<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02573
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 4, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02573

Full Text


Ditime l& da U. 311 8


QI INZ CET1E Wad'vi I*16 -- -


CIAment-MAG LOIBE
DIRECTEUB
A5OMq~MEN.NTS:
PORT AL I'INCE


ois :
015 a
Miii.


D9PARTEMEN 5 ESTS
ETAN ER .*


0


*G, 2.0!f
a5.00

G G. 2.20
6,01~ti

G SAXA)


4


)


OUOTIDIEN


p(iI1T-A1'-Pl~IltE ( Haiti


REDACTION ADUMINTRkATLL'r
Anogle des Russ Fdrou & Amdr~ic~ine

Los anmoures sent retwei :
A Fear-Au-vitmlcz~sux bugeauxa u journal
A FAKE: it t ...Ma~ce At &Cic ,., h1 '.e aloChbt
A Lc.,4uams; c..tcr'. IygcCe,*,, 21,2;
LtadgAtc HU
agaiuas. ches R..Jolt SlosmeS. w i'. '.c~usalewr
StriS-.. 4-~49
A Nomw-YongL1he! Publicity COtIIuLY 45 WeSt
j4 III S)rCt9
L=a manuscrits instres ou amn me song pa&S VrMdq

Abornnemenis & insertions tay'abkes a'&ovameca


Simples Suggestions

propos de la Rjglementation du Re1gime
des Forets et des Eaux


s foc ts de Ia Repub ique d l-isi-
e sunt paq uniquement des
res admirables de notre sol
e ornh de mirlieis d'arbres uti-
de palmiers pittoresques aux
bs ramures et aux fleches 16
es. Elles sont aussi une source
ade de revenues propres A aitn-
'r notre situation economique.

n ministre de i'Agriculture, le
tral Andik, est done trts louable
rouloir prendre des mesuies ur-
es pour rtglementer l'adminis-
on des forces d'Haiti. afin d'en
des revenues pour l'Etat, en
tant un frein au gaspillage des
es prkcieux. A la diminution
luelle des bois profitable, par
coupes dir6gl&es des chaibon-
set les ravages des autres ma-
leurs.
ba,ainsi que tous les pays tropi-
,,estrichecn bois de valeur.Ses f6
abondent en excellent buos de
ture, d'ebdnisterie et en bois
, ; environ 367 varits sont
sites, ;dicrites et enregistrees soi-
usement A l-administration des,
as du gouvernement Cubain. Le
e, l'acajou et les bois pour la
aserie, de provenance cubaine.
r recherches et c6tus A un prix
aunkrateur dans les centres com-
rciaux
laiti poscdJe de mein e plusieurs'
6tis de bois de teinture, d'eb,-
erie et des bois durs de bonne
lilt ; mais iusqu'A nos jours les
vernements haitiens ont negligee
classer les bois utiles de nos


dustriel qui ,'e ian.ifestio cin cL mo-
me i't aux l'i.tii -Unis L t' .I! so.n3 i1e
le tInoibignage trappant ds gianids
avanl.tg-s, que les peup!s cutiL pie-
naltis ec le, homints .acilt ;ii:ns Je
connaissancCs tcch.iiqic.. l '...1 Wi-
rer des ciiconsta::ces so'audainc', et
inesptices dans I indiu i-" ,t le
commerce, au lieu d'erg()'. r sui line
ditiesse resultant de l',n p,'\ o\ a :ce,
de l'h nperitie et de l'ar;i ,.lit poli-
tique La RK-pablique .'ll i est ta-
voiisde d'un sol tlis i&itc:iiu, 55s to-
rets abonden' en boi. pr ciceux qui
ont tle gispilles ou inc plie, dc-
puts longtemps. II est en etT.t in-
dispensab'e de r'lenienter cove-
nablement Ic regime de-, fo c'. hai-
tiennes, la coupe Jes b,,s de I L..t
ou des communes, l-cxpl iii itii des
bois apparte.nant aux pat culit-'s. le
reboisiinent et le gazonieiiic!t des
pentes de nos monta.ines.
'Noure sysitme hydrauliqnc et Fad-
minist.ation des course d c.iu sol t
organisms a rcbours.quo c .A grands
frais dans le passe.
Une p:ompie atmn6ioraTion ( st iin-
peiieuse, atih d'aider no. agricult, urs
A reparer leuts pertes et a augmenter
leurs recoltes annuelles, afin de con-
tribuer par leurs cllois a soul.:ger
notre dplor.b!e coidi ion cconotmi-
que. La distribution d-c.iu pot aibe
esLt insuilisai1tc ou nulle daj:s l. phiu-
part dt.s vi1lis.
On ne peut ceI e :dant re r1 1e e,
divers ivnon\veitntcS qu-'a-tc le co'L-
cours d'agents comptele;ts ; pierce
qu il faut tviter la coiltinua.io:I des
fautes passes ou le renotivellement


