<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02056
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 4, 1914
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02056

Full Text

PORT-AU-PRIMCB (&K.tI)

tMAG LOTRE R..DACTION-ADMINIST'slrATrlW
tDIRECTEUR 8, Rue A mdri or e, 8.
,sOrytr4zitENTS. Les anna soat .iOi:
po tORT" U- I'n RI NjCE A Po.T-aO-PcsC: .au mbsT d u JouNal
5 . G. 2.00 A PARts : ches L. Mayece &C 9, Rue Treac
B 5.00 | A LOWDs : ches L. baycnceOr Co. ., i,3
G(;. ).AT2A A sB.LI N chzK RUdol, Moe C1.9 I.crusalen S. We'
Mois.- 00 StrAe 4o-49
.. E I: A New-Yows: Universal Publkiity CoRpya 45 W
B" it A.NGE 1. : : g4 th Steet
SO T *8E Les Tranucrils insres 0ot non seia pmVs odi.
jNUMIUeRO I sCENTIMES QUOTIDIAN
S- Abonnements el insertions payabiesa datmec


a, A tE icanisatiton du Canada Ort*, *M Wem aii il e- La C ambre me se trove tout center dans ta m
rent, il est vrai. du nouve doctorr La S- ----- an estrait de son easier julicialr- -- Colin. La question de codfiance q aa
H n -"u lieu dose le procurer elles-
ponrsuit, .lep ,i quel- terre soitparce qne d-snonveilh ~ s ElleS s bordoo elt ainsi Seance du 23 Auril 191f Pos e iamistre eat ipoeotm e. Cr.
Mt sous I for de del4graotiquesenvoyces aux joiernanux le droit de vole & ra'auittement il a contract sous la doe s
leai t oont envoyees per do can tens passcut par la vone de d'une taxo dAgauie prix do ce sanction du Corps lhgisltif. It a pM
dants occasionltels,SOtLen New-York, et sont innpir6es par des' document. Mais cotte pratique narrt- ( Suite el fih) mis. i n*a pas donn. Cela doit fta
lui.onsale en ligne, n.me cain gens don't on ne peut pas attendre gulii.e n'est pas univrselle. ELt il airs tous ses crupules p.our e p
Sfavour til retnouveilleinent un ale imperialiste anglais. .est d'autres circonatia ~mtenlt po-Ital ianglo-cana .Avant Iarrangetnent postal de b4r6inent favorisent le neuple. Ainsi I'emprunt .ad reerendumn. Si on I'a Chambre quoi que ce soit qui poises
na pas rair. i pre-nire 1907. le Caiadla n tait prespie enitee 161ection eat fix6e e* Frantce alls lcept c'est sur !a base des jo0o A liminuer sa personality asus ye=
unue alTaire d !e preminire rewmont dans. I h(lpondance lournia-Idiinanclie. C'est la ritie contrtmire prelever sur tous Its droits. Si la des priteurs. La Chambre yant us&
ince, mais q li ,'en a pas listique des ...ts -Ui. Mai.s cet ar- qui I'reva lt n la dtnl aocratie~.Ci.mnbre change ces conditions. ii le son droit souverain. Montieur Les
ct lCeca,'actre. Car ran getnent a pert-ui n ,,I'AitIterra mandricainie. Aux Etats.-'Jsis n er- est certain que lea pr*teurs ne l*ac pinasse n*aura qu'A se turner verse
de ol[a ohI'.-sIO:i eitlro iAn- d oloru dis lptter I ttl;lei(.t Iioteii f colitno ell Anl f le .... ,,
flaad-4, et, a iieit on- dot"oor.le dans ita prosle coloie.r e*, cct de Aetie. ce a pteron t pas. Certes I'Assembli a les soscripteurs de lemprunt et leur
elns leAale, hp c 'niitu ma- ouseuS pgui co1oetae. IIeot c de le jeou et i rnt inte cuna le drit de d6savouer ses mandataires lire: Iai fait tous men efforts pour
iel'epitir bobritaiitiii. pays d'At rique il mra*t tieli dou- tion. iemo C IV e II ea t vrai que mals cel-ci de lear c.te sivent c pous obienir la grantic promise ie
ngemoient postal Idont il est teulx que les Anglais e h uaient illuI s13 parti v s sez nt assez pnuissallitt qu Ils doivent faire. i ai pas rteuxd i; miais A c6te de cela
S Ble Magua'ine I'o.t Agree sion Siils croyaieit q'Un arrange- organisa s pour imposer asx patrons; .Le dSep''lhDlabarre Pierre Louis a le taux d'emis.ion vous est favors
co01ifi)e on iI'aPpel)'le couraml- mint postal qielconquie pourra ein- uln cl6iuage ie lour da scrutii., et lait monter a la tribune poa.r soute ble. vous 6tes d spens6 de I'imp6t4
t- a l concl u eii l1 ,K)et doit .clher rIemprise title d ties A- as-t opulelnt pour en updeounoiser ir la proposition St Fort, mais en ,ovez bon Prince et accepite
