<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02605
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 16, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02605

Full Text

sMateAsme 3*. a QI I55 CITI5U lardi 16 WIV 116


Cl6ment-M A L OIRE RiDACTION ADMINISTRATION
ImPECT EU mAngle des Rues F rou & Ambricaine

A BO MN EI E/T.N "T8 : Les asneaces seat re~oes :
pOwHT AL I' NCE A Pear-AC-PIncc:aua bureau du journal
ots G, 2.00 A PARIa: cncz L.M.avnce & Cie HR.e Trar..jcl
to moi. 5.00 A LowDRus. nez L. MSac|ce & CO. 19. 21,21
DfI') A A T lI~Ii N r. Ludgate Hil
G 2.20 A B1RLIN. chc Rudolh Mosse S. w '9, Jcrua:cr
jMo s* 6 .00 strasse 4b-49
S* *" A Nsw-Yoas L'nlvcra; Publicity Compa~)y 45V C.et
E'C.it+ot J,4 tn trCet
G 8.Or
If ll. M Le manuscrits iostros ou non ae sunt p13 rLeJ
OUOTIDIEN
PtitT-U.'-Pi!1- W ( I til A:, onnernewns & insertns paya .. pa da



I ,Les souverais anlais sont con- 5sitions de Mort d'Homine et du bois Aleels divers
Sfl nus pour leir srandel biootqlO envers COUIell d P d'Avoncoutt mnalgre lee bombarde- On c6te pour le 20 degres, en
les bliesss do.lIi tls vi.--lt rt iiir1"'"iiI mnit-"s ,ikep6rs de; Allemands. gros. oio gourdes les 60 gallons. El
Sa,, n t l1s lioiit.,ti\. A l.Uto I tit,, imie 4 1 "" ."'. .i I \\A-lINGION.- .Malgre la discon- d tails 2 gourdes le gallon. lo.e rati
cltaqu. se.g.,tiie, le,* tli ..st oil'eit par utinuation d,-s (Conferences entire les I18 ddgrds o gourdes. En dc:ail. i6o
les uveraids iux liros 11 trate- Dp&.lihcs Jui .M.ti 19 6 Gnrr. ux Obregon, Scott et Funs- :e gallon.
De n ,oreco,-espon.,Ian Iva qel(Ite.temps anusantton, on croat ici que le Dpartemnent Surre brul
ilicetit IVtAHyetpls (it-,. e- W.WASHINGTON. Au:un change- d-Etat pourra probablemt nt trouverl Dtail A 45 centimes la livre. En
Sguerre a atncne iur. trecirlis- tites uijions.. Le Daily 1Mirror ment dans les d&cs:ons; au sujet de utin moveni d'viter une intervention "ros 43 gourdes les ioo lives.
ent gEt-,al io la vie ft Io't s"l nous l tacoittc ,i1e o tto t k ait olert la politiqee stlivie au Mexique. Les gen r.tile .au Mexique x(al
ande ii ftne oil cts a giiuentlta- ;,t p la, ul e aii cktlighainl l.t IrI troupes ain ric.tines ne seront pas' \\ASHINGI)N -- U i No'e alletn.tin- I.s livraisons des soutts i',riti mu-
* diveises s'a rtet'ont. I reti d *,,l dl.tt-i n ill ttin agtnlliiiue uti- rappel6es- La cotlcrtn.e a Mt c'stu- de .lvcc menace de continue les pre- ros se sont levees A elnviron eo s.ics.
-rnieremiientl les Itialtclii'aeltt' ltFin, vet .ait lui-mn invi lc hd auix ree sarlttUn accord ; les questions ctdents precedes .iaits des sous-ma- les arrivages de la province p.ar ca-
nent de se rdunilt a i'atis et mlt 'hlou inmles. pendantes seroit do:ic soumnises A lia rings. a imnoins que les 'Etats-Unis boteurs du 7 au in cour.int onl at-
d lqu'etant donna la Iausse u Tout a li| on tanno(cf' le i et voie diplomatique. Le gen ral mexi- u'obligent les .Alles d'observer les teinl 119 sacs.
ade javelle. le savoni les l))O-.se ia tir t.i L ailural sur'ris vust tilne caiat Obreoti cst retournte ai Mexico pre. criptions du dro:t international ro(4.opilA.he
lvailthe.>detnoddilil Is tanlt.-t I ,i it e et d'un ,ete I r- Le general Scott st Leve'u a Ws- peundat la guerte a complitqu la les bruits d buse aN x YoVk
uesva tliL adveo Ital ,i ,wt I 'tieneii ouhllt llitvenetlet l -hingtiont et le gtrol Alunston a i San situationl, .1 popos J e la prochaine ont rep s chz nous de pl ts bc'le, el
s'nou" dt so untlSit tt, t .,ill hitsd, oi )ii uIt I u nt dlt;it dtoe 1 .1 A c 11 oni r cc n ^ c ,nt nous ud e p' its i L e ta
r inote I ^ sal,' ,i l. nlll.' t. .etl ;t 1,|,lue. la t>llitre l> tl Antonlio Note Ju Goutvert cment AmneO.a: n ce nie soit. pas de smn. l s p:opa-
pour c-tux qli s.it nla-,.s 41" 1 t ,oI;tl a l. main. l i a.s II lta ilacLe 11 r sit pas qucsCtoa d une inter- au G oui\ernetent britannique. g ndes D.)s dJ pe-h s in o,.t t c un-
out unle iilh, 1.;s cJ ul ,1 inl tl 1t- til bouillanlt misslel le Iiventi s ; in.is le de)p.inement de 1t II .st, cep.ndatnt, entendu qu'iu- muniquees donnant le cou dc 55
laire Ils cllbatalet'- .' 1, lo g t uilbel u tifiorino. LI.-s soldatts Guerre',est d .cide .i m nintenir les cutie ineesuic ;ie scra praise durant dollars la lon tnc.
ut-lit yv vetruo t-l- til" ,- ,s cltt-nt do rirt et 'autin ral troupes aitr .i:aiins .1u Mxqque. l-dpplatio) des dispositions coIn- Dans ces Londitions,. tl n'. .: pis
