement mi- H
sm.poscnt. torpilles sont aussi lances par des litaire, nette nent superieur aux ap-
L'arme principal du sous-marin appareils m6caniques de lancement pareils exterieurs, est prouvC sura-
It la torpille. qui est elle-meme un disposes sur le point du sous marin ; bondamnent par les resultats de la Pabst...
r en automobile sous-marin de ils sont gneralemnent constitutes par gWierre navale actuelle.
imeasions reduites (4 m. de Ion- une l6gere carcasse metallique fixe Aujourd'hai, les sous-marins ol, Pabst...
peur et o m.45o de diamitre au ou orientale, et dans laquelle est aussi un armement en canons qui The famous Uilwakee Beer
maltre couple), portant dans sa par- main'enue la torpille a. l'aide de etait dejA prevu cont:e les avions
biecoaique avant une charge d'ex- sangles metalliques et de verrous.Ces;et dirig-ables, qui s3nt des ennemsi, EN VENTE CHE
plosifs don't le poids peut atteindre verrous sont inanxtavrds de l'int-' dangereux d-s sous-m in s. 11 est, EN VENTE C
i1o kilos et qui est capable d'anean- rieur du sous-marii par des meca- reconnu aujourd'hui que le calibre
tire quelques seconds l'une des nismes A air comprim6. Leur d6clan- de ses canons tdoit a4re porte i 100 I /tftiO O
plus belles unites de combat.
QOi ne connait pas la toipille, -- En gros et en detail
t ot ioun aux.S ertorme LE MOU VE.E.VT FI.IMNISrTE A. UX EETATS-U.VIS Angle des rues Courbe et C6sars
tiiniroant parl6 ?c ...Sa rine d teLa mineilleure et la plus hygidni-
pir rappelle celle des premiers que des bieres.
sois-marins. Elle est propulsee par
deuxs blices jumelees actionn6es par 1m" CARI'ENTERl DIRIGEANT LA PARADE DES SUFFRAGETTES _, _
u moteur alternatif A air comprime
afiment6cpar un reservoir en acier '- -i (ele if t Marche f
ou nickel, rempli au prealable dtair
omus-pression i ioo kilogrammes,
par centimktre carr6. Des m6canis- Tra.lrs.
mes dilicats rt~glables a- advance, as- I.e nar,'la est caract.ir st par uie
Mjettissent la torpille A naviguer a absence de ( veaideurs II en rmsulte
desprofondeurs d'immersion dtter- utlle g ra-l!h hitelete. Les cours os-
tantes. La trajectoire que doit suivre cillent lour les I',-es seat ures sur
la torpille pour rencontrer le navire ir New-Yoi k elie? 't etI ,1 V >ra e prime-
eaoemi est imposee par des gouver- \.es c8i,,ete sir l'raiice sMnt c6hts
mils verticaux et horizontaux coin- entry' 8 et i *1>|) tl'ec1'aite et les
mandes par des moteurs A air comn- 1 ejous d)e. do uci:m1ttitel eite 0 oI
prim qui agissent sous l'effet de E m ml)
piuieuts appareils automatiques" a ll
t*s ingknieux, tels que pendules, ca
pstons hydrostatiques. appareils A l-era Iiene st Irt a oti cas, coutare
ation centrifuge. billets I et 2 roste statmoinaite, Umas
a ', I depuis lutitelies joeuris Oil prevoit
Sous leur action, la torpille tst uIse I isnIiis mii ,a Is les vetes s ur
lappelle autonmatiquement sur la elata ldc1q,1. ..a d iot e i tre ainst, i-
traetoire pour laqutlle ellea 6t est ia Les it r1a1.nV 1t6, no:is re.
*&gl^. La torpille est lance par les verrles de.; taux vosius, de -24 olo.
ts-matins, soit A l'aide de tubes vI)es I'es -i ltet I e daela't res.
S l inte ricur, soit par dceu Li ulek 1 I lit es cr n,ate do a olO.
apparels de lancement con-
S sous Ie tonom d'appareils dc de o e &a a letls publics
danchement et d'appareils Dizewiec- a11 'y a Ioas d 'araresu signaler
Dans Its premiers, la torpille est r ste das lo iisiaus od taer. Les coaursi-
less une chasse d'air compri- idurablemenut suivant l'ose eou Ia de
los seconds par des m6ca- Madame CARPENTER rdpond au salut de la fouled durant Ia procession made. s
complexes commands tde des suffragettes dans lea rues de Chicago. Les autres categories d effects pu-
