<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00950
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 15, 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00950

Full Text
Quatrihme Ann6e, Me 987


Port-au-Prince, HaIti


Meroredi, 15 Juin 1910


ABONNEMENTS
Ux Mots. G. 2.00
pers-at-Prince
TRoss Mots... 5 00
soonts Um Moss .,. G. 2.20
,, Taons Mos 6.00
Irasgr ,.. or s Mos 8.00

DmmcTguo
al6ment-Magloire


'7


j


0


J


OUOTIDIEN


LE NUIJ~RO 1 zn~

Itm waammeatbamda*rJ. S*aesea o wo
pas roads@m
REDACFON-AliMINSTR ATIOt4
45,9 Rug ROUX, 4 S.

ADMIIIISTR &TEUR
Arthur Isictor@


Do 1'autre c6t6

Le mois de Mai A Cuba.
La com6te


du M61e;


Travaux*publics avec tout Ie personnel
technique, I'argent et le materiel nd-
cessaires pour subvenir aux premiers
secours.


Le 18 Mai A 9 h. 30 p. m. lo R. P. Parmi lea 30 et quelques cadavres
Gutierrez Lir za,Ptre J6sute de l'Obsei- recueillis so trouvaient celai du capi-
vatoire do B leon, publiait ceci : a Tou- taine do la Rarale, A fredo R avena,
teo lei pr6d1ctions confirm6es ; nous sa fmme et leara cinq enfauts, cslui
sommes dans la queue de la comnte Hal- du lieutenant Emilio B. Dirigo, de
ley, depuis 40 minutes, par conse6quent I'n g6aieur en chef Isidro Saler. de
nons avons d6j& pass6 & I'houre ac- I'A ministrateur des Eaux, Sairz plus
tuelle lI centre m6ae da ph6nom6ne. 100 bless6s et estropids.
Ce quoe nous avos annonc6 comma L'accident a 6t6 caus6 par la chute
le plans probable as'et v6rifi6 : per-on- d'une caisse de dynamite au moment
me no se rendra compto du ph6nom6ne od on proc6dait i leur transport pour
at en effet, aucrn sigae visible n'a ap- la Havane, de l'dnorme quantity en
pare dans la ciel depuis le raimrnt da dA46t dans les camernes de la Iturale.
premier contact. Sur lea observations r6itdrdes des
Nos reaseignements relatifs aux ob- fonctionnaires gardiens de ce ddpot,
servations do savint pbre s'arrAtent I'autoWi'6 centrals avait jugd prudent
cetto date. Oat-el s 6t6 rectifides pos- d'enwoyer aux pondribres un certain
tdrieurement ? nombre de caisses. On craignait par
r x- quo I chose r aillurs qua par suite de I'agitation ra-.
Poar ceuz-la qae Is chose in're.se, ~ e, ces xplosifs destin6s anz travaux
nous enquaterons. des carrie-es pour la construction des
Le 18 Mai,de Rome l'on tdldgraphiait routes et des 6difices publics na fassent
quedeldg6res perturbations doe 'aiguille utilises pour des tins criminelles.
magn6tique dtaient observes a Livourne Des t6moignages de symathia so it
et Forence et des raises rouges dan le venaus de toutes parts apporter urne
ciel A Palermo. Le m6me jour les as- consolation A la province do PAnar del
tronomes de l'oboervatoire do Yerkes, Rio, region du tabac at A la R publi-
Michigan. assistaient A une brillante que tout entire.


aarore bordale et on prenaient les pho-
tographies.
A Londres une violent tem ete
forgait a so disperser la foul* massae
sax abords du Westminster Hall pour
voir sortir le cadavre du Ri Edouard.
En Espagne, Ie temps 6tait splendid,
le peuplee ftait la comb'e et attendait
la naissance da novel h6ritier d'Al-
phone.
Au Nicaragua, la canonnibre am6ri-
oain Padaucah ob'igeait le aV6naue,
savire du Pr6sident Mdriz some reti-
rar du port d- Bleofields, o' il pensait
attaquer les Estradistes les rebelles, par
terre at par mer,
La Rdpub'ique d3 Caba, elle, s'appr6-
tait A commimorer, le 19. la mort do
lAp6 re Jo,6 Marti, et le 20, I'arniver-
maire doe 'Indpendance, loraqu'un ved-
emaent douloureux contrariant appa-
foment lee siniatres predictions relati-
esa A la com6to,vint jeter la consterna-
Mton aa mein des populations.

Catastrophe de Pinar del Rio
A 3.30 de l'aprb -midi de aIs joura4e
da 18, doux horrible d6tomations preos-
10e siamultandes se firent sontir A PL-
er del Rio, capitals do la province Ia
paS occidental do I'll@. Touts Ia vile
smabla. Uar ddp6t d dynamite vanait
'Ciadter, datrumaant les casernes de la
Garde Rurale et enseveliasant sons des
4Oteobreis preqae tout le personnel
'4 ta Garde Ruralo st des Travaux Pu-
bies, soit plus do 150 personnel, hom-
lo*, fmaes ot infants.
Un train do *eoars sortit imm6dia-
'de la Havane enmenant sur
a dalaitre los Ministres deo
Z ,dola ISaat4 Pabulque t des I


In memorial

Avant d'itre Pr6sideut de la R1puli-
que, Mr Palma, pendant de longuki
annues, avait et6 maitre ddcole, a-
temps do I'expatriation.
Le 20 Mid de celte annea. las eafan -
de Central Valley (New.Yoik) oC le ,lt-.
funt ex-Pr6sident avait son 6tablisse.
ment out observe cetto date qu'ill ap-
pellant eux : Jour d'Estrada PAlma,
anniversaire de l'inauguration de la vi,
nationals de Cuba, avec Mr Palm3.
U n cas de t6tanos gu6ri
Dan la sadance da 13 Mai do l'Aca.
ddmie des Sciencas de la Havane, le
cas suivant fat related :
Le doctear Villageliu, appeld A 4.
p. m. observe chez ne fillse do 25 ans
quo la malade avait de frdquentes con-
valaions toniques at cloniques, trismus,
disfagie, epigastralgie et one temp6ra
tare do 39.o 02, sort tons les sympt6-
men d'un tdtanon


don~


do cdrum autit6tanijue


fat


Ahnit beware li malady or6sfnta on
thb *an oliniqu un viable. Tomp ratore
& l'aisello do 37.5, r4olotion compl te
des mcleso et one pe its douloar &
le naque. Elle dormit bien la oult. La
ra6rison 6tait compl6to an troisiAme
foar.
O. |= A&..,A I9A aA ma&, & amw oo oft


