<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00731
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 22, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00731

Full Text




Lgio ALnne" K ID747'


PORtT-At-PamCg, o &M


Meroradi, 22 Septembre 1909.


J


OUOTIDIEN


Abonnements: DIRECTELUR-FONDATEUR nuzo1 ETM
UN MGuM *G. 2.00 m no1
Tito..Mmi. a *5.00 C16ment-Magloire I
bArM U se Al. .(2.20 ____ Le u40seuamsu 208t onam w "oes$pm3 -a
TaO.mO.Um .00 AD MMUQTRAUUX Arthur Isidore DIRECTION-B ZACTION-ADMINITRATION,
M3NGIZR ......I. TIra kmM *8.00 45P ItlRll, 45


LES LIVRE


LA CONFESSION

Fr6d6ri

IL'vant-lernier livre de M. Marce
i,- car depuis il a 6ditd un dernie
iaum, -est arrive dans le pays san;
tder grand enthousiasme, cot enthou
-m habitael qui accompagne leI
phctioms du distingud 6crivain.
PMrtant, j'ai pu de6mler, dana hI
%u des impressions generales, que
ib spkce de froideur nWest pas poui
irde assure A la valour r elle di
A la vdrit6, aprbs on nouveau
sur deo cinq anndes dans le pays e
soavelle gestion ministdrielle de
di s trob ann6es, on avait paru s'at
de la part de M. Marcelin, i
apide. confessions politiques sensa
lNiles, & des rEvelations de coulissi
iaant as scandal ; car on sait cou
NMat ici que l'homme politique
e.t M. Marclin a n'attache pas sea
EM Mave des saucissesa a; qu'il esa
ut terrible des gouvernementi
.Nl4 Hila appartenu, et qae, en de
tlk, c'set A lui que Ion doit les in-
MltiOns lea plus cuieusesa et les plus
mi slr Jle administrations passlee
SSio*o ietd'Hyppolite.
h sorte que,i la nouvelle qu'un livre
0.Wu di Fred6ric Marcelin now
Lrriv4, le lecteur so promit de se
MuIsus avec avidite et ecom pt
PmIt lea emotions oespr6es. Da i,
w .pi de froideur d'impression,
Semt acasi que relative.
14 1 c6t de ce locteurs superfl-
* nusations aventuriree, so trou-
O, ,ionreament, d'autreo plus a6-
d Ot cherch6 dane la Confes-
d .~&zo8Ue doe ensoignements
*1b36it. et des 4"otions, si l'ac-
,_tt de termed no choque pas
S alcWculdee et plus productive.
i- 'ont pas 6t ddaus, j'en
p .~' ol-mime, et J'oeaie ici
a* It' x locteurs quel profound
MSS IM. -Marcelin abet riveld
"' lUmre. Et je gla an hazard.

%"l Halion quit sorti frails
i,, an compegoie do co-
lt.-' n on do Ia fortune pa-
urn beau jour li
**aial ram6ae as vein de

Is- vs us & rarriTre, tout
,,,er.aji, m. h le petit car-
ses dovoage at l.a ma-
Z po it outi evalMd e,
^^taViU~errg


