<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00983
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00983

Full Text

Qralramem Ann6., IN' 1000


Pert-au-Prince, lHati


Samedi, 23 Juillet 1910


ABONNEMENTS
U Moss .. G. 9.00
Pria TaROs MOI... a 5 00

-ats Uw Mos ., G. 2.20
Tease Mos 6.00

V .O.. nots Mos 8.00

DInscTroUR
la6ment-Magloire


LE NUMPO' r.
ii)4


6


ij


OUOTIDIIEN


CENTIMES


L. manuscrits ins.r.%s ou non ne serom
pas rendus
REDACTION-ADMINISTRATION
45, RUE ROUX, 45.

ADMUMITATKUER
Arthur Isitore


MVPTES ANCIENT ET C .MPTES
NOUVEAUX.

D6eidf ment B4rronet eat un gym-
ble : ce n'et plus un hommae q 'on
jge, mais un pass.
Os vet f--rmer la port A ce passe-
M et ne plus permetir. qu'it reviwelie.
Nons somm a d6sormais 'avenir. Stmn,
doste, nons entendons venger M6 i-
iler, miis plus de M6risier I... It eat
mort avant d'avoir pa counaltre le pi-
ari, mattons-le sar I'autel et sacri-
Aoas-lai les faux imitatears et les n6o-
pytes maladroits. Au besoin donronos-
an pea d'ecenus: le saint ciboire
ast toujours Is saint ciboire, quolqie
toit le m6tal do-t il eat fait.
Je dis: tit .-bien I Mais j3 demand
96 commence I'avenir et oCi fluit le
.sa6 ? Et quel droit avez-vous, au mi-
li des. choaes hdltiennes, do tracer
dea Ilgoes de demarcation ?
Je me rappalle qne, A la session 14-
glitative do 1903, un d6put6 'cest rap-
pld6 qa'il y avait vlngt ans que l'i.i-
ediae et le pill-.g4 avaient &t6 prome-
as dans Port-au-Prirce, et voulut que,
sue mo'ioi q;a Iconque, la tribune.
slative retenti- d'arn 6cho cpab'*,
I lai, d'.rr6t--r Iu corps del la pr. s-
irplion et rendt- toujourr possible
Iexercice, si tardif q'a'il poilt 6re, de
rmtion publiqce.
,L'anne prochliine, en 1911, it y soa.
p vingt ans que des innocents mou-
Isest dans le ru.s, victims do que-
Nie1 qu'ils ig orai -nt: il faat osperer
eans' ddpun6 d.i la prochaine session
kavra l'exemile du ddp:,d L renc it
e rappelant A IA conscience pub!iqu-
pe'elle a des compete en suspens A I:-
quider et A l'actiou publique bien des
efairas ant1ricures A iascrire aa r61e.
Ea attendant 'e riglement des gra, -
des creances, il faut veiller A ce q:ue
petits coinp'e4, l~s competes ,ojL-
a Uox. n, roAtent pa s ans tre sol-
4M6. Oa connait: I mot da ce d6biteur
scakitrant:
-.-Ja ne r6'/e jiAmaij m s vieilles

*-Et les nouvoAles ? loi demand
lifta'an.
c-Je les lAisse vieillir, r'pondit le
nalin.


MENSONGE ET VBRITi.

La iemiine r rochaine sera aux dis-
tributions de prix ; elles out m64m
d j commence. Mattres et parents sent
unanimes A commettra, vis-A-vis des
ljunes Hal-iens at Haitienneu, I'offl-
cieux measong. de leur fire aceroire
quo Ie m6rite, dans cette vie at dans
ce pay,, est appeld A la rdcompense.
Ce qui sera cause quo domain, au
sortir de l'dcole, ils iront nalvement
sauter sur lea genoux des plus grauds
crimiuel-, parcel que, lea vcyant g4n6-
ralement r6-o Sponass, its serout A
tb; juste titri teat6s do los croire m i-
ritauts et vertaeix.
Et quand il fandra lour ouvrir les
ye-ix, qio'le d6icption 1. .
Oc, ceiti deception, oa peat facile-
m*nt I'6viter par la pratique suivtote
qui, poor Mtre nouvelle, n'en eit pas
moint~ .'us pr6i do la varMt4 et di en-
saigoements de la vie r6elle :
II s'agirait, dans les distributions de
prix, aprs avoir proclam. solon l'1-
sagx, les result ts do palmar6s, de
fair approcher de la table aux couron-
n lms I pl' cr6tins et les moi:n sa-
ges. de leur prodiguer les plus gra.
CetAux ourires, et de lea condaire, af-
fubl6s des couronoes et des guirlandes
16gendaire4 aux parents et ax bhautes
autori'6s universitaires qui rehaussent
de leur presence i'6clat do la fete.
Comme cola, ils seraient ports
en ttiom;be sux yeax de la foul,. tan-
dis quo, loin do toaute manife.tationq
broyantes, le sagis et les vr4i4 m4ri-
tan's, atisfaits da tmoignage de lu-
consci. ,ci et dedaigaeux deo braits
du dehors, combineraient en a part
lea moyewo capable d'amsarer, dani
c -tte vie, Ia r6esaite des entrepriies
hoen6tes, en m6me temps quoe la pr-
fectionnement progressif du carac'6oe
et de l'eprit individuals.
Voilt seulement comment je comn-
prundrais I s s olennit6s scolaires da,
fi d'un6e et comment elles servi-
raient de prdcieauz easeiguezeats A Isa
j-unesse bhliense, on lai doanant de
bone heaoe la va exacts des choses
do la vie.
*


di dbat. Seo adv rs ra. 'ont prd *s-
t4d com'n- -I4vant d4favnr:b cement rd-
pe.cater sur i'dtat d34 affawr-s. et se
par:is~ns, a i coatraire, common Ia c-r-
ditioi iadispansable de la prochain'
r#gularit6 dans l'ezxcution des services
publics.
Attenionq : c'eRt Is plus sage. L'a-
venir seal dira qui aura eo tort ou
raisoo.


