<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00754
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 19, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00754

Full Text




troisi6me Ann6o, NC 770


PORT-AU-PRINCE, HAMi


Mardi, 19 Octobre 1909.


c


J


OUOTIDIEN


Abonnmemnts:


f91-AU- PRINCE
,S2PAIRTEMENTS?


Urn man.
TaOis Moll.
UKn Moas.
TiozisMois
TasIS maws.


.G.
* (
* (
*


2.00
5.00
2.20
6.00
8.00


DIRECTEUR-FONDATEUR

C1l6ment-Magloire

ADMIISUATUR, Arthur Isidcr-:


LK NUMIR() 15 CINTIMNS

Lot MuanaAf 106&la SlemSI&0SG ieitag16581556"s
!)IR E( :TION-RtDALCTJoN(AiDmiNisThtAL ium
45. R"3 ROIX, 4S


oen grand costume, marchaient der- par un long circuit, so jeter dans la
Srire la famille. Les autres assistants mer.
UlUR et1 H 11111 s 'avaniaient ensuite, mans sans ordre, De la Coupe-A-Pintade au sommet
u et il y avait dins le nombre desfemmdes 'Edwalier, i y a quatre lieaes de
SOUS BOYER quitenaient des cicrges allumds. Tout ce march extrdmement pdnible A travers
cortbge 6tait prdetI d un des servi- les montagnes, mais la beauty et la
tours du prtre, portant le crucifix ; majesty da paysage dhdommagent am-
IX ensuite venait le clere de 1'6glise, ayant plement le voyageur de see fatigues Lea
une cissolette d'oui s'exhilait la fumde rochers, lea forts et les eaux offrent
C6'6br oxa de la f6to doe 'Ind6pendance aux Gonalves de l'encens : le pretre et les chantres 4 chaque pal DES MAROUE4 DU TRA-
le e: ,-Jnv er 1831.-Un enterrement.-La passe de I'Escalier suivaient en lies, A droite et a gauche. VAIL rT DR L'INDUSTRIE DE L'HOMMR.
]ea ValU6ei de Plaisance. QJatre femmns te*,aient chacune un quI A sU CONVeWIR UN RAVIN SEMI
La VUledde Plaisance. coin du oMle mortuaire, i.z coRPs tTANT on PaRCIPJCSS EN UNE ROUTE TRES-
SDt A A L'E(;LISR OU IL AVAIT T&I EXPO- PAtTICARLO.
It d ie it i, bone fortune ticuli r au pays; partout rignait la U tache ent da a La passe de ESCALIER est Oun
sister le li Janvier 4831, Ilacdl6- plus frariche gait6, temporde par cette vallon rocailleux qu'arrose ruisseau
action de la fe dte l'Ind6pendance politesse cordial, Ie plus grand char- *.L'dglise, c1 t le corps 6tait en parade, qul rocanddesu flanc arides d la
atsla ville mne ,les Gonaivas -. ci- me du commerce de la vie. Au point avait 6td illuminde advancee ; des cler-umon d endn for fiant e a iitde de la
ti de ,'Iondpen, inee come dissent du iour, la socidtd prit congd d boon et ges y ba0laient en profusion.. Pendant! Pttea scales, de fortoq ,oe toat son
ae corguel. les Artib.nijitiens. v6ndrable gda6ral, aprbs lui avoir of. le service, tant dans '6glie qu'au ci- Icouti r st une cataracte cotinuelle. .
C'est le general noir Beauvoir, un feit, saivant lea usages fracnais, se3 metibre et sur les bors de la foss os petit nombre attracts chaumiee snt
,baone de bien planss 1'acception Isa compliments et ses voux pour 'ande TOUTUS LES iFEMES I STe rRENT A G r Un p etit nobre do chaue clivites ode
lus large du terme, qui commandait qui commencait, et chacun se rendit a Noux Tout se pa~i. a avec un ordre et rpandues .a tl su s1..e dclivit. do
cat rrondisemerut depuis des anndes I'dglise pour y assister au service.. une d6cence admirable. Et la cdr6mo- at montagne... out pittorysage et rap-
'Ij. E, ce temp:--A, les arrondisse- Voici malutenant la c6rdmonie offi- nie ne fat troub 6e par aucun bruit, si cantonlle certain tableaux de Salvator Ro-
muts mi itaiiI s ,i i R14publique cialle cell que vous connaissez etCe n est pas un cri pernt qui se. fit a... Aprll avoir traveraux de Sruiseanu
Gett mi&'iirts c, qui"na faith quo croilro et emDblI'r. enteodro tout- coup ; it tait pou.ad sa... Apr.- avoir traver9s Io ruisseau A
(hent conti6., A l';ite ,ies officers ai qui e'la fait q o ir ..mb.llir. ndr o tc tatt po la drmnruintersection do chemin,nous
laient pris part a la guerre de l'id 6- Di giand watin les troupes s%-. Pr unefemme mm I, a .libredo Ia da- atteglmes le district propr.ment dit
pedance. taient rdunies sur la place des Go-, fnte, qai, nt0 rn 'e'ait, pl t do L'aSCAI sa. La monte on est 6pon-
A part K.y,-i.ia ivi6re qui comman- naives pour la c6,dbration de la fet 00son enfant et r vonait ) re vantablement escarpde, mai A force
I&t la Gran,' -i R, e, Bjsnot corn- de I independence. L, general, accom.- sole par. qi e n etait plus. travail et d'adresse, on en a adouci les
ilEdait H St-Mdac, Bo-gella A Sinto- pagn6 de son 6tat-major et des autori- Et Hill isiste :ir lei ntirquel de difficult par un sentier en ziq-zag sur
IDomigo, Marieo' aux Cayes. Segretier t6s civiles en costumes de credmonie, respect par lesltuel,-s 1e9 ii: iens ho:- un space qui n'es pas plus large que
ItMmie, B ,ttex au Borgne, Malet A escorted par un d6tachement de la g tr- norent leas morts. Je rains qie Ia aussi Cefli rd'n escalier ordinaire. Alors. e
Nippe4, Mg. V :,u (:p et A sa mort do national, et pr6c6dd par un dcs rd- nous nayons lbaucoup baiss6. 11 n'y a cavalier et Ie cheval no cessent de gra-
