<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02526
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 5, 1916
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02526

Full Text


Ns3 A-N-MO tUIIII-- CEIIEK _Ia'er;i I FIH_ ___ __ _____I_


CIunft-MAGLOIB
0& DIRELCTIUR
A3@MNUNUMKZITS:


Ujn Mois,
Troia Mois
LUn b(015
Troia Uuis


PORT AU PRINCE
. . G, 2.00
* . 5.00
DiPARTEMENTS
. G. 2.20
. . O
ETRANGERK


Trois M s . G

PORT-At-PRINCE ( Haiti


J


8.0C


f


J


OUOTIDIEN


RALACTIUN ALDM IOW~THTq&IOM
Am& deds FRues f~rou St ASm41ri6

Woas umnoce s&"I rea:
A Pear-Ag-paaIC2:91CR bareSMS.. Ofda sm:
A PAMSa: cbez L.Mavcnce a Cie Me Tremeba
A LODanaas: thez L. Mayeam & CO. i9. 81.51
Ludgate Hil
A BIRLIN. chez Rudolt Mome S. w ig, Jwus&Wh
Strass$e 46-49
A Maw-Yoaz Universal Pubplicity COmpSEaY4$ WOrN
34 tb Street
Lm wasuscrits insidrs oua non at sout pits roud"i
'di -mseus & suiwus mpayebles a Va


Les


ennemis


da


Gouverneiil (it


lenient


de


trouble


P; ix


publiquie


A- s


REPOUSSEES


Les


revolutionnaires


sont


traqu6s


PORT


-AU-PRINCE


CAME


Cette nuit vers 2 blie et plusieurs Lanolicea pudtjiet
heures 'et dem i e bless6s. melire lnam aiit surL
quelques matheu- Dans le corps de beaucmp tde coem-
r.o0 ' sontvenusattaquer n'a comntj6 auun l' rimes ti ia alt4.
le bureau de la gen- blessO : c'est le lietu- A vee I'it lligen-
darmerie hatlien.tenant i-tstruce ture itestrition qui
ne ( ancient bureau Joseph Weder. se fait actuelle-
de la Place ) aux .
deiecao On ne connitquement, i n'y a pans
trop les chefs de cet- de double qu.ou nmet-
Its ont 4t6 immn- te erintinelle equi- te en lNat ('arreLs-
diatlemen repous- pge blen qu'ils aient nation tous les )watu-
sS, la ins an t un eu la safe prutdent- vais cifoye uts qui
nort, don't Videnti- ce de ne pas etre revaitietn de repla-
t n1a pu tre #ta- pprsents 8a action. cer ce malieurteux


pa ys dans le rugi-
mi, de honte etd hor
rears dans lequel it
s'enlisait.


Port-au-Prince
Calne

M uIgrM I'algarado de cette nuit,
la (: pitale a pris ce martin son atti
tud' ordinaire des jours de joie et
de tr{vail. I,- peule faitigu deinande
la trinquillite et condamne lea pro-
cthk de ceux q ii voudraient en-
core le plonger dans I ab;ection.
Ies marches sont occupds par
la fotile des camrnagnarids vendant
tran|uljllement leurs products et le
bord-de-mter n'a pas clang&.


fae
an


Colonel
Paltiis


WaIler
Nat~ional


Ceomitiini o hlures 15. Ie Co-
lonel Willer, conmm indint des for-
ces americaines en H tit a rendu vi-
site au Prs.i4dent Dirtiguenave.
Cette entrevue a eu ua caractere
particu'ier d importance A cause de
lam iinitestition aim&e des ennemis
du Gouvernement qui a 6clat6 cette
nuit.

Arrestafion

Le Gtntiral Anmnibal Hlilaire, an-
cien conmmandanit de I'arrondis4e-
nent do Jacinel, a t46 arrntA sons la
prevention d avoir pris pirt A la
manifestations armtnte de cette nuit.
On recherche activemne.it auteurs
et complices.