t nouveau en ftaveUi tlt l J 1 'o1 liu tnt.tit linal'tleent ftailtcoulnll eux. ,x. SAVAANNAll l.a 7 cotilpagnie sciities par le (iOuvCI CineCItt aic- lieu de sattendre au itn ICIt! i des
id'artillerie co 'ire aqtito le tort So- mand d.ins sa Note. prix de notreplace, d'autt.ian plu quetie
I rovon hier tn.nin tt la ii e :omr- 1-augmeontation du fr.'t coincid.tnt
,us le s c iti(Ue-s inil;ltalr.> s ti- pagnie le fort Ilouitnie le im e jour avec la baisse dc Ncw-Yotk lie:cttr.itt
)U8 IPt t iI1114 1* iiii- D) .n; Ie z nliI iii abattu a h \iit ,V le rendan t i ai fro lli' e m exicaine R I 1 I* in .r
J chalqe instant .otiI t,- tIl- d, ,. s' v se rendaUt A ll rot itt_ Comeican- tfUyi (i (trleI .i dollars. les expcdtcuis co pcr-
II Napoleo.; d v l) 1 .-s ( i t-el 4 -.-tcl,tvr's .lelx Ie.ls 2-, Pus.losIi I Colonel No. te de to doilarspar tonne. I-.iU:.uiup
cipes di sa tactiultle gilal it .ia s .t's tie lii.I Les botLrlis ft. i ring, aicien con'-iltr chirg de t- de person innes sont su. pt i-tst dc ce Hr-
Chant a tro ver u lII rappI- i et 't u n *'l fiirent 'etrouv0s. ment;t. une I LbC),:lio. Jai s cCtte r- virreme til subt du marclhe .niduicir.
lent avec les opttatlio ls ac- Natu,,elleinnti il fuit absolutiui t tlit gion, '1t at rtc H, t tij illes au sud E Iflels de commerce rOblre Cependant si I'on reliccl, ith la It-
I t ossil r i 'tt !l ti;r et 1 Alleana- de San Anionio hier -oir. et amnene or i..rihai don ,ont *'est optree la I n-isst. Ioe .
'lfit tits nodes rap opellentl w f. ,g ava t fut It silenro| sill son A Kindllull auouitd'hui ou il sera re- comprendra qu'utje d,:entc n .a ritc
lton at.li. dev: o i d sau o s ni us jainais ui elle tenu, itlterrog- lt iu.i-. Au moment ou la derntire revue .extraordtnate. Au debut, c ftt.
rille briatmalluullll.t.e.CAtI,
s tO ta u .co!tilI 't COPI't'AGU!:.- l)' le I li- s'imprt n t le taux qui s'V trOU- les lats-Uis d.epourvus di tout .p
ne. n tiapa t.ot e tt Vit ,ie:lit 1 indiqueler a itx pirates ner Tag blait ki gotvcrcnt. t ali- aient ctts n'taient plus possibles. prove s.on e n eniit ont A-t tlcs par
des lnsp ,ctemus il q 11,. ,t allnt ide l'll I, t tilllortatits a olt)- mand li rl.ponda pas .i la derniere l)ea es v-endeurs demandatent r 2 active dun" p u., con-
lent ma,,nt solicit; lit,t post-, Itttu,,i. o -, tt' edo ne, ava*t- I llo Note a f ricaine; In is il entrera en or de prime pour premieres signa- plte de ca npche. p
n a t tu'It. h i voa lu as n-, l.l ig, 'r, cont*inplier ii centre i I' bs ti lrures e: i sembl it q e h usse ne atri s .t co .i p
)lainatmi Ie itatitplt,,e II avalt ti t ,L, u Spectacle. d contre e i vc a as ut point s'arrter 1 1. C lle-i n les ariva -es avant co n les
ncoura~g I.as cl Prl. pt l i T,. t st II U1',lhe est sadeur Garaid. 'ukt pont sarsuter lIa Cl le-, stok du continent Notd .i-.unartc li
,oi t 1 Lawhy, id% lltltl tiLt iv, L" Iia nI la plus Lo .-s.- D) rant la Ir b:1ion s'est uite m s e marh st se so0ns r col rtln s et les usInc., ,ott vU
lord \\ lo I at lce l'i; soil possible. Dublin l o pcrlsonunes ont tle ltues es e etenS se dissipcr d-vai.t el!es ,: sp-ctrc du
Tit-litts tDI,-s alliril,,t IIK-;ID' net 614 s1e s. Les c uses de la tension sont con- eh ^ t ;p e
cette lettre de ltohia iparTe aih n : c'est la direimt iut lo ldc i-t
crneinei ttr iie!s exisaLea.t at, .. Le premier ministry Asquith est nues c'esta di utinoQ d l- io nouvellst t c
it n nelnt anglais existe it-' 1' r iges coincidU 1nt avic ts im p1t.t- '
lea arciivos de I .\1Airaii t, ai part ur IIrla-tnde hitr, atin d'es- iges coirt n, t r 'c cr e in.initeinan au cau mP '. --. P o-
e o e:h liuc a ilt s cu Ia ie tdes I lg a t t *l v a sever de calmt It s populations trs o s d'r par Prns der bcdaerlatden blc menit elle durert u, -. Ie-pu
docui 1n^ts. i.l.lo. t.ll, ps l 'oljot d unte atten- excies a3u sLujet die 1- xcuttioi des ont atteint pour tout le pAvs en- senent des d.po s .'ccum n l Je n-
I, tI it'" ,hlicate I, la 'ait teu 13 ch.ts de lassoc,iatio i du Sinni Fciu iron so 0oo dollars vier .i mars. c'est-a-dire ult I.tps de
i'orticltetiturts tie la ('te d u ui \z iln1compromis 1 c u0e de ieur active Le total des inportationis pou tem ps 4 quivalentAddt A t)La trols
o"t i stilt i s (it olt'vt did d'e- .l notre place depuis le commence-
ani+ct* tattoyer l le batat. lyt' Iurst ; premieres fluir- hd' partciprflonl.it._ mo- ent de I a.nnte i9i6 s'dlevait snots encore. .ats lorsq'.i ni oIq .ais
ancime oncat ps l de, batail o t Ite iis A lavaillae I'eil de d IBERLN. L c.teamer Austro rflon- d l se ont atd p.t dc qlue I, P(.I :' r-r
