<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02649
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02649

Full Text



NAW "bb 4w 39800


r


QUINZR CENTIMES


sa Mji 13J1 fg aaw0l


0 nment-MAGLOIRE
DIRECTEUR

ABONIME1PZNT 3 :
PORT AU PRINCE


DKPAR TEll ENTS


ETHANGER


. .


G.
*


0


.noI
5.00

2.20
6.00


G S.OC


OUOTIDIEN


pORT-AU-PRIN(E ( Haiti


RIMDACTION ADMINISTRATION*
Angle des Rues FL~ronA& Amdricabia

Les ammoore seson re~ses:
A Psmrf-AC-PaaNCE AUX bureau: du lgiarUl
A PARIA: c nc z L.M4, n,;c & Cie jv Rue TreaChO
A Loaw~as: ..recz L. NIAVeC~C 'aC-) 19. 21,19
.LLJI:.Ate iH
A BuRLIN~. rC.tz ilL:zO.: VLSr -W 46'. Jgu"ai@

A Nsm-YomaiL ni'a .a t".It'* Lor act, S o.1A,'
; & .' rCFee
Les mnAis.;riIs .nseraesOu non Dccsuet i t -'rdib

A~bonnaemtnts-\s Ip'fltZ1Cr.., [43a,


jDTOUR DE LI GRAlJE GUERRE



'lgl etr re r in de il


Lord Kit hener est mort : le glo-
uli sod.it de \ngleterre. Ie repru-
outant lvpique de l heroique arnimee
Snos ale'., n est plus. Alors qu il
renda-tLn i Russie avec un certain
nmb'e de ses otficiers d' tat-major,
navire qu1 ie portrait, le 'amps-
re", a ele .oule. soil par une
e, soilt par Lile iorpille. On n'a
core, J i nature ou ['eIrs ces lignes,
-an detavi prcl',s, puisqu'aucun
rvivantudu nautl gec na ete retrou-

Le vai'a!nt i,,nine de guerre avait
une carr :e m inei ellieuse. Alors
'il n'avait que viv gt anl s, il coin-
tlait Ians !10o rang" co0"'le celte
IleCmgnc U i', deC.Ait retr-ou crqua-
tie quatrc t i". aji ce' d.iis le duel
mort ergc mntie t.-,ie et s. patrie.
Bus relrouwons, a s.i sortie de
oolwich, cn iS 1 1 i -:rt Kitche-
r, lieutenant dinls Ines "'R ) al l. I -
ers" cLrps do.i nic. 11 pa,,se
is ans parmin le, u:li. ers de son
c et estim.int qu'cilc ollrat peu
chance d'asanemnent, il accepted
tre emplove par Ie '" I'a.ltstline lx-
'ation -und' pour lever unie car-
exacte dLc 1. Plestine et idcntitier.
cc praccson tous Ies lieux clie,
I1 la Bib:c et les 1: ing.'a s. copier
insrinptions, dresser Ades plans el
bhlir de. croquisde tous ICes alcileis
fices et de tojles les riLines, etu-
r la geoiuoge et I st tiree natu-
edu pas t de tout ce qui pou-


I


d~in% les c().U.ii'c 3laig'aic'a. A tel
point d'ai1;cu.s jaue p~irl~in a1,:s
compailrote'.. "a dit-ii codc'.iglaintl
la rnktropolc CXii -
randaiint dc I i .~lC~ 'C i
iyouverneurI'wLI'I.4t ait 1.1
guerre du 'Sauldanui n N"v. u
lUt vaut Ict: cJL S rdir, tc-julis.i-
laint du gr I'lL It C lc l Iiici Li t
pour les it-,~'


cheis les iiia'tt lit ct-11 lo titt. 4 I) 1

CLhIrhlariflall\ dt' I*) ii.'1- sIn
-~iC0 thu 1 ..tdf 4 1 Ha'itt I ''iit .a It l l-
des t rut' Ii l 1;al ia it I tI
Egy~pte avt', i ".I t i~lgiiA..11 til

Fffa' t~e a i i g aa l, I hi t 131i. j

bjit dtit I3,~ Ii '. t f gPA *--, I aL1 H i'! IAlit-


I N .( ( 1 '-1. N (


'NOUVELLEIS


PRESS






ii ls t iLn ) N L

in Itilla 1i' eltj llt.15 d ,I a~'
I it r A. 1~le 1~ a I
0 ,s t l t-Si 1,.I 1i ,t'! 1 c
Lt) 1 u11 c1 i i .1 a I ,:l.