_"" PendantIts tue dorne qut lieu le aucune eran-
"utu vers le but, la totrpil!e -..- .- --... action.
*. rquem. nt .n prcu-- cement, au moment de I'attaque millimbtres si 1 Pon d6site percer la ae
4I04 -0 8 oc sur le bit.ment, l
Stra I'elosion. I td lib re la torpille, ou-,re la soupape :oque trop rcsistante de certain ICaf.- Le livraisons sont nullesa
t_ ezp ;osion do ldaI caps- dair du moteur A air comprim6 qui cargos con trebandiers et repondre af.. -- L..er dir a.u.ds s -oc's q
inate de mercury et pro- ce -. ,afd tlhl peut en dire autant des stocks
I'intlammation d ha -charge. act onne les h6ces. Lemploi des au eu es batiments ouges s charges des exportateurs.
* os-ma.l- doit -videmment appareils de d6clanchement exige le de ia c hasse aui sous-marins en cas De lF'alice les nouvells soot 1-
er toE ills avec .-le d6placement du sous-marin au mo- de retard dans la p!onge.-Les fu- gerement possinmistes. 0i s'attend A] c
M de chances succs ment du lancement, tandis que lesturs sous-marins e grand tonnage un recul des course par suite d mune
f t do deiso armement dser;ra Drzewiecki permettent, par une ro- devront dooc, dans lavenir, 6tre vente prochaine de I valoriation. a
It.- e ueux r possible e cc tai on de la torpille autour d'une munis de quatre tubes lance-torpil- b
D'a-ntr p, mal des machoire emprisonnant la queue de les int~rieures longitudnmaux et de Campkbe n
Po$bhles de deux mos la torpille, la vise dans ianimut du deux transversaux pour torpilles de es livraisons oit enormnment d
Wepilles devront ,tre prtos but A torpiller. Arrive dans cette .4So millim6tres. Leur artillerie devra diminud sur place. I1 faut dire au"ssL
.ai caq ront t prtes-A.d. pos tion, la torpille est lib6r6e par comprendre deux canons de too : que la demand eat towb6ie & Asot
t= att nt ce. -A iunecommande A air comprimi qui Pun, A lavant, l'autre IA farrilae du Iar uite de la haisse des cour I.
ttrt. Cea e fnon ait ouvrir la michoire de retenue, blockauss. Leur installation sera I c w- -c
S ltte condition impor- I .orcur so met alors en, marche facilities. fait do I'absence des Sous peu lea dep6ts locaux es v i-ci
SIS0ris6e p.r oiemploe l ae d. .deront compl.tement. de nombreux et
Ihl-O.-.tl rilles interieures-, u. et actionne la torpille vers le but. appareils de lancements extrricurs. voUliers et steamers out td atffr6tes h6
i lquipagei d'avoir ls Incontestablement, ce soot les L'armement du sous-marin peut pour notre port. On estime aua mosnes m
,tCoustialment sous leurs tuber intdrieurs qui conviennent le otre encore aw.kliord, daus certaines A 4 000 tonnes les prochaines, deroi6
t. Elo les ouetver en parfait micu; sails ont Iioconvinient dre limits au dittriment de la vitesse, rI edxportaions qui as front mom so
Elloe n" en para uItau .. .. .pdeo ce hef.
ier de lsoot asesi sonstraites aux encombrants et de compliquer la dont iavantage tactique n a as la pe av,
I des' ruon entrieure quit construction iu sous-marin, leur mime importance que pour leIb- Veite de aarcandises T-
gete ahrndes dinmersion d em en outre des avantages cites lament de surface, puss a lIe souso- u Marc. absolumenet n.. L. L6 M
atteint plus de trois ciahh procure colai d'iviter Pen- maria peot ichapper A 'enmemi en des ventes eat miserableet la plo- de
__ _upr centetattre cardt. cosament di port et de dimionuer plongeant. part de cells qua oat lieu se font 8 0s
ge ,I ventr muift A Ia uimis- aims Ia resistance offecne as filots Jusqu'ou serorat poussss l'arme- prtes ont & prax cottant. SP
.-on oq es de la ides. mert et l'utilisatioo do bous-mann ? F. M s'e
i" a lrvoiE d'air "X premiers sous-maruis de sao Le sous-marim moderne m'est-il pas Port au-Prince, le05 Julliet91tG et


