<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02583
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 15, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02583

Full Text
DIAAN Amt B. bU2 QL2IN|K CETilSlT S.ui~ed 0i Aril 1916


CQ1ment-MAGLOIRE REDACTION AD:1N11S.i'hAiL*. -
DIRECTEUR Angle des Rues Ferou & .A.uelk ed'Le
ABO NBM" NTS : ULes asmneres semt rrques :
POIrT AUL I LC: ~i A Pear-Au-atsce .ux Durc.*- ou o .
M ois *. . G 11 A .F s c a A ItN.z.e eX :D, L.;-- 2..O ..-
row Mouos a J u A Lemunas: .nel. .n .A. .O. i ,
DEPARTEMENLA.J LudgAIC HAI
In 1ois . o 0 A B& sLIN. chcz Rudoit Mosse S. w 19, Jr: t.
no -* Stras>< 4o-49
rros ME8N ... U l A Naw-Yoa Unvers,a. Puuth,.ty Com;any 41S Wct
rois Si. .* G 8 UC
rrw IS Has ; i t i G I.A manuscrits ins&res.ou non:ae sont pis rcnjua

POT-A.I'-P'!N(E ( iailti Abonnaments & insertsons payables a'tvanc.



iC f I t :t; l r re,ce o'est pas cel. !avait an temps i* la disc -ioin de

Monsieur mile EtiELi, S .rettaire d'lta desFinnanc r na es1, H :;, ^;"t : ;^ P; 'vi ; mI".r,
'- :.,:* Ir I,',c Jd n l. Lo des d.- l Asseitii 's )lil.pi .. ;l,.s