Sexpiration das tlis mois. uvnn sur le Canada r.i crovant cela, ntouvrier. i prsenc. des expic .tions du Sre d*E Le .linistre Lesinasse trouve que
un d double butt, coi ;nercial its prendraienit [Ieet pour la cause. Lea bureau de vote ont A la por1 tat des finances relatives aux engag, les ides imises par le d&pute Pier e
fle. En diiljssaiitit le port Cette emprise est daints la iaturle tto de otas les t.lectears. itapit dis-0 mnts pris p.ar e Gouvernement vi ont bonnes..Mais quea que solei t
leque elttl'a I'.\.PWhatewo et niiy e des dh,.es. set, elle tie P-'Ut ,w'ra. daas IOiJto,t,4 leda cotisibuili.s. 1-vis des pr heurs, if comprend qut les arguments apportvs i la tribune
e<|asiel 4tait lix it i penny i tre que retarded par .. tat ri doua- () sgait q(ile li tradition revolutio- .~ ne peut que le ratifier.u arguments rapport io de la tribune
il devait acTotre lBa vente umier ou tot iarraigetnient postal, naire et r'p1iiblicaite 6tait de faire aseml, e ne petn ql e le rtierl ln faveur d-une diminution de la
'auiofns anilaiasfs dans leB Geograplijueaennt etecoiaouiai|ie voter au chef-lieu de canton. C'ea st pourquai i voter la loi telli rantie offerte aux preteurs its ne p-vur
ii)on et ainsi I )rolier aax Ad-I inent, rien no suepare le Cattnada des le Recond empire qui, aasur6 des q ile a et6 propose par le Ministre. ront jamais pr6valoir centre ce fait
de ces publications. D'autre Etata-Uuis. On pourrait dire ,IM'il 4uffrrages rr r r en 182. du Samuel Pierre declare qu ue la resportsabiliti morale du gou
ea facilitant la dillTusion do ces en eat presqute doe inune ethinitque- le scrutiny au clrhf liet de la corn- dc. le jour ou il est entr6 A la cham- vernement est engagee.
Its dans le D)ominuion, il nent. Les deux gdtoupes eLhlinIlte liune. Coinmne les o rations du- b-c il a jur6 de sauvegarder son in I1 ne jette pas dans lea deb.ts la
y repandre les id'-es aglai-es des Anglo-Canadieps et deA F'raanco- raieit alors deux joirs, lea fraudes d&p|endance, cependant se souvenant question de coafiance pour diriger le
fire centre poids I I inllueace Canadiens, qui dilTrent reell-inent staient ai-;tes. et I'on dcnonca non du mot d'un grand home qui a for vote de l'Assembhte dan un sens ou
*aine, laquelle s'y hililtre au de g0euple amnric'in, sontt' dte plus 4ans raison lea s soupires 6lecto onml6 que ala vie de Etat ne pouvant Jans un autre. Apris toutes le- is
des noombreais. s imilications eat plus submnerg6 par hdeux elt- rales. dun r'gino dictatorial. Aussi pas sarrter it y a des fois ou 'on M0ications qu'il a foutnis la Chant
aux, magazines t revues mnents nouveauix : lea At.ritc.ais, Ie goaivernemet de la D6fense Na- aot passer de curtains tsi re elat ibre d'agir ourne e la Cha
y arrivent des Etats-ULnis. qiltd pdnetrent un peni parLoult, siur lioiale lixa-t il ;i nouveau le vote audot passer A c e certain faits*,ie bre est fibre daagir comnpe ele I'en
,certfaies dtflicultas se produi tout dans lo vaste territoire de canton. l.i ls I a- ini urs furent plus tpportera un espritclecitue dispos :end. It rappellera cepe.adant une
eun ce qoi concerto le renoovel rouest, et Ie flot d'tnigranmts ,lui fortes. Et I'oe revint d1s le 10 Avril 'k I conciliation suivant lesnicessites nouvelle fois A I'Assemblic que si
t de I'arrangeaienlt ipo.-tal de awrive-t de tons les pays d'Etirope 1871, au vote democratitque do. ha PtItitiqtiue. Cest dire quil est en min elle diminue la garantie. I'cmprunt
a inpagne eiitreprise par le ait Canada, come ni x EtAts ULnis. n,,:iu. me temps coatre'oppo;ition syst4ma ne sera plus possible, ce qui meitia
avec le rernfort pe ses corres-*et qui finissent par s'yfoindre en tine 11 est natural ,l'6loigner dn corps tique c.r 'hoinine qui pursuit aveu le gouvernement daus use fausse si
aoccasioinleIls. I race beaucoup plus seanblable au iloctoral leq elas umanifestet.ent glement une adee fixe naboutit qu'i atution.
