<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00944
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 8, 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00944

Full Text
Cflim ~au, No gwe961


eFrt-a-PrikncH, US


Meroredl, 8 Juin t110


VUEEIlT


Al.bw 6l0*


Us Me .. G. S.00
Them Moss... 500
us Moe .,. G. 2.20
Taes Moss e.00
=n MorS 8.00


mm ,1


4


j2


OUOTIDIEN


LE NUMBER) 15 CENTIMES

low manuscrits insgrM ounon m Dcserom
p'as readus
REDACTION-AL)MINISTR ATION
45, RUE ROUX, 45.

ADMNEuiTR ATKCU
Arthur Isidore


I
I
I
I
I
(
h
I
1
I
I
U
I
t
U
I
I
I'
'I
a
a
I
4
U
0
U
4


t r aso* sont retrouves, Ieleendemain d- li Ides individas et des classes d'ane so-
e s9 t'ore U-d'H alf t bataille, avoc lears m6mev diff6ronce Ici6t#, eat la transmission h6r4ditaire
caract6rlst.qaeo : escjlaw,--.tout p6dotr'd des caract6res.
A L'USAGE DES ADULTES de drolt exclusif at inconte-tab'e Ie !a L: r6le prdcin do al'dlJcation *S4
force, noe onnaisaot pis di sit,',tion ',d discern-r, dans cette aivre do
LIVRE IV moyenae entire obdir aw. ser:ilis .t Hcom- tranomisaion, le earactAra, bonq, ou
o mand r Ma despole, entr lIe tait de recevjir leo qnalit6 P, qo'il fi,' fortia-,r at
d" coups et celci d'ie dower ; impr6vo- developper, et lee caractues mnauvai_,
Le PaOte FOndramental yTes t n'ayant guAre le so ci du plus ou lo devices original qa'll faat af-
-immddlat leademai ; no oomprenant faiblir et extirper.
La Constitution do 1806. ge6re la sigaification des pin:ipen
VI abstraits et no voyint pas, dans Pon Lt od il n'y a cad'd vacation s pproa
Sesprit obtu, I'application di:ecte de pribe, at tel fat exactemet 1o cal
Voici quaol6 4tait officiellament la si- rapport de subordiastion quiexistalent cee prinoipes amx r6gles qui doivent do la socidtd h#troone, tos idividue
tuation de6 libres et affra e hs. tell qu'- entre los sclaves ot les aftranchis on ddt riner la conduit dos allaires g6- meats at le tems, cra t5risent inSa-
ells dtait cr66d par le Code noir : libre qui en posdaient. drales; -.- 'affranchi, ---. ave a con- ametlemet Is tesmo as, ct6riols ia-
Volli, A dotre huable point d v ue, caption touts lib6rale des devoiis so- rablment par Is lqualitdo t l areas
SA. t. 59. Octroyois anx affran- Ie point do depart natural et v6rita- ciaz ; la haine do touted contrainta ex- ancostraes.
chis es mrues droits, privilAgas et bie des diltinctions qui existaiant dans tArieure ; l'esprit emprei-t d'.,u idda- Ua dernier mot sur cat quie,
immunit6s dott jotisseut los personncs, Saint-Domingue, par rapport aux po. iasme excessif; ayAit la fAtichimme do tn c'st ior mot sar co dsq tir
n6e !;b-cs ; vou'osa qu'lqr m4rinent pulations qai devaient plus tard res'er dogme et do texte ,; e yant en .loe mt *est pour swyo do dbsipr ou
uoe libertA acquise, et qu'elle produise mattresses doe il ; co distinction horrear obdir sans discussion et commander mao*ntenda capital.
en eux, tint pour lears personnel que resident principalement dans la diffd- aw~ biutalit. 1T. classement dela soci6t6 htllisSo .
pour leaur biens, l-as mmes effeti qunp rance d'tat social. Toats l'histo re d'Haiti eat plaine de ban6 sor la question do colesr. *ot
Ie bonheur d" la liberty LaturellI cau o Abstraction fate do touts qaetion do cotte dualit6 nda d, .a-c r'6-e hdtero- absolument artificial,. A otre avi. 11
& nos autrea sojeta.v couleur, it y a n6cossairoment., deaox gae des populaiion Nous somans a 6t6 cr64 par les esprits ignoraets do
hommes difl6rents danes 'asclw :--- pro- dins ]-nays deux classes sociales distinctes, '4pooque colooiale. oerp6tuA par Jeoi
La ldgislatio, nouns le savons, pour pri6t6 et chose d'an mattre, simple deux types sociaux distincts ayant non dcrivaie, strangers don't quolques-aonr,
pen qu'elle satodoe s'ins irer des reachire A protection ddnua do tout origins resue:tivis dans l[s caract6- commit S-'bolchar, joubront dn philan-
m>surs, a plit6t pour efftt e r6Zui- exereice et parfois de foote notion d'i- res essentiels, les formations spdcislae thrope. et il est encore exploit do
riser que de cr6or. initiative, et qui n'a jamaii qu'A l'Wtst des dtux ascienne, classes co'onialhs noa jours par de: 6crivains natioasul
Si l Codte nir assmilait ainqi ls atf- de vague instinct le sens de la iiberid des .claves'et des affrancbir. ausei ytst6maticaos qua pea cdlai-
franchis aux hommos i a6s libes natu- individaelle.---et danas I'affrancbi ou libre, Nons n u'av: s pi., sur les r6gles rds per I observation deos fall social.
rellement, c'est que, du moment q-e .-- qti, sauf la restriction de l'exercice arincipalei qui doiveit daterminer la Les one *t les autrem so soot com-
I'etc aye avait dA6ouill4 sa condition de certain droits politi;ues, avast la con luite des indivi lu et do la soci6ti, te tA de l'apparence des chooses, tells
servile, t1 tendait & ie rapprocher Ie P'peioA deposition de sa personne, poa- ni I s mO--ies notio,-i, ni lea memis qu'elle r6aulte do la constatation soi-
plus complement quo possible de la vait acqu6brr des bins, faire certains sentimr n's, ni le mne itl* van's quo nons emprantons I Mr Fir-
pnuesesiou d'etat d'homme libre. actes do commence et 6tait ared lui- Tdl d'eatre not ;ti'a nul souci de min :
Et si, plus tard, d'azires textes res- m6me du droit de posedder de 9 es- 11 viq do son sorlb'abl,, ncore melons D. s a premibra roitiA du 18* eih-
trictife sont venas itablir des d6marci- cloves. de sa libirt6 ; tacdis que tel antre 1i dit-il, lsA pop.iatiou onolontales de
lions, parfois ljautesa et humiliatee, Qe des cirznstanceq gravea, met- frdmit a la waule pen-ne done iDjustice S'-Dnmingees taiant don~ compoeves
ntre Is clause dee affranchis t bres et tant aux prisos avoc 1-8 d4v6nments commio.e, vibre on face d ae libert6 dco blancs, Di ngu lAroe et de noir.. L-s
leas colons de la-e6tropol, c'est p ce; deux classes, talent ea poor effet de opprim4., et a r6vole a ia vue d'u- blanco 6taent tons libr* Is mul-
isdmeat quo loan mar it I'osag le raprocher momentan6ment, at ne vie arbi'rairemen' sacrifi# trees Atalant nour nlvirn i ibres
Taaijnt tendance & augmenter de plus tout na urel que, ces circonstance TI d'antre nou-. inieni:bla an b*en et pre, de 11(6 es-lavaw le- nAgres
u plus leos circumstances de rapprochn- 6tad't passes at ces cv6aements 4tan s autrey, noe s l3(1 rniui A quelque 6tsie't pour p'u, de 2 l:)10 enclaves, at
nt, qui contraa int ini in- acomps, lede classes aie tn chos quo lorsque l %e;n estf *n jou, prs de 1130 libres.
flenace des pr Weg s socilug. dance & 6voluer autant quo possible e'.t capable de sacrilier I'e rambl dog
Lss milices do St-Domingae Atalent dansa I cadre de learn condition at- en daur poor rer o C't c qui cr t minten, por
form6ss des habitants blanc et des rioures d'existence, physiques et mo- birver le darin t poa,s srer on m ot d'r- cho es haitiennes. I teodance do
r adesh abitant b faserver Is s*io n n a a, on ua mot. d'ir % rIaq to Id e
affranchis, divide d'abord en r6gi- rales. tre horizon sensible queelu de in btitor la question c coulear. -


