<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00947
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 11, 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00947

Full Text

Quatrme Ann6e, n 964


Pwt-au*PRinca .aEti


Rpirnedi, i Julin 1910


Imor 0 0


Un Mes G. S.00
Tanos Morn... 5 00
Ux MOsU .,. G. 3.20
Taoas Mou r. K 8.00
SMomr. a.00


D=roUtEUR


J


OUOTID EN


* -q


aNUrnrnS


QUI N' MTNED QUUNE CLOCiE...
Dernier mest a eu lieu I* bapt6 ue
A4em cloches de la nmuvelle C dthdrale.
at A l'avance tout Ie monle a ir-ass illi
d'aise dans la pen.-e que bient6t l'or-
Oimtration sonore des bror z,* neufa
irsaplaoaret la musiqie mono one d-4-
vieaz bourJd us port-au princivns.
Pendant que I'on est & la jois du re-
pouveas, it faut qie quelqu'un jette nue
note de souvenir sur le viez clo her
4ai va disparaltre, et paisquo personnel
*e le faith, cost moi qui m'en chirgii.
Le plus-gro4 do Ia band s'appeile
,4lexandre Pition, do nom du doritteur
immortal. Avant lul, il u'y avast qu '-
ane vietlle clo.-be fdlbo datautr du temps
de la colonies. Voulhz-vous en smvoir
pls long at Upprendre co-nm nat el'i,
tat f616e ?
; Voic. Le 19 join 1817. un oragi vio-
Juat 6clita sur I'o:t-du-Pri:ce, et 1
courant dloctriq a. adrien, pn6dtraA
subtilement par la s.rruao de la ports
doe la grande poudribre qui constitae
Ij eard'hbn te souterrain du Masde do
Pett-Semitaire, fit fair explosion ,
aplus de cent milliers de poudre qui a'y
mo. vaien .
L La commotion fot imrn'mose. Toutt
Ue ville en fat 6branl4 ; .i [.oudritre
'elle-m6ne vola en eclas et sen pierc.
l rent pleoao r, come 'es a6rolithes,
Mar leo toits d'un grand nombre de mai-
Oins non-seoulemenrt d environs, mais
w eore sitades dans one zone sessrz
aige. GCeles de a iue des Froots-Forts
btrent principal meant 6pro,,v6es, parcel
q e, sans duote, dtant un quarter trbi
aMaergqant, it y avait I& pies o'agg.o-
mdration. Jasque dsus la rude. et dans
la trade ext6rieur.*, ;A loin, 1-4 poercns
de la poid'iber, parent prujedep.
La vieilla cathAdrale fat particAl 6re-
meat endocnmag4o, et tel Ise rat qui
pordit sa qun -: A la bataill,, sa vietlle
eloche on perdit 14 son: elle deviut
Wee. Dds Icr-, elle no versa plus sur
ia vlle qu'un son grd!e rer,)itaant l
Woevenir de Iafireuoe catastropbe.
Li prdeiddnt P.tioi, qui fat de son
isant senosibleo toates loee infortunew,
se wvolat pas que la cath4drale plea-
ait i son fauso-' r, tt fit A i'd ranger
1msawaado de doIa cloche actoolleo.
r mears 1818, 6poque de @a mort,
ios vi boardos Alxandra Pitieo dtait
00O A & torte, attendant que let repa-
""atMM do rol6iae,- -saite de Iosexplo-
uion et entrepri4es par le prdsident,---
(assent achevdes, poor s'6lever daun
rair et gagner sori colombiar.
Mgis it 6tait tcrit que le fan lateaur di
Ia R6pobliqao no dot pas receillir la
premiere note du bronze fondue son
I ltion. L'ann6eo 1818 s'dtait ooverte
0 amllies d'ane doid6mie de fibrres
qauiesle qui molssoantit cbaqua I
ger de sombrease vies a Port-au-P. an-
G@: Rattlem eat tramngwer sccombaieat
O4 rand nombre, car la fire jaune
WYssaiit 6galenent.
Alor le 9 f6vrier, to G-an d-Juag Sa-
&iat dcrire an car6 do la paroisse,
ole Pere Gaspard, la lettre sai- d


O*4M-Aft read lm-re. Lee morta-


Ii j q' i ..'f1 geat cotton ville, et la quan-
*itd d, citoyens qai sont malades et qui
p"invent 6trA injuidtds par le son fo-
rbbr. d~ s clochem, me prescrivent de
voua invi' r do suspendre doe faire son-
nor pour le-4 morts et d- chanter ex-
t6nearement jasqu' ce quae la maladie
c s-e. --- Salat. Sabouarn.*

Li dimanche de PAques, Pdtion lest
Iji mu-ne saisi par la fi6vrae t il prit
la lit pour ne plus so reliever.
C i fut A l'occtsion da sa mort que le
bor lonAlexandre Pition fat monte dana
sa og*. Les marines de l'Etat, sons les
ori e4 du colonel Morette, vinrent
s'at' 1 ir A la besogno afin quo le bron-
z pdt, au depart supreme do son pr6-
sidenitiel doua'cur, jeter pour la pre-
rai:.-i fois son cri m6ta'lique. L'dquipa-
gi des bateaux strangers on rade vint
aussi ciffrr ron assistance, et, aussit6t
mise on plAce, la clochs neuve, melon
les p:, scriptio.is mme du programme
des oble lus, sonna le glass sans dis-
continuer jasq'a l'issue do l'en'erre-
meot. >
Que de glass, bo.rdon ,Alexanire Pi-
iou, W.'as-tu pas rdpdtds depuis, apr6s
que par le :;on fundbre to eus sains
maa guard ton existencel. Qae de douils
sBir lusquels tu pleuras dana le course
do t.- quatre-viug.L-teize ans I... Qia
di cho es n'as-tu pas vuaes do ta raei-
sen adrianne, soes nes L..
Aujourd'bui un quadruple friogant
virnt to remplacer et tj vAi b out6t
d.,scendro do ton observatoiro. Ta y
m'ntas en pleurant, Alexandre Pition,
at il nA paralt pas quo tu doives en
darcendre autrement... No serail-ci quo
d'avc t conitat6, I'avant-deraier diman-
che, I'empressement des gdndrations
noov: lles autour des chanteuses teo
rcmp 'agvita, --- sans qu'an souvenir
sorti de la fo:le fat mouot a ton adres-
eo, come no homage A toe service s
laborious et ausmi A taut de vertus
ancinne dent ta connua le spectacle.

DAMS I MMILLEUR DES MONDRS.
DAMS I.B MCILLEUR DES MOND-8.


LA SEMAINE Q UI FINIT


EXAMEN DES CONTRACTS
D6Dos6s devant les Chambres.


