<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00746
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 9, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00746

Full Text



Annl-. N0 782


J


P0T-U-U4MNCits HIM


Samedl; 9 Octobre 1909.


J


OUOTIDIEN


Abonnomelnfts:


1104U.RG


Uunmiem
Two Amt.
Ux Mats.
Tam Moll
Tags Mmew


2.00
6.00
2.20
6.00
8.00


DIRECTRUR-FONDATIUR


Cl6ment-Magloire

ADMiSTanRATu, Arthur Isidore


LL XUMkZIAO 15 CANTIMES

Los mamumgrls ISSON& asmson admealt pan usd5
DIR hCTlON-RtDkLTTON-A~r M!(NISTM A 3NOW
45ip wall you1, 41


'LA SEMAINE QUI FINIT


Ie ilons dans an confrreo
a Us bruit do r6forme qui
.il11t depuis bier met ei
Ltre personnel administer
chass6-crois6 se fait d
da Palais. Les nas, as
an formidable assaut aux
l tes, en s'appuyant sur
les autres, les menaed
ament poar conserve
ap6e.
rQOl voulez-vous C'est le

que je no m'attendais
tlstuiion. J'avais, on efoe
que, en Haiti comm
irs, ce sont lee ildivi
does d'activit6 et lee
A effort, qui dddaignaien
monvementees ouvertes
Sbhardie par la carri6re deo
pour so jeter sur I
rond-de-cuir.
Us.IM mes iddes sont boulev
Uil d6sormais ddplac6 po
f preds mon part, main
Wue concession : c'est qu
e grande pancarte, qu'
a ua en lettres majusc
RME, et qu'on Ia brill
tfr matins aux forges et
b Bizoton come on v
do nickel. Raisonnons.
1 Antoine Simon, s
bliqae eat a tout lo
qoe lea m6mes person
perptuaent pas indifi
1 fonctions publiques.
nouvelle d'ailleaur, it f
quo le courant des id
,oame plas adaptable
Souvelle.
toujours dtd dane notre
et tell qu'ele. esat
SI aonne n'y pout rien
e manifeataion nature
Sadaniaistrative, ot je
m tbamps que anoe na la
ode teroaees preas
Stout In made Iati
et s dan la vatle atto
profoads destined i
ShMe de la Ripablique.
actuel est sans
dadmiawIrw au mi4
Spt a; ie set-oae e
quded 11 demand

MSOv e Umple, Ie
eMpiMn&m et QaT i

40 wryt rIg d
'.3 '- h
InSLIUN


. sours marcheront sur leurs traces. a
circle (Nouvellixte.)
na 6moi Tout neci ne condamne-!-il par les
tit, un rues radicales de ceux qui, a tort et a
ans les grand tort, courent apr6s chaque lri-
pirants, former n comme si la RApublique allait
places voir toutes ces bases dUplac6es i'
leurs J'ai, de nlul. avec ma faeon tie voir
is, lut- Ie sympathique Windsor Bellegardelui-
la pla-' mnme qui dit, eu pregnant la place de
M. Dasravines : Jo n'apporte dans
Icette maison aucun dogme,aucune id6e
strug- prdconque, ancune quality transcen
dante susceptible de me fair passer &
I pas A vos yeux pour un novateur, encore
it, pen- moins un aigle en mati6re d ie par- tration financi6re. Toute ma science se
dus les bornera A tAcher de saisir le fonction-
moins nement du m4canismo en presence
t lea si- duquel jeis vais me trouver.
A l'ini- Quand tous lea fonctionnaires nou-
B libres veaux parleront Is franc laugage deo1M.
Is tran- Bellegarde, que les ministries cesse-
ront dans des circulaires extraordinai-
rersoes, res d'annoncer aucun ronouveau im-
or moi possible, et que les prdsidentst de la
life. R4publique consentiront, A l'instarde
'j de- 'honorable gdn6ral Simon, de ne nrien
Ije de- promettre au-Iessus do leurs f.rces,-
Son bi- nous cesserons do nous monter pdrio
on Ins- diquement come de vn'gaires soupes
ale le doulait, etnous pourronN salur une
i chan- dre vritablement nouvelle : I'Ard de
algaire la t.te en place.

sachant Je suis tenu d'honneur de no pas
monde, abandonner mes lecteurs danes I o vre
mnalites do ddbrouillement aride de la queE-
niment tion do nickel, don't nous avons un.peu
A touts caus6 samedi pasad. Aujourd'hui, j ap-
ant des port des nouvelles fraiches.
l6es dd- Les travaux do la semaiue pas-
& cette s6e out etd fermds sur une valeur
comptde, mise on sacs et scelle de
o admi- 140.000 gourdes, ot c'est seulement
consti.- a premiere semamie.
centre. Do plus, la question propre d i re-
selle do trait sort do la phase tbdorique pour
troupe entrer dans la vole des applications.:
ig na- ." La Commission rarlementaire de
tienx contr6le du Retrait, sons-nous dans
Element e plus ancien do nos confrbres, invite
ate dos e commerce, leas asnateurs et d6putes
Strans- rdsonts A la Capitals ainsi que Is pu-
blic, a assisted a n essai de fonte des
doute pieces do 050 nickel provenant des
mux los fonds do Retrait, qai aura lieu aux
mdnoa- forges et chantiors do Bizoton, le ven-
or l'im- dredl 8 do courant, A 11 hours do ma-
tin." *
Done, A march, qA march, et
ca do blent6t nous poarrons dire: q& chauffe.