~IA]3 lia
RENSEIGNBMZNTS
amrP~oROL.OGIQUtS
C)b1sex'v-%alt DUi
StMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL


(CA MARCH. I VENDREDI 22 JU.LLIT 1910
Barometre A midi 763 s/e9
Q eant aux contrat- am6ricains, cela, I minimum 2107
paralt-il, marh i un pen. Li cuisine Temp6rature
den comit6s eat co n,16te on A pea Vmaximum 34,0
pra, at bieat6t les tigaes-b tnanes se- Moyenne diurne de la temperature 26,9
On m'affirme qua Is. co'i de Mac- Ciel nuageux depuis mai et covert ena
Donald e Marsh oat fair i-t pa' do suite. Orag:s au Sud et N rd. Un pea do
plas sur lJs qaais d3 Nt w-York ; c'est pluie ici A 5 h.
la moilleure preuve que la question Baromittr ea hausse.
march. II est temps qu'Ille soit vid6e J. SCH .RER.
pour que nous passions sautre chose. N6crologie


Jeadi, 14 Juillet courTnt, mourait A Jac-
mel on de ses jeunes citoy.-ns les plus re-
AVOCAT GENERAL ET ,ACCUi GdiNRAL. marquables, on de ces homes qui savent
trancher sur le common dins quelque mi-
En attendant, c'est co quo je faki ; le lieu o6 iis se trouvent pv.c6s, nous nom-
leoteur me permettra pour aujourd'heu mons Emmanuel Henriquez, directeur de
d, prendre cong4 pour m absorber Lyc e de jacmel.
danq la lecture inachev6e do Matins Atteint depuis pros de deux ans du mad
d'bi,,r. qui devait le terrasser, il est tomb A son
Of on 6tais-je encire 7... Ah vo'l : post d honneur et de combat, qu'il n'a ja-
*TRIBUM.ALCRIMINCL: affaire Berroust. m2is voula abandonuer m6me pour se fairs
soigner.
Li4 'ldmositions da tro'si6ue td- soigoor.
mo ae ositdonoent lis dn A tro n vritan 1 a dirig notre Lyce de 190o A ce jeor
ble scandal-. Le jiar F unbvrt, poor et de cet etablissem-nt qui n'existait plus
c mntdOar la. dires do tem3in, pose one pour ainsi dire, quind il fut appel A Ile di-
q astio rA l' au .. mai n il a t iger, il en a fail un des p'us prospures do
mathear di l'apo:uer a ginral. M* lla R6publique. Ce fut come une rsaur-
Rosemond e4t d bout : a Le jur. n'a Irecon prcgresive tv. A fo-ce de tenacitd,
pis I1 droi, d'app2le1r B-3 rju4t g6nt- de sacrifice; au sicrifi.e de sa propre vie,
r&1. 11 do t accouplir avc 6'icate'se EEmmannel riussit f ire retouver A notes
r. i do aco uplir aec icat Lce son ancienne splendeur.
et sobrit6 la rmos.ion quo lui a confide l c 50 ancienne splendor.
Ia socidt,. a L1% jurt veat rdpon Ire. Aussi tout Jacmuel accompagnait de ses
Tamults. Me Rosemon ne so s sent pas sympahies, de ses regrets, le pedagogue
de joie. Me L spina-se ceot A peise eminent, l'instituteur devou, I'educateur
placsr quelqae muts : le turnaltt, aug- emierite, qui furt Emmanuel Heariquez, A sa
meaota par Ia voix e, I-s gas'ee furl. deroiire demeone.
b ads de M* Ro-emood, lrni coavre la Des funerailles impo;antes lai ont 6td
v.4i. Li tribunal ranvie l'affaire..... faites, vendredi apr6s-midi ri do corant.


Maiq, m d d6evA q aI je sits, e no
woas domtnde 0m6m pis si ce a vous
fait quelaui ch4se q s j9 lis aiasi A
baute voto. Mile pa*donq I... je con-
tinae dans mon Coe r. "
JEAN La FuLirTBUR

r A nIr U U -r "k 3


Mais aujour.Uhni les dettes n'ont pam LE POINT DE FUSION TROUVE. L 1 1 l
l temps de vielic : In Cole eat -- _-_
1a0 plea vigilan ,'t Th4m s est f.it-, On s'cst an p-a chacaiill .-A S- a!
4* 6de fire Iaveugle. L. contraiu, -. propose da p'ojet fi ancier depos6 N'a pas ir vaiHd her fute de m joriti.
corpa ne laisse pnusauxd6linqiunt par is gdn6ral S ptimuas arius tati-.
Stemps de devenir poisants : et vemeat aux fo ads qui garanutissents I"
Wqta o Pheare d3 la vengeance eat service do c rtans utris de la lette LE SENAT
4I6, vengeoas, simon les grand in- publique.
tests dent le deuil eat encore vivaat 11 est vrai qua le project do lio con-
ai seas, a moins leos grand cri- cernoe assi lea foads on d6p6t pour le, PAs de proces verbal, co.respondince
164i : mon debiteur recalcitrant est service du retralt ; mais coux ci ont sans importance.
mvrt ; on lai sotaire le sold dt a pars moe as a nresa,'ts, pe at 6 r A Le senateur D. Laroche a depoS; le rap-
Usi dettes ..... pour acquitter lea cas d me dA manqe de o a*tic de I 6 er- p3rt du cnmit6 special qui admet les con-
Ilea, afia de les emp6aher doe elle question de c* aickel qui n'a ja ira's de Marsh et M: Donald avec de 16-
m.;i. voila fondre. Qaaad il serA dis- g.:se modifications.
A, P je no sals pas difficile, j'accp- tribal aux fonctionnstrea et employs -- -.
siasemen-, si partial qu'on oob'ics, q1ai Oat, afMtme le g4onral L'Admniastra4ton du MATIN in-
doSe : A defAut d'hy.iae pu- SiptimUs Maries, taste sla sollicitade former sos abonn6s qau'ls no dooute
:de n"r ,esesa-,"n ,,',,' -',no-',on payer, abonnement 01 .autres,
falsos doe l'hygiboe priv6e : dq Goveranea at. oa verra sil o o que oontre reoqu imprim6s. t por.-
2eas la chambre, nonobstant foa4ra pas plea vito qae di bi rre.... tant le timbre journal.
e la rIe. BoftAa I lot est vote, maligrd orange *'Latmlatrateor,- Arthux IsDOER