Co U i .'A)' 'A VU pIl haut dais I'ex- 1L,'iN V ;alt iiu ilV "l- i-tt iL'avdtl-
1 t : J i '.o -:,,i'o. tage sans p tL .
CO.'TIiE I 'c ;),s .xaiiniier si la Loi
ordJoian t I'li.nIission, posidrieure ". Tells sent l Io-s < 'lt' s 4ii
4Y-i l ;1. et qui aj.)ute aux II' I O oii cL t Iiit<- p i.s t i-i,-
Lie D cr t du 5 avril 1916 qui pro- 1,b,) vs ,,..iadmIes d" 'Fill, S
ce .-... ,i;. r lcs indennitKs des to a.i ai jtig, ,iLt s d tit, i'4 i- .
nonce la d issolution du Corps ;p'. i' pt1 Ia Session extraordi-:,'u"
dIlp.:r c Sp:mbre A D&cembre. nal __ -_
.r, l 1r. scus de ce texte, s'il en
Legislatif et form e une as- i-opuisscmecreen h.r- [Pibst..
I InO't, e ,iv-c l-c xiisciie d'un pouvoir
se -ryxk i1 feC rttiri+ mte ,JUiL5!i1qte. j.iCCtp!e sem bl6e con stitu a n tei par .s ,rlits s, dvant i The fju aNil w ikl.'c
lc. i, ibunt.ua. V ordliajircs pour dissipa-
---- i a lur prj idi:e dJes deniers con- EN VEN'IE CGIlIZ
fits a t! lre ,i/, 1titaPl pour un ttpmwplo '
d.it/rmine. M.is jc n'accepte cela que 1. .J. 1f1i0) IB4
1yant lu un idcit circulant sous la si- Et alors le Corps Legislatit.pour, tinucra ex nmi. er les conptes, I pour .tvor interverti l'ordre dans' L ros et cj i
nature dequelquts membrtesde Lan- mettre un frcin a cete speculation, coim nenccr par c u< tic :9:-:)9) lcquci d:v.it tire fait le paiementl e
cien comildpermanent du Senat. nous inscrivit dans la loi de finances ceIs lesquels SCo::t cr .tinin n plu s depc.ses pLblqI-cs en acquittant gle des rueseto b t ars
aons did aux renseignements aupris formnelles dispositions : S,:ra tout complete que lcurs devan.:iLrs, no- ,i o d,n Jcs iiiJpcrinies en retard LA ini e
duSecritaire d'Etat des Finances. d'abord ct0-,ui- le paiiem:n.t de la tamnmcnlt cux de t-r.i.e des S-,i tc.ir, ci presque complete- que des birs.
UI nous a demandS de reproduire le sold et de la rain, des appointe- I909. inet cei:,L das deputes, ordiniires
passage Ie plus topique de cet infpri- ments, indemnites, pensions, loca- ) 0 LIe decrit de die-to.utin n'a et xiraordiiircs, alors que je lais-
Mt et nous a fait les ddclarations s.i- lions ; et ensuit., les autres deper.- pas eu la vertU de retire le Corps ,..es cn, soutrance une parties de la a
vantus. Vuiei dabord lextrait en ses budgtaires.Ea cas d-intervention Lgislatif plus imcomptent qu'i oldere et de la ration et les appointe-p F 's e
question : de cet ordre de p.iement, les ChAim- n'a tt anteriieurement en ce qu( est incts des foij:tionnaires publics qui
bres pourront reluser de:harge au relatit au jugernent des co'rp''. dev.enit tre p-yes avant tout. E SEIG E M NTS
Mais toute la preoccupation de Secr6taire dltait qui ia ordonne. Je suis rest onze as i la Ch im- ORO
Administration n'est que la reddi- nonobstant la poursuite directed des bre des Comptes et j-ai crit. de ma Noi! ce 'est p-is pour les petites M--T.E;iO OLOGIQUkS
on de ses competes. pirtics lesecs devant les tribunaux main, autant de rapports au Corps 'a i,)ison4 (1i sont ecrites dans la O SlBS V A I'l( Itl'
a L'article 169 de la Constitution ordinaires pour dissipation A leur Legislatit qu'l Itait iictss lire pour prltsUiistatioi 'ti dont je viens d'dtu- ouD
ainsi concu. prejudice des deniers confiGs i titre faire mnetre tin jgIemncT un ceIta;iln die iLk pI'tie I plus substantielle SjMINAIIIE COIi..'
Chambredes Comptesest char demandat pour un employ deter- nombre de rinistres. Ccla ne leur *u 10It GIV,-ritnent a dtlen venir SAIN I'-x.\I kit.1
de l'examen et de la liquidation min ...Na nmnoins le Secrtire d a pas nus. est a pol r issol;i er le qontru e
comptes de 1'Administration g&- tat des finin:e. etl raison de la Q elques u, qui aur.int leisl.itif sr la L stion des oinistres!
trale et de tous comptables envers cruise actuelle, .rcst autorise A tire motsi- de venir recpiscence, tant ue Co,-it, prnn. ent a fait sa A \MI11)1
? tr6sor public. Elle veille ce aucun piiemcent sur la D.tte publi- encore pas min de bruit d.n; le m.n- eI,.vatio, tt iue les membres des
u'aucun article du budget ne soit que A quelque titre que ce soit, saute de, taute d-une intcrveentio: opp)r- ieuix AsXimbles si sont riunies a Baroinmtre 7 25
ipass6 et qu'aucun transport n'ait pour les frais de rapatriement des tunedes Ch imbres qui ne so souvien- Port-;I-P|riiie, dta le premier lundi' iiiiiinuii '2.
eu. Elle arrete les comptes des agents diplomitiques et les crtances nent qu'aujourd-hui que ch hine an- d'Avril lTout i in vai cas l6ant nia Temptrature "
iffrentes administrations de l'Etat garanties par une atlectation deter- nee elles doivent aricter les competes Ile, les explicationts les moins atten- I n txi a su 31.l
I est charge de recueillir A cet eftet aninde et fixe par une loi spciale. de administration gtn&rale et de d(lis sei)ont mises au jour. L[ Co. Movn~ue dniine
Mes rense ements et outes pices Or, le premier souci du Secr6taire tous comptables envers le trdsor pu It rn.t pourra dire qu la leour et rt la
Wis renseignements et routes pEeat d n n le 14 lii ile p ourra direniA l a Clel nuigeux le )our et coivi
tcessaires. L compete gneral d d-Etat des finances, nomm, le 14 blic. Quel est le .\lnistre qui.en de- li de D,,evnbre. Iorsque le oltps nil Gue e lio ,ont