41828, L4o ; eitin Phi'ippe Gierrier imentt de la garrison, monta sur qu'en H iN oet lon voie les gn4w mar- ir, co.mme s'it moniaient aux nues le
ihitcommaanant i ,la police de Sint- Pantel de la patrie; c'est une estrade, cher sur I s tom,'cs et j 'ai entendu long dune echelle jusqu'A ce qu'ils
llcbel. J'en pas-e et .laussi 6minentsou espbce de rostres, 6:evAe au ce utre aux funkrailles ,' on homm' ,listingo6, parvieinent par un tour A n escar-
Etant donn6e la peisoni alit6 de ces do la place publique, et come iI y en la plupart d s prt.n'tlus arnis do mort parent covert de caftier ; enfin on
4ds, loin d,. r1 s persecuteurs des a dana toutes les vllas, bourg et villa- manifester I. r di/sr de fNire leur m4. arrive anu ommet de catte gorge, oti
tlOyeosils s'en f tiateitdes amis etCcla ge de la r6publique. LA,. Ie fl g6- tres.e de la i le unique (to celui u ils I'on d6couvre on group do passibler
idabeaucoup lt ver a durer et II a n6ral Beauvoir, ongre, maii qui a reoa accompagnaient vi.usement A sa der- cabane., et du haut de la montagne
Wvitgt-:ngt ai,;nbes et eut continue une ti.s bonne 64acation, pro ,oni a nibre demeure. Jge. les yeux so prominent sur une des
egImpa encore s'il no se'tait ig4 an discours dans lequel i 'ete dit, Le ledemain, Hill parcourut les plus belles valloes de l'univers..
U,,, a'titu t. -t'Au'( krator byzan- suivant sageae on pareille circonstance, bords, de la Q ai.te don't le lit dtit A tESCAR construction
61 orgueil avaienut port A prendro. I 1adpeondance, et sur le d*voir i iapo- agrdablem .ut suilS parrri le pal- tout 6cete, outrage do colonel Tho-
'IOUs pouvions changer do caractbrlO s6 a chaque citoyon do ne recule r de- mirs et ole o g de (Oi armps de millet me, ngre doSaint-C bmistophne, om-
*AO le temps et les circonstances, a dit vftr Ea cu sacrifice puir en aurer t de cotton, avec e .be lles c'toro nme ... tline tructio ai a s dtuo raret
rPand incompris do Michiavel,la for- ma tie at I"'inviolabilit6. bois do cam he D i I, iI so rendit 'int* llig ce m. aumi d unesimplicit a
lne re chiogerait jamai,.s Parole pro- Ne souritez pasuCa aroles-li soraient & Ccherel uie des I aropriet6s onqe co eoutro rise fai preuve d'habilet6
.de et queo suls les grands homlins do fond du ce r. ia ce e s aist expo r usin or t sutot o patience et do persadv-
st dComr n m Ipodance 6taitsacr6 e donien avait dsait commande.in nt il, o n vidtc"eni cnt led C hef, rn aintnatochrs
Scomprendreet metre en a a fait encore n tb6me A d (cla n a- :banglonnate. L pr.it adjacent, ue. ea orae edssedarocer
Ceil' y ae d e rema-,iabe d ,. I o s m .,'e .L.'. ce .al a- C-i- .. appar enant I' offici-r d .. potaco r-Il obnt e fond do gorge
ituyua de rema-quade IJ nR s.nti so venirs glorices d"n pass r- rate, est admi ablemuut ('iilve. .. L Oat 4L rdeults en fragme.le.par u.
q1u u Iq' tl p l ude oeaud ta A--C4 .....o -*^ h a v t me r- t t t s
SCst Iien nance od en ts oT1oses lea e p6rances 6aieant sol de ce district et ine terre noire tproo6Ede as le Ihasard meal a fait d6cou-
E~Ple, c'est 1.aienveillance (cor- 1 Coot tr routes lm errr ouo/peate dt ,.. a lj trrn,. tout on aCit d'appliquron la
Iete frnilt!e qbui efaisaiut1 dbn. e lon a va Boyer refus rdi profande, et, ma' l'a raanq'iue d'es, aat onatua on a e.failtlapplication a
U5 la c6r4moi e dis la veil'e do u atider le trait do C commerce sig- se g' rant e lerlil116. s e abMtretN u arbres qui obnstruaeont
Mr. L'ide ,'ei fire ute oc:a ar soo pt6nipt)letiaire S Aca'y av Le 11 jI nviir, I g prit cong6 du9 e helifto mts aprb es avoir abattus
0 r f iVear i'.va t pas encore ger- o eGouvernO tfraqais 7t 1-.. '* excellent arn-. ,1n t, nales et on no pouvait s'e. a d.b.rrasser qu'en
ici e quer 1"i .n 1 sr JIs7vi1r tout*1s sea distoo ionsrhe 7 8 bi b p rit pour le C1ap. les beitlant. Dan ncette operation on
C' J a I e.ta, .oiu1,r Jlaepr Ile dol rrac',t ;a sist f ori nte:i. JJ sdevaik, dit ii, ia-ser par le es-. s'aperS 'tnq o 4i tnormes rochers cal-
Cho-& l, g i,, r 4Ppour lAq -elli de i .FraI, "- e.- .asa.s a. fo,.- ,r four du lP'e:,-, comm'r -tantIlea hbe. cares que le feu avait 6chautlds, ve-
aripti, am itrest ouLA e a 5 jatevierld. d I iasfestm e a eu enoaq:- m n qdi couit A la ran le ville du nast & 6tre trempso ensuite par la
S 11.premires fa ut lies hadietmes ioI l rlose l. o ,abO a i'Apc- N r 1. N u ulaissi nes d lr.Isa roule pluie, delataient, so dissolvaient, at no
Sft lea itnUceqs do conaleurdq qeoo ot vol I& cuieuss description .1eoy,et o-is -is- .-nes schei .laissaient, s iu dune masse .
SMaiC to pluanes u do modeats t.a- qil tos dane do cr-es-nial:. inaeux d- IA. CorP A .A sECILIER ; eM branlable que de minces fragments.
16 le plus r des moprinta- q.d n d e pau abiants yas- me I'v Ait taWt vantd sous la rapport Cette d~couverte tout i faith accident.
t_ .oe Itusqu' noir d lb6ae Toles ; pr0pfemsen bl-anc, avc to lI'art et da la I nature, qie j neow tell. mit Is directeur de ces travaux A

