<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00985
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00985

Full Text


Quaitrieme Ann6e, no 1002


Fort-au-Prixice, HaIti


Mardi, 26 Juillet 1910


ANONNEMENTS
U Moss G. 2.00
sPort-as-Prinee
TROIS MOis... 5 00
Dpdpartemonts Um Mois .,. G. 2.20
Taoss Mois 6.00

Stranger. ... mos Mo rn. 8.00



Cl6ment-Magloire


0


Ij


)


F 0


LE NUM 0 R iO CENTIMElS

Lma mamuscrits anmwArA. otsnon nt t.,ero
pas reniJus
REDACTION-AI)MINISTR AT ION
45, RtUE ROUX, 45.

ADMwI3rrR&Tmuia
Arthur uidtoire


OUOTIDIEN


Histoire d'Haiti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE IV

Le Pacte Fondamental
La Constitution do 1806.
XIII


Nous avonsa vu le Snat s'ajourner A
p.rir do 16 jaillet 1807 jusqu'au lor
lanvier 1808 at d6ldguer, eu s'ajournant
a plenitude do ses pouvoirs A P6tioa.
Nous avons vu 6galemmt comment, oen
vertu decette d6ldgation qui conatituait
par elle-m4ma une inconstitutionnalitd,
P6tionavait fait diverse nominations et
autres actes asses graves, entire autres
la r6vocatinn do Bruno Blanchet, s e
er6taire d'E -,t, son rein ,Cnamn- par
Cisar Tn6l6maque et la creation de la
function doe ecrdtaire-gdudral.
D'autres initiatives do m4me genra
farent prises par le Pouvoir excutif.
Le 27 novembi'e 1807, le secr6taire
d'Etao, Cdsar Th616maqae, par an sim-
ple arrdtd, ,6para le< wharfs do 'Etat
de l'admionitra'ioo des donanes at lea
mit en r6gi., aprts avoir implement,
dit lo conoidbrant do. l'arrdt4, pris
I'avis do Pr6sideat d'Haiti.a
0-, l'article 42 de la Constitution re-
sonnaissait a Snat soueal le droit a de
statuer sar l'administration.a Ea oatre,
Is S6nat, par la loi di 7 mars 1807
eoncernant l'organisation do I'adminis-
tration on gdo6ral *, ainsi qua par cede
do 21 avritl 1807 a nur les doaanet P,
avail d6j& statudo sar toutes les parties
do I'administration g6a6rale do pay..

Conform6meut aux terrmes do son at-
r6td d'ajo2raement. le S4aat so raunit
le ter janvier 1808, ain do pouvo r
solenniser, en m6me temps, l'anniver-
saire do l'indipedance nationale.
La f6te eout on etit lieu ave, toat Ie
c6rdmonial habituel. Dis 6ehanges d-,
discours eareont lieu au palait du Soat
eatre le president do corps ea l pr6si-
dent do la R6publique ; eosuite, r6u-
Ido2 publique sur la Plac, d'armes,
trenouvllement do seorment d letr jan-
tIrl 180, en prdassnei do toates los
IMpus et do tons lea focattoanaires
Givils at militaires de la R6pab'iqae.
Voici le proc6e-vorbal de cotton solon-
ilt r6digd par Ie Snat et nous sle re-
prodaisons poor montrer le pea doe as
at le pen d'attention accords dams eo
document A la personae do president
do la R6publiquae : on dirait vraiment
0e P41tiou n6tait pas a la fIte... Poar-
Mt-on, depois, oe permettre do r66di-
ar, pareille faon ?...
I Le S6ast, r6uni au lieu ordiaaire
de aO t4aces, au nombre prescrit par
ft. 08 de la Consatitution :
S Le ltoyao MAMnAT, doyen des sed
.coRpe le fastball, et annoace
*W o la eiance, c qa eaout lieu,
m 44 POMeslment d eserution ait, U
SB r sl td qee I anateor BoWNnT
.* e Fanmiadid des voix la pr6oi-
Nm le e denatearw PA.ras st DAU-
m st o 6 mosedm s eoermareo a is
mBw absolmo dos sm


a Le nouveau president ayant pris sa
place, a invite le Sdnat A so transpor-
ter a la place da Champ-de-Mars, pour
assisted A la c6ldbration de la fete de
l'anniversaire do l'ind6pendance d'Mai-
ti; at de suite le Sdnat s'est mis en
march, accompagnd d'un nombreox
cort6ge.
a Aprbs la cr6amonie, le cort6ge east
revson au Senat. Loe seoatAur, syant
pri. place, le citoyen PAUL FLAMUKRT,
deputy du corps des jeounes garins.,
*'est prA not6 A la barre et a prono ic6
le disco..rs suivant :
a M s tres chars compatriotes,
Voici le jour houreax qae no is
avons le bonheur do participer comme
voas, A la rdjoaissance do notre ind6-
pendance et do notre liberty. NuDs
g6misnoas chaque joar d'etre encore
trop fables, at do no pouvoir, par cotta
raison, vous aider dans vos travaux
pdoables, et da partager comme vou s la
gloiro dos combats ; nous examinons
bien vos belles actions, at quaad notre
tour viendra, nous tAcherons do vous
imiter. et mdriter, par lA, 1'estime de
nos presidents et do nos 16gialateurs.*
a Easuite, la citoynnoe MILANI[ MIL-
LtaN, aa nom du corps des jeuoes filled,
s'est pareillement prdsote6oe la barr.',
et A prononc6 an satre discours don't
voici la copie :
1 Ah.o i_ __ eo-- __. IJ_: -1 1 __ea _, t "Da.l


