<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00753
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 18, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00753

Full Text




gJsiil Ann6e, N'


769


PORT-AU-PRINCE, ]UM


Lundt, 18 Octobre 1909.


I


J


QOUTIDIEN


Abonnements: DIRIECTEUR-FONDATEUR LE NUliLK15 CKHT1MNS

Um Moass. G. 2.00i I__
MYAUPIN ~TitzanMots a 6. 00 1-mnt-slidoe DRCINMrCINAMN~MTU

Tian sMois a B 00LDNIXISTRATRitR, A rthur I id re11ECIO1031, 41MIIS II TI1


Chroniques du T.IIps present

p1rit. Les vies manqu6es. Un citoy.n nnoa desirable.
La politique et lQs affaires. Les dix horn nes noirs. (1)


A kuelqu'un qui lui demandait si c'd-
bit amour de I'argent qui animait son
dthoasiasme pour les chemins de fer,
Kr Harriman lit cette rdponse : Pas
ade tout, c'est 1'esprit qui pousse aux
m4treprtses et permit de lea condui-
* re bone lin. Je n'aurais pu aban-
idoouer la bataille, m6me si je le
t v0slei. .
Ce qui s'appelle ici l'esprit dans lIs
airepriss, c'est le levier puissant de
MItdsI la vie ; spirit, c'est Ie souf11 -,
fla. C'est I'influence secrete req ie
it la, Ie don, en un mot c'est l'ins-
k*m,. qui, soutenue et d6veloppke
prus effort assidu, conduisant a une
saltrise absolue des details, permet
,6nmiri bout des obstacles et de rka-
her la belle unit de ces existences
al estibies consacrdes A un bat, as-
aM0&T6 pour qu'il puisse 6tre ennob'.i
lhom d'id6Il, asiez accessible pour
* chacun Foit capable d'y tendre,
dId la vertu qui dort dans le plus
a eso d6veloppe par la tongue
plittmc qui aboutit au gdnie.


ceux qui ont dlu talent, des dons vi-
rils, de l'ambition, de vivre une autre
vie dans leurs productions, qu'elles
soient cou.'heas sur du parchemin., qu'-
ellesjaiili-sent du marbre oudu bronze,
qu'il'e. soient ?labor6es avec du m6tal,
des couleurs, des lignes ou des sons.
Ils peuvent ainsi sauver une parties
d'eux-mn'mes, et compl6ter, ou corriger
les pages d'existence Obauchdes, en-
trevues, v,'cues ou revdes.
Mais au'rement harmonieux At plus
dvsiiable cst I'accord du rOve et e la
vie.
Avoir iinagine, d6s les premieres as-
pirat ion, .1 ins un milieu stable et sans
embclche.s, quelque chose d'utile et par-
fois simple, si simple que la caravane
pass-o a c6t, d1,laigneuse, et pourtant
imP,,i-s1"nite ; s'y attached die tojte la
fougue
  • tout, la sonmine des experiences pro-
    ductiv,.s ; fire son plan, batir s n edi-
    lice 'loit le. magnitiques prop-ottions
    se dres-ent ,leji come dans un songe
    et s.non le couronner, du moins le vonl
    tel qu'au bo.:t de la carrier, 1oun s en
    aille sAi s r ,'et, ayant fait tout ce
    ...I I .. .W.. nia I'nn a voalu.Voi-


    0a dit soovent de tell personnel re- ,oncaqui vaut la peine de saemLuer
    'Sarqable que sa vie est son plus bel i uneu
    wrrage. Mais par fois la vie est plus ou un P
    Sne mauqude : une vie manque est
    l A laquelle fait d6faut une de ces Ii..,iinn avait eu la vision
    S eulsentielles don't l'absence rend Ia irnan avai tre a vision tra-
    INU l-s atres pales,toute acquisition theories 4 igons transport it iesra-
    aue40 de sa valour complete, toute vers les.- erras au board deas pr&iies,
    JAi"ance imparfaite. On ne peut les au-dessu. des lacs,d'unl oc6a la f.ume,
    Spter, ceux ou cells don't les jours les ichelsses multiplies de la frme
    a Uou Martyre on un no.sens, et de I'usi-e, d la fort dt d, soul-sol.
    d'uavoir trouv lament qui lea Par sa 4tr.itgie, sa d6cition, sa con-
    u Iatm, spbre qui les no^e. connaissance dut mtier,l con tianceri.-
    S atre do a action bieuaisan- vincible en soi-mamil deviant e trans--
    .letim de les hen aros et ie dfisa formaur des prncipales lines dei-
    Stgiles ou us6s et toos leuas mou- chemin doe foer d e 'Union. Par 'acqi-
    SOnt et sitio des ligncs productive, leur tic-
    .. t getas et stdriles. co d.neri au moyen da po0,s auda-
    bias C-tte foals, elle a ir veaux inutilis vtceux des comptiteOurs,
    , mOCcup6e. Elie so meat. Ells lea fo..an.. A'en dafaire,& se d pouilter
    peine un Peal pris do son en faveurun iival ; par des combinai-
    S h bird oiot son ive comblt, sons financi-rcts inattendues, par b'al-
    O fgt tiain d(e so realiser.B 3au- liauceopporn Ue avc d'autres iat6tlts
    e ont mortp. C pendant, il- g alemet puis.auts, il par ti:t A do-
    M' UvsnLs iu-s deatent. Ei min.r u s'eau de 5 000 ni les d-
    Ldea uns le avntlus gr ila ois f'rr'esz,i en coutroler le tratic ju -
    et distrnits. L*C plus grand oL-q. aPacitiqi to,servant en cela pour s
    SC.o ent. Ceo t-v ne iae dot- r .T la penoM~e de lhomme I-olitique
    Sque cette vie qu'll tIrali- J pt lois hosti'e s' s pro ddes Ie
    x eotn rnite a pleie le Commerce d& l'orient, Tht6re de com-
    p tt, is n olt jamas vWcu pdtitionc, ,hamp immense de concur-
    t'oo peat dire le mot de rcncer, ouvert a expansion des indas-
    U.S.at de ctax qul ont perd I"tri s nationals.
    S ea t mleex valo qu- Et c'6lait IA encore one des forms
    1 -jamais e.. I
    ltftcoS eat aitlai Psws oU 1. Les Dix hommes noirs, poeme par Etzer
    Sfaillite, la resource resteA Vlaire. Imp. Smith, t101.