oat IS
an mo-
lee Ion-
I qu'i
mosdlw


- alias resident S.n, inaugurait A La discus-ion roulait il'aillour sur la
travers Port-au-Prince, en matme temps 'question de nationality et les vocables
que la ligne des tramwxys, I'#re noun -Ile hifien a Pt de '" national Ataient
velle d'activitd que tous entrevoyaient frAquemment lanish dans I'air qu'ils
dans le panache do fumbe do l'usine traversaient ave le sitti )ttermnt de
roulante qu'accompagnaient les cris balles patriot (ues, pour all'r trapper
(d'aimiration de la populace avec asouidisseinent les 3reillei ha-
Voulez-vous savoir comment elle est gardens ,es passants.
traitte aujourd'hui ? pire qu'une m6- On s'arr tait malgr. ,i aoft on ,aivait,
g6re et une soularde ; voici un 6chan- ,bahi, les argumentations .xposdes de
tillon : part et d'autre.
a La Compagnie fauche des vies hu- Je m'ai at aure et
marines, et profitant de la misbre pu- Je rn'ai ari t't co I aut en
blique, elle offre aux humbles journa- 'esayapit de mit n aie loit petit, on
fliers un salaire insigniftint. El, les (dpit ,ei momnt des lo ,l usionat-
plongeant sans secours scientitiiues tende o plint des coiusivaol ma
dans une fibvre impitoyable, elle los en- lorsqui 'un eli.l irnaidft ,r;.arihevant e a
voie le plus souvent A la mort.- C:'est t qui o diiuait rire ls c-
aiani que la P. C. S. compete empiler peaux qui m'entourai,.nt, m'interpella :
des cadavres pour battre monnaie... P Tions, voila Jean 11 va certai-
A-t-on jamais vu nement trancher la question. Ohd I
in n at fi...i rn. -in._ ur ..! s .. 'r ,-


C'est comme la B inque.
So rappelle-t-on, il y a 28 ans ?
Elle dtait la pupille pr6fdrde le la 116-
publique, et quand on osait par hia.ard
I chuchoter qu'elle n'dtait pas un bien-
fait pour te pays, voici comment le
President de la R4publique lui-miine
ddfendait cette pupille, qui dtait d'ail-
leurs sa tille meme :
a La B inque acceptde par tous com-
me un bienfait, est diecrditee au Cap.
-Pourquoi ? Parci que la 1inque Ata-
bit l'ordre et la regularit6 dans nos fi-
nances ; parce que, avec la Birnqie,
il n'y a plus de di*,bs, plus de vols ;
parce qu'elle contrarie tous ceux quai
sont habituds A faire de la C iisqs' pu-
blique leur caisse particulitere ; parce
que la Banque coupe les vivres A re tas
de pares ieux qui veulent jouir sans tra-
vaiiler.
a Oa s'est permits de dire que la Ban-
ue n'a rien changA dans la situation
inanciere du Pays. La Ilnque a four-
ni jusqu'ici les foods pour les divers
services et plus particaliieement pour
celui doe 'armde qui doit tore payee par
privil6ae et par prWference.. ..P ( Salc-
mon, 1882 )
Aujourd'hui, on n'est pas patriots si,
en passant, on noe lance quelque ruade
nouvelle A ce lion mourant.
P. C. S. I Banque National d'Hlaiti
Mettez. par la pensAe, leur situation
actuelle au regard do la situation des
ddbuts t.. Et Haiti continue, come par
Ie passes. A fair appel aux capitaux
strangers" pour I'exploitation de seo res-
sources et de ses richesxsi naturelles
et pour sa propulsion definitive dans
la voie du progr6s et de la civilisa-
tion I....
*


Hier, on passant au Bord- le-mer,j'ai
surprise une discussion des plus chau-
Pauvre P. C. S. I des ot des plus animdes au milieu d'un
ao lain d deeacbatement ac- groap cosmopolite 6 I'dl6ment na-
2 A l m jLaS pmettonri y tloatenalt copendant la plus grade.
a dous am, sownrs qS Crow bouriq plaes.


tous. L[A que.tion est palpitante et pa.
triotique et nous avofls contiance dans
votre sentiment...P
.Ientendi,4 i peitie ces det l ile["] mots,
tollement .' mis da li`itp A me f'au-
filer an rui!ieu tie la [mile et A ie-
quiver. (:' qt it la question Mtait grave
et embarrai-c- rte, et je ;parie q'ie vous
-iuriP7 fait e')mm-i moi.
Dorm, Jai r-ti raizon, ui'eit-,e pas?7..
All .f, j ft-voti, A vi PIlit do quoi
ii .4igisair. \owi :il W'agic~sait do
41voir d( 4111-1 cI(N')'d Re trouvait le carac-
to.re inijgi-rie et mttochtritie le plu-4 Dro-
riinv ,A :dans -B uz j7ILp.V'tioa 21e d'II'zi-
Ii ''OU A tiata !cza EI. io aitienite "... ?

JEAN LE~~!RTII
P.S. Ic leviens 'itslBiz )ton assister
A~ J'e~sai rit( fonite: le gIack-dl, qui doit
t'tre retrait. mie~4tpas cu.ore Ioridu.
.L.'F.





RUNSZIGNNMXBXTS
MZITZ1O3ROLOGIQWU.S


DU
SKIUIAIIE COLLEGE St-MARTIAL
VENDREDI 8 OCTORRE 1909


oaromttre i Midi


760 */*9


Tempftatuz.. mi3rniE U'
Maximum
Moy.. one diume de I& tempdntafue


23*4
3 1,8
26,7


Ciel asez c'air le matin ; convert '**a
prbs-midi. Halo solare A midi. Le vent
d'E-t assez fort pendant la jourme s'es
calm pendant la nuic.
Barometre en hasse.