Faits Diver8

kJWhAOROLOGIQUJ--A'
OBSKIIVATOIRE
D9
'Amuf~azCOLLAGE
SAUIT-MARTIAI


mifilmtn i 1i,7
Tmera~raturotImaxmum 31,6
Uo~enne diurue 25.3
Ciel clair la rnatinde et trts-nu.a-
V01 lPaprks-midi.
Bat'imktro constant.
J. SCHIERER
Uealwemevicliffi
Au course de 1ahttque, cette 'luit,
dui bureau de la (.%^Pdarmerie, MA-
dame Minan, IA bou la' gire si bien
ccuoanu qui habits en ?face de ce bup
fca; a & 66 Uato :.d'un* bale au,


sein. It s'agit heureusem,iit Jdune Jut) Pro 1)a n in) to) it a [uit sasa-
Sim 9 Icontusion, le project iIe s,t a nt I tionI lop t3I ioi Ii a taIi i tiI : eu
d6Jrletroidi avant dArriver A destlj-1Wins: Lz Go'nlessie 'Ljiir, JI)s Bell.
la ddlectic'd P~ii* H '1aptet ied 41f~aw
,Z~tiOUinterpr~floss t'utis [at' hs art~stos de
as *m ,.'j a v r.a 1dIumifaI~Aan.


La rt ktle de snere A Cuba
La rcolte de sucre A Cuba pour
l'anne S1915-1t6 se monte A a21.991
sacs de ojo livres, ce qui done
an total de o millions, 137 mille,
0o7 tones de 2a4o lives. Le nom-
brirde centrals qui routerent cette
annte est de 185.
Caiua-Parisian
Comme c.- p:riv:y.i, un pu-
blic compost d'amateurs ktait alld
hier au Cinema Paristana, admirer
les beautts du film qu'on applaudis-
sait avec tant du tr6n6sie ces ours
demiers : a La carabine de la mort a
Encore une tois le success tat complete
._!a me retira vers dix heures en
robifrstant une lIgitime satisfaction.
Cima-elleistm
pel alQ poir & 7 hears prnecm w
Smtes s u Cine6ina-Sellevue Unes


Entiree giuarale : U ie go'irde.
Ceutemaire de Carbayma
Nous avons regu I& letire suivante
qu accounpigte uae ii~toressante bro-
chure:
Je o ii puruunts d'lofrir it votre
journal le progratiune des tf~tes du
Centeaxaire de UGaatagoiuaa
I-n reenuiiissicaoa(e que ous gar-
dons A Ilu'Ri hLasouazillustre Prdgi-
dent IltLjuti pouJr I'accueil fait & B.)
livar, ser ta eUrmnelle.
Puiaseiit votre patrie sot OR 'finn-
no, 101res do ltoizr Imu.Jpeol0dAnCe a14
conserver A jainiAs ot IpuAisouis nous
voar se resserrer lei4 Buetis d'amitiad
ontre Iialu et la Colottibe.
Cordialeanent,
itaf*6l FLORKZZ Z.
Nous remnerciono 'zotre cor -
r1'oodant de son envoi et (disons
Wailers vueux pour Ila boub'eur
snpays-
AL


*-"LB AS NJ KGOUVRIAUNIT


Au PIalis National

CA m0 a o. de nombreuses per-
sonnalikasde tons ordres oat fail
v;site a Prtsident de Ia Republique
A qui aIe ont done Iassemace do
ieu r eater d4vouement A hccai
dc la manffesTaiobn armne qfW a tf
late cette nuit contre le Gouverne-
ment. Le Chcf de I Etat les remer-
cia de leur empresscment i se grou-
er en si grand nombre autour de
tui ct leur patila en des termnes o6
Ion remarquait sa confiance ion-
branlable dans la puissance du Gou-
evrnement.


A vendre
RUBANM pour rr.acbine A 6crire
RE 'AINGTON.


Sodrccsor aMim.


Bureau du
Grapt'l P'Juv6t


Avis


Port-au-Priamw 5 Jaavier


19 6


1.-A pwrir dECBde cle 14
uqu on k a dMigd&akc,,Lat pro-
hibJ 'idi 9 Ja'ures das soir et t'ns,
lei rqf~i doiveng eire let-in -sLa l
Wine heure.
2.-La circulfilion dans les
pu"est eMaunt prohltbme prJs to
lsrers du soir.
Alexander S. WILLIAMS
C .pisalfne U. S. M. C
Grand-Pr*'Oi

Dames-jeatinos vils de 1. 3i.t
5 paslons, & veojue ChuzS.M
Pierre ei Co.


