<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00727
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 17, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00727

Full Text



'sow Am 743 PORtT-AO-faDICE mm


Vendredl, 17 Septambre 190.9


J


OUOTIDIBN


~ W ME&n. G. .C2.00
~NS.AUPTogi~s... 5.00 C16ment-Magloire
Un Mom... c2.20 ~umW S---i~
Mum U c6.00kDmm*usTaATUKArthur Isi dore DIRE=TONMt-kTOmAMS5U=Q
*459 41


Htstoire


A L'USAGE DE
LIVER
Violenoes et
LXX
A is suite des tentative inaurrection-1
a items dans lea communes doe Li-
,de la Grande-Rivi6re-du-Nord,
iFrt-Margot et de la Croix-dee-Bo--
Is diffdrents promoters de ces
m ta farent naturellemient di-
sax populations dans le tlei-
peI recommandableos qo I'on de-
; on no manqua pas d'inviter de
# courir au. L'invitation dans
rn, dtait d'autant plua justice que
Sd ces rdvolutioaairesa
t Is le chemin des fronti6res.
[.L3rt de Boisrond-Canal, du 28
1879, rendu pourtant dans le
de roclamer une amnistie, ex-
f du pardon official c lea nomm6e
Bien-Aimd, Denis Latdrtue, Ca-
Mirville, Sirdon et Fadchier C -

An fort des Avdnements do juil-
179. des n6gociations sent enta-
It so poursuivwnt entire Ie g.u-
It et les insurgis de la H ie
n; n incident deplorable lea .c-
l1 e: la raoit tragiqae de adn.-
Jllus Larnour, que le Mowteur
15 juillet 1879 relate come suit :
i"`igr6 l'ouverture doe hoatili6as,
laTheruement, fiddle A la promesse
Iucrttaire d'Etat de I'luteruear, fit
leb areiu daS6noatet celui de
re. M 1. D. Dania, D. Limour
Se* s reudraient aspies des in-
P at leur tramettaient lea propo-
kdu Pouvoir. Ils roefus6ret de so
u.... Pendant ces ndgociations,
dBdnIt d6plorahle a'6talt prduit...
"a D. Lamour totbau dw la
Sm'lte des fareare pOli laire
'6fes par lea port quoe le fen
iuteOs faissit subir aus ddfea--
r d ordre."
soid Paul, qui troiva ave oqe-
s.on que cete rei n aqWalt
It, la rectifia deptli m s a"-to
^^: *