Jo viens do lire le compte-readu de
la e6ance de mercredi do la Chambre,
et je s*us torti de cotte lecture anime POINTS DE VUE ECONOMtQUAS.
dun grand faible pour sle dputd Char- II
lot.
Le mlnistre do la goerre, don't I'd- EE I'.bsnre d'f;n ra fastro gAndra tra'e est oatillo pour spplder au ca-
paulette cumate avoc Il toge, vamnit du domaire doe l'K-' --- il eat certain da.tro, en atlnenant mienz.
de donner lecture do texts anombreox quoe l t D6artimei.t doe I'. 6i r --- QiAnt aux diffitults A naltre radeon
' oropos do recrutement. diapo ant deo moyans necessairesr, a mairementeatre lasprdtondu acqudruear
SCoest d'bord an passage de p'Expoe6 evau6 approximativemennt I'6ondn- do de3 bieus de E at et colui-ci, leo tri-
doe la situation relatif A son ddparte- es domain ot a envisag6 es chifire de banaux seront charge do les rdsoodre
ment: it paratt quo, malgr6 ce passa- 40,000 carroanx -- comme chitlre to- 11 s'agit de la miss en vsalsur do domal-
go. cela na pas 6t4 misex. yen deos terree caltivables en gues-ba- no de k'Etat qai dans 'espbce no puat
C'oet eamsite on* ciruealaire adrevee nanee A effermr anux concessionaair-". pas tre mobas avaotagd par lea par-
asi ceussol ooommumnazx oncernant1 It nWest gu6ar d ffiil do fair I ra ticuliers on ce qu'il dusgit de son droit
Ie tirge as tort.: U parallt quo, mal- lv6 de totates le torreos appartonaut 6 do propridtd.
gr6 cotte circalaire, cela n'a pas A4t I'Etat c let registres doe prdpodia GCo objections deartoe, rappolona
mienx. id'admiuistration sont an gaide dans qui 40 000 careAsx to terre payerona
C'eost encore one dp6che sawr corn- ane certain measure; la loi prescrit P. 40.000 do lars pour droits if jermsage.
mandaut. d'arrondieemennts poar leaur aux arpenteurs d'expedi-r A 'adituini- L'E at davia percevoir on outre sar
lire de pr6ter lear appai moral aux tration central lei copies dei pro eI- chaque r6lmJ d% figoaes-bananes ex-
magistrate oommnanz: U perasit qe, verbaux et plans de ioears operations ; port on droit d-si 'Deux centimes or.
nalgrd sette ddpeshe, cela as pas 4td an appot peat etre enwore fait saax no- Cbaque carreau do terre prodaisant
naleau. taire., etc. Bref, I'Administration ceoc- an million de r6gimes, les quarante


LE NUACIRO Ir CENTIMES

Lu. manusucrits im.varson nom se moron
pas remilus
REDACTION-ALDMINISTh ATION
4S, RVU! 304), 45.

ADMINISTR&ThLUM
Arthur Isidore


C'oest, de plne, une circulaire an En itffet, on ne pout pa 6tire plus
asjet des indiger.t, et des mis6reux qae royaliste quoe I roi.
le ministry recommande do ne p s in- Mais j'arrive A Ia sortie qui vaot
corpo-er, parce q e, a'sez so ,vent et tout moo fable an d6put6 Chariot.
so.us pr4tezxe d'4,re pouseds par la a --- Vous faites de votre mienu
faim, it tendant la main aux passart pour noun aidar, dit-it au ministry,
Atant do service, on mA,'ne vwndent lea mais par mia quo de contrOle, noea
effets que leur done I'E'at : ilt paratt ltAgiogolous da plus on plans. Par Ie
que, ma'grd cettg circulaite, c.'a n'a travail, nous voudtions uous crear Une
pas 6td mieux. situation, mais ceux qui devraient
Entin, 1.i Ministre venait do fAire nous p:oldger sout les premiers a
quelques d6c'aratiors ra1qorqnte et mettre des bAtons dans nos roues.
qua nou-s enr agis ro.i v. c ,ni pl i ir a L'- ,*ampagearls soot pai tout Apo-
tcujoursno-iveau : a Lorsqu'un Gou- l6id, pil.db, mAltiaiths, nols parloon
vernement batit son urogramme sar ces beaucoup, nous faisons de beiux die-
mots de Librt6 oaq s'en 6ca-ter. OA encore : Le '.oudre aux yeux. Nous devonqs sAntir
G3uvernement no pent me d6men ir te gouffro qtii eat sound now pieds at lius
'la'nd il dit Liber'6 et Jutice. 9 lequ"I noos serons ensevelis...
L9 d6put ChArlot, qui reverait de" Nous no prosp6rerous jamais ain-i.
chimps at qui a di trorver, avc1 nolls ailoas plus mal que o'annee der-
Iuelque raiFoj, qu. tles faits co. sats ,ni6re *t noas irons eincore plui mal
Ijuraient un petit po Aa VC le1 nombrea- I' annde pro-iaino... Moi qui vows parsle
ses instructions ministiri-ll s. rdlaame et qui depais six moist es'aie d3 me-
la tribune. Jo la.;se la parole aso ner A !)iO un travail agrico'e, no',
comate-rendu de la press : Ioin d'ici, jie pui Vous en center de
'belles... C'oet une lutte de tou, Iq-.4
a Le 'D'pute Charlot. Ja no m'Wtaip j )urp. L'hsitien no peat rieo chez l'i ,
pas prep ,rd pour ces debate, j'arriva de coux qai sont places pour le pro:tger
mos chuim). Jo n'avais aucune con- t',utravent di touch faoois... Jo vinis
naisance dps faitq qni dtvaient se p!ai ier pour mis freres et m'occppr
passer ici. J'Ai rte, das le trees qui ,1e lours atliircs po.r leor argent que
mi d4noacent qu,' c*s cbo'es qui .-e je mange....*
pratiquent ici sur une si '-rge 6cht-lle, Toat en admirant le hpaut6 Chariot,
soot constantes en proving o of rien ji) dois dire que je no partage pas son
' eit c>itr(51, of 'o ) hAmpj r. s > mo p. sim : me. Nous 6voluons vers le
ie do di rictt., le i4'rict sA mo lae prog ,,. ; q ;e dis je, noun sommos lA-
in chef d. sec ion, c 'ui-ci du cofr- dI-1.tn,., nous nageons dans son milieu.
rn ttiiti t li pl c *r-ni. r t4,. Et comment eon arait-il autrement ?
commandant de I'arrondi;sement et eu- N'-.vois-nouq pas d'excellentes lois ?
tin celai-ci du Dletigu, q Ti, lui, se Une constitution iddale ? Le peuale
moque du Gouver ement. '.4.,t- I p.s mis ur pied tons les
a Lc Gladral Marius : M 'ion d'oru- iiq A *ix an. pnor suiveiller sea pro-
dre. S'll en att ain-i, I'ordre no rA- ores ffATires ? Ni sommes-nous pas
gueorit pas, et j'aftirne qu'il regne en 'mocratie ? Nj3 villes *t nos cam-
piriout. pagnesa oe sont-elles pas bond6es d'd-
D i Cbhrlot. .'- D'acc r. avec cotes ? N'avors-nos pas cheoins do
rmdI-.e p orlor-aat bmis ls > avl for ?t6t6graphei Alectriques ? bientdt
mi.>.s..e : tird r< .eg mis les mal- elimibre ectrique ? ...
hbureux to t maltr'itd'. 3 IA* ddput6 Chariot east an maniaque.
a Le Gdnlral Mar us. --- L lki est for. Et j. compete qu'il me oassera ma
mell. & ce Cg r I s';i'- so-t m ait ai!u franchise en rabion do faible quoe j'ai
inj;js4ineW. qt'til. so pia'gueaont, on contract pour lIi.
red; esi.ja lei abuo. JEAN Lz FURETEUR