Ets, d'en reglementer les coupes intempestit d'erreurs pl, Ou mIoins
e crier une administration des int&ressees des pr&&cdentes ddminis-
Its. trations- elles ont cause l.i tries ban*


le. 11 cst donc poss.Ible de mieux espior allain ainJ t avait donn6 !CoCmmeOn l10 Voit. Oil r1- pourrait
Chi~lo Iaisjii111 les fonctioniiai- *1,st r I r'-4ie Ie fire s~uAtilr le Ma- rojeux cornpomr Uic commi;SIssI)iondo
res ~~~~ ~ ~ ~ ~ c pubc. LSeternusteIa 'po genre qui estat vet~i~e. "'kwclw
rCSP~bICS ;LS ntrpre ulsdeIra Vwo. 1 era remuis aux autor.- 00jSettlemnent de co +w iotii%.a
VaIux sanis ;.Iucute Colsiti&ration d. i~Ik:~;pour Lre jugiS coin *vooil pAneplus l taL IIti-S 111140010
11,,U IaudU dtriinetiutde toute la coin- unptie.de totit :Ct.tjll (11,11111)A 1tiCUIire

Li r:-t )rwe j iiu gime des Fae~ lr1pn Qa:e adropaw~ u el
au.x !1JO1.S .11 iialadies des ar le ruilIa~lien de liandi sur les Su:- la plae 11.R1;on
61t U1111it~cr cdes 11,111S Plans 1 11'C II(& "xtlill'lInfeS. 1Iluit Offti Duti-s In ivaux tit,. ~t.ition -SO
utiles sont J~s inesuies d admininstra- Ciers atitricliiet,.s otut 6,caplur3. 1font -11" li pida eI- P. i'ivt latix
limU Coinlpoit iu des cquet.onls corn I y a et ) i *ti EI- d&tls. ~abodstidcotenupis ,cI 'I 1.sa
plexts et spcc ale'; diles n~cessitent Ierisnt. L'&A nzi~jor gt~o~ral de stagner.
dies con nuissanices scientifiques eli intorniri qiie les assat, s r~pe~l~s lies a-i,'.ues oilt C r'~'
praliques enl considdrailon de la MI- *Jes Vraulais pour teprezidre les Chatileotl Cki do liil, t 'a .* la I'a~ri'
ture de noi re sol, de notre ciljiat el po ;Ilt aos por~iue,- dazs les bods- au po't~i (I- is eaux 111, Itw- l-4 till-
die iio re milieu social ; it fa u tP1r par aid otesi d'Avocourt on W it)datit pa.m la. rult' di Ch i* 11.' \Ltiz.
consqt~iqc:it flaiter ces lmportantes rructueux. Ell 4OiIrt-I ltti a11'a~.t. 11IVo'It't
q u st uris conto-rm.>nent aux bo-:.s. de fat~m ozi iile smi i n -tbtinfIe-
rcsultati Lqu'on veut obteaiir. Par is. Les Alletnaiids ont rt.s dilatteiiiezut iapnIs 5 did]._. AI't rr.-
La (2onventio-i Ain~rizatio-Il~ii- Si .i capturci le village de Mcilan aiimr
tietine flous piouure I[avantige tde C( Irt a Ila sutilled title \ jletate L hta
pouvoir requetir I-aide die collabora- attaque. Les FratiiCais occupent I~thr nialm avers 1() Iit iw,.-soivi
teurs spc&Ii~tstt % jmincaitis, qui agi. IouIo hi's I fmbLtii t g s e~xl~rieurs la pre0,tidnce du "l~~t~,tilly, 'tl)-
runt die uncert a'ec des carrmmISSAi-1111 V:Iljaq iili est eni [uiIICS- Yen d iie. le, d~1.&n-o (")IIiL h-
resIti iiens ir~e~lerent cotiplenti.I.~ U. L Iml u I in- at palais de Ia Li uii.tio' ltu-