09 **, Berthaud fits et P. E. Latortue et M. '66 Rudolphe Gard 6re, 07 Marcellt GoAU-
d H az ti Tardieu, ayant encouru la rdprobation laume, 08 S9ge0ae lielOne, O Dieo.no
publique. Bra., 70 Jules Arbuthbott, 71 Brutus
iS ADULTESr l On le voit, notre literature politique Casimir, 72 J. B N. Dearochea. 73 J.
.- ,.,, s'agr6mentait A cotte 6poque de que!- Montreuil, 74 AnoKnor Firmin, 75 Da-
K III ques images nouvelles. riuo Denik, 76 Camille Nadal, 77 Saint-
rMartin Dupoy 78 Saint-LAger Pierre
repr6saiies A cette m6me date do 17 septembre Jn.-Louis, 79 C. Heaurtelou.
XVII 1879, un d6cret do government pro- Cte individus seront pousuivis,etc."
surprise au course de ses travaux or- visoire venait encherir saur ces meau-
dinaires, tra d en prison, et IA sans res partielles do rdpres ion, en lea 6 Le 22 septembre, le m6me gouvorne-
plus dfores, renvers6 sos le bal- ndralsant. Le 2e considrant de-ce d- ment provasoare d6crdta la mise on
,." creta le Imdrite, au surplu-, d'6clair- ltat d'accusation dou godral Boisrond-
cir le point de rh6torique po!itique Canal et de ses serdtaires d'Etat.
Sans vouloir maler auc.un now aux soulevd par expressionn image d'en-
drames qui so joubrent dans ces fatales courir la rdprobation 'publique P : il Ddci idment, ce gouvernemeut rovi-
journdes do juillet 1819, ii 'est pa; nous montre, en elfft, que c'est le, oire paraft terribrement issue doe a vo-
possib'e de passer so s ience ^a ort gouvernement lui-mmeo qui se char- loutd nationals, A eon juger par Ia fuaie
do Bronuardl Pa-t qui, revenant du board gcait de fair les designations utiles. avec laquelle if d6nonce tanf6t i la rd-
de-..r i ava..t 6t accoagnerses- Voici d'ailleurs cj d6cret qui doit probation pablique, tantot & Fanimad-
rmso r&olitie sar s6te aacdbglerle ela 6tre cit6 en son entier : version publique, et avoc laquelle il on-
Rue P.Av e le 3 illet, a ut dans le I treprend do replace sur ses v6ritables
.. souteni.-r centre une troupe I Consid6rant que lea emblAmes deo bases "notre existence politique."Mais,
asaillasne ltedgale et ple fusion et de reconciliation inscrits sr hlas I le d6sencbantement no taxda
d'hArolame. Bless6 e A bout do forces, lea bannires do Kag solution' ne sau- pas, et voici .ous quell former it so
ilt 'etait r fugid dans une. mason par- radent -tre on gage d'impanitd en fa- produi-it :
ticulire, orsqu'i y fut rejoint par la our dcex- qu dans les d- aitin, Joseph Lamothe et ris-
foule de sea adversaire., m6lde de sol- raiers dvdnements que nos vions deo ton Irisad, members du gouvernemeut
data et bourgeois, qui se mirent en pon tavr se a s .. br. la provisoire, non contents de so liver
ture de achv,.r en d~pit d s suplics- tsea on dan.lefam.llen. p, p a la di:api la'ion la plus effrna6e do
Sses do notre existence po!itique, pra-ie ,
tons do sa femme et de ses kteurs., ac- tiqud, dot r.. .t po.eu 4 deniers pubdics, ont, uaurpant les pou-
courues avec I r6t ipitalion pour le re- l. .... voirs attribu4s au Corps Lgislatif, di-
cendle etlIe pillag, dans nor s ci dsO; p
caillir. L s pareatei d- B'o ard Paret. 0..;., .. e l.aauC. ,i, ou cbir6 le hals -xiatante; emplo)4
6taient eocord agenouill es anx pieds .complice,. dt. 7 i.vent .. dere d es mar ajvreos pour dtouler sexpres-
d.s vain ueurs qu lies impleraie.t ave: do .. .i .i e-ion de la voloutld national dans le
desMapoir, lor.qu'un aide-kt-jamp du lirs a laoi. pbL.q lectiouB qu vinnealt d'avoir lieu. .
President d Haiti arriva bride abattue ....... Saul, I'arrodissaement de Port-au-
aupr6s do group pors'r I'ordre prdi- a C'est pourquoi, aprbs ma-re ddlib- Prince eat dana s'angoisse et lea alar-
dontiel de transporter ie blessed au Pa- ration, nous avons reconnu qu' y avail me gI Ae aux perfides agiasoments de
lais. Brouard fut ainsi couch sur on lieu de dnoncer, come de fail Nous Joseph Lamothe, le concessionaire,
battant de porte et conduit au palais, ddwonns, pour etre poursuivis par la de Hdriston H6rid son digoe col-
oa if no tarda pae cn expire. justice, les tidivadus don't lea noms 1(gae.g .
sulvent : .* Ces Atres ddnatar6p, ayant comb.6
Mais la drame des journdes de jui'- 1 Boyer Bazelais, 2 Edmond Paul. la measure, j'obdis A la volontd nationals
let 1879 eat jou6; Boisrond-Cinal remet 3 H. Price, 4 Berthaud fill, 5 E. T. en d6claraot dissous le government
ses poaeoirs en chargeant le g6ndral Laroche, 0 J. C. Daniel, 7 Thdophile provisoire dans sa composition actuolle.
Richelieu Duperval, nommd comman- Pari7sen, 8 Falsaim6 Alexis ( dit Maf- -Toute riaistance ao01 amuro de sa-
dant de l'arrondissement, g de la pro min), 9 Louis Albert E i, 10 Grant lot public commands per leos circorn-
tection des personnel. 3 Un gouvern- staud, 11 Savin, 12 Saint-Val Rey, 13 stance, sera brimae par la p laece des
ment Rroviroire eat nomme le 26 joillet J. P. B zelals, 14 Charles Pinchinat,1 baionnettes. (Sigua) R. DUPFavAL."
187, compoas des gdndraux Jb. La-' 15 Docteur Audain 16 Augustin Au-
mothe. T. A. Simon Sam, H. Hrised g'ste, 17 Hubert Chenet, 18 Amdd. Ls journal Le Jacm4e, do 11 octo-
t A. Douyon. Madaiae, 19 L. Oriol, 20 Reffiot filp, bre 1879 public sar cot 6v6neaamet le
Ce gouvernement provisoire convo- 1 .M. Jeembart. 22 S. Brimard, 23 S. detail intdresset qua siat :
qua, le 17 septembre 1879, les Assam-I Bigile, 24 B. Salnt-Val, 25 R. Cox,26 Jose n La;nothe ot H6riaton He-
bides primaires do quelq ues comma- F. ags, 27 B. Annibal, 28 A Oriol, ris qvoelaAtst tout *saparer .ant
orn, dans le but de compl6ter les dlec- 29 Petit L.is 30 Mas ins i S ajouste, 31 tombW, os poVnl d s* o I
lions g6ndrales do janvier. I y a lie Piers f or,3 TrprM peoids: I'a 1t s t chot t
do sigmalor 'article tor de cet arrttd, ,dor, 33 Paud Chatlin, 34 Duker- tI e et ,at rd oAw ao dans ach-teres
qa d"isrt : root, 35 arasr jeone, 36 Jos* hile.. Siire. Q .e lecomI us- Q eas.
S-Sat corvoqu.s, pour I. 29 du 37 Guertier D-.ir, 38 Doct Mi alib._, imwot p6er raveir[ I..."
pient moi.: 9 Midroineli Cea0me, 40 Alexis l d-a-
q lto L'Asembide primaire de Ia com- Bapltist, 41 '. M S,,on, 6 P lplat t0om lm sr d'e sare entire
aea d Port-.a Prince, pour la no. SI, 43 ol las Po 44 M'ther celte dealre tIbmatles :
mleatlon d'un dp6 ut, eo reaploc'- Lce1pO, 45 Je-o B e l fWro., 40 .
moat do M. Boyer B lais, ddmiss oN- Alphonse Barthole, 47 Ramir Chosem, 'e Li polshe 4* gleirl D&pval
WA&* et do doux dipute6 on rempla- 48 Joseph Mailer, :0 Fleoprias Jonatha.. arrn tive la- am o l .Wgu e
cement do Messieors H. Price et Ed- 50 Duale Candy, 51 ftues Maller, 5 1Ovri( Itr a roe tuduo tio--
me.d Paul LUsraire Corvoii6. 53 loeph Lres. 54 emmeseL.... Las sao nremi dt
4 So LgAasoebl primaire de la Titi Laraque, 55 Simon Dei0,50 Mar-' su crisA do 1 Vi SIe I... f* reA
ms de Gon pour Ia nomi- cellua Blaeaima, 57 Paul 58 P p avait t r
malon do deux d6pUtis en remplace- p.iuao, 59 Gefrard 5M3, "i0" 's1 I r"u
t do essiiu Berthawd.fllsa t P. Micbl. 1 Camille Brune,1 o' d#06mr eMm
- tookl Bo os. (a1 a.e a =.na ., a *e 4as im him.ee *
*Ld ad Pal H. PriWe, Ared Maraly, P Al--, DaIId, ad oO, sene ...


