<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02508
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 7, 1915
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02508

Full Text






Cj,6e nEDC-hAGLO0 flE R4DAMOhN ADMINISTRATION
DIRECT UR paAiiaile d eauil iuc iea Ie ou & Atun~rcasiue

AB014 ZXZ1IT1B: iest amfsmeues isootrefues :
ii~ m iT U P RIN C G 2 .0 A I'li All I Pin-eat'"ia&us burclaus, d e loursal
MOIS IsA FAB.: 1 C..wz %. IA% arci. & Cie 9, Rut Troacbes
W ), 5 : : : 0 .0 0 A L o hLima i s.. :wz L NIAvenc e li& C O i g. s .2
G. 2.20 A Bthat im. .11i,.,RuJojit Mosse S. w 19. Jeruslalew
t *- A* IG .t LP u 2 .2 0 M P A Y 1 9

Maoll ~~s. *G ** 0 .C O 0 1 I NLes MADUb~.Il5,13et:bou nock mesent pis imads.

poRT-A -11111INCE aitiAbonnemmrnts & insertions payabledisva W



r~n~o~~t E bout. enters et coiiire lou'.. v*i P., 'l4irIIlaeOlEltt i I ii ic : e ote iitn lat Jile-'411ii venfait dtie faire sonhapparition
taut. (.2,no peut Cti cen i.vain quelgewito, t11114 '' i~tI)ie It) ~ il- q ui. I Lst JQt.LI lot Clot voti&L le k-bICPlatiIsous diieureu all*
-- IILuro pe .a aci'oulevei %.e de fond I mnise flat- Ilo d.'pIutlillN-airvi.'w e lat til, N*ay 'nt plusti~ en A Iordic du lo.ur. te.
en comble ct e ne1W oiht pas les'ddatit Aimtoris.'r t leMiimsrot tie' F. 11ii %t i JK diquo ticIi%.Ka1e Sera su%-
c a w f tpessi mnistes qitii %o m ia ariiere qui 1 4 1 1'0 11t 1 io i f If1I e JI d .I.V S t. (e it Ii Ire A llacrtl-i)4.141
~ ~ f j ( f D~~I i t r o n t I s u 1% su c d ii o v s % is b i e n i( s V 1 ,1 1 *1 0 41 0 A 1 0 1 14 t i -I IJ01 1 1 i tll tbe t i e a P o rle f f u I 'I g n l 4 m
s li s pje e te s le'sft riv i..,I+it i l el it a hL peine Iet J ulius l it cla e ia I tat. i I. ifit m st i i ot io s fa i soi sg u n vra i plat
qUi ontt c~u\ Lt Ia l e, ~farailles Le -*I-101wte. 'v~e iailAmttC t'1 Is I egi0.4*t. Nit 1,10,'of "It 41 1 do hippc'Ier lea 1011i el in Nalla~
I) t IId U R, %110 D\ I) etilei biei'. Jed e 1us 6LonlCitoverts do Fe uitit'Iwet. t Iie'i.~io CDIII" iIi ir i 'tcai#~' t ll.lliil~!
lFirvc're (:e %,I)m eux qtiil coiviefli(fill wii i ijs-t'I.I- iliti-tt'o 11,- Fa~ll Nt/ j H. IJ iv-i'i .Iti Aw ', Lo'oiiee 4Attblarci,
Iii n v p -is q t c l % p e s d~ co u te r. I iii, i r'(ii 1 I I. v..I U ad nI m d e za 4 .14 ~
du pcI~fltqua l) Iii 14:01111p.1ne leur leur opii. i ; I t. yitres. les A.at 14, 1101ii let~ri'~ i~ ilt'( r(AAY FF ( ~I.1 i I I'.aul et 4 a1doiLas. ( )c t 111iud,
go fA4 I Is dtur urd J JeI..i ei (J ul nIontent eateiidu'., 501OLIS %0s ciidr, z. c 'mpte trout iii, V* .I .i-b ie A141- 01
h~r pa' 'u re :olIn Inc title piece i h- lli)bic c out ~t ` I u I it~lta or r q-& Pmi 1 1 b~,~&Ii'. L &ii l ~Ii.'i t'Iio~* Le iii.A'. ~~e
Colies J 1%ci.) ii ier ties adto,- C'.t SuPetli ci ci t "%I". deCelia- kaa.ll q It ir~iiti pJim.
I s uc tout le mon de 11v detIi ~dc i Ju es qulStii 5 wiIt l6 itI- lat(ita. 41..I.t -ii.-il'.itioit i de *EIisi d.,I) : clielta--I4~cIa
, Mal, ,., JIs qku be 3~a t an riellcineiut ihaos,%ilb.C \~lA r 6 41 ais ti'lci~t J cml tI'4.ci itli.4 1 .1.,iI d i I.;1~~~tiv l l e~ .~ b r 'r~
~'. j~ J~ 6 h 0geraints. d',utres daiasr dec cuzu e 1 ;a e L i te reg c )IslO heVat 10- it r. G '!(,I iiiillit 11011 .4t'11l cal i*lit 1 111 t 1.,141. p1411a.Ie Iwifs il.'liin t, oela.tlia
IOU', Its u llU% lbiklL'% qui eA SC I'w. 11 tr i il Imfpf)%%ille tILet1Aipall, t l Cei t lcia rityg t in ci1-to c1111W41I t, 4.ti c I l .~-.e ,- aliiiI t ati~ A e t~r

