<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02537
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: February 16, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02537

Full Text


*I1E51


Tllll


~ere4I I~ni Uwls 3
is I-W


RADACTIO14 ADMNLSMATIUv-

McURAngle des Ruae Fdrou & Amdciami'
ABONIBJ981TG: a


PORT AU PRINCE
oa : : G
Mose : . *
DtPARTRM NTS
ots : : : G.
Mo .
E FHANGER
Mo. C : : ; : G

PORT-AU-PRINCE ( Haiti


5.00
5.00


6.90

8.0c


J


OUOTIDIEN


A l'ar*f-A-PaawI~d;:.uJI -re.uzL:, -
F ASInt :;ics L.MNiacn%:c %Cie 9. l
A Loui~aai: cnes L. MiA:UCC& C( 11,21
LUdigAtC ri Ai
A- HmaLIN. flez Rudoit Mosse -s. w &io. i usalOW
StrAm ~46-49
A Muw-Yoami Universal Publicitv COni'edAY 45 WC8
54.th Street
Los mauatscrits insdr~s eta con se soot pu rezzdu-~

.Abowsmments & imsersons Payables dauzamse


TL a Guerre Europ enne La question tdes |briser aussi et dans Ie plus bref
~I.. v li d"" ,' dlai, les barricades etablies sur Ie
a_ eaux ('i, I'4ie course des rivieres des Matheux aux
--.. .... Vares. de Torcelle et des Bretelles
O | au Boucassin.
Ie I leur demand en outre, au
L' fle e a e ande en Orient norm de toute lArcahaiei, de nous
La semaine passe,. au moment aider A relaire nos digues, nos bas-
-- w -, oi mon premier article paraissait sins de distribution, nos arqueducs,
ici, lesgrandsproprietaires ds Vares, nos canaux. non pas que l'Etat doive
a Tournez-vous vers I'Orient *, vince du Bosphore a- a Die Bos. du Bourg et du Boucassin se sen- supportertous les trais desrtections,
disait Bismarck. lorsque la n6cessitk phor-Provinz v! talent plus que jamais decourages mais qu'il accord as mons des
de s'6tendre se taisait sentir en Alle- Cette ligne a un te, minus prtcieux en face d'une des tormes de. la ques- sub idcs cornplmentaires, lorsque le
magne une n6cessit6 devenue im- sur la mer de Marmara, en face de tion des eaux, la plus nutsible aux consl Agrulture aura pru
pirieuse apres 1871, quand la nou- la capital turque, avec un port int r ts des habitants dc la parties que la pauvret6 du rtgnicole ne per-
%elle puissance allemande, charge bien abrit6 : c'est Scutari. Elle a basse de Palme, la plus contra're au met pas de reunir, pas la taxes seule.
des d6pouilles de la France,cherchait servi tout d'abord et pendant assez droit des contribuables : ['abus des la totality de la some necessaire.
des d6bouches pour ses industries longtemps, uniquement A tianspor- barricades de rivieres. Luc DORSINVILLE
iiaissantes et pour ces aspirations ter le sultan Abdul-Himid A son Ainsi. a c6te des digues ou des _.__-
de domination universelle. rendez vous de chasse A Ismidt, l'an- 6cluses brisdes, il y a qui ag4rave la --
Le but de Bismarck, politique cienne Nicomtdie. Elle 6tait entrete- situation, le vol par le petit paysan
brutal mais perspicace, tait une nue par uie compagnie franco- de l'eau des grandes habitations. La Pabst..
expansioneconomique pacifiqueplu- britannique qui ne gagnait pas un nuit 1 heure qu'aiment les crimes a,
tSt que militaire,et donnant A l'Alle- centime, et elle desservait les locali- ils s'en \ont en amount du coutant Pabst.
rnagneune ptipondkranced'influence tls du littoral entreScutari et Ismidt. qui dessert tell habitation, ils pra- Pa bst.*
sur les affaires dans certain pays, etI Un jour GuilL.ume 11 ipparut et tiquent des v saignes a dans la rigo-
ion une destruction bysttmatique,eut bient6t fait d obtenir une con- le, ou a 1'aide de branches mortes, The famous Nilwakee Beer
des autres nations. cessionn de chemin de ter de Haidar-Ide feuilles de bananicrs et Je pierres,
II est facile de comprendre pour- Pacha jusqu'A Angora, sur une ils tablissent des barrages sur le EN VENTE CHEZ
quoi le chancelier de fer choisissait distar.ce de 575 kilomnetres, et d'Es- course de la rivicre et girdent de cet-
l'Orient. Une colonic allemande dans ki-Shchir A Konia, 450 kilometres. te maniere par dever% leiUs propric- JI J Jig(JO &S* Co
