<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02244
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 16, 1914
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02244

Full Text



ieen O LE NOlERO DI criMu. I i i f rni o

OIE Ti:1A10
1 0 1 j E T E' l l 1 1 410 8, line A41i0L u 8. -

ABONN 'iEN TS : .Les ; : .-:.:cs soil ;.ceies : .
A I -A .\ I' IN E A poR-\L-pl:CE: x rax du journal
I' Hi. ;.0 A PARIS: ch.c l...A::...:cc & ic9, Rue Tronchilt
.1 LO'DIsR : ci: L. .1 ,\ ..c, & CO. 19. 21,2

I LP WII S- 1 t-A i. 464
I)T' IriTl A BulLN. Cd \1u e v 19, Jerusak:s
2.20 S-. r.10sc 46-49
A N E '-Yoi L; ". Pa iici'y Company 45LU 1c "

8.(I 0cs lanuscrits A.c ,:t l nc soti pls rendusi

NCE ( H l Q U QOT ID IEN .-bonunelncIs & isisei Ilons payables a va.-zee





1-Autriche et en faisant rmiroite i aux -- piaisir noire exculenL Unn Ql ;-Is V ia o Ie ;Iaiuli n aiiiiition au
Ir., I yeux des Hasbourg la coinq6-te Silo I RouerL qui revienit d France o i 1 r.Ito- t cabiroi t,
q ( i niqne pour Ics deRdommiger ide Sado ENS EG LR ENS MTT3 Na pis puat a la 'uerr acucie. [ s autres ql
SeSCO SSe Y 2..C'est encore l-Allemaigne qui a O RO LO sant v.mmnt s r -,),,. i C ie
ouv. rt a son vassal le prince de O i'VAT 'j' j- -ifranic-is. la -. 1._aynu- _IM- i. ..u Si l- to. ilet
-- H tteir.berg la route-de Philippopoli re sa s ine, notice aini i. 1 o ir-t ;t il I Ik. lila ii l es coiispianiit.
et la encourage au annext r la Rouime. I ieiiignts g nt e ore l's us 1 n ,,,is probibe
cAlkmands onit si bien con- lie OIcnitale quIe le trait de Berlin S itMINXIiii CU1A.LL EI d''s taiucs s o IK ;; svinC CI (lt [11 0 l ) p()I-
desd. gcrs dou it vont etre avait placee sOus l'autoiite d un gout z.1I.T -I l u gi er i a e1rre oii i* na alcs o Uo C'1 1itit a jpas maijmoural' tdO ices
.gsau dluat Jdc ia second pC veineur gcnlral nonmmei par le S.-il o usaCt 1 c ic .U .lid. : os s epuices lie
ela gLierre. qu'ils essaient des tan.l t Ma;nili r a .) laisirC 1c N l soub o.:I l :, t, Il,> n.ncii e maitn.ant
,n d isuciiteri desdiveisions Pnfin, c'est avec l.assentimenit for I -IL bieuvene vrn n t
points les pIlus vuIII (i tables mel de Guiliaum Im I et peu. etre ~ S d Irn',iitre a ,me .(>> t i l. g r i,Ue lPj l- ',' l t ,
piue bitanniqLue ct de la R s e a son inst ition, que i Italice a. .nim it a
,,V \ t,.)iPe' r rant_(is..\I rm pearature 1 L. La 1 Comia.t d i 't 1l1*.i it .., > n. :r il. q el ut"re
entrepris la cou nquite de la I poli ,,,axpun ) l > b ,s utI lin:Io 1 lI ,I S I ,m o 1, 0ion
lIIum II a jou. la carte tur- tamine et que 'cmpeieur Francois Jou [ d .le uii tr iso so ) nH llL0 .1l -l ; >i S n1ins t' ios
Cjestainsi qu I dcux contre-tor- s.ph adctinitivenent annexea la mo u ir M enne diurn i o-2 > 6 iIen I1 18 mInI *:): ,is< li nu-
.,s turcs sont n ires dans Ie narchie austro hongroisse deux pro "l n li i l. t1,,..mw ,l.i (, 1.11 ils v di b,-r-
:0dessa, out codul une canon- vinces turque, que ses troupes n oc .'Tp'-s m d. A \W Lk, S r e 1' i ,iii. Tu.I 1) '.;i I ulis, haves,
,usse et t dI c lsur Ie paque bot cupaient q 'd litre temrnporaire en ver Srom-e en h'uissf minoat, ct oeoilL, I c la .,i.i >i\. i ,,. i i t ;>. n'. i,, .i\.
As Pori-ugl. Ul n croisecur rd tu rc un mandate enropcen. lemplI .Lur" LII pLi au dcssus de cieis oiiin.o i ;s, ii ) -.s ,- 1i,'t ., ', din e
, banrde ia aiur ed sld vlle russe C'est avec ia comp ictae manifeste ao 1 normal lesi Meilue. d, .., .odosi.a pndant que Ie croi- de Alle agne qu'ont 6t6 donn.s I. SC!1.ER l1tl (io Allle ls ( 1 l ur 1'ue d. b k.
H e so t s o l ic ie t., i .,',',.
am i- a ii a soul 1312.ik j -s deui cou [Ipsdc pioc he q ul ont caI i d> I \.-;) i ) 1. 1 (L tHI-s sc' l IC.s .ca u.. s '1 vo t1
la vilic de 'o s ke ae s6 I el ioidreeiienti de 1 empire turc.1 it A s. C. ii I 1 th 1 st I .,i Ai u it ?
bApreas ces deuIx atentats centre le Di lanci io l), .i i> 8:. 1 A l- iS S oueI ,i, i' i i i i i n
| D i armees ottomanes scraientr droit des ens qui s'Appclaient 'an-,, nali1 I tri11 1, -'^- a n is de rdeep'i)m :i a l i
sur pd ''UJeg ierre ; la premle- n 'on de Lim s nie et de IHerz a it ls Ii. 1 I't.i [ I N i .ia-.