rnieux lair qu'iupelvntet s ~c gratoii dn irepit.sentit it Batrtettravec La inajoritlili aN .tfit i, i-i*',te Ottdo-
.ter les longs Uolimns, Avis u lLlisedexclusion des ,mt~set tain lproCiii-vvi
Plan bi.en arr~t, afin d'viter des d&- Asiatiqlucs a 6I& vo',e sais modifica- I CO dressi3.11ik !LeC!a
penses ruineus.s et infrn l-t-i.Uses. CTon a*ujourdlhu PA-. u n vote die ;8o
JR. CLILNET sur 87. Nons avemss "r~,s cin'inea-
-auLe B~illrecevra un vote vAvorable Ol e apeleti;k-1%mt- im or
IL 1'ASO. TEx. Darts [engage- Tribune du Chamip d Ir traits-4
I llit.ment ezutre li ~V ils~tes et lgs kint- foriuatiotixqui we ci 4,14 ~w pl;ieu
nc tisl, Ces derniers ont capture ik reliever I& beaiitv (it.It-iittiiiit .t ej.
PabstI... Jeux canons et une quantity corisi- flee dont! Is rez li,0,10 ,t o-.-ke Ve ltit
Thefaou llule Ber d~rable de lusils et tie selles. d.dt1ie ataleimag~ )4)11 i 'lir d Salle'
The amos Vlwaee eerLes bandits onr abandonn6 plu- die ;Iwetacle.
i ~Lo. public appre; i ht t\ oP iaI.tlr.
EN VENTE CHEZ sIeurs soldats de Cirranza qui attenl- qu-ot y freta du tl'Iie 2ri~ t,
daicnt leur ex&utio)n. quo toutes lem di sto-iiir 1,1 *smat pri-
1iIoni i ~i lb~hc~s. sea ponr qu-on -s'vy aeco iine
J. 0 BiALIN Les Allemauds ont cap- ii con~vient.
Eil gros et eu detail ture Ie Viliag- de Malancourt, dans Non.-, avotis doiw wl :ai, lemeA 3.t3
et ~s la irt-Iun de Verdiun A l'Ouaest de la Ci1011i1as et Ce rll:'oet c ltaalicieaict
Angle ties rues Courbe \etu'tsparshIn
I-A n-eilleure et la plus hygtkni- Les Allemiands ont faits 28'prison-
que des bal~res. iir '~~fII(
BhRLIN4. L'on tie %.tit rieii offiziel- Sonisla. directionii M. I )oss.ix
element de :'explosion qui A endoil- FHall',[-.iCilNU aP)1CI-I IIi~ ti
mi%6 e C usse. Die reparaitre aux Liv, itlkp )tiriiial
Houtvellon dg rn4igleSussex11- I'tvafette i usia .1 .,,.. ,. ..


.ouverture probable de nouvel- queroute don't tout le p.uple hia i en jera -- r
lignes de chemin de fer de pknk- est victim en ce moment. I! taut en ( Par sans fil )
ion dans I int:rieur du pays, et sortir avec honneur, vie pis iajouter
option de m6thodes modernes d'autre fautes graves atn de fire ou-
transport de lourdes pieces de blier ce passe lamentables. Avril 1916
s permettront de tirer de large Les avertissements des 6conomis-
fitsdes bois de nos for&s pen- tes concernait lescoupes inconsid&
kt longtemps. ; rees de bois dans les forts des autres El Paso. Les troupes amr'i-
.e haut prix actuel du camp&che. pays ont arr&t6 le gaspiliage des bois caines et tne bande de Villa ontl
cause des n6cessitds urgentes dest precieux. D'apres la stat:stiqne pu- cu un engagement hier A San Je-
stries am&ricaines, est une preu- bli6e dans une revue kditre A Berlin, ronmnO j e 7 eme rbgimeint com-
de la grande valeur de nos bois les forces du globe. malgr la d/iores- battlil 500 Villistes et lks bandits
ftintere et de notre imprevoyan- station pour les divers usages indus- perdirent leur commandant et
en administration de la fortune triels et domestiques, o:cupentenco- arenle homes. Sept Americains
blique. re une surface d'environ drux bdlion furent bl-sses. La' nouvelle qew
uanzae companies ont ti for- d'hectares distribuVs come suit : ls forces d Carranza ont biessl
aux Etats-Unis en tr6s peu de Vila A la jambe a 61a confirmbe-
ps., pour la fabrication de l'ani- Continent Americain 646. 752.ooo000 Des la ambe a 6t1 confirrnAe-
S ue let usines allemandes four- cAsiatique ... 370.000.000 Des en e Villa on tu6 3 hom-
asnt aux industries amtricains. a Europren. ... 514 mo,,ooo mes que I on croit 6tre des Amn6-
tres grande quantity pour la Africain . 2o,000oo.ooo0 ricn A afiivnwo. Chihuahua.
nture des ktoffes principalement. Octanien 9) 003 000 El Paso. Villa et ses bandits
I usines am&ricaines, ta~blies seu- I se dirigent vers son ancien quar-
iaent en 1915, manufacturent d6jA Le tait notable de cette evaluation tier general, a "an Madreas.
scouleursartificiellesetemploient du globe en terres foresteres, c'est San Antonio. L'on croit que
campeche en grande quantit&. que I'Europe a une surface tries large le dlai dtans l'expedition d'appro-
tr production est evalude dji 4A en forts relativement A 1-'tendue de visAonnements A la force expedi-
sucun .ooo tonnes par an.Jamais, ce continent compare aux autres. i aire an Mexiquesr le he-
Iucune 6poque et nulle part ail- En Haiti, nous sommes assaz ri- aire au Mexque,sir le he-
irs, des industries aussi complexes, ches en torets contenant des bois en in de fer dn Nord Oues est
exigeant une direction technique grande demand pour divers usdges, dAt auxdilficull6srencontreesdans
di tcile, n'avaient 6te crk6es et mais il taut reglemente: rationnelle- la conclusion d'arrangements sa-
ganistes en un temps aursi court. ment I'admin:stration de ces forets;tislaisants avec le Gouvernement
grades enterprises r6vtlent ce le plus t6t possible. L'&re nouvelle de Carranza.
' peuv'nt accomplir I'[nergie et crtte par la Convention Amdricano-f Washinqton. L'acquisition im-
pers 'trance des amtricains,toutes Haltienne impose des devoirs et des mindiate de huit a6roplans pooir
Sfois qu'ils sont mis A l6preuve. precautions, afin d'eviter les tAtonne- le service A Mexico a 686 autori-
esa plus que probable que les ments, et les compromissions tunes- gse par le De paitement de la
-sasUts se preparent A tre ind6- tea qui one entravk l-essor du pays. C uerre, sur lea insta-cea presan-