I - 0. J..- Is


w aw awmr---W-- --w


ranka








Nous avons montrd, dans la prcmid-
re parties de cette etude, I'Ere Nouvelle,
comment Boi rond-Canal donni la
main au parti de Salomon pour le fair
monter au pouvoir. Nous sommrs hec-
reux que les faius, ac-lovant desqutis
nous sommes aujout d'hei aends,vieL-
nent,par leoir demonstration eloquente,
surprendre pour airnsi dire sur le vif
cette tran-nii. i)on accilentee.
Le It cleur n'a, eu ellet, qu'A rappro-
cher co coup d'etiat du 3 octobre 187.
fait par Richelieu I)aperval aux cris de
V.ve Salomon du langag) suivan
tenu par ItUisrond-Caual dan4 sa prc-
cl tm:tioni do' mission :
t Au moment ou je remets mcs
punvoi s i I'Assembt6e, j'ai (dl me p6d
occupei du soin de votre tcujit#. L"
g6ndral Duperval, nomm6 commandant
de cet aiondij,'ea.ezt, est cl arg,4 des
forces ilil. irf-, de la proif cti n des
personss, jijtqu'a e ( q e I Asst mbl6e
national vuus : it dooan un chb( Vou-
avez pu applr('ci'i- .Ion ine gie son if.e-
branlah!e't IJ. i',/ a x p| inc'pes d ordr..
AyL/ z '*o. A ujv:e. en lui, soye7 stirs qu'il
sera ,n 1e l.e la mi-sion que je 1igue
a son patriotism. *
Ajoutis brisvernent que le lendt-
m.,n' qui suivit la nuit du ce coup,
.*' K wt. ui nouveau gonvernemert pro-
visoirf tut forrn6 come suit .: GdnA-
raux Salo.motn, D)uperval, T A. Si-
mon Snam, F. Ilyppolite, S. TUldmaque,
N. Hipg d et S. Iiurent ; et que
ving ours apr6s, Salomon montait
au ,(x)uvoir.
Ai 'I'STE MAGLOIRE.





REM8EIGNEMBENTS
MITIOROLOGIQU ES
C toervaxtoir
DU
SLM1hiAIRI COLLtGIE St-MARTIAL


IEUuua16 SHITEIMIRF.
E~r-~j%-I! A uidi
Taco iiAra tureom -la


1909
- 6o, "'4
22,0


fnmazinrm 30 4
Mv,. n--: Ji'rne de la temprau-e 25,8
Cid ,g' gnux li mi in&e et cou( ert di-
pirs Imn i. Piu C, ii te-mitten cf re l'a-
prs- ini 'i, as,. z f r cs sur le; montignts
d. fil. HAIo -' aire a II h. PL ,vic-
morf 7 2 .ullimttres.
mBlior 'trc presqu: constant .
J. SCIl RER
Tribunaux de Paix
51TIOM SUD
Jeanti uii lean est mdcanicien a la Corn-
pagnic P. C. S. Paul D splantes ay.int ft't
une s:.iti sur son salaire, il protest, d&-
clarant n'ctre pas ddbi-car.
IProuve/ moi, dit-il, que ie vous
uio-, :tce valtur que vous me rcclamcz
ave tant de cvnisme.
L'atlaie est cnvoyec.

P. C. S.
Un brave loulanger J. P.crre-Antoine
attend. it le train de 6 heures qui devait
l'emmencr A Thomzeau, c'6tait jour de
march et Prc-Antoine, entouar de nom-
breux baiils ct piniers templis de pains,
biscuits, etc. de routes dimensions et pre-
pares au goit des gens de la Ptaine, et
comptait une vente merveilltue qui lua
laisserait un joli b6nkfice. Sa jourane
itait done gagnde.
H'as, ilt fllut d6chanter. Par cas de
force majeure, le train ne part qu'A 8
heures. Trop tard t1 Pierre-Antoine le
laisse partir, mais assigned la P. C. S.
en dommegcs-iunt&rts ; il riclame 150o
dollars.
Me Gilles defend li P. C. S. et in-
voqne eloquemment le Code de Comrn
merce.
Le tribunal demand lapreuve que les
marchandises ava'eat 6td reUement char-
gdes dans le wagon.