Sde AsucC6.Laontred.tt is oi1 ar- "dod dailds niguour ce t-i- me d6fendr d'u movement do J me nonsealementurmonter
*4'y sue, aie1ta ett mI *a*s o d5 d sl e hornet e8 pen ant quo j'al ais I- travrser. tout obstacle, mais d'appliquer des
Larnitjet td Ua dam se 4 ..V.k*** a L s fooc- Noom pas Az.as la riviYre d'saneryquI Wat~risux qui, do cotte manibre. so
Lx toilette d dames availnt. a dei- As at mi i'airsp, sa rpto n"re le0 mostage**, 04 va, troavalent sous la main A la construe-
do simplicity 616ganto 'Par- tioneAmsiree pe c


I IC I


III







tion des garde-fouas t au pavage, et do' !
pratiquer ainsi un cbemin don't on cro- f IIPB 1 1 |T IlKu
yait ne pas pouvoir venir A bout sans rUUU WW J 4.IImWW
avoir recours A la mine.* --
Sir Spenser Saiit-John voyageant A *wN ,rI- ----
cheval du Cap aux Gonalvosa qaelqu RU _N tS
quarante ans apr6s Richard Hill, 6cri-: M2TfOROLOGIQXWXS
vait ceci : a E traversant la monta- --
gne, j'ai vu de jolis petits villages, C3O bsl eXw atoire
dan,* des sites charmants, avec des ver- DpU
gers arrosds par des ruisseaux frait et SEt INAIRt COLL I St-MARTIAL-
babillards, autour dos plus pawvres ha-
bitations. L'endroit qu j' ai le plus ad-i LUNDI 18 OCTOBRE 1909
mir, eat celui que I'on nomme PLAI- 'larometre ia maidi 759 0/15
s.AN(h;. It r~gne aux alen'ours un, (rai- (..
cheur et a came q ,i me faisaient re Temp6rature2minimum t3'9
jrelter soit oignement d9 la capitale.* (maximuanm 30,0
Ecmterez maintenant Hillinfinimentplue Moyenne diurne de Ia temperature 26,4
precis et autrement amateur de beau- Ciel covert toute la journey ; quelques
td : a Les environs de la vall6ee t de la goul ae de ploie dans I'api~s-midi vers
moutagne de 'Plaisance soot d'une 2 h. et demie.
beauty que rieno o'ga'e. La majestJ des Milo solaire a plusicurs reprises.
collides environnantes, la fertility des La depression cyclonique signal6e hier
values, les montagnes qui soe dessinent s'est deplacde ctrs rapidement et a passe
dans un lointain obscar, une veg4ta- au sad de Port-au-Prince, probablement
lion riante et fraiche, de jolies chau- asset z p;ds d- la c6te Marigot-Tacmel, dins
mt.e,,s ponsdes sur de petits plateaux en la mxtinee ; ce qui nous a vala un vent
saillie qui domin nt la principle val- d'est assez fort durant la jou:nie et une
16e, tout rela present ce genre de ri- parties de la nuit ; maximum 12 mitres
cliesse et id varidie qui appartient plu- par second Ie.
t0t! au paysage chinois qu'A une vue Le baromatre est remo.t6 seasiblement
.*ts Indes occideutales... Plaisance est dans la soiree.
c-% qu'on appellerait en Angleterie un J. SCTiHRER
Joi v illagp ; on y trouve quelques mai-
sons bien bA'ies. Situe dans a vall6e, Tribunal de Cassation
mais sur un point un peu 61eve, il do- SECTION CIVILE
mi.e d'autres valldes A l'est et l'oues*. Audience d, Lundi z8 Octobre 1909.
Vu de la gorge de l'Escalier, il nous p.-
r.tiisait sur la peate de la montagn,, Le T'Ibunal prend si&ge t dix hcutei
tant la tenuitu de I'air et I'dclat du a(- et demie du martin tous fa presidence de
leil de ces climats abregent les distar- Mr le Vice-Pr6sideat E-nest Bonhomme
ces. Les environs de cette rnont:zgr e et prononc: l's arrats suivan's :
ne nrous parurent que m6diocremert Ce'ui qui dit qu'il n'y a pas 1ea de
cultivds, et sur les observations que rectifi-r aucune erreur qui se -eraic glis-
nous en ftmes, on ious dit que la pit a sec dans l'arret du 25 Mirs 1909 qui de-
grande parties des plantations se trouvait clare nul l'explcii cc signification des
sur lea bords des Trois Hivibres, beau- moyens des demandeurs a cause du par-
coup plus A 1 ouest... J'entrai dans Pi. i- lant a qui n'est pas clair. (Affaire des
sauce vers quatre heures di l'aprbs-mi- Renard, centre le, D-uphin.)