E debors des mileson saitqa.e coesn retero- ral; s dpouille au bndficede s an- nos fa htor
it-DaminQgueposedaitone mar6chaaa- blres dAhtdmemsiIS e osedtres ; sait planer ac-Jessus des plug AlunUsTeMAGLOIREu
de on gendarmerie, A pied et a che blab- e eo Ieslargs costing co, *t, en an mot, AU.uT. AG, .
rva: elle Atair Ie lot particuller doe. com g dan. ps ot. Ls disputes so soaffrte et meart parfois aun pectactle. --
ibres et affranchis. des biologistse aot des socrologes *- de l'iforo*ane puliqe, on so ranime
Coex-ci, dit Cas'on-et des Foe, deot A rch hr e sjoitrsqe de tout privationur doltd ,ou.io srtn
a tlent arrived A former one class areas. so treasmettest des ascendants 0r onnele capable de favoriar I
mportante par seas richemsse. lIs se II. ni dsendants. mal cn no pens proapderit. gaadrale. d f i a
Eraient an corinrce et a la calt re ; AI vr1dfit Nm6 do clto trdansmi- No a ommes. *n rdalit4e dans Ie --
ior s t i s doPot u s r s notro part, nom s avons ddj pro ra : ds nit d'esclaws t des issues IRENSEIGNZMENTS
eto n sm a rmr do 2,009 plants f e- elos i I'opinlon quo Cest 1 IAcassiona rf franchise.
E d epit la force d prAjdgns. la qal fait Is race. D'o& il resort quo si II eat latlue at dangereux de Ie .ier M r .OROLOGIQUE
station de la classes ldoe afracut is e a formation esseatiles doe asacndants an profit d'aucun faux principle d'ogali-
rcs talit croesate, omr sain qucse t reotrave daas lee deseeadodts, cest te. L'gallti post a tre admirable, O bServLtCtOirO
u'at a alle aquas a uerre do lndi6pn.- que ceux-In, ont treasmns A coex-ci, comma thdorie et comme dogme, en- DU
lance nationalsI a s d s premiers ces avatt toot, laur hoom deer let g- coe plus comme objet doe dclamation. S AI COLLGE St-MARTIAL
important. L agesremets d'Og t adratioas mo ellee. NMai, on fail, etle consaitua oe s-
1 asoe compaPreies faret elasiv-. II erat per d. aosteoir q '*s eooeopties osatre atsre: 11 anst pas MARDI 7 Jum Ieto
eai Ie fait deto eedse '.sanffw gusrrcs deo o alest o eoM Wet de was :qu les hemmas sent es iaux BrENw i
I 'tomms lu ibrs iedoMs dme leaw eio ie essem qt'uls siebet jamals 4 fgmaux : ce2 7a 4
Ajoton enain quae raffranchi on ttelle tes deox cianss, servile t affria- **t lese philophe qul not laveosti Tteut minniam 22,2
EnMs librte tait lai-meme possesseur chi-, do St-Domiogue. II no faut pas cela. La situation respective des hor---
aeiqeem. ae grand effort deo r-isoonement poor, mas et ea raison directs des aptita- d im__ 31,2
Oae golt l ana pine qee dis o coavaincre que, a lendemaia de ce deo individelles ot les aotitudes indl. Myee dire Ue la -em ,3
m c prafoades devaient e6parer goarres. I 'esclave et 'attranchi so soot vidoelles so d6veloppent dans Ie I ens ss eo i Nvrt sos is jrde
Ineae doe coll des e claves. Oj- retrouvads tels qa I'ddecation ant6rieu- doe 'edwation. Vem r Se.t Hlombsownla is ,.s
4otiSWaions, nacan' lion social re lees avalt fait D orts que, mous Mais. mnoas e r6pidtons A Ia uite des.
la ent a t el es ot olloe n'avalent l'anflormitd des formula et doe dd-clasatorit6s lees plus inconteetableto, lenia.
*alat de Matet commun quo les mations, los deux classes d'avant 1806 facteour Ise plus s*r de las coastitaUtiosI J. SCutaa