' Les Etats-Unis
et le L Me.eqte

Par sans fil
CHIHUAHUA (Mexique). Plusieurs
groups des partisans de Villa ont
elude la poursuite des troupes de
Catranza a Rio Floride. et se rassem-
blent sur une route vers Iping se-
Ion des avis contijlnttels requs par
le ';neral Irevino aujourd'hui. Lcs
bandes de Villa suivent uie direc-
tion vers :e Nord, dans le but d'es-
sayer une nouvelle attaque sur la
liontiere ainericane.



NOUVELLES

PRESS

PARl SANS FIL
D#p~ches du 10 Juill.et
Loviris--L'appel de Sir Roger
Casement de sa sentence i la peine
de mort pojr haute traliason, en
raison de sa participation active du-
rant la il.ente aevolte A Dablin des
Sinn Feiners a et6 reject ce martin,
par la Cour des appeals crttnanels.
,.-Les troupes britanniques ont
encore gagng du teirain sur le tfont
de la Somme ; le inetsitaie de 'a
guerre confirmiw qu'ellcs occupent un
inillier de vyrds en plis.
-Les contre attaques des Alle-
mands centre les Fr ;ii ai oit don-
ne un leger availtag: au-\ troupes
allemnandcs.
HAVREi- -Des troupes fr.ian i ts o it
attaque les forces aic n uiaidei dins
l'lt-altacain et les ui011t repouLssees,
apres une lutte de quinz- heures.
Les Franc iis ont capture b-aucoup
de prisonniers.
tETRKOGAD--Les RJSCes olt repoussS
les 'eutons. au delA dc It frolitcre
sud de la Wolhyuite, a q i t.. inilles
en grand desordre.-D. vits bo.n-
bardements contiiiuelit sur tout lI
tront de la liz.ae de aleo iiqai.
ATLANr.A (Georgte)--Lcs inonda-
tions tout rage au Nord et au sud
des Etats de Caroline, Teninessee et
Virginie.
CuICAuo---Un citoyen noir non-
me Me Intyre appartenant i une
a.nille pieuse, s'est barricade avec
son monde dans sa liaison. Arm6s
ous de carabines, ils ont tuc plu-
lieurs policemens, deux citoyeos
loirs, une femme blanche et bless"
crieusement deux policemen et
mne n6gresse. La police a dynamite*
a maison ou Mc Intyre, et sa lemme
|ui chargeait les carabines, ont etC
uLs. Avant de mourir, is oat pa
enir en echec plus de cent poli-
emen.
WAsuaI.Gro.,-Le S.inat a aJopte
ujoura hui tout le program.n: Cita-
li dans le Bill des constructions
avales. Ce Bill done les moyeos
e construire en trois ans cent can-
uante cioq navires de guerre de
)utes classes ; don't six croisours-
:laireurs, cinquante contre torpil-
urs, cinpuante huit sous-marans,
plusieurs transports et nivires
6pital. Les construction von't com-
encer immediatement.
WASmINGTO -Le President Wit-
n a nomme Abraha m Elkas uan
ocat de New-York.amnbassadeur em
arquie, en succession de Henry
orgen:han, qui devieat Minastre
s Finances.-L- President Wilsom
t retouron A Washangtou ce soir,
res plusaeuars mois absence. Ib
st entreteaou avoc le Seoateur Kert-
plusieurs autres perzao .