~J-hi~




__ __ -U.______T _____ ____


mi*lon do rglmaes A exporter rei rf- ront en ce moment soumis la I sano-
onlt-at des receites anaiUlesl di 800. lion du Gorps L6Aialatif
000 dollar. Aussaitt quo let D0partem Wae da
Lee monotant d6 do as chef, figa- Nord, an Nord-O ast, ue I'Artibomite
rant sur I.e bordt reaux serout vers4s et de I'Ouest auront Wt6 dote6 ae ca G
au tremor public sans d6lai aucun t 616ments de prog.6s et do travail, L
pour compete exclusif do la Conmpgnie j'accorderai touted mon attention t
nailonale dei ch mins de far d'Hal i, tout mo:i concourse a I'on des projects N
ces montents devnat 6tre appliq es A de contract d6pose6s dana los achieve
la gaarantie d'interetv et du fond, d'a- du Gouseil des Secrtatires d Etat poor
mortiasement doe obligations A 6met- I'6tablisasment deo voices feorei6 et
tre par la dite C mpagnie. les 0laurations de figues-bananeo dans G
o..r tran sporter is.4 40 million d Ie Sud. I
r gim-n do bhoanes su port d'omb r- i Quand des voices de communication 1
quement, Ie cbemin de fer no porce-vr, auruo t 6 6 ablies partout danws le c
pas plus do 7 centiamlo or, par r6gioe, Pays pour f tiliter le transport do non (
>o0t P. 2 8J0.000 do.larw, qui, aj juto a produit6 ; quand uos pAtuFres tfrres
P. 1.000 000 tviron pour pas9.,Kr -r- e- do a campdguu aurout A laur port6eo
muti e fret formenut 3 million 800 000 les moyous td assurer 1'existence de d
d(ill,. zecett.M g6uter.at ,s de ,xlj-' leur fUsaill, set I',ducation do leurs C
station. enfau s ; quand les nombreax cita- r
Lets fraa d- c tt- x4,elJitaiioa arraut dins saus profession ni m6e.ur, mais d
d'environ P: 1,500,00J. los ii,*rar et toujouis A t'assaut des fonctioLs pu- p
ob'igaltio,' demauderont P. 480,000' buique-, auront rouv6 un champ d a I
L9 b6c6fice net sera de P' 1,820,000. uvit6 on ils pourrout uimttrj A coutri-
ce qasi rep,,eseue sur u-i capital d. 8 bu ion leur u.eiligetne et leur 6uter-
Millions, c( tir e l'-n repri e an divi- gie, la mis6re disparaitra et une 6re
de 'de de 22 1,2 o(o. I vraimen, no.velle, 6re de i6g6ndra- c
Or, I'articl. J3 da cor)trat prdvoit ql tion et de prosperity s'inaugurera s
Sdanq le cas tCa A une p6riode qu.l- pour toojo.rs dans la R6publique. (
cooq.ie perdart la durle do ces cor.- p___ I
cLesqo s. lo,- rec, tte do rdsean---apre
payment d. s d6ponsea d'exploitation LE SENAT '
et d'entrolieu seraient inDuffliantep LE A NAT
pour payer l'intdgratitA des intertsa et I
dt* ch arr. t fo loads d'amoitisnprewn, Sdance du to Juin 1910
I'Etat no pay-ra qua la proportion na-
Cessaire pour conabler la difference. Le G and Corps n'&tant pas en majority
M t dana aucan cas, I'Etat n'azra i n'a pa> travail hier martin. Un proces-
payt r au-de'A du mont .t de la g uan- verbal de noa-lieu a 6 6 diess6.
utie 1 ir 6rdt et d am( rtie.ement. |
L), '4Ou I s rc, Itt-* seront s'affi'an-
tea po r layer integra'emnt le. dt A II
d6)eu-e, d'.lxpioitsion it d', ntrtioen. LA 11A BRE
I'Fdt u'aura run A payer tset que d -
rera e siuatior. --'.- -
On a v que g Ace A la combin- io Aprbi sanction d-s p ocei ve b ux on
d ,- ftiuea b naieo ie b6.6hice du id aa d6pouuic a coJesp.ndA. ce qui ne com-
a-ra tie pi dtie deux millions. a L a re- porte qu- dewn'ndes d; sen as et de sub-
' **, au-deli de ce qui est Dnecs.-ise ven io.s av.c ua rLcs g- du Shaat p iant
pour couvrir leos d6penses d'exoita- la chia bre de p-octder au :enp acement
s onl et d satr tion os pour acqu t r I', do S6nateur Lespinasse ddc6d6.
iontera? et I s (hi g. a du fondJ d'a- Le P.6sid-nt d cide qu'dl y sera procid6
multtsemen' sout d.t.* bdutfic,.. L'.s- lumidi.
q e cea b. ,ficem 't- iveront A 12 L ) e d6 u6 Z4'hi in qui avait depos da-
par ar, I E at o.-r ,' r mnbourapm nt pl P uaeu. -_u's Ui deuiaat dpe con-s .
4d-1 PaMe'N- t q.'s 1 a : iL lie po r la g' e qui i.'e. a a. e: co:er u de -
a.r t.w* i, tai .t s .- food. dimor- pose, la :eocuvelle en demandaut soau Bu-
t .sem nt recevra un sixi6ms d, 12 0|0 re ud n flur trot de 1ui e.
01 s tia dAb l r r.i a i E t une Le I rhidcnt : a met aux voi et cile e
n h,,tflci-ire de I p,)ur 0 .,r Is t .
b6n6fices d4passant 12 olo par an.* i- a j
En ress. me, dis recett a sou li ante Lo e t u 6 B titult d.pese ua n p jet de
oat s' ctlcu 6 a pour emp6 her I'Et.t lo terdAr tA rigr e qua tier des Ir is
do f i r a x eng gem n *q,'tl a co el commune de s* clisse et on antre
se ts A contract r pour doter :e py-s [or r ger Dame Mire en commjnc de
d'ou nouvel instrument de ciii i'io,. 4- cl.sA.
C pav s one sont-e!les optimi tt ? I L. d-p.t Fleury S non dipoe oune de-
M.MIe da ,- ce cat, ItN bit nfai a a de de st b en ion de P 6o.noo pcur
Soio vtri4 f.rs6, centrtile eornpn-f la u ^fect:on !e la b isse v.l e de J1 6me- et
r io, I a 6: r (, O v.nt r ul;-r ,rais il I spose d eriger .s en.rits ?ppei6s Ker-
I' 4 .hill t I.I n i ietn nIuvel itffut legarid e: MNufand en o.: es militaires.
asrait adl.m6 do no:% I our qua I'ar- Le d6put6 D.sroches dmoande cn- sub-
g0'i, eu) noiun a,-i1lboua d n11 les fan- venlion pour i'ach6vcment de I'glise rL
tatiies rA.ol'.tioii ajtta rt auures spre la cor.s'rLc'ion d'un bureau de Place & LU6-
A r.-0 ondr aux e*nggem," to de l'Etat gare
contrac'N, poor le b en-6tre des g6n6- Le d4pu ,'orp au prie le b i:en d'X-
ra'ior~ prchainor. cri :;u Slnat ao snjet de deux projects de
Q e soit IA I'idde d'ir.ctrice des ioi vo 6s l'annie dernre relatifs au corrs
,'ntratp, la pens#e intime des gon- consula're et aun tribunaux civils des Ca-
varnants qui lea ont adopted ea leurs yes et de Jacmelc
effeis certain, on no peut I.s tier.
Le P A.dent de la R6pb!.q t, A Isa
da'e .iu 4 Joins a adsiese on.* proclama-
too aux po, ulations dd la R6pLbliq o, j
proelama ion pi.bBii dv** I ut mt ro
du Mo tet r dt rawedi 8 Juoi. Dans
ce document, to chef de I'Etat revii t RENSEIGNKMENTS
,nr lea idles qui lui sont chores (t M lr'O-ROLOGIQUES
qu'il you trait voir part. ger par toate la
mluor. O bse,-vfatoire