u I



L1)rE It K. 'AJ iI i






It I MKI :iiI 'a\I.


t renter. Jan s Ie j pjpultions tot-
es, des m eL- s c it d ,' oututnes
ienncs en train dc di,,paraitre.
I rest quatre ans en PIalestine.ou -
travaux t chnli ques lut attirent.t
feliratat.no!s des dtrecteurs de
portat:on Land. .t a-, en rele-
Itdes plans etdes inscriptions, 1 .
rend a lond le ture,: ct arai b.
ues presque inconnues A cette
uc des ottciers aungl.is et, parI
ttlquenta tio1n coist.inle des imu- .
mans, il arrive a une penetratiol ,. p"
leur caractxrc qui tut le o-r&itab'e
ret de son immense tltluencp *- A auche6 \VIa a t 'o 4tad Iat a I- \\l-a', l,
ipres ses travaux sur la Palestine, accuse tl'ia e oil souijl sa |tia> .ede .11 M.Alil .1 1:ll l. i dr.te
bert Kitch-ner est charg.- A la
ede Ia guerreturco-sruis de 1877 .
8- de fare la carte d, taille de
adeChypre que l'Angleterre avait' ter p'teiitia t tii, niletliiue'Ir'it le niir.ix. Lx, IaU Pu il dmlanc'
MnU, au Congres de 3erl.cn le type du chei dainl le siborde el souus conami.iiint de on
it d'occuper. peut obairavengItlnent
lerbert dKiu clairvoyance, i e sa tenacit., de ( on1 dans la rcio t 2 U a niord-oue-t de l u-
lact ia cartener ne fit pis seu- sang-froid ,'Avec l tel t' i e chaez en G ilicte. Les allcmands ont,
lt l cadste re Chypre; al en ta- disait in de se.s collaljorate t's. sir capture oo person ler
it Ca dae e.et0eut a examiner la. lan Ilatmiltot, tout ce que leI che Pr 4
t de 4000ooo titles de propril- d'6tat-inajor a it fAle, .""sIt "io s'as-, u, _
s'ta accqutte A la satisfaction iseoi et de fuline" sa Plt'. deCe siit- ..
urcs et des chrdaiens, cc qui ple jug.ulelat milxkitre e bie l quelle Pour les- litlflille.
cOne une autortt6 considerable. Ltait I inlassable activity du gaitral.
de temps aprs, ii devient, com. que I'Angletert'e, en deuil, lle e eti Nos nous d ratis t d VOla. Cal
Vice-consul, I'auxiliaire de sir quelle inscrit'. ei p'eli page, tinualt d'attr' tiles atex alwintes et
viecs ulo ,d Isur le livre d'or d "ll o"eux enfa ts lecteurs, do les, itrsveu l' ,il' is t i',ou-

e iso, c du Royansl Engineers morts pout s a dt fense. veront clez Victor Man gon.s,
I 0. dnmm consulRy E ngnral..dt '"i littetdurs d gi,es ll dei tat desu
atolie. 11 rtv'le IA-bas ses qua- Col mtlel E V. -EIA 1' 9.IEdIi1 f ;.d "s1) a ltat dl
d'administrateur en sauvant la Bue Fournier;et I'excellelatevFAHINE
iune foule 6norme de rrfugis. -'- -- d'oRGE si recoinniaiide pour I'ali
t aremercie en lui ac- mentation de nos bbtes
"t Un firman special qui lui Pabs t..t
I i de vsiter tous les
Isaints dans l'Empire ottoman Pabst...L
nvient d'un anntes plus tard, Les Etats-Utis
un secours inapprdcia- The faeMOs lilwake" Beer et le reriqf ice
Atolie, Herbert Kitchener EN VENTE CHEZ t e e
de tact avec des musul-
'*gines diverse et en avait Jigi() ,iy WG Par sans fil
P*our apprendre different I J. Bigo Ct o noa .os
avec sa connaissnce dt- .WASHINGTON.- L'organisation du
i ;O:pl6te du turc et de la- En gros et en detail service de recrutement de la Garde
t devenu n maitre eNationale a t autorise, afin de
ofientales. Ce fut IA sa pr6- Angle des rues Courbe et Casars r~tunir des regiments A La frontiare
a carri -- militair-qui La meilleure et I& plus hygi6ni- sur pied de guerre, et donnant un
e MUr M U.. .... -u_... c..- ,leftectif de 16o.ooo hommes.


