<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00740
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 2, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00740

Full Text



~ni A6e, 786


PORT--PU-P3fgCo, E RANI


Samedl, 2 Ooto0br 1909.


J


OUOTIDIEN


'Abonnements: DLRIECTE UR-FONDATEUR ~NMR 5CNIK
'Usn meo a. Go2.00LxN n IDIMM
UflIN TwmKolat. c 5.00 CIdment-Magioire ~em
uhIEMsiTao. ats c 2.20(3 ADMIMISTULTNas Arthuriawmaw
UsMimM=s... A 220 RURArhu 1idreDIRECTION-ItDACTIONGOADMIMISATION ;
OGG U Me. .8.0045 W M95


,ASEMA INE OJ UI FIIT "p3ys jusqu' 4 50 0 gourdes par
A SEMIA1I ( il JI Il 'mois, avec le change du course qui 6tait
de 800 olo, ne pensaient jamiis, uno
minute, A leurs bureaux. Aussi, pour:
s de passer quelques bons mo- I commence depuis hiar le comptage du lee voir, il fillait lea happer, vaille
*c notre excellent confr6re Le nickel a retraiter. La commission que vaille, dans les rues, dans les
Set grace A lui, je suis trbs au pr6voit que sa besogne sera des plus restaurants, (c i its allaient solvent, ou
d la brillante et palpitante dares avec tout ce nic kl A compter...a dins n'importe quel lieu public.*
'du nickel ; car nous avons Mercreli. a Lt commission par- C'est vra, j'en ai connu un, il y a dix
ton da nickel, comma qui di- lementaire du retrait a compt6 aujour- ans, qui dirigeait les finances doe 'Etat,
ck du nickel, comma ailleurs d'hui 20..-)0 gourJes .. Assis a I'tage d*un petit cafd voisin du
sak du cuivre; c'est-A-dire Jeudi. a A la commission du retrait minis'bre. S3uls les intimes 6taiant ad-
mace. p3rlementaire, le service se pursuit mis aupr63 de lui ; il 6tait plus facile
* difdrence qu'il y sit, sur ce avec Fctivit6 ; le comptage du nkicl tie voir le president de la Rdpublique.
tre soas ot aillears, c'est que, I s'elfectue r6guliirement : P. 46.000... La per onne qui btneliciait le plus
. on tire le cuivre des mines, Dans ce meme numero, notre con- ie cet 6t(t de closes etait, sans con-
* oe I'autre, on tire le nic- frWre cornmet une coquille ; du moint, tste, la dame amphytrion; car comme
taope. Dana le premier cas, je vaux croire a une coquille. Ces le tripot ne dAsemplissait jamain, le
le.tion est un effet du travail; P. 46 000, ajoute, en effit, 1'entrefilet, commerce marchait assez bien, mieux
oad,un eflet de ...... mettons a sont actuedlement en sacs, scell6es sans doute que les finances.
lab. et prates A subir les rigieuri de la loi
ct la question so comp!ique sur le RETARD.) *
meat pour nous, c'est que J suis sOr que c'est a relrait qu'il Nous payons cette semaine A Mes-
i se histoire do nous ddbai- faut lire; oh ces typos !.. sieurs les strangers Ia some de soi-
ae nick'-1 deveno, avec le Oa peut se demander pourquoi la xante mille dollars environ, reprdsen-
'at ass. z bizarre tout d3 m- commission parlementaire se livrc-t- tant ce qu'un do nos confrbres appelle
k m6tal encombrant, vil et elle A une operation de comptage si la troisibme annuity des sinistr6s de
p6nible, puisque I'argent A retraiter t,4 2."
meant, il est admis qu'on se vient en droite ligne dtu Trdsor, apr6s "Nous apprenons, continuc-t-il, que
plans facilommnt de I'argent avoir 6te encaissd pour le compte de le trdsor est prdt A verser la valour. Le
'aquiert. Moi qui vous par- I'Etat. Gouvcrnement a fait diligence A cet
able de manger dix mille C'est que, no s apprend Le Bm ellit eta vuulu payer A date fixe. C'east
am6ricain en six mo--, sen, a I s sacs d'argent qae lut remet unepreuve de regulaiit6 faite pour don-
tasx du jour; Dieu m'est le Trdsor n'ont pas touj)urs lin valear ner du credit au pays."
maoin que je no lea ai jimais mentionn6e; ainsi,dans un sac de 2.000 Ei d'autres tet mes. et avec moins
Spas m6m- A la sueur de gourdes, il en a manlu 40. Q o'e-t-ce d'imagts, voici ce dout il s'agi'.
common un stolque douanier dire I .. d' Lmfefr et la fl .mme, comme distlt
6svoyez donc. Q i'est-ce 1a lire, ch r caifr6rI ? 't I ,. proclamttiu a, om t el, promeud s
U1a, on vertu de notr. ua- que j'vi raison : la question da nickel osroclamthuasn. oat9 e parc ouet ls
de d'Haitiene, nous tro- nWest pas petite. Et alle ne promet pas povoir tant vacan, tait A qui d,-
efeas de retourner toutes de se rapetiier, puisque yvui memne, truirait le plus de vies et de roprid-
i come de vulgaires doigts vous nous offcez, en maniure de djui, tds pour arriver A I'occuper. On neut
00s avons, pour le nickel, le succulent paragrephe qui suit pas le temps de discerner les intidrts
I peition de la question ', Encore aujourd'hui, la Commission haitiens et les int6rbts strangers et l'on
eotme in doc.e juriste. parlementaire do retrait va s'occuper frappa, comme de costume, A tort at A
*qo, maintenant qu'il a 6te de la faqon il fair disparaitre le nic- travers.
r, sns sur, i agit kel. Messieurs les repr6entants des "Puis-
1 ra*oir, et pour cela voilA Donc, quand nous aurons tini avec dances amies l, une fois la rafale pas-
s-an5Dg st Gea I toot cola : emprunt, surtaxe, comptage, s6e, deployerent leurs pavillous et all6-
d tt loappal gonver- il restera A trouver un moyen de faire rent explorer le champ da carnage ; ils
WdrnuStaut,oChalmbre,-u disparattra c3 mdtal mille fois plus en revinrent, common de just, avec
Oat intruse hattienne qua ioord que le plomb. une carte A payer. C'st que dans la
.ptbo, ais on branle II paralt qu'dl no bilte pasfacilement; grande h6tellerie dout nous rnpmes
Seas: U en eat sorti le c'eat pourquoi il ne sera pas livr6 lea mattress depais 1804, nous pouvons
o aux fltmmws ". Oa parole de le jeter a tout fire, A condition de no pas casser
t car gi no I'eau; mais s'il so trove des gens lea verres.
aWtretUement venir tout pour descendre dans les profandeurs ma- o vous de nde, le
I* 'apdt, soul moyen rises pacher des perles ou rattachr Or, yn do so colle derconvenab p, en
m: sle. service de Iem- des cables tdl/graphiques pour queo- emoyen de so colter convhnabeiment
giaze do 15 o0o sor h s ques sous, it n'en miquera certai- et do fair entire ot1 change Copoux0
eStet on a fait por nement pas lour y caller cherc her un de coupsat do tipote sans casser un
SOda pourrait Stro.pis. I million. .
"_t de petite sarincles I Js proposerais bien de le laisser dans C'est ce qui est arrive et c'est la
,t o sont eax quoej'&a- les caves da Trdor A tlitre de reliquep, vaisselle do 1902 don't nous payons au- d
t*e ; je os crois pas et aussi de lheo; mais on ne sailt pas ce jourd 'bui la case.
Sis I qui pourra anriver A I'avenir, api1Is le Ceux qui nous out dots do notre
t que nous G-1 Simon. Nos doigts sot si long-.. constitution actaelle oat bioo prevu 1
_M4nt; voyez vous- Et voili.- Nous avons enfin invented cas et voiio comment bi prooteyr to
quolque chose : la monnaia de Nessus. cas, t V iCi comment out rg id:C
1M ide e c kel, Eo cas de pertes 6prouvdes per sal- c
Se' it de ola '* te de troubles civil et politiques, nu d
p.thS ofrre M. Autoine Liforest nous en apprend Hailien on stranger no peat prdttndre
o don Ume id6e. de beltle, sur tle compete do nos secrd- .a sucuno indemnitdd..
Sd : L taires d'Ett.... pass. I. al comme I'article 193 oe cote si
L da m.ait a t"a i L neffables sertaires d'Etat, ConstiUtton Is ddelare a could a. pa-..