Sanieti to.tsesatelt'icet m lti lges. Cott' do '. aite Snor- grois Dubowv k. pottant des pas- 9 .ooo do: lar.Constater qu'en dp. de
[ortm e dlss uxt, ai u is I ,;,nrt lt s loturs et it flut ll teunips sagers. a et, toi pid t couple par un Or ;lm ri'. ii oo 1e billets I et 2 ces soi-d.anit colossals'. .t.ck-
ndrea ces lieux dt..>,,u naltls i hut ltileux o' le palma s royal tie liru sous-marian dt's Alltis dans l'Adria- ne se recInstituelnt qUC 'LlIkt.- :t,
Apits la guiterr le Notel 1 x'll.tes dIcs'vade't des lleirs pair wa)ons tque Lne dicJ- -- d u.ie agency se- Le ait dominant de !a e semrine t l balance des piix se ictl.t., t a nou-
de la France ver i out, .a s cel ,tii s -ll-s 'provetiaient de la I aiot mi-ollicielle rapportle que ce steamer tt la hauss- continue de la prime vcau en f.veur de etle ;'.da, Co;
d'idees,do toinbreuix touriste- (de ViIItfiant lie ofti les souverains 3a L4 torptllbt ;oulc sans avetisise- passant de 390 a 400 010. .rationale.
gence IParis-T'l eranit e liot bieles sont proplritaiues d un su ment au pteal..bil. Ce movement n'a rien que de Loin done de iveltrivcr du recut
rnd nimine que la faineuse agen peibe jatldi et les roses jacintLhes. LONDKIIE O'i announce la repri- tres natural, il est la consequence actuel, ros speciatcuis ioi~vent au
k de New ok allurikt. ~ te lsseigne de la gare'de Heaulietn i se de violent mbbts d0ans ie sec- logique de la diminution des denres contraire s'e rcjouir. C-c.i pi etst
.000den p ande oye tl kets dex tuxelles au ialais royal Ie replisa teur de Verd et dans le voisinage dejA plusieurs fois constat&e et don't I occasion de recommenocer sur une
la cessation vdeos to:tiltlls saLt ainsi de leur beauty et de leur de la butte 304. les pluies sont la princip :le cause, base saine. Au lieu de s- rtirer dJu
qui presiet pour la reprise det.. 'a. itfuin. Sur le fronlt Verdun, les Alle- La saison pluvieuse bat enl effet march. ils doivent tout d'ab-rb Ia-
Scet I une invasion do i mands ont e ye lenit e dloger son plein, et d.Ins la quinz tine on voriser la ais>,e et unc o s celke-ci
hiindront pas nos inalh eioeu -it les Francais d turs positions, mtis course. les hauteuls pltvliomrtriques realisee, maintenir les nonIci.ix prix
pulationu deja si 4prouvees sans au:un s .s. Deux attaques relevees out atteint pour notre re- qut sc scront ,tablis sur pi.lce .in
rPabst... current lieu sur4 pentes de la but- gion un maximum rarement obser- de mieux profirer de la h Ius'e qui.
z te, mais en vai les allemands fu- v6 soit enfin io m/mr. Et ce nest infailliblement, Joit venir p'u' tarJ.
"P ai 81... rent repousses I deux focus. pas tin : le mauvais temps semble Veate des InaiebJdi.er
susse incessanto do fitt a ei, The famous Iilwake Beer COLOMBI.S. MmSISIPI.- Scuruison toujours devoir durr. Les ventes sont nulles. L'abon-
onsr4quence d'lievtr let prx Pohn et un auttc indien de la tribu Que l'on se figure des lots i'6tat dance des pluies entrave toutes les
ibon d unie fa;on t.xtraordl- EN VENTE CHEZ Elly ont oftenrt leurs services volon- des routes dans un pays od elles transactions.
ussai est il necessaltoI |ar to,, tairemen en qualt_ d'6claireurs, si n'existent que peu ou pas du tout FaRDacRICK. MORIN
tpoaio di ted x *lt J. BiO CO la guerre 'Fnait 1e dare au Les transports deviennent pour un
n du Mexque. "temps impraticables et les &changes se
sineas A gaz en so,,t de i -. En gros et eu detail CLEVELAND.- La premiere r&uoion trouvent totalement suspendus. l 1) i
ngeuses et le iiatre dt ivot, de la Convention du V. MN. C. A. cut Par centre, si le present nous ap-I (. I S C i 9
premiers, a lance o11 appi Angle des rues Courbe et "2sars lieu hier avec 3 ooo delegues prt- parati trtste et sombre A cause de la I
administr~s leur deitanidant La meilleure et la plus hygieni- sents. chute de la vie et de la penure d'af-
ever t6t et de se couchie dle que des bieres. WASHINGTON. La Commission laites, I'avenir s'annonce A nous RENSEIGINE&IE:N I .
Cette ide vent dtre re- dd__________ drale, charge d'enqueter au sujet plein d'esperances De toutes parts. Mi.-T OROLO Q UEr .,
un dputfo ve plus concatesir de [augmentation du prix de la les travaux des champs ont repris ; (1SLO '3
anddpun6 poent de satsin la houille, a commence immediatement les plantations de vivres surtout se OliSl'lV \TI I IU|.
dulen'proetdestie e ava COU PS DE BOU RSE ses investigations, poursuivent avec activity. Chacun se uu
idce qui perinet relue- --pn DUBL.a.- Le ministry Asquith et hAte en vue de profiler d.un prin- laMINAIhIE CUL.. G.h:


