<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00979
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00979

Full Text

qaatriemO Ani6., Nm 996


Port-au-Prince, Haiti


Mardi, 19 Juillet 1910


ABONNEMENTS
Ux Mos .. G. 2.00
Pi TRois Moss... 5 00
r aeUN Mois ., G. 2.20
| a Taos Moss 6.00


Moss. 8.00


Dmuc=uUR
Cli6ra-ut-Magloire


1


J


4.41


1


a m


OUOTID EN


LE NUMEIRO r. CENTIMES

Lon manascrits imnsrAs e a*osa soerom
pas reads
REDACTION-ADMINISTRATION
45, RUE OU, 45-.



Arthur Isidore


souvenirs


du prdsiclent Bo


Voici on oa* dign d'a.teition que je
m&ahets A I'apprdciatiou do lecteur
bI ilen Pt qui as raltache A la tourne
*d pachii:ation deoBoyer dans Ie Nord-
Oaset.
a Qaelques j )mrs apr6 son entrde an
CtiaHntieo, dit Ardouin, le president
nait psblid asn proclamation poar or-
deaner la rtatitation au trdsor public,
do diamnnts, des joyaux et doe 'a:-
terie, dita do la couronne, quai
ent 6t0 pilld A Sans-SSci ,t dus1s
6atres chaL.aax oa palate do Chris-
stl-... GCt ecte 6tait bard sar les
V dildratioas lea plus morals, afin
lispriroe an m eno temps des id ,'s
Ctfrq et do subordination et des sen-
f.'at. d'hojianr, aux pOopulations qai
SecouI Ie joug affreux de Chris-
Id _pzoclamation pr4sidentielle disait,
1 ue4tS eatre antres chores :
eCitoyens,--Pjar qu'ano rvolu!ion
pisme nootraber A op oer Ia prospdri-
4 I'Etat, it fa at qae le deasint6res8e-
'lt4ev aus qui en s)nt lbas auteurs
p (Sw3 remarquer dan lIe course de
conduits et qu i 'amour da bien
paic soit le eal v6hiuael do leour
isew...
AeDea a peimis que la stupaur dins
ol, a6l v)a s tiez plong6s se diqci-
It,; voln av z reco vrb votri hiberp ,
1W droi s, -rt Vost ano jouire; dsiormais
lblernmet -*n, le gouvarnemant p -
=I ,t de la R4publiqua.
.* ala ie at-il exiser Ae bonhci r
4iaavertu, suns morAlit6 ? Ie rA; o
!iSran arat-II ditruit dans vos Ams s
t see'inment A'hoinomar, tout respect
eous-ma6mi ? Q O di.-je I U-
tes oebli quoe voos ,toe hai-
qee vous 6'es repubticains ?
a-yona prolfter du moment oil
hlrbagr a cOa6 de vivre posir vous
ast pillaig et as d6sorire ?...
oni, sau.i douto s, dant !e pr.'-
iaatgnts do sa mort, q.ielqaiAs-
la'atre Tou., nivr6s de la joie de
ox 6w6noment, so sont lives
*abler ses aombreax palais et
UK, ies auraaent dA so rappoler
Alait Ie spoliateur des blens de
; ilu auraient dd respecter ce
It'l avait laiss6 et qui provenait des
I 0e8 publ'qeos, poor qa'uno gonver-
E elt jus'e et r.piratear trouvAt les
"sf* de consoDider la chose publi-
dans totes u's parties; iis au-
lLt dl aosdl se rappeler qua'ne des
ldOitioes essentielteq de la Conslitu-
- -et le respect des propridt6s, et
ami ase point toucher a c qui a ppar-
--t ait a I'Ktat, moit & des officers
tleors coneitoyons, dout pluelours,
P0s 4 abattre la tyranaie, oat eon
Bbestiaax t d'antres propridts I
yens,....je as pads pes, asnso
asees lomRs A de-
t oleswr le vol i s Mortre ;


