<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00739
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 1, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00739

Full Text





pbfO0O ann6st 14 755


FORT-AU-PRNCEs, R&M


Vendredl, im' Octobre 1909.


'7


J


OUOTIDIEN


Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR is OiMeO 15 CGNTIMES
',n Um- 0 Mas. G. 2.o00 1A
BNSlj Thou Moa. 5.00 Cl6ment-Magloire -
AwlTEMNTS) U Moss. 2.20 3 Igairn m Peams 1en
STam Moss N 6.00 ADMDIiSTRATUiR, Arthur Isidore DIRECTION-RDACTION-ADMINISTIATION
-M..m.-. TasM80. 4 4 8.00 45 45


Histoiro

A L'USAGE I
LIV]
Violences el
LX'
Lrsqu'eut lieu le proc6s politique
i cen'-ving'--ix, Salomon 6tait en
m pour le Cip. et c'est en passant
ISdnt Mirc qu'i tlr''; le programme
bla fte funebre don't nous avons vu
premiere partie.
Qiarante deux des condamnds a
Iavaient 6t conutradictoiremen I et
sos loes verioux a St-Marc. Oa
gea Is fatas total en trois tiers
: quatorze f-irent execut6s A S'-
le 5 mii tIS ; qu itorze aux G
I, e 6 ; et ,qaatoiz- farent gar-
n prison attendant les ordres sub-
ots.
Void lei nom ies ex~cuthi de S int-
,C:
I Menhr Nicolis, '2 Mithrin Lys,
IogieGaillouett,. t Maurille Laforn-
S5 (tonor lIvicinthp, 0 Pdtion
,7 Acbille .Ju-, dit Lamay, 8 Jn-
tte(Codio, 9 Sicc flls, 10 Char-
DaqunAd Fournier, It Georg-s
tjens, 12 Cli tles Alexis Petavin
wea, 13 Alexis Coulon, 14 Pros-
Bllanton.
Et o ci ceux des exdcutes des Go-

Thdophile Parisiep.2 Mesmin Alexis,
Antoine Montholan Perpignand,
..-Fph*ois Bayard fils, 5 Altdma
,6 Gamille Thomas, 7 Ocean
Fave, 8 Fieuriau Jonathas,
nt jeane, 10 J. Dasny Latortue,
IwIuie Cincinnatus, 1'2 Ldonidas
*John Perpignand. 13 Petit-Bois
1 14 Granville St-Victor.
4 des survivants, M. Alexandre
kd. Dons a laiss4 dans la Vdritd
Hlic, des pages navrantes s-ur
P Haenljens, I'un des fusill6s
m.-Mare ; elles mdritent d'btre
tes ici :
ma chambre, oC noui 4tions
do neuf don't deux dnt sur-
der* et moi, d6~ I'ang6lus,
rabTinnlomat son lit pour v -
rlera m ien et toujours pour
tiquTr es crainteN. J'en
tant que moi je tennis A