dns toute ia France de ga- arrive ici, afi d'essayer de calmer la temps exceptionnel. Et il taut bien \IINT-M \'.r IL L
cai Chaque jour une lieure Or ambricain 400oo /' prime controversy resultant de la crise rd- Ie dire, une fois de pls. on veut I.undi 15 Mai tIl D. Int. d'Haiti 1942 6o ad val. nom volutionnaire encore tenter d'obtenir de la terre le A MIDI
.ns r*rimination aucune D. Int. 'Haiti 1913 6o ad val nom Deux autres rebelkls ont t6 ext- revenue que ni i'tat politique ni les Baromrtre 7j2 1
les Francals accepteront D. Int z914 ,A 40 ad val. nom cuttsaujourd'hui. mrcurs politiques n'ont jamaus per- | miniinu n 2 "2
mdeation i leurs habitudes D. Int. 1914 B 35/38 ad val. nom LONDRa.S.- U,.e depeche d'Ams- mis de tirer d elle Aussi avons-nous Tempdrature <
trial uviendront que chaque D. Int. d'Haiti 194iC3oad val. now terdam announce que Capitaine Boy- des raisons de croire que devant ( fnlxtiuinu 32.
Shir eque'o de zVu6tel',1ue Chkque sur N. Y. 2 olo escompte Ed a regu du Kaiser la decoration de nous va s'ouvrir une ere d'abondan- Muyeune diurtine 2 .-
i",est bn peu plus de ben- Chbque sur Paris 12 13010 escompe lPAig!e Rouge Les nouvelles 4u tront ce qui verra la fin de la hausse de CiGel nuageux. P!>te .i h a2 i
Or tre Oflintte, un peu Transfert sur Paris 7 o0oescomp:e indiquent quelcscombatscontinuent products de la champagne et pour la marquant 1.4 mm. Itlo lutaire fa..
POlur uotre fabrication Billets de $ gourdes 114 olo eacompte dans la rtogou dc Verdun. Les Fran- majeure parties d'entre nous, un alli- ble A 9 h. Baronetre en hausse.
t.a ltoas. Nickel $4O escompwe is se mantiDeanent daas leurs po-gement des charges de 'existence. J. S ,:MalM,