CoixmLts. fl,s dtazheinents det (Cy. piiur Jtvl'Iv soit sLttii 0C110
InIT)01cvIe t~e-- portant des mitrailleu- tiiIt i'llt a I.1 Io

re'ilforce !.Ig I ale des Croumt~eas. (irOa at.. ,e .t aie ta ,',rfies de-

bandits a&ms Li sva~lee d Sin 'iton 'I P( alt w hiiat;lcatulo l i
0111 colfl biit U!)plati pour :co nplr iav Ii" 1Ia l'o j'iIS (it' tl*AV4UX ('ii'
Unl raid sur terriotoie ,&ineicmlt C- p''1igiti'tala' 141VI)lw~ati'tittavec
CLU L SiI.U -:N Les ig~cn)t% LC i iatsd la I a Ii ttit a I. t 4 tit -ape~iis sur IEd-
-.loaliu Oi t 11 Ie~a lord te de pertfleltre .at ivikiHil
I tllfr~ee la trowii~rc du Niextque; Ct im II, i -c lart. a ial' DJit 1'v 3it fi
de maerjLiux de ceininti de ter. leS lai i il li!a m.U tiialt-I.)V-
Vg'Il 0(11t dU-i'atrea~u Lutdre de tic 1~''- 1,14-- i~! t,& it-' ~lxia t al l'
pas e lit p&her 1Fe nvot dc s provisions IaI V fi i a' eit i ~,t't. t IkIi-t
ct d s eIIIellIs.i~ll a a-He iat'Li 1' 1--e A ittIWn

ala liL Ia Caiilitle

F a i s Dv e raGw1 T1 a I: i tlI .1,11 gagI a'a l. S' t. l1I
RE 4S 8[(a N' E v:III-TSit:U', III it.a'ait ttIigttMC. iLA1It1-
ilaa 51? vLIa'likillgt _.Ptai'' StL, AM111
MLk:T1-iO AOLOG1QUk,
ie. Ma N AIlH E CO Lia'~ la'a taCit'llit.--)f
DL I i, I ki t. A do, It. 't-j t \1,0


A MIDI


IBatii.elli'tire


I llait~ilifll


c. laou sert ip rcs-rn idi et
pen: cI~t I -t ll.lcec.
BJ-,um(hclr.1en hIu'aLSe.
j .-S iliEI:R,1

Tabunoal cijij


VaI'.- patl liijlaos aIIaiuia kL ~i 0

4 I~i~-'i a t'A\a'f.IA'at4 A ceIt vir'tA

lila It''I a gj a I1' 3at"at)ela- cja' I IWe II
adl.aia'l. i aa- 1I li p iL ec
111 Ai'"a IiI-