c





8. 8. Pie X et Th. Roosevelt
II y a A Rome, roe doa 2 Sep:emb'e, on
otdle aethodiste dont le but avona, po-
bil, est la in to coatre le Vatican ; cm cor-
doe eot A [a atte de toates les d6monstra-
tioes antipapates et de totes les org ,aisa-
tioes ayant poor but I dcraseme-t, i Rome
atme, par tons les moyens, m6tae la vio-
lonce, de I'Eglise Romaine. Ceci eat no-
solire non seo'ement A Rome, mais dins
tous les milieux ou l'on s'occupe de %
question romaine. Dernit emenW S Ex M
Fdibinks. arcien Secr4taire d E-at ;us
Etars-Unis, de pissige a Rome, demands
ot ob int audience do S Pere. Avant q e
calic-ci eut lieu, on apprit que M. F.i -
banks devait, au sorwir de l'audience pan-
tficale merae. prisider one ruonion. do
circle mdhodis e en question, et y pro-
moacer an diacours. Le Sdint Pere ne crut
devoir, dans ces conditions, recevoir
Fairbanks.
Quand ces jours dernier;, M. Roose-
Velt, encore en Egypte, demand tiligra-
phiquement si Sa Sainte- le recevrait en
audience. il lui fat r6ponds, confidentiel-
lement que ui, m is la condition qre
I'ocident F irbawks t e se reproiu rait pas:
C A.d. que M Roosevelt ( qui da rest
a est pas mihodiste ) n'irait p s preiider
IS rduoion antipspale de ce cercle M Rco-
seve't ripond t qn'il ferait ce que bon lui
emrblerait. L'audience Ini fat alors rafa-
9se.
En fi,sr,riv A6 Rome.aptes avoir vu sur
place cc qui en ~rait, M. Roosevelt n'alla
pas -o cercle en question, et e&me comrme
on voulair se servir de son nom centre le
Pape et faire one manfesta'ion anticatholi-
que, il se d6roba et quirta Rome en atfes
taut d. sor res--ct et de sa vondration
poor S S Pie X.
Do *B'illetin Religieuxe do mois de nai.
Cin6matographe
C'est ce soir A Sr' "8 qu'aura lieu A i'H6tel-
B*Ilevae la m'gnfihue representation de
cinemnngraphe offerte nor le projection-
oiste Baver, des Etats-Unis.
Le prnoramme, que nous avons public
st le meme.
*Mariage
Ce martin a et& celb-i la Cathedrle le
'mariipe de Mile Lucie B yard avec M'
Mc~ane Diogene N .rcsse.
Les'maries ont 0,4 conduits A I'autel par
Mr le dirce Antoenc Simon fils et Mme
Etienne M thon.
SOnt qr'e M'le Claire Dujour et Mr
Clement Narci se, Mile Casimir et Mr Ld-
lio Lifontant.
Nominations
Mr N6:Zui Solide a .e commissioner
teseur A la doaane d'Aquin et M Ch. E.
Bimedict, direc'ear do I.vc6: d-s Cayes
en replacement de Mr Norm I Jan-Jac

Montr6al
DkPART
Gonai:i's.- MI'e Looise Parisien, Tre-
soline Valbrune, Mime Salomrn Buttler et
renfant.
St Marc.-Joseph Mrisser, Sinatcur E.-
tame jeane.
Gare A 1'acide ph6nique
Ce martin, vets neuf henres, un enfart
de dex ans laiss stul dns u-c"e p &ce
du-'e mason du cheruin de Lalue, p.6s
de S eiher. s'est empai d'on flacon d'aci-
de ph&oique eo en bu one poti e quintiti.
Le docteur Guiteau appele ane demi
heure apr6s, essay de ramener A Ia vie le
malheuteux petit gtarwo quake h adglignce
des parents expose si cruellement A la mort.
Course doe Bours


Or Americain comptant
ConsolidEs I ojo
Consolid6s 3 o10
to Janvier
Provisoires
Reprunt 20 Aont
Titres bleos
Titres roses
Chkques sur N-Y, prime
Chiques sur Paris.
Traites sur France
Transferts so: Paris
Bllh de cinq gourdes
Ikel ecom pte


468 oo
25 112a oo
50 oio
$0 010
86 010
23 010
23 o010o
12 o010 prime
112 ojo prime
12 010o prime
314 010o prime
2oo


