<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00780
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 20, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00780

Full Text


W61J~3is Anino Nc 7963



ASONNEMENTS
VUN NMo I s G ( f-)('
Tiioj5 MIoS... t X ()
NMois (G. 2.20

ITuiois Mois 6.110
k~f~cr IOIs MoIS *8-00


oweant-iagloI re
jMAICTUR VON DATEUB


FORkT-AU-PR..rr.E


Ariiim i 20 Mwoibre 1909,


I


I-. )I


O UOTIDIEN


1. E N IJ M fR 15 cENT1IME1-41



REDACT'ION AbMINISTRA'lTx.N



Arthur Jshiot'e
A DM.IN I STB ATrU


LA SEMAIN


I Pas come lea moralites,
poor deglter de la morale,-
eat come lee mauvais pre-
pdgoa:eot du sermon.
Soi dis pas cela pour mon intel-
Imni Hubert Alexis, ma.s son in-
Sa inopio6e danas la press ces
Simn'a remis cette vdrito A la ma-
Ys.Habert, poar no pas faire men-
twe vocable patronymiuque, nous a
one veritable chasse A ta petite

Pane encore pour son premier. arti-
qm a 6t6 aussi courtoisement ac-
li qie r6lorqu6 par notre direc-
r, qui a bien voulu, one fois en pas-
pt atpar un motif d'alfbilite exqui-
ie dbranger-ce qui n'arrive pas
lesti pour fire A Hubert les
Imears de la mason.
INobt que, A la rigueur, mais A la
grande rigneur,-car I'intervention
aoDS doute parties d'un bon natu-
-nous pournrions demander ses pa-
i Hubert ; come on dit au bar-
l,a preuve die sa constitution. Car
a rare, Hubert le sait mieux que
que I'on envahisse le bane de l,
inse sans y 6tre appelI : il ne peut
yavoir d s manlitaire sans rnin-

D qua Hubert serait t mbarras Mi
SIi avait faith cette exigence 1 Ca'.
liA defense defense alo es
tIeC, t6moignage be sentinuIts v. -
n'est pas du tout au goilt sup-
diet'le. Ji lui ferais la farce do pu
mfme au Nouvelli te, quelquLesn
tebtations de lect-urs qui out 't
ro3 e d1c03 bireaux, et s'il tfut-
Sque je parole net, je dirai que,
deux au moiis d'entre elie-.s
iager par I'6eriture, je soipt entne
iOt 01 tire& des lctrices... Vous v.-
a donoc !
Sce i'est pas pr6cisdment une
4m1e. pour If bert, puisq.'iil 6crit

i'"'e 'cyit de ries moin/s qua du
ti dfinter6ts soulev. par ma sup-
PlaqMulle, !i elle 6t-it agrboe
Wait priver le sMatins d'un
II lecteurs tzbs friends du sa!e
Sprose des contours et qui, pent-
re oen etre seuleeont gratifi6s,
t bien le prix...d'abonnement.
I4:Uque termes ddfavorables quo
.it essays do s'exprimer dans
he, le fond eat bien on
S avec ce quae je viens deo
0e ChieUntle eat satisfaite et l'a-
office court le risque d'en 6tre
frais de zMe.


