<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00736
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 28, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00736

Full Text




TroiSibif lAzin6ve Mc 752


FORT-A I3-?INCE, I aw


Mardi, 28 Septembre 1909.


'


J


OUOTIDIEN


Abonnoments: DIRECTEUR-FONDATEUR LE NUMIRO 15 CaNTIMES
AoUm. .* G.2.o00o
poT-AU-P Tao m .Mon 5.00 Cl6ment-Magloire
UtA2I.TJIrZI} UK Mor. .. 2.20 __ ,m--, ea r, .a .s .. -_asarimasea
-T noDf Mois 6.00 ADMIWISTRATEUR, Arthur Isidore DIRECTION-REDACTION-ADMINISTRATION
RANGMRo....... Ta o. M 8.00 45, DaC lon, 45
m m m mu m a I m a


Histoire


A L'USAGE DI
LIVI


Violence et
LXX
a. poiut od nous sommes arrived
is cette hisloire arglante do nos vic-
ham et de tos represailles, le lecteur
pt'amplement dom61er de lui-mnEme
ui, ce point de vue, lea Haitiens out
ag6i et si ceux do nos jours ont re-
met sox tueries et aux persecutions
*Aes..
r aUt rdpondre par les faits de ce
pmn accomplish depuis 1879, ou nous
S inmes arro Dnous nosne cor -
rMas isans paine que, depuis, la sd-
m prolonged avoc une ddsesp6rante
Ienotoi et qu'il y a incontestable-
d.tsau de fire id application ma
' ira mot heureux devenu histor;-
1: ila s6ance continue.,
h'bet, Aim Legros revit dans Ri-
" isDauperval. Apr6s avoir, comme
lteMlant de Gffrard, servi de mar-
A.di an dieu du jour, il et, comme
SAmAcd6, puias mmold. II asmble
K brisant ainsi ceos marchepieds,
occupants du tr6ne,se croyant 6ter-
M intdimient former apr6s ouz l'is-
1 da pouvoir.
Lt dlisgiAc do Richelieu Duperval
trop pris do nous pour que plusieurs
IWB souviennent.
'~.y.i i pine dix ans lorsqu'un
wr je vi sa mason entourde d, deuil
ti famille plongde dans I'affliction.
SJtiosi Un grope doe gaming qui
y joier touns leos jours avec for-
*t'Iet force bats, et le contrast
Otlp IVident pour que nous n'en Ius-
Stoten. frappis.
.ll" oes et touts une tra-
01*10t 6 devant nos yeox can-
14t rdhs. Richelieu fat arr6td
fh. fnUons do command, t
am mentt, loin do la capital et
f f arvec luli,revensnt de la
104I10 monde resta stupdfait do'
seeSI l, us prisonnier toot cou-
S Su lsignes militaires.
a ddtention as change en
OD iatercida pour le maladle,
t i *; on persuade le pr sid-nt
tiORdu malade H'aggravait
Iinde ; il demeura intbran-
fom.n trente ans do distance,
ai s dans le pays la scene
St de Similieo. Comme
cieu Wn6tai'-il pas le f4vo-
PI m soudain dig i d:i ? Li
Il e vit passer ea EtatI
Se Sontr..-'-a'le pas du
Sau passage doe Similieon,
poi oppoas do l'horiz-n
d a come li t i
P C6e 8 lng,4ge pittoresque