___.__ MATIN tN


rendtnScon EuVeur d'uguste Cimm.-ri Boile aux let Ires Dans un salon igf Ho0 nda se
et renvoie la cause et les parties La Direction noun prie d'anocer --
devant le tribunal civil de etitU D u pr 'n -- Le SS NICKERIE vn
GoAve. au publicqu' la representation de Port-au-Pince. le 16 Mi 916 l l ,New-Yodk, Cap-Hainen, na
GoAC. jeudi. il sera donn6"' Deux petius Port-au-Pince. 6 i 6 MARGUFRITE .ire. as-tu vi N Yok, p-HaitienPort
Praidcen du prisid ct LUger Cautvi lines de poupe"drame en deux par. ,. eanne. au dcur b.l du Cercle ? aix, Gol.rives, Cit .ttcndu Ic, 'v
Arvit rendus : Celui qui elettoe ties. pour donner satisfaction aux par- Mon cher Magloire, Elle it dune eltg mn.e I.. ld',cd Ij cIt. 11 part. d,
le pourvoi de Rebecca Jeau tiere, s.p.d d d e .A A 4 i ;C.i\tes e> Cu ra<; i to
Xerc conr e Rejugement dau terre detmandes rtii&rkes des rombreux Dans le numiro du jonrnal Le Civvs -rATS ; ,
Juillet 1o15, du triunal ciien l d clients;il sera ausi, represented ** ler- MATIN du lunda i Mas, a figui. I u -1 chtie, grice au Corselt 1'1,(IiAiN PARKS RE l| o.
'Anse-A&Veau rendu ien faveur Jc dinand le noceur grand comique dans la listed dec ,n, ason ues Domnian, don't elle trnt de t a.te I' IINS FRl )II .
Opoux Guillaume Lalanne. interpreie par limpaiyab.e Prince. ll'tal,celle de .Mr QO min Chain ayant I Sacqui ,.ti ;,ux ( .\liich/ rti les ? I)-. n : 1, 2 p oru ,
Celui qui rejette coinme mal fo,,- L'enitre gI6nrale est come tou- tte lou&e pour la residence pr v6e C'est une mc v'ti'le 'o-dt.. IS.. ,. t' Mt -au-In
d6 le pourvo de Careas ,Tavir. jours. 1 1 gourde. du President d'lHati. l tC.,v.s rt l acmel.
erc c1915dutribunal juceevil des a s lJe vous prie de re:cver cette errem--- I% tS AMIOR. SiS URANLs. les
ren du en fvetribunal des c a ,ortl s is.a publique D*imicaime car cest moi qui occupe la mason 1es ^-oni tixees ulcurement
Duver f ur de osr depuis le mois de janvier en quali- iD LPAR-T 1'oi LW v-I oulR
Celui qui case et annule le juge Des d&p^ches d'hier de la R pu- t6 de locataire de Mr ChaMn SIS PRINS DEI NDERLA\
meant dui ribunaal civil de Port-ie blique Dominicaine rapportent,qu'i D'ailleurs, pour s'en convaincre. venant directcme.n de
Pnrnc,en date du 13 Dcemibre 19151 la suite des aveitissements du mi- il n-y a qu'A consulter les douziemes attend 1 ra cr
rendu centre Pierre Abraham et en nistre amnricain Russel, les rebelles publizs au Moniteur ofliciel depuis I p// iart 'iir eui matin, 8
faveur d'Aigtele Dehoux, avec e, i enont vacu la ville de Sinto-Domin- lanvier jusqu- cette date, et on verra / eures rises pour St.M
voi de la cause et des parties de- go lundi soir, en laissant le corps de' qu-ils ne mentionnent pas la location It _-\ ueur des preiscs pour St. jrcGo
vant le tribunal civil de Petit ,Goave. police en charge.de cette propriety. / -- SIS ATLAS, vers IC e23 courant
Affaire reproduite : F6nelus Maui L'amiral Caperion a annonc, queI Veuillz agreer I'assirance de mes LAS, ver le 23 co
gat centre la veuve Novle.Mo les troupes ambricaines sent entrees medleurs s.lutaonssn -c e'd'e L s/ n.,t de Curajao et les ports du SI
sieur lejugep St Elino Matltein etiteti A Sano-Domingo mardi martin B. DART[GUENAVE i n I parl.ra drectement pu, N
du en son rappcortlu M" iistreuv Ila population les a bien accuetllies.-- avoca' E-u-Prince le .iM,,
li arrest etrenl uaud rence tedu urat. L'ordre complete a 66 retabli sous ALt AHRHcEND i Sib
11 casse et atnule lo jugdinen t li tle controle eflectit des ofticiers de Port-au Prince le 16 Mai 1916. A !in,
tribunal do commerce du Cal lai ,l'occupation amnricaine.
tUen en date du dix ineuf Nuveif L'lasperlios Scolaire de celle
bre 1J15. et reiivute I'affaire ai ti t- V'erl-Galant CIrcetnsripliron d: e
bunal de commerce de Port de Paix DBi pB d LORE INiE
Spuis vantt-hier de nombeux A Directeur du joui nal l.e Matins
Prsidence du vice prdsideat Anseline ouvrers s'occupent de la construe- tl( ville. CRME oa BEAUt
Affairre entendues : Idamanto et tion.sur le Champ.de-Mars, du Vert- ./ AS LA PEAU 524 OU
Norvelle Paul coitre utm ."Sain-t (alant don't nous avons djia paitl Monsieur le Directeur. c .- 7 A IeCNc P oA.c1 I
Cloud. Monsieur le j?_ge J"stit DO- l v a q e sos t ,,.J.
Svov ntendu en son rapport, le \-- i I uIeSC11IS. On uge- J'ai ~isurpris de voir ligurer mon ^I,,(*D.4"ie
*ist4ie public a conclu au rejet du ra de noin cornin roprietaire de liaison MAkGUrRir.- Avnt mballe- ..
Fiurvoioqui dolt s lever dl'ouest du kiosque loute a I Etat dans la tableau public ment gtndral, je course aussi pout
ugne Francis Rtuiz centre D)1- et ont .. tond.ntions ontt d&ji eta- dans vote iu,,,nro d'hler. Ie f ire .smart e je ne nrmqueraih .
rd Turnier. Monsieur le ju St blies quand on saura que le plan en 11 va li une erreur qu'il importelpas dvy complete mes emplettes. aL3rel OamSlip l|
Eline Mathieu entendu en so;i ex- a t66 drc:se par [iingciieur Maximi- de rectilier.
posd somuiinaire des faiNts do la cause lien. N ,no.,,..*a .. us .,; I,.. AI t ,1 A ':- .... 1.... .. .