I





I
(
|
q


i~ U1 (bif I~j77IJy I rrer Ikuu silence, so retire,;aL n W l'iirwot u:il'~pLb did
-~ circulation. C'ost ainmi quo j'aii u u110i Pouvoirs Public..
-Iws Le Boa ens quo quelqiaes amid soe11I' Aut Ia dire :iaiutilo, prout cet2 si,
"Ouit, 41lpukIa ldepart du Pr~sidont, ts .43 se~ours, da rnon atteLonled'ef-
avoir pas pr&Oervt~, lui qui ust u:n con- r~figitc,4 au consulate. ticace dIo i"Fat tha~tkio, sinon des parre-
fr~re en chitiq ep, ..da notre rnio'alit~ N ) s- neconuksn pas lesj raiso xi d iles it', ncouragemneit c'ir 4au 0 t r U d-
Pour ma part, je no Euis p, tL t sS otte brusque detarrminatiorn. C,91, proui- caire Ia mot pruil-3inrnnt en V.11,4 o'c
O~re pour Ite (autes do langaiz-,'-ljttrA- e une chose, tout .A Ia gloire 1-3 notre tre lo~s t'anrido n~ri~o-itA.
rature ou grarnmaire, -ce IjI't .St IA (iielf dEtat- c'est tque sa presence est ILe gouvernenient prjYitleit a vuulu,
imon fdit. M ajs pour U11iseln li me. girantie pour lbus les cituyens in- mrs tdes tierniert incoimdies dO PI'oi'at
Hubert,-plume comma oga-, Cela disliictement. PLriUce, on se to rapopelle, eoqll--i..A'
pourrait lui nuire dans unD tribune ou ca sujet un beau ,,,este, iur Iia !urow
un bascc da Ia d~[ense quelco'nqua. citation die queltq,i -Apt ik Vaiutaul
Pour iire un dernier mot A hubert pltii prompt's A votor q'ue riofl 110 '101
Sur cette question q-.e je fl'di vo-ulu L, I.-,'1,1-sContinIue, non pas 11a atdlerievo-
qo~elffi urer, j i lui de:.and erai Ila per- [WIit, nulit pleine d'horr'eurs, quo I.,, tl i e n .'t- an -our' b-it I i'3vi o
mission, avarut do croire Iii'd lasse fi clart, veliatit tdu ,siii a disisipda, ddIini- brorles ,eI it ott 1)Ub ,iC tL et 1
sinicbremerjt, comma ii cW o tivaineut, solon la rassurante parole tobrl e s -tj,erommei '~u, ..u I ut, tonsIa leI -it -
persuadier, du sentiment ide 11i Aienti6 Ma .e &iinionuI (Agar, mais le U-) mars Iliens riCommaaue tpI l~ mi'-tr)14 tc I
1~je I ui tlemal d.raiIa pei mi -: v I a all in r''.I 'ordlorxance (ut) Ia (hamn- tionims WLtiebnt., leoatu& .inktr#SQi-t It
tezidre (que, par 2ex!idc. ',i If ii -t bre du (oselest en cass.atiOn2. SI d qui Cah 6 tel-woit'l t Io, --l L L ~I L
au. moiris uue fois relus-.I .!_t i-,n cAe utlo ii t3n ui t p a ,, ,, c'e st q u'e!l pout q ic rce--itd u ,1~ v*11
d'une auth ntiqu- p.~chez-csie ena ai'u- ur,- a I%10 ure. Uj'Alr~s les jpurnaux Jttd i -ni.
Lbre ( mo)t ui le &",,Itrougiil, ia'juole dIle ttosewajiti, vi a asubi pi 6s. (Ili Et voli uo, lalite d Iie n i'--bIt 4, U F
penserit La Ie constituor comnme. J& deux beures de hinemuert, rnon que &)i ol tr l~ICune 1 A r 'r V.mp i~ n t
Ienderes!e en divorce. d a li t ,rt do NI Cdsar. qui a hut p a s M i'j4I )II11 11A O
Par ew!ci c 'it do triomniph, j, viefi UnrMout p/t'iti dr.~rit, nuis Lmt alinsi A OiiU SH >''uJIlA u. 3
drais ce joui-1.i au iprdloite vvir M -. propre cau-se, jal rnt es., desarmef ot 11 reux if,)I'ati dei mtiwi
Ilubeu t,aivoc it, 'eo erc m >cni .1 Al ii in- ls j ugeit.. times do Ia Iii *i te, Ot Ia 'Alin j! III
nard, le, torrenIts, d'Lu-o'j ieii.: Jtl to M 11 i-t oui t Iui -intlrn-i es alArmJ q i u I(II)Ir fa I 1 0a -It te;.w It
nus .!~mivis -is tie sa cr av,*to. 1.) le, oId !,,I eit 3, ~ )Utes futures, ce W est ~ t,'ti. n j I
Voultz vuu-, i ia vit (cl ure pea lizeo,Lin avocat '1I1.3 bitunnxielt ~' uet icoi iu- L ti
QAant au x'" oate .L j a, c-Et M.- !. .b t N ui~ique Wd pas ac eI d estA1d.oveih1J oll3d
do tout I'mui J-jut, jtJH ik '-ui .A febunw*j0I1Si Suseulemerit if itd%-Uioppe pen- PUIS V1 IIIIJCI.l. of) Ik I P a uUI
Hujttt, C0onnlLAI'C EI. I'Jtl1U, i dw -fant utie d~ini biih ui-e Io quit IidJ t -lte chnat in **- uit tIa 1irtiori
pra'iiu j u(,11Ui pes kcri, t. ~o i 'ip .b'it6l'biynarlhic 1,3 L A f on usu,
quo je hO pourrats rico n: LnoujtOA.1:an -e, J.- ierIpo I) m113 1i~I.-1 irttoj.e," tI
mieux q(IleCOC~I ci iS-.i A' ~rad Uis &', du Ill )jfl, elle d(jt .1 t '~ li .11",Al iw~i IJIUr 'Fcrie
Celit s cd4 utro clits qui -,t3 ahlio'iI :u;,-) t oI teiupI')de Tto fntin s (jut Ccti t k. kui
Ia '',.zu-e"I'liab I it .XlxIS S *JWVfLi )w .. (I wii I kCi .Iira en t nsevolissatS 't a rlal- T tidimli .U11 .-1vt'III t4AI d it 'venI'
oIx ad 1, '.) i. in,.flu -ovai- A a (.hi 2 ji-tr-0,i ih iito''tme. C est -AU tenteo v* Ie ne pa I 111pMiA)ie I-1 10t optt-IAu
b e: n ts I-,o n t p a s.' p 'il _Uut I IU 'CmQ It 11401.1( 1 111 t'#,111 0!-t VItith 4,( 1"1111r, '- C-, "I ltent"'t
Ade Oj .vi :0f'~li r~oit di 8 ciet~x et pat,!,: .t it j) Odi. -
reSteror sl.....\tA V01~~~U ~qn~lil ps' I'I '~e,1
me c, ol U > '.i A los nul1:'tu'.~qi.fln asin I i- i
II et buii -1'ctlu qo .vvraie palatie
11 estbten tuo PCQ10 Vouls z-VOis ? (c'e' Ul c-A
coure~,- ~ t'1Lciu~s L~l Vu! o~i' 64 h~i oA etta wnfiaineC, SO IS rnaiiiad~s ue Ia.-; many v.-. .upls du
l-!a'-'r -ttivyl e l 'htr- C,-o 6mepusu Iv~* *eI d


vote.
Mais, on i'ist souvent fix, A I
tin, j'-cott- oniseraii toute tl -
de s m'etais a,;e,;u A t- .,- iu,
Hubeit est p'l'o uin wnu,-iI I
c'ebt une vritable manie iO / L l t '
que, au teom- nt mrane ;,u I' It
lui donneo I'iospitalit,. le v i qul
I'accLse de suIVIe t( p1 I 1. :' ;it
lea mauvais exempies t ,,'L (P id.-
goe de oir s. s Petitz-Prp,. -'. ',s I
petits poisotis qui dvicuienit iIa,,d.
.- tendre malheureusement :i deve-
.ir de Gros-Propos "... Mon Dieu!
que sera Hubert i soixante ans '...