un etat musulman pouvait : conser- A une autre visit, il obtint la con- t6s de deux ou trois carrtaux les
'er ses caractdristiques et sa culture cession jusqu'a, Bagdad. L-Europe se caux des masses de cinquante A cent En gros et eu detail
sans craindre d'etre absorb6e par la disputa lA-dessus pendant dix ans, carreaux de teire.
denationalisation ou les marriages car lesAllemands cherchaient A obte- Ah ce nest pas un blisphme!...e des rues Courbe et srs
qui ont coutd tant de sujets A l'Alle- nir des fonds en France et en Angle- Pourquoi, ces temps derniers, de Angle des rues Courbe et psars
rnagne, surtout en Am!ri ue et terre pour rdaliser une entreprise tels actes restaient-ils impunis ? uLa meilleure et la plus hyg
dans la Grande Bretagne. A ouest qui n'avait d'intcrt que pour eux. Lorsqu'indign6 un grand propriet.i- que des bies
du Rhin, les Allemands ne trou- La concession prtvoyait des embran- re voulait livrer les coupables la I
vaient pas-du moins avant ces chements don't quelques-uns de- Justice et les poursuivre conformnl-
dernitres annees-de refuge confor- vaient etre construits par ia Grande ment aux lois, il trouv.,it presque i* i v
tible, l*antipathie francaise s'y etant Bretagne ou la France et qui devaient tous les officifrs militaires ou de a s Dier
bpposte pendant longtemps. Les finalementaboutir auGoltePersique. police pour lui demander d user J -
Alpes mettaient aussi leur barriere A Malgr6 la gueire on travaille encore, cl6mence, de laisser juger 1-aflaire
renvahissement des Germains corn- dns le Taurus, aux tunnels qui sur place, la doctrine du respect du fcIT.l AOIGNE LOITN1
me aux jours de i'antique Rome. torment la grande separation entire au bien d autrui n'etant pas ensei- M .T.-OROLOGIQUES
C'est de IA quest n6 le tameux le ,ystime des chemins de fer d A- gnke A leur ecole Ol3SE VAT\'AOIIlltE
* Drang nach Osten a, la pousste natolie et ceux de la Syrie. Lors de I'irrigitation des planes DU
xers I'Orient, qui c.mmenga sous Ces deux lignes etaient simple- de l'Arcahaie par La Lande. 1l tait s-IMINAIRE C)OL.GE
le rdgne d'Abdul-Hamid et qui.poli- ment des ana.eaux dans l'importainte b;en entendu pourtant que chaque SAINT-MARTIAl
tiquement, devait amener l'Autriche chain derails rev&e par lesAllemands carreau de terre recrevrant (en term SAIN-MARIAl
germanique A Saloniqueet.6conomi- -une chaine qui,une fois terminke, hydraulique) i ligne carr6e 1iS au Mardi 15 vrier 91
quement, I'Allemagne A Constanti- telterait Constantinople A Medine.en Boucassin. i ligne 415 A l'Arcahaie Mardi la I evrier 1916
nople et A Bagdad. Arabic, par la ligne du Hedjadz. proprement dite et 2 lines au> Barorin La Constitution turque, si l'on y On aitrbue l'id6e de ces chemins Vares. Emu par les doleanc's qui lui ,ininimum 19. ,
regarded de prds, n'ttait autre chose de ter A I Arabe Izzet Pacha, le tavori viennent de toutes parts. le lieute- 'erne prature maximum 31,0
qu'un acheminement vers ce but. d'Abdul-Hamid ; mais Izzet travail- nant Bronn sdant actuellement A maximum
La guerre des Balkans, en opposant lait sous l influence allemande. Des l'Arcahaie vient d& se rendre. le to Moveine diurne 24,9
ces efforts les tendances panslavis- ingknieurs et du materiel allemands de ce mois. A la digue Proby situde
es, a change la politique de la I orte ont seuls t6 employs. sur la rivikre de D1lices ou de Cou.-
et de Berlin. L'6tablissement des Les fonds ont ti6. en parties, don- jcl (autrefois de 1-Arcahaie) pour Ciel nuageux toute la journte
BAlkaniques A Salonique et A Stam- nks par les p6lerins qui vovaient briser, les barricades illkgalement BaromJtre presque constant.
boul emp6chait irrtmtdiablement la dans ce chemin de ter une route 6tablies sur le course de 1'eau. Du J. SCHERER
realisation des projects de I'Allema- vers ia Mecque. Maljgre les ditficulths coup les anciennes grandes habita-
gne. mattrielles et politiques, le manque tions Guilbem. Mar/, Cortade, Bou- C(mlrie et lsperliem des Daese C