_ _____ ~ ____--'


- ---~-









Un scandal au Cap
De Haiti Politique et Littdraire
Un vol de 6.0oo gourdes de nickel a t-
commis dans la mason Reine. Les autc-
rit.S, artitvci -,i.ur les lieug, ne tardcren'
pas cons:Ai : quc le crime ne pourrait
atre p,.pt&rd qu'.vec la complicity du per-
sonnel do magasin.
O. i nt d'abord la main sur le girde-
ma.or,',n. Pressed par un interrogatl)ire se -
rE, ce!,qi-cit fit t avt u terrisbe... It dd-
denonia come les auteurs principaux dt
ce coup, M I esb te c Leo de Citalogu- !
Cts deuix Mes.i-urs sont des memb:c
ass it flutn s de la colonies e r-nge-c d
Cap 11.iti-n. Le premier occupait une b-n
n i'.uat'o. dans la Wmaion Hfene c 't
te;oui. dirig .,it la maison Perzo, en I'ab-
se ic Jlu sieur chef. en voyage en Eu-o:e,
fII s couch:itr mnme I1'erage du mg,*i',
vis vis de c-'ui de Rti'e-.
L.:s fftcres de Catalogue ( ils sont deux.
Augste t L&o ) sont tires connui et gE-
aeralerne .t estimis. En 1907, its avaient
cie x.-t1.iLs p.r 'It grtivernemant de Nord
Alexiz ,ti les acc -., de provagande et
d'aiction ir tmmi .:c.. .cesboitc lui, fut I'A-
gent de tent 1 k. Iw, tl il n'a t(oujuts en
avec r : C 11. I annorts ab olument
o,,l'anx3 ... x.ii i:r.s Je la pluI parfait
I.c itude.
Cette mnalh-,urti se cirsonstance a bien
Ilouveinew, la i ilic du Cap. Ju-qu'A notre
.-ri '.c i: inflation, ces deux M .essieur.,
r aient ncon trn prison. 11 faut espdrer
4 u'l iri~l~VCI1 A t uis' tier de cette grave
. t,-.ll- a1tt*:uIC pottCe A leur hnnneur.
Banquet original
Dc L .utorite.
\'oici n ,o ml Uet original, qii aura lieu
a I'eccisin:! d'ne tournee que (-ra le pre-
widiot i'att A irav.rs les Etats-L Ui,, et qi
lii era ifrcit por les habitants d'IEi'- so,
dans le, I cxas.
L o table .:a dressee sur !c rand o.it
dui i.,-G(ande c une des extremites sera
.iur le teriitoire mtmitcaiin. Li frontierc er.-
tire les deux Era"-. sera marqutie par des
vaset remplis de bouquets de roses. C'est
a cet e-dtoi: qu'on placera le couvert de
M. iaf', ainm ,qte celui de M. lPrfirio
D)ii:', prt-ilent de la repub'ique du M--x -
quet, qui sera invited cc banquet. Les
,Icux ch,-fs d'l'at seront c':e i c c6 e t
pourrInt con%-hser, en restant chtcu i dins
s: ai pays.
Revu e du Marche
LU, attires continu:nt A .re calmes.
C'est qLue le miuvement de la col c. .e
tair encore attendre. Le temps, heu-cus -
nient, s'% st rcmis i t beat depuis yutc'-
ques ours, cL qti va petiniette cle livrai-
son ds denrecs.
.,D'au:te part, 1!. cafe c.t en assez bonne
siturinn Hlambourg. I a gign dejA unI
point asse/ important, et on esp&re qu'il
gagnera encore.
Le LIcao est A F. 53.
Curieux accident
Un pore qui tire un coup de fu.til et
qu1 bles'- quelti'un, :'est la chow-e qti
n'ariiv' pas tous les jours.
A Montinmelian (Sivoie), un ptopriet tire
sorvt illair uri aigle qui avit dvajs'L sia
basst-.ouir. Pour etre :ir d'attcir-d e le roi
det .tirs, il avait depose son fusil charge
pros de I'endroit ou il travaillait. 0, :a a
femnie vint y fire paitre ses porcs, et
c'est I'un d'cax qui, sans malice d'ailleurs,
n)r" le pied ,ur la gachete.
I. .o 'p par it et le proprietaire, M. 4
Cistui;, tut anteiut A I'ocil droit ct grieve
ment ble'. ; on a du I'amener d.ns unc
clinique de Cicunob'e.
Fermeturelde la male
ie, devpches pour JiEmie, Santiago de
Cuba, Cavyes. Jacmel et Santo-Domicgo
par I'anntze tranguis seront fetm&es demain
1o ,do cotr.:,nt I arridi p:dcis.

Celes pour St-Marc: Gonaives et Petit-I
GoAve par lk sis Qu bec ce soir A 10o
heures precises.
Le Nord Alexis
Le GEneral Simon a fait hier une longer
rou'e, e.a sortant des Forges de Bizoton, A
bord du No-d Alexis. *


Le President tit manceavrer les pikes
et mitrailleuses du bord qui out bien fouc-
tionne. t