    de patriotism, le patriotism du cons- w'vstern Railroad Company, Louisiana
    tructeur de voies ferries u', une Western Railroad Company, Mercantile
    certain 4poque, pendant I agitation Trust Company. Morgin'-; Louisiana
    soulevde autour de la 16gislation centre and Texas Riilroal Company and Stfam-
    les Trusts, un Prdsident illustre ddsi- ship Company, Nassaii Electri. Rail-
    gna come un undesirable citizen. way Company, National City Bink.
    Ces deux giants eurent A briser des New-York, Susquehanna awl V Western
    lances l'un contre I'autre, dans une con- Railroad Company, Night anl Day Ban ,
    troverse qui nous entratnerait hors de Orange County Ro:.I ( Con;traction
    notre cadre et qui, par ailleurs, touche- Company, Oregon and Clitornia Rail-
    rait A la pure politique : ce que nous road, Company, O'egon l railroad antl
    bannissons avec soin de nos chroniques Navigation Company, 4):ea oti Short Line
    dlu temps present. Railroad Company, 1Tte Pa.'ili', Coast
    Company, Pacific Mail Stearnmship. Pere
    Marquette Railroad Company, Portland
    II n'est pas bien aise pour des lec- and Asiatic Steamship (Company, Rail-
    teurs priv6s des 616ments de compa- road Securties, San Pedro. Los Angeles
    raison et des figures n6cessaires d'ap- and Salt Leke Railroad Company, Sou-
    prdcier convenablement les qualit6s et then Pacific Coast Riail, iy. Southern
    les conditions qui permettent 1'exal- Pacific Company, Southern Placilic Ter-
    tation de tell personnalitd. Au moins minal Company, Texas and New Or-
    est-il possible de savoir qu'il s'jgit leans Railroad Company. I nion Pacific
    d'une puissante individualitY, cell qui land Compauny, Union Pacifi' Riilroad
    regoit des t6moignages come c.ux Company, Wells Fargo & co Wells
    prodiguds par lea contemporains et les Fargo-Nevada,, National B, k and the
    admirateurs d'aun compdtiteur disparu. WdstErn Union Telegraph Company.
    a Inclinono-nos, dit run d'eux et sa- Eit-il besoin de rien ajouter aprt_-
    a luons, car il il fut un r6el roi.. .. Et cette listed, que nous n'avons pa- pu
    a un autre : a 11 n'a jamais fait d6faut nous emp6cher de copier, tant elle syn-
    a a ses engagements*... Enfin, le prbsi- th6tise on un raccourcisaisk-ant et sym-
    dentde I'Equitable Life Insurancele ju- bolise 1'oeuvre du Capitaine de I'Iidu,-
    ge en ces terms : a C'etait un hornme trie auquel est rornsacrne cette chroni-
    merveilleux. C 6tait un constrauteur. qae et de tous les autres qui lui res-
    I1 a laissd tous lea chemins de fer semblent.
    "dans lefqaels il dtait int6ress6 dans Disons pourtant que si ,et home a
    le meilleur dtat materiel et financier gagnd de I'argent, c'est qu' il I'a bien
    bien que ses plans euesent envisage m6rite et que le noble et splendid
    des perfectionnements plus substan- usage qui en est f;.it -- car lui aussi
    tiels. II 6tait, sans aucun doute, fat un 'philantrope lai a value en
    Sle plus remarquable mdlange de fi- outra des qualit6s, de ftinan.cier, de
    "nancier et de constructeur de ch constructeur et de poute .l''tre pla-
    mins de fer que ce pays ait jamais c6 d ins un plebiscite recent d'un grand
    connu. Les uns soont tie grands fI- journal au nombre elos dix Amni4icains
    nanciers, d'autres de grands cons- vivants qui aient ren-lu en ehors deola
    tructeurs. Lui, etait pass maitre poliiqu-, sans excetpter M. Roose-
    dais les deux..., vet I les plIs grauis services A l'hu-
    Pourtant, come la p'upart de ces .manitt. 11 figure parmi ces dix, avec
    grands faiseurs M. lIan imm n'hlrita son coll6gue dans les chemins de fer.
    daucune fortune. II n'eut aus-i que lea M. J. J. Hill, entire l'bumoriste, Mark
    notions de 1 cole primaire. Office boy rw ,in, et I'dducateur N. J. Eliot, a ct6
    A 14 ans, d'une maison de courtage, il des autres millionaires, Rockfeller et
    est admis A 18 ans A parliciper aux bI- de Carnegia, en compagnie de Edison,
    notices de la miisoni. II spcula bar- le roi de I'61ectricit6 et de Bell, I'in-
    diment et r4ussit. A 22 ans, il ach6te venteur du t4ldpho ie, de I'avocat et
    -on siege au New-Yozk S.o k Exchange. ambassadeur Choate.
    11 s'associe, fonde one maison de ban- Si les dix homes noir. d'Efzer Vi-
    que. II commence A 36 ans sa carrier laire, amoureux du neant, peuvent
    dans les chcmins de fer. A 40 an,, ,I reprendre goult I la vie, rien, do
    e t vicr-prs8ident de i linois central, mteux no pout leur 6tre proposed quo
    et en 1o an. il eat directeur danr ts les e peclacle do ces dix homes blanco,
    entreptises don't I'dnum6ration seu!e et rd cent autres et d, mille autres
    a part lea millions qu elle 6voque, eat plus modestes, aus-i utiles, dddaigneux
    e.litiaute. La voice : Baltimore and des chim6res, mais pas-ionn6s de la
    (0 io .Railroa-d Company, Br, odklyn vie bone et belle, qu'ils savent dtrein-
    11 rights .1ttiload Company, Bor(klyn dre des muscleaet asi irer A pteins pon-
    lapid Transit Company, C ntral daci- mons, our lui fire rendre tout ce
    tic Railroad Company, Chicago and Al- qu'elle content do reconfortant qui
    ton R Company, Colorado .ael and noe sat point lA.hes, mais no i rovo-
    Iron Company, Delahware and Hudson t pnas e sort, pace quo is s ntaeu
    Company, Equitable Trust Company, %= oi l'existence e.' plein,, o Ion
    Erie Railroad Company, Guaranty Trat attn Is plus 4 la grander humane et
    Company. Illinois L Ctral Rai road oh pOsmam is mieux vivre Ion craint Il
    Company, I w.co Railway and Navipg- as la ort...
    tion Company, International Banking
    Corporation, Leavenworth Kansas, and Ftux MAGLOIRE.