UNE 1


b'apiOs les


Station d s'approprier uoe soale de ces n Jo partirai cet'e unit pour los o-
P O UEces de monnaie. nive.
Eh blao, piloguez tant quoe vo" Boyer no fit quo quatre jours A St-
vopdrz tsur ina f ions diffdrentes de Marc ; un incident marnqa ce sAjour :
iBntieyer et dChristoph et ur les r- suicide du colonel Bi-art. Boyer
intimes sultat dil lrents de lears admitoistra- quatre moist anparavant, 'avait 6le4
ver etp d'Honor F r tor mais dites an touts cocicO an grado do colonel et lei awl cni'dn
yer et d'Honor F ry- votra impression sur 'tat oral d com andement de a guard a pied.
:V ne soci4td qui rend des objets voids nor Le colonel Bpdart, a la t6te 4 *Son
des meaces caigoriques de mort. corps, avait pr6c6d6 le president, a1
menaces dont I'.x#cution no laissait colai-ci no le rencontra qu'B I'Arca-
aucie doote, t qui rst inensi- Laie. B3i, art, qui avait I'habitudo de se
lea diamantse lea joyaox, 'argenterle ble devnt de coaniddrations morales livrer & IA boisson, fat ainsi rencontr
qul appartionnent a I'Etat, parcel qu'- touchint I'amour-propre personuol *t par Boyer dans anr tat tel quo, saas
its out 6td achat6s avec son ar. I honnier inlividuel I rion dire a l'officier, celuieciexprimasot
gent ; les animaux des officiers gA- PEi, A m eartir de 1843, jetez las yeux m6contentement on mettant danr s e.
ndraux et autree particoliers qui ont autour 'tno ou,-si vous voolez avoir rapports avec la la plus grande e6vd-
Atd pris depois le 8 dae mos d'oc- une id6o de l4volution accomplie dans ritd.
tobre dernier, doivent 6tre re8tita4s le pAy', et therchez prit un Chri- B6Jart, qui, malgr6 d a oassion, dtait
A qui de droit ; sang quoi les per- tophe decide a frapper dog mo:t pofni homme d'honneur, et ofticier plain do
sonnes entree lea mains desquaeltei es imptcher te volude fluerir ont sou mrioe, no pat supporter,le daicr6dit
objets aeront retrouvas, on cellos qui ,d4uiniirabion, soit ud B.oy r incapa- moral don't it se vit anmi frapp6, et
seront reconnue.t les avoir pris, serur.t'ble de tanw: do sev6rit6, mais donuant ausi'6t a Aresnt 6 e & St-Mar, ii
poursuivies conformadment aux lots deo '-xrnemple perso-nel 'A la z lii grande siAcida.
id R6publique, et ponies d'apr6e les probity ut faipant app 1 ,u s -u,t oral p Boer n aijor re anx Gooal-
peines qu'elles 6tabissent. i dle Haitie. s ounr vaDre p ich z ux le. 1 oyt or 15 jonrnavat ntarau Gonal-
*A I'effet quoe dessas, et d'sapia les lmdtc'.e du vol et de la dilapidation .. Hsi i. L 25 patiote r altera v-
plus wdires conti6rations, it est or- Eu ca moment moins que jimali, s i. rert-L ibert6, l Trpor a la
dond>que toutes personnel aoui ont A Boyer eno voulut so laisr aller A a Grande-Rivibr. Dan catte torn6, it
lear disposition l'argenterie, les joyaux I s6rat6, il .o'ssa sa conduite julqo'A f reat lea voaiz d ibitants de Laza-
et diamants qai ont 6td enleves des I'sbn4gation. Qiaeqa'un. pris d'un ex- von et de Monte-Christ.
diverse maisous qa'occupait Christo. c6a doe zle, alia lui d6i-igor tel officer Le 6 i, rove n p-Ha it
phe, dovront lee d6poser, vingt-quitre come 6tant celai qui avait exdcute les 6rec mat rnemissioan frCagise repr6-
eares aprs sla publication doe a pr- ordro tbarbair.s di Chviatopha, en e- r Sonta a Aierst DepartinThouars lIt
sent proclautatiol, ma tr6eor public xcutant o. jeane frre Souverain reanti6 paroAuor r eDpatit-Thoen ar. 1
at en tirer reg o ; do m6me que les de- Brun. L, pideident r6poudit : a Mon do Pait .r Mve pois, reprena it Isr
tenteara d'animaax, depuits l'dpoquo irreo a sins doite pii qu'sa cause route pour Gonaiesa t Ste areit re-
ci-desus mentionnde, devront on fair do moi. J'ai fait mon devo, r come inte port-an-Prince oSi it entra lr22
la remise A qu do droit ; les proprid. hef do E'a. en ordonnaut I'oubli t t o o
tires d'iceux 6tant autore&snd en du pasu, et je puntrai qaico. qup e s
fair Ia r6clamition par devant las au- 'rangresserg 4 ct order Et 1'officifr Chre, ersilie
torita compitentes...n us fut paA m na ridvoqu6 de son com- erO ierse,
Cet acted, nons appread Ardonin, ca e mandament. M raman seTa paie poui t'avoir bat-
predaisit aucan* eot, qAant aax resoi- Reota A Port-au-P.inrce Is 17 d v- tue ; attends won retour.-Ecris sou-
ta5ions orionaoes, parcel qa'aacun dn s .embre 1820,. oyer dnt entreprenli,,. rent A papa et .aimw-le b!en.
pillars ne voulut s'avoaer coupable .ar Ie 4 &v it 121, une ra.vvelle toun6oe BOYER.
siexdcution de cette mesure.. H Bien l.ans les n iruaes dt',aramtnts de I'Ar-
plus, it joute : a On considdrA cat iibouite, du N'rd at do Nord.Oas' toiu Por'-au-P.iuce, le 27 avril 1821
a.t e comme intempostif, puisque e astablir Ia p)in pub:ique Abranl a Ala I
gjavernemoiut no poovait coatraindie suite do Is vast O (oaspiatija Rich.rd- A Son Excellence le PrIsident d'llaiti
1 s gdenraux e. x-mAemas reoaiter au 'mais. Caper Haitien
t 6nor les sommes qu'ils avaient enit- Et c.st J; rs le course de celte tour-
ves Ai la citalelle ou aillears. n6e qu14 e- ivit ju vgat I* corr-- n J oe npouait cher ami, laisser par-
pondance seivante, par laqute le n voitr ir cotte occasion sans r'informer do
Reportons-nons par la ponade A deux I bomm e,.au fort sd mI ratora pAiti sVPebrOes nouvt1les qi me soot mi
anu an paraant; Christo he *s jue lea & pus ndu saccordr Bvcora !6ressantes s6par6 dy vou., mon cher
anu6es au aravant nChristoph ae esti. gand Prtis d lui-ml a A ta! ami, quel plaisir puis-je avoir quo co-
aion tout la splni.ura pd sa royaidt4 faa lleo edAt hs sutamitnts privs lui de voas ocrire, j'ai o t bion pauni.
et ana das toate la plnaltnIes do sa ces jours passes do n'avoir pas pa
force. Ecoutons encore Ardonin : a Saint-Marc, 8 avril 1891. vous crire pour causo de maladie.
sA 5 i'ares doe 'apr6s-midi di 25 sA Madam e Jotte Ltch-na-i, Port- J'6prouve an plaisir irifioi de m'entre-
(aott 1818), la foadre tomba aur la a-Prince tenir avoc vous cette douce occupation
isall d'artifice de la citadelle Hoary ; me fait pasoer ls moments les pls a-
cotte salle saata., et I'exploiion causa w Deptis mon d6ia.t, ma bitn chAre gr6ables que je n'ai pasa6 encore do-
deos d6gts considdrabl- dans ce "14 ,m- ptos na* cse dodetourner puis la privation do vote personae.
monaumnt de l'orgaell. Use parties d o vr t0o Et l family, at do plus en Jo voudrals de voas tracer tout Ie d-.
trdsor royal fat emport6o, et spi6ees J tas to me Mula convailc quoe je no sir que moa coar recent eU voir arri-
dor et d'argent 6parpill6os daons oe pts 6tre vwitablement beareox quo ver I'hoerez jour ou je dois embras-
sinage : Is prince No', frAre de la quandiJee scis an 'il-' do vous. Don- ser celoi qui fait Ie booheur do ma
reinae et do doc de Port-dc-Paixz, pdrit ne-moi do details ftr6quentis sar ta vie, mais moa indisposition me force
dane cot 6w6nement avoc quelques an- situation at sarcello des enfants qua do me priver do voa exprimer pl
tree mi itaires. coptrlbuet a a bonhear doe m vie ; to longuemeot ma tondropse.
SE 'appronantChristphe coonais trop mon caear poor no ps Jo vons salute avoc amiti6.
a c apprenantCdo ec risaophe as readit n r persuade do plaisir quo ces oD-O
Sla citadelle ave ea maiso miltaaira velles me procareront. J'embrassoe too. CALiU PkrnoN.
pour veiller fax premiers travax ; drement tote la famille ; faia poar
ordonna quo tout y f'at r6par6 dan ie moe l e. plus vives caresses A ma blem- *Cap, 7 Mai 1821.
plus brief d6lai, et U in joigna aux aim#@ petite Hersilie quo to, se d:is A Mielle Antoianette Moalat, Port-
populatione circoovoilales do recber- pa: prdro do v ooo-Pin..
cbor partoat les pi60e d'or *t d'argento. Rg5 me. teoadres embrassm -Pr
at de lee lae i rapporter #e pmise d ments et aune osneovelle assuarace de o Ts lettres pleines de sensibility,
MORT. raUtachemet sans bar ss qua je t'aeI a chre Antoinette, m'ot fait Ie plua
Es peas de joera, des aeomes con- wve6. grand plaisir. J'emp6re qae, connaissant
sid6rables faret remiss as treeor ; Ton milUleaour ami. mO amiti pour tol, to continuaras A
ar asesa iedivide a'auralt e og ton.- Boan. 6Me 0ee A m'4crirm. Ma sant& at