Pour parvenir aux fins quo je me
propose poor le bien-e're de la collec-
tivit6 haitienne, j'ai comprise qu'il faut
augmenter la production et, par con-
s#quent, la fortune publique : qu'il
fout organiser In travail, eoncourager
l'industrie, employer len bras inocco-
pes et, par ainsi, fair naitre l'alsance
au sein de nos population-.C'est pour-
quoi le Gouvernem'nt aide si puls-
samment A 1'6t bliasement des voices
ferries et aux plaotattons di flgues
bananes pour lesquelles des contracts


SEMINAIRB COLLEGE St-MARTIAL
VmNDREDI id JUIN 91


Barometre A midi
S. .


76e m a'6


Temperature mi.i n 23.4
maximumm 31 .
Moyenne diurne de la tempErature 26,8
Ciel ruageux pendant la journee. Vent
d'Rst frais la matinie, faible depuis l'ora-
ge. Plaie. Barome're en hisase.
J. SCHiapR.


Abd-EI-Kadero

Cuba. Mc Lona et Mile Muthe Von
aova uidouck, Louis Goese, jood Ferain,
SGozalez, Jean Garcia. Carida Pierre-
.ouis, N Joseph, Jean-Philippe, N Le-
mour, B Biatz, B. Sine Ross, Mr et
(me David Loinsz et enfants.
C,-es.--- Mme V. D-saoce, A. Mcken-
ie, Mne W. Alexandre, D. St O age,
; S'mon, Fernmd Benott. Mme C. Bien-
vmi Flora Pierre, F. Lahens, D. Uis ss,
Ma-e H:ctor, Vv- A. Groseau, Mile E'-i-
iTe D ganrr,.
Chambre de
Commerce f cangaise
Na,; -runs rta.i le fiscicule du mtois
Ie uin dA Bulltn d.- la Chimb'e de
om'merce f-Urjti.e qui con iont d'int6-
essantes nmiee;1 que nous rtconman-
Ions A nos Ici-urus -- A s'igiler uae ia-
portante e6ude de Mr J. B D rsvinvil sur
a qLe-tion ee; imrr6 s n I1 i i.
Dram de la jal-3 isie
A Carrcfuur. A'' uzs Ab,-:hm, 42 n3,
:ultivateur, th.rictu d' re bindonnd p-r
a femme, se venge sur son rival Pe it
Guiil;um: qui es giverment bess de
plusicurs cc upi d. macchete.
Le ar ciet la f mane ont 6 mis en 6tat
d'arrestat-on. Le'cominissaire Midonin a
rempli les forinaliths legales, Cant sur les
ieux le lndernain du drame.
Installation du nouveau
Directeu.- des Postes
Hier n a' n, M. Po.e-r. S cr'-.i-e d'E-
t', des F n ces a procic6 A I'inst; Iit ion
offi: ele d- Mr EJgtd D -nyon, ricerr.-
met t nomm6 diitct-ur general des Poat.s
de la Rirublique.
Cremonte de; pins ch-rmant:s au cars
de I;quelle d'aimables propos ont iti
changes enre mmiotre, dirrc ear et q:ce,-
qces inviets.
Sa Grandeu- Mgr A. Noel
ARCHEVLQ.UE rE STo-DoMINGO
D ruis hier S. G. Monseigeuar Aldopl.-
N. ei e t a Pot.- u-Piince.
D6i' quand son v6rd & Pare, S. G. Mgr
Ncel remplissait A Port-au-Prince lei h u-
tes fo-ac ion. de Mini-te Pleoipo'eniaint
de S in'-D )mingae A Ht;, sous la prs1i-
dence du Gconrai Domiogue Ic jeuae At-
dophe Noc vint p-.sser quelque emp*
;up e> de son r e, en ceite vi le
Monseigrcur Guillouy, frappe des bar-
nes dispositions da jenne homme, dit an
jour A Mr Carlos Noel ; Pourquoi ne di-
tigert z vous pAs vctrefit ve s le sauce dce?
Ce fulI, c oit-on le princi e de la vocation
sacerdo.a e du f. ur a-chevtqne de Sirto-
Do-ningo; peu apais, au debut de 1875
Mgr Guillooy se e 'dant & Rome y con-
duarit le jeuns Aldophe N. '. D.eu fi
le recte.
H er un de nos quo idiens r ppelai
avec beaucoup d a ptroos /'ceJvrere igieu c
fante chtz nos votsins par Icur z6e6 ach!-
veque ; souhii on% que le succrs count onu
I coupon er aes effo is; souhavions auss
que I'llustre p.6lat p,'se parmi nous de,
floors ?gr6 bles, et qa'll empor e de no.r
Capital le meallear souvenir.
Mgr Noel est accompagie du R. P. d4
Maraoi, Rec cur du Grind Seainaire, e
chanoine Honoraire delI caihedrale de S o
Damirgo, de Mr I'abb- W lliam Tap hire
son Secretaire, et son baau-f.cre Mc Wal
liam Piosjn qui 6pouba derne recent an'
scear de Mgr Ncel.
Nous lear soubaitons A toms la bienve


nue.