... Ioncentr 1e ii u-t, scaait lune go ne et la coniqu.te de la Tripoli- n ou tI' l' iL1, in t ,-!.i s ,, :,- ,,
t-n eteine pour la domination a 3ng raise taine, les Ltats d s BlAk.ins savaient e e-^, ):; Nds ai )4 1.i :>,C.:v |t i,!i- -1 li
lveptie et pour ic canal de Suez, treLs bien que 1-iintervention d-aucLi- Ib t dh I' cla r 'a >ii s t J i5I, e s la itiri.ectiuoii ;.ique La sco d s rcunie a lx- ne grande p-srande u saL S nce ne les empchei 'i t- s j.midr ;r "ili ,s l viiit a :ru I tIi Is '. "'.1 Ii .- ,i4t ,',1 ',. i W t i" 'ai', ha vu,
Iculord-est de i Asie o l ineure seA rait e se pt utger les depouiiles de glise <.(rl I; t1e l 1a h ,1 "iC miin t(r ine ( Ic I'e aaO I t -1 1 i i.I ii ,,-, ,,., It, ,. i ne ri v
;i it prete a alhlqucr lus provin- I a Turquie. Lai l ini in1,IIrI-4 a I ix .OI141r. j il a suiiUL; 1LIX, v -3 l. i ICI 1 ih*-
*;.:, sse lt tiretur l e .plab t up quie titre teIpor Ire en ver, a-vs., a" ,
se.: de la Tli nscaucasle. Il existed encore dans cette socie- Avanit la in. .-r ArlhIv i4 i [ac lt;c ii [Ics pis I i / I pills1a r iLr,
A.rerniie vue ce plan peut pa- qui se metit et dans cet empire qui p i dra l i t c lbr a la Si lU ls atLi-b I i, i. < 1.,i ;i i p i r
7 h,;Lhbiic. Depul, que Conltuan- u s'croule,un catie.un nopmbre d'esprits ltsso L i 1 t' L, s dI Me lU x.
wL'...ifi a Ci i-t i' \t ) (0h SecCon11S un coltLxn n p 3*W44 4 W*1a *1'' .ik. de Me.': -* I' 1315 i \ l i* lpix.
i,:. e a csS c et la c piitae un i clair'vovants q ui vont i.essavt r de s op la o l, l ] c. i 1,, ,, .1 1 i \ i .1 1 il at GranI
0a e pue c d a p du e l e cr i- o er l A l ne a\ne u ussi dpusastreu N | i (-; all 'd' !tr4 a-, l\lt (I t u11,WLu t,' I .,l i ,u ilt. I K\4 C *i; '1. 1i--- ', V' >.1 lu e tde' Lb
posep ra l! 1urI -ir t' ,li lii, ,o;' 15 ['l
,,stLc Cai. qui eso dev nul la se pour leur p e. LUne revolution e los i i S L .l la laira i t t)ou l .s .. ,,. iop i -out; m t pa,n-
.:ole m iropo~l e du monde itiu- Constaninople est toujours possi- statue I N. I). I 1 .\su pio, L l :i t Li l H '' 1 ava:.Lt-
. n. Uie recrudescence de fana- ble, mais il e-Lst pas scir qu'elle &cla puis lo Vl r.s s. 'nl ) 1A1n1 -s a la l pro raiin '. .1i t ,.,.' a la I aiuir".
. relitg..ux pou'lalt asse -a-ile- te et suriout- qu'elle rct ssisse. E;i- Nouv llo i lt '.i i .. C t it t, II.5- 0i I o Ii L', 1 1i(-).4 .
e: are suscince dans la vailen du ver Pacha n'ei 'rencontrera pas de l'Av iSI ra I or i it1e. Ceiplr' O ttoman, L
.D'autr part, i i.ue "aut pas er- nmoins autour de lui une re distance e- w d. a l' l le hi t on 41 ,de). d ,- /i /'/ -1 1 '
tc vue que si les 'deux rives du onergique t sa politique d amtroda- 1ri i lea, p e le l Ll (I )t0C
2de Suz 10IIbaientau povI tion A I'Allemigne qui aboutit A Comme nous -I .l onions lundi ..s numb5i:I I I ii --
.leures es coming uc nations lapi une declaration de guerre A l-i Fran- dernier al- c Ic pvl- s vi p!ai-ir,,. C et*1 C i s i ot ilol-u Wi ,t-' S ,itr ;'I''
tre Angletelre et linde n'exis Ice, a 1-Angleierre ei A la Russie. 11 note chlominn el dis ngLi.g can 'ia- ptil.3iti (- n 1 a- 'iii 4 1 1. S tLi 1
.-:t plus et les coning dents hiu convien d-ajouter que. mime da -ns de Emile Pi:Zeal qui s.l pi esnum aux i. iles liou.es ( !1 i s l. I C'I 1 I It' 4 ,' ,,m o, l e sait.
. qui ut et si loinIpt, meant le e cas o I e drtateur de l 'empire elections coip,n taI-es de, Janiv er I. .ec-
Ssur ks floiaoes de Belgi- ottoman serait absolumrent maitre pour ie sigo dc Logane devent Va '' 1' I t 'ti
aren't deormais obiges dei de donner libre course A ses sympa -, can par la mon du .egrett S.tmuel P r laiso l l 'l-, i et '. -I ~i. '' a r i,, U-
glrII par ancieuniie a oute du Cap. tis pour l'Allemagne, les moyens Pierre. c s l I 10 ).- : ei 2 1 -,. 1r'" i I > s x I 'i
m mcme ue u e dlnersion sur 1a sat.ie s d'action lui font detaut.Ce PreIzau a sa place marquis e G, G in t, los ''.-.: -4 I L tL; ,, ,!" 1 V ai l,
rc du Caucase lie meitrait pa- nest pass avec tune flotte qui n'existe toutes les Inant l --.l s iSttcr'tres Extrlodi .idL aL i ol 112 1t1 1 I i i, I, .l l>t 1 so