Le chemin de fer, construit prin- d*eau et les ennuis causes par les lard. Poy la Ravine. Poy la Ginerale, Le steamer hollandaise : aColum- 1
cipalement par des capitaux alle- Arabes qui envisageaient d'un mau- Mirolte. Milban, Corail au canton bia. arrive le 12 F6vrier courant,
mands et unissant Constantinople vais ciel la suppression des carava- des Vares ; Robert, Imbert, Coujol, ayant laissa New-York le 2 du mce-
et 1 Asie-Mineure avec le centre nes de p6lerins, le travail avan;Ait 7gomas et Vignec, sur la route du nde mois a apport i pour d ports
de l'Europe, servait les int6r6ts ger- rapidement. Boucassin. (pius de deux mille car- tonnes 40t100 de u M archandises di
maniques, mais la nouvelle carte des Des embranchements importantsI reaux de terre) ont vu leur volume verses ainsi reparties"
Balkans format un obstacle ainran- ont 6t6 construits A I'aide de fonds d'eau augment de So olo. II sulfira Savoir :
chissable entire le Danube et le strangers et par des companies maintenant que des reparations Port-au-Prince 51263
Bosphore. etrangfres, mats ils ont kt6 accaparts soient faites A la digue mime, pour Cap-Haitien 40538 t
Le plan de Bismarck tait une pe- palt 'Allemagne, represented surtout que les 827 686 pouces cubes d'eau Cayes 338.47 o
netratton pacifique s*il avait conti- par la Deutsche Bank. par minute, que La Lande trouva Jacmel : 65.15
nut A presider aux destinies de I'Al- A la veille de la guerre, d'autres autrefois dans la nviere, apportent Gonalves 203.22
lemande, Ia guerre actuelle n'aurait projects destines A active le travail de nouveau leur bienfait aux envi- Jremie 50 97
probablement pas 6clate. L'histoire a des chemins de fer en Asie-Mineure, rons du Bourg. .e.utit Gove 8 W4
raremeut eu A constater un change- oat echouo. notamment celui d'une Dieu me garde de sacrifier, en ce Port-de-Paix 141 3
meat aussat complete dans la politi- banque francaise. moment, A aucun system ou d's- Mirago ne 5 66
que d'un pays que celui qui slaccom- II eat important de remarquer voir intention de sooner du cor __-
piit quand Gulasoise U iastalla en qu'aucuoe de ces lines nest dinrle pour chanter aucune losange. Mais Total S.i0 40 tofaen h
monarque abeolu, cousut son project vers la Mer Noire. On semble eister le me suis surpns cette semaine, A cr
de coelower rAsieMineure et fit le tout rapprochement avec Russes. demander pourquoi l'incurie a eti Ce omae naevire a apportd poor S
rve de fonder un empire mondial La guerre remettra sans doute Ites tette qu'il faille le regime actuel Port-st-Prince entrautres mar 0
plus grand que celui de Cesar. choses au point. Mats sans la guerre apies cent douze ans I-pour recher- chandises Treize Mille Deux Cent %I
Dcs lors, le but unique de Guil- I'Allemagne, par son reseau de che- cher la solution du problem ? Trente et une livres net de Morue T
laume II a d etablir son empire miains de fer, tait en train de con- Les Mnistres de Agriculture et .dix barils do Pomines de Terre.
politique sur les marines des choses uitir silencieusement tout l'Orient, de l'intrieur ng se sont pas desinti- Port-au-Prince. le 15 Fvrier 1916. GA
existantes, avec Berlin pour cemnre. es c6tes orientales du canal de Suez r4ss6s de la question. 'apres des .......
C6tait lA lobjectif. Pour rattein- aux confins de lInde. Sans bataille, renseignements qui m'ont etA four- Ligule do l Jeesse e lali.eme s
dre, on a concu le plan gigantesque sans bruit, i'Angleterre perdait s nis, ils examinent parait-l, la si- L. sioree htvrale qua aoannes
des chemiis de fer anatoliens qui domination d4au delA des mers, le tuation de nos campagnes et reche rom uet d'6tre un nouveau et arand
d.evalent ouvrir la route de l'Orient profit de sea luttes stculaires et cette cheat lea moyens lea plus prompts A ruccos On Touera o ne comute en
lasquA Bgdad, en traversant ce situation qui ne luo estplus conies- sauver nos planes du desastre. le deux acte-, eLa rclamaUtion Hop- 1I
qjuoa q as tA appeler la sPrsm) t6e depais 1675. L B. .souhaie done qu'lls enjoignent de ton, que Mr Fernaond Hibbert, T