ceux-hci, i'un ds )plu int6- tW.uple amn'icaitn qu'aux deux races ,nidignes. Los I.i~s pt'.nalea frappent une icuvre de pAhssion. Le dipull .Aflaassd St Fwot Colin
to est M. Evely tWrvtlch quii. anglo-canadieniite et trailco-caiiadien lone d'etl total deih lance civique 11 n'v a ..is de doute. nous tiaver intervalet une derniore (fis pour sou
sat de rIver-Seas Club siguale ne. Comme le (Canada, d'attre part. les criainiels coudaaanis A dea4s wi%.)is une des heures les plus grave tenir proposition que le Proursident
atle qu'il a retnrani>i6 entire it cause de sa diversity iantline, n'a .les aflhctives o.n infainates.- No- e notre existence n tio Dan net aux to n que e Pr
a tL d'autres trantide* dpen |pas la puissance assimnilatrice de(s tons ici, par antiLthse, que lea gein-, i no existence onale. Dans et aux voix.
de IlAn'leron, come IAus ktats-Unis, i est inevitable utlnil se ran.s ot gaeiUt deposets rues nous rencontrondes v e Le vote smi c ant louteux, on
Ba NoueveU5latande, rAfrique laimie eutralner dans 'orbitre do lu vote. Mais as le criminet est qui portent lesceau de la misre; des procede A une centre 6preuve ci la
Powr qui eat des jour-, colosse nord aindracain, lequitel op tt-inst par le jaigeient d'un tribu- vasages havr<.s. mines par la faim eml nendement Colin eat adopt a une
Sou publications psriodiquea, 5pose ses cent millions d'habitants ail 6traiegor, il i1 encourt aucune les privations de toutes stores ;nous forte majority.
que des souvelles t6l6graphi- aux huit ou neuf millions q|ue comp lecheance toectorale en France. cotoyons des loques humaines don't Mr. Lespinasse alors se l ve et de
euvoytbs aux journaux, ce aIU to la population caunadieite. :'est une sinllgialre anomnalie, etant la nudity mal d6guis6e sous des lam made la permission de prendre con
dpendances vivesat dant une II enserait de imeiane piIr Alstra Ion, surtout que ol couimercant b.aux de vutements offasque la pu ken dclaran qu-il va remnetre s
Mre intellectuelle anglaise. lit la Nouvelle-Zlande et IAfrilc lt'clart ean tat de faillite par ur Jour de nos lilies et de nos fees mission au h tt. I se r
Canada, au cor.traire, aemble du Sud, si elles avaienit pour v voisin jugement ttra.er, anti de I'ex4- i n'en reeette la res onsabilite ur tire 6sscompagn des autres mInb.ie r
dans ue atanosphlire intellec- les Etats4Jnis. luatur et ex.ecutuoire en France, e rsonncvt scant pas "e eduxqui veu du Cabinet.
sendticaine, soir parce etite lea Ai.coi EURAY I11i. forinellement privs du droit de rsoe,'tn pas a ce"qu veu du Cabinet.
il a-a16ricaisse s y arrivent t&a.cii. tetortaIlec u1t pri di bitir une reputation sur la rui L'Assembl6e achire le vote de la
fatcilemnent que cells dAngle-. Du SOLEIL. ,a-s gens coupabl0e Joe sianples ne de celle des autres. 11trouve que loi et la seance est levee.
-dilits soet oui 11onf rapplis do dA- nous payons non pas la fate du gouI
ch6auce de rigtiour selon la nature vernement d-hier ou de celui d'avant
de leur fate or, la clasilication hier, mais bien ccile d'un si6cle d'im
Ire au MATI sance dela lecture et die lcriture. de ces fautes est des plus bizarre pr6voyin:e et de gaspillage. Pour C %USERIE MEDICALE
,V WEn Italie on eut soin, des la fonda- La destiructioii darbres entralne ind Wui, ii a foi dans lavenir de son pays --
-- .tion du royatn uit, doe n'appeler vitablemenmt la dtpossession dudroit et, come (a locomotive broie l'obs
S ore crson. pscrltii que le gest po trvus do vote, mais nn Is" fn saux1imona ~icle. ai croit quil striomphcra desd Le trai(enel ratioalli-
d W'ieun inillsim o instre" tisnded oua- g e ,e-latit.re ctnrctiollo. Ie VOI, difficultis amasses sur sa route. [i.