Tribunal de Paix
SECTION NORD
Fabuteau et Sturgeon, deut officers do
croi.e ir anglais Indefatigible qa etai-
ent deicendus A I'h6'el Morck, pretet le
buggy du proprie'ai e pour u-e promenade
A Bizoton.
En chemin ure otc se brise et ce;of-
fidiers lais &rent le buggy, cheval et hat-
nais chez Mr Mitius Baz'le avec condi-
tion de les repiendre le lendempin.
M-)rck eavoya quelq.tvon conm e c'etait
co)nveru le 'endemain pour prendre les ef-
If d- o.Es; Btsil: rt fu.e sans P.5$ poor
friis de garde.
Le ptopri&tai'c ranger ass:gne Matius
et depos- une c u:ion de P.io.
I c defender declare qu'di re coonnai pas
Morck mais b en les offiziers aBglais.
L'affaire enr renvoy'e afin qce Morck
pr, uve ses droits de propriEt& sur le bug-
gy-
*
Salim Negib et Co contre le situr Ti-
bul!e Di:Ldonni reclame de celui-ci P.24,
rest.nte sur uie plus forte valeur, qu'its
lui av.Acit pte:i lors de son miriage.
PlouvtZ moi que je vou; dois,declare
Dieudonne.
P.as de re,; i, repliqui% M: Rouseau,
rour "alim N4gib et Co pui;que vous etiez
ro re commis, naii c' .s: inscrit dans n3tre
cihier....
Coars de Boarse
0 Aim.ricuin comptant 432 010
N ckel es:omte 3 o010o
Billets de cinq gourdes c 2, 2 112 olo
Traites 90 jours de vue sur Pa-
ris direct, prime 2 314, 3 114 010
'rraites sl Hambaurg-Paris 2 112, 2 314 l00
Traites sur France documen-
taires prime 2 I2 o0jo
Cheques sur Paris prime 4 112 4 314 o010
Tra.uferts par CAble sur Paris 5 lo0
Cheques sur N-Y. prime 112, o010
Consolides 6 olo avec intltels A
partir du ter Juin 49 l0O
Consolids 3 ol dito 27 o010
Emprunt to Janvier 6 o0o 47 010
F.mprunts dits Provisoire 6 ojo 46 o010
Titres bleus 2 ija olo avec init-
itis A partir du icr Juillet 22 oo
Tires roses 2 112 0.0 21 ol0
'Bourse de Paris, l6 Septembre :909.
Emprunt 1875 oio Fes. 240
( 1896 6 olo0 5o9
Retrait du nickel
llier,aux Forges et (hantiers di B zoton,
a tn lit 11 un essai de fo ie de nickel qui
n'a pis reussi
.e P,Llsiden; de la .Rlpubliqu', tous les
slctieaircs d L.it assis'aient Ace eseacrcet
II a 1(ci propose de f.ie vendre ax
E'at -LU i le nil ioi de nicke! destinE au
retrailt.
Depart
Le sis a Sarnia est parti hier soir avec c
les oassaits suiv:nts pcur :
Kingston.--- Mr W. Bourke, MI e; L.
Boutke, M. B)uike et enfant M les Th.
Bosselman et L. Peatersz 1
Le a Quebec
list arrive ce maiin avec les pa:s:gers
st va tis ,cr ant de : s
'Bordeaux.- Louis Cidalcn, Luc E'ie,
A'lin ut Voise Cha!on, Sail 1Jem, Alfed '
Co. k, Mr et Mme Lanicroski et enfant,
Mile CLa.,icy, 'ulia Thoby, Mme LEonce
r .. .. C > ., ,


Accident a2 Dr Terr6s
Le New- York Herald nou; apprend que I
sympathique Dr Ter es qe-i compete che
nous tant d'affecto-is a e6t vicime d up
accident d'3u!omobile
Nous souha;'oas qu- le cas do cher e
bon Dacteur ne soit pas grave.
Un annivermaire
C'est demain dimanche que sera fet6 l'an
nivers2ire de la naissince de Son Ex. 1
Gendral Antoine Simon, P.6sident de la
R6publique. De grandioses m:nife station
au-ont lieu dans iout le pay; ; divers c(t
mites ont et6 forms dans nos difftrenite
communes
- A Por u Pinc,', la fete sera parsicu" &-
rement brillante ; un programme virie se-
ra executE mtttant la plui grande joic au
milieu de la po-ulit'o-i.
La soirie au Pl.ais sera v:aimect m gin -
fi4ue. Prevoyant que l'intrallst;o- 6'ecri
que que divige avec tant d'habi'et6 le m6-
canicien Amidde re ;c a pas suffi ante pour
ecl;irer routes les pieces de la deweure
presidentie'le. on s'est entendu avec Mr.
Augus:e Magloire qui mettra A con'ri-
bution la belle et aristocratiqu lumiere de
son -ppareil electriqu!e.
Le Martin, ne pouvant oub'ier qte c'est
an General Simon qoe revient la gloire d'a-
voir emnpkch les represaile et les viol :n-
ces auxquelles voulait re:ourir certain
troupe, forme des voeux siace es de b-n-
cur et de santd a I'adrese de notre Chef
d'Etat qui ftce d'mnin ses soixan'e cinq
ans.
Vo;ci le programmen de la jte :
Ove-tu-e MN-i;qie du Pa!ais.
Diccours de M J6,6nie. Secretaie d'E-
tat de I'Int.r:cur, pe'ideit du Comiti
d'organisation.
Exil, (piano et v;o'o1),M. M. Ancion,
Mile Jean-Louis ; Souhai- de bone f6te,
Mile Luindnt Simon ; Faust, ( firtais:e
p:ur piano ), Mile Cl- s ina Simon ; Car-
tes Poita'e,, Saynete ; Dana Maria, piano
4 mains, Mile Sanite Simon et Th. Ro-
main ; Allocution, Antoine Innocent ;
Exultation, po.sie de M. Co:co. dite par
P. Frederique ; Piano, 4 mrins. Miles V.
et L. Simon ; Duo, chants par M le A'ala
et Mr Auguste de Pradines ; Ble- d'Azur.
piano 4 mains : Miles A. Roman et C. S -
mon.
Li parie lit draire s'achevera par la re-
pr6set.tatioa de L'E.MPEREUR L)ESALINES,
Drame historique en 2 actes de Massillon
Colcou.
Les sinistr6s
La Commission charge de distribuer les
secours aux victims des incendies de l'an-
nic d -rrirec n'a pas pu hier proceder A la
repartiioa comnmence 'undi 4 co' e : u-
rant. Une affluence considerable a eov.hi
le vaste local d: la Chamb e de; Depu es
et les membres de la Comml'ss'o:i ne soot
parvenus qu'A grand'peine A d.ober aux
fureurs impatien'es dune fouled exasperie
leurs cashiers e: les valeurs qui se trou-
vaient sur leur table. II a 6: impossible de
se tii'e reconnait e au milieu des cris, des
hurlements et des disputes d'innombrables
r*clamants. C- fut lamentable.
Pour prEvenir le retour de pareilles chc-
es et pouvoir s'acquit et de sa iache dif-
icile, la Commission a demanded au S:-
:retaire d'Etat de l'Interiejr de prendre de
seres measures d'ordre e de police.
Li reparnttijo se pou-saivra lundi pro-
;hain.