inembre honoraire de la Ligue, a
(crito specialpeeiit poutr ce fete,
et d.iis laquelle it a uti. fois de
plus, avec an maltte- huhiturete,
saisi et depeint quelqiues tins de
nos ridicules. C'est d,- 'a bnbnne et
samlle col(ldip, et ce si'ra c0tIm1meO
lour *lUne AllUire d'tsoininoir, un
triornilphe pour I'auteur tit S *'na v.
Aussi les eartes d'eintie;t, niiuse.s
lnI Veii.e il y a deux jours, omlt-elle4
4t4 litteraleineint entei'vt's. On ien
trouvera au local de lt Ligue, 127
i lie du Cei'tre, au iag isimt ie Ma-
,lamie "' tlt o hleas La;t,)lt.nt et aux
bureaux til cNoiuvelliste.. Fautteuil.
et claises. tonites les places sont
Itiiintr'otees, et de noilbreix coIm-
iiisaSies assuirer'ont l t service le
sow de la ftte.

Eitire Tnrge.ii elt IHis tern
Les habitants du Bois Verna et
de 'urgeau peuvent se rcjouir. Un
project est actuellemen: .a 'etude
pour la construction d'un point re-
liant ces deux i trcessantes avenues.
On salt qu'il est extreincmnent dif-
licile de passer d'une avenue a I'autre
et qu'il taut pour cela remotiner
b-etn haut. La construction de ce
point sera un gross advantage pour les
inibitans d, TI'iCgeau et dJl Bols
\erna qui pourront avoir tntre eux
des communications rapids et corn-
,nodes.

Vente des Marchandises
Les forts arrivages de tat inc ont
provoque un recul tomtenta. u. lus-
qu jeudi le prix J- I 'tait cou-
ra.nment pratique. Mais .i p.mtir de
ce jour on est revenue .1 9 1 2 0o.
Les principaux clhaucinnteents a la
li.usse sont de o 25 cent. pour le
.nanttcgue de famille et de o 50o cent.
par ferblanc pour le globe, de 0.o50
cent. pour i'indigo parfumn cet ordi-
naire.
Lcs chiangements A la b.iisse sont
de o 20 cent. pour le gaz radiant de
0.20 cent. pour le si\on Cani.irt de
o 1i cent. pour les Harengs saurs en
caisse
Pour les toiles, seules le Denims
Nelson XX et les Check Bleu 25 p.
ont varied 1-un A3 .70 l'autre a 2.7i.
Enfin parmi les matlriaux de cons-
truction les cartelages et les planches
pichepins se c6tent A 52 dollars et
es toiles i.io.- Fred. Morin.
Meuvemeal diplemalique
Mr Arthur D Rameau a ot6 noin-
m6 charge d-afftires d'Haiti A Berlin
11 replace Mr Constantin Fouchard
qui a Lt6 pendant longtemps secri-
taire de cette legation.
Nos felicitations au nouveau char-
g6 d'affaires qui est connu et appre-
cie come un home du monde
accompli, aussi charmant qu instruit.
Parisia '
La direction,toujours dans ljinten-
iondesatisfaire lesnombreux clients
>rganise pour demain une belle re-
presentation ou elle donnera le
rand film d'un interEt si poignant
a Flewurs de 7oneso.
Entre6 genErale : Une gourde
Camidals a Sisal
Le College Electoral sest riuni
ier A lH6tel Communal et a pro-
d6 A AlElection des ciudidats au
;nat pour le Departement de louest
)n #t# lu% pour les 6 communes
4 M. Docteur 1. E. Teanty. Windsor
erlonge, St Martin Canal. Claudius
anthien, Dr CTlestin et Ciceron
lexaudre.
La seance a eu lieu sous la pri-
dence de Lr. Rimy Bistnen.

De Petit-GoAve rous est parvenue
Striste nouvelle de la mort de Mme
hiobald Blaise, niec Marguerite Do-


Da M4
r role



Irroi.