utn nAis-,Ae 20 Avril, Ia na-- eon .lo s n o- lescroqtael'r, IroVO linet decesaa nsd q(ue ces pl icus sont i'ou ielle tdes Inmorrolisles
Secouvrera iexercice de 8sa soU- qnooen qIu'emnploielt ceitailns Etats point le dte^tLouetnent does objets re de mauvais 6ements que le peu .-
.i on, a Ifexpression chre.de l'Ulon amr^caine pour sousatra s ailsi, ni Is filouterne d'ahanents. ple qui n'en peut plus doilt enfin
S io.ophes du X.VIle siancle. I re le aftfaires publiques a linfluen A la diffrre~ace de rindig.iit..*, I'n metire de c6tu : Let obstacles a la circulation p ir
Ctoot joulrae, cette rti ce des immigrants. capacity nest Ipas eni France, *ause Pour arriver Ala question en debate te, et principalem.ent la compreiou
,c-pera a ecion de ...r..ia Lea loia 4trangeres excluent vo- de frtquentes Jecheanices clh ctora il y a que d un c6te, on est en pr habituelle des canaux veineux par
-itp. Ieo s Id lontiers dgalement les indigents qui les. On ne concevrait point dns lu sence d'un impot A appli4uer au des bouchons ficaux accumules dans
Slea parties consentons-le re- vivent de secours publics. Elles pr& France de Mirabeau qu'un Is.ntae people et de l'autre d'un gouverne I'S iliaque ou durcis dans 'fmp oule
m--ndent uon candidate a son --ient que ces analheureux sont pourvu dun conseil jpdiciaire soit ment qui demand les moyens de rectale : tells sont les causes des h
s. lataurd depuis pres de soi- de coopables ou to ut a mtdos prv;, do droit d suffrage. Cette fire tace A une situation critique morroides. De cette itiologie drcoo
am dixians. le suffiae universel qutn otpenrtr-tote o addpsndance. naptitude I attent cepe'ndant en Al Dilemne eftrayant I De quel c6t6 le medicationn thurapeutique prior
tl qucodtesndtetr1eu1 s etd t pams t Francne, le dec asie.babe tgeur a.rnaue.'n L ea fanble due srit ne
t.enr.. et.on voit fai curi"ux, des men i "at eat contate par u juge est une chose trs grave qu'on ne bituelle. Pour remplirce programme.
SconnaisMons- ous fort tien diants aaaembl.s dansa -un asile pu- meot d'interdiction. ELt leos alines pt tablir qu'avec prcautons. on saura se borner aux laxatifs et
lPilet? Et combicn d'ent,. nou, blic. former la majorit ediectorale moo inoerdits, a'a noe aont pas inter histoire fourth de nombreus exem aus lavements. 11 faut viter les dras
PM Uimplemenit quli est ddvolu dune commune au grand dIeswpoir ads non plus, peuvent ddpoaer leur plea qui demontrent que les impots tiques et notamment i'aloes, le cas
"I at?lR6pondre que lesu lrage des habitants! bomeun oans lurne m lectorale... ont occasionni les plus grands cara, la coloquinte et la gomme-gut
iMnergel, c'est etre bien falla- C'est cette apprehension de leur iJy mui. blen qulque manuase mnalheurs. La grande revolution de te. qui conges:ionnent le gros intes
K lEst-il dailleurs uoe seule ,tat de auj6tion qui avait engage ti r.uprsSS &S cette cans I 89 don't le ministry des finances a tin et gonflent les varices rectales
qui soit exact et objective? revolution de 1iw & priver du vote de cetaines elections! ei A fair tout ricemment lapologie j La d6congest on des vaisseaus he
| W. ce system de suffrage lo. donmetique. Mais loeur condition P. de M. .i 16 dirigee non pas tant coatre morroidairea et la s6dation.la contract


U gvra a ettre. Si la France is'et rapndesi.ent ae6woree dep- ss.- LOuisXVI que contie les Tazes et ture du sphincter s*obtiennent meca
ie grand Etat I'avoir Et d 1w. corat lou dalt -- -- belles. Napolton eat suIar lei niquement,comme con ,quences de
at elle aussi qui lui done reWnd. ActdllemenLb, bizarre revan bui.brde Saint HEEne enmon de I'augment du peristaltisme. Mas on
xtesion.Cert leas c e S 0t .Su La etuille lit tera ire Toussaint Louverure, V tcri: y aiders puis.amnent par les suppo
iw 1- i..caIeurent excues,iimais vcttlsl p viI5 & Ol Eus .oma AJhi e seIt les droisst am bol We.msitoires l laglycdine pure; puis par
am n do temps? Ie la doin ^ c La feuille litteraire, cette public. ew s m lpo e O endrO..i A h mItes antlspasdglyquces lea jours sui-
Sf e s'est astreinte aux ters mt res, i puvt 8 %ake tion parisionne si rpandnue paraitC4 nc2ds.,g A -d s antspmsus les jours sm-
efforts pour Aduquer inacrire sur les lists electorales tous le quinze jours avec les *:heflp s, !.= s .so d wo -- tM vants. le mesuisegalement bien Utou
Glqueie appelait au vote, d'une commune sans avoir a justi- d'oeuvre des grand.s ecrivaij:s fran- aultd puissantes qui coasfteut A sI vc de I'emploi du soutre lave. milan
P" mAime d'eux qu'ils (ier d'une ride dce de six mois ou ais 3t strangers. pas d6sarmer le gouvernement de g de poudre.d'hydrastis et,d'hamame
Wiolndre savor. 11 n'en des formalitea compensatrices. e. lle est en verfte a Port-au ;Prince 'ant une situation pvrilhcuse. Dans Ins, avec regime. tempire. Lorsqudi
Sdeas la libre Australie Cette large admission du people aux prix de vingt canq contimes ie.- d tells circanstances, l'Ussembice y a cystite hemorroidale ( ce qui
isole mode de rleec est encore facilatd6e n France par exemplaire c1hez Mila Laugaudin vour agr avec sagesse, n'a qu'A pren nest pas rarechez lesgoutteuxsujets
Qp&jle qpat-iro'roanlMeto" pratique du scrutiny. Place Leconte. dre un moycn ternne; ce moyen ter aux poussies tlusionnaires deass I.