Mdacts de I industries europkenne iI faut maintenant employer les bon- ta g du Major Gneral Funston
Sicla arication dc beaucoup nes methods techniques, suivre les Washio.ton. L'on annonce queI
a*i is et particulitrement A ne votes logiques et progressives, arin e W_ io.. Lon announce que
us antI tributaries de l'Allemagne, d'aboutir A des ameliorations crois-; Ernest Hausher qui capture le
t fin de la guerre ntfaste ui santes. L'tlite du people baitien se steam r anglais Matoppo et Ier-
a._ nt djit 'nrts dans le mon- compose de suits remarquables au rorine 1i'# uipagi des 51l tomrnme
Utr. L* gran moWveacat in- point d e v deo Is valeur intellectucl- arcredi soir, a d6clar6 6tre n


R FNiSE IG14EM (Ef%-
WhTELOROLOGfrQUkA
OBSERIVATOI RE
DIO
,h,*lINA1lRE COLLEGE
SAINTr-MAR~rIAL
Lundi 3 Avril 1918
..A MIDI


Baromntre
Temperature


701.4
I minimum 22.4


maximum 32.0
Moyenne diurne 26t2
Ciel nuageux la nuit et clair, le
jour. Horizon embrum6 Barometre
16gkiement en baisse.
J. SCHERER

La Gierre EUrepeeame
Le dernier courrier nous a ap-
porti uun article do notre rorrespon-
dant le Colonel V. ItWrault sur lOf-
fensive contre Verdun.Nos lecteurs
le liront domain avec le plus grand
inter6t.
Mbavelle ee misuica
Poursuivant sea utiles innova-
tions, le secrdtaire d'Etat de I'Agri*
culture vient do nommer une corn-
masion ctiargAe d'elaborer i 0 des
rglemnents forestiers, 20 un project
de 16gislation relatst aux maladA
des animnaux. Cette commission eat
compose de Messieurs Luc tLhan-
cy o.harles Dethoux. ingainieursahin
Gouv. rurinent, Dr J. Flrancis, J. t.
Chetit et le Chef de Oivision au
. 6part ment do l'Agriculture.


de fonil, critique ass,./ % lt ihletinelnt
le Gouvernement i. ia,.s .ts coin-
moniqu6s sir la nI-imilin do:, Chain-
bies parus derniterti.niit.

A Samit Jos.iph
Les membres d co'nitt.t d'orgail-
sation de la fetlrdu :;, AvviAl sont
prits de soe ruir ii'tcrvt(idi pro.
chain. 5 du courant A I, 'ires 112,
au pensionnat des lilies de ia S.-
sese.