_ __





LE M.ATIN


1hinique Li d.funte a rendu s. service rnazitairc ont kt appelo.1- sous Lr~aiti de lia vi. )Iriv,.e -et publijile conquise. Ie wtple q'~ offensa du ton Viet tJarri~*
belle Line A Dieu le dimanche, ij let; dritpctu.xell vertu du plan DIerby de Henry (.itig.'jipije. W' Mit iciat.L (I-- iaiaaliil ua ia t id
f~riter, A;7Iivuic-du soi,-.- et dune anouvelle Ioi Sur le service aVee u'vIl iauW aaeii le I dt-- 1Yaict. L~ai popular iie !dont Ljouissu1lt A1I
Ls a~~nilitaircKpwar, a gu i-wwt I-- Ilre~side~ijt hV.er flatt de.i irs jpro-,hz ell iC
U s luiar tr.,illi de l c 1 (,a ., I Iih ialde Ie' PII L -- A u n o r I o u est de Ila- 41"U it I%, i t p. m'I,*IiI d eIlt*v *uo'lil t, I. U l l gin en ti t eM L Ii ite a.c iC L g C te 14 doli n41 (C o
Vnatv A4. LaI'bi.4 dL&ck ,e hier a pres- hure les Allemands se sont empafts S ae Ew k il aj urli i oie~tia g li i ~ i i.1 .i -C "leD la iiis c i !C
Midi a IlAge de: 8-1 ans, m unie des tfur le fro nlt de Pernonne de sept centS v eu. O, tiao l ra aL lc V ai eras I ti'i~i I-v i L iikt 1'11 daULSCtC
Sacremsents de Iliglace. auiont lieu yards de :ranchkos et oot. va* Pr. (')is:v ti C i) e it- is Ia dopi e- A t i~tle Ia a'oii't I Ii il ll.tirdei
cet aprks-midi. Le conv'oi pitruura sonniers trois cent sept olliciseis d iins .vi~Jajiap.. 4yci ii~e.C~s,~~Iua'ttliit
do Iamai~n rnotuai e Sa u Ia region d'Arersopt. rrkS de 1A iron- pri.4 do ew.l~10,jI iitt -1 801,. CeZle tor t uolksvdial do-& I Baailors dj ~
champ de Mars (fitaade Nord). pour aikre fritri ueqir ensyd l Ii iu.1 ~a~ai ~t~ vi.tIt ~fpl~C ~cM l Plaime do Cal de U.c
ucaidro *A IsCathidrale. tranchkes out cillpwru.s paLus L'6popa4ta Iiaiioiall d.uis u'ie ciigt.i- kmtaoshi par-l 1a~a-mic par idiosl aam 1esmarnic d Sit It
Now condottances aux families Allomtands. Os1 d e rt~s qtjla'aco-u ia all iia oc-j'p atatiiota dt'i a I Et~at p~ar le lout'1r icp'sde se prt~stenteri~l ro
ben tMtei.LoxDRis- On s'oattnd iAce quo e ~rAcoatligiial.! tema to ~iIt LIAosLii-t-t ell ci thubre 18(4. letrarll HI~eS cd,1 ucua
Usino ot Maicelin.prince LU opold, Rkgent doelBAvire 1791 sar liaabitatiu'i Low v jiaa~agd do I a a~sI~ sura a11lliginueit~ ait lor 1 tiaUet. tun e, 17 i d uniadcc
N4e..1.gie premacr don: lesrstroupes cnt:~rega t 1 11y*'4tftlaodii Muaaae it-luge. d~oi a -,. tilr ier tite jcomupensationl 1i a- tilei(31MLC
sortit lis.ureinde 17o1. 1tlW to tU raite. Mlalgla3 toialS' Itls% o Tamuidons du Sce
AlIaame Zaah'Dna Francina 7Maiia VarsoVie ;OwoIVC lecommandemena Igo18m.,A).if a"Cra il li11061110 10 du cit-is, Duinesle ft-- oul p~arveul.it re dl-L.1t de I1Agr~cui-ure,qu
=6re de notre ami, monsieur Icloouge J"Uno arulae tuiko allemande char- deux C lltA et l, i~ltlUehl.1A eas 61.u7r4I );,-iir Cecortilicalt C11pulsoilne Su l es lieux.
Helvittius Modestin, e%t morte hair gA. d-ataquer le canal tde Suez. iu~IdtJiita~t&aiaI.jLiitt~edggicI c~- L r' Idndu ydca
"~r. L:enterremirnt aura lieu ce: LONDR~ii.-.Le3 allitiaava'aceumtsui t lldrard Duiaws~le atetait pas inme- ji idc, di lors, ii tggi volua uliai C. Rigaud
ar~s-Midi. j6 Fkvrier, A 3 heures.14 fronfi6re buD tae. D).!arenrortia htwedo l pca'c~la I lr.;j4al- otua11uu aa1 gap.scable. Ell t8:1), it fit title
rn patir~A de I& mason anortuaire do franw~aols elt d arujilaisvieniae'Iia oiltopsiiol ~acutjatIc 'a-dca lo ig.11,akaarh gott"1l I ?-i
sUe ede 3-Enterrement piks de darriver & tCheraulumkaa o& ils0ow l ~ Jutia:1 p uad, e. S-0 dta .ac jina tine ractaggtimuata a:oli~l-,
phe caiispewet. tesfraeacnsow jl,:ltalu* if i i ei i6l10 ,-. Jj-aICA *efqi
ormm4Jaatemnent olteo-diato taotes Ietart. .,1 181""e ~l$, if ,as'ista -* -l..uc Nmi- i I .-I
Nos sympathiques condoldances Iittaaes le lbug ;des claeinitis de f.r. ..jzi 'LA 6eo j.iiA0Ci.t:) lO aaaa~ta. 1 i 1a1a*11aulre-,.teraiL so:i &taigi'cl eK ~lCCtdc naladie. ,rieemt
aux parents Eprouva~s. Les allemnanda emit failt dot graweld- deviaga.I111)aaa ap i ,ai aoi i galiPi1.7aaattu I cai iq'Alilenlt oulI *batUAss
progroAs on prnatiet, cosimat leo r., Ipj'Osleoaw-wa'gir 11 tut I.il at'it *at. pas e a:*cc qiisuICI Ades #.i2.t~ives :