    - -- -- 7 -.- -mm








    Service ydraiulique


    ETAT
    des Recettes et 'Dipenses du Service Ihy-
    draulique du ler Septembre 1908
    au SO30 Septembre 1909

    R9CErTES DEPENSEhk


    S p!embre G. 2..37i 60
    Octobre 4 218 '25.
    November :i K.S) 75
    Ddcembre '2 1,7M.75
    Janvier 4 472 73-.
    F6vrier 4 13.9 00o
    Mars 53.617 00
    Avril :3 2-27 30
    Mai 3.70 (00
    Juii :3.241 25
    Julllet 3 310.45
    Aotit '2 (G2.73)
    Septenibret :1 l) 2"
    G 40.!.)(;I: 30


    G. 2088.15
    3 889.29
    3 659 2(0
    2 772.921
    3 4t18 44
    3 803.53
    4 293.24
    4.308 05
    3 96N.2 55
    3 10314
    3.979 37
    2 615 78
    2 5 30 08
    G. 41 458.79


    SOLD EN (CAfSSE
    nu ')." prteimbr' 190 G. 2.510.54
    Oil- .HVTIONS. I Cette valeur de-
    vait, en movynne parties, etre aflect6e
    A I'act'quisiion I lo uyaux pour I'ache-
    vernent des travaux du quarter du
    (alin-(.entimne.
    II.- 1.e-; details dos recettes et dd-
    penses d s mois ort 4t6 mensuelle-
    ment exp6diJis aux administrations
    conli tel tes ( (i;Chiamllire (IRs Comptes,
    Minisltres des Triavaux Publics et des
    Finances. )
    Ill.- Ia va'eui tioavde en caisse
    ( 4 septembre 19)08 ) 6tait de vin-gt
    gourdes 7)5, 100.
    Les deltes t payer so chiffraient A
    trois iiiillo. c:in( -entt quatre-vingt et
    une gotl ldis .0/100.
    IV.- l.a )Dieclion Louis Roy n'a
    laisst au'une dette.
    Louis ROY.


    ETAT
    des Ite<. di Ster'icc Ilydraulique lais-
    st,'s par l'a,,c 'iin'n dlir'eclion el poI/es
    du ler Septembre 1903? au 30 S'p-
    imb,'Ire ).09t par 'tidininistration
    Lotuis lloy


    App. Juii et Juill t


    Ern st U INAseo
    Costanit Cadet
    Fr. M .tin
    Adam li s
    Lapotmtinerayv
    A i)uvi' na
    Lon (iGabtitl
    Joselph Adam
    L;on, Archier
    (. C(hamipagne
    Dieudona t
    Duperval
    Sauriac
    Fleurant
    H. Beaubrun
    Grevy


    (;. 250 O00
    07 307
    130 00
    120 (X00
    7000
    1(14.00)
    14 00
    I() 00
    .0 00
    40.00
    1000
    25.00
    10.00
    900
    28.00

    G. 10Y23.50


    App. d'aout
    G(. 200.00A
    150 Oo0
    150.00
    120.00
    80.00
    108 00
    8000
    66.00
    50.0
    50.00




    80 0,I
    G. 1120.00


    &RlkANCCS I)IVERSES


    Solde pourcentage
    Green Knaebel
    1.s. Meva & C
    J. Thomas


    W brosie


    L. Archer, pour Armand
    D6brosse, pour plomb
    Emile Blanchar,d sur app. dds
    A Alb. Cbauvet. app. dis
    Mirvil 1 2 mois d'aoot
    H. Chauvet (carnets a souches)
    G. Baussan ( sold construction
    d'un regard )
    Muzac (service P6tion-Ville ).
    1'


    .550
    10000
    324.50
    172.80
    38.15
    37.05
    163.80
    110.00
    14.00
    1600
    31.67
    105.00


    Total g6n6ral. G. 3.381.17

    L'an mil neuf cent, neuf an 106-o.
    de I'Independance et le mercredi 131
    Octobre A dix beure du matUn :


    f Nonus ousigous, MM. Louis Roy,
    ingdnieur-Directeur do I Service Hy
    draulique, Ernest U ysse actuellement
    chargA du dit service et Emile Sauray
    caissier-cojnptable do Service Hydraa
    lique, sommes r6unis aux flBs de re-
    mettre la direction et le contr6le do
    Service Ilydraulique A Monsieur Er-
    nest Ulysse.
    En consequence avons livrd A M
    Ernest Ulysse apr6s verification et
    examen ddment cons'at6 de part et
    *rfautre les lives suivants :
    I") Sipt livres de caiise du N 1I au
    No 7 (.Iu 3 novemb-e 1906 au 30 sep-
    *,inbre I-!KJ. se balaneant & Mtie neuf
    cent qualre vingt gourdes huit centimes
    (1.!80 1O ) q ie le caissier M. Soray
    reconnait comme existence en caisse.
    20) Ua inventaire dress le 30 seF-
    tembre et pass au copies de lettres.
    3,) les pieces justiflcitives
    4.) deux copies de lettres.