Ls Prdtident de la 1p'Jbiltie a rea-
lis6 cotte semaine son prej t d-t, voyage
dans Ie Nord. dans I'inleniu,


at. et pour lui pronver que bien voulu dire lui remme, d'alir ppoi-
mo*nt j ne lui garden pas ter personnellement A ces -o;liO
eune do son language, je li "la bonne parole."
une touts petite incorrec- Pendant tout le temps que n us cni
Rit dans les mots souligods serious nous mnmes privks ,- Ce ,,te-c-i,
l ne s'agit de ries w mos noue 'A:h ,ron*, il f ut I'espr-'' pit lilt -.
Iobert a voulu sans doute moot, de prouver notre attachh. ment
agit de.... ; or I'expres- pour la paix en rebtant tiatnquitle, -
it ,eut au contraire, dire: tout comme on prove son amour du
pat d tout., silence, qu mwhite d' re im6 dne
das 10 tempP, avait dijA serait-ce que pour6treque"q ,u1, r
*tt* ineottOriOcoun A F. B R. en so taiant.
Wit *S* vore F. B. R. est Mais come il y a touj ur d-s dsc gen-
catrltablo, 4tant si pi6s ports A I'exc6s, mtme d- pitcauton.,
'maine. pasm, do no 'eon qualqu s concitoyaeo, pour blen atfir-


.. ,,. .... ,.-.... .......;*.j I ^. 4- Ur to1n 011t le plu (s 14e 8 .va I i i nvlans
:turt teiix M1go;uir,, une chron1que los socltt.'s qui ne -,e p)itent p s bien
Il tU .ii) s .i,'nt qui tout li- de f t) qu o -s l1 aoux se foat 1 ,ti- -seritir, -
:ompetente, A. iobI -t do ma "semaine" 'p.rce quo le voisii ne I put tse',ourir
:uacabie do same.n. le oislei et qia I'oni es,' t,% lut a unir
Les faits et observations signaled. ',.s i.fot tun -s : ce 'e' i.a re
par Its tc ivain-i les plus auto- I u,dion /ui f~ait la force.
s,. ?- c'.et .)o nbroso, c'et Max 1, o g. ise:n -At., et COD
Nordau, c'. s, Mr. Fernai l-o 0.- iz,- c'u n
,oI Mlimact I. c r.tc ,.ree d'.exp :olaliomi M e-t avi.., to d J ).in. lue tout
social a que j'ai sig ,alI, .ans It. faii 'eli n'arriveait .- s title iotectia
d'envalhisementm Ju t.uii. .itie pu ltique *., ri. a de .A pirt de; P.oavoirs publics
par tis pratliqu .es. pto v d.s du le ti t U p,. (le-- .i, soi
chisme aficamo. les, avaient ddtourn4 les esprits supd-
Nous somnes donc en presence dorieurs de ce que nous savons, pour re-
ph6nomrnes de barbatie qui so man:- porter leur utile actii:,6 sur I'exploita-
festent auntant ici que Jans lea sociAt tion du domaine national.
sud-amdricaines d'origine africaine p'us Le d sid G 6ne ,al :.ilut
ou moins attdnude, notamment A Cubaa clone t Iss Gvre des .u tras pla-d
et au Br6sil .a colonio, '*Vivre des ,ran is plhr-
Ce qui 6tablit que les poli iciens et teurs et ,e prop-i tai.e, privds. On
leurs procedes sont partout lea moies Etat, quelled que soit si pui4satce, no
et que tant pisestpour lea societies qti, p-ut remplacer cet 61ment-!a.
pour des tares semblab!eorcfusent I'ap- (. qui revient A dire qie si de grands
plication des rena its vigoureux aux- et d'6minents planteurs nationaux
quels soul le salut est atacho. avaient rempled les premier", le lits-
sin Gen6ral ne serait p'us aujourd'hui
un mythe. O, lui exista't, les crues de
S'autre jour seraient moin Ires.
Lea dagAts occasionn6s par lea crues Mais daos le cii 'I pareils d4.as-
dle ces jours passes sout des plus consi- tre,,, I'assistance soiiale serait touted
ddrable-. Une grande partie de la Plai- trouvde sur les liuoi mna3 ligs gangs
te Id Cu!-le-S tc clfre un veritable as- de 1'endroit aurai unt aissi vice fait d4
pect de desolation et de ruined, et des reliever lea ruines, qu'un propridtaird
voix so iotit 61ev6es dans lea quotidiens aes6 mot do ternpi pur reconstraire
pour faire appel A la charity publique, sa maison incendide.
- apise avoir soigueusement siguaI6 JEAN i I- Fi-ARTEUi.


I


I














RUBN SUGNZMUNT S
M2T2OROLO0GIQU 1


DU
SININAIRE COLLftGK St-UART1Al
VE.VDRED1 19 NOvFNIBRE 19019
DSmoamtre A midi *62 n/m3