t la omIaton russe n plus, une me conpltemen d- et mond:i1nes do cs drti,,rs ee1 ocps. | D S H -l ll" Pro' "' 1 i: -
' .U mbiiscc nen .eia itpas moins sorganuise par une serie initerronri est un esp.I c iive et oI ,gi ll,.- .1 I i. Iill, D1) 1 i'4i,
,OU tios corps daimen e qui de- pue de desasties,et un Trcsor public un home aux in a iicrecs s, .uisan-; I 1C-om lleil,l 1t l ''' :o t [ '" i;,'t lI.-
l to a e drn ioy.s pour deicndre e6duit aux derniers exp edients, que tes qui a su I o. 11. lir, par sa co r -re-. i proll, ,, ,[ca t 11 or i- i i\i i I. n a! ( ci -L
ie deKpis, a Batuin alors que la Turquie pcut envahir les provin- i lion, la svmp.i d[ lvo, s cIiCx qui Ln eC irCix t bien isl rll 1 ,i. it ..s t I t ,1-, i ,, a ,i-. .;r a
rrseLce st.irA i int m men plus ces russes de la Transa ucasie e m approC ) s ls l park' 1o I br oux. Ilis a [Icc' L ,L1 ,.; A ,1ic""; i, On, -
'ur Lks boi. s de la Vistule, de- e e rntrilla domination anglaise l m-Intairs donS ,1 coI Ct na .l las tenda t d. s' 1 cs gret, ep i i il'', I t.. ', u t ilA> d.
pahdomier jusquApThorn, en e e Eg rpie. Ls se s actes d'hostili-r- ces et ou si p -:s--a i impose une | e 01,r11 ,l tI i .1'u- '\ I l ,t /,,t n ,i 0 1', i; I, Io pi.
.1 i ar Varsovie. t a-Vcer Pacha peut entrep en rflecturuse e. s 4lme1 1 u st nC s app1e ,oulu lol ) mao1] ) 11 al tl / 041., 1pa[ -i I t I. 1 l .
a: anotre avis, il ne faudrait die- se ri duisent Ao de mani ciu pour son pg1:n r et so[ les prnie dc cot q41r. i'.L4 glr- ,. i a m.-l t I2 1 .
1 1 ,spi : '-tea <'r Ct t dera u. sou\',ir 0 ci I : )in s -
1unei.uaqce excessive festations. Les forces marit mes de sens des "hoss d l>. t.
n d l..t d l fui1uie. Cites, l\Aniletei re et de la France dans la II connait piartucalie ei n t- Li ogl saiflt.
I.e S po SiLotc qu'tune bapnde ooiirrtio anee sufAlisent pour met- neC qil ri-pres-n o -iu nous l lund s j li .n,11;'1.In.. lli',n L' COlll.It Elrop
rs is In iln s, jou des r ncI call de Suez A l'abn de touted souhaitons- a Ce c ieci., re iIant les on* H' in i i e c E ro e
uu d hriion ae. e maisF r dent ,1 su pi '-ise les corps d-arm es russe plus grands s a vCl ,us 1 la Iborio u se lit ) 1 ol ^ ,ite iir ,,I t 1 ,,i' ,)-. -
1 0 a i tourullr li puuve, Cenvovs au sud du Caucase n'auront population, si dig e LII l e. C-el |t ipopII ( A i lt.l 'i, an de>.rt Glit ve
ats lurs o'. nvLnainces per- pas de pine a repousser unie inva- avec coailrnct qui1 si presente da rn Si l 1411 Anito s.i .o.1 i r I"r iJ" Zi- "-u dt qu Ca ie dls a.
o eoqle E utlus los plus mani ,1 0to i 'oupes otaumanes aussi vant es ilelictio, cuti e cot: C a cIi, D e1 a1o v'ure'l ',lios doI ml.s i, :, Cy, I t? s t.
.. Umpire otn e oiu n 11 n eait mn al equipees que possible pour une d'ai.lleurs esl p.irtag.e par to us ses 1parl'icahoers pj. sieipi' p.: lex uav i-. i .I' c i ., ii ''i3 .0 y .le-t-
Pvur qlue lioiver-Pacha eti .d-h. a'mis, [ at I ac|ui -ition a i-S conJio eS
40p4lic1se1-cr 1 ntalvec atrio dp otTo a ier aL I m r'illor s uts, solt c nla, o s 1-es par cl lj aigio ,. i piusieurv ibaite-
1 droet absi-aipon un pouvolt con L B Legalionu dominicaij vi,,, ji. ,, i r, re sJ,.r Ii eNe de camp ugleetdodeut
"sicoupsade die le. Ces oio du Mr Alberto lMota a el. nomm 0 EL c 1s jia.!. C bittrn.-s Jo g o-e artilleone so it sP.
qutoms0 mul diendu leur pa Minist-ae pla nipotentiiie de la R.- r.i poiti i, la P-ice :-ieu.em nt mi na i : s par li recen.ie
", "uaijoucoer ltei der at COURS DE BOe U S oeu -i nitent ds G lral Limiarde. a- cit-r al.ti, ld'du 1< la i.,' s1tC1 t lord i v .il.e. 1 pse
U. le l o av-dn ue o i -s qui\ 'nt d dli' r 1.[ [ireit.,'e ilt pirtout, l i t i e.l Alsice qeiles alle-
r.et 0uuellisr 0nr, e oe ls Or muricain 57 0/ T o prime n no llVeau x iinisirss I.a son liab!1 l.t o-n Ilas:t, p.oc, a mandis no tarderont pas a b tire en
",'es e paves du uoudre e u es Uitre ien Ii.d-Hali 191i2 8o ad val nom nest pas trop tard pour salucr la cart e. s'un nom nr, 13 ) jii.l qli rettale. La,. plus traiche inicatio.i dar
P.pate. i lrt F e lue ,etour aux affairs de Mrs E .mond ie Iciob it aux re li *rc!es dos la retrace jes: lenevement rde Mdl-