la


ATTAQtOES


_ _~_ ~__ I _r ------ -- -.- --~ -


_c:'63?'-


____ _.-- --- -----'~-


a *


w


p"
I


~lrmAm" Nolu


Ikkrodi A immotsm


40151 GINTINIS




LE M1ATIN


$"WPORTT NEws.--Le sieame: an- Nkerologie e,-- --
glas Appam a mouis m ci pour La 0iier
db arquer 245 ptrsonne y compris Alier soar, vers les onze heures, --
des 6quipagts anglis de navires est nmort subitement, notre jeune
coul6s, ce% equiaige, avant rrcu la ,.nii Cimnil Pomaiu. Sa disparition (Ispiat DP. "La Saorce" o J.
permissionn de debquer aux Etats- aussisoudainequ-inattendue,afrapp l.'GRIS.- .ILcK Du Louv1K.-
Unis. Le lieutenant ailemand Berge d'un douloureux tionnement tous I
est-sur I'Appam ; sa situation lIgale ceux qui savaient le fr6quenter. Pour Pauil Glarys. est prescrite
est indetermntnnc. Hommre du monde accompl,
WAsumINTON -- Le code des si- d'une ger.tillesse proverbial, cama- U tn arbre o rod, d- s.i pis lorte br i lieu. n rem lde e
gnaux en cas de guerre a disparu trade joycux, au sourire touiours5Ton corps a la souplese et la beaut, des dieux.
du destroyer Hull. de la Iloue du 6panoui, ami d6voud. Clhment Ro.- Une amphore s'.appuie a ton ipaule blanche; I'Anemie, le
Pacifique. Le lieutenant Jones corn- main imeuit en pleine jeunesse, jus-s por q1u sn
mandant de la flotill de torpilleurs te au moment ou son talent must- Le e qe tu fis our que r'eau sen la Tubercula
de Resive du P.cifique a (ti soumis cal qu-appr&ciaient tous ses amis Tu souris, ton regard c t u rflct des cieux;erc
A une Cour Mal tiale Le Code' sera se developpait et s'affinait. Et ta posearrondit. co:neiii cs sCins, ta hanche... Assrez-ous u.. faiblesse gn
probablement iemplacd. Longtemps encore on gardera le led frI con portent
WVASHINGTON L'atorney genes- souvenir de ce l61gant jeurto hom- .L'onde, rflechisanlt ta fratche nudit, I cette marque.
0 ErEmeut, dans ses frissions, ton immobility.
ral Franck Thompson dans une opi- nme qui, dans les rttunions entire ca- La viej-st double en l'arbrc ou t tfornmes'encastre ic_ -i -- i ,i n i
nion imis.e aujourd hui soutient que marades, tiouvait toujours le mot at-|
le Bill de Tennessee con ce les pour- mablequi invite aux branches cordia- 0 Fcmme, i'ct bicn toi, divne Aphrodits,
Totoirtsri lesi kSorCe!... 0atTsur l'humanit ,
boires est hgl. Le souverneur lits eltrallumerlesconversations qui Dton, trne"SOldre!.d ioe, IedAate. Saint'M arc
eppo:6 son veto con:re le Hi!l. s'teigncnti. TimothIe P.\ RIT.
Ses Iuntrailles auront lieu cet -o-
--_ apres-midi, a 3 hoCures 1/2, e'I la Ba- Jremic, 21 Janvier 1,). jP
silique Notre-Da me- S
'COUPS F ROURSE la famille eplor6e et particulil- ------ -----. F rier
coU ps n" B] OU RU E rment a M.\onsieur & Madame 'Th er 916
Or amrricain 480 ,/ prime ramtne Ruomain, i la a mille Ra-. A attention I
D. Int. d-Haiti :9'2 60 ad val. nornm meau tl i tous les autres parents, On oftre de tres bons prix pour s'opetit actuellements n peu par-
D. Int. J-Haiti 193 60 ad val nom nous presentons nos sinceres coln- des bouteilles vides bordelaises noi- tout '? Les u ncnscents ali
D. Int 1914 As .o, ad val. nom dolkanccs. res ou blanches. trout I. Les un< inqonsclnts anti pa-I
D. Int. 1614 aliv 40 ad val. nomn Inutile d'apporter des bouteilles triote, t rouvent qu ce nest pls le'
D. Int. d'-H.mti 1614'C'4.o ad val.. nom i temrclntuls ayant contend de i'huile ou de la moment : o iont-ils et ULle ieCo't-
Chique sur N. Y. 114 o0o pliine k*rosine. ils ceux qui sont sans moycn poe u-
Cheque sur Paris to 010 escompte .\lmc Vve N. C Gaeijens. ses en- S'adresser chcz 1If. I. 1. BIGIO aire, sans l tier, sans profit de on..r-