pen tte do coOvoL marchait le Corps des
Pompiers volontaires, pajs les leaves des
Seears, ceox des Frires, et ceux du Lyc6e,
pleurant leur cher dircctear.
Ensuite vienen, les delegations portant
des couronnes : to La delegation do per-
sonnel Id Lycde, 2' et 30 ceile du con-
seil d'administration de la Coroapgnie des
Pompiers VolontAires et cell du conseil
administrations de la S6cide de sport hip-
pique don't le dEfant etait ra.mbre ; et 4*
celle des amais d E-ninanul Henriquez.
La bire es portie A bras par les amis
e: par les Pompiers, tour A tour.
Apr6s l'absoute, quand le clerg& eut psal.
modie I'n paradisum et le dernier 9qis-
cat in pace I'61oge funab e do dfnfat fat
prononce successivemeit par : lInspecteur
des ecoles au norn du Dipartemenr, eI
professeur J. Auguste Turaier an nou do
ses colleagues do personnel do Lycee, -
Me Catille Thbbsid an non do Conseil
d'adminisuation de la Compagnie des Pom-
piers Volontaires, Me Morel an nom do
la Societe de Sport hyppique, Mr Ro-
dolphe Alexandre au nons d'un groups
d'amis du dEfunt,- MecC-ie Fran;ois an.
cien El6ve do Lycec, M- Ed. Bardes subs-
titut an Parquet de cete ville, ancient pro.
fesseur de lettres an Lyc6e de lacmel et


LA SEMA INE 0 UI FINI T


__1 ___ ____~__ ~ __ __


-I I


-m-dilmom-






Delaer Pnroa, rEptitear au Lycde et ami
panicalier do dedfrt.
A la famille nos sinc&res condoldances.
Revue dua naroh6
OI AMICAina. Le taux d'ouverture do
la semaine a etE de 460 landi, il a fl6chi
dans I'apits-midi A 455 sans ache'ears im-
portants.
Mardi on a fait 450 ; mercredi 445 et
environ 10oo dollar ont 6 6 n6gocid a ce
tanx. P .a tard on a fait 440 pour former
hier A 445. P. 500oo dollars ont edt vendus
pour le service courant contre billets de 5 e:
ons'attend A la vente d'un fort chiffe; d'on
moment A d'autre, ce qui fera b isser en-
core le cash. vu que les bil ets sont en gran-
de parnie monopolists par les Baissiers.
PAYABLES-LIVRABLES. 11 na pas e u beau-
coup d d-ireb faite sir le te me cause de
Is ferme 6 do change.
Oa a A6td quelques petits chiftres rda'i-
sis sur Aot A 430o et 435 ct fin juillet A
443 plu 6 en couvertuie.
On a rien vendu sjr septemb e, les
acheteurs hisitent A s'engager sur ce mois.
TRAITES. Le march on peu moains
auine q'ie la semaine dernotre est plus
firme.
1c6.666 francs sur Hamboaurg-Ptis oat
6'6 n6gocts6 de Banquiers i Banqu;ers A
2 olo er quelques coupons sur Paris-direct
venous dans le petit com-serce A 2 12a.
L,:s Traites documentaires de la province
se maintienoent toujours I i 314 et 1 112
suivant signa.nres.
CoNSOLIDAS ET TITiaS.- Environ t2ooo
dollars 6 olo vendus au commencement de
l asemaine a 51. Le march est p'u 6: cal-
me et nous peosoas A uoe reprise d'ici la
semaine prochaine.
N.ckel et Billets de 5 soont un peu d.man
d6s. On peut6 er 4 12 et i 314.
Course do Bourse


Or Americain comptant
Consolides 6 olo
Consolides 3 0ol
to Janvier
Paovisoires
Thires bless
Titres roses
Traites sur Paris 2
Traites sur Hamb3u'g-P.ris
Takes Doc.de la Province r
Cheques sur N-Y, prime
Ch6ques sur Parts, 3
Transferts sou Paris 3
Billets de cinq gourdes
Nkkel escompte


1.2
a
2
112
112
314


445 Olo
5o o0io
21 010
48 olo
50 olo
21 112 OlO
21 010
ojo prime
a olo prime
ago prime
olo prime
oto prime
01o0 pime
a olo


5. 4 112 olo


CEav.e deo Religieux
A I'occ svon des brochures do plan d'e:d-
cation do project complete de 1'ce.ivre de la
Soci. 6 des Re'igieus ddns le Monde, la
liese de sousctipti ns de 5L- par mows,
commencera A circuler dis Iuudi 25 Juille
191o0.- II .era fast A tous les souscripteurs
la *omise d'une brochure.
"'Cependant ceux don't Its facultis per-
aetuent davani.ge, joindiont, je pemier
mois, A ceits souscuip or, un don rour
l'inaugurationu fficielle de la soci e..
Pott-au-Prince le 23 Joillet igto
H. SAUVEUR FAUBERT t
Tribunal do Cornmeroe
Audience civilE d 21 juillt 19to10
Le Tr'bunal sco la prEsiderce du Do.
yea Bastien, syant come assr sst ars,les ju-
ges Em. Moise et Th. Dossons, a pars
sage a 6 heures do soim et a en'eoda I'af-
taste de la Societe Generale Mercantile,
iepresentde par MeJ. B W. Francis con-
tre Von Heydebrand, comparant par Me
Lger Cauvin.
e avocats des parties ont diveloppd
les moyens tires doe lears conclusions pen-
dant deux heures environ.
Le loge Dossous a faith place au iuge Dr
St-Ldger Perrier et le tribunal a rendu
son logement dans l'affaire de Madame
Blencoa centree Mme Chavinean Doro.
. her qui rejette lagdemande introdaite par
la d'te dame B'oucoujt et la condamne 1
2o gourdes de damages-intereis et aux dd
peas en favear de la dame Durocher.
Vu I keumr ava&edo le sige est levd i
8 heures.
Flangailles
Nous apprenons d'Aquin lea fianesilles d<
no re -n^ et agent, Mr Excellent Neptune
avec Mile Rhea Solages.
No e compliments.