di. Jy passai la nuit. Le lendemain Cclui qui casse et annule le juge-
matir, un brouillard 6pais couvrant tou- du Tcibu tat de paix de S-Louis du Sud,
to la vall-, et d6robant A notre vue en da'e du 27 S:p embre 1907, contra-
les montagnes voisines, il nous fallut dicaoirement read entice la darme Veave
attendre, pour nous remettre ton ch'- Octancius Casimir et le citoyen Anilus
uiin. que l 1 ol-il se f.aU un peu elevt Clermont renvoie l';ffaire du Tribunal de
au-lessus de I'boriz)n. pit d Aqt in.
v Mon voyage A travers ces monta- La Composiion du jou entire en siege
goes, continue IIt'1, no fut qu'une suc- sous la prisdence de Mr le Pr6.ident H.
cession d-i tableaux dia plus varies et Lechaul qui entend les afftires de :
des plus imposants. De profoodes val No-gaui Bapiste et consorts centre
1,es couvertrs de forts ouvraient d'im- Telcide Toussaint et consorts.
menses et mrngnifljlues points de vue, Mr le juge Anselme, rappor-ear, donne
entire des pies bloignds et perdue dans lec ure de son rapport.
les vapeurs. De jolies femmes garnis- Sur la demand du minist6re public
saieut lea dIclivit6s des montagnep, au Eug. Decitrel, la continuation de l'affLire
milieu de plantations de vivres et do est fixed A lu idi prochain
caf,, coupes par des senliers tortueux P erre RMgis, coatre Mticdoine D.i-
qui 'ond isaient jusqu'A la cime b eun- perval.
ire des collins. Dea hmmes et des Le rapport ir, Mr le juge An elme, lit
femmes travaillaient avoc activity ur sjn rapport.
leurs terrains, qui paraissaieot tenus Le Minis',re Pub'ic Mr E ie Curiel,
avec beaucoup de propret6 et bien conclu au reiiet du pourvoi.
plants. Les malangi s ou taios dtaient LEon Rivir-, centre les sieurs
on g 4nra: mieux cultiv64 ici que je ane Monbel Rossar et fils.
I'avais vu partout ailleurn. Mr e juge Biron fGit son rapport.
Le voyageur ne tarda pas A a rivet L- Ministtre Public, Mr Luc Domini-
sur le chemin du Limbe qui est un qu: conclut au rejet du pourvoi
et suit les sinuosit6s de la rivibre de Emmanuel Israel centre la dame
ce niom, large et profonde. Les planta- Olive Dessources.
tions y dtaient tout aussi belles quo- Mr le juge Anselme lit son rapport.
cells de la valide de P aisance, ave, La coninu.tion de l'affaie est fix6e A
cet advantage, dit lldl, que ala brise de I'audience de lundi prochain.
mer apportait dans la vall6e une fral Veave Ption Ruvihre, contre la
cheur delicieuse. u Nous rencontra- Vcuve ThEophile Du oux.
mes ajouta il, chemin faisant des gron- Affasre renvoyee A lundi prochain.
pe d'bommes et de femmes. hilbil 6s de Venve Charles Falaiseau, con te Phi u.
ulanc, et qui revenaient d'un cirdmo- Lavigne et consorts.
nie funebre. lIs ne manjuirent pas de Mr le juge Chancy, rapporteur, lit son
no; s adresser en passant cos sa'uta- rapport.
tions et ces politesses qu'on est stir d. Afftire ren oyde a mirdi prochain.
recevoir par out & Haiti. Vi l'heure avance le si6ge eCt level.
Nous entrerons au Limb6 ce qui Trnb- .i...
n'est pas toujours facile -la prochaine Tribu.al Civu
foiu. 4dienc< civil du Ludii O80ctobre 19o9,
F. H. PrnEidence A.St Rome
"L'Administration duia MATIN in- Ministiere Public J. Rosemond
forme sea abonn6es qu'ils no doivont Affaires entendnes
rien payer, i~howiement ou autres, B i c le hie.. e
quo oontre requs inprimes *t por- B. Riviere centre les hertiers raubert et
tant le timbre cda Journal. les 1 poux Fauber ( DIfat )
L'AdlinIstratear.- Arthur aZUDOaZ o E. Cian countre Louis 0 iuiers ( Di-
Pri6re d'avisr 1'aAmwtilstra- fat )


tion do la moindre irrg ulari. 3 6 Martin Divot et Mo:eau Germain et
t6 dans le service duf MATINs consorts cont e Nord Alexis. Le tribunal a
aftn qu'il y solt do suite tor6- reavoyd la continuation do Cetoe taaire
di& huliialne )