_____ __ ~ _~_ ___ __ ____ I_____ :; L_~__


*J" n JON im







La KAUTI


On est assure qu'il a recommandd
le vote des Bills en iaveure des
ouvriers hommaes et enfants
-Le recent ouragan a cause moins
de pertes de vies humaines qu'on
*avait d'aboid annonce. L'enquete
publite ce martin accuse 19 mosts et
environ 12 personnel introuvables
dams diverges localitfs. Les pertes
matirielles sur dilferents points mon-
tent A quinze millions de dollars, et
peut 4ere plus a measure qa'on re-
cewra d'autres rapports plus.dttaillis.


Faits Divers

IENSEIGNEMENTS
M:TEOROLOGIQU k,S
OBSERVATOIRE
DU
SgMINAIRH COLLEGE
S. 'T-MARTIAI1
Mercredi 19 Juillet 1916
A MIDI


Barom6tre


763 8
minimum 23.3


Temperature -{
I maximum 34.7
Moyenne diurne 28.2


Ciel clair la matinee et nuageux
I'aprts-midi.
Brouillard sec tres intense.
La hausse du barometre s'arrtte.
J .SClIERER

Tribuwal Civil
AUDIENCE CORRETIONNELLE DU 18
IUtLLET
Prisidence du juge Bonhomme
Pouilh, Overt, assesseurs ; T.
Agnant, Ministere Public
PierreLouis Exilus prevenu de vol
de cheval au prejudice de Louise
Beauvoirest acquitted de la prevention
portee centre lui.
Celui qui ordonne A Bernadotte
Jn Louis de plaider au fond, affaire
Henrius In Giles centre Bernadotte
In Louis, ddlit de diffamation.
Celui qui condamne Michel a un
an et demi de prison, sous la pre-
vention de vol d*animaux au pre-
ludice de Theogene loseph et Th6-c
gene St Fleur.
Celui qui ordonnela continuation
de I'atfaire de EdgardtHyppolite con-
tre son spouse, prevenue d'adulthre.
Celui qui renvoie Vve Lafontant
et Armand Tesseroi dela prevention
portee centre eux ( delit de difiama-
tion centre Georges Volcy.
Afiaires entendues
Orailia Francois centre la P. C" S
revenue de blessuressurZora Com-
meau ; le Minisatre Public a conclu
au tenvoi du chaultteur et du meca-
nicien de la prevention et A ce que
le tribunal apprecieles intretrt civil
Joseph In Baptiste, Louis Guerin
et Decius Lucas prevenus de vol de
campeche au prejudice de Monsieur
Peters.
Le Ministere Public a conclu au
renvoi des prevenusde la prevention.
AUDIENCE CIVIL ORDINAIRE DU
MARDI I8 JUILLET
Le tribunal rentre en siege I dix
heures du martin sous la Presidence
du juge Doyen H. Mondestin, ayant
pour assesseurs le juge T- Sylvain,
e supplantt. B. U. Errie etpronon-
ce les lugements suivants :
1 0 Entre Paulema lean-Jacques et
Marie Traversiere.
a OCelu qui homologue la deli-
beration de conseil de famille
du mined- Sauveur Painson.
1 oEntre Edmond DIfly et I'Etat
d'Halti.
Affaire entendue
ao Edgard Raymondcontret'dpoux
Edmond Edelme etladameGibb
L*attaire des consorts 1. B. W.
Francis et consorts Rigaud est fixte
irrnvocablement a mardi prochain,
A leme de IIdehi
Hier les postulants n'ttaient pas
.."brcu. Les jury talent compo-
af de MM. les docteurs Lisade.
Bam.n, Mahotibre. Civil et LEon
Neise. M. leo seosinspecteur Carre
* pre4setait I'inspection scolaire.
Oat trmi : Deuikme esamen de
eda.i fa (ce partie) Dosinvil.
DeuZitMe eimmem de oMdedwc
(sae partie) Couba.
A eamdre
Unj ei cheval de trait, de motyes
as US
S'AA anbu msAnses! d jgl


