<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/01058
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 21, 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:01058

Full Text


Quatrime Ann6e, ni 1075


Poert-au-Prince, Elatti


Vendredi, 21 Octobre 1910


ABONNEMENT8
U1 Mo s G. 2.00
Sprwt-an-Prince
TRnos Mois... t 5 00
Dprtements UN Mole G. 2.20
I TRoIs Mole 6.00

trsnfger .... mois Mois. 8.00

DIRe CT- UR

Cl6ment-Magloir.


6


J


L E N UMC.PROGE Il M ES

wAOSILAU..Cr t.. in- .rAs ou ,..-on ne i.ront
pas ,rpn'im-
R ED ACTION-A DMINSW,-'rR -N 1,1()N



ADMIJ91TILATIUR
.&rthuir Islrecl


OUOTIDIEN


NOTES AMERICAINES

Coup d'oeil sur vingt R6publiques.
VI
LE SALVADOR.

Deux capitals. Le baume du Perou. Comment le
Salvador recevait les diplomates.-Le Budget de 1'Agri-
culture au Honduras. Les conferences
Centre Amrnricaines.


Un voyageur anglais d6crit ainsi
aoe capital centre-amrricaine : a La
pis antm6e des capitals centre-am6-
gicaisse pbysionomie sympathique,
aggestive, qui enchan'e le voyageur
-w constructions d'aspect varied, aw u-
tiant. Parcs tr6s beaux, avec des
statues. Beaucoup de monde dans
les rues -Les classes populaires trbs-
propres et bieni vtues.-La ville res-
pire la joie et ofTre des nuances va
liees dans ses Ad'lices le, plus mo-
dernes -Beaucojp d'affaires dans les
magasins. Grande aciivit6 do travail
-esprit joyeux B)ns casinos. F-mn-
ames gracie ses. .ec hommies tres-
*aia Climat supportable, mai, noitu
61ici ux.- B auco ,p de musitue to s
les soirs sur le1s -laces Comme au
Guat6mala, beaucoup de cantinps."-
La press tias modernisde. -- 0 vit
pleiment et A la hate. Le voyageur
as sent chez lui.*
Catte capital, c'est San-Silvador,
vile do 6).000 habiian's qui porte le
m6me nom que la R6publique don't
*esl eat la Metropole.
La popular on de cette R6publique
est de pius d'un million d'hbtbitun s,
ea superficie, de 34.126 Kmc. la den-
t166 do la population tst de 84 h par
Kilom6tie carrd.
Son president actual est le general
Fernando F gueroa.
L1e principaux articles d'exporta-
tioa du Salvador soot le caf6, I'aguai-
dinte, le saucre, le tabac, I'argent et
For, le baume.
Ce dernier produit est le myrosper-
.gUma emlu tuorensis, produit medicinal
connoa sous le nom do baume du Pd-
row.
La region du Baume est une region
1 littoral tres 6tendue et tres fertile
ta6e eutre les ports di Acajutla et
Liberty. Des entreprises particulibrd--
ment allemandes extraient des arbres
la riebeo ave, au moyen d'incisions
Osmblables & cellos qui so pratiquent
Mr les arbres du Caucho. Le liquid
alasi ob enu est envoy en Europe,
todt il revient purifiA et tr-nsforme
a ee ,fameux sp6cifiqae dermatolo-
oaes qui porte le nom de baume du
0.
La production annuelle do Salvador
AM or t on argent s'est 6levde on 1906
P. 3 372.495, moonaie d'argent du
rf ( Colon ) ce qui Aquivaut & plus
million do dollars, or americain.
L- a zportaons du Salvador dd-
S conald6rablement lea impor-
(Je. ED 1906, it ozportait poor one q
b -iw 1o m1lloua at n'amportait i


quo pour 9 millions. De 1902 A 1906.
les revenues des douanes ont augment
de 4 millions A 5 millions. II y a an
Salvador 156 Km. de voies ferries.
Le nouveau palais national en cons-
truction coutera plus de P. 5.000.000.
Un dMtail intdressant A consignEr


Le budget de 1910 ne ddment point
les alarmes du patriote hondur6eu,
puisque 14, le budget de i'Agriculture
est exactement 51 fois plus petit que
celui de la Guerre et de la Marine.
Comme I'on est loin de Costa Rica
qui est I I'avant garde de la civilisa-
tion centre-am6ricaine.



Avant de dire un mot du Guatemala,
rappelons que c'est A Tegucigalpa, ca-
pitale du Honduras, que se r~unit,
en 1909, la remitre Conference cen-
tre am6ricaine prescrite par la Con-
fdrence de la Paix tenue A Washing-
ton le 20 Ddcembre 1907, dans le but
de trouver le moyen le plus efficace
d'introduire l'uniformit6 dans les in-
t6rets 6conomiques et fiscaux des E-
tats centre-am6ricains. La deuxiime
Conference eut lieu A San Salvador le
le' Fdvrier de cette annie De la Con-
f6rence de San-Salvador sortirent six


sur l'hospitalit6 salvador6enne. conventions, I une prescrivant d' ta-
I y out n tempo -s reprise blir un Ins'itut pedaigog que oIor l'.-
I! y eut nn temps ou 1-s represen- mdlique central ; la deuxieme p|,s-
tants diplomatiques non seulement crivant I'euniale ;tio conulaire ,1.s-
6talent recus au Salvador ave: des cinq Rpubliques la troiinm,' itred-
honneurs spiciaux. banquets, s6r6- crit I'uniformit6 m.onat:i-i su u..
nades sous leurs fenetres, etc., mai, base dor -. la quatrinme, la t.'m- p,
on in leur permettait m6me pas de cit6 commercial crt.e-amrc>,ne ,
payer l'h6tel O 1 ur depart. Cette g- la cinquieme, I'adop ion du system.e
noreuse et magnifique coutume, par- m6trique.
ticuli6re aux 6poques patriarcales a
long emps durd. Aujourd hui pout Durant cinq anndes, ces :Coifdren
6tie v4pithbte que lui conviondrait ccs doivent soe tuinir dans I' uni lee-
serait ce le d'ing6nue prodigality.* capitalesdel'AmriquoI centra'e. F' l:e-
de cello do 1907, A WazVhington, elles
ont pour but de ral iset;, dans uri
avenir certain, la grande l6publique
centre am6ricaine qui fera place aux
Si du Salvador nous retournons A petites Rdpubliques doot la vie poui
la Capitalede Honduras, Tegucigalpa, la plupart est un tissu de souffrances
nous rcncontrons une autre capital et de meprises aussi lamentables
qui diffTre un peu de San Salvador. qu'imm6ritees.