S exportation do banned
D Ila part d'uan bonas autorie, al eft
dit-que oa sbvr union pour IWn basa-
ane, contract t do batoaux A vapaur quoa
pose64le ia C3Onmpgaie Elder Dempe-.
itr, a no sera pas resoevelde a l'ex-
oii'a'-on de son term actual. D'ap6 4
I mw teraes do I'entente, la Compegie
a Elder Dampster a dolt fourair an
service di vaouars direct chaque quin-
z(inr entire Bristol et les Antilles An-
glaise*, transportant la maI:1 t on
t rtai nomb-e de paxsager4 pour la
some de 40 000 Livres (k00.000) Ds-
yable chaque aunde moitie par ta G le
Breoiague ut mioiiepar 14 Jam Ique. Un
article da contract stiule qua un car-
aii nombre de rE6gmes de bananas sO-
ront transpoittA A cbaque voyage do
retour.
Seulemeat poir la mall il a d'6
coast.ts qnu'aue somms moins qa'an
dixi6m, da montaut de la subven ion
tullell, sufti ait amplement, at quo
t'i eo d'accorJur uue |las large some
n'etait que danq le d seiea d'encoura-
gr et entie eir le commerce de bina-
neo.
San3 do~.ta cat efi-t a ALt obtenm car
'-*e fruit es, probab em iwnt id plas p3uu-
laire d atous ceux import6a aux lies
Brtt: nc, iques.
Cea"-nda, >Io .iote. o .1 : vie-
mn'rt expr.mes dan, l|8s Indes Occi-
deL tales q la Jamaique presque seals
en a b6i ficid. -
a N w-Yo k, lierall a 22 Mai 1910
Ro ate de Turgeau
N.us attirons I'attention de la Comanu-
ne sur la route de Turgeaa, qui est dans
un 6tat abominable. Le Conseil des Se-
c,' aires d'Etat avait, dit-on. vote une som-
r-c de 30.000 peu- la "tf::'"oi cop'6 e
J. cc'.ie rou.. Mats p.r-st-it, aucune
sui.e n'y a ete donree.
L Elh, de Port-au Prince pourrait conm-
mencer quelqres repara ions qui sont d'ur-
g u c necessite, les grand.s pluies de ces
jours dern er rendant impraticable toute
circulation.
ON OFFRE
Exc- lmne maison i louer, meoblie oa
non, Bis-Verna ( Irnpacse Ltvaod ) avec
ecorie, emrne, bassin e jirJtan.-- S idres-
scr aux buieaux du Main.


LA


Publicile isppnsable

UTILITY de la REOLAME

Nous avoos assists, pendant la fin do der-
nier siecle, as dbveloppement rapide et
p'odigieux d'ace puissu.ce nouvel e q'si
erg' cuit chaque aanee des millions Ceresi.
ce que 1on nommait antr, fois lamnaonce, la
r/clanc exi,tai' dans les temps les plus re
cu!'s. MIis 'anr de s imposer A l'aitention
do public a f it u e fortune surpreoante
sous le nom de Publicit6.
Et surtout la notori6t6 est devenue une
tatch ndise f.isat v ivre on commerce Jes
plus ac'ifs et des plus paosp6res. Voulez
vouq que votuc noma soit c6dbre des p6 es
A l'Equatear ? Vou ex-voas : re conau
des sauvages de l'Afrique ec.des dandys
de Londres. des paisiblcs Germains et d"e
iuuilants Brdsiliens ? Libre A vous : an
contra pass avec desX oa trois ugences
imposes voire mom & a'tsettion di I'&-
rece bamine. Si vosle voelezso ddsho-
sooera le ple beaux pasY de Sire
par des pMamenew vo a mt
I weaoutle les promenmers twk, de hims
de feu disant votre tonaoge.
Tout cela est possible, soulement cote
fort cher et c'est par millions que se chif-
frent les dipenses des industries on des fa-
bricants qui foot, pour lears produits oa
pour leurs magasins, use publicity walment
intensive.
Do jour oa it a &d recoanu que la rd-
clamre tait one des forces qui Mal6vent le
monde, el'e a td exploitde rdgulirement
et scienifiqaemeor. Las Etats se satp-oc-
cdpds de peeleser des dolAs sar les affi
odis qee ls ge ads dispenasteurd de
mosoeNA, n jourauzx t s mVw w d4.