4 0 Les consorts Bazile centre Jh St-
Saum ( D6faut )
A,.dience correctionnlU4 du Ludi S8 Oe8
tobra 190o,
Pr6sldence Doyen Leon Nau
Ministere Pub'ic Lys Ltortue
Jugements pronopnch
Celai qui re;it la Veuve Dor us Sa-
non a pelante du la ement do tribunal de
Paix e Cabaret renua centre ells le sept
Septembre 1 9,7 et en faveur do sieur Dor-
celin Coriolan, anaule la decision ci-des-
sus visee et condimne Dorcelian Coriolan
i cinquante gourdes de dommages et en
outre aux dpens. .
-Celui qui se dclae incompetent pour
statuer sar les fits d- vol de hirdes corn-
mis au prejudice de la dame Sani e Joseph
en decembre de i'annic deronire par l:
sieur B6va Napoleon. en consequence ren-
voi: le sus dit priveni deviant Ie juieg
d'instruc i3n Dupont Diy, pour que ce Ma-
gistrat soil informed confnrmment A la Ici.
Affaire entendae
Ed. D.uphin centre Ecius Jeanty.
Now velle compos tion
Prisidence V.Valme
Minist:-e Pub'ic Lys Larortue
Jugement prononce
Celui qui renvoie le nomme Wilson
Thomas de la prevention po'tec centre lni
par Charles Adam ; le dit Wilson Thomas
etait pi6vena d'avoir vole on revolver ap-
partenant au su; dit s'eur Charlas Adam.
Affaire entendue
Led!y Silnone prevenu d'avoir enlk-
vi une male an prejudice du sieu Mas eaa
Li fleur.
Le Minis' re Public conclat A l'appli-
cation des articles 364 et 330o du code pE-
nal centre le prevenu et i six mois d'em-
prisonnement
Nomi nati )n
Mr Paul Bou.hercau, nomme comptab'
an Departement des Finances, a et* insalle
hier martin.
Da6cs
N -us enregistrons la mort d'EuaoKE CHK-
RFST connu par sec amis sons le nom de
Pnilemon.
Le defunt laisse de sinc6res regrets par-
mi les jeunes hoinmes de sa gineratioa qai
avaient appris A apprecie- ses manitres atta-
bles et s2 camaraderie franche, enj0 ).ce.
Les fu i railles auront lieu cet apres-
midi.
*
On a -ussi A deplorer la morn de As-
trel Pomero Jean-Jacquis, secretaire-ridac-'
teor au Snat de la Repablique et avocat,
decide ce matin.
C'etait one intelligence muod,. e, on
caract-e 6 l-ee toujonrs portE ve s !es dtc-
des diffi iles et peu disrpose u intrigues
mesquints de la vie p litiqie hutiie2rCe.
Nou; prions la femille du t6si regret I
defant d'accepter l'expreision de nos sin-
ceres condoleances
D6partement des
Relations Ext6rieures
11 est cr66 an DEpattement des Re
nations Eit&ieures on Contentieux. C'est
Me J. B. W. Francis qui a etd nommd,
par commission de Son Excellence le I
President de la Republique, i cette impo:-
t tie fonction.
Corrfmission de V6rification
Mr Hiram Hibbert remplac. A la Corm-
mission de Verification des live.de la
Banque Natioiale, Mr Winds r Ballegar-
de appele i d'autres tonctions.
Service Hydraulique
Dans les cats publics h'er il s'est glis-
.e quelqres erreurs que nou nocus em-
presioos de reliever :
La vwleur ea cisse devait ytre affecade
en ma/eura partiese .. etc, On a public
armi ies creanciers divers se trouve M.
J. Form et non J. Tho mws.
L. Archer a nra P. 38.15 poor achat
de plomb.
Mariage


Ce martin a 6ta cdl6br6 a la Cuhddrale
le manage de Mr LUo Alexis avec M'le Li-
lis CarrR.
Lea pom out 6t conduits A I'aI ps
Mr Charles Cospet et Mme Vve MKiow
SAlesis.


L'affaire du 15 Man
A Is suite de opposition f~
= nuet a j euecu:i d te l ar it
Unde Parla Chambre de i'o ?
crimiael e, Ie dossier de l'ata
envoyde au ddpartement de l Ijun
Ce dossier vient d'etre re. s a Paq
du tribunal de Casg tio qui a's snPar
an Tribunal charge du- vol. ammer e or
Faire-part-fun6bre
Mr Jus in Nau et ss enfits, Mile Caji.
da N a, Mr Auguste Naon, Mr et M, t W
Laleau, Mile C'emence Nimu Mr O!ph. "
e N Minme Chardonne, Clara Ovr
et toes les autresparents.
Ont Ia douleurde voas faire part de 4"1
ort de : r
MARIE CATHERINS EL.ISABET Nw,
D-me JUsTTi NAU.
lear epouse, m&re, soeur, bellc-sceur. nice
et pareote,decede hier martin i 11/2 hbe.
res, A I Age de 26 ans, muaie des Saae.
ments de i'Eg'ise.
E" vous print d'assister A ses fuonUmil
les qui suront lieu aujourd'hai, 19 Oc.
bre, i A henres prEcises de I'apr.s-amdi
Le Convoi partira de la mason moart
sire sie rue des C6sars, pour se readre I
l'Eglise Cathedrale.
L'Ex6oution du Chet du Par..
ti socialist espagnol.
Rome.- Les rapports re;us des proia*.
ces disent que les ouvriers ont proeedu
centre 1'ezxcotion de Ferrer par as d
mane. II n'y a pas eu de d6sordre. L'WU
nation relative A cette execution a'e
qu'artificielle. El'e n'est que l'cuvre in
anti-cliricauz et des socialists.
Madrid.- A la Chambre des ddputh
il s'est prodait des scenes v'o'ctes pe-
dent que le premier ministre Mr aunu
lisait un document. Les conservateun ew-
perds par les apostrophes de leurs coli.
republicains se sont precipites sor eus
points eves. Les huissiers ayant .rdit
sparer lets combattants,la discassioa dm
qus'ionsi A I'ordre do jour a pu comisam
non cependaut sans diffrentes isatrep
tions. Une foule immense Fe tent 1M
alentours du palais du parlement dnNr
la seance.
Berlin 16.- Une foule de partimas
Ferrer, re rendant lI'ambassade (IEi'
gne a 6t: rtpoussee par ia police d" s
rues adjicentes de 1iAmbassade sapris am
bagarre an course de laquelle pluseuin u
restations furent operees.
De nouvelles manifestations cona rI'
cution de Ferrer out 64t organiad dod
totes les grades villes de Frsacs. ON
s-gnale quelqves incidents.
Madrid.-- On creir tavoir que sM M
demand du roi le gouvernement 9MW
s'il y a i;eu de publier tous 'ei docasom
se rapportant an prochs Fetrer.
Valparaiso 16.- L'opinion gdid
Chili est que I'excution de Frenrf.m
justifile LA presse faith I'eloge adonu a
phone qui a antoriso l'app~icaItlO ..
eire de mor en sachant que cef e pp
tion pourrait lui co"er a vie.
Avis Judiciairo
Le tribunal civil de Pe'i.-Got- P F
son jigemeat en date de wi 1 di
cette agaee, rendu smr m re1
stars et djmes Mul"ery, Isasc,
Rmoivi Bonarite, mr, Pr,'m
Zelie ChouAzimon, tons brides,
Edmond Faiffd, prophetrtire',
e la aSec ion rarale deSt
commune de Grand -Golv, \ S
aux iugdits hiritiers d lear d i
voi en poa session de habithti0'-
situde eC cstte deruiete coUn "
Tu-' 4G lap rdg.
qule es 4 cedde A Grs4d.G"'
iais.er tacn bhdier coo I
succesible : et avant (s__ Id
demaode, I. trbunal a Iui'L .
catlos et s ches eals.b v 0 r
Poor earnit ceriE c '
c acaulJteoe :