Temp(ratur*e


2 1,0
29 1


Moyenne diurn! de la :cinplra:u e 23 8
Toutc 'a j )urnee le citl a 6it r-ct uvert
d'un %o e de cirti c d al-c-stratus ; u.-
si le r-hanrm en dJu I1!o ord raie :- -e ru
ete obse'v6 f 6ju -nmr.
le baiom cre baisse to.-I u-s lentement.
J. SCHMIRER
Ha ti
Trmnblemnnt de 1. rre. Cyclones.
Inoada ionm.
SPi-,au P since, Hai i. vendr,, i.- Pen-
dant qu I': e c'a, c ,.:iLt ?gitee pir des
s:cous Ci dc t embl ments I'e terre du-
ran.t pr!6 d'une sem 'nc, ui violent cy
clone cst venu pas, r dessa-s cu meme
teinfs qu: des inondationi ddsastrcuses
it couvr.i:nt. Part de Pl.tx est en ruins.
Dix-nauf mo!ts ont t6 d A trcui.-6 dins
les d6b: is.
(Gonaive; cit risde. L'Ucu:re du vent et
de la pluie s'est c.)np!t"*- par u- g ani
t e nb e:r c t ,u L secru1 'c li. de la mer
et envoyv ua ti )t de dect- 'ution A tra'ecs
la tenre, A la uteu- d'ho.nme.
Beaucoup sont mo is au Caj-llwiicn.
noy6s par li mnmc iru?tion de la mer.
qui tordit 1'tdifice d. la doutne comme
one feuil!e et n'en liis.a qu'ua monce u
de iuines,
La mort, la uine et la desola i >n sont
pattout et le; per e, mat'-iel'e; sont in-
calculab'es.
Le so'eil nt se vait p-s ici Je.uis qul-
t e ji urs.
TFottes Ls com-n..vric t( n; vtcc l'int&-
rieur de 1 iic ont & d eru t,-.
Les quclqu(s navires q i o v o o g ner
ui port do-rent e rc&it de tcrib'cs exp&-
r:ences.
Le Nedc wal ", de la Hamb urg
Americin line. a ini le cap ,pour ici ap &i
avoir rtta'i" u 'Ie course bien ilii au large
des cinq ports q 'ii t'c a t ,i.u:1;e: c long
Je la c6:e. Son cap tune declare n'avoir
rien vu d'approchant en violence depuis It
tourmentec de I89 \.
L'Alieghany ", de la lign., Atlas, es-
arrive aj1,)ird hui So,. capi.,,i' c m'a dnt
qu'en passant le Cap I'atteras, la violence
do vent c. de la tycr minrnt son navire
en'ierrnee t hors de con tAle et readant un
some at il st cut, lui ct son vaise u, pres
de [cur tin.
L'un des pas-;.g -rs me dit qu: son ecp&
rience sur ",'A eghut y pendant sa lutte
avec l'ourg in l'a po:tt a dcvenir un fer-
mne croyant en r6 urrec iun.
Santo Domingo
Sept ou s ,te pluie
PORTC-PL4TA.-S R. D. Vendredi. Tout,
laporticn b;s c de la vi 1 et scui l'esu
En scpt jours, il est tombe viig -huif
poucts d'eau.
La sicheresse et la pestilence meinacent
maintenant la .il!e.
Prsonre resail 1'itat de l'ineritu",
nmme au dela du village de Li Vega a
quelqu.s grilles.
Le chemin de fer de Sintiago Mcca est
en tuine.
La -at'on a Terre Phins eat partic et
deux points ont &ti balayis. Ancone mort
n'a Etc rappottie.
Jama'que
PLUIES ET DiGATS
.4 .bird du Prins 4ugunt Wilhelm, horse
Cap. Ccisi.Cub, par k tlgrapbe sans fi,
v4a United States naval Station Guautana-
Des p'uies Ih4nomi6nales s'6'evaot en
tout A quitre ving s pcues soot toab4es
a la Jamaiqre durant quattue jours.
Les chemins de fer sont fonaemeot en
dommgts. Les lines te'egraphlques sont


'A cvre. La comrnunicat*on par le cable
cit 'usc idue.
Ic ca%-Uain dt fer entire Kings on et
Port Antonio est presqu'ent'6rement ea
r,.in s. Des points onat 66 e nport6s. Ciaq
cant mille regites de bananes sont per-
does.
Les penrtes sont dvaludes i quatre mil-
lions de dollars
Des navivre fraitiers se sont b:iiis e
d autres 6chouis.
L'ot Eg't:'. de I miri c dfs E ats-U uis
t filli se briser con re le \v'iatf et a i
Sc u.-u pir le crois, u- .iglai.-" Scylla ".
En ui scu' jou la q'uanite d'eau fut de
treize pouc s.
Le scr ize en;:ec d. ramwAy est Eu:-
su pendu.
Aucuie mort n'a c ignilbe dans la
ville, ma;s :ux alent, u s des nouvelles
anti eat annon;int la disparition dins les
eaux dc famil'es entice c;
La Sttailin de I'E',e'ge 5'cntriqu: est
.ubmerg6e jusqu'.u: fe- .rcs et entiave-
ire it hwos de e vice.
( "r,:c 'Y k Herald )
Revae du March6
Cet e semaine n'a pa etd au;si calme
que la pric&dente. Le march a &t4 cox-
pletemeat bculeversh.
D6s luidi, la speculation ftisait monter
la prrme A 440 ojo p aTrriver mercredi
A 460 olo. Del u's tiu ui avons enregi tri
une re te biisse qul noui ramene A 455-
450 t IA l'ouvecture ce martin.
D. grosses affAires ont te negocides A
t, u; cei taut.
Le march e eme a 6 e i c, ferme aus-
ii ; oi a fiit drs livtab!es-piyab!es Troar
de chitfres tr; important's et vaiintt er-
trt 435 et 450o 00
Les tramus sur Franc- on it6 delaissees ;
les cotri que nous sign'i )ns-dfn; notre
dern &ere revus estent 'es mmrnes.
LU- cheques sur Pat i sont de Tand'es A
3 4 4 013.
Ls chequ:s sur N-Y. ne varient pas
1.2 olo. 3 4 01o.
Por:- u-Pince, 2, No-c'nbre 1939
Scc 6t6 f anQ rise de Sc course
Mutue's et de Bie faisance
Le Conseil d'Adminis'r.uion de la Sc-
ci6:6 fr.n;iu e de Sect u s Mu uels et de
Bicnfisance. a I hanncLr d irvi-er Me.-
situ s h s M:mb e sacit, et ku-s funil'es
et *oatcs les peroines N'in tdrc s nt i 1 uea
vre A assister I it mes c s.chn iel'e qui se
ra c a"t'c, dimarche p oclhin, 21 couran
1 A ile Frarq i; en I hooncur de Sain'
Elisibe h
GranI 1 Concert
C'est ce soir qu'aura 1i u L n.ag ifiql c
concert (ffert a public d.'girt par 'c dis-
tirgja pianiite hai ien Jstin E ie, du Con-
?evioire de Paris, .ve: l g acicut co.n-
cours d'ar istes rema-qub bcs.
le Cerc'e B-Ile u- sera litt'ialinc it en-
v..hi, si I'o. en jure pas !c nombre des
care; qui ot.t ht plac:-s. Le prngramme
tr:s b'ea compos6 r6pondra .ux exigerces
d: tous les goui s.
16'e PAKIH
Valse en sI miner, SCel zo. en :i be-
mol n ireur (Chopin) par J. li'ie ; Ber-
ceue, Mine Gu'hier et L. Lamethe ;
Polonaine de Mignon ( Amb o*c Tho-
mas) Mnme Gamm e- L. lamo he ; Rap
shod e hoingrois- (L;z I par J. Elie ; Pas'e-
P~s e No;e. d: Cana. La Force de vc-
lont6, par Mr de Tarniella ; Chant p.r
M''e Thbrcse VaCu et Mrre de Gassion
26me PARTIE
Polonaise en si bdmol (J. Elhe) par Mm
Gordani et au'er,- Airs variA M'ne
Gauihier e L Limo he ; Air d'Hro-
diude (Massene;) par Mine Gamm e, L.
Lamothe, E cde en foime ce valse ( S-
S-.ia; Chant, Mile Vieux et Miae de Gas-
sion. -
La Paix ch-z soi, saynete comiqre de
Courte'ine, par Mae G imm et Mr Max
Vo in.
A ce soir done, rendez-vcus i cet'e
brillante fete qai s'annonce corn me un
grand 6venement -on~ahn