    Port-au-Prince, le 13 Octobre
    (Sign6) ERNEST ULYSSELouls
    E SORAY.


    1900.
    ROY,


    ARNBRIGNUMANT8
    MICTIC03OLOGlQUZS


    DU
    SMEINAlRE COLLEGE Et-EARTIAL
    DNIMANCHE 17 OCTOBRE 1909


    Barometre A midi


    769 0/08


    To.mp6raturemin imm h23,8
    maximum 33,6
    Moyenne diurne de la tempErature 27,8
    Ciel tes clair le matin ; couvert entire
    4 h. et 8 h. du soir. Petite pluie inap-
    preciable A 4 h. 35-.
    Le baromitre est ea baisse continue
    lei u s srreli maia..
    L e depression -cyc'onique s'est formie
    ui s I de Por'c-Rico et march vers
    i'( < 'st.
    J. SCHfRER
    F6te magonnique
    11 cr p: .-widi a en lieu la fete :o'en-
    nelle ( ffe e S. Ex. le Preident de la
    Rgpt b'iqu: par le Grand 0 ie it d Haiti
    A l'ccca!i n de sa pteration de serment
    come Grand Protecteur de 1 Ordre. La
    loge "I La Verite" N 47, magoifiquc-
    ment deco-re, regorgeait de masons.
    La crdimcnie a cu un brilliant eclat, et
    c'tst aux sons de la musique du Pal i .ux bru'is d'u ic salve d'attillerie que S.
    Ex. le Pr6sident de la R1pub que parti i
    pied du Pala's, a eti rcri, par le Grand
    Mat re de i'O dre, scus on arc de triom-
    ph- placE a le uitre de la lege Le Grand
    Mi re 6tait entourE de son Conseild et
    des arcins Grands Maltes.
    TI'ui les ma;ons, ranges en deux co-
    loares de la loge jusqu'au coin du Champ
    da Mars formaient la ha'e et desrl'appa-
    tiiiun du Grand Protecteur, le zer Grand
    M itre adjoint lui remit les trois maillets
    et precEdE des mattres de ce Emonie, it
    sgna le mnagnifique dais qui lui etait
    ,,servi dans les parvis de la loge.
    Le discours du Grand Maitre de l'Or-
    dre et la riponse du President soont vire.
    mnnt applaudis.
    Apres la qu6te, le Crand Secritare ad-
    joint J. Ducerv il, prononce an beau dis-
    cours sor la portie morale de la masonne-
    , e. 9
    Les travaux sont ferm&s et tout le mon-
    de regagne les parvis. LA le champagne
    cole A flits. Plusieurs toast sent ponrds
    parole Grand Mittre et le GrandProtectar
    et A 6 heures du scir le President regagne
    le PIalis accompagon d'ane deputation d '
    Grand'Orient.
    Magnifique Ate don't tons les macons
    contervent le souvenir.
    Panamas I.,.
    Stock renouveld.
    Chapeaux fins et demi-fins pour Hom-
    mes, Pn ma-Capelinme pour Daime,.
    Chez Mile Lioulde Solags, a2, Rue de
    Froots-Forts.
    Accounts tous III ,


