<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02652
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02652

Full Text







now Ink A 8. 330


OUINZR CENTIMES


2a191 is su


(MomentIMAGWOIRE
DIRECTKUR
A3nIMN5 NETS:
PORT AU IFIINCE

M ai o 5 ,9* .
5*v 10, Ir


DE1'ARTEl M K.I'


51 OMM 0

fabupoiB.a


ET'HANGER


pojtT-Ar.-PR-INC (Kalil


A.. Mim -


*


G. S.W
. 6.00


S


OUOTIDIEN


aiPCTON ADMIXNISI ATDOS
Aso* dem Ruess From & Anrnicafte

Lee annme sml reogus
a FOR ma~i~mbine s lemino d
A Faam oees L..Mayemc. a Ci p, Am Tv?,ine
A Lernuew cbms. LMayesm & CO. i9* Sloss
Ladgasu HU
szo km dm c Rajt ekmoniS. W i9, JWeiu1v
Severn 46-49
a 3mw-TessouavemaI Paim~y Compeer #1sWm

Lo mumms t houftn s- m- -e o g p

dbes'ieXts & ipmotWs aSpyebkv 's @&mo


Granie H ur s.. Cr, en 6&outa t d rp; ee!e. I- b is,'Itfoi 1, du tde
--preraias Iopinio" de tow; len o-avriers cuir.assiers Ce u n scintillei-nenti
de Parts, puis ju Is torivelit.uwiteLie p.-,~,tio is. wizondulaition de
Scl lVastC corporviati'1 'i nIVlt de% iCrOV'It]- C.a'-j LI, S I s1 1 )ItC I 1 *tsix ceii.
pjrt3 (IC-I4)ces et des ieiidi-;cts poi.llues U111- ik i, ii.,,Iaiialieu d'uae -.alve
formes. d*.tpA hil, [it s. pattle dei deux
2 bh-ures h- flti-ic-widi.--Sa:s '-uux cotc's de Ih we. s Iroitot rs. dc:s
iamivi aer *.1,ad.-J)Lrrflkeanin-,Pinces ". Lassiit.mce Ce t ~%OUCjiCUC t.Icic'.d,' 1A ~.S I':' i 4e..l6
L'Ispulait,10l e.t ddebout. C-e,,tun orhsr -ie mn dIIbtu11,11 elS
v~ t-in C- coIlitilucI. on s..bor~i ocete .a oae dbaau i.n'c.Ic. '"-cux, .,tiit I tler,
ct to e squa ate a hi:.L:.rues lie wSce 101 1ich i tle :peiid nt qtluc L11 CI U*(CI 1,:11t ..Via i-Ihal-
at ~ ciarg(sde ; xute. 1unfr JII gIvutie Ingn.l~ije'e V C i N,1 1CI
lc~ ale.a luasAs 1ZeL' l o iMe bea, i (oar lVaul 1.1 tick ) ic~~t, x.rkI.1 -ac 4: ~
so: rearn a'. iL p ~ ~ d entrap, une jewia e timino. les veu.x sonaie sourdcaai. .1 a rc i in lmle sou IC
V~neminlti. PurOU1. est. pILaard~e roilgis par I~s Iaain.-s. 1: It; vi dioit sab )t des cJievaiux ti s~ebtroueti. 1H,'I
adrs~edii~OJ rf~c~l~ft a A- la basse, et lut dit, en isi'iglotant. soiit bC:.iux, Ici i r~,, .tCr, is %0it i,&
i,. diploratit l~a taIraiu e Tu sais. .1 ordre de anobaas~atloi oti1us 'juiieC'. sik mt tOJ17 r....Q el-
cihnvli ~a~g#.ni~ale. .v ent d-aire sig A'Tu Pais qutcs-kul, i''.1J ,: CIIapitailil .1Iua bIt,C
Cat areseti ic isut 'demnain..Ouc v.ak jc deveaiir sins dc'. p itcaiis o&I A~iii; ii lcur cen-, 1
voali'.ais voir lc,, oavrie:s, obi-r- !ba ?..VUicI LI UtSo0i1wc C Ih I C1 U s~alua
ir l~eur alitaudc. Liareaidre leurs tiS li~~~i.ae le kniotion disrct d t iiic a iI~, d'u.1 UIin iian tzi
omentaires CtSAI~Ar leu Oar t continue, et, sans ssinterroaiipic, It& e dcf rt, 4,!t. iis eCuIr. C est be iu C
,me. Je m. sOuu icts, A propoi a~pond :cetira ,tL .P C a ) 211 .1 deilttre exlie IA
-qpdg Icurs bouil.'- is que ic val~l- --le r'y atieiiJ-tis. 1-rai A la Ca- ie~ti row at p L1j ii ii, Pari's !. loaiesII