|VF A|Y '~privds, les vices originels seraient effi-
NOUVUE AU cacement r4primds,
Dans les quelques pag .s consacr6es A
Pdtion-Ville, M. Marcelin a pase deoux
fois A c6td do coo vices caractdristiques
N DE B JEAZO U TT E de la race et, sans y penser peut-dtre,
PAR il a touch deux places.
StJ'ai entenda, dit-il, catte conversa-
c Marcelin tuon, un moment apre6, eotre deux
hommes, don't Pun d6telait, devant une
barribre, un bus pousaidreux arrivant
-,Alcibiade Scipion. II peut avoir dans de Port-au-Piince :
r j lea vingt-Ileux ans. C'est un specimen Je vais rantrer le harnais et lei
s I assez r6ussi de la race : les pieds p'- accessoires.
tits, de taille 6lancee, svelte, la cheve- Oh 1 ce West pas la poirne, rk-
a lure crepue, epaisse, la moustache, pond l'autre. Vous pouvez tout laisser
court, par impossibilitd de s allonger, dehors. On ne vole pas dans le comman-
a quand m6me conqudrante, le regard cement du Gdndral Celcis."
e hard, provocateur, les points fr6quem- Le gdral Celcis, alors commandant
r moent A la oche, et, au repos, le arla Commone.tait arrive con effet.
. jambe gauche trop souvent en avant e da Commune, evait arrive ,ne e ine,
pour accentuer la pose cavaliere. Igrre A une sdv ritd exemplairo, A in -
i pour accentuer Ia pose cavaliere. pirer de l' ftroi aux voleoursde l'endroit;
t II a sort, power descendre, touted sa on le craignait de dix lieues A la roun-
e, garde-robe. .: ma'gr6 la chaleur corn- de. Mais los voleurs, depuis, out re-
- mengant', qui sera bientdt de 38 degrds commented leurs sarabandes nocturnes :
Sa I'ombr-, il est en chapeau haut de vous savwz pourq'ioi ? Parce que. il n'y
- forme, en redingote crois6e, A revers a pas longtemps, le gdn6ral, destitute
e de satin et gantd trbs dtroitement, tries par un ordre de (hoses nouveau, fut
- magnifiquement, d'une pair de gants livr6e la justice on raison mdmem de
a tout neufs sang-le-dragon. Sur son ses sdverites repressives.
a bras g uche, son pardessus d'hiver, VoilA comment on rest volcur en
I d'un poids respectable-rien ne peseo a aiti.
Sseos ans -est port en ddsordre, et la' A o, on I. so trove
-. min do droite fuit de temps en temps. I 'utne cafi6re d'O d tave Francis. Le
- virevolter imp4tiemment la canne a digne industrial a raconte n lui m e A
a pomme de cornaline sur laquelle il M.Mrceind comment ct ucore e
a spappa. eM..Marcelin comment c'est cncore A ces
s u appuie. vices originals de la race haitienne que
a Alcibiade Scipion a pass cinq ans la locality a dd cette usine.
& Paris. II devait y faire son droit ou Ctte id6, raconte-t-il, ne m'eat
s sa m6decine, on no sait au juste. 11 na venue qu'A la suite dne conversation
fait ni l'un ni l'autre, mais il a fre- que j'eus (en 1878) avec un hibitant
quente assidument les cafds de la rive un revenait d'un combite quil venait
gauche, et chaque soir, entire amis, i l j fair sur une grande plantation de
a rdsolu, la cigarette aux lbvreo, devant caf6iers, dana les mores. Ce pauvre
un bock, lea questions les plus ardues home Etait desol6, ddcourag6 et il
de la science sociale* faisait pitid A I'entendre raconter see
Repassez en imagination la quantity d6boires et se pertea a catte occasion.
de jeunes et de brillants compatriotes Comme il avait beaucoup A piler.
que, depais plus de quarante ans la il avait invited beaucoup, beaucoup do
ville-lumiire renvoya sur nos plages monde et avait, en consequence, fait
ainsi fagot6s, physiquement et morale- force provisions en t fia, c bris, co-
ment, et vous expliquerez sans pine chon*, pois et riz. Maio du moment que '
I'dtat actuel de notre society. lea paysans avait mang6 (et ils mangent
beaucoup quand cela ne teaour coate rieon)
Dans lea pages consacr6es A Tdtion- -et s'dtaient saode*, ils se sont mis a
ville, M. Marcelin rend, en passant, et se dispute et d e b tre A coop de man- d
apr6s beaucoup d'autres, bommage A chette, et smnt partin m grand ddAordre,,
I'art natif des oavriers en construc- laissant I'amphitryon on face de ose da- !
tion de la locality. mes-jeannes doe fis videes, ses pro-I
,On y travaille maintenant la pierre visions disparues. et un travail de .
a c a. y T a bit.ati-e ns s- t to-rA e so_ dcortication A reco- mrn cer. Alor-, '
aocart. cLosehs itadors, ac doWporta il me vint Jidde dinstallor une petite A
vent cloeas du cmars, t d, E ta. c* usine centrals oi lee habitants porte-
ontde ord'apcachet d-r et d raient leas produite quoe I'idualiiel
aonnentmpression de las ee d e chargerait do preparer m6canique-.
la force. meat, etc 1
CGette race de bons ouvriers haltions m e a
ddegnbre de plus on plus, et cette dege- Et M. Francis crda son usine.
adreeconce, elon nous, a deux ceases
M puvnt so confoodre ea une seule : Si on vent bieo conveonir que, par i
I absence do patronage priv, et le tri-, cotte crEation, U a da coutribuoer, daus I
omph des vices origis. Jo die qe uone large mesr*, a diminerw lee oc- a
om doae causi peuvet so confondre: casions d dsordr qal al out uggr
e effet, grtAe A Aeistece des ptroas son Ide e ot q afiget jo uaeJ P


notre clause ouvri6re agricole livre d4
lile mime depuis L'inddpendance, on
eat obliged du mome coup d'admettra
que cet industiel rend plus de services
ans lea centres ruraux environnants
quo tons les chefs de section r~unis,
ou, si I'on aime mieux les g6ndralisa-
tions et lei formulas, que c'est le pa-
tronage priv6 des chefs d'entreprise, et
non Ie militarism des chefs, si hierat-
chiad qu'on Ie veuille, qui est appeld A
eflectuer dans nos masses touts trans-
formation utile et progressive-
La Confession de Bazoutte content
encore d'autres enseignements que nous
degagerons une prochaine fois, si vous
voul< z.
LUX.

UN

Ifflporlani Jugoment

On se rappelle la sensationnelle af-
faire de iBrutus (Csar centre tous
ceux qu'il supposait responsables de
son emprisonnement et de sa con-
damnation par un Conseil special mi-
litaire.
Nous comnmencons aujourd'hui la
publication du jugement qui a dt6 ren-
du dans la circonstance C'est un do-
cument de grande valeur historique
qu'il est uecesSaire de conserve.
Le Tribunal civil de Port-au-Prince,
comp6temment riani au Palais de Justice,
a reodu en audience publiqae,et ensesattr -
butions correctionnelles, le jagement sui-
Vant :
Sur la citation sigoifide le six mars
dernier A la requ6*c du sieur Fredduic B.
C6sar. propriktaire, demeurant et dornici-
lii A Por -2u-Prince, part'e civil, plaidant
par Me Etienne Ma hon, aux nommis
r 0 Arban N u, Ancien sous-lnspccteur
de la Police administrative de Port-au-Pri -
ce, acluellewent detenu dans la prison des
homrnel, a2 Rioul, ancien Commissair:
de la police administrative de Port-:u-
Prince. demeurant et domicilid en cet e
rille ; 3 0 Normil Sambour, proprietaire,
anocen Pr6fec de police A Port-au Prince,
deneurant et domicilie en cette vilie 4
Villeha'douin Lecoite, ancient Secritaite
d'Eat ayant demeor6 A Port-au-Prince ;
0o Frederic Mircelin, ancient Secr6taire
i Etat de I I triejr par interim, demeu-
rant et domictlie t Por:- u-Prince ; 6 o
A. Barthele8ay Officier de I'Armte, dc-
imenrat et domicilid Port-au-Prince ;
7 0 Leand e Larencul, ancient accusateor
militaire, demn urant et domicilid A Port-
au-Prince; 8 o Jkeph Blanchard, ancient
side-camp, dereirant et d3mnicilie a Po-
au-Prince ; 9 0 A. Bois, officer de I'Ar-
ade, demeuraut e domicilie a Por -ar-
P.iace ; to o Edgard Pailltre, officer de
'Armtee, demeurant et domicilia Pin-
tu-Prince; I 1 0 ChTry Fils-Ain, offcier
de lArmde, demcurant et domicilid A
Poag-au-Priac; za o T. Laieu, ancies