Lettre Onverte
Au Directeur do journal Le Matis
Monsieur le Ditecteur,
V. as donoerez publicity A cette note
parce qu elle a tiait a'vos intere s, come
coatribuable et auss iA ca x de la Col-
lectivi e. L Opinion publique qui so
croit toujo'jrs savante, powr 6tre soaven
tefois informed des chooses moiadres,ayant le
flair constamment au vent- semble fairs
entendre que depois son instal nation, le
Conseil Cocmmonal actuel, pour uone rai-
son ou pour uae autre, niglhge do don-
ner uo branle effectif sau afftires de I'.-
dilite.
O0 signal entire autres choses linap-
Splica ion de I'article 49 de la loi sur les
L.uooseils cmmunaux disposiat que le*
proces-verba x et let Comptes des Con-
sei's Commonaux seonut tous les trois
mois rendas pubseos,"et d'un; etde deas,
le non-patement do Personnel. Cc dernier
point fera plus tard i'objet -- c'est IA no-
ire desir d'un examen sdrieux de note
par*. Car nous croyons en sivoir rtes long.
Cependant nous so mes bien disposes,
jusqu'a present,A eniendie les explications
qu'on voudra noes donner sur ces deno
points, avant que de prendre les choses
au vif.
D'autre part, nos contribuables payment
i'i!mr6c et sis ont le mal de no- rues don't
16 a visible d'ns.lubrnie ts. d! nature A
altdrer ddmesurhment leur sanE;. Qj'est-ce
A dire 7... Et puis on n'est pas Magistrat
pour Sealement "' ge:t coler, attirer des
duets er payer les contribuib'es, des airs
de grand g b .ri... "
Ces jours-ci, nous rappo.t:-t-on, le Con-
seil ne se reunit plus, faue de majority,
encore qu'il sit et6 convoque en plus d'u-
De fois. Eh ben I le faith eat absolument
ig -ore do Pub'ic, par la liaison qu'on ne
pub'ie point, ni ne notified mene pas at
aVc: dessein- les bEnces de ncnu-,eu A
I'Administiation ~sp6ricore qui pou rait
etre instwuite do just moment oil le C-n-
seil serait dans on eta- de suspension on
de dissolu ion. Dans quel cas, ell: appi
querai aise.nent la loi. No:re devoir est
donc, p:nsons-nou, d'at irer touted son
attend ion sur des itrigularies. qui peu-
veat A're d'an grand prejudice aux intd-
re s vitaux des contriboasb's.
Ceci nous semet i la mdmoire I h'stoire
d'un emprunt qui a &4t con'racti par on
M.gistrat Commona' non assis 6 ou an o-
rise de son Conseil. empront qui ast este
pou c la lo-g emaps anvalidd, au p eiu-
dice do co- t baab e qui av it peas6 dais
un mnovean dific le, pEr er sou concourse
A la Cominnu e.
UN As SkN DU .1ta1 in
Remsec eCments
Mot.sieur St-M aitim loioromu, C n l,
sea -nta, il t ti ou ** a trea |Ie**1 0,
e*iiere-t.,, bit* t istui 6 ,-m-ut I family
pre-i-tri t ell,9, le. numbreoz amii do
,'otro is elitura 4o aIlls tlor nut don-
nA dari lemur crue-le st doolouteuse
dpreuve.
lieg r tlnt ur) souvenir toot p6Tial
anx ~mru d- partout q *1 leur oat temoi-
in6 lours ,ympalhies.
Errata
Lire, dans le derni r com,, e-rendo de
I'alla r.- Berrouet pub i6 hior, am lieu
d, .* noIs "e Pou ne appuievons pas sur
la plaiaoirie d Mes B. Camille etc :
noua n'appuir(in pas ; Mdrisier,
choyA par to general Nord,... don't il
fait cjracoier les chavaux, au lieu de
M,' isir, charged par. .. don't il fait
etc. "

Le depua- M. Beraard nous prie Je rec-
tifi r :
Dans la discussion do project de loi ac-
cordant 1.500o dollars an Dr Audain, il a
Ssimplement voulu dire que les indemnited
des depu es leur son. py.'es apres quelquet
r ours d'attente et qu'au lieu de les fair
i souffrir ainsi,.vec les autres emp'oyds,s ot
devr.it longer i l:s satisf'ire avan. de fag
re des libEralities.
i II i'a pas perle pour lui personnelle
meant, mais pour les deput6s e* fonctionuai
res en general.
Dont scte...
e Rectif ication
Mrle tabstitat Roeemond noas repro
che d'avoir, daasnotre namdro de mar