,La voiture do bl-onnier.
E"e a 6ti b l et bien ddmantibu'le par
le fair d'u e collio'i. Mal e .cocher
Augus in pui aurait cersi-ement rejeter la
responsabi iti de 'accident sr le propre
cocher du b'onnier n'est'pa entendU,
son ttmoignage ayant patu aspect m
Tribunal.
Le jugement -era rends I la proc'aire
audience.
L'Allegbany
Est arrive hier martin a'ec 'es paUagen
venant de :
Inague. A. A'f'elo.
Cap-flaiien. --Mile; Anne t Antoireetec
Biby, Fctd LuIu. R6v&renti p.Lss Bi!-
t nw ck tt Ch' is*, A. M son.
Gonaives. Mrs Sar;n;, Hasbourne, A
Cader, M. Ab aham, J. Z6phitin, S. C16-
reau, M ! L Gu II u-ne, P. Ju neau er infant, M
I owe. E Cola-, L. Marc, M le M Obas,
CI. Gelube,, W. Thiedfeld.
D6c6s
JOSEPH ArE2PGNAND, d6cidi hier soir.-
L'enterreme it aura liea cet apr6s-mnidi A
I'Egl se Cithidrale.
Au Palais National
Sur l'ini iative do Gal Eugene Ferdi-
iani, chet de, movements da Port, u-e
grande epr6sent."tion"d'nccu'tiame. de mi:-
gnitisme, etc. a it6 off ne hier dans la
soir6e, A S. E. 'e Gal Simon, A l'cccasion
de foi hture ix retour la Capitile,
Ie professeur Tarnie'la a emerveilI
I'assi tance par s-s surprenaats tourcsde p- e -
tidigitation (t de hou'e sci-n:e.
Suc.es cimplet. L'ass'stance 6tait no r-
br useet a manifest' sa srtiif action par
des applatdissements frn6itiques Mr de
Tarn'e'la a u I'honneur d'(ic f6licit6
per le Chef de '.-tat qui lni adressa qu 1-
que: paroles d'encouragement.
Grande volerie
Sur la demand de p'u; eurs lecieurs et
priicipalement d'un grand personnage do
Corps diplomatiouc, nous s;gna'ons an Di-
partement det Trav ur pub'ics I'6tat de-
plo able d ue partie de la rcute de B;z.;-
to comprise entire !e point et la coarbe
de la vo'e ferrce, en face presq e de I'an-
ciei dock.
Lei eaux qui viennent des hau'eurs y
station eit, le pont qui se tr u e A ceto
e idrois,tIttt ob.tru:. Aujourd'hai c'est un
vdritab'e hlc et les voltures traversent A
grand peine c-'te masse d'eau qui s'atg-
meote.
II sera facile de re n6dJir a c.t 6tat de
cho es; nous le signaloos, coavainc-i qu*!
satisfaction sera do ane :I to is ceux-IA qui
r6clamen', et i's !o t ro ab:. ux.
A Martiss- nt
Les eaux de la so. cc L-clerc out dd-
bord6 dans la soiree d avant-hibr. au mo-
ment des forte; averse. Le; deg&ts' aurai-
eat pu e re plu; c )nsiddrables ; les masons
ont dtt element iraversie p r le coJrant.
on signa'c It destitue.ion comp'rntc
d'un appartemeit occupy~ par M. Alcx.
Brice ,
Piesque routes les cl6tures ont 6td rea-
ve s ee,--mais kIs jardins ont peu' souffert.
Panamas I.,.
S o:k renouvel&.
Chapeaux fins et demi-fins pour Hom-
met, Pn mi-Cape'in. pr ur Dame.
Chcz Mile Leonidc Solages, 22, Rue de;
Fronts-Forts.
Accourez ,ous I!!

LA. .

Coile iol dc Bazoulle
PAR
Fr6d6rio Marcelin

TRISTYLYA&
Suite et fin
VIII


Dans la rce le cri habituel rveait de re
tenir : Min gaz minm gaz I Sans dlo Is
Tistiylya sculeva le tapis de lw table do
salon, prit soiaante centimes de monusi et
s'avanca an seuil de la pone. Uae des wa