ppw;4p-


Lai









Secretaire. d'Etat de la Justice, demeumr
et domicilid en ctre ville ; 13 o CyLi
qu.- C.lestin, ancten Secrti ire d'Etat d
la Guerre ayant deme ur A Port-. u Princi
14 o Jules Co'coo, ancient commandar
de I'Arrondis ement de Pott-au-Psince
deueurantc. domici'id en cette ville, pou
se vi- o is ju,-r scu; la prevention do
fits se rtsumint ci %iola, o' de son dc
'nIi c, bris Ic sts m ub e;, ate;ratior
illega'e, i-ca c'raCt on i ligale et aibitraire
'tt:inte port6e A son honntiu et A sa r&
Su'ation devant le Tribunal m litaire, sup
Slice eS fbts duiant sep: mo.s et den i
..rrct dc s' n t a -ail et pr vatons de louTe
sortes iinpos&es duran ving' mois t lui e
sa roinmb-t e f mi e fits prev-s et pu
nis .,.r Ics a ticlci 44. 45, troirnime a icea
5, 8' 289, 45, 150o du code peral, 14,
I6. IS'u: la C 'nstt u ion, A rcqu trir pu
nm r 'ritre l'.b i:, ,t, ei u:re, se t -n-
d,!e cond-mrc- olidaireme't a A1 i t ajir
In some de ving -zinq mille dollar-, A
S:re d, demmigc -'ntda'&s po ir I-s torts
< i prejud cas caused ,t :ut.Jtpens;
OtiN M, ic ne M then. p u- son cli-
rlt, en'.on expose oral de l'.fftiie, t I'u-
tnce du trois mAi denier ;
(i)i M s L, spinaswe, et Emmanuel
h mart, -o ir le grndral Cytiique C4'e;-
':', en h t s conclusions aitni corru's :
Attend que, sous pr6tex'e qu i' avail
c nt ibud .I lafo-mation d'en Tribu-al mi-
ire il67.ial, qu'il devait em, cher la
d aet de la loi dent .uiait souffert le
: i natnt, et qu'il devait protect on A sa
e S '. : qu't i il n'aurait print fai
I d.v(i- et aurait permis les faits don't
I i i!rc 1. C'sar d t avoir A s- plaind e
1 con 'u nt G6nral Cyriaque Celstin a
4 citd par d vint le Tribu al Co're.tior-
n 1 Jc Port-au-lP since, pour s'in end e con-
Stniner-.a.x peires A requerir Eot tre lui
P'r 'C ~1in:st.e Plub'ic, et A paycr soli-
, Vi re.'ntf.a erld'i es, au dit Fderic
'. C'sar. ii ,c de dommagef-int-rkts,
'4 omm. de vingt c'nq mille dollars, avec

A te.du que. sans qu'il soit necesaire
.un rt ,-dans ltur poit'e juridiqu-, 'e.
's hrcpch s au concluant, il ulfit de
.r inp'e expos% poi cons'a er que c'es'
Sc st q-ualitte d- Fc.ritaire d'Etat de la
-r i renJu cotp.'ble ;
Aitcridu iqui' x tetmes de 'a ticle i18
1! la Coi: ILIt on, ks Secietairss d'E-aT
t rsppcctivt irnt responsables t;n des
ai tets kdi. Prsidt nt qu'ils con resign iat
9ne dc CLU de leur Depar cement ;
M i. at.:ndu qu'oux tetmes de 1'atticlt
i d,- la Co ti-ution, la Chzmbre des
mi:rIrits a cci;,e Its Secrd;. i'is d Etat ct
i, traditi dcvant le Senat, en cas de mal
.sat on, de trahisor, d abus cu d'ixc6s
o, pou'noir et .Ld t u. aut'e; crimes oi de-
his coin ins dans leurs functions ; qu'ux
i rm. dJii 1, ie alinha tCrujours de l'arti-
K 9 119 dc la Consti.u ion, la mise en Pc-
u. satin et la d&Ilaa-ion de tulpabili'e ne
ii, vent co e prononcIes dans chaque
Chambre qu'& la majo:i absolue du suf-
tiage ;
Ou'\a risLI e de ces diflerents textes de
Li Consmtu'ion que si le plag iart F. B.
J Iqutie Cdlestin s'est rendu coupable \i.-1-
de lui des dititrents fits qu' I V'u r(-
iro.he il dot s'en plaindre A la Chimbrr
des Communes pour q Ia'l soit fait con-
i,,rmnwent A la Con.titution ;
Attendu quy 'e Tribunal Correc ionnel
de Port-au Pance ne peut, sans violer les
iTgls de la Competence, retenir et joger
l s actes qui auraient etE perpetres par un
Secretaire d'Etat A l'occasion de l'exercice
de ses fonctions, et dans le terwres pre-
vus par la loi constitut'onnelle ;
Par ces motifs, il plaira au Tribunal,
Correctconnel se declarer imconpetent et
condamner B. Cesar aux depehs.- Ce sen
Justice.
(Signe) Lespinasse, Em. Etheart.
Oui Me Solon Menos poar le sieur L.
Lasencul, en la lec:are des conclusions
qui suivent :
Attcndu que l'adverstire, pour asigneri
le concluant devant ce Tribunal se focdec
sur un Arrtt du Tribunal de Cassation en
date da vingt-sept Janvier mil neouf cent
neuf;