Baili Iffkicel de
I'lastrue i e Polique
Le fasicule Octobre-DIceinbre de
cette publication oflicielle vient de
paraitre avec d'importantes mati&res.
Le sommaire en est extrdmemenrrt
copieux et intkressera vivenment cedar
qui s'occupent des choses de I Ins.
truction Publique.
Issis erimimelles
On s.Ai depuis que nous Iavons
announce, qu'on entendait A la Cour
d'Assises l'aflaire Hilsoist In-Fran-
gois. C'est hier aprks-midi que Ie
d6bats prirent fin.
11 tait qaatm heures et demise
quand le jury ortit de la chambre
de ddlibkre aves encore un verdict
d'acquittement.

lceles a deoei leaps -
Hier matia rinstaalait A la Crogt
des Martyrs une des 6coles de dteqi
temps creso par le Secr.taire 'd'Etat
de [lnstrucuon Publique. Duns la
Izre salle il y avait 18 petites files
qui 6coutaient les lemons de Melli
Celide Mode et dans la deuxitme
salle, le direceaur de l'tcolo, M. lus-
tan Franoois, instruisait 9. petits
parfons. ,
J


_. = __ i,----.


B f


Vardi A Irril lots


Qt INZE 2 CENTIMESr 6




LE MATIN


b lfut filiciter le Ministre de Ins-
auction Publique de cette genereu-
le initiative qua est appelke A rendre
de4 services inappreciable A la classes
a cAp-iteuse qua attendait depuis
lo1gtemps,sous ce rapport du moins,
Is sollicatude des Giands Pouvoirs
de I'Etat.

alssauees
Mon cher Magloire,
Avec mes meilleurs compliments
poor Ie sO6me aniiversaite de votre
lotaessant journal, je suis heureux,
die vOUs fire part de la noissance
de mon flls, Edward, surventue ven
dredi dernier 31 mars. La maman
et b6b4 sot bien.
Amicalemaent votre
Jot WOOLILEY
Mr et Mme Husband nous !ont part
d4 la naissa, ce de leur fils Antonio
Adam Rodney. survenue A Port-de-
PaiS le 22 Mars A. 9 heures.


Nous enregistrons li mort de Clo-
tilde Errik don't les fu,,&raiiles oni
lieu ce martin A la iasilique Notre
Dame.
Nos condolkances aux parents 6-
prouves.

Service Postal
Lettres recommandiles dI 28 au 3
Arvil 1916.
MM Eugene Baptiste, Edouard, Bas-
tien, Joseph C:.estin Emmanuel Jo-
seph, Mondelus Cadet, Mme Louise
leanty-
Port-au-Prince le 3 Avril 1916

Nnvelle I la maim
Un future de soixante dix ans ar.
rive en retard chez ses beaux pa-
rents le jour de son mariage.
Une antre fois, lui ,lit l'ofticier
d'Etat civil. venez un peu plus t6t.


COUPS DE BOURSE

Or americain 16o ../' prime
D. Int. d'Haiti 9'a2 6o ad val. nom
D. Int. A'laiti 19t3 6o ad val nom
D. lnt 9til lAs 40 ad val. nom
D. oInt. 1914 cB. 35/;8 ad va!. nom
D. Int. d'Haiti 19t4('3oad val. now
Cheque sur N. Y. 2 olo escompte
Cheque sur Paris 12 13oo0 escompe
Transfert sur Paris 7 010 escomp:e
Billets de S gourdes 114 olo escompte
Nickel 314 olo escompte


retire

An Direcicur du ( Matina
11 n'est jamais trop tard pour faire
ses souhaits quand surtout on est
de Isa matson.
Cest A bon droit que Le Matin---
journal d'idees aussi saines que re
contor'antes,--- ete son oe anni-
versaire. La rotate parcourue, eu
Regard A notre ,'..lieu. est d ja longue.
ila tllu votre indomptable energie
pour triompher, alors que tout au-
our de nous, les hommnes come
les institutions, semblaicnt tre frap-
pes de mort.
Oui, l6tons Le Matin futons I'ere
mouvelle, la second Independance
du pays, son affranchsseinent d'un
long servage qui sont 1~euvre de
tous ces vaillants ouvriers de la
oasee qui ptecheient avec vous la
one campagne en vue de la liabra
sion enan venue.
L'avenir ne pent que nous donner
raiaon et couronner notre oeuvre.
Longue vie je souhaite au Matinm
et A vous mon cher Directeur. e
uemouvelle I'expressioi de toute mcn
admiration.
aSBXJGs O CALLAGHAN
Atmacal
Remmage au tulatia
Contenter les gotts les plus raffle
ams et lea plus divers, cela n'est pas
chose a see... Et cependant, cette
dificulto le Matin la resoutpeut
4tre tous lea jours.. Et parce qu'il
ge fait MV*- aisance, c est peut-4trs
1* journal le plus intLressant de lI
M6publique.