04OtMr AN*


go. m


am&








La Commission
artition des fonds de
I"r aux Sinistrs des 5, 6
t0 &1i0%t 1908.

Lsndes de duplicate pour les
[^.y.Nos. suivants :
S' osier S6nA hal
SSdnaeLagerre
mise Alexis
O0cidseSjnty
pD~S0e Ch6ri innocent
Folicie Augustin
raiw6ise Souffrant
D gne James
11lise Vil
Alexandre Page
t Acbille Etienne
Alphonse Fish
[ Lamercie Maigny
port.ao-Prince, le 18 Octobre 1909.
lrlsident de la Commission,
DAVID CHANCY.

Attention
mianger e
Gare du Sud
BOLOSSE 24 bis.
, tat Portail-LdogAne, Martissant
Billon, Tltor, Carrefour, Marani,
Gressier et. Leog&ne


IESTOR FELIU
Lexcellent tailleur avantageusemenl
snu de toute la R6publique vient
i rouvir son atelier Rue Fdron,
Slabss Miraclk ) No 61, prbs de i*
P Cauvio,
St 'mombreuse clientele trouvera
S tojours touted satisfactic.
ba travaux qui lui seront con-


Franeisco DESUSE
Fabrioant de ohauwures
LaMuslactare a toujors ean d6p6pt
uirud stock, pour la vete eon
St en d6tall, de chaussures en
agearws pour
oseM/U, FIasMs, EixwjLT
LasMemmandoe des commergants
Sflatirieur pourront tre xez6cut6es
lM e semalnde & pea pres.
33. Rue des Fronts-Forts, 23
PoRw-AU-pnMCn ( AIMI)

Ateliers Saint-Joseph
04. 44, Rue da Magasin de LEIat.
CLPTURE ERBENISTERIE MENUISERIE
TO'IINAGE SU1 BOIS


kAVAUX DE FORG.S CHARRONNAGE
AJITAGE CAR S ERIE -MARECHALERIE
Art v6terinaire
MODELAGE SUR CIMENT
PAUL TEVEi, propridtaire


SEINS
S 6velopp6, rwoat- ltu


Ssan nureot IeIan.








aleG. ent New-York S..
"P--rineO, 18 Octobre 490.
&W- AURENDTS, qW.O


8 ANS


DE SUCCiS


EN VENTE CHBZ


L.


KOHLER


Rue du


Topique D. SERIES
Pou les Chevaux
Gudrison rapide de Boiteries, des
Plaies anciennss, Itcarts, Foulures,
Eutorses, Fluxions de poitrine, etc, etc.
Pansement facile, rapide et d'un effect
certain. Repousse du poil assure.
DEIPOT: Pharmacie Moderne
Rue Roux, No 108 et Rue du Peuple,
No 124.
PORT-AU-PRINCE ( HAiTI )
-, I


FOUNITUREs POL I
CHAPEAUX :
Pdilles, Fleurs
Pubans,
Plumes, etc.


Z.
Holes
-.na rier,



PaiL'ogerier,
articless de
llari--, etc.


Attention !
Voulez-vous etre mieux clhausse '?...
11 est tris rare dd trouver dans une
meme confection i Il'igance et la so-
liditd
MM. VITIELLO fr6res,


Fort-Per, N


Comestibles


a-

-1


Sacs vides sup6rieurs


Toilerie



Leonce Laraque
R]pr6sentant do la Maison Th. J. Dubois &-fils Frbres
de Bordeaux,
A l'honneur d'informer le public que, A partir du 25 Octobre on trouvera
chez lui, 4 Rue des C4sars, ( en face de Barbancourt ) du bon vin de Bor-
deaux ( rouge et blanc ) aux conditions suivantes :


Vin rouge : P. 5.00 le gallon. Vin blanc :
P. 1.25 la bouteille. I
P. 22 50 les 5 gallons.
N. B. Les bouteilles seront reprises A raison de'
Vins fins


Rouge:


Chateau La Tour de Mons P. or 0.60
Chateau Royal P. or 0.80
Chateau Cautemerle P. or 0.90


P. 5.50 ta gallou.
P. 1.35 la bouteille
P. 25.00 les 5 ,allonq.
P. 0.20 piece.


la boutoille.
la bouteille.
la bouteille.