__ __


111 I I a I


I
i
I
I
I
i



(
I
]

I






lSjours bonne, main is tracas m'ab-

Le soin quo j'ai d'envoyer mon
portrait pour 6tre gardd auccessivement
par toi, Fine t C lie est une non-
veile preave de moo souvenir.
,' Sois tonjouar aimable et doc le et
compts toojours sur I'attachb m nt de
too oncle arfectaeux.
Jo t'embraase do toot men ceaur et
saim pour la vie ton satach6 oncle.
BoYR. "
Embrasse pour mot ton frbre et ta
four. "
"MJle, 29 Mai 189t.
A Madame Jwutts Lachonais, au
Port au-l'Pince.
C eat avec la plus vive peina, ma
cbhre amie, quo j'ai tapris la maladie
d'Aze6nar Jo fais d'rdtn's soubaits
Sour son parfait rdtabliasement, mair
e series toujours tAis inquiet jusqu'A
ce quoe j rrf olve de sea noIvellies. E-
eria m)t done et adreasse ta lettre aux
Gonaives oh j'espere tre sons pea de
]ours.
Ja suis idc depais bier at j- vain A
1'imstant me metre en roote. Ja serni
So Poir A J-an R bel, d'mair au Port-
4e-Paix, vendrudi au Gros-Morne et
Iamedi amx Gonai,.es.
** D PLuts q4ue1qL jours j'ai l a ne
OE no pelt plus traite ; jaug di ma
po-ition an milieu des fatigues et des
etioeB qua m'acc.blnt !
SJe t embra-.e A, liout mon ctirur
6ausi quo touts la famille. Cares a
bieasu lrallie. Je le re[t'e. donnue-
moi de tai'e lea nouv l'es d'Azdma.
BOY Y "
Saint-Marc, 7Jain 1821.

A Madame Joutte Lachbnais, ar
Port-an- Pence.
Ma chbre amie,
.l'ai rte-a la lI.ttre don't Me Hlilaire
eit porter. Je terai flih.b si je to cro-
yail capob e do no pas apprecier les
motifs qua m'avai(it port A envoyer
r6s do toi. Je suis toujours le rinme
to attendant le pljisir do te serrer
dans mes bai, je to price d' graer mw s
telooDR emrbras.o-mfnn's et d'en fair
participer touts la famille.
'" Lea lttres d Az ma, Fine, Antoi-
Isn*'e et CeLOe mr'ot pa6,6tre do satis-
lastion.
.4 : -9ses p'urmrnoi a er-ilie.
Ton :out devoA 6 atLh aomi.
BOYER. "
S gnalone, poit cirte at rine 1821,
I'apparition au Cap du jonrnal la Con-
corde., ous la d rct o-j ,* Prvost :
cho-**" i ouie dura'it tout e di,,'.e (i.'
C.hri-'o ho,. Son unjr o oau 27 mai
contenait see raflexions :
Ddpuis le j< ur mAmor ble de o'en-
tr0e dlu Prdaido- t au Cap Haitieri (le
'W octobre 1820), aucun rnmurtre t'a
a6s 'ornn.,i. t* -unn vdn"r.ance parti-
calibre n'a 6te exor, de .. Ce peui le,
neg -*ra F-i infirtin 6, aprbs avoir ba,
A long traits dan la coupe de la ii
berte, rAf(t hat qu'll so doit au tra
Tail.... ; il e'y livre : les besoini, la
a6ctspi6, l.'-poir d uno amelioration
AsoD sort, I1 liberty la propridtt,
tout I'invit, a fire cou'er sea rueurs
poor lui mm*a. "
AUGUSTE MAGLOIHE.


LA CIAMBRE

S'ause du Its juillat 1910.
On saactionme deux procis verbsux et
on ddpouille la correspoodance otl il n'y
a e d'important A signaler.
Le Deputy Camille L[oo.- Dans no
beau dicoaurs recommande A la Chambre
Mr Et.enane Magloire, candidate a. Simat.
Le Depute Beauharnais Ja-Franois ap-
pole cette proposinion ea faisat ressortir
les g--des qualitds do eandidat.
Apis les Iomalits d'osage, 1'arme est
d4pooul'ee, et Mr Elemae Mgloire ayant
rden la maateit6 des aufrages es procla-
me S unar de la R4pabliqu ea reompa.
smm de fi D. Netsme.


! Le Depute Bernardin donne lecture d'un
rapport du Comitd de i'Instruction publi-
que concluant a I'envoi par devant la com-
mission du budget de 21 pieces, deman-
des de rente, subventions, etc, A accorder
A des ecoles A fonder on djit fenddes.
It fiit iessortir la n cessit6 de la propa-
gation de instruction, mais oe sachant
pas de combien d'argent on peat disposer
au budget, il propose d'envoyer ces de-..
mandes A la commission cornptente en
appoyant ou efois le College A.mand Tho-
by de Saint-Marc, I'Ecole d lostrftion
p a'ique diiigie par Mme Ch. Dwbe, a
ce le des demoiselles Cajus.
Le D.! putd El Biillly Apris avoir
dctit ea termes chaleaurex le qaartier de
Ganthier. qu il avooe ne pis conntttre,
props: de I'drager en commune de cin-
quzime clas'e. ". Ce n'est pas one sivace
come on vons a propose tant d'autres,
dat-il, mais un quutter interessan at la-
borieux qae plusieu-s d'entre vous con-
naissent.
Le D.pute 1.. Gonrgue D:mande
l'inscription au budget de P to.ooa pour
reparations A faire A ta fontaine de l'Anse-
d Hainmult. Le sitge cst level.