LA


Publicite idispisable

UTILITf deola R]3tLAME


III


iot uIUio I u a5enttear1Go ea -ts Allons so caf : neus demanderons on
set quoe I sarum antitdtaulque eat
nen s~olement pri.ventif mime cu, atif sirop s1rs *On*'er aucun nom ; su con-
aot qu'll faut Iadmialstror au plus vieto. traire, la plupar( des liqueurs et d-s spiri-
Trots jrs pr6 m feetation des tifs souct conrus par leur fabricant qui
sypt6mesj a Cms do t6tatnos snt suffit souvent pour les disiKner ; on com-
incprableo. m do ttao unmo nde, par example, un Perood. Un des-
sinateur, dans one paseterie, precisera le
num6ro et la marque do crayon qu'il vent.
Production doe 'usin Dins uone 6picerie, une cuisine& re athe-
Chaparra. tera certain products A la livre et au litre,
sans outre specificai'-m ; mass si elle veut
L'uaine Chaparra dans la province des biscuits secs, des pates, etc., elle de-
do Orients, administr6oe par Is g4unral mandera certaines marques et on les li
Mario Meoocal, qi fat IA concurrent livrera, tout pesks, dans 1'empaqoetage do
coaservateur du Preid tnt Gam. z aux fabricanr.D'ane pha:rmcie il nous sera pos-
6lectio.2s gaodrales do 1908, At passer sible, pour certain remsdes, soit de nous
an mo'lin do 2 Janvier an 5 Mars doe en remettre & la fabrication anonyme du
cette sandae, 284,962 toone do caanne fournisseur habituelle de no:re spothicaire,
prodnaiant 212 823 *ac (4 de 325 livreo soit de lui demander des spctialitis. No
Chacan ) soit 09,167,475 livres do a- poursuivons pas plus loin une enqute que
iCM. chacun peut faire. II nofs suffirait de de-
Le 15 Mars, I'asine dlabori 5538 montrer que, pour sa ibf re certtins de nos
sacs, soit 1,805,700 lives d. sucre. besoins, nou; rkclamons desobets en aiou-
tant ua nom ou une marque ; pour dan--
Cet's production do 5,536 sacs pour ares, noui ne spcifions pas. Ce simple faith
un soul jour roquit pour le transpnrp. a pour l'indusrie et le commerce, des
do wagons de 50,000 livres da eaoacitA consequences infini es.
et suffirait poor adiucir lo caf6 de 50 S uppo;ons qe esi t
million de personnel Supposons que les ditTerents tissus noas
mllo do p osoien: connascomamelessavonsoulescham-
Nouvelle usine pagne. et que nous disions en entrant chez
N Ouvelle useine notre tailleur : t Vous allez me fire an
complete de serge Darand, I'6paisseur No 2.
Das la mamo province, on a corn- en b'eo Prusse; puis en pardessus de
moned & tracer les plans d'une usine molleton Dupont et un pantalon d c rsay
smcri6ro sx lieux connus sons le nom Dubais.. La possession de ces noms par
do *Saetia dan, la baie de Nips. le public suppose que toun les taillesrs
Apr&sa l trac6 des champs de canoe, d'uoe certain clause soot forces d'avoir
i seora piocd14 A la construction d'aun chz eux des sock de Dubois, Dupont 4et
wharf do mille pieds de larce, d'ane Durand. Par voie de consequence, ils cher-
voi feair6a de 20 kilom6"res, d'nu cheroot a les 6couler asx clients moims
aqueduc, et doe I'asie eolle-m6me qui bien renseigois, qui s'instruiront A lear
sera dnt4o do machines pouvant fabri- tour, propageront ces noms. Et les affairs
quer 130.030 sace do acre. des maisons Durand. Dupont et Dubois
Un capital do 2 millions at demi e. se chiffreront par millions.
ra dipenad dars l'entreprise. Quai penut accos.plir ces miracles pour les
tissues come pour les savons, les vim,
Ar61liorations dans le service, etc ? la publicicd sule ; et il vast Ia peise
des postme de rechercher comment elle s'y prend et
que'les sont les conadquences de son inter-
Parmi les innovations ntrollmtes r6. vention.


comment dans le service des Postes do
Cuba figur l'installation do bolted pos-
tales danm lea tramways. La correspon-
dance des pe sonnes habitant dans la,
banlieus parvient ainsi sans retard
destination.


SRacherchan la port dentrde Dan Is service d carts postales
l'infaection, il trouva comma unique ao rn6p nvepay&*.1 Pouro1db celn do
cause possible, Is faith par la patieutet l.U on Poatalo ce carterom do
d'avoir extrait quelques jours aupara- ,atre centimes.
vant do dossoua Ia peas. da doing, one q" .."" "
6pine do roe avoc un peu do terra. Une autre innovation do grande uti-
II fit une injection doe 1500 unitas lit est le I B Hlot Poqtal ,, simple on
do drum antitetanique at ordonnx an do rdponse payee.
purgatif deau-do-vie allemande, un Dans le premier cav, il s'agit d'un
autre do jalap, ce qui fat di'ficile A dd1gant billet gommd, qui peat 6tre
administer a case do la contraction exp6did dans routes lee parties da
des macdt6rea. Deun horses apr6s, il monde, aans quo personne sachs ce
se produisit une 16gter amdliorattoo, qui eot 4crit dedans; dans le second,
mais la pdrigastralgie porsistait, ce qai le billet, un pean plus grand, content
tfat combatta aves anu potion do chio- an autre quo le destinataire utilise
ral. A mIdi, fl eat moulasJ'piasama- pour r6pondre A I'exp6diteur, sans pa-
trie. Une mconde lajoetion de 1500 yer an oeaUme d'aflranchiassment.