Blanc : Chateau Filhot de Lur Saluces (Sauternes) P.or I o(' lta bouteinI
On trouvera le m. me vin et aux memes conditions : A I'Eior e 't Ain-
toine (Avenue Ducoste ), et chez Mr Marcel Audain (Chemin de"' Dalie).


Mr


Oreste Balloni


N6gociant importateur
A Phonneur d'annoncer seos nombreux clients qu'il vient d'ettabln sui
cotte place une succursale a Chapellerie Italienne au coin des nrue- i oux
et do Centre en face de la Pharmacie Aural Bayard.
II leos invite en m6me temps q venir viliter, A partir de lundi, 11 du cou-
rant, son stock de chapeaux de vraie paille d'Italie et d'une r6elle 'upnrio-
-*& A *''_ *_ A _.. --- I J Am-w-1i m *r ha ftm ll


les specialistes en chaus,,ures pour rite quil vient de iecevoir par e uerunier uateau.
homes, formes tran,.iises et amdri- On trouvera dans cet 6tablissement :
caines, out l'lionneur d'annoncer A FoRMRS D CiHAPEAUK POUR DAMES CHAPEAUX FEUTRE CAIK I)iT i.<-
leur nombreuse clienwle qu'ils vien- LON, DERNIRE( CRWATION a. FEUTith MOU DE D FFliREINTES *. t'LEURS. --1:t-
nent de recevoir de Ltmuvelles formes PEAUX DR PAILLE DE *PR9MIORE QUAIITIE DITS CANOTIER.
a Du Dernier Cri l'aiisien *, du v&
ritable Modern S vye. N. B. Tous les chapeaux portent, en touted lattres, les nom et ptiiAom
Les Chaussures soont reconnues in- du plopri6taire.
comparable par la Commodith de
leuis formes et par leut Soliditt joint
A un travail entibrement fini.
La Maison pos-ie en d6p6t des S acs vides .. S acs vides .I .
nant des meitllutes fabiues desS ac! .
Etats-U iis tt tie Vi'ance.
la mei-reau n11r. l1,"aai-, Entrepbt G6n6ral des Grandes fabriques
Peau jeaune de toutt Inuances,
vdrilable Cuir de lassie. IDE CALCUTTA ( INDEX) DUNKERQUE (FRANCE) Er I)UNDEE (AN.,I.ErKRIt.)
La Quality des fournitures emplo-
y6es dans les souliers et les soins SACS sp6ciaux pour Caf6s tri6s
apportds dats la confection nous per- Caf8s ordtiaires
meltent de les garantir comme les oo
plus solides et les plus ,lurables. -a0o08s
Stock de Chaussures lines pour la


ven'e en gtos et detail.
Asortiment comp'et de cirage
lacets de toutes nuances.
Prix fixe mais mod6rd.
Adresse : VTIELLO frbres


s et


145, Grand'Rue, en face de la Poste.

A" C. L. Verret
Taileur-Marc.and
Done avis A sa bienveillanto clies-
tos quosa ma ison No.7, Rue Traver.-
ibr seUt tou ours bbion pourvuo d'uo
vard 6 d6toff de Fa auto son-
LAL ISepimmn. Coups tkAMT3
fAso M0010d*. zicUTIOK PkOxMn -
hfu fMwkl I


-s jL ypesB touranlis conammentLL.a.ll O ObtIc par llest U ie 4k00 sacs,
Depuis 18 centimes or jusqu'A 28 centimnes or
Poor grandeurs rdgulibres 65x110 centim6tres et 70x110 centimetres.
Poids de 1 314 livres jusqu'A 3 livres.
Sacs sur modules et sur types des acheteurs.
Prix A forfait pour livraisons meusuelles francs p.rt de d6barquement
et si on le desire, Droits payds.

50.000 Sacs de I'Inde

Viennent d'arriver par Balles de 300 Sacs.
Prix mxoeptioonellmnent avantageux
s'dr a Jules Laville
AGENT ET DEPOSITAIRE GENERAL
go, RUE DU MJLAASIN DE L'ZTAT,








Tib6re Z6phirin Bell
Fabricant do chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de
Ia Place de la Croix-des-Bossales.
SPICIALITfI:
PANTOUFLES MTUL.S

Chapeaux I
Chapeaux I !
Chapeaux I II
PAILLI I PORTS-RICl
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
ET

JOSF SAN MILLAN
FABRIQUE DE CHAPIAUX
PLACE GEFFRARD
Slonl de Coiffure d Louvre
Pour toua los gotbs et pour toules
a** 1oarses.
| -8 -OIl


A LILgGANCE
QORDONNERIE.