di, d6figard une do cos immortelloes l-
le do son corveaU, en omettant do dire
que "uss ales nowires talent encore sien-
euses at certaines. Nous devons la Is
verite et aa respect quiaspire un hom-
me do tol, d& r6parer motra error :
le Dessin (co n'dtait pas le SoupGon,)
dlendait sur la Ute mise d prix de Mi-
risir, ss8 ales noires, silencieuses at
certasnes. (sic) Nons rectiflons. Ma
foi I ..
Cin6ma-Rc u sseau
Jtudi soir, lors de la dernibre repr&-
setataion, on malbeureux accident, dO
& une fuate qoi so d~clara subtitemet
daus le conduit de gazoutue, m'emed-
cha de continue 1'avant dernier ta-i
bleao. v La puca mal ilac6oe et inter-
rompit alusi lo courp da programme.
L'appareil etant comply emint rdpa-
rd, o orinerai d-main soir ma troisib-
me repriaeotation ou, avec d'autren
voea nouvelles je rdp6teoai ce morceau
intersompu ainsa que leos vus de Paris
inood6 redemand6es par grand non -
bra d'amateurs.
Ayaat des vuesi d, trba longue dureo
je cummuecerai A 7 hours 1j2 pr6ciscs.
ALBERT ROUPSEAU.
**
Noes d6plorons ce f(choux contre-
temps do jeudi soir at apprenons avec
joie quoe I'apareil march bien.
La compl6to r6ussite des soirdes prd-
cdden'es ainsi q je du commencement
do la derni6ye nous garantissent que
no re ami Rusieau donnera pleine sa-
tisfaction i ses vi-itturs de demain
soir.
R.pp Ions qau' ii 'tlice p'ua qua
deax repr6bentat one & Port-au-Prince
pour lesquellis 1i r6 erve scs vaes lea
plus ioteresuan'es.


Tribune du Matin

A Bellevue-*6tel
Les distractions soot si rare P
Prince quoe I'arrive de Mr Albert
sean fat salade par de sinc6res t
ges d'intdiit et de satisfaction.
L'artiste a ddmontrd jusqu'ici qu"d-a
non sealement se maineniar au ni' .0m
son programme, mais qu'il a Ca
so corquerir et madtrer les lonaohu"
son fidele public.
Deaain soir dimanche, uoe eoMd
repre entation tera donnde A I'IIg
Bellevue, elle compopera are adriM
vrues tome d'actualitd pour le choix
quel es Monsieur Rousseau fat am-6e
d par la main des graces.
Parmi les beaux et rares tableaux qji g.
root projects sor la toile figureta a UI
mal place >.
Cetie s .oe d'un cachet toot A fait dm.
ginal, ne fut pas enwiitement read l
dern 6re fois, l'artiste ayant in-entiomnao.
meant jetd un voile sombre sur Ia pag
Iypique du fiance qua, rien que par laws
lone- dune tome peace puce, allaitu
r at.re amx yeua de sa bien-aiade, ta
bit ott etcale;on.
CHRITIANI



Lips Alias

le vapeur Alleghany pa*
ra demain 24 courant Ai midi p1
cis pour Miragoane, Petit-Go0%
j6r6mie, Savanilla, Cartatrena, Sir
Marta, Kingston et New-%ork, pW
nant la malle frAt et nassairt.


Au Coll6ge-Louvertare ,
Li distribute n des prix au Col!kge a -
Louveiture a eu lieu hier aprk.-midi, mal- a male pour I'Etranger r
gre lincemeoce do terns Elle a 6ce pd- Jrrnmie ) par le vapeur "
cidee d'une seance litt6raire et uhtsicale. Eitel Friedrich" fermera a la
Les jeones Bilmir, Baohommie, Verly et c soir & 8 heures prtcises.
Coicou out dit des morceaus anlais,f.an-e
asis et espagrols. Li finftre de I'd .b is- Port-au-Prince, 23 juillet 19A0.
segment, sous la direction du m earo As- F. HERRMANN, Ar-.
trde, a jonk Is meillears morceaux de son
reperoi'e, lesquels ov, jett one ein e deo __i I I-__A
g ie 6 sur la p',it. f6 e. D:s lives, des
couronnes,des bo -s points ilWustres et des
billets de satisf c-i~n ont & dis ribues \-- .
aux meilleLrs delves. ,,LGNE lHOLLANDBAIM
Luadi, noas done o is eto irs noas. \I.(Keklu West-imdicaeMb
L allccution d' upge a 6 6 promooa:e par Y\ -'- --_1,
M G dvy Jea-, p'o?:s cur de Ingaj et
de liutdrature fanu ses. qui na pas man-
qud de donner d'uti;s et salut ires coa- Le steamer Prina Willem I U
seil sauz edlves.Ce discon s a 6 e vivem at venant de New-Yoisk et de Saint-
applaudi. sera ici dim anche 24 courant el
B fi6 le d rec.c- a remis aa jeou e St- tira le mnm6e jour pour les ports
For -Colin fils, de la4 clause de p onmre, Sud, Curacao et I'Earope.
son c:rificat de fin d'tau4s second ies Iort-au-erince, 19 Juillet 19I.
modernes. II I'a obtena prs xamn AUG AHRENDT
qua a eu lieu au Colle rar an jury AUG. ARE
de prrfeaseuos Cet e eve a pass dcI
&ns dans cit rtab.isseaient. I' s'est tou-
jours distifigud par sa regulare4 et son ap- -
p'ication a I etude.


D6c&s
Nous apprenons la mort de Loyer Barsu.
ancient S6oateur, anc;en Depute, ddcdde ce
ma in.
Les fuonrailles auront lien demain i trois
heures de I apies-midi. Maison morta'ire,
Rue M cajoux (Boo evard .des Veuves )
No 65.
"* Alleghany "
ARRIVil
New-York. Mr et Mtdame A. Liner,
M. Bechara.
Csp-Hal'ien. A. M invalzir et enfant,
Dem trius Andre, Aug. Hdraux,G Assard,
Oscar Ernest, Mme Albert Pierre et ea-
taints
Port de-Paix. I. Ligande, Gderal I.
Hilaire M le S.-Juste, General M. G.
Pierre. Mr et Mue P.ul Aubry, M.
Poitevien,Simon Charles.
Gooaives J. Bastien, A .Accascas,
R. Richard, Mne Richard. W. Durand,
F. Salgado, S. Constan in. Nicolas Abra-
ham, 0. Georges, M lie R Bourelly, Mile
Letitia,. Vve Ens ivisle., Mile Eldonore
Gefirard. Mme Arthur Legros, Mayotte
Pradel, Mme C Charles. Mme Ddbrosse,
Clara et Marie Dibrosse, Mile Aline Ser-
ras. W. D6brosse, Lamarre Gaspard.