Pit
ISt


t do e ivendredf, jour
Lon tEPour Georges. Una
118 gitN. 11 hait t Da %


e 'n4Ha tDi mtme de l'ddifice covert on tiles don't aller, mon .'her, peut-4tre n'ai-ie pas
o d' a une bonne parties a passe on no sait ou. huit jours A vivre si je reste ici 1
Cette vdtustd nous avait permis de re- -Nn. rdpondit durement Saint
)ES ADULTES cevoir les rayons du soloil et de la lane, Victor.Perso pondi no durement Saint
les seuls t'moins de noi misbres du Vorrsonensem e
RE III jOur et de la nuit. mourrons tous ensemble.
t repr6sailles es Ia temps autre,n l bruit de3 toi- Frdd6ric Marcelin a consacr ,quellues
lee qui se ddtachaient du toit nous in- li;gnp aux fusilldi 1. ) S.int-Marc.
XXIX diquait le doigt de la Providence, mon- lis moururent, dit-il, comr eil
Strant Ai des condamnds A mort la route Is moururent, it- com
tA quelques commentaires sur notre si- i suivre pour une fuite, leur disait : faut mourir : bravemnnt.
tuation, ce soir ii n'en a dt6 rien. Ja- C'est i 3i a passer. Passez-y. Lysle chevalcresque Lys, fut nar-
mais nuit ne fat plus calme. Eq cela, 6 Ce trou etait, en effect, I'wavre d'une, qunl, railleur en face du poloton d' ex-
nos ddsirs furent remplis: en cas d'exd- charity invisible, mais l'Ogoisme devait cuti)n ;
caution, on p&dferait n'0tre pas averti la lui dispute son fruit bienfaisant. Bth! disait-il A se, ,.ompagnons,
veille. a Dins ce m6me cachot, des mor- dans un h4roi lue mensonge, et pour
( Dbs minuit,cependant, Gaorges dtait tells, en d'autres temps, luttant avec e que tout Ie rnonde, s'il end tait be-
debout, tanUtt faisant des pas perdus, malheur et les vicissitudes de la vie soin, piart craine deviant la niort, Sa-
tan'dt se jetant dans mon lit, inter- hummine comme nous, avaient corn- lomon n'est qu'un c)mrlien J3 le
rompant le sommeil deo tou. Tous lui menc6 A perforer ce soul mur qui sert dbfie bien de nous faire fusilier. les
alressbrent des reproches, le menagint do mitoyen avec le consulate anglais, fusilq ne sont pas charges A belles. Pas
de o'en plaindre au concierge le lend(- # It y avait le travail d'an demi- un (de nous ne tombera aprtis la dd-
main main. lidlas ce lendemain dtait pied de fait daoa ce mur de deux pieds charge, vous verrez ..
A l'6ternite, ses portes dtaient ddjI en- d'dpaiiseur. Mentor Nicolas fut tel qu'on le vit
tr'ouvertes. all se trouvait done pour nous au'rer, quand, aptrs son dquipde r6volution-
a Cependant, un moment apris mi- leg neuf prionnilers qui dtaient dans ce naire, sort de rteve, de c.uchemar
nuit, Georges, qui neo dormant pas, cachot. deux moyens faciles de s'4va- qui Ie fit une nuit monster A chlv.tl. tra-
avait entendu appeler Elas, le chef ds der, n'offrant aucun danger. D'ai!- verser l'Artibonite, arriver A St.-\Mre
prisonniers pour crimes dedroit co- leur, quel est e pril courier qui ettout soul proclamer la volution,-
musi. 11 c tait complotement habill6 t pouvait e mesurer A la mort certain i gtait ramenA dans les cachots de Port.
se couchait tel A mes c6ts sA ii m': qui dtait en face de nous ? Ces au-Prince. 11 fut ddlaigneux et supeib-.
vertir de rien. II tait quatre i, r. deux trou, qui mdritent dI''re quili- II le fut tout le temps d .sa tongue dd-
quand Georges nous l'annor,*, t meoi i~ plus m-,jestueuiement, avaieit jui tention, tout le temps de son proc6s.
le premier, ayant paru A la grill, j vis de touted mei caresses. 1ile fat en face de la nmirt.
rentrer les prisonno.ers. Enfin, its daient pn t de long
a Malgd i'ordre du concierge de les Enfins, Is talent p-n last de longt! Qja'o z7 autres furent exp&dis aux
fire mettre dars un cachet po ir era- jours ador64 pir les regards Gspp'its G naives ot ilt farent, leur tour,
p6 her toute communication aves les de neuf condam ij4 que la destined ce- ex4cuts. l's avaient pu entenlre,ceux-
p:isomnier. politiques, j'ai pa avoir p2n:.nt av.it rctnus captifs. -Ud de A, de leur cachot, les dechirges suc-
de Elas ce qu'il venait de taire et, sur nos compagnons avait affild son mau- cessiveO qui abattaient leurs compa-
ma demand, il me fit comprenre par vai petit coueau. et eu rason a- gons. Leur agoni fut onge, agr6-
un signed que c'etait quatoize. Triste clement des voilles iattes de pithpn mntde Dans le course des quelques
chose et dal5e en -irme temps. Au (tin cach', le tuailes g' antes seraient heures qu'ils v6curent ainsi durant le
mot de quatoize, personnel ne voulut retires deo leurs arrtea dnq Ie'intdrieur parcours de Saint-Marc aux Gonaives,
6tre comprise dans Ie nombre, at chi- meme du cachot, et seraient dAposdes savourArent deo sensations, qu'en
cun do designer ceux qu'il croit devoir docW t. ; bonne 6q-zite,. les orlonnateurs de
passer, en exceptant sa personnel. "4Enfin, rien de material qui devait'peirms capitiles aurdient dtl pouvoir
a Notie premier movement a tous servir a notre fuite n'a wit minquA, god e0, par anticipation, avant de les
etait doe 'habiller vite, Charles Four- siaf la rtso!u'ion. T.ois de nos cmp oil ir aux autres.- U:' cuisinier goute
nier dciivait sa dernie.e vo'ont4, dt gnons 6taiant fortement oppose A cette bien sa siace Et oa dit commune,
moi j'6'ais debut devant lui, m ,prt- evasion, John Perpignand, Alt6mar ment : J'ai passed par lZ pour mar-
arant A fire autant, aussitt qu'il at- Borde et Granville S int- Victor. L's quer qu'on sait bien une chose, qu'on
rait temind. II me cdda entin sa placedeux premiers avaiint fini par y adhd- y a une certain experience.
etr j'crivai A ma femme qund le corn- rer, mas le derner 6tait fro. comm bien i onpouvaite ire
mandant de la place entra poir rJgler'u marble devant cetf solution ; et J f il. I sa ce ,,ue c'est on
son service, c' e-a-dire runir n t y tait si trair l n- regardlerait a deux foi, peut-itre avant
deux chambres les qiatoiz conam : it d o pindreau ci en parer. no igner un arret (-i mort de vingt
Sns qui allaient re t frap Sint onuio l en parlor. huit personnes.....
Mare. v "' G organ 11 e ,jen4. qui ajo itait I.1j** cratnny fort ,no e 'rd6ric
11) i= ancOtro ,.-i prix A ,a vie et qui avait M rel no o tro pourait
II fut ponmtant un momrnnt t mn paf(itement raison, tait le plus prMc- trcelin n h er ^trbmp. Oa pourait
chance d'Wtre sduveds H pkset., pour e ipA d cette Avaqion. II avuit Ie co ar trouvtr, en church ant bier, des gens
qI, ineq us "; ue soteo d"g')isme ,orr6 dev.nt une rfuite uosibl at facila. q i, qu iqu'ay nt connu A pea pres
supren-A fit oqu'auun d'eux nie pot en m i. quig ia vlone6 d',.n seni rendait uIes motions-ta, ou mAni t parcel us
ptitfr t cecrconiJ4taice augmnet'Ii potba. C6tait expwant l'en par les vAet. connue*, Ua'onlt pas P us
d'atlant IA dilresse morale de ; o ler. m4 ne an toy.ua do I'oreille. mA or l d faire connaTtre
ges 11 titdujns. "" G org"*. inquit do plus on I s aux autre.
.n- f a* n #Ar1A_ ahn wI.,, A .an .v A -\ 11 r/viIv'r InP'