Etat est soumis aux Chambres avec Aodt 191J.a t de payer A Messieurs hours de ceux de 1907, de a-.ston gisla vioiut bien clore sea tra- nuit. Gouttes de pluic Ae.
a observations de ia Chambre des Emile Elie et Charles Gentil deux Cajuste Bijou a cell d Auguste I'. i doS ptcinbre comportaient J. SCGIIHEE
ruptes. mille cinq cent dollars ot am&ricain namy. a eu une charge du Corps des da .ises pour 1 'arnmtne et que
*En vertu de Particle 168 de la (Or 2 5oo) inscrits A la Dette publi- l6gislatif? Quel est celui qui a tkI cest pour .I.txanine lea competes La Commission d'll(|i ie
nODStitution c'est le Sdnat qui nom- que 1 (Voir Moniteur du 9 Octobre envoy devant les juges ? Non, en qte la reunion dVt: ril avait 4t6 ju-
Ie les membres de la Chambre des 1915. Arrete de douzieme des de- verit6, je ne pouvais eire gene pour gse necessaire Ce-la r6petera et Contraiiementanot e information
Omptes. Or le mandate des membres penses du mois de septembre). rdpondre aux questions des censeurs ii se trouvera desgens pG'-Je croire. parue dans notre No d'avant-hier,
tuels de cette Chambre expire bien- qui ne savent pas distinguer entire Mais nous du Gouverned'st., nous c'est la deuxieme parties de son rap-
Lt... -.1fonsieur Emile Elie sour!t et un Exercice en liquidation. un Exer- lie mious dcidons pas sur cdJ que port que la Com-mission d'Hvgine
'" Le Gouvernement s'est done apres un moment noius diit cice close et un E'xerciec pe ri m,. ", t II 1'(t' i ', I,'rirvia .iit. to t ,i a adressec au I Dp.rtireinc t Je 1 In-
llpress6 de dissoudre le STnat pour puis I'on peat juger tout de suite de ltl I'l Ii si!r c co il fait ou trieur. II v -est qucstIto : ds projects
antir du mme coup la Cham- Une fons dJ plus, dans sa court la valeur des questions rar la qual altt v,) r. lls e regard de, deloi et reglements sur 1 police sa-
re des Comptes. Et come il ne existence, le Comitd permanent du de celle choteie ctire nillc et qui inter- i |,,r c. ., 11 .'st le non coIlaue nitaire maritime Jont l grde in-
ia plu de conceder aux deputes Senat de la Rtpublique sest trompe, vent dans la protestation unique- a1 I) ';,. ,, n, ,at d,' I liLtri ur, il a portance dans la protcctioi de la
ae la quality de Constituant, la du premier au dernier mot de cet meant pour meler les ates de mn v1ie ii,.i, .' ,'i,lit dle la pnitrililt des sante publique centre les m ladies
hambre des Communes ne sera Extrait ou je suis plus particul.ere- prive a celle de m.i ges'ion de ni- ii.1.11 Il,, alos t'unnl^ti*. contre lui. exotiques, tells que la peste et le
us comp~tente pour recevoir et ment pris a partte. nistre et essayer de les contoitdie. J. s:is ifi,, alU' Ile rapp)ort sur la chol&a, n a jam is Xhapp, aux pays
atuer sur le rapport relatit A l'exer- 11 n'est pasvrai que toute !a pr Voyons un peu : r. ~-i,) constittiaon.ielle qu'il a re soucieux de 'hygiener
ce perimd 1914-1_5, ni meme ha- occupation du Gouverne.nent ne J'arrive a la direction du M\inisttre ,',I.* p uI* lia pr.lliOre session de la DIapres lesderniersrenseig:iements
Ie A poser une question T Mrs les soit quc hlrJdlilin Jeses contples; qu'il des finances A la fin d'une pdriode lll at-,iil tr ,ba I ) tia di sc: nous avons eus. t ia Commission
scr~taires d'Etat sur leur gestion n rest empress/c ,issoulrc le .Snatqu. budgetaire qui comporte parmi ses l I i ^:rrt 0tre rI p'is au- deyguide ui travails sans relac e
"Un cas entire les mille qui ont dd i pour an/anthr u mtme coup la Cham- obligations unecranceen mon nom J.,,) ,,i'in; ,i t sm ,ii e voit piue les p Gouvernement umos a daj.i fonrni au
ggbrer au Gouvernement la disso- bre des Comptes qu l n a cant,'d aux resultant d'Len jugement rendu en r,,,ir ,|n 5 it i proposait alors et G ernement un travail conscien-
tion des Chambres ddputes la quality de constiituaiit qu'en ma faveur, centre I'Etat par le Tri- 'La commission d'examen des bud- vue de ls rendre incompetents pour re- bunal civil de Port-au-Prince En inon.ilit n out pilns que d-insufilsan 'de 1 Hygiene en Haii. 1I ne lui rest
:t, dans son rapport du 5 Octobre cevoir et statuer sur Ie rapport de la vertu du pin:ipe constitutionnel de .s 'latn avc les conditions Pour parfaire sa tache, qua d'~temi-
14 disait an Senat de la Rtpubli- Cbambre des Comptes relatif a li'xerci- la separation Jes Pouvoirs publics, nov-lle.s o' I/1 pays se trouve. Lea ner les conditions gdnerales de la
ae : ca pdpui- rimd 1914-19/5 et inhabiles A personae ne pourrait fair obstacle a soluttions aixti|ielles onl pent pre- santu publique dans le pays et les
Que l'on n'oublie pas que l'tat pose aux ministres, meme une lex~cutiondecejugement.Jefaisdonc teltire'a aJ ,ut''rdhi' present6es ii y grands travaux d'assainissement 4
Sdinuement dans lequ se trcuve question sur leur gestio figure Ie montant du credit overt d e,.u iau ti en r a n ,ie ueant ri rslus poantoa
tueilemetle peupie proIent Cela nest pas vrai parceque : dans Ie dernier douzieme de l'Exer- d'uit doble iaL. CesL misie dPexcsderngequimne puven y anport antla ri-
css de l insuffisance de nos res- x o L'Exercice 1914 19t5 n'est pas cice et c'est tout ce que sait le redac- ie pla, ri ,, de la lot de d~noncia-,gsmn...... aen! y, or .