Formnetara do la malle
La malle par sis Pries Willemn V pout
Ntw-Yok et I E-irore ( v a-N-Y ) ,er.-
frmade a la Polse cce soir A 10 here; prd-
cises. *
Port-.-u-Prince 20 Noveabre 1909.


Arriv6e du Pr6sident au Cap
De noire correspondent special .
S:n Excellence le General Simoi est ar
rivIe dans la tale do Cap hier A 7 here
da martin. Le Pr6sident est descend A x n
heures 3o minutes.- Oations grandiose
Eothousi s .e. Population en delire indes-
crip.ible. Joie genera'e.- Li manifestatior
contir u- toujour'.
Feuilles nan bois...
L'edi'ear-aut "g "aphiqre a livre aouj ud'hbu
-u pub'ic cere mali:ik. e muringu! chic-
tee ;utrefoi; a rec tant d'entrain et qui dir-
paraltrait, perlue dans l'oab'i sans l'ini-
tittive de I'artiste.
Fernand Frangru' con-'iue son oea vre
uti'e et 'e; amateiri peavent se procurer
Feuilles nan bAis, a'i prix de Deut gour-
d s.
D6c6s
Se"c LTf FR4NqAISE DE SEC URS MUTUELS
ET DE BIENFA SWCE
Le Conseil d'Administration de la So-
cieti prie les membres actifs de bWen von-
loir as is er aux funerailles de
M. CH THORP
An,, ien Ingdnieur du Gouvernement
decide hier soir 10o hearts
L'Enterrement aura lieu cet aprs-midi A
3 heures.
Le convci pari-a de l'Asile Franc is poor
se reodre 1 Eglise Sainte-Anne.
On se reu ,ira A l'Asile Fran;tis.
Avis
Le sou;,in6, R-ceveur conmumial de
Por:- u-P.ince a Ihoraneur de porter a Is
connaissance de tou c-ux a qui il appartien-
dra, qu'i partir de ce jrur Mr Isnardy Du-
perville e t provisoiremeat charge d. son
service e: signera par aito i;ation.
Port-c-Prince, le 20 Novembre 19o9,
LYS DUVIGNEAUD,
R ,cveur Communal.
Le a Sibiria 9
Est parti hrer soir avec les passagers sui
vants pour :
Kinsfton.- Madame S4ophora Baptist*,,
MI'c Kloppenbirg Mine H W. Farniss,
Mme Vve Aug Rh6vil, Mme Ph. Elie,
R. Laraqu".
New-York.- P. Mc-Donald.
Tribunal civil
Audience c*vile extra,-dinuire du vend edi
19 qovembre 1909 :
COMP3S TION DU J"UR
Dupon Dny, J. I. D;sir, Jh. St-Ro:e.
A. Thib.ult, susstitut.
Jugements rendus :
1o Ce'i i entire Mu'at Bernadotte, Ulyise
GCu et les epoux L*montas,'eiuel mainti ant
le d&fiu* prononci centre U'y-se et les
epoux L months.
2Celui entire M. M thieu e-Monhomme
Louiz*a. lequel rejette l'exception tirde des
articles 75 do coJe de p-ocidure et nroo
du code civil come mal fondEe et dit
que Missena Mathieu est proprietaire des
cinq cre ux de *e re qu'il reclame sur
I'habita ion Lou'zia.
A itre Composition
Dupont Dv I J. Dsir. Leon Montcs
A. Th bult, 'ubs i u,.
Afftires enteadues :
1 Entre I. E gene Mtximiliea cone
Nocladas Chdrik' et Chirlesia Charles (D.-
a* E tre A. et L. B'amby core Jh.
Hildeerr, C. B amby centre, A Fred ri-
que et Boudette.
Affaire fixEe a huitaire
Mme et Mel'e Barbancourt centre Leon
Li tutanod.


Cours de Bourse
Or Americain comptant
N ckel escompte 4, 3
Billets de cinq gourdes I 1
Traites 90go jours de vue sr Pa
ris direct, prime s '
Traites sI Hambourg-Paris 2 2 l
Sraites sur France documen-.4
taires prime
Cheques sur Paris prime 12
Transfers par CAble sur Paris 3, 34 a
Cheques sur N.Y. prime '41
Consolidhs 6 olo avec int1ts ;4
partir du icr Juin
Consolid6s 3 olo dito 49 112
Emprunt 1o Janvier 6 oo 271
Emprunts dits Provisoire 6 oo 471
Tatres bleus 2 x2a 010 avec int- 47
r6ts A partir du ierJuillet 23
Titres roses 2 112 o0o 211'
"Bourse de Par:s, II O tobra igo0.
Emprunt 1875 5 e;) Fes. 21o.
4 1896 6 olo 0.

HI 6tel Bellevue--
Le mieux sitn, sle plum
fortable.- Champ-de-I.
'uaisine reuomnm4e. Vue sur la



Renseignenmenols ufli
SUR LA
R6publique d'Haiti

MOYENS DE COMIMUN CMTIO-VAPNOl;
VCq IE- MA1TIMES.