de Ce qui allait arriver et I y a dars ce cach)t un ilao id
J Pa isaffirmer qua uien peint en neir s 3)Utenu on iesso' pardes
spir46 par lei giilleade not traverses. Toutes les planches dI ci pla-
*aer. l'arriv6e du bitpau food tombeot oen pou ire. Les clois n y
1, qui annonce d'orjinaire tiennrent plus
.* e D ins ce pl.fond se trouvent la e ar-
tVOsOd, apro nos privres estrou qui i rmettent daen voir
' rlbitude do no Uvrer 'encore de bien pus larges dans le toit


panser sans qu'iaflAarme ao vieipae
interrofnpre cO r~cii), G4*orgos sIambi


Pn suppli alion az ploeds -de St.-Victor LAdmrunistration du MATIN in-
et lui dit : forme see abonn6s qtu'ls no dolvent
rien payer, abonnemnent ou autres,
Tous les amis acceptent quo j% que oontre regtQ izmprimes et por-
me save soul. 1 n'y a quoa ous aui t tant Ie tlm re da journal.
vous y oppose z. L tseZ-aoi done m' Le'Adm al&tAr,-- Arthur ISIDORE


C C1~ U3 L~







-W*


L 8 ron ae la ifrce mm 8MwMI
-- ^
Quand j'eui fini d'dcrire sur notre itat R NSBRIGNEMUNTS
social certain! page don't la banality can-
dide me fiI sourire -je suis alld mc prome- MX TnOROLOGIQU3 8
nc. sou*e le arbres de imt piori6td voisine, Or ttfi
qu n'est pas encore lou&e. It fiut que je Oba9 w vtcn;te
vou; fisse part, qu'ap es p'us de vingt an- DU
nete de possession, i ai 6prouv6, c-s t-mps SKIIHAIRE COLLtGE St-MARTIAL
derniecs, Ie bc.oi-i de les bapt;ser 'u w i et
I'autis : c-lle q'- j hlab c, je I'ai appc'e JEUDI 30 SEPTEMBRE 1909
Petit Coin et I'au ic, c-lle a louc a recqo .
le nom de : L's Palrnistes 1. ne rest- plus aromtre A midi 761 */*o
q i' mttre Ic plaque ce qui sc f ri in- ( r minimum 22,4
cessamment, pour parlor co-mne utn im l Temp6ratur mum ,8
t e de S.Iomon-non pas du rui de ._I le, ,MmaximUm ,
mai; de anc-en' Prsidn ue Moyenne diurne de la temperatuwe 27,2
ma a de IanceenPr'sidnt qu, chque
fo.s quI les drpu is lai rclam ic.t ses Cie' nuag ux ju;qu'A 4 h. et cou vert
comp:es, les promc tt incessatmnen: E' dc.u s-roat A I'Es-. L'U orag' ve-s 'ei
cela dura t !o igtemp;, jasqu A ce quit 5 h. pa;se de E t A Nord-E-t.
ne fit plu. itris te... Muis Ic 'ogis ideal, G)uttc; de plui.. Halo solaire A i h.
cei que je come lever pcur 1'.abri de Brise de mer flib'e.- Biromrie i gerc-
rmes vi u x jou-s, j- I'appekrai : La mason ment e i h:u;sc.
Iranqilule' Er Ie v( U assure qu cc :.c sa J. SCHERER
pas par antiph'ase.
Criquct me s;u'v\it. S u lain, je I'ai vu FianQailles
bandir, tombw cni a'ctr deva t in tout N)ui avois re;u le fi-c-patt de; fim-
p.!tit trou pl 't din .it'n(Iier.. AV qc'- til'c; de Mr Fernand D-lbeau avac M'le
qu,. ;ipte uent:s ,.e <, il 'cst mris a i t.ul- L;se R-gaul.
lar so! a%.,: -charnemr it. C a m" a amu- warf de Port-au-Prince
s0 de le z:gard,- fire. Vaillaminment, tout
s)n corp. s tpl,' b.illant. ;: poi' tas, ten- lAr I'A ltai est arriv e h'e, Mr A. R.
d,: i par 1 ,t, ii tarr. :it la trc c c. Jolenson, ingenicu, am inicain chirg6 de
p.ert:s d,"terits, dciJiicre lui Li b 'gne dirigcc Ie; travaux de construction du
tai I. i S t p'ongcat dan; le trcu warf d Port-.u-P.iice. It nous a 6tc af-
qui IC .'chnit de pu ,.n plis i rofond. II fi. c, qae les chantiers seront oaverts im-
hlleLait. ()i enteulit ic bruit saccitd de cessam n1'.
la lr- p de sa petite poitrine. A dc ix o,', Tribunaux de Paix
troi.s ,p:i... ii mit Ic ne/. del o s, respira, SECTION SUD
toi; I surcifl ant tix nent l 'excvati )n, I tn'y a pas cu d'aul-ence au.ourd'hui
pui; s'y entont< A not..-c. Dan c -s me- le juge Paulma Jn-Pierre ayant t6 rcq is