frces que du mauvais usage qui en reddition de competes, dtant en- teur de la Protestation. tioti de 192 otn d'attendre une nou- uhu a orvto n u r e nr que" .
Sftaitdes revenues publics, A tIles core en liquidation ouverte par la Cela suffit pour qu'il se croie au- velle ptriodle de quatre ans pour I Souhaitons.pour finirque par I'6-
s qu'A c6t6 de la d6tresse volont merne du Corps Lgislatif. tons A affirmer que mon premier ddonciaton. le vote et I execution roite collaboration des gourne-
ive de la nation, s' lvent exprimte dans la loi portant ex6cu- souci a 6te de payer A Gentil et 4 de la Constitutior nouvelle, que le meats amricains et haitens ce tra-
ae jour de petites fonunes inter- tion des trois douzikmes d'Octobre, moi m me a0oo dollars, or ameri- Gouverneme.t a pris lea measure. vail porte ses fruits et que le kgne
heeuseient Cph6mbres,com- Novembre et D6cembre 19g:. cain, inscrnts A la Dette publique. comprises dans les Decrets du 5 de I Hygi6ne publique sot definive-
tout bien mal acquis I Et .e Art )..,Le delai legal du 3, Decembre La vrrit sest que j'ai faith payer le A e q e meant 6tabli en Haiti.
mp de ces p6culats est principa- sera prorog6 sine diC jusqu'au comn- montantde cette chance qu,avec les Gource t fates au moyen d A a d Cl de Sa
It la Dette publique, puis les plet achievement de cette liquidation, trais.les interdtset lcs honoraires d a- ft as de police. iuscrits aux dou- le
de police, les ratons extraor- a*La dissolution du Sekat n'anian- vocat que dautres. les purs, fontac- zimnt s et rtlgui&erenent ordonnan- Sous i'lnergique et habile direc-
fl,'etc, etc. Auni cea ordon- tit pas, du meme coup,la Chambres quitter par Ie Tresor, A 2500 exic- .. s,. .ii causa; t ,voc non coll6gue, tion de la Commissioni recemment
s- elles geatralement des Comptes qu ase recrutera autre- tement. I| m'a dit : C imment peut on asnst former par le Departcment de l'Agri-
S1 pFeMoe. eat e paere peas maisaqui ao. Si je n'ai pas dans ma vie, commnis mecounuatre la necessity qu'il y culture les travaux de courage t de