OrempiIa Amnriealme Ais de I Admimsilralter Civil
s Par sam/ fil Le public et le commerce sontPpi-
PORT-AU-PRINCE -Les sections de venus que dorenavanttouteslescom-
Sla o20e Compagnie soot aJrivkes ici mandes faites pour I s malt~riaux
hier a bord de U. S. S a Osceola ,. destines aux divers st rvices publics
--Le contre-amaral Chailes F. Pond, relevant de I'admii-i-r. ti in civile.
U. S. M a iselev6 I-Amiral W. B le sont sur fo. me impriwnts It doi-
Capeiton U. S. M., comme commas vent 4tre revc sut- de la signature de
dant des forces des tuat.-Unis danm lIAdministrateur Ci1il sous pt i e de
la flotte de l'Atlantique, le 18 de ct nullte
mois. Port-iu-Prince le iS Jui l' 19:6
--Le lieutenant colonel Charles W. P. UtJSHUt.admniis iateurcivil
G. Long, U. S. M. C., tst,,detache ___ __ M
de la premiere brigade des U.S M.C. -----_
depuis le 17 juillic, et occupe une owtm4,... a..dsxr T.e.ii i
situation tempo aire au qualtier g6- ,, '4...Jo .a


Ainin -


Vous pouvez augmmnter votre
vitiiti d'une fagon prompted e
permanent en pregnant de