Attcnduque les article 343 et 344 C.
Instr. Crim. qui autoriseat I'aaanlation
des actes oOjugement comraires A Is lot ;


at sont, en effect appicables aux jgements 'et 148 de It Constitution, c'et
a- des coaseils spdaut mill aires nil de cassation qu it appartien
I: Attendo que le dit article 343 prvoai tre- sur It comn e des conclaat
e, q'c les officers de police on les ages I'iacomp6tence, quint A present
,t seront poursu vis, sal y a lieu, de la ma nal coriectionnel.
e. ni6re ezrimee o chapitre III de la loi Par ce; motifs s* declarer inco
ir nome'o 6 ; renvoyer I' dveriai e A se coafo
s Attend. q'ausx 'ermes de I'-faicle 385 loi et !; con inner auc d, ens.
- code hIstruction cii .inelle, les person tic *,
n qui se prdtend,'ot directe1me 6 Imdes pfr (signa) Valemb urn, av. L6o A
, un lait empnrtant ule peiae so't correctioe- Ap- e q wi Mei El L-spintise
- ne Ie soit afflictive oa 'nf mante commit r'er Pierr-, M ch.! 0 eate, Em.
par an J'ge, etc., dans I'exercice de s Erneit Antoine. Valenb'ui, Ca
, forct ons. ro 'rront led dnoncer direct e- et LUger C uvin, ont t6 entendu
s m :,t au T ibuial de Ct.sztion, m ii sea- c )nc u ions ci-dessou; prise; pou,
t lem.nm lorsqu'tlles demande'ont A prendre celin, A. Nia, T. La'eau, C.
- I'incolp6 A par ie o0 lorAqu* la dnooci,-'Normil Sambour et Ie irs co-drkv
, lion sera incident A oue aff-:ie pendant prejud-ce des excep isns irkes de
-, u T!i u al de Cassatioa ; 119 d. la consti!u ion et de I'art
r A tendu que *elon I'article 948 c. pr. du cole d Instruction c imnne'ln :
civ., c'e.t si la pri e A par ic et reconnae Attendu q e par jugem'nt d
fondue que '*'Ar et ddsig -e-a le Tribunil sp&ci d militaire de Po -aa-Prince
qui devra appliquer one peine soit correc- du vingt septemb-e mil neuf c
tionne e, soi. crim'nel'e ; qu'al s'ensair Monsi, ur F B. C6sar a et& condar
qu 'e conclaunt, a s'gni corn re anci n attentat centre la vie et la peri
at casaeur militaire, a 6 6 A tort tradui chf de.l'Eat, etc, -qu: ce jugen
devan cedure de la prise A partie et en I'absence sept jinvier mil neuf cent neof e
d'une d6cidon du tribunal de cassa'ion sur nonc4 la cissatiou, seulement dars
ce point ; Je la 'oi ;
Attendu d'autre part, quoe l'adversaire se Atttendu que po ir ce crime con
plaint notamrrent d'avoir it0 arr6ta, incar- la chose jugde, article 344 du co
c&6r at detenu illega'e nent ; que sa dd- tiuction criminelle ; iil a 6tl fi t,
mention ayani dare p us d'Ln mois, la pei- re&t du de x fevrier mit neuf ce
re devait 6tre cel!e de la r6clusion (art. amnibtie pleine et enri e ;
289 c. p6nal ) qu'il s'agit IA d'une peiae Attendu qu'-uz terms de I'art
alflic i e et infaman'e. qui ne pu: Itre ap- la loi du ving:-six e, tembre mil I
pliqu-'e par u1 ttibanal cor!exttonnel ; soixar t, I'arnni tie du faith princip.
Attendu, en tout cas,que 'accusiteur mi- la criminal de t u; 'e. dh'i s acc
li-aire,i n pro:edant A I In errogtoire do'n Que les prd e idu. deli s 6onc&
pr'v:nu, en rdJ'ge nt u i ac e d'accusation citation du sIx m. ri mil neuf cent a
et ei dev. loppant les moyens qui appoient ividemmnt des dMlits accessoires
l'ac. u ation,re fait que des acves de sa foac-
ion, co form6ment autarticl1s 71 75 et 98
de la loi du trtize novrebre mil huit cent
soixine ,ur I'organisa ion des conseils mi- LA COMMIL
litaites ;
Attendu, au surplus, qu* dans le cas pr Dns s sn du 20 Sp
vu par l'article 344 c. I st. cim.,. les DAns sa sance du 20 Septe
part s ne peuvent .se pryvaloir de I'Arrit dt fonds de secoura a is e istri
de Cassa ion 10o. El le 'a pas pris en consid
Par ces mo its et toas autrei a Aupplier, ds propri6taires de maisons
pl ise .u T ibu iil e d clare incompetent. de I'Arsenal.
(Signi ) Solon Minos. 2o. El e a d(j d6livr6 des.
Ou Ile sieur Edgard PAillre, en la lec- suivants, les originaux devena
ture de ses conclusions par l'organe de Me No
Cha,'e. Lech uJ, son avocat. 51 Suzanne Ddsvallon
Attendu que, par exp o: date du six 109 Darius Petit
m.rs mil neut cent reaf, i it ur Frederic 469 Marc Baubweuf
B. Cisar a fait ci cr A cette barre Edgard 764 Marie Joseph
Pai lie e po-r s'entanre condamner A lui 879 Joaneme Colard
payer so idOireme-t avec d'aut e it cut(e 1072 Grey Dcatrel
les ptires & requerir par le Mirist e Pu- 162' Gervilus Gervais
blic, It sommede vingt-ciaq mille do lars 2048 Altida Decimus
en reparation de; torts A lui c u;s do fait '22'01 Rose Aladin
da ;uge nent du vingt sep embre m:l neuf 2330 Luxembourg Mond'sir
cent sept du crneil special militaire deo2564 Miche ine Michel
I'arrondissement de Por.-.u-Pince ; 2732 Lecelia Joseph
Attend que si Fiederic B. Cesar croyrit 2763 Renette Etienne
avoir A se plaindre du jugemet t en jes- 3211
tian, it n'avait qu'ore chose A fair. lax 3213
terms de I'article 146 de Ii constitution, 321;3 Docteur L. S. I jou
c' air de se pcurvoir en cassution centre 3217
ce j ge nent, en vue d'ob:enir ce q i, dans 3219
1'in eret de la loi, a e6t obtenu par le corn-' 381 Arnl6ie Victor
miss'i-e du Gouvernement prs Ile Ttib-'33619 Laure Souffrant
nal supreme ( voir le Moneur du six fe- 3007 Andlise Jean Baptiste
vrier mil neuf cent n:uf. verse an dossier ) 18 Vve Elie Liautaud
page scixatt-quirze, deixitme colonne. 82 Ida Sedra
At eidu qu'en :ucun car, les membses 241 Addle Lubin
du d t con;eil speiil dontfais.it alorsparte 495 Rita Anglade
E 1 td Pa llierene sanra ent ere ainsi per- 582 Vertus Jean Jacques
sonne.lement ct individuellement actionnes 673 Dme. Henri Amilcar
A raison d'un jugement qu'ils ont rendu 817 Charles Lamy
corner Tribunal militaire. 938
Attend que Cesar a mis Pailliere dans 948 Herard Brazier
la n&cessitd de faire des frais et de consti-
tuer avccat. 3o. Elle announce en outre,
Par ces motifs, il plaira ao Tribunal ret- de duplicate de bulletins lut 01
voye Pail ice de la preve tion portee con- 44 Cinna Domond (Delcina)
ire Au ; ddclarer ms! fy"d e la demird: de 112 Marie Colin
FrAd6 ic B. Cesar. 1'en dbcu'er e Ie con- f5 William Domond
daurer A t'ois cents gourdes de donmage 484 Hyppolia C6lestin
intbras et aux dope is A ditraire aa profit 1147 Dme. Alfred Jean
du scu~signa qui ea a faith le avarces. Ce 1160 Clothilde Numa
sera justice,( signed ) Charles Lechaud. 2619 Turenne Maitre
Ooi Me Leo Alexis et Valembrun en la 2923 Ad61ina Mondestin
lec u edes conclusions suivan'e; pour Au- 2951 Cleore Jean
gus'te Bois et Jo eph Blanchard : 3003 Lynce6e Duroseau
Attend que les fahits reproches aux coz- 3077 Victoria Julien