LE MATUN


fdparation des canaux d'irrigatioln
de la Plaine s'6xecutent a ia satis-
faction des propticeaites 'nteresses
C'est avec un bel entrain que les
travaux s*.iccomplissent pi l-s pay-
sans stimulus par la petispccive dit
pouvoir biemi6t cultive .ivec tilu.
leurs champs enlin arroies.
11 taint rst^rer que d'i. qiuelque-.
jouis l,eaui si n6cssairc ia la Pli ie
du Cul de Sic., coulera e iboni1 ii-
ce. apportiint aux culti ,'teurs, avec
elle. Ie joic et la prosp'rnle.

Assises criminlltes
Hier s'entendait I-alliire de Fer-
nand Desilus, de la Gendarmerie
accuse de blessure volontaire sur la
personnel te Dup&riei, A i'Arcahaie"
Le Tribunal itait preside par Mr
lean Zephir, assesseurs lonhonime
et Lucien. La defense tiait soutenue
par Me Delienne. Ministire public
Aug.Montas
Un verdict de culpabilitt a tte
rendu tar le Jury picsidt par Mi
Joseph Ciceron Alex.tndle. l'accuse
a lt condarpnk a 5 ans de iravaux
forces.

Cimeaa Pariiiana
A la representation de dcenain il
sera done ie beiu tilm a L.e secret
de I'Orphcline a .i part .Maix et la
doctoresse a et plusieurs autres ta-
bleaux inieressants.
Qu'on aille donc en fou!e domain
soir au Cii lina-Plarisiana.

Tribunal Civil
AL'iiKNcV (:I\II.: l\ I) 2 \0AVili.
Preiidence du juge T. Sylvain

lugement rendus
Celui qui ordonne Ie paitiagc de la
suzcessiqn de .amanrre lBoutihctte.
Prtsidence du judge I. St I.Nicola'
Celui entire Auguste I iublas.A.i-
laide Pierrot et consoris ct Me Au-
rele Toussaint, condain.ia it les con
sorts Auguste Faublai .i dcpo-ct
dans un d6lai de quizl jours unt
caution de deux cents gou rdes pou
surett des dominages-intci-ts.
Celui entire Lucius et sa fiemme,di
vorce ;
Preside'nce du luge 1.ionhi,rnmme
Celui ei'.re A. Delabre. I.i I inqui
Nie de la R4publique d lliiti e
Henry Jones, lequel cond.iamne 1.
Banque personinellement .1 payer at
sieur A Di.tbre les sominesde cin
mille neuf ceut soix inte douzi


Le Comiltprmfant


du iSnat


La 'Derniere heure" annong;it
Jan-, san dernier numero que le
bruit circulait que quelques mem-
bres du Corps LUgislatit devaient lan-
cer une requate en refers par devant
le doven du Tribunal civil. centre
le (ijuvernement, aux fins d'obtenir
I'ouvertuie du Palais LU slatit. C'est
le Comit6 permanent d u nat qui a
pris I'initiative de cette require.
I.e ret.nt a ete plaid avant hier par
devant le Doven Nau.
Les avo:ats du demandeur etaient
Mes de Lespinasse et Luxembourg
C.iuvin et Me Augusle Monutas..Coim-
mis.saire du Gouvcrneinent reprcstn-
tail 1 litat.
.\pres lecture des conclusions pri-
ses par .les Lespinasse et C.iuvin,Me
Montas conclut a l'incoinpetence du
jugecdcs recfrdsc en cette matiere base
surdivers points dedioit notanimenti
sur linzapacitl luridique du comnite
permanent du SInat.
Ilier l'oidonnanze du doven a ttc
lenduLI sur les exceptions passees par
le Commissaire du CGouvernement.
Le doyen s'est dec!are3 coinptent.
conmme juge des rcferes ct a ordonne
la plaidoinre du foid.
Sur quoi le \irnistcie public a de-
mandc une premise pour conclure, ce
qui a eti a.cccptl.


Devtant IlePaltis de
la Ch ,itnbre
Ccux qui se sent rcndus ce main
au Palais de la Rue de la Rcvolu-
tion pour protester encore-comml[i
Sdputcs, centre le D):crct de I1 xe-
cutit leur donnant d.s attributions
de constitu.int, ont dJi retourner de-
r pites. Les barrieres etaient ferin'es
c cadenasstes. '*
r Sctant vu refuscr 1-entrce d une
loge in i,;oinique ils ont decid. de
Slower la halle des hcritiers Killick
pour lcurs deliberations.

S Houwylles d prsmz
a ( Par sans fil )
--
q 12 Avril
e \V.,.i il,,toIn -[ ,inat q rit-.