Transfert sur Patis 5 olo escompte tants. s lnilles Raphael Brouard & C Et, dans leur age de voir, de oe
Billets de 5 gourdes oo esconitt lulcs (ats & Fredric Gaetjen, I Angle des rues CouLbe et Cesar. predre enfin qu'avec la co ven tio s
Nickel I 010 escompte Alhx Roy, Geoges Lebrun, MIs Ed-1bus de touies sortes,s scri.et,
o d nns ees --I-- .......... abus de toutes sortes,- ils sk'rient,
mond & lules G(;erjens, les famiilesl I
--^- -^. I A lo, s ls a leo ceux-liles insenses,couvrant tie liu-
--. Vvc A. Thoby et Erncst Dalencourt, La CO1 itmiSlOt riers notre psse hon1teux: m'eIx va-
.\elle Lionie i aeitjcns. les families,
Fait Ara bou Walter I) autires ne disent mot quoiqu ils'
Scott, Mine Julia lThoby Melle Flo- ttall ne soient pa; satistaits le l'v Cst
r-lA Thobv, les fanil .es Emile Marce- trop traquile, mouvc Con-
RENSE1GNEMEINTS .in. Leonice Laraque Charles Reih er tropical tranqp beau.--le mIpeile ct-
9; 1 1n 1mercial trop beau.-- le people, cClle
M-.T .'OROLOGIQUES l:erd and l-atton. Mr Auguste Gae- ie
OISlI'IV.\T)I i ,jets. les lamilles 11. l)cs1ue. Charles La Commission Communale a etei1,achittie des politiciet s vrCXnfasantP
OBSEAVATOIl 1ns, l content de cette pa.x bicnfaisante
1a-w eis, Ra.oul G ictjens, .\i e Vve installee cc malin par .M. Elmile nt i jde i l is.
i' (.ox, ls tamilles 1. Gornail, E. Prtzeau, chef de Division au D- ont o depuis six
ShMINAIIE C(OL..,(IE .\los.into. Flhuri, W\\. Sobodker, Paul pirtement de l'Illeritur. Ceux-li qui ne disent rin ;-- qut
d J ,1 ne tont que sourire, ce sont comnmhe
SAINT-M.\I'iTI.I 1Itmile Franiois, Daniel .lMonireau, Au discours d M.onsieur Pre- e font ue sourire, cc sonvnconie-
l'icre RlcgtIi.c et les demoiselles zeau, ont r0tpondu le )octeur Do- les pr catdes es anii-coneiteioti-
Vendredi i I t'vvier 19160 l.aisidc & Philomtcne IIvppolite re- mond, pres;dcnt de la Commission, nes '6margeant toujours nalgr et
Sle C Rf I J contre tout, ires grisseincn di.s le
MClciLcnt les amis tant de Port-au -le Capitaine Rossel, AJmininisrateur conre out. res rsein das
Baromrntre A midi 71t 611 Plnce que de Leogane et des autresi ivil. Budget de la Rtpub!ique.
iimluuil {1. .ocalttcs Ut, les out assists dans leur Des changes de vue qui ontPeu Poul nous qui avons toujouis vu
raxeprature maximumm 3 2.; analheur. lieu permcttent d'espeter que tout ie note chre[Haiti;.qu enoue to'-
I marchera A souhl t pour le plus bonssousI es coups t'unesupp, Cssio-
Moone diurne '23, N ouielle A la main grand bien de la V\ile. d fonction,- mmeod'unes revca
Civt clair lour ct nuit. I i '--,,,--,--_ tion par decision du gouvtrniement
Baionimrie constant. 'nlildui a i 1ll6tel de rrancOe dnt les principles nous sont cheis
J.SCHEII ,t.tiux-t ,pit- erdix gourde? n-agissant que pour le bonheur de
S- IPourl" itt? A rls. i rla Nation Haitienne, nous restons e-
inem.-P.rislan -- 1,. 'e 1terif harles. fPab t la b t Pabst reterons toujours fernmes dans n( tie
,i' i n,> l r r- il m t Pabst conviction i me, qu'l Haiti est -au-
Le public aprendri a-cc plaisir! il -eu tiile lea rliir'e; ii n e .conviction iit ,
L pu' la ic apprsen'ra ate pdlaisn il t, ,, A t'eulh'e au )>rt r 1 ,.riceLtiortnet vne, ressuscitee, -- qu'elle devicndra
qu'A la re pr semntiaion de main l() on dIeutilait des renseigneiments de or 12. par baril de I dou-grande ct prospcre par Io travail, --
sera doin6 le lilm t nt deandia :i li l ni pti.i bauier dont la ztines. par la paix.
..... .. I I. .- I ...... .. A .itt it t iiI t [ im -i do l. a par a pix.