dent de coni ter gon tr am't tait saIns par le bureau .c trial de la police pour
dct: crde consater on trav' d l, 'oyat. d -s s:: Vice, relevant de sa f natioi.
!'2clirm n. t ,itE ,U'll d~ployait. Sos ycnII
al!2-it t l ernativement de la te ic r-mudLe, Nomination
d's petites pierici culbu 6s A mes p opie; Par commission de S E. le PA6iideat
yeux C-ip: :.t dtait vzritab'ecnent in'.res- d'Haiti Mr Fernand B i: e a :6 nommi
sant Miis J. ne lui repondii; pas n you- Sabti'u du Commissaire du Gouvernement
lint ni I'cnc,:i.I'ger, ni le de.,c;perer. En prs le Tiibu ial Civil de Jacmel.
somme, je nic savais pas cc qu'i fti ait, ce BilClement
pourr; ),i il < donnait ton e cet'e pe'ne. e
sou;,, )nna;s ben q'.it devait churcher 0 0 a procede h er m'in sur la place
ququequ chose dans toute cc.te erre bo3'e- GetTra-d .u b:ilement de la some de
versdt. Tou'cfois, le ne pouvais lui donner 63 340 gourd-s en bullets de c.nq gourdes
aucii i ,.omns I sur 1'oppo tinit6 de p,.ur- renrds de la circular ion.
SuitVc la ILte ou d y icnonc.r. Je restais D6part
done tImo n simplentcn. Sans doute Cri- Le sis Altai est part; hi :r so'r avec
quet r tenait pas autrement A mon appro- lts passes suivants pour :
baton, car, ap cP avoir ritpir b:uyammet Petit Godve D: R-giud, Turenne Syl-
it rcplongeait chaquc lois de plu; b:'Ib vain, Mi e E. Sylvain, Mr et Mmine L. Ri-
dans son trou... gaud. Bigord, Mile L R gaud, H. Etien-
Enfin, il pou sa un dernier cri, u ci: ne. Mtrie Baa, H J&t6ne, Ro'drigu.z.
6:ouff4,dans la terre mcme.Pr&ipitamment, Jdrdmfe Six ,eurs de la sagesse, M.
it montra A la surface sa ti:e fiec, sa langue Targt.
effilkc, re idante, ses griffes de devant v.- ciragodne Mr B:cker, L. Miltbran-
brantes et h n Sins meme me regar- che, Douyon, Buy'e, M Doret.
der, il replongci et ramc sa au jou se
to'dant dans sa gueule, un spl:ndide ma- La Favorite
boluva, veit et or... Ah si j'avais ii que 29, 'Rue des Ciracles
.c'etit cet txploit qu'ail.hit accomplir C-i- Chap:llerie renomm6e-de tout premier
qu.t, )c crii, inttrveru A temps you 'em- ordre, dirigec par M, Chtrles Michtl.
pecher ce meurtre. Le saurien !c dbattuit plrocJs nou'caix consetvant la paille la
entire les crocs qu' lc t injiCnt pu ssammrrc plu fie.- Forme, varties.- Fabrica-
Criquut sera encore. pui; ouvrit la m3cho:- i repa. on soages.
re. La b2t- s'agta quelques minstants sur le t r pat s i:ge ande par Ie
so!, sa lo )gue qictt, dans la d4 resse de celleice des mithodes rconn xas les rrei,-
l'agooc, buttant tt crcuiant I terre remuAe es amateurs
comme si e'le voulait v faire sa prore fos- lures par les amateurs.
s!. Criqunit ne I'eacn.'ait pas ainsi. D'un Acquisition
coup de patte tis sec, il ictourna I* reptile, doNAlvEs, 29 Septembre. M. Allison


Ic venture n l'air, au solci'.
Comme i'avis rpris ma promenade, il
n'e rel'ignit, joveux de son exploit, gam-
ba ant dins mes" jambes, qu6tant l'1loge
doux anax i:torieux...Crqquet, to te trom-
pes. Tu n'as fait au:ui Bel exploit. Tu as
simplem:nt abust de ta force Isi envic de
to hoossiner, a moo tour, powr t'appen-
dre i re;pec'er ctux qai n'oot ni tes dc itt,
ni tes griffes. Miis cela nc te setvirait de
rnen. To continueras parce que ton r6le,
ici-bis, est de faitc, jasqu'& la fiq de tes
jpu's, do mal aux mabouyas. Ce soot eus
qoi ont tort. Paurquoi se trouveot-lls sua
ton chemin ? Ou pourquoi, toot au molas
ne ferment-ili pas mieut leurs trous afia
que tu nc le; define, pas en te promenant ?
FRitoawur MARCELIN
Priere d'aviser i'administra-
tion de la moindre irr6gulari.
t6 dans le service du s MATINs
atin qu'il y soit do suite rem6-
4di'