rn ~us:. o~t 1 CC%.A it Io 11In _iif~ ustice itflhllZic 1C 111'. L ii". 'otir. d~sLu S i~~~I tti' tti l~ii~ If'vist. ili 'lii,I 111 ut- 'I\1 if.- l.I \ i U lil t jgdt J if-1 A 1I.4 ra410 Aej)4fl-
"Sauls; pour ) .III %:.r~oqul eajudlu.d~crueN i ailii i~lciii4ZiIe -lit petiiji. 11 itIutin-,~j Tiit!. aIa. a.'A4suciAatuimi teiijit see
XWt A\'~. 1, )L IJ.Aiin qu ure prolon- JIUparAvanit qle ISuO LI % fire (in- W~i~i ~~ tla. ci 'i~te itt.Il'111-i I kll 411,11lf S.sii' IT'l II [w -aICCM lt5.stile
ption Je I., jucrc ie ne pourrlit que %,ie e t acquiercpuo d c .ilau S4.11 its-a i t- i i iol I iAdes Ti l arti4)i iIlbc'' uaa ii.. tW J~i.'~ I ill ri I. ii10-1111' ut11.1f i y tal, l it ar is lle
Flier II AilC iIcur .,atuataoii per- pl us de 1eboulu-, i1Iidl c ve*lV eAPVe- au Otti it. II \ftits do t ttijis 1111 4-i~t'l It \'I.'... lit4 ht l\ai jci idtt' IAII. aulan que j
isunel c (pi~j.. ift hurs lncaiemn nr une ste saiii- et l at rn1, Jebar- aoulf~** j .!. aihSre tdudic.a- (14) 1 it*t111 1,(-4 44011lit ii iuC'. Iii. "utaihni ia ti
uroubit. IttA1t 2. C JU\ Abus.rit- ravatie d uan t ateiiiiiiitme btis et en- tiona lc-.I'. tfij. 4 lIts j I ~ *i.ilfO iliollt's 111 4:13-te. L'ii i~diiJ e a p iattc
gnitoU Jotni1:i..it par cux, 1is Ont fluv tiI. e C~i eJ(Lto 1.it 1tout. LA )1. 4 )1 11('#~..'-1 ir *.I-! ;i a 1114il S il' .4 1 Ill.i., io vi),i,.; l 4if tio, ittt !_e_ iw-, 1) it- i r, t'iime e n tiS as t.i i
Iuc I ()1 :0 ttiouilt a %C paix en queue de ;1fois%w at l n sera Ce'lle t, tit, Fl I )iidoll A14 a. I fIt ilt-., lit : td, t'L I t'lilIF'- a i I ft iaittieljc I l e gi I t, c ( Co t*
~ae4.L t-ifllt 11.Tlitie lC ie [it Sur pas. tALurop, %JII (,a ell- v,, i-:, le -1 Ai .,dlvca. 'Jlii 10i~ti-eltt t4' Iilt' 11 m?' -hi~ liitimi ex-ai-tijie cliis itle a *rw
19u t iow s dc ILu ouf cc it i- siiit beau%.ou p iieux q u ..m tie e Vs avic '. I t I I i. 'i~itre- PArlisl lt titld e I io'Iif t 4 11 f ,II Miat'l l du e a Iuutoellu-
WI ~ ~ l iiJilflI scuic.'inc at hiintiga e CIciimu l'IelC fCct PA 0:1 nO A lif. Iiiti ,~piiti 'L'duist~iittet~ir, -,II 1-t, ramme
Cur qu;Ique Illut~ I tcrie-i-terre s-Oat pa oqu.icu1enn ou-I' 2.1~iuSU. ~p1 ~~,~1~~tr iit 'ajs~ r
4its ui~a .. i U umi rati em pe hcr de w rmI tOm- ta llei A. 11i 0iih 4 ii ~ rpe it 1 lii ;i .ak, jil %il.k, I .,NoIt .a'itI. ..-. ovatde1 LCIbu
,1 ou t~inettra poI r~ti A-t s)Ite, e3 el ALA el1batt
hoani),ble hl*a.dins' le dt~sir rnuablemenet-%Ii %()..e. Pl.e Ili ]US- tstii t~i~~ilill ca vt'at'ic. (Sl t .:.aill (-ia hialittuqal ,0144114-11" ~i 1- iteti ioq44jIites IdediIlictiat6s.
tol d u ie db iaI o: Au ten a tol re q u au b,)ut. ,.IL,, t () i is -'r (.I r sa (ctte q a-, I to'I., n iace 4119 Sot)Ial 'ie. A Ik 11,1. Ii.' .'I i t fitii li o4leis \ Ad I ..i i I '. elzabaariach s d uutac pill-
awahi ct viola.tc ep.isnt a s t d clo e ~ iai i \ irI ccli4a' d- IcIIA1a- f. '. i t' I C111il'.t di''I Cpi ptiqueii, ligimu~imite et rd.
I A a t' LIt *-.a O:U p le Sens qUO U, lse 'A',. 1,11IC1 t0 tptol- )'aI1lt t i ii c'. 1110telsi l~a h.'at -. Vl~ih .4 nilsd 5 l
kIletfru\ Abc tl ii .igique l utte. [11% Ire A Is ulottc 11, a- I.~i Lt' V&4 xa b0i tI I 4 t'*lht IuliI I '~' i tseIi -'4 a ller al dticutiaraguenr,
:1 ciu in1 -ie +qie [it% p U- L B 11'' i Ii .1'11.1 iiiLotut atJim 111 01 a.II L t- iC s- Sest luicaiat"S 1InS pia~e,
it W it 'aCI lldfltu 1 L o i ii etie w laz t iii A i ti o i c l '. 'c l S.h~ tela tc l It- I'DI' .it SOl sluals ls h jia elito, m
it rc nt.:-he d iiiI- ALJ.11I lllltiaeur.8t~i a. .a I c. I .111111 iitt ),i solultie x prg
1ws : 2.i .:,,t a-,%st/ e A c Itriit a Lsic141
tU~l ur s amtI t :~tC~ uq i ISIADIC1T dr% I' IS de CHIANGE I 1 i iao 1e8htt aL.ji' I s14.'sitaLiIi).)tII 4 i"t 11~ II htiji~il o
hGAIS :Cur Ialit autr1 hosci u qu o, .I I hcuTc JU ,illaiin I Ltuit lit'- 'it 11a4 1 4 s u c Ire 1aie ielibiii 10t' 1 VI S. S.IIf iit. LM at U ilI IiSSitIlCO uitU1
lls\UA It u r .Iu ce u Cr~aultia.t I111f-4h ifle l e Ic (it If'litihhitff''d ti. ~ctki p r
Nauie p..xtiu~iim ne seniat pktitl~l \ito hutS Cowl'titierit~li t.. lawi,I.roliaeli4 el~o pJays.1itiedoI
ksbr~stu dam, -ur clan als limariatent ~ DEBO..)R~ Un vTi CIi l tA-!s 4 i cit 'lf'tI s' cut, rcrenditI
pu tire CefcoI eIa actt c u rtou r ISIt',ii3tf .I 'gldete i~lt't ri avloiait 1. iti ftl ticl!~it 1111. 5 I I. l lllaicsolte d sIcittd
WIres Jdc nio ile, conmmandan t, -- aaigiit Li 'ill io-itiuulade lot ; miiaas at a "mnn1ia')4 a e it!' la acis I oon au-jcr i- IilceittI'lt'4sc ct ta .5ltlul`0*di dou
ktjnt !cur lot, %u ppi i hili! latl IaneS l'apait-4)i 14'soe d'r -41atl~itt '11 t141 -11'allIlk- iltt. hi 1i0at .' i l edlIus I o ilil jo
1).r: 0 driAca. ora I LU oye ~iiiat olc.11r i ij)60d'o-l ~t.i' hilt' tl Ilitio rae tirlIC4i i ILuiliIU*c.f*aot
11"theges Is Olt pikx ..1.1peu r A I. h t ~ i i 9 o 1 a. o m O C '. c l I'ia-,ciC ohiluiis. iohl t.1* A IuiIels,'iiti'jij. U idtldlitiuiitis
CU q~rlealceLLIIP~ce ~ 1). Ant. d'Uaiti 1 '41 u`II0 OOAJ sal nom sptletitilIdI2 Ii 0io1)!JILlUiI Atitiutile. i> ci'I i CIIllait. s cillitc~ttitudo tie iiil)Ii ~le V.r.'CIItoidet Le
Wit eir ram ritmt.1 ii he plus vile pos 1). lilt 1`914 e A t~ o o oad viAl. now Adolite'. ipilus 11 ut14 )1t. 1i.4 Ii put-ld l' l t!11ia"ti aeIL444 chi i iii~4* ti t ~ 'itit
Ijeitjeuiag a Coiate 'ti pri uodigila des elicoui-a.
lk I'Luropeir 11%is t.tqui ic itl1). tnt. 19 1 4 I0IIt 9 4) ojoAdval. nom L(A-jct'I tif ~cs3eaiit I teasu tigCl~irlxwin.a 14 t2, da et tesdapres 4tidleits 15 ni-Aux et Iiidtetih.
INavntI. "idIL1.Int. d'Haiata191 4'A.240 1 -gO nom !qu'uti cailtis (fi thU 14)11) l'Aiino'd a pro~raimaiae.
Ctst pourquoat ne Ious Iiisscz pJS, Chique sur N. Y. 112 010 *5CPlO,4citi!ICe4SJoilis dclierllcs, Ss~ialli puicar I, 0aIt'i.ii.4t deuix Imatches sellJ- h'voSir~elear~ oh
11rtluticarlf t par CCei qua revien-1,,'h, esur PArts to olo ..orapte 'deux aaiiu i Is ~li le1#3 usc- stalluo IItA.S, tul otu iiil. i0 11 L) Wcelna ChiC61ilgt!; et if eat A .o ulahaater quA
ftd4ite u cleg nd cptae lquIrentdeIC4 cou'ps et it) lai~ss4mreiat pour brw.,et Iautre 150ll. th Ijoi.i Janvierle os c utj ctujus@