A audience dii iinteir'cl'a 1i2.11J tlilet I li 4,it Ia ie

di t.Le i lt iIra'tl'i atribunal ta' ii.. I S"i (L>t I I' 1rt\. !1o .ItJ'- Ses~
d I 'a't lI'I I.(()II Magl a"t'-.:.'i airit 101)111. ;is- hit I.1Jul1 .* P re de
Ise:a,'at'it'S I-II -- In..a ;. l"'iltu tll i a I.'jit1,); t\I t..1.eIi nl st dune b-.ia..te
siiul ianaa&t 1F. Nicalas et. lot it-iiiel e.a' t' c a' +1 I. lii ac aic ,: I: en rien AU
jill~'uikeinL Lt i%',,11in 1L LitLl Ii .nd setpl
COit' 1ltg i l t ijtitio'ttt10a.' ltla t 1gil1- [)1 o% )j,I iIIIi '~l 11l: %.('')I I V11111)U51AsdDO
IIltit 1 a (I d tl i~'dIvI I" it 1'' t V1i t' I- ( I t'e Ca'I LO :I', iII I j, j),., 111L'UI S.
aiti ie C f e t iCMamit U I Veliil tt e t iat', Yoii it. c' pi 'l )1 > d tit t dlvent
le pt'ulit 4adlaillaet S'd r'i ~idiitet illcr .'ct Ivtsetit.itiO:1 a IaqueIl@
I~e jU,4LtJI~plt~diit frlriI15 tt.'uiuialCeal).iL 1 I'U5,ia>td IIU@
le juge'Silijpp'a~lL I". Nicolas et [ l~pl ie.-a itt' ItCU dLpu sra-
CoMtposittti ~tll P-li(Cel' eS jttfellik-.'itS "i".Ll ~ait: O S.
suivaiits
Gelm qtui ac'crodeuti ddai de ix' sax.sori~itionde hIa Jtunc:'se Pemaivelt
iui0id itLId dIAixi Ve \veClIStalit~iiil Uii- ( 'Lt at(l prochimn A 9 hires.
chard et, CoitSO tW pour so libltxer' praCrses:. quc sc ticndra A l'Associa-
etivet s la damtue Ilaint~he Roideati. t-on deI', LIICSaua'SC VPen1ste. 36 Rue
"aceatit ta coiid"tiiiie "I ~du IeuPie.I'.istinicgt-i.ralc des
Cdjeii u ofaafnel ti n1'riinbrt:sde' cette socicvk.
Holly & piyer ii IA Vve F'idddrick C e~ l~iiuisi~Ce rc
WVoolley ]a crtdaiae rtcc-ainto par tucuse re.union a laquelle 'ous les
routes les voies Jo droit avec Iles ii- membica. de l'.isso>ciation so it inJis-1
Wrtst Igaux, par des menesualites de tinctenmew rad'assister.
vingt dollars.
Cejui qui ent~rine le rapport do Cifesa Par Sa
U~expert cliarg do visiLir et estiiuor 1Ilie thuc pas qu'oi oublie qije
leur iminweuble sis Za Petio""on ii lialP'demnain soar, le Cinlirn it-P'Arisi.&ra
parteuaiit aux inineum's CGt~ueice et C'tlu A & Cd sS111S P l~t
Einiaielerie Vorube.Cntte ascree cne poial
t e~ui qua ordonne le partage do cs. qui pissionneuit tart le pubia~c e
la successiwai do teu Ti'-t'sias Aug. quill sous le litre gtMA~nl 6 LeS NMy$-
Simon Sam ouitre sos khu.~ritiers. tteres die Ne~w-Yoa ke foist courit.tota~
L~e ti-ibunal a eiatoisdu l'..-i~sre de Me Port-au Prince depuis deux sermairmu.
F". L. Cauvain contre hai Dr T1. Nicolas. On aura It pIAsASir devoir cette fois
Apirds tichange do cofclusious esutre s Le Pot trait tjtiitue. v.--L~A Chign-
laie Cauvan et Me Aug. A. Iidraux, bre turquoise'et"S tingpour saIINg
avocat do T. Niculas, Jo triburtai Ie sont les 4me. Sie, lC.CI6-ve
renoaoIs ootsiutios d Ialaie ~p sotles de ce drausne terrifiint. di-
Vu l'lieure avanclee le sifge cot Ievii. vers et si passionnant qu'ml vou% tient
Jes yeux coiks sur I'e,;an.
Vrhimeal die C~de Pourra-t-ots mainquer A cette soiw'
Audience du 'I I Juillet 191CL. 'c sensatwionnele -!'
&'rdsidence du pr6sadent L.' Caovin Et!e Naliemalle de Drat
Arrdts reijdIs :I Merctedi niatiti vers ooze h~ecres
Celui qui casse et monule, (!our01t 1 procl~Ains-s Its ruksultats dkm
violation des articles I"t et 41-7 du exainctis coinrnencus lunli. JA lEcole
code d'anstruction crimini~elle, le juI ainedeDot
gemeut rendu le 7 Avra ItfUI par le tI ot Ale Itse drini.
tribunal criminal do 1ierdtvie. -Oncon-,e ami
damnant Louis Defay a Is peine del lere antike:liEmile C.Anvin. Twueni..
mort; renvoic le proc~s et lea, par- ne I'hitzin, Paul Lalcau, Tr. Duvi.
U" levant le tribunal chratu nel d gueau, kHeri (.aISou. Valubst4


blots 1l


611012
blots01


pwjwgmw !qpmm


__ ___ __ ______ ___ _____


_ U


I


Ir"WAURI WAS rpll


quo Ges Diam.