prd1oirot 1914 A...7o a... a- x-etLousornto du
a pr loutefois- que les Dtte Int .914 A 7 a valom Heaux et Louis Borno, tous deux agents. hoase des esses, fraraisqutent
a~teolrcves du m e.hal Vos de Dette lint. 14 ,B 7o ad valnom anciens juges au tribunal ,e Cassa- Nous souli.itons n- .lans touts gardes pri-.oners depais..acuaio
eilen t dans leul patrne C ue surNew-Yok Par io tous deux anciens secretaires les circonstlances, la p),li,, tahse de ceitc viii par les.. franis Quioi
*1uses rst s emi p' Bilhts de G. s I o/ escompte t ""taimsi i .so devoir avec la 111.ne inltcl- q I cotr" voim,-nte so, t
SO siL'istances A la poli,.que "...d-Et.ai ii qule toIrC It co tiir-. voiismnte so-t
dndatsiond 3 se fnt */ scompe Le pays les attend a l'oeuvre ave: lapence .esd.isi :nin Let i oilulcc tote.L.aotillerieet
.it-aoienit docile mais trs '"" confiance et compete sur leur intelli Na l'nd les d om l t joSs ue epart-.l-e 'nfa-teie.se soit d--j
rnteresses. Les vieux Turcs A VENDRI lenceet leur tact pour hater la soludu N'att idee Ilsleesutlre pIl rS j. retirees n- liissant qu^un- 16ger ride
Pardo,, .Lessi~em eAV N GR aeIeceedu mois de t~cetnhrcpo~urOm- do I altLltahSour
ainent pjs j i'Allemagne Une -mlachine SINGER aVec lon des problems dificiles qu i wander vos Crt-l de Ut.it aca tro i'l .. aa s. p"ur:detendre
Si e mau-ai.s g.nie de acc i pur coutuii.res ou sollicitent, a lheure actuelle, la pro primnerie du Mali. les pos"uou. ..
*"u. C-'st Bismarck- qui a aii.e fonde meditation de tous les cito Travail- soigin. tries lA.,gant. Prix LONDMRES
tleignal du dme'mbrement S'adresscrau bureau du journal vens. modecs. Un co,.pondaatdwar. Central