    champ de Ooure
    Sameli dernier par lesreer e Mecl
    letabourgs eit arrive Moasiur Brne
    Casers, 'ui des Co cei.Iao e s '
    Cham., de Mars.
    Leo travisx qni dtaiest s p uts pet
    dant quiqus temps ve n! blen.6t eprei
    dre.
    Le ccsi m iaire apporte, noMs f'-
    dit, les 61iments nEcesires pear Itchi
    vement de la place de champ de ourse
    Souhaitons qu; cet e dernre latmema
    tlio soit exacte.
    A l'Asi'e FranQais
    On a commemo'6 avcc Eclat bier A l'.
    sile frarcais la mo t do Foodateur d
    I Iodpenjance. Le drame de Maui 1I
    Coicou a reperfent6 'es deraicts episodc
    de la v'e de I'Etpercur D.ssilines au m:
    lieu de I'emotion geoirale.
    Succ6s comp'ets pour les in-erprites.
    D6part
    le steirer Prins Willem IV e,
    parti hier ro'r are: les passigers lulvant
    poor :
    Jir/mie.-Mr et Mme Th Stmaon, Th
    Woel, C. Cayemitte, J Titus, V. Gau
    thier, E. Rolland, J. Just, Mile et Mm
    Mon'6s, Vve D. Lagaerre, Mme Prin E
    Daval, Ch. Audant, A. Bigio, Chasgre
    Depute Sinnon, G. Degraft.
    Cayes.- H. Felix O'Qvier file's, E. Mois,
    Samedi. General Alix Olivier. Franmois
    Vve Lubin, Larrieux jeone, GEoral La
    bosslire, Ernest LEoo, E. France, Vve A
    Gird, G. Armand, Bossuet Peek, M. Si
    card, C. Jr-Bip is-e, Mme B. Racolin, E
    Pierre, E Alphonse, El. Ligondi, Mutii
    Libirde, Mare Vve B.zelait, Muae Louis
    J. Beco t, Aug. Raco!ier ;
    Curafao. Mr G:ordani Philipini.
    Carnet mondain
    Hie-, a eth passe, dans les salons de Mm<
    Vve Calice Carrie et par le minis em d4
    I'honorab'e Mnii-ur Getin Heirtelou, I
    contract civil de Mile LIuA CAli k avec
    Mr [Lo ALexis, avocat.
    MM. Emai'e Mtvs et Edouard Supplice
    t6moignaient pcur la contrc'amnte e MM.
    Augus e Bonamy et Alexandre Bouchete u
    pour le contractant.
    L'assimtance compjsle uniqrement de p:-
    rents et d'alliis fat I'objet d'une rare e
    exqui e reception au course de laquel'e
    le; deux families rsie-erent les li-ns de
    1 ur vieille amitie.
    La bunddic'ion nujtiale sera donnie .ux
    pour, deaain mard A 7 heires pricises
    A la Cathidrale.
    Avec nos compliments aux families nc us
    offrons sux epoux nos sinceres vceiz de
    parfait bonhb ur.
    Tribunal Civil
    II a ed, omis dans notre comptc-remnd
    udiciiire de simedi I'aftuire suavante :
    Vve Bitubiccu-t at Andrie Barban-
    :ourt centre LUon Liat trod, u e r de
    Bon eafant,- pour signatu e de i'acte de
    partage de D. Baibanconrt.
    Plaidoier'e de Me O.este poaur les de-
    nanderesses ;- vendrei prochain, p'ai-
    loiries de Mes Viard et I eutwaad.
    Exposition doe Braux e
    Un nouveau membre vient d'etre jou-
    de A la 'Commipsion charge de o..e re-
    Prisenter A la prochaine Bostioa de
    kuzelles. C'est le distinmai M. Si A-
    sand Blot qui a ettE nomm par le gou-
    ernemc nt.
    Le "nouveau commissuie est arrive a
    ort-au-Prince saumedi perle steamer l'e-
    nand vemnant du Cap-Hal ien.
    Trouv6 m 'rt
    L'ancie ministry Gddeon fat uts a--
    is hi r de e pas eateadre le germat de
    * propriat de Bizotom, ripodre A ses
    pfels. It s'approcha de sa chambre et ap-
    -de oovau. Pas de rdpomse.
    Le .alheareux tait m "t des saues
    'one adidsposition sabite sas avoir eu le
    Mr Gideon Btprocider ams fiu**snsers
    Igales. L'enatersemet du gisrm BrMrd
    ut Iku dans raprs.mid.
    Avis. Judiciaire


    Le tribunal civil de Pe'i -GoAve, par
    an jagement en date de a2 Juillet de
    ette annie, rendu sur Ia requfte des
    leurs et dimes Mullery, Isaac, Sudorni,
    Idmonvil, Bounite, Elmira, Philom pe, I


    'Zdlie Chou6zimon, tos hritie a.
    Edmond Fieffe, propri6aires '
    eo la sct.ioa rurale de m
    commute de Grand Goave, a
    aux susdits hdridiers de lear dema-
    vol en possession de l'habitatio licu"
    situle en cette dernifre commune.
    propriety a appartenu i la dame
    Th r~se Gala, dpouse Edmood Feffj h.
    quell est decade Grand. ove
    laisser aucun hiritier connuau
    successsible; et avant fai e droit &
    demand, le tribunal a prescrit les yawt
    cations et affiches voulues par la lo .
    Pour extrait Cettifi conforme par la**.
    cat Eoussigni :
    Pet!i-Gove ex 5 ).tbre 1909.
    ED. MASSON, gavoc
    Cours de Bourse


    Or Amdricam comptant
    Nickel escompte
    Billets de cinq gourdes e a,
    Traites 90o jours de vue sur Pa-
    ris direct, prime 2 112,
    Traites sj Hambourg-Paris 2,
    Traites sur France documen-
    taires prime I
    Cheques sur Paris prime
    Transferts par CAble sur Paris
    Cheques sur N-Y. prime x
    Consolides 6 olo avec int&rets a
    partir du ier Join
    Consolides 3 olo dito
    Emprunt IO Janvier 6 olo
    Emprunts dits Provisoire 6 01lo0
    Titres bleus 2 12 o0lo avec int&-
    rtts A partir dou ter Juillet
    Titres roses 2 112 oio
    'Bourse de Paris, 23 Septenbre
    Emprunt 1875 5 o;o Fes
    9 x896 6 oio 4


    430 i
    a 112 p
    2 314O
    2 Ilagp
    1i2, a
    4 112

    49
    279
    479
    469
    22Sp
    21 Op
    1909.
    i. 237
    507


    Viennent d'arriver 56
    exemplaires du nouvd
    ouvrage de Mr Fr6d6ri
    Marcelin, Ie

    Qal BORD ALEXIS.

    En -ente a I'Impri-
    merie du MATIN.

    Prix: 3 gourde&


    La Commission
    De r6partition des fonds de
    Secours aux Sinistr6s des 5, 8
    et 10 Juillet 1908.
    Demandes de duplicate poor Il
    noms et Nos. suivants :


    863
    2619
    2923
    891
    79
    1020
    3090
    2603
    1280
    191
    189
    2651
    963
    3288
    2976
    3000
    2467


    Aurdlus Veillard
    Turenne Maitre
    Addlina Mondestin
    Marguerite Maurice
    Fillette Duviella
    Eug6ne Rdmy
    Brisma Brice
    Vve Stenio LUpine
    G Jean-Louis
    Abdo Fanfan
    Laure Billy
    Arice Bayard
    Camela Desmornes
    Dame Cadet Toussaint
    Laurevana rThomas
    Dame Antoine Cyrille
    V. Gervais


    Port-au-Prince, le 15 Octobret -
    Le Prdsideut de la Commissisf
    DAVID CIAN^


    Ligne UlllI


    Le steamer PRINS F1N
    HENDRICK, venant do s
    S ud eat attend ici .._
    courant et partira le me s -
    St-Marc, Gonaives et Netw.X.
    Port-au-Prince, 18 00o 0"
    AUG. AHRENDTS,