Neuvele & s misvenuidquaralt. loti cciiiyuuards detraia itllnce m elu: c kg ~Lauua 1-alt Lg-tgiltort aia .1 jil aattlali ---"C 1
L... est -uin gaicon s. modest. cOdes tranvalses star le front ouesi see do.-;c~ay.!-s :dutI-.avc
uif lui semble impossible qu'oii ou mso IaourohativoLe.taolcoro adt) virl. Saa-auea.Utille pta etai loll rut :
qie RIfle lilt. Et if avoue quo ce combants.& ro~oela.lit im abic pfar It.-ore
sentiment le reend cruel. L'affectiosa LONDRICS On a atlich6 aujour- dogat 5j*cot,)getso,, clucttiois, d a- BIOPHO RIII
itsondedont 1el'etuire asafeminte d'hui uste proulaaatiastaioiufficiellt. -64ailk .1"a111111)[1aitpl. par10 msmaIAW-t-0A vis
apparent coinaine tite *raivet6 it-- appolant sous les drape'aux le rerate Pu~bi: ,Coat agitaitiit I'dsia~.lt,. ousso (;5 uu~ t ~A I *cd tieLui'croc a .caM
ritanie : 1 pii'ise. a cette petite a des liomobse notes saairie~s.en veltlu do laGit uastitalatae Ill. LA Ciriaillito Lvl, i it .c;r cit.?.-.'z% &tzdra
vratianetatpets aie gout. dot Plan Lord Dierby et J" lacte re 'owsilla I I a t, j* d i t, ctt DL ffrMITU lI 11111
tt if eat etn traitisde lat presadie en latif au service malitaise. Get all- prejtt.a--it4ualoi j-atj as i st-Auce du 14jIX ata.ac I ill.p iIL" .I: elU1.1S JI" -iA c.Q'ARLl. 46, R~e 9Allusi. PAR
grippe. pei a polar effet d esurolem toles It'- Septeambie, tile 1-t t:t t ila' Ac.tiLaode III.. r.~'L Akitsc'cod de )I L -'.'- ;1 _-2~
callbatteires qoal, itcause de leut uaumesi-t.. itopajoiist- it c~lIC ojiii to I(1, :, S ia Ut j[vcphpassant dcrrl~re
ag'e, avaliiicat etd exeinpts. 1algaiLmaitil aS,)g ~.l ; if das, at ait 11 d~li~ i ij~~ &)etjs
_____le potivait sl.y remdro, ~cause d'uue I 1a l-It in er 1t+_,t\ Aa I'Oe u-
COU PS__DE BOU RSE Irld iilasa. Fpr~a or, Saiint Clair, d&VA11ntmrdii- Yul~e au-desSOns de I'eshmatn
cc si~r.dealt, eIIe aVkiL ),.is lcturo d r .L dIllaxtcnt tie:eilt.!ins ter-,
Or ~~ ~ ~ 3cxL1~j marcn47 I.pie e o p a r e1 eIitiloiualiavL t deac n rs, lat Conmais -ion (oni~n an.ile l Fn vertui d une obligations
D.Itf-it q26 dvl. nom A vn oe n bgy eten prjoar Dusiesle. sut tte ptetitioti irtaiit P )rt-iLi-lPfiflc i.ICC dinitlc PaC-USI t as~e deaNt
D). Int. dJ-; aiti :91 j 6o, ad v lno;aI.t end re ugg Flica ar us ii.0 o daliz, les foriauca Voulu.-s p seiuer au 1WIicJL i- u~n~inuia I Chrvsostonie Rosmond et u I
D. ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ il li.ilii 93 0ad lsmsfi sa. ; ,ifa a t~ttarvodtO'quo la .adu i; du c- t. 111111w;: dL !]cua % 1Ire, notaire .1 Port-au-Prine,
D. In: 19 14 -aAa 40 ad val. nom S'adresser &AlMcole des Arts el Ufialbria s'egg tiemadriat tit A S.dkcl I l't d ( al(at ,g!ell %LltV date dii Dc:evnbre 19o7.,ire
D. ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ so Lo.11 1.4 dsa.nmM~is.aoasut* lit vahditte des teleti~ons de, h'',rde iaoLuvL~Uxtti-aiit'.en art~ edain jugernent rendupa
Cheque sur N. Y. 114 o10 primner putli -.6iiaid Dumeasle 41 so retndiro a a a ,:S. k) j ann d c citc mnne.d un ccm
Ch~que Sur Paris ro 010 escompte le strrillo e.d apa~s la llttre quale t- l" I an-c .. !icr a19 16 dne. inft tdier
Transfett sur Paiis 5 010 scomp:e! L G er e andaiL.to1 idac; infi idaer lfu
Bdilets de 5 gouides aI 010 escomlpte' Dana sit Dpreiiiicrt' ~alce pr i)r I)ONtD\I) tuicux t.d i tn autre jaigement e
Nickel 1 010 escompte paratutro, do 821, lat Chuabre dos ('Iii. 1-c% 1:Nr \ I A(G L01R 1:par le TFribunal civil de Pot-
SUCC93 DE TORPIE.LEURS culiinnunes foagnd iso t bitteacal JORLSLPourIAI( rnc e, wNomembre de cett fi
ALLkEMANDS Pouvem-cure de LA sesbiuaa l :Ia~iatl cAV L. k F pretal e -n
.4 ~ ~ ~ Vashaington, ofilciel 13 fevrier L)uniobile Cut nmaunaume prlsidertipolar l i~d~ ~epri\ I b
Ais ~4L'tamirauld alleatmande rappo-te' le talk ltjol-, et le tritsieaaa!aaiagit 6do ltc-la I csg t isera pro(d
Nos aboinn~s et clients sont avaisks 12 ffevrier 'u'iD 1ltit iUjusaler ucr e ss50 OW I )I (L~flatocoi t 'joo *'a 4 4tteLe P ratfId6aI rnercredi que Ion compterit'
que dorna~nvjnt Ie citrus, quitam~nes, iumuArelativeaciac it la destruct- chl-rtW Solt ah.i-ipms oaa s et' jimis- APugatfrok ttviicr motrant A xo heue