Elle etablit, coas venons de le voir,auo
com-n-ication directs entre le fabricsat
et le co-ws"matear, par dessus la tate da
marchand. Lorsque j'emre dans ane boo-
tique demander do savon de Pears on do
Sunlight, le debitant. 's o'qu me liver ce
qua e r&clame tel qu'iIl Ia rea : je olsu
reoseiga par la public suar I'aspect wei-
tdrear da paquet qua I'on va me re-
tre, ser ha marque de fabrique et maime
g nrealem et sur le prize.
Ls publici:o m'a meme imancip en uoe
autre maniSre du ddt iliant. Ele m a in*-
truit. Use parties des rdclames a, de noe
ours., one forms didactique. EBle onas
reasesgae, en general, sur les qualitds qu
doiveat avoir cersaias products et sar le
mansires de s'asanrer de leur pureid. Noas
lisons, par example, dans notre journal,
1'enumdration des c:racttres auquels on re-
connait un bon cognac on un bon cigars.
Peu noas imported que la dissertation S
termine par 1 apo'ogie d'une certain mar..
quake : souvent onus y poisons des notion


EXTEJRIEUR


du Canal






pricises qui penvent nos fournir des argu-
ments Ou un c:ie iuem lotsque Ie marchand
ouns propose d ..u rrs produits. Noas ne
sommes plus forces de nous en remeitre A
18i aveug nmrert.
La pub c..6 daminue encore, d'une an
tre mana e, le :61e des intermediaires. Bile
a fast conn-i re de lh foule le nom de whis-
ky D..w (s, par exemp'e; elle asuscitt,chez
beaucti d&s gens, Ie desir 4'en bite ;
ils cn on d:mr -Jc au c. f oi ils f equen-
tent Le ; p tru;.i c.lc est m.in'tinUi fr
Cd d'avoir ceate ,,'.; q. e de wh.sky.
Le me 'c c;, p u- s- piodut.e chez le
me cia.r .ur un: e p.." d fll, chcz le li-
b:aire pour L. niuc, ch-z le patfameu
pour uv J..:il i:., e c Q.i nc salt corn-
bien 1I, 61,. du cI mn* i vNoyogeur se trouvtc
aisli rcdJaut ? Le cxjime >nt choisira im-
manqu.;biL.ncnt :e, piod its du fabiicant
don't :: pub 'x e 1 gi :ur ic conso~mna-
Ieur, qu v que toit I h.b:let6 du voy geun
qui p :erra p c,.dr_ sa comxnm-rde. Du f4it
V c -,i., inii&e prL.que iampWsible Acorm-
itumser i our les :ndust:rcls SiviLX.
J. ARREN


LE SENATE
Sdance da x4 Juin 1910
Hlier in :. le S',-:teur S,.. mon fits nouvcllement
Nlu A cciic occ,.Ln ;le Sin.eur F. Pan-
itL P. -J. du Grar d Co-ps, lut a iou-
haitC la b er% enuc u en cs terntes :
M n cher Collegne,
V. ,u vc..; de consacrer par un serment
.o ,t di ', vo'ii acquitter d u ic
t-' i ,"och b d s obl.gationiqui vous
i.c b -* n vo r- qualiti d. SenAttur
=i 1 1. -.b iqu C di'sir qui vous ant-
rae ':.. n, ch z vo,-s cc.te expansion de
pa "* ,c .c- co..v:c.ion inebrainl.-
ble ec v il er cr o.:geusement A l'evo-
lu-i iC c I. w cher t'ays. Laissez moi
pc. li. ,, cet tns.,nt hcureuz pour vous
e! p.ur .,;us, poi:r .ouu souhaiter, an nomr
du Se&a 'a i:-nveunue dans son sein. En
o.Avlii. c. v.: cu, vous ne faillirez p;s A
IA .A:!.c ; vous def nderrz avec cette at-
deu' qi' vous e:, p.rticuihre les iCat 6'.s
:* -"It la Pu.rie.
Je LC v us dir i pas cuomme 1'autre que
L .J .: .: u'-.c c bl.; de s'etnparer de
V ..xc T. r pour n'riavr pas wenctn r6 peut
wtrt. ii c,'." tc ,,o- -ive, ces esprits lumi-
nen ',u 1. i Jd ubld.; d'ane puissance
a gi ie, ..:e d-: laquelle ils avpient la
t cwit. cd'-, c- rcs ctrntftorma:iins subites
d..n'. i u:. ; hbranzhes de I Admiuistra-
tion rublique. Qu it me soit permis seu-
lemer: de voyas eonner I'assurance que :e
Senat est c min. oa d'hommres probes, pon-
dr&s ct ..uc.eux d.-s obligations nh~den-
I: aux fonc:icon delicate qu'ils remplis-
r'I.
i.orTque le mom:-t era venu Dour nouns
d'e --.i-: r .:z, v- i s).i par scu!ier les
qu'tstiu s di'n odic suipe ieur que le Pou-
voir Ex.t:if.t 1ino1s aura toumises, ii n y
aurT -- ,u', dau:. que chcun, dans sa
sph&rt d' 'wi. s'tmnpIessr.r d'y appor.er
uo juger-.n. conQciencieux, base sur la
Ipice justice.
Le. ; ormb -uses anrees que vous ave;.
passe. d ns ia c-r'rerc legislative, cons i-
touen ni gage certain du t:c. que vous
me;trez di.s la solution de ces questions
ia -iessin.:s qui doivent fire l'objet de
nos imp;.',tt n ea del birations. Vous verrez,
je o'cr dou e pas, dais tons ceua qui vous
ovioutcu: d..ns ce.te Assembl e, des col-
lab )r..teus desia .6essEs qui, sans h6sita-
tion, reuvent fire le sacrifice de leur exis-
tence .iour rrtirer lear Pays de cette af-
. fieuse impasse ou il eot plong6 depais
quelqte temps R-posons-nous encore une
fows, Fur :a banue volonit de chacuo, et
diso.s i ucine:n que ce-e harmonic qui
a -ors .'n'uent pxts dt aux delib6rations
du G ..d Coips, conton.era d'y regncr
pour le 0 ius gwand b en de la collectivitc.
Le S'r:cur SAlomon a repondo en des
terrres ch usis, p'ome'tart toot son con-
couws A I'euvre de tegeneration national
inaugu'ce par le Gouvernemecnt de la RE-
publiquc.
Le Senaweur, Dauphin a depose on rap-
port du Comi:e de la Justice concluant
sU react d'une demand _de rectification
d'evreur produite par Mr D. Viard. Le Se-
'amsteur Laroche a donnd lecture d'ua rap-


pos des commith rianis do k Juaetic at
des iaanCr-s ec ttafit ur-z demanded do Sos.
dolilais de Mir Pouajol, celul-ci maya it pa
emp!oy6 Ies voaes, rtgnuUres.
1i a cna otic preposd do classes lea p~ti-
t-,.ons ugmen-;tnt Its d6penscisansailes lf @
voyer aux comtixs cqut no peuvent quo
coauclare A letar classement.
.1Lt Prdsiient admet la proposition du
Sdnaaucur LurL.~che tiek st d'ailikurs corn-
forL11 AX I art. 69 de La concai u:on. APT6%
p!oA..-mmion de Pordtc du jour de ia pro-
ch~ai.C ,:.unionx, IU t-ence est lc%6e.
,-Nh Ilk 4W 1! 4*V!!