'P *l*A bataillon Monfiston J166me, quartier- Sept fureat condamnus A neui anu6es
d H a t maitre du 7e regiment de ligne ; Ie ca- de rdclusion : S6i le Pierre-Louis ; Lbo-
pitaine Laind Coqmar ; Ie lieutenant nard Alcgiire Laforest ; Daperval Ni-
ES ADULTES Mervelus Joseph; le sous-lieutenant colas ; Dup6rier Nicolas ; Mdtus Adam;
Clervdus Moroly, juges ; Ie gandral de Beaubrun Laraque : Montbrun Pomid.
RE III division Tn-Baptiste Ilenry Cadet apre, Sept furent acquittds : Porsenna Guil-
i11accusateur militaire; Ie gn ral de bri- l r; arose Antoine ; Archibal Legros;
repr6sailleS gade M6ronvil D6sinor, adjoint A I ac- \Villington tche ; Lifraise Corvoisier;
XVIII cusateur militaire ; les citoyens Justin J.-Joseph S.vain ; Vieanama I(ireseau.
Charles Pothel, greffihr, et Philippe
l'instabilitJ de- grarideurs huniains~ FouchP, commis-greffier. e fa y eut q? deuel parties .iviles eo
Salomon, ne idu.-it pi,, come Sa Ma- Les accuses 6taient dlfendus par Mes faveur es uelles il ut accord trente
jestd Impbriale le fit A I'Ogard de Simi- Luxembourg Cauvin, Pidrimond Jean- mille gourede dommages intrts
Slien, jurer que le prisonnier moisirait Louis, Ulysse P.ultre, Barreau, Ropi- pourAptre rdparties en dWdommaament
plut ,i que de sortir de prison? Et dans siard. des propr6i et des vies disparus
ses refus obstin6s de rendre A l'air et Cent douie deo acca s furent co.- dans ces ovlnements politiquef Car,
au foyer de famille ce prisonnier d'Etat' damuds A la pine de mort, parmi no loubion tairons otre ch'attentat politiqu-
rong6 par la maladies, ne dut-il Pas quels soixante dotze par contumace; por chang, or la forte du gouverne-
s'inspirer de 1'exemple de Faustin 1' ce furent Messieurs : met le meurtre, Iincendie et Ie pil-
rdpondant A ceux qui lui repr6sentaieti Ja-Bptiste C-)dio ; A'exis Coulono, lage.
que lea jambes de Similien agoitl4es Achille Jules, dit Lamay ; Charles P4ta-
par la pression des fers, allaient tom- vinAlexis Grsseau;Succisfils;Caminer AuLUSTE MAGLOIRE.
ber on gangrene :-uQad 'ilne sen pr- EIkstime ; Elogie Guillouette ; Mentor
occupe pas; quand elles seront tom-Nicolas; Thdophile Parisien ; Mesmin
bdes, on 1'enchalnera par le cou I Alexis ; C6nor Hyacinths ; P6tion Avin;
Pour ne pas trop forcer l'analogie,Sa- Georges Haentjeons ; Charles Duquhnd'
lomon se ddcida enfin, un jour que les Fournier ; J. A. Dumbar ; Marc 4ntoi
instances d'une intlaente amiti6 deve- ne Montholon Perpignand ; Jn-Frant;ois -
naient trop pressantes, A laisser sortir Bayard file ; Alexandre Fernand&; Pros- RENSKIIGNIEMEN'8
Richelieu. II tait moribond ; on le per Belhanton; Altdmar Bordf; Camille
coucha sur une dormeuse matelass6e et Thomas Ocdan Prosper Faure ; Vic- MKTEOROLOGIQUE1
Ion le sortit dle la prison.... II mourut tor Aldophe Gardbre ; Mauril Lifon-
A quelques pas plus loin et la porte de tant; Charles Mathurin Lys ; Octave OC b 0r-v&to1ir
sa mason ne s'ouvrit que pour laisser Antoine de Pautroz 'l; Kernizin E ien- DU
entrer un cadavre. ne; Camilus Marce'io ; Fieuriau Jona- SIIIuAIRI CLLRGK St-MARTIAL
SA l'audience prdsidentielle du 20 juin thas ; Obriant jeune ; Jr.-Joseph Dasny C61 ARTA
1880, un mot tomba des lbvres du e- Latortue; M-smin Alexis, dit Style ; LLNI, 27 S'TrEMB- 1909
ndral Salomon au sujet de Richel.eu Lisdus Toussaint. Manassd S6natus ; Barottre midi 759 "/"
Duperval et peu de temps avant son Nephthli Goufe S; dverin Charles L- (
arrestation. Ce mot est d'une tendresse gros Mesmin Alexis fis ; L4onidas Te.mpratareo, m1ntmo 2.2
infinie et bien qu'il ett dt6 prononc6 file, d .t John P.rpignand; Petit-Bois maximum 31,s
avant sa mort. il retentit encore avec Gonail; Granville S'-Victor; Cmlle Moyenne d urne de la temprature 26,9
les accentsune coute oraisonfan Pdricl6s ; Guerier Turenne; Edouarurt to ure.
be. acests dignue domtre orappe nfici Supdlice ; Ddsormes Gresseau ; Pio Ri- Ciel presqu. couJ:crt tol0sl a journic.
bre. II est digne d'etre rappel6 ici : -leD.o, on a-ias Riau; Goutesede pluie i h. 3 Halo solaire
Ce g6rpl t.it too infant gd. g r Wliam Rigaud; Goues de plue ih.3 Hal
I w Ce gihleral Dpet mon enfant gd d.1 Turenne Rigaud; Ar6cius R4n6tique ; 9 h. Vcit rgu ier. Biro.-nmre en haUsse
Mt ss eurs, j aismais le geadral Daperval, Jeanty Gresseau : Brooy Gresseaa ; rapid. cruHBER
je l'aimais sincerement !...* Carrie Solages ; Philoxbne Bazin ; Sa- J. S'"HR
T Tant il eat vrai que chacun a sa fa on vary Saint -C6me ; Diog6ne Narcisse ;, Pour les Sinistr6s
d'aimer et que mdwe dans la maratre Thermitus Brutus Rosier; William LA Commission de Rp.artition des fonds
ily a encore de la mbre. Gardare ; Antonin Boncy; Plancher Au- de Secours it Sinistr-s des 5, 6 et 1o
digd- Fraois Jn L dit Sans chan Juillet 1908, apr.s avoir install. Cic6ron
Le 8 d~cembie 1881, une insurrection ce ; Loctamar May rd ; Muldi G.,res- Dessable s qu replace come membre,
Iclate a S'-Mrc. et avoeto. Come elle cher ; Boyer B zalai; Edidond Paul Moni urCandc'on Rigaud. par decision
Sse ratta-bait A la cause des lib6raux, le H. Price ; Berthaud fils; Ddamosthbnes de Sor Excelle ce le Prsident d'Haiti, a
gnbral Slomon en prit occasion pour Fal-aim6 ; Alphonse Oriol ; Mathurin r ds so n Secaire dEat de
liq.iider d'un coup le sto k des affaires Legros ; n-Baptiste Legro-s ; Jean l,anreor Cen e rcipton a en lie ad
libaes en sspens. Bart_ ; Modesto ; Aldophe Pi chin at Sioou de la d rtcTion gnra edes Posues
..toon de laPufirctaon g'n-ra e des Posies
LP letieur se aplt'e qu'un ddcret Pinchinat pbre; LAonidas Pumier; Har.- e'le tie ses d6libraions.
d go v nem'int provisire IlIrist-, ibal Baug ; Losau Gerer dVia- Elle a mis c haut oncionnare
L"ino!te rrajpa1? dexiulsion soixant t Cor61klius Perpignand; Mord G. rue a .oumns 1 cehaut oonnare
io--he f.a pusion o t bert e ; Luc Eli les d'nitlres di o u;ions svr ses nrochains
vainus de i .ydivlu h es liborale. Len P.oB zelais, dit Petit t ze ; S -L-ger travaut e 2r e d'accord avec lui les points
vainouves de .i t e.i4a un vaste prc- Pierre Jeau-L'Lui ; Samuel Blanc'h- t; important x :.uquc1% dcra donoer lie laI
6gouvel nemni t o i.aIa uir vasne epr rl Constant Rigaud ; C'aade Ulyse Fo: deozime ie art ton qui ro arra sefectaer
Soh S in -M r das eq rea Alexandre D.vid ; Dardiuac ver. le prem r Octobre, ausi 6:t I veT-
fur#nt eg'o cn :ingt-ix inlv-. sard Brai ; St-Vl Ry; B_- sment do d.utine qutrt des P. t66.
d s, y comps les 79 bans deo .gaill abrtCox Frank SAlaga ; 666. 66.
Le Conseil special militaire dtait com- Sta.
Le Conseil special militaire taitcom s Denis ; Ma n; Diog6ae 3ras; Dans le cmurs de ce:(e cordiale rcep-
po.d come suit : Brutus Casimir ; Valer Sterling ; Ho- lion, 'honorable M osieur Jeremie a'a
lG6ndr.a do division, S*vit Frarlio, dolphbe Gardere ; Camille Bruno ; Bar- pas manqu, dams son speech,d'adressr ses
commandant de Iarrondisslment du thole ; Henry Supplice ; Grant stud ; plmschandesf6licita'ions aun membres de.Isa
Li commandant de I'adjrro dant-gnral A. Thoby; RaUmir Cheane;Chamille Che- Coamission pour 'cur zlc et lear d*voue-
BLin-Aib, r Jb. Fi.atriqe, adjoint A Ia noet; Hewry Darand; Louidas Clerveau, ment & Ireavre humari-aire qu'ils out ao-
lace d L be-ride; chefdo dit Dadas; G )defoi. Noel. trepise. Le Sect6tairn d'Etu de i'Im-