i, ill 0V Ia pas Io-1'ctip%. au cc'urs seine tout A I'leure. UJe vcux-tu, les Itci iixa&1, :wcntcx, ci bien des
not ballade !IL' 1 quart d'heure ma mae ii le Itaut bienl. iwN.1 e:' I flU 1Y' lelat e CUX.S
usta d, un i HJ xi ~ ir ns Ortait, D ix bew -es dit Aoi?-.- R eviten% des I.- In ax I 'i ~ c ; na ~ rj e S
z environs dc h p ,re St-Denis, boulevards. Foule plus houleuse %CuntiaIcte dvii ~'1 )1,lNcaUl.IIt...n
as une petite ruc borgnie. Mai qulhaer soar. Chants p~atriotaajues tt1L~.11 DAVID r,
vkeau devant dJ lIIIhuinble Ca-C
lot dontl'-eisei-n( A ~demi tffacde ------ 1`
la pluie reprcsciitec1u111coursier L ILCAlPlITALE 1DES LI'A S-tiNIS I l t IIIk P t*\ .VN\\ iATI<
baIk, Ia ctinitcrAUIIVenlt.
Us soot ume di,.aa:ic IA-ded~ans, ils
tbus l'aar souLicu .ils lie parleni t-I
..is ~chnt.n *:lenteur leur
at bturr&..(C, sont dei ou-
majons ..ils p, -i ent la blouse P2
travail rmacuI6: dc p!.ire. '~~
a petit, jeuile jP. i li 1a v6*1, qui
I machanalemIiii de son cou-
,$a tasse de cate I u lilt, s'ex,:A-
1Otouti Coup, :L:Intinuant KufIC
doute anteriomipue .P4-
Cest 6gal. 11 tit: ihut point que
rance recule cico-e Nous eni.Ai
assez d'eux, lo~n de D.)... A. t
z du gou erilcinenit surtoui,
lie un voisail.
atun hom me d'Lne quarantli-
a l~sia Ii nou,t-che lan-
et le regard %Lva~re. A le voirI
meat, on dc':ti~e en lui unb
2antt et un nmecoflient. Ph
Tmne tc figures p~as, continue-
Ceque flous a cuoii Ie passage
verains anglaia' le Mots der-
esmillions et 'des miflijoats-
ace des mi'.ons). Eniend.- Gi
iuen avoals zous tire. nous WIN
?..u'une plus granide miskre-- o
hgaefre,(-flanque..le toi bien
kCialaon-) ntr lot est de Cette g avure inogatre le portrait de llO)YD TvOI'O t sorilaeroplane sie
4*9~ canarder, et pas plus... illuanind. doui ia a laissot~ owiber des feux d'ji-ilice, en volant au
les lomasseurs du gouver- dessus de la citd de Washingtoti, peaidant lanunit.
PUsent continue die jouir.
avis, reprend I'autre en
410C tu partiras joyeux Four attrou mrents particuli~rement auxNO UVELS
que iu .seras, tout decoins dIe~s rues as in.Lepeletier, NragLE
at11 de ioujiler P quel. Drouot. Mon martre. La terrasse du I
et d'eznlgratir deux ou caft gRiches d~bordait die curieux
attablds, P E S
Oil.Ten as on AVA~loir. Dimnwhc* 2 A081t.-Erifin, le vin P___S
IdjC serai efribrochi, A est tire. 11 resort dune dkp~che
Ui pensera j ates Pe- rescue de St-Pttersbourg. bier soar. A A AN I
wesront ni toi, ni i ms- dis heures, que l'ambassadeur d'AI- PAIR ANS Fii18JI IS
11%7elnement. pour sjkr. leunque, a remis le rnewe soir, A
4 mrtn e..L &.. A --- m t-srDdceduIJilt .4


p-w uaw, nsi aie
6Si clui tapang affec-
ur lIpaule. It te con-
que tu ne penseras pas
4,and tu les verras fouler
1 Le sang to tourae-

W7 l -se., et come sorti
-',,etime.I, le socia-
aon o plus calm :
at. taut". m qu'ils re.

q a r es Fag e u st ar "
a. paaecma eoat.Aces
Co iek *asU ccaneeg
iW a' en Poin
pk 1.:' sPOinst qs-
.,esr ..