Ldon LAH ENS

A Loner
A Pduloli-Vailc ulle MAisou bien
skatec 8)int touits ses dependan-
se:bassin, iusse I'kuua I KAU
.5adewar aua No 7o-- RutC&uarbe.


lie Commandant offer de DaiL1Jb r. Vilty-ka et le che-
But ?,.M indetecr IANANOVIBAIMINSK-
--o--LE QtUARr1ii:R Gb&~RAL ALLEMAND
A 6t en j mnvier. itud Ier Iorg ini- DU 2,7,\MARS. L n i s o
station de IaiGArde Ruratle de Cuba Satg le froiit o:.zldcntJ!, au sud de le18
pot ruablr c ea i~ dii I Ru-St-Liloj, des en-gagerMents tr&s 'IG- eat proecrite par hm -WO -Cki
li~q ue d Haiti. current Iit~u i 1pu de distiance des
A4ccomipagni do la distingime %fine crat&es dcs min es. aigliises et aussi un remade -xicellent pour eg
Butler. Ic comnmanadant Sinedley Butlerprsdslgedeacoenes.I
fs ecinu edntqeqs mr,4Dans'Ia Meuse riuin de cliangic. r nvl 3RacibltiamI & Wo
esi escndu pedan quIqs os,' A Po-.avv-, Sur le front oriental, azzrIe 4.
I HJtel Pla-\a. Le comnmanadant, par 515 les Russes tire it de nouvvlles atta- I uecls um nie t
conduite ricente dans les divers conf~lis ques en rnasise avec des troupeslaTbru seP mo iet
tie iiotrc 4ineiqu~e dans .esquels sonti'll- traiches ? Les troupes de'Saarbreu- .9 z ~ b:c ~~a.0d
ter-wimsslks Etats- Unis ide quelque ,,uz-1 &eL_ ifti'Cw porten a di f g iae orrgrr
nihe, a sacquif une grande noloriedi i kn les repousserent avec une brave *a nru
ajote ~ a iptatoncomin mr-i c- enacit&. Les troupes de Branden-
dirilue. correction exqu istel ie j leurs C6tS annuk11Qient 2 divisions INETDARVR
Le Comadat i)' 'et i Port- russes qui avan ient en plusienrs Chambre de -'mmaerer
~~i~mn~ian njir iflid~. vagues. Lc ni.ne 'ort ut fait aul troul-3i e enIHaiti
ati- Prince et Iegout'erncinenlt inpericam II qc..rpC~~I I e usspn-7 'e 1s' *
is con fiid asonJbabileti li flt iOin ';alaue rp0 c pic tl a Ruv inpen- M1%,i L1 s io nemresdi i Cdq
d'itudu'lr ltirgapiisaiigon de /,. &artde du de moKRi6_1Zki. bre de Corn:iierce trin i; 1-t-11~lj ~ caUe~ cur
Rusrale de Cusba ihsIama, b s d5it~(l'iII5s ifiii LcscadJ [C drJi not.q ue allemande sont pi l~s tie se rqcu nir. en bsf~beml "Y' e m flUvere' cuaercle 1)P
de l-imiplawier en Z Hail 1WvY I s inolil- dc, link ins ru~ponliii hier d Li:t ique Cgdnrale. jeud 6 cour.mi. 1i Ato heu-, Esvanolu/>Is ouvervil
cations que requiert son adapt i/ion aul:t~ined 'inm srlsps rsd mce csrrtiv ~
conilon dupaS.ition'si ali Irma~indes pres du I.A de rni, Nr Crepli, aiU-tics~iscie Li in- viceflP- 1 I,20 or
Le Comm~autdant Buller donli 'expe- 1301RAN ? Lt.s d i:,-mids Ianc~~ent prirnerie d 'I1a1't ille, -4. 1Lle du FI-oaT etbar Itit( o,' 'eir Ajeb.
ditiods au lNicaralgua. les o 5tdji G e onbss i uc oiSPe:t,~.l d .91%~.
mar-ins .-mntricain., iJ Ver-a Cri et iP'"' dts Afht~s d'Ji, 1,. p)t de Silonique .1de1011or.'a~i le r'aquet 0.40.