Awmi MANN


News taconte ce qui suit : En es;ia- ,P:'rRooGRMDE ofti,.i!,s s i.jt tr.s lwS r on sait AVIS
yant de d6truire une g-ire de chemin Offl iel. Ls co nxbus qui ont pins q ie la iilai lI- est sout.t!iiie aivoc la Les franais nGws en 1896, quclquL
de fer un Taube a lanc 2 bombers sur place dans les regions Przasnysk et 'retne viole i a que lo:it eie totes soit leur lieu d-origine, sont invit&i
klazebrouck.La premiere n'a occasion Ciechnovie ne sot pa.s encore terms S atta(pws allet r iden pr e. se presenter a la nation pour s
Saucu d6t, mais en regagnant ns dn le com qui cut lieu 'a d se attaqes. S bone co fire iscie su les tableaux d
les lines allemandes I'aero a lanc6 dans Ia region Piotchovie. m is nous ditio, est dla:s toute sa i'tettr recensement de la classes 1916.
a lac6 une autre bombe sur un group n'avon, obtenu qu'un suc., p trtiel. le i notieo de ses soldats a L6t con- Lc Minlistre de France
pe de curieux qui se trouvaient riu- La bitaille qui commenci le j cou- sid6rablomueut ranforctl et elle con PIE.Re GIRAcD.
nis pros du lrou creuse par le premier rant au sud-est de Cracovie dans la tinue i jo iur iinwe part trts imposan __
projecile,dix personnes ont etA tuees \V;eliczk ltourne a notre avantage; te dalas la ltte. Avis d d rt
et cinq blessees y.compris destemmes apres avoir c iira-eusernent force le Dans Ies Vo- is, noua avons re Avis d e iar
Ot des entants. passage de la riviere Dounaels d tns pOussd plu-sieuirs aLttaques au iiord- Les dpe&hes pour Gonaives Saint
PARIS es environs Nowv Landec nos ren- ouest ll .m"n-. Dus le rreste dl Marc, Petlt Goave et Mirgoane p ir
Un autre livre gris contenant la fort. continuerent lFoltensive et infli- sectLer tdes V,)sges, l'aeltii l 8I le steamer Prins Mauirit scront tcr-
correspondance diplomatique que le gcrent unc deaite slreeuse aux trou tq" i i te I a jle i'ions mees ce soir 5 heutcs.
gouvernement B.lge a eu avec les pes allemandcs oui s'etaient tormees eitlevs par nous la seuine ter Une male pour New Yolk et HLI
autres puissances du 24 juillet au 29 dans la valley Lososzvna.L aile droi iet!'o. ,rope ( via N Y. ) par le steamer
aoilt sera public procilainenient par te alleminde p)oursuivie p ir les n6- l cssIR Prins der Nederlandent scra fermne
le ministry beige des aftaires etran- tres, lut linaleiment contournie. L",s aLtaq tes opiiiiatres des alle- d1s I'apparition du Bateau attend
glres. Le 24e corps allemand venu de manads contLre le fIroit llow, lvw.wz ce jour.
PARIS LBilgique comr-nenct ce combat avec Strikvy, Lodlz et ine ilgru nol Port au Prince, 16 Dlccmbre 7914T
La victoire remportee par les une baitcrie moatee sur des automno. sid, a 10 k lo:n;tries "a I'ouest cde
Serbes le 5 D3cembre snr le front biles blinudes lesquelles furent en piottrkw o.itL Le repossus; ian- -
nord est confirmed de lainanicre sui- pa-rte forces de se retire sans nous ) lle, lii iiu d, sI dS.posiLio i Dr V. 1O UZIER
vante dans le rapport official serbe avoir intiig6 aucune perte ; nous re- 6vac .irirqie i-L Iodzist
public : L'ennemi a et6 aneanti et usiimes ensuite A mettre hars combat ; En aliie, los ajtricliOen qi pa- i riale tsl. i
s'est retire en ddsordre ; alors que plusieurs.pi6ces d'artillerie lourde, a 1-aisset oir -n ( ale- est irnahoc oii th cla.ia
nous 6tions a sa poursuite, nous r6AJuire au silenci 5 batteries de can i narinds, out reprise l'otrensivei dans Deantal Collge
avons liit, prisonniers 6 officers et pC C ie et a capturer plusieur- canolis la i6gion Neusanldec, contI'e I ale De relour ki Ctapoibl aliinOl-
t 18 homes et nous nous somnmes Les prisonniers allenm.inds affirment gauctLe russe ce 'i. ses arnis Ai A sa hi seaiveidlliiile