Messe pontificale


De nain A 8 heures 1/a2 la Cathedrile,
il y aura me.se pontificale. Elle sera chin-
tee par St Grandeur Monseigaeur Noel,
archeveque de Santo-Domingo.
Altai
Arrived
Port-de-Paix. -- G6ndral Marmon-
tel, d6put6 Lucas, L. Boisette, Ger-
trude dci Lamontguoe. A. Reims, A.
T Domingue Alciandor, R. Poux. Joneo,
Th. Ba kir, Jelten A bert, Abb6 Au-
guste,
Cap-Haiti* Darvil e Chs. Pierre,
Albert Edonard, Lucia Vilafus, Mme
Bobo, Chs. J.an, Mile Rose Jean.
St Marc. Daccartt at enufants,
Soearm St-Mdrand at Eas!oki R Ho-;
delio. A Hodelin.


Gonavoe. Frit B r, C. Sejoe,
C Belton, Clodor, D. LUtortee, IH
Poits.vicn, N. J am, Abb& Gui lo.
Carole Bellevue
At *mb'Ae g n6rale hi-r soir de e
ditinguA Goecla mondain rour le re.
I o"v i* m -t ds son bureau et la die.
assi-(n de certaines queslios A 1r*a.
dre du joLr.
Le S-.cr6aire-Tr6so ier, Mr Pad
Go,:.ri.. dans mstt iut6reasant eat e*
q eot r pport qui roetera comm *as
'-ood6le d. gear., a r ndu compete do
sa gestion.
Ona : r 61 s pour le no v ; exe r
cice:
M'M. F,.Pd 'n E i', Pr' PI I G. .r at, S -c o air, T. d~orier.
P, r t s coo.eil terl, les noms doe
in rub q ivr'-s isont so ti- de d 'urae:
MM. F. D ., i., (rtelu)
A. Robr es
V. Gentil
N i, f6 iciAt t' ns anx nembre's dinti.a
guA, d..n l'h .ur.. x chore e*at une ga.
rantia do Puc. 4s prur ia Cercle.
Cou s do Bourse
NoOs nommes en .lain daon la more.
saison ; en cons6qufn e, lI march
est e.toe t Nou. avons errrgittr6 une petite
haus., de 'a im 4q.Ai a dur6 jup qu'
jeuli Rci-. N)uas avons at:eirA te taux
tIe 4W10 uoo maim noui sommes ua
psu i.lus fs:ble de pis Lier et il y a
un Pecu: de rois points : 467 olo.
Lq Gauv pat t ve.dAt au courant
de cotte semaine in plusier rs reprise,
10,000 I'ar. 0 ott biditis do cinq s
une et deox gourdes pour le service
co, ravt t .-. A 1 T r;S i .
Caf.6 la !i r 036
Cacan la livre --- 34 112
M < I1 t I'. 1 50
C'Von 14 vroe --- 50
T.aite; 'ur Fran:e -- Ot a fit tri6
p'u 'iati aires c tie oem.ine en trait"
sir Frnce:
Cours de Bourse


Or Americain comptant
CoLsolvis I 0o 0
Consolides 3 o010
o10 Janvier
Provisoires
Enmp unt 2o Aoati
Tuites ble- s
"itres lose;
h qoes si N Y, prime
Cheques : u, Pris.
Trai-es -ur France
TrAnsfer s sur Paris
Billets de cinq g-oudes
Nickel escomp e


467 0P


50r OP
86 op
23 op
23 o0
olo prim
010 prim
ol00o prim
olo prim
;S


TRIBUNAUX

Tribunal de Cassation
Audience criminel'e du 8 ju'n sixo.
P.6sidencede Monsieur Ie vice PresideN
Ernest Bonhomme.
Le uibu.ial p'ead siege A dix heures -
d wme et en:end les aftires suivantes :
Cel'e d'Ibrahim Hasbourne, deuma
deur par Me Solon M6nos centre noe d1*
dononance de la Chambre du Conseil d%
tribunal civil des Gooaivesreodus eoa fV*W
des fre:es K w ;s, ces derniers d6fendea
par Me Oreste.
Le juge Larajue lit son rapport.
Les avocats des parties diveloppemnt e
moyens. Le Minis 6:e public conclut vet*
basement .u reject du xer moyen consistsal
i dire que ie juge Gardere n'avait pis qou-
lit6 pour mener I'iostruction. Sur l'oppO*
sition, il conclut par dcrit A sa non rcNO
vabilit-. D p6t des pieces est ordonoe.
Celle de Eugene Loiseau et consort5 .
prdvenus co-nme auteurs et complices dt
blessures volontaires sur la personane
John Cassdu; Brutans. L! juge Anselme as
entenda en la lecture de son rapport.
Le minis 6re pub ic conclot i 1'adl-
sion ae la demand. Ddp6t des pieces I
oldonnd.
Pais le tribunal pisse en la chambrei
conseil, et extend I'affaire du bas des GdU
Gris, common de Bainer, dans laquMb
se trove impliqud le sieur Etienne lM
guerre, juge-sppldant a la justice de P
de lisa.