etc. ~~ ~ dojunlC l ~pinretiota d-9 l'Arabie qu uti second siia- ectalli dotal IOvaen-.AvldII .,a11 a1.\r iiaaiic*est Itelmatin en I etudc et p-ir le rirns
clriorot itre aussi d~Iivrti~s ar Mr. vIrea-osatilais attilcta pal. umac tuiguillt lot zai'!-ut-t soti a .o~ws dIa- pat rionsi- r ~~~tic Me Chrysost~me Ro-semn&
rou P ~coula dgalem.-nt. taP L '~l~ l ~ t: l uilute duD Dehaflut en cctte ville, A ]a venteaGp
f"LA ISIR. IUn too-pslletaa- alleinaind saliva It. aau (1-e Ia-* lima, #,iat a~it'-_ ., -'- nifrarat etdetinier enchkirisseu
Lesabnas -C011111hluitsaditt, i.' sueddecis.tillusoff- naaIeit'lili oiasatit ed~i I'm a'0aidetiit 1,P 147, Sue d..-Fau~tisre Saint-Denis Paris I imnnieuble fonds et. btitsse, ss
oLes abnn du journal sont priks, ciaI, titsouts-orflcier 01 vingt belit v-r-U.- I' .-l t: iYit a-a+il pilp1- aciftA. &prendre, aette "iloe, Avenue Maglire A
de noussignaler la toilidt e iri~gu aomiauiew do I'Atabl-is. stllVo1 V4!a v d- si,; le I '-p#11i1,-,i. eleta-.c-iltnacnp~arai, bos.auqlte eIx
larltitEdiials le iscrvicc du Malin, aifi I tmmaoit lovoyage de ietour cepetii Diii ti:. :o.~.' L I, cttainbt-e. eK.me lnvcosltah ue an pr d dier.aurbrienne. au qultinentid e ioii
contre Its Ifactcuts ca fatute. rrn yn x~eshpA'a l~a. lt -'IiVU.k;\ '.0 cazw G"..111- Suppriwant la dl~te, r.11t1quiavar.ac-irnis pieds di au
LA DiakL.C-r0X e0a iI e.helva~I1 tI aatc'aa~elem iiiepsa aae du Nord ju Sud. sur cent pes
flet It-iicos -,ktsaI.1de IIProfondeur de lEst ia POues.C
ATTfAQUE ITALIENNE V'l'.g.-- lit ate e,:.t It. a Wexigoesnt pan derepo%& a closembre, immneub' e sibornee au Nrd
__ ______ l'at~sI't itla-r iaa Ierap-aux lle sae cause aw tcks" perte do temikp..
REVOUSS~i:iaE 1.a ,i-~'~, a. Le I ny-- ord~~n. nu Sud por Madame,~o
Rouvelles de presse Grand Quartier austro-hongrois ha de IauV'.1euiI Baa or.t 110e -N Iurn tee1veque tow;ieie tdlmlaiares, Incia:l, lLstprcchi
Par sans #I i ) 13 Ivraer F5 ~lSttSd-I sulc~abcd oela et, par comoss~eet. mm~scisim. hn u~cd ai-etmatc
Vatqe eai dstilin o WEis-.aaaaaAaATVtt 2 6 d9al Itiewsa 111c.,a111a.\venue \1iloireAmbrie
~ ai~a ue oe nu t al-s b lien C el esb rai -r,t, Lk t lit ifais tammas It's iltevta'a~ts PS ATWVK.I, selS i lusep.a~ a
tre les positions sur le Rombon rs- lsaittollatix. Vouts titt -atti ta z vaois *r -IAiTS zi uoaI-Oucst par les rigoles de 1aCw
15F~i-e. cemnmen: conquises par les austro- ~se luac .t asgiect qagl-o e.ile le tole MOE!des \1airtvrs, ltel &ailleurs eI
WVASHI.NctTON. ~ ei~r hongrois lut repousskte (le codo civil) faul. det(it!es InA~dlta-_____ su,;-dit imm'reuble se pourstil 1
d'Etat Dasiticis a dtuiglid le croiseur L'aactivitk de I'artillerie italitense laomis, et (alla wt, 'epai- p ss t, os wt-4is outus ses ipparteniances etd4
anstiuiti btoI revisaese.pour amesner rpi anaetitssceus iville latetirs deviii rew-you-Irec achet de' Bar do MAHIN dancess sans aucune ciception
les DMlo~gues alintiricmaslis A LBuenos- oleprtdn etii etus
Ayres. La teuation d*AvriI a'est faile tezttd ~-es bibr~ ~aseqm d-ita t rnirA V71S srv
conjoisitenment avec cello do la RISDS VVERSA~~ OWS d(f 'lat! (tIeuesvettiama) L1 o-;s Lit 1i d~lite bmit jonrs est accorded Le-. encheres scront refuS0
commfissiomi par~-aineiaicaiiie. IlONGROIS SUR LA (tOTE VOI jia-te v-.un.s claa.-aa la-a ds iaam~brt~sdo- I& gramide dti\ clients pour pouvoir rnaclamer dessous de trois mille six cofi
WASINGON.- L ainiral Grant Wah&gOn (Officiorl). 14 fc'a'ier tiiih iilaa.dtea.-I~bu itasdu.xne xsp oreqar-
re os m aa da fa ai a o n er D 4~ L a m irA u: u s r -h n ro sap- lu ffl i! 11aa tlt 4)i do au l I La s bP ti- s s di~ giiles b n a ser ut c-Ixnta es p t G 6 7 7 8
IeWeASHINTespr e sss-aia.&rt c jt4ie c cisitCLI dt', aaw pogt I. achte d' ~a u edor orqeIcnb oprslshnraiesess qatz~
d eotainailid-het~i daibatIaa~ ii I ttaila ri ne ausr-hnao' ae aLshI 12 l.t'Iio\a-aa It -Iegg ttclt Pr-a-ric I 6 a rap-96 'nc~
ale ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ut COlaS azs atacciaeiMal k-aieA avn i imoxetitj-ys i -i ri. Iati igga 0Iltentimeasiecio. I rqutedG icr367ne7i~