Cl ez A. Cipoli ,
82, Ru. R*PUBLICAINE, M
En face la BOULANGERIK DU PiOt
et prbs la Matson WEBLY PFRnIS0
VIENNUNT D'ARRIV-*B:
VINS ROUGES & BLANCS parb
riques et par caisses. marque Iw
C6tes, de la Maison BouB3E
de Bordeaux,incontestablemeOnt
rieurs A tous les autres vins
ment sur place ;
CONSERVlS ALIMENTAIREo
premier choix, defiant touto
rence;
LENTILLIs.-SaUCI88ONS. Fr
CKRISKS EN FLACONS. B9
DU VAL SAINT-MICM.
ET D'ITALIB. RTC., C. *-
GrAce A no personnel nonoul
arrive, la Maison met & la dl
des families et d9, hotels, 9
mande,de la fine PAtlsserie
. NOTA BEiN.-L MaisoAB t*J
par le passA, bien pouarvT
queers et Sirops qui oat M ,
nomm6e.


? --






NAISON DE COHFIANCE
148 GRAND'RUE

Mr Joseph St.-Cloud,
LE TAILMUR si bien connu de la
lique, avise ose nombreux CLI
qu'il vient de recevoir par les
ierf Steamers une Vari6td d'6tof-
de: Diagonale, Casimir, Alpaga;
^lote, oDrap vert et blend d'une
hlgl superiorit6.
COUPE MODERNE I
PROMPTITUDS I SOLIDITE !
L'6tablissement so recommande aux,
ats leos plus d6licats qui appre.
Aot chaque jour davantage le rms
d son travail.
Demanded chez Joseph Sain'-Cloud 'e
eagurateur de la Santu et des Cartes pos-
s Illustries.


Kola (


champagne


Reconstituant
Formule due A l'obligeance du

Ancient Interne des 6ldpitaux de Paris.
Pux : P. 6 00 la douzaine.
DIEPOSITAIRES:
MI Simon Vieux, miue do M-g1sin de
'Etat, Port-av-Pri-.c ; Mr Georpcs
Blot. rte du Maigasin do I'E'at, Port-
mu-Prince; Mr Aug. Scott (L6ogave);
- Mile Luca A- glade ( Cayes ).
IB Cooba, J-,6waie.
N. B Outre cette catigori*, la
Socet6 G6n6rale de Kola Champagne
livre au public une autre c asse de
cr merveillex produit, au prix de
QOATRK Goui.u.3 et denial la hdoL.
Fabrique au Chernin des Dalles
SOCItrT Gle DE KOLA-CHAMPAGNE
Ps-au-Price, (11 .is) P0. Box. 31.


CHAPELLERIE
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOURIZ CHaz
Feliberto Gonzales
ET

JOSE SAN MI \l
FDBRI0QUE DE CHAPEUX
PLACE GEFFIAItD
SALON DE Co lVFURK DU LAILVBI~
Pour tous Ie" gouts et pour tonite-
he bourses.


NESTOR FELIUL
L'excellent tailleur avantageusemen
efOan de touts la R6publique vent
d rouvrir son atelier Rue F6rou,
( RsA des Mirares ) No 61,
Se sombreuse clientele trouvera
somme toujours touts satisfaction
lM travaux qui lai seront o*a-
--. --.. ..l----

American Bar
PLAc. GEFFRARD
VxM ROUGE MtDOC
Gal: G 3.50
VIN BLANC GRAVES
Gal : G. 4
BIIRE AT.T.M-T rAlMNDE
A LA PRESSION
Epioerie
homage Emmenthal la livre G 2.40
FD. W. KATSLH, propritair.

f tel Bel1evue -
I.mlem gtva, i plus mr.
,.._mmu -- p-4s- =Mas-.--


Monsieur Cldment Nau,artiste-pein-
're-ducora eur annoce &A sa c'ien'ele
'q,'iI so fient A sa disposition pour
t us les travaux se rattachan a A on
4rt, 223, Rue du Centre, entire le Bu-
reau de I'Arrondissement et le Poste
de la Place d* bte Anne.
21 Juillet 1910.

L'EPARGNE
-st dans la
consatuotion on nur.
Monsieur Louis Elie fait savoir aux
Architects et au public en general
qu'il tient A leurs dispositions, et a
des prix mod6rds das roches graniti-
ques e volcaniques por edifices et
masons. Ro.hes silico-calcaire,chaux
et -able.
N Loui-. lie tournit aus-i des roches
idfiacranes pour installa ions de four-
neaux et batteries de sucreries rem-
pl;,CtA.t avantageusement la brique A
Pour les conditions s'adresser chez
ui A Turgeau, en face la chapelle
St-Lo 'is, o, ; Mannville Etang par
lettre i mise A ia P. C. S.
LA


...ordo-nerie


Nouvelle


C. B. PETOIA
GRAND'RUE 143.
Avise sa r ombreuse clientele qu'el-
)e vieot de rocevoir. par dernier ba-
teau. uno forte quantity de marchan-
dis,,s et de fournitures de toute fral
chAur et de toute beautA, importdes
de France d'Ailewagne wt des Etats-
U01-.
Le public 616gant, curieux de se
bien chausser, y trouvera les peaux
les plus slides et aux nuances lea
lus v."'etes les forms les plus belles
le s plus appropri6es
On n'a qu'a venir chez G.B. PfITOIA
pour 6tre assure d'etre chausfd sui- I
vaet les meilleuros lois du confort et
de la mode. Sp4ciali'6s pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux, cirages, formes, fournitures
et matdriaux divers pour cordonne-
rie. On trouvera tout ce qu'il faut, aux
prix les plus moddr6s, A
LA CORDONNIRIu NOUVILLE
143,GRAND'RUE 143,

NOUVEAUX ALAMBICS
pour DISTILLER & RECTIFIER
Leo EAUX-DE-VIE,
RHUMS, ALCOOLS. etc.
DEROY FILS AINM
elr -C ATCfp U t 4 II t I'-
75, rut dau Thdtre. 5
PARIS
GUIDE PRATIOUE do Distillator d'EAUX-DE-
VIE, ESSENCES. etc MANUEL do Fabricant de
RHUMS et TARIF ILLUSTRIt adremsss trasce.