La lisle des 2oo


Lt.,-di *p r-auili -. cu lieu a
Co Tmu'-l, le ',rage .u so:t des
qui 'oioen ti r i pitic du jury
sessi .n. V.-ci la lia .e des 2'o :0


M'H6 el
citoyens
dle Celt*


Ele GG ,cs'e, Sydiey Paret, A'exanire
Riboul. S -Arm'ndd Ler:b' ur:, Liandre La-
rcnacui. Ci' cin;::-'u Laf rrit-e, Antoine
Innccen'. Vico- Gil'er, Ed*nond Dapoux,
Eugene Maxunimien, PiPion Pereira Val-
m6 Auz&re. Augus:e Mortis, Dr Lebrun,
Turenre Sylvain, Anto ne Sauray, Fran-
co i; M1 'hon. E wRmnnl V l,-i. Pie,,e
ialicou-, Cyr.. S u..l, ,: C..liae, P.
Policurd. S e 1t Coutard, So'on Vieux.
D.Tcc Mo:nl,.isir. G.usse Roimain, Luc
\., l ;d, L y Bait-sn. J. B. Hudicour,
Gay (Chir is, G -crge~s S wraiv, Claude (Ba-
ron,) Emminuel DEDir, L/oo ce Mognan,
lleuu:.o'-: Dennis fi s, C&ar Ducasse,
Am'icar Duvw. Auga.te Maglotre, Ed-
gird Th :nis, Char'es C-.e u, Frangois
Tousaint, Louis P.(phet!, MtIroda'e Sa-
lj:non S. on, Hub:rt A!exis, D: Felix
t'n ;d, Laur'e* G- r. ii. Ge'-it- ,nd Du-
, .. -:, Cl'vi S -0 .ih .- Doce,
St-Mr;in C-nal, Feinand Porce-n Va-
jis S c., ; ton i N isette, C us Daut rt,
D: Fe ix Co c)u,. Annu ys.e Molikre, GCla-
d.us G rthier, F:6ddric C-ise S Hilaire
Adtm, Fe:n nd Coupet, Hortensius Silo-
mon, Eug,..e P. ul, Ldo Alexis, Suirad
Vi!lard, Mannevil Canal, Maurice Dear&-
vines, Jn-s Sim:n, Louis B:rno, Roc Piet-
S-, C Ju -1 Bjiua, D: Vic -r Lissade, Mo-
I .-s Alp'a B :d n 1, F &ny S.jo.nd, E nmninel Ar-
g d. E r,.,-nuel D smingue, Jicques Ni-
c ).-s I.,-ir C,,del)n Rigaud, Henri P.E-
zeau, Windsor Bellegrde, Htrmann Pier-
r -Lot '., Oc av us Lij. ij, Deloime B m-
t,j i- atd V.ux, Chtisov'ome Rose-
mood A -'oine Michel, Auga; r Osc r
Auz&re, Virgi e D.catrei. F..b.c Hyppoli-
t. A-,. & Faub::.. And c Chevalier, Paul
L char,, Ph ion Ce a-. E-can ron Cons-
:.a., H-rman:i Dirfr. Cic6e.mn Sijoar, E
F. Mor,' itre, Dc V c or Lonis M:chel,
Avrci L f es-, Augus;e A. Hermuz, S-
Ei-ne Mathieu, Cal ae PNralte. Th ligny
M.,hon,. Be:,.i. Arminl, Jei6.ae Salo-
mo:, Joseph Povidence, Chulecs Lechaud,
Caiarles Mtici:y, Stephen D:nnis fils. El-
gird Hvt'pclite, Dr lule; Arriult. Th:les
Duplessis, Errminucl St Sume, Daumec
Doaingue. Petion Pressoir, Prosper Fau-
re, Arthur St L6t, Dr Brun Rkco-, Fer-
A'.nod Dennis, Dr Dantas D.s ouches. D6-
ca. Avi,. Rac'nte inE, Emmanuel Dyr,
A frtd Celcis, Windsor Michel. A-aslcar
Dyer, Al 'Iphe Canal, Hyppo!ite Armand,
Albiric E'ie, Dr LEon Audain, LouisDau-
coste, Auguste Elie, Plesimond Pre-Pier-
re, Jn-Char'es Pressoic. Clmaent Domini-
q'.e, Luders Ch-poteau,K'eber, Vilmenay,
S. Ligr Fortin, Hotel Colbert, Frohel
Torchon, 'Charles Gatiens, Alexis Liz ire,
Joseph Roeemond, Justin Staco, D.-
niel Dessaiz, Helvltius M.aigat. Albert
Nef, Solon Jn-Michel. Nemours Vincent,
Leon Dejean. Dimosth6nes fils, Ultimo
B iset-e, Dr Jnam e, Constantin Mayatd,
Cyrisque Cles-in, Edmond Scide, Alva-
res Gr.iville, Thrasybule L2leau, Auiguste
Kavanaght, Felix Magloire, Augiase Dau-
mec, Drossaint Lilavois. Diog6n- Dilinois,
Berthomieux Dinache. Thomas Vilmenay,
Dauphin Volcy, Cadieu Lazy p.e ,
Manasse St Fort Colin, Alexandre Senical.
Maunder Desrouleaux, Raoul Kavanaght,
Etienne Mithon, Edmond 0 iol, Emile
Blanchard. Charles Vorbe, Edouard Pain-
son, Joseph Nicolas, Arthur Parry, Camille
Ndre Numa, Emmanuel Nadreau, Alexan-
dre Brutus, Clement Rimpel, Justin Ethd-
art, LIonce Coutard, Christian Trooillot,


SAnnulysse Andre, Edmond Coicou, Char-
les de Delva, Lamenais Kdbreao, Georges
Fouchb, Joseph ViWal, Horutias Volcy,
Ta!l:en Roux, Cyuille Liautaud, Christian
Barbarcus;se, Christian Rigulus, Georges
Rgriier, Dr Emmacu:l Jeannot, Diog6ae
Mathieu.






