<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00905
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 22, 1910
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00905

Full Text




qauktribme Annfe, N 923


Port-au-Prince, Haiti


Vendredi, 22 Avril 1910


ABONNEMENTS
UN Moss .. G. 2.00
iport-au-Prince
ToTRO Moss... 56.00
U- -Mo-s ., G. 2.20

* ler er... Tnoss Mos a 8.00

DxMnCTaUR
C6ment-Magloire


6


J


OUOTIDIEN


- 4


LE NUMI3RU j CENTIMES






ADMINISTR4ATFUR
Arthur Isidore


SNO VTI A U X C ST A jppliqjdeas ne peuveait plui rester Jacml I; quo les Commandant de far-
L S N V A IX S m?loybas. E l'on peat ajoat7r que roodissement de cs lieu dtait done as-
par suite de la multili:it~ des irin'6r, s torise de par la nature de ses fouctione
qnli naltrout niture'lement du dielop%- A prendre les mesores n6cessaires
ET LES CHAMBRES LGISLATIVES pam~enit d richessvs, totes les bran- pour en pr6venir lea d6sastreuses con-
che d'3ctivitb social y compris celle sd uences, que c'et done ainsi qua
de I'avocit el duamieciu enressentirant datsi la soiree da V1- O.tobre 1906 le
Le d6velopperment ag,-icole et le travail national. heureusemeat lea effects. gdn6ral Sextus Berroaet, alors com-
Qie si I'alministratian haitienne for- mandant do l'arronlijseament de Jac-
mait narrow I'oeil sur les pr4visionu de ml,8 as pr6senta. accompagao d4 jage
L" reunions prdliminaires des Chiam- raise on valour (lei resources do p sys? l'art. 7 du cantrat relatif A la propor- de paix do m6nie lieu choz Monsieur
bie 14gislhive4 qui so -o at ft fctu,54 L'article 7 du contract pour les plan- tions des citoyen,' h itieis parmi lei tra- LsfrvrA Lafoitant qui $tait ddnonc6
tte tsemi.-- out dt6 emjr.iites d'jane tAtions des binanes-figues et autres travaillears, la C)mpagnit Mac-Dnald comm. 'nemibre du complot don't ii
cordialiit4 particili6ra. Le Bareau du produiti tropicaux pr6voit que a les 'lle-meme so chargerait de veiller A son s'agit ; que les portes de la maison
Sdnat nne fois conititud avec l'hoqora- trois quarts des employs de l'ex.)loi- xd -u.ion, yayant le plus grand intlrat. lui ayint Lt6 ouvertas ausaittM quil
blh Sdaateur Paulin poir Pr6sident, tation serout h-itiens. El eilst, e table au milieu de popu- avait trapp6, ii procus Ii son arresta-
smbre ie soatears o it 6t6 saluer le 01 a paifois calomani le d travaillur l la'ion qua das ageiatears essayerout de tio (t le fit conluire on prison ;
Chef de l'Etat. haition P. En rdalit6, c3 traviillear o' dis'rairedu labaur agricole poar le lAn-' Attenda que le lendemaiun 1 octobre,
Les entretiens qni out eu lieu eutre jamais 6t6 plac4 dan- les conditions cir dAns los aventures politiqois tou- 1I President dti Ia Ipubliqua t6l6gra-
|l membres da G.and Corps et le du travail a remundrateur v. ijours stdril-4, la c)tnipguie M C-D- plhia au commiinlant de I'arroadiase-
Premier Migistrat de la R4publiq oe J'en at eu sous mes or1re. A I'6 ran- nald sera naturellemiut incite A fire meant de Jacmel l'ordre de girder au se-
*nuifestent is bon vouloir don't sont ger, dans plu,- duan oenreprise nuimbs vis-a-vis I'un de l'autre les re de cell de Monsieur Mac-Djaild, eft certain qu'elle y r6assira. en les ddsignant vomomement, et ce jus
Poovoirs ds I'Etat. Ils augarent aini on peaot aflli mer que touts les fois Pour tinir ces coni 'tr in nd-, Iu'a no'ivelle- instructions de sa part ;
heareasemei. du r6sultat d.s travaux qae lei coniitlona da c sd6urit4 d'hy- rates relativesau travail ntio.hal, t pro. et 'i Is mnme amois d'actobre, l'ar-
pmrlementaires de cette annee. gitne do a rgulaarit6 9 da salaire se pos des plantations oii vont s3 fire rondiUemIentde Jacmeldlait l6galement
Le remplacemeont du tiers da S nat i trouvent rdalis6e4, le concurrent 6tran- d ins ios campagnea4. I 'on voit que \1 d&cljre en 6tat de siege ;
Ora la premiere preoccupation l6gis- ger surpasse r.irment ole travailleur education agricole du peup'e est cbowe Attendu que dans cos circons'anc-t.
ative aprei laquelle saront soumis niition a. ais6e, est conteuue imp:icitement dana le G6neral Sextus lierruuot a fait f-tric-

sax ddliberatioas des Chambres les L'Haitieu na manque pas d'intolli- I contract. si, selon le ce u de M Ca- tement son devoir et ne peut-Jat'e tenu
projets conomiques prdpards par gence, ce quit voit fair devant lui mille Bruno, a le dApartement de I'A- responsible de ci qui s'en est sui-
rKx6catif. une fois est appris p3ar to ijo ir4 ; agriculture at calui de I'lnUtructioa pi- vi qu'il pro:.l6 a I'arrestation
Jamais le programme d'une session c'est 1a precis6ment une des cause de blique agissant de con iarr, talent auto- da citoyei Lifevre L-ifontant puisqu ll
'ora e t6 plus clair et d'ane portde la persistanco de Ii routine rurile. ris6s par leCorps L'gi.latit a s'en'endre s'agissalt (d'un crimo rdput6e lagrant et
usei pratique. Rien d'ob;cur no plane II eit almia q e a'hoin ai d3 catn;p;- ave lai compagnie pour 1',tab i.semnt sur les instructions ir,.ues do President
nar les intentions de cena qui ont gaes a pea inv.nt6 et q i s ss proc61ls d'dco!es pratiques etc.*ces-raitllansl'in- de la Rtpubliqueil a ut6pos6 en piisoa
diabor6 le programm3. II se rdsume en de culture sont coax pratiqa6s nagubre tdret rnscne ue la C)mpg.ne, et il n'est A ses ordies ;
Mae formal pr6ciso, concrete: la par ses anc6tres. pas douteux qu'dlle accepterait sans Attendu que l'Mtat ,3 sitge 6tant dd-
efation de travail ; cotte formal est Ausui I'agriculttur haitien, pour ne difficult ceci et tous les details qui sIn,? car6 quind le 18 o:tobre te comman-
eoftenue dans deux contrats qui ont parlir en ce moment que de lui qui nuire a l'economie de ses projects so- dlant de I'arrondis-erent de Jamel, ac-
d6j) passe la p6riode de discr6lion pine pour on r6sultat insigniti,nt aura rorft otds par le Corps Lgislatif. compagn6 du (Cmmrissaire du G3uvor-
bl0ig6edes cabinets. vite appris le maniement d'ane plinta- nement proc6Ja A la visit doiniciliaire
s1 contracts signs avec M. Mae- tion moderne, choix des plants, du ter qu'Il upra A Berry, propri6t6 de Mr
Donald ont entire autre mdrite, celui rain, irrigation, engrais, selection, etc., Lf4vre Lafontaut, que ce fait autorisd
d venir en leur temps et de compren- les notions qu'il aura ainsi acquise- L'AFFAIR S tar i'article 5 de la ioi sur I'dtat do sie-
de tn certain nombre de besoins ur- viendront so joindre A son endurance. gT ne put pas lui 6tre imputd A cri-
pta intimement lids, qui so tiennent son desir du mieux, son atta element oPnii T f t me ;
Sun sux autres : stability, sacuritd, natural au Eol pour arr6ter le godt dj 1 Attendu qu'll suffit de ces simple ob-
SMacation pra'ique, resources budgA- assez rdpandu dans sa classes d'aller UBULsefrvatio s pour fire ressortir le s al
Wfams, rapprochement centre les popu- ch rcher du tranail ailleurs. fond6 des moyens ci-dessas visds,basl-
lifonfs,travil. A ceux q ii out accueilli, L'article 7 protgeo centre tou!e con- sur les excbs de pouvoir, des viola-
"umiod et pased ces contracts l'on no currency alarmante le travailleur hi. Ec'rait de quelques attends de I arrdt tions, ect.
peft refuser as moins one intelligence tien doot la compagnie exploitante pour- du Tribunal de Cassatioa.
dairvoyan'e des bisoins actuels de ra difflicilement so passer. 11 est d'ail --
dft. lours A po-tee de la main. 1 d n',t pas -, -, moyens, M VI diiCt ati ts
L6 pllc s de l'Elat devenant chaques diffiile do alpero I nombrea di r- r leo 4e, So, e, 7 et 8 menso O 1 O
joer iosufisintoe, no pouvant satisfaire vailleurs ellectifs qu'une si vast entre- Atlendl que les comman plants d'ar- Aux coNI RATS DE CHEMINS DE IER
Uat d'app6 its 6ialement Igitimis, les prise doit forcAment utiliser. Lis brain rondissement, on leur quality de chefs
ap6tition, devienoent Apres, dange- arebondent. De r6centes tontatives de militaires exercent la police politiqae DES GONAIvIhi A Hizn.ail: ET DE
ros. LA glt le motif de l'acrimooie gr6,es font voir qie la question ouvriPre sous la dire-tion du PrsiAeat d1 la PORT-AU-PKINCE AU
*'c laqUqelle tant do personnes ui an seas modern@ dao ,ot n'existe pas Ii Ripublique, chef soprAme da l'Armde CAPI-HAITEN.
stblent ftites pour a'entendre so dd ou tout cat d faire, tout A crder. et charge de pourvoir A a sdret6 intd- Fn
*r.nt Eideomment lea idfes moins Toates leas activists utiles devant trol- rieure et extbrieura de I'E at ;-qu'ils ( Fi )
fel intirets aont ici come partout ver lear place, lea regnicoles D'ont exercent la policar administrative par -Au lieu de la reception, pour la mi-
Stobl"e den actions. On combat pour rien A craindre de la prdesence d'an dA6!gatioa da secr6 aired d'Etat de 1 In- se en exploitation du dit chemin de for.
P6Mdro l laace qu'n anatre occope et qtart d'6trangers indispensables A c6t6 tArieur, charge do la haute police de par troonon de 20 kilom.:res, le r6seau
P Woor aanre cnosa. a Ote-'oi de IA d eox. Li nombre de nos compatriots l'Etat. que dan, I'un et I'autra cas, sera accept trouon par tronon Les
SeJ m iy mette, etc.... dtablis & lh'tranger n'a jamais alarm6 its ne peiaveat procJler qu3 conformd- dits trooons serontd~terminhs commesuit:
1Lt gro0Des camps aux abords de les regnicoles de cos rays. mont A la lo:;
t caia nublique incapal,'e de calmer Je lisais dernibrement uone lettre de Attendu que dans le cas de complot o10. Port-au-Prince A Arcahtie ; 20o Ar-
mt ded6sirs inasouavis, front eux- Mentor Sejour, june haition, travaillant contre la asret, de I'E a', le crime cahaie A Mont-Rouis ; 3 0 Mont-Rouis A
eA1imPaissaunts ; Irien opp3ser do as Gu t6mala, oa it eat en voie de pros- exists db qioe l complot est forms et Sint-Marc ; 4 Siu,-Mrc A Pe ite Ri-
P"liit l Ia aformule di trav iiil ioni- prar.II ne so plaint point. Assur6mnnt, et it est rdput6 flagrant parce que l'in- viere de I'Artibonite 0 Peti e-Riviere de
1 aux 16gtslateurs. si des avantages analogues A ceux don't tdrdt supreme de l'Etat no psrmet pas I'Arlibonite A Verrettes ; 6 Verrettes &
Cest inutilement que l'on imagine- il jonit au Guatdmala lai 4taient offers d'attendre pour le rdprimer qu'il 0e la Chapelle ; 7 o L- Chapelle h Mireba-
ftit one platform plusc oo
pin plateforme pl commode, ici, it est probable qu'il reviondrait par- transformed en atteontat, et alore il oat lais ; 8 0 Marebalais A Lascahobas ; 9
pPrOLesite qua calle-ci : d4ve- mi nous; on peat en dire autant d'an proc6d6 comm3 an cas do flagrant Lascahobas A un point en face de Tho-
grt~eent gricole et votes f-rr6as rombre assez important de jeanes gens d6lit ; nmasico ; to an point en face de Tho-
t la collaboration da e capital install6s A strangerr et qui so oucieont Attenda que la lot sur Pdtat do silge massico a Hinche : o0 Hinche A Pi-
a*s ot do travail national sous pea de venir politiquiiller IA ou ils d6- rdgit tons les fait. A raison desquels gnon ; 12 o Pignon : Savanette ; 13 o0
hokr.se d 'EtWa haition et de la sireot travailler. cetto measure a d6o prise, art. 4 di la Sivanette A Bahon, 14 0 Bahon A Gran-
omnl i des intdrsss. Lea commaisesoce techniques acc aiee dite loi ; de-Riviere, 5 0 Grande-Rivimre A Cap-
1ts"rq Sllemoeure ces contracts oat- par oe coCitoye a dans les cole Attends, en fait, que Ie ,onverne- Htiten; 16 Gonaives A Ennery ; 17
Pvt t 1i place donner ama travail arg6res, chez Bokor Waahington,oa meet Atait informn qu'an complot Ennery Sivanne Carrie; :8 o Savanne
i* 4as l'asociatiou pour la Iurope, dams mOtre Ecole dee Scieoom eootmre La 1tret4 do 'Etat se tramait A Carrie Saint-M.chel 90o Saint-Michel









A Ma.sade ; ao Maissade A H;n.h-
S o Gonalves A Gos Morne.
Chaque section sera accepted ptr le Dt-
parement des Travaux publics quand cell
Meas completement schevee et equipde con-
forandment S x plans et p-ojets qui auront
*&# approuv6s par Ie dit Depar ement.
6.- Le tarifdes transport s fixed A I'arti-
cle 18 du Cahier des charges des deox
concessions sera sur la base de I'o- amrn
ricain, la monnaie lega'e h iuienne dtrant
reine au course do change. Nc nmoins Iv
tatif en gourdes ne pourra Ntre modifi
plus de dcux fols dans le couts du mernm,
mnois et avis en sera donnet chiqne foli; *u
Dhpanement des Travaux rub!ics. L,
moyenne du chin e sera base sur les
mercorilaes publides par le Syndicut d-s
Agents de change assermentis od a defaiit
de mercuriales d'aprei.avis des dits age-rs
de chuage.
7.- S )is pine de forc'usion la Corn-
pignie repreadra les travaux de consi'uc-
tnon dans le; deut mois apre; la promul-
gation de la loi de sanction de la prk-
Sente convention. Elle achtvera, 6ga-
lement sous peine de forc'usion, le
rdweau enter dans les cinq ans A partir
de le mtmce date, sauf si clle en es eum-
p64chbK par des cas oa ci-constances cons-
stuant force majeure dtment constauis e;
notifi4s dans les 6o jours au Dipartement
des Trav'ux publics.
8.- Tontes lei obliguions dEja ,ai-
sea pour la premiere section des 21 kilo-
mettres de la ligne des Gonaives A Hinche
seror. annuldes et renises & i'E'at aux frais
de la Compagnie Nationale des Chemios
de Icr d'Hati, sauf cas de fo-ce majeure
d4ment constae: et ce des :chevement de
1a section Gonaives-E incry et quind les
nouvelles obligations garan ies par 1 B sureont 64 6mises.
Quitre mois apies la promulgation de
Ia 1 i de sirc ion de cette convene ion, la
Compagnic Na ionale des Chemins de fer
paiera A I Etat. pour comp e d-s an: ens
actionnaires, si elle ne s'est p's entcndue-
avec cux, la some de 86 ooo dollars,
sons peire de foclusioa de la ligne C2p
Grarde-Riv e. Elle paicra en outre A
I Esat 75 ooo dollars en trois term-s egius
et espac6s de trois mois. Le premier ver-
sement dc 25,ooo dollars, dtvra c re e-e-
cait trois mois apics li date fi%6e pour
le pavement des 86 oa dollars. Irnmm-
dia cmeeni aptrs le premier versernent de
25.(oi dollars, la ligne Cip G-andc-Ri-
vie e, lib-e de toutes charge, et rkcarlaa-
toons, excep.e les So.ooo dollius restant
dus au Gouvtrt ement. sera iemse A la
Compagnie Nationale des Chem as de fer
qui li reconouvuira conform6mtent A I ats-
ce 3 du Cahbier des charges annexed au
contra do chemin de fer Cap-Port-au-
Priace.
I est facaulatif A la Compagnie Navicn.-
le des che-nins de fer de fi ecles versements
c JIesus mentionnos av otbles termed prdvus.
9.- Le tarf des pass ges de ttoisiIme
(l-se sur tout le rdseau sera do tro:s cec-
times or par litue de 4 kitowse res.
Pour les products des mines, minibies
et carrie-cs que conques de mncme que
pour les machines, outils, appareils ou
tous aucres approvisio.oements ndcessai,-
res A I'explo station de ces mines, minitres
et carries. it lear sera ,ppliqu6 un tartf
special homologud par le D pariemert des
Travauv publics apres en ente avec la Com-
pagnie do Chemin de for. -
to.- La prdsente convention e .t exemp-
6e dte i ou; dioits d'enteg sirement ; la
Comp-goic Nationale d-s Chemins de for
,t ses ayants cause, rendant la durde des
dies drox concessions, seront exempts
de ooutes taxes, changes ou imp6ts quel-
conques our ces actions et obligations et
snr to*0 ses biens relevant des dites deanx
concessions.
( r.- Dins le corantr de la premiere
annae ap-es la promulgation da la loi de
-ncion de la present convention la Cornm-
pagoie deers remure A exploitation an
morns one section et tons les douze mois
qui suivron:, one moyence de 5 sections,
sauf cas de force majeure du enut constant
et ce, sons pine de forclu ion, de maniC-
re A schever tout le riseaa en cinq ans ou
plus ,At.
1a.-TCutes les fois que laI forclision ou
Is ddchdance sera encourue,il n'y aura pas
d'au'res formalitds A remplir pour la rdli-
ser que cells prdvues A Iarticle 10to du Cs-
hier des charges annexed anx contract de
nemlon.


; 3. Avant de commeacer sacune sec-
tion, let plans et ,oos les p-ojets A eucua-
ter pour cette section dresids ea double
expedition serom soumis j l'atprobrtido
do Secreraire d'E'at des Travaax publics.
L une des expeditions devra e6 e retournde
I Is Com,gaie avec le visa oa les obser-
vations do Secretaire d Etat dans le dilai
de treane jours A partir de la rdc4ption des
piu:es par le D.partement des Travaux
publics.
14 Tou; les artic'es et dispositions
des deux contract primetifs avant trait aux
Chremins de fer G mniv:s Hinche A Gros-
Worne-Cap Port-ac-Prince-Arcahaic pro-
umoleQus le 31 Aout i9o$,le 27 Sep-embre
90o6, le 27 Juille, 1907 et les artic es des
cah-ers des charges y anoexes, 4e mtmne
qu- la co vention de cession de la ligne
Can Grand!-Riviere q.li n'on p t mio-
difies par la prvsente convention, conser-
ven! 1o:te lear force.
s.- A parir de Ia ving itne o amne
avant Ii dite de I'expiration de la conces-
sion 1 E at aura le droil Ve racheter le re-
qeau de chemins de f:r aux terms et con-
di ionr ,uovants :
1o I. dit rachat componera le pliement
au p'ix de t to o/o des oblig tions emises
et I'E at acquittera les det es budgetaires de
la Compvgnie.
2 2 L E at paiera a vdleur des actions
o'-vi6gie; et des actions ordi'-ires qui
aucon:t 6t6 mise; : de cere valeur sera de-
duit le montant des paiemenws effectu6s par
lui au f6 ids d'amortissement.
3 0 Lt valeur des actions pouwra egaler
mais non d6oasser 1. valour to ale de too-
tes lei oblig i ions. U *e emission d'actions
excd ant la valour des obligations ne pour-
ra 6 re faite qu'.vec I'approbition do Prdsi-
dent de It Republ que donnee sons forme
d ar &6t.
T6 E jaucuo cas et pour aucon mo-
tif es con es'a ions qui naitraiewt de l'in-
teip etuion des claus-s do present con-
trat ne pou 'aient donner Feu A des re-
cou-s diplomitique;.
17.-- La Compagnie s'e-glge A cons-
tuire aux m nees conditions et des que le
Gouvernement le jiqera opportun I'em-
branchemenit Gros-M ,rme Piart-dc-Pisu.
.8 -- LI Cowupagnie sera lence, A ion-
te r6quisiion, de me-tre on train express
a la dispose ioi du Predident de la R6pu-
blique et de sa maison militaire,iucan ao-
tit voysgeur ne pourra y prendre place.
9-.- La prsente conv,'nion abroge
tout ce qui y est conrraire dins les clan-
s-s et d-spostions de% deux concessions et
la convention de cession don't il est ci-
dessus qj;etion.
21-- Poor lesxa:at',n des prdsen-
te; les parties ^4claent 6iae domici'e : le
SecAeti',e d E at en son bureau et le
s cur Miarh au Cabinet de M: Ju tin Di-
vot. sis A Port-:u-P.ince, R'a* du Centre.
Tow; les actes ganeralement quelconques
relatif aux prEewn'es pourront etre signi-
fiUs aux domiciles 6ius.

FAti et ptss, A Pjr,-aa-Prince, en notre
e&ode, ce jour seize Avutl mil neaf cent
dix.
LO apr4, lecture les pirt'es ont sign
avec ncu notaires. An;si signed : MURAT
I, UDE, JoHw CRern ManRS pricidet de
la Compigxve 1astiona'F des Chminus de for
d Haiti. K VILMAKAY Otlire. SUIRAD VIL
LARD, notai'e.






RENSEIGNUMENTS
Mxr1'-OROLOGIQUES
Obse'v atoire
DU
S.MINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
JEUDI 21 AvaIL 'o10
Baromitre A midi 76o m tI

Temp6rature mnmm ao,o
maximum 3 (,4
Moyenne diurne de la temnprature a5,6
Ciel fortement neageux toote la jour-
nde avec halos solaire et lunaice. Horizon
embrumd.
Bsomitre pequs coustmat.


Keures du lever
doe la Gom6te do Balley
Avrwl.- 22, 3 h. 56 4m. da main ;
24, h. 49 m. ; 26. 3 h. 46M. ; a28
3 h. 30 ; 30, 3 h. 23 m.
Mat 2, 3 h 16 m. do martin ; 4,
3 h. 12 m. ; 6. 3 h. 8 n.; 8. 3 h. 8 m.
ro, 3 h. 8 m 12, 3 h. 22 ; 14, 3 h.
35 m.; r6, 4:h. o m.
La come e paraitra A I'hor zoo sax
heares indiqaoes et cessera d LEre visible
A I ceil no avant j h du mating.
J. SCHERER.
Botte aux Lettres
Port-au-Pince, le 21 Avril 1910
Au d recteur du J araal LE MaTrIN
Monsieur le Dirrc cur,
L'article Elogieux que vous avez biea
voulu m- consacrer d ns ,o re No du 19
Avril ccu ant, m'a profondernent touchE,
et j- vous dois un remerciement en retour.
J'ai toulours coisiderd qu'en enap'oyant
ma fib'e science au soulagement de la
inise:e humaine dans l'une de se mani-
festa'iois les plu; pernicieusei et attristan-
tes, It endtais certainement uan re', e v -
-ce A cet:e pauvie humani'6.
Mais pour que ma mrnhode p e re ap-I
prdcide A sa rEelle valer ; pour ne don-
ner prise moi-m6me A aucice so pic oa
de speculation et de charlatanism-, il me
fallait pou;oir invoquer A mon ac 1, l'ex-
pirience decisive et cooc'uane des fits
probin's, targ b!es et irrifu ables. 0: ce te
experience, ji t'ai pour.u vie avec uie cIns-
tance.une perseverance qai a porE lesf ui:s
que j'cn at'endais. J'ai lutt6 avec u ie rate
tdnaciti, aussi bien en H if me n qn'i I'd-
tranger, e notamment anx E a's-U-is d'A-
mirnque ou j'ai e'i la satisfaction et l'h'n-
neur d'ob enir la consderaiion de mes ef-
forts en la forme d'un dipl6mae au.hen'i-
que du Docteur en 'Taturopathie.
En Hai i, je puis fair eac de l'at esta-
tion pr6cieuse et inappreciable de plasieu-s
notabilitis mEdicales tell; que les hono-a-
bWes Docteurs Destouches,B3rno, Nemoucs
Auguste, Bergeaud, Justin Castera.- J'en
passe qui ont eu I'occasion de constater
l'indiscutable efficacitd do traitement que
j'emploie centre I'alcoolisme. J en epron-
ve "ne Idgitime fiertt et one sa'i.fac ion
profonde, comame aussi d'avoir vu vo re in-
tiressant quotidien ajoater sa note elogieu-
se A tou e; cells don't je peux evoquer
l'eloquent t6moign'ge.
En exprimant a tous mon infinie grati-
tude, je trouve que oI'ccision n est peut-
etre pas mal venue de souhaiter que de
plus en plus l'on comprenne, dans les fa-
milies oui cela peut a re n6cessaire, le hbut
in-rt d'ordre moral qui s'attache A une
m6thode de laqu:lle on peat diue hardi-
ment qu'elle a soustrait au non-e re an
nombre considerable de malbeareux.
Ma rdcompense,je I'ai toujours poise jus-
qu'icile coninuerai Ala trou :er plu ipartica-
Iterement dans I'alime satisfaction d'un
grand devoir accompli envers mes sembla-
bles,satistaction A laquelles'ajoute pourmoi
celle de penser en tou:e ceritude que si je
fais beaucoup d'heureux, ce sont autant
d'amis qui me font une atmosphere de
solides affections aussi bien A Port-au-
Prince, que oartout ou je porte mes pas.
Croyez, Monsisur le Direc c.r, A mes
sentiments ddvouds.
Dr NzEsoN Dsms
SD60e
Hier ont eu lieu les tunerailles de Mmne
Tizila P.erre-Andre, une des physionomies
haitiennes les plus respecables et les plus
sympathiques. La d6fante 6tait gdaerale-
ment estimie poor ses manieres aimables
et ses provenances ; aussi one nombrrcuse
assistance rendait le convoi fort imposant.
Nous prdsentons nos condoldances A la
famille et particulierement A notre ami Ca-
lihate Pdralte qui affectionnait beaucou las
regretted dfaonte. don't les tendresses en-
tourtrent son enofance.
*
Est more hier apre-midi, Mile THnat LAROCHu.
Ses fundrailles auront lieu aujoud'hut, A
Sheures de I'aprds-aidi, pour se rendre A
'Eglise Mdtropolitaine.
ED ploy6s suspendus
Un grand nombre d'employds au mi-
nistere des finaances ont ete suspends A
la suite de la disparition da registre oa
sont inscrits ls droias de puae-port. I


04 O jon a quoe e regimtre c'a an
ir mpoartace puisqu'on sit A I adminif
tion des finances lea valeors encainit
pour ces droits. Alors ?....

Sur la desae des ddUguids du s
dicaw de la Compagnie des chemi,
for du Nord-Oaest, enoas public Iss
note stsvaine :


POUR LE CORPS LEGISLATE

i Le MDitenr official a public le Cos.
trat figues-banases *t le Cmntrat do
ch inm a doe fr G>naives-Cau-port-.s.
Prioe-.,. ur6dnt6s par MM. Mac-Dona&l
4%t Marsh-acempts, par le Conseil des
S w',r.A ires d'Eat.
N )us n veaons pas discuter c
co4itrk i. NO w Vouiun' almoriemrt it at-
tirer I'attrntion du C)rpi L4%al4hi
sfar deax claus qe so rattachant as pm
j it da Contrat qlia. no'as avori so ewoi
a I'apourciatio d a G)avrucmi iot.
13 Dins le Co atrat figu s-b anaes,
,eft dit quo I'*xploitlatlot exclusive ot
acco d6e au Co ic,,-ionnaire daoq tos
I q ports et sur tons lea terrain do do.
ma,-" n*'i nl dAn, iS DI)irtetsat
du Nord O est.
0- le projot da Contrat deq chemaid
d,9 for pr6'*ntd an v as di cftwe exploi-
tation per Mr M irsh nt com)orte pa
pour IA moment le D~pArlement do
Nirl OI s'. I n'et done paslogiquM
d'accorder au Cmncessiounaire la soo
cession d'ane exp:oilatioo de, terrain
du domain national daus ce d6wat -
meat.
2) L'article 17 d4 Contrat dos he.,
mits Prince eas *ioni couliv :
a Art. 17.-Lt Compignie f'acvg sit
cn,,truire aux m&Fne, c')niditio s e
fV6 que l* Goavern-amnt 14 jog.0, op-
nortun I',mbreachemnnt Gros-Mjrne-
Por -e PAix. "
Accepter c#-t arlil, c*',st accord
tacitem rnt le monopole de- chemius de
feor au Concesoaoaotrr al)r- qa'tl vieot
die a coostatu-r daos ie Nord-0 wet
one Compagnai av c un project do <')a-
*rat soomis an G ,uvernemet.
N-, remula*4o, a ici un impirisoZ
devil ir de co3sci-nce- ',, sygnalalt ,i I&
pr6voya *ce da C "*p< L4gislatif cet ar-
ticle 17 pour on laire ce que de jatice.
II n'y a pas que la Compagae Mac-
Donald-Muh soule capab'ede conat'ire
le ,6 eau Port-de- Pix Gros-Marta.
Que ce. Messieurs se coateotsnt da
vate r6aea G mnaives-Cap-Pjrt-au-
Prince mais q.-'iIs laisveat A d'autres
I'exoloitation du Nord-Oaest.
Noas compton. f-.rmement Fur la
haute sagesse du Corps L6gi-latif poor
carter tout moaopole d'oij qu'il viteneo

La ifdt h dm a SOS fcu dt 1 8Ge.'
pagnie des Cho 2,nns de fer du Nr"
Ouest,

ALFAED HENRIQUEZ,

ATHANASE LAFRRBST.


TRIBUNAUX

Tribunal de Cassation
IAudience du Jeudi 21 .Avril 1910.
Pr6sidence : Lechaud.
Le tribunal prend si6ge A dix heares 1
demie du matu et intend les affairs S
vantes : 16mea,
i a Celle Je la dame Fraociette Clewc
dernanderesc par Me J. El. Arty co0ei
F.ddriqte Stapenhorst et 1'Etat dtend-
ar Me Narces Lecon'e. Le juge lviu*
iu son rapport et le Minisiere publiC
clot a la d6ch6ance do pourvoi. Dbp0 d
pieces ordono6. Gut,
2 o Celle do sieur Angustin Gtisia'
demandeir par Me J. R. Delatoor cotre
dame Camil e Jeanton d~fenderesse Cs
Me Lager Cauvin.- Le jug. C. Dieas
iu son rapport et le Minis'ere public
clut au reject du pourvoi da rinbuool
Le dhpCs des pieces ordoauD.


_ __ ___ __ ___










Tribunal Civil Hotel de France
,&diam d 2 91 avril 1910 Par a Prins Wiliam I a vient d-arri
p,-idence V. 4, lA.ayant po'lr as ver la bonne BIERE HOLLANDAISE
Ws 14t u e Z4phyr et Is dat d'ARMSTEL, ddji connue des nom-
aI.t de joga Rgauir, assist dua breux clients de I hotel.
stbtut. gements ponct :ZPrix moldr par caisse et par dou-
jt gements pyononces zaine.
Clui qui annDul' CA tm gaei,9-ir-xec ion
atiq,,e sor le- fl ,t mobiliers de ia Ohampagne 7ommeryet Ore-
-- Ju.ie Poui h par le sieur Lefranc no
codamne le ,ir L-franc fils A cent Vins mousseux
5*tresdedommages iot6 lts,comi e e Mine A MAITRE propridtaire.
Is d6pens. --
Celu qui so declare incompetent aur -
,acon-tluioo aouevi a le sour Em. A vendre
manuel Kernizan centre Juatin D rosier Au No 55 de la Rue Roux, Pu haut
ar detuuronment des course d'eau de 5la maiqon Messac, Cigarettes
rhabitation ePrinced et renvoie les par- Habanera au prix de 8 paquets
tiU par davaut qui do droit. pour 1 gourde a 2 pour 25 centimes.
Nouvelle composition pour 5 cetie
Mame PIr6sidence et MinistAre public -
sess,)ur i i, 1, ..11 Dh'r et le sup- On trouvera
pliant de jage A. G. Vatel. de meilleurs Cirages pour tous sou-
Coloi qui ordonne une enulo'e pour fliers A la manufacture de chaussures
Is demnis Fn dorn geo 'i 6 onr'- G. CORDASCO.
dbite par Exilus Clavdu- contra [:4P C S.
asU sujet de l'incendie 6c~a 6 A M irtis-
mat et ddc'are Euilus Glavlus ebt un I ransfert d'Etude
de siaistrbs.
Celuiqui homolog"u la dd.lb6ra'inn Me Charles Millery
daconseil de famillede4 min urs Achi'- Licencii en Dro.t, Notaire public
It LfvrL, Ar.sne. Dafort, Agn6s, l1a- 3-1, Rue des Miracles, 32
pha et Lan- ie Lef6vre.
Ceiui q i nx I'audi ,nce du lundi 30 en f ce du Docteur J. Borro.
Mai por l'adjudication de la saisie-in- ...
mobiieire fate sr le sieur Nelson Ar-
monK hils,
COntinuttion de l'aflirc Loaisine Jean
centre la P. C S.
Me M. D6vo., I'un d, s avocats de
Lpoiiae .lean a pri-, daux heures de LA vapour Sarnia ayant qiitt6
temps pour montrer au tribunal la reo- New York samrdi 16 courant, direc-
-onsabilitA de Ia compagnia envers tement pour not-a port est a'endu
ouislae Jepi, ii a citA plusieurs au- ici vendredi 23 courant.et parlira dans
teaours, il a p .o de la violaitoq diu co'- la soir6e ponr Kingiton. Colon, Port
tratpar la 0o up;,gnie en outie dos ac- Limon et New-York,prenant la malle,
Cldentqui airivent d ,, es rouvent,or- fret et pass.gers.
tout sur la ligna doe Ihe ton, et it a ii .1
par parler du ddraillernent daIt 4 avril, **
comment le sieur R'gaud a 6t6 victim La malle pour l'EtrangAr (viA Kings-
at le fameox rapport du m6canicien en ton ) par le vapeur Sarnia ", for
cttWe circonttance. mera A la poste veniredi 23 courant
A 5 h'ures du soir 4
Tribunal de Commerce Port-au-Prince, 19 Av il 1.10.
Audience da 21 Avril 1910 F. HERMANN & Co,
Le tribaoal soas la prdsidence da juge
St LUger Perrier, -yant pour assess: urs Tn.
hears du soir et a entendu les af tires sui-
van les :
Kunhardt & Co centre Coles fils.
Georges Coby centre Eagdnic Alexandre.
I. Addor co:tre Misslloa Bien-Aimn. Avis
IHorace Beubrun centre Anolis Alexis. Le st-amer a S'hwarzbourg s, ve-
.Merc s Montas conte Samuel Clarck. sant de Kingston, e-t attend ici mar-
L'aff ire Iluneck & Co contre Helvutius di le 26 courant.
Plidde et celle de Vic or Bouzi centre It repartira prob blement mardi soir
Dores Cazeau ont 6 fizdes A audience pour Patit-G Ave, Mir.gAane, J6r&-
prohAine et le siege est lev6. miq, St-Marc, (ionaivea, Port de-Paix,
., ,. Cap-Haitien, Paerto-Plata. Sanch.z,
MAISON DE CONFIANCE Samara, Puerto-Rico, St-Thomnis, Hla-
MAISON DE COnFIANCE vre etHambourg.
vre e48t Hambourg.
148 GRAND'RUE


Les personnel d6sireuses de voya-
Mr Joseph St.-Cloud, ger rour l'Europ% dans le courar t du
LE Tmois de Mai i-ot inform6cs qu'.n pre-
LE TAILILEUt si bien connu de la nant le steamer *Pr:esident,, partant
Rapubhque, avise ses normbreux CLI- d''i I( 14 Mai 1910, ell-s trouveront A
ENT qu'il vient de recevoir par les Siant-Thomas communications avec le
derniers Steamets une Vari6t6 d'6tof- steamer t Westetwald .
hs d,. : liagonale, Casimir, Alpaga,I En dehors du charme que leur pro-
theviote. Drap vert et bleu d'une curera un voyage de Saint-Thomas A
r elle supnrioritI. bord d'nn aussi joli bateau que le
COUPE MODERNE 1 a Weste vwold v, elles pourront, grAce
PROMPTITUDE I SOLIDITE A cptte heureuse communication visit.
ROMPTITUDf 1 SOLIDIT 1 Iter Kingston. Ie Sud d'Haiti, la Do-
L'Utablissement se recommande aux minicanie, I'lle de Porto-Rico et St-
dionts ies plus delicats qui appr6- Thomas.
t chaque jur advantage le FINI Port-au-Prince, 18 Avril 1910.
de son travai &
G KEITEL & Co, Agents.


~Dtnandez chez Joseph Sain'-Cloud 'c
Itaaurateur de la Sa- t et des Cartes p. --
hl la ustrdes.
'Addministration du MATIN in-
forme ses abonn6s qu'ils no doivent
n Payer, abonnement ou autres,
tuontre requs iniprimn6s et por-
t 1 timbre d journal.
L"Idf-Iteuar.- Arthur ISIDORE

LEpCTEUIRI S voulez-vous bien
l-C'TJ .r1 i,rumer! Allezi A la
_,des Miracles ou F4rou, Nos 25 et 110,
e RURoux ou Bonne-Fol, No 51, vous trou-
z mzeima Dou Cu*mAzasz de Prim de


LINEOE HOLLANDAISE "
(Koninklijke West-Indische Maildienst)
-i


Gentilles demoiselles
Voulez-vuus rester tfojours les priu-
c sses de 1'dlegance ? Passez la
Maison Universelle
1o6, rue do Mag sin de I'Etat,
voir ses jaquettes demi lorgues et es
jaquettes conrtes couvrant A peine les
hatches, d6gageant la taille et favo-
risant a lihg e. Ces deux genrt s de
jaquette d6tiennfnt avtuellemeni en
France I'accueil le pius fntiousiaste
et rival eut pour obteuir la couronne
du chic.

Les Cigares du
Centenaire
So fument un peu partout dans la
R6publique.
On les pent acheter :
PORT-AU-PRINCE, --- 25 Rue des
Miracles, 51 Rue Roux.
A JACMEL,--- Chez Hugo Jensen, La-
fona's*t et H-llande.
AUX CAYES.---ChFz P. N. Neptone.
AUX GONAIVES.-- Nicolas G-ffrard.
A L'ANSE-n'HAINAULT,--. Chez Ar-
thur Drnuin, Piard Youance.
DAME-MARIE,--- Chez Vve Harmoni
Bribre, Feroandrz et aillpirx.
AUX BARA.DIRKS -- Ca-z Clodo-
mir Diouin.
AU CAP-IIAITIEN, --- Cez Olivina
St-Aude.
PETIT-GOAVE, Mr Robert War-
mington.
GRAND-GOAVE, --- Mme N&oc!6s
BeHllvna.
PORT-DE-PAIX, --- Malame Tlli'v
S tint-Etoi.
A SAINT-MARC Chbz C z-au fb6res
et EJouprn titp.
A JIERIMIE, Dans tous les coins de
la Ville.
IL, F.,brique serait heurea-e d'avoir.-
des agents dans les localitds ofu elle n'est
pao encore reprsent4e.
Toute recommendation avec s6rieuse
et bonne rdf6rence sera appr6cide.
EUGENE PRIN,


ii Iericani


L'Emaision Scott
A satzvL cette jeune fille 1
d'"-ic .~?rt certain


CYNIRA vlARTINs

"Ma fille Cynira fut atteintc I Iage
de deux ans et demi d'unc pulmonic
sidvre qui fut suivie de diphteric, de
fire scarlatine ct d'autres affections
particulieres A son -ge qui la religui-
rent au lit pendant plus de six mois.
Dans ces circonstances je consultai
I'dmincnt doctor Angclo SimSes, qui
lui prescrivit l'EMIJLSION SCOTT.
A pine cut-elle pris la preniire
bou- iU.e qu'elle commence a se trouver
mieux; ic lui fis continue le traitement
a l'mulsicn pendant quelque temnps
jusqu'A cc qu'elle fut compltemnent re-
tablie, ct elle dcvint si robust et pleinc
de vigueur, qu'a son age actuel (neuf
ans et dcmni) aucun sympt6rne de la
maladie n'a r.ipparu." B. MAR-
TINS DE MORAES, Campinas
(Sao-Paulo).


Exig:z toujours cettc marque
de fabriquc sans laquelle
aucune bouteilic d'EmuL-ion ,
n'est bonnie ni authcntique.*,


NEW YeOR


SCOTT a BOWNE. Drogistes.
p arha-4.


SI-'Rt6IIb


&
ICE-CREAM PARLOR

PLACE GEFFRARD A c6t6 de la PHARMACII W. :lU(LIi


Sandwichs
Cr6me a la


A 30 cts. toute la journ6e, servis imm6diatemunt.
Glace A partir de 3 heures apres-midi.


B 6re Ala pression et bouteilles bien frapp6es

A vendre a i'american Bar :
MACHINES A ECRIRE Oliver Standard visible or P- 73, dtjA vendu
2 douz. en huit mois "
U. S. ARMY KHIIKY, Ingersoll montres en boite pour bureau ou table
de nuit, boutons pour chemises et manches, faucol (. 10. -- L:i douz.,
bretelles ( President suspenders) G 5, --- la paire, padjainas. :Colgate's
shaving stick, note-books. Waterman's plumes A r6seavoire colleiou su-
perbe de or P. 2 50 A or P. 8. -, Crayons A reservoir, dernirie nouveautd
G. 5.- Eicre spdciale pour ces plumes et crayons. --- Cigirei et cigarettes.

Vin do Moselle, par verre : G. o,5o.



Laboratoire Sejourne


PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MIDICAMENTFUSES
LISIAES ET INJECTABLES.


STIRI-


AmpouleS d'Eau do m6r Isotoniques solon Quinton.


L'eau de mer que nous employons
an delay de l'lle de la GonAve. Nous
I'observation judicieuse que font les


a det soignousement captde au large,
faisons remarquer au Corps medical
laboratoires 6trangers :


Le sis P, ins der Nederlanden "
venant de I'Europe et des ports du L'Eau de mer injectable doit Otre de fabrication r6cente pour avoir toutes ses pro-
Sud senantra ici dimanche 24 courant et pri6t6s thdrapeutiques. De nombreuses attestations noas permettent de certifier qre
partira la m6me jour pour Saint Marc n products at donn6 toes lea rdultats eap6r6s.
New-York. Sp cialit6 : Serum nevrosth6nique
Port-au-Prince, 18 Avril 1910. Ce Serum r6gularise les changes nutritifs, il a 6t, employs avec suc-
AUG. AHRENDTS, Agew. bs dans la neurasth6nie, la tuberculose, etc.


I~~_ _~_~ __~_ ___


~








Monsieur App. Cipolin
Porte A la connaissance de sea nom-
breux clients que sa maison sise rue
r6publicaine No 155 sera transf6r6e A
partir do ler Avril au NO 82 de Ia
mrume rue, en fact- de la boulange-
ri- du progrs, & cot6 de la maison
Webly Pressoir.
lis arouveront come par le pisst
les excellent vins ;ouge et blanc de
Ja maison Boub6e fbres de Bordeaux
Oporto, Malaga, Muscat, Vermouth,
Cognac et Champagne de la m6me
maifon.-Liqueurs assorties et Sirops.
Conserves, Beurre de table d'Italhe
quality extra par botte d'ane livre twt
demie livre -Provisions ambricaines.
- Huile d'Olive et Vinaivre.
Voulez-vousitre mieux chauss ?'...
II eft tres rare do trouver dans uue
ineme confection I'Eldgance et la so-
liditA
MM. VITIELLO fr6res,
les sp4cialistes en chaussures pour
nomme3, forces tranQaises et amdri-
caines, out I'honneur d'annoncer A
leur nomubreuse clientele qu'ils vien-
ri ent de recovoir de nouvelles formes
* Du Deroier Cri Parisien do v6-
ritable Modern Style.
Les (:haussures soot reconnues in-
comparables par la Commodit6 de
leurs formes et par leur Solidit6 joint
a un travail entihrement flni. |
La Maison poss6de en d6p6t des
matdrianx de premier choix prove-
iant des meilleures fabriques des
Etats-Unis et de France.
Ohevreau verni, Extra-Qualitd,
P.I meillenre marque.
Peau jeaune de toutes nuances,
veritable Cuir de Russie.
l.a Qualit6 des fournitures emplo-
ydes dans les souliers et lea sons
apport6s dans la confection nous per-
mettent de' les garantir comme lea
pins solides et les plus durables.
Stock de Chaussures fines pour la
vente en gros et detail.
Assortiment complet de cirages et
lacets do toutes nuances.
Prix fixe mais mod6r6.
Adresse : VITIELLO fr6res
t45. Grand'Rue, face on de la Poste

American Bar
&
Ice- Cream Parlor
Place Geffrard & c6t6
de la Pharmacie W. BUCH.
AJrriv6 par SIs ALTAT
EVANSVILLE STERLING
la bi&re favorite de Port-aw- Prince
la douzaine 112 bouteilles G. 7
to baril d" 10 dz. 11i bout. or P. 12
WATERMAN'S Fountain Pens
a perbe collection de or P. 2.50
A or P. 5.
CUp-Cap poor lea plumes G. 40
FRED. W. 'KATSCH.


NESTOR FELIU
i.'excellent tailleur avantageusemenl
coOnu do toute la R6publique vieot
de rouvrir son atelier Rue FMrou,
( Rue ds Miraels ) N* 61,
Sa nombreuse clientele trouvera
somme toujours touted satisfaction
Sales travaax qui lui meromt eon-


M' C. L. Verret
Taillear-Marchand
Done avis & sa b'eaveillate aelle
able que so mason ho,., Rae Traver-
*l&re est toiuours blen pourvue dume
vari6t6 d'6toffem do a haute mem-
esaute parlieame.
QOUwt SuwptanwN. Coup ALa.kTe
vATAnIL msoent. oEx cumow PoiWm
Prte W e rMdtom I


Pharmacie W.
Place do la Paix
Execution prompted et soignde des ordonnances.
Analyses scientiflques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cnivre et autres
m6thode am6ricaine ( fire essay t.
Fabrication d'Eaux qazeuses, sirops
Champagne a P. 5 la douzaine.
Droguerie en gros et en


Buch


m6taux d'apr &* a

at v6ritable KoIla


detail


Propridtaire : W. Buch
Pharnaclen dipl6m6 allem and
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives : Madamoe P. Laraque
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


Ferrari Cernicchiaro &Co
Tff _IOf ~' oh, 9 ,]L' = 10 AU -N* ^% % ^* To#- 4 1, "ma


10 riogerie,


168, GRAND RUE, 168
Ancienne Maison D. Ferrari
Par le dernier steamer francais soot arnivs des articles de toute beauty,
pour touA les goots et pour toutes les bourses : BIJOUX. -- SAUTOIRS. --- BA-
GUES -- BOUCLES D'OREILLES. --- CHAINS POUR MONTRES. --- etc.

ALLIANCES SUR COMMAND


INSTALLATION MODERNE
BRPARATION de glacis qui sont remises absolument A neuf; ainA-i
des tableaux artistiques.


quo


Achat de vieil or et vieil argent
La maison girantit les marcbandises qu'elle livvre ainsi que les reparations
ARTICLES DE LUXE pour lea prin:ip vix d6nem nts de la vie moudaine.


Sacs vides!..


Sacsvides!


Entrepot G6n6ral des Grandes fabriques
DE CALCUTTA ( INDE) DUNKERQUE (FKaNCR) ET DUNDEE (ANGLETER


SACS


spdciaux


pour


Cafds
Cafts


tri6s
ordinair


.e


RE)

es


Cacaos
Les Types Courants constamment en Stock par balles de 400 sacs
Depuis 22 centimes or jusqu'& 26 centimes or
Pour grantdeurs rdgulibres 65x110 centim6tres et 70x110 centim6tres.
Poids de 1 3|I livres jusqu'a 3 livres.
Sacs sur modules et sur types des acheteurs.
Prix A forfait pour livraisons meusuelles francs part de d6barquement
et si on le desire, Droits pays.

.50.000 Sacs de I'Indde

Viennent d'arriver par Balles de 300 Sacs.
Prix exceptionnellement avantageux
S'adresser a Jules Laville
AGENT ET PDPOSITAIRE GEI4RAL
93, RUB DU MAGASIN DE L'ETAT.


Changement d'adresse


Dr Edmond


H6raux


I


De bons ouviiers tailleurs pour gras*
des et petites pieces et un aide con-
peur.

A LLt AHACE
QORDONNERIE.
B. S9EP'Eil
42, Ruc des Fronts-Iorts.
CKAUSaURas *M DkP6T,?OU3 LA VYTM
Promptitude st soiu aux commas-
des tant ici qu'eu province.
Chausures do Dame former *t trs-
vail toujours tout ee qu'il y a de plus
mouveaux.
Forms am6ricaine at francaise pOr
Messieurs ; 61gantes et commode.0
Pour lea enlauts i plus raise.
Travail solidse e'-aut *&vT
dos peaux de pre.i16rimarque.
Assurasee do grand rasais.
WAtea. CIragrs at ilculdd*

Hotel Bellevue-
Le mieux situ6, I* plus* 0
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cuisine resomm6e.- Vue sur Is B3.


LIsJoU LIo L' IIr, ii 5 oaAr A .


34 RUI DES CASERNES
Consultations: 7 A 9. a. m ;
'2 & 4, p. m.

CHAPELLERIE
PAILLE DE PORTO-RICO
AccoURaz CHRZ
Feliberto Gonzales
ET
JOSE SAN MILLAN
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
SALON DE COIFFURE DU Louvir
Pour tons les godts et pour tout"
es bourses.

Maison F Brunes
195, GRAND'RUE.
Dirigde par

L. Hodelin
Ancien membre de la soci&t6 philantiopi-
que des maitres tailleurs de Paris-
Vient de recevoir un grand choix
d'6toffes digonale, casimir, alpaca,
cheviote, cheviote pour deuil, etc.
Recommande particulibrement A sa
clientele une belle collection de coo-
pes de casimir, de gilets de fantaisle
et de piqu6 de toute beauty.
SPECIALITkA DW COSTUMES DE NOCES.
-Coupes Francaise. Anglaise et Am&
ricaine de la dernibre perfection. La
amaison confectionne aussi des Cos-
TUMES MILITAIRrS, HABITS BRODt,
DOLMAN, TUNIQUES,HABITS CARRiS, ftC,
etc, de tous grades.
Ofn lE.mqnde