L'EMULSION SCOTT

E&1e cont6it le. dIm-nt cre.
im & la tmint6 et de la viumun


n6ral du USMC. *" -..-
a Revie de la Ligue a
Le lascule du mois de Juillet de ORGAN IS ATION duite,. 'exterieur ou a 1-inturieur.
la Retwue dei l Ligue de la /sunesse u ancuts prise d eau au profit d un
Haitienne vient de paraitre avec 'in- tiers. II est fait exception & cette
teressnvat sommaire spvant : SERVICE rVglt lorsqu'il s asgit de maisons qui
I-Bulletin de la Ligue de la leu- H YDRAULiQUE contiwies appartenant au mnime pro-
nesse Haitienne. a Rapport de la Fi- 1)1 prietaire. cependant pavera la taxes
hale du Cap sur le proet d'abrogation d'abonnement pour chacune e
de rartice Vl. PORT AU PRINCE asons s s s apar-ment
1d-F.ailIte. Pet rAUhabilitation, I par11 est igalement interdit aux abon-
II-n Na.lite et rhablitation, par .., ns de disposer gratuitement, ni k
Leon Nau. orix d-argent de l'eau qui leur est
MIII-Les Sans-Travail, Clment (.S Irr I FIN) "forniie.suf le cas d incendie. sous
Magloire. peine de suppression de leur connec-
IV-Etude sur la Revolution Fran .,". Fnocs;L., er A rrlmlEaS teur.
Case, par Louis Rinmeau. Art 8. Les distributions d'eau
V-Po6sies de Charles Moravia et Art. 1. l.As Iries et ateliers du pratilqupes dans I'intotrieur des pro
Pierre Br6ville. Service Ilvdliail,'Iuet sont oialtles pritSas particulietres sont constam-
VI-Histoire diplo!-ratique d'Haiti pour ls piaratinl" i Ide totes sol- inenit soumises A I'inspection des
psr A t re dipl o tq d t tes ,Itle iitc, silte It' bolt eintreLien chefs do section on autres agents
par Abl N. Leger. du lvtnan p ly.iaulnIItte. dItl-gsi.es de I'Administration. Tout
VIl--temie et ses environs par At. 2 Les d. tis d sction s eni- refuss d'admission dansles propridt,:s
Ihimothee Paret Lensdteli t diriectliueitt avc -lIng. Oltl" particulitfres des agents d'inspection
Vill--Prdliminaires du concordat, des Atelivis pour I execution des des canalisations privdes. entralne
par D.iguesseau Lespinasse travaux ordonuJuos p;ar 1' ilg. C. du S la suppression du connecteur.
IX--F~tes theatrales, Spectateur dais leris sctiotns iespectivWs. Arr.9: l.es re-clamations des abon.
X-Les Livres.. Le Critique. Alt. :{ Avtc iagreinett de I loig gt'.s s,, font par lettres adressdes a la
Ce numnro content un suppl6- Cit de lAtelier ipet veiltreplendie )Direction-wgndrale. 11 ne sera tenu
meant lirtiraire, Roses rouges, par des tiavatix iuoir des p arltcitIcrs, auctli coinpte des riclainatons ver-
L. Henry Durad.' poutvii 41|i Lces tiavaiix ne inuiaeni bales oui des rt-clamations d'abon-
iL. Iaenr udran i. -n m.tii i lu Sdevikie nes tin retard pour le paiemient de
Alraydiaouiliu .\ A ct .thlet, 11 d.-rsse la taxes inensuelle d'eau.
I.'niral aperl ldes devi ,tlul daevLt t*(e vitses par Art. 10. II11 est forellement d(fen
L'Arr.iral W. B. Captrtondont nous l'ing. cl1l dil Selvi1ce II dllaullique. do aux abonnus de laisser leur robi-
annoncions la promotion en meme Ast I, l ,iuit'r 'liet dats itatllels net ouvert sangs nicessito sols peine
tempsque l'arrivleest reparti imm6- adresse li a|i"ort ditailet, bun I1- de suppression du connecteur, sans
diatement avant hier suel a lg ine'iur clitl dtu S.llydrat- prejudice des poursuites 1Igales.
On sail dej! qu'il se rend A son lilue cuniceinaiil la i aiclie de soilu
pose dAmiraldelaFotte amrcai'ne se.cvtie ice rap rt tIconinuslquc I'Port-au-Prince, le ler juillet 191t
Pa d *fra a Ilodunmiiistrateuir cv'l du 8 II.
du Pacicifique. civilduIniieur Chef du Service llylrau-
Cinamia P'arisiana -- \! l.i.ue, T OAle
Nous rappelons que ce soir it sera T,.OMAS I ICE
exhibit a part d'autres; films tres in- A t. 1. A part l'itvt ntaire gnertal. Appiuve :
tWressants, Rocambole et l'heritage le ia~ -ilnall dtjit ilEir un i Gratid W\V UI'S IILUI,
du manqiuns de Mortontaine livre d til- le |Iut; it s.-a uuvert on CAPTAIN U s.M-C
ScoUllitLt, it-clial i.nmir cliallue article ,tdministrateur Civil
Monseijgeor Chrirubiui, mooie d lt. i, r. Ie ft-
Par l.i haute decision du Saint- ii ,.-t I i,.i tii (i ,'|| '( i, it 1111 article
Siege, Manseigneur Ch&rubini, Le- I queluoltu ilu u ga iu- sans uni re- Serviee
gat du Pape en lluiti, aete 61lev6 au iu vis p 11ii I I tid '5I. 11. a q
grade de Nonce Asti Ixe ii. m ,lassri r Pas tin rap- H ydraulque c
Nous piesentons A I'Eminent re- porl uriiiltel nitr,--, a In:g. clitf Les abonr.s du service hydrauli-
pr~sentant du Saint-Siege nos plus du S. II11. lta nita au couiant de Ia que sont privenus qu'ils ne doivent
respectueux compliments. Malice dt- .-m'sei % Ice. Ce rapportu n
seespa aectueux complmens.ats des articles sous aucun pr6texte. payer directe-
Cia.-Vari tes ,vrtI s i t llhtlje IctlOul. ment aux ouvriers eIs poses ou re-
ie ir i Art. l', s dut migasin est in- parattise c istions prinves.
Belle salle hier soir au Cin-','a- teldit au pilblic. Tout paiement de reparations ou
rietis oiu se pressaient de nombreux de pose doit se fair au Bureau du
spectateurs de distinction. 7*. I..\sraou.s AVEC L 'PUBuLIc S II ditectement au caissier, d'apres
On tut enchanti de revoir le joli un avissign4del'ing6nieurchet duS.
film italien *Armes et Amours a qui Art. I Les lio 'minents des eaux H. et vise par l'administrateur civil.
est 'un des chefs-d'oeuvre du cine- sont eiie usiu-ls et pal tent du ler du Tout ouv-ier non muni dun ordie
niatographe italien. Quant A la mouis 'ut I'miss c)llinence est d' &crit.emar.ant de la Direction du ser-
* La temme A papa a. cette comkdie enl eititir. I.es veruisinents se font vice hydraulique, ne doit pas are
magnifique d6rida les fronts les plus directemen. ,t pir les abonnes aux au-orise par I'abonne intdresse 4 pro-
eguicliets. itn Serice Ilydraulique-
soucieux gu&iert -Sprvce ydraulque oe aoses on aux preparations t
Ce fut en some une excellent At. 2 les aboreiuenetits sont fixs r ux poses ou ux rparaios
representation quiprit fin A ioheures confornt:.t au ta en viguer Port-au-Prince, le 14 Juillet 1916