-,pdciale a ordonnt son expulsion.1
est accused de tentatives iminoralesdeF i s D v fs
meme qu -1v a rol ans. Castro ateDien
;I ppee 1. d~ -101 de jut(trt~s sR EMSEIGN E X E~Ir r

lrarj les Jeraii,~e% 21 heures. Kl:TLOROLOGIQUt7.,S
14 clt~Aitaus soo't 11101s de p.ar~Jlysie OBSFEtVATOIIII
11.1 Mnie, el q i uouveaiu.x c s 0 it t '-
[toniuofl II U
COLU MUai ~( O:iio10 -L.i'ao Ja-- SICUINAIRtE COLL.&GE


vient de plus enl plus serieuse ; les
caux da ns o-itcs les regions conti- Mardi 18 3Iillet l(tsi
nue at i Amoincr. l)s propiitas 6va- A MIIl)
lutes A des millions de dollars ont
6td en omtmages ou dctruites. t ro ntre 7r;2.',;
GoI.IF IE IL. FL0oII)I D).s pc-. inainii *1 a '
cheurs revenant aujvurd-hui du Gol- "fmnpSrature
Ie de la 1-loridc onu rapport, que l in i-i niin :3.7
peche y est revenue impossible, a .MJye:aie diuaine *7.6
Caused'immenses thories de requins
Ces requias devorent les poisons Cicl clair la matitice et v u.;geus
Avant qu'on puisse les prendre dans 1apres-mldi.
les filets. Pluae aux enlviro:s.
PEILUSIAS ( Louisianc ) \V. L. Ibarometrc cii h a ;s.
Swoids. Skeitrfd e la paloisse de Si J .SCIIi-RERl
Landry, et deux citoyens amnricalnis,
noirs. ont uta la nut derriere du-i Trib unal Civil
rant ute luite uan lounmmi Helserel ALDIENCL CONiIti LLC [i U
Carrier, qua est accuse d'avoir ter-; 17 :LII,.r
torise le people de la paroisse. On
avalt tout d-abord rapport .que Car- S lvaini, lb 1 ho n n '. O er..
rire avait tut les deux noirs, en d6- Daviella
i.int le Sherail de I arrater.
LoNuKRs -- Les autorites allenman-i Israe Sau.iciu,. pravena d-! vol
les out annone le retrait de leurs au prtjudace d,: la dain.- N irnil Pr-
roupcs du sud-ouest de Lutsk A un1 pignand.
point derr.re Lpa.- D-) l Ptrogiad. Le commissiire duGouv:rnem:.nt
an rappo.e aussa que 'arinee russe a conclu A la condannatioi du pr&-
Avance dans cette legion, et qu'un vent:e un an de prison.
oinbat s,ricux contiinue. Les russes
)nt en outre capture vingi cllq
nilles prisonlines en Volhynle Annnlus SaJis et Plaisinmo i Phi-
Lu.s'l)iLs- Le, aitaques des tro i- lemond p-evenu dC vol de Lbt if au
>cs allemanades dans le district de prejudice de Mor.ancvyTlnd I.e coin-
.arrame ont eth rcpoussncs la nuit missaire di Gouvernemin-ila .o: lu
lerniere E!les ont aussi subi de gros- A la coidinnatioai dei prdvenus A
es pertes ,ians une attaque des un an de prison.
ioupes ruisei
---Le front de Verdun est calm. Antoine In Btptiut. prv,-.iu Jd:
--11 a e e dcbtrquea Brest un autre blessure sur D-tinta D~stinal.
orps d-arnee rus.e renltis;nt 1-ar- Le com-nissaire duG )avercien:r i
ate des Allies sur le troat cuest, con:lut A la co i im i to:i Ju pre-
--Oi rapport que le kIt iser Wil- venu A ut mils ) : prism
.m s'est reniu au troat de bataille
ans la So.nine. 11 v a visit I'h6pital L'Amiral Caiperils
ronoic d.s ds.uas Ci 4istribu6 A board du Memphis est arriv!
es Croix de fer.
Lts depenses du Manist,'e de la hier A la capital Mi [amiral Cap:r-
ton glnkralement connu A Po:t-a.u-
ruerie en Angleterre se montent i Prince.
x millions e lavres Sterling par admirall ncit li n rri, ione


Dur.
-Un sous-niarin russe a coul6 le
earner allemiani4 "Shiomira".