triotiqe .... de tons lea citoyen. .19
strangers ont pense, peut-etre avoc
raison, quo leur patrioti.me & eux n'a-
v.,it rien A voir IA-dedans et quo cola
leur 6tait bien 6gal que la Constitution
haitienne ait pr6vu ceci on cola.
Et tout en continuant A en vouloir
aux Haitiens de 1825 d'avoir pay6
aux strangers une indemnity pour rix
de la raconnaissince de I'ind6pendan-
ce national, nous trouvons le moyen,
A chaque decade, d'entratenir le comp-
te-courant avec les eIgations.
Q I'est-ce que nous continuous A fai-
re, depuis 1825, sinon payer, sous
former de rdeclamations. Ie droit de
tuer les gens at de b iler les maisons?
Avec cette difference, oh I mais
touted petite,- que les tueries et leo in-
cendies don't nous payAmes le prix en
1825. avaient servi A consacrer notre
inddpendance, tandis que leos tuories et
Sales incendies don't nous payons de
I temps on temps une sannuit6 actuel-
lement, compromettent pour le moins
cette inddpendance.
C'est bien ce qui s'appelle, au pro-
pro comme au figure, compromettre
'oeuvre des anc6tres.v
JEAN LE FURETRUB.

LA


Conquled diiPole 1ord

R6cit dai Dr Cook
'D 'Xevw York Herald.
LERWIcK(llCS Shetland) A bord du stea-
mer sHans-Egedev,
Aprfs one longue lutte centre la
faim et !e fro d. nous avons enfin r6 ssi
A attindre le p6le nord.
Une novel e route, avec on parcors
inttres ant as point de vue de 1 histoire
naturelle, a etd reconnue p r nous. Nous
avoes ircuvd de; territoires tries peuplds
en gros gibier qui 6 endroat les terrains
de chaise aessi bien des Esquimaux que
des chasseurs europdens.
Nous avons ddcouven are terre sur is-
quelle reposent les tocs situds les plus au
nord de I terrne.
Nous a&oos retranch uon triangle de 3o
milles cards de I'incoonu terrestre.
C'est sla suite done croisifre -d'
dans les mers arc iques que l'eupddition
ut decidee.
Notre yacht, le 'adhy, arriva Ii.
mite des eaux ausigab'es, dans le eot
Smib, veus la sfi d'aoIt p9a7. La, I.
odootioos ous parurent favorable,
ommeocement d'ane expdditiu ea vse
I'atteindre le p6le.
M. Joh Brad'ey noss foumit large..
smet de vivrs prMlevds sur les approvi-
ionnemests do yacht.
L'Vquipes quae j'sval emored pour