La 20* CompagJie de arime
Avant hier est arrive ici la ving-
tikme Compagnie de Marine amnri-
caine qui a fait son cantonnement
aux Casernes Dessalines.Elle y rem-
place la quatrikme Comtpagnic dc la
Gendarmerie qui a 6t6 expedi6e au
Cap-Haitien.
Le Capitaime Beach
Nous avons revu avec plaisir le
Capitaine Beach, don't la physiono-
mie sympathique et les manieres ai-
mables sont connues dans tout Port-
au-Prince. II repartira aprts-demain
A destination de Santo-Domingo.
Ir Chrisliam Regules
Mr Christian Regulus,dirccteur du
GQuoTImnEy., nous prie d'annoncer
qu'il est alitd depuis deux jours
Avecles bons soins que lui procure le
Docteur Lissade, il espere recouvrer
sous peu* a santd. II prie lea
abonndset lecteurs du QUOTIDIBNU
de bien vouloir 1'excuser de ce re-
tard. 11 lear prepare la surprise d'un
nuqmero extraordinaire qui paraitra
prochainement.Avec lea dispositions
prices le numdro de domain leur
mers servti.
Neavelle a la mis
-Quelle est celle de mes deux
illes que vous demanded en ma-
I -BA.h I puisqu'elles oatla a&me
4*sje 5.al seceae.plsee.


IrKer JIMs JelIft FgCL
1U.nri::zes IHungariana vo, Supren..

Be TO Babbitt Inc
Savon Gold Bar

FRENCHI AN[RlC451 WIXE C&
V'IA S do CA I.IFORNIN
Vin% rouics: Claret, 7Zinfandel uwW
Vins bl-Ancs: Hock, S'u~terne. ki
Massactuisett B'faweries Co.
Biosres Pilsner,
P1,/*/f 1-'Win i s Bohemian
Alleys P3orier & Kings PureIMj
THOS WOODWARD& SO
I'oissona stil's en Ious genmu
ReprLsenth ~sper


Eug.
PORT-AU


Le Bosnd
Rutf du s Vum
PRllINCE (HAITI)


CREME D a Aa~~db

s-40o ^ID.4o.pm6
R it


-- --- *

Ligne H0ollandais
D)i-PARTS IE NEW-YORK
S/S ORANGE NASSAU part le 1
pour Cap. Fort-de-Paix. Gontiiv
Saint Marc Capitale. Petit-Golte
lremrnie, ('ayes, Pq'in. Jacmel, C.&
ra; lo.
Le SIS COMM.EWI1NE vers led
co 'ran t.
DI)'PARTs POUR NEW-YORK.
Le S/S P'RINS WILLEM I venk
27 crt.
Port-au-Prince le 19 juillet 916
AUG. AHRENDTS, Agadt