La Ripublique d lliti est accessib'e
tr is c6'es t possJdc o- z! ports qui ma
Port-:u-Prince, cipita'e de la R pab'q
et 'e plus g and po-t et centre coam
cial ; Cap Hii "ea, Po:t-de-Paix, Ga.
ves, site dans la grande baie do at
aom ; S.-Mirc, Pe-i Go-. ve, Mirang
r[riarie, Aut Cayes, Aquin et Jacel.
Oa p. ut se rendre i Haii de N
York pir 'ec varcurs de la ligae 6 Ati
qui portent de ctte ville tou lesqi
/e jours et font c c,'e i tons les pe
1 Haiti cu par la lig e de la R9
3utch West I idii ML it a parent tons
quinze jcu s et ftisant scale iu pau
aitie is de To t-:u-Pr:nce, de Saint Mi
le Pttit GcA' des Cayes et de JaC
Pour fire le voyage d: N w Y:l
Por-. u-P.ince il f u 6 j)urs ; le pris
voy gC, premie:e clause est deP6);
irix do bi let aux uut c. po ts e;,<,oigt
ou moins ~lev6, selon la distance et si
ntre P.So, P.6o et P.70o.
Parmi les nomb-eux di uves d'l
I'Artibonite, les T.ol, Riv res et lla
le Anfe sont 'e; p'us imro'tints,L
botite, le plus grand fl u e de lt',J
navigab'e sor une lo-gutr de i0o
e cons-ite one important vole flAi
et il a aie une line rga'd 'e c de
( Compognie fluviale de I'AtibMot e
;int le service etre Grande SalMis*l
embouchure dirs la ba'e da Go8M8
'int&ieur. Le s leaves neasm
navigables A ciu.e de 1 urs couaCuS
les Le rls gran Ilac s celai d'
qui a 22 miles de long sur 60 da
il est naigab'e aux Ire ts tavi.
II y a pu iu s petites lies ap.e__
an tersitoire de i R4p. b'.iqae et C i
La Gonave, dans !a b" duo ;W
qui a ci v'ron 4) ralles de long;!'.tg
tue. p s d Por:-de-PZ,22,llti*lh a
L' Saona de la reme grand a.I
qae La Tortue ; Al a Velto, l-- "'
et plus etrs 2u res e; plus petifs.
COMMUNICATIOx

Parmi 1es plus importeC SS
ministratives -yant tirit, r dt S


dMve'op cement du p.m-Yi deo- llu
MoeAvetmeot maritine nombreo'es conce'sionsde ctw-
Dieu m;ire.- Baradtres-- 5 sacs de cafe. qui ont i t accordies prOl ref
Eernel-Anst e i Vearc--i37 ." .t Hnote Gan, hier af
Agissement.--GrandeSa 'ic-. o barils el. Por-a.-P since a Uog'n.
Votonth de D'eu --L~ogine 3 mill;en do'C-ye, le Cap Haien ei to
campecbe. Cve, i Camp PP entin 0 -
Divinie6.--S:-Marc-ioo barils sel. Ictuellemenot il y laUe0
Mtssionnanre --Grad-Goave -21 sacs de minis de fer allant do Cap
cate. Grande Riviere, soit ione d l
L'Avenir.-Logane--9t sacs de cf6. miles, de cc point 0on
Tht-e,--.-Caye...I Sbarils tafla. a Port-u-Prince. On C


- I ~e


-- ~-.









F e fer voie 6troi'e de Port-au Pince
,-As~-u, dist. nce de 28 miles ; on
ue p ins tard ce chemin de fer
qules capitales d'Hai: e dc la Rdpu-
Dominiciine
lizJ4q Internatiial du Bureau des
iqS amiricaines.


PSEIN8
d6velopp6s, reoonstitudis,
S embellish, raffermis
PILULES ORIENTALES
s,,iil product qulassureI Ala





S one H itaioarieoise
Se:v:ce Atlas
LAvapeur A'1.T I avant quittlf New
ia. mercredi 17 courant pour le
ap.HHiti'n, Por'-de-Paix, Gonaives
no re poit.,2st atten lt i!i J Judi 25
icoirant, partira dans la soirde pour
tit G ()ve, Miagoane, Jcr.mie, Sa
-illsa. Caitagin., Santa-Mirta et
bw.Yotk ire' !tii la mall, freY et
pusagers.
La malle pour I'Eirang r (via Jrt-
Bie) par le a Piiinz Sigismund fer
mera A la poste, Jeudi 25 courant
i6h ures pi'cis-es du soir.
Port-au-"rini, 1, 20 Novembre 190.).
F. 111tR1MANN & Co, A,/'it'c.


M' Jh.


M. Duplessy


Photographe
Avise ses numbreux clients qu'il
'est i leur disposition q18a de 9 hi s
Imidi, de '2 A 5 heure except l-s
ip-b mili des dimanches et des
jin fkriks.


Ligne Hollandaise

Le steamn I' 'L.NS WILLEM V vc-
not des p)I's, du Sud, de S -Marc '
e(6 Goriai ve.s, sia ici diman li' 21
turan.[I pt' pro)bal)lemenp t le itne-
IUjour p )iu \ \w-Yoi k
rttau Prii.,, l 1,' 1 Novembre 190!).
-A l't,. \ III -' :T.v -- .,i nt


l nqu eahnal ........ G-a 1.

P RUST DU (;o'V\ElRNKMENT D'l.AITI
1o t :10/i).
T Bintpie N tiona:le d'Haiii a
boneur d ii tormier les intllrt* sss
111s peiven A p:irtir de ce jour se
Pisent, r A, sos gu ti-hits po0' totclx r
A 95e rp t iuno sur Its emprunts
G vrnmet d Haiti (; 0,0 In 6!4ts
ji jadi au 31 jillctl lo.0.
& c.ement d'lHati 3 0:0.- Intd-
Sdo 1.r juin au 31 juillet 112 010.
L CrC r et sur presentation des
oau Prince le 18 N,)vembre 1909.


kIIaz piis Ge pain!.
PI atfaitaveo la "Pillsabury's
Besta"
14 reilleure farine du monde
Ce qui done le moilleur pain
produit le plus de pain
L pain le plus blanc
oPain le plus 16ger.
I rtous renseignements s's-
rest Castera
t d la PL.LsuhTv's WASD*
MGILS Co MiAugMs& SIo


Liquidqtion

Un grand stock de CII.\U~.-uRE, pour i mmes, dames et enfants.