empar6s de deux howitzers., ie ncut qu- les unites al!enmandes subi-,
canons,de plusieurs ambulances,dnun rent des pertes 6normes ; certaines
grand nombre de fusilset dun mate- co np.agnis ayant eti redultes a: 40'
riel telegraphique fortimportant. homes. Nous continuous l'otfeni-:
BERLIN ve. Le martin du 7 le croiseur turc,
On a annonc6 olticiellenmet atu- "Breslau" tat apercu clans les pra|
jourd-hui Berhln que l'empereur ~es de Scb isto ol. Nos croiseurs et
Guillaume 6lait malade. L'avis dit hydro-a.roplanes se mirent a sa pour
qu'il souffre d'un catharre et qu'il a site ; mnals avant, de pouvoir corn


Tribu tne

Rectification necessaire

Saltrou le 12 Dccembre 1914
Monsieur le D)irecteuir.


clientele qu'd i epi enid la di rc-
tioui de.soun cab,-neI

C7onstiltat ions :8 It! es.A 12 Ii .et
2 -112 A 5 1 /2
Il1i~,flue dii Ceillie,I i
P1.66 de la PhiarmIacle lBayard


NE NCON~O~


les rem~dies de ch,,lat aixi~
L'MULSION SCORE Los%
tans ide m~decine ont an~
p-lnac~e. 16 a~ppie UD a..I
:ire-paration d'Hu&l de Fillsviij
aohet S'gC~
ms',s trom~petus tels que g
a n point tel que noibn ,do
scmnes devienneni teurs dopm Po
NO confonb-Z pas cft
avet

BgIJLSIO SCi

car ils n'ont ricn de, commute
eux.
L'IMIULSION SCOTT eati wka
paration Par excellenced'Hu~I&
17oai c deMorue. C'est l'hull am
m~ziie digir~e i I'avance, di6ba2
s~e d e son godt disagrable etit
son cdeur. Elie est prescrite pail.
ut~ecius de tous les coins do i~
cimme itant le meilleur r iep
ctirnbattrc '1Animie, le Radhiiime
la Scrofule, 1'Asthme, la BrovAti
le Catarrhe et. de toute le wasmlj
qui e~puiserit.