deuses ae d6tacha da group et lui m ki i tinne. Mils eies taie
sa bou caile. harmoniu e i et .*
ElleI'llait reiatrer, quand ell sant, tidon tise, qt u e s" "6e
rivie an sol, figeA le'ace deo temur... Au tout le monde. ellesa .t
coin delasue, Alc e ,ui Scipon. le o:.- impression ce la 1 t
se en bravade, dans le costume d som da- dlc-m6me. D a res, I.
barquement, pardessus ompr. avait, dance, morale ou ih,., at
donmant lc bras ai DDsinentte Dis. t-ias la sensib'ilit ?7 W, a
La pe fide s'agitait, fr6 ilh mTmu.- me Saint-.ris ..
rait rans doute de; chose bien usontes cher, qand elle via qu i et t a
a l'oreille d'Alcibiade, car its uiaknt ton tr6mi' commeo, uie ta p ue .
deux a gorge d6ployde. Lcur nre rsoa1r 9ons mnanicu'es poor pa.s ra
gracieux. joli, limpide dans Ia fatcheur ma- Imprdcations et a'x crs plus 1naw
trale. Una ie fasant de dtus bImaces 9at quion rest imaginer. El, i
dents -d'ivoire, qua, to'ure., talent intc- re,. elle rabattlt ses mucroaa *1s
tes, immaculies, et don't les propri6tsi e A couJes, come si elle ait lic al
eux deux n'avaient pas encore trente hul gilar, an combat au Destim A er a
ans, D6sinette courant A peine sur res qu c- p: e A I'action, el'e iv in
ans Le jo'i tire saint., 'e virux papalWi !,
Its passirent devant Tristylya s20s la re- su'tan enco e eC cohere
ga .'e-, ccen:uant encore 'eur no-chaloir file, elle demandnit s fi". _e ? w
_amoureux.. s te droit de lui enlever ,qe a
Aucun ca'aclyime n'; u :it pu boulev.nerr Cepeniant les pli nts de *rri.i p
autant I'Ame de la jeone file. Lesa ciex vena e it de plu; en plu-. 'n *es,
aura en pu s'6crouter qu'elle aurat 6orcu- en plui f.ibles, de plus en plus ae
vi assu-6meat uae secousse moms firte. Mm! Sain ermpise change deu .u-.
La bou eille de gaz pendant le lo-g de 12 baissa la veix. Elle se fit humble,
main inerte, elle s'hypnot'sa& lesvo r dis- Ce fureot des Mnurmures p ie ei
piraitre A l'eoccignore El'e fut a cette mi- bles qui, i present, sortirent de B
net-, sars pens6e, sans aucon travail dans ratriue : v .
l'espri-, riv6e simp'ernent dans le fait brr- -Ah c'est cet chui'e infernatde,
tal, materiel de les voir ensemble, et aini dit gaz av. is di' A Tristylyaen
Ce: e:ra e nent dculoureux doar bien qod- ne pas maisser m u ir 'e feu Etle-
ques instants. Et sans doute ils 6taient di- entretenir. El e y a vtrs6 .d; a
ji loin quand Tri.tylya sortit de sa to:- i i-mre'ae je le fais, h12ls Iassea$
peur... a bL tile a p is feu, a faith expl
E"e jeta alors ur cri rauque de a~,ae lfe sest conrru iu A sarobe.
bleiste, v incu-, tn dirou e. Baissant la quoi au ni u de courier ne s'es-.Ile
tW'e, ccu b:ant lc dos come si el!e al'a't rOuke dans one ccuvcrtu e ? I yi ton
foncer sur c ic'q- e *t v ib'e cnretni,e"e ?e A dtui pais, ux pieds de I'escaliet... Ab
rua A l'iaii i ur. Dmns son 6!an, un pea de la pauvre I Quel ma'heur de lui avoir
cctte hul'equi emplss;i 'Ilab:u'eille tomba command de ne pas laisser moorir leI
sur sa main Ce fu comnre un r6veil de Et. ,e je ant A gencus pies duo tma
sa pen!9e, un cc u? de fouct, ure b:ulure de Tri,tylya, elle pnia :
qui rapDel!e A 'a vie. E le regard la b:u- Seigneur, don. ez-moi sa vie I1e.
teille, I'hui'e qui coulait de st main, mar- promets d 6.re votre fiJOle et dE vUOuc&
brant le plancher : vante jusqu'A la mort. Je ferai densem
Ouit, oui. Je suis lasse, fatigue. nes je vous apporterai de l'argesi pMr
J'ai besoin de repos... It fiat qu.!le we messes, je vendrai ma re iie maiso lsa
re ose... A jamais, ijamais C Cs" bien distribu.rai 'e p:ix aux pauvres. MNisz
cela. ncz-.noi, donn z-.noi la vie de T",ylyd.
Djil tointaine, en cne sore de ge-e Je ferai le pilerin:g: surmesvicidises
mystique, extatiqu. d& s crifice rituel, elle bes de la ville Bouhear, moi qi m p
leva lentement la bocatile an dessus de pas. aec mes fraiclt urs, aller aa tO
sa '&te. L'hui e inonda !ec cheveox oru- Saint Joseph. Oui, Seigneur, je fam a
lents, descendit rapidemeit sur son corps, c.nquantes lieues A pieJ, dussd-j e 1a
t-ansperca ses basses talons, s'aeglomtba mtes os en chemin I
dans se; soul ers Pras du feu de bois que E le se ,ut. Elle venait de-fshe s
Mme S intermise avait a!lunm dans la ccur E;'e regard Tristylya pour voir dlkl
Tristvlya s'approcha en murmurart : 40 opirait. H6las le .ouffle devensitadep
refuge I 6 bien-Aim !*i en p'us rare.
Du biasier iu jet ilectrique 1'entoura Ah I s'il en est ainsi, si vonstheia
instantandment. La caresse chaude com- puissant, Seigneur, ou si voos ne li
menai par manger le bas de la robe poor pas, je Pne uU pas, moi, laismer or
s'&lever ea one sor e d'ivresse, de victo- mon tofant pour vous fair plaisir dl
rieu ;e apotihose jusqu'A la hauteur des fire plaisir A l'abb6 Poncho. No. t 9
scins. Tiiitylya souri. i encore. Mlii je sois damage du-ant l'ternit:, Umis
quarnd le fen monta A la cheve'u e. cr6pt lle vive I Je vcus invoque, dies &
tant de sauvage lutare, hnrant d' rotiqu' race, dien de ma mere, vous qg'.
fu:eu-, quaad les mo su-e; de la flimme n'htre pas 'e vrai Di u, et qui po d
r6n6tirrent prefondement dmas sa chair, vous le vculez, en ce moment a
elle pz usa le cri .de !upinre d6tresse : confondie lek incrddules.. Prj'm.*
Au !e ojs I au fecouzs I I Prenez ma vie, miis rendez moiT
L'mstinct plus fort que sa volon 6, la Je vous p:om(t., si ois m'exacei's,
domiia, l'emporta en 6ne course fo"e, leg toute nu A rniru t, am Chs aP
ichtve'le dans la iue. Le cri qu'elle av; i Mars, mircher penJant u ie beu
jeti, 1'effort qu'ele avaitl faith pour fair, mait-s. les jimbes en I'.ir sclon les ta
c'dtait tout ce qu'elle poarait doar e. criptioas du grand ri L O. ]ei We
Miintenant elle g saic irerte, achevant dc Je ferai u re chose Je terai to" 0ce i
border, toat pres do perron de sa maisoc- papalois, tout ce q.i vos maiBn anofs
ne te Elle !e pl ignait d ucement, tiu ront en vo re nom. le cons:crend T'
doaceme t. Et sa plainte :aict fdibe corn- lya u votre culte. Mais sav, z-la .
me celle dun oiseau qoi va mourion. ma mee. que j' us grand tort de
Les voisins n'avaient pas d'abord bien Pendant que Mn c SainemisemI.
comprise le drame. Its n'6:aic it pas sons ain i. Alcibiade ec Ditinte a .e i
tout de sni c Du rese beaucoop parmi La ncuvel e s'Etait repandu: aves
cox taient deja parts pour la fe e et la dans les quarters environnancd -
rue etait vide Cependant, un gamin don't se racontast I'6po, :antabe a0'eo '"
les pae.ti habitatent eu face, recon-utm venu, aflrmai-on, par Iei0
Trstylya, II donna I'alarme. Des gens se internate buile. Aussi 6: qnp s M
prn6cipit.rent au dehorn. Avcc d anfinaes ne; gons paucnar, la pazive -
pr6ecaotioos, on la teatra dans le petit sr,. nr tun. _.uo.
Ion. O desceodit on maelas, sur le.i, Oh 1 Alcibide o!
A terre, o0 la deposa. Une voiiine ccurnt A tre pauvre aie ah I a1s1h .!
son jardin. E, e en rapport quelques largest Mais tfgnox pr"s de I't
fenilles de bananier. Le cops de Trist.ylya che A son orei le, D6 ,ao i
n '6tait qu'ane plaie On mi somus elle e Pardon I oh par4s.,.
feuilles de bnanier, apras les avoir bie n'deuit qu'mne pl. i,anterSe,.
arros6es pour 'em.rcher l'adherence et noup rour vous ecciter, aS
diminuer la souff dance avec I'haile d'.. sutwre Is lot d'amour.
live .checte a veille par Mme Sainmtermise tcgretoss, notre stopide ,o
! pour la salad, i midi.' da dieuaer de chez dc s'entendre,6 538