I I


c


___


W %am owsadus a







etre pret i toot se trouva etre suffiant, Noas e6mes dorinavant a souffrir quel-' schage des denries ; mais elle
poni tenter un voyage arc ique. quefo s dans la meame journey des coups parmi fle meil!eures.
De nomb-euC Esquimaix 6 aiaet rxunis de sole 1 et des morsuses du froid, mais la Les prix du c.f6 e: du cacao so
su'les rives du Grcea'and A Annatok, longueu'desjoarsnoas d niait u nouveau les tramei A Hambcu g : F. 48 I
pour ule chasse A I'ou-s proje 6e pou courge:. Nominations
I'hiver. No- obs rv.tions du 8 avril nous mon- P commi^ons de S. Io e
Us avaient dbj% recueilli de grosses quin- trcrent que notre camp etai situ par 86 Par commit .nsh do S. ins t Ri
ti:-, dc vainde et des chiens vigou e-n 6 d. *a itude e: 940-2 de longitude, M J ;eph Lysi-Uet
d !'a" ": tnomm6s e premie42r ch. .g.e.
c )uraie it ei grand no nbre s c mp INtcj n'avions avanc6 en nmut jours de de I'H6 it M litaire ei le se-o
Cet c:ec nble de circonstance 6-tait u ei mArchl qu. 2 un pen plui de zoo mi"es d 6pd ptM liaire tIseo
q'" c poPrmard nt de l'arrondissement de I
chance pour nous, car nou; trouvions Ia ( 16 kitomrn res ). mad
tout ce qui nous bait n6cessaire pour La derive des glaces nous eatrainait vers Mr J6r6mie
l'dquipeme it de l'e projleion,, des aides experts, des animaur pas sans nou inqaui6er qu-Iqie rea. e. d la po"ce g6n6rale qui est chi
de trait, enfin to I cc qu'il nou. fallait, c Toot ce q e nous arriions A fire mai-- partefeu' e; de la Jos i e et dei
,c' 3 ur un paint seulement bloigne du tenant, c iait A Ie I pres quinze miles par pendant i'absence du titulaire c
p6'e de sept cents miles. jour. ie idu an Cap-Haitien poor raisons d
G'ic-! A l'aiJe spontan6ment offerte de Nou; 6tions alors A 2oo miles 320 ki- Compagnie du whale
cerre petite t ibt de deux cent ciiqu nc lt) n etrcs ) du p6'e. Nous r6duinies (la
me nbres, uie mason et ui a-e'ier fore it change d s traineaux. Voici la composition de la Coi
blen.6: constthits avec do bois de caisses Un chien apres l'au.te alla prendre place cr6~- pou- l'txcution du cont
d'emballage. dans l'esTo nac des survivants affnm6s ; wharf : .
N. i os u, mi nes ai;.sit6ot A 6udier le no is gardAme; just ce qui no2s tallait MM. Tnoonas Part, prestde t ;
condiuious du prob'eme que nous nou, pour trainer n-s approviiionnements, jut- -cjlas LUger, avocat ; G. Ttppenhai
ptupo'i ns de r6soudre, et avant la fin d- qu'aa but que nous 'nous actions assigo. g6nieur consultant et Paul Cesvei
la longue nuit arctqu- ntovs tions parts Le 21 avril, nous attcignimes 8905 945". sier-comptab!e.
a pariir. I-' p6!e tait en vu: Cours de Bourse
Notre plan, quc noa; avions bien m6 -i, Nus franchise; lei 14" restwn'es ; nous C
tatI( dt nc n ,ravc- une r.;u e par la terre flues encore qulques observa io Is. No s Or AmBricain comptant
de (, innell, n 'u vant la c6 e ojest jas- dimes A Etukishook et a Ahwelsh qua nous Nick:1 escompte 3, 3
qii'A la mir Polaire. avions atteint le ( grand clou s. Billets de cinq gourdes c 2
J'it de temps apres, nous partirnes. Q el- C'itat le sad dans t)u es les directions; Traites 90o jours de vue sur Pa-
q l.s parti de batters d'estrade furent d'u'i seal pas il nous tait possible de pas- ris direct, prime 2 314, 3
enC oys sur ',c rivei am&ricairce, pour ser e-un c6 6 de la terre A I'autre de midi Traites sl Hambourg-Paris 2 12, 2
ct ercher i: ie r u c c- reconnaitre des A minuit. Traites sur France documen-
points ou :,c trouv.: du gibier. Leur mis- Enfin roas Fp nes fire flatter notre dra- taires prime 2
:ion ni r,.ssit que partiellement, parce pFriu aum brises du p6'e. Cheques sur Paris prime 4 1t2 4
t.1ie des trmpe:es vinrent assombrir Ic C'dtit le 21 avril t908. Li temperature Transferes par Cable sur Paris
trp,. C'daii en janvier. etait dc 38' cc rigrades ; le birometre in- Cheques sur N-Y. prime 314, I
L.e i) ttvrier 1908 au lever do soleil, d;qulit 29.83. Consolid6s 6 olo avec mtirats A
it pfos de" l'ccpdition s'embarqua pcr- le La la itude 6tai' 900. partir du eir Juin
p6:. Qan: .Ala longitude, el'e n'L ait plus Consolid6s 3 o0o dito
pe'r se c)mnposait de onze ho nmes et pour nous qu'u'i mot. Emprunt io Janvier 6 010
dc cent trois chic is training onz: traineaux Quoique enivrds de joie, nos espriis Emprunts dits Provisoire 6 o0 o
loirdement charges ct quitta la c6te du commencecent A subir uie impress-on d'af- Titres bleus 2 1(2 olo avec intc-
Gr( c and pour s'avancer dins I'ouest, :ir ftissc rent. r&ts A partir do ierJuillet
I gla cc inigale du detroit de Smith. Le lcademain, apres avoir pris toutes Titres roses 2 112 o.0