cidaieat A veodre Is plus cher podb'e laa advesaire de Il a~overi dams m
resoamo e, use ladesmie noovelle eat ode I deser -e poevoir spciali'dg de L. a.
qi seats ue des caractddris iqes de oore galer et Co. car d'sapres totes les rem
sitcle : la publicity. g aais poi. e alls il m'eoide
C'est d'Amdrqus qu elle sous vient. LA malse conace s80 tae sof de LM
elle a dejA pris nus dveloppement qui peaut ier et'Co, sauf i6 Me Raymood ateW
ampressionner, si I'oo song qa'elle no'a cer- di j Oqa'eotalie fair rem iscter L Me.
tes pas ateint toute l'ampleur dont elle est gor por avoir ce manda, -qu'll cood"h
capable : on Evalae A i ooo million de doAc Ia nu'litd de cete saisie immobsi.
dollars, c'es:-a-di:e A 5.ooo millions de re pratiqude par fes L Manier. La casU
francs, la some dipensde cheque annde eat enteodee.
on publicity aux Etats-Unis. Puissle siege a dtd levn.
Avant 1a guerre de Scession an fabticant TrI
de balances, Fairbank & Cie dtpensait Tribunal de Paix
3.ooo dollars par an, soit z5 ooo francs. ScrMTIO SUD
Aujourd hui il en depense 750o oo000, 3 audience du 6 tiw 10o.
millions et demi de francs. Le fabricant do FAUSSnE AC SATION
savon a Sapolio a qui, it y a quelques an- AUiE ACCUSATIO
ndes, consacrait par an 30.000 dollars o Sipeudiou Chales surprit dernieremoea
publicity, defense aujo ard'hoi ix.ooo dol- ua Jugement par difant centre Fonteas
lars par jour. FortunE, quai il iclamait des domags
Dernimrement. un magasia de detail ea- e: in 'res pour une fausse accusation de
voya des catalogues peasant jasqu'A 4 livres vol. Foteus s oppose A I'eadcution da
et ayant un miller de pages. Le port seul jagement et prendA ton tour difaut con.
d'ure editioa de ce catalogue cote 64o. tre Stipeaudioo.
ooo dollars Lsffaire est rayde do 6dle.
It n'y a pas de maison en Amrarique, qui .
ne consicre an moins 5 olo de ses bend- **
fices A sa public e. BOURDEt ST GCURDIS
Les grindes masons de nouveau-Es amd- o
ricain s, les a Dpactemcnt S acres out des Velleda Valls faith opposition A on ju-
budgets de publ cit6 formidable : la mai- meant par dfat pris centre elle par C
son Mirohb il FielJ. de Chic-go, ti-n la mo. Elle contest les droits de Como sar
te e avec3.50 oo00 f-ancs paran; Wanama- la ma&Z.oa don't il la v.u. .hisser, ddclati
ker en moyenne 2 millions I12. Les grands le tribunal incompetent en raison de la
magasins de New York dipensent anaoel- matire, les loyers s'elevant A plus de iso
leatc nt, ensemble dix millionsde public e, gsurdes. Le tribunal voit des board"
representant 4 o do montant de leurs dans ses moyces. I1 affirmed sa coampi6te
veate; otaiaks Cete depense est le double ce en rejetaun :ootes les exceptions de
de celle qu'ils affcc ent an loyer de lenus Veilida, A qui nl eit seauement permit de
i.b .sseme-ts ldie nest d6passee que par p over qu'elic n'st pas locataie de Co-
les sa aires des employes. mo.
Un rasoir de sareie celib e a sa. avec E
750.000 francs de publicity, vendre 6 mil- CHAIR ET OS
lions de rasoirs ; pour Etendre sa vente A Barnave Lesp' ns-e :ssigne Marie Je:n.
l'Itranger, it a portE son budget de pu- Baptiste en paiement de tiente gourdes de
bica i 1 1 25o.ooo francs par an. Une des loyers et en deguerpissement. La defended.
plus cdlcbres fabriques de plumes a r6ser- resse conieste fe chiffre des loytrs : ill
voir depense o.o00oo francs par an pour ne doit pas trente gourdes, mais quins
sa publiciie gourdes. Barnave le lui accord mais te.
Thoinas Beacham, pour ses pilules a en le se libdrera que par des versements mao-
glouti un million de livres sterling soai 25 suels de trois gourdes- Barnave protest
millions de francs. cette fois. de toume la force do sea
Celte puissance de la publicie6, qu'attes- Ase ". -Elle continue: impertubab!e. Je
tent les chiffrent, ne nous est eUle pas re- demand pour deguerpir un delai de sept
velee d'ailh urs par mille autres indices ? mois. Barnave est consteron.- Le tribu-
Ne s'e a'e-t-elle pas sous no. yeax ? Elie a nac ordonne qu'on lui communique les
enrichi les journaux e" les magazines don't p ces idu procis. Mais la citation qui lai
el'e cst devenue la resource principal. est remise porte la sig -atute de Fremont
Elle est une science qui a sa techioique, ses L-dorest. 11 bondit.- .ee ne connais pas
rtg'es fort compliquees, ses calcu's presque cet 'huissier, j'annule ma citation.- Ne
infa.llib!es, on art qu'utilise habilement |soyezpas si prompt. faith Bunave, Fremont
tontes les resources de la photogravu e. de Luforest est an huissier en chair et os',
la lithographie, desdeisecns et des coulturs; qua je I vCis voos mon ect I F.tmont se
on commerce qui fait vivre les milliers p E tate en efie. Le juge, radouci, de-
d'Wgen s, de courtiers et d'employes. Care la citation valuable --- accord I
J. ARREN. I Mar:e 3 mos pour paler et loi ordonse
Sde.diguerpir sans delai.

TRIBUNAUX PiAYEME1NT DE BN
Ts ibunal Civi M ec Vve Augus't P.- as-igie Herm.;a
Tdbunal Civil en pteme nt us bn de tree
Audience Civile o'dinaire du Lufd, 6 g'u, des. le defeedeur pre:erdant avair
juin 19 to. I paye o geurdes sur i'obl guon. le jiag
lot ordo ne de prouver que cc versemeni
Pcridence A. Champagne, ayant corn- a E fait.
me assesseurs le l|g- V. Valae et let .
sUspplrint de ua.e H. R-nhomme. mass it


do Substitut Jiles Rosemond.
Affaire entndue
L's conscrts Mirenu:a contreL. Mcgnier
ot Co,
Voil tla nutare de cetsc ;ffjire.
Fee Micni et tit crdancier de L. Ma-
gaier et Co d'ume valear, L. Mager aet
Co, pratiquarent a e lsie imimblalre
mr les hdritiersdo fe Mrem rede
Wad par m fiUhs Mesdemoselles l et
Me Ra ood avoc de L. M, -
gtier et CO, qua monait cette procEdure
clandessunement. d'apris son adversaire,Me
Arrault jeene, declare que cette opposition
faie par ces demoiselles est nulle etaut
done qu'elles sont etrang6 es, vite mse
adversaires n'ont pas manqud de lIi dire
is elles soot 4:-ransem elles 'oat pea le
droit d'utre proitaire de bien foacier ea
Hasti, par co qnem vote asisle ime
bilf6re est mall. U. der r argeme isde
Me Arralit feeae qi- fiet savor as tribe-
sal qu'cn. ise immobilite. I haIewr sM
e Ca n d le ;;&, aIV da 4".-
Ne, ws 'lU doom = i4m la ssma


S UGM@NOl' 4NDA1SP "


L^ )eAssmai, av nant do Now-
oa k st do Saint-Marc eotatiauuds, NA
dimannhe 112 courant St p5rtira I*o ~
me Je onrpoWe I..dotS uds m44

Portas-rla1*le6 Joain1910.J
AUG. AkMRKDT8, Agmts.