1111 11 I






rieur a particulikrement appuoy ses tloges
A ces distingues concitoyens sur la te-uec
correct des Registres de la Commission
qui sont d'une clarte et d'une precision
vraiement dignes.
Promettant iae dern:'re fois son con-
cours le plus grand a la Commission dacs
.a delicate mission, Ic Secretaire d'Etat
de lIntfrieur a pris conge d'elle content
de cette in rce ,asic visite.
Done, il resort de tout ce qui a EtE
faith que le ~at1in p u, annonc, r anx S:-
ni.trs des S, 6 tt 10 Jui'le q' e prochai
nement i1i touc ieront la dcustcme repai-
lition tide li some altonue.
Nomination
Par d&ision de S. E. le Prdzidcnt dc la
RKpubli -,i Me Louis MiJouin a : ap-
pelE aux amportantis fon:tions de Com-
missair Jdu Gotivernernent pr6s le Tribu-
nal civil dJ Port-;-Pl'ir.ce.
I.e n ,..1 comnr i.:i e n' pas un
inionn, dans la society ou il compete des
amities s( lides rt dce relations puissantes;
it tW'ct p s noti p!u- stranger aux ffaires
politiques de son pays, ayant mili 6 dans
Ies titovpeL pailt rncntatrcs oui son ind.pei.-
dance et sa co:recti )n fu ent remarqutes.
C',st ausi uIn confrete dunt 'c article
paru's,iadt: dins i" Coutrit Jdes ..Antille
. i'nrei. I attention du grand public. Dans
la dii-t ..)n, Mid< U.in t t un advcrsaire
coulois et Jd lonne fci don't le; man ares
aminia et s ont fort ai p iies. A i'enccn re
d il ,i s de curtains qui ont monopolisE
Ir piV : ,inc C i'i; 1 et a 'c ent les al-
It u s .. pl.s tiiltisaantes, Midouin est
tune i,'nplicite t d' ne tnoiectie qui
.' ,' lt. l t l 'i.ds.
Ail n1;. 'e.iii pos c d ho nn~t qu'it oc-
cup, a3C c Il cm rt t, '. commissaire Midouin
resterJ I'lomnime dc drciture et d'honneur
,134 *'n01 iinssent it< ii; ses am is.
L.'iut.talltion a c- litu aujouid hui. Le
ctert Ju J larqiic crait prec6dcmm-nt Mt
Len)Iie ( ',.tard ,Ii fitc p.-ndant ur.c ann&e
son ( '.tot de magis:rat sans detaillance

Mon-ieur Har.iman
:( Du :Catin de PAIis.)
Mo.-lir li liinan, ';- roi des chinins
Jd t.i ci paivenu .1 u A c cAebrit rmondiale
J: p~s t.n'iron to ains.
A 1 .ige de i4 ans, il entra chtz un bour-
,ci dte Ncw Yuik comn.e simple employee,
il1 1w,,a '. mo)y t dans cc te huumb!e st-
tiatinon dc ire un coup de bournc qui Ic
tiat a ii~t'i d'~,c:hc er urc charge d'agent
1 t,.at 'C. 11 fu heort ux d.ns ses specu-
iations qui portaient splia'eement sur les
valeurs de ciheu ins de fer.
11 a c.i fai;e front A mait s temrptes
I la Bot rse c. t'nt tAe A Mr P.erpont Moi-
tan ILi ,ii',nc. I11 lt i.oanm6 .u cessive-
IDklnt president de p'usieurs compagnits
de chemins de fer.
L'ensieib'c des lignes dons il avait la
dirccE oi s'cltviit A ;o ooo kilomtntres Sa
totnlrc- dviniFen peu de temps considr..-