Pabst...
Pabst...
The lmess ilwakee Sfar

EN VENTE CHEZ

I. J. Biglo 4 Co

An .o et en detail
Angle des rues Coarke et CiEaa


7 mres 30, au rmanisre us= a..A --- La aillear et la plsr hbidi-
ittangles russe, la declaration de LAm __l..e at.iIs.plushy gdni-
guesse. Cela n'tonne personnel, on WASHINGTON Les DmIocrates- qua des b .
s*y attendait. La guerre est mErme un du Snat ont resolu d'apourner =le
soulagement, car, elle itait devenue, Congr6s vers le zo Aodtsi cfest pos-
intolerable, la situation de ces trois sable. Les travaux leg.aslaifs pour r tatae- t
ours derniers o la diplomatic avait accelrer Its projects AI 'ordre do lour U u
puis les ultimes moycos de conci- ont commence hier soir les lure mik e e w IUe
Ihation. Enfin, Ia rande parties va se res dans le Cancus d.mocratiqae
joier L. talent brillantes. Demain on recomr- -- -
3 k.ur, de ra-brs-uidi.-Reviens me.icera seriepsemnent.
No as mleas. d'anehecure, de la Made- Le President Wilson a s" cc Par sans 61
dlme eaucop de panu alonsR .ouges atin l .ill des credits agric esaen COL.uMsuS(Nouvas Meique)-On
te P coup de ames qui plearent : p sence dun grope dae S teums, a r apport an general Funston que
Sas ;m ccemoments j p ersserie de D Eputs et d'agents de dive.es lea ba des dinsurgEs sorganisat
dSea e ce moment ala l.at- .socites. agricoles. daus le Nord du Meique. an sad dua
aresol... NdN w-YoRk- Le Gfneral Castro, district de Big Bend. et que -Villa a
es oue... tama I restaurant: ex-pDresdent du VEniauela, es atn-, saaeUn se troupes. La patoomile
Ucs eavemn-s as le a tmre ts&a t v& i idsamedi de Port of Spain (Trl- del trontite dans le district del
Is .f als eu se. s. 1@ s, a-idad) Use commission 4 els"t Big Seed a t mrentocces.


rcenie, come on le sait, se rend A
son pose d'Amiral de la Flottc
Amjaicaine du Pacifique.
Une salve d'artillerie a saluk son
arrive, apr6s quoi il a 6td recu ainsi
que le centre admiral Pond par le
President de la R6pjblique.
Le Chse
Avant-hier une certain hausse a
6ti obtervwe dans le march. Oa no
connait pas d'une fa;on precise la
cause dece movement ascenssonnel
inattendu et d'ailleurs leger qui met-
tait la prime a 410.
Quoiqu'il en soit depuis bier la
baisse a commence, si bien qu'il y a
eu des attaires A4.
U taut esperer q comme il avait
&t6 decide, le tauxj .se main-
tienne iarwductibleuiel.,
WM de paruoe
L'*Elit 'IAsaUels, brocbure de
4 Leon Labhes.
L'ezemplaire s est vend a2 Gds,
hex M Crpin

Cia6-Vawdis
C'est le beau programme suivant
ai sern e6cute A la representation
Sce soir : La vale de la SehI,
aguifique panorama ;-Aram ..
mours, ils istalin ie doue So.e
& ;-La fOlma-a papa, d'op
seAdMi.ea a a s Ft


II IC I


ddm l - -- w


*


!A..-_g


[


I


"