Lt HAMMTI


1 I -
Mombeleur, Alexis Blain, Philippe sa charmante petite fille, Murat Da- Der i' -e I -
Charlier, Dmosth6ce Massanti; lencourt, Morisseau Renaud, Bonne-
*e Manner: Alexandre Soray. Felix fil, etc. --
Massac Odilon Dorneval, Fred Des- Qu'on nous pardonne si nous D
touches; avons commis des ommis, ions .. Depches du 14 laillet 91 FS4Z Uli I 1*111131011 S
3e annee: Grevy lean, F. Rigaud, Dans Ie sexe laid. rivalisant de
I. Vaugues. Em. Beauvoir; Louis gaiet.t av-c les plus jeunts, nous Par a fil
Morpeau. Armon Leroy. Emile Dor- distinguons les membrts du Par-- pour fair le sang bon
siville, Paul Pelissier, B. Desgrottes quet. Murat Dalencourt et M&cdne WA.SHI.NGros -- Les public s S et
et F:lix Diambois ont ete recus l- Dl)iogene Narcisse le juge Gelfrard et les Denmocrate, se sont entendusa l .1
cencits en Droit. Relhaid. Es'time je-ne, Eveillard au sujet du plogramnme du Senat le nerfs forts, la chair So
Nos meilleurs compliments. Pere et Ills. Florian Ulvsse Charles, concernant l'ajour.iement rers le erI ir lL 11
juge de Paix. Supplice fils, Magistrat seplembre. Les Republicains son Salutaire. Elle est aussi
A la rue F.rel Communal, Nemours Colimon, Ins- aussi d'accord pour ne pas comnbattre
Cest avec une activity febrile que pecteur des Icoles, Albtrt Larose. les Bills re atifs a la navigation et auxree nutri puissant
continuent les travaux de refection d tur de 1 nrgisreme Y .--Lesc6tes du Centre Afap ot les enfants faibles ou nala
de la rue Ferou. N.Marcelil, Aldophe Valebrune. NEw-YoK.--Les ,edrnentre --,.ala
Deja ueour ce ui est de la pose .gardet Motiseau Reneaud, 'St- Atlantique sont infest s de gros ,0*-,-..
de ou c est lme rit avocat, Viau Icart, cais- requins mangeant de la chair hu- -
jugqu'aux environs du Petir-Smi- sier A la Banque, Rich;ird Ilile et maine; les plages de ces c6tes son ------- ---
aire. nv du Ladguaie. Rodolphe Tribie, Her- virtuellement desertdes par les ba-
On peut esperer ainsi que dans mogene Ihlalcs. etc., et les gentle- gneurs. Dans la crique de Nattewani t i(e|felt d( ,I' J011S J, i !,
un delai relativement bref la corn- men L1o: lD)vot. Maurice et Franck New-Jersy, un requin a tu un petit C boto I z'
pagnie opera de btonner la Clesca. Marco WVoolf, Rend Duc, gar~on de 12 ans et un home; Ctbot('Je --
chauee occupera de bonner arcel orc, etc. un autre requin a dvor la jambe -- B T. Babbitt ,
En soinme presque toute la jeu- d'un garconnet de to ans. Des tra- Dtp.irts du 12 Jiillt Savon (;
Ia Lige Lit~.raire ine`se niondaine S.-Marcoise etait g dies ont lieu J 16 miles de Ioczan [i b',n :ip. .\isdc. J.to.u
La Ligre Li nitra r prcseic. On rapport qu'un autre home a (, d' cp locpt h ,n" 1, {1 1 \(.l \llli\
Sous letitreLesconditions norma- Sincriiei compliments a 1'artiste dt tue A Keyport-New-lersey et deux l),W M,.ri.cap. I lu n. I'e t i / /,
les de l' evolution des Peuples I Me lhri,,t.an Ncl. Icquel avec le con- autres attaquLds la semaine derni&re 1,,,d,, \,pp, ts
ViltrardToussaint Noel. membrepro- course dus musicians aGeorges Augu. Un requin lotg de onze pieds, pe- St M. c\ap. lpu! .
l tecteur de la ** Ligue Littdraire. Mliot i n,,c Kiinol, Jules Theodule' sant oo a tle tu hier A Keyport. s: id,,, ,,p. ( c \:
pronounce Parisiana le dimanche la,t, tt b..aucoup d-autres rehaus- son estomac contenait une portion s ,
2j uillet courant A 9 heures du m.a-'sint lcat de la soiree par le de corps human. Un requin long L t p, (u "
tinJa Confirence inaugural de 1-A\s charm d-une bonne musique.-On de neut pieds a d tu A Biberon- At: 3 / A, 1 / J
socialton. dansa or t tard dats la nuit (2 heu- Ntw-jer.ey et un autre de 1o pieds \otn. I) n t. ;l. 'ln .\ 1. IL' I "' 1\ ,
Les caries se vendent aux bureau res du ntaitim) on s'amusa beaucoup au large de Riveihead--Long Island Ve I. i1 ni;lc camp.
du NCLVEI.LIbTI et du MAIINs; au lo- et en s rttirant, on ttait encore sound. Un sloop anglais venant des lR,,o.,u. Ip Ni \I :ii ,) A
cal du Cercle, 4; rue du Peuple; au combl Lic gentillesse,-on tutoblig6 Bermudes a tui deux gros requins \-V, i. ; t ilC camp.