cluants, s'ils eraient punissables, auraient 1600 Valcimar Valcour
Et& commis dans l'exercice de oIurs fonc-
tions de Juges au conseil special militaire Ge 20 Septembre 1900.
de Port-au-Prince ; Le r
Attendu quoe, article 385 C. Instr. crim.


aa tribu-
it de sta-
Its. d'ou
du tribu-

ompete i',
mer i la
C'est ju -


L I


T-: ..... av. Clavi l
Let's, av. L-ger Ciuvin. "t W.
. Monfe -
Ethba t, (d sMr. )
w'ii atni
s eti urs
- F Hr-
.nus,v3ns R a- -
l'artic'e K 8 NIMGEUiX
tic'e 385 M3T OiROLO .IQM
u con eil O se0 rV'att oA
iea d.te
ent sept. I DU
mob pour SEI1AIRE COLLtUg StMAXTM
sonne du MARDI2 IR 1
e at n'a- MARD2I S oB t109
du viogt Barometre A midi
en a prc- 760
I l'intitat Temperature minimumm 24
Maximum 334
istati pir Moyenne d;urne de la temperature aLi
i)e d a.-, Ce' cl ir jusqu'1 midi se couvrant air
par ar- me t de ois Origec u S. E. A 3h. o,
it neuf, et assez forte pluie d ( rage A 4h. 25 M
!quint au pluviomnt'e 27,8 millimtg..--
ticle 7 de BArome re !Ygcre nent en base.
huit cent' J. SCHtRE
I d t:uit
:essoires. Fete au Palais
i dans It M rei Du:oulriy et Nisida Riganu w-
tuf oit g tni eit urc sJirbe littiraire et mu"icd
au f it qu e a d >.in6e au Pli.ais N itional, i ra.



SSION DES SINISTrHEI S

embre courant, la Commission de rdeme
s des 5, 6 et 10 juillet 1908, done avis gs:
ration, dans son travail de classement, lO cs
qui aur.,i-nt t6t fra,'ur6es lors do I'explodi
duplicata pour les buletins portant lee No.
nt nuls :


N*
1096
1098
1018
1106
1203
1333
1501
1529)
1595
1635
1749
1793
2000
2341
2536
2667
2898
2920
3'214
3284
3'278
3280
3412
3435
3613
3618
3649
3814
.3898
13954


Normie Coicou
Marceline Lajoie
Frasie Dusselle
Hl16na Rocihe
Sarita Nunez
Caius lamothe
Cdcile Izambert
Philiple Edouard
Luciade Horne
Amalia Weily
J. L. hobin
Sophanise Casimir
Macena Louis
Pierre Derac
D.ogene Mathieu
Ltharles Lantinot
Hermine Gilblas
Celestina Massdna
Octave Francis
Sduateur Cavemitte