Me Constantit lieniot en ses obser-
vations pour le denaindeur, le .Mi-
misatre public a conclu au rejet du
pouIvol.

Relo*r do Dcleur LUem Andain
Hier sont arrives par leg Qub.'c 1
de retour de New-Yoik. Mr le Doc-
teur Leon Audain, secr4taire d'Elat
de i'lnstruction Publique et Madame
Audain.
On se rappelle les circonstances
2ui avaient motive le departdu chet
dc lUniversit6 qui ne saurait re-
venir trop t6t c'-itinuer sa prtcieuse
collaboration au Chef de l'Etat.
Nous lui souhaitons la plus co:-
diale bienvenue.

Recliltcalitn


Deault I'ilospice
Saint Vincent de Paul


-'%tl *PA5I. 'UIJL 5UIS iameri tiom ueIL
Il'ispectioii S 411e11iisuffit a
peiric aux difforei~ts besoits du ser
vice, je totiwllc imre irzdemnit6 do
loc~atimi do 1.5() L otiegi-(. m, toar i.i,4 en


C est un travail utile qu'on ex ma quality dt'inspocteur des Ecoles
cute en ce moment devant la bar- de cette circonsciiptioin.
ri&re de l'hospice Saint-Vincent de Hecevez. M.1. le hrecteur, mies sa-
Paul. On sait que les dernicres aver- lutations distinf"Iues.
ses avaient rendu impiaticable ce IiI H-M..NN IIEAlAUX
quarter don't la friqutentation dej,
considerable a et0 augmentze du fait
dc la riotganisation de note service a guerre
hospitaller.
On espere que bient6t, mime s'il --
pleut,.ce quarter scra absolument OiARTIFR (|iTR AT F-AAn
1, '- UARTIER Gf-NL-RAL ALLEViAND


4Tuejole pour la de tc'~i cculti
qui le ticquentent.