cabinet de Me Borgella Camille. 12; dJe fuir. au large de la coie du New-lersey .\:u,. cp I uo,, ,w 1) '
rue du Peuple, au prix de cinquante M.lllcures tIlicitations au Lieute- --L'explosion d'un reservoir d'Am r atn he. ,,,,
centimes. n. nt lI\\ ll. aux scrgents Martin moniaque a Brooklyn, dans la bou- \,~,1:1P,. 0.8p it c. I1t ,, Jia. I 1;0j
Iltid ct 1). A. Kelly, etl itous les tique d'un boucher, a cause la mort St los, pi. .p l 1 :'
Ecele des ScirTces appliql mnes .i qui sc Jdpcncrent en poli- de plusteurs personnel et bless 25 ,,,,, .., C t1. I'.i-\ :.
La premitnire session d ii'icniours tss c pour les invitCs.--On se retire autres. \l.irM \\.i .p .
d'admission est fixte au lundi 'i satisLi.t, important avec soi, le sou- --Durant les dernires 24 heures ,,,, i
Juillet courant. I vciir IuI e 11 igtdable suire ;-- hcu- 2 enfants sont morts A New-York < ,
Le reg.stre d'inscription est (11n-, euxc., J'.i\ r pu donner une preuve el environs de Paralysie infantile, etl
vert au sitge de I'FEablisseiiienit tous de syinp iatic aux marines des i' U i1 existed encore loo nouveaux cas. .\ % 1
lea jours de 9 heures "a midi. Ouc cs reunions sclectes se renou- II.Aski.LL,(NEw ILRS-,I Une explo- \iu. nc i '' '
La Direction vellnti souvent, de li naitront des sion a eu lieu A l'usine Dupont, de \ ),, : ,Ih V c .. 1 D
EEll ele cc'.asiom rclatiions plus irtimes. ce, pour le fabrication de poudre; cinq hommes st A.I .. l- .. .. \
A vendre un Buss elct, roue plus grand bien de la collectivist. oit d tues et trente blesses. Dc u l'
cAoutchoutees avec accessolres. BOB BtI-FALO--La foudre a atteint un t., .,p uc ai l i ,, .
S'adresser accessTIes.batiment qui a eti, demoli sous sa s otoi ,i
....adresser su ATI. cheminte trois hommes out i I ., .
M r Itragique tues. six srieusement blesses et plu- -----m-=---- / i ;
flier a 10 heures et demie du soi" La g(J p-re sieurs autres n'on: pas tei retrouves. .
des coups de feu parties d(l cote dt.s --- -- -_- b I du'bDufy s,5, i u ae t5esn, t .', .'
Cosernes Dessal .nes ariuitaent 1t., a i r,? G n.ral.l ,nt and l li tel GO l e .t..ctusespic.s.tda no ustrtfsg u-setu- d .....
promeneurs attardes h)aprvs.les rei- 8 :/ l 1916 CHEZ ,- ot
leJiiements (qui lnous out parvientus L l t
:eWiatin Mr IFra i:ois Cauvt,avocat,. L brvoure c la tnai des trou- llil .que
lls de feu l' tion Cauvnii avant dt- pI at in,.- daJns les t:urnbats des EVERARDi
barg son revolver devaint les (a- J -ux ts dc !, Somme, causerent A37, Ilue des Cesars li{e d Stm'll" if4. 1
Bernws. un eWendamine de la gariwiisoi l nt.: n1cI uLne journey de complete -- I Ptil
tl feu sur lui et I'atteig iit inotelle- dceptio Dl)c nombrtuses attaquts VEATE PAIt VOIE PAREE M.i1 oure qua t, I II \lll H 11 Il 1
ient. l.a moit fut instattaiine. it. p ctt'. lIur.nrt rcpoussecs avec des lEn vertu d'une obligation hypo- ), an l C rt l.s >.,o t --,.t-
Le coips dl'os ,ia I'ilopital Civil plites s. Iianics. I.e nombre exces- th6caire faite et passe en I'6tude de L l t, .
a *16 remnis A la famille. .sit dc m otis anglais devant le secteur Me Suira Villard et son colldgue Dep'l cei .
Nous d0pliotos le tragiique ev.- \illcis, Contalinaison, Cazentin le notaire A Port-au-Prince le vingt +1 P1( VZ\ .\NN-A.(,(1 I i '
Dement qui met en detlil la fulnfle Id
Cauvin a qum nous piesentons liex- Grang, et des Urantals devant Via- sept Novembre mil neuf cent dix dd- YUa, u ,., .1 ,.,,
piession emue de iaos sympathiqlues chtz. Stcourt, donne une juste mentenrtgistr eAl larequetedusieur \
coodolkances. idee d,,s masses engaglges dans les Aug- ste Ahrendts propridtaire de -- ,
attaqiut' tic l'tnr.emi, et du terrible mcublet demeurant a Port-au-Prince | i 1 1 :
RIlerlilionlio utle Ju tnu de notre art'lleiede nos tt domiciliC a Brtme ( Allemagne ) ENTERITES I )[t-t
Mr Alphonse St-Cloud tst parti mnt.lt uses et de i'intantlrie.A 1-est avant pour avocat coustitue Me Luc et MALADIES UT eAsnO-rESTIALE| \ti ',.. Il .n .
our 't--Y'ork ei non pour Cap- de la .\ use lCenncmi continue A Ththart avec election de domicile Disrr6wortsa4d.onourrison.E.rntrite ..
Fou pour fa -membranusen tuberculouse; ConatipatIon., 0