Geflrard 13. Carr6
Cinna ( hancy
Alcidouus Auguste
Anilia Annulysse
Normdlia Francois
Melisse Vil
Hdritiers Z non
Eurdna B utus
D'Ennery Dejoie


d telhs fins qua de droit, que des di80
at 6t6 adressees pour les numerous cl-tJ
3250 Ph6nix Mass6na Fri'WMS
3602 Dme Michel Orest
4018 Carrida Moise (B FeOiM
1738 Louise Fontaine
3311 boseph Benjamin
160 Octaxe Brice
3417 Arthur Roche
2479 Dme C6cile Ddrival
3385 Masdlie 'Bastien
1608 J. Arban Nau:
2483 Vve Emm. Paillas
354b Dame Corilia Morasul

Odent de la Commission,
DAVID CHAO


principal pour leqael F.B. C at
arrf 6, joug et condam2e. l
Paz ces mo:ifs, clearer
nelle teiv'e, pour 'c, faits de tc
t0oa, en consdiuenc, d6larr F dBc4U
no i rc-vable et !c condamoer B.
(s go ) Michdl 0 es e, VaCu.
E a. E-hiav., M iferrie P erre
se, Er nest Antoni-... ". rr% L"6i







1 Jc u tour & la Capiule de Lib6ration
. b ?idcdent A. Simon et fa- \ On announce la mise en liberty de Me Is-
S. nardmin Vieux, i6dacteur de I'Observateur,
16sdriearement fizxd. qui avait etd aer6te le lundi 30 Aout der-
bo Accident nier.
I It-s $ minutes, an wgon Le probl6me hydraulique
1, I S .dvanat 1e ddp6t central de On sait que le Sina na pas eu A str-
P. C S. est parti a toute vi- tuer sur le contract prtsenti par le Gal Ca-
o.--sor avec rapidit6 la peme qu. tor, J. C. Lafeuitre et Louis Etheart, poor
c Lda e Champ de Mars. On cro- assurer la capital le service regu'ier des
0iu derail6 & une des courbes ; caux.
r ti malheareusement rin. Repondant & un de nos confreres, I'ing&-
I qu conduisait la loco- nieur Louis Roy, direc ear du ;3rvice hy-
S-&lao des Miracles stationnait draulique, a fair la declaration su vante :
FlV qasad il eat le bon esprit de "La cana'iation de Plaisance n'a pas ete
12Ii la icontre do wagon en libe-- trop endommagie, malgre les fortes averses
a choc par ce fait en fat amoindri. de ces jours-ci ; cependant it 'est presen-
,' aPuait pas cu d'accident de per- te en ce tains endroits des crevasses qui
l giate Cclie Fontaine qui etait inqu tent fort la direction. II y a beau-
Sdes crs,, -rise de peur ne s'etait coup I faire pour remettre tout en itat. Je
-in la~ 1 slle s fractura la jambe ne dois pas vous le cacher : deux crues
E. ls docteurs Armand et Pleory lui d'eau partilles A celles de samedi et diman-
I. rent ks premiers sons. chepeuvent facile nent empotter la c nali- a-
StatutB centraie, il nous fut repoc- tion. C'est 1i uie des craintes qui mn'pou-
Sk'ou ce s'ezplique pas le depart de vantent pour toute cette population qui
sera s.ns eau.
STnue aalveillance ou une neg'i- La situation, come on le voit, est des
W?r- La coqutte le dira. plus graves. Mr Roy s'6tait r. %du au Pa-
is national pour 1'cxpo cr au President
N6crologie de la Republiquc.
s funrailks do Rev. Pere Lebelley, En taison du grand darger qui nous
ionaire diocsain, ancien aum6lier m:nace, des me ur(s seront certainement
Saure Madeleive. decEde bier soir dans prises dans le p'us brtf dlai possible.
..Me ancre, auront lieu demain, jeudi Panamas
eptembre A 8 heu ei du martin Le Pan-mas '.,.
ir funa-re sera celebre en 1'Eglse, S ok renotve'e.
.:;o itaine. Le convoi partira du Chapeaux tin'; et dcmii-tins poLuC Hom-
mninai t ; me', Pan nma-Capc'ine pc ur Dames.
Chez Mile Leonidc Solages, 22, Rue Jes
hut lieo, remain A 8 heures precises Fronts-Forts.
3ain, l, fu erailles de Mine. Vve, Accourez tots !I!
ille Jo'tpli, nee Locia St-Victo-, d6ce-
ee martin i 7 heures et demie. riue' 1llanriU G
liconvoipartira do No 113 de la ue
ilraclc, pour s- rendre a l'Iglise M.-

e Le T61egraphe Le steamer PRINS WiLuE vi IVsera
CU .Purnal Quotidien de no-re confrere ici dlmanche 26 courant venant des
rt Bonarfil a patu hier. Le Tilgra- ports du Sud, il partira le mgme jour
Mnonce que sa periode quo idienne ne pour S#-Marc, Gonaives et New-Yoik.
eace a rdellemeat que samedi 25 Port-au-Prince, '21 Septembre 11W09.
kbre courant. AUG. All RENDTS Agent.
h retour de ion loyal salt de confra-, -
i,. nc :s lii souhaitons seccts et Ion- -.
Bulletin official
do I Bulletin otficiel de I'Agricul- 1 L igie At a
et de l'Industries quis'ddi e a I Impri-, Le steamer 4 Sibirra ayant quitt*
CEdmond Cheret. New Yo'k samedi 18 courant directe-
O.'rc e Rapport des ingenieors Doretr ment pour notre port, est attend ici
Caviretu Durocher sur la nc uel'e ins- vendredi ;24 couran .
k de I'asine la Textile que It par ira dans I'apres midi pour
'aons reproiuit hier, ce numuro co:.- Kingston, Colon, Port-Limon et New-
'etcellents et utiles 'eiseigneientsIYok, pregnant la malle, futt et passa-
Tot ;ueresser certain ecteurs qui gers.
tV J. closes agA i oles et indus- *'
La male pour I'Etranger, viA Jr&-
:6tniy-:A T. v. a r'4 J i la l ae4amer a All pharhT" '