LS juge Laraque done lecture de son cialement aflectj a son acquiutement, ac-
pmort, le amidstere public, Elie Cariel corde au dt sieur O.-vius Myr bil un
oclut verbalement i one information. ddlal de deux 1:ois pour se libkzer et le
Dp6t des pieces. condamc aux dpens.
W it *i du i 9 1. o --- Celai qui declare perimae i ins.-nce
udijnce civil du feudi 9 7Min 19to en appel introdu, e par le sieur Louis S:-
pgkbce" H. Lechaud. medt par so-n assg 4tion en d te du 28
Lo tribunal paend si&ge A dix hlures e Septemb C 1904 contre Vilmar Blmin,
do ma.ia, et pronooc: les arre s sui- condamne Luui. S itedi A tons les depend
de la procJu:e p&imie et de la presented
ICelai qui declare purement et sim- instance e- pircmption.
I 0non receivable Ie pouvoir de it -- Celui qni ordonne que dams les huit
Banne Favard epouse Max Boltt, con- jours de la siga fiction du prdseot juge-
"te le jug:ment do tribunal civil de For meant, les sitars F. Hermann et Co, e,
.Paince., ca diae da 19 juillet 19o9 ren Cdisthe-es Fouchard scront tenus de
d&r contradictoirement tre ecle et les f are au greft: de ce tribunal la d.clari-
isesn G.orges Besson it Oliver Cut s & i fon fit iv des somu:es ou valears de
CO. e consequence, ordoone Ia co' fi;- oe natu-e qu'ils event devoir anu
caio de'samedn pdep ele dpo.e, et sur Ceurs d Aub;gay et Co, ou Ch.. d'Au-
Ig porvoi de Gorg :s BaMon et Oliver bigny, quaeque tit.e ou quelque cause
Ci t Co. contre le mmee jugem-nt dou ue ce soitdes paiemaents dcompe 'dl ca
, nillet 1919, casse tt ann.le c di j -, a e f4it e c, e;c, ei les c d nne aux
tinene, ma s senleceant d ns ses disp si dp' s s
Sto relatives i 0 I'aittibuato de la qua- I -- Ce ui qui odonne "avant dire droit
liddhaitieanne i la dame Max Bol et I u f)nd qte .par deviant le juge Jh. Ed.
Is BlUlit p-oooncke do conmandermtni d Va 16- le sieur P ul Aub y tera tenu de
26 jaillet 1906; en consequence ordone pr6.n erc t de renire aus sicur Chirles
i premise de I'amende par eux d~oshe ; Duranl dans les hits jours de la signifi-
maintient d as tones sea areass ispo-,- cla on da prudent jugement, Ie cornpte dd-
sous le jugemeat sus-mentionn6 objet du ta"i" en binne former de IA gesion des
poSrvoi, pour sorter son p eiaet ctineri vAleu:s per, Ces par l* dit comptable la
., et poor 6t c s:tatu conformiment A Baoque Nationale d'Haiti dept.is le vings
loi, niquemni sar les deni dispcs'io s hai lanvier 1903 jusqu'au 22 Nwvembre
amuldes corn e ci-des as ;. Ce vwoi. lLs 1907 com,.Tie in 66ts ec amortissements
parties devant le tribunal civil de P.ttt- sar es bons cansolidds nw* ,58 el 363 du
Golve et conlmae la d m-- Mix Bolt du Gotuvernement d Haiti apparienant au
ao s d1t siier Charles H. Darand, fAuee au ieur
2sas oGe qui re.jete come maL fond! Aubvy de rendre compete dans le da i fiz,
It pouvoir firmd par S erlin Legroi contre le cU.dane A p yer a Chilcs Dur.td la
le jegemeto da tribunal civil de JcmIL.I, en so*nme de u.uf cent seiante quioze do ars
date du 8 mai t198 read contrad c oire e. qattre-v.ng quatre cen:aes. ch ff ie
meant entire lui et la Dame Lanassa L f)- arbitrd par le ,,abunal co.nue IreCiqua. du
tant. comp'e de sa gestioa et le condamue et
3 o Celai qui rejette come mial fnd, oullc aux d4ens.
le pourvoi du sieur Norm I Sambour co. --- Celui qui donne a Tib&ius Cinni
trle jugem.,a du triban.l cvi de Pit,- g: de l'opposi ion formne 1 exAecution
a.-Prioce,en dae do 6 oc:obre 19o09 read du jogerrent dn 25 0cob e 1909, rendu
coutre lut au p .fit de ii Dam= Li-r;na catre u uc Louis O.v~er, ddclae
Pinchino. cee opposition irrecevable come sius
Lesquatre .ffaires suivantes soat entea- foid-mirni, cond rune Louis Olivier A pa-
dues yera Ttibdxis Cinu la some de cent
1 0Celle du secur St.phen Fontang-,de- giardes a tire de dommages-int6:ets et
masdeur no, -produisant contre la Veuve en outve aux d pens.
Fotacge,dfe deretse par Me Cauv.n l. 1, AfT ares enteducs:
Le jge Dejean est entendu e la Il:c ure --- C;juste B jou centre Simmood. fie-
Sson rapport Le minis &re public D6ca- rcs
tal conclut verbaements aIa dchiance do --- Franois Melbux coatre les coasorts
pourvo; D6p6t des p.6ces est ordaud. N'z i:e.
So Celle de Ter.ulicn Legr s, en saspi- "
cion L6gitime coutre Ie tribunal de pax
des Gonaives. LIBERTY EGALITI FRATERNiTET
Le juge D1jean lit son rapport. Le
minis6re public Curiel camclat verbilement REPUBLIQUE D'HAITI.
au reject du pourvoi. D6p6t des pieces.
_ 0 Celle de Eacellent Laroche, deman- Extrait des minutes
adtr par M s. Aug. Garoure et Arrauli du greffe du Trivunal
jenne centre le sietu Normil Titus. Le ju- civil de Port-au-Prense
ge Viard lit son rapport. Me Arrault fsit ses
observations et le minis:dre pub ic D1catrel
conclut A I'annulation de la sentence cen- L'an mil neuf cent dix et l1 trevrn,
sore. Dip6 des p%:;es. mai. ao zo heures do matin, au grelfe
40 Celle de L6o-ce Batiento. demandeur du. Tribnal civil do Port-au-Prince, et
centre Elmond Gregoire defender non- par dcvant nous, gueffier do veige,sous-
produisant. %igun, a comparn Mmie Vve Isidore
Le juge D~jean est entenda en la lecture Gouoy, n6e Amdlie J:t. kson, dmpn.-
de son rapport. et ie ministhte public D&- rant A P r'-au-Prince, assi-.e* d- MN
catel en ses conclusions tendant a la cas- Pierre Hudicourt son avocat ; laquel e
station du pourvoi sur dernier motif. Dip6: nous a d6clard qu'elle r.nonce A la
des pieces, communaut6 qoi a existed en'ra ele 0t
E le siage est levh. fi. Iltid re Gouny, dac d4 a Port-au-
Tribunal Civl P. iace, 1l douze mai courant ; de me-
1 .. .. ..- 1s. A.6 --


Audience du 9 juin 910o.
Pr6sidence V. Valme, syant come as-
eNeurs le Joge I. J. Ddsir ct le supplant
de Jpge L. M. Rdgoier, assists da Subs-
Uitt Jules Rosemond.
Jugements rendos :
Celui qui declare que le sieur Ar-
cangelo Vuiello est dispense de fournir la
caution Judicatum solvi, stantdono qu'il
at propridtaire en cette ville d'ano tablis-
sement de cordonnerie et condamne An-
toine Benott A plaider au fond et en outre
Max ddpens.
Celui qui done defaut centre la
dWmoiselle Lucilia Gervais, et pour le pro-
fit, joiat sa cause cells des poux Sio-
Cs DesroOleaux qui ont constitud avocat,
pour tire staud par an soul et meme ju-
gement.
Celai quai declare que l'obligation
Sacrite le deux mars 1910 en faveour d
ir Lucius Verne pet le sieW r Octavius
~ sm peas s'excflter qua mar. I'empla-
isUs on csue vUi Gmad'Rae, spd-


me qu-en sa quilite uae ruir- s ieKie
de ses enfants mioeurs Marie Th4r6se,
L6on et Marc Gauny ddment autorite
de conseil de famille ; noes a-t e le
dit, elle renonce pour et au nomr d.*
d.ti mineure de la :-ucces9ion du dit
sieur Gouny, leaur p6re.
Do t acte la comparante a sign avoc
nous, ainsi quo son avocat, aprAs lec-
ture. ( Sigr,6 ) Madsme Veouve Itidore
Gaany, Pierre Hudicourt. Dr Lebror.
Earegistr& A Port-au-Prince le trente
ot an mai mi' neaf cent dix folio 63/6t,
Ro. Case 668 du registre Z No 4 des
actes judicialre. Perge droit fixe cin-
quante counties. -- L Directeor prin-
cipal de rlonrgistrement (sigan) C. F.
Carvalbo. Va par autorisation du Con-
tr6lear asiga6) Cyrus Saurel.
Peaor cope comforms.
CoUMationd.
(1Sig6) Ep. THRASYBULE.
PPoawu HUD9CURT. I