H 6tel Be~evuo--
Le inleux situ&, Is plus osoS
fortablo.- OGhmp-d.-Mams.t
C oidno rememum..- Vine our I& .

AL loner A P6flen=ViI41
UN Urs MalosA iage sayaut bulb5'M%
douriles at romm g.._`
Sadr ussr aw berau Eudo IrseL


I -- -- c -- -- ---- --- ----- -- ---- -- ---- --


I


I





A. de Matt6is & Cie
DENIERS ARTIGCLS RECUS :
Ombrelles pour dame en couleur.
pSMplos et parasols poor hommnes
Gant totes uuances.
Mitftb pour dame.
trbs solids', en corne.
iettes et bas, etc, et.-

AVIS
LI soussign6 announce son dc'part
pour P6tion Vill poor raisoa doe sntd.
ADRESE: Etablissement des Seuars
do la Sagesse. A ...A


L'A merican-Bar
I *acs GvrRAnRD
c c6ti de Is Pharmacie W. BUCH
Se charge de livrer aux Cercles,
Clubs, A 1 occasion des marriages,
baptemes cu d'autres f6te S :
BIREALL.IMANDE A LA PRESSION


par fLits de 50 litres avec I'appareil
n6ces-aire, an garg n pour servir et
les verres.
Prix en o- am6ricain on en gour-
des, trls m, id6r.
FRED W. KATSCH, propritaire

CHAPELLERIE
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOURZ CHKZ
Feliberto Gorizales
rI
JOSE SAN MILLAN
FAIBlQUl DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
SALON DE COi FURE DU LOUVRE
Poor tons lea gouts et pour touted
a bourmes

Vient d'arriver

LiI Condense R1eSli
TRZ8 FRAIS
A LA PHARMACIES S*JOURN*

NESTOR FELIl
1L'xo0@iet tailleur avantageusosma
M dos touted la R6publique vient
d rouvrir son atelier Rue F6rou,
(Ad s Miracles) N*961,
1St ombrease clieiatle trouvera
m.am. tolouors touted satisfaction
Paw le travaax qul lul mroat son-


Kola Champague
ReconstUtuant
Foran!e due a l'obligeance du

Anme JIn erse des Idp'taur, de Par s.
PaOx : P. 0 00 la doozaine.1
DEPOSITAI R .:
M Simon Vi-ox, runa du M gi-in de
I'E'at, Port-au-Pric., ; Mr Georges
Blo., rue du Magasin d' I Eat. Port-
60-Prine; Mr Aug. Scott (L6ogane);
- Mile LucA Arglade ( Cayes ).
B. Cooba, J6rdmio.
K. B. Outre cette cat4gorie, la
3ole6tg G4n6rale de Kola Champagne
lls an public une autre c!asse de
ta merveillex produit, an pniz de
V"TAN GOURDas et demie la douz.
kbelqur au flhem in des Dalles
._ Nrii. G18 D KOt.A-CHAMPAGNS
V4SW-Priacs, (Haiti) P. 0. Box, 31.
.'0 A Vendre
spaenz *t co..--o4e
^ fIn toutout onbon 4tt.
tv.u;Zw" M sre do Journal.


Rafle
La plus belle
des occasions
Etre Iropridtaire d'une des p'us jo
lies campagnes de Bizoton |our
oinq dollars. (Ancienne pro-
pri6t6 d'Espinose en face propridt6
Jeanty ). Deox carreaux de torre com-
p element en herbs, magoifique mai-
son haute, bis.in aliment6 par dix
huit cents pied de tuyaux de 3 pou-
0*s, 3 chambres de domAItiques, ecu-
rieo, remises, cuisine W. C arbres
fruitier, en grande qanantitA et riviAre
au fond de Il proprit6 I1 y a 400
billets qui ne swit valab'es au'avec
'e visa de Mo;.s',u- R RONEY.


H~pital


I p


V6tdrir air-e


15, RUE DU PORT,
AMr V. H. DELFOSSe,
C. V. Dodteur chirurgien.


vlg(ri-


Recemment vd:drinaire du Gou-
vernement de la Jamalque, vient
d'ouvrir un h6pital vkt6rinaire et on
dispensaire au n0 15 Rue du Port
on Pavde en face do la Glaciire.
II g'rantit le diagnostic et lea
meilleurs soins pour gunrir les af-
fections des chevaux, des bmeuf4, des
chins et au'res animaux domesti-
ques.
Une mirachaleiti est attache a
I h6pital pour ferrer les ch,.vaux snus
le contr61le direct du Docteur Del-
fosse.


C ie. ale Transaliantiiu
Le paq .Abit c Abd-ED-Kader D se'a
ici ve-drcdi 10 juin, eo ,'aira le m6.
me jour A 5 h)uri s, pr. ci-es du soir
pour J4rmie,Santiago d Cuba,Cayes,
Jaemal, SIo DOmingo et scales.
SN. B Pas 6 nmidi, le 10,il no sera
lus d6livre de billets de passages pour
anliago-lio Cuba.
Port-au-Prince, le 6 juin 1910.
LAgent.
E. ROBsLIN"


Lig Atlas
le vapeur '"Altai" ayant quit-
t6 New-'ork, jetidi 2 courant,
pour Port dc a:ix Cap-Ilaitien,
Saint-Mirc, ionnives et notre
port est attendui ici vendredi 1)
courant, et partira probablement
dans la soirde pour Petit-Goave,
Miragoaine, J6rcmie, cartagena,
Santa-varta, Kingston. New-York,
pregnant la malle, fret et passa-,
gers. I
Port-au-Prince, 3 Ju;n 1910.1
F. HERRMANN & Co, Agents

Monsieur App.