11 %tint tC,tiiiflitnt
en IFrance et pt~s Je
die rernettic sa santE.
rce't iceu Francc, ii y
v~ent AiY moutird'ti
dens sa it'idence des
Yotk.


en Europe, sejeurna
Vienne pour essayer
Cc fut en vain. II
y a p u de tmpis et
e affection intestnale
environs de New-


Panamas !.,.
S'ock renouvelk.
Chapeaux fins et demi-tins pour Horn-
mes, P.n im-Cape'ine pcur Dames.
Chcz Mile Leonide Solages, 22, Rue des
Fronts-Forts.
Accourez tous !!M
Declarations
Etant dEtenteur de drcit et depositaire du
rimata du bulletin,Pitrre Dirac inscrit .u
0 2541 des registres de la Commission
des sinistris des 5, 6 e 10o Juillet o908,
e d&claie nul le duplicate qui a 6td de-

L BRaurus.

Mr Chrisost6me Ju ien announce au pu-
blic qu'il a perdu depuis le mois de
Novembre dernier son bulletin de si-
nistre. 11 a demand Doplicata A la Coma
nemi-oo.


L'agenoe ap6ciale do la R6gio
frangaise dea Tabaos.
Depnis quelques semaines, on pilogue
pas mal dans e mode des stares, sor
creation en Haiti d'une agence spkciale de
la Regie trangaise. Oa sait que c'eit M
Lavil'e qui a 4t: choisi poor 6tre agent.
NoDs avons dejA as ez longuement paild
ici de ce con.rat, et nous ne voyons vrai-
ment pas, pas plus aujourd'hui- qe hier,
en quoi les inte ets locaux. de quelque na-
ture qu'ils solent, ceux des commercants
aussi bien que ceux des consosmateurs,
peuvent so.ff.dr de 'arraDgement co'nvenu
avec M. Lavil e par la R ge fransaise.
Lei produits de la R6gie, lisons-nous
dans les docome ts de cette convention i
q i nous out passe sous les yeux, seront
facturcs A un prix unifotme i tons les
acheteurs.,
II n'y a peu:-etre dans tout ceci qu'une
question de su ceptibilit6 de Ia part de
nos impoxtiteurs, qui se resolvent diffici-
lemeat A passer par l'iatermidiaire de I'a-
gent de Port-au-Prince. encore que cei
intermediaire re scit utile que oour con-
tr6ler le mou ement statistiqse do product
cn *Hai i et aussi la provenance anthenti-
qtie dei tabacs entrds dans le pays sous 1'6-
tiquet e cle la Regie.
Y a t it vraiment IA aucun cas suffisant
de grtve ?
Remerciements
M dame Vve Nicanor Michel et to is les
actres parents rcmerc eat bien sincereme .t
'es amis qui lear onut donni des marques
de sympa-h'e 1A occasionn de la mort de
leur 'eg-,&'ee ALICE D EUDONNt.
Its le; patient de croire A ltur vive e-
coln aissancc.
ArrIvage et d6part
Hier soir e:t arrive 'e sis *Prins Willem
IV" .vec les pass2agrs suivants venant de :
CAYES. -L ura Chevalier, Alice Colber-,
Louis LUger, S. Joseph, J. Mathieu, Syl-
via Dambreville, E Valentin et enfant. E.
D.mas, C Labbe, F. Luc, L. Moise, L.
13erthomicur, A. L'abat lie, Bellevue P..-.
cide D1nnery, Ortdlia Rimetu,E Bauduy,
Liporte, F. S .-Firmin. Hen itt.e Nicolas,
Luc A'exandre, L. Raymond, P Jn-Joseph
M, Bazelais, A. Hibbe t,. H. Lanoue, K
Dennery V. Dilince, F. Rosalie. Sever'u-
RAmeau, Aug. M kenzie, H. Labas i 'e P.
Toussain', M. Morpean et enfint, A. Al -
xis, C. LaForte, J. Lamar e Th. Auguste,
A. Andre, Edg. Dalmas, Mile R. Brbo
Vve Placide Benoi'.
JEREMIE Rent Rouzier, L. Paret, M.
Paiet,C. Laraque,ddput6 B.&zau t, Charls
Marie et S' phane Lemaiie. Jh Abis, C.
Ligond6, P. Juince. Frere Ignace. Pierre et
Thelicime, Jh. Fortune, Natha, P espin et
Normil Felix, F Fils.
JACMEL. Cd i; Linu', Lou'se Jc-Louis,
S. Joseph.

II reparti dans la soiree avec les pas.a-
gers suivants pour :
NEW-YORK Mme Anne-Marie Wether
Harbou, Walthcr O'off on, Luc Pasquet,
Charles Hilmer, F. Kraft en en enat.
GONAIVES. C. A. Birrach, Gaethel, Mr
Archer, Mme Ph. Lararque, Miles Aline
Labrousse, S. Guillaume, J. Zdphirin, P.
Jn -u r can, F. St.-Armand, Mine Gui!-
laurime
ST -MARC Eveillard, Dclos Augustin,
H. Pierre Mme C. Danache, M. Desinor,
Z Pierre,1lle Lomina, Mae Vve Narcisse.