vertueux Manigat. Le d6pouillement Art..5V (de IlaCons.itution). Lee
4s s crutin, donna & Bonnet Isa prA"i- pramibres assemble. paroissialeq et
deuce titalaire, Daumec et P61sga Va- Illestorales no pourront 6tre convoqudes
rein forent nommds eecrdtaires .-.. qua dan Ise mois de novembre do ia
a Pdtion, entour6 des autorittd mi- toisihme annoe quia ,uivra la publica-
litaires, se rendit ans sin du S6oat tion de la prdsee'e Constitution.
aussit6t qu'il en oueat appris Is r6union. Art. 60. Si, d'ici d ce tempx, il
P.rtout. sur son passage, il fat salud vient A mauquer qauelques membres
avec catte cordialit6 respectueuse qu'il du Sdnst par mort, d6m'ssion ou aso-
inpirait A to trement, Ie S6oat pourvoira A .lur
a L'Assemb'de, aprt laquelle war- replacement, ot il ,seront pris dans
chait immdistemen le Pr6eident d'Hai- let membres qui ont compos6 I'Ai-
ti avec POen tat-major, soa rendt au sembl6z constitusnte.
Champ-do-Mars, on pastant au milieu Or, Lamarre n'avait pai fait pirtie
de la double haie qle formaient lea de 1'Assembl6e con-tituan'e don't les
compagoias d'dlite do la garnison. membres restaient, aux torm sa d& la
a L. President du Sinat et Is Prsi- Constitution, souls caLdidato aa S6-
dent d'llaiti pronouncront chacun on oat durant trois ans, c'est-.-dire jus-
discours analogue A sla solennit4. qu'A ce que leq as-,mbles paroisila-
a Le bruit du canon succdia & ce les at dlectorales convoqudas eu a nt
serment que tone les ans nous renou- nat.s(2) future cailats a
velons encore.nat. (2) AUGUSTE MAGLOIREI.
a Le cort6ge revint danq 1R mime or-
dre an pilais do S4nat, cii ,it liu tine (2) Ardouin dit A tort que eette interdic-
entre c6rdmonie qui, pour Atre mnoinp tion devait durer neuf anndes. envisageant
mijestietiue, n'en fot qot pliti to0- .a duree totals du nandnt snatorial. l.es
hante. Unae dAp -tafion do jnnec igr- texts que nous venons dtic reproduir it Iv%
pass ges en italique n'avaient prononce cette
Cona et do jeanea filen *e prevent 1 interdiction que pour 3 innces. En tout cas,
la barre d l1'A4semble. Un des Lamarre n'etait pas eligible.
jeunes garonos, nommd Flambert, dd-_
plora, as nom -de cou do son Age,
c qu'its ne fassent pas encore n Age A (
pour slier partager les perils et la LI AMiBiD i
gloire des soldat, lears ain6s. Une
dea jeunes filles, Mile Mdlanie Million,,
fPliei'a, ac nom doe ss cornoagneq. Ise Sance du 25 juillet 1090.
S'nat et le Pr6sident d'Haiti des lois
bianfaisntzs qu'ils avaient donn6es A Asusn proces-verbil n'6tant prtt on
]a palrie. .an d6pouille la correspondence qui coruporte
a pa'r o..,ntre autres pieces, one ddeQchedu Minis-
E"a s'approcha nait '4a fauteoil ,re de l iatrieur accutpagnant Ie rapport
occop6 par le Pr6s&dent d'Haiti, tenant des ingpnieurs Aubry et Lafontant signa-
A Ia main ane cnarnnn* de fuilI'e et lant los nombreuses imperfectons de V'ins-
de flour. don't ellA lui fit oflande, an tallation d'6clairae k ectrique, et Uan let-
milieu does aOplenui*sam-nts des osee- tre do Dr Leon A:dain rescrciant la
tateara et mnen de queIques eana- Chambre poor les i oo dollars.
tenrt T TI;- I n -


Poarqnni done cette attitude hostile
du S6nat ?


1 mno trUs cherI 15io LoUear., et ,rrc- 'e xqn j les t anres rsee par
sident (1), a La joie et I'alidgresse que PAtion durant eon ajournament et e
mes compagnoe at mni mnos 6prouvons vrta marqm dos Ponvoirs a traordi-
de la fraternity qui r6gne parmi nous, nire qu'il loi avait inetn,titationnl-.
dans cotte assoembl6e, est un pr6sage l Annt d4l1gz,.sa heartbrant an ,n-
des jours houroux quo nous eap6trons. iment secret da Shnet. At particnlib.
Nous souhaitons doe tout notre coear mpnlt le rpland Sent d, Bnno Binli
quo cola so rdalise,nous e devrons tout cht pale r Csar Thiesqut at B o Bl fait
1. prize, mes tr6s honorables s6nateurs, ehot par cosar Thdlduon an ot Ip fait
& vom lois sages at bionfaisaatoes, eat A arac omnan premier c'
voas, prisidnt, A lar mainti t aveur, on le nommant secrdtaire-g4-
leour exdcution.a nral.
SL Sneat a donn de applandisse- Cpendent, le Sdnat :vail-il se droit
mLnts aMax da diuoears, I aadirean- absolu do fire 14 diffitile at dos crier
quments aux deoaxt insoars dae prort6s- A linconstitutionnalitA. on Prsesnc deo
iveraient ins6l d jour. dD pro examples d'inncnstitutionnalit qua lu -
c Fait et clos, I loer janvier 1808, mme tra ai ?
an V. II tait encore A bou ler le Pr4sidant
S. et 6 lai montror de I'aigre-r, oreque.
a BoNNrT, prsilent DAUxac et Pt- sle 21 mars, il commit encore In l-m-
LAoG VARzix, scsrdtaires. me one flgrante violation de la
Constitution par I'dlection de Lamarre
On le volt, le proe6s-verbal da Se- comme s6nateur, en replacement
net n. poavait pase tre plus sobre A justement do Cisar Td16maque.
1'6gard oa prdseato do la Rdpublique. De quelque attention que Lamarre
A c6l6 do co compte-rando, repro- fat digne on raison des services cou-
duisons colai do St-Remy, aifn quo Is ragezax qe'il readait a la cause rdpu-
lector puaese compare : blicaine dan le Nord-Oaest et dos ac-
tes d'hdrolmo qu'i' y ddployait jour.
e Le Iw janvier 1808, le Sn&oat rou-, nllement. il est certain qua'l on'svit
vrit sea seameos s*s la residencee da psas 'aptitude d6crdtie par I'Asembl6o
i Voin le as aot ,el, o r IatJl bas, Co stitauto pour 6tre fli 6anateur.
isol ms. pte- ad. :do. Voiei, ** eft, lIa spesi6 do cetto As-
irssiesasie Pdaes. t semblM 6 ce mjet :