LE MAT7N


atloWin at entetier ), on triom fble, de la seule mrdccine. II n'et seul coup de fen. It n'y a pas eu de dant que l'.minent s.nateLrt ne croit A r6voiuli
.,peJde la pesanteur pIriniale et du Ijamais prudent .d'.Aillcurs. de suppri ibless.. On croit que cest le g-enral pas A notre intcriornte. 11 estime que
t1ltNue t Ir les lavements 6mol mer radica!emcnt iwn flux habituel. mexica'n MaNis qui a autoris6 ce nous pouvons luter en rase camp
clients, Is p a6Gim4wM4oe4 Calabar: chez des person s atteignant ou de mouvemeni. On s-attend 1 ce qu' gne avec des chances de success eEt que E. Paso ( Te
et I'eTiploi, a cas ta, du sel passant la cinquaitaine : mantes une vigoureuse attaque soil fate Maubeuge. Jevcnu la clede la rstss Villa est return
de Seignette.admiannitr dan i'infu fois. 1:1i observe dans ma pratiue. pour deruire les travaux hydraulic tunce dans le Nord est. grace aux der I assurer le transpo
uion froide. .d-uva arsi P. l pais.:xis. I htmr-mnse. 'hem >ptv quest. Cet aqueduc fournit toute niers travau. rn htat Je resister a uI;rieet co nmandemra
Po.;r viter I'infection htmorroid.a si.c (et mmne I'apoplextiw succedent I eju I Ver.a Cruz et est d'une impor sikge de tongue duroe co:nme Toul ne les operations
le et les crises p6nmbles qui en resul malheureusemen A ce genre |le ine tance capitate pour lea amnricains. oC Verdun. don't le port est con
tent, i: faut conseiller la piopret, lo nopause force. N'avons aucuse hon M. Lecomte sect etendu avec rat belles come d boub
;ale la plus tigoureuse.De frequents te de rkpkter. avec ies anciens ( quit -- son sur un grave danger auquel nous l'entre d
bins de siege. suffisamment prolon 'rte A passer pour de vieilles perru ne noea oppoaons pas assea et nos tiou nt arones
g4s. une minutieuse toilette A lIeau ques ), que I'4coulement hemorroi A proposed u Hus livre vosns belges moons encore : Is pr
boriquee tiede et a 1 'omte hvdrophi daire est un flux provicentiel pour sence d'une nue d'espion qui, sous S
le. tpris chaque defecation ; si possi, .larthritique cong.stif ( AI LeOCOmt. les pr6testes les plus varios.ne cessent SALriLLO Ier. On aa-
ble. meme, des douches chaudes pt --- de parcourir les deux pays. s'y instal, dhui v'e cette ville a
rm to-anlJes. ...... .- CorresponJanceparticul-aredu Mf.TIN lent mnme A demenre come comn 7 avri ar letr tropni
I.orsqu'on a affaire a une pousste mercants, industries. employees ou e rerent sur San LuisM
iaflammatoire, les pulverisations frk i t| este bA:llniqule I M. Maxime Leconte, sdnateur duItermiers. GrAce A ce sejour, A des pro .
quentes d-eau phlniqudeet coctinee Noid, qui a longtcmps represents oi menades qui semblent avoir des p rI W aHIGTro.' I. % L
chaude ( soo deau, 2 d'acide phbni ia a l Havaaei li Chambre des Deputes la region textes plausible .Is connaissent tou rente de Carranza aux
-que neigeux et I de cocaine ) don d e Maubeuge, n'a pas cesst de s'occu tes les resources d-une rkgion,la for conclusion de la pa:ix
nent les meilleurs rtsultats. Une mt Iin raisonde lta proportion grandis per activement des grands intlrts na tune des habitants,les points : points. ce s .ir p ir .son refu d.:
dication locale plus simple, mais sA sar.ie que semble prendre la pes tionaux repres-ntks par La protection tunnels. etc.. qu'il serait utile de de -district p troliflre de T
recent moins active, consist dans te bubonique a la Havane, m.tlgrt de Ia vallie de la Sambre au point ou truire ou dolnt il conviendiait de se me zne neutre. Le
les tampons. trequemment renouve toute la science et la vigilance cubai celle-ci cesse de fair. partie de la saisir d&s la premiere here. Ces p .s a naricai avail propo!*
les d'ouate hvdrophile, imbibe d'u e., car chaque jour tn nouveau cas France pour devenir' belge. 11 a dil rages du iivre sona lort inquiatants et ait co'nstilutonnels
ile solution chaude d'antipyrine A to se c*nstatc, le (;ouvernement et la leurs 6tendu son action parlementai- en montrant la prdmdditation chez ttille en d-hors de ce
opo. analgesique et r6solutive tout Sanidad v.cnicnt de lfernmr moment re et son influence de journalist A les Allemnands et les chances sariem Carranz t eCt oppoqk I Ol
ensemble. Si I-on veut prescrire une tanemient i la circulation, pour les tout l'arrondissement d Avesnes qu ses d'action qu ils se sont donnees. 1 cette na ture. 11 a toutefois
pommade,. Iune des meilleures fot mieux desilnfcctr. 17 quarters for po-sedent non seulement latrou&e de est evidemment un peu tard pour at surance que ses forces a
mules, A mon avis est celle-ci : mant la zone tt ectce et qua rep;t ia Sambre aussi une de la troupe de reter cette intiltratiou d espions don't Pas les travatllcuas il
Glycirol6 d'amidon sentent une populatondeS a 10o.ooo de IOise. beautoup. malgrt l-apparence, sont leur travail.