42, Rue des Fronts-Forts.
CHAUBSURl8 *M DkPOT,POUR LA ,V]TU
Promptitude et aoin aux commas-
des taut ici qu'en province.
Chausures do Dame former *t tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Former amdricaine et franchise pour
Messieurs ; 61dgantesa t commodes.
Pour los infants le plus False.
Travail solide ex6out6 aveo
des peaux de premi6remarque.
Assurance do grand rabais.
PAtes, Cirages et Liquitdei


NI mfagez pils de pain I
8'il n'estfaitavec la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine du monde
(Celle qui donne le meilleur pain
Qui produit le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous renseignements m'a*
dresser & :
Ernest Castera
repreduntant de la PILLSBUKY'S WAs81.
*URN FLOUR MILB Co MIN1NAPOLI8
BILS

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ

JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir au pu-
blic on g6ndral et A sa nombreuse
clienuttle qu'il vient de transfdrer sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
([.'ANCIENNU MASON DU LOUVRE )
DR LA PLACK GEPPRARD A LA
GlRkND'lUE OU R.IPUBL.ICIVE
No I49. Eka face de la Posts
Ie o noivl ('tablab -,oetu t st oil
V l't sons iet (o;o de ld i r'eur d.
I Ak-ieriq e
II p o'net soin et prompti'ujw'

PHOTOGRAPHRI
JH. M. DUPLESSY
GrandI atelier dle lure
120 JCKR DU CENTRE
Tiavaux de touts sorts et d.
touted graudeurs.
Rep roductic at-Agr auditsst I on tt


6tel Bellevue -
Le mieux situ6, le plus con-
fortable.- Champ-do-Mars.-
Cuisin renomm6e.- Vue aur la mar

LA
Cordonnerie Nouvelle


C. B. PtTO1A
GRAND'RUE 143.
Avise sa nombreuse clientele qu'el-
le vient de recevoir, par dernier ba-
teau, une forte quantity de marchan-
dises et de fournitures de toute fral-
cheur et de toute beauty, importdes
de France, d Allemagne et des Etats-
Unis.
Le public 616gant, curieux de se
bien chausser, y trouvera les peaux
les plus solides et aux nuances les
plus varies les formes les plus belles
et les plus appropri6es.
On n'a qu'A venir chez G.B. PITOIA
pour Wtre assure d'etre chauss6 sui-
vant les meilleures lois du confort et
de la mode. Sp6cialit6s pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux, cirages, formes, fournitures
et matdriaux divers pour cordonne-
rie. Oa trouvera tout ce qu'il faut, aux
prix les plus moddrds, A
LA CORDONNERIE NOUVELLE
1 43,GRAND'RUE 143,


Maison F. BRUNES.
1I95 0RAND'KUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Ancient membre 4A sa Secitld Philamn
ihropique oAs mattres taillcurs do Paris
Vient de recevoir an grand choix d'd
teflen diagonals, casimir alpaca, choeio.
to, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
.e particali rement A sa clientele une
belIf collection de coupes doe caimir,
to gilets de fantaisli et do piqa6 do
to'"*s beat6.
Sp6cialit6 doe costumes do no-
os -- Cufpe Frangaise, Anglaise el
Llki:ain de la derniiro porfoetion.
La uaison confoctionne aasides Cos-
tumes militaires, habits brod4d
dolmans, tuniques, hablts oar
4s. 'o e to, do tons grades

Chez App. Cipolin
55 R1ae Ripublicaine on face de Mt
K. Robolim
Viennent d'arriver par dernier va-
peur :
Pat6 de foie gras. Saucisses trafies
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalis6s par li-
yre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.

FELIX MAGLOIRE
AVOCAT
113, Rue du Centre, 113.


Grand Rabais
JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (1907
HAS CONFERRED A
Gold" Medal upon

Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CHK USSURES
CywaveAU GLAct, pour hommes et dames P. 10. Eufants p.


VaINIS CLIP8
COULZUR LOTUS


a 10
40\


Pour la vented en gros 5 oio d'escompte.


-- fl -


F' L1 *i-A-' v


Rue


A BASE doe CO@lMDE, TOU et EUCALYPTOL


GOUT AGR&ABLZ. CONSBRVATION 11,/ 1
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMIONS
R6publlcaine. n 121. PORT-AU-PRINCE. HAITI. i


Laboratoire Sejourne


PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MSDICAMEN rEUSES STtiR.
LISIES ET INJECTABLES.
Ampoules d'Eau de m6r Isotoniques selon Quinton.
L'eau de mer que nous employons a 6t6 soigneusemeiit ',-ipt6e au lm.I
au del de l'Ile de la GonAve. Nous faisons remarquer au (Corps m,C
l'observation judicieuse que font les laboratoires dtraoger,.-, :
a L'Eau de mer injectable doit etre de fabrication r6cente pour a:i\.r toutes sepm
pri6t6s thdrapeutiques. De nombreuses attestations nous permitnut tie certifier
nos products ont donn6 tous les rdsultats esper6s.
Sp6cialit6 : Serum nevrosth6nique.
Ce S6rum regularise les changes nutritifs, il a 6t emjployv avec i.
o i dans la neurasthenie, la tuberculose, etc.

Pour les emp'oyvs SURTOUT de la P. C S. travaillan, -~t ia line de Bi-
zoton- L,6ogane.

E sanof ele-Esano f' line
Viennent d'arriver par ledernier Hollanit s


Cachets


Kangra Antipaludiques


Pour la guerison immediate des fievres palud6ennes.

Comprimes Suisses
PURGATIPS-LAXATIFS DIPURATIFS-
Remde ilti pour combattre la constipation.
Pommade des Preux
Pour la guerison immediate sans le concours d'aucune opbralionul
toutes .umeurs : Kystes de la peau, Loupes, Lipomes. Tumneurs deps
pibre ;, Cnjon :tivites, Eczdmas, Hdmorroides internes et externes, etc-
DkIPOT GIENJIRAL POUR LA REPUBLIQUE I) HAITI
Pharmacie Notre-Dame : Rue des Fronts Forts et du Centre
Docteur St LAGER PERRIBR. ( Propridtaire


YY


I I IL1 I~ h-~K k77


~s- -I


Jc-