    S Ado&









    rIESTOR FELII
    L'O"lient taillour avantagOusemsfl
    .0,dj tOutO la RMpublique vien
    brodrinr. son atelie~r Rue F6rou Q
    doMlrjCks ) No 61, pr~s da UM
    t~r CAUVi" p et~etrouvera
    toujurstoute satisfaction
    IstrgaaUX qui 1W esront con-



    L'iMVCRITk icHARVARD
    G~q1Iltatiom-i gratuites les Lundi'
    do 2 A f iheures, aprbs-Jifidi.
    tW,Rue du centree, Port-au-Piiuce.

    jSCDESUSE
    jo7sricalat do chaussures
    ,.aignutacturs a tonjours on 46p6t
    -paud st-cl(,-pouIr la vents en
    #tean d,*.'All,- do chausu~resUon
    gspares pour
    MOmmits, FImmzsl, EIIAMIS
    Liscommfn Ie-s d -nr.-,ifercants
    'brintdriaL;r p,.urrsrnt Atra *xdcutdou
    23~. Rue Frontf--Fort. 23
    P,3T-AtJ-IRINCE (RAMTI

    Dr Justin Dominique
    It LA FA C I I EM f-,i) E(- IN E I IE P A R IS.
    Champ de NI :-entre le caft6 du pa-
    l~is t I $- lifon de France.
    C Itdations
    Le ma~nil 1' 7 eur.- s A 9 hipures.
    L'pr&s mi !1 2 hc'utes 6L i heur-es.
    Coais.;4 fiioals qrcIu~t -s
    00judi apt*- idi ide 2 i r's. A .1 hrs.

    Ateliers Staint-Joseph
    ;42. 44, Ru,7t Ma ~ 1,l~ sina de I Elat.
    SCULPTURE lV'K\JISTER1IE N!ENUISERIE
    T01*1% \NF,';ESU11BOIS
    IMAVAC\ 1) 1,(),(,.-,,( IIABR'ONNAGE
    AJWbAGE C ERIE -,MARECIIALLRIE
    Art %-,terin~ire
    MODELACI SU- CIM1EM
    lA! 1L-Vf:, proprieltaii c.


    NOUVEAUX ALAMBC
    Pour DIUTILU & aITU
    Los LAUX-DE-VIC
    RMUUS, ALCOOLS, etc.
    DEROY VhLS AMN
    ~CONGTRULC rKUU
    r 5 ue Ou Thidtre, is
    PARIS
    IIEPATIQuE d., Distiluatour dKlAYUI-DK:-
    YE, ISIZCE S P;RA8etc MNANUEL do fabriceant 49


    Mr' C. Verret
    Tail' ur.Marchiand
    P"110.IaVis & sa bionveillar-te li


    8 ANS


    DE Succks


    EN VENTE CHEZ


    I.


    Topique D. SERIES
    Pou les Chevaux
    Gudri3on rapide de Boiteries, des
    Plaies anciennss, Itcarts, Foulures
    Entorses, Fluxions de poitrine, etc, etc
    Pansement facile, rapide et d'un effect
    certain. Repousse du polt assure.
    DIEPOT: Pharmacie Moderne
    Rue Roux, No 108 et Rue du Peuple,
    No 124.
    PORT-AU-PRINCE ( HAITI )

    Attention I
    Voulez vous dtre mieux chaussd ?...
    II est tres rare de trouver dans une
    mdme confection l'l'Egance et la so-
    liditW
    MM. VITIELLO freres,
    Ies spt iialistes en cihaussures pour
    Ihomm, s, forms franim;ies et am6ri-
    caines, ont Il'lortneur d'annoncer A
    leur niomnbreuse clientele qu'ils vien-
    nent de recevoir de nouvelles formes
    Du D'ernier (iri Parisien *, du vW-
    ritable Modein S vie.
    L ( Chlaussures -orit reconnues in-
    comparables par la (oininodit6 de
    leurs fomnes et p'ar leur Solidit6 joint
    'A un ti avail entib ement fini.
    La Maison pos-eJe en d6pot des
    mat6tiaux de premier choix piove-
    nant des ineillpures fabriques des
    'ats L'tiis et de France.
    Ohevreau v3rni, K.xtra-I)ualitd,
    la meilleure marque.
    Peau jeaune de toutes nuances,
    veritable Cuir de AIussie.
    La Quality des fournitures emplo-
    vyes dans les souliers et les soins
    appoitWs dans la confection nous per-
    mettent de tls garantir comma les
    plus solides et les plus durables.
    Stock de (h1iuszures tines pour la
    ven'e en gros et detail.
    Assortiment comp'et de cirages et
    lacets de toutes nuances.
    Iprix lixe n-ai.-, mo,14 .
    Adresse : V TIE LLO f 6res
    115, Grand'lue, en face do 'a Posoe.


    Gu~rison
    PARl L'L I I


    ie ( Ir '- .
    Iole


    KOHLEI,

    Rue du Fort-Per, N 6.


    Coitiesf(ibLes

    Sasisls ides sin ibelrieII
    Tfoi I.rie


    LtN)nIct LInA;ulIIe

    Repr6sentant de la Maison Th. .1 Dub-'ii. & fil. F'b'res
    de Bordeaux,
    A I'honneur d'informer le public qu., A partir dii 2u O.A tore on trouvera
    chez lui, Itiue do- (:Csrs. ( en face de llarban ourtt du bon vin de Bor-
    deaux ( rouge et blano ) aux co)nliitions smivanteto :


    Vin rouge : P. ,.(t1 le gallon.
    P. r1.'-5 la bouteille.
    P. 22 50 les 5 gallons.


    Vin bi nc :


    7, :-It)
    I .: C.
    27 &M~


    Ie 1t:llolI.
    hi bouteille
    Ie.- -- pa1Ioos.