Txk rk rt a Tik m r\9N ThDT MT (S


Ba


par ecrit A la cassation des deux jugements
attaqu6s.
Dep6t des piEces est ordonni, et vu
I'beure avancde, ie siege eat level.

Cet aprEs midi suront lieu les fundrail-
les de Fanchetle Morisseau darme St-Martix
'Boisrond-Canal, notre ami i qui nous es-
voyons nos sympathiques condolanoces.
Le convoi partira de la rue Boone-foi en
fice do march.
Bureau de la Rec ,tte
et de la Depsnso
La Note Emise par le Bureau Central de
la R-cente et de la Dipense en faveur de
Mine Marie Di)lCondd pour $So costO-
mes fournis au DEpirtement de la Guerre
et montant A la some de Deux mille
gourdes est dg tre.
Elle est deciarie nulle, duplicua devant
6re dress
Port-au-Prince le t8 IJillet 191o.
Procuration
D-vant partir poor I'Europe pour y s6-
jourovr un certain temps, je lisqe A Mon-
s'eur Victor MangonAs le monopole excla-
sif de la vente d- mes ceivres 6dtides et la
proc.ra'ion de toa'es mes afftires en H i i
% __ -- n __ I .1 v


Pit -au-Prince le 1 6 lli19e0.
Si Lut- vic LkIOTHE
a L'Offtciel *s
RENSEIGNEMENTS L- Moni'enr de samedi 16 juillet
content dans sa rartie officielle le sommaire
MErEOROLOG[QCu 8uivant :
gseg -vat c ireL A re fix.nt les ddlimitations de la cont-
DV mune de Saint-Jean du Sud ;- ArrE sufr
DUO le examens de passage dans les lycdes et
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL Ecoles secondaires de garcons et filles de la
1UNDI 18 JUILLET 19 O Repub'ique ; Avis ministzriels;- Corres-
pondance entire le Dipartement des Tra-
rometre A midi -4 vax public et la Compagnie P. C. S. an


Temp6raturemniiaum aI 21
Smaximnum 33 a
Moyenne dirune de la tempera ore 27,0
Ciel c'ar jusqi'A i h. et covert en-
suite. Vcnt fa ble O:.ges an Nord et an
Sad dins I'apret-mdi ; ii nre pe i e
plie de 1 7 miltimetres Hdo lunaire I
8 h.
Barorr6 re hkgerement en baisse.
J. SCHARER.
Dst ibu, ion des prix
La Rdv6rende M e Supbrieare p-mcipale
des Sceurs de S -Jo eph de Cluiy nnui
invite A l Dis'r-bati'n so!enneIe de Prax
qui aura lieu le 28 Ijtlet 19t10, A 8 heu-
es p ecises du rmuin au Penitonnat Sainte
Ro e de Lima.
Nous y assisterons.

La distribu ion de pis asox Elevei de
l'Etenat S e Ro e de Lim', aur, lieu A
Lalue. le vend edi 29 jn liet, a 8 heures
du main.
Tiibunal de Cassation
Aud ence. civil du L'tndi IS juilet 1910o
Le Tribunal prend sieg A dir h:ures
et demie do mating, sous la prdsidence de
Mr le Vice-prd ident E. Bonhomme et
prononce deux atres :
Le premier qui rejette come mal foo-
dd, le pourvoi des consorts Jo-Pierre con-
tre le jugement do tribunal civil do Cap-
Haiden, en date do 12a novembre 190o.
entre eux ti les sieLrs ArThar Petit, Tous-
saint Brout; et le second qui rejette aussi
comme mal food le pourvoi de la dame
Vve J B Laudun contre le Jagement du
Tribunal civil de Port-an-Prince, en date
duo novembre 1909, entire elle et la da-
me Ctdlie Desplumes; ordonne las conaca-
tion de I'amende ddposde ;-et vu que les
parties ont respeciveasent succombi,cem-
pense les dipens.
On entend Ia continuation de I'afalre
M. Napoldoni centre Emile Citme Ccear.
Le Ministere public, Elie Curiel, conclut
par 6crit et pour fin de non recevoir A la
dicheance do pourvoi.
Le joge Laraque donne lecture de son
rapport concernant I'aflaire des consorts
Allen.demandeurs par Me Ddvot,contre Li-
sins Hippolite, ddfendeur par Me Aug. A.
Hdrau:.
Le Tribunal ordonne l'appel de la ae
affaire de Allen et L. Hippolyte. Le Ju-
ge Chancy lit son rapport.
Me Ddvot ddveloppe es moyeno. Le Mi-
I istare publicMe Luc Domlnique, conalut


snje' del'amdlinration a service do chemin
de fer et des Tramways; Rapport au Se-
c tire d E at de l'In'drieur de 'ingdoieur
F Doret sur l'organisation da travail dans
les prisons de la Jamaique (ub-e partie);-
Chambre. SEance do 23 mai 1910.


Mouvement Maritime

Syria "
DAPART
Port-de-P. iv. C. Poux, Erne.t Jo
seph, Dr Ed Roy, A. Booamy. Leb!aoc
Vince-.r, A fcd et Constantin Henriquez.
Paul Gourla', Bridault, E. Alcindor fits.
Stephen Baille, Elmond Adam et fils,
Mme Fneloa. Jabouin.
St-M rc Joseph Desrivicre. Olas
Jean G6airal Guillaume Andre, Hlkuoe
Thibz n.
Gonalvei.- Wcel. Dr Belfong. Mme
L. Jean, Frar;ois Kernist", Mue Vre
Mole y Fombrun, Joseph Fomb-un.
Cap-Hai ien. Mme Vve Raoul Deet-
jen, Mme et Mile B ass, Leon Bobo, Mme
Philippe Cisa,-