LA

Maimon C. L. Verrd
7 1. Ruc du Magasnm J I'E ti.
Vient de rccevoir un grand sam
timent de Casimil. Diagonal, W
nelle blanche et Alpaga. et coqr
pour pantalon.
-vis


4-" ...". N ............. iouveaute et quality superem-
public par la voie des journeux. Its .
somt patables du ler au SO10 de cha- TARIF. Le public est privenu
que inois. A partir de cette derniere que-. partir du eir Aodt 1916, le
date, la listed des abonn's en retard tarit du service d'abonnements des Aux Ar mes
sera fournie par I ing. chef du S. II. eaux est ainsi modified : i
aux chefs de section avec ordre de CONNECTEUR : 1/2 pouce layerss jus- de Pay*
suppruner lea connecteurs, sans qu-A G. 2o)..:G.2
prejudice des poursuites lgales 1j2 pouce ( layers au- R. IOIAiD 120 GRAXD'li~I
Cette liste eat dressed chaque mois dessus e G. 20) G. 4 R. A 120 RA
par le caissier. 4 uc
Art 3 La rernise des connecteurs )/4 pouce 6 Fouets pour voiture, Chaussell
supprimts conformdment A I'article I 10o de fil, de coton pour hommes elt0
precddent ou pour autre cause sera 1 1 a 1/2 1 IS plants, Bas noir mescerwe, Mouch's
payte cinli Gds d'avance A la caisse a 2 a 20 de poche, Culpe noir, Satin blWaWc
de I'adiniistration. Port-au-Prince, le 17 juillet 1916. creme, Papier Whatman, Botie
Art. 4 La taxe d'eau eat due par le THOMAS PRICE pspier et denveloppes, ( Uro
propridtaire. Ingnitur en Chef du S. H. boldine Houdn), Maillots et (
Art. 5 Les travaux particuliers boldine Houd i
s'excutent d apris devis dress par Approuv : les our foot-ball, Mooustiqu'
le chef de section, visa par linge- W. P. UPSHUR, Anglais sans mattre par Xavie r
nieur chef du Service Hydraulique Cap. U. S. M. C., Adm. Civil Bouge.
et approuvd pas l'administrateur ci-
vil. Cein Iravaux mont payables doa-
vance. LaboratoireSejouril
de s'entendre directement avec dlesre S e ou rne
agents du service des eaux ou autrea Preparatioe de toates ampetles mdieamenaemes st 9r16
pour I'exdcution des travaux d'em- Met lmeetables
branchement sur la. voie publique, 2 MeDAILLU D*ARG*sT A L'*ExtosrioN D BRUXU.LLES 1910
aussi bien que cedix d'installation 2P(ULI d'eU D mr ALmtonq ues selon DIZ5
intrieure sous peine de suppre. LN POUl deqean doe mr h lotoniquea melon o nt# ,ml.i
sion du connecteur, sans prejudice leau e mer quo nooeomployons a dt solgneouseont C-P
des poruitesgales rg del de 'lle do la Gonave. Nous faiiousa remarquer as
Art.s7 Chauue mason ayant de .wical I obsrvation jodicieuse quo font I*a laboralomres tra--g*.
Ileau du Service ydraulique eat sou- Leau De ma iee aleo-k z ne fait arim awer m pmwar m9ws oo;'t
mise a. la taxe:con ormtment au tariff doo sl. ramsh mr u4e a
en vigueur.Il eat formellemeot inter SPEC1ALITE: STUiMn nvroathlaique.
da1 tout abonoe d'eotreprendr on Ce auram laree lea deoba n a uaanhait a dt .mp.)6 avi*
de lWateer embrma eber mar as egoans lA la stamuegemle ete. -
-- ^Ma. -- _^^ Ulf if a* ^ 0 6^ G G IV-- -0-7W4-- -- B


___


A
14


I