liaitin, con-rme il a 6tt impiimx par teI-r liIt ses ,oldats dans de!, lortes et au cabinet du dit avocat Grand'ree Aoldonte.ppindouatir..r. rvte tyh.mo...
einiur. o inuilXl, a.ttquts contre Froide Tlete N 174 et faute par le d6biteur uSmiIO OIRTAI Emr I'uar1 o- -
oI il inob'mnt pas un pouce de teles d'avoir satistait au commandement *( "Imlf
Neoselle i la maia ''lusituis cunaintai de prisonniers A lui signifi1 il sera proc6de le mer- 1A e l f.Il I I e
Un joli met sur le barorrn.ire tucti lui.s. Des attaques n.oins for- credit que i'on comptera dix neuf I I t) N u. s
On lus en veut quand il credit t c c,,tIet l ouu~, ge de D)amloup,lu- Juil'et 1916 en '6tude du notairesus- Le PLUS PUISSANT ANTISEPTIQUE ;, nt
l'orage. C'si comme les souverain. rtnilt tI., mcnt nipoussts. A loutst dit A itrois heures de l'apres-midi rue .. a ,ml Oulvro*, ,* | U 1 ..*uHe C; :. et.
avecI apresse. 11 y ut u nt: e Itane activity d'atlil- du Centre A la vente au plus ottrant i dose d*o d 0a100gouttes pa.jr jr .t I ] t c Lt .r J'st
Sa Il. ',,ix mnoiment tlis intense,etl des et dernierenchtrisseurlestro s quarts d'ANIODOL INT[IERNE tr.u-C Ls \ oc1 lcut -I ugs
dans une tasse de deur$ d'orurwePr.
111 'Og t t. lnits de patrouilles. L'atta- L6tiNord d'uncarreaude terre moins or~*AMODOL-..3a. .d.os ns. Parn.vis tME ttutnc et iite.
que d n Viinon une compagnie fian- cinq pieds defaiiade sur toute la p-o-' l'ui Itci .a P
l lflg ,-;i,,c '.-il le tlois Le Pretre echoua. fondeur dependent de l'ancienne ha- lu .g U: I 0
l:ro I iuo, t d l.est : bitation Desprez sise au, quar jer de I l ll J 1i oul.e 'sli. ; J .I a~ l
Sttinl-MareiICO.\. A l.1 DU FEL) MARECIIAL cette ville denommee Peu-de-chose e 1(11 Q011 dQ(ilS ri dp rivmr du ; !.n "'" .
lHINI)DLNBUL'RG : ainsi que toute les constructions quit in e. 1 oppressi:i ,t itcs q~i
Sl.cs ttaques lues s au sud du lac sy trouvent. Ces trois quarts de car- D)i',i A il, NI \~-I.\\- < \ tot:x J.t. bioncl ii0i1nqus
L ra1 d4 Jailet des Marimsdcs E. l. Nirocz turent re'oussees, 2 officiets: reaux de terre sont born6s au Nord bo:ti c si cxpd iet- .0oi1e min
let 2o10 soldats furent fails prison- par lean Domede, par Lamour et LIe S SLUNAsera rcmpilaci par lc 2".io dressede ai l.uu Ltgras. i
Mardi soir, les marines des E. U. niers. l)Des attaques moins tonrtes dans Senatus Hudicourt, au Sud par le iS,'S URANG(E NASSAU qui laiscra .M. genla a P'ars
l'ici. representEs par un comitl divers cndroits echouerent. quart restant duditcarreaux de terre; NEW-YORK le 1i5 crt pour Ilniit. I __----
:ompose du Lieutenant Buiwell, de ARMI1E DU 1 RINCE LEOFOLD A I'Est par le colonel Therlonge et a] Le SS CO.\MMLWIjNI vers lc 2, */. 1. de Uor'de
livers autres officers, preside par le Des ,[forts rcpeies depuis hier,par lOuet par un passage courant. 1"'
iergent Martin Reid, donnaient dans d'imposantes forces russes centre Tel du rest que cet immeubie se $ IePArS PoLK New-YOHK. Ld (ftI^ El AC
eas salons du Lieutenant Stephane notre itont jusqu'au sud-est de Co- pursuit, comporte et s'etend avec Le SiS PRINS \VIL[.EM I vcrs lec
kgeoor, un grand bal.-La salle co- rodeshtshi ensuite des deux c6t6s de routes ses dependances comme il esi 25 crt. ci7.z
|uetcment arrangee, ou fraterni- Garov, tLhoucrent compltement. 2us-exprime Port-au-Prince le 14 luillcit i96 ALFHIED N. COH,
aient les drapeaux Amcricain et Des milliers de morts ennemis res- La date vente se tera sur la mise A AUG. AHRENDTS. Atnt 6 Rue du Mayui dJc IE'
4saitenotfrait un coupd'oeil lhrique tirent dtvant nos lignes de ditense. prix de trois mille six cent quarante ___
lUs'I'eclat de la lumiete electrique En outre un nombre considerable de huit dollars Or americain ,montant
Ooetait gaiet joycux ; car les invi- prisonnitrs fut fait. De nouveaux de l'obligation en capital, indemni- r Ot l de F r n ge
is furent I'objet de routes sortes de combats sont engages tes el honoraires de lavocat pour- A
eutillesses des martins des E. U.-A ARMtli: DU GENERAL suivant )648 Or americain.
Shares la tete commence par les VON LINSINGEN: Aux requete poursuite et dili- tablissement de premier ordre, situd au centre des a