M Archer.ci:oyen amenrcain a tait quelques
joats ici en co.npagni- de M. Adams. II a
ache6 !ec; deax scieries micaniqaes de la
National railroad Company. Ce -o it d'tx-
cellentes instal'a ions di udes dans lei envi-
rons de la ville et i proximity de la voie
ferrde
D6c6s
Suardi dernier, 25 Septeanbre, est mor e
A lacIael Madam! AVJIE L PIURRE, m&re de
Mr P. G. Th6dba d. Les lfan&rilles out
ea lieu !e tme jour A 5 he ses de i'ap-6 -
mili.
Marnage
En I'Eglise Ca hedrale sera celebrE 'e
mardi 19 o o' e courant, [l marriage de
Mr. Leo Alexis, avocat, ave: Melle Lilia
Carrie.
La crise meaicale en France
Do pspfesseur C,'iche', dans la Revue :
Vo!ct que!quos chiffres particulitrement
I ddoonstratifs. En 1846, tous Louis-Phi-


Chapeaux tin; et demi-fins pour Hc
me;, P.n im -C-arc'in- pcur DaAmea.
Chez M 'c Leonide So'agts, 22, Rue
Fronts-Forts.
Accourez 'ous !i!
Le Magistrat Communal
d Port-2u-Prix
Vu la decision pri e par le Coaseil C
rrmua, au \o e du budget de f'exer
1909-1910, et co cernant ule orgioisa
pu; rationnelle du Corps de la Pc
Communal q- i d it comprendre, don
vant, to's esccuides A placer dans les'
lions Notd, Sud et Eit de I& Valle, in
tons "e; citoyens qui d6sirerai:nt en I
pattnie enir se f i-e inscrire au reg
cuvert, A cet effe-, A l'l16el Commun
partir du ic. Octob:e prochain.
Fait A l'H6 el Commuhal les J
moi; e.anqtc dcesus.
C. LlAUrAUD
Declaration
Le soussigai, etant ditenteur d: drci
primata du bul'edn,Pierre Dirac inscri
N : 23 pi des rtgis'res de la Commis
d s sinistris d-s 5, 6 e. o Juillet Il
il dd:laie nul le duplicate qui a 6t6
L. BRUTUs
Delegation
Une degatioa venue des Cayes a
rescue merciedi au Palais National <
annonc, A S. E le Gal Simon qu'cn
mitd s'itait consti u6 A I'efft de f6ter
de* manifestI'ois popu'aires I',nnive :
d* st naissancc le io 0: obre prochain
President a remercie les ddleguhs en ter
iru u; Its touci6 de ce, marques d's
tion de sa itne natile.
Le comi'd chaig6 de pu6pasec le
gramme des manifestations eat coml
e MM. M goan, de'ega6 du Gouve
meant, Char:c; Dennesy, Darinville I
Martin Calixte, H.n-y Libastille, S.hd
Rameau, Geerges D.uyon, D Guol'4
H. Roux, Gal..L rrieaz et Ulyse S.a
Proohatne fets
C'est irrdvocab'ement luodi soir, 4
tobre qu'aura 1 ev A I'H6:el Believe
grande repr&senta ion d'adieu do pr
stur Carlos de Sari iella.
D'au'res tours se -sationnels ont it6 a
6 sou programme.
Entree : 2 gourdes.
Travaux publios
De Is lawm La e Mdidak
La construction d'ure ligae de chlmi
fer reli:ti Port asi-'ince eotUogae i
concddde t la P. C. S..
Noui ignorons i dans le contract c
dt6 sign entre I'Et it et la compagoie
la Plaiae du Cu1-J.-..c, les mcesawes
gitne qu'on impose A toot entrepreneui
6t6 pidvues, come cela se fak too'
,et come cela doit sotaire. La IIae


_ . . .


I


lippe, les statistiques 6tab!isset qu'i
avait 8,oo000 m ecins en France. E i
leuw nombre attiCt 15,000ooo, Four aoi
1 17,000 e 21931. et A 20o,0o en 19
final 9o8, il d4pisse a2,ooo.
Donec, de 1846 A 189i, d ns .l"es
de 45 ans, le nombre des mhdecios a p
qoe double, et a ai isi ,augmentd de
par annde. Dans:le; dix anndes suivaa
de i89i A 1901, la proportion [anus
d'augmentations s''ve A 200 ooaddec
mais c'est surtout depus 190o1 que la 1
g session s'est accen- u e de fa3oa tout A
anormale. E ci iq ans, en effet, de I
A 1936, dte est de 3,oco medecins, ce
repr6sente u-c moveane de 6oo mdde
de plus par annie ; c dans lei deux
ndes su'v.n'ci, de 196 1908, elle
chiffre par 2 ooo, ce qui porte la Io}
nede wupp'im nt A 1ooo midecins
an.
L'accroissemint du nombre des dtudii
en md-:cine franjAis ab3uit A des c
clu-io is confi-matives des pricid nte;.
voit ainmi que les itudiants, quI trai
iis:rits dins ro; diver;.e &co.es et u-i
sits ru nombre de 7,507 A la date
15 jinvier 19:6, atteigreat, le i$ jan
1907, 'e ch ffre de 7 649, soit 142
plus: tn 1908 e en 1909, A la mI
date leIr nnomb e s'est c76 A 8.265
8 246, 'o't 616 ct 597 de plus par 1
port 19.6.
Panamas I.,.
Sto:k renouvel6.