L'ob;curi 6 dc la tongue nuit arctiqje no; observations, un seatimeit d'intense 'Bjurse de Paris, ro0Septembre i
ne Lc dissipait que qu-lques heares par solitude nous p6netra en regardant I'hori- Emprunt 1 875 0S oS Fcs.
jour. zon. a 1896 6 oo c
LU t oid Clnt tile et noui fit particu- Et dl possible que cette region d6solde, Panamas I.,.
ie1 t :ndir ses morsu es q nd nous depourvue de toute terre, ait surexciti ain- Stock renouveld.
ira .s. nes les hautu'rs qui bordent le si I'ambi ion de taut d homes pendant Sck envi.
dt.it J Fil'cincere. tant de siJe, Chipeaux fis et der .-fins pour
La t. npdature combt A 83" centi- Pas de terres, une immensit de ne mge .h "P.An .-Ce'ine pour Da mes.
grades. i PIlu ij.irs ch ens firent geles et d t-e b'ancheur &clatante, pas u t:e v.- Chez M-le L6)nde So'ags. 22, F
les Ihommic. souffrirent aussi cruellt- van t, p.s ua point tranchan suir I'effrayan- Fronts-Forts.
memt. Mais bintio: nou. ctouvAmes des te mono onie. Accourez tous .
p. atcL fravdes par le gros gibier qui nous Le 23 avril nous primes la rou e do re- Tabac scaferlati
tournirtn t un chemin facile -:ravers le dd- tour. Dans la c6:e quotidieane publiue
troit de Mi ush n, jusqu A Land s End. Chambre de Commerce de Port-au-
Au cou s de cet e rarche, nous ui- re figure pas 1: p it du tabac sc'
mes 1o1 bkculf musqu.s, 7 ours eM 335 Le paquet est vendu 75 centimes
h1re V r.Lavi I!e.
Le 18 mars, nous nous engageatnes sur OuerIurd UellE coi
la mer Polaire en partant de la pointe -- Ouverture des Ecoles
sud de l'ile Helberg. et des Tribul
De ce point, six Esquimaux prire it la Lunli 4 0:tobre, a l'occasion dc
route du retour avec quttre des no-res et MfITIMOROLOGIQUT7 verture des Ecoles et des Trnbuaaui
.;6 chitns ct des vivres pour quatre-viogts messe do S -Eiprit sera chance A i'
ours. O M**a rvaltoile Me ropolitaine.
Nous traversames le cercle polaire trois DO A Iissue de la ires;e touge, i '
jours plus trd. Deu" autres Esuima IAIR COLL S ARTIAL region au local du T ibunal civil.
I t Le Magistrat Communal
The et lPh\\clsh, lei deux p!us robus e VENDREDI ier OCTOBRE 1909 de Port-au-Pr
ureni choisis avec vingt-six chiens pour -
It Ju:te finale. Baromitre midi 76o0 */o Vu la decision pribe par le Conseil
NJus avions alors devant nous une rou- m -tinimanI 236 munal, anu vo-e du budget de I'ei
t. inco inu de 460 miles avant d'ariivTer eaprature O23 1909-19io, et coocernant uie organi
A noire but. .. maximum 31,6 plui rationnelle du Corps de la
Le. premiirc; journ&es nous petmirent Moyenne diurne de la tempratu e 26,o Communal qai doit comprendre, d<
d'accomplir de longues marches et la gran- Ciel covert toute la jou nde. A 7 h vant, tro:s escouides A placer dans 1l
de (readue nou; siparant de la banqu se du soir, orange ct plaie. Des la nuit a tions Nord, Sod et Ect de la Valle,
for traverse assez rapidemen*. Le vent et 2 h. 45 bourras oue du S W, suivie d'une cons le. citoyens qui dosirerais:n ei
le froid, toatefos, faisaent de notre exit- force plune. Total de la prtcipi'ation 30o 3 Pore A vencr ee Ae inscrire au C
tence ure torture. millimetres overt, at cteOt, e l'H6pel Comm
Apris plu;iears jours si nu gu< qu'.1 Bairoim re ea baisse. partir du ere Octobre prochain.
dcait impo;sib'e de pread c une observa- J CHRR Ft A l'Ho6tel Communal les
,ion, le temps s' claircit an pee le 30 mars J. SCHERER mois e. an que dessus.
-t nous ddcouvrimes une ,ecre nouvelle. Pevue du March6 C. LIAUTAUD
Les observations nous danneateo alors 84 L' faith important A signaler ces jours Mariages
47 de latitude et 86 36' de longitude. derniers a.66 Ia remise a commission de A Ca-Hti a eI le c T S
C'eet Ia que nous viates les derniers si- r.trait de 250s ooo gourdes nickel. Ntons bre derierP- e a ene d e Mon8 Siure
goes de la terre ferme et nous avaneames en outre que 63.34o gourdes en billets de b-- ae lae moiage de Monsieur
dordnavant sur ore mer de glace tourmen- ciuq ont e6tc br'edes. oilt de ces'm-sures ucve ave Ma1emosel" e.Lucienne Lat
t&e. Plus d'ours, plus d'animaux, plus effectues qui ne manquent pas de produire "era bdei ie maroissi e6 ocobr Pe:it.
mnme de traces d'infusoires. d'heareax rdsul'ats. Depais vingt-deux sera dle Mma 0s 26 octobre couri
Le temps bient6t s'amliora on pRu, mais jours le change n'a pas dpassd 430 oo mari ae d Mr O es Lvger, iu da
le vent continuait A nous fair soofirir Au contraire, tou fai' espdrer que nou l- ion Ce Pe:it-Goave avec Ju'n troi
cru'llement. Ions sdrieasement dans le sens da mieax ; Courage et sao froid
Sous I'aignallon du devoir, nous conti- les affuires A .termes oat dit contracts A Un acciJeat a pu tre ev'te bier si