rous d is __ ____ ____ ___ ___ii__Mal._ __o n__ I___ o a-t dil c ttt. d t. la C aser ie. C 'estl oj he;. e t lu s C so i u uj r 4
wrubre. Oil a perdu tout espoir efaebswtl eri lilu-slilt
Wavr Aune~olI k r'ch t Ser+ airteri d Ellall de I In~rlielfr o saair~ait trollc protester. Aussi, *1 wtc I'nut 1)41r Ie regretW 1l'rtsi- iietll'eIAfriuocm
: flv elmate i ccssaire at& S- 'cIvatdI eiIcat! lii (.2Ii.t j c wuai, fa.yade koIIeintaxdieal d far
10Uttet c'.n olnoti nturs nie Ic 'l. pro.-.11- .I -- .r ce_.-sa-treI. pt-ic- ba11111,iit' li C jiiaii tuse l llS i'con pl-ar i ete t o c


8i on ne le peut, de s'en- accus de rception de 0a thambre corps ,eo leccdaaent ,n ,ea a Y
Ilus grand nombre possi- des Rtprsentantls qui a accept les On a encore la minmoire lea cu:ture do l'esprt.
*U-"- ages et de ne pas pui La Chamnbre modifications laites par le Sknat jours hleureux ou tout Port au. C'-.st ce qui a rendu ces cit'a
tdISnements dans un sul dans !es difttrentcs lots qui ont ti Prince accouurat, en qu6te de sn puiaisstes et respecttws.
u--- Ioumises A la sanction du Grand stations nouvellehs, verse le land do ('eat encore dans los sports |u il
S. Corps. I.Auve te Ie.aliles, au Pont Rouge. fant aller chercher le secret do cello
'd t evident qu'il se faith me As 7 k6sr3r 191 Ensuie le Sdnateur DaOsiers La Foul*e immene des dames dtcoicertante vitality du people al;
I Plusieur dcamnpagnes d nne lecture du rapport coceroant semibat Litouatiller l'enLrain des lenmand.
de la paix, il resort de it ? quimodifie, cell du aodtquipes. Aitaions done lee sports et praU-
r its et le raisonnement Pr*desikc de Mr l WIMPU A 1o qsui '. 1ten A cAta du ilaisir qu'on 4prouvait quois-les.
5 asi ull u AnulyeS Adru 191 sur 1enrgistrementl. I man admirer les joueurs de foot ball, la 'our cela, ayons toujours A I
6S1e0 qu'el es manqueot de l'purgence et le vote rimm4dist : vue tait agretableinenlt rjouie par noire. I'autique adage donet
EMis et qu elaes n ont Lclure Aet done de ie .;s"eIur qui a te admis. La loi eat votte. I 4tliellement des jolkes toilettes (fldle observance a faith la gratided
de prendre de I ex" mea- d. Seat, rel' & PaL I Le Snateur Desir done lecture dans Ie cadre vert de ce land rusti do certaines nations: .News ae a Di
adoption par I. grand Corps doec du raport concernnt la loi ur i qu. corpore sano.
Ma ent fix une kAche taine lot djA voreis par la C Garde du Pridentde la Ripublique. A cette epoque c'4tait I H. S. H. ABLARoD.
*-'^ d dsormais jusq'asu bre.