L n Id Bti"ilique No',re D~ame sera
c:Iebre le jeudi 2i MU A d heures


Ir


Mr Elie Hakime nous a declare Ou livp ui ne a'cc .\r Le.ounes v- t
que cest par erreui que son norn a polite il"i feu 'bius llppolt. I
figurE dans la liste des propri>tairts No. incl Jicurs cotn plt ilpni.
de maisons louees A l'Etat publite o
dans notre diton d'hier. I Prolesseur d'aiglaisC
Mr H.,kinme, proprintaire d'une'r d'
petite mason au chemin des Dalles EsLt demnaind puur leouns p trticu-
n'a jamais eu non plus A louer cette lieresle nati.eax
mason A l'Etat. maisbien A Mr Ch ir- S'adresscr en nos bureau
les Valin pour la valtur de soixante Leirrs en souffrasee do 8 as
gourdes.a 1916

La F Ie de I'Associatiem nile Angtelina Robert. M. et Mme Da-
rius B3aptiste, Minme II. Joseph, M.
de I'(vire Chellieae I.evitus l.uliis, Mine Vve 11. Martel-,
,, Iv Mine 1Mila Volinont, Mr. Justin
Nous avons pi' avoir d' in ides or- Tliehzan Mr. Frederic rlThodore,
gatnsateurs de la flte de IAs.,oci-; Melle Ulttina L.almour.
tion Mixte doe 1'Euvie Chre.tterie.. Port-a- Priuce 1.'5 Mai 1916.
(luelques renseigiemienits sur la .fte't
de saanedi prochain. T'roo0gie
Mr IH. Lavenvture. president til t I
laire de cette assocIation, atsi ,ie e Nous avons re;u du Cap-Haitien,
sea collaboiateurs et collatborati-, le .rc-p.irt du- dcs de .11arien. n
ces se sont d ,enses sans pour orgaitser d'une ial'iFe ~ o- hnelt' .1/u'na Pelei, dcc.ce le 12, A
peccable ette fPte. '.ige dc 76 ans ;
Une comedie et deux draines so-1 .*. i
ront r6pinesent:s : la Giffle. l.a Nsa De C/harles .4lexi Prii's Dugue.I
te Clotilts et la Fille de I Epmpereur. dkcedi le 8 Ma, i. l'ige de 64 ans. I
per Lisutaud Etheard. Nos condolkances aux tamilles'
Apropos de cette derniire pitce, prouvees.
ir Emile Marcelin ecrit dants Haiti
Littdraire et Sociale du 20 Mars 1905 Xoeavelle i la aim
Cesigt bien dans Ia Fille de 1 Ema- EN CORRECIONNELLE
pereur que ae riv6le tout le talent --Tlmoin, quelle est votre pro-
do Mr Etheart. Le plan est bien session ?
roncu et bien suivi. L'Expositioi --je travaille dans les cuirs,magis-
#et lucide, vive et pr6tise ; elle tiat.
evwille en moi une curiosity sym- --Allicarvous souvent chez le pre-
patbhique aux alarmed de son heros venu *
et & la leidrese qu'il prouve pour --Ma toi, non.. j y allais de loin-
Ia fitle do I'Empereur. z-en loin...
Nous iecommandons & tous de z--en oin ... vo *,tes point ici
ae pas mniquer & cette soirde s'ils --hnoin. vous n tes point ic
vealent vivre quelques h. ures pour exercer votre profession.
d4 poogeuante Omootio. Ausui lea -
cartwe dentree ises o n vente de Avis matrimonial
peas hit.r an prix de gourdes mont
U" lhoeralement enlevds et tout Mr Edmond RenE. demeurant A
ate croie qme la f6te aura un suc- Port-au-Prince previent le public et
c" brilliant les commercants qu'il ne paiera au-


cune des dettes qu'a pu ou pourra
contractor sa ten me G6te Lucina
laquelle a quitti domicile coniugas.
Pon-au-Priunc. le 16 Mui 916
EDMOND RENE '


EVERARDS


iLe S K.Mk'AX ayjnt qu,,eN\'
Yoik le ij courint est o'ttcut1.L
ti ci etrepartira le lend mlin nc -,
Caves et Tacn-.eI, pren. int hrn.


Redl Star Ilitre v 'i~rs
ILt S,S IAGE-RS.AND)p.lt~r'ir
Meillure qalit6tcmlent 12our Neov-Yoi k. dema-,%
Meilleite quarati
Dernande pat Its connaisseurfS Le S55 LLIZABEI&ll \VEEV~v
de rctou r dPort-at'-Pri n~e.e Ic1.3
D0p61 chez rant et rcpartira ditectcmewl
N L-Yo rk.
L. PR ESTZM ANN -A GGER I iOI.\, IPort-au-P~rince l i \IT, l'i 91t
MVanuIlat urer's 4gent l. LuOWARD M. RAPIIELL&& Glo. '