Le rresident u esigne eis upat6es, o r-
nardin, Bouchercau, et Savoie Auguste
pour porter A la famille Barau les con-
doldances de la Chambre.
Le Depute Aug. Douyoo. -MM. i pro-
pos des 2 rapports transmis par Mr le Mi-
oist-: de l'intdrieur au sujet de I'1claira-
go elec riqur, il smporte que cheque dd-
pul soit aso couraot de ces documents,
c'est pourquoi je prie le bureau, d'6crire
an Ministre de l'Iauerieur pour le prier de
les fair imprimer a soplus prochain numbe-
ro doe 'Officiel.
0 Le Pr-sident ddgide d'ecrire ean ce ses
auMtnistre et met ea discuAion, puis anx
voix la decision du Senat prolongeant
d'un mois la session. Cette decision est
adoptie.
Le Deputy P Savain depose le rapport
du commit, des Travaax publics doot il est
nomirn rapporteur avec le ddpuat Beau-
harnais Jn-Franoois come president.
Le Dipu 6 Beauhiruais J -Frangois de-
pose no project de loi tendant A fair payer
50 cts ot come droits d'importation sur
Ie sel de provenance etrangire et deman-
de l'urgence.
Les Depotis Morama Bernard, Jeannot
et Sivoie Auguste combatteat I'urgence
qui est rejetie.
Le Deputy J. DDgraff demand A la
Chambre 3o.oo goardes pour Isa recons-
truction des bureaux de I'arrondissement
et de la place de Jdrimaie.
Le DEpuit Dorsaiovil-- Propose une
lo, :6glemontant I'ecule des garcons de
St Louis du Nord en demandst I'urgen-
quai et rejeteo.


I -


c






Le Dpat6 Savoie Acgaste.- Prie le
bureau d'inviter lea minister doe 'Iwt6-
oear, des finances et des travaxu publics
A venir donner des tenseignemeots rut
I'ezdcatien da con rat du Champ de Mirs





BENSEIGN MENTS
MEIr OROLOOGIQUES
Observa. toire
DU
SIMINAIRE COLLI.GE St-MARTIAL
LuNm 25 JLnrLIT 1910


Barometre a midi

TomptratureiMinimumm


764 ?M=o
20 4


(- axzlmum 35 1
Moyenne diurne de la temperature 27,7
Cel r Isge3 depuis to b. Halo solai
Ns. ..,-t depuis 2 henas ct demie. Bare-
ati e ir basm letter J.
J. SCHIftlR.
Mr Charles Vorbs
Notre collaboratear et ami, Chirles Vor-
be, don't la sant& etait chancelante depuis
qeelques mois vient d'etre assez gavem-nt
made ces jours derniers.
Gilt anx soins 6eergiques et devouns de
son medecia, le Doctear Dominique. le
malade a T'ave se les daogers du te rab'e
mal tt ne tardera pas apris tant d hortrbles
souffiances, A rentrer dans la periode de co:-
valescence.
D ns tous les cis, no-re ami aura A gar-
der la chambre pour qu-'ques semaines
encore avant de pouvoir iep-eadre ses affai-
res accounumtes.
Pensionnat du Sacr6-Ccear
DISTRIBUTION D& PRIX
Voidc les Dnos doe Lee- q.i cnt ea
Is r 0u de socc6 :
10* Cours. C ,ra M o' Yvrne B.n-
)amma, Maria Oriol ,Tulie Tudzan, Elise
Or ol.
O* (ours. Clnra Cheant, Rose Eisaee,
n.-n a n Noareas, M, cea Blut.
tCours -GrAc, It-, w i, Margiarite
Pi rrn-Paul, Leo' ie Dot z ib -, 1 .|se

'7 ours. ('2 divihior) Am lie Cou-
pet, Claire b09-sour~es, L urtte Tat-
adil. Eamencie GOiIllausae, Ludeb
Lavewaset.
7 Cours (16be division) J,)~&-ine
Larco, C-ara Smith, Ma a Ro s:eau,
fionne LahbaLs.
6e Cowra. Val a in, Daro.her,
Age 6 B igrolle. M, ia Mi gios, Car-
n6ie Laureot, Jenne Pasq.e', Tulie
Douyou, Fernande Tti zao, Charlotte
Bell. garden, Excellence.
5. C us. -Svtca Ramea, AnitA
Ltrro, Atthda V eux, Andrde Fr6dd-
rique, Arianne Gous'e, Marie Francine
Sm.tti, Excellenir.
4c (irs. Aline IIt ~ t, Alice M6-
mos, Maicelle Rtbean, M re (Clhrtien,
Ren8 M6ooF.
3, Course. Mar a St Lager Pernier,
Anuto la Charo ?ea, Jeaur e Fdtus, C
lie Mllebranch-, Camalla Latortur,
Prdcilia Pasand, Exzellena-..
2* Coors. 1cie San, n, Crde
Bance. Ge rmaie, Roc, A guata Djmi-
niaue, 11'ilne Auguste.
Erce.l-. ce. Porcia Ponce, 2s prix,
R gina Wentndort, lir prx.
*. (Coars. U*s division Churt-
tiane M zac, Claire lldrasx. Martanne
Dual, Francine Casiagnol, Jeanne So-
lagin.
S.isfactiong am6ra'. Miles Lau-
rette Gouase, Lcei D krtig, enave, Mi-
ri ,nne Daval.
Kscullence. Frsncine Ciasagnol
'2* prix, Je&ane SAtages, ler prix.
l6re Division. E'ag6ani Aeglade
Cat.'ie Neptune, Loui** Mdrau, Fan-
Sut io Lon, Paulioe Corvington, Gtr
m i. e Caseagol.

EgAni e Anglade, CA6Ole Neptese
Lot is M ru.

26 p, ia. FaimmbetLeeao Gea
Ca saguul O PPMae Cen"i*e.


Louises Toesier, prix d~txcellk na,
Fa y D t .rtz d'Excollence el do
Sati as ion g~uarmle.


I


I


Prix de I Alliance f'ranfaise, docerneA
A 1'616ve t Cours Sap6rwemr qa i 'st
le plWn di-,irge4e dana l'4tude de I&
la[g ,- et d aa Iltfrature fra gai e ad-
i'e var Mile Fany Dsces.
Prix offset par Mr le Ministre deo
France decrne & Mile Germaine Csa-
"agnti comme mention d'Honnear et
de 'at,fa tion g6nd ale.
Prix d'lHonneur. Mile Eug6aie Ac-
gl oA.
Brevet Elimentaire. Mile Fany Deoce
avec r rnotion pour les matibres tacul-
'Slite.-'.
Fun6railles
Cea aprA* midi auroot lieu lea fund-
raillr, de Etzulie Racine. spouse Hd-
rard Louis L-" onvoi partira do la
ruo. Pav4%a, No 107, poor eso require
I'Eglise Cathedrale.
*
Dimantha, out eu lieu lea ftansait l
de I'inm Ar saute Mile Leida Di)mini-
qu. li'le de tea Ldlio D)minique. d'.
A*:6d r#E emme,,t, et nice da Sinatear
Bus1Ban.