LE MMl'N

Cin ma BelleIe gnement sup rieur des divers Etats 111 *ass...._. d
S its D ivers oici i rie programnie qui se- de I'Union. La proposition des parti- -- -----""mll
_._. 'ra offer A la representation de ce sans des Allids varie entre 93 et 97
soir : Les mrais de St Gond oi sont pour Too ; tel est. d t le profeseur *
RENSEIGNEMENTS venues s'enliser des batteries alle- Mac Cock, ie rdsultat inevitable de 'l
Smandes ( guerre europdenne); Les l'agression allemande, de la violation A'Em u1 ion SCOtt
M E't-.OR.OLOGIQUES Asli, fderjlue en couleur ; Caprices de la neutrality beige et des proc6d6s j rc-e' -
OBSERVATOIRE lthu loi Soleit, scene amoureuse ; de guerre du militarisme prussien.
hiyadin Napoldon, (sc6ne comique, I.es sympathies am&ricaines vien- est prescrite pa les r -adec Os come
DU joude par Prince. Ces films de toutt en ds trduire aun actedun
SENIINAIIE COLL,_GE eaut feron etainepls entde seraduirepar un ace d'une un remde excellent pour combat
SAINT-MAHTIAL aux nombreux clients du Cinma- haute signification : la 6alisation de co ire
icellevue d-autant plus quo 1-entrde I'emprunt franco-anglais, qui prove l'Anemie, le Rachitsz-, la .
Lundi 6 Decembre 1915 est a une gourde et qu'on aura la Ia confiance absolue dans la puissance nem la ronch
chatice de garner une prime-sou- financiiie et dans la victoire finale Tuberculose Pu
Baromitre a midi 761,2 venir. des puissances de lEntente. la Tuberculose P1uh nazire, et toute
minimum 22,2 A ce soil rendez-vous 1 Hotel- Avant mme 1 overture l'6mis- As.mure-vous que faiblesse gn6rale de or s
Ternp6rature maximum 31,1 Iellevue. sion publique, les offres ont depas6 le flacons portnt blessed g rae organi .
Iu les 500 millions de dollars demands ce e marque.
Mo-enne diurie 26,0 L'arresialion de Monsieur Francis et les petits capilalistes n'ont pas -- t
Ciel clair jusqu'A 3 h. et nuageux Samedi. ainsi que nous l'annon- inontr6 moins d'empressement a .
ensuite. Pluie tre.s laible a 8 heures cions. a ,i6 arit6 une nouvelle fois souscrre que les grands groupements 40 01)e [NiIl ,,s 1l alid dos [ta'l
45 minutes. Barominre 1grgerement Me I. B. W. Francis. Des bruits per- linanciers. Dans un banquet de 400 NOUVR iS Q p rSSS contre ( en baissc. sistants aya.nt couru que l'ancien convives, oftert aux de16gu6s finan- (Par sans fil ) '.rent .,,.,,. ,nutrs atta
J. SCIHERER Senateur availt 6t condamn6 A une ciers de la France et de l'Angleterre, eni(:1ii.s ('iIln ;l Michele et S
pcine tris sc rce et pour un ddlit MN. 1. 11. Choate. ancient amb.issadeur Martino ,lu,'.lt alnent
Le dep.airt pouir W\\'shiii(qtoil des qu'on n'a pas pu precise1r, nous des Etats-Unis a Londres, a consta (i c bre -- "---
Iliillbres die la ComimissHI avons ite aux renseignements. 11 que, dans le conflict actuel, le choix ri I g-r 's r- o"V '
C'est hier a bord du, Prairv. nous a 6 repondu que Me Francis du people amnricain n'6tair pas dou- S.A.,A. Lt.4cmt p. iL CrOiScur T : 1
gracietlousoinent mis i leur disposi- a te ar:et sur la requisition du teux, e a ajou Nussommeschinois Chcho dimanhe dernier, a I ,.3
tion par le (;ouivernetnnt des Etats- parquet woas la pi6vention que une nation neutre. Mais quant 1no, oi V pendant. a nuit es feux sur LE i
Unlis d'AInI'l'iqi(e, que se sont em l'on salt et pour laquelle il se tiou lorsqu'il s'agit d'hommes qui so bat- le rt. n avites de feusree L'atta-' Il.i ni cnVr'
vhareeis av,\ Air Ed. iaroche I'un vait en prison au moment des mat- tent pour leurs droits, je ne suis:pas qle sutreou nares de guerre. Lnatta- eme"nt tni:.t ut o.s,
dh leus s,,orairetis,1MM.AugusteMa sacres du 27 luillet : celle d'avoi neutre, e suis avec ces es l une hre. Plusieurs boulets cr
gloire et Jierre Iludicourt, membres (rapp6 un Magistrat dans l'exercice Aussi M. Ribot, ministre des Fi- etr n-eee. iis oes ..D.v iy ',.
dela Commissiou charge par lo de ses functions. nances tranais, a-t-il pu dire, le 7 s. Les autori nsls chiuoiseons trano- Ini.pud.a-t tr is Epm.s
Gouuverneluent d'llaiti daller a Was- L'instruction de cette aflaire a t Octobre A la Chambre des Deputes s Les auoes lha *o ses an bon- "ioa .. e c.atre ic, pidle
hingLon fixer les points de details reprCisete1ion.eeI*a < T les principaux banquie s des ele Clacho o a delay Convention u hs nous lie avec reprise. lousles pincipaux banquiers des ba-ld et coule au petit jour. La cause ,. dosr Mthon,
le Gouverti minent aintricaim. Coceras iitas, anles capitalistes, ls c- de cette action n'a point te rendue ,AroaTr-&U-il-:E EWALD(I?.,
Il vG auen celeU occasion a boid Concis & |laln toyens qui voulaient nous manifes- pube ""---'_.
ne agt able et brillainte runiion,t A Le Directeur du aBataclan Pla- ter leur sympathie ont consider P S.- s minisres la Qua-
laquelle assistaiert Mr llamiral Ca- e Gellrard, avise sa nombreuse et comme un honneur de fire parties e re
perton, Sonu Excllence M. Arthur aimableclientele que c'est demain, du syndicate aujourd'hui constitu. r satuple a: tcnte oeit eu une conver- Un apparel rectii, -atur Derty
llailly-Ilnc hard, E E.r et Ministre mercredi que commencent ses con- Malgr la gigantesque publicity ger- Skutluis same di apreer-idi.pstre Gre avec une s lentiie nau bin mai50 gall
Pledpt.,.ti.ire des tats Unis en certs quotidiens sous la direction du manique et l'or rdpandu par les kouo s prs-mdAprs ur o ne 40 a o galon
cette vlle, Mri le capitaine Beach, maestro Jules Hraux. de 3 A 6 heu- agents du Kaiser, le people amtnricain quoir 11 a confrS avec le Roi. Lon Sadrsser au burseu du journal.
AMM. Sthph Iln Arclier, president du res et de 7 A 10 heures du soir.On y ne craint pas d'affirmerhautement o6l colmice so ls t ccr uies c d ..que la r- .
Seuat, E", ,>e P'otlle, Cltnent Ala- tiouvera toutes sortes de rafraichis- vont routes ses preferences et corn -ponce seont aines que la re- lotlve:-llent MariLad A
.gloire, l)iic.tenur du. Matiu D. segments : Sandwichs, cr6me a la gla- ment il entend collaborers la defense po 'ece scra ,
Troi clialouipes avaient et mises d\. AslTirN V.-- ous les navies Prins di1r i edrlandena
loia d ispoiiotil(es aaientssaires cc, pour dames et entants etc. de la liberty du monde. Wde a .,rIne, qui Te sont pas en D1)1s'r
ila disposition des commissaires et C)'e ]A Nrinc, qui le sont pas ell
de tons coux p(1ii etaient venus les La lt6eignage allemand service dans ls eantx trangeres se- M I on, .
accompanr. n ouveauSyudicat sur I'eprit public en Fran.e ront dans Iouis ports d'attache le 20 Sa;jdo, : io, 1 k l, Anbtoine.
La rtiniion a t e d(es plus cordia- I vient de se fonder un nouveau Dans le Lokal An.eiger ( de Ber- dcembire et resteront jusqu'au 6 Porl-de-P'ox lmc L. Poux et .
les. 1eauctiup de dlames y assis syndicate qui porte le nom de a Syn- lin ). M. Hans Delius constate lui- Janvier pour quo !e plus d otficiers enfnt, S natcur :\Vliam Ir. Ma
talent. Et ,n y itlitun itine, i vtiio- dficat des Planteurs de Canne a sucre rn me, en ces termes, la force morale et d hon nes possib!c aient une per- alathicu St Aude Gil Duiosir. la.
On ci t d(I cendu dt i Plu rairy de la Plaine du Cul de Sac. p 11 a invincible de la France : miss oni d'ailet i terre, en vacapces. put oux, /. Th na, Me La.
avec regiet. Une fois de plus I on pour but to de r unirtous ceuxquela a II est bon de parler franchcement: Lo Ni is.-- 1s I )umains sonl boni Grire, Mtne Lonant
venait dl'api)tccietr la courtoisie que culture de la canne A sucre interes- On se trompe si l'on croit que le sur le poijt ld'uiltr(r danis la uerreomnt
mettent les ofliciers de la marine sent au point de vue agricole tt in- Franqais est djda d6courag6. I1 faut dn cE, ds AIlh:'s. K le a permits le 3 enfants, lclle lar'.
amdricaiije La recevoir leurs invites. dustriel; 20 d'utiliser les mcvens g- connaitre la v6rit6, afin de pouveir l)ass:;gc' utlx lHusses. Cap-Ii I. Willams, Mme
Au course de la reunion pendant .la-1 neraux de propaganda des meidhodes nous armer de patience et d'eneugie FAit t'. l .a l.'gation namri L..reaa, lr u. viL:U. )'uieS.Ftls,
quelle on a admired l'ex(iuise amabi culiurales pouvant s'adapter pro- car, dn cets cette1guerre, toute la ques- cire am Vic s i f0re qu un na- 1v. Iasteur E. Jones, ri ThimTl,
hie du commandantt Crossley, pr- gressivement aux conditions du mi tion est de tenir Flus longtemps que vliet. \m biugo a t attapie Laon C. Nrcisse, al .onsriil, Abel
tner due ltuiane du ant Prairy, la ,lieu; 0o de pnerfectionner Ilila main l'adversare. nqu croiLt a W.!);gton lie le navire at- Gal D. Alcxand.e, iR. Sjous, N. La-
usique do; 3o de perfectionner la malnadversaire.lanlt 1 est de proprit6[ Grecqute, true, line A. Lpoite, J. P. Choi
national lien et celu 'yi des Etats duvre agricole, indigene et locale ; E France, je me suis entreten.u lais iuminlatil'e comuineamntiicain sil, Mine Toussauit ct ctants, Mime
Unis mil quiant ainsi la profound 40 d arriver A un contr6le technique a ec des homines de routes profes- WASIIIN.xrox-.- Une atitre arres- Laurent.
symiathlie (ui unit la grande et ge- des culture et industries de la canne ; rions et provenant de: routes les clas- tWtion s-est rdulisde. L-st cellede I'at N,''-York : Mr. Ch uvet Fils, Jl.
nereuse lpubliuie Etoilee A sa pe- 5o de transmettre les voeux et les ses sociales. P1ai visile les h6pitaux tacli conisulaire allcmaiid. 11 parait tin ie, Mr. d roche, consul
tite seiur tdes Antilles. dolIances des planteurs et indus- et j'ai vu des soldats bless4s revenir qILuIune vstel coratioii s ten Eouroeco
4A I'hospie S- iuent de Pall tjiels de la canne pres des pouvoirs de la bataille ; j'ai questions des ldalnt jusUl Lu San F'lau'isco a 6td la Charles Moravia.. mc .Moravia, bon+
io.|hi ae tde Pdl publics. Et, en un mot, do concou- femmes du people ; je me suis ren- calsu d ette a u'restauion. ne et 3 entalr.ta Mr. G stonMargdron,
Bitn qu-l n'y uti pas autant de rir dans la plus large measure possi- seign6 avec le plus grand soin sur les d nNuritis Uds a ruse Sbixoqu- Mr. Ab a Sd, Mr. C. es Jansredt.
mronde que dimanche on ne s'est ble, au dveloppement de 1-Agricul- dispositions de l'opinion, en obscr- d unts das la use Sxo M Yakubck Mr1 C Si;endt.
pas molrs amus6 ccpendant hier, a ture et de les fair valoir. vant la vit quotidienne dans les rues, l eau cotil) de vies peJIues. -
la second jour ne de la fete oflerte ieaucoup de vies perJues. -H^- -^- **ja
par s second jou e deins au rte oferte ariae et es sentiments populaires dans les L'on soulp.onie des ouvriers me-
pauresle poram l'Eglise Sant-Franois-Xavier, unions publiques. Or, je suis arri- contents cotulne les auteurs. AL. stoP Fr e
pauvres dc la Capitale. Le piogram- Eleo Egoise Saint-Franqois-Xavier, v6 A cette conviction : nous devons ,-*t_., Le maitre-aieur av
me, a quclqucs lIgeres variantes le 1o Novembre dernier, A Paris, a t6 ousgArder d'esti mer u-dessous Le maitre-tail!eur avarnt a Us-
pros, tani le m6me que celui d'avant beni le marriage de Madame Caimen nouslgarder destimer au-dess f L ment connu de toute la Repiqu
hier. Giry avec le Docteur Leon Audain, sral ur a rem rquab'e force mo- vient de retourner de son voyage
Promrt nades en autobus, batailles Chevalier de la Legion d'Honneur, danscete guere.A cette here les lE:sranger o il s'est mis au cor
de confetti, ftux de bengale, pluies ancien Internedes H6pitaux de Paris, dans ne sent. cettu hcure ls! des derniLres modes et des
d&toiles, tout a dti pour le mieux Laurdat de I'Acad6mie de M6decine Franis ne sont r battus ni dcou Driieirs notue1Us tls les plus iccuntcs.
et. les attractions diverse semnes de Paris. e rs grande. leur conflance Grand Qualicr uro-llorois 11 ofre ds costu s tris bie
tout le long de Ia court ont arretA el Pelite Staltisique Des : Dtecembre soiguns et a prix inoJdrs.
intiisse picsque tous ceux qui s'y otv'el 'chec des aliaques italiennes. Rue de? \ircRles en: face del
promenaticnt. oici une statistique tres intdres- Les funerailles de Mhne Polynice Les troupes aLtstro-liougroises,rei- iBanque Nationale.
La sEance de cinma sui atait le sae de quelques articles de pre- St-L6/er nde Marie Jostphine Davti- forcedes l)ar do nombreux nmaliho nd
d[iar psint u peioraqimme a eu miere necessity arrives pour Port-au tois, decedde hier soir a 6 heures, tans arunCs lireit a I' oust et au sud
den inir point u piogramme a eui viv P:ince par le vapeur Prins Frederik se'ont ctlebrdes cet apr's-midi a la de Novi l'azar, plus de trois mille l drand '1rl ?
un inti paticud i cr eta d rive- Itndhik le Decembre courant ; ar- Basilique Notr'e-Dame. Maison mor cinq cents pisonmie, s sirbes. QLte v4M ia-^
nt appla die, ainsi d'ailleurs que tile de p "ovenance ambricaine. tuaire : rue Amdricaine N 063. [ Un grand r ombre d'Arnautes par-
lous aies morccauxe doe la nusque Nous sommes persuades que le Nos condolances aux parents ticipa du cot des auslro-hongrois LScmr Prins Willemverant
i i d qucques mouvemetnt d'affaiues ira enume ,iprouves. aux combats daUis la Ia tl io lto-i
uns 6laient si entrainants que nom- ouvemen aaes ira en augmen entire Mitrovica et II)ak (Iit de New-York et de SI Marc et
brersant, grace aux garanties actuelleso Nous apprenons la mort de Melle LeU3e anniversaire de I'accession atlendu iCi Mcrcredi S cr1. en
quisser d coupans la nntcour pSet himalgr la Mantgue 31. 4oo livres net Florida Vieux survenue Lundi 6 Dd au trone de I'empereur Francois Jo- route pour les porIs du Sud,
poussiere, qudques lc gers pas de eure 12. 930 ivrcs net cembre 1615 a neuf heures du ma seph fut fete a Novi Pazar non seu- .
danse. Sucre 42. 93o tin.Lp.utetrrement aura lieu cet apres element par les troupes austro-hon- Steamer COLOBInE : -
REn somme belle runion don't itz 34. 740 midi a 3 heures a 1-Eglise Sainte groises maus avec autant d'enthou- Svuivant avis rCu par v'Agent
l'organisation n'a lien laissd t ddsi- Savon 91. 900 Anne. siasme par Ia population.
'org i tIon 'a se lus Morue 9. 036 Maison mortuaire, rue du Champ Sur le frott de 'lsonzo, apres i'6- de la Ligne Ilo!landaise, cesuper
rer etu con A pass6 quelques ben Fromage 721 de Mars NO 54. check coipleL des attaquesitalienmnes be bd'eau, du mrme lype que 1.
ns eurcs musr follement et Oignon I. 9-8 A son frere, Monsieur Anvieunor ces jour's ci, I'ennemi ne retnouvela" V'nezuela devra arliver vert
nment. ambon 6 Viaux et a ses autres parents, nos hier aucune tentative centre la tLte la fin dle co nois en route pout
,mee d(; mberit an Crele Beleie Bi is 57 meilleures condolences, de point Tolmein. e V