DR LA
MAISON HAAG FR.ERES
DU HAVRE

j- .A4dt ,,o,.
Cafe.- Reste virtuee meant sns chan-
gement. Les recettes 1 Santos ne diminu-
ent pas et ceci hait que la comfiance reste
fort limnitde, malgrd de moins bones nou-
velles sur la recolte actuele. Quant au ter-
me, c'es -4-dire a la penie spuhlnive de


notre article, les coations tant6t an. pen
plas elevdes, mut6t en base n'exprimeat
Sguirt ntre chose q'un laiser-aller i-
paridoabl de la pen do Is grade c. d n


tele, qui ne voit dans le caf qa'W n obji QuAta,- 'Tendance ferm e
de jeu. .. WM tio : zoo Haiti sL' .
Come nous P'avons dit, les nouvelles ass. cIs t
de la rdco'te actuelle sont moins satistai- Ddbouchds : 370 Haiti sect ..a i
santes. La feve de cette anne est tries pe- 1loo Cayes seCes fr 96 ,:It
ti-e, par suite du temps excessivemet sec, Prnce ses & fr. 96 ; 48 eretmie '
et le rendement est, cona quesment, bieM aveo apprt de ft. 68 A 97.J0 "
moins copieux. On a 6tdi jusqu'A reddi-c' Stock nol 7
de o o/o pour cette raison, 'ss.im ion Ca pache.- Aucun chag.ng
de la production. Les chiffres qu.i, por l s aler dasla situation de ct ._ar
Santos, prdvoyaient 12a i m1 lions de t l.- Ferne A fr. 5o/6o.
sacs sont maintenant fixes, par quelques- Cire.- Faible A fr. 167 /2.
1ns2. a 10 1/2-11 millions de sacs. Graine de coton -.-Fr i31
Dins de telles conditions, a limitation 3114
de l'exportanio ne serait p'us one chose nENT
impassib'e ; aussi Ie public commence-t-il
a ne plus Ia regarder come one utopie PAR CODVENTION SPtCIALa
et plus d'un importateur a faith dernitrement
des achats A Santos, sans les assaw par II se procddeei
de, ventes A terme. 0-, les marches spe- ..omptera. pe O e.ndredi qp u p
cnlatifs s'en ressentent fort bien, et si nous hmes P. M, o ret cobre prochi tn
cotons le n6tie aujourd hui comm- suit: de Me. Sui Villarde et par le a
Septembre fr. 41.25 ; Dkcemb'e fr.39 A la vente a Vlus offranr tdern.
50 ; Mirs fr. 38. 75 Ma fr. S. 75* chis ear des drois o ranprt denti rs
c'est que le mauque de vendeurs 7 co "pe F. Abeltar dro s et pitenuous
pour b en plus que la presence d acheteurs au-Prince A .I ua NMmeuble sis d
qui. en some, n'exis-eat pas. .du-r ie A le Nrdl Ouest do
Nous ne ponvons croire o ane amdliora- des Caernes e de la REunion;
tion des marches d6s A present. En adme Str la mise A prix de deut miller qg
tant que la limitation de la rdcolte se fsse, goordes 75100o G. 2a 3
nous ne devons pas moins recevoir jusiu'A outre les charges de l'enchdre ,; "'*
la fin de l'annde les 9 1/2 millions de En verto :* done obligation en dae&
sacs admis A l'exportatioa Or. les. reCttes 3 Mas 1900 pas'ee a' rappon de
de xoo,ooo sacs pir jour continueront Astrel Laforcst; 2 a de la cessioa fui
Pour le moment, et puisque l'interieur profit de M Courtillien K y, par ac
n'avait plus aucun stock, on pett encore vngt reuf Ju'o 1tO9, enregistrd.
en devenir maitre, mais pour des millions A la reue'e du d.t s eur Conrtilieas
de sacs a venir ( ? ) pourra-:-on les acce,- propri.taie,demearant et do-nici i 1
ter auisi sans chercher A prendre one ass.- .u-Prince, syant pour avocat Me.
rance dans les mirches A term, c'est-i-Jire jeare.
sans fair des venues ? C'et pcu probable. Poor plus samples rense'gn menu,
It y au-a donc rochainement une pirio- d-es er Ai 'avocat soussigne, on mu au t
de tres ditficile ~ passer, et il est pen pr,.- dpositaire du cahier des charges.
able que l'on puisse eviter one baisse des (Signe) ARRAULT Jne
prix, si le Go-vernemnsnt ne vient pas en --,
aide aux planteurs.
Les aftaires en caf6 disponibles laissent I
desirer. On reche:che do Santos vieu*, IG Mllollldlll
mais il n'en existe pas, et q and aux sonres
auxiliaires, elles ne sont demanded4 qu'auc --
prix qui permettent de les livrer i term. Le steamer PRINS WiLLEM IV
Le caf6 Haiti, malheureasement, nest attend ce soir A 5 heures t
pas de ces dernitres. II serait do reate trop & 8 heures du soir pour Goanv x
cher. Pour lui, il n'y a qu: la consomma- Marc et New-York.
lion qui pent ea fire emploi, et les dispo-, Si ce bateau n'arrive que daa'
sitions' de cette dernimre n'ont pas chwnio matin il partira A 8 heures dPe
A son regard. Oa ach6te le strict acessaie tin pour St-Marc, Gonaivu et IN
et cela ne suffit gure pour souttnir les York.
prix, meate aujourd'hui o eIts stocks de Port-au-Prince, 27 Septembre i,
Haiti au Havre ne sontquede 115.295 sac. nce, 7 Septembre
On a fait des ventes en AUG. AHRENDTS, JAg
Tras fins Pecit-GoAve, Gonaives et S -
Marc A fr 6o et 63,
Trids choix Pe:it GoAveet Port-au-Prince
I fr 56/39 e 6o, igno AlliI
Machi es epierr~s Pctit-Goave St-M rc A
fr. -57/58. --
Cap tri/ s et Jacmel fr. 58/9/60 Le steamer a Altai a ayant
Haiti nature fr. 48/52, New York jeudi 923 courant pouarl
Ha-t D e-f.-4-.,I