I.e ma.ne jour a t6 enterr l'ex-d-s-
nateur Loyer Barau, pbe do no sa-
mis Rudolphs at Just n 13 rst et l'un
des rare anuvivants de sa lab:.ieousi
geDration.
Ci n6 m a- Rousseau
Nous ,appelon' qie c'est ce soir
qa aura lieu A l'H:"el Ballevae la 3*
rcpr-ei.at'ioa3.
L'. b dance d,*a mrn-Atres, nnuqs m-
pjae do donner I.- pogramn*-, mais
nous 1I recomman lons aux amaeaurs.
7Tribunal de Cassatioa
Audience du Luntdi 25 juilkt 1910
Le Tribunal pread siege Ai o h ores et
demie du matin, ous ia presidence deo
Mr le Vice-prIsident, Ernest Bonhomme
et piononce ciuq arrn s, dout an criminal
et quatre civil:
L'arrtt criminal qai ai'c are 1 opposi-
tion foimne conttr l*ordoonance de la
Chambre du conseil des Gonaives en date
du 19 Avid 191o, par la dame D.ogeae
Ncet B zile cou re Joseph Bigot et consorts
non recevable.
Le tribunal passe en section civil et pro-
nonce ceux qui suivcnt :
Celul qui case et annule le juge-
meat dma irkoua I civil de Petit-G Ave on
date du 30 Juion 19o. reid entrie le i our
Ariston Amy. lc sieuc Be uh .rais Mar-
thone et It dame Andrielia Benjamio, et
pour e-,e stasin, confirm6meat a la loi ;
renvoie ffa re pir devait le trbu ial ci-
vii de Pjrt-au-P.i,.e ;
Celoi qui case et anru e le jug:-
ment do .rbunal civil de 'Jacmel en date
5 Dcenmbue 1907 contradicroirement rendu
entre le seur Jean M gza Cesar et les con-
sor;s Pierre Put, et poor ire statue con-
formement A la loi, renvo e I'atfire par
devant le tribunal civil de Petit-Goave.
Celoi qua cisse et annule 'e jugement
Sdu tribunal civil de Port d:-PaIx en dite
da 22 laillet 1907, coUtradictoirement ren-
de entire le sieur Aur61es 'etit, la dame
Vve Cuaa M zird et le sieur Gilin Noe, et
poor 6ere statue conformement A la loi,
renvoie 1'affaire par devant le tribunal ci-
9 vil du Cap Hiutien.
Celai qui rejette come mal fond&
le pouivoi do sieur Joachim fils coatre le
* jugesment du tribunal civil do Cap-Haitiea
* ean date do 24 join 1908, renda ea appel
entire lai et le sieur B6limaire Jacques.
, Sir la requisition do minisatre public Mr
Elie Curiel, et confo mdment as rtg'e-
meats de ce nibunal,Ie siege, a 6td laer d
" 1'occasion de la mort, hier de la smar du
SCommissaire da Goavermemaent, Lac Do-
minque.a.

RECTIFICATIOx.- Lises darn le N* de
* Vendredi a22 jailles,- Aadice da Mer-
credi so Jutllct 1s91 da Tribeal de Cae
station : LI Jage Dare done lsaare
em soa rappon, as Ulis de-- Le i- *
Anham.o-


EGALITi


FRATERN ITL


SR8.PUBLIQUE D HAITI
Extratt des registres
du Grefle du tribunal
de Paix de la Capita-
le, Section Sud.

Aujourd hui lunJi. o zimne jour do
mois de Juidlet mil neuf cent dix, an 107'
de I'Ind~pendance I trois heures de I'a-
pre -midi.
A compare an 'G effe du Tribunal de
Patz de la capitale section s-d,et pardevan,
nous Segur Pierre. jaue de PAi assis 6 dr
notre greffier N Avin, Madame Vve Hora-
tins Paulmey,n.e Anna Uiysse,mre teitr*e
du miner Christian Polmey. demeurant
et domicilike eo cotte ville aisaelle nons
expos- qua vu la mort de son Ipoax Hora-
tias Paulmey, son filts Christian, miseur
Ag& de dix-neuf ans et demi appert de soo
ac e de oaissance, a nou pr6se'6,. est en
etat de girer es affairs et administrer
ses revenues qa'ea consequence, oll@, I'ex-
po.ante, dclitre nmanciper son fil Chris
tian P.alimey. De laquelle diclar.tion, Il
coaparante a requis acte qie noas avoms
oc- ry6 et elle a sign avec nous et no:re
greffier apres lec are.
Desx mots rays nulas. ( Sgn ) Pun
Vve Hora'ios Paalmey, Leon Paul.
Va I l articles 390 39o Coiidrant
quae out miner rmanacip doit tr poor-
va d ui curateur pour iasusister dans les
cas d6termins par la loi, Nous avoos sa
la rccommandaion de l'exposan e noum6
le ci oyen Clas Lamo he, d6pji6 do pean-
p e, c.,rateur di miner Christian Em:nci-
p6, lequel present a declared acc p'er ceoet
fooc ion et a pi6td entire nos mains le ser-
ment de bien et fidblement la remplir.
Doni acte fait et dress Ile present pro
ces-verbal qua les parties oat signed avec
nous et no:re Greffier apres le u.e. UO
reovoi bon.
( Stgnu Poor Vve Huratius Paulmey
LEon Paul. Cains Lamothe Sdgur et N
Avin greffier.
Earegrs re A Pjrt-an-Piince, le treize
Juillet mil neof cent dix folio 171/172
R. Case 1767 du Registre Z N* 4 des aces
ajdiciaires. Prnu-Droit frie Uue gourde
cinquante centimes. Un renvoi bon six
mots rays nals.
Le Dircteur principal de l'Enregistrement,
( S gne ) C. F. CARVALMO
Vu : Par au'orisationr du eontrdleur :
( Signed ) CYRus SAURU.
Pour le" Expddition conform :
Colla ionn6 :
V. AVIN.
Gretfier
il6tel Bellevue -
a l. misux itua, is plus sa.
* fortable.- Champ- 4-MUL.-
C isine reaommlt.- Vam ar Ia mgr,