EItra e b adon personnel. Toutes. ellr% ont t in Mobilt en 1870, ii a faith la camp des oftiiers.Mas it a pourtnt quel
Extrait de belladonc 2 v t'Ces A laisser kur maiioa sans en llgne come lieutenant et a pris part que chose a fire ; i, ne faud:ait pa$
Ortho orme ba "Iricn emporter. Cim snires prophy A presquc routes les batailles, A press que ces ijfortnateurs devintsseit d rLoc)'t Ele
rthoorme l .actiques qui sont d'ordr-- putHi n'- quc tous les combats livres par la. guides pour les colonnes d'invasion.
M.S.A. pargicnnt ti ctr.angcrs na regnicoles dherbe. Avant vu la guerre de pres. (alltuI
On suppriire, par ces moyv.ns, les'lles frappent surtout es plus grand* il en connait done les horreur, et, -- 2 card,
douloureuses sensations ano-rectalesicommer.ants de la I.lavane la zone comnie tous les patriotes dignes de PAIS 2 Mr IoIcard,
e*t les irradiations nevralgiques !orn inlectec 4tant un centre de commerce ce nom.il voudratien 6viter le retour. Une FatMile ie he ral savait t'alTaite (:lalhtu, I ,
uo abdominales.si prodgieusement important. 1 s.ait que, pour cela.il nous faut une silim.l de xll a
enervantes pour certain maladies. I in cec moment-ci ces 8 ou 0o.ooo armae oriteune frointtre bien guard e Intdt ea t inoi une ville sitiot de C'ccaldi,dputy
L.orsqu'il y a 6tranglement hemo, i personnel sont ou dans les rues. et ddfendue. Les vrais pacifistes, les allemande ed era.r sepit e ircd
roidatre, ii est n&cessaire, a 1-aide dc ou chez dei amis ou A ia E 'seuls pacifistes pratiques, don't est M.: Dans la petite vile de Butzow et a doeiandol'aiudtion
la pommade prkcedente ( ou simple tacion de I ricornia. On continue A Maxime Lecomte, sont ceux qua veu ( Mecklembourg ) on jugera prochai tnaoiins disantqwid| avait
ment avec la vaselane boriqude frai d noncer d'un peu pariout, des ca.i lent assurer et accroitre notre puis nement un proccs qui promet d e- le Figairo devait
,he ) de pratiq'aer on Itger taxis. Je peste suspects, plus de quarante sance militaire alin d'empicher toute tre des plus interessants En voici imars hls lettres irtitife
qua aura d'autant plus de chance dce peut ctre. nwlis hturcusemcnt la velleite d'agression contre nous. les origins. (Caillax. II seat re'fus1
succel qu'il sera fait A l'issue d'un Science les declare tngatifs. L'eminent senateur revient sur Ie Dans un cirque.installte dans cette lt's sources ou il ava pi
chain chaud g6nkral ou local un peu 11 y a une v'sitable panique dan.ssujctqui lu;'tient si justementA coeur ville, on presentait. entire autres at- .seigninientis.
prolonged. nla zone infecic. La dratisa:on, la jdans un important ouvrage oil aide tractions, un de ces chevaux savants '%Aim.S 2. Ile'tat. : h 86.
Les hemorroides itant rentrkes, on Jtsinlection et la fumigation sc par uu ofiicier suprieur. il expose et parlants. don't I'Allemagne posske I.t. I S s 0
fera sagement deles maintenir : d'oia poursuivent. Plus dc 40..ooo rats 0 out organisation politique et militaire de .ctuellement un certain nombre. t I'ueto-ftico arnri
ncessate de prescrire I'application !% tA us. J c a Belgique (I ). les resources de Or a la derniere representation, le
vesporale d'un suppositoire ainsi 1, Le icr. cas de peste tut officiell cc pays pour s'opposer A une invasion dresseur de 1-intelligent quadruplde ra,. -
bello : 1 meant constant le 6 mars sur un nom allemande ct nos propres moyens de invita celui ci A designer parmi les
tirtrait de ra.tanhia 2a inlFernandezNunez;ks 2me.et 3me.1 defense contre une attaque venant A spectateurs la personnel la plus amou J< I ive
-_de cige I cas lurent rileCvts le it du m tme travers le royaume voisin. reuse.