TRIBUNAL CRIMINAL

.Audklee dm 14 juillet 1910o.
Oo joge leas commes Pauhre et SE'd hen
Valerius, i qui ion reproche d'avoir com-
mis deux vois. l'un dans la Grand'Rue et
I'autre A la Croix des Bossales. L'auteur
principal, Paultre n'a pu s'empkcher de dire
,a verfie : it a avoud son ddiht an Bureau
central, devant le juge de paiz, devant le
juge d'instruction. Valerius, lui. a too-
jours nie, saniA 1'Ecole des Officiers de
Police, ou i'on a eu l'art de le fair parler.
Les ddbats patticaliers seraient sans init-
ret, si l'on n avail qu'a enregistrer les sail-
lies de deux on trois jur6s.
Accuses, levez -vous crie le jurd Kava-
nagh. Parmi les objets volds,n'y avait-il pas
certain petit volumes de podsie intituol
"Voix adriennes "?
On a fait venir, poor ddposer, one an-
cienne maltrese de Paul-re, A qui celmi-ci
o'a pas 6td lonogemps fidt'e Oui m* te
femm' li, min li qaittd m' poor fait fi&
jinnese li ". Uo jurd pour readre son ver-
dict on connaissance, vent que la femme
lui dise ce qa'elle enteod par flour de
jeauesse ".
Le doyen : ce n'est pas une qemoa n A
Sposer a us tmoin ? Osi, al, iaepm


magistrat, las vdriti pent s'etre cachde j
one fleur de jeunesse.
Parmi les t moins se trove n
Joseph Jer6me et Carida Estinville __
respect poor la majesty: du tribunald"
se mettent A vid-r devant le jugs, leat ea
ties querelles intimes.
On ouvre les debts gdn6raux : le met
titut Rosemond se dressed II fact conds.
ner, la justice le dermande, I'iotret de
sociEti, le souci de votre propre conseng
tion Me Daniel Apollon preseuae 4la
fense de Panultre. Malgid 7 ans de sevri
milita re et a de pzisou, son client a too.
jours e d honne e, excrcanm tat6: Cle a
tier de cordonnier, i-n 6t celai de taillef.
On ne I accu c aujourd hui de vol, ta
pa ce qu'on a tiouve chez lui uon chap.-
et one paire de su iers. Issue de pare"
aisds, Paultre p'Luvalt bien avoir ces chose.
Ii.en propre. Tonte la vie de Paulite plu&d
poor lui. It a me.n la confiacce desaaL.
tresse, au point que celle-ca lui co if
souvent la garden de sa maison : I'e~L d
fait, si elle avait ad avoir affaire Ai e *
leur ? Mats asr quoi se base I'accuoauot
Des reais d'objets volids obtenus par aUt,
midatnoa, on aveu aitrchd par la violgamy
voi.A les prcuve, qu- p esente le MinaleM
public cont e P.uiire.
L'avocat es i re qua Paul Ie sera libld.
L'acquit euaent, dt-ri,s impose non cow
me on ac e de c!'eame ce, min is coael
devoir."
L'un des ddfcnseurs de VAldrius, Me 4.,
Montas, prend ensure la parole : it n'y S
as prcuves, ni pi&.es A conviction coma
Valerius, Me MlI et joint sa vox iA cells d
son confrere : it n'y a ni p: eaves ni pi"m
A conviction con're V.16irius : Le jury.
late coopb.,e de vols Paultre et riw
Stephen ValditLs de la prevention.

Audience du Vendredi 15 jilkt
Darlegrand Deuis, Fleurimond D:oist
Dents htls,accuss de p rric;de,ont ett cm.
damnEsi l peine capi a.e parlejury do Ja
Hattien. Mais le tribunal de Cassaioo, .
sant dio.t ao pourvoi exercE par eox ul
renvoyes par devant le tribunal crimioel 1
Por -au-Prince. L'accusation qe usootim
le Commissaire Midouin, ne prima
coatre les accusEs aucune charge trial.
11 n'y a c0nutc eu que la deposition d
efan, et lien dns leur vie ne read vram
semb'.abl: leer culpability. Mats comm 1i
fact pro ieger la soci6. faire condamnraor
accuses, Ic P.rquet trouie un mobiei
i'ac e qu on reproche aux consorts Dais,
iis ont You u jouir p:ematurdment de 1M&
ritage de lear pere.
La dEfense est rep E;entie par Me He*
bert Alexis. Leon D jean et F. Mot,; Ib
dernier piesente la defense des trois accMi.
Avec une vigoureuse log que it di&maM
piece A piece laccusa tLn On accaueit
pAricide les consorts D-nis : mais qeou
preuves appotte t-on cortre eux ? AocucB.
Ce.t sur use s wape p:esomption qs'i
vcut les fne co idamner. D'ailears ce cri*
me ne pouvit e.re commis par cex qu'-s
incr mine Coo j t-on qae des enfants '*
tent la main sur leur pere.
Le jury apres un quart d here de die
bE-a ion, renvoie de It prevention le coae
sorts Denis.
*
Audience d. x8 juillet 191o.
L'audience d'hier a e consacrde A I'
faire du gEndral B.rroue accuse d'iccedbl
volontaire de pluieurs propridtds des W
rons de Jacmel, d- pil.;ge d'effets mobile
sur I'habitation G s e, d assassinast avec
meditation, guet-apens sur la persona' b
MWrisier Jeannis, d arrestations illdgals 1
atbitraires. L'accus6 a paur Jefeaseur, NMi
Pierre Hudicourt et Ed.Lespinasse.
Le Jury
i. E. Montilihre
a.- Helvdtius Manigtt
3.- D. Armand
4.- Alvares Gravile
$-- Octavius Laoie
6.- Delorame Bonny
St Hilaire Adam
8.- Andr6 Faubert
9.- Christian Rdgalus
1o.- Valamd Andat Sinoon
1 Clement Rimpel
12.- Thos. A. Vilmemay
Jurds supply orntnie
Cajeste Bijoa
Lamome KLbreaa.