nuames A pousser en avant, malgr6 le froid det taox assez bas. ligoe de Mariani, g A:e la presence
terrible. D'apres les rapports de la province, les prit d'en receiver da nom d'Omer.
La nu't do 7 Avril ful marquee par ui grandes livraisons de la rkcolte se font en- La locomotive qui laisse ia vil'e A
dvinement notable ; nous vtmes le soleil core attendre par suite, sans doute, des 30 avait amend A Carrefour na w
Sminulit au-deuus de I'hormxon glacd. grande pluies qui empachent d'opirer le Ichargd de rsal. Pendant les manmrvm


comptcn

nt rest
et 53.

Prsiden
vette on,
e i chef
ad com-
Lhogane.

Inter car
arg6 des
i Cubes
Ie i s'est
e san 6.
r .

mpagnie
trat de

J. Ni-
uef', in-
t ; cvis-


4 o
112
112


00o
010


114 oo
314 010


112
314
S
114


010
010
010
010
o010o
o010o
010
010


22 010
21 010
909.
244
505


Hom-
ue des


'a se faissiet iA 'aigc
labads les rails at.
SMariani, se produi
se ddeachart de l;
partit A :ou*e vites!
t IS 6lan1 a sa pouts
t er et r-amusant t
* b socs It mair,
wagon, gOnd dans
ques metre do ro
chine de Mariani
une collisiea etait
Honneur A cet h
rageasement son d(
Insl
Hier apr6s-midi,
le Commissaire d
resort, Louis MaiD
Rostmood et A'fT
gads de deux comic
aDmay et SUgur Le
tcease inspection d,
mes et des femmes.
I's ont etc i'objet
de la part des di-e
b!rssements, Messieu
De judicieuses ob
duitei car les men
durde de l'emaprisot
leur etat,
Les noms de beau<
pris par chacun des
Nous adressons
ments asx distingud
pour la vigilance etl
preuve dans 1'exerc*
functions.

An
Hier soir soir cst :
N'derlanden" avec 'e
bant de :
NAEW-YORK -
A. Grieser.
St.-MARC Mme
E. June, Durand, I
C. Cadet. Jeanty, I
L Jean, Gabriel, E
Jean-Baptiste, Mmi
A. Darutiguenive, M
beau, E. E'ienne, R
Agnant, W. Emma
Pierre-Lcu's, Mme (
Mint Melles Toun;isa


Mouveme
Catherine, Ldogar
Cinesovo:, a 8'
par la Dieu-Merci, Grand
Princ-, caf,.
ferlati, I Dieu-Maitre, Barac
s chez Attendi D'eu, Lic
Dieu Devant, "
Le'R&ve, Miragoan
naux P tonilla, Cayemit
e I'ou- S:-Frac;ois, Grand
i, ure fU
Egli!e "Tout Utile, Grand.
Haittenne. -
y au"a Marie Loois*, Arca


prince La Cot
Co n-
lercice Do r6partitioi
is tion Secours aux S'
Police'et 10 Juillet I.
orina-
Cs !ec-
invite La Commission
n fire t6ressds qu'm partii
egi. les lundis. marcrei
nal, A 2 5 heures de I'a
da Palais de la Chl
our, ,elle proc6dera au I
parti.ion du deuxil
lear qui lear a
Chambres 16gislatii
Port-au-Prince, le;
Jles Le Secrtare de
*eche HORATI