o commercial

nneu.r d'annoncer a comrn
91 public que je fonde, sut
Sla. p P artir do ce noflr
p de commerce en mon

Lprince, le ter. O-tobre 4000
ALFRED GOGNY

| Attention *


.1vous ntra mieux chanssd ?...
lirl; rare do trouver dans une
0osfection l'El4gance et la So-

.M. VITIELLO 1r6res,
fldistes on Chiussures pour
p, forces francaises et am6ri.
out I'honneur d'annoncer A
abreuse clientele qu'ils vion-
I recevoir de nonvelles former
IMoier Cii Parisien s, du vdri-
dern Style..
Miaussures sont reconnues in-
rables par la Commodit4 de
wnres et par leur Soliditd joint
avail cntlirement fini.
aison posshde en ddp6t des
ox de premier choix prove-
s m 'ileures fabriques. des
ais et de France.
eau verni, Extra Qualitl, la
re marq'ie.
june de toutes nuances, vd
oir de tussie.
ialit4 des fournitures emplo-
ws I-s ~so'liers et les soins
dans la confection nous per-
dee 1- gurantir comme les
ides et les plus durables.
Je Chaussuves fines pour la
i gro; of dStail.
timent coinplet de cirages et
e touted, nuances.
lie maii- moddr&.
me: VITELLLO f 6res
ande-Rue en face la Poste.

L6once Coutard
AVOCAT


06, lte d,i C entire
ce A s,; e.:i ,nts qui' a repr
) de- s. tot,+ssion.

PHOTOGRAKPHII
M. DUPLESSY


id 'dt *ier de


is
l


luie


FELIZ MAGLOIRE
AVOCAT
113, Rue du Centre, 113.
qmmmmw -

P,_ C. S.

Avis
Le public est avis6 qu'a 1'occasion
de la f6te patronale de la CROIX-DBS-
BOUQUITS, le dimanche 3 octobre pro-
chain, les d6parts des trains auront
lieu aux heures suivantes :


A.M.
4


. M.


Depart de
. 30 hs.
630
730
830
10.3-)
2 30
330
430
53o


Depart de
A. M. 6 30
7.35
8.30


4.3:7~
t :{o


ILes ti


la Gare du Nord


Train


a
C'

4
41


la Croix
Iti- 'Train
C

S
(4
0*
S
*'


sulpp


Suppl'dmentaire
R*dglementaire
Suppldmentaire
a
fl~gl emen taire
Supp'dmentaire
I~g~ementaire
S upph~dmentaire


-des B)uqustt
Suppldmentaire
Hivgemantaire
Suppldmentaire
Regleinentaire
Supplmentaire
11 6 g emenltairs
Supp'!mentaire

lmentaires ne


prennent des passagers que pour la
CROIX D.S-l','UQIETS et 1'on ne DD-
LIVRERA pour cOs trains que des JIL-
LETS AI.T-.R 1IWil of' t.
II y atua s.\\li, 2 )-tobre, en ou-
tre di tiain de 3- 3), un trai, .s upplp-
mentaire d! rect pour la Crci-x d.s-8ou-
guets qluittant la Gare du Nord A 4
eures.
PRIX I)IS PLACES


I


lie Classe. . I 1 33) ler
lie (Fourgon)l'. 0 '!) Aller-retour.
LA DIRECTIONN.

Rucher de Fourja


I'LAINE (:U:L DE-SAC
Grand rinix .1 ,li ies ila'ienUes
gal'antit s t'lcon(]d ,-;.
Ce ruchlera di'. f.irnti des nuclei
A Port-au-P;1in'.e aux ( Ctys et A d'au-
fres points de la I publique.
Pour tons ,reoeignemzat..,, s'adrs-
ser a Mi. E LIL E GUis.
17,9, liR;c du (:onlrr, 15).


Entreprise


D'EAUX GAZEUSES


; 3E) 1:EO1RT-A-U.p -:E:I Nis (C:B

Fond6e en 1899
21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs
Bitter

-- m_


Pour las ewp'ovss -UldUIw du d Ia I. C S-
zoton- 1I6ogaoe.'


travAillant sur la ligne de Bi-


Esanofele-Esanofeline

Viennent d'arriver par le dernier Hollandais


Cachets


Pour la gudrison immdcliate des liivreo: paludeniines.


Compriines Snisses

PURGATIFS LAXATi 1S I)IPURATI-,-
Remade ideal pour combattre la constipation.

Pommade des Preox

Pour la gubrison imnm6diate san4 le concosc d'aucuno opdratio! 4d4
toutes tumeurs : Kystes ile la peau, ,Loupes, IAipomes, Tumeurs des PaP -
pitres, Conjon :tivites, Ecz.inas, llnimoriuides internes et externes. etc 4tc.
D)ioT "GI'NIAL PO'U l..\ I'I'RLI,.l;E DIIAITI
Pharmacie Notre-Darnm : It ie de-. Fron 'orts et du Centre
I)-joctur .- IK;ER PEI IF.I ( P l, oprittiire


x d i t sutes et d
i':ide,


DE SuCCfS


Que D. SERIES
Pour les Chevaux


* rapide de Boiteries, des
ass, s. carts, Foulures,
ns depoitrineqctc,etc.
i11e, rapide et d'un elffi
NIB8,e du poll assure.
; Phartmanie Moderne
108 et Rue d. People,

MC jtMS )





m,ea,


I,


I 'ujt- .iL I ~


d


Oscar P.