-- -now-







Le parquet est repr&senta par Me Jules personss qui veulent so porter parties
Squi, aussit6a sp &s lecture des civil.
de I'inrmction, se lve pour expo- O eat I'acto do miriage des 6poux
s. lfairs. Jsaual. o l ont lee acts doe naisn :,
Ac&t d'aoousatioa 0 des enfan's nsJ desa a vres c)mnau-
I lmet as quart d'heo re A tournr anou,' M C.mille n'a ,as acted do mariage,
p pot "t ne sailt pourquoi l, es& .h maei ,1 pren le, coatrat de ma'iage
Io table honneard'accuser B:riout,o dai x Jan ,, La droits de la
h peut-tre foi en son incortun ibi It( v 8 ,, Ja ti st ufdisamrmeat pro -
I agistrat; it nD faillitr ps na t I 1s QC, St eafants. l'inceadi ap t
I ams de c6t6 toas ses sentiment pe-- lrnd. ar B aruet a import, 6 leour ac-
ns, ct a'eanvisageant que l'in.d c: d e Lo d n4is.4anao. lie oat dams I'im-
8 ocit, n' pas sit6 an senl instant poasibilit6 ds jastifier de letr filiation
j charger de I'accusation, et ec t I gard doe M6riair.
0 n'y a pis deux ans: ls nouvele d'ua M-is tout Jacmel sait quo Mdisier a
wuelement de terre pirr iat A Paor-a- as des enfants doe a veave.
Plmce, c'tait e 15 Iviter 1908 Mis
en 6 heares on savai qua'ane ins rrec ion L, defense repond que les argumno s
ialt 6clatt dins Is vaillante ppunti ii ar- de Me Borgella oe toit pas sdrieus. L'in-
aositiuenue. Jean-Jaume.. le vaii'ait Jean- cendie alluam par Berrouet dans les cam-
jdomau don't l noam dtait syn'nymu d.; p,'gT de J cm:l a pa d&ruir les papers
maroare, dinttipidi 6, eiait l. L- g. 1i de.ep nt MWr sier, mfis il D's pu di iri-
NlWd, en app-omast cola, eut ua m )in-at ire ai les ditties de i'offiier L'imiui. ni Is
do trouble. Mais it reprit blen6 so i te'n g'effe du tibunal civil de Jacmel, ai les
ramcent de vieas sold', il fit appel A st archives d* la R!pub ;que qui se trouvent
viille experience. Miis de ses ge 6-au itt A ort-ai Princ,. L-s heritiers rtaient docne
s'en trouvAit pas ai qui put rivaliser d ii- obliges d'appo:ter des iures pour sou enir
uapiditi avec Jean-J amesu ". le ar pr&teution I se conasi *ier parties civi'e.
Ne ctoy.z pas que -e tubs tut va e.trua N'c n yas-t rie fait. Ie tribunal doit les
wainteoaot dn sa i cause: Par-n le. gi e cure as proc<.
rauxz qui vsitsient le Pla s niti n,,u M: Arrtilt luan e i i-e an *u re e'6-
troava plus d! gdahraax de parade qn.- d, meat an dhbb L-s hir. iers MI-is;er ne
g6nluaat de ;rrte e. N ,rd A.' ti i pr )uv m in.as par des -c es au heatquei leur
peer Meri.act Jeanisa, ,pras -n e' d p *- 6 pa e .tC aecc Merisier noe sron pai Ceq's
as dans I, vide de P.rt. an Pirc'. M is A se por er parie civil Misa uls out et
lirisier avait one experience DESSALI 16is pir li f ute de Berrone-, corn-a 'e
ENNE : i dt qu'il 6tait malale. No d fit C osta e un Jproc6 -verbal : i's pourront
core app:.tr Mnrisier : il ne pouvait p r- d)nc pour ce fi. au moins se coostunter
Cir, mats 11 ptterait concoa s an gouve ne- p rtie civil.
moat si ce.ui- cai it attaqu6 Meri i:r ras- Me Hud c )ur. obi-c e q 'il no'et pas en-
mrbla ciue fois tout son mrn de. cote it bli qie B--rouer ait alluae aa.un
"Approchcz, mes saofas, enfia l'hblu e es inceali-. L.:s hi i iers Merisier no peavent
venue qu'l fast que moon project 6;lirc A tre nreus partie cavils.
vote vue Je furs." It ne poovait rester Le tribunal so re-ire promittant de ren-
A Por.-au Panc, o6 ua .ff c. I sou q d e son juagstent A I'audience prochaune.
diendat asor sa, ee es ai es note, ( sic ) II s 7 h:ures moios vingt.
II prit an beau jour le chemin de Th )r : le
lmademaia, il se trouvait A la Grande R -- -
v., e de Jacme'. II 6 sit I1 heures d i so'r.
Mis Merisicr ne rests pas en cel endroir, DERNI RE HEURE
6 ilcourairt risque d'etre speiyu de Not-
mil Baudoin, one crdsare de txz us Ber-
sowt. It se ports sur Gaste avec st suite.
La Voix du st g parts ch:z Nomail Beau La loi don't la discussion avait 4t6
doi, qui avertit Bstrrouct de la presence de renvoyde A IA stance d'aujourd'hui
Miriser aso environs de lacmel. Merisier du Senat a 6t0 vote avec la modifi-
*I m amis se je &eat- dans les boat. Li cation suivante :
prisdece de MWri.ier irouablai la ioputa- Art. ler.- .Le Secr6taire d'Etat des
tioa de I cmel qui attendait q'ae f son-id finances est autoris4, avec avis du
blcacsin de la delivrance, e c., etc. conseil des Secretaires d'Etat, sans
Eofia l'orateur fit mouric Me isier "It porter prejudice aux droits des intd-
'adait renda chez 1: coastal Hugo J n sen, ress6s, A aisposer A titro de prOt pour
qai,par malhear, no'tant pas-chez lui. Ber- le service coarant des valeurs devant
met et sessicatres s'y in rolJaisi en: aussi : btre employees au paiement deos ti
Wrisier etaic assis traaqailleme 1t, dans tres A 6maettre pour les elffts publics
atiude d'ua p:oseur le cads su- u e ta- arri6r6s et autres valeurs affectoes au
t, la t6te iaclinie e. fa asnt. It fm ntt, pavement des inter6ta et une parties
iMeurs, ilt faaic, c-ie le substIu. Ra- de I'amortissement di capital des con-