i iu.'tl.i e m t itw .-iif i i o t-ii t'll n i p V tliV'l i I e .- i [;t pas faitl pour dO l-
parties, d'.,pies le celcbrc R ton, i i. r gi" iI tt coltli'uice.
d'Alexandie Dumas. On sait quc Et lilt pouirrait-on trailer avec
c'et le tilm leI plus long et du plus ilm; a-it i des capitaux ?
grand intertt qui ait j.umias tti clcitI -- MNa, en lail de capilaux, je ne
en Haiti. Itii Ct)o' ilal s iuc miles sept pechels.
Entree geneLale 2 g(irdcs; reseri-
vie j gourdes ; loge 4 gourdes. |


Arrl' d'amaislie
Les measures gnirales qui ont Wt
prises itant de nature A assurer d'une
facon rationnelle et dd'nitive la sft-
ret6 int&rieure Ie I'Etat. la garanuie
des droits irdividuels ct la security
pour tous suI tous les points de la
RWpublique, le Gouvernement, usant
de sa ciitmence envers les individus
impliqu6s dans I'affaiie des Caves
vient de prendre un arretc d'amnis-
tie en leur favenr.
On ne saurait trop applaudif A
une telle decision qui inontre, avec
I'excellemice de la nouvelle o:ganisa-
tion du Pays, 1'esprt d-'apaisement et
de concorde qui preside aux actes du
Gouvernement actuel.

Bolosse &clair6 & I'leclricitl
On sait que depuis quelques jouls
le Department de 1 Intirieur s'oc-
cupe de fair 6clairer A l'dlcctricitl
le charmant quittier de Bolosse
don't nous avoa.s tant plaid la cause
dans des circonstances diverse Nous
sommes en mesuie d'anr.noncer que
cc soir Itstrois avenues seront 4cfai-
rees
II faut f liciter le Dpartement de
I'Intirieur d'avoir realism ce bientait
pour I inutressant quarter auquel
ll mainquait ce nrouvel agrkment.
.4
Asile Fraalsnis
Nous apprenons de source certai-
ne qte Ic cons.. 44djninistralion1
prepare un en3nf rTaa-
qapout Dimianche Gras.


Li11gue la Julnesse Haltienne

Le premier numnro de la revue
mensuclle que doit publitr la Ligue
est actucillement sous press. 11 pa-
raitra le vingt ltvrier courant et
comptera cinquante pages.
Le Comiil s'cst assure le concours
de collaborateurs pris parmi les
homes les plus teminenis du Pays,
et le su.xces de cctte publication est
d'ores et deja assure.
On peut s'abonner au locll de la
Sociate, 127, rue du Centre ; le prix
de l'abonnement est de Dix gourdes
pour un an, cinq gcurdes Four six
mois, et trols govrdes pour un tri-
mestre. /
Pour la p'iblicitl on peut s'adres-
ser A l'Imprimerie de I'Abeille.Nous
appreaons aussi que le Comitl de
la Ligue organise pour le Samedi 19
F-vrier, A Parisiana, une nouvelle
soirte theatrale. On a encore pre-
sent A la memoire Ic succes die la
derni&re soiree donnee par la Somi-
td. Disons que cette tois encore on
jouera une pice inddite de Mon-
sieur Fernand H bbert. Membre ho-
noraire de la Ligue, et que d6s lors,
iI n'y a pas A douter de la r6ussite
absolue de la soiree.


A Louer A
Grande halle a dtage situee A
Grand'Rue, A c6t6 de Ta Pharm
,entra!e.
r S'ade.ser 1 Mr. H. Poitevime
Ptit-Folt. I


Cltez IEINRO4LI) & ,o


E. SEIEl
23 hue des tIrouls-Forls
Fabricant de Chaussures
Pour lHomies, F'cmnies & Er-
ants.
Formes toujours de la derni6re
mode.
Travail soign6, m.atriaux choisis.
Les commands de la province
sont de suite expediecs.