francs, cinquante et un centinmes L0 aujo rd'hui, par un vote de
pour solde de si crean-e A cinq e ontre 2 'par un potent de
cents gourdes de dommi.ges-intertts 41 centre 2o, aineideint tdu
et aux d&pens ,S;ialeur Lodge consistanil a aug-
Celui qui ent&rine le rapport des mienter le taril sur les teintures

experts de la succession Lorquet, tires dii goudron. Dan-4 le inbtne
Presidence du Juge J. Zephir Biil existe une clause dein:uidanti
Celui cite Racine Ainm et J. R. le inaintien, dans le tarit en course
Delatour. d'uii droit d'un centine par livre
Audience criminelle du 12 Avril sur le sucre juslu'en 1920.
Le tribunal preside par le juge 0. Le Stnateur Norri U aNe-
LUger ayant les juges Bonhomme et braska t6tait le seoul litnbre r16-
Hilaire pour assesseurs, a entendu publicain vota'.. avec ls Demo-
l'attaite du sieur Bernadotte Bernard, crapescaIS "i'amendement.
accuse de tortures corporelles sur Ila ciates c4.i l'ameideienl.
personnel d'Annulysse Pierre. \V., gton.-..e Coigre~ du
Me Aug. 1Nontas, coinmissaire du ,ia ragia a ralii6 le trait avec,
Gouvernemeni, a soutenu 'accus, ,aes Etals-Unis. 11 a 6t6 accord
tion. T au Nicaragua 300).0JO po -r la
L accuse a 6 t defendu par Mes concession des droits du canal
Monfirier Pierre et Emmanuel Cau- et de la station de chiarboni. Le
vin, la partie civil representee par Scnat amnricain avail d&jA ra.i-
Mes Frangroi Moi-e L.Cuvilly et M. lij le trail..
Delienne. LONDRES.- La batailledevant Ver-
Le Jiuy a rendu un verdict d'ac- dun ne laisse encore aucun signed de
quitteme.nt, accuse a t mis en I- finir bient6t. Les dep&chesde la Pres-
bert6 sur le champ. .se loueint la bravoure des voices en


LEsirw
Le fascicule du mois d'Avril de
cetle interessante revue vient de pa-
raitre ayec les m itieres suivantes :
Eberle Firnmn.Hedor.La vr.lie cau-
so de I'O.cup.ito'l Ain-';icaine, Ma-
thon, avo,:a; rustic. ct Gens de robe
Emile Dorsinv'lle. Conic de'"l'Essor"
L'oraison C. Poesie Rendez-vous
L. Henri Durand. Po.,ne en Prose
Yane de Clairej aux, 0 wild Durand
Fernand Leroy, Les Live-.Max,Lettre
A "''Essor" Constantin \liyard, Cau-
serie du Docteur, G(. C.. La Flore
d'Haiti.Dr Victor leao-Louis,La Plat-
ne des Vases Luc Dorsitville, Peut-
on stabiliser le Change, Paul Salts.
Le mois. Punch.

Neavelle i ha l ai
Entendu au restaurant de le gla-
citre :
I| crnyais vous a v>Oir dit, gar
ion. qute j ne voulais pas de sauc'
avec me itte de veau.


lutte ; mais elles n'indiquent pas
encore de queO c6tl on abandonneral
le comb it.- Les frani us rcp-usstntI
touts les attaques.- Les Allematids
out e.iouveld les assauts da is le
Bois de Courcette, en emnployant des
projecteuts sur le tlanc ; mais les
-rancais n ont pu CIue ebranles.
BERLIN. Les depeches de la Pres-
se par sans til, au sujet de la Note
americaine, annoncent que le stea-
mer, le a Briton Eigle, a de Man-
chester pour B1 rm; ighLami, a etU de-
truit par un sous mann alleinand
Ce sous marin a torpaill ce dernier
steamer dans I'endroit inmnme ou ioan
Sdit que I'explosion du Snssex
cut lieu ; mais il n'est pas encore
prouvk que le -' Sussex se trouvait
en cet endroit.
Mouwr Kisco. N. Y. Richard
Harding Davis, I crivain et cones-
Spondant militaire est mort de ma-
ladie de coeur A son domicile ici,
ia nuit derotire. San corps a ett trou-
e vd de grad mating chess lui.
SEL. *A.M- Ua tIlegramme arrive


ici aujourd hut de Mexico, rapporte
qu'un group de partisans de Villa,
qui a visit sa ferme prks de Chini-
ba r~:erninent a declare que Villa
n'est ni mort ni blessed. On rapport
que Pablo Lop, z. un des principaux
lieutenants eti -ex6cuteur des hiutes
oeuvres de Villa est mort dit-on ici
Cwurreon. D)es dt&ail relalifs
Suit cotibiAt iqui a fliurt 5 heures
entire a1 g ul- mII tes troupes de
4-arrajnz i lPassij) DI)ianjo el
les bant.es insurrectioiniielles onW
eIs apporis ici hiter. On atlirmne
que les bandes out pris la fuite
apies avoir perdu 70 homes
morals.
Wasiintlon.- L'ecrivain M
Nichlol-oni I'lid:anapoli, a el60
igrn" par le lPrd.idett Wilson el
le iuinstre liaker come Sous-
Seciteairc d'Elat c.e la Guerre.