RENSEIGNEMaieM '8
MEir3OROLOGIQU38
Obserrcatoire
DU
SEMINAIRB COLLIGB St-MARTIAL
MARDI 13 Jum g1910


Barom~tre A midi


764 m mt


Tenmpratureiminimum 24o4
?maximum 33,1
Moyenne diurne de Ia smnprsaere 26,6
Ciel covert. Gout'es de plIu:e pln-
siears reprises. Brume. Barometre Itdgre-
men: en biisse.

President
DtIPART
King tin. B. Tuloen Jem, Dr Charles
Mahon. Mr et Madame Etienne Mathon.
Mr et Mine Ul.t Borno, Mae DEnnety
DEjoic, Mile Miria Fr.acket, Geo ge Ri-
chird.on, E Brandwen, Mr et Mae Fer-
nand Paradis, A. G:dermann. Andr6 Ber-
tin, Climence Beliztire, Lucie Salnave,
Sphora Baptiste, I. Salomon, E Gought,
Mme Galette. Marie B6n6dict. Phi'tppe
Carlstroem, Mme Ju'es Barhe, V. Alvates,
Ida Thomas Bruno.
Ciyes. Zamor, Gal. Mathieu. Jer6me
Ferrums. Camille Labossiere, L. Lorona,
Sitar Niltns N-lson A. Eliacin, J Zimor,
Jacmel. J. M. Richareon.
Fianqailles
Nous avons reala carte e d fiaeacilles de
Mile Celia Muhon avec Mr Dermlle Chs.
Pierre, avocat du barreau du Cap-Haiticn.
Cours de Bourse
Or Americain comptant 472 o0o
Coasolids o,o 51 o010o
Consolidds eolo a S olo010
10 Janvier 0o 010
Proviso:res $o 010
Emprunt 2o Ao6t 86 o0o
Titres bleas 23 olo
Tatres rose; 23 0oo
Cheques str N-Y, prime 112 0 o0 prime
Cheques sur Paris, 3 i2 o0lo prime
Traites sur France 2a r2 oeo prime
Transferts sur Paris 3 314 ol ptime
Billets de cinq gourdes 0oi
Nickel escompte 2 oo
Panamas


Poor hommeas t pour dames,
Leonide Soliges.
22, rue des Fronts-Forts.


chex Mile


Administration Postale
Letires reeommn.mdes en swffrance
SERVICE EXTrRIEUR
Madames Filette Alexis, Angtle Alexan-
dre, PN'ion (P;ice S:e Anne,) Porcilia Ma-
thurell. Miles Lise Montout, Marie Cori-
na Rochin, Hermance Benodin, Victoria
Gaspard, Monsieur Deslandes Debiers. lh.
J)n Droit, James E. Srerns, Mr Daval(ch-z
LEon Bissiere.
LETTRES RET.,URNiES AUL KIP0DITBURS
Destinataires : Expidiears
Camille Thomas, Cuba Darismond Tho-
m's.
Mme Vve Cahen, B aelles Mr Cahen.
Fun6railles
Ce martin out eu lieu A la Cathedrale les
fuanrail es de Marie Franvoise Carmen Tbi-
bault, agEe de neaf mois, enaant de Mr
Ldonce Thbiault, juge sappldani au tribu-
nal de Paiz, section nord.

Les Epoux O'meara Gabriel ont on la
douleor de perdre leur dernier-a Pierre
Josph Flix. Lis fandrailles aaront lieu cet
aproe-midi A 3 heates.
[ Malson monuarre.- Avenne de Lalue.


P. C-.
Le nouvel iogdniour don't cons anao.
cions I arriv&c hier doit remplacer J4. L.
G. Tip~enhituer, en convalescence. Coo
ce qpe nous a dic Mr Rebfeld. quiof
maintenjz A Is direction du service.
Nous devons diclater que le renssips..
meatr concernant M. Rebfcld nous avait 64
donn6 par un des memebres lea plus auto.
fisds dui haut personnel de lIa P.C S.. Ron-
piatcr vL'n wgdnicur Etranger par anoautro,
itiaiger nriocs avail. parm, ii sst vrai ttraz.
go CAL onsasit quo d apt~s Ic con-rAt is
ic pus.. qu'occiape M. Rehfeld dait acre
COnfiE I uo hoilien.
CEuvre religieuse
Nous avona ret~a une brochure in qaase
do qaieiq4uc5pages tL.taiaea@ Paiau du~.
cu ion dui projer complex: de I'cruvro de I&
Sueiiettdes rel gieuz dxns le tmoride :P.
L cx.uvre cat ps~es sous la protec~iaojtn.
teiaire da G neral Simon, piesiden do is
Rdpub iqac cc sous I igide sympachique
dc Mad~AzLe I& Ptdsadence i dc Midemois
saile Cdles~ina Simon.
Code de Commerce
Me Louis Borno,incien professear i.
c..kc Nii~ioaiie de Droi view. dc fsxre Mdiie:
a I Irnpr~merie de I'abeille n,.- cod;: decom.
m~e l.Cc1auie.-:=is au ccur.-nt de 1h itgia.
h~ijon en, v gueu., coznpati -,vec le Code
de c "r '-.c: e Cr. i tat.%e: :)ntenant oxtar
la coiaerc r~ce dca articles en me eux, des
notesd, dt. ictinie et de juiispiudence hal-
tientw.c et fra- q ise. L'ouvr.;ge est soivi
d'uue t ble alphab6,ique g~niiale qui fa-
cili~e les coflsu~tationz.
Nous le icconmmndons A tons cenz qui
peuvent ,voxr in'E.tt A nc pas ignorer no.