de-Paix,0 ap-Haitien, Gonalves
Triages fr. 32 1 37 et mcm, f. 40. tre port, est'attendu ici jeudi pr
L11 fau s 'atudte A pus de bisse encore. 30 du courant.
La nouvel'e nrcolie commenceraS ous pea, II partira probablement dansli
et elle .e vendra bien p'u en rapon, com. ri- pour Pi..-Go.ve, Mirgo.
me prix,avec la si u tionque cela na 66 le I r6moe our 'ti-olave, Mrartgena
cas pour laderniare. PeuA pen cafu vic.x r6mae, SavaNiYla, Cartagens,
se rapprochera du nouveau, de sorte que frF et New York, pregnant la
nous comptons voir, dans le plein de la t et pa 1r
campague, ,J
a f. ag /54 le tries fins La malle pour l'Etranger, viA
/54 Iles tries chfi mie, par le Prins Sigismund fo
S 48-50/52 les mariischin pierxs ; proai 80courant pro
s 44/45 lesmain piers mennature t 5 heures de I'apres-Wm.I

Le tried contract no2 va u, fr. 23 1/2a Ve- Port-au-Prince, 24 septansbl,
deur et fr. 53 acheteor.
Coton.-- Oa fait quelques ptit"es e L a6on e COUW
affairs A fr. 72/73 poor Gonaives et Saint- AVOCAT
Marc. Lh situation de l.,arlla n .J A.I -- -. r.


m tie tincertnaine. Oa parle toujours t.es
ddfavorablement de I ricolte a
en terre. La sdcheresse aurait fait de grands
dommapes, mass les pri son chers et la
speculation a si souvent dejA firppi A co 6
qu'elle n'agit maintenant oue tr6s prudem-
ment. Les prix du terms a inscrivent corn-
me sui- ;
Septembre fr. 8o, DIcembre fr. 79 1/ ;
Mars fr. 99 /8 ; Mai fr. Y9.
Cacao. Toujouns trbs cal pMrM
que sans ffaies. On se deoim de com-
meat l'intriemr pet easier avec si P
de merchandise.
Noun, coona : fr, so/so la qusllud lto"e


p 96", Ras du LUww
Annonco A sea clients qu~
I'oxrcico do sa profesimLO

Rucher de Fitl.
pLWMX 5CUL-D&
Grand Choix do ileiaO'
gaunlis cnde
Cruobor a ddj&tA 3 l
Ik Nrt-GAR-PrIaCo, cmx C
tro pdaltt do I&
pour tlow reassigi r
-w a U. LOGutw"'
150p Rao. du CsIW,
I g. rISO&l







vis commercial

rWmons le commerce et le
_,sn vertu du terme de son
t d-'un common accord notre
.-D GOGNY cessera, A par-
0.ptenmbre courant, de fire
Sore main de commerce
r celte place.
[ prince le 21 Septembre 1909.
G&STON REVEST. & Co
~--



Avis
Companies P. C S. pr6vient les
qu'elle met en adjudication
ture des approvisionnements
suivants :
tfBeuf cents ) metres cubes do
& biler (le mAtre cube ca'-
par poids & raison de 480
,-t. -cent quatrc-vingl) kilo e
c obe ) Le bois doit 6tre de.
Il de faeon A ne pas presenter
gplics ayant uie longueur su
u&drs A 75 centim -tres ?t une
-r ou ui diamt*-e d.pis-
j iD centim ; resi
i96 (d'ux cents) travdrsps eP II i
ode,bois librusansi a.b3 b )in-
Sde m,75 de longuq'r,. 0 1" .0
i"geur minima et 0 ,115 d'epais
M.. Lea traverses do vdnt c 1t
,ittes, non f-tndues, scides aix
&w bouts avec deux su faces pla-
g,, Ou parallt es travailles fA 11
Mkhe ou A la scie.
lqumatit6s ci dessussont A livrer
I t te t le ong de la vole
tion sera fai'e pour la du.
|i dz mois, A partir du premier
contre le d6p6t d un cau
at s'elevant A la va'eur de la
tone livraison mensuelli.
C LA DIRECTION.
r-Pince le 24 Septembre 1909,


Oscar D.


Graves


AccORDEUR et RtPARATZUR de pia-
nos, Dip im6 de la plus haute insti-
tution du monde.
R6f6rences des plus grande Com-
pagaies do Mu-ique des Etats-Uuis et
du Mexique.
TRAVAIL EXCELLENT et GARANTI.
Prix mod4rd.
Rue des C6sars, No 96.

I LA
e LA.