n de I nE lE BmE W ENBE ul uis f terf JoenLe'--
Voicile adreala Freprd se lOUIs ORGANISATION En vertu dun jugement du Fris Hugaria oo S
Void le programme de Ia reprd-r l lP-Prin e en -
ea tation de demainsoir : Les soldats Idgendes macabre ouTribunal civil de Port-au-Prince en -
du petit Bob. scenes A trucs.-Ma- date d:a six juiilet mil neut cent seize B. T. Babbitt lt
eap au collin maillhrd, comique- Mon cher DirecterSERVICE contenant homolagation dune dili- Savon Gold Bar1
Ieccambole et 'heritage du marquis on cher Drecter, HYDRAULIQUE ration du conail de tamille des savon olBar
de Monoastaine, roman daventures Tout eat bien qui finit bien. rne mineures Emmiline et Cli.nce F
ea 4 parties. venture, d'aprAs le public, subit- DE Vorbe ; 2 d un |ugement do mme. FREf. .WANICtIN
4p >. meant a paru lugubre du fond sracre P R ,, PTribunal, en date du douze juillet d G. C -t IFORNI,
Sdun confessioonal.Arrivd mu faiton PORT-AU-P INCE il neuf cent seize enitrinant Ie V "in% "o 0" A oste
T.tavaa de Yeirie n'a rien trouv6 de food dans ce iI Vc rapport d'expert. Ht ---":
Communiqu bruit uotiden r ee 11 sra prochdd le mercredi que| M ~ssac'-sett Br weri.;
Les habitants do haut de a Belle- Un autre quotidien rappelle hi- vue 9 demandent pourquoi a-fon toire racontle dune axag6naire do cent seizeI qouatre here tie I'apr:s Pu[li"h'Is jis-er,
ant les travaux de rtaration de la Marmelade, qui ee semit trouv4 3 ENTRETIEN GENERAL DU cent seize A quatre heures de lapr P ff i* is Bo
laavenue si nvcessaires A la circula- dans le mme cas drun rVe RtsAu HYDRAULIQUE amidi, par le ministry de M AstrelAes orer & Kngs
tion.---Bellevue dtant un des euls dl'apis le r6cit du curd du lieu.Voi- Laforest. notaire commis A ceteffet,I O, K.g 1
uartion.- llevue tant pas enore sIl quhier de nombreuses person. Ait. I Le principal devoir du chef en son etude sise a Port-au-Prince THOS- WOOD. WARD&
cuartiers n' yant pas encore pisnalites du Npad et de I'Artibonite de section eot de maintenir en par- en prEsence du subroge tuteur, a Ia I'iasons saUs en tous
ii des uailes travaux entepris ont formnelleam.ent declared quo Ihis. fait tat d'entretien etde fonctionno- vente au plus offrant et dernier en- Reprisenzts
daos laville de Port-au-Prince. toire de la femrue de la Maromelade meant toutes lea canalisations pubil- chirisseur et A l'adjudication dun
avait 6t utne pure facetie. ques et priv6es, lea reservoirs, re- emplacement sis A P ttonville. Rue Eug. Le Boss
teleOurentl Aseiersaire 11 faut donc conclude que Messires guards, vannes, bouches A incendie, Faube o 38, de a contenance de
C'est jeudi prochain 27 luillet Rabelais nous seivent parfois des etc..ll signal touted lea defectuosit4s Faube o 8, de a conenance de 5 Rue d
que sera chantge en la Basilique editions niouvelles, revues et aug- et .niggre routes les ambl.orations soizante pieds de t.-;e, sur cert, PORT-AU PRINCE(HAB
Notre Dame Ia mess de Requiem inentees de ces il endes macabre. qu'ill juge utiles au bien du service pieds de profondeur et borne sa-'
qu a family Edmond Polynice qui Tout de ineme, confessons. si le bon & la Direction G4ndrale. voir: au nord par I'emplacement No -
que at si 6roue a commander qu encoifesseur est encore IA. que. pour Art 2. Chaque quinzaine. le chef 16 appartenant A Th rzelus Dossous.
a mtie d proute a command en d ,tre un people de culturee francaise. de section fait un rapport & I'Ing. au sud par le No 40 appartenant A la Le PurgalltIf
mimoie de touts les vice:r.es du suivait la jut et tii,.e expression de chef du S. H. stipulant principale- dame Gaetjens. A lest par le No 16 c'a a
tragique venement I'autre(. nous .st itiits cenasment un mtEnt tois les travaux de rofec- au's6nateur Stcw.irt et A 1'ouest par
Cette pieuse manifestation attirera bon vrai people do badauds. Que tion ou autreo. ex4cuths on en coils la rue Faubert. suiv.nt procs-verbal Pilul dn D
ce jour A la Caihkdrale les nomb.eu- voulez-vous ? ce sera toujours la d'exdcution dans I' tendue desa sec- da Inge d l\li Si OCoge en date u d U
ses personnel atteirtes dans leur at- pelile trancee des Antilles. tion. Le rapport est accomrpagnd arpenge r ovmbre mil huig ent 147 etFaear e
section par le crime etioyable de l amicalemnt t d'un tat des atrianx commandisu premier r.otmre l huit cet 47
leannte dernere dans lequel la ta- letauluarnais Jn FRAN'OIS pendant ia quinzaine, indiquant leur quatre vingt dix sept. enregistre. lel a predre,