Movement Maritime
--
AJlleghany
DiPARTS
efw- York P. Onnely.
Peit-Godve F. Cheriez, V. Bombice,Bri-
goolle, Ml'e A. Bignolle, Mile Celcotin,
AdelaIde, F. Boany, Mile A. Dominique,
Mile Anna Vaval, G. Schaid, M Ferrus, A
Jeantor, (C4lestin-
MirogoMne J. Jabon, S. G!uck, F. Gous-
se, J. Gousse.
Jdrdmis R. Lataillade, G Kilario.
Pr ns Willern III
Cayes Mine Julien Ligond6. H. E. Ro-
berts; C Desrosier Lporte. F. Lamothe,
Camille Lapoite. C Viaad, A. Pierre, P.
Duret, Sinateur R Chalvir6 N.na Hall, N.
Neptune, Mmie Antoine Bautus, Mmne Jo-
%,phDac'udr6,Mlle Brown.Ecmma B:noit,
Ernest Til6maque. A. G-chet e, Villefran-
che Cliante J. Dubjis, M. S'-Hubert Ap-
pollon.
Trinidad 1. D. Davis.
' Primie L. Villefranche, N Benoit, Geo.
Ohlrich, Ulrick Duvivier, Ferrard. Bru-
ro,Coub'.Alfred CorvinL on Eangne Guil-
b-.acd, Gluo. AuRas'e Garoute. et Lucie
Sttnnor A Boncy. G. Lescofluair. Clo-
donir fi's, We Rirhac', C ze P. Charles,
M;seri Cl6ante, H- Jbrome Ti us, Mme
Roselle, Jdrome Thibault |


)r


TRIBUNAL CRIMINAL

Affaire du 15 Mars
PR3MIIRE JOURNEY
Nous ne croyons pas necessaire de rap-
peler les circonstances d'ot~ est sorti le pro-
c6s actual. L'insurrectiou du 15 janvier
19o8 vaincue, ces chefs refugies dans les
consulats et s'evertuant cependant A rani-
mer la guerre civil, puis une conspiration
qui eclata en leur faveur, la repression s&*
v6re de cet=e tentative,on part s'ei igeant un
jour en jlge d'inq.ruction, cherch.nt des
armes contie les citoyens dans les faits lea
plus intimes de lear v:e, nous passons tout
:ela sour silence. M. le Substitut Thibault
l'a dit, il n'est pas bon que la po itique
et la justice se touchent, I'une scuille ton-
|ours l'aut.e."
Do reste, on est d'accord sur le carac.
there monstrueux des executions du 1x
mars, et il ne s'agit plus que de savoir si
elles ne s'imposaient pas au gouveroement
par la nEcessite de se dEfendre et si ceux
qu'on incrimine en sont les veiitables au-
tears. L'apaisement s'est fait dans les Ames,
et c'est dans le calme le plus parfait, dais
le silence de toaoes les passions que l'ou
attend le verdict du jury.
Tirage des juras
L'aud.ecice n'e.t pas encore ouvette,
delk les incidents se produisent. Peu de
jures sont presents au tirage, tout le rested
a Eti cite come td noin, et I'on demands
meme sil ne va pis falloir renvoycr 1'af-
faire. II ne reste p:ui que treate-deut ba -
letins A tirer. Le m nist6re public voit sor*
tir le nom de Fraonois Moise, qui a deposd
comme tEmoin A la Chambre d'instruction
et qui doit encore deposer I audience. 11
protest et vent que I'on fasse un nou-
veau tir:ge. Me Hud'court protest de son
c6tE. La loi permet de tier mneme qu.od
al n'y a que trente bulletins. REplique da
Parquet. 11 est necessaire qae I'on f sse le
nouveau tirage demanded. Protestation do
Me P. Hadicourt. Protestation da Par-
quet. L'on serait encore i protester s
I intervention du juge doyen, A. Saimn
Rome, qui decide qu il a y aura pas do
nouveau tirage.
On, connait dEja le jury ainsi former.
Acte d'accusation
L'audience s'ouvre A here moias 2a
par la lecture d'ua art;t du tribunal de Gs-
saton, cassant I'ordonnance de la chamber
du conseil qui renvoyait hors de ciur tos
les paivenus ; puts vient celle de I'act
d'accus-tton. 11 est du A la plume du dis-
tingu- rubititut Roeemond, I'auteur des
Voix adenanes et de I Evoluiio-i." Cen
assez dire. L'auteur parait avoir e. en le
composant, sous le coup de sa ourcbamb
ba'tise. ( Passions Siderals ) : il voi
tout s'effriter, jusqu'A la confiatcc: pope-
l.ire.
Massillon Coicou, dit-il, quelque part,
etait un poe e suave et spirituel,( enteade
p :us-tre : spirtualiste.) L'acte d'accusatioa
nous montre ensuite les Bourreaux",
qui drapes, d>ns de large par-dessas o
portant des chapeaux de paille a large bArd,
trappan. a la porte de ceux qui seron. leN
v:c ime, les arrachent an soameil on d-
b as de leurs femmes ; Massillon Coicow,
Horace Coicou it d'autres aba'tus dcvaot
te cimejiere, Alup:ioa Casimir, surprise as
bain par Arban Nau et A qua l'on ne doas
mnme pas le temps de pauser an pantaloe;
la duplicate de Jules Coicou, quai exerit
sur Massillon, dira plus tard le Sabstital
Thibauh, la fascination du serpent sur k
rossignol.
Les accuses sont nombreux : Montreal
Guillaume,J. Arban Nau, TheageoeCinhei
Emmanuel Degand, Alexandre Nelslt
Fusille, D cius Avin, Gilbert Cilixte. 1A
.deux premiers sont prEsen s come age*.
plincapanx, les autres comme comp ices6
" I'affaire du 15 Mars '.
C'est le substitute Thib.nit, A qu la s-
ladie da commissaire Rosemodd fiat dcial
1'hoonear de ddvelopper I accusation. *
veut essayer de debarrasser la cause de
ites ciuconstances politaques : la justice .OS
politique ne doivent pas se toucher,cl
/souile tonjours celle-lA.
II rasswrnera antant qua possible .
mospblre. Je o veua am'ea team,
qau'au fits de la caue, ausezss
ear eax-mems, et s'il a'anrive dej
S(akapolmUlqsea, e m our quo