Profitez de l'oecasion

Tannerie Conlinentale
M4 DL. 1) LAI. No t<:.
N. B. u moteur avee chaiulitice ,Ie huit cheveaux, transmission COim-
plte de quarante pieds de 'on:e ir. Une balance frant;aise.


Vins de


P.. opridtaire'


FeiandlL;t Loniewski


P oprieltaire-viticulfteur
A Favat.tage (le CA e saoh.ir llpublic Iti'il tent td ouvritim (14)43t situd ail
No 13 (le la i ue de- Fi'oiits Forts ( ILil, sylvai u ) acl il nmet enl vente les pro
duits:ci-:1ji1es:
VIN BAR & lIt( ~Att 111- i I lIoil
VIN'S IROLGES e~:ien do 1-2 iwit m ,-illo;A -2- el:01 gourtIes la eais'se.
IieCi tt*itte P trhI bi )inquina, Vermouthi, Hi iyu l
ell Nits1do t')e 3-2 troe fiteii I'nili 'iII-~. Ch 1iinpm.-11ne 'A dei p6ix nod'rks.
IYl-t-aU ItiinIc, Ile 18 Novembre 190.W


And re


Faubert


:'1, uUE : IMIA'X.
Viuis de Champagnte, Vini ueuomnrns do3 Bordeaux
Vin Sain!-llapharl1 Vin \Lviani. Vin de Brtavais.


et de Bourgogne.


MARQUES SPE'-"IIAL.ES DE PARF'OMERIE
Cr,)q e~tet3.et pasilWl 'k- t"ul-!(,uyv.mrl3. Sardineii A Ihluila. Vi-
naigire. Vei inolillitaltI i o, hti .ioali -Ei ix et cornpr im~s doVichy.
Vin do imesse -1u1.6 dhv. '!Vini, gros at ddtaiI.-Cognic O'ard-Dupuy.
(.uioa GCudin ad. A 1.~\-pii .,, honographes peifectionn~s.
lToui les p: o ulutSw f o t1 'WN~11.KMARQUE.


4.iIi


'I


La belle demoiselle

SARA SILVA


Auf ref okvf aible of animlque

Aujaourd'huim

robuste et bells
EAsT fi fII dti. t> r n ttinicipAl cde
Bagig (Rio Gr.lwriL,:A1 St- I i',% kiHe 4t bic

fois ellk f -t jA~ t i. 1. k:ct potrF
terriblcment d.. F I!. tk l I l


1 A .3 1CC Lit ll 1! i1, 1'1; M U LSI1\i
SCOTT ct cit 1 d'- 1-k' dCL: mit:lt
f orte, t-A v,t ...: : tiX I%.*. (AG .. 1". 14:Dl rei

ques ct .Inciniqluc-..


d'EnL1IP~ioI1 ii X.A tbunrcn~. i
auLthcI it:iq t ,1%.
SLOT F & LSUAuIY. !r.lqui 14i1. Now Y, rb


AG(ENCE SPECIAL


tle a ll FrIi liqNuise His
Pour la Republique d'laiii


Extraii cdu


TARI]


T, ba c S

LEVANT SUPfl'itiIt~(1ILl'1 .)I ~i
50 granimac~-
lKV ANT ORDINAMV t j ) iIt i.13 1' quII
de 50 gram Innit s
MARY! AN paper jaune Iciae utW~iaLI
CAPORIAL SUPiR,.iELR papier le itu It', paq'i-t d
50 grammes
CAPORAL D012( papivr ve.-t lo 1',iquet de -)0 grini
mes
ICAPOIAL 0OI)INAIRE Ipit~'pt j)'1vtle paquel
de 40 granirn.cs
TABAC A PRI-ER, V\igrinie haul lt paper jAu.
ne, le paquet do luk),4vaininos5


POUDIRS SUp~iEL'jtjFE, paper Ulbc Ic
100 giauinnies


paqucet


POUDRS ORDINkIRn, paper brd". Io' pa(luet do 100
grammes
TABAC A MACH11 roles Menus tikt le paquet de
100 grammes
1


I


F G6atral, Novambre 1

(;)OLI)'E I Cigare
die Ni..\A- le paquet de (20
1.25' do le piquet de 10
ii.s--iEt'l le paquet de -2')
et I IuNCI i.Ses eun lev.ntit supii, ':
1) ) 21) c'0 ig.n t ttes
do ( 11 C'.p 0. 73 paqui. le d'e*
do en Maryland le ,pi'i je
le do en c poral ordiinai e
0 75 Bondon de 20
ELEGANTES en Levant ordinaire le
1- do en e*poral suipArieii t
0 75 Bondon de 20
do en Marv'aiid papit r ja i
1t de 2(d
0 60 (0 do en capal or.linlaie
Bondon de 20
-


150

1. W


1.2


909.


I.'i l li l .


1.4!loieu le

ra-- ip I '.,I
tfl d c --! iid)
. '~I ii ii i


IA:'cAISEKs en caporal sup*ri'eur pi pier ro .e It
paquet de 220
do en Maivlan l paper j.ttne ',e ;uion
de 20
do en c .aporal olAin t 'e (papi i ,!ju le
Bondon do 240
ROULI:S en Marylaiid et c. oral oiil,' i iir i!
portefeiiil.-s d 2024)
do en capotal doux la Iiite i\- lI
do en caporal ordinaire le portefeui;:e
de 20
do la botte de 10)


'.PAp gente


spcal,


I ~
I J 4 ~d
0.90
I *",
ii .
9)....-,
liE;:-,
U '9.