GaAve
cut It
kcs'.1c
cony,

uria
does-

mridi
raot"
0 qusi


I

I


P.C


Dans la a6ance
Sn6rale do 28 Septon
IC. Staude a 6t6
Conseil d'administr
iee 1909 4910.
. I







FELIX


MALOIRE


Avis commercial
honneur d'annoncerO a com-
st a public que je fonde, su,
oS place, & partir de ce iour
12sola de commerce on mon
to-Prince, 1e letter. Octobre 1909.
ALFRED GooGNY

Attention I
pz.vous tre mieux chauss4 ?...
tr0 rare do trouver dans une
o.i-,;tn I'E.ldance et la So-


% -- -- % ,% %*V AALVAA w- UA5Iuva
D/part de la Gare du Nord
i. VITIELLO fr6res, A. M. 5 30 hs. Train Supp!dmentairi
:ialistes en Chaussures pour 0 30 K RSglementaire
s, forces frangaises et am6ri- 7.30 e Suppl6mentair
ont I'honneur d'annoncer S 8 30 a 4
abreuse clientele qu'lls vien- 10.30 I9glementaire
recevoir de nouvelles former P. M. 2 30 Suppplmentairn
troier Cri Parisien 9, du v6ri- 3 30 ) Rg ementaire
Ddern Style. 4 30 Suppliimentairc
haussures sont reconnues in- 5 30 ,
glgs par la Commodit4 do Ddpart de la O'roix-desIB.uquets
rmes et par leur Solidit6 joint A. M. 6.30 h Ti-a ppldmentaire
ivail enti6rement fini. A.M .350 h leain Sppl mentaire
ison possbde en d6p6t des '8.0 0 R pementaire
ixde premier choix prove- 8.,0 t Suppl6mentaire
Smee oures fabriques des p M 0)
is et de France. P. M. 12.15 R-gleinentaire
au verni, Extra Qualitb, la :3 20 Supplmentaire
m marque. 4..350 Iglementaire
tune de toutes nuances, vd- : 0; Supp!dmentaire
eir do Russie. 01 30.I
dit6 des fournitures emplo- Les trains supplmentaires ne
is les souliers et lea sons ,rennent doss passagers que pour la
dans la confection nous per- tROIX DIS-ouQi-ETS et l'on ne DE-
ise les garantir comme les'LIVRERA pour ces trains que des BIL-
lea et les plus durables. LETS ALLER- estral u.
i Chaussures fines pour la| II y aura SAMEDI, 2 U( tobre, en ou-
gros et detail. tre du train de :t- 3), un train u-mp 1-
nent complete de cirages et mentaire d r,'ct pour la Croix des-Bou-
tootes nuances. uets quittant la (Gare du Nord A 4
a mais moddr6. neures.
e: VITELL.O fr6res PRIX DES PL.r;ES
ade-Rue en face la Poste. le ae. 1)l
lie Classe. . I'. 1 :1 ) ,
Iia /" ....... ,.. Aller-retour.


8
B


Pour les employs SURTOUT de la P..C. S. travaillant sur la ligne de Bi-
zoton- Logane.


Esaniofele-Esanofeline

Viennent d'arriver par Ie dernier Hollandais


AVOCAT
113, Roe du Centre, 113.


PA CA S.
--
Avis
Le public est avise qu'A l'occasion
de la fMte patronale de la CROIX-DES.
BOUQURTS, le dimanche 3 octobre pro-
chain, les departs des trains auront
lieu aux hAieuresA cuivao .


Kangra Antipaludiques


Pour la gu6rison immediate des fi4vres paluddennes.


Comprimes Suisses

PURGATIFS-LAXATIFS DIPURATIFS-
Rembde id6al pour combattre la constipation.

Pommade des Preux
Pour la guerison immediate sanq le concours d'aucune operation de
toutes tumeurs : Kystes de la peau, Loupes, lipomes, Tumeurs des Pau-
pi&res, Conjon.'tivites, Eczemas, H6morroldes internes et externes, etc etc.
DIEPOT GENERAL POUR LA RIPUBLIQUE D'IIAITI


Pharmacie Notre-Dame : Rue des Fronts Forts et du Centre
Docteur St IGtoE Pzaanim. ( Propri6taire



Sacs vides!.. Sacs videsl..


Entrep6t G6n6ral des Grandes fabriques
DE CALCUTTA INDEX ) DUNKERQUE (FRANCE)) ET DUNDEE (ANGLETERRE)


SACS


spdciaux


pour


Caf6s tri6s
Cafes ordinairas
Cacaos


S 1


oncee Coutard


AVOCAT
)6, Rue du Centre
SA ses clients qu'il a
ie sa profession.


repris

- 1


BOTOGRAPHIS
I. DUPLESSY


I atelier do luxe
10Ru3 DU C3NWh
do toutes sortes, at do
dears.
Cdoun-Agrandiusmmen ts



BjEINS
ftfwoppds, reoonstltuds,
embelli., raffermis
ML UWAmS gp" ea .
RIUES GUEALES
ieiDodult Gui asaw. &AI&
fOepreuone pollrinenarfaite,
san sssfu ire h& axasn .
f,""a rec d qm ntrucE ,o.,e A pa pif: WSU
J. RATIC h, a. pesm.Vedeas u. Ps.
A P~rt-4-me :Phrum.s lade AistbmL


PRINS DER NEDER-
rtira diminche 3 courant
raises de l'apr6s-midi
), Cayes, Jacmel et Cu-

ince., 20 tobre 1909.
G. AHRENDTS,^g<.

nation du IATIN In a
406a qu'ils ne doiveat
bune ement ou astt
PAexprumdsa, t pori
Odajournal.
Mrs- Arthur zamOX


IA I)II1I-.CJTION.