LIBERTY





II


uirer l'sfafre da 15 Mars. LA cpite-. Avis
oat deo blls. cowinun-t il, taMit
ains taint dan I 'Artiboai les vaincus A Veodre un cabrouet A boesfa atts!6
aunt ecore aux consclts om dsi leg I aVc ac4Oessoiros.
beis, quand 4ilata I aff ire do 1a M rs. S.adresser & Monlieur Loulon'e Ci-
L'acte d'accusatioa ne vent pas qa'il y a;t vii en fce da moulin Cazean.
an conspiratin. Je vW:s supposed. di CaO u le 25 Juillet 1910.
19 substitut ThibanIt, q ii y sit*on eo 2-
astion, cola r'excuse sullemint les 8sa *- *,
ts du 15 Mars, la retire de mot tran" It a t4 6 verd samedi s)ir, A la
olie e mati.'e pi ia.. Commen ft de St Luis de Gonzage, un
aconspira'ion firmni.te ti dcoovere. ardeesus marron itnperm*abte en-
sl substitute Thibaul' le racone : Msil'on ibrdrment neof. en
fat pris dans un pifge pir Jales Coico, Bonue r6compense est promise &
Sexe ,i sur loi ta fasialion dur- eola qui Ie rapportera a 1'll6el do
pent sotr i rossigool. t Is 14 mars 8 France.
mr, Massillon fat arre i. Dans 1a suit d.,
14 as i5, d'autres arrestations sulviresr. --
Voiti common', dit l substitutThi- VER SOLITAIRE
bWult, dti vies fuent f.uchies, voill I ac- CU RE DECAE et SANS ODaM ER
tion inftme, leg crimes inouls, les laches n DaUX HEcReS par les
iuassinats quia a-zent dowvnt vous 1;yT_"N *, u .
Arban Nn. Moateuie Ga thIme r c* L
I1 riserved.er peadre plus ta d is ^ ,'V f^AN
leoppement de IPaccusation. .. a~ I N
* Paib vieat l'appel des timotes. Sur 5So Ar. ,t. P.
oni oUt tci 6s8 2 st pl s st- ptisene'. I --:. *. A uccs
jdoyeo ,sr la riquisitinndaUM.is &.-,pB- -. .;- ,iar .r .
kildiEide qu'abesoin ils seront'co aintsor ALcE
Awenir d6oser: parmieux s e 'v nvent-
Volcius N6te:te, G-imajd P.il'e et Thic- R N
asrd Uporte. TRAIN
Les sasceptibilit6s du 'a-q -.etL L IamE
Mais )J ls Rosemonod a itc citi come cat dans la
timoio. St vanist l e ct ofleaose, il se construction an nMur.
sipand en consid&r-.itons" d ordre public
qui l'empeckent de diposer comme id- Monsaeur Louis Elie fait savoir aux
ma. Mais ic one vo tien.e Archiectes et au public en g anral
fasit eatende qui di 'lea criblements do qu'i tient & leurs dispoa.itioas, et A
rhumiti loigne. Me Rotetmond s'es. des pox mod6.6s dos roehks geaniti-
s'arrte, vaic par ques e volcanques por 46diflces et
charant "leas ctiibItmenits del'hom nitd maisons Roihes silico-cahlcaire,chaut
Midouin re m i pt sce Me Rosem d, vaein M LouisElie tournit aussi des roches
cu par uonn :ie chirmnl. It ne crn- rfractaireq pour installations de four-
d pas qn l'on sit cui a st.bti, t aeaux et batteries de sucreries rem-
sewond comme tai cn, C'est use plai plgnant avantageusement la brique &
sater dico. t Ptpond.nt dit Pit'autres Pour lea condition, s'adresser chez
chose que Rosemond ne pardonne pas A Suia Turgeau, en face la chapelle
Monuesil d'avcie ref,.i ses services davo.- St-Louis, o Manville Etang par
an lettre remise sA ia P.C. S.
Rosemond s'atsche A son ve chat- e_____________
mans. II rug't, il veut caba Me Hu- 1 -----
dicourt. Tumulte. Le juge Doyes se live,
iadige at quite la salle; mais il ne taide
Fps A y revenir. P ,C S
Me Midouin a:ors fait un gr.nd dis-
cours, qu'il termine ainsi Le doyen
a'avait pas le dioit de quitter l salle, il a A V IES
ofiensi le Paiquet eo le faisant' Le juge
Saint-Rome explique qie s'i ,'est re ira A l'occasio n de a F 3te Patronale
C'etait pour ne pas vtoi. laver en public ce de Ttnrnazeau, dimiche 31 du cou-
Sose lave quo n famille. Toit se Ca. rant, t, Pub;wc edt prvenu quo
nese lave qu fmie.T s ra SAMEDI. 30 Juiiie en outre du train
commode.t 7 h in rg'ementaire de 3 30 p mn., un EX-
Le siege eit levi a 7 b. moins 20. n i.. ._..A.. ,. ,.A A
PRESSI lmI i~ l Gi Ud N~ 4 E


Dr Robert R. Ewald
DNrTISTN- AMntRCAIN
Da retour dos Etats-Unisanno,,ce
A ma nombreuse clientele et au pu-
blic qu'il so tiont & leur dilposi'ion.
Port-au-Prince, le 25 Juillet 1910.
7, Rue Am6ricatne, on face de eI
Mede*i,e.


SEINS
diveloppIsrcnstitu~s,
~ embellis, raffermis
PILULES ORIENTALES
SeW prnoiultIqul as,4ur'e Ala
feulifle une poitrifle parrai.z,
Hans nuire bhi asafitt
L HATIE. b*.S.pass.Ver~.1eu. P.:r .
LA Port-au-Prince : Plnrm~c~e Aiberm=6


lanqe llahoaleG'floaili

La Baraus Nationale d'Hafti a 'hoo-
d'iaf ormr sea clients et corres-
a us aq Mr Henri Bridault est
SE I G6rance de son Agence
9PPOn-,bde-Paix.
Lq Diecew" P. 1.,
Ci. CHAMPAGNE.


s mEl-iuu maissem jar xat ate i ord a 4
h-ures de l'ap',s-aui ii pour se rendre
directement & THO.MAZEAU.
Horaire da Dimanche
31 Juillet.
DEPARTS DE LA GARE DU NORD
Train suppl/menlaire : 5 30 a. m, ce
train ne prod que des passagers de
III* classes At NE PREND AUCUN VOYA-
GIUR A LA GAREI DU NORD, maiH SEU-
LEMENT EN COURSE de ROUTE.