1) 60c
'40.60


(I. ~AD
(I.7.
0. 'a')
OW
(1.30


J. LAVILLE.


~___~_ ~ ____ I_~__ _L


L


~I ~eT --T


I-


MI'















Fl GOToux
Eonchites
La-yntc-*cs,Angincs

Phtizic p';Irnor~aire.
PH. C~-I I t La J L, A i S


FOURNITURES POURt
CHAPRAUX:
Pailles, Fieura
Rubans,
Plumes, et'.


fences F .;* nents
Tube digestif;
lol MaladiE da Fole
( Congestion l ns. Ct rrhoses,
Infections bilhaires,
Paludtsitc, Fii'rc jaune);
C onstipation de la Grossesse;
lemeillcurpreventifd4l APPENDICITE.
MODI O'EMPLOI &
ELIXIR. Une cuillerde & card dans un peu d'eau, au
comm.ncerment du repas du soir
I ILULES.- Dc I t 3 it ..t le reps du soir. ou en se couchant.
PHOLIPPE TERRIAL, 39. Bonl Haussmann, PARIS
off In


*. Etoffes,
Lingerie,
? Parfumerie
Articles de
Paris, etc.


M'""1 Phili)ppe Kieffer & Co

AMaison fond6e depuis 1895
', UE DES (-KSAItS.
Sen~s iepr&scnfants de la man(ue HENHI BI.IOU FILS ET ARNAUD,
de Bordeaux.
Vios sup6rieurs garantis
EN GIOS & I) FTAIL.


Lal)oratoire Sej ourne
PilEPARATION DIl: TOUTES AMPoU)ULES MIPDICAMENTEUSES STAiRI-
LISIPES ET INJECTA.BLES.
AmpouleS d'Eau de m6r Isotoniques selon Quinton.
L'eau de mer que nous emnployons a 6t6 soigneusement capt6e au large,
au delA de I'lle de la GonAve. Nous faisons remarquer au Corps medical
l'observation judicieuse que font les laboratoires strangers :
a L'Eau de iner injectable doit 4tre de fabrication ricente pour avoir toutes sea pro-
piOtWs thtrapcutiques. De nombreuses attestations nous permettent de certifier que
no% products ont donn6 tous les r6sultats espdr6s. '
Spfcialit6: Serum nevrosth6nique
(Ce S-rurn r6gularise les changes nutritifs, il a 6td employed avec suc-
6,M dans la neurasthenie, la tuberculose, etc.


Entreprise

D'EAUX GAZEUSES
r~^EX P('"> O 1 BT-.PR rTB- TF=. :rTTtC-"'TD

Fond6e en 1899
21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs
Bitter


FABRIOIKID DE CHI USSURES


Fioravante


Cordasco


153

Grand'Rue
Met en vente A un prix tres r6duit, un stock considerable de chaussures
des plus 41t.gantes et des plus solides, pour HOMMES, FEMMEs & ENFANTS.
Style tifraw;ais el amwricain, derni6re mode.
Pour la vente en gros esoompte de 5 olo


NICOLAS CORDASCO
157, rue R6publicaine, 157.
A su conqudrir en pen de temps la premiere place tant & Port-au-Prince quo
dans la Province.
Le veritable succes don't elle jouit est dd au choix incomparable de ses me.
dbles sur formes francaises et ambriciines d'une 6l6gance irrdprochable et
rdpondant A tous les caprices du boa gout.
Tous ses mn.)lles existant en magAsin en totes pointure3 et largsurs lai
permettent do chausser tous les pieds, m6me les plus difficiles; et la modi-
cite de ses p:ix est accessible A toutes les bourses.
Toutes les personnes qui ne trouveraient pas & se chausser dans le maga.
sin seront sa'isfaites dan- les 21 heures par un article fait sur measures.
N B.- La maison peut chausser; sans prentdre des measures, les personnel qu
ne peuvent s'y rendre.
II suffit de lui envoyer une chaussure allant bien' ou sinon lui signaler les
d6fautp.
Les chaussures n'allant pas bien seront remplacdes par d'autres, rectifide
d'apres les observations fournies.
La faculty du retour est permise dans les 24 heures aprbe la livraison. Si
les chaussures ont ,tM portdes ou ne soont pas A l'etat complete de neuf elles
seront igouteusement refuses.
La maison d6fie toute concurrence, et envoie franco en pro-
vince.


AVIS.- La maison a nouvellement regu un assortment incomparable do
peau: veau verni, vAche vernie, vAche noire, veau satin, kangaroo, chevreauz
glacds noirs, jaunos champagnes, rouges, etc,etc.
Vente en gros et en details
Les clients trouveront A partir d'aujourd'hui toutes sortes de tourniture
pour cordonnerie A des prix excessivement r6duits.
Ces prix exceptionnels ne sont obtenus que parce que la maison no fail
plus ses atffaires que directement avec leos fabriques do peaux et de fourni-
tures, des Etats-Unis telles: qua tirants, ceillets, lacets, clous, 6lastiques, fli
pour machines et pour cordonniers.
Machines coudre
Singer
Pour cordonniers, tailleurs et cos-
turibres. Demander catalogue et reB-
: seignements.
-, La maison accepted toutes les col-
mandes qui lui sont faites en ce qui
concern la cordonnerie.;
'.S ll On y trouvera des empeignes, poor
W 1hommes, femnmes t de toutes pOW-
i tures, travaillds avec un grand iom.
l Coupe excessivement Kodas
1 Avis aux marchands
d e chaussures
S A partir de ce jour. la MaiBOm
"-_A v / charge d'ex6cuter les conmmwaM
'< // -^Tde chaussures qui lui seront W
P / avec un grand rabbis de prix.
Demander renseignements A
6gard et Ie catalogue qui vouB serea
voy6 franco.


Hautes Nouveautes
ROBES CORSAGES PmIGNOIRS MATIN.BS JVUPs CHAPIAUX gm
et non garnis pour dames, fillette3 et b6b6s, FL.URS, RUBINs, D.&ETBs,
ECHARPES, PARFUMERIE, etc., seront en Vfnte A d*e pdri tls rod6 &6
partir du lundi 15 Novembre chez Madame FERNAND LONIEWSKI,
J. J. Audain rue Lamarre (Begatelle-Valla).


I ---- I~ I -- -


--