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours en d.-
p6t un grand stock,---pouria vente en
gros et en detail, --- do chaussures en
tous genres pour
Hommxs, FEMMiS, ENFANTS.
Les commandos des commercants
de l'interieur pourront Atrs ex6cutdes
daus une semaine & peu pres.
21. Rue des Fronts-Forts, 23
Port-au Prince (Haiti)


M" C. L. Verrel
TailleUr-Marobhand
Donne avis l sa blanveillante client
thel quoe a mason No.7, Rue Travwr
sibre est toujours bile pourvue d ann
vari6t6 d'6toffe de a baute non-
ve"t6 aprislmae.
SuP1dIwaM CouPR at*AeTaT
soloit. E AcownoM pgaoMPS.
Preiar1 rMUMat


-H6pital V6t4rinalre
15 RUM DU PORT.
M' V. H. DELFOSSE,
D. C. V. Docteu," chivurgien, vdleri-
naire,
Offre aux propridta'res de ch, vaux
et autres auimarax domestiques les
9s; cialites modicales suivantes, A sen
dispensaire, Rue du Port (on Payee)
No 15 :
Pilules c< n re les vers int. stineux,
Poudrc pour cicatriser les blessm-
res ou places anciennes,
Poudre tonique(conditions Powder),
Li jimpnt centre les thiumatismes et
les engoigemen's des genoux tt pa-
turons,
Potion centre It s torx rebelles oc-
Cssionn~es par la pouasiere en ce'le
saison.

ASSISTANCE
I M dico-Chirurgicale
102, Rue Fjnou, 102
AVIS
I'Etablissement porte A laconnais-
sance da public en g iaral q '', ooutre
les lits existant- deja, il vient 'a in6
nager confortablement deux gri des
chawbrt s qu'il destin-d aux maladts
tant d ici que des a .t' s valles de la
Republique qai voudront s y faire
soiguer ou op&rer.
Les condition- d'admiss, o sont
taIs mod6r6s et de, arrangement s
spdciaux sernt p is avec les malades
don't le sAjour deva 6 re de quelq.e
durPe.
I a Direction rap, elIe (ji iun p ut
s'adresser A I Etdabissemeiti po.r toij-
tei settes d'int-rv. lions : operations
gon6r l-s., prothese, orthop'di-. ( tou-
t s )Itiititius pour iedr. ss' ment. de
membres et autres iofirmit#s I, lic-
trothdrapie, etc, etc.
D)r ANNUAL, Dr ROUCHEREAU


Lr


LECHAUD.


A


*omspour I'Archevque du
umiala balt slo inventeurs
DE

L'mulsion Scott










LE DOCTFUR DON RICCARDO
CASANOVA Y ESTRADA
Archev~qwue c'u GuatmrnaA


"Son X;cellence li-i-rinssime a pris
different., occasions. par ordonanme cd4
n~,4dai. cette pr.paration universelle
ment renovmm& Cet en a toujCours aenti le,
effect salutaires. Sor. ;.x~ellence Illustri.
simo vous soubs>. --totute prosp4&rite' te
vous bnimit u no~m du Seigneur." --
JOSiE RAMIREZ COLON,.6Secrktire di
I'Archev&hq&. Guatema1&. le 8 iaout 1908


C

le


TOUTE personnel epu3is0c, soil par
l'exces de travail physique *,,it
par le travail mental. trouvera dans
I'EMULSION SCOTT I'ag.cit h
plus puissant pour -etablir les fortes
du corps et de l'esprit. Elle
constitute ie reinede le plus
efficace pour combattre la
phtisie, I'animie. Ie rachi- /j
time, la scrofule, etc.. et f "
elle produit le meilleur
effet chez les femmes en-
ceintes et chez les enfants i
faibles de naissance.


SCOTT & BONE,
Droguistes, New York
Fr. 5.


F -gsz
cotte fNdtrUu*
do 131;1 Ite


F U


-ente E' N WI9 IL PUAh a e 4 u 1 -9
Vente en gros et au d6tail A la Phar macie Nouvelle
Daguesseau MONTREUIL --- Cap-Haitien


I


--


I


..'





I -~`- U- I _______


ACCOUREZ

chez Andre Faubert
38 Rue Roux


51 vow vooulas boire da ROmm MrX, da Ramm m, ra M
drane distilation m6thodlqae, aUles obe

Leon Liautaud & Cie
o6 tous, riches et humbles, vous serez satisfaits. La r6pauttioq do
Rhnm de ,' L'Etolle"
s'est ftite rapilemEr.t grAce A I'.-xcelen,. dN. ld a Jiadiuttll deo," I 'ogB,
on Plaiue du (Cu!-de-Sac, o0 ioe fabriquait le
Rhum de feu Barbancourt




NICOLAS CORDASCO


Enten Ire la machine pularte deo E'abllse
ments pho.reg, phiq es d Ivry a'ec Dibques
A-t ir
M *chine pe'it module avea 20 morceaus
Ca 1i P. 20 or am.
C'est surprenant


VOUS TROUVEREZ AUSSI :
Vin, ,'e M ; Vins 'a-- & 'ovg* de t b'e;
V, s qA *.. -ss s '.emiers cus ;
Kiua Ca-,diss, ; S-ri es
Da la mai-:on MUNZER & FILS, B.rdeaux.
C'gna: & Fin champagne 0 ad-Dapay
Liqueur assor'i', Maric-Brizard
Cha-rpag e n b"ies & 1/2 bl- do
Venoge & Co (Epe nay)
depuis 0 80 or la b)uteil!e
B sce t PPer. ot ; Beurre daroi. ; T pio a ;
'h6 de hine; Pu g tVy' l). ry; Poudrt de Gast
D6try; Cra-ates ; Mo ties.