anille Polrnice erdit tois de s-s 18 Jullet iai employ etc.et d'un 4tat des travaux1 'ailleurs que cet emplacement e N. nace.sitant aueoapnssae
mille Polynice perduit tois de ss 1 Jufllet 1V19 executes conforn tment aux devise pursuit. comporte et se'tend. sans d ee pro.e If' .anS 4
membres.lessympathiques Seymour, ____________________ dresses pendant la quinzaine ucune exception n reserve.
Syevers et Maurice qui turent, pa- Art 3- II eat expressAment do fen- La dite vente se lera sur la mise A s upprima" i a ditie,
mi tant d'autres, impitoyablement S du aux clefs de section et at I Ingd- prix de mille dollars or ambeicain, as d r
*gorg4s 1 a l ment nieur chef des ateliers d'entre, ren- fixs par I expert ..... P. 1000-... N'eeantpad.erepos
rdre asucun changensent ou additions ooCaus chravsgde encore ele Is p- C o
PerAmtsages aricains arnries dans les canalisations principles, Iles honoraires de Iavocat Pius active eue tous so
Avant hier pienait mouill.,ge dans'(ui. -,er sonn c las de notre amour, secondaires ou prices du Rseau l ar a re flt
lan, hr, -i c. t'roitimct aet sanmsun vain scrupulcI Hvtyraulique Sou aucune modifica- A la require du sieur lail lre ins, sia est. par cansaet. du
la rade. le croiseur amntricain "- tn- De iauc ijattendais. anxieus. cl rebour. lion des ieures lixdes pour I'ouver- proprietaire. dameurant et domici- DOSE : PtieAarmTa. e
nessee "'sur sequel est arrive' Ic Qu'n muon cur i Jamas tombait le cr4puscaule ture et la fermneture des vanes sans lie A Port-au-Prince. ag ssant en sa La Xv, a TI .e,
cotre-amiral Pond chef de l-escadre; Ile consentement fornnel de 'inita- quality de tuteur des sus dites mi-1
amgricaine des Antd rlls Le rceveur t iainu, qui ai ne reur eur chiet du Service HIydraulhque. neures. avant pour avocat constitute
general est igalerent ..rrivt par le
    mrme bAteau ainsi que le svmpathi- Eticr ins nairre cn moi lIame d'un autrr Her- que semnaine, les cliefs de section, domicile au cabinet du dit avocat,
    que :apitaine Be.ch,comnrandant du! cule I selon les travaux en course ou en- Rues Rouxet Courte, No .S8 elt S. g
    *Tennessee." treprendre, organisent les #quipes Pour plus amles renseinement ll
    JepsauAa >.ins me plaindre accepted cet affront : n6cesaires- avec I'approbation de sor Pplus amples renseignement%
    Puiqu'TA 1o vos dfbirs uau su courber- icfrontIt Ingnieur chef du Service Il sadresser A M, Astrel Liltorest, no- DI PAR1 m- NEW-TOU
    A touters lets personnel qui on0 ]a draulique. Le vendredi main is taire commis, dspositaire du cahier SS ORANG- NASSAU p.ai~It
    resiration cotlprte, qui ont de op- ou.,r tant aini etdemain vous hair I prsenterot A l'lgnieur Chef du des Charges. pour (ap. lPort-de-Paix, G
    p resrs\on0 aioucuond lopo E pour vous vivreencoeet S. H. lea notes de depenses de Ila Port-au-Prince, le I1 juillct i i6 Saint Marc Capitale, Peti".
    pression, nous conseilons aI' mploi souffrir. se'naine- pour atre vises et soumi- I Lii to jIOSIPIH. ,:. Irmie. Cayes, Aquin. oJaci4
    de la poudie l.ouis eras, qu a ob cr i ii n paron ur votre front ses A I Administrateur civil. ra
    tenu la plus h.umte recompense i L.a DURAND .. Art 5.Les salaires des ouvriers, Serlvice Le SiS CO.\IMEW\VINE i
    I'Exposition Univetselle de 1900 II L. vanniers et maniouvres sont fixes coi
    wnexiste par de meillcur traitement. par I Ing chef du S ti. avec appro- fyflt eliq eRlyf co Iurat. N
    C'est le seul remade qui dissipe ir.s- .. nation de lAdministrateur civil. Les abonrs du service hvdrauli- S l
    tantanemtnt les plus violents acce A porant Art. exactemetout chef ourade sectiondit que s prvenus qu'ils ne doivent 27 crt.
    dint. de :,ux J c vrhe. dessbronutte-s -- tails de service stpuau s ci-aprns: sous aucun pritexte, payer directe- Port-du-Prince le 19 uillt,
    ment.det prcgessive:ln ront. e be Etude de Me Luc Th6ard a Connaissance exact des cana- ment aux ouvriers les poses ou r- AUG. AHRENDTS. A
    et pdt prontressv mandt de 2 frbo .adame Veuve Ch. Mallet ne lisations principles et secondaires parations de canalisations privces.
    est dss a Le conire mandate de 2 B ; ulje Hoclie. propu taire demeu. 4tablie's dans Is Inmintes de sa sec- Tout pavement de rtparataons ou
    Sads Louis Lgras, a9. Port-au-P'rince, fait savoir tion : direction, diarntres, regards, de pose doit se fare au Bureau du
    Magenta, A Paris. tous les notaires de Jerrnie et de la vannes, stopcocks,origine des eaux, SH directement au caissier, d apres EVERARDS