P~q ups. Cost Ddulncut qL I SP5
Cah I scuifrait elI. &' prd& en: ? Ce I Ui vous A 'Me. D6Siitt qu
sait urcprobable. Des plaintes 4c .* teaps m- tdennerait 0iwsII
ci 3en mps cOntionaient do soulever sa is 1*VbtnI )!S abt 015VoIRs 4i~t T


I I ---~ L









-,"r'."- i MESTOR FELIU
g*ooiscoat bion... Pou tk- L excellent tailleur avantageusemeni
A Ceki fnir ait atSi ? 1a m's onnu de toute la Rdpublique vient
tq son ide, folks qu i ToIrouvrir son atelier Rue F6ron
e t" AhI si wous a Rm des Miracles ) No 61, prbs de M
i,.- ot h eased r tc avt Lter Cauvin,
bre ass -sno i M oau teot A a nombrejse clientele trouvera
disios s t !i Naus ioms pIersu- *omme toujours toute satisfaction
Sdevat ous ai pond, que vouts ou aour les travaux qui lui seront con
rs o Alcibiade, que vous *. _
Z pr location aveC lui. Et -
*Avor ituiee i I. Edenise
disis: Je conlUu ,i -..a=, ""
ut pas iVO d^boutonner Dr Edmond H6raux
11eta P 's bout ite
qe I saces c b qute o lt Midecin Chirargien Accoucheur
t ue 'ilek vous dtache rellement :168, Rue du Centre
ei. '2svojez que plus urdqaand tout Proc6dds mode nes d'application de
Kiw. Ht as h last pouwaivs-e pr4vfct 'Electricitd au diagnostic et au trai-
Crwstrophe pouvas-ie pen=et que tement des maladies aigiies et chro-
iiaz lusque pon cfi, T smty- niques.
als sot aucon sacr nce, oitl- Examen microscopique des urines,
Ah! je suis maudie, ai t cause la du sang, des secretions et tis-us pa-
it#moa saie... Elle Dfiteo cula surll e plancher, s tor- CONSULTATIONS: le matin de 7 A
dans ure ci e de ne fs efirsyante. 9 heures et lesoir de 2 i heures.
I.mbres sembl&rent se di4sloquer. ---- -- -
Isepi baitrent frequeumen t I .ole .
Sfurcnt si violets qsmue ,sngo C- Chez App. Cipolin
ui, sans stuff. les paupi" l oe' 55 Rua Rpubliainem. n fae de Mr
t avoir difb.ini Ie grand voyage, E. Robeli
pazi enco les yeuwr .
Ellie les rrgarda tous trois D~einetve, Viennent d'arriver par lernier va-
biade, Siotrrmi.e et Icur do ire peur :
Ms"vdon dais un difinitif sourir. Par6 d- foi-, ,gi S inu,:iss rnffless


Le steamer PRINS MAURITS est
enda ici cet apuis-midi venant deo
Jew York et de St-Marc, il repartira
=pablement dans la soirde pour Pe-1
.roAve, Jd6rmie, Cayes, Jacmel et
taeao. -I
Wrt-iuPrince le 17 Septembre 190.,


ngeon auAx pois. i apioca UIJouclou uL
Aspcrges etc Fruits cristalis6s par Ii-
vr et ptr flit.on. Prune d'entes. Vins
rougo et bltue. Oporto. Malaga. Ver-
month (ogwac. (.hamp iguo

ANS DE SuSCCES


AUG. AIIRENDTS Agen. -- -

Pri6re d'aviser 1'a4dmiwtw tra- Topique D. SERRES
aonde la moindre irr ulari- Po Ar l.s Chevaux
Vdans lesrvioe du a MATINi
daqu'il y soit do suits rem6- Gu6iison rtipidte -R Boiteries, des
ai Plaies ancienn'-s, E, -arts, Foulures,
-- Entoses,Fluxious depoitrine,ctc,etc.
Pansement ftcile, rapide et d'un effect
a certain lRepius-e du poi assure.
ChapeaUx I I DPOT: F hci macie Moderne


Chapeaux 11
PAILLI 31 PSITS-IICS
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
ET
JOSI SAN MILLAN
FABRIGUI DR CAPIAIX
PLACE GEFFRUARD
miS eS4o Cottr de u Leo


f Antoine Labastil
AUX CAMYS .
Mmliers articles requs
ti ur charpebteer
ied roit
-.1& liulie


Rue Roux, No 108 et Rue du -'eple,
No 124.
PORT AU-PRINCE ( HAITI )

La Commission
De repartition dos fonds de
Secours aux .S'nistr6s des 5, 6
et iO Juillet 1903.
6tint intorm6e qu' il circle des bull(-
tins falsifies et jaux, donne avis
qu'ils seront saisis A leur prdsen-
tation et expddi6s A la justice ainsi
que leurs porteurs.
Port-au-Prince, le 16 Se,tembpe 1909.
Ls President,
DAVID CHANCY.
fla^Q f rip
O adar D_ Graves,


Mr Elie Bedouet
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, N* 106.