lui te.ilt tiuiae haute valur daiis la Ion ne lint aucu, compete A Boyer ses parties anterieurement au partage
pr .ie.u A..s. L courage du ciois.eur 1, a d )Dume, le 1820et la partie de Est en 1822 fate en violation de leurs droits et teiuu aux Cayes lei6ct.
o. '. ur at c I instit qu avai accept I'or- les auteurs responsables seront pour- 11 partira de Port-au-Prince ve<
ve. 0.IT ) a..el m.&I.Asrui it @Ia (Sqnt nii ndu 1-0i Charles X recon- suivis cooform6ment A la lot. 20 courant pour Saint-Marc,
pset t r otZe dot a Syrie el. toon astundiant me po.r le payu I'op- Ces prisentes reserves sont aussi natives, Cp (peut-tre aussi Pot4P
AJII.... -- .. p.-i.to,.s o, t OW HA0ard Dsomne-sla dita u Cayes. poiLuou s dechaiAna contie son goa u fates pour les habitations Laparo- Paix).
l't a It .|>l.i''i-ar" :at"trs bI-eseH en 18 9 I'0erlrvaleur, journal qui veiatest ill IUn frissoin d'ieidegiation nag dite grande place G..teau,
cs initll, imi i ln Ihlbaide- n eut pa lopit ig vie. secoua tout Ie pays. Le-s vieux Iguer- Aubry e petite pl.ae Gateau d ins la L.e SIS CALYPSO", partia
at fai "fi; a,.I ai l e Le livri qul it( p4blier en 124e raera o foruuali erent de la co,.cei comnee de Lagane et dependant lei S cousant de New York pol
- LoNOL u I s-u h, m nrc non ma- sous Ie Utire : e Valgg dmea s w d so" n qu'ou laeur t nmmt dunea ide6 ealeamtst de Im omeiona Antoinelports haitiens
it el qu .vain: e cxceinpis du d'*llaili, eto ofte one ImIdo dto'pondmaes quo !our* aram avatiet MlI"t 0a. AUG. AHRENDTS,