Le Docteutt
L6ott Audalt

A l'honneur de prevenir sa clien-
tWle qu'il n'y aura rien de changes
dans ses heures de consultations et
de traitements.
II recevra, )usqu'a la semaine pro-
chaine, chez le Di Ricot, et A partir
du 8 fevrier, iS avenue Lamartinicre
(Route du Bois-V.eina) tous les
jours de 7 A 9 heures du martin et
tous les jours .de 5 heures de
p'aprEs-midi. Ses operations se teront
dans la matinke comme par le passe.
Pour toutes questions concernant
le Departeinent de 'Instruction pu-
blique, il se tiendra i la disposition
du public aux cinq ministries les
lundis, mercredis ci vendredi, de i
I heures.


BONNE OCCASION
A vendre un joli terrain i Diqui-
face de la propri6t6 Pition
ndre, mesurant 6o pieds de
or o de profondeur, arbres
Sux bureaux du jour-


CORRESPONI)AN F

UU (LvUatIt(JC


immense.
Voiilez vos itrouver de t~ ii Ire
cevoir vos amis: avec dis.tmttii';n-
Allez a la
Society Generale
DE
IKola Chamnpart ie
du chemin des Dalles
ou vous aurez 'ernbarras du choix
entire excellent kola, les liiimoniides
fgazeuses, liqueurs varies sirops uas
sorlis, etC.
La reputation de la Fabrique
graudit chaque jour, grace a la per
section des products.

Campeche
Campeche I...
On demand 500 tonnes de cam-
p4cliu au plus bas pri.x F. 0. I. it
livrer A nimporte quel port d'llalti.
S'adresser par lettie at M. THO-
MASSET, HO6tel de Fiance.
N B. Spdcifier quend la remise
peut etre fare. I


I


APERITAL,
l f'it ." if i f hl s'.)
QUALIrE SUPERIEURI

BORDEAUX
QUINA
V1N TONIQUE ET DE
GOU: DELIC1EUX
IrEEITZ l.I-A I.NEIiOL.
A(i!ENT


Ligne Hollandaise


Lce' S'S-JA\N VAN N\S\
partira I undi soi r de or-u-ric
pour k~s potis fit So~d.
Le SS "ciOLO.IBIA est atteoa
du vets IC SCit. ALI(CAP Ii nwcharge.
ri i iipour C(Jut a10 11") inpnu Jl- tr11Ope.
ILL*S S OlRANlL N.S' k \L" g
couran11t. PHr~tlia de (oona.
i%*t'S dtti-LcvuucinmL otir New.
Yo rk
l'rochI ,it us d pj~eN'v York
SIS *"CALYPSO-, caigo. boat,
Iv 10 Fl.>~.ricr.
SiS '-O'L\N(1EN.\SSAU ",
d.tie p-iS LC COt C IixLC.
Poit-xu-Prince le :i Fcvi icr igif
AUG. .4IIRLND'IS, .Agent.


Raporel st amiship liH
Le Stenincr .\\IZIiRAN .avant
la Isse Ni'w-Yoik ie 2 FKvricr est at-
tceiduil Pori-au-r'rtnLL ,
le 9 coura.nt et paii ira le tuCie ]ut Q
pour le% poris dLI Sud.
Le dl"lLIgu 3d,- I. Conir 'nie
I)ESVERNINE


Le ca toie p'nt

qb.WU^ ^iel


I


Voici indispensable pou, .. .,let
/ UIih' pour les convalescents
le t'cessaire pour les voyageuo
le Comniode pour Ics vilildgatu"
ristes.
II est solide quoique ne pesanl
que 17 livres, peu encombrant, tre
portatif, et ne corte pas cher.
On en trouve chez
F. CHtRIEZ
80 Rue Courbe
Viennent d'ari iver aussi:
Coton noir franqais supteii
dit 112 deuil.
D Chemises cellular blanches et
rayures couleurs.
D Parapluie de soie pour homrin
) Encas a pour datne
P Serviettes sponges de toilette.
> Bas et chaussettes de qu
su p&ieure.
a Calicot de toutes qualits. .


Victor MANGONES,
93 Rue duMagasin de I'Etat
Figues de Smyrne

Daltes de Perse PAR LIVRE
Prunes dEnte j
Biscuits fin anglais Marque Peekrean &8 Co
Allumettes suddoises par caisse, Bire Pilsner par bari
Bonnet aondttious .


C


iilsion Scott

par les m&lecins come

excellent pour combattre

Rachitisme, la Bronchite,

Dse Pulmonaire, et toute
Lerale de l'organisme.


I


(
1


I