Diimanche I19 DOceinl'be, de i hres Mr.caroni et Vermicelle 1. 755 Est dcddde ce unatin a 3 heures laviya'l Monte San ichele t San
de Ce'are s-mii 8 hre s, il y aura abac 12. 970 Madame Terfulien C. Archer dans sa Martmno khou6rent. i Le Sieainer' ickerie venan d
riau perlte do ellevue une f Lte do cha- Frine I. 375 Barils quaranti6me annde. L-enterrement 4 Decembre ports du Sud esl allendui ici
ritde u it de la Chapelle St Louis Pommes de terre 42 Barils aura lieu cet apres midi I 3 heures Succis sur les Balkans manche 1'2 ci. en role pourI
de ''urneau sous le patronage de Harengs saurs 61o caisses a l'Eglise Sainte-Anne. Sur le front aux Ba'kans, les trou ports du Nod e New-York.
MRies Thoemas liice, l axi Caze, Ch. Biere 2. 730o Douzaines de bouttilles Nos sinc6res condoldances.- pes austro-hongroises prirent d'as- P du No;d e New-Y -
Reiher Ed. lonuinain, Ed. Lespinas-esauL Iesmontag Oes a u sud dalewij-
Se, Ifliec(k, Jtr6nie, Sirad Vili rd, La confiance de I'Am6rique das la Nouvelles A la main aut lesmontagues au sud dPlewle u'- "---
Fernand Rivire;, J. N. I.6ger. cause des A llis SCHERESSE,- Aimable quality r TD'audres t rou e ni I AST ASIASTIC CIOPA
de" omltoie ouvraged d mes, Un grand journal amrricain, la que, chez cee dames se disputent tau sud-oest 5de Sjetic Lign Danoise
fiserie, do leaCr's, de pgateaux,t c etc nV-York Evening Post vient de pu- en gn.ral le csur et la poitrine.a Des mahomdtans arms pouirchas.e
Les enfis troueverotes loteiet blier les rsultats dune enque faite Ancu TECTES Heureuses gens I sent A l'ouest de Iavi Pazar des Le M. Smse eSt attend
Les a~utis eti- mentO es oteries r esl rats~s e roits arrivent sans efforts; on se chr-' bands de piloards mont6nogrins. le 13 I)eemnbr. pretinat frilt p
Ot autres divertisseutes. par 'e i rotesseur I. Mac Cok, dege de percer pour eux. ur le front itan, les attaques ok ,
Prix d enitre pour grades per- Trinity College, et comportant les eGRosssSE.- La seulQ bosse qui *nnemes conti u6 rent cotrela tO te wYoGk. OL
ponnes G. I.j rdponses de 2651 universitaires, pro- fournit des renseignemnents sur de pot A Goerz et le plateau de! Preeizmann AGGERHOLt .
Pour eula;;ts, 0.50 centimes. fesseurs dans 44 institutions d'ensei- deux personnel A la fois. Deberde, J AgA I