Porte i la connaissance de ses nom-
breux clients quo sa maison sise rue
r6pub!icaine No 155 sera transfdr6e &
partir du 1 i Avril au No 82 doe la
meime rue, en face de la boulange-
rie du progf-, A c6t6 de la mason
Webly Pressoir.
Its trouveront comme par le pas6
les excellents visa rouge et blanc do
la maison Boubs freres deo Bordeaux.
Oporto, Malaga, Mauscat, Vermouth,
Cognac et Champagne do la mmemo
mason.-Liqueurs assorties ct Sirops,
Conserves, Beurre de table d'ltalie
quality& extra par botte d'une livre et
demise livre.- Provisions am6ricaines.
S lls d'OUlive et Vinaigre.


Fromages

Fromages
VIENNENT D'ARRIVER
Pate grasse de Uollande
Grayere trns frais, A Deux Gourdes la livre .
Jambons d'York sup6rieurs
Lait Condens6 Nestl6

AU MAGASIN DE LA METROPOLE
93, PUE DU MAGASIN DE L'ITAT, PORT-AU-PRINC.E.
i1-1

M"me Fernand Loniewski

i10 du Rue R6servoir
Do Lundi 6 an Samedi II Juin grade Vente-


Reclame


avcc prime.


Rhum Ba rbancourt

SEULE DIPOSITAIRE
Si vous voulez boire du
Bhum Barbancourt,
adressez-vous au No 7 de la RUE DES CUsAns.
La Maison Barbancourt
NA PAS DE SU(CCURS.LE, NI DE REPRESENTANT EN PROVINCE.


ACCO UREZ


chez Anidre Faubert


38 Rue Roux
Enlen-ire la, macbiw ~paIlAItte dea Etablimss.
merits phorvgr ph;,qes dl~ry aiecDisqau
A-i ir
Within- unl'~t modl-M) avec 20 morceaux
Ca h 111. 2h)or am.
C'est sm pregnant
VOL'S TROUVEHEZ AUSSI:
vitsr--Al -ts, .R'; Vims 1,a & 'oug do tib'.;
IiL Ki-a(~-Ie ; S-r ices
Do~4 l) a n~aiion M1UNZEI1 & Fii~e Bordeaux.


C. ma, & Fin, cb mpagoo
ILitloeuis assorip-


Otlard.DP
Marif -Dd=


Char p; g e cn b"lts & I/2 b'"s do
Venoge & Co (Epana)l
S dep xis 0 80 or la bouteille
B scuits Per. ot ; II unte daoi* ; Tapinea ;
fhdle chine; Pu g-tyi D'try; PIoudre do Gant
GD6 -*y,; Cra-ate,; Mo tes.a.
Grand assortment de Parfunerie


KERLOR HOUBIGANT GHISLAINE PIVER DAVER
Vente en Gros & en D6tail
La maieon so charge de fire exdcuter directement lea commarde3 que I'om
wvodra bies lui remetre pour les maions suivantes :
Otarid-Dupuy Cognac
do CO Champagne
Ditry &Rdmy Prgety
Etab isseme-its hon grj phiques d Ivry PhoBographna et Disques AE1ir
Companies G.ndrale d'Electricit6 AuRtomobiles et I, stallallos dElectrit
Pernot Blscui a
Compagnie du Vin de St-Raphael Vin reconstitmant
doot s*lo eat i'agent ghn6ral pour Ia R6publique d'Hai.


a


An. 1ABASTIL


I
j
I







Ferrari Cernicchiaro.&Co

Horlogerie, Bijouterie, JQaillerie
108, GRAND'RUE, 168
Ancienne Malson D. Ferrari
Par Ie dernier steamer francais sont arrives des articles de toute beaut6,
pour tous les goats et pour toutes lee botarses : BUOUx. -- SAUTOIRS. -- BA-
oURS. --- BOUCLUS D'ORMLLU. -- CHAINS POUR MONrrza. etc.
ALLIANCES SUR COMMAND
INSTALLATION MODERNE
REIPARATION de glaces qui sont remises absolument A neuf ; ainsi quo
does tableaux artistiques.
Achat de vieil or et vieil argent
La maison garantit lea marchandises qu'elle livvre ainsi que les reparations
ARTICLES DE LUXE pour lea principaux d6nementede Ia vie moudaine.


COGNAC OTARD-DUPUY


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours en dd-
p6t un grand stock,---pourla vente en
gros et en detail, --- de chaussures en
tous genres pour
liOMMxS, FuMmzs, ENFANTS.
Los commander des commergants
do I intsrieur pourront Mtrs exdcutdes'
dans uue semaine A peu pris.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
Port-au-Prince (Haiti).

On trouvera
de meillears Cirages pour tous son-
liers A la manufacture de chaussures
G. CORDASCO.


Maison tablee depui. 1795,
dans Ie Chateau do Cognac
oti est nA Ie Roi Francois Ie.


Pour tous renseignements et commandos
S'ADRESSER A: Andr6 FAUBERT

agent gnt6ral pour la R6publique d'Haiti



AGENCE SPECIAL


de la Regie FranCaise des Tabacs
Pour la R6pnblique d'Haiti


Extrait du TARIF


G6n6ral,


Ju-n 1910.