TRIBUNAUX

Auqiince cir'ile ori-,ayire du mardi
14 Juir, 1910.
I'&-duci D. Maignan, ayatil-Corn
me aes-urws ia J ige J. Zipbir, at Is
supp:Aacit do J ge A. G. Vdtkl, assist6s
da Siii -ti tt Jula leS L( moo L
J.agements rondus:
Coloi q -A relet'e Iaxe [lion n, oluite
Par x tdam 1 Vve 4Edtno- 41 Nichel qui
tolic.., It m ii~,ca-iofd -pvcrs
I& co '1a .1i'O.14;x IPp ,w U1.1 au od or-
don m wava t f..re d*bw uo Iq i 6 ifut
Ga-;tc'w R--v,:t pro-;o lie1l.-oJA note do
vertt ) (I.- tip s s isiwr6 4mine
bieri.; ,la daume VVI Edtno d Michel
A 141A1iti trib'aft celt~i n.We, l-; e ties
On l'occui~iaCO b-.)coo iotnj-r:iii SaX
vants dui code do prordhute civil.
Le J ige J.- Zohi r a faAtp3 au J.-
go St-Jubt Nicolal.
U !JiI i ~VOljde JA SL:si-arrelt pira-
Comm-a-turiat do ]a BAnqu pal 1.9 sifulr
Ecrii~e larrean sbur 10 siour Robort
Noriz et Co etc. etc., condainut R)bort
Nottz aux iUpens.
C liii qui oc~o-nre io.~~rpe4
muent dux i-iaur Rosin- ky Lawnarque
d'une Ku i, onl ise on ctetC 4vl,.' grad'
Rue. ,q-ar'.-arinrit A Mone Vve M-OiiiS
Lawaud. dyi- lewi viugt quafro betaes
do la signati,;s~ioudii present J601
ment. Is coadamne A pqyer A [a "
Vve LAvAudld a momme do trois 000S
vir~t gourdtr", mocitant do viu9L 0103
mo~il do Ioyers, le coridamuca on outfO
aux ddpens, et d6clars is sioiar R. 1A,
marque iwal fond. eon toi ac ion 351
(asi fitts (do scaudale on d'ibjiaras 4611
p-6ead Atre l'objet do la part do Mine
Vve Livaul, ie ronvoio A sA POurllt


* ~CL~Tt~ r Ir r I I I --





pade d'actede reserves qA'.l p o l.it
mtre i A proc'd art ,u divu&.,-, or .u n
Is partag, di la cumifnn, u o t
entire toi etIa dione A aeloe Si ..s.
, Celui qui condemn li -ir.or C Am nt
Pierre Ai payer amz d,:uuiosell-'-; J z a
gomme d deux cen.4 goar.le r 's
,tIw r6ts 16gaui ; v.lil', l a ', i -ar.A
tiqee vu r. it e main- du -i.u R
SG)r to i pA- 13. a 1 *I S nzz
e ordo inat 3ia i rs-sai .: il r es
mains en lies des ra ii-an ae.i et
voadamn -ie si-jar Clo eat Piwrre
Sax dpenom
. Je triba3Al a e.isak'q entiii l la nu:-
lit4 d'emorisonnem"nt .o .i v. o par
Me PAil SCrf pour G centre E ia- M A, uit rej..- s* ,t ar
M* B. Camrille. I.e Miai :':r&, bli. tw -
tendu.
Le si6ge eat leve.


Rafle

La plus belle
des occ. sions

EItre ropri4taire d'une des p'us jo
lies cam[jagnes de Biz',) i ,o r
cinq dollars. CAi.ci 6 :, eu
pri6t6 d'Epinose ea faco propiie:6
Jeanty). Deux carreaux I, t,~ire com-
p -temt en herbs, mgaitfique mai-
son haute, bassin aliment6 lar dix
huit cents pieds de tuyaux de 3 pou-
cvs, 3 chambrts de do-ne tiques, -cu-
riez, i, mises. cuisine WV. C aibres
fruitier4 en grande qtuanti14 et rivibre
au fond de la propri6t6 11 y a 100
billets qui ne sont valables qu'avec
le visa de Monsieur R. \I *;LY.

H6pital V6t0ri=ai. e
15, RUE DU PORT'r,
Mr V. H. DELFOS.SE,


D. C. V. Docteur chirurgitn,
naire.


t''t ri-


Rdcemment v&'6rinaire du (;ou-
vernement de la Jamaiqiie, vient
douvrir un h6pital v4tmrinair.- et un
dispensaire au no 15 Rue di Port
ou Pavee en face do 1.I (iI 'ier'.
Ii g rantit le d:agno,'i '" les
meilleurs soius pour gu iiir le- of-
fections des chevaux, dts baufs, des
chins et autres animnux domesti-
ques.
Une marechalerie est attache A
l'h6pital pour ferrer les ch.va'x sous
le contr6le direct du Docteur Del-
fosse.


USINE A GLACE
DE
3'ort-aex- Prmizc e.
ASSEMDLlE GiANRAL1 ORDINAIRK.
Messieurs la< Actionnalreq do notre
Soci4t6 sont convoqu4s en AssemblAe
G&nAral* pour ijudi Ie 30 dalcourant,d
frois heures prdcites de raprs-midi .
L'ordre du jour comportera :
lo Le Rapport d i Couseil d'Admi3
nistration.
2o Div.-rs.
Mess eurs les Actionnaires qai me
Pourroat ,'y re ,dr. sont pri6s d. se
fair. repr6sen'er par des mandataires
mu,'is do 'ou-- procuration.
Port-a- "P ;nce, 1 15 Juiu 1910.
Le 'Prdsident du Conseil d'Adminis-
trot cn,
F. El IE.

"'" ".. Ww -


Direcolaon


G n6rale


de la Reeette et do la D6pense
EMPRUNT DU 20 ABOUT 1909.
Neuvidtme R4partition.
Leo porlers d-s Bons de 'Em-
pront du 20 Aoft 1309 sont avs6s
qu'iis peuvent fire touch ir au Bareiu
C-ntral de it R:cette et de la Depea-
se, A par ir d, ce jour, contre rtcas
et stir presentation d3s bons, une
no'vi6me repa-titioa d : demi pour
cett (112 o1o) pour iit6M6ts du ler au
31 Mai 1910 sur li so'de dd, et six
eour cent (6 oio) d'am)rtissement sur
oe capital.
Por -au-Prince, le 15 Jui- 1910
6tc Bellevue--

Le mieaax situd, le plus conm
forsia!'.-- Champ-do-Ma~rz.-
CaiKne rM or oi.- Vue cr it u..