LE #6ITN


iugti de couleur ; it n'stait jamais La FPle do1 19 Dcemblnre
antag~onique ni vi-.dicatii ; il corn- Les cartes d'entree pour la grande
prenait le point de vue de l'adver- fkte qui sera doi-niee le dimanche
saire ; .tgais il n'essayait jamais 19 courant an Corcle Uellevue au
d'user de la violence pour le changer. profit de la Chapelle St Louis de
11 dtait toujours affable et moddre en Turgeau serout en vente bient6t
discutant. 11 savait guider son mon- cliez les damnes patronnesses et chez
de A appr6cier pratiquement ses M. E. Sdvere, tout pros de la Banque
nmodestes ntcessitds. 11 lui enseignalt Nationale au prix detme ;yourde pour
A labourtr la trcre, et se construire grades personnel et 50 centimes
A ... p., our enfants.


HouvSllgz dG proszg
(Par sans fil )

7 cernbre
SHIIANGAi.- L'dquipage du croi-
seur chinois Chaocho qui s'est mu-
tind a abandonn6 le bateau aujour-
*lhii furf2c n*i t boit lnmbard6 et


torale. la signature des cartes et la
direction du bureau provisoire de
l'assemblee primaire.
La pudeur d'autre part, coinman-
do au Magistrat intthr'sse do s'elfa-
cer pour ne pas etre l'objet do
soupcons quelquefois injutcsi mais
natu ellemtent legitiin.'s.

Protleation d ('fctCeurs


1863 qui est venue dicider en Frani
ce quo tout incudp6, arr~ili en Aa
grant W~it pour ull fait Plwi~ depei4,
nt's cor cli wneiks sScra i jmaiddiateien
conda.ut devant le P[ocurcur deL
Republi (1 Ue, 11ii ~idt. admijs par ,
jurisprLI(tu~ice queIC'arrebtatjoll pou
\vJi1 cu-e exerct~e Iuu les les tois qui
1-infracton 61ait p~issi ble de la pein
d'emprisonnemcnie. (Ari-i de la Coti