'M C. L. Verret
Ta.' i, cr-Marohand
Done & A s a bienveillante cliI
table que os rr .isou No.7, Rue Traveys
sibre cst t.o'?,Irs bien pon"vue d'anU
vari6d d''..s de la haute .s
voaut6 parhIuenneo.
QUALTrt ST:tT:m&. CZUPS tLUSAMIW
TRAvAIL s ". 1 X-CU!TIo T PROMWPt
rc C .. rd t

Cabinet de M Rigal
AVOOAT
33 avenue Magloire Ambroise 33.

MAISON DE CORFINlCE
14S GRAND'RUE
Mr Joseph St.-Cloud,
LE TAILI.EUR si bien connu de la
RWpubliquo. advise sea nombreux C.I.
ENTS qu'ii vient de recevoir par leI
derniers S'earnmei une Varit6 d'4tof-.
feo de : Dia~nmale, Capsmir, Alpaga,
Cheviots. I) ip vert et bleu d'aune
r6elle supriorit6.
LuU. E AODENE I
PROMPTITUDE 1 SOLIDITE I
L'6tablisscmnoi ,o rccommandoe au
clients les p1iu d(ticats qui appr6.
client chaqu- jmur davantage le FraM
do son traw :;.
Demandcz '.:cz Jose;h Sain:-Cond le
Resmaurate': .i. S3a-,.t e: des Cartes poi
tales Illus, .'"s.

A.A


Cordon nerie


Nouvelle


Tabacs Scaferlati


LXVANT sUPIRIRUR (dit tabac d'Egypte) la Botts de
50 grammes
Lr ANT ORDINAIRE paper violet lissa, le paquet
de 50 grammes
MARYLAN paper jaune le paquet 40 grammes
CAPORAL SUPMERIUR papier bleou le paquet do
50 grammes
CAPORAL DOUX paper vert Is paquet do 50 gram-
mes
CAPORAL ODINAmI papier pate brane Ie paquot
do 40 grammes
TA-AC A PRISRt, Virginle haut goat, papier jhu-
no, Ie paquet do 100 grammes
POUDR BSUPERIKURB, paper bleu ?le paquet de
100 grammes
POUDRZ ORDINAMIR, paper brun, le paquot de 100
grammes
TnsAC A uAcusm roles Menus 16ee Ie paquot de
100 grammes


GOURDE


1.25

0.90
0.75

0.70

0.70

0.60

1.50

1.50

1.90

1.50


Cigarettes


NINAS le paquet de 20
do le paquet de 10
CHASSEUR le paquet de 20
HONGROISES en l.v tut suedrieur


Le Bondon


GC



de


:20 cigarettes
do en caporal superieur paper rose, le
paquet de 20
do en Mary and le paquet de 20
do en caperal ordinaire paper bleu le
Bondon de 20
ELKGANTES on Levvut oribiaire le Bondou de 20
do en caporal sup'rieur papier rose, la
Bondou de 20
do en Maryland paper jaune le Bondon
de 20
do on caporal ordinaire paper bleu le
Bondon de 20
FPRAA sasI en caporal superieur paper rose le
paquet de 20
do en Maryland paper jaune le Bondon
de 20
do en caporal ordinaire paper bleu le
Bondon do 20
RouUs on Maryland et caporal supArieur le
portefeuille de 20
do en caporal doux la botte de 10
do en caporal ordinaire le portefeuille
de 20
do la botte de 10


P R OCT11IA


)URDFLS u. I. rEI IWiR
GRAND'RUE 143.
1.20 Avise sa nombreuse clientele qu'el-
0.60; le vient de recevoir, par dernier ba-
0.90 teau, une torte quantity de marchan.
disc- et dv foe rnitures de touted frat
1.. cheur et do toute beauty, imports
de Franco.. Ailemagne et des Etats.
0. Unis.
0. LU pu 11 616gant, curieux de se
bien c:.u*. r, y trouvera les peaux
0.75 los plus solid os et aux nuances les
0.75 plus varieties le3 former les plus belles
et les plus appropri6es.
0.7L On n'a qu'\ venir chez G.B. PITOIA
pour Atre assure d'etre chauss6 sui-
0.7 rvaut les mediieures lois du confort *t
de la modo. Sp6cialit6s pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux, cirages, formes, fournitures
0.60 et matAria.x divers pour cordoni-
rie. On troltveia tout ce qu'il faut, aus
0 0 prix les plau mod6r6s, A


V.
0.45
0.75
0.40
0.60
0.90


.A VITL.IR


LA CORDONNERI NOUVELLE
143,GRAND'RUE 143,


Maison F. Brunes
195, GRAND'RUE.


Dirig6e par
L. Hodelin
Ancien membre de la socl6t6 philanbUo-
quo des maltres tallMeurs de Paris
Vient de recevoir un grand choli
d'dtoffes di gonale, casimir, alpaca,
cheviots, cheviote pour denil, G.
Recommande particulibrement A M
clientele une belle collection de oe0
pes do casimir, do gilets do fantaMis
ot do piqud de touted beauty.
SPtcIALIT*a DS COSTUMES Dl NOGM
-Coupes Frangaise, Anglaise et A*'
ricaine de la dernibre perfection.
mason confectionne aussi des U
rnam MirrAiM aWTrs MOSW
OuAM, TUNIQUnS,aAITrs CAaW,
00.e, tons grades.
On demanded
De boe ouAriers tailleurs pour
"sG e peites pifees et a eM"


L.'agea.t cp6ciel,


quencesEngorperments
d% ue?.digestuf;
mploo Maladies du ]POW
L.(Cogegiosk~. Clsrrhomse,
l~InftoaSU balmabw,
P~iuand"We.Fib"v.jaws.);
Constipation ddo Io Groseeseo;
A. mealeur pr~venutirAppmUUICIEe
wU.Uas. DeS & e, & S *so inmJa sobpmm Cm w ni
PPW vxn*A"U. soUeelI "" PAR'S


-------


-- --


, r