Ls co-.ccus6 de Be:roust et an nomn
16 Lemaire portent & M6rilser un coup
* asbre, qi l't lat A la t6te. M b.i-
lOr, arms 6'en btou bondit : ou ut
it one panthb e en furie Mats o&u
talt Baroues ? I craignalt d appro-
oar, il avait pear d'n hlon moracit.
, arrve eot porter le coup da gr :e A
krizier.
a Lo sbatiltut at indignt j issq'ax1
Wee0, b aUsoseOir do l'uaan quo fit
frouitt de la i6a deo Mbrimter. A Jt-
1 yOeas con laJamVwr. impitoyible-
Li tribunal renvois pour troi4 shares,
Fii avoir fait I'ppoel doe t6moins.
L'audience eat reprise
INCIDENTS. -
A sla reprise de I'adience, Me Bor-
L64 Camille soul6ve sa incident, en
ndlant, pour lei et pour Ma* Ar-
*1je*ao* et Lamy, acte de constitu-
hcomme prUtl civil.
qalie tquali6 ? lal demand M*
Camille vest occaper pour la
St lea eatSntW de M6riseir Jean-
6 imm. 00oge qu'il prouve leo
qul 1it permetlent do so consti-
pUGe civil.
C amille 6tablisa par des ac-
ath irques le lien do parent ou
h bqui w esalit MKritier asx


solids A charge par Ise tr6sor public
d'en op6rer le remboursement aussi-
t6t quoe ses disponibilita lIe lui per-
mettront.
It est bien enteadu que le paie-
meat des intr6ets sur les titres devra
6tre assure jusqu'au 30 Septembre
1910


L'USINE A GLACE
Informs ses clients que, le service
de livraisons A domicile eat absolo-
ment gratuit, et qu'iTs n'ont aucune
gratification A donner aux voituriers.
a ".


*UONE HOLLANDAISE


Le steamer Prins Willem III "
venant do New-York, et doe Saint-Marc
sera ici dimanche 24 courant et par-
tira le mnme jour pour Ise ports da
Sad, Curaqao et I'Earope.
Port-au-Prince, 19 Juillet 1910.
AU@. AHRENDTS


Si vous voulez boire (i RuuM DtLICIEUX, du RHUM IPn, vrai prodoit
d'une distillation m6thudique, allez chez


Leon Liautaud & Cie
od tous, riches et humbles, vous serez satisfaits. La reputation da

R! h n de L'Etoile"
s'ast faite rapii.lement gria, i 1'excellence de la :distillerie deo" L'itoile "
en Plaine du Cul-de-Sac, ou se fabriquait Ie
Rhum de feu Barbancourt


ACCOUREZ


chez Andre Faubert

38 Rue Roux


N ~


Entendre la machine pailante des EtblissWe
ments phouogrpphiques d'lvry aec Diqquae
A-itir.
Machine petit modble avec 20 morceaus
Ca b P. 20 or am.
C'est surprenant
VOUS TROUVEREZ AUSSI:
VinA de M ***.* ; Vins b'anc & roug de t, b'e;
Vibs <1, caisses premiers cius ;
KiDa Cardinal ; Sarli-es
De la maisons MUNZEI, & FILS, Bordeaux.
Cognac & Fine champagne Otard-Diapy
Liqueurs assortieS Marik-Brizard
Cha-poagne in b'l & 1/2 btes de
Venoge & Co (Epernay)
depais 0 80 or la bouteille
1 scnats Perrot ; Ileurre danois ; Topioca ;
f'h6 de chine; Pu'gAtyl DAtry; Poudre de Gast
Detry; Cravates ; Mootres.


Grand assortment de Parlamerie
KERLOR HOUBIGANT GIIISLAINE PIVER DAVER


Vente en Gros


& en Detail


La wairon se charge de fair exdcuter direc'ement lea commander que I'o
1oudra bien lui remettre pour lei maisons suivantes :
O'ard-Dupuy Cognac
de Ve noge & Co Chimpagne
D6try & Remy Purg6tyl ;
E'sb'isseme-ts athonogr phi iue, d'Ivry Phonographs et D'sques Aspir
Compagnie GMndrale a'Electricit6 Automobiles et 1 'stalla'ion d'Electriciat
Pernot Biscuits
Compagnie "u Vin de St- R.iphal Via reconstituant
don't olie eat l'agent g n&A l pour la Rpublique d'Haiti.


Viennent d'arriver


Chez V. Pressoir

Chabraques en teutre trWs 6paisses; Selettes


en


feutre ponr bluss. --- Harnais.


Laboratoire Sejourn6


PREPARATION DE TOUTES AMPOULES M-DICAMENTZUSES
LISJ"ES ET INJECTABLES.


STtRI.


AEMlpOules d'Eau de m6r Isotoniqueas slon Quinton.
L'ean do mer quo nous emplo on. a 6t6 soigneousement capt.e au lare,
au del& de l'Ile do la GonAve. Nous faisons remarquor an Corps mw6dti
l'observation judiceuase que font lea laboratoires 6trangers :
a L'au do mr injectable doit atre do fabrlastion r6oeato pour avoir taste a pro-
priatds thdrapeuatiq De sombreuaes testataUoas mom peorottest d eOatUlSr qeo
ses products oat doa4 tous les radsltats eosp4r. a


SP~OIaLit6: Serum nevrowthnWque.
GoS~um rgulalm.lea 6changms nutritifs, [I a 4t6 employ&
elm i dasea eraetbame. la tecuoft.o.


aves M.


I -


rrr


A









Bijouterie, JoailUerie
GRAND RUE, 168


Ancienne Maison D. Ferrari
Par le dernier steamer francais sont arrives des articles do toute beant6,
pour tous les g,'-ats et pour toute< les bourses : BIJOUX. -- SAUTOIRS. -- BA-
OUmS. --- BOUCLFS D OK1iLLKS. --- CIIAINBS POUR MONTRES. --- etc.
ALLIANCES SUR COMMAND
INSTALLATION MODERNE
RIPARATION de places qui sont remnises absolument & neuf; ainsi que
des tableaux artistiqup-.
Achat de vieil or et vieil argent
La maison g rantit l,- marchandises qu'elle livvre ainsi que les reparations
ARTICIES l)E ILUXE pour les rincipaux 46nementsde I vie m(oujd.AiL4O


AGENCY SPECI


de la Regie Fran aise


Extrait du TARIF


Cigarettes


NmNAs le paquet de 20
do Ie paquet do 10
(t-uu ie paquet de 20
Uonvaoisms en levant supdrieur Le Boodon
:O cigarettes
do an caporal supdrieur paper rose,
paquet de 20
do en Maryland le paquet do 20
do on caporal ordinaire papier bleu
Bondon de 20


GOUKDES,

1.'201

do
IS 12


kELaoAmTS en Levant ordinaire le Bondon de 20
do eq caporal sup6rieur paper rose, le
Bordon de 20
do n Maryland paper. jaune eIs Bondon
de W
do en caporal ordinaire paper bleu le
Boudoa de 20
FIAMCAISuS en cauora, supt rieur pa:pier rose te
paquet de 20
do en Marylviand paper june le Bondon
de 20
do eon caporal ordinoire paper bleu le
Bondon d. '20
RoUti~s on Maryland et ciporal sup, rieur le
T- portefeuill,* do .N0
do en caporal doux is botte do 10
do so -aporal ordinaire le portefeuille
-- de 20
do la botte de 10


O 8t
0.85
0.75
0.75


0.70
0.60
0.60
U.60
0.45
0.75
0 v
0.00.
0.301


I .onseqt
par I'ml
o a LA


n I,


- Juillet


American Bar
PLAcs GZFPRARD


1910.