I


.


Sacs vides!..


Sacs videsl..


Graves


ACConDEI'R et I::I'AiATEUR de pia-
nos, Diplme6 de la plus haute insti-
tution du monde.
References des plus grandes Com-
pagnies do Mu-ique dcs El'as-Unis et
du Mexique.
TRAVAIL I-XCELLI.NT et GARANTI.
Prix mcdere.
Rue des (6sars, No. 96.


i


Gudrison do M. H. LAGARIL
dileialdde Lubercuiiu'e 1,dlo~taare
PAR VLELIXIR DIPEYROUX
IL HemMlLAGAHIIIque rrpr#*'aiie l~a ;I)lootgr a% tire
la4aa Lea I I I : b I'e r r
So I r 1 ill I 41 i
N it la 1 1m3caimulta-
I 14111. elC iai N 1 ;1"-, $.jr
~' ~ Jui troi'.% :a toIII-% it
aux detox blmwSem
arriat. II..gf nrat mal
amd di ;matoalaom
drit. 11d4e&[cal.imud-
wIs sa% sa pit .1lif~vr*
Lia et tall raiI la t at u mpist *4tra~
An d aaseolr stir son lit. 11 avalt 1w~alicoup
as" ,JO ji peviriCv4js ,oaatraitenaemat a bania
d*69MORImpavitoux C, Ic ,- dricemlore ta7, U
AMRei sjamlloemenatl uerl. IIt mia ersuisatae IPulAWI
a"sm SilasItbut detre utile a -,e% bimiplables.
WI)'lI' iEy AioLX.
A, Square dle Nespsahim. S. Paris.
4+ j 0 bbowd chiina..Iiugh m W -Wd
ftbqmW gb hu~ ~rtuluu awin I@ Of.
U~.L milik Do anssimo...6dobmb nd*W d


Entrepot Ge6n(ral des Grandes fabriques
DE CALCUTtIA ( INDEX) )bUNK EILQI'E (i'kIN< i.:) IT I)UN lI.-: (ANt;LErT lJE)


SACS


sp~ciaux


pour


Ca fL s


tries
o rdinairos


Cacaos
Les Types Cou ants constamme it en Stock par balles de 400 sacs,
Depuis 18 cenlimes or jiasqui'a 28 centimes or
Pour grandeurs igui ;-re-s Gxll0 ce.,lim6tres et 70x110 centimbtres.
Poids de 1 31i live jw'qu :' livres.
Sacs sur modules et sur types des acheteurs.
Prix A forfait pour livraisons measue les fiaucs p .rt de d6barquement
el si on le desire, Droits pays.


50.000 Sacs de I'Inde

Viennent d'arrivcr par Balles de 300 Sais.
Prix exceptionnellenint avantageux
Sadresser Jules Laville
AGENT ET DEPOSITAIRE GENICRIAL
bo8, RUE DU MAGASIW DE I/ETAT.


Kangra Antipaludiques


I --


is


I


I


I


I







A L'ELEGAMIE
QORDONNERIE.
XC. ]EBPB
42, Rue des Fronts-Forts.
CKAUSUUaS RIN D*P6T,POUR LA VuTBo
Promptitude ot soli aux comma-
des taut icd qu'en province.
Chaussures do Dame forms et tra-
vail toujours tout ee qu'il y a de plus
nouveaux.
Former am6ricaine et frangalse pour
Messieurs ; 616gantes et commode..
Pour lea infants Is plus 1 aie.
Travail aoUde ez6out6 aveo
&*a peaux de preoxireNuarquo.
Asuramee do grand rabaim.
PAtes, CJrages et Liqu*des

LA


Cordonnerie


Nouvelle


C.. R B PET01A
GHIANI)iRUE 143.
Av-e s t oniombreuse c'ientole qu'el-
le pvi,-iit ,i'. ie. v ir. pat dernier ba-
teau. i11114 firte iltianrtit6 de marchan-
di.ss ct ,1< fotniuitures de toute fral-
cheur .t de t(,te beautW, importdes
de France, d'Allemagne et des Etats.
l'nis
I.e pitublie 61lgant, curieux de se
bien 'li si, Nv trouvera les peaux
les plus .)ltidt's et aux nuances les
plus variites les formes les plus belles
et les plus approprides.
On n'a qu'A venir chez G.IB PfITOIA
pour ttre assure d'etre cl1Auss6 sui-
vant les meilleures lois du confort et
de la mode. Spckialits pour dames.
Grand Stok de clitaussures ;
Peaux, ciriges, frmes, fournitures
et mattriaux divers pour cordonne-
Yie. On trouvl)Va tout ce qu'il faut, aux
prix les plus mnodre's, AI
LA C(O'ltDONNERIE NOUVELLE
1'13,GRAND RInuF. |i,

Chapeaux t
Chapeaux t
Chapeaux 1!
PAILLE BE PORIT-BRIC
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
ET

JOSE SAN MILLAN
FABRIQUK DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
os de Co ff ur d LoeuvW
Pour tons les goet et pour loutes
I es boirses.