    Capital en particulier et au public
    LN Employ# de BaWsque en general, que la succession de
    Dtmande A louer use petite mat- Rose Iochier est encore indivise
    son, Grard-Rue.-ecn bont eat. ayant entire les deux seiles hlritidres et
    ses dipendances et de I'eau.-Loyers souur"-. MIne Vve Hocchi, nee Marie
    garantis. Paierait m nme 2 ou O mois locher et la soussignte ; qu'il ne
    d'avance. S'adresser au Bureau du doit ttre tait en conasquence aucun
    Journal. acte, bail ou autie jusqua ce que le
    journal. partake des biens suivants : 1 Une
    maison sise dans la ville de Jdr6-
    Jreme .ille ,e ; .' la p)rop i4te Petit Ange ;
    Est dtmandce piur la direction :t3 I-habitation tRobin Latibodidre ;
    d'un bar. i uin terrain A I endroit appel6 La
    S'aditsscr -au No 36 de la Rue Pointe ; 5= un autre A Morne &
    Roux. Cabri dont se compose la dite suc-
    cessioi suit ordonnt et achevi entire


    A I'Ecele de edreir
    Les examens se poursuivent qui
    ont commence depuis lundi A IE-
    cole Nationale de Medecine et de
    Pharmacie.
    Nous donncns avec plaisir les
    r6sultats obtenus pendant les jour-
    rites du 17 et du 18 juillet.
    Ont etE admis :
    2C examen d'att dentaire : V. L.
    Gilles, St-Cloud, St-Phard,Raymond.
    )e ezarmen d'art deniaire : Bazile,
    1.. Torchor. Stlnoni R Rty.
    2e tx.Iren de Phaimacie: H Parisot
    ler cxamcn de Midecine : Bou-
    racd Feihiere, Camille, Morpeau,
    Buteau, Claude.
    4 ex-ntrtn de Midrcine: H Legros.
    Neate lie 6 la maim
    Au Cint milk articId :I
    [s CLIENT.- le disiierais un sou-
    pie et solide fouct.
    Lu PATtcN -Bien MonsieuJ, vo-
    yea donc a article manage.


    lap e l Steamship Line
    D'aprks cable ret;n le steamer
    BIMFAXE laiteera New-York le
    18 coortut diselemnnlt pourPorl
    au-PAioce, C.yes et Jaemel pre-
    eant fre et pausasgers.
    Iort-u-Princ,. le 18 juilies 194
    &DWWRDM RAPH&EL ACoU


    ies ayantms 'roit.
    Port-au-Pi since, 14 Juillet 1916.
    Signe : Mmne Vve Ch. MALLET

    Iinis de Bordeaux
    OU(GE ET BLANC
    cliIEZ
    ALFRED N. COOKE
    68. Rue du Magasin de I Elat. 68.


    Avis
    La Lommsseem Commusale
    de Pert-am-Primce
    Informe lesbouchersque lesbcufs
    destines a etre abattus, le jour mnme
    de leur presentation A I'Abattoir, ne
    doivent y rester qu'une demi-jour
    nee et ne seront, sous aucun prd-,
    texte, exposes au soleil.
    Ceuxqui seront laisses dans cet
    etablissement deux ou trois jours
    devront Stre dans les parcs couverts
    prepares A les recevoir.
    Les bouchers paieront, d'avance,
    pour le lgemenit de ces animaux uoe
    kIcation de vingt centimes par jour
    et par chaque ite de bzcuf.
    Le Directeur de I'abatoir tiendra
    fermtment la main A 1'execution du
    present avis.
    Fait I la Maison Communale ce
    18 luillet 1916
    GsoaGS LESCOUFLAIR a **at
    C sUr MAGLOIML
    Dr DOMV