r-icrin nent encorec in Haiti otdioi l'/ eE Sur ICL r CA111np U :.oid de SAiloni- Ra.irortf d1u President et d u i6u mbrmees Mdia le paq~ir
I ad wt'ite a conk,-r onteh mg cmit iii sit't'Csorier ( art. 3~ 1- 719 d ig e e t C pi,, l o s sica ,.
I lihstructeurdas Corps,le 'CinditEdinundo q u. i ,du efi-1n1-,( .ltos *pci'
JWbitleeyne1'r- etavecic h soi/lh usciihia"I ins Strctairerie d Flat anoReiIOIVIV*cIle.ien I du Cotisc i. laiue lulu
ai a examine! azvec ni/cution tonics iks donl- Deprssient e Ii dotlnrieur POlt-31LI-Prince le 3 A N-ill 916 j~', h sel q
flies qtua liii oft dct!1 aitr-nies stir lInann'-It pls
cbe briflante du tor-ps ; 11ita pait iger or -u-.iic, e 4rn ,rs 19 6 Le Pi 6idetif buts les yotils.
personuaelkinent de lyexclicuce' ~III p rOni, Pour couper court A de grands EUcLNI dc L[SiNI\.SSE
nel9 de son inslruh lion, eit de son aniuc-; abus qui, depuis !ioigternps, Se comn-
ins'nt el iious nous promnelloms de ricaieul- metttalt Idiit au d~tmincnt des con- A V t*8 Le Com missis on Commuu-1fr
hir dans ce's colonnes mineiun soau 0/nuioln tri buaibes, qu'au dtetrimnent du fisc, Mrs. Ics co .- mcii .,nts de ct tie x-11- de ('ott 31
pr ie nst, i lan/cu mside ur cc corp -s quien provinicc, dan S le service de la tie Sont Con VOq UL&, I U i(C JI l d 11 I msI ois le but PassiurerI I
Pcurle av'cc Unit de 1prestawe 1Limiuulormjue dvraoice des passports, eIc'Dt ra-1 Ch.iznbre de Corn rnrce le minecrcida 'it *4mil Iollpceph~o!
ulservics dla tRepubique. u 1t.iL1 iistemnct de Pirmiuiicur a pris la d&c- 5 du Courant J1.i i hcuucs pr~cisLs du 'hocalifq, se fait le dEviqr
La visi/C a Cuba dii Con,w:a u/ant But- s~io suivfltC main, pour cmiiendm c ct itaincs :oim- I attentitoii de(le ssipur,; it.
'f us ceux qui voudiroit x ovager mu -ncat ions ti cS-imilport .in!tL s. Moll (t-ecetto vii I sur los d
icr, commc notis Pa~'on ,sIII, s'i a /rs d'1a iiA it:i nger. ~tart do~iiwle la sieur Conard, AdimilnI t r.it~tmr des l'ailicle :1 tie la Ioi du _J
courlc, eti ii am lli da th~insqihit'I/i s jour-s isr~ihon des.corn in~and~ins d'Ar- Dou~iies ass'sterl A La tI aini acoii:u
pour ief 1'i oh llatietndint Sde'sotiiuses ro iidi ssc in e;t qui, ju prescri t des Port-auPi~nce le vrlib A RT. :;.--AIUCIIil V4lite
dit/icail/A ,qu ii hc,ra 'au ncre. pour rcai- aitijles -, ct 8 dt Ia loi d.Xo~tigit I L)e 1r'-rdcuit 1)1 re~uie pall,111tdilae O il
aiser- son ecl/lP ip u vic leu''cC's u` ac( ateii''usai
'C ..1L 1' da~ Iivraien t le% piassports diuis les to- fiaNIN JRISSON rlat's au tctelyoitsiac
seprpose. it~s,s~idmr. ,ront di,iorinais dire-1111111)(Axdrat Iiio
\Tous le soubai'sgions pour-le hit'll t- laC11 II Ii rc-oiiurront &'tre Cfliegistrt.
Ripu blique. rcuenit fo u 1)nav)ant une att d aieontdF'_1 pIotI 14)1ir valibl)es slit n~v ts.i
La.iDiscusion re),enfui-- ltU1C1ttetaio PE I ALi- mn '-ro de la (JU'ittatu
ii ianv.4r ddltt lecom L jufr#.te bitter ~iij oLn~ r