Ferrari Cer.nicchiaro &C
Horlogerie, Bijoa a.eri e, Joaillerie
168, GRAND RUE, 1 GS
Ancienue Mai?., n D. Ferrari
Par le dernier steamer francais s, t .r:iv's des articles d" touted beauty,
pour tus lea goats et pour touted Is L..,iUes: uuoux. --SAuTOIRS.--BA-
gUNS. BOUCLt. D'ORBILL. s. -- ClIAINK POUR MONTRES. etc.
ALLIANCES SUR COMMAND
INSTALLATION MODERN E
REPARATION de glaces qui son: reinisos absolument A neuf; ainsi quo
des tableaux artistiques.
Achat de vieil or et vieil argent
La mason g-rantit le% marcbandis.-s q;'i c lo ;ivvre ainsi que lea reparations
ARTICLES DE LUXE pour les ; .i .ptau. *c'eneiaoutsde la vie moudatie.


A de MATTERS & Ci
32, RUE DU MAt'AS.IN DE L'ETAT
Maison Fonudle <,: 1888
Bijouterie.--- Argenterie. --- Parfu' ,,ti. -- Aiticles do luxe pour salon,
salle A manger, ci ..nb ; tc ', ; .. ,n. -,erviettes
pour avocats, hommines d af(Lures, In ;. : .s. -- bolots t"j:.':~s, d6iicats et
rare. --- Articles de Bureau, etc
Achat de viel or. argent. diamant, ,i.
Reparations de Bijouterie. Lis v.: i.- ou rlparts sont garan-
tis pour une pdriode d6termini6e
MAISON DE HAUTE CONFIANCE: P 1r mier ordre.


ACCO t IEZ

ChezHeIrrmai l AIN4i(VI(JLOh
108, RUE FEROU, CI-DI:V.NT iit'" R bC.S MlltACl.ES
Vous y Irouverez d i P _11 11im Sip6rieur


- -r.l I CSC


A des


prix *xcaptio..il


11 -i -)rnt


-vkAntageuz


AGENCY SPECI ALE


de la Regie FranCaise des

Pour la R6pnblique d' aibi


Extrait du TARIF


G0a C"raI,


Tabacs


Jun 1910.


LINEGE HOLLANDAISE"
(Koinklljke West-Indische Maiidaenst)


Tabacs Scaforliti


GOURDE


Ciaarattes


GOURDUS


L, sis a .Prins Willem V s. venant
de I'Europe et des ports du Sud, est
attend ici dimanche, 19 courant, et
Partira le m6moe jour pour St-Marc et
New-Yoik.
Port-au-Prince, le 14 juin 1910.
AUG. AHIEKNDTS, Agent.

Maison A louer
A LALUK
Pour causes de depart. Toute garnie
*~fyant tout le comfortable desirable ;
S$S'adresser en notre bure au.

L'American-Bar
PLAce GEFFRARD
. A c6td de Ia Pharmacie W. BUCH
Se charge do livrer aux Cercles,
abs, a l'occasion des marriages,
t.mes ou d'autres f6tes :
EREALLEMANDE A LA PRESSION
pr fdto de 50 litres avec l'appareil
346alt5 an garcon pour servir et
anL or amnricai on en gour-
W tr, mod4ra.
Fam. W. LATSCH, proprtaeire


LEVANT SUPtRIKUR (dit tabac d'Egypte) la Bolts de
50 grammes
LzVANT ORDINAIRl paper violet lissa, le paquet
de 50 grammes
MAaRTAM paper jaune le paquet 40 grammes


CAPORAL, suarmo n paper bleu
50 grammes


lo paquet de


CAPORAL DOUx paper vert le paquet de 50 gram-
mIe
*CarioaL ODI.AIRs paper pAte brune le paquet
do 40 grammes
TAMAC A PRIU, VirglniS haut goat, papiSr jiu-
no, le paquet do 100 grammme
enu m i nmuao, paplor blea o' paquet do

PowmD omanzu paptor bran, le paqa do 100
gMamm
Tasn A uam roles Moeans ldle Ipaqut de
t00 po nea


1.25

0.901
0.751

0.701

0.70

0.00

1.50

1.50




1.50 1


NINAS le paquet de .20
do le paquet do1 i0
CHASSU t le paqtuet -le J.0
HONGROISaS en Idvait supitiour Le Bondon do
'20 cigarettes
do en caporal sip6riecr paper rose, le
paqjit de 20
do *n Marylawn le paquet de 20
do en cap.t 0 uortiiaire paper blou le
Bondor: de 20
EELGANTaw en Leva.nt ordi.airo !e Bondon de 20
do en capwor. s- 'riur p-pior rose, le
Boidou da 20
do on Maryland papior jiuno le Bondon
de 20
do on capoial orJinairc paper bleu le
Bondon de 20
FAA.sIus ean caporal sup6rieur paper rose le
paquet de 20
do on Maryland paper jaune le Bondon
de 20
do en caporal ordinaire paper bleak eI
Bondon de 20
Rooumo Maryland et caporal supdriour le
portOefuille do
do s e~sporal doux la botte do 10
do on caporal ordnalre eIs portefouille
de 20
do la botto do 10


La'agmt upbc l, J. L4VI


1.20
0.60



0.90
0.5
0.75
0.78

0.70


C I


''


IIZ)OLx Ni it -J


J,L v






ACCOUREZ

chez Andre Faubert

38 Rue Roux
Entendre la machine parlanto dos EtSbUli
meats phonognphiq-'ea d Ivry a~oc Disqes
A-pir.
Machine petit mod61l aves 29 moaceaus
Cas*h P. 20 or am.
C'est surprenant
() BVOUS TROUVEREZ AUSSI :
SVin de Meese; Vios blanc & rougi de tab'e;
Vina de caisses pemiers caus ;
Kina Cardinal ; Sqr.,ines
SDe la maison. MUNZER & FILs, Bordeaux.
Cognac & Fine champagne Otard-Dupay
Liqueurs assorlieo Marit-Brizard
Champagne (n bit*e & 1/2 bl*' do
Venoge & Co (Epet nay)
depuis 0 80 or la bouteille
SBscuitq Perrot ; Beurre danois ; Tipioca ;
he de chine; Pu' g4tyl D6try; Poudre de Gast
_" D6try; Cra'ates; Moatres.
Grand assortment de Parfamerie
KERIR HOUBIGANT GHISLAINE PIVER DAVER
Vente en Gros & en D6tail
L- maison se charge de faire exocuter directoment les commands quoe 'on
voudra bien lui remettre pour lea maisons suivantes :
Otard-Dupuy Cognac
do Venng,- & Co Champagne
D.try & Remy Purg4 yl
Etoblissements phonographiques d'Ivry Phonographes et Disques Aspir
Compagnie Gi6nrale d'Electricit6 Automobites et It stallation d Elctricit6
Pernot Biscui s
Compagnie du Van de St-Raphael Vin reconstituant
don't the est I'agent gin6ral pour la R6publique d'Hai i.