Cordonnerie


Nouvelle


C. B, PtTOIA
GRAND'RUE 113.
Avise sa nombreuse c'ientile qu'el-
le vient de recevoir. par dernier ba-
teau, une forte quantity de marchan-
dis's et do fournitures de toute fral-
cheur et de toute beauty, importdes
de France, d'Allemagne et des Etats-
Unis.
Le public &d!gant, curieux de se
bien chltuss-,r, y trouveia les ppaux
les plus soltles et aux nuances les
plus vriAes l,;s f>rmes les p'us belles
et les plus approl rises.
On n'a qu a venir ch,-z G [B l'iTO'.\
pour etre assure d', re I t i is -. sui-
va.t les meillour -4 'oik du comfort et
d(, 'a modp. Sp&.ialiits pour dames.
G dnd Seok de chaussur,s ;
Peaux, cirages, f rmnes, fto riit:ur's
ot mtetriaux divers our coiltonne-
- ie. 0 i trouveia tout ce (I I'll fauit aux
prix les plus inodArss, A
LA (ORDONNERIE NouVEL.t.E
li3,GRAND RUE 143,


FELIX


MAGLOIRE


AVOCAT
113, Rue du Centre, 113.


Entreprise


D'EAUX GAZEUSES


Fond6e en 1899
21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs
Bitter
I I IIIS s


mm m mm -... I ---=

Sacs vides!.. Sacs vides!..

Entrepbt G6n6ral des Grandes fabriqites
1)" CALCUTTA (INDE) DUNKERQUE FINANCEE) ET DUNDI)IE (AN\,.r.ETeRRE)


S. PARET & C(
73, RUE DES CAISARS
Port-au-Princ, IIAli.
Location de Voitures, a Landau et Victorias *, Chaises,
iConverts complete, Nappes, Serviettes, etc, etc.
S. PARET & Co viennent do recevoir une mag tifique PAIRE DE CHE-
GaI8 POMMELf. de toute beauty attel6e A une voiture compltt ment
qu'ils ofirent au public pour marriage et bapteme ;
reprise G6n6rale de Pompes Fun6bres
S. PARnT & Co. Ont reqU un grand ConBIL'ARD, le plus chic
a encore vu A Port-au Prince.- DERNIER MODEI E.-
l tonijours MNI\ S PAHUr & C, ,e tionnwAnt A la disposition des fa-
pour entrepris., gAndrale de Pompos funbres, 6pirgnant ainsi A ceux
et le malheur de perdre un des leurs les d6marches si p6nibles d'un
eOt. uIs se chargent des declarations do d6c-, du C,*netire,
ou fosse dans les 8 hs ) Circueils, Corbillard depuis le prix le plus
jus1u'au prix le plus dlev6, Chaises, vwrres, fanaut, tasses, p iers,
raoente, Billets do fair-,-patt, distribution des billets, etc., etc.


S&. PAPET


& Co
73, RUE DES CISARS.


A BASE do golNEm, TOLU et EUCALYPTOL
AGOUT AGnzBLE CONSERVATION PARFAI'I |
TOUX RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUM%-N 3
* I1o6ublitnane. n* 121. PORT-AU-PRINCIE. H A1 I -t ,



Poudre de Sherbet
Sirop de kola
Ru vente chez Catinat Fouchard
RUE DU CENTRE


SACS


spdciaux


pour


Cafds
Cafds


tries
ordinaires


Cacaos
Les Types Courants constamment en Stock par balles de it4) sa,"s,


Depu's 18 centimes or jusqu'a 2
Pour gra:deurs reguliireos 6(3xl0 centimetres
Poids de 1 :,0 livres jusqu'm :' livres.
Sacs sur modules et sur types des acheteurs.
Prix A forfait pour livraisons meusue:les francs
et si on le desire, Droits pays.


8 centimes


or


et 7I)xt 11) cQcitihitkres.

) -it fie ~~t~rqA.m


50.000 Sacs de I'Inde

Viennent d'arriver par Balles de 300 Sacs.
Prix exceptionnellernent avantageux
S'adresser a Jules Laville
AGENT ET DI'POSITAIRE GENERAL
f3, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT.


Laboratoire Sejourne
PREPARATION DE TOUTES AMPOULES M9DICAMENTEUSES STEiRl-
LISIES ET INJECTABLES.
AmpouleS d'Eau de m6r Isotoniques salon Quinton.
L'eau de mer que nous employons a Mt6 soigneusement captde au large,
an del& de 'Ile de la GonAve. Nous faisons remarquer au Corps medical
I'observation judicieuse que font lea laboratoires" rangers : =
a L'Eau de mer injectable doit _tre de fabrication r6cente pour avoir toutes ses pro-
prlt6s thdrapeutiques. De nombremussM attOwUoa noous permettent de certifer quo
nos products oat dona6 tons le re6sltats esp6rd. *
Sp6OI9l1t6: Serum nevrooth6niquo.
Ce S6rmn regularise lee 6chaoges nutritifs, I a 6t6 omployd avoc ue,-
cia dans la eaurasthonie, la tuberculos, etc.








A de MATTEIS & Cie
32, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Maison Fond6e en 1888
Bijouterie. Argenterie. Pat fumerie. Articles de luxe pour salon
sale A man cr, h ,mbres, etc.-Miroirs et tableaux artistiques. Serviettes
pour avcalt, homnmes d'atffires, ininistres. Bibelots elegants, d6licats et
rares. Articles de Bureau, etc.
Actiat de viel or, argent, diamant, 6caille.
Reparations de Bijouterie. L-s articles vendus ou rdpar6s sont garantis
pour une pdriode determinde.
MAISO N lDE HAUTE CONFIANCE et de premier ordre.

Grand Rabais !