S'empres-e d'annoncer au Commerce et au public
cette date, A de, prix exceptionnels di boo maroh6
vantes de toute f'rlaheur qii lui ont et6 envoy6es
France.


qu'il met en vente, dbs
les marchandises sui-
en consignatioi, de


VERMICELLE par cai.se de 2b paniersi le 4 et de 5 Kilos par panier.
CONFEC :IONs drap, casimir, diagonal, drill et cheviotte pour homes,
cadets et enfdnts.
PANTALOIS en t1 toelle blanche.
GILETS piqu6s ( couleurs varies ).
BEURRE de table de 2, 1 et i12 livre.
Mous-E d'Anchois ( article recommandd ).


VINs rouge et blanc par birriques et demi-barriques
Marque: CHATEAU INEUF DU PAPE
* ViN Mikal par barriques et par gallon.
MADERE par caisses tt ftl de 32 litres.
VIN blanc doux par caisses et fut de 3'2 litres.
MAILGA par caisses et fut de 32 litres.
Mu- vrT de Lunel par caisses et fit de 32 litres
MU.CAT de Frontignan par caisses et fut de 32 litres.
VIN de Banguls par caisses et filt de 32 litres.
VIN de Quinquina paillettes d'or par cailse.
VIN de Quinquina dor6 par caisse.
VERIMOUTII Torino par caisse.
VERMOUTH So'eil par caisse.
tiui.i- de table
BnlREi rIANAISE b'.onde et brune, par cAisse de 3 et 4.
et par deuzAine de bouteilhs


.o8 sa AUX-ODE-VI,
RHUMi, ALCOOLS, eto.
DEROY FILS AINI
-Mr ACON itUCTEUU
75, rue du rT1dtr, 75
PARIS
GUIDE PRATIQUE do Distillateur d'EAUX-Dg-
VIE, SSSENCES. etc. MANUEL do Fabricaat de
0IUMs at TARIF ILLUSTRf dresses fraaeo.


et celui de la










douz. b )uteilles


SEINS
d~veloppds, reconstituds,
ernbellis, raffermini
#'u dus mole P~r lee
PILULES GRIENTALES
,;jiris nflre:IN la(a Lil,':!t
J. RATIE ;,i*'. C. Fas-vorieeu, Par S.
A PoM-aaa.Prlaco : Flhumnie Altarbiu.


Aux Caves de Bordeaux
*VIENNENr D'ARRIVER:
Conserves de la Maison R6 lei, Bordeaux.
Sirops (Cironelli, Franboise, Groseille, Fr ise, Gre ladine, Ogeat,
de la maison rous-aint CosQard, de Bordeaux.
Vente au detail: 0.40 le verre


Vins,


Liqueurs, etc.


Profit yps pour la Tolelle


Q



40


'.4


Sadoucit l'6piderme auquel *le
SI I Idonne une souplesse et un ve-
LA | Ilout6 incomparable on lui com.
Sm muniquant son d6licioux par-
fum. E le conserve I'6clat et la fratcheaur du teint, car ell o*at souvoraino
centre hAle, IO piqeres d'insectes et les eruptions do la poaus


.oe ______ ""________ w_ sans bismuth, invisible, adhb-
Ac 'ORDEUR et RI:PARATEUR de pia-II sn i rente, impalpable, prpard
nos, Dipl6ma de la plus haute insti- Ip AII | l | | [| irpcialement pour les perpar-
tution da monde. nes qu veulent avoir un tesit
References des plus g rande.s Corn- tirdrochable4 son parfum d61icat, son veloit6 ont contribu6 & fair dselle,
dagoies de Muaique des E a's-Unis et a avorit dees Poudres de Toilette.
d MeXique. EtRA A base do Cr6me Siam ,
TRAVAIL EXCEt LENT et GARANTI. 1 nrpar6 Mslon es e rine
Px modr6.e des Csars, No. 96. LB u.I rIII |1y n
&. a &% 464 -


ETUDE
DE
*M Beahearnais
E Jean Frangois
NOTAIRE AUM GONAiVES
117, Rue Lavaud.


toutes lea qualUs Dienfalsante eot pr4servatricesa e la OCr6me Simon ; 11
eat particullerement recommand6 poor la Toilette des eofanta el pour lee,
dames don't la peau eat delicate.
Agency o Gn6rlo et D4p6t pour Haiti
A Ia IdE6tx*opo

9 U. Ma i n rM, as


__ __


- ---I I


MIENS_--


F










s.


PARET & C


73, RUE DES CISARS
Port-au-Princ, HAITI.
Location de Voitures, a Landau et Victorias ,Chalae,
Verres, Converts complete, Nappes, Serviettes, etc, etc.
MM. S. PARET & Co viennent do recevoir une magqiflque PAIRS DR CHE-
VAUX GRIS POMMELf: de toute beauty attel6e A une voiture complttement
Nenve qu'ils ofirent au public pour marriage et bap'6me ;


Entreprise G6n6rale


de Pompes


Funebres


MM. S. PAEr & (C. attendant incessamment un grand CORBILLARD, 10
plus chic qu'on aura encore vu A Port-au Prince.
Comme toujours M1. S PAREr & Co se tiennent A la disposition des fa
miles pour entreprise gn6drale de Pompes funebres, 6pargnant ainsi A ceut
qui ont le mallieur de perdre un des leurs les d6marches si p6nibles d'un
enterrement. fIs se cliargent des declarations de d6c6s, du Cimetibre,
(Caveau ou tosse dans les 8 hI ) G~Crcueilp, Corbillard depuis le prix le plus
humble jusqu'au prix le p'us d6evd, Chaises, verres, fanaux, tasses, pliers,
ehapelle ardente, 11ilets de faire-part, distribution des billets, etc etc.