Train r.glementaira
Train Suppldmentare
Train rjglementaire
Train rfglomentaire


6.30 a. m.
7.
10.30
3.30 p. m.


DIPAIRTS DR THO)AZAEU


Train
Train
Train
Tr~u


re'glemontaire
r 6giemaentaire
rdilemeatai re
Sasppsa,"lairs


530
10.40
3.
4.30


Sor Tos leas trains su.pldmaenaires
du Diminche 31 Juillet et I'EXPRESS
de Samedi .0 Juillet, la DIRECTION
ne dAlivrera que des bil'ets ALLER-
RETOUR, valab'l< pour "' ,irconn-
tance do SAMEDI au LUNDI INCLU-
SIVEMENT.
LA DIRECTION.

I f 1"J I voulez-vous bies
LECTEU ,fumer t Aez A la
Rub do Mirades ou Firou, No 25 et 110,
at Rae BRua on Bonne-Fol, No 61, vous trou-
vemw e SMA as s c nY3w AIs do Pr ndo
J'r-i---e


Voulez-vous avoir
Un RHUM alliatt :1 sos qua'i 6, de finesse tout le moetlez t touts l a14
suavit6 desirable. Un Rhu:m brill at. Uu Rhum vermeil Un Rham parfait.
LE RBHUM NECTAR EST TOUT INDIQUt
Allez a la Distill-,ri de I' ?o-t (< n:d'Rlu.. vis--vis la Poste.)
Voulez-vous avoir aussi
Des Vins da Bo d aux -raimn'nt exqui- adres.sz vous A la mme maisonu

LE BAR DE LA POSE
GRAND'Rus, VIS-A-VIS LA POST.
VIN ROUGE 3 gourdes le gal 'on.
VIN BLANC 4 go;rdes le gallon.
Cette maison possede le plus gros stock de vius tins ean boateilles exis-
ant sur cette place.
CHAMPAGNE-KOLA-BIl"RE-MA.1APRE LIQUEURS-RHIUMS & TAFIAS
Le BAR DE LA POSTE offIiia un coq iet eventail & tout acheteur.
Pour le RHUMI NECGTAR il se:a 4galement ddlivr6 aux achoteurs
an bon prime A chaque livraison.
Contre 10 Bons prime nous olfrons Grat 2itement savoir:


P-ur 10 Bons prime de 1
( 10 t 1/
S10 de 1/-4
10 de 1/2


gallon
a
q iart galt.


I gal'on do Rhum N-scta

1 '-- quart sgall.


Si vous voulez b-)ire du RIIu.M Dktiucl.Lx. du lInum PUn, vrai produit
d'uae distillation mA hudique, allez chez

Leon Liautaud & Cie
of tous, riches et humbles, vous serez satisfaits. La reputation du

Rhum de "L'Etoile"
s'est faite rapidemet grA i A 1. d It *ti.tillerie de ." L'Ittoile ",
en Plaine du Cu!-de-Sac, ou se f.briqu tit I,
Rhum de feu Ii.trbancourt


Grande Fabrique Moderne
DE


Boissons


Sup4rieures


II y a A pine uie annt.i depuis que la plus nutritive, la plus agrdable st
Is plus fortifianta d es boisso:.s Gaziusas et entree dans la Consommation
owis le nom de

ROYAL K 0LA GH AIMPAGNE
Sea qualit6s et sa fiLe save-ur 'ui on? vito connqi a u.e vogie croissants
qui est ,n encou'-gmin-rt au innme temps que la recompense des sions
moinutieux donns a s, fabrication.
Deslreuse d aatisf ire los god s lei pli< dificilo~s pn ntant t'6t6dde 1910,
la fabrique a pp ttr4 au maoyet d apparels p rfjctiona6s des products
horse pair.
Elle met en vented au mime prix et sous cette m~me marque ROYAL
plusieurs *id icitu e It ia;sous gdzuases qui t'o t la Providence des per-
sonnes soucieuses d otlrir chez elles d'exquis raffralchissemnnts aux goAts
varies, et pr6cieuses dans toute, lea r-maions A c6t6 de leur aind : le
R ,yal Kola Champagne
POUR VOUS EN CONVAINCRE, IJEGUSTEZ UNE BOUTEILLE DE GCS
PRODUCTS INCUtMPIARABLES :


Cristal Limonade
MOUSSEUX AUX FRAISES


MOUS!EUX AUX CERISES.
L'AGENCu G-E NRALE est toujours au Magasin do la M4tropole go rue da
Magasin de I E'at, vous trouvorez a issi ces products au m6me prix daMs Is
D6p6ts suivant :
9IPICERIE MODERNKt 155 ';rand'r P, man ficef la Maison Robelim.
EPICERIE CADET LUNDI rtu des FKrout--Furts.
A LA PHARMACIE NOUIVELLE ALEXANDRE ROBERTS. rue Roar.
MAISON A FAUBERT. rue Roux.
A I'EPICERIE H. CORVINGTON. rue F6rou.

Vietne nt d'arriver


Chez W. Pressoir
Chabraques en teutre tries 4paisses ; Selettes


buss. -- arnais.


Cream Soda
MOUSSEUX AUX FRAMBHOISES


en feutre pour


_ ____ __


____~_ ____~~~__ __~_ ___ ~ ___ _~a


G-- ;rel ri- e







A. de Mattlis &.:Cie
DERNIERS ARTICLES RE(CUS :
Ombrelles pour dame en couleur.
Parapluies et parasols poor hommes.
Gonts totes nuances.
Mitines pour dame.
Peignes tr6s solides, en corner.
Chaussettes et bas, etc, etc.

Maison F. Brunes
195, GRAND'RUE.
Dirig6e par
L. IHodelin
Aiclen membre do la socl6t6 philantropl-
quo des mattress tailleurs de Paris*
Vient de recevoir un grand choix
d'6toffes diagonal, casimir, alpaca
cheviote, cheviote pour deuil, etc.
Recormmande particulibrement A sa
clientele urne belle collection de coo-
pes de casimir, de gilets de fantaisei
et de piqun de toute beauty.
SPCfi ALIT* DE COSTUMES DR NOCEA .
- Coupes Francaise. Anglaise et Am&-
ricaine de la dernibre perfection. La
maison confectionne aussi des Cos-
TUMnS MILITAIRrS, HABITS BROD&tS,
DOLMAN, TUNIQUES,HABITS CARRI etC,
eto, do tous grades.
On demand
Do bons ouvriers tailleurs pour gran-
des et petites pieces et on aide con-
pour.
I--

A LE'LEGANCE
QORDONNERIN.