ir.naque et c uint, Nvir et Mme Camille Bru-
no, Siciliano, Mme et Mile Audain, Mile Administration du MATIN
Courtois, f,'res V:d -1, Braham, Tregevit Mr E Manus :yant, potir raiso a de san-
e: Lunier, G'osnon, Louis Grosnon, Mme te, rests I'agence du jouin les abonnes
St-Macary. 6 sears de la Sag- ss-, pes des Gonaives sont pries de s adresser \ M.
Le B han,le Caer et Thareau, f ere Is dote Valerius Ptareaux, qui demeute e :1 char-
fr.re Viacentin, fhre Odile, pr&es Tessier g6 de nos affaires en cet e ville.
et Rimbert
Pointe-4 Pitre. Mme P Perraud, Milei Service postal
Perraud, Charlesain et 2 enfants. Nous attirons I'atteDtion de I'adminiitr.-
St-Thomas. Felix Gordon, Mme liane tion postal sur les irri/glasids qui se
et enfants. comme tent "dans hs buieaux de Port-dt-
Puerto-Plata. Feo Dangen Ser;es, Ce- Paix et du Cip-Hhltien.
sario Capo. FianQailles
BCa. aitien.- Mme O'iver ir6me, F. Nous avans rea le faire-part des fian-
Ba nhe, I. Angus e, L. E Mnard, A'- illes d:Mr Ltx PA'rr avec Mile Man-
phonse Pouget. Ph. Baptiste, 0. Jean. Mr uGtuUTE MOHTkS,
et MWe Czmtk.wski, C Daniel, C. Pro- oETtMod0E'
ph6te, A.Medard, Mile Alice Riboul, Lu: Echo de Port-de-Paix
Medard, A. Joseph, Henry Chs. Pierre, Port-Je-Paix renait ; la monotonic daos
0enEral Millionnard, Daboy, Rene Balmir, laquelle dtait ploog cette ville n3guere
Emrle Meutre, Consul Thischr, a saeurs prospre et florissaute, semble disparalire
de la Saj.sse, Eaaud Mathon, Mr Meuham. pour faie place A une joie douce at pi-
Pert Paix.- B. Sylvain aible.


Deuis l'incenJie de t
le ife enter, la tiring
, ont de lears mane O*
d pl e occur de cette poioBC.
sante
Enfin Icatrain revient su '
,ue le souvenir d'n fite d"
'unipoux exi' avait att is a
Oubflerm-- on jamais cesspl j
recs fferL s 'e mois dernier per s
a P. E. Laraque, A ses amis de
s Qu'il nous sutlise de dire quv r.
dansa de 7 heures du soir Ijsqu'-t
main A 8 heures do matin, pour
prendre comb;en t e i jneuse
avat :of du pr'iir et l'entiri
Sidesciptibl qui laniwa les
Mr et Mme Laraque.
S me li dernier, 2 septembte les
'e nes du bouquer donnd ch(z Mr et
Liraqt c s'eiaient donn6 rendcz-vos
les salons du Cedcle de Port de Pais,
cores et brillamment eclaires.
L'61ite de la ville y fat invitee.
Dans les vastes sales aux tapia
dories on remarquiit les dim-s et
sellers suivantes, tou'e; vtues avec I'
ce dc la derniere mode :
Mmes G. Sylvain, G Renaud, P.
Liraque, P. Philipp', N. Lacoix, S.
lard, J. Ciatera, les demoiselles
Benoir, Emma Benjanin, Carmelite
ch6, Carmelite l'oitevien Miria PP'
Laure Poitevien, Suzinna Boazi, AUM
Jn-Baptiste, Marc Muller, Louisa M
Augusta Villard, Denise Francisco
phorsire Pei'evien, Li e Duberceau,i
made Duberceau, Louise Delben, bi
renza Vassor.
Faute de place nous passons soussi
les noms dei M M ; qu'ils ne om0s
veuillent pas!
Peun 'oi charmante ou It joie, use idl
pure et sans melange s'epaaooiakswh
front des convives et rayonnait sr
come one fleur trop longsemps e q.
sonnee dans sa corolla etrote r 1
1'ejtour son parfun concentrd.
Mrs Fmrier, Boutin et Bieber,
G. Sylvain, S. Villard, les de.muM
Lise Dub:rce-u et Laure Poitevies4,
et reires ont tenu & cceur de dooams
agriable f&:e module.
Ils ont reussi A merveille.
On y dansa de 7 heures dou s*ir i
heures du matin sons les chames dms
cords les plus harmonieuz, imth d&
doigts legers des artistes qmai Iii
chanter le clavier d'ivoire d'on .agiit
Pleyel aux sons doux et cOtralns.
La fanfare do 9: Regiment, 3ali1
notes girs ese voluptueuwss A celtld
flu:e de Mxitre Jacques, f isatit
lonner opl cop'es ivres de pial
denses rit hmdes de ses valses jy meu
Mr A Laforest, president dI
dans ure al'ocution court et cist
cide, remerc:a les convives:et solsh
le Circle devtrt de!ormais le ron
des families de Port de Pail. On
para en important de cete f*t e
agreable souvenir que jamais a s
fete de ce genre. Dr A. C

Panamas I.,.
Stock renouvele.
Charge sax fins et demi-fins poIr
me. P n'mi-Cape'in- pour DaetI .i
Chez Mile Leonide Solages, 38.
Fronts-Forts.
Accourez tons I11 .
La Favorite
29, V'u des Mieda t
Chapelle'ie renomce de teo0
ordre, dirigde par Me CharIsS
Procedes nouveasx conservant lis
plui fine.- Forname; varnes.- ,
tlion er r6paratio0 soigneos. I
La FAVJrITS se recomMiif S -
cellence des eithodes recoann w,
Icures par les amateurs.
Avis A la Polio
Priire a la police de por_
an enfant du non de Arnans
set saave de che, moi, C


marts'..valea ut q "it eta" '-n-
tad Iquelqu'uD. uih
L'afa: ~nidams k NOWt
MeV". L4OW0