tde oblig6 de reme'tre a plus tard son mlencer -attatILue le navire avait pris. .N. o -- / N'accepte
depart pour le front qui avait tdi .t flte et disparu. Le Pelit Journal qui s'ddite a Port- A is Iiliorlant aucun substit
pr&vu pour aujourd-hui. En dpit dic NEW YORK IO au Prnce a publid dans son n11e de NOS abounds et cits sont inlo- -a v.rita6/
cette indisposition il est dit-on, en Le rapport parole de quelques sur- samedi 28 niovembre 6coul6. un ar. ms que;sel r .eL tlclr est poe la marq
6 at d'etre au courant des rapport, vivants des croiseurs Gneisenau et ticle intitul6 : a Judas an Pouvoir, autorise it aclritter les bordereaix sr la situation envoyee pat le ciel i .eipz'g mais on ne dit pas si les sous la signatuie de -. e Cesar et signer les recus n notre num. home oaM
de I'Etat major gdnral. meInbres l .-quipage du croise-ir centre le general Annib.l .\Layard Nous rappelotis qul ces es poissonsab'
JOHANNESBURG Sh-.i i harst ) sLur lequel flottait le fils, commandant dc cet arrondisse doivent Oetre iprin-< p do '.
On announce officielle .enit ique l pavilion de l'amiral aliemand ont ett lIlenlt. 1. l DIREC'l ION.
brigadierg6n&ral Frederick Bevera,un 'Livies et i'on presume que le come Voulant etre d 'accord avec ma ; n,--, "
chel de rebellioz- de 1-Union a tc Von Spec,ses officers et les honmmes conscience ct come toujours, je .
fustil ;ic 1qquipage ont itd novds au course .ous price de bien vouloir taire inse CIREANCE FlU()l(.II NlHl) DETTI INTEIIEURE 1913,
TOKIO Ci I combat. Les pertes anglaises ont rer dans le plus prochain 1'i de votre La Banqie Nationale tiee lia t11pai La lianqtie Nalionale de la R.i
Le ministry des affnires 2trangcres :it1 penu inportantes, mais en raison journal, 1-aricle que vous trouverez blique d'llaiti avise les intressts bliiie 1 t liti avis lIes inteisj
a declared A la Diete qu'il n'avait pas u ltait que l'escadre anglaise etait sous ce couveit. qu'ils peuvett so pirseoiter it sM 'lls i etuvent se pri senter i
etc encore decide si lc lapon ictour- commnande par le vice-amiand Stur- Respcctueusement, guichlets (pour tougher uei ie 32.,. i,. guichets p)tt) totclt-er uneIe.&
nerait Kia-Chan A la Chine et quc dec, Iv n'vst permis de donner sur EUGENE Di.PES'TRE .il s. nPartiti-itsFo c eurs d,.! > ( t! C.ri iartitioi 1 si 1.,' 1, li doeo
le Japon n'avatt jamas tait de p o- I te bataille, aucune information et issa menv .F1 et 010 31i8it())ts an 3te1 tiss litiet 1i 1te 12ts 1 l0 d'a
messes a aucune nation, au sujet d c *s journaux sont pi6s de ne, ttirer a Le Petit Journal, en son n1 6 dle Octobre 1914, coitre ren t st r diI 7 ;n iJ t-Septiets a 191' n
l-ancienne base allemande en Chine ce sujct aucune conjecture Un grand samedi dernier 28 novembre 1914 presentation des lBo'ss re,- et sur s prsentaLion does l
Le minister de la marine declara *mIhousiasme.a rignd aujourd hui A et dans le dit article, dat ceci me zon L'Input sur !o reveit seia pre:it L'li i6t sur to -V,' aL sera[p
que pendant la duree de la guene ac L 1 ondres aLl sujct de cette victoire et cernanti En jtunier 1912 genial comine pa' le pass.. CO;.nIIft par le pass.
tuclle en Europe, la marine J.ponais, 'i pression generate est qu'elle sera Anntbal Hiaire lut ob ig6 de depo port-au Prince, lu 11 D)cenbre 191 i lort au Prince, le 11 Dec. I
ferait son devoir et qu'entre temps la compnpte,.car I anmraute naenverra pas ser en prison Annibal Mayard qnuo
1lo:te japonaise en conjonction avcc des batecaux qui ne soieni pas A mnie que j uge de paix, en le chassant defit .
la flotte angiaise dtaitAla recherche Je poursuivre le Dresden et leaNurn itivcient de S-ltrou pour avoir: Im a a
des navires ailemands dans les caux berg ,_qui ont une vitesse de 24 :A 25 o Contrefait la signature de Eu M RISO I *ItH 0S l Vll{
de l'Amrnque du sud. iiceadt, vitesse qui doit se trouver gene Depestre don't il a ete le rem A aJ J A
VIE-N E IN blell reduite apres leur long service, pla. ant A la Justice de paix.
D-apres les infornmations oflicielles i s ont diu este un dcsavantage m r- Cette declaration est un odieux
autrichienines.il est adinis quc 60000 lUI en raison du penu de carbon mensonge et je ne m'en etonnf pas. E l 1 qu.dation
olesses se trouvent actuellement dans Li-ils peuvent transporter. L'es:adre car un noin tel que celui de J. C.
les h6pitaux de Vienne et qu'au Linglaise qui a livr6 combat aux alle-. Csar, qui cst pour moi un pseu 113, lue du Magasin de lEtat
moins, le double de ce nombre, esit anlds a quitt6 1 Angleterre sans que d ny me, ne pou\ait itre capable
lkgerement blessed ou convalesccni ocisonne nie le sachc et on crovait g, dautre chose dais le course de ses 1
dais Ia capita!e autr:uhienne. icalement qun le vice-amiral Stur expdedients, que de ulenir a propose VELNEZ V1 TE A CHETER :