Rhuin Barbancourt


SEULE DE I OSITAIRE
S, vous voulez boire du
Bhum Barbancourt,
adress.,'-vous au No 7 de la RUE DES CfRS..
La Maison Barbancourt'
N \ PAS DE> SUC(:CURSALE, NI DE RElPRISENTANT EN PROVINCE.


CHAPELLERIE
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOURiZ CHKZ
Feliberto Gonzales
EIT
JOSE SAN MILLAN
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
SALON DE COIFFURE DU LOUVRE
Pour tous lea gotits et pour toutes
les bourses.


M' C. L. Verret
Talleour-Marohand r,
Donne avis A sa bionveillanto clif
t41 que sa mason No7, Rue Traxk.
sibre est toujours biol pourvaue o%
varit6 d'6toffeos do a h auto .
voaet6 parisienne.
QvAUtJ SuPrtR* vR. Courps *I.*a
TlMTAM, L SOM. ExACUTIOM RPaOuM
Prixtras rduedts I

Cabinet de Me Rigal
AVOCAT


NESTOR FELIU f 33 avenue Magloire Ambroise 33.
L'eo ellolettalleaurawvantaposeme~ AISON DE CONFIANCI
conna deo toute la R6publaque viet
do rouvrtr son atelier Rue F6rou, 148 GRAND'RUE
( Rue w Mirales ) N* 61.
Sa omgnbreas clientele trouvera Mr Joseph St.-Cloud,
some toujours touto atisfacsUon LE TAILLEUR si bien conn de la
sour lIs travaax qul l1 merest a- Rd6ublique, avise seos nombreux (e..
ENTS au'il vient do recovnir ar..


A..IECG"ANCE
QO-_DONNrKP1w..

4,2. Rac des Front&-Forts.
CR&USSURMS 3N( Dk?6T,7oUR LA, VMKIN
Promptitude at main aux fonmama-
des tantt el q4'eB province.
(:,~~t ~do lDarno f!crrao 0mltra-
vail tou1ours tout 0 qt'il y a do plus
3<_)QviL9Qx
Forms@ amdricalne C~ frangaiue pour
hdaiemrmtr ; 6l6ijantes oet commode..
Pour Ilsa enfants Ac 1& i I&'aims.
Travail solids *x~cut6 &yea
is.x p'.axi -&a~ipremi~r.Rflarque
Auxuran'so do grad rabais.
Cirages et Liqulda PAtes,


Francisco


DESUSE


Fabricant do chauseures
La Manufacture a toujours en d6-
p6t un grand stock,-pourla vented en
gros et on d6tail, -- de chaussures on
tons genreo pour
HoMeus, Fnimes, EmaAws
Les commapndes des commergants
de rint6rieur pourront Mtrs ex6cut6es
dans une semaine & pen prns.
23, Rue des Fronts-Forts. 23
Port-au-Prince (Haiti).

On trouvera
do meilleurs rages pour tons son-
tiers & la manufacture do chaussuro.
G. CORDASCO.


Maison 4tablie depuis 1795,
COGNAC OTARD-DUPUY et ede
darns le ChAteau de Cognac


Pour tous renseignements et commands
S'ADRESSER A : Andr6 FAUBERT

agent g6n6ral pour la R6publique d'Haiti


FSIAL. -


PH. TErMIIA. 39, 3nid flaussmann, PARIS. .


,derniers Steamers une Varidte d'6tol
fes de : Diagonale, Casimir, Alpaga,
Cheviote, Drap vert et blend dau'
rdelle supdriorit6.
COUPE MODERNE 1
PROMPTITUDE I SOLIDITE I
L'6tablissement seo recommande ai
clients les plus d6licats qui appr6.
cient chaque jour davantage Ie vnW
de son travail.


Demandez chez
Restaurateur de la
tales Illustries.


Cordonne


Joseph Saint-Cloud I
Sautd et des Cartnes pa

LAe
rie Nouvelle


C. B. PETOIA
GRAND'RUE 143..
Avise sa nombreuse clientele qu'Je
Is vient de recevoir. par dernier-
teau, une forte quantity de marcban*
dishes et de fournitures de touted fral
cheur et de touts beauty, imported
de France, d'Allemagne et des Etats.
Unis.
Le public 6l4gant, curieux de so
bien chausser, y trouvera les peanx
lea plus solids et aux nuances le
plus varies lea former lea plus belle
st lea plus appropriate.
On n'a qu'avenir chez G.B. P-TOIA
pour 6tre assured d'etre chausad s6i-
vant les meilleures lois du confort st
de la mode. Spcialit6s pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux, cirages, formes, fourniturld
et mat6riaux divers pour cordona@
die. On trouvera tout ce qu'il fant, an
prix les plus moderds, a
LA CORDONNnERI NOUVELLE
143,GRAND'RUE 143,

Maison F. Brunes
195, GRAND'RUE.
Dirig6e par
L. Hodelin
Ancien membre de la soci6t6 philalUGl
que des mattress tailleurs de Paris*
Vient de recovoir un grand shOWN
d'6toffes diagonal, casimir, alpaU
cheviote, cheviote pour deoil, o*.
Recommande particulibrement & *
clientele une belle collection doe e0
pea de casimir, dq gilots do fantaliM
et de piqu6 de toute beauty.
SPtciAurr DR COSTUMES D NO L
-Coupes Fran ais. Anglaise ot AB&
ricaine de la dornibre perfection.
mason confectionne ansui desO'
ruMar MILTArrAin, HABITS s
DOLMAN, TUNIQU,KABITa CARfa,
etc, do tons grades.
On demand
Do boas ouvriers tailleors poor
de at petite piaoas t as nl d
IP-.


~____, ~~