C 9 Traisalianhque

Le paquebo' a Montrdali .sara do re
tour dimanche 12 Juin et p|a' ira lin-.
di 13, & ann* h-ure tuib. pr4ci', du
soir pour Cap Hait en. Por o Plata, St
Juan dePo:to Ri o, St Thorn s et Le
Havre.
Port-au-Piince, le ii jain 1910.
L'Agent,
E. RoiBuN*

Maison A louer
A LALUR
Pour cause de d pirt. Tu e garnie
et ayant tout le comfortable dtsir.ble ;
S adresser en nore bur, au.
W--. _ll t-- ..I ., .---. -


A At


e 1 e


is. a iTIashaci a UL aI-10
DERNIERS ARTICLES REL:US :
Ombrelles pour dame on couleun.
Parapluies et p r s Is pocr hlmmes
Ganti toutes no; nces.
Mitaines pour dlame.
Peign s th#s solidt ., en corner.
Chaussettes et bas, etc, etc
AVIS
Le soussignd announce son i part
pour Pdtion Vilit it o# r rraiso, de s tW6.
ADRESSE : Etabliss minit dit s So.urs
do la Sagt' -e.
ANr. I ABASTILLE

A vendre ou a louer
Un buggy Murray tout neof, a eec
harnais et on ti eir. Covcld, ii n, avar1 -
tageuseo. Payeinei p 4 0IItu a Apea-
sonr s de couftianco.

A loner iA Bois-Verna
Maison haute confortablement
meublee. Grand bassin, etc.
S'adresser au "Matin".


PHOTO GRPHIE

S. Perpigqand & Co
163, GRAND'RUE, A PROXIMITt DE LA PHARMACIE CENTRAL
PORT-AU-PRINCE, HAITI.
PORTRAITS EN TOUS GENRES
Photographie directed, genre Visite
RichLes Cfartes genrx e impwrilal
Poses artis iques & meilleurs prix que partout all-
leurs
Sp6c'alite d, repro luctions et d'agrandissements de portraits an oro-
mure, crayon. p atiel, on couleurs naturelles, livrds encadr6s ou sans cadres
A la port4e do toutes leos bourses,
Buste, trois-quarts, grandeur naturelle
PHOTOGRAPHIC SUR PORCELAIN. fTOFFE. BOIS, METAUX, etC.
CARTES POSTALES ILLUSTREES DE SON PROPRE PORTRAIT
Viet er nxotre smaloxn C'exCpositionz,
er*4 a-mcla deo lea pri4 ,
-- -


Bar de la Poste
Distillerie de la Poste


Rhum Nectar

3, 4, 1
Le Rhum Nectar


Le Rhuin


. -vis la Poste

goiter c'est I'adopter
5 et 6 gourdes le gallon.


set obtona par une distl'ation methodlque ot soignae.

es troupe sur toutesa le bones tables.


0 so uurs dpalant B AR DR LA POSTE:
Via romp suspdriour
Vim blame


SgowrdesI pl10.
4 a a


La belle demololle

SARA SILVA

-*









Autrefels falbleo t an6muqu

Aujourd'hui

robust et belle
Est la fille du trisoricr municipal da
Bagi (Rio Grar .e do Sul) oisu di est bam
connue pour sa beauty et sa vigueur. o
Pcr.sorne ne croirait, I la voir, qu'autUl-
fois cIlz fut faibli ct maladive ; et pOW-
tant, itant icune fille, dile sou tt
terriblcment d'antcmic ct de rachitioni.
Apres avoir cssay, d'innombtables sw-
midcs sa.ns en obtenir uic anclioratim
quelconque on lhi donna, sur I'ofdoa-
nance d'tn medccin, 1'EMULSIONI
SCOTT et en pcu de temps clie deviat
forte, tobwtce ct bclle. Ce phinorne w
produit touiours quand on donne cetks
emulsion salutairc aux enfants rachiti-
ques ct animiques.
Exigcz toujours cette
marque de fabrique sans
laquclle aucune bouteille
d'Emulsion n'cst bonne ni
authcntique.
SCOTT & UOWNE. Droguistes. New Yft
'.*r i ________ _





Vient d'arriver

LEit CondeUnsi ICtis
TRtS FRAIS
A LA PHARIACIE SItOURNt.


KESTOR FELIU
!L'excellent taillour avantageusam en
unnu de toute la R6publique vient
d4 rouvrir son atelier Rue F6rou,
( P 4. a#W i-4a40 ) No 61.
Sa mombreuse clientele trouvera
comma toujours touts satisfaction
pour lea travaax qui lual srout son-


A L'tLGANCE
OORDONNBRIB.

4s, Rue des Fronts-Forts.
CAUsaURUas ax Dift6,POuR LA VaTrI
Promptitude et sola aux oomman-
des taut id qu'oa province.
Chausasure. as Dame forms *t tra
vail toulours tout **o qu'il y a do plus
auiveanx.
Forms am6rieaine at frangaise pour
Messteurs ; 616gantes at commodes
Pour las eufants Is plus& 'aise.
Travail solid xzont6 aveo
.t -. .0 .. -.' pr1' 1 1.' '* a I. Y
,*-orsearl JP rpJ Th 'j_.:
Cirages- t dLiquldaPAte,


Francisco


DESUSE


Fabricant do chauasures
La Manufacture a toujours en d6-
p6t un grand stock,-.-pourla vente en
gross e' en detail, --- de chaussures en
tons g-nrps pour
IHOMMES, FEMMs, ENFANTS
Leo commandoes des commerants
de 'intmrieur pourront otrs ex4cutdes
dans uoe semaine & peu pr s.
I23, Hue des Fronps-Forts., 23
Port-an-Prince (Haiti).

On trouvera
de meille':r- Cirages pour tous son-
liers A la mirnufacture de chaussure
G. CORDASCO.
Kola Champagne
Reconstituant
Formule due & l'obligeauce du

Ancien [Inerne des H6pitaux de Paris
PRIx : P. 6 00 la douzaine.
DEPOSITAIRES:;
M, Simon Viaux, rue d Mpa~sin do
l'EtLt, Port-au-Prmce ; Mr G-*orpri.
Blot. rue du Marfsin do I'Evat. Port-
au-Prince; Mr Aug. Scott (LAogare);
- Mile Lue. Arglade ( Cyoe ).
B. Couba, JUrdmie.
N. B. Outre cette cat4gorie, la,
Socidtd Gdndrale de Kola Champagne
livre an public one autre classes de
ce merveillex product, au pnx de
QUATRn GOURDES at demie la dooz.
Fabrique au Chemindes Dal'es
SOCIkTie Gte DE KOLA-CHAMPAGOI3
Port-au-Prir.ce, (Haiti) P. 0. Bow. 31.