.ROGRDE Je se trouvait encore dans la mcr du de mot.
ficiel Un cobat vgoureux a r. loisq iue son noima 0id mention le protest donc nergiquement
iciel n omtE pus du aDre,den et du contie ce fait *riminel et je nie plais OIS v s alimeata ires de totes sort
eu lieu prcs dtqe Roum Tbioranscauca-jt Nrberg il n e reste plus qu'un qu'd ma conscience d'honnete horn
sic.Lesorces uIque Irbizondessvi e aerie ailemn d l K rls me en le retusant Sardines, diverses marques, Asper&ees, pdlds, huaires, morhd
russe mas les cahrons des tbarquemsprts re d cs parades s, que peut Jacmel, vilie de lumiere, qUi con petits pots, etc.
oorusse, mas les canons des tru.se itret e un ou dav paquLebots arms que trole les .moindres acte, de Saltrou.
cooprant aec anes f tnes ite russe trc les alis ont p is encore decouverts. crie come Saltrou, A l'impostu- Biscuits SuI1res \ { q i. roses, pe!iCs
les garderoute,eures migeant les tures Le Sch.irnhorst et i Gneisenau" re en lit~ant a Judas au Pouvoir, ,, < d k F
endero, leur ioienttent chacu n iequlip:ig de 765 et cela, parce que nli tune ni l'autre Aiglais & Francais Marques O Lbet, Pernod, P0ek 0
peteANAMAs homes, le eipzig 286, la Narn- n'a eu jamais a voir agiter une con ,
a Pat-U ,, et le l)resden 261 Les trcfaonLi de feuilles entire mon prc6d BISICUITS SOD % BOITE DE 5 & 7 LIVRES.
pour imitaion cs t s peres llemnde t esties de cesseur et mo. PORTER par caisse 8& par douzaine
pour la d61imitation des trouties a 2000 hommines quoique ont ne con Je vouspr6sente mes remerciments P
ass en rout eme lecture par prsse isse ps encore les pertes du "Dres A l'avance, Monsieur le Directeur. t BEURIE DE IABLIcmarques Danoise,Ital ien fT
Oute ie t fut ra6t e par le topresid en 'I et du Numberg '. saisis occasion four vous saluer se 1t2 livre et I livre en boile
Outse le control absolu de routes PARis respectueusement.
les eaux du Colo et Aneux on les Etats LI president Poincare et M.Viviani EL:CGNE DI.PESTRE fils,
SUmsobennent deux po, epacnites dans president du consei!. venant de Bor Juge de Paix. KOLA CHAMPAGNE
La baie d'Arconc Aemp cement deaux sont arrives aujourd'hui a Pa- FABRIQUE ROYAL
la batteries Hancock Colon et le co .- MDclcass6. ministry des afftaires-------- BANANA CHAMPAGNE
tr6le do. tous les quais,A l'enirce nord ris. Dctcass&. ministre tes aftaire! BANkACiAMPA.\E
e du caal.os es angere., et les membres du corps QualitefSuprieure
ducanl WASIoroN dipiinatque doivent rentrer A Paris l sffo i4 a 0 3GINGER ALE
Hier ila suite d'une reunion du tans la soir6e. PARS
Wministre sous la presidence de Mr. 1N Millerand,ministre de la guerre, Le steamer Prins der Nederlan. J!Z Palna par sac de 100 livres
dl sn,n ds instructions au brigat a dispense les s6nateurs et d6put&; de den est atteniiu lI de Kingston MORUE par caisse de 102 livres
tgn 1ral John Pershing commandant tout service militaire et leur a accord dans le courant de Ia journ'e. MAQUERE4 U par bari de -
u8J Pe brigade sur i a fiomimert dntt urn permis td-absence qui entrera MA QUERE 4 U par bard de 2(k-
.u 86ine bgade sr lu frontiareen vi veur le 16 d~cembre et finira TABAC ALGLRIE V. marque m-ure el
bttexicaines d'arevoyerie ie campaen tos ours apres la cl6ture de la ses BOUGIES ,PHOC ENNES par cai
i d adeini sion extraordinaire du parlement,qui Le steamer Prins Maurits rli BONBONS ASSORTIS la liver,
Ntc Arizona ai aucure information comnmencera le 2 2idcembre.Environ cae soir pour Gonaives, Sraint 4 l'_.
Auh aian 'apitiue n dchadng, 200o d puttset 20 s6nateurs sont
tr i na paoliti nue de'admin aintenantsous les drapau.sotMarc, Pe i-Goave t Miragoane TouS ces articles sont vendus a desp
tration n*a pu aere obenue ; mais o inaintenlniU oxRS rentraut Diunanche maun a Port
.suppose quelesinesuresprisesparl'ad
muppistraon provienent is ce qupar- La Diily-Chlronicle dit qu une .10 au Prince pour partir le m6me ceptionnellement ava.ntaeux.
meni stras ondprovienue pour ce qu velle bataille a recoimmlinc a Dix- soir A 6 heures pour AdIenie, Les clients trouveront q:zlement les mnenes marchand
let efforts dipiomanques pour emp8 'l.je; les deux villes de Dixuiudo Cayes, Jacmel, Gurac&o et I'Eu clientstroaveront ilemtw les; ines ?n ,,-1A
chcr les beiligeratis tmxicas de I et de Pervysse out te constami-' rope. u tail iEPICERIE MODERNE, vis-a-vis de la pIo i
rer au-dela de la troutniee souniresits Uit boimbtdes et ls t'outes y Port-au-rPrience.6Dceinbrel94 Grand'Re.
sans resultats, et il est admis que le jaoutissant ont el6 sous une gr6 leP t-au nce6DeeernreIi4 GranRe.
seut imoyen etfectif pour arriver A cc de Shrapnel. De continuelles atta- A&G. AHRENDUS BOn march --BOnne qali
bull teitdaoir recours A la torce sur uesn do nuit otit q i e srai r Ag."t,. Vene_ eni p*roflter* a.lujour'd_


I