l'Agrricultura3


IrI erpill tI o t t 'e d d- X IJ c--, ...A.y -n
fermera A la Poste vendredi 2 co Arant
A o -,


s er d'reinvit par le R p- robablement A 4 heures de l apres-
dI Bevgie t 6re invite par le Ro- midi.
t Lnivcrselie ipre idie parole i'E Port-au Prince, le 20 Septembre Iti(Y0.
Cnivcrselle et Internationale qui F HrMANN & o.
lo"er: au ois d'Avril 19to a Bra- F HERMIANN. Co.,
14. A gents.
Government ayant accepted cette
li'nvraiio., le Diputemeat de *
ure con i en conasquence, les La Commission
urs et industr:e's qui voodront Do rApartition des fonds de
dtvi l'Etranger !eurs prodaits, Secours aux Sinistr6s des 5, 6
.lorvenir s'isctire an dit Ddparte- et O10 Juillet 1908.
ramm fuar nt inform6e qu'il circle des bullc-
T1el ramme fun6br tins, falsifis etu/aux, donned avis
S6i retqe desCaye a cu ap- qu'ils seront saisis & leur pr6sen-
hd1s0d rde Mie Vve ALFRED station et exp6dids A la justice ainsi
S c le 15 da ccurant. que leurs porters.
Iti Politique et litttraire Port-au-Prince, le 16 Septembpe 1909.
StConf re paerali. deain matin avecLPrsdlsnt,
vaSutea ls: DAVID CHANCY.
t'(Autu d ia tournde), Antotre -- -- -- -
a,-hller e.retour; -J ou-nal
a. Fr e. .e; e; Oscar P. Graves
t; ~Lsoauta', 0 ho et Feliz de S'- ACCORODUR St Ri PARATRUR de pia-
Lafore e: pltum nos, Diplema de la plus haute insti-
Ws est a g Vase w pwItu- otnUon da monde.
p0 w le- r; ou de la R6f6rences des plus grande Coin-
Aus fir.^ Dr Frars Dalen- pagoies de Musique des Etals-Unis et
c lhi^ia L beM Noire; do Mexiquo.
i 4 e-York.; Sei. a TAVAIL cXCIELLNT et GARANTI.
"i. 'Pour tes t eo st '" Prix moddr6.
hPeti "now. Rue des Csars, No. 96.


A de MATTEIS & Cie


32, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Maison Fondee en 1888


Bijouterie. Argute.rie Pa. funerie. Artiles de luxe pour saloon,
salle A manger, chl.*ibres, etc.-Miroirs et tableaux artistiques. Serviettes
pour avocats, ornmmes d-I aIfres, ministres Bibolots le1gants, d61icats et
rares. Articles de IBureau, etc
Achat de viel or: argent, diamant, 6caille.
Reparations de Bijouterie. Lis articles vendus ou r6par6s soot garantis
pour une pdriode d6termin6e.
MAISON DE HAUTE CONFIANCE et de premier ordre.
i "' 'I L_


H


ST
RU*TA URANT


BELLEVUE


Pie. 4d Chkeap-de-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)


JL etlltarltce


A
jeudi


propriaieite


I'hionneur d'informsrr c's3 nornh-reua clilizt- idt viiitearrs q i~ partir du
261 Aoi~it co-arait, I'Ltablissomaent tiendra A leuir disposition:


Io Sandwich, Co.nsom-n soign.'1s, to'i les jour-:,'de I. 6 boeures
du soir;
2o de la Cri'.ne A la Glace, le j-u.li et le dimviriche, a par.ir de
3 heures du soir.
La table d'h'e. sara service touite la j.uirnbe, A prix itdaiits et a la por
t6e de chacun.


Madame lIE IMANCE
rie de f.tes s,'ccessives
une musique choisie et


A "RtK ) e) mOitre d'oruiner utie sid-
pour distrairo sa cl~ieri'le et lui procurer, par
varl e, un dt~assement :,-c.%ahI,.


Aux Caves (de Bordeaux
VIENNENT D'ARRlVER:
Conserves de la Maison Ho Iel, Bo:deaux.
Sirops (tronelli, Franboise, (ro;eille, c.'is e.adine, Orgeat.
de la maisoi T'roussuait Cosiard, de it mrdeaux.
Vente au detail: 0.40 le verre


Vins,


Liqueurs, etc.


Essavez
a/


Une Bouteille

Sod


des d61icieux


products de la


Water C


Royal kola Champagne
Royal Ginger Ale
Elle vouq convaincra de la rdelle superiorit6 de ces exquis raffratchissements
Agence G6n6rale et D6p6t:
AU MAGASIN DE LA MfITROPOLE

MAISON JULES LAVILLE
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
PORT AU-PRINCE.


Vous y trouverez aussi le
Splendid Kola
Ce sont les meilleurs, les molns dhers


Champagne
pour leur qualit6.


Les Gotter c'est les adopter pour toujours.