Tabacs Scaferlati


GOURDE


LEVANT SUPRIURn (dit tabac d Egypte) la Botte do
50 grammes
LEVANT ORDINAIRN paper violet liao4, Ie paquet
de 50 grammes
MARYLAM p,,4 p r jaun-a I paquet 40 grammes
CAPORAL aSUPKRIBUR papier be -ie pMqat de
50 grammes
CAPORAL DOUX paper vert Ie paqtbt do 50-gram-'
me.
CAPORAL ODINAIRE paper pAte brune le paquet
de 40 gr4) mmes
TABAC A PluRSR, Virginie haut goAt, paper jhu-
ud, l patiQut do 100 grammes
PoUDRE sUPRIEURa. paper bleak le paquet do
100, grammes
PoUDoe ODWAIRm, paper brun, le paquet do 100
grammes
TABAC A MACaIR roles Meaus filds Ie paquet de
100 granams


1.25

0.90
0.7

0.70

0.70


1.50

1.50




1.50


J. LAVILLE.


Maison dtablie depuis 1795,
dans Is Chteau doe ognac
o& est n4 ie Roi Francois 1 .


COGNAC' OTARD-DUPUY

Pour tous renseignements et coomandes


S'AfRISSER A:


ageut g6n6ralpour ii R6p blique WiM


NOUVEAU TRAITE1M-&E,,.,
AFFECTTONIS
de laG0 RGo" "
dtuLARY X Ye*,1-->-. ,-

mINCHES H
PA" Las L;Ax giiz"3
EzE. rar, AC ILI -te

~Plitisie Iju-IlOnaire. .
I~OL DZ~'LC .. p..ul 6S1Sr jour.
PH..IMERRIAL, 39. Doul' aaussma'us. PARIS.


7jE TLP P;. -X r- 7 0


Lienc~sEn gorgements
duTube digeoUS;
plot 61Mala'ies du Pa"
(Coacstia a. Carrhaoi,
Infcci'.ozs bilsair..,
Constipati'n di3 la Grourn...
ejeeurpr6ventifd l'APPMINUIITE
Moor b*EIaPLOIs 0
tLIKIS. OTn- retlwFis & CON 4idus un p"eu.dias

PS"'LSP*T'_rFIRtI AL.. 39 o'n1" Houpsynaviu. IPA1


...S.. I Cl rF n ow


IAISON DB CONFIANCI
148 GRAND'RUE
Mr Joseph St.-Cloud,


Horlogerie,
168,


les Tabacs


Reoonstituant
Formule due A l'obligeance do
D' -tdOn o gA irda

Ancient Inferxe de* Hdpitaux de P
PKIx : P. 6 00 la douzaine.
DEPOSITAIRES :
Mr Simon Vieux, rue do Mapgiso
l'Etat, Port-au-Prince ; Mr G
Blot. rue do Magasin d lIEtat,
au-Prince; Mr Aug. Scott (
- Mile Luce Aolade (Cayes ).
B. Conb., J6rdmi. .
N. B -- Outre cette categorJ
Society G6ndrale de Kola Champ
livre an public unq autre classes
ce mcviieillx -iuolui', a3 prnx
QUATRt GOURDES et demie la dr1
Fabriq iee au Chemin des b
SOCIrTt G'e DE KOLA-CHAMPA
Port-au-Prince, (Hal i) P. B



QORDONNERIi.

42, Bc des Front-.-iorts.
CAT;usUIu-s wU DP6OT.,roC .LA
Promptitude st soin. ax so
des taaut ici qu' provirce. 6
Chaussures 4. Dame f-r.re d
vail toajoure tout oe qu'il Y a d
mouveaux.
Formes am6rieaine ot Laxufaise
Mesiecurs ; 416~a3tes vt .ok
Poear le eufants l v t'A4 '.
Travail solid er ecutej
Assuro-se deo grana ab'i..
Cirwc e et L e -a -

MA < L. Ver'i

Taillear-Marchand
Done avis & sa bienveillasU
tile quo aa r.a.sov Nc'7, Rue
csire est toolours bita pon
varl6t6 d'Atofea do la ba
veaut6 parisi snae.
QuwAiLn Sur*,imws. CoU P
TRAVAIL sol) IS. ExAcUTION
Prixtrds rMdduts


CHAPELLE
PAILLE DE PORTO-RI
AccouR3Z CR23


JOSE SAN MILL
FABRIQUE DE CHAPUl
PLACE GEFFRARD
SALON DE CoIFFURK DU L08
Pour tons lea goAts et pour
les bourses.


_ __" ____-.-w -- -vr-


Ferrari Cernicchiaro&C0
W-M ft.. 0... iMM -i --A


VIN ROUGE MEDOC LE TAILbEUR si bien conn 4u.
Ga l G 3.50 Ronblique, avise ses nombreo t
SAVES ENTS qu'il vient de recevoir pe
VIN BLANC GRAVES derniers Steamers une Varitt6
Gal: G. 4 fes de : Diagonale, Casimir,
TCheviote, Drap vert et bleu
B]iP.RE A.LLEMANDE reelle snperiorit.
B1RE ALLEMANDE COUPEE MODERNE I
A LA PRESS ION PROMPTITUDE I SOIJDIT|i
Epicerie L'6tablissement e recommamsad
'pieclient les plus d61cata qui
S1o cient chaque jour davantage il
Fromage E omenthal la livre G. 2 40 de son travail.
FnED. W. KATS H, proprifair. Demnderz chez oseph Suint-Clol
SResraoTeur de la Santd et des Can"-
Kola C Illstrhes.
^^LE .. Ko la +-- h

Pour la R6publique d'iaiti


Arn dr FAUBERT


6ur--n.TIATINm
ot do "s.A


Feliberto


Gon


_ ,~


II~ ,


F -


i


I~~acr~rlt rpecial,


so JIM 46.F J6 % Q.P .. I