S. PABET


& Co


73, RUE DES CISARS.


Entreprise


D'EAU


X


GAZEUSES


Fond6e en


1899


21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs
Bitter


Poudre de Sherbet
Sirop de kola
En vente chez Catinat Fouchard
RUE DU CENTRE

Grand Rabais8!


JAMESTOWN


TIRCENTINNIAL


AB8 OONFERED A
Gold Medal upon

Tannerie Continentale
DR PORT-AW-PRINOZ
CHAUSSURES


CEEvwu O sLACi, pour bIofes st dame
COUwua LOTUS 6


P. 10. Enfaats P. 8
1s to


Pour la vent* o ngros 5*o 4W.mo-,u-e.


IRPOSITIOH ( i 07 )


M' C. L. Verret
Talloeur-Marohand
Done avis A sa bilenvIeila ebe-
tfle quo sa mason No.7, Rue vW'
aidre est tonjours blen ponrve dft
vari6t4 d'd6toffosea do Ia halsa mi-
eatd pariaIeone.
SuaImUas. Couus iiaiei-
AM L soIemt. ExiAcUTonM PRaomm
Prfi ri*s rddut9 I


Simangez plus de pao il
8'il n'estfaitaveo la "Pillabury'sa
deSeew
La mailleure farine du monde
Celle qui donne Ie meilleur pain
Qui product Ie plus do pain
Le pain leplus blanc
14 pain le plus l6ger.
Pour tous renseignements '*a
dresr a :
Ernest Castera
repre6sentant do la PaLAsUar's WAs*
URNs FLOUR MuI Co MimmAous

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ
JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir au pu-
blic en g6n6ral et & sa ndmbreue
clientele qu'il vient do transfdrer sa
FABRIQOUE DE CHAPSAUX
(L'ANCIMRNN MASON DU LOUVRB )
DR LA PLACz GFFRAnW A LA
:GRAND'RUE OU RfPUBLICAINE
No 149. En face 4o la Paste


Le
vert


nouvel 6tablissement est on-
sons le nom de la flour de
1'Am6rique


II promet soin et promptitude
comme tonjours.
PHOTOGRAPHIEI
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUB DU CENTRE
Travaux de touted sortes et do
toutes grandeurs.
Reproductions-Agrandisements
as- -f m


Francisco DESUSE
Fabrioant do 6haumure
La Manulacture a toujours on d6ept
nu grand stock pour la vente m
a ot ao detail, de chauseures on
tou gonres pour
Homum, Fmams, E wAMN*
L acommanades des commereabt
doe l'ritriWur puuroat atre '=d60in
darns mr aemane & pon pr-m.
28, Rue des Fronts-Fort, 23
PORWT-A-PaNCu (RAMu)

A L'LIIANCE
QORDONNZRIZ

45, Rue des FPro rua-Pou.
m** -----
J imumm o 3 ORat trI-
eMlf e t so y pnlm



TravaU solde oe*m ell
* uemu e oaus n
iPAm u ; WNes et oiN% mm.


__ .. __


Attention!
Voulez-vous etre mieux chaumi
11 est tres rare do trouver dams
m6me confection I'Eldgance et Is
Ildit6.
MM. vi rITILLO fr6rs,
les spdcialistes on Chaussur I
hommes, forms francaises et
caines, ont l'honneur d' annome
leur nombreuse clientele qu'ls
nont de recevoir de nouve les
Du Dernier Cri Parisien P, da
table Modern Style.
Les Chaussures sont recowaM
comparable par la Commo
leurs forces et par lear Solidi jt
a on travail entibramont'Aini.
La Maison poss6de on d6p6t iW
mat6riaux de premier cboZs
amat des meilleures fabriqaUi
Etats-Unis et de France.
Ohevreau verni, Extra Qualft, it
mellleure marque.
Peau Jaiune de toutes nuancI,
ritable Cuir de Russio.
La Quality des fournitures
ydes dans les souliers et lee
apport6s dans la confection noN
mettent de les garantir comUa
plus slides et les plus durable.
S'ok de Chaussures fines perW
vente en gross et detail.
Assortiment complete de cirgP84I
lacets de touts nuances.
Prix fixe mais moddr6.
Adresse : VITELLO fr6reO
145, Granda-Rue en face la


Docteur C. Gaveaj
M. D. Da L'UNVERSITir D H
Consultations gratuites lea
d 2 A 4 hoeures, aprt-mi i
18, Re d Centre, Prt-a

Matson F. sa~FeBB
Dig par

L HORL
ri- 4i9ro d sBM



was


POW-
go steSol".

;

c a .e NOu


GRANDPRUE 143.
Avi asa nombrem c'i1,qc, .
le vimt de recovoir iDuri.g ^
ten., one torte u- do. a ..
dims et dofourn tutns dt, obk
cheor et do touts beaut-, Impo
do France, d'Allmap t iOti
Unis.
Lo public d6dgant, curieu do
blen ctausser, y taveral- a
ls plus slides et atux nuance
plus varideo les forms les palu
etlos plus appropriwes.
On n'a qu' venir chez G.B. PI
pour Wtre aasurd d'6tre chlas
vant les meilloure lois du co oq
deo Isa mode. Sp6ciailts pourd
Grand Stok de chaussures;
Peaux, cirages, former, fourn.t
et matiauzx divers pour oo
rie. On trouvei a tout ce qu'll fa;g,
prix lea plus mod6rds, a
LA CORDONNERUE NOUVIjLI
143,G.RAND'RU 143,


IFIP C:)1XF:Lr3V-.A E.T-]E=bl=tXl'w**Z C33E: