<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00791
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 3, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00791

Full Text



uriroisi Abni NM 807


Portiau-Pruic, I ati


Ve dredi 3 D&oembre 1009.


ABONNEENT8
UN MoI ... G. 2.00
port.au-Prince
Tnois Mois... a 5 00
e.aterments UN Mols .,. G. 2.20
Taoes Mois 6.00

Etranger .... oIs Mois 8.00


.M -

016znent-Eagloi re
DIRECTECUR FoN6DATICUR


m .


J


J


OUOTIDIEN


LE NUMIRO 15 CENTIMES

pas rU I ndi l
REDACTION- ADMINISTER ACTION
4, RUE ROUX, 45.

Arthur Isidore
ADMINISTRATEUR


*t ""i9 d* marchandises : un ordre doe I'Eope- prie instamment do no pas refuse
H atoire dU H a rour pouvait lui enjoindre taller opd- c'ost d'accepter la rE'colte de cafd qui
rer ce d6barquement A S int-Marc. Et, me revient d'une habitation que j a,
A LUSAGE DBS ADULTES assez souvant, c'est ce qui arrivait, en dans I'arrondissement do Jacmel. Vous
raison de I'iit6ret particulier qu'avait pouvez donc envoyer uun baiment en
LI'VR IV I'Empereur A avantager la maison de cot ondroit pour recevoir cette denrde
Le Pacte Fondarental commerce du franeais Brocard. quo j'ai ddji orlonn6 de tonir A votre
Ie PaOte Fondamrental Poor donner la mesora dans la-disposition.
quelle, sous 1'E-npire, la bone foi, I.'attachement que ^ port a mon
la loyaaut dans les operations corn- pays eat le motif quoi ma determine &
Nous avons dit ce q ie fut, ei r6ali- tobre 1801 sura I'iterdiction faite aux merciales a 6taient religieusement ob- vous fire eette offre, et la haute esti-
td, la protection dict6e par la Consti- capitaines de bAtim-unts strangers de serves a, nous pouvons citer le cas de me que j'ai pour vous, Monsieur, y a
tution de 1805 ea favour de I'agrioul- d6tailler leurs cirgaisons. I'amdricain Jacob Lewis. beaucoup coutribu6.
tare et du commerce.Est-ce, au moains, En admettant que I'on elat voulu II faisait habituellement des fourni- "' ai l'honneur de vous saluer. -
quoe, nonobstant oes entraves 16giala- assimiler Ie fait delictueux relevd i la tures A l'Etat ot il y avait d6j& quelque Petion."
lives, le commerce ot les commoer ints charge de Thomas Thuat an d6lit dta- temps qu'il avail livrd & Port-au-Prin-
purent, A travers tons cos faits de cor- bli par cette ordoonanca, l'amenie ne ce dos munitions pour le compete de Cette lettre, A bon droit, soulve I 1,a-
ruption g6n6ralo, avoir queljus s6cu- devait pas sortir des limits de 300 A l'Etat, et, dit Madiou. itl prouvait thousiasme des bistorians.
rit, an temps de 1'Empire 500 gourdes fixde par son article 5 so- alori do grades difficult4s A A occasion Madiou la dit p1pine de noblies.
D'autres textes pouvaient ie fire es- Ion que lo ddlit 6tait perp6trd one pre- dn paiement P de ces munitions. Le I ajoute : (Atte lettre f(it honneur
p6rer, tels leos articles suivants de la mibre fois ou en r6cidive. ministry des finances lui objectait que au general Pdtion, surtout & une po-
Ionstitutions : Ceci so passa en 1805; l'annde sui- lea cards emmagasin6d 6taient destinds que de grande corruption. I'antiqu1t'
a Art. 24.- La bonne foi, la loyau- vants, ce fut bien plus grave; car A solder des marchandises qu'avait ap- ne nous offre pas de plus beaux exam-
t6 dans lns op6ratibns commercials, malbheureousement, Thomas Thuat, en- port6es, pour le compto do gouverne- ples de d6sintdressement patriotic''.
seronu religiusement observdes courage6 en cola par les foctionnaires month, un navi-e m6ricain mouill6 Ardouin en parole comme suit : "ue
SArt. 2r5.-L- ons varnment assure oux-m6mos, continUait A fair de la dans I port de SAint-Mare. do nobles sentiments apparaissent dan
asret6 at protection aux nations non- Icontrebande. a Lewis rdpliquait qu'il avait conclu cotte lettre Attachment A sa patrie
tree et amies qui viendrotont retonir 0', D ssalines repassa A Jacme-. O1 son march avec le g6n6ral P6tion agis- quo Pdtion venti honorer, par la tfi,14it
avec ctte lie des rapports c mmmer- lai d4nonoa encore Thomas Tthuat. sant poor le gouvernement, lono temps aux engagemants qsi'l a contracts Pi
ciax,ec cette charge parllis de so coi- A prs avoir fait fair one visited do- avant I'arriv6e do navire et qa on lui son nom .d'avprs I'ordre dlu chef de I'.
form r aux r6glemento, us et contu. miciliaire on sa demero par des agents devait la pr^fdrenceau remboursement. tat et pour des objets d1 guerre dont
form r a remen u police, Desslne so convaisqit Vernet, qui avait recu l'ordra de 1)issa- on avait eu le pins granml beoin -
aeArt. 26-.-Lea comptoirs, las mur- doe avdracitA des rapports quia li Uns do no payer aacan compete avant Utime personnelle pour un Atranr
chandises des strangers seront sous la avaient 6td adress6s. It fit assassiner celni du btimn3at am6ricain, persist ivenu de lui inme les oftir A nati.
sauvegarde et la garantie de l'Eiat.. Thomas Thuat, peadant une nuit. par dass son refus. Lv-wis fat obligA d'a'- en guerre permanent ave,, la France ;
Rlvons qeelques faiets, qni front des officers doe son 6tat-major et par tendre ; mais it fit des reproches A Pi- ut 'ranger qui, commam lui, avait
Relevoin d s quexceptions., qui frent des dragons de I'Artibonite qui l'scor- tion, part vouloir la rendra rjsponsa- conbattu pour assurer Iindipendance
loin d tre des ecepIt fon dout furent talent. Les magasins -do Ttomas Tautat ble d'n retard auuel cependant ce gd- de son propre pays ; -- ji'i< envera
ront les ileos aur a faton doat rent fuarent sdquestrAs au profit do I'Etat, sa n6rl 6tait entibrement stranger., un crdancierdont on frutrait leos droits
protgds la personnel et les comptoirs caisso pleine d'or et d'argent fat livrdb L d61loyaut6 etait d'autant plus Ila- gitimei ; -- enfin, ddsintiressement
des commer~ants 6trangeri. A Dessalines ; lea so 0nme qie clui-ci granted que, par suite d'un rglement d'un patriotism dlevd, antique : tout
c Apprenant, dit Modiou, que plu- en retira fureut employ6as A cr6sr one fait A ce suj-t ave- 1 admini ,trateur Ojb est rduni d ins c.tte lettre."
sieurs waisons de commerce fmul- mason do commerce 6ph6m6 e sons en j fillet 1805, ses droits av.aient 4t1 Siint-R4my exprime comme nuit son
-traient a IE'a' la plopart do sea droits ia raison social Innocent it Co. ( Lh parfaitement reconnu., en r~glement admiration : Ni semble-t-il pas voi
d'importation et d'exportation, Iginac prince Inno-e t 6taet un fits do I K n-' do sacrdance,sur les caf4s existant dans surgir de ce te page co-nme un parfum
so tra!isporta A la do iane ( Jacmbl ), peraur.) Un citoye'i de Jacmel fat char- les magasins des dl)maines. O.I voulut des plus hautes vertus de I'antiquit6?--
placa des garnisaires & bord de< na- g4 par I'Empireur de g6rer cet'e nou- le c intraindre, dit Ar ouin, a A recevoir Qjelles annales nous ont jamais prn-
vires diji charged et se fit remettrq voile mason. "( Malion, d'ajrb; des la va'our des cafbi promise, moitia en sent un citoyen payant de ses deniers
an dtat fi16'e des denr6as qui avaient notes fourni is par loginac.)sucre, et maiti6 ea coton, ce qu'il refu- les dettes de I'Etat ? --- EW vain remon-
M embarqude. Sur sa demand, on Mag le mcantse constittio- sat d'accepter. tant A la veille ome, A 'ancienne
kli cunfia les lives de la douane at par- nel qa r6glait 1'alministra*ioa f tan- I Ei m6me temps, on lui igmaitia Go'c3, ea vain, par la pensde, por-
ticuiAreoment ceax de pesage. Lt chif- ci6re- da piy, Dassalines intervanait de conduire a Saint-Marc son navire tonr-nous nos pas chez cas ppuples
fe des products emba -qis fut trouvd lui-mme, et avec leas plus grades 'nomm6 I'Empereur pour en livrer la grands par le patriotism, grants par
beaucoup plis dlevd 3ue coli porter violence, d ins le riglement de comp- cargaison, s'til3vat & pli; di 73 mille le ddvouement ; pas tine clameur loin-
-*r les regi.tres do la douane. Inginac tes ds AA I'Etat. L 6 seotemb e 1806, 'piaitres, A M. Brocard, agent et asso- taine ne viont nous r6vd'er un trait pa-
At coflsquer ait profit de 1 Etat ladif- i crivt a lettre suivan'ee cid de D-sa'ines on re'te ville : ce reil C' st se si (Chrisophi savait se
rence qui existait entire lei deux qu'il fat coiit ai .t di fire. Lewis out r~oluer de i dInses de I'empereur, Pd-
ch;ffrsa. Au palais imperial des Cayes, le d recours i Potion, ar rapport aux cafds, tion :avait rdparar l'oubli q 1e S. M.
S11 y avait on rad-, entire autres na septembre 1806. attend que c'ktait ce g6a6r&l qui avait fdiait de sa propre dignity."
vireo, an troit mAta le Chesapack, et acheld la plas grant e p ri do ses Ajoi tons qae riJcb Lewis. dlvenant
deux biicki l'Orion et le Dcatur, la Jacqusr, Empereur d'Haiti au munitions." trop importun ittr dpa Desdiney
ansiagnation d'un nbgociant, Thoms" "Jacques ier, dmpereiorudeHaii, aa munitions." t'rIor dinopt uitt dioay etDdonIfy
ausa, anglais auropdien, dtabli A Jamol D.recteur des douanes Inginac, ch argI D jA, dapuis fdvrizr 1805, Ption jaa reparaitr- ."
Ia trnt anglais e hromei tabsc d a de la .vdriflation de la comptabilitJ do avait on A intervenir ace premiAre fois t C n;est que pois la pr.idence de
depous tree ans, aomm anobs dept- la ire division du Sud. aup 3 de 'Em poereur e i f veur de ce Petion q ie ol rglement di4 'aft aire sA-
118r~.chepar la conmebande .ep i commergant. L9 20 jnvier 1806. il r riieeas, pour n'tre d6finitivomeat
1804. et conil6red come haiti.n. a Je regois & i instant, Monsieur, le derivit la lettre suivant. : liquid que sons Ioyc .
En chargeant ces trois bi&imeats, compete des droits doi par Monsieur
Thmins Thuat avait enlev6 A I'Etat une Birreau, n6gociant on cette ville, s'61e Le gdndral Pdtion A Jacob Lewis, Ainu-T. MAGLOIRE
mame de 2' 000 piastres. I Sginac 6ta- vant & 3,940 gourdes. J'en fais mon ndgociant amdricain.
Alit saisie sur les navires et no les affaire ot le g rde pour on ordonner le Je suis on no p'ut plui pain6,
itena appareiller qu'apr6A que Thomas recoavrem nt. --- Dessalins. Monsleur, des entraves que wvois prou- 1
Tueat eat pay leas P.,24 000 do drot Nons avois jiA p rid do 1 ob'iga- v, z pour obtenir le pavement de ce qui
l avait frstrde a atd Tom s 3t tion fattl aux ca itaines 6 ra, g*rs de vous oat di ici par I'E at. Si j'avals moSi
W< 4 titre d and4. 0Thom io Thoat charger lnurs navires an 49(ales q n'i i m .me Its movens de p yar cette d ttie, Tribunal de Cassation
rse an tror publo o 48- pla tres.. 6 de c do sucre et 3 cotun. I s;j arsii eu, je vous le jir-, la plus SicrioN CIVILE
Q e'que co liable q.i't *6tlo a m 6taient asreints a une nouve Ie obli- grande sait-f .t on ile fAire; et t.i .A4dience du jeudi 2 'D iembre 19o9
.1f0 d commerce prise also on feaen- nation : cello do no d4cha-ger le0 car- j dprouve on regret, dans cette cir- A dix heures et demise du martin le
da* fal de Iavoir somisae a oneamen- gaisons emport6es dans le ph y que cona-taoce, c'est do n'avor pas 6td mnis Tribunil sous la prisidece de Mr le V-
Asiasi forts consul uait une ilgaims i s post indiluds par lE Cpe- a m6me par la fortune, d'tffIctuer, ce-Pat lent, Eae-s Bbnhonme, prand
ritalte. D'ailleur, I'ameade aeie-m6- ror en mon partichier, a la liquidation de sige et prononce Iarrpt qui rejetie le
h eit illgale, car ilt ny avaist s S, par *exmple, n navire charge la soamnie qui vous elt dIu. pourvoi du situr DirE Martiac s-tua-
fze qailsoatori-A. Leo seal c do marhalh Is euro aeneso eatrait Ndaemoiln jevousoff"e, Monaie r, littcontre le j-g--mentda Tribunal civil
Spertto iqto, dit eolae *tbi dpanr o port de Port.au-Prince, lb n'E- ce q'Ul eateon mon pouvoir di faie, pour de J6rl ie eo date di 3 juin 1907.
fOotloms e* u i du B 0- ai pu tr d'y pouvoir ddbarquer em veoas d44ommsger un pen, et je voes Pun rien Ie siege eat lev4.


II I I







RN5NOIGNNMNNTS
MSTIROROLOGIQURS

bsew-vatoiwe
DU
SKEINAIRE COLLEGE St-MARTIAl
l:EUo 2 DfCiMBRE 1909
Baromitre A midi 760 */*8
romi n i~m -st7,0
Temp6rataure 7
,ruxziniau 27,2
Moyenne diurne de ia temperature 21,4
Ciel tr6s clair le martin ; nuageux entire
midi et 3 h du soir.
Baro6netre ea hausse. J. SCHAER

Tribunal Civil
Audience civil du jeudi 2 DkeMnbre 190o
PLid"cice D. Maignan
Ministtec Plbl c : J Rs:mond
Jugements prononcs
C 'ui qui h. o'virg e 'a trans-c'ion faWit
au nonr d s mrin ur. Louis ct Fiederic Du-
casse.
Celui q i o'o. i a delibAr.%on du
coistilt dc fdii Ic d: ia mireure Yvonne
Le' vre.
Celui qui rwanr'e t le jugement du T i-
buial dc P..'d J 1' ionvi"c rendu Ie dcu-
ze oc:ob'c 19' 6 c',tre S'n t Tousstint et
Alexardre Bo no i) card pour sonir son
p'ein et en i.-r < tet Ap; c! a 6 i inte'jeti
par le si u Szdn TnL.'s int.
C-lui qui c-.rl.mrrc Borgella S.ve e A
payer au :ieur F.ctury S non la some ce
16 200 gou d.s prove. n n di c nt e-bon
n 0 A 102 6mis en fa eu du situr F'eury
Sanon par le t 6sor e a restitu:r le con re
bon dnt le sol. e t e, ciicalatioi dars
l:s trois jou-s de la s gn ficatioq du p-6s nt
jugerrcar, sinon le de,>u 1 Sinon e..t au
toris6 A toucher le moniant du s')'de prc-
venant du di c-.ntre bn in produi ant le
d t jogurre', valid!" pc.u, sor ir son plein
et enter ctl- la s.isie arr6 pra 'q' e s-
mains da Bic tw de It R-cetLe et de la
Dpe se de !ai B.nque Na:ionale d HAiti.de
S!mno d. 1 c c. e le M .ctes et condam-
Ic 1d do 1(,c i,:i S- c- A c nt .inqaarte
gou ds d,: d, inmagts-intce s et *ux d. -
pens.
Nouvelle co npos'tio
Prdsidcnc A S Rome
VMi .ist ~e Public :J. Rosemond
Juge nen's pron >ncis
Ce'ui qui rejette les dem ndes, fins et
conclusions Je la dime V, uve E,'g&re Re-
my combine t ',n ans foldemen', ( aq su-
i-t du dc ,iilc c; t dc t.mw.y u-vecu Ie
74 DWct mb'c 1906 sor la voice donnant ac-
cs A la 1) ace du P.n h^'on et I Ia rue des
Casernes e do-)t la date dame p 6 endai
au'tile a .6: victim ) et la condamne aux
d6pens.
Celt i qui declare bonre et valuable la sai-
sie ar.ct pr.riqu'e e&-miin% du sicu Alli-
son Archer sur le Ge,-ral H Manigt, ce;
poor avoir p iement de cent soixan'e quatre
plisties en monnaie d'argcint d'Hanti ei
cinquante g urdci de dommrges intie' s,
ainsi que !cs in ec.s 'egaux et les frais de
laprocedure.ce A quoiledit Helv6iius Manf-
gtt a 6tr condimn6 par jugerrent de ce sit
'ge en date du vingt juitlet mil neuf cent
neufen faveur de Mrre Veuve Ma c La-
lannue.
Ce'ui qua rejtte l'exception produite par
la Commune tendant i une demand de
caution de la demoiselle Zoe Lamoutte,con-
damne la Commune 1 rdpondre au fond et
la condamne en ounre aux depens.
Celai qui enteuine Ie rapport des experts
des succession cc communaute de fen Doi
zan Boute.
Celui qui declare rul I'emprisonnement
do siear Th6a gene Thoonhile, orJonne sa
*ise en liber: par 'e Directeur de la pri-
son de la Croix des Bouquets. Rejette les
dommages-intctrts .eclames et condamne
Stiven Poyaua ux ddpens.
lugement prononce
Sous la presideuce du Doyen LeonNau.
Celui qui perinet au steur Virgi e Val-
cin de citer col 6pouse dans la forme or-
dinaire devant ce tribunal.
Fleurs a vendre


S'adresser A Madame Adolphe Samb3or,
Avenue John Brown ( Lalue )


Service Hydraulique
Une notable amelioration se product daas
la distribution des* eax de la Capitae.
Plusieurs qu rtiers de Is ville, notammeu t
Ia Rue Bonoe Foi, qui dams Ie tea@p
n'6tatent pas pourvus dean, soot ante-
napt abondapmment alitm ntis.
Nous constatons uossi I'daetgie que d&-
ploient Mr E'nest Ulysse. chef de ce eWr-
vice, et Mr Constant Cadet, son chef de
bureau, pour donner rleine et entire a-
tisfaction J la population.
Ferm- de la Bouoherie
La Commission Communale de Port-au-
Pdin:e at n )nce au pub i:, qu li cri6e d
S11 ferine de la Bo.cherie, p ur I'anone
1910, aura lieu A l'H6 el Communal, Ie
luidi q e 1'on conp-era tre z. D6cembre
c urant, A dtua heures pricises de I'apres-
midi, coaform6ment A Ia loi du 6 Septem-
bre 1870 et aux conditions qu'elle etab!it
dans son article 6.
L adjudica ion re sera definitive qa'apr6s
la decision de la commission adamettant la
caution prese-tee par l'adjuiicatasi'e
En cas de rejet de la caution et de la non
pre&entation d'une nouvel'e caution de la
part d l'adjulicataire provioire,il .era pro-
cdd dans la huitaine a u i deuxi6me cr:Ie
de IA !us-di'e ferme.
Fait A ,'H6 el Commuual les jour, mois
et an que dessus.
AuG. A HERAUX, Dr DUCHLNE AMBROISSE,
CHARLES A. ALPHONSE.
Ti bunal de Comme-ce
.Audience du 2 D&embre 9o09
PriJdeice du juge D; S -Lger Perrier,
assibte des jiges Th.Djssou; et Alix Roy.
.ce Tr.bural a pris si6ge A 5 tz2 heures
du siir Apres avoir i6strv Iles affaires de
M s C!ment Do-ninique. Hulicourt, Les-
pinasse, Etheart, Rim?el, L4o Alexis, etc.
A tnendu !es affaires su:van!es :
1 0 J. L de Piciotto centre Mme Eug6ne
Lafontanr.
20 Ooffsmn Lucts & Co c.mnte L Ho-
delin.
Lei concludiois 'u s pir I'avocit des de-
mandeus ont & communiques A l'avocat
du d.fe d atffiie c t renvoy. -A j-udi pro;h tin.
3 0 ]iserh H ch:mnanncontre hE at ha:-
*ien DMf u.
4 Mme G. G dht e centre Muse Te.-
tulien Iegros ( D.f ut )
5 0 G.s-on Revest coatre Philomacee
Ca-pe.,ierc
6 0 D.b Zu k- co tre Lojise Hypolite.
( Dlf u )
7 0 Mme C. G'.'e t c nte Claire Chc-
viy Ddftut.
'atffti e Gaston R vest contre Corine
Cox est fixze irrroctbiement A I'auadence
prochamne.
Le s ge est !e 6 a 6 1qa heures.
Pour les pauvres
Lis e de souscription en fiveur des pau-
vres de I'h spice de St.-Vinceit de Paul
( mois de Ss temb'r).
J. Dijardin Th. Luders & Co, 10o;
O'off on I ucas & Co, io; G. Keitel & Co.
10 ; F. Herrmann & Co, 10 ; Oto B'c-
ber & Co., to ; Simmonds firres, io ;
B nqIe Nie d Hiuti 25 ; Robert Nor, z to;
Lo is Lo-a, o ; Gaston Reve.t & Co 5;
Ju'c. Laville, 5 ; Paul Painson,5 ; Roux
& Co., 5 ; A. de M t'eis, 5 ; Henri Bras-
so.i, 2 ; L d'Esp no:e, 5 ; Errest Dalen-
court, 5; S. M. Pierre & Co., ; W.
Pohlmann, ; A. Ville)oint, 5 ; n ami,
( B ) 10to; Stempel, 5 ; Un ami i ; A L.
Guerin et N Thomas, 2; Usi-e Chateau-
blond, 5 ; L. Pe'oux, & Co., 5 ; L. Jac-
coux, 2 ; Ve Rioul Ja-Biptiste I : E Rc-
belin, $ ; Cauthier, 5 ; C. F. Carvalho. 2;
C Rtgnier, 5, ; Mme Hermance Alfred 5.
M. BENOIT,
v4cjnt.
Loe Sarnia "
Est arrive ce martin avec les passagers
saivants venant de :
NEW-YORK. W. Harn, L. A. Lanno'.
M. Ferrara, A. Graffe, Y. Hrown, F.
Caze, G. A. Eusbnie.
Oftre de service
Jeune stranger. polyglotte, dactylogra-
phe desire emploi dans commerce on


banque.
S Refrences shrieuses.
Ecrire A Mr G. Bureau do a Matia s.


ThAtre Massillon Oooou alpour .lu deasmder, an noma de I sa
F6TE AUI PROFIT DES SIutsraS et do respect dA tax lecteurs. de bt-.
C'est au mili u d'une assis no w dO pu n Ialure des contest dn ieudi
breu e que se d6roulerent toutes les parties ', leur caract&re grivois, faissiet
plus e0 tort quo do bien i notre jeu '
de la r6confortante manifestation organi sO6O si butte dejb i de nobreu jese
par les membres de notre thea re haitien as do pme d A e nobreua
profi: des iDfortunds sinistrf. c"Matn "o t Jean lon.et Directeur ds
La salle des fates de I'Asi'e frangais etait t n et Jean le Fretur, sas .
archi-cmble et 'on so iga dP ladis comnaltre la force des reasons morales ap-
sem.cns I'allocut on de M P F. FtEr riqu O-.I p pe M H. A. pour ainsi opier,
Des lors le succA~ alia crescendo. 1o os rent d aboard exceptionnellementm
Mono!ogees comrque, podse, tout facelui-ci son d.dautnde qialit6 et, r6po .
enalee ave; isance et des qu litcs diverse bdalta s food. dscliorenti toue response.
par M. Innoent, G. Lion, Dlienne La- bt che f des eff-ets pernicieuxdes
roche, Pul Iet C Cocou. COes, lourbut,.affi ent-ils, tant n.-
Quind 'e ridean se leva sur a Fefe C-in 1ral ruisqu ls reaseignet sur les tares de
didat s, un grard movement de curio it not e soci 6 et contribuent A lei fire
et d'attentio- se fi, dins l'au litoire;on a r re son tour ce
tendait avc imp ,ience la ,epi6sention de M e Addcuoi ut son tour cre enre
ceite com6die locale. Ce fut vwaiment d e dnou a d'duItalaon qui consist prco set-
rem arqu tables effe s de scnoes, de instant. er Mau al le d talAce enre d contestsa
nes de no:re vie p.i iq 'e pris sar Iev f Ma '" le dOit a ce genre de proposi.
Lei plus moroses se d6rid6reat et une joie tion u'd ualifie d. prnographie, va s-
deirnte s'empara de teute la sale casac e de journal d announces et comn-
II en fit de mpme pour a F1fh Ministres mercial. Entie temp; F B R fat pris
qui rappela par plu. d'u i trait certaisms pi- aue ssi a pa i par le H A. pour deux
sodes auxqaels s! troov6iret me'es de gra- doses ''u b iis se danrerove
vts personnage; officials. Ces Jdeux pieces mkes dins fi dus se ret.rouve L
de M sill )n C icou ont etd bien applaudies. mian e caract6re grioi. du Mati.- La
L'in erp -itaion en a 6ti supe.i u e. contestation. nde d un point de vue pure-
in epa, ionen a tsup.i u e.u t versa sur ter-
Compline ieats aux organisa ears pour lear mcnt mal, oblique t versa sur le ter-
rain de la critique grammatical oi Jean leI
bonne ac ion.
bnne ac ion Fretcur reprcche i F. B R et H. A. de
Haiti Po itique et Social s re "etvis, bien A tort, de la locution
Net e confrere Antoine Laforest nous rien moins que.- C'est dans ce: &at que
prie d'annoncer que la RevLe paraitra d.- la contestation a etE presented devant ce
main samedi. tribunal.
Asile Frang -is Dro't. Le tribunal doit-il di-e que
Par suite des dcuils qui viennent de Mr H. A. n'avait aucune quality pour
frapper la S cilt4 frar qise de Secours p-end',e parie le -' Matin et F. B R.
Mu uels et de B eaf.isance'en la personnel ou bien doit-il la 'ui reconnaitre ? En
de ses regret is sopposant etab'i !e ciuac ere pernicicut
CHARLe$S TH M AET des contest, faut-il en interdire I, public -
lion et en impu er les to ts au "Matin"?
ancien Trdsorier, Vice-Prdsident, Prd- Qu )i dire de I'em lol de la l )cu ion riue
sident et membre b:enjiiteur.de raAvre moins que ? Et crfin qu d des depeas?-
HYPPOUTE CLAVIER Va le dossier des parties comprenant hu t
NCembre du p-emier Comeil d'Addsinis:ra- Pi6ces, ; ,
lion, Membre fondateur Oui MM Lit 6, Ltrcu,se, Lavelus en
- Mesbra f.. da... i leus rEquisitions ecrites ;
la fe de Bienfaisan:e organisde au prc- leus trq'exc iion de q-lit f -CouidjE-
fit des Vic imnes du Cyclone est renvoyde rant qoe Ie droin dourqac
.sbr Y, .o Y rant que le droit our chacun d'exprimeg
au Simedi a Dicembre courant, toulourt opinions e. ab olu ei i gen l ; coWn
ave. ile prcsieux contours des anistes Port- qsidrant qe a swuvegarde de la Morale
au-Pincicns. aide ;umiinteo de o'ordre auquel est in-
Echo de Lasoahobas 16-essd tcu- 'e monde; que t-cu e actim
MARIAGI faite en vue de cette sauvegarde ne saurait
Ceat j(udi pissd A I'Eglise paroissi.l- de, Ete cti ique, et partant rtfu6e ;
Lascahobas, ,u milieu d'uie nomb tuie a- 2o Sur la question morale Considd-
sistance qu'A tu lie le mariag: de Mon- rant qu- la lib.rte de la press a pour res-
sieu: Sylvain Dububs oa fits avtc MidL- trction. I'ordre moral A maintenir dans les
moiselle Ceci'e Vieux. socie es ;
Les epoux out etd cmnd-'s A l',u el par Considerant que l'hu,-n ur, la grivoise
Madame S Dubuisson e, Monwie r A. i; ne sauraie-t depasser les saine; Ibmites
Vieux. Oat que 6 Me les Ana& ie c. Co:.s- au dell desquelles les rroeurs riroivent
tcane Dabuisscn Hfr. n-, a ad Lu A&1. I d- i.. ... .. ...- im*nt Its


--*--0, -.AU-,U.VM, eLWu.agCXV A,-- ts ,U a c y e UC S uses a1eintes que rI, I m, ---
mina Exuni6 a- e: Mrs St6phen Arma,.d, lois nrorales ; Considerant qu'un examen
Elius Elie, Rufin Dunisson, et An c eon impar ial des contest incriminds ravmle lear
Bjisiau. *car c re trop grivois qui ne pent ne pis
Fi les et cavaliers d'hoaneur : nonire ; mais considtant que dans 1'inpFu-
Made.noistdle Ciridt Boisiau ave: Mon-' tbi itE ees torts faits de ce chef, I'intet-
sieur Hiram To;s;airt. Mdeamcisel!e A'- tion de I'gent doit e re apprcide Co3-
ma R my avec Monsi ur Murat Jo'y. sid6rsnt qu- dans l'espece F. B. R. et
Jean 'e Fare e ir protestant de lear ec-
N~us P^UbOHs olt s gem u ticrc bcnne f i qu'Pn p urrait di e patrio-
Vant qai ms pb'ions volot's le i eme t s ti-q uie busq ei s dissent qu its veu'eat l-
derirs mtn i ces ours der, rar tu-s crits, Au e oeu re de re-
.....s l6vemeat en stiga tisint nos tares ; et en
JUGEMENT I demandant acte ; i
EME- Sur I'eploi de la ocu ion r
a--- moms que Considerant qu'il est incoaS
SExtrait des minutes testablement admis 'qe la locution nmri
des Re stores des hilo'e taot
actes publics. moin qre, prete i a -mphbolog
Le Tribunal de l'opin-oi,competeam"ent employee tant6 dans le senss a rffirn
reuni en son Palais, a rendu le jugement tant6. dans le teas ngatife; cons on dat
n reree si son eploi dans un sens o dos
suivant entire 1s F. B. R. 20 C. M. et ue n sot epo -. s criti utbie au point de
Jean le Fureteur et H A, touns trois re et ps cr'ti .u : rePonan-
p is en leur quality publicists compa-. vue do grammatire, a doctrine rec
rant et plaidant pour et par euzx-m6mes., do namons d" e .i.er 'usage r,,u
La cause appelee du r6le ce jour, sur la 4 Ddpens Considerant que ,orsq
demand des parti-s jon: ion a etd deaan- les parties saccombent respCectivemCn t su$
die et obtenue de toutes les demar d:s qri les ches de demands, il est facuaif
sonot connexes, pour par le tribunal statoer ut jVoge de comfeaser les dipens.
par un soul et mease jugement. ( Apras en avoir d6libere declare boone Ct
Apr6s qu-.i les patties ont resrecuve- valab'e I'intervention de Mr H A. recon-
ment product learn moyens verses so do- auit aux cotes uerellr s le carac' ere r
ster et reprodults dans le Ma'in des 8, ao, vols, mais faue de text expr6s, n eniatr '
27 Novemb:e 1909 et le ,osmlUist des dit nasla publication,sauf lasancutoneon*
17. 24, 30 Novembre 1909. des ecter's Amettre en jenparl absten .io
Fairs-- A Ia date do $ Novembre de done acted &a Matin "que son int"
Iannade courante Mr H. A, justement alar- tion es d'tre utile socaieaent ect
ad des pernicicux effet sir le auble de doe molt e pebliant ces contest, i quO
cerains contest publies pIa le a dr lt- 'empkol di eI location Yurim m d
vk v Wa supplique as Dirc ear de ce J)oU 40s it& 4e M6, e so o tat do 6 au 0*






S das an seas ou dans no antre ;
les d6prns
pungd de nous. I Dey, jage-doyei, 0.
juge ; A Sy.tanr, su?pp' nt-jage.
b~ de qu i e-c,
go ordonn6. e'c,
sr cop'e co ) t )tme ;
Le ,r'tf/ier
A TRANCHA

airle & Sp6oialit6s
MUSICALES D HAITI
Emn. B sroit Arrmand
15, RUE LAMARRE, 15.
Pot t am-Prince
Catia!ogui -B
Cmadx& de Pianos et de t'.us les inst, u
P.jIx DE FABR QL'UE
PREMIERE PARTIES
I talle d'Au' erli z, qu'dril'e 2 et 4
r., Leduc ; Biub. B'eue, quadrille 2 et
aims, Leduc ; Bonapaite ei Egyp!e,qu:-
Ile 2 it 4 muns, L'duc ; arcarolle de
becastein, tr..ns co-c-r,, J Philippes ;
ro Svillan, A S.h tnol ; Btlance"e
-eika de sa'o Paul Wachr ; B r'il'e
IFleurs capii.e march, Paul Wachs ;
(BanIo caprice ata icin, I. M. Gotts-
kk; Bergere (t Cavalier scene, L M.
itschalk ; Bnmb ta Marcia E. An rdas ,
BBolg "e po'ka march, Rol B:rger
Lab! Beu d Offembach, po" pourri H
ame. ; B rceu'e de ioce'yo, B Ghdaid;
'B.lle C pri-i-zuse, H-imael ; Berceuse F
; Les BKi ers, oval e, Marg's B rbier
rShville, cu eritue, R-ssini ; Beau D--
ibe B eu, Strauss.
- - -


LigeeAlas

it vapeur Srnia partira demnix 4
at & bAvures pr dse du main oour
-o, Colom, Po:t Liamo & New-
preant la malle, fiet et passengers.
L1 malle pour I Ehrang' r (vik Jlrd niv]
fe vapf ur Atai, fermeta A la p )ste ce
1 8 heares prdcises.
Port-au-Prince, 3 Diccmbre I9r9.
F. HERRM \NN Agents.

FELIX MAGLOIRE
AVOCAT
113, Rue de Centre, 113.


Justin File
Du CONSERVATOIRE DIPAIIS
Annonce aux families qu'il se tien'
a la disposition des jeunes gens &
jeunes fill. s qui dosirent des lemons
de piano.
Cours supdrieur
LecOn de d6chiffrement, de Solftge.
S'adresser chez lui, en face de I E-
glise Saint-Louis a Turgeau.

Changement d'adresse

Me J.L. Dominique, avocat, so tient
ddsormais pour les affaires de son
Cabinet en ville, au No. 79, Rue du
Centre 79, A partir de ce jour.
29 Novembre 1909
MAIS3R DE CO FFIANCE
118 GRAND'RUE

Mr Joseph St.-Cloud,
LE TAILLEUR si bien connu de la
RJpublique, avise seos nombreux CLI-
LNTS qu'il vient de recevoir par les
derniers Steamers une Var.dt6 d'dtof-
fes de : Diagonale, Casimir, Alpaga,
Cheviote. Drap vert et bleu d'une
rdelle supdrioritd.
COUPE MODERNE !
PROMIPrITUD SOLIDIT' I
L'61ablissement se recomrnande aux
clients les p!ns ddlicats qui apprd-
cient chaque jour davantage le FINI
de son travail.
Demand z chez Joseph Sain -C oud le
Restaurateur de la Stntd et de; Cartes pos-
tales Il'ustries.