I -


. "4'p








SLa Commission
rtition des fonds de
aX Stinistr6s des 5, 6
m.*es do. duplicata pour les
Slbos. suivants :
adophat Edouard
1.J.D8eso
warceline Lajoie
Writiprs N. Bsrnadin
pme Eina Elie
Joseph Rdmy
UGndral Letang
Luc Dominique
Marcel Rigaud
Lonis Chaste
pot.au-Prince, le 8 Octobre 1909.
S. rdtaire de la Commission,
HORATIUS VOLCY, avocat.

Avis
Slhonneur d'aviser le commerce
1ai ce jour conli[ la procuration
signature de ma mason A Mon-
Alexandre Vital.
jtlcael, ter Octobre 1909.
J. B. VITAL.

Avis commercial

Uipblic et le commArce sont in-
quo Monsieur Walter Hirsch
ckharg6 de la procuration de notre


Art-au-Prince 7 Octobre 1909.
G. KEITEL & Co,

PHOTOGRAPHIC
I3 M. DUPLESSY
auld atelier de luxe
1120 RUB DU CNTRz
gur de toutes sorts et d.
-prrandeurs.
b&roductionw-Agrandissements


2


r de Fourju


PLANE CUL-DE-SAC
*d choix ,Ij Reijes ita:iennes
:f.cond6,s.
ftcber a dtjA f,.nrni des nuclei
MEn-Pfince. aux Ciyes et A d'au-
iflts de la Rdpublique.
I a renaeignemeots, s'adres-
I. LIE GUARIN.
"108, Rue du Centre, 159.
_ .Port-au-Prince.
ig9n, hdriuiire de la suc-
d feu son pere, Sylvain Re-
!?voir A tous ceux A qui il ap-
que toutes vente et cession
qoi auront etd faites A Mar-
sur lea propridtes du dit Syl-
Iso sa participation .seront
nulles et non avenues.
OR Outre fait d6fense A tous
tarenteurs de cette juri-
,s dresser aucan acte on fa-
Wieanque.
-a-Prince, 8 Octobre 1909,
CtCIL.IA SYLVIN Rimi


Sa Transatllanipc

le paquebot QUr.BEC est ,alttAdu
simedi 9 0()tobre et partira le m6me
jour, Ai j beures du soir,ponr Gonaives
St-Mare ot Petit GoAve.
Pout-au-r,'ince, le 8 Octobre 1909.
L'AGENT,
E. ROBELIN.


Ligne Hollnai se

Le steamer PRINS WILLEM III ve-
nant des ports du Sud est attend ici
dimanche 10 courant ;il partira le me-
me jour pour St-Marc, Gonaives et
New-York.
Port-au Prince, 5 Octobre 1909.
Al:G. AIIRENDTS, Agent.


LiigeAtlas

L.e v inij A.I.1J',HANY avant quit-
tO, N \t '.,\ i !. rnercredi 6 courant,
pour le (:, IIp H tien, Port-de-Paix,
Gonaives et nwo'r, port est attend ici
jeudi l con irnt. il partira probable-
went da .- I- *-,)i.',e pour lPetit-GoAve,
Miragoane. .n',"lnie, Savanilla, Carta-
gena, Sar.nt Martaet New-York, pre-
nant la male fret et pa sagers.


La malle I,ouU 'tui vl; ( Ai' Ir&
mie t ,ar lo- Napeuv 'I1IS ITEL
FRIP1IA)IIAi1I for'mera A la ipogte jeudi
I coU zavt AI GIheures du soil'.
Port au-Ptiiice 9 octobre 19(A),
V'. lIIFK MtAN.N & Co. A&;E.NTS.

Dr Justin Dominique
DE LA FACL'IF DE MifJECINE DE PARTS-
Ch:r-np de MIars entire le caf du pa.
Lis et la IC4gation de France.
Co),?sultations
Le nm Kui do 7 heure-s A 99 heures.
I4aj)i;e in i i de 2 heures A 4I heuresi.
C,-,, !;J l :raaiA:? q
Le YI 11 JIlapt 11111 ide 2 hirs. A 'I irs.


>SEINS
& developp6s, reconstitu6s,
embellis, raffermis
Si,,n deux mole per 1-
PILULES ORIENTALES
II qII a oiro bIa
I 1 tI a I I
S \ ... -. '35.
,* :. ; '.., -11-Prn'e *" -" ? r e ALerULi


4 .

Oscar


i. Graves


AcCOtDEr't RI PARATSUR de pia-
nos. Dipi ; n de la plus haute insti-
tuiio" di dio'lle.
Rf..c d ~s d.s plus grande Com-
pagnies de Maiqie das Eta;s-Uuis et
du Mexique.
TRAVAIL EXCELLENT et GARANTI.
Prix moder6.
Rue des C6sars, No. 96.


x Caves de Bordeaux

VIENNENT D'ARRIVER: -
@rS de Ia &Maison R6del, Bordeaux.
SCitroaelll, Praboiae, Groseille, Fcaise, orenadine, O-geat,
- Tousaint Coanard, de Bordeaux.
Vente an d6tail : 0.40 le verre


Vins, Liqueurs, etc.


Sacs vides!..


Viennent d'arriver par Balles


Sacs vides!..


Entrep6t G6n6ral des Grandes fabriques
DE CALCUTTA ( INDEX) DUNKERQUE (FRANCE) ET DUNDIIK: (ANGLETERRE)


SACS


spdciaux


pour


Cafds
Caf~s


tries "
ordinaires


Cacaos
Las Types Conrants fltnstammment an Stoc~k namr bt.!.-. de 'J700) ae,,..