4s, Rae des Fronts-Forna
C sAU8suRas mN DOr6T,rOoA LA VWM
Promptitude et saoi aux semman-
des taut ici qu'ea proviaee.
Chaausures de Dame forms lt tra-
vail toujours tout so q'il y a de plus
*ouveaux.
Former am6rieaine et fragale pour
Messieurs 6l1gaates et commodes.
Pour lea owlants le plus l'aise.
Travail soliUd e 6out6 aveo
4*e pauxz 4d premifrt marque.
Assurase do graud rabals.
1aroesow at .i qa4 AsPAtn s ,

Cbez A. tipolin
82, Run RIPUBLICAINK, 82
na face la BOULANGERIm DU PROGR*8
et prm la Waison WEBLY IRHESSOIR.
VIUNN1NT D'ARRIVER :
VINS ROUGES & BLANKS par bar-
08 es t par caisses, inarque 1trea
tea, de la Maison BOUB*E FRkRES,
do Bordeaux.incontswaiab;ement sup6-
rieaurs A tous lea autres vans actuelle.
mout sur place ;
CONSERVES ALIMENTAIRES de
premier choix, d6flant toute concur- '
LMNTMI.LS.-SAucISsoNS. FROMAGE.
CBmIasm am LACONS. BBauRn
DU a VAL SAWIT-MICH.L .
T D'ITAUs TC., ETC.
Grace a un personnel nouvellement
strriv6, la Maison met a la disposition
ets famill.s. et ds*a h6tels, our com-
anande,de la floe PAtlaserie Francaise.
NOTA aWm-.-La Maison est, comme
p r le pass, bien pourvue des Li-
queour at Sirops qui out fait sa re-
sUmmee.

M' C. L. Verret
Taillear-Marohand
Doea ayes & a bleuveillaute aliea-
tel^ store 'at toujoars bioea poarvuae d'a.
ur*4t d'4etoeffs doe Ia beate mou-
veautA parisieaue.
,..-,* SUiItawu. Coues iLetors
.I .oloim. ExacurioN PUoxpiw-
Prielro r4Muts |


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufactured a tonjours en d6-
p6t un grand stock,---pourla vented en
gros et en detail, --- de chaussures en
tons genres pour
HOMES, FaMxus, EFANikTS.
Les commandos des commercants
de I intdrieur pourront 6trs exdcut6es
dans une semaine A pen pres.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
Port-au Prince (Haiti)


t -


~m A- ~


Pu iruouvvra
de meilleur.4 Cirages pour tous son-
liers A la mi-"ifactcure do chaussureo
G. CORDACO().I


Ferrari Cerniechiaro &C
Horlogerie, Bijouterie, Joalllerie
168, GRAND'RUE. 168
Ancienne Maison D. Ferrari
Par le dernier steamer francais sont arrives des articles do touts beaut<
pour tons les gots et 'pour touted les bourses : BIJOUx. SAUTOIRS. Ba.;
GUES. -- BOUCLKS D'OREILLES. --- CHAINS POUR MONTRES. etc.
ALLIANCES SUR COMMANDER
INSTALLATION MODERNE
REPARATION de places qui sont remises absolument A neuf; ainsi qug
des tableaux artistiques.
Achat de vieil or et vieil argent


La maison g-rantit les marchandises qu'elle
ARTICLES DE LUXE pour les principaux


livvre ainsi que les rdparatios
66nementsde la vie moodaine.


Mm


AGENCY SPECIAL


de la Regie Francaise des Tabacs
Pour la Republique d' Haiti


Extrait du


Cigarettes


TARIF


NINAS le paquet deo 20
do le paquet de 10
CA&SS3UR le paquet de 20
HONGROISas en levant suprieur Le Bondon de
"20 cigarettes
do en c;.o'il sa.p; A:;ir paper rose, le
paquet de '20
do en Maryland le paquet de 20
do eof caporal ordiuairm papior bleu le
Bondou do 20
ELxGANTES ,"v Levant ordinaire le Bondon de 20
do eu c.iporal superior paper rose, le
Bondon de 20
do en Maryland paper june Ie Bondom
de 20
do on ca:poral ordinaire paper bleak le
Bondou de 20
FIa XAIsaK oS c ,ora' btrviou -r p.pier rose Is
paquet de 20
do on \t.u vtiand papier jaune le Bondom
do 20
do en caporal ordinaire paper blou le
i;ui0ion do 20
RoULfS eon 4.Airyl..rd et c;4poral supAriour le
portfunille de o20
do en caporal doux la bottle do 10
do on de 20
do i. bolte de 10


G6n~ral,


GOURDhES


1.20
060
0.90


0.75
0.40
0.00


- Juillet 1910.


Tabacs Scaferlati


GOURXt


LEVA.NT SUPtRIBUR (dit tabac d'Egypte) la Botte de
50 grammes
LzvAM ORDINADIR papier violet lisse, le paquet
do 50 grammes
MARTLAx papier jaune le paquet 40 grammes
CAPORAL eUPa suR paper bleu le paquaet do
50 grazmes
CAPORALt ooux paper vert le paquet de 50 gram.
mes
CAPORAL ODINAmr paper pAte bruna le paquot
doe 40 grammes
TAmac A resit, Virginie haut goat, paper jam-w
oe, le paqaet do 100 grammes
PouDRa sUpRunmUR, paper blend 'I paquet de
100 grammes
PouDna soaRAm, papier bran, le paquet do 100
grammee

TAC a MAa-i roles Menus ilds le paquot do
100 grammes


Z.m.agemmt ap6cliae,


COGNAC OTARD-DUPUY


Pour tous renseignements


0.20


t14


idl


J. LAVILLI .


Miison 6tablie depuis 1795,
dans le ChAteau de Cognac
ou est n6 le Ro Francois 1w.


et commandos


FAUBERT


agent g6n6ral pour la R6publique d'Halti


B'&D!RESSER A: Aydr6


I III _


--w


I I I -