ur 1i1n: ~unauiai1iSeL tU la listed dos dames patronnesseses d "b I n .bell. Les soussigius journaliIrs e.42 n c1iiqAeLe.. r, u r3.) ot
dA conomiser ses gains, A diriger pub)lie Iier, il faut ajouter Mine St incendi. Les bandes rebelles qui ls coIunal n con ut que le Procureurde la RI
les petites entreprises et A les d6\e- Amand llot. ont attaqu ici l'arsena! A minuit P Pt Se e prcoestent i publq a a f-cultd, dans le mem
otieosse 1eme eaux Ltava'ux des rutes ii'otesLent lt
lopper avec i'6pargne e par la bonne Pont repousses et 11semble que leur reoijste e in- cas, dordonner directement 1-ares
foi en affaires. les autorites ont en mains la situa- rite pour s' lie declirtas en avour taton par measure de police, saute
11 leur rdp6tait souvent, qu'ils Les employs publics vont iubilor tion. d'un candulat a li .\lagistratture piendrc apids ou A taire prendre pa
avaient d.e rudes dpreuves A traverser, On sail que e inois d Octobre vient PARIS.- Lt France ne fera pas la coiunLnale de leur cloix, en lui le luge d lastruction telle mesur
des prob!d'mes difficiles ai resoudre ; de leur pitre Paty. On annoice ddjvi paix avant que l'Alsace et la Lorrai- remtettant leurs carts d'inscription que la loi autorise.
mais quau lieu de se l.imenter et de e soul plzc'&tes ;,lo soirte o l' est ne ne soient reconquises, la Belgique qu'ils avaic!tl, sous p ine d''e reu- C'esL ainsi qu'il a toujours 6t
ddsesperer ean face des ditficults, imls a eprobable lolt ote; Io 1aieiont de eo t la Serbie restauries et I'Imperia. voyes etd obliges par Ml oisiCur prroczdd chez nous, lorsquon a yao
devratent au contraire come race ernieor inoils s'effctue dans le conurs lisme allemand et le militarisme Buatureau, inspected ti oit ie, ti lu agtr guliremt. Et cette pratiqu
d'hommes, rcmercier Dieu d-avoir de cette semaine. p) ussien mis dans limpossibilit6 1)rendied0 a uitreau cotmi til alin est cotlorine A notre lgislaton qu
un grand probl&me a resoudre. Cilinm:t-Blll uKe d'une resurrection. le MonIsieurO t Alphoe Alp onte. pertict l'arrestat:ou meme pour de
Q lndividuellement, disai'-il n J C PETpROGRAD.- Un ukase imperial leieistr Ieusilie,), Sunt-leran coltrlv\enClons. ( Loi du 19 Septem.
voudrais pluto: iappartenir a une ra- A la seance d'htier soir au Cindma a etI public ordonnant l'enr6lement Mervil, Exalus Pier't, .Monra lioiy, bre i'.S-, premise en vigueur par 1
ce avant une l.-iche grande et dillicile Biellevue une belle assistance admi- des classes de 1916 et 1917. Mervilus st-Vilus,(Os ar Sy\ ers, Alra- lot du i Septembre 1845 )
a accomplir, que d'etre l'individu rait les beaux et interessants films LO\)I:S..- L'iarme anglaise en han Norvil, Norotis Norst, Micliel .\cc ines sinceres cordialits,
d'une race dont la route est parsetmne du programme,les appareils out bien M11sopotamnic bat en retraite. Une Pierre, Stnat Vill," Virus I)arius, AGUsi'e M.\ONTAS.
de tileurs. Ce n'cst qu'en rencontrant lontcionnt du commencement d la diclaration oflicielle parue aujour- Norvers lFran"'ois, clutt d'qlqi pe.
et qu'en retardant bten en lace les lin et tout le monde est sort salis- d'hui announce que les forces du emnar'es. : Les cares dle Saint Nou publierons domain ei
problemes dilticiles et refractair de fait se promettant de revenir a la i-denral Fownsend se retirent sur lleurtau Mervil elt e lie la vie,que les racts d'hommes comme representation de demain soir qui KIuttl Amra. Pierre portent Ie iim e nuI r11111 t'o
les individus d.viennent forts a un sera splendid. En attendons que I OND)R.'S Aucune solution a la 'l.1.
haut degr6. nous publions le programme de situation dans les Balkans. La situa.- les Nos. des carts des protsta
La memoire de Booker Washing- cette soiree nous signalons le beau tion de la Grece reste toujours obs- ntaies seistiveit s 'ot :Ie- ( deat undle
ton sera une source d-inspiration film en couleurs Cesar Borgia que cure. ''7A, i,;58, 4.39, iTO.' Ce qui itidi- "A louer une 7iAaison ayant re
perpdtuelle pour encourager les co- bon nombrcde sepectateurs n ont pas V U \sttoxN.- L'Allcmagne veut que que cette quiete s est iprsetin- isc, en ville, on pas trop loil
toyens de race noire aux Ltats-Unis pu voir a la sance inaugurale. s.avoir its r1aisons de l,eflicement de tee en corps )ou'r tre inscrite. II de la villc.
d'Amdrique. A remain d'autrts dUtails. Iiover et \'on Papeteen, parceque oen a tt d do( toutes I'es rAdrese'er les offresau bue
11 faudrait aussi en Haiti, s'abreu- Citinila -Piarisilllna 1-cilacement et le sur transport au etui pes et cela pendant toute une du Journala.
ver A cette source tdconde en sages Belle representation qui sera offre- pays ont l3t3 demands par Von seinaine. Ioes cares sotl ccittrali-
pr6ceptes, nous in..ptrer dts nobles t main soi avec un progranmme lsntorft. es.
conseils de cet up6tre de notre race, tras alhlchant. \\'ASuINu-, Ox.-- L'ambassadeur Pa- MaPures llovales 'EAX LAiBI
au lieu de continue a ergoter pour ire que Z- Londres a avis ie Dpartement en t e passaientt A I'iscrip por tU..R EC
notre salut sur la Convention Amie- za sera represents, et le public con- d-ltat qu'il a introduit une vigou- tion les ',lt ipes coinintinales, '- i Les EAUX-CE-VIE,
ricano-Haitienne revenue un falt naisseur se fera une just id&e de ce rcuse protestation au Foreign othce dre de Mr Alphoijt.e, elles seules | -f,' UM s'co. ;
accompli. que sera cette soiree a laquelle nous centre la requisition ds bateaux de i6 aient aiutirsees a sO tenir aui bu- DEROY FIL mE
Regardons plut6t et lace le pro- convicts tout le mnorde. la copagtiie transatlantique amnri- reau comimiiunal einvali paper 1i' |ite au, u re.t,,. i
i U l -- i'teitL7, e u e d 'A'It-#.7
blme A resoudre. caine sins la formalite de la proct- tsence. Titrt citoven ,lui II'tait pas r 1 dU E PRATIOUE .du Ditii. a'rd^,rAI.-DE-
SRr CHENET o a inui t po nr rimeIIre dure du tribunal des prises. i de ce tI'u)peau etail violeiinie tt ini i ,ss:.:-.ES etc. MANUEL d rFat,cMdi
Sflier vers minuit, un cambrioleur \WA INTrox 'vitl a vid ,I les lieutx. i_ EM: et TARIF"LL.STAE adresse frc,
.... -- .. .... p netrait au domicile de Monsieur Un ililioin et quart ile dollars out D[.s c rltes liur ttaient dliivrces,
Doitfeuille, au Poste-Marchand. Le tt estlin~. co~ltnti' devant cotler au avant l'ouiverture dti service onu apr' vnd
S* malfaiteur surprise succomba sous les (ouvernoeiulent i lour laiigminentatiou, la feriinettire, en .lA-uors des lettres l A id ,ef r
Faits D iverscoups de baton. -an pocain, d 171.000.000 de travail. n appreil reticateur Der
Des que la nouvelle fut parvenue de iphls aujourd lui que les autr's Quand les t"quipt-s comninuntales avec iune lentille au bain marie et
-- la police, Moisieur Dorteuille fut annt.es cla .tanitdt A Ia Ia noi-pi pa- ie passed ipas, les eitoyens ne peu- leu sir. contenance:4o0Aogallon
REN SEIGNEMENTS conduit par devant la justice prev6- t'ration les I plans de -adflninistration vent enter a la C: ntnune qu'aun 5adtesser au bureau du journal.
]M.VLTtOROLOGIQUES tale et condamnn pour mneurtre. des d.-parte'ments inilitaires ; 8.0Y).- noinbre tle doux et siIIvent souIt-ils
UlSfl0 VATUiE e~0-) de ,otrtles tdeandt d en plus' renvoyes s.ots piretlx>- qu'ils se south S cl .e de
Les Fles de St Vincent de Paul pour 1s ciheinis do ter' de l-Alas- dtja tfat iscriel'e. De eetlte ltat;on, les
Dtu ILes ltes de dimanche et de lundi ka, (. 3f63. 72X.( )0 )ourl 'a non-pr'e- electeurs rcuinnienes part les candidates I1O1 n-Repot
,SEMINAIHE COLlGE A l'hospice St Vincent de Paul ont eu par'atin (itt )proguraininetl de 1-admi autres qIiit Mr Alrlite Alphonse
SA INT-MA'l TIAI un succ< s colossal. La vaste cour de iistration dans les votes et inovens south ci'jdatinetds a rester toute --