Depuls 18 centimes or jusqu'i 2
Pour grandeur r6gulibres O5xZ10 centim6tres
Poids de 1 314 livres jusqu'd 3 livres.
Sacs sur modules et sur types des acheteurs.
Prix A forfait pour livraisons meusuelles francs
et si on le desire, Droits pays.


!8 centimes


or


et 70?,t 10 ce'mirne'ntraq.


de 300() Sacs.


Prize exoeptionnellernent avanta geux
S'adresser a Jules Laville
AGENT ET DEfPOSITAIRE GINI:Ht-\I.
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT.


Laboratoire Sejouriiei


PREPARATION DE TOUTES AMPOULES Mil(:AMENE" c-: .TI. I-
LISPfES ET INJECTABLES.
Ampoules d'Eau do menr Isotoniques selon QuL.nton.
L'eau de mer que nous employons a t6L soigueusemeint capt4c ati large,
an delay de I'lle de la GonAve. Nous faisons reinarquer au (Ciop :tidical
I'observation judicieuse que font les laboratoires trangoes
a L'Eau de mer injectable doit .tre de fabrication recent pour avoir toutes ses pro-
pri6t6s th6rapeutiques. De nombreuses attestations nous pcrmettent ite ceititier que
non products out dona6 tous les resultats espdr6s. a
Sp6cialit6: Serum nevrosth6nique.
Ce Serum r6gularise les changes nutritifs, it a 6ti employed avec suc.
cbs danas la neurasth6nie, la tuberculose, etc.


A de MATTEIS & Ci'
32, RUE DU MAGASIN DE 1/,'FTAT'F


en .888


Bijouterie. Argenterie. Pa, fume ie. Athi's d'. luxo
salle A manger, chambres. etc. -Miroirs tt tahleautx atiis'iripte. -
pour avocats. homnmes d'altiires, ministers. hflib ot ,.'*'*, 1t.
rares. Articles de Bureau. etc
Achat de viel or, argent, diamant, caii'll,.


- Sjrviettes


Reparations de Bijouterie. Lis articles vendus ou repa',- ont ,arantis
pour une pdriode ddterminde.
MAISON DE 3AUTE CONFIANCE et de premier ordre.


Mr Elie Bedouet

RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, No 106.
S'empresse d'annoncer au Commerce et au public qu'il met en vente, d6s
cotte date, A des prix exceptionnels do boa march les mach:indjiss'aui-
vantes do touted fratcheur qui lui ont 6t6 envoydes en con.-igwation, de
France.
Vmuica.LL par case de 25 paniera de 4 et de 5 Kilos par panier.
CoNFcriONs drap, casimir, diagonale, drill et cheviott., iljor homes,
cadets St enfants.
I PATALO.s on flansele blanche. GILT: d piqui cs ) vnii:is varides ).-
Baua do table do 21, 1 et 112 livre. Moussi d'Anchoi ( a title recom-
man l6 ).
MVs rougeet blanc .par berriques t demi-barriques et celui'de la
Marque: OaTA TRu 4EU DU PAPE
ViM Mikal barriques et par gallon MAD-REK patr caisses et fdt de 32
litres.- Vim blN douas aar cals.s. et fdt de 32 litres.-- MALAGA par cais-
a et fautde 33 litres.-MIusCAT de Lunel par caisis et hfAt de 3:'2 litres.--
MosCAT de Froti2au par caisses et fdt de 32 litres. VrN do Banyuls Par
caisse et rt do litres.- Vix do Quinquini paillettes par caitsa.- Vim
de Quinquina dord par caisse.- VRMourHi Torino pir c.tisse--- VKRMOUTH
Soleil par oamiss.- HUIL. do table Bikas FRANQAISa blonde et brane, par
caisse de 3 et 4 dons. bouteilles t par douzalae do boateilles.


50.000 Sacs de I'fl le


Maison Fondee


M -M


ty 4Ar & L.F VL & A %- I %LA %J ffkl I 14A,- 9


.r.ls;~r*p


-LL I


*

ML
llllm.llll



























JAMESTOWN


TERCENTENNIAL EXPOSITION


Gold Medal


upon


Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CH ASSURES


CHsRvaRJu (LCct, pour homes et dames P. 10.
VYRNIS ECLIPd 12
COULEUR LOTUS C 4 12


Enfants P. 8
a 10


Pour la vents on gros 5 oio d'escompte.



Enitreprise


X


D'EAU


U3 D


Foud6e en 1899
21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
,Sirops
Liqueurs
Bitter


S.


PART & Co


73, RUE DES CtiSARS


Port-au-Princ, HAMTI.


Location de Voitures, 6 Landau et Victoriasa, Chaises,
Verres, Converts complete, Nappes, Serviettes, etc, etc.
MM. S. PARET & Co. viennent de recevoir une magaifique PAIRE DR CHiI-
VAUX ORIS POMMELr' de toute beauty attelde A une volture complbtement
Neuve qu ils oflrent au public pour marriage et bapt6me;


Entreprise G6n6rale


Funabres


MM S PARrE & Co. ont requ un grand CORBILLARD, le plus chic
qu'on a encore vu A Port-au Prince.- DERNIER MODELE.-
Comme toujours MMM. S. PARET & Co. me tiennent a la disposition des fa-
milies pour entreprise g6ndrale do Pompes faunbres, 6pargnant ainsi I& eux
qui out le malheur de perdre no des leurs les d6marches si p6nibles d'nn
enterrement. Ils se chargent des declarations do d6c6s, do rroeetibre,
(Caveau ou fosse dans les 8 hs ) Cercueils, Corbillard depais le prix le lans
humble jusq 'au prix I plus dlevd, Chaises. verres, faaaux, tassos, pers,
chipelle ardent, Billets do faire-part, distribUtion des billets, etc., etc.