----. "- missaire du gouvcrnc1mcnt et le juge
La Guerre de paix.
Atin de p.rm tt c aux itoyens de
LE QUART!ER Gi-\t L A.'. E- s'habitucr la nourcilc disposition
MAND RAPPORTE A LA DA- et de se prcautio;nnr A l'avatce
FE DU 27 MARS: quand ils voudront se d&placer, la
Les Anglais fuient sauter une nine presente disposition entrera en vi-
de grande tendue pres de Steloi au gueur dans le d6lai de quinze )ours A
sud d'Ypres et endommagercnt la partir de cette date.
position Allemande sur une Ion- lEn outre de 1-'ttcstation sus-indi-
gueur de plus de 0oo WMetres, cau- que, la demanJe de passport sera
,sant des pLrtes a la comnpagnie qui accompagn6e d'un papier-timbre de
1'occupait. Au nora-est et a 1'est de quatre gourdes si 1'mntlress6 va dans
Vermelles, il y a eu des combats de l'1ur des Antilles, dc quinze gourdes
mines de bons success, les Allemands c. I va sur le continent americain ou
eut tait quelques prisonni .,. Pres au delA.
de Labesselle, au nord-cat d'Albert, .
des attaques ang1-..cs turent arritees ECONOMIE DE 25o 0o
par notre feu. "Pendant ces derniers Stll I v CHARtBON
)ours, les Anglais ont de nouveau LE ,
bom -.de Lens Ea Argenne et Jans ulle Cono1iie le secteur de la Meuse les combats ( harbons(Ci' de Navigation f hemin
d'artillerie furent temporaircment de ter, Fonderies, 1H6tels. hl6pitaux,
moddres. etc., Suppression presque total des
Les Russes ont renouvel avec fumbes,cendres, scores, machefers;
ur.e extreme violence leurs altaques augmentation de vaponr et calories.
centre le front du Fold Marechal von Ni corrosion. ni oxydation. de con-
HMndenburg. Dins une attaque con- servation ilndliniie Fxpedition par
re les li s demands au nord- 100 kilos, pour trailer 310 tonnes de
re ls lines allemandes au nord- carbon (coonie 0 tonnes envi
ouest de Macobstadt ils ont emplo- r),6ofrancs paablch1 tones ensur
Sron),6 O francs pavables chnque sur
ye la plus grande quantity d-hom- Paris & la commanide (transport et
mea, et de munitions qui se soil douane environ 90 francs par 1000
jamais vue jusqu'ace jour sur le kilos de Carbogene). Commandos et
front de I'est. Les peries qu'ils essu brochure explicative J. MAZET 7Rue
yercnt turent proportionnaes A 1 -- DroLot, PARIS. Des Agents sont de.
tendue et A l'importance de Faction, mnandts.
sans qu'il en soil resulted aucun suc-r
c6s pour eux sur aucun point.-- L*a Ligne Hollandals
Svant gcrde Allemande dans des ren
contres pleineide succes, pres de Vo-1 S S PRINS DER NEDERLAN-
likeysle au sud de Vidry a tait pn- DEN venant 4u Sud est attend
vonniers 57 Russes et pris 2 mitrail- ici mercredi soir ou leudi martin.
leuses ? Des 'aitaques repetees des PROCMAINS DoPARTs DR NBw-YoaK
Russes contre les positions alleman- SIS ** PRINS WILLEM I "', le
des au nord-ouest de Pestavy ont A 'nr pour Cup Port-de-Paix, Port-
compl tement echou&. Apies avoir au-Prince. Petit-Goave et Curaqao,
repousse plusieurs tortes attaques SIS'*URANUS" vers le 8 Aviil,
s auxquelles ont partictpe des tioupes pout Gonaives. St. Marc, Port-au-
e appartenant A trois ditteients corps Prince, Miragoane, ldr6mie, Cayes,
darmieerusse,ausuddu lacdeNORO- lacmel iet Curagao
I WCHZ, des forces allemandes de la I'ROCHAINS DEPARTS POUR
e Prusses occidentale ont une contre- NEW -YORK
a attaque pres de Mokizyce pour re-i S' PRINS DER NEDERLAN
conquerar un post observation SD 1 NICKERIE ".
d'artillerie. Ce but fut completement AUG. ARRENDTS. A"gen
atteint par les braves troupes alle- ....
mandes qui ont tait prsoiniters 21 Me Louis Leonidis Ltventure an-
n officers et 2. 140 soidats et pris nonce A sa clientele qu'il reprend'
- plusieurs mitrailleuses. l exercise de sa proktssion Son ca-'
_Des aedoplanes allemands out banet se trouve rue du Magasia del
. bombarded los stations de chemin del fest No jo. j


QUALITY SUPERIEURE

BORDEAUX
QUINA
VlN TONIQUE ET DE
GOU I DELIC1EUX
PREETZA NN-AGIUEl1Oi M
AGENT


C.es miotaires sont pi aesi
Icurs biuis tflices a I Ahiwu
ii ver it obtemi, rles m1sailtst
sarits pietS'Lou sL en Iu
die de lai migoiteuse app;N
lit tdis position Itlgale pIi~i
IdiL tau Bui-eau carfm~
jour, inois et an que desai
D~r iOoNfIO
-iEUhA(;ES LESGOUP.Ali
CLEISENT MNW


Delicieuse, Rafraichissante et E ficace
Destruction de tout les Microbes qui

la Carne. EIe conserve et sterilie la
la met en parfait t at.


En Vente au Cabinet De-taire doi

DR. A. R. BASIIEN

Seul Representant pour Haiti
s ti la
Plhrmncie A. Ewald
Martial A. Petrus, Ph.G.


I F-


i