.4




I


i


3


I'
a


Pd
CI
SI
I



I


bymmes Amtuicain et Haitien.-On Au sud-ouest de Lusk nous eumes gence du dit Auguste Ahrendts es- a proxzmitg de la Douane et desservipar tous les trains a G"
tame un one-btepp les couples des avantages. quality centre le sieur Andre Larsche L'HO2EL DEF RANCE la don't reputation est Nt
p eat et repnaent, et peasant A ARMEE DU GENFRAL pioprietaire demeurant et domicihli des annkes de succds se recommande par son installation
mtre. char *Matin*, nous iemar- VON BOTUER- Port-au-Prince debiteur, hypotht- sa cuisine varide, ses prix moderes et son service srreprochak
ueaslescharmantesMellesSuzanne Des netreprises russes au nord-ouest care. Conditions sp6ciales pour famille
mdon. Louise eti Cmille Renaud, de Buczacz echoudrent. Pour tousrenseignemenss'adresser T lot
Almada et Routa DUllea, Gracia et BALKANS.-Eatre le Vardar et le au notaire r-quis epositaire du ca- Table d'hote
AmtA-otbiou, Mayotte Acoune. Ma- lac Dotran. des ducks d'artilleric sans hir des charges. Le mdi de 12 i 2 heasS
a g .I Mm Toc Db sm ei Importanace special. Luc THEARD L s ir de 6 i|2 A 7 Aj1


I
I
C
f
I


I

4


L


C4



A

IH


*,


A
it


a