Petite StUatistique


Principaux articles de provenance
Ilneiaciiie arrives pour Portjau
a'nice lo ler Avral couratit par le
eItie.r liollaadais Plri,ss Frederick
el, Iricrl, ))
P'ort-au Prince 317 tonnes 58 o/o
iOr Al Unlcaiii 3J.uuo dollars
Fa'iie 1.23:5 sacs
Blouchollus 5)00
lIoiiines d* terre 30 barils
0uiiios 1800 livrebs
l ni rce 16.103 livres
iismciits l.Mi Ilvres
Mot ie (- J l' iv'es 0
Micarltii tL Vet\ i iicelle 5M3 livres
nlianf ii a -iJO l'ivres
S .volln i'J-i lvh'r s
S.2i viletes 30 douzauies
Illiriigs saurs 1241 caisses
1i.treniA ein baiilis 200 barils
l'oignees poui tiroi a J2 douz.
K.r'. 'sile 1(35 gallons
umi' r f 91 lIivres
Acide O cyvlindlits
Allilinelltes 10 grosses
ctIitises I dJuLItAtine
Dolines 2 9
.\loi is t 6
TAbleaux is
.\riioweie -
ilaclies 4 douzaines
i.as et Chaussettes 1263 douz 1/2
Suif 3 00 livres
Levures 117 livres
Piano I
Phonograplie 7
lDisqlues pour plionographes 87
Hides 5')y0 pieds
Garintuires cercueils 101 douz.
Pendules (reveil) -29.
1'Paux de ccltions 19
lPeiatures couleur 5658 livres.
Coltitiures 2:1 livres
Uisrc 2*50 douzaiines
Calendriers 100
Enveloppes 000
Plunes acier 1 grosse
Faux cols et manchettes 26 dz. 1/2
Tabouret I
Cuir tanne 12
tCr;vates 25 douzaines
avaux caout 750 pieds
tCarnets 2 douzaines
'apter a lettres 3 rames
Eicre 12 douzaines
Poivre 19i lives
Anis 310 lives
Girofle 1oi livres
1h-iuf sald 5 basils 1/1
Pieds de porcs 112 baril
Fromage 1895 livres
tiougies pour automobile 24
Tabac 1210 livres
Mointres 37
Trapis 1
IPAtes a rouleaux !00 livres
Bonbons 525 livres
Cheval 1
llabillement pour cheval 1
Lacets 10 grosses
Saucissons 791 livres
Fruits secs 486 livres
Balance romaine 1
NMedicaments 16 colis
iaiiu inn-us so lives
lit r 'X 1 t ltilS
S.' tI table 21' livre
Ficelle 259 livres 3,4
Iluile cot.)n 610 gallons
Tapis cir6 1210 aunies
tore 8 barils
I ,is 2 barils I1i
CGarag- 125 douzaines
Malnnequinii 1
IPoivre en boite 4 douzaines
Moutardle 4 douzaines
Fruits au jus 12 douzaines
Langues de more 114 baril
Conserves 180 douzaines 314
Saumon 6 barilds
Extraits parfumerie 156 douz.
Savon de toilette 36 douzaines
Langues de pore 3 barils 314
Alcook 46 gallons
Jambon 4006 lives
Whisky 7 douzaines
Souliers 11 douzaines
Jarretiereso9 douzaines
i hamois 6
M6ches pour lampes S) grosses
Paper emballalge 1 rmera


LI'Emulsion Scot

j ~cst i:c3crl'_- Par les m6decins co~nu

un r cmC'- .-. c:cl.A t Pouir cornbatt



la Tu!>erculose Pulmonaire,. et truo
As-r- qua -. 1 iI A
s. ". pr .*rnt rai-.TU'-ze g-nerale dee Iorgarasxrat


lTOIO t iV. 'A>79 1 :tI


\eIT AI t- 111' 1 bllbs 'if I 10 'ZIAI le
(oiLc;,ux I121) ii.iil2
S vilwti- IGLdoliz1/ijlit..
Pi i)t ,A ili;2ictt,0 k.712,4) fC'LnIIC9
ell fel -)) i vre
iPe.~ni~es7 11 jz:i iit, ~-,
I I., .tttDI ["zI 'k7 i- du z ii -"
plizium aix. I
Ct e A bl~lo -.?,) 'I4)IIAlint .S