CHAPELLERIE
PAILLE DE PORTO-RICO
AccouiKz CHBZ
Feliberto Gonzales

JOSE SAN MILLAN
FABRIQUE DR CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
SALON DE COIIFURl DU LouvRl
Pour tous le gotts at pour tout.
lee burses.


Mme Fernand Loniewski
110 du Rue .R6servoir
Do Lundi 6 au Samedi 11 Juln grande Vente-
R6clame avec prime.

ACCOUREZ

chezHerrmann Corvingtoh.
108, RUE FEROU, CI-DEVANT RUE DES MIRACLES
Vous y trouverez du Bon Rhum Sup6rieur


x3lemxc a s d oLge


Sdes prix xceptionnellement


avantageux


NICOLAS CORDASCO


157, rue


R6publicaine, 157.


A su conqudrir en pen de temps la premiere place tant & Port-au-Prince quo
dans la Province.
Le veritable succes dout elle jouit est di au choix incomparable de ses mo-
dbles sur formes francaises et am6ricaines d'une 616gance irr6prochable et
r6pondant A tous les caprices du bon gout.
Tous sea modules existent en magasin en to'ltes pointures et largsurs lui
permettent de chausser tons les pieds, mrme les plus difficiles; et la modi-
cit6 de ses p-ix est accessible A toutes les bourses.
Toutes les personnel qui ne trouveraient pas A se chausser dans le maga-
sin seront satisfaites dans les 24 heures par un article fait sur measures.
N.B.--- La m e,-n 7p-uIt chfra'-ey; sans prendre des measures, les personnel qui
no peuvent sy rjr,,,e.
II suffit de lui envoyer une chaussure allant bien' ou sinon lui signaler lea
d6fauts.
Les chaussures n'allant pas bien seront remplackes par d'autres, rectifl6es
d'apras les observations fournies.
La faculty du retour est permise dans les 24 h4ures aprbs la livraison. Si
les chaussures ont 6t6 port6es ou no soont pas & l'6tat complete do neuf elles
seront rigoureusement refusees.
La matson d6tie toute concurrence, et envole franco en pro-
vince.
AVIS.-- La mason a nouvellement reou un assortment incomparable de
peau: veau verni, vAche vernie, vAche noire, veau satin, kangaroo, chevreaux
glac6s noirs, jaunes, champagnes, rouges, etc,etc.


Vente


en gros et en details


Les clients trouveront A partir d'aujourd'bui toutes sorts de tournitures
pour cordonnerie A des prix excessivement reduits.
Ceq prix exceptionnels ne soot obtenus que parce que la mason ne fait
plus ses affaires quo directement avec les fabriques do peaux et de fourni-
tures, des Etats-Unis tells: quo tirants, ceillets, lacets, clone, 61astiques, fil
pour machines et pour cordooniers.


Fromages

Fromages
VIENNEN T D'ARRIVER
PIate grasse de 7ollande
Grayere tries frais, A Deux Gourdes la livrd
Jambons d'York sup6rieurs
Lait Condens6 Nestl6

AU MAGASIN OE LA MEITROPOLE
93, RUE DU MAGASIN DE L'tiTAT, PORT-AU-PRINCR.
Si vous voulez boire du RHUM DACicaux, du RHum PUR, vrai product
d'une distillation m6thodique, allez chez

Leon Liautaud & Cle
o0 tous, riches et humbles, vous serez satisfaits. La reputation du
Rhum de "L'Etoile"
W'est fate rapidement grAce A l'excellence doe la distilledis do L'ttoll ",
on Plaine du Cul-de-Sac, o -so fabriquait le
Rhum de feu M. Barbancourt


M" C. L. Verret
Tailleur-Marohand
Donne avis a sa bienveillante clie.
t&le quo *a maisoa Nc,.7, Rue Travyw
Sibre oat toujoura bin pourvue d '
vari6t6 d'6toffes do la Lau:e aow.
veaut6 pariaionne.
QUALTA SU*PtMrau. coz. 3ta AnTs
TRJTA 306L l*OI l.* ElCTKyl.T ?OM
#trdhsd rdmtfm i

Cabinet de Me Rigal
AVOCAT
33 avenue Magloire Ambroise 33.

MASON DE CONFIANCE
148 GRAND'RUE
Mr Joseph St.-Cloud,
LE TAILLEUR si bien connu do la
Rdpublique, avise ses nombreux CLI.
ENTS qu'il vient de recevoir par 1la
derniers Steamers une Vari;td d'4tof-
fes de : Diagonale, Casimir, Alpaga.
Cheviote, Drap vert et bleu duas
rdelle supdriorit6.
COUPE MUDLKRNEI
PROMPTITUDE SOLIDITE I
L'6tablissement se recommande aux
clients les plus dlicats qui appr6.
client chaqnu jour davantage le FINm
de son travail.
Demandez chez Joseph S.-in:-C;oud 't
Restaurateur de la Sa-ti et des Cartes ros.
tales Illustries.


Cordonnerie


Nouvelle


C B. PETOIA


GRAND'RUE 143.
Avise sa nombreuse clientele qu'eI-
le vient de recevoir, par dervier ba-
teau. une forte quantity dr marchan.
dis.- et do fouruitures. do toute frat
chwu: et de tonut beautM, import6es
d,4 France, d'Allemagne et des Etats*
Unis.
Le public le1gant, curieux do s
bien chausser, y trouvocia lus peaux
les plus solide, et aux nuances lea
pl's vjar;es les formes les p.as belles
at leos plus appropriees.
On u'a qu'd ve u" cbh z G.B. PlITOIA
pour 6tre assure d'6tre chauss sani-
vant les meilloures loi-i du cunfort t
de la mode. Sp6cialit&s pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux. cirages, formncs, fournitureS
et miteriaujx divers pour cordonmeO
rie. On trouvera tout co qu'il faut, aMx
prix Is plus moderns, A
LA CORDONNERIK NOutVKLLX
143,GRAND'RUE 143;

Maison F. Brunes
195, GRAND'RUE.
Dirig6e par
L. Hodefin
Ancient membre de la society philanti~*
que des mattress tailleurs de Paris*
Vient de recevoir un grand choil
d'&toffes di-gonale, casimir, alpas,
cheviote, cheviote pour deuil, etc.
Recommande particulibremont A
clientele une belle collection de co0
pes de casimir, de gilets do fantaid
et de pique de toute beauty.
SPtCIALrTT D9 COSTUMES DI NOMIL
-Coupes I rancaise. Anglaise et AID'
ricaine de la dernibre perfection. 14
mason confectionne aussi des C*P
rUMNS MILITAIRJS, HABITS BIrODl
DOLMAN, TUNIQU3S,HABITS CARR*S, O*
etc, de tous grades.
On demand
De boas ouvriers tailleurs pour gIM
des et petites pibcsa et un aide *Of
pOer.


3:30Lx %rlX-3