Poudre de Sherbet
Sirop de kola
En vente chez Catinat Fouchard


RUE DU CENTRE


-- rlr


- w o "MI -


Ataal amee


O~qfl)Lc a







I


S. PART & C"
7:, i UE DES CfISARS
Port-au-Prine, HAITI.

Location de Voitures, t Landau et Victorias a, Chaises,
\ err.-. :otvei ts comnpl't-, Nappes, Serviettes, etc, etc.
\" \ i\lil' : (:o vientient de recevoir une magaiflque PAIRE DE CHE-
,'x .,- ,, iMI de totite beauty attele a une voiture compl6tement
\- 'iv i' 'llt ofl(rtt au public pour manage et bap'eme ;


Entreprise G6n6rale


de Pompes


Funebres


MIM. <. PAI: lr & C:o. Ont resu un grand CORBILLARD, le plus chic
qu'on a feicoe uo a Port-au-Prince.- I-.RNIIKI MODtIE.--
('tfintheO toIj.lis M\l. S P. in r & C:') se tiennent a la disposition des fa-
,illes pour etitrepris.e ,rindrale de Pompes funebres, dpargnant ainsi a ceux
tqui out le maitlhour de operdre un des leurs les d6marches si p6nibles d'un
eiit'eternent. IIs se lchargent des declarations de dee6s, du Cimetibre,
(o:ave:m ou tfosse datns les 8 hs ) Corcueilq, Corbillard depuis le prix le plus
lintblOe jusqu'au prix le i)lus lev6, Chaises. verres, fanaux, passes, p fliers,
.ctapelle ardente, fillets de faire-part, distribution des billets, etc etc.


S. PAPET


Pharmacie W


Place


& Co
73, RUE DES ClSARS.


Buch


de la Paix


[".x,'itiron pro,)lpt'j et soignde des ordonnances.
Analyv.e-, :(,ieutifiques et techniques.tauxdapr
Au.lv-eos des minerais d'or, argent, cuivre et autres m6taux d'apres ;a
iA6thode amntticaine ( fire essay ).
I abdication d'Eaux gazeuses, sirops et veritable Kola
Champagne A P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en d6tail


Propri6taire :


Buch


Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives : Madame P. Laraque
A Saint-Marc: Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & CO


Grand Rabais I


JAMESTOWN


TERCENTENNIAL EXPOSITION ( 1907 )
HAS CONFERRED A


Gold


Medal upon


Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES
CuvatRAu GLAct, pour hommes et dames P. 10. Enfants P. 8
VnRNIS CLIPS 1 -2 s 10


COULIUR LOTUS


a 10


Pour la vented en gros 5 olo d'esoompte.


Dr Edmond H6raux
Mftddecia Chirurgien Accoucheur
''168, Rue du Centre
Proc6d6s modernes d'application de
I'Electricitd au diagnostic et au trai
tement des maladies aigues et chro-
niques.
Examen microscopique des urines,
du sang, des secretions et tissus pa-
thologiques.
CONSULTATIONS : le matin de 7 &
9 heuves et lesoir de 2 4 heuras.
...-.m


Chez


A pp. Cipolin


55 Rue Rdppublicaine an face de M
E. Robelin
Viennent d'arriver par dernier va-
peur :
Pate de foie gras. Saucisses trafl6es
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute
Asperges etc. Fruits cristalisda par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vint,
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.

NESTOR FELIU
I. ex -ellent tailleur avantageusemenD
connu de toute la Rdpublique vient
de rouvrir son atelier Rue Fdron,
(Rue des Miracles ) No 61, prbs de Me
Ldger Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
comme toujours toute satisfaction
pour les travaux qui lui seront con
fisa.

Chapeaux I
Chapeaux I
Chapeaux !
VAILLI rI PSIT-RICS
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
ET

JOSE SAN MILLAN
FABRIQUI DI CHAPAUOX
PLACE GEFFRA.RD
Sain &d Cefurwe du Lwesw
Poir tos les gOttas et pour tostese
I s boursesm.

ETUDE
DE
M* Beauharnais
Jean FraneQOls
NOTAIRE AUK GONAiVES.
117, Rue Lavaud.

Tib6re Z6phirin Bell
Fabricant de ohausures
Rue Tirenmasse, facade Nord do
la Place de la Croix-des-Bomsales
SPfciA&L8 M
PANTOUFI.Rs XMLNs


i iI


Awaaff4* srapiq


I -


2


___I--


r II


M' C. L. Verret
Tailleur-Marc han
Donne avis i sa bi(nveillantG ch.
tile que sa mason No'.7, Rug.Trae.
sib&re esat tonjouirs bien po *r d
vari6td d'6toffes de oIbr&ut1
veast4 arisienne. ",t ,"
^ -.SUPt nS n CoUPs tUAs
VAILsolxt. Exic.roxppox,,
PrixIs tr rdetts I


le angez plus depa
'8Hl n'eatfaitavec 3I "Pil'sbury
Beat."
La meileeurc farine du mo
Celle qui done le meilleur Q
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous renseignemento di
dre-er A :
Ernest Castera
repr6sentant de la PiLL.sBuY's Wa*
SU"x FLOUR MILs Co MNNAUPOIa
sn!.,

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ
JAIME TESTAR
Le chapelie[ reinarquable, a
tageusement connu,fait savoir a ln
bhc en g6ndral et & sa nomb
clientele qu'il vient de transf6rtw
FABRIQUE DE CHAPRAUI
(L'ANcIKNNs MASON DU LOUVR)
Di LA PLACE GEFFRARD A LA
'GRAND'RUE OU RIPUBLICAIT
No i49. En face de la P |
Le novel 6tablissement est
Vert sons le norn de la flour
1'Am6rique
II promet soin et prom
comme toujours.
P HOTOGRAPHIN
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luae
120 RUE DU CENTER
Travaux de touts sortes td
routes grandeur.
Reproduction s-AgrandisMsnme

Francisco DESUlI
Fabricant do ohausstmi
La Manufacture a tonjourf a
an grand stock, pour Ia s
groset en detail, de chsaM
toaus genres pour t
HOMMES, FuMMSu"AIN"
Les commandes des 1
do in'ntrieur poarront a-r
dans nne semaine A peu
23. Rue des Front-- 2 1 1





4s1. Re des FronaM ,
Promptitude et moem .
doe tanlici quoRtD S^
Cha sures de D I
vall tojours tout ce q* I.
Forms am6riclSo JStst
Messieurs; 616pstS
Pour los eafatts le
Travail solWdo
poBun P' p