Rucher de Fourju
PILAINF C('L DE-SAC
Grand c(.)ix *lte Rei es ita'iennes
garanties ftcoind,', .
Ce rucher a d('j furmi des nuclei
A Port-au-1Piince. aux C v\'s et A d'au
tres points de la It~~publique.
Pour tolis en.-ei t-irfle ts, s'adi.s
ser a M. :LIE (iL'EUiN.
17.0, Bue du Centre, 1..
P ort-au- iince.


Oscar D.


Graves


AcCORDEUR et REPI'AATEUR de pia-
nos, Diplmrne de la plus haute insti-
tution du monde.
Rtfdrences des plus grandes Com-
pagnies de Musique des Eats-L'nis et
du Mexique.
TRAVAIL EXCELLENT ct ;ARANTI.
Prix mod6rd.
Rue des (Csars, No. 96.


Gudrison de MI. H. LAGARIE
alli~tsl de lubepic idote p jitil
PAR ELIXIR DIJPEYROUX
IL Remuri LAGAHIIF., que reprft- IIe -.~I a gI. .dpra,,rore
ct -o-r. % its, Iin- a
1. 1 t IIked ( I *It%#.)
Il I-I c.. 11s.I le .
%ciale ) 1413,.4,41 if
alt a It,:, acela,.t.Itj-

vI t dti p.pii man
drs.w I 11 ti al~t dc
,~ball, crat- I-i t Iwati-
.j~ .iii. Irs~-adil I&
________________________________ w i. i'aoail l~a fit-re,
&W9 'ifr**faiaile et rouflalt I& twill au Poslt ld'etre
4. .deitsa~s,.ir isir soetlt 1aattaudU

son llis, d nasle ut dt~te u ie A d#-% CTar 14.M wlale d


Les Types Courants constammeat on Stock par balles de 400 sacs,
Depuis 18 centimes or jusqu'a 28 centimes or
Pour grandeur r6guliires 65x110 centimetres et 70x110 centimetres.
Poids de 1 3,1 livres jusqu'A 3 livres.
Sacs sur modules et sur types des acheteurs.
Prix & forfait pour livraisons meusue les france part de d6barquement
et si on le desire, Droits pays.


50.000 Sacs


de I'lnde


Viennent d'arriver par Balles de 300
Prix exceptionnellement avantagaux

S'adresser A Jules Laville
AGENT ET DfIPOSITAIRElH, GNI"RAI.
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT.


Sacs.


,- -


Mr E lie Bedouet

RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, No 106.


S'empresse d'annoncer au Commerce et au public qu'il met en vente, dbs
cette date, A de- prix exceptionnela de bon march les marchandises sui-
vantes do toute fratcheur q di lui ont 6t6 envoy6es en consignation, de
SFrance.
VERM.CmLLE par caiuse de 2o paniers de 4 et de 5 Kilos par panier.
CONFEC IONS drap, casimir, diagonal, drill et cbeviotte pour homes,
cadets et enfants.
PANTAL.ows en flanell- blanche. GILCrs piqu6s ) couleurs varies ).-
BURFRE de table de 2, 1 et 112 livre. Mous-r d'Anchois ( article recom-
ma dd ).
Vms rouge et blanc par birtiques et demi-barriques et celai d-o I
Marque: CHATEAU ZdEUF DU PAPE
VIN Mikal par barriques et par gallon -d MADIR par caisses et fat de 32
litres.- VIN blanc doux Pptr eclimesa t fft de 32 litres.- MALAOA par caes-
es et fat de 32 itres.- MUsCAT de Lrnael par calsses et fdt de 32 litresn-
MUSCAT de Frontignan par cains et fdt de 32 litres. VIN de Banyuls T ar
caiwses et fdt de 32 litres.- VmN di Quinq'uin apaillettes par caise.- Vrw
deo Quiquina dor6 par caisse.- VRMmouTu Torino par calsse.- Vm"otURr
Soleil par caisse. HUIL d table Bi&a sRANOAIrS b'onde et brn, par
calse do 3 et 4 dooz. boutellia et par doozaine de boateilles. p


Cachets


I


I
I


I







A L~tLtGAUCE

OORD)ONNO ZIC

42. Rae, des I~ronue-Iortl,
CHAWAUAR~S IN-D~kPT,tPOUR LA ri
Pr#3nlpltzLj.6 of uuia aux cuwinap
4161i L&&.t ici Q4012 JL'IJS
0Sid tcugi(IWr IILt iCe iqOjl ) a Jo jdi.

a~laiq9USt L-uLLLhjd..
liavumal- ai t~llaft AOiUILOeve
bm-osraisce do irand rabsn..
104ft. (11tra as* et L q ad as
LA.