    N. B. Les bouteilles seront rept is., i reason de P. 0.20 piece.
    Vints fins


    Rouge:


    Chateau La ToLur de \usI' ritt!:Lmel.
    Chateau Itovk i P lI.thtti1
    Chateau (autenrerlc oI))Ltl.ttel'


    Blanc: Umleau Fiihot do L'r 'S iiu _i4 'jiew !: ot Iaboiteille
    On trouvera lernt7,1mc viii (..taux nht"'iues ggJidilll 0 S I~iiti SAi
    toine ( Avenue Ducowe ), et chez Nlr Marcel Aud.tOiii (Chl jid"Dle)



    11110((JueS eIaC -6I()IaII

    NMgociant impoi tateur

    A lhonneur d'amiioucer ) P; ljrollx 4)il ,'iI 11t*i.- i ii i.'t dlt-ttibji' sur
    cette place une su&'cui'sale (ihtp.'ilof t i' l t.iII' 1)z i ll $101111i 1e f 'itre:,Roux
    et dui Centre en face do la Ptjiz'maiie Aurel I'iv uIA.
    11 les invite en mrnmo temp., i vYou i visiit", ;'1at11i"'dO lilulidi1I1Idu cou-
    rant, taon gtock de cinip ~aix de vraie pill o d ta i'eldti dun 1e Ic 'updrio-
    ritO. qu'iI vient do weevoir p~ir Ie del u eiI-t Iidatn
    On trouvera dans vet &Atabli,;somemzr:

    LON, DERNIlkIIKi:'i tATON 0.. i ~> Vi'~I Iii I, oE

    N. B. Totis le.; chr'ipeax po to i, i'.ei t) .t! 21-, li'i- et pir lom
    du p:oprifestaite.


    de 7:11e ANII


    ci-
    h,'t f


    T*' .1 tio


    DV U...E V IA *J*
    Gle t f. .4 lW



    bagm .lode, i i e g tit,. ....' I -1,U1. IIa,,I 'en pro-
    TWat b hIN frm'Iuaj % '. ..".st I.-Culvu.. 0d.1.9caskmm
    sogguub. LoIlAcmi.. d h.ii 1-.11e. ul t.de l aua 1t0IM-de do
    WSjObost do ha 1.tlrcuC e -- ,- e i. Ictvvr If-opeyrne'6
    to 4a "a" ebm &:me (.h. 9 W... -pi, A bwIalla.l. & P...i 4.uPf~lo


    tux Caves de Bordeaux

    VIENNENT D'ARRIVER:
    ft^-. -


    rI rves de Ia Maison R6del, Bordeaux.
    MIOP8 Citronelli, Franboise, Groseille, Fcaise,
    4 Won Toussaint Cosnard, de Bordeaux.


    Grenadine, Orgeat,


    00


    S a(s


    Eiilrepot (Gi'niera1 tAcs (ran -IE"s iabritiicks
    DE (;ALCLJTI'xIFi: ltk' 4'K I~' F,, 1)1 Id i 1:( N.-I[FT~~R~I.)


    SACS


    sp6ci.-1ux


    pour


    ('afcs tries
    Caf-s ordinaires


    Cacaos
    Les Type-s Couriitls c:nst.amment i n Stock p;: I, *il -; de 400 sacs,
    Depuis 18 centimes or jusqu'ta 28 centimes or
    Pour grandeurs r6gulii'res C6Gxl l0 centimntres et 70)11tl eentimetres.
    Poids de 1 31,i livieoA jusqu'. :3 lives.
    Sacs sur model,-s et sur types dos ac'licte!'s.
    Prix A forfait pour livraisons meusue les t'an:- p) it do debarquement
    et si on le desire, Droits pays.

    50.000 Sacs de I1Inde

    Viennent d'arriver par Balles de 300 Sacs.
    Prix exceptionnellem3nt avantageux
    S'adresser A Jules Laville
    AGENT ET DEIPOSITAIRE GENERAL
    93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT,


    Sacs il(Ies


    Vente an detail: 0.40 le verre

    Vins, Liqueurs, etc.


    lc11 -- rrC~aPHIII 1~3RI 'Al


    I


    vi4lesloe






    Tibbre Z6phirin Bell
    Pabricant do chaussure
    Rue Tiremqsse, facade Nord do
    la Place de la Croix-des-Bossales.
    SPCIALTn:
    PANTOUFLES M .LER

    Chapeaux I
    Chapeaux 11
    Chapeaux !
    PAILLI IB PSRT-BRICt
    ACCOUREZ CHKZ
    Feliberto Gonzales
    ET
    JOSE SAN MILLAN
    FABRIGOU DI CIAPIAUX
    PLACE GEFFRARD
    Saodn o4 Coiffjr du Lemwre
    Poar tons leas otes st pour toaues
    *lou oMfUSs.

    A 'ILGANCE
    QORDONNERIE.
    XM. BXM E
    42, Rue des Fronts-Forts.
    CHAUSSURNS N DkP6T,POUR LA VUMTH
    Promptitude St soia aux commas-
    des taut ici qu'en province.
    Chaus3ares do Dame forms et tra-
    vail toujours tout ce qu'il y a do plus
    nouviaux.
    Forms am6ricaine et franoaise pour
    Messieurs ; 616gantes et commndes.
    Pour lea enfauts le pluaA Faise.
    Travail solid ex6out6 aveo
    des peaux do preoi6reimarque.
    Assurance do grand rabais.
    PAt?*. irageso t Liqutdes


    emepaez plus de p ain!
    S'il n'estfaitavec .a "Pillsbury's
    Best."
    La meilleure farine du monde
    Celle qui donne le meilleur pain
    Qui product le plus de pain
    Le pain le plus blanc
    Le pain le plus 16ger.
    Pour tous reznseignements '.a-
    dr.usr a :
    Ernest Castera
    repr6adntant de la PILaSBUKty' WAs.-
    sURn FLOIa MILs Co MINMLAlOU1
    NILS