ETUDE
DE
Me Beauharnais
Jean Francois
Nor'TAlitK AUX GONAiVE.S
117, Ru- u 1.
-- _Bob .


Dr Edmond H6raux


Mddecin


Chirargien Accosoh'A


168, Rae du Centre
Procedds mode nes d'application de
l'Electricit6 au diagnostic et au trai-
tement des maladies aigies et chro-
niques.
Examen m;croseopique des urines,
du sang, des secretions et tissues pa-
thologiques.
CONSULTATIONS : le matin de 7 A
9 heures et lesoir de 2 4 heuresa.

H6tel Bellevue-
Le mieux sitau, Ie plus con
fortable.- Champ-do-Mars.-
Cuis'ne renomm6e.w- Vue sur la mer.

Mason F. BRUNKS.
195 GRAND'RUE 195
Dirigae par

L. HODELIN
Aieicv mtmbre it Socfasl PMla
hrepiquf des matfres taillners 4 Par*,
Si.nt de recevoir an grand choix d'4
T'ffs diagorale, casimir alpaca, eheovio.
to, cheviotepo'ar deuil, etc, Recomman-
do prticuliirement a clientele un
ktr.n collection do e cucs de casiji ,
e ji etrt ec a2ntaisie et do pique de
'.; iclali -ja GCostumes do no-
cer.- C ,pa Frzngaise, Anglalna o
Aknricltno do la derniero perfeetea.
La r.aiion cunfectionne au=des Co0-
tunies militaires, habits brod6
d ryx. ofo eto, de tor grades
-----
Docteur C. Gaveau
M. D. Di: L'UNIVERSITA DE HARVARD
Consultations gratuites les Lundis
d- 2 A 4 heures, apres-midi.
182, Itue du Centre, Fort-au-Piiuce.

Chez App. Cipolin
55 Rue Rdpublicaine on fac de kM
E. Robelin
Viennent d'arriver par dernier va-
pour :
Pate do foie gras. Saucisses tr,,flas
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalisds par li-
vre et par flat:on. Prune d'entes. Vin-
rouge et blauc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cograc. Champagne.


NESTOR FELIU
L. ex :el lent tailleur avantageusemen)
connu do toute la RApublique vient
de rouvrir son atelier Rue F1rou,
(Rue des Miracles) No 61, pr6s de Me
L(ger Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
come toujours toute satisfaction
pour les travaux qui lai seront con
Afle


S Randnd Rabais,
JAMEISTOWN TERCENTINNIAL KXPOSITIq
LAS CONMPRUD A
Gold Modal upon

Tannerie Continl
DE PORT-Au-PRINCm
CH &USSURB
CMVRnAu eOi.CL, pour home t dameN P. 10. I
Vaums cUPs c t2
CoULuX LU'LOTus -e *
Pour la oente on ggy olo dig

Ceci intressee
t r'oates lea lectsio.e dci I M
-


A 'Ange Gard

98, Rue du Rnservoir, I
Vient de recevoir une belle collection de Nouveaut
clientele A des prix moderes.
DENTELLES de tous genres.- RouAm uni et faeonn
PEAUX. PAILLI pour chapeaux.- Casumrum.-Fleurs.- I
SOULIERS pour enfants. GANTS peau blanco poor homm
dames.- PELKIINE.- PEIGNzs dem6loirs. BaossEs a
SERVIEITES.
( URODONAL v, remade souveraia contre 'a-thriqi;m,
Bel assortment de parfum<
Articles pour manage et premiere
Sp6cialit6 de deuil: LUNAGn. -- Coro r
CR9PE anglais ct francais.- DENmTL.s de Cr6po. B
CouRoNNes mortuaires etc.


S. PART &


73, RUE DES CESARS


Port-i


Loatilon de Voitures, ar4indn et
Verres, Converts complete, Nappee, Serviettes, etc, etc.
MM. S. PARET & Co viern'nt de reoevoir one magni
VAUX GRIS POMMELE de toute beauty attleo A uone vo
Neuve qu'ils ofirent au public poor marriage et bapt6me
Entreprise G6n6rale do Pompes
MM. S PART & CQO regu Utz grand ConBi
qu'on a encore vu A Port au Prince.- DERNIER MODEl
Comme toujours M f. S PARBr & C) so tienoent A la
miles pour entreprise gdn6rale de Psape. fmGbreO 6pi
qui ont le malheur de perdre an des jeurs le d&march
enterrement. Its se chargent des dnolrations de de
(Caveau ou fosse dars les 8 hi ) C rMjAUs, Corbillard de
humble jusqu'au prix le plus A6lev4, h-(~ o.,s vrres, fan
chapelle ardente, Billets do faire-p-it, ditMribation des kb
.". PAPET & C


73, RUE


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussurea
La Manufacture a toujours am d6p6t
us grand stock, pour Ia woute I
gross et on detail, do chaunsurre *
tons genres pour
Houmas, FRUmEs. Ew,-Ars
Los commander 4s eo romm.rgaa
de I'tu'arieur poorrouw ttre et.Acuth*
dau8s UAe sematue a pou pro..
V2, Rom da Froinm Foaft). V I
yoRT-A-raluca ( (AM ) *


- .I


R