Mr Jh. M. Duplessy
Photograph
Avise ses nombreux clients qu'il
n'est A leur disposition que de 9 hrs.
I midi, de 2 & 5 heures, except les
aprhs-midi des dimanches et des
jours fdries.


Lignl Hflolanadse


Le sis Prirs Willem I venant des
ports du Sad ot de S'-Marcest at'endu
i-i dimaiuch' 5 DDcembre 1909; il par-
tira I'A meme jour pour St-Mare, et
New-York.
Port-au-Prince, ler Novcmbre 1909.
Aug. AHRENDTS Agent.


N'ACHETEZ PAS


Sans


visiter


d Giferes anouvealei relies par la Maison

A l'Ange Gardien
98, RUE D13 RESERVOIR 98.


La Matson ne ven.I que des articles de premiere qua-
lild et & des prix moddr6s.

On y trouvera: Chapeaux garnis pour dames et
flillttes ; Capotes ; Formes-Jean Barts ; Gants ; Fleurs ;
Rubins; Amazoae; Blanc do Paradis; PiluI de coq ;
Dentelles et Giipures ; Broteria ; Bis et Claussettes;
Souliers d'enftnti ; Tiasss poir robis Armue; S'Tea
couleur ; Taffetas ; Taffetaline ; Sitia Liberty; Granaat-
ne de soie, etc.
Articles pour cadeaux: Bronze; Vei:-
louses ; Pendulettes ; Albums pour cartes posta'es, etc.


Bel assortment de


Parfumerie


JOUETS
Rayon de Deuil : Cr6pe ; Cliales de ci6 pe; Eta
aine ; Cachemire ; Satin de Chinoe ; Couronnes mor-
Aslres.


G

A

R
D


I

E

N


ON ACHE TE
Petion-Ville, usine Oafitire.
CIRE & MIEL


t ciI


a Port-au-Prminc, 40, rmte F6rou.

CHANGEMENT D'ADRESSE
M" Ldger Cauvin
KT
Monferrier Pierre
AVO(:AT.
4'4, Rtu Roux 48,
Au dessus do la Pihaimaiet Holwirt.

A louer
Une Maikon A d'azt on'reo cour e
Oirdin pour gr ia- le fimille, pis S dii
Docteur Audain.
S'adresser an MLgasin S, M. Pierre
& Co.
Port-au-Prince, 30 Nov.-mlbre 100.

Avis
CHAMBRE DE COMMERCE FRAN<(:.\[;:
EN IJAI-1-
La Chambro de oComm irce Fran.;:i< -
en Haiti, a honnour de porter ;1 h.
connaissance du Piublic en gri't t1l
etdu Commerct oen parti.'ilier. iie
sa salle d'exposition d eclian'illins et
de catalogues sera tranrfirtse iA paitir(
du 2- NovembrA prochain. an r. z-
de-chaussee d(Ii local de lia ite Chain-
bre de Commerce dans la h 'l!e ocCI'
poee par la Bibliolieq ie Moderw '
Rue du Fort-Pler, oi Monsieur A' 1,.
Horelle. secreta re adjoint, sci. a i
disposition de toute personnel ,16sirant
des renseignements tous les jours dot
10 heures a miii et de 3 h:eures A 7.
heures de l'apres-midi, dirnancle l(
f6tes excepts.
Le Secrdlaire-gdndral, Le P,,'a,-,.


U


-















vais plus, digre esnimentsoala

fatiguait, niion poidJ' diminualt
d'un, faqon a'jr.-ante et 1'6tat do
ma sant6 en gtitral donnait lieu
aux apprchensietis les plus ad-
rieuses.
"Vot.s jugere.: quel fut mon dd-
sespoir quan'l d.-u. tinguos me ..* L t atteint de
Phtise pCuv ?.
ct h o ri u. Ic locteurCarlos
Fvai perteus icir, des savants
qais pal, lepr :oi.r pr effond font
fatigonneuit, a gloie dliia acuit
un exameon a'si.fat,.e et 'prendre
'MULsON jugrc. quel fut ixn dou-
zainegus m 'e .!SLCt atteint cc rc de
Phmetisie pln4r i t. r
zaines de bbd'e c
mhe e"'- ir t>* "*'. "' i..i'

MAXIM0 NUNEZ
Plato, Cotln~bia.


scoTr && ;


A.NErrug9a ,s


E. de LESPI 'ASSF, I' SA 'r iL..i:1n. __ '

ROYAL KolaC i
Cette ddlcieuse boisson, dout les qialiit'-s ', .
veur exquise, le imoc leux agriable ont co-il. .
rafraichissement des climats Iropicaux, infrliitt l i ,
Agence G6n6rale et D


AU MAGASIN DE LA MIdrT 0

MASON JULES LAVILI
93, RUE DU MAGASIN DE I' : .'.T
Vous le troavarez on outre ohez
Ardrd Faubi it rue l ux it 1 K i':icerie NN,.i r
Plharmacie A'ex. Roberts dIo li s', tioi
Madame E D)ieyf .s do I 'l.pi,'r. : sii i
A l'Hpicerie II. Corvington ruie Ferou ai M1 it.i i .I 1
EN PROVINCE
F. Chadiez Petit-Gcve. J OI.t :. ie o
Mine Gdrard Baitels Jdrdmie.


;;di na1iUw


I~~ aar-4 a L)a-


'jLE

LE


*I ttie (ehilfate

do
Goni-ives


Entrepris

D'EA UX GAZEUSLS


Fond6e en 1899
21. Rue F6rou. 21.


Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs
Bitter


TP~- ~


vw q


i'


1 1*


k








Vins de Propri6taire

Mr Fernand Loniewski

Propri6taire-viticulteur
A i'avar.tage de fai'e savoir au public quiil vient d'ouvrir un d4pOt situ4 au
No 43 de la rue des Fronts Forts ( H lle Sylvain ) ora il met en vente le3 pro
duits ci-apres :
VIN ROUGE A 3 et 4 gouriles le gallon.
VIN BLANC A 4 el 5 gourdes le gallon.
VINS ROUGES en caisse de 12 bouteilles A 25 et 30 gourdes la caisse.
VINS BLANCS en caisse de 12 bouteilles a 30 et 35 gourdes la caisse.
Muscats, Malaga- Madere, Clairette, Picardon, Quinquina, Vermouth, Banyuls
en fats de 16 et 3"2 litres et en bouteilles. Champagne A dei prix moddr6s.
Port-au-Prince, le 18 Novembre 1909.
I l I I

A de MATTEIS & Cie
32, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT


Pharmacie W.


Buch


Place do la Paix
Execution prompts, et soign6e des ordonnances.
Analyses scieutiflques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres m6taux d'an *
m6thode amdricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, stirops et v6ritabloe KU
Champagne A P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en d6tail


Propriftaire: iN.


Buch


Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives : Madame P. Laraque
A Saint-Marc : Ma.lame E. Martelly
A Petit-GoAve : HermannReimbold & C.


en 1888


Hijoutciie. Argenterie. Paifuanerie. Articles de luxe pour salon,
salle A manger, chambres, etc. -- Miroirs ct tableaux arListiques. Serviettes
pour avocats, homes d'affaiirs, ministers. Bibelots l6g-tnts, d6licats et
rares. Articles de Bureau, etc.
Achit de viel or, argent, diamant, ecaille.
Reparations de Bijouterie. Les articles venduw ou repar4s sont garantis
pour une pdriode d6terminbe.
MASON DE HAUTE CONFIANCE et de premier ordre.


Laboratoire Sejourne


PREPARATION DE TOUTES AMP
LIStIES ET INJ


'OUt:. tS MtDICAMENTeUSES STIRI-
IECTABLES.


Ampoules d'Eau de m6r Isotoniques selon Quin:on.
L'eau de mer que nous employon; a au delA de l'lle de la GonAve. Nous fiisons remnarquer au Corps medical
I'observation judicieuse que font les laboratoires strangers :
a L'Eau de mer injectable doit etre de fabrication recent pour avoir totes ses pro-
pri6t6s thdrapeutiques. De nombreuses attestations nous permettent de certifier que
nos produits oat donn# tous les rdsultats esper6s. a
Specialit6 : Serum Ercvrost.hAnique
Co S6rum r6gularise les echangcs r~utritifs, il a dt6 employed avec su. -
i.s dauns la neurastb6nie, la tubercu'ose, etc.

FABRIQUF I)K CHIAUSSURES


Cordasco


153
Grand'Rue
Met en vente A un prix tres reduit, un stock consi,16rable de chaussures
des plus 616gantes et des plus solil e-, pour HOMMES, FEMMuS & ENFANTS.
Style francais et amdricain, derni& e mode
Pour la vente en gros escompte de 5 olo

Liquidation
Un grand stock de CHAUSSURES, pour homes, dames et enfants.
Profitez de l'occasion

Tannerie Continentale
RUE DU QUAI, No 83.


N. B.-


Un moteur avec chaudiere de huit cheveaux, transmission com-
pl&te de quarante pieds de longer. Une balance frangaise.


Hautes Nouveautes


ROBas CORSAGES PRIGNOIRS MATIMNIS JUPZS CHAPRAUX garn s
et non garnish pour dames, fillettei et beb4i, FLEURS, RUBANS. DgNTataLus,
ECuARPES, PARFUMERIK, etc., seront en vente & des prix tobs mod4er6s
partir du lundi 15 Novembre chez Madame FERNAND LONIEWSKI, Maison
. J. Audaio rue Lamarre (Bagatelle-Villa). j


M-m Philippe Kieffer &C
Maison fond6e depuis 1895


4, RUE DES CISARS.
Seuls epr6sentants de la marque HENRI BIJou Pi F ET
de Bordeaux.


ARNAUD,.


Vins superieurs garantis
EN GROS & D9ITAIL.


Pour les employs SURTOUT de la P. C S travaillant sur la ligne do i
zoton- Logane.

Esanofele-Esanofeline
Viennent d'arriver par ledernier Hollandais
Cachets Kangua Antipaludiques
Pour la gidrison imm6liate des li vres palud6ennes.

Comprimes Suisses
PURGATIFS LAXATiFS- DfPURATIFS-
Remade ideil pour comb ttre la constipation
Pommade des Preijx


P..ur la gu.6i.ion irnrneti a e sais le conours d'aucune opdratioed
touted Lumeurs : Kystes dle la pen. L.o .es, Liaom,-s, Tumeur des P
pibre njon -tivites, Eczemaz, H morroids internes et externes, *It.
DEPOT GINIgRAL POUR LA RI"PUBLIQUE DII HAITI
Pharmacie Notre-Dami : R e des Froats Forts et du Centre
Docteur St I AGER PERRIER. ( Propridtaire


Andre


Faubert


31, RUE ROUX.
Vins de Champagne, Vns renomrnnA de Bordeaux et de BourgogP
Vin Saint-Raphael Vin Mariani. Vin de Bravai4.
MARQUES SPECIALS DE PARFUMERIE
Croquettes et Pastilles de cho olat Guyenne Sardines 1 I'hiI..
naigre. Vermouth italien et frangais EA ix e' comprimds de
Vin de messe Huile d'olive et Vin, gros et detail.-Cognac Otard-.;
Quina Cardinal.-Dmques Aspir et phonographes perfectionnes.
Tous lea products sont de PREMIkRK MARQUE.
EN VENTE CHEZ


L. KOHLER
Rue du Fort-Per, N 6
Comestibles
Sacs vides sup6rieurs
Toilerle


Maison Fondee


Fioravante


- C- =-~


I