is Mai 1916
I Monsieur L. C. I'ERRET
Theitre de la guerre A l'ouest I:LLE|ltMR H Im t aEU r
Dans beaucoup de secteurs l'artille- TAILLEtII-MARCHAND, Impi, laeur.
rie et les patrouilles lurent tries 7:1. ilRue dln Magasill de IElam, 73.
actives des deux c6tls. L'ennemi Atvise sa I'unnveilantei clientEle qe sa maison fait un fm
tenta de reconquerir les positions rabais sur le prix des romplcts /fails et our-nis.
prises par les Alleinands pres de LIa mason vend des f'ourntlures pour tail/curs el dis c
Hulluch. Toutes les tentatives furent de ier choix en qiros et en dbluil. On y tt Iut era d.'s arlick
enravyes soit par le feu d'artillerie homes en qnervi : chaieaux haute [orn,'. melon feuire et li
ou repouss&es, dans des luttes de, voille .saurieure pour hommines el nfants. faiuj-cul.s el mand
corps A corpw. Les attaques franpaises ole, craats I ene chuss b es oilers
dans le district de la Meuse sur la i e luleot l
~pent ienale da. Mo om rieures, pour hamnes et en[/,nts, ,p/ 1, ltilulle r tl iit L i SU
et pres identa oet dCaillette Hoturent coleons tot. /il et ziphir chaustlies .Foie, fil el rolon pour
lacilement repoussees. et enfanl.t. 'ais /il pour dames, cstluncs pour t i lantls de 3
brelelles el juidtlelles povr homiues et enlaunit, causes, cau sn
ral/Uir .,o OuvYei nt aritimB nes a clef, reinmlues cuir en lout genre.
Aricles ,e la haute nouvwaute parisienne a pri. trds r
Quebec lIa tmaiwun fait un rt bais de 5 00O sur la renle en gross.


Arriede
Bordeaux : Mr G. Harris, John
Laroche et 2 eifaiits. Mr. Patrick,
Mine Schotnberg, Mr. et Mine Ltonii
Audain, Mr. E. lWbelin. Lebrun.
Georges Gilg Otto.
Cap-Ilaitien : 1.eonce Julien, Louis
S. Elie, Pascual Salemi. MNin, Ed.
Lestrade, Mine Julia Mationi. Adelia
Noel, Orplielia egis, Adelaide Ma-
thieu, Altide Philippe, Marie Bastien
et enfants, Adrien Pradel, Emma
Mericille. Elise Apollon, Richelieu
Fernand. Ch Paret.


Avis de depart
Les dep&ches pour St. Maic, Go-
naives, Port-de-Paix, Cap-Haitien,
New-York et l'Europe ( ViA N. Y )
par le SIS Prins der Nederlanden
seront fermtes demain i8 lu crt. A
8 hrs. tres precises du matin.
Celles pour Petit-GoAve et Gona-
ives par le SIS Ou6bec ; et cells
pour I~rmie,. lacmel, Sto Domingo,
I. de Pto Rico. St Thomas. Basse
terre. Pointe-A-Pitre et Fort-de-Fran-
ce par le SIS Abd-EI-Kader demain
18 A 4 has. du soir.
Port-au-Prince le 17 Mai 1916
~ 1

A vendre
Une collection de trois cents et
quelques dcrits sur Haiti.
S'adresser aux bureau du journal
ponr les conditions et la listed d con-
sal ter.


I i aijrcable surprise!
I. I.p.(erie Vodri'te, Granid'ltue vis is vis du cafe Dercti
sc les f'airlle-s iii'ele (,'! en measure de livrer a parlir de Ct
Un excellent vin de table au prix de:
Le pallon 4 gourdes
Le 112 gallon 2 2
1e 114 gallon I I
Le 112 quart 0.50
N. 11. Nos vans sont garanlis purse, et provenant 1,*i
frais de vendange. Notis invilons franchement I'intelliO
blic de Porl-au Prince a essayer ei & compare. Nous soi
tains que son jugenmen sera en notre faveur.
-- --- II I I


Laboratoire Sejourn
Preparation de to lies ampoules m6dlcamenleuses
Pit Injeclables |XKLL
2 \'1:1oAILI .- D'ARGNT A L'ExPOSITION DE BRI'XELL S
AMIPOl'LS d'eau de mer Isoloniques sdlon Ql6 0'
.'eau de tier qiue nous employons a etd soigneusemtDIb
large, au delay de l'lle doe a Gonave. Nous tait-os lemarqgo
LU ,. I'al I o i,.eivatron j idicieuse que font 1,a laboraroirfO
L'eau de mer injectable doilt tre de fabrication r#cente pour avoir toume t
rapcutiques. De nombreuses attestatiions nous permcttent de ccrtificr quw
donn tous lc.s rcsultats esplrss.
SPECIALITE: Serum n6vrosth6nique.
Ce seruim regularise lea chatug Dutrianf, it e emP o,#-
dans la n-iur.sthAnte. la toberrcnioa etc.


ASTHME *


CIJ Isomme de clft
At# depostenc- nos bureau&. Pri-
*u Ia tclpuiit~iiiLdc It ai~lasrer.


----


_ _


i