lode mitallique 05 'nois sur Leonardo Nunez ct Loren 11 serait m laisi de absumer en Sans hcsiter., le fac6tieux animal --
leurre de cacao o2 /.o Achendo. I'ous trois sntit en c4c quclques lignes ce volume de plus de se dirigea vers une demoiselle assez RE NSEIGNE NT
M.S.A. moment A l'hbpital C)nception Purn too pages abordant les sujets les plus mtre. laquelle, apres de longues an METEOROLO,
i.adA- iqa presqu-en same II v a aussi un varics.ll faut cependant signaler corn ntcs d'attente, availt enfin reussi A OBSERVAT
S'il y a douleur et congestion, on lme. pestalcar du nom nde Carlos A Inme da plus haut inttret les parties gagner le cceur d-un jeune home o
rescrira lesuppositoire A I'hamam, rechago qui est mort eI 25 Mars du hlvre consacrees plus particuliere aupres duquel elle assistant au spec- S .MINAirUE COLLEG
ais et cocaine. On a dija denonce plus de o30 cas ment A la BIlgque. M. Maxime Le- ttacle. SAINR-ML I
En cas d'himorragie inqui6tante benins qui, mis en observation, sonit comitc tudie successivement les deux Le public fit .i la fiance une ova-. -MAi
ou souvent rdpitie, je conseille les dtclar6s negatifs. races. tlamands et wallons. si forte tion plus ironique peut tire que Dimaviche 3 Mid i
lavements avec un demi-litre de di ment opposees malgre une existence chaleurcuse et a l'issue de la re- roetre
coction chaude de grande consoude. national commune ideji longue, les presentation la manifestation se pro rpmnm a
> grammes de chlorure decalcium et questions politiques qui Jivisent ce longea mume dans la rue, oui des {ornpdrature ,naital
to graintnes de gr6ntine: dans lest e AST eau payset '4tat d'esprit qut v r gne centaines de personnel s'ataient mi
cas graves, on aura recours aux tam rel..tivemeent A ia france. L'ancien ses en d-voir d-accomnpagner le cou Movenne
pons imbibes d'une solution d'adri-- s.ou A as;- vice president du Senal. qui connait pie A son logis. Ciel clair la matine et I
naline au millicme. u InrOtutest ss bien ce sujet, a ecrit des pages et Furneux de cetteescorte.le fianc ti l'aprts midi.
Lorsque certain boutrelets restent *5fr to 9-.aP" WH.ON S? reuni des documents qui font bien ra on couple revolver pour effrayer la Baromintre en hausse.
sanguinolents en dehors des selles.je B k-t *'*-- comprendre ce qui semble si coufus foule et blessa une dame. qui a por I. SCH-
conseille la cauterisation des points Jans la politique belge td plainte contre lui pour coups et Ministre intIri-
ulctrds avec le nitrate d'argent fon r,_ M. M xime Lecomte ftit ressortit blessures. Par decision de .son
du.Ce traitement si simple. applique i qu'il y a en rkalite deux Belgiques. Mais ce n'est pas tout. L-amoureu President de la RWpubliqU
aux fissures, m'a plusieurs oiis ppet r L nl rr? I'une, la \Wallonie,c'est-A-dire les ro se vieille fille vient d'actionner le Mr le I)r Gaston Dalena3
mis d'viter la dilatation chirurgica ; vinces de I'Est francaises par la Tan directeur du cirque en justice, pour taire d'Itat do lnstra
mls du'lnsincterd
le du sphincter. S .eCMe amno- gue, les maturs et les traditions,. I'au offense A elle cause par I'intermI que et des Cultes, est
Le prurit hmorroidaire est fre ire la Flandre particulariste que des diatre du cheval savant. soirement du porteleuiell
quemment le premier indice de 1.1 A Ie"l19 cll chauvins A court vue voudraient at On assure que ce dernier compa- ces et du Commerce.
vocation ano-vanqumase des arthiiti V\RA CRL'z i. Une deche de M. tirer ve:s 'Allemagine sous pritexte raitra come tlmoin A la barre.
quesctdesherpetiques.Voici uneexcel Fortillo y Rojas ministry des affaires que la langue flamandea des alfinit6i I)ouziome bud
lente tormulepouren avoirraison: in etrangcres 4 Xlexio t ait savoir que avec les dialectes tudesques. Cette ._ Par arretct du President
fusion de de mente poivrce, une tas le Docteur lJw.ard Ryan a ett mi.i duality est dautant plus dangerous publique. public dans le
se; goudron liquid du Cordex, unt en liberty. a Zac.tecas il est part au point de vue francais que les pro fGrVe l Ratawh 1 samedi dernier, lasommedj
cuillere A soupe,et sulfonate de zinL pour Mexico. La dcpeche ajoute qure vinces wallonnes ou nous avons tou Charles town Ier. Par suite du refus A repartir entire les diff~rte
a A 3 grmes (en lo'ions,souvent rpe Ile president ifecria vcillera ce que tes les sympathies sont les plus direc Jefitire drost a certaines demanades des tements ministenriels pore.