IBi zies I ti)ll/. tIll.
hinrs I (Im41)Ziz~in. es '


Corselets I3 '& t kllmj :Iitii
CItiieiit esI do 'bilsl 1-

(.uine tosI!'t tal iz ic-,
liaiipea(jiisI Im)] l


Bubkiii 12 3i antizlcs e
Caielot 17)).baitk ls
Jollndetmm I.2ouie

Madamftwe JIIul iu

-6IS 1,t' sin Ilgii seI Lt


F.1iut v~ode 3_5 livs )iy/dI/

Cfl us (I Ivi e CiP'El S .G) at~i; it,
Ue k'lu//s ;vm' -A- b l s i*1




InieUne 1.wm auo ~ii n-iI


Sadre rau bueau d Jorin




67,1D1e ill Masrdo.in Pde. chaud
Vi') 11 'e&fs __ pl- .1"


veliips, ifee is, m. e paU.u.. am.


tai


Im aw 4o..a pzo-o tern. I.ne
uMs aws Wo"um,, ms ea. mem im
A PA?&Ui~fSE E W43 D (J- &LB31iThqlN


Raporel Steamship Il

Le vapeur Elis.beih Wen
a6oo tonnes ayant laiss Nev.
pour Saint Marc le 14 Avril 191
Sattendu A Port-au-Prince, v(rs
courant. 11 repartira le mrnm
pout la.cmel, la Pointe i Ptre
Do-ninique et Fort de France e
A,. rctour dans les eaux haiit
'ers la tin du mois pregnant da
et des piss,.igers pour New-York
s I'ROCHIAINS DEPARTS DE
SiS LRICK 11 (2600 tonine
le :5 Avril.
StS MONTARA ( 36oo0 o
vers le to Mai.
l e SiS F.igersand venant ie
-esit ailcndu dans les prcinitrs
Sdc Mai pregnant f rtt ct pissages
Nt.,v-Yoork.
Il)\WARD) .. RAPlHL &UL

Ligqe lt0landaisi

SSS "- PRINS WILLEM I
l, I.c du ici le 14 crt. 11 partirai
ii:e soi pout Petit-(oave etCt
S1' ,.<.1lAiNS m'LPARrs i)Fi NELW-
S-S UR.-\ANUS cargo i
li I c:t. poul Poit-au-Piine,
o'01 It du sud.
SS A.I'LAS-, cargo-boat,
22 ct. directemcnt pour Pa
Prince et les ports du sud.
,S PRI.,-S I)ER NEDF
i)l.N", vcis le 25 crt. pour ie
in N rd et IP-au. Prince.
'l lHAllINS D "fAI A HTs
I'OLR NET
'- S NI':KERI'", laissera C
-it, directeinemit pour
1; st attendu ici lundi mait!
; tuir dans la soirde pour St
i i na.ivcs,Port-de-Palx Cap t:
l" AuG. AtIRENDTS. Agem,


Pana4
Aiivi's par Abdel-KaJic
S tou lCs gouts.
'' tn. Mademoiselle Leonide S
1 7o Rue Couibe
CABINET
DE
iMe Joachim J.-Bl'1
AVOCAT
Ancien Substitut '4 a1
le saire du Gouvernement
7'1 ibunal Civil de ce' re
11. 12', Rue du l'

APFRITAL
Liqueur bil
QUALITY SUPERIIEe
BORDEAUX

V1N TONIQUE T'
GOUT DELIC 1
PREETZiAN-AGb64,0Ei
AGa


VICTOR, MANGONf

931 lile du A Malasin de I'Etat
Vietm de rereoir de, articles de tenie Iraicheir
Jambon. Ferris. Saucisses, asperges, huitres, sauinonsf
rde, pe'il oigno.ns bllanmcs, ol'es, cor nichons etc.
POMMES DE TERlE FRAICHES
OIGNONS DE BERMUDES
Biscuits doux.-- Peek Frean et CGo
Fruits secs pour confitures : poines, p6ches, abridC
Raisins sans pbpin pour gateau et pudding
PRUN!S DE CALIFORNIE
BIEL1RE Pilsner par Douzaine el Bardl.
PORTER TENNENT
CARAMEL ET CIIOtOLAT DELATOUIR
Quaker Oats : boles et 112 boeles Macaroni ct Ver
Don march par la quWi