ParE au iteric


KERILO)O -- IHIUBIGANT GIIISLAINE PIVER DAVER


& en D6lail


La maison se chl'rge de fair exdcuter diric'ement les comm iedes quoe uon
voudra biou lui iem-tLue pour les maisons suivantes :
Otard-Dupiuv Cognac
do V. nog, & Co Chmnpagne
D6try & Remy PuCgI yl
E.b'iss-me-,,< ; honogriphi ues d'lvry Pbonograplits e Desques A-pir
Compagnie G n iuire d'Electricit6 Automobi es et I s'alla ion d EL. ctri, ilt
Pernot Biscuits
Compagni, 'u Vn. de St-Raphael Viu reconsti'vant
don't elite st Ig .a n' g-n6ral pour la R4publ qne d'HaUti.
a -- -- *- -=

V1ie tent d'amrit'ler

Chlez W. Pressoir


en teutre tries tpaisses ;


Selettes


buss. --- arnais.


Grande Fabrique Moderne
DE


Gazeuses


Sup erieures


11 y a A poi.i uis annea depuik que la plds nutritive, la plus agrdable et
la plus fortiti tit., boissous Gazeuses e t en'r'e dans la Consommation
rous Ie norm de

ROY AL KOLAtCHAMPAGNE
Ses qurltes ,t sa flae savour lui out vite co,'qu s uue vogie croissinte
qui est on encuir.ag ment on m6me temps que la rdcom;ense des sioon
minuttoeux donnis A sa fabrication.
D"istse d -atisfaiire les god s les plui difi,1ilo- pen 'ant I 6td do 1910,
la fabrique a p-6ptar au nnoyan d appare Is p rfeciiona6s des 'produits
bors pair.
Ello met en vt nte an m6me prix et sons cette meme ma quoe ROYAL
pinsieurs d 1c tcn',ie, Baissons gaziusea qui e- o"t Ia Providence dos per-
-oones soun.,-'-'As d offrir che: elles d'exquis raffratchissoments aun goats
v tries, et prtiuouts is dain toutes les r6anions & c6'4 de leur ain6 : Ie
lkyal Kola Champagne
POUR VOUS EN CONVAINCRE, DCGUSTEZ UNE BOUTBIL'E DE CES


157, rue


B6publicaine, 157.


A su conqudrir en pen de temps la premiere place tant & Port-au-Priwc q
dans la Province.
Le veritable succ&s don't elle jouit est dud au choixincomparable do se -
deles siur fo mos francaises et ambricaines d'une 616gance irrdprochabl0
repondant A tons tes caprices du bon godt.
Tous ses modAles existent en magasin en totes pointures et largparm
permottent de cliausser tous les pieds, m6me it. p'us difficikAs; et ia mo
cit6 de ses p. ix est accessible A toutes ,les bourses.
Toutes les persounes qui ne trouveraient pas A se chausser dans le
sin seront satisfaites dano lea 24 heures par un article falt sur meresm
N.B.-- Li maison peut chtausser; sans prendre des measures, les person"m go
ne peuvent s'y retndre.
II suffit de lui envoyer ane chaussure allant bien' on sinon lai signalwar
d6fauts.
Les chaussures n'allant pas bien seront remplac.es par d'autres, rueti%
d'aprbs les observations fournies.
La faculty du retour est permise dans les 24 heures aprbs la livraiseO.
les chaussures out 6tA portees ou ne soot pas A l'tat compl.'t de neuf
seront rigoureusement refuses.
La znaison d6fle toute concurrence, et envoie franco em
vince.
AVIS.--- La maison a 'nouvelement regu un assorliment incomparable
peaun: veau verni, vache vernie, vAche noire, veau ,atin6, kangaroo,c
glac6s noirs, jaunes, champagnes, rouges, etc,etc.
Vente en gros et en details
Les clients trouveront A partir d'aujourd'hiii totes sortes do tours
pour cordonnerie a des prix excessivemeut irduits.
Ces prix exceptionnls ne sent obtenus quo parce que la mason ao
plus s's affaires q'ie directement avec lea fabriques de peaux ot de ol
tares, des Etats-Unis tells: qua tirants, ceillets, lacets, clous, lastiqsa,
pour machines et pour cordonniers.


ACCOUREZ

Chtezerrma nn Corvingto

108, RUE FEROU, CI DEVANT RUE DES MIRACLES


Vous y trouverez


du Ron Rhum Sup6riear


PRODUCTS INCOMPARABLE :
a Cristal


MOUSSEUX AUX FR.MBROISES


Limonado


MOUSSEUX AUX FRAISZ45


MOUSSEUX AUX CERISES.
l." .i.wc GIIANAL3 eat toujours an Magasin do la M6tropole 08 rue dh
.ga.in de IE at, vous trouvereS ausi cM products an meme prix dams lee
D01.A- suivants :
4PICERIE MODERNC 155 Graad'ree, on face la Mlaison Robelio.
Ii'IIEtICE CADBT LUNDI rue dse Froont-Forts.
A '* PHARMACUI NOUVKLLE ALEXAODRE ROBERTS, rue Reo.
MAI ON A FAUBERT. r-, Romx.
A t EPICRIS U. CORVAmGT"O, rue Freua.


Pour tous reaseignements et


AGMdT somfuu poa Lo a a* 'I-


Grand


assortment de


Vente


en Gros


Chabr::lques


en feutret


p our


Boissons


r'"wom Soda


- --


X:), x "%r xx 3E3axxa k 3Ftovxgr


I%