    Chapellerie
    ACCOUREZ CHEZ
    JAIME TESTAR
    Le chapelier remarquable, avan-
    ta eusement connu,fait savoir an pu-
    bic en general et A sa nombreuse
    allenthle qu'il vient de transfdrer sa
    FABRIQUE DE CHAPIAUXX
    (L'ANCIlNN MASON DU LOUVRE )
    Do LA PtLAC GEPPRARD A LA
    .GRAND'RUF OU RIKPUBI.ICrINE
    ,'o r i9. E, f&. d, Ia P .ast
    le no*ut)& A ti blti: e!nfzt A9 oGa-
    vert sonts 1* v0o a d\ Ia fltur deg
    t'A-n-sriq ie
    it p'o n.'t soin et prormpti*ude.

    PHOTOGRA PH I E
    JH. M. DUPLESSY
    Granl :telier l 1*t ht


    6tel Belevue -
    Le mioux Bitu6, Is plus CO-
    fortable.- Champ-d-Mars.--
    (:uisine renommAS.- Vua sur la mwr
    I ..- - I


    LA
    Cordonnerie


    Nouvelle


    C. B. PtTOIA
    GRAND'RUE 143.
    Avise sa nombreuse c ientele qu'el-
    le vient de recevoir. par dernier ba-
    teau, une forte quantity de marchan-
    dises et de fournitures de touted fraJ-
    cheur et de toute beauty, import6es
    de France, d Allemagne et des Etats-
    Unis.
    Le public 616gant, curieux de se
    bien chausser, y trouvera leos peaux
    les plus solides et aux nuances lea
    plus varies les forms leos plus belles
    et les plus appropri6es.
    On n'a qu'a venir chez G.B. PITOIA
    pour 6tre assure d'etre chaus&s sui-
    vant les meilleures lois du confort et
    de la mode. Spdcialit6s pour dames.
    Grand Stok de chaussures ;
    Peaux, cirages, formes, fournitures
    et matdriaux divers pour cordonne-
    rie. Oo trouveia tout ce qu'il faut, aux
    prix les plus moddr6s, A
    LA CORDONNERIE NOUVELLK
    143,GRAND'RUE 143,

    Maison F. BRUNKS.
    1i9 sRAD'R-UE 195
    Dirig6e par

    L. HOWELIN
    An cen membr Ae is Seted PhdUsn
    ihropiqwe des mt'e "tfailleurs d& Par*
    Vient de recovoir vn grand choix d'd
    ties diagor-a!', cawinmir alpaca, chevic.
    *. cheviots pear feil, otc. Recomman.
    ibelf c(.iect In at "p.s de Casimir,
    'e gfilets de natisio *t A piqa6 do
    scc'e -heskwt
    Spoctalit4 doe C.ostumea do no-
    '3 cumpe9 Fr a--se, Anglaise *f
    AwArikaine do la de.uitre rfetloeea.
    La mason confectionne aus des C -
    tumes militaires- habits brodd-
    dolaans, tuniques, habits ear
    -s. sao *to0, & taos grades

    Chez App. Cipolin
    55 ,'?t R4publi'-tine sn face de o t,
    Viennent d'arriver par dernier va-
    peur :
    Pat4 de foie gras. Saucissos trafies
    Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
    Asperges etc. Fruits cristalis4s par li-
    vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
    rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
    mouth. Cognac. Champagne.

    FELIX MAGLOIRE
    AVOCAT
    113, Rue du Centre, 113.


    Grand Rabais
    JAMESTOWN TERCINTINNIAL EXPOSITION ( tgi)
    HAS CONFERED A


    Gold Medal


    upon


    Tannerie Continentale
    DR PORT-A-U-PRINOz
    CR 4U3SURBS
    CGsmTau OLACi, pour homes et dams P. 10. Eafauts p. *
    VmN aNeun 1it 1 4a


    CoULMus LOTUS


    10


    Pour la vented on gros 5 oIo d'escompts.


    Pharmacie W. Buch
    Place de la Palx


    Execution prompt et soigpde doe ordonnances.
    Analyses scientifques et techniques.
    Analyses des minerals d'or, argent, caivre et autres
    m4tho e am6ricaine ( fire essay .*
    Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops
    Champagne A P. 6 la doumai.e
    Droguerie en gros et en
    Propridtaire: W Buch


    in6taux d'



    d6tail


    Pharm oien dipl6m6 allemand
    D6p6t de Kola-Champagne :
    Aux Gonaiv s: Madame P. Laraque
    & Saint-Maro : Madame E. Martelly
    A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co
    ---.-mm mm d


    FABRIQUE DE CHAUSSURES

    Fioravante Cord


    ascol


    153
    Grand'Rue


    Met en vente A un prix tr6s r6duit, un stock considerable de cb
    des plus l66gantes et des plus solides, pour HOMMaS, FaMnS &
    Style francais et am6ricain, dernt6re mode.
    Pour la vente en gross escompte de 5
    -


    A de MATTERS & C
    32, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT


    Maison Fondle en 1888
    Bijouterie. Argenterie. Patfumerie. Articles de luxe poI
    salle a manger, chambres, etc.-Miroirs et tableaux artistiques. -S
    pour avocats, homines d'affaires, ministres. Bibelots l64gants, dd
    rares. Articles de Bureau, etc
    Achat de viol or, argent, diamant, 'caille.
    Reparations de Bijouterie. LQs articles vendus ou repards soot
    pour une piriode d6termin4e.
    MAISON DE HAUTE CONFIANCE et de premier ordre.


    1-20 RfItD%:('. MT g
    Travaux do touti,. emarte~s ofd I
    tautea grandour~t. I
    Reproduction' -Agral-diibsom.,tb


    - -- --