thes localement.avecl'ouate hvdrophi le Iovage du Docteur Rvan de Mcxi tement menacees en cas d'incursion nmineurs io.coo de ces derniers se sont courant du mois de aS.
le).Lorsqu'A la demangeaison analce co A Vera Cruz s-accomplisse en iou allemande. les provinces flamandes mis en grce daans U bassin bouilher de pour celui de la Dette
asajoute un certain suintement ecz, te security. seront peu.t tre peu portces a les se Kanawba. Ctt fixte A Six cent dow a
mateuxon remplaceraceps lotions pa: courier. cent quatre vingt quilty gI
de samples lotions desu blanche, sui \\asutxcTox .. Apres une entire L auteur n'a cependant pas trop de __ centimes (G. 6ta.a95.9a) '
vies de poudrages avec l'oxvde de vue avec le president W.ilson. le se pessimismne. II croit A une apprecia americain, A Cinquant a.J
.ainc pur, afin de cicatriser la derma cretaire de la guerre a fait savoir que ion plus sane de leurs intt.rts chez A Culba cent trente delC dollars, sa
tos sans l'irriter. conform6ment A la demand du nos voisins ct applaudit a4 ce qu'il ap La IIuwane ir Le nommn Ramon ce"times "unstiln'(P. ')
SParfois, la turgescence hemorroi Gouverneur de I'iFtat de Colorado| pelle le r6veil du Lion beige, truit de R, ic Calle Obispo, a td re:onnu at PubllealioM
daire s'accompagne d'altratons va il enverrait un supplement dc mille: la grande apprehension de 191 i,alor.. tint de peste buboqu. ILe ssrvic san Le snatPurMorpeaousl
coulaires irrmnediables, dues A des honmmes de troupes pour aider a re quunue surprise allemande semblait lea pr,..r d, msures ,I nsrques c sag un exemplaire du drJlS
poussces, successives et subintrantcs. tablir lordre dans le dit cutat. D)e se prepared. ,lais tout en faisant fond re l non d.rclaratson des cassusr.qcs prononca at la iance dae
de phl6bate variqueuse. Parfois aussi, puis a24 heurcs tout est came. sur une resistance de la Belgique, il r Grand Corps et q(ti vient d
des pettes de sang continuelles, des, it clairement que nous demons sur :n d ,.t.e... ..._ en brochure.
procadences et dea tranglements a VERA CRUz 2 Des soldats fad~raux tout computer sur nous : e Aide-toi.le On sait que ce fuat p
repetition, une irreductibilit6 carac mexicains o't tire tujourd'hui s'ur icel c ardera *, comme le conseille la tevolte auil Conjo p >rtlJal contre le dtbarqueinentI
tcrisee du bourrelet, un oedeme pro les avant potes amnr'cains gardant sagesse des nations. AVEs 2. .a TIibune Congolai tra' 1rs lPort-adi'u "
nonc de lIa marge anale, avec mena I'aqueduc de lejar iA 8 milles au sudt J ai trop souvent, dans ces chronic se a p 2.blie un tligramme de Bonia tai esur'Mor ru
ce d'abcs et de tiawles et de recite, est de Vera Cruz. L'attaque a ete ques,trattC ce grave sujet de la d6fen disant qu'au Congo portugais le chet urs cu uieut sa nute
ou encore d accident gaagreneux, faite apres que le lieutenant mexi se du Nord pour suivre M. Maxime San-Salvador s"est revolt. Vant E n? .o i
...... Sn-alvdo vstr~olds Vg~ Eu so nomt ,t ,u'on liesa


resistent aus moyens mtdicaux lea camn commandant un d6tachement Lecomte en revenant sur une ques ropeensauraient CC,tues.Les mission din et.l .
mieux combines. Dans ces cas. on, de soo cavaliers et tantassinsavait de tion que conc.assent bien aujour naires catholiques ti protestants oat L'opuscule est en
-me doit pas h6siter A recourir A la mande la reddition du major ameri d'hui nos lecteurs. 11 tfaut dire cepen ruassi A s'chapper. Les N6gres ont teur, Rue Frou, eta1
chirurgie. principalement a I'exci cain Rusael avec ; companies d'in mis le teu A la plupart des usines. Me Einmanmel Morpen.
son, qui semblelamethodede choix. fanterie de marine ret.-anchtes A la Les troupes portugaises ont et Un d.-tIU e m**at
Ii faui lauiser tranquilles daos tous station des pompes. Apres avoir ti < ) Neutralit* Beige c Invaion alleman repouss.es. ade de PIrt't
lea cas es morroides des tcmmnes raillc les mexicains se retiierent. L:s ,1 h,,,.zse p.r Mauinme Lcot, Un pose a 6te incendid.et la garni' Ce martin vers 9
pMcatup et des4 bi6tiues, justiciaI troupes americaines oaont tird Wu'uG a ai Levi-Paava"so lJ reAie BoAsn nopl assa)3