Cordonnerie


Nouvelle


c, B. PETOIA


(.ItANI'IMUE 1 3.
Avise -.a nombreuse c'ientble qu'el-
le vient de recevoir. par dernier ba-
teau, une forte quantity de marchan-
dises ot de fournitures de touted fral-
cheur et de touted beauty, import6es
de France, d'Allemagne et des Etats-
Unis.
Le public 61gant, curieux de se
bien chausser, v trouvera les peaux
les plus solides et aux nuances les
plus varies les forines les plus belles
et les plus approprides.
On n'a qu'a venir chez G.I1 PlTOIA
pour ktre assure d'etre chaussd sui-
vant los meilleurds lois du confort et
de la mode. Specialitds pour dames.
Grand Stok de chaussures ;
Peaux, cirages, formes, fournitures
et mattriaux divers pour cordonne-
,ie. Oa trouveia tout ce qu'il faut, aux
prix les plus moddres, A
LA CORDONNERIE NOUVELLE
1i3,GRANIDRUE 143,

Chapeauxt
Chapeaux t
Chapeaux1 I
PAILLE BE POSTS-RIgC
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
IT
JOSiR SAN MILLAN
FABRIQOK DE CHAPEAOX
PLACE GEFFRARD
Saol d4 Ceffwr du Lewvre
Poer tons les gottas t pour loutes
I ea bormes.

ETUDE
DE
M* Beauharnais
Jean FranQois
NOTAIRE AUx GONAiVES
117, Rue Lavaud.

Francisco DESUSE
]'abrloant de ohausuresm
La Manufacture a tonjour eon d6p6t
as grand stock, pour la vte ts
ros et oa d6tail, do chaussur eon
nea genres pour
VOMU3s, FaMURS, EXPA YS
Los commandos des commerasts
de I'lnt6riour pourront Wtre "exzd6utd
dans uno somaino & pen pros.
23, Rue doe Froste-Forts, 23
voaIT--ra-PRma C naM )


Dr Edmond Heraux


Midecin


Chirurgien Accoucheur


Grand Rabais I
JAMESTOWN TERCENTINNIAL EXPOSITION
HAS CONFERRED A
Gold Medal upon

Tannerie Contine
DE PORT-AU-PRINCE
C EI USSURES
CHKYRRAU GLACt, po,. hommes et dames P. 10. En
VaRNIS CLIPS ( 12
COULaUR LOTUS 12
Pour la vented en gros 5 olo d'es


Aux Caves de Bor
VIENNENT D'ARRIVER:
Conserves de la Maison R6 oel, Bordeaux.
Sirops Citronelli, Franboise, Gro3eille, Frais-, G
de la maison Toussaint Cosnard, de B3rdeaux.
Vente au detail: 0.40 le ve


168, Rue du Centre
Procedes modernes d'application de
l'Electricit6 au diagnostic et au trai-
tement des maladies aigues et chro-
niques.
Seamen microscopique des urines,
du sang, des secretions et tissues pa-
thologiques.
CONSULTATIONS : le matin de 7 A
9 heures et lesoir de 2 4 heures.

H 6tel Bellevue-
Le mieux situ4, le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cuisine renommee.- Vue sur la mer.

Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Acie" membre is la Seciid Philan
threpiqu d-s matitra faillWrs de Pais
Vient do recovoir an grand choix d'6
toffes diagonal, casimir alpaca, chovio*
to, cheviotepour deuil, etc, Recomman.
to particalilrement a sa client6le une
bell collection do coupes do easimir,
4o gilots de fantaisie et do piqud do
tout* beast6.
p64oialit6 de Costumes de no-
oes.- Coupes Frangaise, Anglaise et
Amdrlsaine de la dernifre perfeetna.
La maison confectionne aussi des Cos
tumes militaires, habits brod4s
aolmaaa, tuaiques. habits oar-
r6s. ae eto. do eas3 grades

Docteur C. Gaveau
M. D. DE L'UNIVERSITIE DE HARVARD
Consultations gratuites les Lundis
de 2 A 4 heures, apres-midi.
128, Rue du Centre, Port-au-Priuce.

Chez App. Cipolin
55 Rue Rdpublicaine on face de Mr
X. Robelin
Viennent d'arriver par dernier va-
pour :
Pat6 de foie gras. Saucisses trufides
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalis6s par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.


NESTOR FELIU
L'excel lent tailleur avantagense qni
connu do touted la R6publique vient
de rouvrir son atelier Rue Fdrou,
Rue des Miraces ) No 61, pres do Me
Lger Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
comme toujours touted satisfaction
onr lea travaux qui lul seront con-
.,s*


Liqueurs, etc.


Pharmacie W.


Place


B


de la Paix


Execution prompt et soign6e des ordonnances.
Analyses scientiflques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres rn
m6thode am6ricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops et
Champagne A P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en dd
Propri6taire : W. Buch
Pharmacien dipl6m6 allewmand
D6p6t de Kola-Champagne
Auz Gonaives : Madame P. Laraque
A Saint-Maro : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & 0


A de MATTERS S
32, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Maison Fond&e en 1888
Bijouterie. Argenterie. Parfumerle. Articles do
salle a manger, chambres, etc.-Miroirs et tableaux artistic
pour avocats, hommes d'affaires, ministres. Bibelots 64
rares. Articles de Bureau, etc.
Achat de viol or, argent, diamant, 4caille.
Reparations de Bijouterie. Les articles vondus on r6pa
pour une pdriode d6torminde.
MAISON DE HAUTE CONFIANCE et de premier ordre.


Vins,