    etc.
    b) Connaissance exacte des cana-
    lisations particulibres : Longueur et
    diametres des tuyaux,- position et
    diamn re des connecteurs, nom-
    bre de robinets, dimensions des
    bassinsa.-temps ncessamre pour lea
    remplir ordinairemnent. mode d'd-
    vacuation des eaux. etc.
    c)Connaissance exacte des vannes
    dimensions, nombre de tours. fer-
    meture: A droite ou & gauche, -
    heures ragldmentaires d'ouvertureet
    de fermeture des vannes,-effets sur
    *alimentation des divers quarters
    de i'ouverture ou de la fermeture
    des vannes. etc.
    d) Connaissance exact des bou
    ches a incendie* leur emplacement.
    vannes & former ou & ouvrir pour
    lea cas d'incendie Les chefs de
    section doivent avoir des clefs de
    chaque bouche & incendie numdro-
    tees et d6pos6es aux Bureaux de la
    Direction general. Une fois par so-
    maineilfont manoeuvrer chaque bou-
    che i ionendie pour sasaurer doe on
    boo fonctionnemoent.
    Art. 7. Lea chefs do section visi-
    teront constammentlescanalisations,
    afin de fair reliever lea fuites, etc.
    Art. 8. Lea chefs de section n ont
    aucune relation officielle avec les
    abonons du Service las no peuvent
    exzcuter des traveux do pose ou
    de reparation pour lea particuliers
    qu'en vertu des ordres de I'lng. chef
    duS H..
    Art. 9. Lea chefs do section tie.
    4ront lea lives suivants :
    a) Un livre copie do lettres ou
    aeront copies leursa apports, notes
    de dpensaes, etz.
    b) Un livre,cabier sacuch-, poor
    lea devils de travaux & executor. Lee
    pages seront numorotesa et lea nu
    meros vis#s par I IngEnieur chef do
    S. H.
    c) Un livre d'enregistrement do
    touted lee lettres et autres docu-
    ments qui leur sont communique.
    d)JUu registry cadastral selon mo-
    dule qui lour sere remins
    e) Un sabier do commandos & son
    cbas,numamrotet don't lea pae soot
    .vis per I Ing. cbief d S. H.
    aswas 3


    un avis signedel'ingenieurchet du S.
    H. et vise par I'administrateur civil.I (1
    Tout ouv:ier non muni d'un ordre
    ecrit.Emanant de la Direction du ser-
    vice hydraulique, ne doit pas Otre De ina
    autorisE par I'abonn intcrcsse d pro-
    cider aux poses ou aux reparations D p4
    privies
    Port-au-Piince, le 14 luillet 1916 L. PR
    TARIF. Le public est pr6venu
    que. A partir du icr Aoait 1916, le
    tarit du service d'abonnem ents les A
    eaux est ainsi modifid :
    CONNECTEUR: 1/2 pouce loverss jus-
    qu A G. 20)..:G.2
    1i2 pouce ( lovers au- R. B
    dtssusde G. 20) G. 4
    3/4 pcuce 6 Fouet
    i 10 j-


    2 e
    Port-au-Prince, le 17 juillet i
    THOMAS PRICE
    Inglnieur en Cbef du S. 11.
    Approuve :
    W. P. UPSHUR.
    Cap, U. S. M. (.., Adm. C
    **= --- -- 0


    Slar
    Meilleure quality
    ndte pai les coons a
    61 chrz
    EIiTZ \ ANN-AGGBC
    ,Van u/at lurers Asg


    SArm es
    de

    ROUARD 120 i 61.
    Is pour voilure,
    stuohe,


    I e l, n ie coion pour uw-
    S'5.lants, Bas noir mescerms, 1
    k 20 de poche, Ciepe noir, SatO
    t96. creme, Papier Whatman.
    paper et d'enveloppel (
    & boldine Houde),. Mtiil
    les pour foot-ball, Mo0
    lAnglais sans maitre prt
    ivil I Bouge.


    Lea Alm miles Ford son cells qui component eI
    nos routes.-Eldgance, souplease, soliditd.
    Touring Car pour 5 passages :
    Prix ; 630 dollars, rendues A Port-au-Pr;nce, tous R3
    charge


    * *


    L


    L9 KATIE