JAMESTOWN TERCENTENNIAL


EXPOSITION i907 )


HAS CONFERED A
Gold Medal upon

Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CH&AUSSURES


(:CavnaAu OLAC*, pour hommes et dames P. 10.
VERNIs CLIPS ( 12
Ltn.IILUR LOTUS 12


Enfants P. 8
a 10
4 10


Prir la vente en gros 5 oo d'escompte.


Pharmacie W.


Place


Buch


de la Paix


Fx6oution prompted et soignde des ordonnances.
Arialys.e scientifiques et techniques.
Aiaily:;es des minerals d'or, argent, cuivre et autres m6taux d'aprbs la
m6thoduj aindr'icaine ( fire essay 1.
,Fl.bii.atiou d'Eaux gazeuses, sirops et veritable Kola
Ghamlpagne a P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en d6tail
Propri4taire : W. Buoh
Pharmacien dipl6m6 aliewmiann
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives : Madame P. Laraque
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co



Aux Caves de Bordeaux
VIENNENT D'ARRIVER:


Conserves de la Maison R6 ai, Bordeaux.
Sirops Citronelli, Franboise, Groseille, Fraise,
de la maison Toussaint Cosnard, de Bordeaux.


Vente


Grenadine,


Orgeat,


au detail: 0.40 le verre


Vins,


Liqueurs, etc.


Dr Edmond Hraux


AMdeci


n Chirurgien Accoucheur,
168, Rue du Centre


Procddds modernes d'application de
I'Electricitd au diagnostic et au trai-
tement des maladies aigies et chro-
niques.
Examen microscopique des urines,
du sang, des secretions et tissus pa-
thologiques.
CONSULTATIONS: le matin de 7 ;
9 heures et lesoir de 2 4 heures.

6tel Bellevue-
Le mieux situ6, le plus con
fortable.- Champ-de-Mars.-
'uisine renomm6e.- Vue sur la mer


Maison F. BRUNES
195 GRAND'RUE 195
Dirig6oe par

L. HODELIN
Ancient mmbre 4d is Sectsid Phil.k
hreopique 4 mattress aia urs d4 Pori
Vient de recevoir an grand choix d'4
toffes diagonals, casimir alpaca, chevio.
to, cheviote poar deuil, etc, Recomman-
de particaliArement A sa clientAle *an
belle collection Je coapes do casimir,
de gilets do fa)aisie et do piqu6 do
touts basutt
Spcialit4 V.,' Costumed do no-
oes.- Coupst r&auncaise, Anglais e*I
Amdrisaine do il dernilre perftleloa.
La mason conlectionre auss de CoA -
tumo militaires, habits brod4s
dolmaas, tunlques, habits ear
r". o* o eto. do iOs grades

Docteur C. Gaveau
M. D. DE L'UNIVERSITE DE HARVARD
Consultations gratuites les Lundis
de 2 4 houres, apres-midi.
128, Rue du Centre, Port-au Priuce.

Chez A pp. Cipolin
55 Rue Republicaine en face do Mr
X. Robeli,.
Viennent d'arriver par dernier va-
pour :
Pate de foie gras. Saucisses trafldes
Pigeon aux pois.Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalisds par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.


NESTOR FELIU
L ex -el lent tailleur avantageusemeni
':onnu d& touted la Rdpublique vieni
de rouvrir son atelier Rue F6ron,
(Rue des Miracles ) No 61, prbs de Me
dLger Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
comme toujours toute satisfaction
pour les travaux qui lui seront con
adf.


M" C. L.
Tallleur-Marohant
Donne avis sa bienvill ,
tWle quo sa mnaison Nol, Rute
sibre est tonjours bien ourue
varidt6 d'6toffes do
veautd paraienne. hate
QUArL SUP Rlunm. Coups
TRAVAIL soleNt. Exicumoi
Prix Iris rdd its ,



'il n'estfaitavec la "Pilla
Best."
La meilleure farine du A
Celle qui donne le meilleur
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus l1ger.
Pour tous renseignement. t

Ernest Castera
repr6sentant de la PILLSBURytS W
oURx FLOUR MILES Co M
BILS "a

Chapellerie
ACCOUREZ c:H-Z
JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, aim
tageusement connu,fait s ivoir au pi.
blic en g6ndral et & sa nombrem
clientele qu'il vient de transfd4rrm
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'ANCIENNE MASON DU LOUVUl)
DI LA PLACE GEFFRARD A LA
, No 149. En face de la Pose
Le nouvel dtablissement est 06
vert sous le norn de la fleurdi
'Amn6rique
11 promet soin et promptitl
comme toujours.


PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUR DU CENTRE
Travaux de toutes sorts et 6
toutes grandeurs.
Reproductions-Agra rdissements

Francisco DESUSE
Fabricant de chausur-


La Manufacture a touours Ms
an grand stock, pour la iveto
'r0os et en detail, doe chaussarr
tons genres pour
HOMMES, FzMIMES, kNPAl
Los commander des com
do l'int6rieur pourront e tr l
dans une semaine A peu pris.
23, Rue des Fronts-Forts,.
PORT-..U-PIIjCB r (A(ITA1

A LItLtGAICE

M. r.4IPImI
42, Rne des Front-For.
ClAUSaURB 31 D kP6T,?OURI LA
Promptitude et soin sUI L
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame formO"
vail toujours tout c quIo y 0
oFormes amdricalaoe frs0
Messieurs ; 616gants t t
Pour les enfants is pus ra
Travail solids .c ,
des peaux de preu~i6
Assurasse de grad -sab
v AO s, car ages St I


---- -----