Mat-di 7 Dceinbre 1915 hospice a co ces deux ours rem- Coio i a t exaldie aujourd-hui la journiito o1a plus iurs joutrs auix l' -site ayant reapiis ses travaul
Barodn7tDe midi 7191 l 7 plie dun mondeou et jourais ren- au coingrs Na, o mal. G. 152.:,-'1 259 abords du bureau comununal jusqu'a so ti ,lt la disposition do ses cli
pottr les t (ardes uaotnaio es, 4.,O) .tN-J ce que, dC'goutes, ili renoncent a ents di, l' ort-au-Piince et d(t la Pro
tminiimum 22,1 train ne ccssa tout le temps qui du- po C le s u avales, 5.000.000 s'inscrie. vince itO)u routes livraisons.
o'tsemp(rature aximus),'rrent ces f.tes..e.
Temperature axium rent ces ftes.. pour l'aviation, 4.AX)O0t)O pour des 11 n'a j:utnais mina-.-I l de cartes
Nous nous promet'ons de publier imunitionis. P'rograintne des navies quand on tnscirivait l.'s 6lti;pies et i 11adas
Movenne diurne 26,0 les bdnefices qui ont Wdl r6alis6s et de guerrti : *2 croiseuts, 3 croiseurs certaines inscriptions se cliiuient a Li __ltldais
Ciel nuagcux. Vent E frais pen- qui, nous le rappelons, sont au pro- &claireurs, 15 tort'illeurs 2 canon- 300, i00 on u00 pour tine setle jour-
dant la nuit. Barometre en hausse. tit des pauvres de Poit-au-Prince. nicres, I bateau-lhopital, 20.0.0.000 nee,deux o.inploysinscrivant (uaid Lescariner Prins Willemlparlin
,J. SCItERER Atii Tejraph es T erreslres I.pour la defense tie la cote. il s'agit d'.lecteurs autres (ii.te ciux Jeudi soir pour Saint-Marc, Mir
J. SCHERR A T grapes Teresres fot tartie des ipe du jour-
M. Frd&ric Gaetan, nomrn6 direc- naliers coinimunaux les cartes inati gone, Pelit-GoAveJ6remie,Caye
Le Cabiuet detvant le Sinal teur des Telegraphes terrestres,a tde quent et un seul employed inscrit A qin, Jacmel, Curacao et I'EU
La seance d'hier a dtd tIrs ani- installTR lundi mati. TIIBU.E Les discu.sions ne cessent pas entire rope.
mine au Stnat oit le Secretaire d'E. On dit le plus grand bien du nou le M\agistrtt, ses entl'loyes et les
tat de la Justice avail 'A repondre veau directeur a (li I n ous prlsen- ecteurs qui dplaisent, cela pour Searner COLOMBIE -
'interpellation du sinateur Pouget tons nos fdlicitations en lui souhai- qu'i alit e s nois d'inscri Itioutn Sivat avis re u par l'Age
sur atrestation du Gal. Rigal. Le tat d'assurer au service un one- loses possibles. Les arrestations vont leur.y
Cabinet at coimplet, s'est prsente lionneinent rgulier, toujours digne train; les travaux intempestifs s'6- de la. Ligtellollandaise, cesuper
devant le Grand Corps et a declare d'dloges. Co)num ntales xecutent dans le local m6ie en pro- be blateau, du meme type que 4
tre solidaire. Me DOMINIQUE BOISlROUD voquant un encombrinment bien cal- Vun'Ziela '" devra arriver v8f
Nous publietons domain le comp Arpenleur. cu~6. la tl. ,1l ce mois en route potU
te-rendu de cette stance qui s'est Annonce aux electeurs de la Petite CANDIDAT s en rute
Lerminde par un vote pur et simple Riviere de I'Artibonite qu'il se porte Mr Charles Alplihe Alphonse peut- CNN ew York.
accept rpa' le Cabinet. candidate pour litre premier Conseil- it se porter Candidat aux prochai-
accepnte des nakandises ler communal. nes elections coinme Magistrat Le Commissaire du Goevernewent Le S eamer Nickerie venant de
Vente des marehandises Nouvelles i la main communuales de Port-au-Prince? EXPL1QUE poris ,iu Sud est altendu ici
oLes importations paeVeeezuela La lodu200tobre1881 et laEi U p2u lendut p
Lone e im o'tail prt'Ve, naeeabl LITANIE.- Le dognedu radotage. plus l6nientLaire ia plus vulgairie L'a gestationn lu manche 12 cit. en route pour le
nnt nfl iue tat pi li o r PRocks. U 11due0l oi tout le r'gle de pudeur rdpondent non I porls dU Nord et New-York.
ent influe aotre ach pou monde est suar d'avance d'etre bles-i Ctte loi, on le sait, a prise Gal A AlRENDTS Agen
La farine 00 est en recul it 9 59 sO. pour sprevenir certain abus qui Port au Prince 7 DWc. 1915
Le son Ilabitt A AP>N 10. Par con- CONsaiiATIOCN.- 'est le pen- bien souvent se comuinettent dans
edsesestentdant de a sant6. O n'en sent le les operations prdlitniuaires des Port-au-Prince, le 8 D&cembre 19. 5 ..... ...
toujours r'ars, telle que la kdrozine p .x que.uiand oa ne 1a pas. assemiblees primaires 4lectorales. Avis de deparl
qui a pu obteinir jisqtjh 2 31-i, mais ________ quand les Magistrats communauxo, Monsieur le Directeur, Les depehcs pour Saint Mar
est retourIitu u 2.i,) et 2.50. -- ... appeals A confectionnter les listes I e .aon, Jirpo
Le rtz a .1O e to o- it lecto'ales, appelds A signer les A propos de I'aflaire Rigal qui a Petit Goave, Miragoane, JW-_
on sden e e Electe rs s cares d'mscription ddlivrdes A cha- fait 1'objet de ddbats sensationnels, Cays., A(lin, Jacnel, Cura
coAnttinue sare I a ,e ie ei :i r l tc c s.rO que elacteur, appeals a pr4sider le hier au Snat de la Kepublque, Je Venizuela et Trinidad par leSIg
ranule passi'e de 11 112 A 12 et le a parti du e. Oc bureau provisoire devant proceder vous saurais gi de publier les pie- Pis V -iiema I seront finess I
concass ee do i[ 1 ttt ot1. r n Ie 1915 au 8 .D a i'adection du prsidont 4e l'assem- ces que vous irouverez sous ce cou- main iJeudi 9 du courant a 4 h
[)ans les bodes il hattt 1)010!' tun ure tWli^) au (^ L.Fe- ble pritnaire, sont candidate, non vert et qui auraient suffi, si lecture eut
renchlrissement du )Detims 250h A idi psasseulenment a la ddputatiou na- en avail -t donned. A 6tablir qu'au- res rs pt cice l Dr 9|
4.300 diu ck blca A2.80 et dlu c ii uonale co e smble unique cun e irrigulareid n'a et commise Pot au Prince 7 DtC. 91
Siam XX \ 2.15. ltIn ganral toutes 5o6 ,'diquerl le oi, maio s candidates 6 par le parquet. -.
les toiles de couleutr sont devenues t t o i at 61ectl esm Udds on doi tpare faie en. l paruet
plus chores, A cause dte la diflicult 6 trature commnalut a magi- Une diarrestinction du dilre quait en- sa tes-vo.,a "mis'
pat i'Allemage. t fabruLe lgislateur ei disposant ainsi ditention, entire la measure policiere et c-.nvaltsc de m a!adie s.
pA sisgnalereicore le changement E. SEPE n'a pas voula que le Magistrat com. la measure judiciaire qui le prive de ph- iq.,3 -,u,
de ix du Calr cot anauas ca 2.30 et I'mnunal qui, par sasituation, dispose sa liberty Le droit darrestation ap- -t* t ,
de Indietnae fiantaise Ai 3.50. Fabricalnt de chaussures 23 de trop de moyens centre ses corn- patient A un grand nombre de per- -- "'* --
Le steamer de Mobile est attend 23, Rue des Fronts-Forts, petiteurs. fut juge etpartie, intbres- sonnes et a lieu mrme sans itre, BP -O
incessamment. Presque d l'angle de la Grand-Ru se et directeur des operations dlec- c'est-A-dire sans un mandate. La de-
Fermeure des hambres Avise le public et ses clients en torales, pouvant abuser de cette tension ne peut s'appuyer lgalement
Ferieture des thanbrcs particulier avoir rouvert sa mai double quality ou par intimidation, que sur un mandate, c-est--dire sur ,
Les travaux p)arlementaires ttant son de cordot nerie et reprend per. ou par pression ou par fraude. La odonnace du e dInstr- a c t
achev~s les Chambresse r6unissert sonnellement la direction du travail lot veut que le Magistrat. en ce une ordonnance du luge dInstruc- i A Li d'* ua
aujourd'hui pour la fenneturo de qui sera toujours soigan et I'exacti cas, s'efface d6s le lert' Octobre. da- tion mantia et s r, atefltr' at
li session t xtraordintaire. Lude observee. te ilxee pour overturee du registry L-arrestation est autoriste par les rapdementaat@,
Le Secrataire d'Etat l ) l,-ltriour Les cominmandes de la province d inscription et laisse a un autre le art, o et 88 du Coded-Instruction M A. cmARD, &, te l. lH
parlera au nom du Gourd:.. cinent sont vite expedides. soin de la confection de la liste elec-. Criminelc. Avant la loi du 2o Mai -) r-. --aU -*