Co


73, RUE DES CtSARS.


( t9o7 )


Cordonnerie


Grand Rabais I


Gudrison do M. MOREAU
*atteint do tubwc 1 Ws putWmwe
PAn L'ELIXIR DUPEYROUX
M. Mlarius MOREAU.'que repr6sente Ia pbotorra-
vure ci-contre, cot ne en 1892 & Courbevoie et biaIte
cbez sea parents a Mareil-Marly (Seine-et-Oils. De.put
neuf mol II toiueltl
... .beaucoup eteachalt
l aboudamment. II
avait maigri de si li-
vres, transpiralt Is
r nuil, avail la nvre
jour et nuit, ne pou-
s rvalt plus dormir et
S '.' ~ etait tr s fatlgue. La
4 imaladie I'avait oblU-
ge interrompre see
etudes. 8a more l'a-
mena A ma consul-
tation vers ls i5 Juil-
let 9(y). Jo Jul trou-
Svai une lesion tuber-
l culeuse du v dgear
occupant la moitl.
superieure du iinjor, gauche. Six mols doe tralte-
ment a base dELIXIR DUPEYROUX 1 'ont compl6-
tement et radicaleineut gueri. Aujourd'hui U a on-
graisse de 12 kilos eta sea parents m'ont permits de
publier son cas dans le but d'etre utile & leure
semblables. D DULPEYROUX
5, Square de Messine, 5, Paris.
'.-S. L'Elizir Dupeyroux est a base de cri4osue vrale do
httre., ide, taiin et gl)c6ruphusphate do chaux. II agit an pro-
voquant la formation d'antitoxies luberculeuses dan e rI. -m
sagus. Le facon d'Eitir Dupeyrous, entourd do la adthoda d.
Iralteaeut do Is taberculuse =mEIo'6 par Is PBewT DpeNem.
M m veat cbee H" CA h K.w a Ab "ueAd. & uft-m-.

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ
JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir au pu-
blic en g6ndral et A sa nombreuse
clientele qu'il vient de transf6rer sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'A.NCINNE MASON DU LOUVRE )
DR LA PLACE GEPPRARD A LA
;GRAND'RUE OU RAiPUBLICAINE
No 149. En face d. la Poste
Le nouvel 6tablissement est on-
vert sous le nom do la flour de
l'Anm6rique
II promet soin et promptitude
comme toujours.

Francisco DESUSE
Fabricant do ohaussures
La Manufacture a toujours an ddpOt
on grand stock, pour la vented on
gros et on detail, do chaussure aen
tons genres pour
HOMMus, FaMMUa, ElMarA
Lea commandos deos commergants
deo l'intdriour pourront 6tre "oexdcatd
dan uno e soemaine pea prms.
23, Rue deos Fronts-Forts. 23
PORT-AU-trMC (R nAm )

Dr Edmond H6raux
Mddecin Chirargien Accouchmur
168, Rue du Centre
Proc6dds modern nes d'application do
l'Electricit6 an diagnostic et au trai-
tement des maladies aigaes et chro-
piques.
szamen microscopique des urines,

da sang, des secr6tions et tisaus pa-
thologiques.
CONSULTATIONS :le martin de 7 &
9 hours et lesoir do 2 4 heares.


L7"N


H tel Believue-
IA mioux "s Itu~l ls Iong m rqdIktanl do
fortable.- OQaamp-A Pe-Mm. I u Nam
Chisine romommde.- VI&em sae. uma


IC


HAS CONFERRED A


GAZEUSES


IE~mC> Yk rlP-.A rJ--IEIb3~r4Jtl DE


de Pompes


S. PARET &


C. B. PtOIA
GRAND RUE 143i.
I Avise sa nombrenseen cM
le vient de recevoir. pard0
leau, une forte quantity d, %
dises et de fouritures deo taw
cheur et de toute besati lt-M
de France, d A lemagne et ad
(lJUts.
Sle I public 6:4sant, carleux 4
b'en chauss r, y trouvea lea
les i lus soluges "t aux nuan&n
plus vwrioes les forces lea plus
et les plus appropiides.
On na qu a venlu chez G B I
pour 6tre assured d'*tre chants
vant lea meilleures lois do eoinb
de la mode. SpDcialites poor
Grand Stok de chaussures
Peaux, cirages, former, fen
et matnriaux divers pour oW
rie. Oa trouvera tout ce quo'll fa
prix lea plus modr6s, &A
LA CORDONNIRI NOUVmL L
143,GRAND'RUE 43,

Maison F. BRUNS.,
196 GRAND'RUl 10
Dlrig6g par

L. HODELE
Ansim 9ombro 40 se SO"
ihrepique d" uaitrea teila 40
Vient do recevoir an grand
toffee diagonal, casimir pa,
to, cheviote pour deil, *1stc
de particulirement & Aa disth
belse ollectien de coup de
do gniet do fatalsie et do pi"
touf e lb et6.
Spfoiallt4 4d Costuas d40
.- Coupez Fraa. p
Aumireaime d la doiil.
La mase oonfeebonme




55 Rue Rdpublicain ca fe e & .
a. a mp~.
Viennent d'arriver par dsrB-.
Patc de foie gras. Saucises
Pigeon aux pois. Tapioca.
Asperges fetc. Fruits criataU
vre et par flacon. Prone d'A
rouge et blanc. Oporto. U w
mouth. Cognac. Champag


NESTOR
L excellenttailleura
conna do touted la R4pui
do rouvrir son teller Rs0
Rue des Mirales ) NO G P
er Cauvin,
a nombreose cliU _&
comme toujour toa
pour le travaux quim li




S'll n'estlfaitaveO.

La meiluere farina
Colo qui done 1o

Le pain le plus 's ,.

Pour tous


.-7


r.