Leo mme voyageur anglais la d4ciit
ainsi aVie de la Capitale, presque cham- -- -.
.'re, -- tlhmat paradisiaque--- cons-
tructiocs espagnoles, avec jardins. I s -A
Une Arcadie Bonnes moeurs Fern- L
mes douces Population de grande
intelligence et de noble coeur Hos- --
pitalitd patriarcale. Uno tres belle sta-
tue de Morazan.---Les environs pitto- Sdance du 9O Octobre 1910
resques. --'Une vie do tout repos, A
pine interrompue par les soucis du On sanctionne un proces verbal et
monde.---Foyers mod6les.---Un carac- comme il n'y a ni correspondanse ni
tWre franc La Pocidt6 trbs spirituelle rapport, la Prdaident avant de piocla-
dana sea manifestations. --- Jourraux mer I'o dre du jour de la prochaine
avoc beaucoup de vers.--- Commerce saance accordera la parole A tout ora.
passable--Peu do luxe. --- Le people tour qui desire entretenir I'assemble
trts ami de la politique.---Le confort d'une question d int6iRt general Le
des bh6el ignore absolument. --- Une a'nateur F. L. Cauvia la demand e'
capi'ale d'avenir.iU s'exprime en ces termed :
VoilA qui ne resemble point A cette Je desire attirer I'attention do Mr le
capital du Salvador et A cell du President sur ceci : il n v a aucune
Nicaragua vues par le m6me Anglais. pibce A la correspondence et, si je ne
Le H>nduras a un budget de 4.714. me trompe. il y aura huit jours de
065 piastres qoi valent chaeune 37 1/2 main que, conform6ment A uno d -i-
en or. Dans le budget de recettes, les sion prise par le Senat sur mi deian-
droits d'importation figurent pour 1. do, l'on a ecrit A Mr le Secr6taire d E-
800.000. le monopole du rhum pour tat des finances pour lui demander
1.300 000, etc ; dans le budget des certain renseignements. Je m'6ton-
d6penses le d6partement de la .;uorre no de ce que le Ministre tienne si pen
et de la Marine figure pour 1.434 718, compete d un message du Sdnat et
soit le tiers do Budget, celui de 1'A- me content pour aujourd hui de rap-
griculture figure pour la some de peler A Moosieur le President que
P. 27.600, usgt sep mil. six cents c'est A lui qu'iI incombi doe tenir la
ptastre. main A ce quo les decisions de l'as-
En voilk assez pour justifier 1'61o- sembl6e soient oexcutdes.
ueonto lamentation de M. Adolfo Zu- Leo President: L'observation do l'ho-
liga, sur 1'6tat du Honduras ena 18t. norable s6nateur Cauvin 6tant fond6e,


a


je veillerai A ce que satifac'ion lui
soit donnde.
Le s4nateur Cauvin redemtude la
parole : J'ai l'honneur, dit- ili d dpo-
ser sur le bureau du Sdiat la. motion
suivante : a Le s6nateur sotius.!nt in-
terpelle Mr le Secretaire d'Etat de l'In-
tdrieur et de la police en6eralt stir la
politique intdrieure du cGouvernoiment
et en particulier sur le bruit ,tticiel-
lement r6pandu qu'un complot s'our-
dit A Port-au-Prince pour torntei de
renverser le pouvoir exsc-utit *
J ajoute que je prie le Senat d- lien
vouloir fixer l'interpellation i;' t n-
ce de domain.
Le Pr6side t : Notro lhoi:, rol-
h'.gue C(uvin propos d'T nt.'. *.. 'ir le
Secrlti lre d 'tat do rI'ntet'i .o -ir la
politique mttiieure du Gouvo,,, :lient
et sur un comuplot qui, d.t-,., (ur-
d t....
Le ,dnateur (an vir: : l'aad ., '"1: le
Prdsi'lent -a dit itl q'1 il'
le PrFrsident : Vous i.'i da
,rnoins vote proposition
Le 'dtriateur (:aivin : \ m if vous
avoii l'aiai ilOit6 de r ine iii, ma -i posi-
tiojn et V. )Us v lv ire/ lII'l 11 en 1 .1 -' "'n.
set'cr'*'aire du blilt'In IsI ;! iT ; Vi-
ta 1 .'(I L PI e- ident, I1doIn1e l de

i t sO ta teiir (C Iw. in \ in v '. z.
L- P e6ident : .le 1 ,-:.!t Sonat
a ivor s 11 sI w at i i p b .le
d ("ciuie aii MNlni-j te .e I' ur
pouI lut dernande, ce- t I (i e-
InI eri S.
Le .'i'nateur Cauvin : .It ette
d'4ite si solvent on d's ii,,-' : ;tvec
votus, M r I- Prit'.lenIt, j.e rt:- !. ',lue
vous abusiez de votiu sit ... i de
I'rsideint, excustz-moi d,- v li-
le ainsi, 'est expression! d. ;11 en-
so 'e, pour toujoills ei-,S y' 1,' !A ; cu-
'el c "(1 e 1 'ui0 pro. ose- V',' r, Ates
1A que pour mintie en li s--I 'Sion
mais r on1 pout dts-eu'er, <' t'a pas
le droit d'interleller iin Iuil, ,-te,l'as-
seitb16a lo* dira mais ele il. ourrait
le dire sani manquet A sesi-- 'ements.
Voyez, t'article 453 dit que Io Stnat
doit tixer le jour de la seine di titer-
pellation.
L'interp llation appartient A ,:elui
qui la faith, le S6oat ne peut qu in ti-
xer le jour. Je ne vous reconnais pas
le droit de substituer A mou inte rpel-
lation une simple question ; nous sa-
vons d'ailleurs que ces questions
sout de la pure plaisanterie et je no
Buis pas ici pour plaisanter.
Le Pr6sident : Le Sdnat e.st souve-
rain et d6cidera Je mets en discus-
0ion la proposit on tendant A 6crire
iu Ministre....


Le sAnateur Cauvin : )ui 1'a faite,
cette proposition '? Pourquoi est-ce
vous seul qui discutez et pourquoi
toujours d.- votre place ?
Le President : Le Sdnat reut juger
des motifs. .
Le s6nateur Cauvin : Le rtglement
m'oblige A dire m*s motifs, je Is ai
dits, on discutera I'ordre du jour que
je proposed ai et voilA tout, en ce mo-
ment il s agit de fixer la date de la
seance d interpellation.
La discussion continue encore un
moment et enfin le Pr6sident se ran-
eo A I'avis du s6na'eur Cauvin : Je no
ferai pas de date, dit-il,avant d'avoir
ooDnslt6 le Sdnat.


I I --







Le s6nateur Cauvin : Cola va sans
dire, ce n'est pas a vous que je de-
mande de fixer quoi quo ce soil, c est
I'asseinbl6e qui se pronon, era.
Le PrI'sidlont : Le 6onateur Cauvin
propose de fixer A domain la s6aace
d'iote pellation. Je consult l'assem-
b16i A savoir si 8l.e est de cet avis.
Coux qui veulent que ce soit domain
so lver,)nt, terout assis.
L'asseiablAe a reje'6.
Le Anateur Cauvin : Je connais le
true, il o'est pas nouveau, mais pais-
que vous vous Mtes arrange de facon
A ce que I'in'erpella'i n n ait pis lieu
domain, il faut maintenant quo vous
lui fixiez un jour.
Le President : Mardi, si vous you-
lez
Le sOna'eur Cauvin: Je n'ai pas A
vounlor, c'est l'assembl4e qui doit se
prononcer.
Le President consult- I'assembl4e &
mavoir si i'interpellation aura lieu mar
di Pour asqi4. centre debut, I'as-
Semb!#e a vote.
Le Prgsidpnt cnntirniant : Si accun
orateHr nr desire ptrenldr la parole,
voici quril m-rar I'ordro du jour doe la
prochaine sanie ::
10 S tncti )tl 20 Lpe'ireo de la corrmolpotndance.
3 Rapporis det' com (As et commis-
sions.
4 Discussion des cown-lusions du
rapport du comi:6 spAcial charge d'O-
tudler las projects do contracts finan-
ciers.
Y a-t-il do-s observations A. cet ordre
du jour ? II d-moue a-re'6,et la s6-
ance est levde.






RENSEIGN MOMENTS
ME.rOROLOGIQUES
Observatoire
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
IJFU:I 20 OCTOBRE 1910


Barometre A midi
TemnA6raturet minimumm


761,m "r2
22 0


(maximum 31,9
Moyenne diurne de la temperature 25.8
Ciel a:tsz c Lt'r jusqu'a 4 h. auageux
ensui'e et ceuvert depuis 8 h. Pluie d'o-
rage mjrq'IUi-t ;u ploviorre're 15,4 mil-
limetres Plus'curs foris couls, de tonner-
Barome're l16ger:menr en baise.
Faib'e stcousse sismique a S h 6 m.
do m.tin. Agitation pendait la jcurnee.
J. SCHERER.
Boite aux Lettres
Ptr -au P'rnce, le 21 Otobr- 1910o.
Au D r.ctecr du M, in "
En Vil'e,
Mon cher Magloir?,
Dans le No d'hier de votre journal, nous
avons la la no e concernant le chemin de
for de Pdticnville et avons dt etonni
d'apprendre ce que I'on neos A fait dire.
Nous dtudions tout simplement ct nous
ae pouvons prdvoir ce qui risulteia de nos
6tides.
Notre Duiccteur en Chef, Monsicur l'In-
gnieur 'Tippenhauer, seul pourra dire ce
qui, sans trop de d6penses, pourra k re
axcute on non.
En vous print de publier ce mot en
ratification de la no:e parue, nous vous
prions de croire A note enter ddvoue-
ment.


LAsBDOU


I. AUBRY.


Koole d'arta et m6tiors
Mr J. C. Guiteau vient d'etre appeld A
la direction de cctte impor a e Ecole d'ern-
seigoement praiiqce. Ii ,cci paint dEjA cet e
chage ou il s e aat iignald p-r son devoue-
acut et sa connaissance du system d'dde-
atson qu il s'agit de suivre dans cet Eta-
blasment Ispcial.


Tribunal Civil
.Audience civil du 2o actobre 1910
Providence: H. Moadestin ayant comme
asseursu le Joge J. Zdphr et le supplant
de loge J. S Rom:, assists da Sobsti-
,at Rosewood.
Jageme,:s prococds :
Cclui qul ordonue le pa-tage des
successions t Boyer Baze'ais et d Az6ma
Bazelais.
Celui qui declare qoe les assigna-
tions donnies A Marat Berradotte en date
'es 28 Acoit. 9 O.:obre et 4 Novembre
dernier p;r Destinville Doiismond sont
connuxes, dit qu'clles seront jointes pour
,tre status par un seul et m6me jugement.
Le tribunal n'a pa entendre qu'u e see-
le afftre, A cause des longues explications
fmrnies rar Mes Leger Cauvin et Laocce
Viaid. C'esr I'affaire de Narvisjins Char-
irs centre Eugen- P aisir.
Tribunal de Casscation
.Auden'e civil du ao Octob.e r9to0
Presta ion de Serment do nouveau Vice-
Pr~sident, F. Biron.
LUs Sections rdun:ei prearent siege A
d x hitrestt demise do martin. sous la pr6-
d nce de I hincr be Pzis dent H. Le-
ch uJ, qui d&lare I ; u lience ouv rte.
L.- Comm sa re du G-uvernemect, Me
I. C Do' nifque,teq-i rt !e Tribunal A re
-c- o r le rmr(nt de Monsieur le juge F a-
u; Baron, romrn,, par commission de
Sn Excel ence le PrOeiden: de la R4publi-
que, Vice-President de ce Ilaut Tribunal.
Le C(rnmis-Greffier J. B. LUon Robin,
done lecture de la dite commission.
Monsieur le Iuge Btron se love, et prate
serment
L-s r aro'cs de bie.venue,-'ont o ne peat
plus heur-uses, qu'adresserin au Vice Pr4-
ideai. le Piesident Lechaud et le Com-
mis i e D_-minique.
Me Boramy. B.ronnier de I Odre des
a u a s e Monsieur Jul!s Rosemond, Subs-
t ut do Co'r.mis a re du G:,ver, earent
'r.u ent de< 'erme i chisis Get galement
'mus p( ur f ire !e.Irs fli:itations au grand
Jignitai:e.
Les rdponses A ious ce; compliments sont
conienues dans un discours magnifique que
prononc- le Vice-liPrsiden,.
11 y dvoqoe toojour. les souvenirs du
t nti egret 6 Ernest Bonhomme don't il va
occuper le s-'ge qui, dit-il, cofnme pour
le preparer A la tache si delicate qu'il est
ppe.6 aujcurd huti remptir,- savait par-
fois lui confi'r la r&dac:ion des arr.ts.- II
eiprime touta sa r-corra;ssance poor le
cher doIparu.
Aux appl dissements de l'auditoire, l'au
di-ncier brand t sa clcchette,et le s-6g. es
'ev6.
Le cinema Rousseau offre
des aff chcs commercials
Ties origira'e lI ,eprrsent.tion grAtui e
offtrt- hliir 1 7 heures du soir sur laP'a-
ce du Champ tde Mars p;r I'impresario Al-
b r Roussta, Des irhames res ingcnieu-
es, de gran-d in Orat ont eu les applaudis-
sements d uue foule d'envircn 2 500 per-
sonaies.
L'ide de meitre sous les yet x d'un pu-
blic icujo-r2 avide de cc gerre de d'stiac-
tions des ,ffiches commercials projecdes
par le c ndmatogaphe est appel&e A rendre
d'imomenses services aux commerants in-
dus riels et homines d'affaires.
Pour ce qui nous concern nous adres-
sons tous ro; remerciements a Mr Rous-
seau poor la delicate attention qu'il a cue
envers le 3Catin. II a en eft.r, reprdsenth
sur la toile les membres de cotre redaction
et an symbol mon.rant le journal proje-
tant as loin sa lumie:e 6clatante d'une
lampe merveilleuse.
Nomination militaire
P.r commission deSon Excellence le Pr6-
sident de la REpublique, le General L6on
Gentil a 6t6 nomme commandant de la
Place des Gonaasives.
Mr Victor Volp61HA6re
Mr Victor Volpeliere, de Jaceel, eat ici I
depuis quelqaes jours, en famille. Ii corn-
pte fare parmi noas trois mois, pour rai-
son de sant6, et va pouvoir so reposer on
p:u de ses grande fatigues.
Nous li soouhaiions snai qm'A Mme
son epouae, ea traitement, an prompt a I
parfait rdtablisemeut.
(CoMe.e -.) I


Le wharf de St-Marc
ost emporte par
un rez do marl6e
Une dip-che adoessie an Matin annonce
que le wharf qui vient d'etre construit A
St-Marc a 6t6 empor 6 en par.ie par un
r.z de mare d une eztabme violence qui
a dur6 trois jours.
Le travail n'avait pas 6.6 remis officiel-
lement aso government.


Project de modificationd'antarif
La Compagnie do wharf a prdsentia n
nouveau arif A l'approbation do d6parte-
ment des finances. -
Une commission a et4 nommaepour I'd-
tudier ; elle est compose de MM. Dos-
sous et d'Espinose, conmmerqants : F. Do-
ret et Price, ingdnieori et Thomas Paret.
La Commission siege au local de la
Chambre de commerce de Port-au-Prince.
Guat6mala


demands de caouchouc, manifestect leur
in mention de se livrer exclusivement A cette
co tare, so d6:rtment de celle de bananiers.
M Arminius T. Haebere A Tegucigal-
ra, dit que le gouvcrnement dtait tout son
possible pour e:endre !a culture do tabac.
Une noovelle manufacture, soos la direc-
tion de Sr. An:onio Brito a fabriqu657,ooo
cig'res de ban arome pendant la derniere
partic de x909. Le terrain est aussi propre
a la culture do :abac que celui de Cuba, et
on pent y fire decs ou trois rdcoltes par
an.

I pri e e-- C-. agloir
mprJm rz .Mor


SNous avons recu par le s/s fran-
ais (( Montreal o,du mois dernier et
par l'entremise de la Maison A. do


( Du Bulletin des Rdpubliques lAmi- Matttis qui a fait ex(cter notre
ricaines. ) commando chez Deherny, 58, Ilue
Le Ch'ncellitr du consulate general do d'IHauteville, A Paris, un stock
Gaat6eralt a Londres a fait au co lege d: considerable de caract'res d'impri-
I& vi le de Londres une co-fer nce trr; in- merie nous permettailt d'ex6cutcr
tdre.sante dan; laquelle il a mon'ri le d-
vel: ppement soci I et &coaomique du Go toutes sortes de travaux typogra-
timala, e The Goathmaln Review a de phiques.
Londres en a donn le compte-r:ndu sui- Le public pout visitor notre nou-
vant : Le climat di Gua ma'a ressemble velle installation, 8, Rue Eugene
A un prnniemps ptrptuoel ; .'nnle y et Bourjolly, oii 1'om se rendra compete
divisde en deux. i saison :!&che et la sai- ..
son des pluses. I y a 3 zones, A sivoir,'a e Iimmense augmentation de no-
region c6'idre, ou it y a une temperature tre materiel.
tr~s elevde ; les hauts p ateaux situds a uae Cartes de visited, billets de faire-
alticde de 2,ooo A 5,ooo pieds au.dessus part, brochures, prospectus, etc.
do niveau de la mer, ou ii fi. fsa*s, et ec- Artlllr ISI directeur de
fin de hauts pla eaux encore plus hhvAs. rth r I' directeur de
jusqu A 6 ooo pieds, ou il y a un climt Imprimerie, promet de los livrer a
froid, sec, mais ies sain. bref delai, executes avcc soi et
Les monuments publics dans les vi lt des caract6res absolument neufs,
peuvent rivaliser avec ceux des villes d Eu- varies et choisis.
rope. L'dc'airage dlec rique est trs rdpan- Nos clients seront certainement

mileux cla ires du more. II y a un b n satisfaits des travaux qui leur seront
nombre de lignes de ,arnw ys qui assurent livres.
la communication des dfferentes parni es
de la vylle avec les enviroas, et d'ici peu
its vont etre A tr-ction dlec r.que. Electrotherapie
Un des profits les plus impcr ants qui va
etre realisd est la mise en communication ) Avec Rayon x et autres mo-
do syitease de chemans de fer du Guatrd- yens de Phys:ccth6rapie
mala avec celui des autres E'ats de l'Ami- --
rique Centrale, formant ainsi une partic do Traitemknt icurAtif, 6-ite aux maladies
Grand Chemin de fer Pan-amiritain. SUOtout lea dat gers Pt les suites fa-
L'Europe va pouvoir se rendre compete cheusei des operations chirurgicales
des produi's du pays, car le gouvernement -:pcialemenit d in1, la plopart des cas de
occupe one section r6s impottaote A I'Ex- 1 Maladies des femmesa t Gyndco-
position de Braxelles Pour continue son !ogie ),
ddveloppement et faire des progress dans la 2 = Malaldi s dts voices ginifo-urinai-
vole industrielle ct commercial, le p;ys a res,
besoin d'immigrants et fera tout son pos- 30 Maladies organuques chrooiqaes,
sible poor les attirer. 40 L-s Cauner, ar-,'issible. ,b& lee


Honduras
Nous apprenons de Puerto Cortes que
I'on fait en ce moment le track d'une ligne
de chemins de fer al'ant d'Oanca A un point
sitak A 6o miles dns les terres, et dans
toute probabili le cheminde for sera cans-
trait d'ici peu.It traversera d'immenses fo
rets de pins et servita au transport de mi-
liers de pieds de bais de cette essence ; il
passer .ussi au milieu de tetres vieiges
couvtrtes de banaoiers,d'acajou, de cedre et
autres bois dure. Si la ligne est b'en ad-
munistrde, le profit qu'elle fern sur le trans-
port des fruits, sans patler de celui qu'elle
fera sur le transport des fiuits, sans parler
de celui qu'elle feta sur les bois, suffira
non seulement A son entretien, mais lais-
sera de plus un certain profit.
En soumettant le rapport qui suit, M.
Drew-Linard, consul A Cuba, dit que la
hausse excessive A Londres a donnd une
grade impulsion A la ca'tare du caoot-
chouc.
Une compagnie particulihre,organisie ici
tout rdcemment,a faith I'acquisition de 3,000
acres dt teries vierges o0a elle est en train
de fire planter du caoutchouc sur one
Sgande dchelle; elles 'iateation de preparer
dautres terres pour y transplanter de eounes
arbustes venaot de ses pdpinicres. II n'y a
iss de caoutchouc veasat do teires cuati-
v6es, mais il y a uoe si grande demand
pour 'article A I'd'at savage recueilli et
vendu par les Indins, quoe le prix de 38
cents sa livre s'est eleve jmqa' P. 1.33
(or. )
COaM qul u'ocepat de ls culture ds be-
awes, voys qu'om aM pout ihim s a m


tumeurs. rdsolub ra. 'Traitemert pirti-
cuiiAremet tt ffi-rc tontre la Phtisie
pulmovaire et les tuberculosea loca-
li 6e,.
Exame.n aa Rayon x, au gr6 de Mes-
sieurs les coLffbres, m ducmus et chi-
rurgienw, sp6c.alement dans lea cas
de maladies, des o., dos articulation,
fractures, I-.xa'iors, etc, at la preean-
ce de Corps Otranger., bails et autres.
Doet.ur C. Gaveau, dip!om6 M. D.
de I'Universit6 d1 Harvard
128 Rue dn Centre Port-an-PrinCe.
Notes (xplicativer.
Les Op.atio; ( i hirajgiccale : Ovario*
tomie, flyftrrcctcmi, c'eAt-A-dire I'a-
blation d'cvairas,de matrice on la Cas-
tation particle ou total de la f mine,
- pratiqudea au pis aller A d6faut do
pouvoir gudrir ces orgarej malades,-
condamnent I'oDdrde Auneoxistencemi*
sdrab'e irrdm(diabl: pir l'effet our son
systbme nerveux de la privation do se*
Organes essentials, et des dangers ind-
vitables plus ou moins 6'oignesa t l .
m6diats ; tranmatisme violent, choc
oywratoire, adhdrences internes doS-
loureuses, infection do moignon et dS
16gature, patfois mort subite inezpli-
cab e.- Ta dis que I'E'e.trothdraple
guarit pratiqaement cos organs does
la plupart des cas,ot restaure louear fo-
tionnemmint natural, sans exposer 1a
femmeo aucun de- dangers, coIse-
que.s C ni suites fAcheauses inheroea
A* oop6rations chirurgicales.- 31t0
simple euretage out6in, opdratiS 0o1
A Pavueglette ot d'ae aatiepio dser


~







Otelssouvent inefficacepar celam6me,
4aliesa simples cas 16gias, localis6s
deas la matrices, at absolument inui-
le dansaes maladiess complqqaues d's
aseasle: la m'I'die sepieod Pon
*ours do troin A six mois apr6s l'opdra-
lion, malgrA le curetage apparemmsut
Is miesx flit, t qaelqu'habile q se toit
ropdra,*ur.- Tadle que l'Electrothb-
rapte g~ar-t ,adicalemernt la plupart
do ese as dans an d6lai maximum do
troia A six mois de traitement, et let
gas simpler, l gers, en moins d'un
moim, sans aucun des sacrifices ni lea
dsagers d'infection qaa comporte Cctte
pration violent bAin quo fAci!e &
.dcoter.
95De 'Pavis d'ua des mattres de la
Science, le Professaur P. Tillaux do
prips, l a moyan awueli ( di'ata'ioo,
srethrotomie ) n'ot jamai, gu6ri ra-
dicitement an *:q d+ r4ti(ciseinent
Tandi'quo I'Electrothe aie guorit
gette affection radicalement in provo-
ant le ran ollisaement et la rdsorp-
a do tiimnu ricatrici. cus ds .i r-
tr6ci4;emeOt. E ( s proc6dd de Le Fort
de PariN. en ore la dissociation par
I'Electriciti SAs Pp-pit d3 rlour comn-
me aprA6 l'opration chirurgicale tan-
glante.
3* Pa mi '?, nnomb esu-" maladies
chboniqn-" .I'E* IElec r. h,'aapia guiO-
rit miei.x q o t' tL au're m ytn con-
Du ju tqu'A ,i j.n -, ii fliut rcter lea
CODjonctivi.'-r -rua!aire,. le rn I do
Bright, lea h6morhoidep, etc.
CnnsItation g a'uitea lea Landis
de 2 A 4 houres bpr6b-midi.





Le vapeur" Albingia sera ici
samedi22 comrant. partira dans
la soir6e pour .ler'-rmie, Petit-
GoAve, Mirago;xne'. Savanilla,
Cartagena, Santa-Marta, Kingston
et New-York, pregnant la malle,
fret et passagers.
Port-au-Prince, le 21 Octobre 191t
F. HERRMANN & Co, Agents.

Chez A. Cipolin
82, RUB RIPUBLICAINE. 82
En face la BOULANGERIE DU PROGRAkS
st prbs la Maison WEBLY PRISSOIR.
VIENNENT D'ARRIVER :
VINS ROUGES & BLANCS par bar-
riques et par caisses, marque lbres
C6tes, de la Maison BoUBsE FRkRB8S,
de Bordeaux,incontestablement sup6-
rieurs A tous les autres vins actuelle-
ment sur place ;
CONSERVES ALIMENTAIRES de
premier choix, defiant toute concur-
rence;
LINTILLKS.-SAUCISSONS FROMAGE.
SCIRISxS EN FLACONS. BEURRIE
DU VAL SAINT-MICHEL .
ET D'ITALI. ETC., ETC.
GrAce A un personnel nouvellement
arrnv4, la Maison met A la disposition
des families et des hotels, sur com-
Imande,de la fine PAtisserie Francaise.
NOTA BENE.-La Maison est, come
par le passed, bien pourvue des Li-
qiueurs et Sirops qui ont fait aa re-
nommee.

6tel Bellevue
fi Le mieux situ6, le plus con-
fortable. Champ-de-Mars. -
Caisine renomm~e.-VuOe sur la mer.

f' Bibre de Munich


Augustinerbrau
En demi-bou4eilles
la donzaine G. 9.
PHAMAUCIt W. BUCH.

V. P. Sal s
AVOCAT
CMuhmr RuN PATvim


VIENT DE PARAITRE
A L&
Librairle du MATIN

HiSloire d'fiailil
D'APaks UN PLAN NOUVEAU BAs1 *UR
L'OBsERVATION DRS FAITS
( 1804 1909)
PAR AUGUSTE MAGLOIRE
DEUXIMME PARTIES
Les Insurrections
TOME TROISItME
PRIX: 3 GOURDES.


Kola Champagne
Reconstituant
Formula due A l'obligeance du
or L.on Audainc
Ancien Interne des Hdpitaux do Paris.
PaIx : P. 6 00 la douzaine.
DtIPOSITAIRES:
Mr Simon Vieux, rue do Magesin de
I'Etat, Port-au-Prince ; Mr Georges
Blot, rue du Magasin de I'Etat, Port-
sau-Prince; Mr Aug. Scott (LMogane);
- Mile Lace Anglade ( Cayes ).
B. Couba, J6rdmie.
N. B. Outre cette categories, la
Socidtd Gdnorale de Kola Champagne
livre au public une autre classes de
ce merveillex produit, an prix de
QUATRs GOURDES st damie la douz.
Fabrique au Chemin des Dalles
SocI*TT G' DE KOLA-CHAMPAGNB.
Port-au-Prince, (Haiti) P. 0. Box, 13


Avis
au public
Nous venous
de recevoir :
Papier & lettre,
Envrlop es de
touts, grandeur,
Livres de compete,
Copie de lettres
BIo:k-Note.
H. & A. Stecher
Rue des Fronts-Forts 5.



Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La'rManufacture a toujours en d6-
p6t un grand stock,---pouria vented en
gros et on detail, --- de chaussures en
tons genres pour
HOMMES, FKexxs, ENFANTs.
Les commandos des commercants
de r'intdrieur pourront 6trs ex6cut6es
dads une semaine A pen pr6s.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
Port-au-Prince (Haiti).

Docteur Roche Grellier
De la faculty de medecine de Parip,
M6decin pratiquant A Saint-Thomas,
Medecin admis A la pratique par Ie
Conseil M6dical de Kingston (Jamal-
qua).
Madecine, Chirurgie, Accouche-
ments, maladies des femmes et des
voices urinaires.
Consultations tous lea joura, de 6 &
8 heoures et de 2 a I hbures.
47 bil, rue pav6e.


Chez A. de Matt6is & Co
Vin roto. G 5 00 gallon
Via Muscat, G. .00 gallon
Via Chiatl. G. 3 50 bouteille
Cm vimis ent garanti pour leur
pur*et6 at ar sneon.


IiJc -~


AMERICAN BAR
PLACE GEFFRARDI).
Se 1 d6poEitai.e pour Haiti
DI
Holsten --- Bire
Hambourg --- Altona


Un des meilleurs produits des brasseries d'Allemagne et ddj& si apprdci6
St goat6 A LA PRESSION; so vend maintenant A I'Ame'ican Bar :
verre A la pression 25 centimes
la 4/2 bouteille 50 :centimes.
, la dooz. 412 bouteille G. 7 o
la douz. IlI I 14 <
la caisse de 96/2 bout. or P. 9.50 X
W whiskey Canadian Club, la bouttille G. 10
la csisse or P. 20
*z:

z Waterman's Ideal fountain Pen I
I Sup'rbj Collection arrive, de or P. '2.50) A or P.
._ L'encre special de Watermai le t1Acon 60 centumes..


FRED.
American Bar --- Place


W. KATSCH.
Geffrard.


Chapellerie Moderne


Salon


PLACE DE LA
de coiffure


PAIX.
du


Louvre


La Maison vient do recevoir un (ONPORMATEUR, le sel! i-frumlnil, prati-
que et universellement eruploydt pour prendre la formne do la l te. i'lusicurs
clients peuvent etre servi- rapidement, grAce A cet apparel meiveillerx.
Si on veut commander un chapeau A I'61ranger, MM. G(ONZALES & .J)SE
SAN MILLAN vous donnent les mesoires A exp~diei.
Paille remarquable, panamas supui tiu s ; les chapeaux .,oit .i ranges,
repards, fabriquds, selon les goits les t lus difficiles et les plus d6licats.


R ^ U GOUT Artfl rTTOUX, RHUMES, BRONCHITES. ENROUEE.',iENTS |
| INFLUENZA, AFFECTIONS o s FOU'JMNS
SRue 6 utllca8e n n s.1 (HT-AU-PHIN t, 'I I. i i i _


Grande Fabrique Moderne
DE


Boissons


Gazeuses


Sup6rieures


II y a A peine une annde depuis qua la plus nutritive, la plus agr6able et
la plus fortiflante des boissons Gazeuses e=-t entrie dans la 1:ounsmmatiou
Pous le nom de

ROYAL KOLA CHAMPAGNE
Seo qualit6s et sa fine saveur lui ont vite conquis une vogue croissante
qui eat un encouragement en meme temps que la recompense des sioas
minatieux donnos A sa fabrication.
D6sireuse doe atisfaire les goats les plus difticiles pendant Il'dtode 1910,
la fabrique a prdpar6 au moyen d'appareils perfec'ioanns des :prodaits
hours pair.
Elle met on vented au m6me prix et sous cettc m6me marque ROYAL
plusieurs d6'iciouses Boissons gazeuses qui reront la Providence des per-
sonnes souciouses d'offrir chez elles d'exquis raffralchissemints aux goats
varies, et pr4cieuses dans tontes les reunions A c6t6 de leur aln6 : le
Royal Kola Champagne
POUR VOUS EN CONVAINCRE, DEGUSTEZ UNE BOUTEILLE DE CES
PRODUCTS INCOMPARABLE :
Cream Soda Cristal Limonade
MOUSSEUX AUX FRAMBROISES MOUSSEUX AUX FRAISES
MOUSSEUX AUX CERISES.
L'Ao xcs G*NIRAL eat toujours au Magasin de la M6tropole 93 rue de
Magasin de I'Etat, vous trooverez aussi ces products au m6me prix danms Is
D4p6ts suivanta:
tPICERIE MODERNE. 155 Grand'rue, en face la Maison Robelin.
BPICERIE CADBT LUNDI. ruoe des Froot,-Forts.
A LA PHARMACiK NOUVELLE ALEXANDRE ROBERTS. rue Roar.
MASON A. FAUBERT, rue Roax.
A rEPICERIE H. CORViNGTON, rue Fdron.


_ I I II ----I I









M C. L. Verret
TaiLear-Marohand
ao* avis sa & bienveillant elles.-
I- ate a mason No.7, Raue Traver-
ar t toejours blos pourvue d'ane
vdttofes de la haute aou-
T Nparldense.
U. S1r1PxIa7MIU. COUa I LtAMTr
AlV&nI *olejSX. AEICUT1Ion lOMPTW
Prfitards rdduits i
LA


Cordonnerie


Nouvelle


C. B. PETOIA
GRAND'RUE 143.
Avise sa nombreuse clientele qa'el-
:e vient de recovoir. par dernier ba-
tean, une forte quantity de marchan-
dise est do fournitures do touted fral*
cheaur et do touted beauty, import6es
do France, d'Allemagne et des Etats.
Unis.
Le public 616gant, curieux do se
bieo chausser, y trouvera les peaux
lea plus solides et aux nuances leos
plus varies les formes les plus belles
at lea plus approprides.
On n'a qu'A veuir chez G.B. PgTOIA
poor 6tre assure d'6tre chauss6 sui-
vast les meilleure. ,ois du confor! et
de la mode. Sp6cialit6s pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux, cirages, former, fournitures
St matdriaux divers pour cordonne-
rie. On trouvera tout ce qu'il faut, aux
prix lee plus mod6r6s, A
LA CORDONNmRIE NOUV.LLu
143.GRAND'RUE 1463,


American Bar
PACE (;I F FAAD


Fi omae I- Gouda
e Gouda


or P. 2 f5
1.00


(a,ivdthllcitum G.. 1
SAUChISS N A'I't'Ilcufla I- v. G 3.
Betirt 0 do [able I Ilv. or P. 045
SC 2 1 V. 6 090
Lait sgu i ii I Ii re G, 1 00
9 0 1',22 a 000
FitED. 'W. KATSCH


)50
.50


A L'AVANCEMIENT
GRANDE FABRIQUL'E DE M'IK'LE~ HT DE
CIRCUEILSDE CHARHLKS A BI()OWN.
126 Placed. la Pair et 108 rue
Maoasin de 1 Elot
La grand fabrique de meubles et
de cercueils de Monsieur Charles
Bronw don la v reputation est faite de-
pain plus do 18 ans vient d'augmen-
ter le personnel de ses ateliers de
plus de dix Ml)nisteo : ce qtui lui
donne un i nmbre snflisatt d'ouvriers
pour satistfdiie aux grantdes deinan-
des de sa iionbreuse clientele, tant
A Port au-Pjunce qu'en prov nce pour
I'ez1cution des conmniandes de meu-
bles de tout style cloisis dan lets
Catalogues fraiugJais on amdricains.
Un sculpteur special est attache
aux ateliers pour i'ex~cution des tra-
vaux de sculpture de tous modules
g6n6ralement quelconques.
Grande reduction de prix sur lea
commandes qui seront confides &
l'6tablissement.

On trouvera
de meilleurs Cirages pour tous sou-
tiers A la manufacture do chaussures
G. CORDASCO.


NESTOR FELIU
L'excellent tailleur avantageusement
conan do touts la Rdpublique vient
do romvrir son atelier, Rue Fdrou,
(Rus des Miracls) No. 71.
Sa nombreuse clientele Irouvera
oomme toujours toutse atisfacUnn"
= r lea travaux qui lui serost coa*


Mason F. Brunes
195, GRAND'RUE.
Dirige par
L.11odelin
SAncien membre do Is e oci6t p&IaUmtaopl-
qua des maltrec talileurs do Paris-
Vient de recevoir on grand chobl
d'6toffes dia gonule, casimir, alpaca
cheviote, cheviote pour deoil, etc.
Recommande particuli6rement A sa
clientele une belle collection de cou-
pes do casimir, de gilets do fantaisie
it de piqu6 do toute beauty.
SPiClUTr* DR COSTUMES DR NOCBB.
Coupes Francaise, Anglaise et Am6-
ricaine de la dernibre perfection. La
mason confectionne aussi des Cos-
rUMKS MILITAIRKS, HABITS BRODIkS,
DOLMAN, TUNIQUES,HABITS CARR1S, etC,
etc, de tons grades.


A LtLGAINCE
QO BDONMNRIE.


42, Ru des Fronts-Forts.
CAUSISURESK M DAPOT,POUR LA I9I
Promptitude at soia aux semman-
des taut ici qu'eu province.
Chaussures de Dame fcrm eot tra-
vail toujours tout so qu'll y a do plu
souveaux.
Formes rm6risaine st frangaise pour
Messieurs ; 616gautes et commodes.
Pour leo elnaatt Is plusA 'aiss.
Travail solide exout6 aves
tea peaux d premi6romarque.
Assurasee de grand rabaia.
rages et ialrude]PAte4,

Lr Francis
( MFIu.CIN ( liUtIGIEN AccoUCIIKUR )
Mcembre de la Sociate RIoyale d'Agriculture
de la Jamaique.
SP 1 IALITES.--A -rou. hement,
l.4L.dles d s F wn-.s, Ma'adies des
Enfr,,t.
Cc nluitz rryoi igalirment your toutoeo
le.Q attaque, do, t rouffeont voq plants.
N. B. -, The Eng i h-1peakicg con-
(aurity will find it to their veiy best
interest to cor sul' me !
BOIS -VERNA,
St6,6 do Cbauvwt.


MAISON DE C'NFIANCE
148 GRAND'RUE


Mr .Joseph St.-Cloud,
LE TAILLEUR si bien connu de la
R~publique, avise ses nombreux CLI-
ENTS qu il vient de recevoir par les
Jerniers Steamers une Vari6t6 d'6tof-
fes de : Diagonale, Casimir, Alpaga,
Cheviote, Drap vert ot bleu d'une
rdelle superiorit6.
COUPE MODERNE I
LROMPTITUDK I SOLIDITE I
L'6tablissement se recommande aux
clients les plus d6licats qui appr6
client chaque jour davantage le xI!m
de son travail.


Demandez chtz
Rcstsurateur de la
tales Was rits.


Joseph Saint-Cloud Ie
San- et des Ca: tes pos-


LINEOE HOLLANDAISE"
(Komlnkllkke West-Indische MaNdienst)


Le s/s"Prins WillemIIIll"venant
des ports du Sud est attend ici
dimanche 23 courant, pour repar-
tir dans la soir6e pour Saint-Marc
et New-York.
Port-au-Prince, 17 Octobre 1910.
AUG. AHREINDTS.
I Ase


nle a gg 41'116&~apen o oo
as Pam 0 I em Ieohat sa ft edo mavl do satw, bee& d

poor gu~rlt I&
Constipation


Pour tous reaseignemeuts et commander


S'adresser A


A ndr6


Fi UBERT,


PLJAC'E (;lE'FRAIII PORT-A U- I'IUN(. E.
~'TGICftIRAI IPOUR LA r.iMAbh.j



La'boratoir-e Sej oirne

PRtPARATILON DL'E T~V ,> AMSIJAN(UVS M1I.'VI USES STWRI

L'eau do rr ',t q.-)r(L n, t, :o,,voris tm 't l :I n lag
an dell de 1I'-d4 Ia :-vt-Nuus jisoi~a t; i(.,.rps aum6dIcai
l'observatiou j :.iiceu.ei q-, fout les .JL
aL'Eau do zue~ n kable doit etre de Iaby icatiun ire~ t r tur ..voir toaltcs55p
prl6t6s th&rapeu 'quc.DL t. rib'~rew.e% aL'ttettor's ni.c .i uL ML~tcutde Certifier qu
nos produit.-; on! ctetota icls rdbuitats rsp.p-re v
Sp6ciaiit ,-`: 'r uin n o %,r c-s tbhatcu e.
Ce Sdrum r-ju'irisa 1E.3 Ocbanges. i avee suo.
c4s dams Ia u'.'~razoihinio. Ja tuberculose. etc










Est un viin I) idi tut, (I- fo,tolq. e, iecon-.iihiu tit. -Souveiain contre
l'impaludisme Pius thea. r pour- ies 1) 1solnut s *1'ir ublies que Its forma-
gineux et le-i quiwuis. -- Hecommand6 aux peysoritiies ig~es, aux jeunse
famtoes et~aux enftnis.

LeXVinl St-Raphai2l cs ii t tv'ri demalide ioparfait.
Le me Ileur pi~sciva',if tii eup: ,'61wtriemi et Is maill?
leur adjuvant (tars le traif mer-, de la pliisie. Prelicrit

,Iurn, les fatigues de Ii h mtrac, la ch'orose, lan6wiej
les broruchiles, ]a malaria et ddfls les convalesceficein.

I'un goi,)it esquis, ii co'>ui ue uui tibs gr~ble aLvia
de godier D.

EN VENTE

Chez Audrey Faubert

Place Getfrard ---- HALLE RODEWALDT'


A CCO UREZ


hezlierrmaan lCorvinglton

108, RUE FEROU', CI-DEVANT RUE UES MIRACLES

Vous Y trouverez du Bon Rhum Sup6rienf


it deS. lprix.@xQepgamnlle.Ument avantag@US


_ ____1 __ __ _____~ __ _~~~__ ~ __~IM __ _


- -